Soutenez le forum !
1234
Partagez

La gloire de son père & le château de sa mère [Solo]

Hyûga Tsuyoshi
Hyûga TsuyoshiEn ligne

La gloire de son père & le château de sa mère [Solo] Empty
Jeu 20 Aoû 2020 - 1:19
Décision clanique

Le peuple Hyûga avait décidé : son regard s’était tourné vers les terres de l’ouest, vers les terres montagneuses du fin fond du monde, vers Tsuchi no kuni. La décision avait été difficile à prendre mais elle avait été prise. Tsuyoshi était là lors du conseil clanique ayant entériné la décision. Du haut de ses vingt ans, c’était son tout premier conseil. Celui-ci n’avait pas été de tout repos. Difficile, houleux l’orientation clanique avait poussé à l’ouest plutôt qu’au nord, vers le pays de la Foudre ou encore à l’est au delà de la mer. Des missions avaient été réalisées. Des missions d’exploration qui indiquaient de meilleures chances de développement du clan à l'ouest. Traverser la mer était formellement déconseillé. Les tribus peuplant les pays de l’est, mais surtout l’archipel de l’eau n’incitaient pas à tenter la cohabitation. De plus, les climats parfois secs, parfois humides, trop humide n’encourageaient guère le clan d’aller en ce sens. Tous les regards étaient alors tournés vers le nord et l’ouest. Les deux terres aux potentialités intéressantes appelaient les clans aux blanches pupilles à s’y rendre. Les profils étaient plutôt similaires. Un pays rocailleux, moins de forêts que de coutume à Hi no kuni, de larges zones de plaines et des façades maritimes. Ce fut alors les populations locales et l’accueil pouvant être fait au clan des pupilles blanches, mais aussi les potentialités économiques qui furent déterminantes dans le choix final. Ce fut donc Tsuchi no kuni qui emporta le plus clair des votes. La plupart des familles avaient décelé des possibilités d’investissements intéressantes après avoir lu les rapports des éclaireurs. Par ailleurs la présence de Rokkusu village commerçant au grand potentiel apportait des perspectives de débouchés à leurs productions. Les caravanes allant et venant de Rokkusu permettraient aux entreprises claniques de toucher plusieurs pays limitrophes et même éloignés grâce aux savoir-faire des marchands. Oui, c’était à Iwa que le clan devait se diriger. Les préparatifs allèrent bon train. Des semaines durant le clan démantela ses entreprises et se prépara à déplacer ses richesses. Le clan s’était mis en auto-gestion. Ils devaient être prudents et se préparer de la meilleure des manières à ce déplacement périlleux de tout un clan sur des milliers de kilomètres. Les menuisiers avaient été sollicités pour confectionner des chariots pouvant être tractés sur des sentiers cahoteux, plusieurs caisses avaient été confectionnées également pour contenir les objets de valeurs mais aussi les objets de tous les jours. Il fallut plusieurs milliers de chariots pour pouvoir emporter le nécessaire clanique autant dire qu’une partie de fortune clanique avait été investie dans le déménagement. Ayant vendu leurs avoirs, malheureusement le plus souvent au rabais, compte tenu de leur départ imminent bien connu de tous, cette masse d’argent avait pu être investie en partie dans le transfert.

La famille de Tsuyoshi n’était pas en reste. Comme tout Hyûga décideur au niveau de sa cellule familiale, le père de Tsuyoshi, homme d’affaires et d’influence reconnut au sein du clan, avait aussi démantelé ses affaires. Producteur agricole mais également investisseur dans une scierie, le patriarche s’apprêtait à diversifier ses activités. Le business du bois marchait très très bien à Hi no kuni. Du bois, ce n’était pas ce qui manquait dans le pays du Feu compte tenu de ses forêts présentes sur quasiment l'intégralité du pays. Le patriarche faisait vendre son meilleur bois dans les contrées voisines au nord mais aussi à Kaze no Kuni. Le resta était vendu dans Hi no kuni même. Son autre activité était agricole. Plusieurs hectares à sa disposition, ses champs produisaient du riz mais d’autres champs servaient plutôt à l’élevage : des bœufs par centaines qui étaient vendus régulièrement aux boucheries du pays. Il fallut vendre tous ses avoirs immobiliers, tous ! L’on ne pouvait se déplacer avec des terres ou des bâtiments de toutes façons. Etant lui-même membre du conseil clanique, le patriarche avait eut le nez creux. Il avait fait partie de ceux qui avaient pris le risque très tôt de liquider certains de leurs avoirs. Avant même que le bruit ne court ans le pays que les Hyûga comptaient s’en aller, lui avait déjà cédé ses terres et une partie de son cheptel au prix fort. Il n’avait su vendre cependant sa scierie au prix fort. Etant un tantinet gourmand, il avait dû finalement se résoudre à vendre moitié-moins que ce qu’il escomptait dans la mesure où le clan avait validé l’exode et que tout Hi no kuni était au courant. Les négociations avaient été âpres mais dès lors que l’on sait que vous devez vendre par nécessité, le rapport de force s’inverse. L’acheteur impose sa loi et le vendeur est obligé de suivre. Ce fut la seule tâche au tableau quant à la gestion du départ familial… Au final le patriarche se retrouvait avec d’imposantes sommes d’argent qu’il était déjà prêt à employer dans le nouveau business dans lequel il se voyait déjà investir. Le business du bois, tout florissant qu’il fut à Hi no kuni serait abandonné à Tsuchi no Kuni. Les environnements n’étant pas les mêmes, les potentialités seraient totalement différentes. Le patriarche avait décidé e maintenir ses activités agricoles ou plus exactement de les reprendre à Tsuchi no kuni mais également d’en développer de nouvelles. Tout était déjà prévu !

L'exode

Le voyage avait été difficile. Certains membres du clan avaient préféré voyager par la voie terrestre, d’autres avaient pris le risque de la voie maritime. Plus rapide, la voie de la mer intérieure du nord permettait de rallier sans efforts Tsuchi no kuni. Cependant le risque existait tout de même concernant d’éventuelles attaques par pirates. Quoi qu’il en soit les meubles les plus lourds, les plus difficiles à tracter furent chargés sur des navires loués pour la traversée. La plupart des Hyûga maîtrisant le suiton furent de ce voyage. Les invalides, les personnes âgées aussi pour la plupart prirent la voie de la mer. Une bonne partie du clan choisit la voie terrestre. Bon nombre de combattants furent mobilisés pour leur sécurité. Plus longue et périlleuse cette voie offrait une certaine assurance. Là où les navires pouvaient facilement être coulés et faire disparaître âmes et richesses sur terre ferme les chances de survie étaient meilleures. Déjà le gros des troupes Hyûga s’y trouvait les accompagnait, devançant les éventuels pièges évitant les coins difficiles grâce à leur vision supérieure couvant des centaines de mètres et parfois des kilomètres.

Il fallut de longues semaines à tout ce beau monde pour que les Hyûga ayant pris la terre ferme arrivent à bon port. Le voyage n’avait pas été de tout repos. Des clans sans attaches avaient tenté de faire main basse sur les richesses qui étaient convoyées. Il en fut de même pour des rônins du pays du Fer. Lorsque les éclaireurs ne parvenaient pas à faire dévier les convois, les combats difficilement évitables étaient alors de mise. Plus d’une fois, le clan livra bataille. Tsuyoshi qui dirigeait le convoi de biens de son père en compagnie de ses subalternes de la branche parallèle ainsi que de ceux du père furent de ces combats. A l’époque, shinobi en plein ascension, Tsuyoshi était facilement sollicité au moindre problème. Il faisait partie de la caste de ces shinobis précoces naturellement doués pour les arts ninjas et le combat. Son dojutsu et son junken lui permettait de prendre rapidement le dessus sur ses adversaires. Bien des fois, lorsque la situation semblait plus que tendue, ce fut son abnégation de même que celle de ses frères et sœurs qui apportèrent le change. Ce fut par la force de leur kekkai genkai et par la combinaison de leurs affinités que les Hyûga ayant pris la voie terrestre parvinrent à se sortir de toutes les situations difficiles auxquelles ils furent confrontés. Ceux ayant pris la voie de la mer intérieure du nord avaient fait un trajet plutôt sans encombres. Le patriarche étant du voyage par la mer avait été des premiers arrivés.


_________________
Spoiler:


La gloire de son père & le château de sa mère [Solo] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga TsuyoshiEn ligne

La gloire de son père & le château de sa mère [Solo] Empty
Mer 3 Fév 2021 - 8:53
L'arrivée à Tsuchi no Kuni

Imposant fut l'interminable convoi du Hyûga et de leurs biens qui entrèrent par le sud de Tsuchi no kuni. Tous n'avaient pas emprunté la voie, mais ils étaient au final nombreux. Telle une armée aux innombrables détachements, pendant plus d'une journée la frontière était franchie de façon discontinue. On aurait dit que tout le clan était de ce lot et pourtant ! Il restait encore des Hûga dans Hi no kuni et déjà uu nombre conséquent était arrivé par la mer des semaines avant.

Après avoir passé la frontière, le peuple iwajin avança de quelques kilomètres avant de poser son campement dans la plaine. Là pendant les semaines et même les mois à venir, ils prépareraient progressivement leur entrée dans Rokkkusu. D'après les rapports des éclaireurs, le haut potentiel delà ville commerçante pourrait permettre un rayonnement important du clan dans les années à venir. Pour cela, il faudrait se faire accepter dans Rokkusu, chose aisée au regard de tout ce que pourrait apport un clan tel que celui de la pupille blanche. Ensuite il faudrait construire les futures demeures claniques tout en cherchant de nouvelles entreprises. C'est à tout e chantiers que furent affectés Tsuyoshi en quasi simultané.La première était bien entendu de sécuriser le lieu d'établissement premier du clan. Dans la plaine du pays de la Terre, des tentes furent érigées. En nombre conséquent, elles tapissaient la plaine. La vie, très rapidement, se mità grouiller à l'intérieur de ce petit village improvisé au cœur de la plaine. Deux foyers coexistaient alors : celui au niveau de la plaine ainsi que celui au niveau du village côtier.

L'organisation de ce primo village fut aisé. La hiérarchie était déjà établie. Les anciens continuaient leur rôle de guide et tout autour d'eux, leur servait de main d'oeuvre et de bras armé les jeunes, tant de la branche principale que celle parallèle. Ceux de la branche principale cependant,, comme toujours, demeuraient plus "libres" puisque occupés généralement plus facilement par les tâches de prestige.

Une fois la tente érigée ainsi que celle des membres de la famille parallèle directement liée à lui, Tsuyoshi fit une visite de ce primo village. En membre du conseil clanique, il devait réaliser cet exercice de routine en plus de vérifier le dispositif de sécurité. Les emplacements de tous les gardes et les prises des tours justement. Rien ne devait être laissé au hasard car de ce primo village dépendrait la santé sociale et financière du clan. En effet, plus de la moitié des biens avait transité par la voie terrestre, du pays du feu jusqu'à Tsuchi no kuni. Le Hyûga proposa des avants-postes tout autour du primo village afin de profiter au maximum de la vision des Hyûga et d'être en mesure d'éviter toute attaque sur ce lieu. A une dizaine de kilomètres du primo village furent établis 4 avant postes à chaque point cardinal. Lorsque Tsuyoshi se fut assuré que la sécurité du village avait été correctement planifiée retourna auprès des anciens leur faire part de son court séjour au village côtier ayant reçu les Hyûga ayant vogué sur la mer. Ce fut avec certains de ses frères de sang qu'il s'en alla vers Murakami no sato.


Murakami no sato

Le voyage jusqu'à Murakami no Sato ne fut guère long. Sur place, Tsuyoshi trouva un primo village bien établi. Les tentes érigées là grouillaient de vie certes, mais nettement moins que l'endroit d'où venait Tsuoshi. Au premier contact, l'on sentait aussitôt la présence des gardes. Le groupe de voyageur fut d'ailleurs rapidement intercepté et après un contrôle de routine fut laissé avancer jusqu'au primo village. Tsuyoshi rapidement s'enquit de l'endroit où se trouvait le patriarche. Il rejoignit facilement la tente familiale pour y trouver les siens... Les retrouvailles furent chaleureuse, et le festin de ce soir-là goûteux. Avant le diner se tint cependant un simili de réunion entre le patriarche et les siens, tous ceux qui étaient plus ou moins importants dans la famille. Tsuyoshi du en premier lieu faire état du voyage et des biens familiaux perdus éventuellement puis vint le tour du patriarce qui expliqua la part du voyage de ceux ayant pris la mer ainsi que les péripéties de l'installation clanique en ce lieu. Il évoqua également les premiers présents au seigneur de la terre ainsi que les prospections dans tout le pays. En personne, le patriarche s'était rendu en certains lieux afin de vérifier la véracité de certaines informations. De même il prospectait également dans la zone pour en dénicer les potentialités. Les échanges furent passionnés, intenses car de l'avenir de la famille, économiquement parlant, il était question.Eux qui vivaient prospères à Hi no kuni ne devait pas se louper. Après deux heures d'échange, le patriarche trancha : un quart de la fortune familiale serait préservée. Elle servirait d'assurance pour les mois à venir au cas où le démarrage des différents projets et les premières retombées des investissements prendraient du temps. Deux quart de la fortune irait dans les mines de fer et d'or détectés par le clan. Grâce à leur Byakugan, les Hyûga avaient pu facilement trouver d'importants gisements de fer et d'or décelés et par conséquent non exploités. Le patriarche, lors d'une première réunion des anciens avait déjà négocié la part familiale. Il ne restait plus que le projet clanique soit entériné par le conseil clanique totalement constitué. Le dernier quart de fortune serait utilisé pour le déploiement à Iwa mais aussi pour la réalisation d'activités commerciales dans ce village côtier. Le patriarche voyait déjà de belles possibilités notamment la construction de nouveau quais et de bateaux et le transit de biens et de marchandises.

_________________
Spoiler:


La gloire de son père & le château de sa mère [Solo] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

La gloire de son père & le château de sa mère [Solo]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Event 1] L'amour d'une mère ▬ Solo
» l'amour d'une mère - part 2 ▬ solo
» S'imposer au clan, s'opposer au Père [Solo]
» RP Solo ✘ Retrouvailles ✘ Un père et sa fille réunis
» Château de sable - Amagai

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: