Soutenez le forum !
1234
Partagez

L'art du Zen 禅 L'esprit immuable 不ドシン

Kogami Akira
Kogami Akira

L'art du Zen 禅 L'esprit immuable 不ドシン Empty
Mar 18 Aoû 2020 - 23:21


Taida 怠惰


Le calme mental, et non pas l’habileté à manier le sabre, est le signe d’un samouraï mûri. Une énième phrase trouvée dans un recueil, Akira ne pouvant rencontrer un quelconque maître en chair et en os. Aussi, les livres devenaient au final ses seuls maîtres. S’il était difficile de capter la toute l’essence de l’art du sabre, pouvoir suivre la parole des anciens restait une grande avancée et un avantage indéniable. Aussi longue et fastidieuse son évolution était-elle, Akira restait convaincu que sa persévérance paierait un jour ou l’autre.

“ Hum… le zen. La plénitude, la concentration… c’est plutôt flou. “

Dit-il en refermant le livre qu’il était en train de lire, assis au milieu d’un grand lac. L’eau y était aussi calme que constante, offrant d’ailleurs un paysage verdoyant magnifique. Des conditions optimales à la méditation donc. Néanmoins, cette fois-ci était quelque peu différente. En effet, le jeune homme ne comptait pas “méditer” à proprement parler, mais se focaliser sur le zen et la concentration. En somme, ressentir le monde autour de lui et capter chaque chose isolément. Ressentir chaque chose qui constituait ce tout. En tant qu’adepte de la sensorialité, Akira partait d’ailleurs avec de bonnes bases sur cette voie.

Ainsi, assis en tailleur, le jeune homme posa le livre sur ses genoux et ferma les yeux afin de ne pas se laisser destabiliser par sa vue. D’abord vinrent les sons. Nombreux, entremêlés, le brouhaha devenait de plus en plus grand à mesure que le jeune homme se concentrait sur son ouïe. Rapidement, ses battements cardiaques et même le fonctionnement de ses organes internes se manifestèrent, laissant comprendre au jeune homme que son attention avait dores et déjà été multipliée par ses nombreux entraînements. Akira n’aurait jamais pu entendre les bruits de son propre corps auparavant.

Isolant peu à peu son ouïe, l’apprenti samouraï se concentra ensuite sur son odorat. Jasmin, thym, bois, effluves marines… tant de parfums divers donnant au tout une odeur homogène difficile à isoler. S’il ne voyait de prime abord pas d’intérêt à affiner son odorat, le jeune homme compris bien vite que le meilleur moyen de suivre une piste ou reconnaître quelque chose ou quelqu’un serait son odeur. Ainsi, mieux valait ne sous estimer aucun des pans du zen. Après tout, faire preuve d’implication était la clé. Ne rien délaisser, aucune facette de chacun des domaines samouraïs. Après tout, Akira avait déjà fait le plus gros.

“ … “

Silencieux et immobile, Akira isola également les odeurs avant de s’en débarrasser, ne laissant rien pour troubler ses sens. L’espace d’un instant, le jeune homme se sentit presque mort, seulement stimulé par la légère brise venant lui effleurer l’épiderme. Sans sons ni odeurs, le monde semblait si vide… et reposant à la fois. Mais l’objectif n’était pas la d’ignorer ce qui l’entourait, mais justement de le ressentir de manière exponentielle. Chose qu’Akira commença dès à présent, concentrant alors son odorat à nouveau sur les effluves peuplant l’air ambiant, comme s’il venait de plonger la main dans un sac rempli d’objets divers sans pouvoir regarder à l’intérieur, se basant uniquement sur le toucher.

_________________
L'art du Zen 禅 L'esprit immuable 不ドシン Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Kogami Akira
Kogami Akira

L'art du Zen 禅 L'esprit immuable 不ドシン Empty
Mer 19 Aoû 2020 - 22:01


Taida 怠惰


Des odeurs agréables. Peut-être un peu trop. Akira ne s’était jamais arrêté pour se focaliser sur ce genre de choses, vivant simplement sans se soucier de ce qui l’entourait. Mais son engagement sur la voie, qui datait maintenant de quelques mois, avait comme décuplé sa sensibilité… et son attention. Comme si chaque chose l’entourant pouvait être ressentie et considérée, comme si le moindre détail devenait primordial. Peut-être était-ce cela, l’esprit immuable. S’il avait porté attention au monde et aux détails plus tôt, Akira ne serait pas la aujourd’hui. Simple soldat à 26 ans, âge plus qu’honorable, tandis que d’autres plus jeunes et plus forts étaient déjà lieutenants. Plus il y pensait, plus le Kogami se sentait raté. Comme un idiot ayant gâché ses capacités à ne rien faire, trop paresseux pour vivre…

“ Hm ? “

Une odeur sortit le soldat de sa torpeur. S’il s’apprêtait à ouvrir les yeux pour en savoir plus, il se souvint juste à temps de son objectif et se contenta de se focaliser sur son odorat. Une odeur… désagréable. Comme de la viande avariée ou mal cuite, quelque chose qui n’évoquait pas l’appétit. Quelques secondes de plus lui furent nécessaires pour comprendre. Il s’agissait d’un cadavre. Un cadavre sûrement animal, mais qui devait sans aucun doute être très récent. Akira était sûr de ne rien avoir croisé de tel en venant. Ainsi, le jeune homme ouvrit ensuite son ouïe pour pouvoir en apprendre plus. Il n’y avait pas à dire, la vue restait le sens le plus important de chaque humain. Il lui aurait suffi d’ouvrir les yeux pour tout gâcher.

“ … “

Le premier son qui lui vint aux tympans fut le vent et le remous de l’eau provoqué par celui-ci. Puis, le bruit des feuilles agitées par la bourrasque. Difficile de se concentrer avec tout cela. Il lui fallut plusieurs secondes, peut-être une minute afin d’isoler à nouveau chaque son sans perdre la trace olfactive de cette odeur de viande avariée. Parmi tous ces sons, l’un s’accordait plutôt bien avec l’odeur de la viande. Un bruit de mastication. De chair se déchirant sous les assauts buccaux d’un animal. Quelque chose était en train de dévorer sa proie. Voilà ce qui avait attiré son attention, troublant la quiétude du lieu… Ainsi, Akira était donc capable de cela. Ses sens n’avaient pourtant rien de surhumains… mais avec un peu de concentration, il était simple de se focaliser sur ce qu’il aurait autrefois manquer. Akira n’était même pas certain de comprendre ou de pouvoir expliquer comment marchait le phénomène… mais comptait bien l’exploiter à l’avenir.

“ Tu as l’air de te régaler… mais qu’es-tu… ? “

Se dit-il à lui-même en tentant de deviner la race de l’animal à sa simple odeur et du bruit qu’il faisait. Un challenge semblant stupide et anodin, mais qui amusait presque l’apprenti au final. Et de par son passé de vagabond, la chasse était un domaine qu’il connaissait… ce qui lui donnait par conséquent une bonne connaissance de la faune d’Hi no kuni. Que pouvait donc être cet animal ? A bien se concentrer, Akira pouvait sentir comme une odeur de chien mouillé. Les quelques grognements qu’il poussait entre deux mastications ne laissaient d’ailleurs pas grand doute sur son identité. Il s’agissait d’un loup.

Et lorsqu’il ouvrit les yeux, Akira remarqua deux choses. D’une, l’animal était bien un loup. De deux… la nuit était tombée. Sans qu’il ne puisse se rendre compte du temps passant, des mouvements du soleil ou de la température ayant légèrement baissé. A trop se concentrer sur ce qui lui importait, le soldat avait occulté tout le reste. Et le voilà qui se retrouvait perdu au milieu d’un lac, lui même au milieu d’une forêt dans le voile de la nuit. Une nuit noire qui rendait le jeune homme aveugle.

_________________
L'art du Zen 禅 L'esprit immuable 不ドシン Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Kogami Akira
Kogami Akira

L'art du Zen 禅 L'esprit immuable 不ドシン Empty
Mer 19 Aoû 2020 - 22:45


Taida 怠惰


La nuit. L’obscurité totale et inaltérable. Akira n’ayant ni vision nocturne, ni source de lumière à sa portée si ce n’est sa cendre pouvant vaguement l’aider, sortir d’ici serait compliqué… mais pas infaisable. En réalité, après un léger moment d’hésitation, le jeune homme avait retrouvé son calme le plus total. Ces conditions venaient de lui donner une nouvelle idée… et ne firent que le réjouir. Sans vue pour l’aider, Akira allait devoir apprendre à retrouver son chemin à l’aide de ses autres sens. Après tout, son corps n’était que la marionnette de son esprit. Chaque samouraï se devait de savoir combattre dans une pièce dénuée de lumière. L’on racontait même que les yamanaka ne pouvaient pénétrer leur esprit. Une faculté qui lui faisait également de l’oeil, surtout après avoir fréquenté une Yamanaka.

“ … “

Et le voilà qui venait d’avoir une nouvelle idée tandis qu’il se déplaçait sur l’eau, chakra toujours concentré dans la plante des pieds. S’il parvenait à revoir cette fameuse Yamanaka, peut-être pourrait-elle l’aider à fermer son esprit aux intrusions mentales ? A voir ce qu’elle souhaiterait en échange, la jeune femme n’ayant pas l’air commode. Néanmoins, en tant que camarades de l’empire… il trouverait bien un moyen de lui faire accepter sa demande. Akira s’en réjouissait même d’avance. Pensant un instant aux autres personnes comme lui, tentant de s’entraîner à l’art du sabre, Akira se questionnait. Étaient-ils aussi investis que lui ? Ou se contentaient-ils de s’entraîner à manier le sabre sans appréhender toute la partie centrée sur la spiritualité et le bushido. S’il avait l’occasion d’en rencontrer un jour… Akira se renseignerait.

“ Arrête de penser à tout et rien… “

Se dit-il une fois de plus à lui-même, recentrant ses pensées. Un vrai samouraï ne se serait sûrement pas laissé entraîner dans cet enchevêtrement dans un moment pareil. Il lui restait encore et toujours quelques progrès à faire. A moins qu’il n’idéalise cette voie depuis le début… ?

Un bruit éveilla ses sens. Alors qu’il s’était approché du bord, Akira put distinctement entendre le grognement du loup à quelques pas de lui. Evidemment. Le jeune homme aurait dû se concentrer sur l’odeur… l’animal avait sûrement dû le repérer depuis un moment. Et, malgré sa proie, il ne semblait pas s’être rassasié. A peine eut-il le temps de dégainer son sabre qu’Akira entendit distinctement le bruit des pattes du quadrupède frapper le sol de plus en plus vite, signifiant qu’il entamait une course. Ainsi, le soldat se retrouvait dans le rôle de la proie… du moins, aux yeux du loup.

“ Celui qui est maître de lui-même est plus grand que celui qui est maître du monde. “

Attendant la seconde ou les pas du loup se turent, signifiant qu’il venait de sauter dans les airs sûrement pour l’attaquer à la gorge, le Kogami asséna un puissant coup de katana droit devant lui. Net, dévastateur, la lame de son arme pénétra dans la chair de l’animal entre les deux mâchoires pour rejoindre son crâne, laissant alors l’animal retomber au sol sans vie. Un piètre adversaire, dont la chair servirait à d’autres prédateurs. Pouvait-il prétendre avoir participé à l’équilibre naturel ainsi ?

“ … “

Mais il n’était pas encore temps de crier victoire. Car Akira devait sortir d’ici.

_________________
L'art du Zen 禅 L'esprit immuable 不ドシン Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Kogami Akira
Kogami Akira

L'art du Zen 禅 L'esprit immuable 不ドシン Empty
Jeu 20 Aoû 2020 - 21:47


Taida 怠惰


L’obscurité était telle que, combinée à la dense forêt qui l’entourait, elle rendait le jeune homme totalement aveugle. Les faibles rayons lunaires ne pouvant traverser les épaisses branches fournies de feuilles des arbres surplombant sa tête, le jeune homme ne pouvait désormais que compter sur ses autres sens pour s’orienter. Un exercice excellent au développement de son zen et sa sensorialité donc. Akira n’ayant jamais eu peur du noir, il n’était pas difficile pour lui de garder son calme malgré le danger évident. Le soldat pouvait tomber dans un ravin, rencontrer des prédateurs, se perdre... tant de choses le menaçaient, ne rendant son exercice que plus efficace.

“ … “

En premier lieu, Akira concentra ses sens du toucher. Le vent lui effleurant la peau, le jeune homme pouvait sentir son cours et le deviner entre chaque arbre, lui permettant d’éviter de se prendre un obstacle à chaque pas qu’il faisait en avant. S’il était ainsi forcé de se déplacer lentement, le soldat pouvait éviter tout obstacle sur sa route tout en suivant le cours du vent pour remonter en direction de la sortie. Une stratégie astucieuse qui porta ses fruits, du moins jusqu’à ce que le vent ne se calme à nouveau.. laissant alors le jeune homme seul avec lui-même. Ce qui ne fut pas assez pour le décourager, bien entendu.

“ Une… deux… “

Tendant la pointe de son fourreau devant lui, l’Hijine se contenta de s’en servir comme d’une canne d’aveugle. Akira se trouvait dans une position bien ridicule, qui aurait cru qu’il finirait ainsi. Aussi loin pouvait-il se souvenir, le jeune homme ne s’était jamais retrouvé dans une telle situation. Lorsque la nuit tombait, Akira se contentait de grimper à une branche pour y dormir. Mais son enthousiasme récent l’avait manifestement poussé à se montrer plus entreprenant, bravant ainsi l’obscurité et les grognements ambiants qu’il pouvait entendre tout autour de lui. S’il ne croisa pas d’autres prédateurs au cours de sa marche, le Kogami eut cette crainte tout au long de son retour vers l’orée. Crainte infondée. Sans doute le sang de ce loup était-il encore frais sur sa lame, ce qui suffisait à repousser les éventuels prédateurs alentours.

“ Enfin. “

Une fois sorti de ce labyrinthe sylvestre, le soldat aperçut des lumières au loin. Même à cette distance, Urahi brillait toujours de milles feux. Ainsi, la cité impériale serait son repère dans la nuit. L’entraînement avait assez duré… et Akira se sentait une fois de plus grandi. Jusqu’ou irait-il ainsi ?

_________________
L'art du Zen 禅 L'esprit immuable 不ドシン Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866

L'art du Zen 禅 L'esprit immuable 不ドシン

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: