Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume

Maître du Jeu
Maître du Jeu

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Empty
Mer 19 Aoû 2020 - 21:39
Lorsque vous atteignez le centre de l’île d’Ue, vous pouvez y voir un immense mur de terre, haut de dix fois votre taille et épais de plusieurs mètres. A votre niveau, le détruire requérrait des efforts exceptionnels, ou au moins une maîtrise du Doton poussée. Vu du dessus, ces murs forment un cercle séparé en trois parties distinctes et égales. La zone totale a un diamètre d’une bonne centaine de mètres, ce qui signifie que chaque partie indépendante en représente le tiers.

Le terrain de terre peut sembler basique au premier abord, mais il réserve quelques surprises. Le sol est fait de cet élément, bien entendu, et quelques blocs sont répartis, çà et là, pour donner de la matière aux utilisateurs du Doton. Enfin, des plateformes sont positionnées sur les murs bordant l’arène, formant des sortes d’escaliers jusqu’à environ un tiers de la hauteur des remparts. Ces plateformes ne peuvent supporter qu’une seule personne du fait de leur taille et de leur résistance.


Voici les règles et indications à suivre :
  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 36h pour répondre.

  • Une seule fois durant tout l'événement vous pourrez demander un seul et unique délai de 12h.

  • En cas de non-respect des délais, vous serez exclu de l'événement.

  • Respectez les règles présentes dans notre Système de combat.

Règle(s) spéciale(s) pour ce groupe :
  • Vous pouvez attaquer dès le premier tour.

  • Vos déplacements et techniques peuvent être influencés par le terrain.

  • Le combat ne commencera que lorsque l'arbitre aura posté.

Merci de respecter l'ordre de post suivant :
Sakkaku Haise
Hokazuka Liuqin
Byakuren Yume
Revenir en haut Aller en bas
http://ascentofshinobi.forumactif.com
Sendai Anzu
Sendai Anzu

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Empty
Mer 19 Aoû 2020 - 22:14
Une demande d'arbitrage après s'être occupée du test, au moins, elle savait que les kirijins lui faisaient confiance et devaient probablement lui donner raison de sa pluie de projectiles qui auraient pu être fatal, ou alors est-ce un moyen de se rattraper qu'ils offrent à la Sendaï ? Dans tous les cas, la kumojin attendait patiemment sur un immense mur, ayant à côté d'elle une ou deux piles de livres gracieusement emprunté à la bibliothèque du complexe de Kiri, surtout des livres qu'elle n'a pas pu lire, c'est pourquoi elle n'avait que deux bonnes piles, sinon le directeur du complexe serait devenu pâle en voyant la bibliothèque entièrement vidée. Enfin, Anzu attendait sur le mur qui surplombe la partie, ayant fait en sorte que les quelques insectes qui osaient troubler sa lecture finissent par le regretter.

Elle avait presque tout lu lorsqu'elle les trois genins s'étant qualifier pour l'épreuve, parmi eux se trouvaient deux kirijins ayant participer à la première épreuve, la blonde n'était pas là. Sans doute dans un autre groupe, ou bien elle a échoué la deuxième épreuve, dans tous les cas, la violette marque la page où elle était à l'aide du fil inclut à l'ouvrage, puis le fermait avant de se lever, puis d'observer les trois genins qui doivent désormais se battre pour déterminer qui d'entre eux réussira à remporter cette ultime épreuve.

- Bienvenue à l’Arène de Terre, comme vous pouvez le voir, vous êtes tous entourés de terre et entourés de blocs, à vous d'utiliser ce terrain à votre avantage. Le combat s'arrêtera dès qu'il n'y aura qu'un seul d'entre vous encore debout.

Elle sort ensuite un shuriken qu'elle jeta en l'air, le laissant tomber alors qu'elle se remet assise, le livre au niveau des cuisses qu'elle avait croisé pour se mettre assise en tailleur.

- Dès que le shuriken touchera le sol, vous commencerez le combat, bonne chance.

Elle sera là en tant qu'arbitrage, mais cela n'allait pas être une bonne raison pour ne pas continuer sa lecture.

_________________

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Sakkaku Haise
Sakkaku Haise

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Empty
Jeu 20 Aoû 2020 - 18:51

Se présentant dans la fameuse arène, Haise pris une légère respiration en apercevant non pas un , mais bien deux ennemis. Pestant intérieurement, son regard était anormalement calme, comme si à tout moment, il pouvait lever la main et déclarer forfait dès le début du combat.

Pourtant, quelque chose était différent, comme s’il était animé par un certain désir de vengeance quasi-immature. Était-ce l’arbitre qu’il observait en fronçant les sourcils qui expliquait cela ? Après tout, ce n’était pas comme s’il était passé à un cheveux de les blesser la veille de la seconde épreuve...non?

Passant sa main dans sa chevelure pour se défaire de toutes idées négatives, son allure quelque peu nonchalante provenait possiblement du fait qu’il tentait de se départir de toute pression supplémentaire. Après tout, il avait eu la chance...d’être le seul représentant de son équipe à passer à la dernière étape du tournoi.

Ainsi, il était important pour lui de représenter adéquatement son équipe, mais surtout d’éviter de mourir sous le regard oppressant de la tigresse qui était sa formatrice…

Devant une impasse, la fuite n’était plus vraiment possible. Ainsi, s’il ne se donnait pas au maximum, Reikan tout comme son équipes allaient l’attendre de pieds fermes. Dès lors, subir une double-défaite ne l’intéressait pas, surtout pas après qu’il ait légèrement l’impression d’être coupable de l’absence de ses coéquipiers à cette finale…

Or, les regrets ne faisaient pas partie des cordes intellectuelles du Sakkaku. Se contentant de garder la tête froide, c’était là sa pièce maîtresse. Cachant bien son jeu, il posa ainsi son regard sur ses opposants pour la première fois depuis l’annonce des règlements. De la jeune Iwajine lui rappelant de mauvais souvenirs au Kirijine qui dégageait une tonne de signaux indiquant qu’il était louche, Haise n’était pas sorti de l’auberge. Pourtant, il allait devoir trouver la porte de sortie, sans quoi ce combat pouvait tourner au vinaigre.

S’arrêtant quelques instants, Haise venait de remarquer quelque chose… Contrairement aux attentes, son regard ne s’était pas arrêté sur le fait que ses deux adversaires ressemblaient à des princes et princesses charmantes. Au contraire, il avait bien compris lors de l’examen précédent qu’il fallait se méfier des apparences…

Quoiqu’il en soit, son plan mental du combat était plus ou moins déjà fait. Ayant pris quelques secondes pour observer d’un air semi-paresseux l’atmosphère, il espérait sincèrement ne pas devoir faire face au moindre utilisateur de doton. Autrement, ce combat serait difficile, surtout qu’il n’y avait aucune brise favorable à l’utilisation de ses meilleures aptitudes…

Ainsi, dès que le signal fut accordé, Haise décida d’ouvrir le bal. Préférant éviter de se retrouver dans une situation où il devait se battre à reculons, il initia ainsi les hostilités en pensant à la meilleure manière d’équilibrer le combat en ces débuts…

Dès lors, s’il aurait pu jouer de manière fourbe, il l’aurait fait, mais cela ne faisait pas partie de son code génétique...pour le moment surtout qu’il y avait des moyens plus efficace…

-Bonne chance…

Lâchant le tout d’une nonchalance distincte, on pouvait presque pas lire la lueur vive qui était lisible dans l’aura de ses saphirs…

Ainsi, le Sakkaku se mit en marche, entament les hostilités les gardant en tête trois principes qu’il allait devoir utiliser lors de tout ce combat s’il voulait espérer en sortir triomphant…

Le premier était d’être l’assaillant plutôt que celui qui se faisait attaquer. Après tout, s’il commençait le combat en disparaissant soudainement, les chances que cela se retourne contre lui étaient beaucoup trop élevés...

Ainsi, il déploya une dizaine de boules de feu.. Distribuant ainsi son offensive de manière équitable pour voir quel serait le premier à mordre à l’hameçon, il s’était assuré d’en envoyer la moitié en direction de chacun de ses adversaires. Après tout, il était important qu’aucun d’entre eux ne soit délaissé… Plus il y avait de participant, plus on riait non ? Ainsi, Haise les cibla respectivement, crachant ses salves de flammes en direction de leurs mains.


Spoiler:
 


_________________
3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume 265b88ce07a0093b971210eed11b9a33
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5906-light-in-the-shadow-presentation-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9175-l-ombre-de-la-lumiere
Hokazuka Liuqin
Hokazuka Liuqin

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Empty
Ven 21 Aoû 2020 - 3:00
La Forêt de l'Épreuve portait bien son nom. Cette jungle n'avait été qu'une succession d'obstacles, un lieu où avancer était en soi un examen à part entière. Et il en avait bravé tous les défis. Mais plus qu'avancer jusqu'à la suite de ce challenge, c'est voir l'ensemble de ses autres camarades qualifiés qui le rendait heureux et fier. Jamais il ne s'était senti ainsi, comme faisant parti d'un bloc et avançant à l'unisson. Sauf peut-être lors de l'Exil de son peuple depuis la Nation du Feu. Ces deux événements partageaient un dénominateur commun : l'Adversité. Mais contrairement à 196 le contexte était aujourd'hui à célébrer. Au fond de lui, il espérait sincèrement que le Li-Shi-Dai se retrouverait en finale ensemble et il tenterait, de son côté, d'accomplir sa part pour réaliser cette ambition.

Pénétrant dans l'Arène, Haise et Yume purent voir non pas une mais deux silhouettes les rejoindre. Depuis leur pied posé pour la première fois sur les quais du Port Naragasa, Liuqin et Otsuno apprirent vite lors de leurs déambulations dans les ruelles kirijines qu'un cerf se remarquait beaucoup plus qu'au sein du Bois luxuriant d'Hayashi. En ce sens, depuis plusieurs mois maintenant, en public, le cervidé se métamorphosait en copie exacte de son camarade humain. Seuls détails permettant de les différencier : l'animal sous henge portait une ramure à échelle humaine et, par conséquent, son bandeau frontal autour du cou. Mis-à-part cela, tous deux arboraient la même crinière de jais, le même uniforme bleu des armées de l'Eau.

Face à la paire se trouvait un compère dont il ne connaissait pas le nom. Il avait beau être de ceux qui jamais ne pourraient se considérer entièrement kirijin qu'importe l'amour qu'ils portent pour la Brume, l'Hokazuka se réjouissait malgré tout de voir le symbole de la Brume stylisé sur le bandeau de cette personne, à son épaule. À une distance équivalente se trouvait une femme à la chevelure presque aussi longue que la sienne. Sa teinte argentée contrastait parfaitement avec la Crinière de Jais, donnant naissance à un tableau pas spécialement désagréable si l'on confrontait leurs deux silhouettes. Restait à savoir si l'élégance qu'elle exsudait se retranscrivait également sur son visage. C'était assez difficile à dire au vu du masque qui rendait ce genre de constat impossible. Quelle était la raison de cet atour ? L'Hayashijin n'avait pas vraiment le temps de se poser la question, aussi ne paralysa t-elle pas bien longtemps son esprit. Aucune théorie farfelue ne traversait sa tête mais il ne pouvait, malgré tout, s'empêchait d'avoir eu sa curiosité piquée par ce détail. Après que l'arbitre se soit chargé d'introduire leur partie de la Troisième Épreuve, le Duo Sauvage rompit le Henge qui, lancé depuis la livraison des rouleaux, permettait au cervidé d'arborer une forme humaine. En effet, ils avaient conscience que cela risquait de rendre ses opposants confus. Et la dernière chose que Liuqin souhaitait faire était d'user de stratagèmes trompeurs ou de ruses fallacieuses. Autant être transparent et révéler le cerf qui se cache derrière l'humain. À cet instant, l'homme au regard azuréen lâchait un "Bonne chance" avec une telle langueur que celui-ci semblait recracher tout le poids qui alourdissait son corps à l'instant. Ce manque de dynamisme aurait pu être traduit pour une faiblesse mais en tant que shinobi le Seigneur des Bois avait appris à ne pas se fier aux apparences. Entre un visage à tout prix masqué et un comportement que (très certainement à tort) le Cervalier trouvait louche, pas un adversaire avait l'air moins dangereux que l'autre.

Dans quoi s'étaient-ils embarqués ? De quoi leurs adversaires étaient-ils capables ? Ils n'avaient aucune donnée pour juger de cela, alors ils ne pourraient que jouer la carte de la prudence.

- Hokazuka Liuqin. Bonne chance.

La rencontre du kunai avec le sol ne lui laissait pas vraiment le temps de se présenter mais il tenait malgré tout à se faire connaître de ses concurrents. Il opta pour un compromis et énonça son nom sans autres formules pour l'accompagner. Il s'agissait là réellement d'un effort de politesse et non une tentative de se donner un air ténébreux. Reste à savoir comment cela serait interprété. Le signal était lancé, et assez rapidement une Balsamine vient s'élancer à sa rencontre et celle de la seule femme de ce groupe. Le Maître-Cerf détacha sa lance de son dos et la fit tournoyer pour contrer cet assaut. En temps normal, l'ensemble des projectiles auraient mis à mal l'Hokazuka. Mais ceux-ci étant divisés dans leur puissance par leur séparation en deux, il pouvait bien se contenter de ce mouvement d'arme. D'une oeillade lancée à Otsuno, Liuqin s'éloignait pour charger vers les plateformes aux murs de l'arène. Le cerf, lui ne bougeait pas et restait face à l'Azuré et le Paon Blanc. Sur son chemin, l'Homme prit soin de lancer un Kunaï vers l'Iwajine. Pas de quoi constituer une menace sérieuse, mais il souhaitait vraiment utiliser tout ce qui était dans son arsenal, lutter, se débattre, et gagner cette épreuve. Sans ça, il ne retrouverait pas Shironome et Daisuke en finale.

Résumé:
 

_________________
- #004000
3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Bq62
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8098-hokazuka-liuqin-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8180-un-cerf-dans-la-brume-hokazuka-liuqin#68080 https://www.ascentofshinobi.com/t9693-daken-kosatsu-terminee
Byakuren Yume
Byakuren Yume

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Empty
Sam 22 Aoû 2020 - 2:30

3/02 L'arène de Terre


La fin de votre quête vous avait menés droit au cœur de l'île. Ton œil ose à peine se retourner vers la jungle hostile qui avait entrecoupé votre périple de rencontres plus ou moins joyeuses. Entre l'Alliance au final avortée, et la flore tellement sauvage qu'elle vous sautait à la jugulaire sans prévenir... Vous aviez réussi à vous qualifier pour l'ultime épreuve.

Le ravitaillement avait été bref et le repos n'avait, sans surprise, pas calmé ton angoisse grimpante et significative ; Allais-tu être à la hauteur d'un pays qui te faisait confiance et t'avait envoyée en tant que représentante de celui-ci ? Où allais-tu, comme souvent, échouer proche du but ?

Les immenses murs te font penser à une prison sans toit. Au lieu d'être protecteurs, ils se voulaient menaçants ; vous encerclant dans une enceinte totalement terreuse et dénuée de fioritures. Seules quelques plate-formes grimpaient jusqu'à leur moitié et donnaient une forme d'ascendance ou de position dominante sur le centre du complexe. Mais pour autant, elles ne t'invitaient pas particulièrement à t'y réfugier, étant trop peu larges pour te garantir une mobilité fluide.

L’épreuve t'opposait à 3 autres jeunes hommes qui s'étaient approchés en silence, avant de se présenter cordialement. Tu reflètes leur action à l'identique, mais d'une voix si faible que ton nom set perd lui même au milieu du gouffre. Avant que le signal ne soit donné ; une des silhouettes changea drastiquement pour prendre une forme animalière.. et pas des moindres. Le roi de la foret trônait aux côtés de celui dont la chevelure égalait presque la tienne en couleur charbon. Ton esprit en conclue rapidement qu'il s'agissait d'une forme de lien unique qui liait l'homme à la bête.. peut-être au delà de ce qu'un pacte Kuchiyose pouvait représenter. Mais quoi qu'il en soit.. La partie semblait déjà inégale ; Ils étaient deux, et vous n'étiez soumis qu'à votre propre condition.

Les individus prennent alors l'initiative du combat, tantôt à l'aide de petites balsamines, tantôt via un jet de kunai assez vif pour te faire réagir derechef ; Tu sors alors de ta poche une bombe fumigène qui ne serait pas sans utilité pour ce que tu espérais faire.

Au même instant, ta main s'était posée au sol et Yozora était majestueusement sorti. Sa grande taille avait comme gonflé le nuage violacé, rendant son opacité moins pertinente, et témoignant que quelque chose s'y cachait. Il avait réceptionné les balsamines sans sourciller, mais tu t'en voulais un peu de ne pas avoir réagit différemment. Tes mains enchaînent alors les mudras et font germer un paon de cristal qui sortira du nuage en éclaireur, visant plutôt la position de Luiqin. Il était un peu une forme d'avertissement ; un petit projectile qui cachait en réalité un héritier des Cieux bien plus imposant derrière lui.

Ultime action, mais pas des moindres, faisant naître un petit carillon cristallin que tu maintenais d'un mudra tandis que ton corps grimpait le long du cou de Yozora, qui semblait paré à prendre son envol. Le son était hybride, à mi chemin entre une mélodie relaxante et un tintement angoissant de part les notes à demi ton.

Tu espérais ainsi être confondue et mélangée dans l'esprit d'un des opposants. Entre l'invisible et le visible ; à moitié quelque part, à moitié autre part. Il lui faudrait alors faire confiance à autre chose que son regard, si tenté que son esprit réagisse en connaissance des arts illusoires.

Spoiler:
 


_________________
Shiroi Kujaku — I am blooming from the wound where I once bled
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2234-le-paon-blanc https://www.ascentofshinobi.com/t3335-byakuren-yume-le-paon-blanc
Sakkaku Haise
Sakkaku Haise

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Empty
Sam 22 Aoû 2020 - 21:33

Alerte, Haise faisait ce qu’il faisait de mieux : observer. Toutefois, contrairement à son habitude, il n’avait personne à soutenir. Cette fois-ci, il était le seul et unique élément dont il devait prioriser. Or, contrairement à ce qu’il préférait, il devait gérer non pas un , mais deux opposants.

Ainsi, dans une chorégraphie quasi rythmée, dès qu’il initia les hostilités, ceux-ci se mirent en marche. Commençant par le duo adverse, il fut surpris de voir l’un des jumeaux se transformer en cerf humain. Quel type de combattant était-il ? Le clan Hokazuka étant inconnu aux yeux du Sakkaku, il délaissa rapidement ses conclusions, réalisant que le combat serait plus complexe que prévu. Si deux adversaires étaient déjà suffisants, qu’en serait-il de trois adversaires, dont un duo ? Qui plus est, avoir un animal était pratique, surtout au regard de leurs aptitudes sensorielles.

Repensant à Reikan, Zoku puis Ketsumei, l’homme de lumière demeurait tout de même dans une situation connue. Ainsi, il ne fut aucunement surpris de voir son opposant céder une réplique pour prioriser la prise de hauteur en compagnie de son fidèle camarade. Était-il confiant en ses aptitudes pour prendre le risque de grimper sur les marchés? Qui plus est, était-il un utilisateur en doton suffisamment à l’aise à l’idée de possiblement les solidifier ? Après tout, à vu d’oeil, le tout n’avait pas l’Air excessivement solide. Or, avec une telle lance, prendre de la hauteur semblait être un avantage conséquent bien que tomber de haut était très dangereux...

Malheureusement, il n’avait pas le temps de trop réfléchir, car en attendant, leur opposante masquée venait de dévoiler les premières lignes de son interprétation du combat. Muette, jusqu’à preuve du contraire, elle avait brisé son silence de manière trop discrète pour qu’il en retienne autre chose que son prénom.

Ainsi, dans ce nuage de fumée, Haise ne pouvait que prévoir le pire. Lui qui avait un instinct assez fin pour les subterfuges puisqu'il en utilisait souvent, il était forcé de se mettre sur la défensive, réalisant qu’à tout moment, elle pouvait masquée et déguisée une attaque.

Privant ainsi leur opposant au sommet d’une visibilité sur le terrain, cette situation était plus qu’idéale pour les shinobis sensoriels, chose qu’il assumait déjà chez son opposante, à tort ou à raison.

Malheureusement, au moment où il observait les alentours pour prévenir une offensive externe, un premier bruit cristallin puis un second se firent entendre. Que se passait-il ? Dès lors, une quantité importante de copie de la jeune femme se formèrent.

N’étant pas forcément contre l’idée d’avoir des adversaires supplémentaires, il n’était pas forcément en faveur de rendre ce combat plus difficile qu’il ne l’était déjà… Était-ce des clones ou pouvait-elle se déplacer aussi rapidement ? Maîtrisait-elle aussi la lumière ou était-ce un effet lié à l’onkyoton ? Tant de questions et pourtant peu de réponses.

La fumée rendant la situation un peu délicate, son premier réflexe premier fut de jouer cartes sur table. Dans le doute, et pour mieux se situer, le Sakkaku activa sa vision thermique de manière à briser tout doute possible. Dès lors, il réalisa que l’emplacement de la jeune femme n’avait pas encore changé pour le moment, tout comme celui de son confrère s’il se fiait aux variations de chaleurs que leur corps dégageait. Or, étrangement, l’empreinte de celle-ci semblait ridiculement différente, comme si elle avait changé de forme. Qu’était-elle vraiment ? Était-ce possible qu’elle soit aussi une Yasei ? Dès lors, la possibilité qu’il soit sous l’effet d’une technique hikariton lui frôla dangereusement l’esprit au point qu’il en devint méfiant…sachant qu'il avait... une technique assez similaire.

Lui qui pensait sincèrement pouvoir être un minimum détendu pour réussir à survivre devant l’adversité s’était trompé. Il allait devoir faire quelques efforts.

Tsk

Dès lors, il composa quelques mudras afin de se rendre invisible. Profitant ainsi du fait que la fumée commençait se dissiper, il décida de terminer son offensive en créant deux clones visibles.

Les dirigeant en direction opposée, tous les trois se déplaçaient en triangle. Si l’un d’entre eux courait à l’aveuglette là où il avait capté l’empreinte thermique de Yume pour la dernière fois afin de tenter un kamikaze en se projetant possiblement sur celle-ci, l’autre se dirigeait vers les murs, prêt à les gravir dans le but d’ennuyer le fameux Liuqin et le pousser à se défendre en l'attaquant au corps.

En attendant, Haise s’était déplacé sous sa cape d’invisibilité de manière à être à l’opposé de ceux-ci, formant ainsi un triangle dans leur disposition.

Allaient-ils réellement comprendre la supercherie ? Qui sait ? Après tout, la future menace était bel et bien réelle. Faute de chance, ses adversaires avaient forcément de la sensorialité liée à leurs aptitudes naturelles. Après tout, s’ils étaient deux yasei, le résultat risquait d’être problématique. C’est donc pour cette raison qu’il s’était permis une action qui saurait peut-être les distraire, mais aussi les gêner sachant que s'il était totalement disparu, les chances qu'ils aient recours à des techniques sensorielles auraient été multipliées.

Quant à lui, il se fiait pour le moment sur la chaleur comme seule et unique indication d’une présence adverse jusqu’à nouvel ordre sachant qu’il ne savait pas comment se débarrasser des images multiples de Yume…Ça en devenait même effrayant au point d'en justifier le rapprochement par rapport au mur opposé.

Spoiler:
 


_________________
3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume 265b88ce07a0093b971210eed11b9a33
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5906-light-in-the-shadow-presentation-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9175-l-ombre-de-la-lumiere
Hokazuka Liuqin
Hokazuka Liuqin

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Empty
Lun 24 Aoû 2020 - 3:36
Les dons de chacun commençaient à être exposés. Beaucoup de choses pouvaient être présumées pour la Masquée du groupe. D'après le paon de Cristal qui était dirigé vers Liuqin, elle possédait quelques dons de modélisation. Est-ce une forme du doton ? C'est bien la première fois que l'Enfant des Forêts voyait un tel arcane. Et c'était loin d'être tout. Non contente de son seul don cristallin, Byakuren Yume fit appel à un compagnon ailé et particulièrement ostentatoire : Yozora. La Bête était massive mais sa largeur ne pouvait que pâlir face à l'ampleur de sa majesté. Ô, bien évidemment, l'Hokazuka n'avait guère de quoi être impressionné. En effet, à la fin de sa Première Épreuve de cet Examen, il fut introduit à un personnage auquel le plus immaculé des paons ne saurait arriver à la cheville. Une prestance et une grâce qui se diffusait à des lieues à la ronde, un homme, un vrai. Celui qui conciliait virilité et sensibilité, allégresse et fermeté, beauté sauvage et sophistication urbaine : Glouba. Mais il n'était ni le lieu ni l'instant pour replonger dans les souvenirs de ses premières amours. Les murs d'une arène entouraient le groupe, pas les bancs d'une cour collégienne.

Encore une fois, l'heure n'était pas aux divagations. Otsuno, le cerf que certains qualifieraient d'ignares de par son insensibilité quant au Seigneur Dindon, était bel et bien concentré. En voyant la Sculpture aviaire se diriger vers son partenaire, il prit le réflexe de s'interposer entre les deux. Il n'a pas vraiment eu besoin de se déplacer pour cela, à vrai dire. Puisque de toute manière, s'il n'avait certes pas bougé depuis le début, il restait malgré tout dans le même angle et donc, en toute logique, sur la trajectoire du Kaiko. L'Héritier de Detvare apporta ainsi une quantité modérée de chakra jusqu'à sa ramure et ses pointes les plus affinées et la dressa fièrement. L'Oiseau s'éclata contre celui-ci. Il n'avait pas l'air bien solide de toute manière, à croire que son explosion était prévue. Elle s'éclata si bien, d'ailleurs, qu'elle laissa des fragments de cristaux face au Cerf, ce qui rendait la zone entre Yume et Otsuno difficilement négociable autant pour lui que pour autrui. L'Animal scrutait alors le terrain, les alentours, en réflexion sur d'autres manières d'aborder le terrain ...

Mais assez parlé de la Princesse de Roche, le don de Haise, lui, était ... Haise ? Où est-il ? Introuvable, le Cervalier qui avait quelques instants posé les yeux sur l'Iwajine par réflexe une fois que le tintement de son carillon se fit entendre il se retrouvait face à deux exemplaires de ce dernier. Ce qu'il ignorait c'est qu'il avait littéralement disparu avant de se créer deux clones lumineux. Et peu importe à quel point Liuqin plissait les yeux ou passait le terrain sous l'analyse rigoureuse de ses œillades, il était invisible.

L'important était que si, certes, un de ces clones se jetaient sur Yume, l'autre venait à la charge contre Liuqin. À la base, La Crinière de Jais avait chargé vers les marches dans le but de les gravir. Il était à présent au pied du mur, mais voir son opposant disparaître de son radar interrompit sa course vers les marches. Certains penseraient que dans ces cas-là, la course éviterait justement de se faire cibler par un adversaire camouflé ou au moins rendre compliqué la réussite d'un coup porté. Ce raisonnement avait son bien fondé, une cible mouvante est de loin bien plus difficile à atteindre qu'un mannequin d'entraînement immobile. Cela dit, Liuqin était de ceux qui argumenteraient que se déplacer ferait baisser la concentration, l'attention, et rendrait la cible vulnérable aux traques, pièges et autres embuscades. Il était plus de ceux qui affrontaient les obstacles plutôt qu'à les contourner. Et la meilleure défense, c'est l'attaque.

- Tu décides donc de venir vers moi ? C'est bien une Balsamine que tu as tenté plus tôt pour ouvrir le combat ? Laisse-moi te montrer à quoi ressemble cette technique lorsqu'elle est exécutée correctement !

Ayant son assaillant dans sa ligne de mire, le Cervalier enchaîna une suite rapide d'autres signes pour mettre à mal celui qui souhaitait s'en prendre à lui depuis les ombres. Il l'ignorait, mais ce dernier n'agissait pas depuis les ombres mais plutôt depuis la lumière. Il se doutait bien que parmi les deux Haise il y avait un clone et il espérait sincèrement tomber sur le véritable exemplaire. Ce dont il se doutait encore moins était en fait qu'il s'agissait de deux clones et que le sujet originel était tapi dans l'Ombre, prêt à agir. Enfin, tapi dans la Lumière. L'idée même de pouvoir se rendre invisible ne lui avait jamais effleuré l'esprit. Le Camouflage, oui, surtout en venant du Pays du Bois. Mais l'invisibilité pure et simple, non.

Katon : Housenka no Jutsu !

Semblable à ce que l'Azuré avait tenté à son premier tour, un conglomérat d'orbes enflammées fut soufflé depuis les poumons gonflés du Shinobi qui pouvait clairement sentir d'où son traqueur pouvait venir. Comme si cela ne suffisait pas, ce dernier profitait du champ que recouvrait visuellement la technique pour projeter un kunai qui suivrait la trajectoire rectiligne d'un des orbes. Mais le Maître des Lumières était loin d'avoir qu'une seule corde à son arc : Liuqin ignorait tout de son tour de passe-passe. Il ne soupçonnait pas se tenir face à un clone et encore moins de l'effet secondaire relatif à leur destruction.

De son côté, l'Élaphe avait terminé sa réflexion. Si le sol était impraticable alors il attaquerait par les airs. Force de la Nature capable de véritables prouesses en sauts en hauteur, la Ramure Creuse (lit. Otsuno) bondit puis gorgea ses sabots d'une quantité phénoménale de chakra et les regroupa entre eux pour que son impact à l'atterrissage soit des plus ravageurs. Sur ce point-ci l'Homme et la Bête différaient. Si Liuqin était capable de modération et pouvait entamer un affrontement avec des techniques très modérées, Otsuno, lui était des plus fermes et cherchait à écourter les choses. Certains parleront d'impatience, d'autre d'instinct, et d'aucuns d'impatience.

Résumé:
 

_________________
- #004000
3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Bq62
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8098-hokazuka-liuqin-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8180-un-cerf-dans-la-brume-hokazuka-liuqin#68080 https://www.ascentofshinobi.com/t9693-daken-kosatsu-terminee
Byakuren Yume
Byakuren Yume

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Empty
Mer 26 Aoû 2020 - 20:54

3/02 L'arène de Terre


Tel est pris qui croyait prendre. Tu pensais avoir noyé ta silhouette derrière de la fumée et une altération bien spécifique, mais en réalité tu n'avais pas un seul pas d'avance. Le cerf s'était comme envolé, dénaturant son galop en une plongée acrobatique vers Yozora et toi. Heureusement, le paon était agile et avait gonflé ses plumes sous forme d'une roue protectrice. Les sabots ne rencontrent alors qu'une surface diablement plus solide qu'escompté, dont la dimension ne permettait aucun angle mort en attaque frontale. Le Céleste surenchérit en gardant sa magnifique posture hypnotique, tout en restant prêt à décoller du sol.

Le clan du Ciel avait un don inné pour les arts visuels ; et il en faisait ainsi la démonstration. Celui dont le regard se perdrait dans sa toison brodée, aurait alors la conviction d'y voir naître une multitude de petites balsamines. Les ocelles comme cœur du feu projettent alors celui-ci vers sa cible, assaillie par un nombre incalculable de boules solaires. Cette offensive serait une vengeance pour l'un, et un mystère pour d'autres, car seule une personne ou chose se sentirait ainsi visée.

Dans un élan donné par la moue du paon, tes paumes forment alors d'autres mudras, faisant naître plusieurs chaînes aux couleurs effacées par leur matière. Celles-ci filent au travers des plumes, naissant d'un sol poussiéreux, et tentent d'attraper le cerf alors que son assaut avait été stoppé. Pour cela, tu avais avorté ton idée de rester sur Yozora, et était retombée au sol alors que son corps entier servait de rempart animalier. Le cervidé qui avait lancé l'offensive sur vous semblait être le seul à être trop proche pour ne pas subir un contre fait d'illusions et de réalité. Tantôt le feu, tantôt la pierre. Tantôt le rêve, tantôt le vrai. Deux assauts bien différents et qui pourtant avaient une visée unique ; maîtriser le roi de la forêt qui venait de vous charger par les cieux. Parce qu'ici, l'unique clan céleste, divin... était représenté par Yozora... Et il ne supporterait pas de se faire prendre de haut par un comparse terrestre.

Ton cœur bat si fort qu'il en oublie de juger la situation de manière globale. L'une des silhouette avait comme totalement disparu, et rendait caduque l’utilisation de ton carillon, qui était intact mais inutilisé. Ta première des intuition était de croire que cet adversaire manipulait lui aussi les esprits, mais d'une façon bien plus radicale que toi. Tu manquais cependant de temps pour vérifier cette théorie, ayant concentré tout tes efforts et ceux de Yozora sur le cervidé qui vous avait chargé. Mais une chose était sûre ; tu craignais bien plus les choses que tu ne percevais pas, que celles qui étaient à portée de regard.

Tu vois dans le regard de Yozora que son attention est totalement concentrée sur le cerf et sur son ami dont les talents de Katon venaient d'être révélés. Mais aucun signe d'une autre cible.. Comme toi, il semble incapable de percevoir le dernier combattant au regard azuré. Où pouvait-il se trouver... ?

Spoiler:
 



_________________
Shiroi Kujaku — I am blooming from the wound where I once bled
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2234-le-paon-blanc https://www.ascentofshinobi.com/t3335-byakuren-yume-le-paon-blanc
Sakkaku Haise
Sakkaku Haise

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Empty
Ven 28 Aoû 2020 - 21:09

Beaucoup plus épuisant que prévu, cet examen demandait une concentration chakratique conséquente surtout au regard du nombre d’adversaires auxquels il faisait face. Ainsi, alors qu’il se croyait dans une situation ou il devait affronter une personne et un duo, il devait dorénavant affronter deux duos, ni plus ni moins.

Ainsi, devant l’attaque ridiculement agressive du cerf, deux étincelles d’espoir éblouirent les horizons, tantôt grâce à la destruction d’un de ses clones ce qui eut pour effet de possiblement aveugler temporairement et partiellement le cerf, mais aussi par la survie d’un de ses clones qui se fit littéralement ignoré par la jeune femme. Puis comme si ce n’était pas suffisant, les copies de celle-ci disparurent aussitôt de la surface, signe flagrant qu’il avait été victime d’un possible subterfuge ou autre.

Dans tous les cas, il devait agir pour profiter du moment maintenant qu’il en avait encore les moyens.

Ainsi, vu le nombre d’ennemis auxquels il faisait face, il devait être bref, net et précis. De ce fait, si son premier clone avait possiblement aveuglé partiellement le kirijine de manière à créer une brèche maximisant les possibilités qu'il finisse par être immobilisé, Haise comptait faire ce qu’il faisait de mieux : supporter la situation, sans pour autant se mettre lui-même en danger.

Ainsi, devant le constat qu’il ne pouvait en aucun cas se fier sur son invisibilité pour ne pas être détecté par ses opposants, il opta pour l’alternative la plus logique. Si d’un côté, il avait la chance de sceller la situation chez un de ses opposants, il devait tout de même se méfier de cette femme qui avait certainement plus d’un tour dans son sac…

Ainsi, il entama les hostilités en conservant son invisibilité de manière à garder l’avantage, puis projeta à l’aide de son clone encore visible une sphère lumineuse qui ne visait nulle autre que la fameuse princesse. En attendant, sous son invisibilité, Haise s’était même permis de prendre trois projectiles invisibles qu’il envoya dans la direction du Kirijine. Sa cible étant simple, il visait le ventre de celui-ci. Ainsi, s’il se faisait toucher, les saignements seraient assez importants pour qu’il ait à déclarer forfait sans pour autant en subir des dégâts fatals.. Ainsi, Haise les poussait individuellement dans leur retranchement alors que ceux-ci devaient surement penser qu’il était le véritable Haise alors que celui-ci s’approchait dangereusement de Yume après l’avoir peut-être aveuglé, comme s'il allait l'attaquer. Or, comme toute technique, des projectiles invisibles n’étaient pas forcément absents de son ce qui ne rendait pas la situation absente de tout risque d’échecs... Avec autant d'animaux sur le terrain, leurs sens joueraient-ils en sa défaveur ?



Spoiler:
 


_________________
3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume 265b88ce07a0093b971210eed11b9a33
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5906-light-in-the-shadow-presentation-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9175-l-ombre-de-la-lumiere
Hokazuka Liuqin
Hokazuka Liuqin

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Empty
Jeu 3 Sep 2020 - 15:40
Ce combat n'avait rien du tout d'évident. S'il s'agissait là de l'étape juste avant l'épreuve finale, alors Liuqin se demandait s'il était finalement véritablement capable d'aller jusqu'au bout. Il avait confiance en sa force brute, personne ne lui ferait remettre cela en doute. Mais si ses adversaires n'atteignaient peut-être pas son niveau en cette matière, ils compensaient en stratagèmes et malices que lui ne possédait pas. Cela dit, on était encore loin de pouvoir lui imposer l'abandon. Peut-être même bien que la Crinière de Jais était la plus exaltée lorsqu'il se retrouvait acculé. Et un premier pas vers ce stade venait d'être franchi. En effet, si l'Hokazuka se réjouissait de voir sa Balsamine toucher son adversaire invisible, son sourire esquissé fut de bien courte durée. Lorsque la silhouette quitta le domaine de l'imperceptible elle s'illumina exponentiellement jusqu'à atteindre un stade insupportable pour sa cible. Le Cervalier n'eut d'autre choix que de couvrir son regard avec la manche de son uniforme.

Cet état le rendait totalement vulnérable. Et à juste titre puisque son ventre fut visé par quelques projectiles qui lui firent grincer des dents. Rien de mortel, rien d'handicapant, mais bordel rien d'agréable. La douleur arrivait en même temps que la cécité se terminait, comme si les ennuis se relayaient. Après tout, ne sommes-nous pas au centre d'une Arène ? Bien sûr que les ennuis se succéderaient. Il devait s'estimer heureux d'avoir été ciblé premièrement sur cette zone non-vitale et deuxièmement par une technique non-létale. Les choses auraient pu être bien différentes si le trio n'était pas encadré par un Examen. Sur un champ de bataille il aurait bien été possible que Liuqin trouve la mort face aux mêmes adversaires.

- Bon sang !

En rouvrant les yeux, il ne constata personne face à lui. Il était pourtant sûr de l'avoir touché avec sa technique !

"Qu'est-ce qu'il attend ... pourquoi il ne m'attaque pas ?"

La main sur les projectiles qu'il a reçu, Liuqin restait aux affuts mais ... personne ne vint. Alors il retira ce qui avait touché son ventre. Il ne comprenait plus. Avait-il touché Haise oui ou non ? Pourquoi donc n'est-il pas face à lui, touché ? Il se remémorait alors avoir vu l'Azuré en deux exemplaires sur le champ de bataille, l'autre étant face à Yume. Il avait donc eu une chance sur deux de faire face à l'original, hein ? Mauvaise pioche. Au moins, il était débarrassé de ce clone. La Crinière de Jais n'avait aucune idée d'où étaient venus les projectiles mais dans le doute il les mit sur le dos du clone invisible. Quoique, la trajectoire ne faisait pas de sens avec la zone où il a été touché. Qu'importe, le fait est que le clone n'est plus là. Le Véritable Haise était donc ailleurs, face à l'Iwajine. Comment se débrouillait Otsuno avec eux, d'ailleurs ?

Plutôt mal. L'Hokazuka qui portait enfin son regard sur le reste de la mêlée et devait digérer la vue d'un Otsuno enchaîné se tortillant dans tous les sens comme si les chaînes de cristal servaient plus à appuyer une certaine torture qu'à réellement retenir ses mouvements. Le sang de son partenaire humain ne fit qu'un tour. Voir son symbiote élaphe à la merci d'un Paon immobile secouant sa roue et une kunoichi qui maintient un mudra n'est jamais bon signe. Le Cervalier n'avait aucune idée de si une autre attaque lui était réservé ou s'il devait maintenir sa garde, mais il n'en eut que faire. Le spectacle auquel il était en train de faire face était bien un de ceux qu'il supportait le moins. Ses pupilles s'écarquillant, il prit appui sur ses genoux et se mit à charger sur une grande distance à grande vitesse. Les morceaux de cristaux laissés par Kaiko le forcèrent à effectuer son mouvement en hauteur plutôt que sauter en longueur mais rien de bien déterminant. Son assaut était frontal, à une vitesse intense et d'une fermeté puissante dans son regard, la Crinière de Jais se tenait à présent devant le Paon Blanc et sa Princesse. Sans aucune hésitation et aidé par les effets rémanents de la technique (du clone) de Haise visant à aveugler, il se jeta au sol pour effectuer une vrille avec son pied pour déstabiliser les appuis de l'Invocation. Depuis le début, sa Maîtresse se tenait sur le cou de celui-ci. Ce n'était pas anodin, ils avaient forcément une stratégie en conséquence, il fallait les séparer. S'il faisait choir la bête, nul doute que l'Invocatrice s'en retrouverait désavantagé.

Mais ça ne suffisait pas. Plus que déstabiliser l'Oiseau, il fallait s'en débarrasser, le renvoyer d'où il venait. De toute façon, vu la manière qu'avait l'Iwajine de se réfugier dans son plumage, il se doutait bien qu'elle avait l'air d'avoir tout son intérêt dans l'Égide que semblait lui conférer cet animal. Sans bien attendre longtemps et enhardi par la vue de son compagnon en souffrance, l'Irmagreba recula son coude droit en fermant son poing et bondit sur le Paon, que ceux-ci aient chu ou non. Une fois au contact, l'Hayashijin propulsa son poing droit en avant tout en l'ouvrant afin d'asséner à ce dernier un coup de paume ravageur :

Shinrin Kei !


Résumé:
 

_________________
- #004000
3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Bq62
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8098-hokazuka-liuqin-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8180-un-cerf-dans-la-brume-hokazuka-liuqin#68080 https://www.ascentofshinobi.com/t9693-daken-kosatsu-terminee
Byakuren Yume
Byakuren Yume

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Empty
Sam 5 Sep 2020 - 1:18

3/02 L'arène de Terre

En une fraction de seconde, ta vision s'était éteinte pour ne laisser place qu'au néant. L'adversaire qui avait foncé sur toi s'était métamorphosé en une lumière si intense qu'elle t'en avait ôté la vue. Tu entends alors des pas vifs, les râles du cerf, le grincement de tes chaînes de cristal ; mais tu étais incapable de faire quoi que ce soit.

Yozora hurle. A sa manière ; de stupeur ou de douleur. Tu sens son corps trembler, vibrer, tomber.

- Yozora !!

Ton cri est jeté à la mer comme un appel au secours désespéré de retrouver terre. Sans la vue, tu ne pouvais pas jauger de la situation, mais tu sentais bien que le paon avait attiré toutes les foudres de la vengeance adverse. Pour autant, un vent léger se lève comme pour témoigner qu'il était toujours là, prêt à te prendre sous son aile.

La détresse te fait oublier l'esprit ; et tu reste immobile à espérer entendre l'héritier du ciel te rassurer comme il le faisait depuis le début. En protecteur divin, il t'avait déjà sauvée à de nombreuses reprises, sa dévotion faisait écho à sa volonté de fer d'être libre et d'en assumer les conséquences.

- Tout va bien, Princesse, laissez-moi faire

Sa voix conforte ton idée qu'il avait déjà réfléchi à une riposte, malgré la douleur, malgré sa patte endolorie, ses muscles blessés, il avait levé les ailes comme pour prévenir : Cette fois-ci il ne jouait plus. De l'électricité vint recouvrir ses plumes d'argent, leur donnant un aspect de givre mordoré. Dans un coup vif, il avait visé le cerf normalement figé. Il n'avait pas l'ambition de le trancher, mais de le sonner en guise d'avertissement ; Car au même instant, les mêmes plumes avaient gonflé, menaçantes, et avaient fusé avec rage sur la zone autour du cerf et de son équipier. Une nuée de projectiles ailés s'envole, tranchants comme des armes blanches, mariés à des senbons dissimulés sous l'assaut déjà multiple.

Ainsi, la bête s'était transformée en une menace bien décidée à faire de cet assaut un tournant décisif de cette rencontre. Le cerf paralysé, l'ami à ses côtés ; l'un serait victime si l'autre n'intervenait pas. Sous la foudre, sous la force, sous les plumes, sous le courroux. Yozora s'était réveillé en une terre ou ses ailes pouvaient enfin voler, ou son cœur pouvait enfin respirer. Alors, comparé à un monde isolé et banni depuis des siècles, même la douleur avait une valeur inspirante. L'adrénaline avait fait de lui un roi immaculé, décidé. Il avait rêvé depuis toujours de cette souffrance, de cette colère, de la peur, de cette rivalité amicale. Lassé du rêve, vivant au maximum, fou et ivre de cette liberté retrouvée.

Tes mains savent qu'elles doivent tenir bon, que les chaînes ont leur utilité, mais ton cœur se perd à devoir faire confiance à la simple voix de ton allié. Alors le dilemme se transforme en prison ephémère ; le temps que l'isolement visuel soit toujours effectif. Perdue dans une bulle d'encre, raccrochée à une idée, à des bruits, à Yozora.

Spoiler:
 


_________________
Shiroi Kujaku — I am blooming from the wound where I once bled
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2234-le-paon-blanc https://www.ascentofshinobi.com/t3335-byakuren-yume-le-paon-blanc
Sakkaku Haise
Sakkaku Haise

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Empty
Sam 5 Sep 2020 - 15:05

Observant la violence du combat qui se déroulait devant lui, Haise était légèrement crispé à l’idée de devoir faire face à autant de violence. En temps normal, il aurait pu soigneusement se mouvoir de manière à venir les surprendre et interrompre ce combat sans causer le moindre grabuge. Or, le lot important de partis prenants rendait la situation légèrement difficile. Ayant beaucoup trop de stimulus en même temps à gérer, s’attaquer à l’un d’entre eux comme il l’aurait fait habituellement ne semblait visiblement pas être une possibilité.

Peu importe de quelle manière il tournait la situation, son intuition lui disait qu’il ne pouvait opter pour cela sans se mettre à risque. Au contraire, Haise devait penser à quelque chose de suffisamment dissuasif et radical pour mettre un terme à ce combat, un peu comme l’avait entrepris de la faire Yume à l’aide de sa pluie de projectiles. C’est notamment cet élément qui lui mit la puce à l’oreille sur ses prochaines actions.

Se mordant la lèvre, Haise eut plus ou moins le signal comme quoi il pouvait finalement sortir de sa torpeur. Autrement, il finirait prisonnier d’un sommeil possiblement long et risqué. Après tout, bien souvent, choisir le bon moment était clé.

Dès lors, le Sakkaku abandonna sa cape d’invisibilité, dévoilant ainsi ses traits crispés. Bien qu’il était clair qu’il n’éprouvait aucun plaisir, un symbole de combativité évident était visible dans ses iris, comme quoi, il savait quoi faire.

Sachant pertinemment qu’il n’était pas la personne la plus solide en combat, il devait ainsi compenser grâce à sa vitesse, mais aussi à son endurance sachant qu’il voulait éviter d’être mis au tapis grâce à une seule et unique technique. Puis, dans de rares moments comme ceux-ci, il devait savoir être explosif...

Ainsi, l’être réticent à faire preuve d’hostilité qu’il était décida de déployer ses cartes. Maintenant qu’il avait confiance en ses opposants, il savait pertinemment qu’ils pouvaient se défendre sans pour autant succomber. Qui plus est, il espérait que la Sendai puisse agir suffisamment rapidement si jamais le tout prenait une tournure cuisante. Sachant qu’elle était dotée d’aptitudes sensorielles, elle saurait surement jauger la situation pour éviter de mettre ses confrères en péril.

Terminant dès lors des mudras, son flux chakratique se malaxa rapidement avant qu’il ne gonfle sa poitrine pour en recracher une sphère enflammée en direction de nulle autre que Liuqin et son possible allié. Or, couvrant une zone moyenne et étant au corps à corps, Yume et son compagnon risquaient aussi d’être pris pour cible sans forcément en être le noyau. Ainsi, il espérait que ses flammes soient suffisamment larges pour atteindre tout le monde.

Profitant de l’éclat qu’il avait possiblement généré précédemment, il libéra une nouvelle sphère de flamme, beaucoup plus lente puisqu’il se doutait qu’elle aurait du mal à la voir venir, mais tout aussi destructrice.

-Abandonnez s’il vous plaît !

Paraissant légèrement naïf, il n’avait pas vraiment envie de les blesser ou du moins pas à ce point. Ainsi, il optait pour d’importantes techniques dissuasives en espérant qu’ils aient de quoi se défendre s’ils faisaient preuve de combativité…

Répétant le tout une seconde fois pour équilibrer les choses, il était conscient de son utilisation chakratique actuelle et savait que tout se déciderait sous peu… C'est d'ailleurs pour cela qu'il avait opté pour deux boules de feu un peu moins fatale... que ce qu'il avait en réserve..., mais tout de même dangereux.

Spoiler:
 

_________________
3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume 265b88ce07a0093b971210eed11b9a33
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5906-light-in-the-shadow-presentation-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9175-l-ombre-de-la-lumiere
Hokazuka Liuqin
Hokazuka Liuqin

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Empty
Lun 7 Sep 2020 - 3:50
Plus les choses avançaient, plus elles se compliquaient. Combien de temps cela allait-il encore durer ? Va t-on continuer ainsi jusqu'à ce que Liuqin se retrouve à court d'options ? Peu de choses, voire aucunes, ne s'étaient déroulés à son avantage. Certes, il avait réussi à faire boiter l'Oiseau mais ce n'est pas comme si il s'en était débarrassé. De plus, le plan initial était de le faire choir, ce qui fut un échec. Sa Seigneurie, elle, était toujours intacte, de même pour l'Azuré. Des trois participants à cette partie de l'Épreuve, l'Homme des Bois était définitivement le plus amoché. S'il voulait réellement accéder à la finale il ne pourrait pas laisser les choses se poursuivre ainsi. Mais ... avait-il le choix, seulement ? D'autant plus que ses opposants ne semblaient pas déterminés à le laisser continuer ainsi. Le Garde Aviaire eut vite fait de reprendre l'offensive, mû de toute sa dévotion. La Crinière de Jais commençait à voir en lui une vibrante lueur d'honneur. Il n'avait pas vraiment le temps de se pencher là-dessus mais peut-être qu'il en rediscuterait avec la Byakuren si un jour l'occasion lui en était donnée. Cramponné à Otsuno, Liuqin le défendit de cet assaut en mettant ses bras en croix face à lui.

Si l'animal acceptait de se faire couvrir pour cette fois, les mouvements de l'Invocation firent réagir son instinct sauvage. D'un coup de gueule, il bouscula son partenaire pour le rabattre sous son corps et érigea sa ramure en rempart face à la pluie de senbon qui s'abattait sur eux. Cependant, comme si cela ne suffisait pas, Haise qui était à présent à une autre position que précédemment laissa déferler une vague enflammée sur ses opposants. D'autre choix ne fut laissé à la paire, la même défense serait utilisé face à cette combinaison d'assauts tous aussi violents. Était-ce à présent le temps de la contre-attaque ? Non, car après avoir demandé poliment à Liuqin et Yume d'abandonner, le soldat de la Kenpei dirigea une seconde offensive enflammée vers le Cervalier. Cette fois-ci, il reprit les devants de la défense, quelque peu titillé désagréablement par la requête de son camarade kirijin. Il fit tournoyer sa lance devant lui pour tenter d'essuyer les flammes, mais très honnêtement cette défense était grandement insuffisante. À vrai dire, elle a même rendu son arme inutilisable pour le reste du combat et probablement.. pour toujours :

- Abandonner ? Nous sommes en train de nous affronter pour une place en finale. Est-ce que tu penses sincèrement que nous déclarerions forfait après avoir traversé tant d'épreuves ? Si tu n'es pas prêt à te battre pour atteindre l'épreuve suivante je te conseille d'abandonner, toi. Car tu trouveras des gens plus féroces que nous en avançant, tu ne pourras pas te contenter de leur demander de fuir le combat.

La main de l'Hayashijin le faisait souffrir. Sa défense ne l'avait absolument pas protégé mais au moins les dégâts étaient concentrés sur sa main uniquement et avait, quand même, atténué un tout petit peu les dégâts. Dans un effort d'intimider Haise qu'il estimait fébrile après sa prise de parole, il ne laissa traduire aucune manifestation de sa douleur avant de jeter son arme inutilisable plus loin. Bien évidemment, un oeil avisé et intéressé pourrait remarquer des tremblements sur la main de Liuqin, mais il faisait tous les efforts du monde pour garder un visage ferme et déterminé malgré la douleur. Sans parler, d'ailleurs, du coup de plume précédent dont les coup de jus pouvaient parfois se manifester.

- Si tu refuses de voir ton sang couler alors va-t'en.

Résumé:
 

_________________
- #004000
3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Bq62
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8098-hokazuka-liuqin-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8180-un-cerf-dans-la-brume-hokazuka-liuqin#68080 https://www.ascentofshinobi.com/t9693-daken-kosatsu-terminee
Byakuren Yume
Byakuren Yume

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Empty
Mer 9 Sep 2020 - 22:26

3/02 L'arène de Terre


Les éléments s'entrechoquent et te rappellent peu à peu à la raison. L'obscurité totale laisse place à un flou qui adoucissait les mouvements, mais ne les cachait pas plus pour autant. En quelques seconde, tu recouvres la vue et peut désormais observer les aléas du combat. Ton cœur fait un bon en voyant la patte ensanglantée voire brisée de Yozora, qui faisait de son mieux pour maintenir un équilibre grâce à sa queue ou ses ailes. La crainte de sa souffrance te fait oublier les assauts adverses, alors que Yozora tombe au sol dans une rotation afin de réitérer une roue protectrice.

Les flammes s'emparent de l'air et s'écrasent sur les plumes gonflées de chakra. Tu sentais le souffle lourd du paon glisser sur ton visage ; il fatiguait. Tu te reposais trop sur lui, et pourtant, tu sentais qu'il prenait un malin plaisir à révéler ses talents combatifs. Une once de regret s'échappe et réveille en toi un sursaut de motivation ; Tu ne pouvais pas le laisser gérer à lui seul un combat inégal. Car depuis le début, vous étiez la proie facile ; visés de toutes part par les assauts adverses, ce qui avait créé une certaine situation d'inégalité. Contrainte à encaisser et à se battre contre un trio désireux d'en finir avec vous, tu devais désormais réagir rapidement avant que l'un de vous deux ne cède à leur pression. De toute évidence, vous ne pourriez pas gagner l'un sans l'autre.

Tes mains relâchent le jutsu qui maintenaient les chaînes actives, et se munit derechef d'un kunai. Tu recouvres celui-ci d'une couche de cristal afin de le rendre plus tranchant qu'il ne l'est déjà, et jette celui ci vers Liuqin, en espérant que celui-ci, déjà bien écorché par les assauts, peine à réagir à temps.

Tes paumes enchaînent sur un combo de mudra que tu redoutais plus que tout. Ton esprit y avait longtemps songé, mais le fait d'avoir perdu de vue un instant Haise, et ensuite avoir vu un clone illuminer la zone au point de t'en enlever la vue... ne voulait dire qu'une chose. Il maîtrisait la plus rayonnante des matières. La plus insaisissable aussi. Un être de lumière qui en jouait donc surement depuis le début de la rencontre.

Tu ne pouvais pas te permettre d'être privée de lumière une seconde fois, alors, à contre-coeur, tu fais germer un grand miroir depuis le sol, tourné vers Haise, qui lui reflétait donc sa propre silhouette dans un décors de plus en plus abîmé. Quoi de pire pour la lumière qu'un miroir ? La balle serait renvoyée à l'envoyeur, et tu aurais donc un peu de répit pour réfléchir à une stratégie plus poussée.

Qui plus est, ce miroir n'était pas ordinaire ; il avait une histoire bien sombre, né à Wasure sous la colère et l'amertume envers l'homme au chapeau ; il reflétait ainsi les pires maux du monde qu'un individu pouvait garder enfermés dans son cœur. Ses peurs, ses craintes, ses vices; tout lui serait alors propulsé au visage avec un réalisme cru.

Alors.. La lumière aurait-elle peur de l'ombre ?

Spoiler:
 


_________________
Shiroi Kujaku — I am blooming from the wound where I once bled
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2234-le-paon-blanc https://www.ascentofshinobi.com/t3335-byakuren-yume-le-paon-blanc
Sakkaku Haise
Sakkaku Haise

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Empty
Ven 11 Sep 2020 - 8:40

Observant malgré lui l’opposition briser son offensive, l’être de lumière venait d’émettre son premier et dernier avertissement. Or, en aucun cas, il ne s’attendait à ce que le tout prenne cette tournure, à commencer par Liuqin…

Fébrile, voire même tremblante, pourtant, pas une seule et unique once de crainte ne se dévoilait dans son visage, dans ses gestes ou même dans ses paroles. Sa conviction était ferme, réelle et aussi sincère que la lumière en plein jour.

Incontestable, elle arracha même plus qu’un frisson chez le Sakkaku qui avait partiellement retenu ses coups lors de sa dernière offensive. Or, contrairement à ce Liuqin révélait, ce n’était pas parce qu’il n’était pas prêt à se battre… Simplement, s’il avait l’opportunité d’aller de l’avant sans pour autant jouer avec la vie de ses adversaires, pourquoi le ferait-il ?

N’avait-il pas compris qu’il leur demandait d’abandonner pour leur bien-être ?

Particulièrement frustrés par cette réponse, les traits du Sakkaku se froncèrent soudainement, témoignant d’un réel déplaisir face à la situation. Or, à bien y repenser, il n’aurait pour rien au monde changé son approche. Après tout, étrangement, sa manière d’être fonctionnait sur le même cadre que les protocoles de la Kenpei…

Ainsi, avant de sévir,il avertissait, dans les pires comme dans les mauvais moments. Ainsi, bien qu’il pouvait transgresser cette règle, le feu vert lui était désormais ouvert pour la suite. Ainsi, l’être de lumière qui plus tôt dans l’examen avait révélé ne plus jamais laisser qui que ce soit l’empêcher de faire ce qu’il voulait n’allait en aucun cas abandonner, surtout que cette histoire ne représentait pas que lui. Au contraire, Haise représentait les espoirs de toute son équipe, mais aussi les siennes, car depuis peu, il commençait à sortir de son ombre… Autrement, à quoi bon investir en soi et s'entraîner si c’était pour s'aliéner devant le moindre élément problématique ?

Et pourtant… la vie semblait constamment vouloir le ramener à la case départ.

Alors qu’une roue vint soudainement écraser sa première offensive de zone au moment même où sa seconde boule percuta sa cible, un gigantesque miroir se déploya devant lui, le percutant au contact de son regard, dès lors, ce combat se transforma simplement en enfer…

Propulsé dans un cadre complètement différent et très malsain, d’un seul coup, il voyait la multitude des regards rieurs se dresser devant lui. N’arrivant en aucun cas à identifier leurs visages, il les voyait pourtant clairement, dans leurs ombres malsaines, grandissantes, moqueuses, jalouses et avides de pouvoir. Prêt à le déchiqueter à la moindre seconde, un sentiment de panique s’empara soudainement du Sakkaku. Lui qui était devenu discret pour éviter les regards ou le lot désagréable qui venait avec son potentiel affrontaient de nouveau ses démons. Pourtant, cette fois-ci, il y avait pire…

Comme si ce n’était pas suffisant, des visages plus que connus s’ajoutaient au lot. Que ce soit la déesse de l’eau, sanbi, le nivéen voire même Seiya, seule la mort les réunissait et pourtant ils étaient là, grandissant devant lui de manière imposante…

Proférant des propos tous les plus perturbants les uns que les autres, le jugement se cumulait, se voyant continuel, comme s’il se faisait acculer, dévorer par les rieurs et jaloux. Se faisant cuisiner par sa propre personnalité, Haise aurait jadis fui en disparaissant comme il l’avait si souvent fait. Pourtant, au regard des paroles de Liuqin et de la fin de la dernière épreuve, quelque chose avait été brisé, comme s’il avait levé le sceau sur quelque chose de plus...humain… quelque chose de plus réaliste et imparfait.

Devant une menace, les créatures étaient bien souvent dans l'évitement. Parfois elles acceptaient de combattre , mais pour sa part, il avait trop souvent absorbé...encore et encore jusqu’à ce qu’il fuit…au risque d'exploser.

Or, devant de telles menaces, il ne pouvait plus fuir sachant que derrière lui, seuls les remparts de l’arène lui rappelaient qu’il était pris au piège, prisonnier d’une cage dont lui seul avait la clé devant cette réalité d'un marbre glacial.

Ainsi, si son corps avait par réflexe entamé des pas arrière, cette option ne subsistait plus. Quelle était donc la solution ? Accepter comme il l’avait trop souvent fait quitte à se diminuer face à l’oppression pour mieux disparaître ? Continuer d’observer et d’admirer les conséquences de son impuissance ?

-Ta faiblesse est ce qui m’a tué !
-Je n’aurais jamais dû te sauver devant la déesse de l’eau
-Ton équipe a échoué l’examen par ta faute
-Je ne comprends pas pourquoi j’ai dû sacrifier un rempart pour te sauver de ta chute… J'aurais du te laisser pourir comme tu l'as fait pour Seiya.
-Ton côté passif est ce qui nous a privés de la troisième épreuve


Revoyant dorénavant en boucle de nombreuses personnes importantes pour lui qui avaient joué un rôle clé à un moment opportun de sa vie, il se voyait comme plus jeune, la cible de tous les maux. Commençant même à culpabiliser pour sa situation, il avait vu Reikan, Gine, Ketsumei, Saji s’approcher en compagnie d’une multitude de visages.

Grandissante, leur haine semblait infinie, devenant même croissante au fur et à mesure qu’ils approchaient. Hostile, dangereux, voire même perturbateur, Haise affrontait sa propre peur de décevoir… Il affrontait sa sensibilité et les conséquences de ne jamais avoir réellement avoir fait la paix avec lui-même pour tous les moments ou il n’avait pas été suffisant…. car au-delà de l’échec, sa pire crainte était de décevoir les rares qu'il estimait secrètement, mais surtout à lui-même…

Parmi ceux-ci se dévoilaient soudainement une silhouette et un regard qu’il ne connaissait que trop bien : le sien…

Le regardant avec sévérité, sa haine pour sa propre personne continuait de se cumuler tel un poison sans fin. La gangrène ayant établi la totalité de sa présence au sein de son organisme, n’eusse été cette flamme de colère, celui-ci se serait surement écroulé en posant les mains sur sa tête…

Pourtant, si Masami lors de la seconde phase avait allumé les prémisses d'une étincelle, les provocations de Liuqin en avaient allumé un brasier… le début d'une combustion qu'il avait cultivé trop longtemps.

Ne comprenant toutefois pas qu’il était dans un genjutsu puisqu’il lui arrivait de faire des cauchemars du genre, pour une fois, les choses allaient être différentes alors qu’il se laissait emporter par la haine.

Se mettant ainsi à hurler, il beugla soudainement de manière quasi surnaturelle. L'homme au regard bleuté dévoilait soudainement des iris rouges de haine, teintés d'un cramoisi aussi horrible que le sang pourri d’une dépouille délaissée…

-ARGH !!!!! FOUTEZ-MOI LA PAIX !

Se mettant à hurler, le torturé crachait ses paroles à plein poumon, brisant l’écho qui n’avait été béni que par le bruit de leurs techniques jusqu’à présent...

-DÉGAGEZ ! VOUS PENSEZ QUE JE N’AI PAS DE REGRETS ? VOUS PENSEZ QUE JE NE ME DÉTESTE PAS ?!

Lançant un kunai dans une zone fictive dans laquelle il n’y avait malheureusement aucun opposant, plus il s’approchaient et plus il avait l’impression qu’il devait se défendre, sachant que son mécanisme d’autodéfense commençait de plus en plus à prendre le dessus.

Dès lors, le mélange entre un cri de détresse et une haine qu’il avait préservée trop longtemps se manifesta..

Brisant ainsi officiellement la mince coquille qu’il s’était bâtie autour de sa sensibilité, son animosité vint nourrir la totalité de son organisme tandis qu’il réalisait promptement quelques mudras…

Levant toutes les limites, il avait à la base conçue cette technique pour repousser les gens… Léger traumatisme de ses propres craintes, le feu n’avait pas une vocation défensive ce qui rendait techniquement cette technique inutile si ce n’était qu’elle représentait un bon moyen dissuasif d’empêcher les gens de s’approcher…

C’est donc ainsi que dans une colère sombre, sous une respiration quelque peu effrénée, il céda, provoquant un mouvement similaire à une éruption volcanique tandis que devant lui, il venait de cracher un demi-cercle de flamme ayant pour objectif de faire fuir ceux qui venaient d’éveiller le réel visage du Sakkaku…

Espérant que ce soit efficace malgré lui, pour une fois, il avait décidé de lutter en se défendant… Or, tandis qu’il continuait de bouillir de l’intérieur, ce n’était qu’une question de temps avant que la violence prenne sa forme finale et qu’il épuise la totalité de son chakra dans un carnage aussi autodestructeur que les nombreux songes et peurs qui le tourmentaient…

N’étant plus que l’ombre de sa propre personne, il s’accrochait péniblement même si d’une minute à l’autre, il pouvait commettre ce qu’il avait toujours révulsé : la perte de contrôle…

Tel était son péché le plus profond et caché en lui...et plus que jamais, il le voyait : il le vivait.

Signe de vie, un mince ruisseau contrastait étrangement avec la chaleur du moment alors qu’elle envahissait la totalité de ses émotions. Or, même ce fleuve de larmes n’était suffisant pour éteindre la colère qu’il avait trop longtemps enfouie, forçant ainsi le liquide transparent à s'évaporer sur un derme perverti par l'animosité.

Spoiler:
 


_________________
3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume 265b88ce07a0093b971210eed11b9a33
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5906-light-in-the-shadow-presentation-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9175-l-ombre-de-la-lumiere
Hokazuka Liuqin
Hokazuka Liuqin

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Empty
Sam 12 Sep 2020 - 19:59
Quelques sueurs froides parcouraient son front. Entre la tension qu'a causé sa prise de parole et les brûlures qui le relançaient, Liuqin n'était clairement pas dans un état enviable. Cela dit, il n'y avait pas de quoi le mettre hors combat. Mais une chose était sûre, les trois genins étaient plus proche de la fin de leur rencontre que de son début. Et qu'importe ce que la Crinière de Jais puisse avoir subi, à aucun moment il ne considérera l'issue scellée. Rien est terminé, il se battra jusqu'au bout. Cela dit, malgré sa hargne et la flamme qui brûlait en son sein, l'accumulation de ses entailles mélangées à la sensation de brûlure ne permirent pas à son corps de jouir de la vitesse nécessaire pour esquiver convenablement l'arme cristalline projetée par l’Immaculée qui représentait Iwa en ce groupe. Otsuno, cela dit, était à présent libéré de ses chaînes et profita de la proximité de son partenaire pour s'interposer et intercepter le projectile d'un coup de sabot, rendant caduque sa trajectoire en la soulevant. Le caractère vindicte du Seigneur de ces Bois le poussa à ne pas se contenter de protéger mais également à contrattaquer. Il se retourna, étant présent dos à son compagnon et chargea le Paon derrière lequel se dissimulait la Nobliarde. Sa ramure se dressa fièrement en avant, bien conscient qu'il fallait en terminer avec cette rencontre.

De son côté, Liuqin put souffler un instant grâce à son sauvetage par Otsuno et, soyons honnête, en grande partie grâce à la perte de contrôle de Haise. Qu'est-ce qui lui traversait la tête ? Il lançait ses kunais partout, se défendait d'assauts qui n'existaient pas, hurlait, pleurait, se tenait la tête. L'Hayashijin était loin d'être un expert en la matière, mais cette chute de nerfs se déroula après l'arrivée de ce miroir. Quels secrets pouvaient-ils bien refermer pour faire à ce point s'éclater les défenses mentales de son adversaire ? Si la suite des événements faisait que Liuqin se retrouvait à affronter l'Iwajine en seul-à-seul, il devrait alors prendre d'immenses précautions. Il n'avait pas encore bien décrypté les pouvoirs de celle-ci et ces derniers semblaient bien ravageurs. Cette réflexion le fit déglutir un instant.

Mais une évidence demeurait, cet assaut a laissé une immense ouverture au shinobi. Haise était à la merci de ses adversaires. Mais sa barrière infernale le forçait à opérer à distance. Tant mieux, rester immobile pour ce tour-ci lui permettrait de se reposer très rapidement et de reprendre son souffle. Les sueurs froides, d'ailleurs, commençaient à redescendre. Ainsi, pour la cinquième fois en cumulant ses assauts à celui de l'autre kirijin, la Balsamine retentirait. En exécutant plusieurs signes, Liuqin gonfla ses poumons pour en recracher une dizaine de boules enflammées toutes dirigées vers l'Azuré et, de facto, sa barrière. Il ignorait si celle-ci avait vocation à n'arrêter que les assauts au corps-à-corps ou si les projectiles l'atteindraient bel et bien mais il ne pouvait se permettre de faire dans la demi-mesure, plus maintenant. En ce sens, aussi rapidement que ses membres endommagés le lui permettaient, la Crinière de Jais plongeait sa main dans son matériel et en retira l'ensemble de ses kunais. En ayant déjà lancé trois au total durant ce match, il ne lui en restait plus que deux. Il les lança droit devant lui, sans hésitation, visant Haise au possible. Subterfuge cela dit, ces derniers suivaient la trajectoire de deux boules enflammées composant la Balsamine lancée plus tôt. Et comme si cela n'était pas suffisant, un parchemin explosif était attaché à l'un d'entre eux. Si il y avait de quoi traverser la barrière de flammes, il s'agirait alors peut-être de l'assaut qui mettrait Haise hors d'état de nuire. À cette pensée, Liuqin ne put se retenir de mordre sa lèvre inférieure. Il espérait sincèrement ne toucher aucune zone vitale avec ses projectiles si ces derniers atteignaient bel et bien leurs cibles. En aucun cas son objectif était d'apporter la mort ici, mais peut-on toujours s'assurer qu'elle ne s'invitera pas de manière éhontée lorsque trois shinobis sont réunis dans une arène ?

Résumé:
 

_________________
- #004000
3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Bq62
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8098-hokazuka-liuqin-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8180-un-cerf-dans-la-brume-hokazuka-liuqin#68080 https://www.ascentofshinobi.com/t9693-daken-kosatsu-terminee
Byakuren Yume
Byakuren Yume

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Empty
Lun 14 Sep 2020 - 19:21
Tu te sens soudainement fébrile : face aux multiples assauts lancés à votre encontre et les cris affolés de celui qui s'est perdu dans ses propres cauchemars... Il ne te restait plus rien. Rien qu'une ultime tentative désespérée de protéger Yozora. En recouvrant partiellement toute la partie haute de ton corps d'une épaisse couche cristalline. Tes bras en croix encaissent la vélocité de la ramure; mais l'armure translucide cède et se brise; te laissant aux proies de la balsamine. Celle-ci dévore la soie la peau et les chairs, t'arrachant un cri étouffé de douleur.

Yozora était tombé au sol et semblait incapable d'en faire plus.

Vous aviez attiré les foudres de Kirijins trop forts pour vous.

Tu te sais incapable d'en faire plus.
Comme d'habitude.


Spoiler:
 

_________________
Shiroi Kujaku — I am blooming from the wound where I once bled
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2234-le-paon-blanc https://www.ascentofshinobi.com/t3335-byakuren-yume-le-paon-blanc
Sakkaku Haise
Sakkaku Haise

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Empty
Mar 15 Sep 2020 - 5:58

Alors qu’Haise devenait de plus en plus hystérique, d’un seul coup, le voile illusoire dans lequel il était plongé s’estompa, comme si tout cela n’avait été qu’un mythe. Victime des résidus du miroir brisé de lui-même ou peut-être par son jet de flamme, Haise était totalement désorienté. Pourtant, il poursuivait sa technique enflammée sachant qu’il était encore sur la défensive. Bénédiction ou malédiction, son état quasi hystérique ou plutôt de panique lui permit d’alimenter en quelque sorte ce cercle de sécurité, seul pilier de protection qu'il avait contre l'oppression.

Peu optimal dans les circonstances actuelles, il fut percuté non pas une fois, mais plusieurs fois par des sphères de flammes qui lui étirèrent un léger signe de douleur tandis qu'il dressait les bras pour les encaisser en hurlant. Loin d'être fatale, cette technique n’était rien en comparaison au supplice mental qu’il venait tout juste de vivre. Lui rappelant étrangement une douleur incomparable, il serra les dents de rage alors que l’offensive adverse n’était pas terminée.

Si des projectiles combinés à un parchemin explosif se dirigèrent dans son chemin, ceux-ci furent contraints de voir leurs efforts réduits partiellement à néant tandis que le mur de flamme avait brûlé le fameux parchemin avant qu’il ne se rende jusqu’à lui, laissant uniquement les projectiles sifflants le prendre pour cible.

L’ayant plus ou moins échappé belle, ses sens restaient tout de même diffus, comme s’il était perdu ou plutôt trop animé pour être réellement conscient de ce qu’il venait de se passer…

Devant lui, seuls quelques projectiles éparpillés laissaient croire des signes de sa folie. Or, lui-même ne comprenait plus trop la situation, comme s’il venait de vivre une expérience en dehors de son corps.

Pourtant, il gardait tout de même le même niveau de colère que pendant l’illusion. L’ayant brisé pour la durée totale du combat, seul le sang qui s’écoulait de ses gencives témoignait de la violence à laquelle il voulait se venger. N’eusse été du fait qu’il devait se défendre, ses poings seraient demeurés serrés telle une poignée de fer ne désirant en aucun cas délaisser quelque chose.

Brisées, perturbées, voire même provoquées, quelques larmes se mirent à couler le long de son visage tandis qu’il ouvrait un vase déjà trop plein. Si ses aptitudes à masquer sa présence et ses émotions avaient jusqu’à présent toujours fonctionné, ce moment était révolu. La carapace qu’il avait passé tant de temps à développer n’était plus, ruinée par le reflet de sa propre personne, un homme sensible détruit par un cumul d'événements.

Pourtant, il tenait toujours. Certes résilient, en ce jour, ce n’était pas sa résistance ni même sa force mentale qui le préservait debout. Bien qu’il se sentait redevable à son équipe de lui avoir permis de se rendre jusqu’à là, quelque chose de plus sombre et de plus puissant animait ses sens.

Que ce soit la douleur qui caressait ses pensées ou les émotions que tout cela avait alimentées, Haise n’avait qu’une seule envie: exploser. Ainsi, lorsque les kunais masqués, bien que séparés de leur explosif s’approchèrent de lui, aucun réflexe ne l’aida vraiment si ce n'est de ses bras qu'il avait préalablement levés pour encaisser l'importante salve de flamme qui avaient brûlé ses avant-bras. De ce fait, une douloureuse entaille lui arracha un cri de douleur suivi d’une autre.

Mécontente, la bête qu’il était devenu attrapa avec violence les projectiles pour les sortir de son bras sans poser le moindre soin la manière de s’y prendre.

Le rappelant à l’ordre, mais corroborant aussi avec ses instincts de survie, on pouvait nettement voir qu’il ne résonnait plus tel qu’accoutumé. L’être stratégique qu’il était aurait fort esquivé pour ensuite lancer un fumigène visant à dominer le territoire pour terminer le tout d'un projectile invisible vers l’adversaire. Pourtant, il n’en faisait rien. Pour la peine, il avait même oublié que la lumière était l’essence même de ses aptitudes, en oubliant par le fait même les préceptes et les valeurs qu’il représentait pour embrasser d’un peu trop près cette douce promesse qui lui était offerte…

Sentant la chaleur de la colère enlacer la totalité de son corps, l’espace d’un instant, tout se figea devant lui, offrant ainsi au Sakkaku une vision d’horreur tandis que le chaos prenait de plus en plus forme.

Serrant les dents avec violence, il ressortit à son tour un sceau explosif qu’il posa sur les deux Kunai qu’il avait sortis de la blessure. L’attachant à ceux-ci, il projeta les projectiles au-dessous de son mur en direction de Liuqin avec un but clair : lui faire goûter sa propre médecine. Or, dû à l’importante douleur qui assumait ses bras et la manière précipités dont il agissait, il manqua nettement d'environ un mètre la cible alors qu'il libéra tout de même le sceau explosif.

Or, à ce niveau, il s’en foutait déjà. Tout ce qu’il voulait, c’était du chaos…

Ainsi, il était déjà en train de composer d’autres mudras visant à laisser librement sa colère prendre le dessus. Animé d’une facette de lui sur laquelle il n’avait plus aucun contrôle, ce n’était pas pour rien que les flammes représentaient l’élément du Sakkaku.

En tout point sa source réelle de motivation, il ajoutait pour la première fois de l’huile sur les flammes déjà hautes.

Ainsi, alors que son mur de flammes servait d’avant-garde, il comptait utiliser une combinaison qu’il n’avait jamais utilisée par le passé…

Ainsi, si le mur de flamme empêchait quiconque de se déplacer dans sa direction, la sphère enflammée explosive comptait s’assurer de mettre un terme à cette menace, une bonne fois pour toutes.

Dès lors, une nouvelle fois, l’ambroisie en arc transperça le ciel, porteuse de la totalité de la colère du Sakkaku.

N’ayant plus aucune considération pour autrui, si cet homme se prêtait garant pour lui faire des reproches, alors il paierait pour tout ceux qui avaient un jour osé poser un jugement sur lui.

Or, à travers toute cette scène, une mélancolie quasi invisible était visible alors que la colère laissait aussitôt place à de la tristesse. Les yeux pleins de larmes, on aurait presque dit qu’Haise cherchait à purger sa haine, sa colère, comme si depuis tout ce temps il n’avait été qu’en quête d’un défouloir, un moyen de libérer la colère en lui sans se soucier de quoi que ce soit.

Ainsi, cet homme qui avait encaissé un projectile à la poitrine suivi de sa boule de flamme avait démontré qu’il était fort, endurant et puissant. Même s’il ne le réalisait pas, il venait tout juste de sauver Haise d'une partie de lui cherchait à s’épuiser et se libérer sans conséquence même s'il flirtait encore avec le désir de tout détruire.

Quoiqu’il en soit, Haise était brisé mentalement. Ayant déversé la totalité de son énergie et de ce qui lui restait de sa conscience dans cette dernière offensive, il déployait son ultime cri de détresse.

De son appellation, l’ambroisie était le reflet même de la souffrance qu’il éprouvait. Sphérique et parfaite à première vue, celle-ci représentait un parfait contraste avec l’amplitude de sa réelle forme. Ainsi, seule dans cette explosion, tous purent y voir le réel cri de détresse que manifestait l’être de lumière prisonnier de sa pire ennemie, celle contre laquelle il n'avait pour le moment trouvé aucun remède : sa souffrance.


Ainsi, seul un flot continu frayait son chemin, de ses iris au sol, comme dans un ultime effort pour éteindre ce brasier incessant.

Spoiler:
 

_________________
3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume 265b88ce07a0093b971210eed11b9a33
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5906-light-in-the-shadow-presentation-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9175-l-ombre-de-la-lumiere
Hokazuka Liuqin
Hokazuka Liuqin

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Empty
Mer 16 Sep 2020 - 20:40
Liuqin avait préalablement compris que Haise, Yume et lui-même étaient plus proches de la fin de leur rencontre que du début, mais même lui ne s'était pas imaginé que le sort serait scellé dès maintenant. Ces dernières actions seraient les suivantes et à partir de celles-ci le Jugement de la Brume serait délivré. D'un pincement au coeur, il vit l'iwajine s'interposer entre l'assaut élaphe et son partenaire. Jusque-là, malgré une apparente complicité entre les deux, Liuqin désignait le Paon comme une Invocation. Mais suite à cela, à présent il en était sûr, ce sont des partenaires, des compagnons, au même titre que lui et Otsuno. Leur relation était bien plus profondes que ce que ses pré-notions le lui laissaient appréhender. À toujours se voir comme un étranger entre les murailles de la Cité de l'Eau, il avait l'habitude de considérer tout ce qui était propre à son héritage hayashijin comme étant de l'ordre du particulier, de l'endémique, du "nul-part-ailleurs", au point où la symbiose qu'il entretenait avec le Seigneur des Bois ne lui semblait pas pouvoir être présente dans le cadre d'un pacte Invocateur-Invoqué. Le Duo des Roches lui avait prouvé l'inverse. Leur cœur était tout aussi noble et leur confiance partagée était toute aussi pure que ce dont les Hokazuka étaient capables. Il s'en voulait presque d'avoir eu à les mettre à mal. Presque.

Car si quelqu'un d'autre ici présent ne semblait pas partager le semblant de remords qui habitait la Crinière de Jais, c'était bien Sakkaku Haise. L'Azuré, depuis un petit temps à présent, semblait avoir perdu le contrôle. À moins qu'il s'agissait là de sa vraie nature qu'il s'était appliqué à dissimuler. Après tout, ce ne serait pas la première ni la dernière fois qu'un possesseur du don hikariton dissimulait quelque chose. Mais le Cervalier ne connaissait pas suffisamment l'Azuré pour pouvoir en faire l'affirmation. Ignorait-il encore, d'ailleurs, son don lumineux. Preuve qu'il ne connaissait pas grand chose de lui. Et pourtant, dans une exclusivité certaine, il avait été témoin de la part la plus sombre du jeune homme, celle que personne ne connaissait, la plus véritable et la plus sincère. Sous son manteau de flammes, le Sergent ne semblait pas avoir dit son dernier moment, sous une sorte de trajectoire d'arche chaotique, un kunai lui aussi équipé d'un parchemin explosif quittait l'étreinte infernale de Vulcain pour venir se loger sur le sol, hors d'atteinte de Liuqin ou même d'Otsuno. Cet échec fit lever un sourcil au principal concerné mais ne le rassurait en aucun cas. Que se passait-il ? Il n'était pas à l'abri que cela fasse parti de la mise en place d'un stratagème. D'autant plus que sous sa défense, il n'avait aucune idée des mouvements de son opposant.

Heureusement pour lui et pour l'instant, ce lancer n'était pas inclus dans un projet plus large que ce à quoi il était originellement destiné. Il avait juste raté, en somme. Mais il ne se contenterait pas que de cela. Dans ce qui semblait être un dernier assaut, une large sphère enflammée se désolidarisa du mur de flammes pour aller tenter d'atteindre Liuqin et sonner le glas de cette épreuve. L'orbe était tout sauf rassurant. Sa trajectoire arcboutée donnait l'impression qu'il grossissait à mesure qu'il se rapprochait de sa cible et la Crinière de Jais pouvait sentir l'éminence de la chaleur des flammes être de plus en plus forte. Qu'allait-il faire face à un tel assaut ? Il n'avait pas de quoi se défendre proprement, il ne pouvait plus sacrifier sa lance ou sa main droite une seconde fois et la fatigue accumulée aux blessures ne lui permettrait pas d'esquiver convenablement. Mais il avait un avantage pas si caché que ça. Depuis le début, il n'était pas seul. Et Otsuno a bien plus d'une fois durant cette épreuve dépassé le stade de la figuration, un acteur véritable de cet affrontement et, plus largement, de l'Examen international de la Brume. À ce titre, il vint se poster face à son partenaire pour venir accueillir l'explosion toute droit sortie des enfers sur sa ramure qui, décidément, avait essuyé plus d'un coup.



Le cerf secouait ses bois pour y éteindre quelques flammèches qui avaient gagné sa couronne. La bombe incandescente avait transformé les alentours du duo pour y faire naître quelques départs d'incendie éparses. La chaleur alliée à leur réserve de chakra qui ne pouvait à présent être comparée qu'à une goutte ne rendait pas la situation plus facile. La paire était essoufflée et suait, écrasée sous la chaleur des flammes. Des traces noires couvraient leur corps et leur vision, par instants, se troublait sans compter leur équilibre qui devenait fébrile. Mais ce n'était pas la fin. Pas pour eux. Pas encore. Après avoir essuyé tous ses coups et avoir passé presque la totalité de l'épreuve à être les plus mal en point physiquement, ce n'est pas maintenant qu'ils abandonneraient. Ils étaient épuisés, le moindre doute n'était pas permis à ce sujet. Mais ils tenaient encore debout. La fin sonnait. Ils n'avaient aucune idée de l'état de leur opposant. Il était même possible qu'au final ils aient eu affaire à un clone pendant tout ce temps, pendant que l'original serait dissimulé on ne sait où. Aucune certitude n'était laissée. Mais ils ne pouvaient plus rien faire. La suite des choses dépendrait donc de l'état de leurs adversaires. Soit ils étaient les seuls à pouvoir tenir debout, soit leur opposant se tenait encore sur ses pieds, et là, les choses se corseraient.

La gorge sèche, et dans un effort mu par la résilience de Liuqin, ce dernier enclenchait une marche saccadée vers un des kunais qui avait été laissé au sol. Lancé par Haise, par Yume ou par lui-même, il n'en avait pas la moindre idée. Il n'était pas recouvert de cristal en tout cas. Le Soldat de l'Irmagreba saisit l'arme de sa main gauche, tandis que sa droite, brûlée, penchait de tout son poids comme si la gravité exerçait une pression accentuée sur ce membre. Il s'aligna comme il put face au mur de flammes et lança le projectile. S'il avait pu distinguer la silhouette d'Haise pour pouvoir se permettre de viser, il se serait sûrement focalisé sur une des deux mains afin de gêner l’exécution de signes incantatoires éventuels. Mais ce n'était pas le cas. Il se contenta donc de ce qu'il avait fait précédemment. Sauf qu'au lieu de deux kunais il n'y en avait qu'un, et aucun parchemin explosif. Ce lancer graverait-il le vainqueur de cette épreuve sur la pierre ? Ou bien l'Azuré était-il déjà K.O ? Peut-être bien même qu'il viendrait ensuite et contre-attaquer et gagner ? Une chose était sûre, l'issue se scellait maintenant.

Résumé:
 


_________________
- #004000
3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Bq62


Dernière édition par Hokazuka Liuqin le Mer 16 Sep 2020 - 20:52, édité 1 fois (Raison : Comptage chakra -merci Haise-)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8098-hokazuka-liuqin-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8180-un-cerf-dans-la-brume-hokazuka-liuqin#68080 https://www.ascentofshinobi.com/t9693-daken-kosatsu-terminee
Sendai Anzu
Sendai Anzu

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume Empty
Mer 16 Sep 2020 - 23:39
Il était temps qu'elle intervienne.



Non pas qu'elle trouvait que le combat allait trop loin, après tout, ils ont signé pour qu'ils risquent leur vie, mais Anzu voulait éviter après ce qui s'est passé à la première épreuve de donner à Kumo une très mauvaise réputation au niveau des hauts gradés, donc elle décide d'intervenir pour éviter de faire des pertes inutiles, surtout que personne n'est mort dans cet examen Chunin, donc elle voulait éviter que le premier mort soit un Genin qui soit sous sa surveillance, ainsi, la violette ferme son livre, puis, alors qu'elle voit la jeune femme masqué s'évanouir - et d'ailleurs perdre son masque - alors que le jeune kirijin qui a perdu les pédales commençait à attaquer tout le monde, la Sendai incante des mudras, puis forme une barrière devant la jeune femme évanouie et son kuchyose blessé qui est incapable de bouger, leur permettant de ne pas subir l'explosion du jeune manipulateur de la lumière devenu incontrôlable. Elle soupire, puis profite pour descendre, se trouvant entre les deux jeunes hommes, parant le kunaï avec son ombrelle, tandis qu'elle se tourne vers le genin qui utilise tout ce qui reste de son chakra.

- Le combat est terminé, maintenant, calmes-toi.



Elle enchaîne des mudras, puis de multiples plumes spectrales viennent se lancer dans la direction du jeune manipulateur de lumière, histoire de le calmer mentalement et l'endormir, vu tout ce qu'il a envoyé en peu de temps, la fatigue le guette et la jeune Sendaï se doute qu'il finira par s'endormir, de toute manière, c'est soit ça, soit il tombe évanouit à cause du manque de chakra. Elle observe l'homme au cerf, c'était le seul encore debout, bien qu'il semblait lui aussi prêt à tomber de fatigue. La Sendaï pointe son ombrelle dans sa direction, puis elle annonce haut et fort les mots suivants :

- Ses deux adversaires n'étant plus en état de se battre, la victoire revient à Hokazuka Liuqin et son compagnon.

Elle baisse son ombrelle, puis elle se dirige vers la jeune femme masquée, elle voulait s'assurer qu'elle va bien. Elle a d'ailleurs perdu son masque lors du combat, elle pourrait regarder qui s'était, découvrir qui se cache derrière une fausse identité pour combattre avec des Genins pour le titre de Chunin, mais elle respecte son anonymat. Si elle voulait porter un masque, il doit y avoir une bonne raison, donc par pur respect, elle prend son masque et le lui remet sur le visage sans la regarder, profitant qu'elle soit sur le ventre pour ne pas la reconnaître - et encore faudrait-il qu'elle la connaisse - avant de s'occuper de créer un clone qui s'occupe de la porter à l'infirmerie. Quand à l'original, elle se contente de porter le jeune manipulateur de lumière brisé, il vaut mieux que ce soit elle qui le porte plutôt que son clone, un retour de flamme pourrait lui être fatal. Elle forme un nuage de chakra sur lequel elle dépose le jeune homme, puis se tourne vers le gagnant de cette épreuve.

- Va à l'infirmerie, prends soin de toi et, surtout, de ton animal, je m'occupe de les emmener.

Dit-elle alors qu'elle se demande comment elle va faire pour emmener le Paon blessé ... même pour Freki, c'est compliqué de l'emmener.

Résultat:
 

_________________

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784

3/02. L'arène de terre: Haise vs Liuqin vs Yume

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Examen international de la Brume :: Épreuve n°3: Combats à trois
Sauter vers: