Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Monsieur ! La bataille !!! [team 4]
Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 15:34 par Asaara Kenzo

» Bushido Naval et Tentacule Abyssal | Solo
Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 15:21 par Hakurei Suijin

» Seconde peau [PRIVATE].
Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 14:51 par Metaru Mairu

» 14h12 - La bagarre
Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 14:40 par Shinrin Hanzo

» 08. Demandes diverses
Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 14:36 par Hyûga Tsuyoshi

» [Unité de recherche] L'obole d'un temps révolu
Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 14:24 par Shinrin Hanzo

» 08. Autres demandes techniques
Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 14:11 par Chôkoku Tomoe

» [Teikoku] L'Encyclopédie du Soldat
Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 13:19 par Shinrin Funka

» 21h13 - Le festival du riz
Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 12:41 par Inuzuka Ayuu

»  Seirei Inja
Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 11:58 par Seirei Inja

Partagez

Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Aburame Yuan
Aburame Yuan

Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 Empty
Sam 22 Aoû 2020 - 17:10






LE PRIX D'ÉLOQUENCE SERA DONNÉ AU LACONISME
♫ ft. Kogami Akira


Le duo paraissait comme un couple modèle, bien élevé, poli et propre qui restaient dans leurs coins sans gêner les autres clients. Mais Yuan a toujours été de ce genre et même dans le plus délabrés es bars elle paraîtra élégante et polie, c'est dans sa nature. Tout comme elle observait Akira, ce dernier aussi pouvait jeter des coups d'oeil en sa direction et remarquer les manières de Yuan qui s'apparentaient à celle d'une noble ou riche personne qui dégustait son repas.

« C’est dommage pour ton père. »

Reprenant une gorgée de Saké elle affichait un air assez vide, manquant de s'étouffer avec le saké, mais comme c'était de l'alcool elle pouvait très bien faire comme si elle venait de mal le digérer, tout simplement. Le pauvre Akira ne savait pas que Yuan était plus que satisfaite de la mort de son père et même si ça remonte à quinze ans auparavant, elle en reste fière bien que le fait reste tenu secret.

« Cela fait quinze ans environ, cela ne sert à rien de pleurer les morts après aussi longtemps. »

Elle n'avait pas tort, si on passait notre vie à pleurer les morts personne n'avancerait. Quant à la rétorque sur sa mère elle ne pouvait que hocher le visage, après tout elle faisait ce qu'elle voulait de sa vie, Yuan n'avait pas à s'en mêler, elle était assez grande pour se débrouiller seule, d'ailleurs à son âge on est habituellement mariés mais elle semble échapper à la règle une nouvelle fois, mais elle profite simplement.

« La confiance est primordiale. »

De son coté elle ne connaissait pas vraiment de gens en qui avoir confiance, même si elle comptait beaucoup sur Akira, la confiance de Yuan est difficile à s'approprier et elle cache des choses assez sombres que même ses plus grand confidents ne savent pas.

« Désolée pour tes parents, mais tu as su avancer sans eux, c'est le principal. Et au niveau de l'amitié, je pense qu'il vaut mieux avoir des amis qu'on compte sur les doigts d'une main qu'un trop gros nombre. »

Vaut mieux être seul que mal accompagné. Yuan attrapa une brochette entre ses deux doigts avant de fixer Akira avec un leger sourire.

« J'apprécie ta compagnie. »



_________________
- «#2F5B49»



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10383-aburame-yuan-en-cours https://www.ascentofshinobi.com/t10397-aburame-yuan-dossier-shinobi#88983
Kogami Akira
Kogami Akira

Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 Empty
Sam 22 Aoû 2020 - 17:36


Taida 怠惰


L’élégance de Yuan, Akira l’avait remarqué et s’en délectait presque. Le jeune homme se sentait comme un gosse des rues tentant de garder la face devant une reine, position qu’il trouvait d’ailleurs relativement inconfortable. Lui-même en venait à se demander s’il s’agissait de sa vraie personnalité et ses manières quotidiennes, ou si, tout comme lui, elle agissait ainsi pour ne pas incommoder son camarade. Qu’il s’agisse de l’un ou de l’autre, Akira s’en sentait presque inférieur.

D’ailleurs, voyant la femme mal digérer l’alcool, le soldat se redressa par réflexe comme pour s’enquérir de son état au cas ou elle manquerait de s’étouffer. Plus de peur que de mal bien heureusement, puisqu’elle passa à autre chose sans même mentionner cet incident.

“ Tout va bien j’espère. “

Dit-il en se replaçant sur sa chaise. Sa remarque suivante éveilla une certaine curiosité chez le jeune homme. S’il savait à quel point leur histoire pouvait être semblable… sans doute pourraient-ils nouer un lien fort. Mais, bien que cette réaction en demi teinte lui parut suspecte, le jeune homme était bien loin de s’imaginer la vérité… tout comme il était bien loin de lui avouer la sienne. Il n’en avait jamais parlé à personne après tout. Qui pourrait bien lui inspirer suffisamment conscience pour cela ?

“ J’imagine… “

Si elle avait raison, le détachement avec lequel Yuan lui avait dit ces mots laissa le Kogami perplexe. Sans doute ne l’appréciait-elle pas tant que cela. Après tout, bien qu’il n’ait pas connu sa mère, Akira regrettait toujours sa mort et aurait fort aimé pouvoir la connaître. Sans doute aurait-il eu une vie différente… sans doute qu’une figure maternelle lui aurait été bénéfique. Mais tout n’était que suppositions qu’il ne pourrait jamais confirmer, l’obligeant ainsi à avancer dans la réalité bien plus froide qu’était la sienne.

“ Primordiale et difficile à donner pour certains. “

Et Akira s’incluait dans le tas. Faire confiance s’appartentait à donner une partie de son coeur aux yeux du jeune homme. S’il restait relativement naïf sur le plan émotionnel, donner sa confiance en revenait à dévoiler ses faiblesses ce qui ne serait pas si facile à faire avec n’importe qui. D’ou cette métaphore qu’il se représentait intérieurement. Tout le monde ne donnerait pas son coeur à n’importe qui.

“ … “

Le jeune homme s’arrêta un instant, stoppant son repas pour réfléchir aux paroles de son interlocutrice. Oui, il avait sû avancer… mais avait-il vraiment eu le choix ? Et a quel prix ? S’il retirait une certaine force de son passé, Akira n’en retirait assurément aucune joie ni quelconque sentiment positif. Sans doute n’était-il pas trop tard pour y venir… mais les efforts devaient également venir de lui. Se laisser porter par le sens du vent ne risquait pas de l’emmener vers le bonheur ni vers ses objectifs.

“ Tu as raison. De toute manière, difficile de développer une amitié avec beaucoup de personnes. Les relations sont tellement compliquées. “

Et le Kogami n’avait pas l’impression de parler seulement en son nom. Même les personnes les plus simples de disputaient, pleuraient, se réconciliaient, haïssaient… toutes ces choses étaient l’affaire de tout le monde. Peut-être même de l’empereur en personne.

“ Je… “

La remarque de Yuan, qu’il pris comme un compliment, déstabilisa quelque peu le soldat qui se mit à rougir, tournant la tête pour ne pas afficher sa gêne durant quelques instants. S’il savait que sa compagnie était appréciée d’autres personnes, ou du moins pouvait-il le suposer, c’était bien la première fois qu’on lui avouait avec tant de sincérité.

“... Merci. Moi aussi j’apprécie la tienne. “

_________________
怠惰
Mon corps est la marionnette de mon esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Aburame Yuan
Aburame Yuan

Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 Empty
Sam 22 Aoû 2020 - 19:26






LE PRIX D'ÉLOQUENCE SERA DONNÉ AU LACONISME
♫ ft. Kogami Akira


« Ne t'en fais pas, j'ai juste avalé de travers. »

Explique t'elle en se redressant doucement, elle avait attiré les regards sur elle en faisant autant de bruit pour de l'alcool avalé de travers, mais le sujet énoncé l'avait perturbée. Le restaurant accueillait de plus en plus de monde mais le duo était assez bien isolé du reste des clients pour discuter en paix, et surtout finir leurs plats. Des plats que l'Aburame continuait d'avaler avec grâce, attrapant les gyozas avec ses baguettes de metal, comme si elle préférait ne pas utiliser le bois qui était pourtant plus simple pour manger ce genre de plat. Mais si on y réfléchissait, elle qui est l'hôte de plusieurs insectes, il doit bien y en avoir qui rongent le bois et c'est donc plus appréciable qu'elle ne touche pas ce genre d'objet.

La confiance, s'accorde difficilement mais se perd si facilement, étrange. Un seul faux pas et tout s'écroule, lorsqu'on trahit la confiance de quelqu'un il est rare qu'il nous l'accorde une seconde fois. Après tout pourquoi faire confiance à quelqu'un qui nous a déjà trahis? C'est bien trop bon. Parler du passé de nos deux personnages semble assez difficile et Yuan préférait changer de sujet assez rapidement, l'amitié semblait en être un bon bien que encore assez compliquée pour Akira au vu de sa réponse et ses mimiques, il semblait être un éternel solitaire.

Déposant ses baguettes sur le socle prévu à cet effet, Yuan semblait avoir terminé son repas et prit une dernière gorgée de sa boisson avant d'observer Akira. Il semblait pensif, peut-être que sa remarque l'avait fait repenser à son pensée ou réfléchir à comment il était devenu ce qu'il est maintenant. Mais la réaction la plus voyante sur le visage du soldat fut lorsque Yuan tenta un compliment, elle qui était franche, il en était visiblement surpris. Souriant comme pour tenter de détendre l'atmosphère et décoincer un peu Akira.

« C'est toujours sympa de passer du temps avec un ami, merci pour ce repas Akira, c'était délicieux. »

Elle ne disait pas ça dans l'optique de conclure la soirée mais surtout pour remercier le soldat d'avoir prit sa soirée pour elle, qui était qu'une simple inconnue il n'y a même pas quelques heures.


_________________
- «#2F5B49»



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10383-aburame-yuan-en-cours https://www.ascentofshinobi.com/t10397-aburame-yuan-dossier-shinobi#88983
Kogami Akira
Kogami Akira

Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 Empty
Sam 22 Aoû 2020 - 19:44


Taida 怠惰


Voir Yuan avaler de travers était plutôt étonnant pour une femme de cette prestance mais rappelait au soldat que n’importe qui pouvait faire des erreurs d’inattention, même minimes. Toujours était-il que son appétit à lui commençait à baisser, l’Hijine n’ayant jamais eu un très grand appétit, sûrement du à son passé ou la nourriture se faisait rare, ce qui l’avait inévitablement habitué à manger peu. Ce qui ne l’empêchait pas d’apprécier les plats qu’il dégustait, bien entendu…

“ Il n’y a pas de mal. “

Dit-il alors qu’il terminait son verre. Sa confiance, Akira l’avait déjà donnée à quelqu’un auparavant. Une femme, amie d’enfance qui l’avait recueillie en cachette durant ses périodes de vagabondage. Une femme qu’il avait pu revoir lors de son intégration au Teikoku avec plaisir. S’il n’avait pas compris ce qu’il ressentait sur l’instant, Akira se rendit compte plus tard que les sentiments qu’il projetait sur cette jeune femme étaient amoureux. Celle-ci s’appelait Yenno. Et alors qu’ils semblaient être en bon termes pour concrétiser leur relation, cette dernière avait finalement disparu sans explications de sa vie. Akira était resté dans le flou de nombreux mois durant, plus d’un an même, avant de finalement apprendre qu’elle avait épousé un autre homme. Une nouvelle qui lui avait fait bien plus mal qu’il ne l’aurait cru… et une raison de plus qu’il avait trouvé pour ne pas accorder sa confiance trop rapidement. Il fallait croire qu’un ancien vagabond ne pouvait aspirer à grand chose.

“ … “

Terminant son repas à peu près en même temps qu’elle, Akira déposa ses baguettes bien droites sur la table avant de rassembler les plats pour faciliter la vie au serveur qui les ramènerait en cuisine. Sans doute seraient-ils heureux de constater qu’il n’y avait aucun reste. Le duo s’était tout bonnement régalé. Nul besoin de lui demander si elle avait apprécié, son appétit parlait de lui-même.

“ Je t’en prie. Avec plaisir. C'est normal quand on est... amis. “

Dit-il en retrouvant peu à peu sa teinte normale, perdant l’écarlate de ses joues. Amis ? Vraiment ? S’il aurait cru cette déclaration un peu précipitée, Akira se surprenait à la considérer comme telle également. A croire que certaines personnes éveillaient sa sympathie plus que d’autres, si bien que le soldat ne voulut pas mettre un terme à cette entrevue trop tôt. Espérons qu’il en soit de même pour elle, le jeune homme ne voulant surtout pas se montrer trop intrusif.

“ Je connais un endroit ou le paysage est encore plus beau que sur les remparts… ça te dirais ? “

Se tenta-t-il donc à demander avec pudeur, tout en payant l’addition. Qu’elle accepte ou non, Akira avait de toute manière passé une bonne soirée. Celles-ci étaient rares.

_________________
怠惰
Mon corps est la marionnette de mon esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Aburame Yuan
Aburame Yuan

Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 Empty
Sam 22 Aoû 2020 - 21:30






Le prix d'éloquence sera donné au laconisme
♫ ft. Kogami Akira


La vie de Yuan était assez compliquée, et si actuellement sa vie tournait autour de deux hommes, plus elle vieillissait, plus elle songeait à les retirer de son coeur. Notamment Fukuo qui semble bien trop loin pour elle désormais, quant à Rei lui, il reste l'Empereur et elle ne peut pas l'oublier si facilement. Le repas allait visiblement sur sa fin et le manque de sujet de conversation se faisait sentir, il ne fallait pas trop parler famille c'était assez tabou entre les deux personnes, visiblement pas très proche de la leur.

Yuan n'avait jamais eu de relation forte dans le passé, quelques fréquentations sans plus, encore heureux pour une femme de son âge vous me direz. Mais l'amour n'est pour le moment pas quelque chose dont elle préoccupe, du moins elle ne veut pas que ça prennent trop d'ampleur sur sa vie professionnel, faire que l'Empire devienne plus fort et survive est primordial.

En effet, en plus de ne pas avoir vu le temps passé, le duo avait terminé tout les plats et les serveurs comme cuisiner seront ravi de le savoir, visiblement ils avaient un succès auprès des Soldats du Teikoku et c'est toujours assez sympathique d'avoir de bonne recommandation de la part de l'Empire et ses troupes.

« Ce restaurant est vraiment une perle rare, je le recommanderais aux autres si ils cherchent. »

Se redressant en complimentant le restaurant, elle avait simplement sourit à la rétorque d'Akira vis à vis de l'affirmation de leurs amitié. Si ça semblait précipité, Yuan elle savait ce qu'elle faisait et si elle avait placé une partie de sa confiance en Akira, c'était sûrement car il en était digne. Effectivement, même si le repas était fini, Yuan avait du temps devant elle et quitter Akira maintenant serait plutôt dommage, donc sa demande tombait à pic.

« Oh volontiers, le coucher de soleil doit être magnifique en plus. »

Une invitation à re-regarder le paysage? Seule une inconsciente refuserait, si elle pouvait regarder son beau pays durant l'éternité elle le ferait. La soirée n'était pas finie pour le duo de soldat.

_________________
- «#2F5B49»



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10383-aburame-yuan-en-cours https://www.ascentofshinobi.com/t10397-aburame-yuan-dossier-shinobi#88983
Kogami Akira
Kogami Akira

Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 Empty
Sam 22 Aoû 2020 - 21:57


Taida 怠惰


Akira aurait aisément admis. Parler famille et de son passé en général était bien rare et mal vu de sa part… pourtant, le jeune homme l’avait fait naturellement avec Yuan, signe de confiance et d’intérêt pour sa personne. L’espace d’un instant, le soldat en vint même à se demander s’il n’avait pas été un peu trop vite en besogne, redoutant que le comportement de son interlocutrice ne soit qu’une façade. Mais à force de se montrer trop méfiant, l’Hijine ne trouverait sans doute jamais le bonheur ni qui que ce soit pouvant se faire une place dans sa vie. Ainsi, le Kogami avait décidé de lui donner une chance… bien que c’en fut déjà le cas depuis un bon moment sans même qu’il ait pu le réaliser.

Ainsi, un léger sourire béat aux lèvres qu’il affichait sans s’en rendre compte, le jeune homme termina de régler le nécessaire avec l’accueil tout en complimentant leurs services. Sans surprises, ceux-ci n’avaient pas reconnu le Kogami bien qu’il soit déjà venu plus tôt.

“ Tu fais bien. C’est un ami Akimichi qui me l’a recommandé, ça allait forcément être un bon restau. “

Dit-il en esquissant un léger rire. S’ils étaient peut-être réputés comme étant des goinfres, les Akimichi avaient également un savoir faire culinaire et des papilles gustatives raffinées. Difficile d’en voir un manger de la piètre nourriture, la qualité de l’enseigne n’était donc pas si surprenante. S’il avait su qu’il inviterait un jour une femme… Akira aurait sans doute ri ironiquement.

“ Parfait, viens je vais te montrer. “

Dit-il en sortant du restaurant, tenant bien sûr la porte à sa camarade avant de refermer derrière eux. Instinctivement, peut-être parce qu’il se sentait un peu plus à l’aise que lorsqu’il était entré, le jeune homme s’était permis de tendre son bras à la soldate pour l’inviter à le saisir à sa guise. Akira avait déjà vu plusieurs personnes se déplacer ainsi et trouvait cela relativement élégant, ce qui était suffisant à ses yeux. Après tout, les manières de Yuan lui renvoyaient une certaine grâce.

Ainsi, qu’elle le saisisse ou non, le duo se mit en route vers l’extérieur de la cité. Les soldat avaient cet avantage de pouvoir circuler librement, particulièrement ceux de la coloniale dont Akira faisait évidemment partie. L’endroit ou il comptait l’emmener étant relativement éloigné, ils eurent tout le temps de maintenir la conversation tout en marchant sous les rayons de la lune, le crépuscule étant tombé depuis le temps.

“ Tu as l’habitude de sortir la nuit ? “

Demanda t-il, confiant. Depuis sa maîtrise du zen et des arts samouraïs, Akira avait appris à se déplacer dans le noir le plus total sans pour autant y voir la moindre chose. Heureusement pour eux, l’endroit ou il les emmenait était bien plus beau de nuit...

_________________
怠惰
Mon corps est la marionnette de mon esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Aburame Yuan
Aburame Yuan

Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 Empty
Sam 22 Aoû 2020 - 22:13






Le prix d'éloquence sera donné au laconisme
♫ ft. Kogami Akira


Et Akira n'avait pas eu tord de faire confiance à Yuan, même si son caractère peut varier en fonction de la personne avec qui elle est, elle reste globalement la même personne élégante et calme bien que parfois provocatrice si on cherche ce coté là de la femme proche d'être quadragénaire. Si Akira paraissait effacé et difficile à retenir pour les gens, Yuan avait plutôt du succès et on se souvenait d'elle, peut-être pour son physique et son air si sympathique lorsqu'on la rencontre. Mais ça tout dépend des personnes qu'il y a en face, pendant qu'Akira réglait elle souriait aux employés en les remerciant pour le repas avant de quitter le bâtiment une fois la note reglée.

« Sacrés Akimichi, ils aiment la nourriture, on ne peut pas leurs en vouloir. »

Elle riait. Les Akimichi sont réputés pour leurs surpoids mais leurs capacités physique ne sont pas moins redoutable, passant la porte que lui tenait Akira avec un leger sourire, elle se laissait guider vers ce fameux endroit qu'il voulait lui faire découvrir. Son bras tendu vers elle afin d'être saisi, Yuan profita de l'occasion pour y déposer simplement sa main, avec un air élégant comme une princesse tenant son compagnon de danse, on aurait dit qu'elle ne le tenait pas vraiment, qu'elle le frôlait.

Ils profitaient de leurs privilèges de soldats pour voir Urahi de nuit et même dans les endroits parfois interdit aux civils, qui sont souvent des spots d'observation plutôt agréable et souvent fréquentés par les soldats le connaissant.

« En début de soirée parfois, le bar du Pont Araho m'accueille souvent pour boire quelques verres et le pont dans toute sa splendeur m'attire aussi. Et toi? »

Profiter de la vie. C'est ce que faisait Yuan à merveille, qui croirait qu'une quadragénaire sort, boit et est encore en très bonne santé physique et mentale en plus de conserver son apparence de ses trentes ans? Personne, mais Yuan était l'exception la règle.


_________________
- «#2F5B49»



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10383-aburame-yuan-en-cours https://www.ascentofshinobi.com/t10397-aburame-yuan-dossier-shinobi#88983
Kogami Akira
Kogami Akira

Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 Empty
Sam 22 Aoû 2020 - 23:11


Taida 怠惰


Le duo avançait désormais hors de la cité, Yuan accrochée élégemment à son bras comme une princesse le serait à son prince… bien que l’analogie soit un peu moins bien adaptée à Akira. Ainsi, la forêt alentours défilait lentement sous leurs yeux à mesure que le duo se déplaçait, la brise caressant légèrement leurs visages. Quelque part, Akira était certain de ressentir un drôle de sentiment. S’il ne se l’expliquait pas, le jeune homme mettait cela sur le compte de la soirée et de tout ce qu’il avait fait, lui qui avait pour habitude de rêvasser la plupart du temps dans l’herbe, rendant des journées totalement vides de toute activité si ce n’est les entraînements qu’il enchaînant parfois.

“ Moi ? Je ne sors pas beaucoup. C’est rare, et c’est en partie pour ça que j’apprécie cette soirée. “

Dit-il en traversant à présent un petit bosquet éclairé par la forte lumière lunaire. Le silence s’installait, légèrement troublé par le stridulement des insectes nocturnes et le bruit de leurs pas foulant l’herbe lentement. Akira n’avait jamais emmené personne la ou il se rendait mais était certain de l’effet que cela lui ferait. S’il l’avait trouvé par hasard, le jeune homme s’étonnait d’être le seul à le connaître. Du moins, il n’y avait jamais croisé personne…

“ Tu peux fermer les yeux ? Je vais te guider. “

Dit-il en lui prenant doucement la main, comme si elle était faite de porcelaine pour ne pas se montrer intrusif. Après tout, le jeune homme n’imposait rien et souhaitait simplement lui dévoiler ce petit bout de paradis qu’il avait pu découvrir quelques mois auparavant. Pour un pays ayant connu la guerre, Hi no kuni recelait de magnifiques paysages… et des trésors enfouis que les plus vaniteux convoitaient. Heureusement, Akira était bien loin du compte.

Ainsi, guidant son amie, elle put sentir le sol changer de matière passé un certain stade. Celui-ci s’avérait plus dur et rocailleux, comme s’ils entraient dans une caverne. Impression renforcée par le léger écho ambiant et les craquements irréguliers retentissant tout autour, comme de petits morceaux de verre se fissurant au fil du temps. Puis, finalement, au bout de quelques minutes de marche, le jeune homme relâcha la main de son amie pour lui dévoiler ce qu’ils étaient venus voir.

“ Tu peux ouvrir les yeux. “

Une grande caverne de cristaux iridescents, alimentés par la lumière lunaire se reflétant au travers des parois translucides, donnant une atmosphère particulièrement onirique au lieu.


_________________
怠惰
Mon corps est la marionnette de mon esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Aburame Yuan
Aburame Yuan

Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 Empty
Dim 23 Aoû 2020 - 0:25






Le prix d'éloquence sera donné au laconisme
♫ ft. Kogami Akira


Ils quittaient le centre de la capitale, visiblement Akira avait de sacré tuyaux et Yuan en était satisfaite. La vue des remparts, le restaurant et maintenant une surprise? Cette soirée s'annonce plutôt bien, sa longue tresse ébène virevoltant au gré du vent tandis que le bruit de ses talons sur les pavés se faisaient entre au fur et à mesures qu'ils quittaient la foule d'Urahi. Le bruit des insectes nocturnes qui venait troubler le silence de la nuit était beaucoup apprécié de Yuan qui pouvait comprendre leurs langages, enfin c'est ce qu'on pense. Passer près de ce bosquet annonçait déjà la vénus que le lieu n'était pas au sein même de la ville bien que ce dernier était déjà un endroit magnifique à observer.

« Oh? Je te fais confiance alors. »

Comme elle lui avait accordé sa confiance, elle fermait les yeux en toute tranquillité et se laissait guider par le jeune homme qui tenait sa main avec une délicatesse remarquable, comme si il avait peur de l’abîmer rien qu'en la prenant. Le suivant avec ses paupières refermée sur ses ambres, Yuan était confiante.

Elle remarquait parfaitement le changement de matière au sol ce qui indiquait qu'ils n'étaient plus totalement en extérieur et l'atmosphère régnant autour d'elle semblait confirmer ses songes, ils étaient dans une grotte. Une grotte merveilleuse puisque dès qu'elle ouvrait ses yeux, ils furent écarquiller face à la beauté qu'était cette grotte.

« Akira, c'est magnifique. »

Les mots lui manquaient face à ce spectacle, observant les cristaux brillant avec des étoiles dans les yeux comme une enfant. Ainsi que le point d'eau qui devait servir de source d'hydratation à la faune environnante, c'était un vrai petit paradis au sein de Hi.


_________________
- «#2F5B49»



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10383-aburame-yuan-en-cours https://www.ascentofshinobi.com/t10397-aburame-yuan-dossier-shinobi#88983
Kogami Akira
Kogami Akira

Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 Empty
Dim 23 Aoû 2020 - 0:44


Taida 怠惰


Sa réaction était celle escomptée. Qu’aurait-elle pu dire d’autre de toute manière. Le lieu semblait avoir été façonné expressément pour émerveiller quiconque y mettrait les pieds. Sa beauté, la valeur supposée de ses cristaux également mais aussi l’atmosphère qui s’en dégageait rendait le tout si onirique que le temps ne semblait pas s’y écouler. Pourtant, Akira semblait rester stoïque. Devant tant de beauté, certains auraient pu faillir. D’autres auraient peut-être tenté de revendiquer l’endroit pour en acquérir ses richesses, richesses dont le jeune homme ne savait rien au final puisqu’il n’était pas géologue. Akira, lui, n’y voyait que le témoin de ce qu’il ne pouvait posséder.

“ … “

Peut-être était-ce sa mélancolie perpétuelle qui l’avait dores et déjà regagné. Peut-être s’agissait-il de tout autre chose, d’une sensation de vacuité inexplicable provoquée par le tempérament déprimé du soldat. Toujours était-il que cette beauté, au delà de l’émerveillement qu’elle procurait inlassablement chez lui, provoquait une sorte de jalousie muette et froide. La sensation que peu importe ce qu’il pouvait et aurait pu faire, les plus belles choses de ce monde lui échapperaient sans cesse. Même lorsque celles-ci semblaient être à sa portée. Car cette grotte cristalline n’était pas la seule merveille qu’il avait pu voir ce soir. La était la parfaite métaphore des richesses aussi inquantifiables qu’inatteignables, nichées sous le nez d’un homme trop impuissant pour pouvoir s’en emparer. Akira n’avait jamais été du genre à courir après la richesse matérielle ou même la puissance. La seule chose que le jeune homme avait jamais recherché était plus abstraite. Des émotions, des relations… la sensation d’enfin exister aux yeux de quiconque pourrait le voir. Et au milieu de toutes ces pensées enchevêtrées qu’il peinait à synthétiser lui-même, Akira projetait toute la vacuité de son existence en ce lieu incroyable. Se demandant même s’il l’avait découvert pour le seul fait de pouvoir l’admirer sans jamais rien pouvoir faire de plus.

“ Oui. Comme… “

Le soldat semblait vouloir dire quelque chose, mais se ravisa en cours de route. Son subconscient prenait toujours le pas sur ses désirs lorsqu’il se sentait trop proche de la limite.

“ … En effet. C'est magnifique. “

Fixant l’immensité de ces cristaux, le passionné restait parfaitement immobile, comme subugué par un géant qu’il ne pourrait pas oser défier, ou devant une oeuvre divine si intimidante qu’il n’aurait rien pu faire d’autre que de ployer le genou. Mais, plutôt que d’agir ainsi, le Kogami se contentait de fixer le reflet cristallin de la jeune femme dans les parois translucides de la caverne. Un regard envoûté, peut-être rêveur, comme il l’était d’ailleurs souvent. L’espace d’un instant, Akira tendit la main vers cette paroi sans dire un mot, dans l’espoir de la toucher… mais stoppa son mouvement en cours de route, laissant retomber mollement son bras à ses côtés comme pour admettre son impuissance.

“ Je me demande d’ou viennent les choses belles. Pourquoi existe t-il des créations empreintes de laideur ou de banalité, lorsque certaines merveilles existent en ce bas monde, bien souvent hors d’atteinte pour la plupart. Est-ce une épreuve, un hasard, de l’ironie… ou l’ordre naturel des choses ? “

Pensa t-il tout haut. Si ses paroles pouvaient sembler cryptiques, celles-ci s’étendaient en réalité au delà de ce que l’on pourrait croire. Aux oeuvres d’arts, aux paysages, aux humains eux-même… quel triste monde est celui des gens qui pensent. Parfois, Kogami Akira aurait préféré naître ignorant.

_________________
怠惰
Mon corps est la marionnette de mon esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Aburame Yuan
Aburame Yuan

Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 Empty
Dim 23 Aoû 2020 - 2:33






Le prix d'éloquence sera donné au laconisme
♫ ft. Kogami Akira


La nature est bien la création des divinités la plus réussie, l'humain lui est imparfait et impur tandis que la nature elle, est parfaite. Cette grotte naturelle en est une preuve vivante, si Hi avait subit de gros dégats il y a des années, elle renaissait de ses cendres et son patrimoine naturel n'avait en aucun cas été impacté au point de disparaître totalement. Honte à ceux qui disent que Hi n'a rien pour elle, ses plaines verdoyantes, ses forêts emplie de féerie et sa faune des plus majestueuses, aux yeux de Yuan, rien n'est plus beau que Hi. Même pour elle qui avait vu Kaminari et Tsuchi, ses terres, son sang, c'était clairement le paysage le plus agréable.

Et même le plus grand des sacripants qui tenterait de dérober les trésors de cette grotte serait émerveillé par la beauté et cesserait ses méfaits immédiatement. S'approchant du petit point d'eau, Yuan restait encore choquée de la beauté du décor fantastique qui l'entourait, le reflet de l'Aburame s'imprimant au sein de ces cristaux qui agissaient comme de merveilleux miroirs. Même si il n'avait pas finit sa phrase, Yuan avait bel et bien deviné ce qu'il essayait de dire, mais pour éviter de le mettre mal à l'aise elle préféra ne pas répondre et tremper le bout de ses doigts dans l'eau. La nymphe ne prêtait plus attention aux faits et gestes de son compagnon mais ne l'oubliait pas pour autant.

« Merci pour m'avoir fait découvrir ce merveilleux lieu Akira. »

S'accroupissant non loin de l'eau, ses songes se remplissaient et ses souvenirs lui revenaient avant d'être interpellée par la question d'Akira.

« Chaque chose à son contraire, si les divinités qui ont forgés ce monde ont décidé de créer le beau et le non-beau c'est pour instaurer un équilibre parfait. Mais à mais yeux, même la plus laide des fleurs peut cacher une forme majestueuse une fois qu'elle apparait sous sa véritable forme. Le beau est quelque chose d'indescriptible et même si il est plus attirant que le laid, il faut s'en méfier. »

L'apparence peut être magnifique mais le coeur empli de laideur, comme l'était Tsumetai. Même si elle n'a que très peu vu son visage, elle pouvait être sûre que même si il était beau, aux yeux de Yuan il restait la personne la plus laide que le monde n'ai jamais crée pour le moment.



_________________
- «#2F5B49»



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10383-aburame-yuan-en-cours https://www.ascentofshinobi.com/t10397-aburame-yuan-dossier-shinobi#88983
Kogami Akira
Kogami Akira

Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 Empty
Dim 23 Aoû 2020 - 2:53


Taida 怠惰


Le jeune homme s'avança vers l’une des parois, observant son propre reflet dans l’immaculé du cristal. Son reflet était celui d’un homme démuni et profondément marqué, pourtant, celui-ci ne renvoyait rien. Tout était enfoui, dissimulé, étouffé au plus lointain de son être par pure honte de ce qu’il avait subi et de ce qu’il était. Akira se demanda même s’il en sortirait un jour, s’il goûterait un jour au bonheur et à ces choses si simples auxquelles tout le monde semblaient avoir accès… excepté lui. Avait-il de trop grandes exigences, ou était-il simplement né pour être malheureux ?

“ … “

S’observant silencieusement, le Kogami eut une soudaine envie de trancher le cristal de son katana. Tant pour tester la perfection de ce lieu que pour détruire sa propre image ou même que pour assurer sa force. Tant de sentiments s’entremêlaient en lui, si bien qu’il ne parvint pas à dégainer son katana, restant purement et simplement immobile devant cette paroi vide de sens. Akira avait mis tant d’années à se reconstruire, le voilà qui en venait à vouloir détruire ce qu’il avait lui-même accompli. Parfois, même lui ne parvenait pas à se comprendre. Quelle ironie.

“ … De rien. Je voulais te faire plaisir. “

Autant à lui qu’à elle, bien qu’il obtint finalement l’effet inverse. Pouvait-il vraiment se contenter de la satisfaction de Yuan ? Peut-être. Parfois, la simplicité suffisait pour être heureux. Une phrase bateau que le soldat avait entendu d’un vieillard un jour. S’il n’y avait jamais prêté attention, celle-ci lui était revenue en tête à l’instant même. Simple hasard, ou sens plus profond ? Il n’en savait rien. Le Kogami n’avait plus la tête à penser, du moins pas à ces réflexions philosophiques qu’il avait pourtant lui-même provoqué.

“ … “

Le Kogami resta un instant interdit devant les pensées de Yuan. Avait-elle compris son mal être et ce qu’il avait tenté de lui dire ? Si c’était le cas, le jeune homme ne saurait sans doute plus ou se mettre. Et si c’était le cas, était-elle en train de sous entendre qu’elle recelait de la laideur ? Akira la trouvait belle, indéniablement belle, parmis les plus belles qu’il ait sans doute jamais connu. Mais était-il simplement digne de pouvoir se tenir en sa compagnie ? Le jeune homme n’avait même pas conscience de sa propre apparence ni de son malheur, n’ayant toujours été capable que de le voir chez autrui plutôt que chez lui-même.

“ Sans doute. Mais le beau et le laid sont-ils réellement faits pour cohabiter ? S’ils vivent dans le même monde et sont complémentaires, je ne les ai jamais vus mêlés ensemble. Comme si le beau était fait pour rabaisser. “

Akira ne savait plus quoi dire d’autre. S’il aurait voulu développer sa pensée, le jeune homme avait peur de ce qu’il pourrait dire à Yuan. Car le jeune homme n’avait tout simplement ni le courage ni la capacité de lui faire part de ses pensées les plus concrètes, l’obligeant à philosopher maladroitement.

_________________
怠惰
Mon corps est la marionnette de mon esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Aburame Yuan
Aburame Yuan

Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 Empty
Dim 23 Aoû 2020 - 12:16






Le prix d'éloquence sera donné au laconisme
♫ LA STRAVAGANZA ft. Kogami Akira


Zieutant son reflet dans les cristaux et croisant le regard de Akira par moment, Yuan observait ce qu'elle était devenu.

***

« Tu n'es qu'une bonne à rien après tout, cela fait des années que je ne te considère même plus comme ma fille.
Vous n'êtes qu'une ordure ne méritant pas de vivre sur cette terre. »



***

Des paroles qui hantaient le mental de Yuan alors qu'elle observait son propre reflet dans l'eau claire désormais, la caressant du bout des doigts en troublant son visage réfléchissant au sein de cette fine paroi de verre. Même si elle refusait de l'admettre, c'est grâce à son père qu'elle est devenue ce qu'elle est aujourd'hui et si son mental était forgé de cette manière c'est bien grâce aux sévices qu'il lui a infligé durant toute sa jeunesse pour la former à la vie de ninja. Après tout le pays du Feu n'était qu'une terre en guerre à l'époque. Si elle venait de détruire son propre reflet du bout des doigts, ça n'était pas pour effacer son beau visage mais pour mettre un terme aux souvenirs et vivre l'instant présent.

Se redressant doucement, elle pivota son regard vers Akira. Observant l'air assez mélancolique du jeune homme elle haussa un sourcil avant de laisser apparaître une petite guêpe au bout de son index, la laissant s'envoler vers ce dernier alors qu'elle souriait.

« Il faut que tu saches que je serais toujours là pour t'épauler Akira. »

Peut-être voulait-elle le rassurer d'une quelconque manière, et lui confier une guêpe était une assez bonne idée pour savoir comment il allait. Elle comprenait bien que la vision du beau et du laid d'Akira laissait sous entendre un tas de méthaphore, était-il en train de se comparer à la laideur et associait Yuan à la beauté? Ou parlait il de la grotte par rapport au monde qui l'entoure? Les deux étaient possible et même combinable.

« Le beau sera toujours plus attirant, mais c'est un véritable poison. Comme une rose, elle en est le meilleur exemple, belle et agréable à l'odeur mais dotée d'épine redoutable. Si le beau peut paraître arrogant et au dessus du laid, il ne faut pas oublier que sa beauté n'est qu'éphémère et n'est pas présente au fond de lui. »

La rose, quelle jolie métaphore de la femme sans doute. Yuan était elle une rose? Sûrement par moment, après tout elle restait une femme.


_________________
- «#2F5B49»



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10383-aburame-yuan-en-cours https://www.ascentofshinobi.com/t10397-aburame-yuan-dossier-shinobi#88983
Kogami Akira
Kogami Akira

Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 Empty
Dim 23 Aoû 2020 - 12:41


Taida 怠惰


Si Akira pouvait retenir la moindre parole de son père… ce ne serait rien. Le vide. Pas même un regard de sa part. Car pour son père, plus qu’une ordure ou un sale gamin, Akira n’était rien. Et n’avait jamais été autre chose que rien. Sans doute aurait-il préféré prendre des coups et des insultes, pour la simple sensation de pouvoir se sentir exister… mais l’homme était mort sans jamais avoir pu montrer le moindre signe d’affection à son fils. S’il n’avait jamais sû les raisons de ce dégoût, Akira ne pourrait sans doute jamais pardonner à cet homme de lui avoir inculqué la haine de lui-même.

“ … “

Le temps ne s’écoulait toujours pas, enfermant peu à peu le jeune homme dans son mal être. S’il aurait pu prétendre être plus fort que tout cela, c’était faux. Akira supportait les coups. Il supportait les trahisons. Le mépris. L’indifférence. Mais la solitude, le manque… lui étaient insupportables. Et chaque jour ne faisait que grandir cet étrange sentiment qui le consumait. Le sentiment de passer à côté de sa propre envie indépendamment de sa volonté, comme s’il s’agissait d’une décision divine immuable. Car chaque fois qu’Akira avait cru pouvoir toucher l’amour du bout du doigt… rien ne s’était jamais passé comme prévu. Confirmant un peu plus son inadaptation.

Et alors qu’il vit une guêpe s’approcher, le soldat entendit les mots de sa camarade. Etait-ce ce qu’il voulait entendre ? Le pensait-elle ? Akira ne savait plus comment prendre les choses. Mais ces mots, s’ils étaient sincères, suffisaient un peu pour raviver un peu de joie en lui. Pourrait-il prétendre la même chose ? Le jeune homme en était incertain.

“ … “

Il ouvrit la bouche mais resta muet. La guêpe pu sentir de la tristesse et de la mélancolie dans le coeur du soldat, une tristesse qui s’apaisa légèrement à l’entente des mots de Yuan. Mais avec eux vinrent la peur. La peur que ce ne soit qu’un mensonge, qu’elle disparaisse comme les autres… ou qu’Akira fasse lui-même le choix de s’en aller pour ne pas avoir à affronter le rejet.

“ Moi aussi. Mais sache que tu serais la première. “

Dit-il en commençant à s’approcher. Parmi toutes les personnes qu’il avait pu connaitre, Akira n’avait effectivement jamais protégé personne pour toujours. Car plus personne n’était à ses côtés aujourd’hui. Serait-elle la première personne à qui il pourrait tenir promesse ? Le jeune homme n’en savait rien. Tout ne dépendait pas que de lui… et lui-même n’était pas infaillible.

S’il écouta les mots suivant la déclaration de la jeune femme, Akira ne put y répondre. Le soldat était trop incertain, peut-être envoûté par la situation et le cadre onirique. Si Yuan était une rose… voulait-elle dire que ses épines l’empêcheraient d’approcher ? Serait-il assez fort pour le faire ? Que de questions et de métaphores enchevêtrées. S’arrêtant à quelques pas d’elle, Akira la regarda, incertain quant à la marche à suivre et ce qu’il devait faire. Comme s’il attendait un signe, une parole, quelque chose.

_________________
怠惰
Mon corps est la marionnette de mon esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Aburame Yuan
Aburame Yuan

Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 Empty
Dim 23 Aoû 2020 - 14:05






Le prix d'éloquence sera donné au laconisme
♫ IF YOU FALL I WILL CARRY YOU ft. Kogami Akira


Il ne se sent pas bien. Les pensées de l'Aburame étaient reliée aux émotions que sentaient ses amies les guêpes, une journée pourtant partie dans la gaieté se terminant avec une once de mélancolie. Akira était il renfermé sur lui même depuis toujours? Souffrait-il en silence de son malheur sans en parler à quiconque par peur de passer pour celui qui se plaint? Une chose était sûre c'est que Yuan avait bel et bien réussi à le faire sourire quelques fois et que sa présence le rassurait d'autant plus. Il était rare de nouer des liens pareils en une soirée, Yuan regrettait peut-être de ne pas pouvoir lui donner l'amour dont il avait besoin mais elle était sûre d'elle quand elle disait vouloir être là pour lui. Si un amour ne peut pas naître à cause de la condition de Yuan, alors une relation de confidence peut tout à faire voir le jour et Yuan y songeait de plus en plus en réfléchissant.

Mais le moment n'était pas encore venu, du moins elle n'était pas encore prête à dévoiler son passé. Elle ne l'avait encore jamais fait et même si l'envie lui prenait, elle avait sûrement peur au fond d'elle d'être jugée, mais ce qu'elle ne savait pas c'est qu'Akira et elle n'étaient pas si différent l'un de l'autre au final.

« Cet endroit est tout bonnement magnifique, ça fait plaisir de voir que Hi n'a pas perdu de sa splendeur. »

Tentait-elle de changer de sujet? Ou voulait elle rassurer Akira en lui faisant comprendre qu'elle passait un bon moment. Elle s'assit au coin du bord d'eau, le regardant avec un léger sourire avant de laisser sa main tremper dans l'eau tout en continuant la conversation avec son camarade.

« Un peu de paix et de sérénité en dehors de nos heures de travail font toujours un peu de bien. Surtout lorsqu'on passe l'un de ces moments avec un ami. »

Il était irréel de penser que cette femme approchait bientôt de la quarantaine d'années, on aurait dit une jeune adulte fraîchement entrée dans la vie active et prête à croquer la vie à pleine dents. Mais Akira après les diverses remarques de Yuan pouvait deviner qu'elle était déjà une femme qui avait vécu bien des choses au sein des vingts dernières années...

_________________
- «#2F5B49»



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10383-aburame-yuan-en-cours https://www.ascentofshinobi.com/t10397-aburame-yuan-dossier-shinobi#88983
Kogami Akira
Kogami Akira

Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 Empty
Dim 23 Aoû 2020 - 14:59


Taida 怠惰


Finalement, le jeune homme se résigna. S’il n’était pas des plus clairvoyants en ce qui concernait les sentiments d’autrui, celui-ci pu aisément comprendre qu’il ne pourrait obtenir ce qu’il voulait inconsciemment. Peut-être était-il tout simplement allé trop vite en besogne. Après tout, le jeune homme restait inexpérimenté sur le domaine sentimental et voyait sûrement les choses comme le verrait un enfant. Naïvement et sans grandes nuances. Le Kogami n’en avait même pas conscience.

Ainsi, s’éloignant légèrement d’elle pour s’accroupir au bord de l’eau, une eau dégageant de la fumée sûrement à cause des gaz contenus au fond, le jeune homme y passa la main afin de troubler son propre reflet, ne voulant pas observer l’expression qu’affichait son visage. Mieux valait oublier le plus vite possible ses déceptions au risque d’en rester marqué éternellement, comme les blessures qu’il gardait de son enfance.

“ Manifestement cet endroit a simplement eu de la chance. Les Kumojins étaient trop occupés à s’en prendre aux gens plutôt qu’au patrimoine. “

Dit-il, factuel. Le Teikoku avait perdu plus de civils que de biens, ce qui avait considérablement affaibli la nation bien qu’elle ait pu se relever ensuite. Et lui ? Parviendrait-il à se relever un jour ? Il n’en était même pas certain. Ses jambes peinaient parfois à supporter son propre poids.

“ … “

Entendant les mots de la femme d’apparence jeune, le soldat ferma les yeux. C’était inexact. Cette paix et sérénité supposée l’avaient mené à une introspection nocive pour lui-même, à une mélancolie dont il aurait bien pu se passer… mais son esprit était encore trop immature pour supporter le refus, l’échec ou la déception. Aussi impliqué était-il sur la voie du samouraï, Akira en avait oublié l’une de ses composantes les plus primordiales. Le calme imperturbable de l’esprit. Un esprit tiraillé est un esprit faible et vulnérable. Le Kogami le savait pourtant mieux que quiconque, mais s’était tout de même laissé sombrer.

“ C’est la première fois qu’on me qualifie d’ami. “

Soudainement, le soldat se concentra pour retrouver son calme.

不ドシン- Fudoshin, l’esprit immuable.


Retrouvant peu à peu sa sérénité malgré la difficulté de l’exercice, le jeune homme put se reposer sur l’art du zen qu’il avait commencé à apprendre seul pour éviter de continuer à se torturer l’esprit. S’il n’avait aucune idée de l’impact que cela pourrait avoir sur la suite de leur entrevue, Akira ne pouvait de toute manière pas continuer ainsi. Pour sa santé, pour son engagement sur la voie, pour tout ce qu'il avait pu traverser jusqu'ici.

_________________
怠惰
Mon corps est la marionnette de mon esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Aburame Yuan
Aburame Yuan

Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 Empty
Dim 23 Aoû 2020 - 16:03






Le prix d'éloquence sera donné au laconisme
♫ YENNEFER'S THEME ft. Kogami Akira


Yuan aurait totalement pu être franche, même trop franche et refuser directement les avances d'Akira mais par gentillesse elle avait accepté en tentant de lui faire comprendre que la relation ne serait qu'au mieux une amitié profonde. Mais elle regrettait sûrement d'avoir laissé cette soirée continuer bien trop tard, torturant sentimentalement Akira involontairement, si elle était éprise d'un autre, il ne le saura que quand l'heure sera venue pour éviter qu'il pense avoir été prit au dépourvu et après tout Akira était un des rares hommes a avoir fait oublier Fukuo à Yuan et c'est déjà un très bon point.

« Et pourtant c'est bien le patrimoine qui fait la force de Hi. »

Yuan avait participé à cette guerre, brièvement mais elle y avait participé. Elle n'était pas une personne importante, pas une soldate de renom mais elle se battait pour l'Empire et pour préserver le Territoire du Feu. Que les civils soient touchés est un facteur qui met facilement l'Aburame en colère, elle n'aime pas qu'on touche aux innocents et malgré la cruauté qu'elle peut avoir face à un ennemi en position de faiblesse, elle ne tuera jamais par pur plaisir. Enfin, elle ne tuera plus jamais par pur plaisir.

Si le point de vue de sérénité n'était pas partager par Akira, Yuan pouvait bien le comprendre bien qu'elle affichait une mine plutôt désolée face à la situation. Mais en remarquant qu'il reprenait son calme, elle afficha un leger sourire avant de se redresser doucement, emportant quelques gouttes d'eau au bout de ses doigts dans son mouvement, et observant encore une fois les cristaux avec la sensation amère de ne pas vouloir les quitter.

« Cette soirée était merveilleuse, merci beaucoup Akira. »

La lueur violine des cristaux illuminait le visage de la nymphe alors qu'elle remerciait son coéquipier, si elle semblait aller beaucoup mieux qu'Akira, c'est sûrement car elle était douée pour passer au dessus des sentiments de regrets qu'elle éprouvait dans cette situation, tentant de faire au mieux pour le réconforter bien qu'elle soit la cause de sa tristesse.

_________________
- «#2F5B49»



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10383-aburame-yuan-en-cours https://www.ascentofshinobi.com/t10397-aburame-yuan-dossier-shinobi#88983
Kogami Akira
Kogami Akira

Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan] - Page 2 Empty
Dim 23 Aoû 2020 - 16:57


Taida 怠惰


Akira, dans sa grande simplicité apparente affichée par un voile de paresse et de bienveillance certaine, restait un être sentimentalement compliqué. Le jeune homme avait déjà affronté une situation similaire en certains points par le passé et ne s’en retrouvait qu’enfoncé davantage. Bien vite, le soldat se rendit même compte que l’utilisation du zen samouraï n’y changerai rien. Le pieu qu’il sentait s’enfoncer dans son coeur malgré leur rencontre très récente mettrait sans doute du temps à se retirer, si c’était le cas un jour. Car ce n’était pas le premier pieu, et aucun des précédents ne s’était encore retiré. S’il avait pu faire oublier quelqu’un à Yuan, elle avait provoqué en lui l’effet inverse.

“ Le patrimoine et la détermination de son peuple, sans aucun doute. “

Précisa t-il sans vraiment participer à la conversation. Akira avait participé à la guerre. Il avait tué, tué énormément. Qu’il s’agisse de bandits, de Kumojins durant la conquête de Kumo, le jeune homme avait tout vu. Tout subit. Mais cette soirée s’avérait bien plus douloureuse que n’importe quelle lame pénétrant sa peau, que n’importe quel échec. Car elle le renvoyait à son éternelle et immuable solitude, une solitude dont le soldat était prêt à se débarrasser même en se tuant. En éradiquant la source du problème, celui-ci disparaissait inévitablement dans les limbes.

Ainsi, en se redressant, le jeune homme évita le regard de sa partenaire pour fixer les parois de la grotte. Tant que cette soirée lui avait plu, sans doute devait-il s’en contenter. Il n’était même pas sûr de vouloir ni de pouvoir la revoir un jour. A quoi bon repasser par le même chemin escarpé sans cesse sans jamais pouvoir éviter ses pièges ? L’analogie lui semblait parfaitement adaptée.

“ Je t’en prie. C’est le principal. “

Tournant le dos, le soldat se dirigea vers la sortie, comprenant qu’ils en avaient désormais terminé. La jeune femme avait de toute manière sûrement compris son mal être, chose dont sa naïveté l’empêchait de se rendre compte. Ainsi, arrivant à l’air libre, le soldat s’adressa à elle d’un ton étouffé. Comme s’il se forçait à enfouir son ressenti jusque dans sa voix, sans y arriver totalement.

“ Je dois aller faire quelque chose… tu connais le chemin. Bonne soirée Yuan. “

Et il s’en alla. Sans se retourner ou s’attarder, le jeune homme s’éloignait contre son gré dans les limbes de la forêt noire, affrontant l’inconnu. Mais Akira ne partait pas. Il fuyait. Fuyait à toutes jambes ses sentiments, son échec, ses doutes et ses peurs. Le simple fait de les savoir derrière lui le terrifiait.

_________________
怠惰
Mon corps est la marionnette de mon esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931

Le prix d'éloquence sera donné au laconisme [Yuan]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: