Soutenez le forum !
1234
Partagez

[mission libre/ C] A la poursuite du détrousseur d'Urahi [PV :Tomoe]

Daigoro Jin
Daigoro Jin

[mission libre/ C] A la poursuite du détrousseur d'Urahi [PV :Tomoe] Empty
Jeu 13 Aoû 2020 - 19:59


Soldat Daigoro Jin, DEBOUT !criait un de ses supérieurs.

Allonger sur son lit, les mains derrière son crâne en guise de repose tête, Jin fumais une bonne cigarette dans le baraquement de son escouade. Malgrés la présence d’une autorité supérieur, le soldat gardait la même attitude. Après plusieurs remontrance Jin daignait enfin son chef, debout et se tenant correctement il fit face à celui qui le convoquait. Écoutant en premier lieu les remontrances du boss, le soldat faisait mine tandis qu’il pensait à son prochain quart d’heure de pause.

J’ai reçus un ordre de mission, tu m’explique comment des vols ont pu avoir eu lieu aux endroits ou tu étais censé patrouiller ? Je veux des explication soldat ! !?

Les engueulades continuaient un petit moment, Jin avait réussi à convaincre ses camarades de le laisser patrouiller seule dans certaine zone qu’il connaissait très bien, cependant, au lieu d’être sérieux il en profitait pour se la couler douce, malheureusement toute bonne chose avait une fin, il allait devoir réparer les pots cassés et trouver le ou les coupables de tous ces vols. Dai’ était bien embêté, dorénavant il ne pouvait plus dormir peinard dans son coin, obligé d’aller travailler, tout ça à cause d’un ou plusieurs con qui ne trouvait rien d’autre à faire de leurs temps que de voler de pauvre marchand. Hochant la tête devant son chef qui lisait la missive reçus, une infos siffla aux oreilles du furyo, Il allait devoir faire équipe avec une membre de la territorial et pas n’importe laquelle, la lieutenant. Son supérieur cachait très mal son mécontentement et Jin savait très bien pourquoi.

Je te préviens petit con !commençait à aboyé son capitaine. Si tu ouvre ta grande gueule avec elle, déjà je ne donne pas cher de ta peaux, mais si par malheur tu survis, je te fous au trous !finissait-il de dire en pointant du doigt le délinquant, la voix bien forte pour bien se faire entendre.

Le grand soldats mal éduqué souriait malgrés lui, dévoilant un mauvais rictus à son interlocuteurs qui redoutait déjà le futur comportement de son soldat.
Envoyé illico presto dans les rues de la ville. Le grand brun ne connaissait cette personne que de noms, mais d’après les dires du capitaine, elle avait eu vent de l’incompétence de l’armée régulière dans son rôles, était-elle là pour donner un coup de main ou bien pour surveiller le soldat Daigoro dans son travail, très peu de différence pour le furyo, il allait devoir faire équipe avec un ninja et pas des moindres.
Equipé de ses plus beaux attirails, digne d’un soldats exemplaires, Jin avait comme première consigne de retrouver la ninja dans les rues ou s’était passé les larcins. Adossé contre un mur entre deux magasins, le soldats regarda de chaque côté avant d’allumer une clope malgré qu’ils soit en service, aucun ninja en approche, c’était pour lui le bon moment. De son point, le bagarreur pouvait voir arriver toute les personnes entrant dans cette ruelle, que ça soit de sa gauche ou de sa droite. Appréciant sa clope plus que tout, la tête penché en arrière pour relâcher un épais nuage blanc de ses poumons, il vit au même moment depuis le toit au dessus de lui deux gros ronds rouge braqué sur lui, c’était des yeux humains ou d’une bête prête à bondir sur sa cible pour la dévorer. Elle était là.



Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Chôkoku Tomoe
Chôkoku Tomoe

[mission libre/ C] A la poursuite du détrousseur d'Urahi [PV :Tomoe] Empty
Sam 22 Aoû 2020 - 17:39

A la poursuite du détrousseur d’UrahiPrintemps 204.

Le jeune garçon qui se trouvait là, sûrement engagé au sein de l’armée impériale depuis très peu au vue de son poste assigné et surtout du peu d’assurance dont il faisait preuve était presque tétanisé. Il ne comprenait pas ce qu’il lui arrivait. On lui avait seulement demandé de transmettre un avis de mission, rien de plus. Et pourtant...

« C’est une plaisanterie j’espère ? » S’offusquait déjà pour si peu la jeune lieutenante de l’Unité Territoriale à qui revenait la tâche que l’Empire confiait ce jour. La pauvre “victime”, qui n’était qu’un gamin, en cet instant il se prenait les foudres d’un regard assassin, et en fond la voix colérique de la kunoïchi. La jeune recrue bégayait déjà sans même savoir quoi lui répondre, après tout il n’était assurément pas informé et quelqu’un avait eu l’audace de l’envoyer à ce qui pouvait lui sembler être l’abattoir. « Pense-tu que c’est à mon Unité de réparer les conneries des autres ? » La brutalité dans le ton, Tomoe savait pertinemment qu’il n’aurait pas la réponse. « Et encore, comme il n’y a personne de disponible c’est même pire : C’est à moi de m’en charger ? » Le pauvre soldat ne savait définitivement pas sur quel pied danser alors dans sa maladresse, il finit par écraser l’un de ces oeufs sur lesquels il était, métaphoriquement, en train de marcher. Mais sa plaisanterie n’était malheureusement pas au goût de la Chôkoku et celle-ci le lui fit très vite comprendre avant de le renvoyer aussi vite qu’il était arrivé.

Les yeux rivés sur l’avis de mission, il ne fallut pas beaucoup de temps avant qu’elle ne prononce quelques jurons. Il fallait bien qu’elle extériorise avant tout parce qu’il était évident qu’elle n’avait pas suffisamment à faire pour s’occuper d’une affaire de vol à l’étalage. Des soupirs et autres indignations auraient pu être entendus à l’autre bout du Palais Impérial. Les ordres étaient les ordres, et cela Tomoe avait pu l’apprendre -notamment à ses dépends. Un vif élan plus tard et la brune était déjà dehors pour rejoindre les rues de la capitale.

Le signalement de ces méfaits évoquait un secteur, celui que l’Explosive estima comme étant l’origine de cette poursuite qu’elle trouvait absolument ridicule. Du haut de son perchoir la manieuse d’argile avait une petite panoramique sur deux rues parallèle ainsi que sur cette place où beaucoup de marchands se retrouvaient pour vendre leurs produits. Le regard glissant au travers de ces allées encore peu vivantes. Et puis elle s’arrêta sur cet autre soldat qui paraissait si nonchalant avec sa cigarette au bec. Il lui aurait presque fait penser à l’Ombrageux...

Les yeux rougeoyants, déjà pris d’un certain brasier dévisageait l’individu avec une absence totale de sympathie. Mais à y regarder de plus près, ce jeune homme portait certains effets propres à l’Empire, alors il devait être un soldat. Puis la jeune femme se rappela vaguement d’un nom sur le papier qui lui avait dévoilé sa mission du jour. Un partenaire. « Dengoro Jun ? » La lieutenante descendit d’un bond pour venir à la hauteur du brun qui s’avérait bien plus grand maintenant qu’elle n’était plus sur le toît d’une échoppe. « Attends, non c’était peut-être pas ça... » La Chôkoku était en pleine réflexion le temps d’une seconde puis revint sur ses mots. « Soldat Daigoro. Oui c’était plutôt ça le nom. » D’un soupir las Tomoe croisa les bras et reprit immédiatement, entrant dans le vif du sujet. « Je n’ai pas l’intention d’y passer des heures, alors mettons-nous au travail, soldat. » Et sans même attendre une quelconque approbation, la lieutenante avança pour entrer au coeur de ce quartier marchand.


Spoiler:

_________________
[mission libre/ C] A la poursuite du détrousseur d'Urahi [PV :Tomoe] JlI2a2Y
Event 5 : l'Homme au Chapeau:

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9753-dossier-de-chokoku-tomoe#82791 https://www.ascentofshinobi.com/u1298
Daigoro Jin
Daigoro Jin

[mission libre/ C] A la poursuite du détrousseur d'Urahi [PV :Tomoe] Empty
Mer 16 Sep 2020 - 21:49


Pas un bonjour, pas même des présentations en bonne et due forme, cette jeune femme venait d’atterrir devant Jin, le faisant sursauter. Jin avait vite compris qu’il se tenait maintenant face sa superieur connu pour être une vraie tigre, Chokoku Tomoe, lieutenante de la teritorial. Pris de panique, il cacha rapidement la cigarette qu’il tenait entre ses doigts dans son dos, le furyo se mit au garde à vous, la tête bien haute et le regard dirigé vers le toit des bâtiments surplombant la rue marchande. Comment expliquer le manque de courage du soldat, Jin possède tous les traits d’un bon combattant, un corps robuste, des poings d’acier et une technique qu’il avait pu peaufiner aux fils des temps et à force de se battre, mais le bonhomme avait beau avoir tout ce qu’il fallait pour tenir tête à la Chokoku, les ninjas sortait complètement de l’équation, un mauvais regard et sa tête pouvait finir au sol si il ne faisait pas attention, ainsi pour aujourd’hui et seulement cette fois il se devait de ravaler sa fierté, mettre de côté son ego pour rester en vie aujourd’hui, alors quand celle-ci lui intima l’ordre de se bouger il ne broncha pas, il répondit comme un bon soldats le ferait.

Bien m’dame” répondit Jin mollement par peur de la froisser, les jambes presque flageolantes.

Daigoro pouvait s’estimer heureux pour un détail, ses camarade n’était pas là pour le voir, il aurait mangé des railleries pendant un long moment et ce malgré les coups qu’il aurait pu leurs infliger.
Les ordres de mission était de trouver le voleur, l’interpeller et le mettre au bagne, rien de bien compliqué mais ça le devenait quand on se trimballait la Chokoku comme partenaire et qu’il fallait tout en même temps éviter de la froisser

Alors...si j’ai bien capter les bails, faut trouver un gars qui vole les commerçants….” s'arrêtant quelque seconde pour jeter un coup d’oeil à sa superieur, Jin voulait s’assurer que celle-ci ne réagissait pas négativement à sa prise de parole.
Du coup j’ai pensé à me poster dans la rues ou les larcins sont commis pour espérer le prendre la main de le sac et lui casser les jambes pour qu’il recommence plus

affichant une petite mine, Jin n’était pas bien sûrs que son plan plaise à la lieutenante.

Si on se poste à chaque bout de la ruelle, il pourra de une, pas nous échapper et de deux, on aura plus de chance de le prendre sur le fait…

Un bref regard dans la direction de la chokoku lui fit détourner ses yeux instantanément. La honte l’envahit, il avait rarement peur des gens, cependant les histoires qu’on lui avait compté n’était pas en sa faveur, sa flegme légendaire et son manque de respect pour autrui ne devait pas faire surface en sa compagnie. Jin ne se comportait ainsi seulement quand sa mère se mettait à l’engueuler fort, et encore, avec sa maternelle il ne voyait pas sa vie en danger.
De nouveau, le soldat Hijin se mit au garde-à-vous, devait-il s'adresser à elle en prenant cette pose ridicule à chaque fois ? Ses pensées allait ailleurs le temps, le soldat espérait avoir trouvé une bonne idée et ainsi évité la foudre de Chokoku Tomoe.

Dans quelle galère je me suis fourré encore" se disait dans sa tête le gaillard de presque deux mètres

Revenir en haut Aller en bas

[mission libre/ C] A la poursuite du détrousseur d'Urahi [PV :Tomoe]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [mission/libre/c] Poursuite ? [pv Ikari].
» A la poursuite de Toruu Yoshine [Hyuga Rin][mission rang C]
» 2/Final. L'Empire du Feu
» Après la victoire, état des lieux [Tomoe + libre]
» Mission Ⓑ ◍ Revêtir les défunts w. Tomoe

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: