Soutenez le forum !
1234
Partagez

Liens immuables [Kuchiyose]

Kogami Akira
Kogami Akira

Liens immuables [Kuchiyose] Empty
Ven 14 Aoû 2020 - 13:52


Taida 怠惰


Nouvelle journée, nouveau drame. Akira, affecté aux patrouilles extérieures, aimait profiter de ces moments pour emprunter les chemins exigus et vétustes proposés par la nature. Ceux-ci, apparemment anodins, servaient souvent de lieux d’embuscade pour les bandits attendant de bondir sur le premier promeneur venu, ou d’enlever les enfants un peu trop aventureux. L’empire avait beau avoir grandement nettoyé la zone de ses malfrats, il en restait toujours. Difficile d’endiguer le monde du crime tout entier, surtout dans un tel contexte que celui qu’ils vivaient actuellement. La guerre, l’angoisse, les conflits, toutes ces choses prenaient un temps et une attention monstre des grandes nations, laissant alors aux insectes l’occasion de répandre leur venin.

Pourtant, à mesure qu’il avançait, katana sorti et posé sur l’épaule, Akira ne croisa ni bandit ni personne. Pas même la trace d’un simple sanglier ou d’un promeneur égaré à qui il pourrait indiquer son chemin. Après tout, un soldat en patrouille n’est pas la uniquement pour intercepter des malfrats, mais surtout pour veiller à la sécurité des citoyens. Une chose que le Kogami savait très bien faire en dépit de son indifférence apparente. Pourtant, qui aurait pu se douter qu’il veillerait à la sécurité de quelqu’un de bien spécial…

“ Hm ? “

En effet, après une vingtaine de minutes de marche infructueuse, le soldat tomba sur quatre cadavres de ratons laveurs. Des ratons laveurs abattus, dépecés et laissés sur place. Une manière de faire propre aux braconniers et aux barbares ne cherchant qu’à récupérer la fourrure des animaux qu’ils chassent. Un vrai chasseur honore sa proie en la mangeant. C’était du moins le point de vue du Kogami. Point de vue qu’il n’eut pas le temps de développer en réalisant ce qui allait suivre. Abenja vivait dans ces bois, et sa fourrure serait sûrement un met de choix pour ces chasseurs. De plus, la forêt semblait prise d’une agitation de plus en plus évidente…

“ Abenjā ! “

Le Kogami, inquiet, se mit à courir dans la direction du brabuge qu’il pouvait entendre au loin. S’ils ne s’étaient croisés qu’une fois et qu’il n’avait pas été très agréable avec le soldat, Akira appréciait néanmoins le souvenir de ce panda roux doué de parole. Et en tant qu’apprenti samouraï, son honneur l’incombait d’intervenir pour venir en aide à un ami. Au diable le reste, sa tâche du jour était déjà toute tracée. S’il ne pouvait l’aider, alors Akira ne mériterait pas de conclure leur pacte. Si un Kuchiyose était destiné à aider son “maître”, Akira considérait qu’il lui devait la même chose.

Ainsi, arrivant finalement sur les lieux, essoufflé mais paré, le Kogami intervint juste à temps. L’un des chasseurs pointait tout juste son arc en direction d’un des enfants d’Abenja, menaçant de l’achever alors qu’il était au sol. Ce fut sans compter sur la charge immédiate du soldat, qui lui trancha le bras autant qu’il réduisit à néant sa tentative, laissant son membre s’échouer au sol dans un hurlement de douleur.

“ Espèce protégée, Partez ou assumez les conséquences. “

Abenja, qui se battait plus loin contre bien trop d’ennemis qu’il ne pouvait gérer tout en protégeant sa famille, s’exclama avec surprise.

“ Akira ? Toi ? “

“ J’suis venu t’aider, mon pote. “

Place au spectacle.

_________________
Liens immuables [Kuchiyose] Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Voix d'Akira
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Kogami Akira
Kogami Akira

Liens immuables [Kuchiyose] Empty
Ven 14 Aoû 2020 - 15:02


Taida 怠惰


Bien entendu, leurs adversaires ne comptaient pas s’arrêter en si bon chemin. Le prix de la fourrure d’un panda roux pourrait valoir très cher au vu de sa beauté, et surtout, de sa rareté. Et s’il n’était même pas certain que cette chasse soit interdite, Akira agissait en tant qu’homme et non comme soldat. Pourrait-il prétendre être digne qu’il n'avait pas agi ?

Mais on ne lui laissa guère le temps de s’en inquiéter. Le plus proche, un balafré, s'élança à sa rencontre avec la ferme intention de lui faire tâter de sa lame. Combien étaient-ils à tenter ? Combien de bandits, d’humains banals, avaient tenté ? Plus le temps passait, plus la distance entre son statut de shinobi et le commun des mortels se creusait. Akira avait compris depuis un moment déjà que seul un autre shinobi pourrait lui opposer résistance, bien qu’il soit loin d’être l’un des plus doués.

“ Je vais te laisser l’occasion de comprendre. “

Dit-il à son adversaire, qui abattit sa lame… dans le vide. Une simple esquive mais très rapide, et Akira put le désarmer d’une facilité déconcertante, arrachant le katana de ses mains en lui tordant aisément le poignet. Douloureux, mais clément. L’homme exprima sa douleur d’une vocalise aiguë, posant un genou au sol. Aussi insensible pouvait-il être face à la mort, ayant baigné dedans depuis l’enfance, Akira savait faire preuve de clémence. Car s’il avait tué, l’Hijine savait que chaque meurtre consumait une partie de son âme.

“ Akira, tue les ou ils reviendront ! “

L’homme désarmé, comprenant sa situation, pris ses jambes à son coup pour s’enfuir devant le Kogami indifférent, qui ne tenta rien pour le poursuivre. Des morts ? Il y en aurait de toute manière, ses ennemis étaient trop nombreux pour penser n’avoir aucune chance. Mais s’il pouvait en épargner un ou deux…

“ Tu devras changer d’habitat de toute manière. Je n’aime pas tuer gratuitement, tu devras t’en contenter si tu veux conclure un pacte. “

Le panda roux eut un léger rictus tout en tranchant les doigts de l’un de ses nombreux adversaires. Son agilité couplée au terrain boisé le rendait quasiment intouchable pour eux, son armure étant de toute manière la pour le protéger des éventuels coups pouvant l’atteindre. Dans un sens, celui-ci était encore plus redoutable que lui contre de simples humains.

“ Ha ! Survit et on en reparle ! “

Dit-il, ironique. Akira n’avait de toute manière pas le choix, cette petite bande ne semblait pas décidée à leur lâcher la grappe au vu de la manière qu’eurent ses membres de le charger. Malgré leur infériorité individuelle, ceux-ci adoptèrent une formation astucieuse, chacun se plaçant en cercle autour de lui afin de resserrer l’étau pour le transpercer de toutes parts.

“ Si seulement cette ingéniosité était mise au service de l’empire… “

“ Fais pas le malin beau brun ! “

Soupirant, le Kogami cracha un grand brouillard de cendres incandescentes obstruant tant la vue que la respiration de ses adversaires. Les plus proches rendirent l’âme en quelques secondes, leur gorge carbonisée de l’intérieur, tandis que les moins chanceux étaient partis pour plusieurs minutes d’agonie. Quelques-uns en retrait ou ayant pu s’extirper à temps survécurent, non sans mal. L’idée d’affronter un shinobi était tout de suite moins séduisante.

“ On… on va vraiment risquer nos vies pour un panda roux ? “

Bredouilla l’un des chasseurs, une jeune recrue.

“ Ouais, tenez le à distance avec vos flèches ! “

S’exclama l’un, ou plutôt l’une d’entre eux. Une femme, peut-être l’instigatrice de tout ceci. Manifestement, ce combat semblait loin d’être terminé...

_________________
Liens immuables [Kuchiyose] Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Voix d'Akira
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Kogami Akira
Kogami Akira

Liens immuables [Kuchiyose] Empty
Ven 14 Aoû 2020 - 15:49


Taida 怠惰


Aussitôt dit, aussitôt fait, une volée de flèches fondirent en sa direction. Ces chasseurs semblaient plutôt obéissants… et organisés. Ceux-ci tenaient manifestement plus des bandits que des simples chasseurs, au vu de leur réactivité et leur absence totale d’hésitation à se confronter à un humain. Tant mieux, leur mise à mort dépendait donc de son travail. De quoi faire d’une pierre deux coups, donc. Dire qu’il ne serait sans doute même pas récompensé pour cela… l’honneur des samouraïs serait presque un fardeau.

“ … “

Le bruit des flèches fendant le ciel se rapprocha de lui en quelques secondes. Leur formation en cercle s’avérait aussi dangereuse pour lui que pour eux-même, puisqu’ils risquaient ainsi de se toucher entre eux… mais sa mort importait manifestement plus que la vie de leurs propres camarades. Ou plutôt, le pelage du panda roux auquel il les empêchait d’accéder.

Ainsi, tentant de réagir le plus efficacement possible, Akira érigea un mur de terre d’un côté tout en agitant son sabre de l’autre, tournoyant frénétiquement sa lame pour parer les flèches tirées à son encontre. Une tactique qui porta ses fruits sans toutefois lui permettre de s’en sortir indemne, une flèche parvenant à se planter dans sa hanche ainsi qu’une autre proche de sa clavicule. Heureusement pour lui, celles-ci n’étaient pas enduites de poison… ou c’aurait été la fin.

“ Aïe… “

Fit-il seulement en retirant les pointes. Sans attendre qu’ils puissent décocher une seconde salve, le soldat usa de la dissimulation terrestre, sans doute son jutsu favori. Voyant cela, ses adversaires, interloqués, profitèrent de ce court moment pour prendre en joue le panda roux, espérant retourner la technique du Kogami contre lui tant qu’il ne se montrerait pas. Chose contre laquelle Abenja ne pouvait se défendre efficacement puisque ses adversaires le tenaient toujours au corps à corps, forçant donc le panda à faire luire son pelage… pour les plonger dans un genjutsu temporaire.

“ Akira, sors vite de la ! “

S’exclama t-il en leur faussant compagnie pour récupérer son fils, toujours immobilisé à cause d’un piège tendu par les chasseurs. Après tout, outre son propre pelage, Abenja se devait aussi et surtout de protéger sa famille. Ses deux enfants, son épouse, comme n’importe quel humain. Chose dont ces méprisables bandits se fichaient amèrement au profit de leurs gains.

Et alors que les chasseurs, désorientés et frappant dans le vide, semblaient totalement incapacités, Akira sortir du sol soudainement, prêt à en découdre. Le jeune homme n’avait manifestement pas prévu que son partenaire soit aussi efficace, si bien qu’il le rejoignit en pensant le combat terminé. Mais ce fut sans compter sur l’imprévu, l’erreur d’Akira. L’homme à qui il avait brisé le poignet était de retour, tenant le plus jeune enfant d’Abenja en ses mains, un poignard sous la gorge.

“ Papaaa ! “

“ Putain… Akira, tu n’aurais pas du… “

Grimaçant, le jeune homme commença à réfléchir à une solution.

“ Personne bouge ! Si tu me fais la même chose que mes potes, ça m’empêchera pas de tuer ton gosse ! Je le tiens ! “

Il marquait un point. Illusion ou non, ce fourbe savait qu’il tenait l’enfant dans les mains.

“ Sors mes potes de ton truc la, fais les revenir à la normale. “

“ Ok… mais pas de mal à mon gamin… “

Dit-il, levant son genjutsu pour finalement permettre à leurs adversaires de recouvrir leur esprit. La femme à la tête du petit groupe, irritée, s’approcha d’eux, triomphante en remarquant que l’enfant était entre leurs mains. Mais Akira n’avait pas joué toutes ses cartes.

“ Bien, maintenant nous allons pouvoir “discuter”... “

“ Désolé, on discute pas avec les gens comme vous. “

Aussitôt dit, un second Akira surgit de l’arbre situé au dessus du bandit tenant l’enfant, transperçant alors le preneur d’otage de sa lame. Suite à quoi, sans même leur laisser l’occasion de réagir, celui-ci s’empara du bébé pour disparaître entre les arbres ce qui laissa une ouverture aux deux camarades, profitant de la surprise générale pour attaquer.

“ J’avais bien fait de placer un clone à l’avance. “

_________________
Liens immuables [Kuchiyose] Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Voix d'Akira
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Kogami Akira
Kogami Akira

Liens immuables [Kuchiyose] Empty
Ven 14 Aoû 2020 - 18:09


Taida 怠惰


La colère du groupe semble terrible. Roulés, bernés, ceux-ci semblent comprendre qu’ils n’arriveront pas à leurs fins malgré toute la volonté du monde. Ceux qu’ils affrontent sont d’un tout autre niveau… et la colère du père de famille est ce qu’ils devraient craindre le plus. Car, une fois lancé, celui-ci ne s’arrêtera pas. Ainsi, alors que les bandits levèrent leurs arcs, le Kogami effectua quelques mudras afin de créer un grand dragon de pierre fonçant sur l’amas humain que constituaient leurs ennemis. S’il n’avait pas pour habitude d’user de telles techniques sur de simples bandits, l’heure n’était plus à la clémence. Ce combat le fatiguait, et la sécurité de ses amis ailuridés était en danger.

“ Vous allez regretter d’avoir posé le pied sur mon territoire. “

Abenja, prenant son élan, courut avant de sauter sur le dragon rocheux filant droit sur le groupe. Lorsqu’il atteignit sa cible, celui-ci percuta le groupe comme de simples plots en les envoyant valser non sans en tuer quelques uns, laissant alors au panda roux libre cours pour assouvir sa colère sur les chasseurs en profitant de leur perte de moyens. Sa lame, tranchant et perçant au gré de ses cabrioles, fut aussi mortelle que n’importe quel katana manié par un maître. Ainsi, le chasseur devenait la proie. Une leçon qu’ils n’auront même pas eu le temps de retenir.

De son côté, Akira en faisant de même. Il n’était plus question d’épargner ou se montrer clément, chacun était libre de fuir. Il ne les poursuivrait pas. Mais chaque homme ayant décidé de se battre assumerait les conséquences de sa décision, chose que chacun compris rapidement comme étant la mort. Plusieurs d’entre eux périrent sous le courroux de sa lame, quelques-uns eurent même l’intelligence de fuir. S’il n’aimait habituellement pas se battre, Akira retirait pourtant une certaine satisfaction de ses nouvelles compétences. Il n’y avait pas à dire, son entraînement portait ses fruits. Chaque jour le rapprochait un peu plus de la voie des samouraïs et de leur art qu’il convoitait tant, dans son entièreté. Et la manière dont il tranchait la chair de ses adversaires ne le lui rappelait que trop bien, au prix des vies qu’il devait hélas prendre.

“ Ils sont têtus… “

Commenta t-il au milieu de la bataille. Sur la dizaine d’hommes présents au départ, il n’en restait plus que quatre. Dont la femme. Etait-il réellement nécessaire d’aller plus loin ? Si l’air méprisant de cette femme l’irritait, Akira ne jugeait pas nécessaire de pousser la boucherie plus loin.

“ Vous ne voulez pas arrêter la ? “

Dit-il, regardant du coin de l’oeil son partenaire épuisé. Celui-ci avait beau être très fort, son endurance restait bien inférieure à celle d’un humain moyen. Et par extension, son chakra aussi. Ainsi pouvait-il espérer pouvoir gérer l’issue de cet affrontement de manière pacifiste, sans avoir à gérer la colère vengeresse de son ami ailuridé. Non pas qu’il ne la comprenait pas, mais le jeune homme ne connaissait que trop bien la vacuité des actes commis sous la colère.

“ Vous devez vraiment y tenir à cette fourrure, mais je vous fait une fleur. Barrez vous. “

Dit-il dans sa grande clémence, devant le petit groupe épuisé. La femme sembla réfléchir un instant, pensive, avant de tendre la main vers le Kogami comme pour sceller leur semblant d’accord. Si un changement de direction pouvait paraître suspect, Akira n’avait rien à y perdre. Il s’avança ainsi pour serrer la main de l’inconnue, neutre.

“ Abruti. “

Aussitôt, celle-ci sortir un poignard de sa poche pour transpercer Akira à la gorge. Malheureusement pour elle… Akira n’avait rien eu à perdre. Aussi vite touché, aussi vite disparut-il dans un nuage de fumée alors même que la chasseresse vit sa tête tranchée par un katana venu de son angle mort. Un énième clone. Peut-être aurait-elle mieux fait de regarder attentivement, sans doute aurait-elle vu que celui à qui elle s’adressait ne portait plus les traces provoquées par les flèches qu’il avait reçues un peu plus tôt.

“ Toujours créer deux clones plutôt qu’un seul. “

Dit-il alors que le premier revenait avec l’enfant, qu’il laissa revenir dans les bras de son père épuisé. Comprenant qu’ils n’auraient pas à risquer leurs vies pour rien, les malfrats restants prirent leurs jambes à leur coup. Un léger moment de flottement vint installer le silence, un silence finalement brisé par le soupir d’Akira qui se laissa tomber au sol, épuisé.

“ Fiouu… c’était juste. “

_________________
Liens immuables [Kuchiyose] Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Voix d'Akira
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Kogami Akira
Kogami Akira

Liens immuables [Kuchiyose] Empty
Ven 14 Aoû 2020 - 18:35


Taida 怠惰


Assis à même le sol, le Kogami semblait apaisé. Malgré le sang, les cadavres et tout ce qui était arrivé, Akira se sentait reposé. Comme s’il venait de se libérer d’un fardeau, ou d’accomplir une tâche importance. Ce qui était, dans un sens, le cas. La satisfaction d’avoir aidé un camarade, qu’importe qu’il soit un panda roux quelque peu exécrable, suffisait à l’apaiser. Après tout, malgré ses airs, Abenja semblait être quelqu’un de bien. Akira pouvait le sentir, de sa naïveté peut-être un peu trop apparente.

“ … “

Le silence dura ainsi quelques minutes, laissant le soin à toute la petite famille de se retrouver. Son épouse, retrouvant ses enfants après s’être extirpée d’un piège l’ayant également capturée, se dévoila enfin. S’il ne pouvait ressentir la même chose devant une famille de panda roux qu’en voyant une famille humaine, Akira restait néanmoins heureux que tout le monde ait pu se retrouver. Après tout, derrière cet air frôlant l’indifférence se cachait un coeur.

“ Merci, Akira. “

Déclara enfin le panda roux, brisant le silence. La gratitude pouvait se lire sur son visage, tout comme elle s’entendait dans sa voix.

“ Je retire tout ce que j’ai pu dire à ton sujet. Tu es fort, et sacrément brave. “

“ Boarf, ce n’était rien. Toi aussi. “

Dit-il, relativisant son rôle dans l’affaire. S’ils avaient été attaqués par des shinobi, peut-être que le déroulement de cette affaire aurait été bien plus dramatique. Mais plutôt que de théoriser sur du vide, mieux valait profiter de l’instant et de leurs retrouvailles.

“ Merci m’sieur. “

“ Merci jeune homme. “

Suivirent les enfants et l’épouse, encore l’un dans les bras de l’autre. Akira, reprenant encore de son combat, sortir finalement une gourde de sa poche et y bu quelques gorgées avant de la tendre à son camarade. Celui-ci refusa de la tête, si bien que le jeune homme haussa les épaules avant de la terminer. Pourquoi se priver, il était tout bonnement assoiffé.

“ Je suis prêt à établir un contrat avec toi. “

“ Mais… chéri… es-tu sûr de vouloir risquer ta vie une fois de plus ? “

Le petit être leva la patte comme pour mettre fin à la discussion.

“ Je serais le plus ingrat de toute ma génération si je refusais cela à un homme ayant risqué sa propre vie pour m’aider moi et les miens. Je ne reviendrais pas la dessus, je suis prêt à signer un contrat. “

Akira, comprenant qu’il serait insultant que de le lui refuser, ne discuta pas. De toute manière, cet accord était commun et l’avantageait beaucoup. Pourquoi refuser ?

“ Ha, au moins tu ne vas pas me refaire le même coup que la dernière fois. “

Dit-il en sortant un rouleau de sa veste pour l’étendre devant lui. Vierge et tout neuf, celui-ci était bel et bien destiné à leur nouvelle amitié. Car au fond de lui-même, Akira savait depuis leur dernière rencontre qu’ils se reverraient un jour. Il n’avait tout simplement pas prévu que ce serait aussi vite.

“ Au moins j’ai déjà du sang, pas besoin de me mordre. “

Ironique, le Kogami passa un doigt sur ses plaies avant d’apposer son nom et ses empreintes sur le parchemin. Abenja l’imita, solennel, et une petite lumière s’éleva au dessus du rouleau lorsque le pacte fut scellé. Voilà donc ce qui manquait pour rendre le tout plus crédible et satisfaisant, comme l’avait fait remarquer Akira la première fois. Désormais, les deux amis étaient liés à la vie à la mort. Akira aurait pensé conclure ce genre de pacte lors de son mariage, mais la vie aimait manifestement lui jouer des tours.

“ Je suis la pour toi, mon pote. “

Les deux camarades levèrent respectivement la main et la patte, scellant donc le contrat d’une poignée de main solennelle.

“ Moi aussi… mon ami. “

_________________
Liens immuables [Kuchiyose] Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Voix d'Akira
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866

Liens immuables [Kuchiyose]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: