Soutenez le forum !
1234
Partagez

Prisonnier au sein de sa nation [FB-Akira]

Metaru Yama
Metaru Yama

Prisonnier au sein de sa nation [FB-Akira] Empty
Sam 22 Aoû 2020 - 7:34




Prisonnier au sein de sa nation



... ♫-Musique ambiante-♫...
__________________________________________
_____________________



Ses jambes étaient faibles et endolories, tant elles ne bougeaient plus comme elles en avaient l'habitudes. Cela devait faire plus d'une semaine qu'il n'avait pas couru...ou même marché sur une bonne distance. En fait, même la notion du temps était rapidement devenu flou pour lui et plus rien n'était réellement sûr dans son esprit, pas même l'heure ou la journée où il aurait droit à son prochain repas. Tout était rendu si incertain, si peu stable…comme à l'image de ses mains qui tremblaient de faiblesses. Un homme de sa trempe et de sa grandeur avait besoin de beaucoup plus que ce qu'ils voulaient bien lui offrir s'il voulait rester fort et en santé, mais malheureusement il semblait qu'ils préféraient le garder à bout de force, autant physiquement que mentalement. Sûrement avait-il perdu un peu de masse musculaire déjà, mais sans miroir, il était difficile pour le titan de le voir.

Assis au fond de sa cellule, il gardait le dos bien appuyé contre le mur derrière lui, tout en laissant ses deux jambes biens allongées devant. Ses mains, ramenées sur ses cuisses, serraient quelque peu le tissu de ses pantalons alors qu'il serrait les dents. Plusieurs fois par jour, il se sentait pris de cet élan de rage qui lui donnait envie de hurler pour se faire entendre, mais il avait déjà compris que cela ne menait à rien. Ses geôliers n’en avaient rien à faire, ils se savaient bien en sécurité de l'autre côté des barreaux, là où la liberté les différenciait de leurs prisonniers, là où le temps avait encore de l'importance et s'écoulait à un rythme différent malgré qu'ils se trouvaient sous le même toit. Le Kumojin savait que s'il criait, il ne ferait que perdre son énergie, que sa voix serait vaine, ses mots dénués de sens aux oreilles de ceux qui l’entendrait. C'est donc pour cette raison qu'il décida tout simplement de taire son hurlement et de simplement serrer les dents.

Rabaissant la tête, signe d'abandon, ses cheveux s'étalèrent tel un rideau devant lui, lui coupant le peu de lumière qui réussissaient à entrer via un petit carré au plafond de sa prison. S'il avait toujours eut les cheveux long, le forgeron avait normalement l'habitude de les attacher, mais les tresses de cuire qu'il utilisait à cet escient lui avait confisqué…ça parmi bien d'autres items. Aussi, ils commençaient à dégager une odeur peu agréable vu la rareté des bains. La vie de prisonnier n'avait rien d'enviable, surtout sous la coupe de conquérants et lorsque la raison de votre emprisonnement est directement liée à l'occupation du territoire par la nation ennemie.

Metaru Yami, qui n'avait jamais réellement participé à la guerre activement, était néanmoins traité en prisonnier de guerre suite à son refus de coopération avec les nouveaux occupants, mais aussi suite à un assaut grave envers l'un de leurs représentant militaire. Armé d'une chaîne encore rougeoyante, fraîchement sortie de sa forge, le Kiminarijin avait rendu skn refus de coopération plutôt apparent en tenant de chasser les Genins qui venaient lui porter une obligation de commande afin de ravitailler les troupes envahissantes. Malheureusement pour lui, son manque d'entraînement militaire ou même martial avait fait tourné sa propre tentative hostile contre lui-même et…avouons le...l'avait mis dans une situation hasardeuse. Un civil avait déjà peu de chance de remporter un fait d'arme contre un Shinobi…imaginez contre deux? Ils s'étaient donc servis de son cas comme d'exemple pour le peuple Kumojin.

« Si vous refusez de coopérer, si vous vous attaquer aux forces Teikoku occupant le territoire…vous terminerez votre vie entre quatre murs ».

Des mots qui avaient résonnés entre les deux oreilles du captif alors qu'on le traînait jusqu'à sa cage de détention. Des mots qui, encore aujourd'hui se répercutaient dans sa crâne, comme s'il ne réussissait jamais à les chasser de sa mémoire. Pris dans sa cellule tel un oiseau en cage dont les ailes de la liberté lui avaient été coupées, il n'attendait plus que les seconde, les minutes, les heures…les jours. Puis, de temps en temps, la porte au bout du couloir s'ouvrait, lui rappelant qu'au-delà des murs qui l'entourait, le monde extérieur continuait d'évoluer. Et chaque fois, il avançait et regardait entre les barreaux afin de voir, l'espace d'un instant, de l'autre côté de la porte. Cette fois, cependant, quelqu'un venait vers lui…un nouveau garde du Teikoku qu'il n'avait jamais vu encore. Espoir ou mauvaise augure?









Dernière édition par Metaru Yama le Mar 25 Aoû 2020 - 7:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

Prisonnier au sein de sa nation [FB-Akira] Empty
Sam 22 Aoû 2020 - 14:07


Taida 怠惰


En tant que jeune soldat, ou du moins soldat ayant récemment rejoint les rangs de l’empire, Akira était affecté aux tâches les plus simples et ingrates. Surveiller, faire des rondes, surveiller… le jeune homme n’avait que peu de temps à accorder à sa sieste comme il aimait le faire. Et c’était bien le seul contexte dans lequel il ne pouvait s’en plaindre. En effet, aussi paresseux était-il, son patriotisme et le désir de vengeance suite au massacre de Yugure restaient bien ancrés en lui comme dans chaque Hijin. Kumo le savait, puisque le village avait subit leur courroux et était rapidement tombé en leurs mains, devenant ainsi la marionnette du Teikoku. Étaient-ils à plaindre ? Après tout, tout ceci était de leur faute. Aussi bienveillant pouvait-il être, Akira restait profondément meurtri par les actes de Kumo.

Ainsi, en ce jour, une tâche légèrement différente lui fut attribuée. La surveillance d’un prisonnier récalcitrant. Au moins aurait-il de quoi glander ainsi, surveiller un homme en cage ne devrait ni demander beaucoup d’attention ni d’énergie. Outre sa paresse inhérente, le soldat avait besoin de décompresser des événements récents. Espérons que l’homme ne soit pas trop agité et du genre à hurler toute la journée, le Kogami ne voulait surtout pas en venir à le museler ou à l'assommer.

“ Hmm.. “

Tenant son maigre dossier en mains, le jeune homme n’avait que peu d’informations à son sujet. Un citoyen s’étant cru plus fort que les soldats de l’empire ayant refusé une commande passée par des genin, en ayant même tenté de les chasser. Fait intéressant, il s’agissait d’un Metaru… ce même clan auquel faisait partie Ryoko, l’ancienne Raikage et en grande partie responsable du massacre Hijine. Si elle était aujourd’hui morte, le clan Metaru restait sans doute le plus persécuté de tous par l’empire, plus encore que Kumo dans sa globalité. Et Akira ne serait pas de ceux qui remettraient ces faits en doute.

Ainsi, le bruit de ses pas se fit entendre à mesure qu’il approchait de la cellule, dessinant sa grande silhouette dans l’ombre du couloir de pierre pour finalement se dévoiler. Grand, relativement svelte, l’air lassé, presque endormi affiché sur son visage contrastait autant avec sa carrure qu’avec le rôle qu’il allait devoir tenir jusqu’à nouvel ordre. Sans parler du katana qu’il portait à la ceinture, katana récupéré sur le corps d’un Kumojin…. peut-être même forgé par un Metaru ? Le Kogami ne se l’était jamais demandé. Une arme restait une arme, et celle-ci s’avérait plutôt de bonne facture.

“ Metaru Yama. “

Dit-il en se plantant devant la cellule du prisonnier pour l’observer. Drôle d’animal. Celui-ci semblait aussi féroce que costaud, à croire qu’il avait fait exprès de se laisser capturer. Ou ces muscles étaient-ils seulement la pour frimer ? Akira ne pouvait définir de s’il s’agissait d’un Shinobi d’un simple regard. Toujours était-il qu’il risquait de passer un bon moment entre quatre murs.

“ Le temps va être long… “

Dit-il, pour lui comme pour le prisonnier tout en s’adossant au mur faisant face à la cellule.

_________________
Prisonnier au sein de sa nation [FB-Akira] Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Voix d'Akira
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Metaru Yama
Metaru Yama

Prisonnier au sein de sa nation [FB-Akira] Empty
Lun 24 Aoû 2020 - 19:37




Prisonnier au sein de sa nation



... ♫-Musique ambiante-♫...
__________________________________________
_____________________



Le temps…était un principe tellement humain en un sens, et non dans l'autre. Pour la plupart des gens, il s'agissait là d'une mesure que tous et chacun utilisaient afin de mieux compartimenter les jours, mais en soit le sens du temps était bien plus large et nébuleux. Les effets du temps, ou son application en tant que mesure, étaient tous aussi nébuleux d'ailleurs. Parfois, le temps passait lentement pour un individu, alors qu'il passait plus rapidement pour d'autres. Le temps avait donc un aspect très personnel aussi, tant dans son ressentit que de parce qu'il produisait chez l'individu. Là, dans ce cas bien précis, il semblait agir de la même manière sur le Metaru que sur le nouveau gardien qui venait d'arriver dans la prison Kiminarijin…ou à peu près de la même manière.

Les bruits de pas du soldat de l'empire s'étaient arrêtés devant la cage du malabar qui ne fit que lever lentement la tête et le regard. Le posant dans sa direction, Yama aperçu un homme plutôt jeune, probablement plus que lui-même en fait, et dont l'attitude semblait démontrer une certaine réticence vis-à-vis la tâche qui lui avait été assignée. Rester à la prison et surveiller ceux qui y étaient enfermés n'avait très probablement rien de bien intéressant. Qui donc, ayant un tant soit peu de compassion humaine, avouerait que l'expérience était loin d'être bien agréable. Ce travail était ennuyant, consistait à assister au misérable spectacle qu’était la privation de liberté et l'abandon de tout espoir, parfois, dans les yeux des hommes les plus valeureux. C'était comme…assister à la lente morte de l'esprit et de la fierté d'un homme jusqu'à ce qu'il ne devienne plus que l'ombre de lui-même, toujours et encore en quête d’une liberté qu'on leurs avaient enlevés. Comment faisaient-ils, d'ailleurs, pour ne pas tous finir la corde au cou…ou plutôt…leurs propres draps au cou.

Marmonant quelques insultes à l'apparition d'un garde, le colosse préféra néanmoins garder ses remarques silencieuses, ne prêtant au nouvel arrivé que peu d'attention. Engager le dialogue ne lui disait rien, surtout pas avec ses geôliers et lorsque celui-ci osa se plaindre sur « le temps » après s'être assis devant sa cage, le civil ne pu que froncer les sourcils et souffler entre ses dents. Il avait su culot, et n'était clairement pas à plaindre dans sa situation comparativement au Kumojin.


-Yama
-T'es sérieux là? Tu vas venir pleurer sur ton sort devant moi? Vient prendre ma place si tu veux, Shinobi, que t'aie au moins une raison de te plaindre et de chialer sur le temps.

sa voix était rauque et profonde, très grave, comme l'on aurait pu s'en douter venant d'un costaud en son genre. L'homme était musclé et probablement très robuste, mais la manière dont il s'était adressé à son interlocuteur prouvait bien finalement qu'il n'était qu'un civil. D'ailleurs, peut-être n'était-ce que le fruit de sa situation, mais le forgeron avait bien exprimer un dédain évident en mentionnant la profession de l'impérial.

Se disant, l'homme plaqua sa main contre le sol, y appuyant le poids du haut de son corps alors que ses jambes le relevait. Maintenant qu'il était debout, celui qui s'était assis de l'autre côté des barreaux pouvait se faire une meilleure idée du portrait de l'homme. Tatoué à multiples reprises, une allure presque barbare et mesurant près de deux mètres...l'on comprenait presque la raison pour laquelle les genins avaient pensés bons enfermer un malabar en son genre. Le gars, était plutôt imposant...quoique assez imprudent si l'on se fiait à la raison de son emprisonnement.






_________________
Prisonnier au sein de sa nation [FB-Akira] Img_2512
... ♫-Le Forgeron-♫...
Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

Prisonnier au sein de sa nation [FB-Akira] Empty
Lun 24 Aoû 2020 - 20:36


Taida 怠惰


Croisant les bras, Akira observait l’animal en restant adossé contre son mur. Toisant du regard sa carcasse dénuée de liberté, le jeune homme ne semblait pas le prendre en pitié ni spécialement le mépriser. S’il était assurément en colère contre les Kumojins, son mépris restait mesuré et il lui arrivait de discuter avec certains d’eutre eux, du moins pour ceux ayant le mieux accepté l’occupation des Teikokujins. En effet, leur arrivée avait apporté sont lot de problèmes et d’insurrections mais aussi de collaborateurs. Certains Kumojins avaient accepté leur venue et s’y pliaient, sans doute par manque d’envie de se battre ou par simple peur. Hélas, ce n’était sûrement pas le cas de l’ensemble des prisonniers de cet endroit.

Le soldat n’appréciait guère de voir une telle misère. S’il n’avait jamais fait de prison, lui-même avait connu la solitude et la précarité extrême qu’offraient ces cachots, dans un autre contexte. Et s’il pouvait souhaiter la mort de ses ennemis, Akira ne souhaitait ces conditions à personne. Dire que la prison était considérée comme un châtiment moins grave que la peine capitale…

“ … “

Il soupira. Pour ce qu’ils avaient fait à son pays, ces gens méritaient bien de connaître le désespoir. Il n’y avait aucune pitié à avoir, eux n’en avaient pas eu pour son peuple. Dieu savait pourtant à quel point Akira pouvait se montrer magnanime et pardonner à certains. Sans doute avait-il atteint sa limite de tolérance avec le massacre de Yugure et tout ce que cela avait pu engendrer. Akira n’oubliera sans doute jamais les corps amoncelés et le feu consumant le patrimoine Hijin.

“ Certes, mais toi tu l’as cherché. “

Dit-il finalement, réprimant un bâillement. Ce prisonnier avait scellé son sort en s’insurgeant, il devait sans doute le savoir. Il le savait même avant d’agir. Akira, lui se contentait de suivre les ordres et les ordres stipulaient de son affectation ici même.

“ Pas moi… “

Il ferma les yeux, apathique. Akira semblait comme une tour menaçant de s’écraser à tout moment au sol, à tel point qu’il en relevait sans doute de l’ordre du pathologique. Mais faute de diagnostics ou simple manque de conscience de ces choses à une époque aussi précaire, le Kogami restait donc un simple soldat excessivement paresseux malgré quelques éclairs de génie.

En entendant le prisonnier se relever, le soldat ouvrit un oeil pour l’observer. Cette masse de muscles et cette taille étaient impressionnantes, Akira étant pourtant très grand et n’ayant pas à pâlir devant certains athlètes. L’homme qui lui faisait face faisait plutôt penser à un barbare.

“ Comment une telle masse a pu se faire vaincre par des genin ? “

Demanda t-il dans ce qui semblait être une simple moquerie, bien qu’il ne s’agisse que d’une simple curiosité. Akira n’y croyait pas.

_________________
Prisonnier au sein de sa nation [FB-Akira] Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Voix d'Akira
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Metaru Yama
Metaru Yama

Prisonnier au sein de sa nation [FB-Akira] Empty
Lun 24 Aoû 2020 - 23:45




Prisonnier au sein de sa nation



... ♫-Musique ambiante-♫...
__________________________________________
_____________________



L’antipathie était loin de déranger le Kumojin, qui n'était lui-même pas un exemple flagrant d'ouverture envers les sentiments d'autrui. Cependant, l'attitude de l'impérial agaçait profondément le colosse qui, selon lui, ne méritait clairement pas sa place dans une prison Kumojin. De son point de vu, son élan d'hostilité envers ceux qui l'avait enfermé était totalement justifier et si c'était à refaire, il le referait, quand bien même savait-il maintenant quelles genres de conséquences cela lui en coûterait. Néanmoins, il y avait un facteur dans l'équation qui lui déplaisait fortement : l'attitude permissible des impériaux qui étaient venus à sa forge personnelle afin de l'obliger à travailler pour eux. Occupé ou non, jamais le colosse ne se sentirait obligé envers qui que ce soit…sa liberté de choix primait avant même sa liberté civile. Il ne pu donc qu'étouffer un rire jaune lorsqu'il entendit les propos du garde. Déjà, il voyait l'énorme différence de tempérament entre eux-deux, mais aussi le fossé entre leurs idéologies et leurs valeurs morales respectives.

Allant appuyer une épaule sur le mur à sa gauche, croisant les bras sur son torse et affichant un air sérieux, il jaugea le shinobi sans même s'en cacher. Tous deux étaient de tailles similaires, mais ayant pourtant une musculature bien différente. Tous deux possédaient vraisemblablement un corps entraîné, mais avaient été sculpté selon deux modèles différents. Le Metaru était énormes, avait les épaules et les mains larges, robustes, les muscles gonflés et puissants. Lui, était athlétique, plus mince, mais sûrement plus agile de nature aussi. L'un était un ectomorphe, et l'autre un mésomorphe aux tendances endomorphes naturelles. D'ailleurs, le civil s'arrêta là dans l'analyse de l'inconnu et préféra se recentrer sur la conversation…qu'il trouvait quasi frustrante d'ailleurs.


-Yama
-Oh t'inquiète, je savais très bien que des p'tits cons dans leur genre se prendraient un plaisir de ramener un Kumojin en taule à la moindre occasion. Mais je préfère largement être enfermé ici à cause de mes principes que d'être dehors à lécher le cul des gars dans ton genre.

Et t'inquiète mon gars…ta seule présence à Kumo est largement suffisante à mon regard pour que tu mérites êtres enfermés à ton tour un jour. Moi j'ai pas obligé personne à se faire envahir, ni même attaquer qui ou quoique ce soit. Et c'est sûrement pas moi qui serait allé me pavaner dans votre pays de merde après l'avoir envahit. Seulement, quand j'vois des p'tits cons venir faire leurs malins dans MA forge en m'obligeant à me plier devant leurs caprices…naaaah mon gars…ça ne passe pas. Me faire enfermer dans une prison Kumojin ensuite parce que je refuse de servir un client, et qu'ils tentent de me forcer la main? J'appelle ça de l'abus. Si jamais t'as la chance de les croiser, fais leur donc un message de ma part;

Si je sors d'ici, j'vais m'assurer d'avoir les outils en main pour combattre à armes égales cette fois. Ça va barder.


Très certainement, le Kiminarijin avait développé une haine pure envers le Teikoku, cela se voyait. Qui donc n'en développerait pas dans sa situation après tout? Cependant, il y avait là une hargne qui faisait peur dans ses propos, mais surtout dans son regard. Ses yeux étaient rivés vers le Shinobi et soutenaient son regard. Il y avait là, une sincérité profonde derrière cette déclaration dont l'hostilité et l'agressivité n'avait rien de subtile. Yama, bien qu'il s'en rendait compte, devenait un réel produit de la violence entre deux nation et de l'occupation du Teikoku à Kiminari. Un homme qui devenait l'ombre d'un malheur, la conséquence d'un conflit shinobi qui pesait sur les épaules d'un civil injustement impliqué dans un conflit qui ne le regardait pas à prioris..

-Yama
Encore une fois…t'es sérieux? Tu te demande vraiment comment un simple forgeron a pu perdre un combat contre deux soldats shinobi? J'suis p'tete costaud, mais moi j'te lance pas des boules de feu dans la gueule à partir de rien.





Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

Prisonnier au sein de sa nation [FB-Akira] Empty
Mar 25 Aoû 2020 - 1:24


Taida 怠惰


Akira resta de marbre face aux invectives du colosse. D’une part dû aux barreaux qui les séparaient, d’une autre qu’il ait été mis à mal par de simples débutants, signe de son absence de maîtrise du chakra… d’une autre, par pure indifférence, la même qu’il portait pour tout et tout le monde à cette époque. Si ce comportement tendrait à changer par la suite, la période n’était pas la bonne pour espérer une quelconque empathie de la part du Kogami ni la moindre forme de considération. Peut-être un peu par haine ou dédain en ce qui concernaient les Kumojin, spécifiquement ceux emprisonnés pour des modifs de nuisance.

“ C’est le principe d’une occupation. Ton peuple aurait du y réfléchir à deux fois avant de massacrer les miens. Et si tu n’avais peut-être rien fait toi, personnellement, nous ne pouvons faire au cas par cas. “

Il se décolla du mur pour s’approcher de la grille, étant donc à portée du colosse s’il souhaitait l’attraper. Après tout, les barreaux restaient assez larges. Peut-être pas pour faire passer l’entièreté de ses gros bras mais les mains y arriveraient sans doute sans problèmes. Erreur d’inattention ou simple défi qu’Akira lui lançait ? Qui sait. Il n’y avait qu’à tenter.

“ Les contraintes sont peut-être chiantes mais les respecter ne fera que te faciliter la vie. Estimez vous heureux que l’empire n’ait pas massacré vos civils comme vous l’avez fait. “

Dit-il en allant jusqu’à s’adosser aux barreaux. S’il voulait l’attaquer de toute manière, le colosse devrait s’attendre aux représailles. Akira se trouvait d’ailleurs relativement clément, ne se permettant pas de se moquer de sa condition ou d’être trop virulent. Après tout, même envers les prisonniers, le Kogami jugeait l’entente primordiale pour que leur cohabitation puisse marcher. Kumo ne pourra jamais être gouvernée tranquillement avec des tensions permanentes.

“ Tu n’arranges pas ton cas avec les menaces d’ailleurs. Si je fais remonter ça, tu vas prendre une rallonge de peine. “

Akira ne le pris de toute manière pas au sérieux. Personne n’irait proférer de telles menaces en y pensant réellement. Il serait idiot de prévenir, non ? Surtout en admettant juste après être trop faible pour combattre des shinobi. Décidément, le soldat ne comprenait pas son interlocuteur. Peut-être que ce séjour en cellule avait déjà commencé à attaquer son cerveau.

“ En effet. Donc ça risque d’être compliqué pour “combattre à armes égales” tu ne penses pas ? “

_________________
Prisonnier au sein de sa nation [FB-Akira] Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Voix d'Akira
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Metaru Yama
Metaru Yama

Prisonnier au sein de sa nation [FB-Akira] Empty
Mer 26 Aoû 2020 - 21:50




Prisonnier au sein de sa nation



... ♫-Musique ambiante-♫...
__________________________________________
_____________________



Le genre d'individu qu'était l'impériale figurait probablement parmi le genre de personne que le Kumojin détestait le plus. Ce n'était pas son antipathie qui préoccupait le prisonnier, mais plutôt son apathie justement. Une personne antipathie démontrait néanmoins qu'il réfléchissait, éprouvait quelque chose devant une situation donnée, devant les sentiments envers lesquels ils étaient confrontés. Ils devenaient hostiles, pour des raisons valides ou non, mais au moins ils réagissaient, au moins. L'impérial, lui, restait simplement de marbre vis-à-vis toute cette situation, comme si le conflit entre Kumo et le Teikoku, les conséquences qui en découlaient et les civils qui y étaient impliqués contre leur gré n'avait pas d'importance. Un véritable psychopathe…

Préférant taire le flux de ses pensées vis-à-vis le shinobi, le forgeron continua néanmoins de l’écouter lui répondre. Ramenant les actes Kumojin passés sur la raison du « pourquoi le Metaru se retrouvait dans cette position », celui-ci ne pu qu'hocher la tête de droite à gauche devant si peu de considération pour les conséquences des actes engendrées. Le grand homme savait que le monde ils vivaient tous avait été forgés suite aux différents conflits dans l'ère des hommes et, il n'était pas étranger à la baston lui-même, mais cela le frappait toujours autant de voir à quel point les débordements entre nations allaient au-delà des principaux concernés et que certains s'en fichaient éperdument. L'homme était une créature très peu valeureuse en général et le membre du Teikoku en était une preuve vivante.



-Yama
Donc une personne qui n'a absolument rien à voir avec cette guerre mérite de souffrir de ses conséquences, parce que des morveux dans ton genre pensent que la vengeance appliquée peut justifier la souffrance amener à des civils. Et sort moi pas tes conneries de ‘’Oué mé Kumo l'a fait avant’’. J'croirais discuter avec un prépubère.

Alors qu'il répondait à son interlocuteur, le malabar vit bien que celui-ci s'était rapproché de sa cage, et ne pouvait y voir autre chose qu'une invitation subtile, cachée, à en prendre l'avantage. S'il était opportuniste dans certains cas, il savait bien qu'il n'était pas en position de se permettre ce genre d'acte, d'autant plus qu'il n'était pas du genre à se venger personnellement envers n'importe qui. Selon lui, les seuls qui devaient payer pour son incarcération étaient ces genins arrogants qui s'étaient présentés à sa forge. Il ignora donc tout simplement le piège que lui tendait le garde.

-Yama
Tu peux me tester comme tu le veux, la seule chose que j'ai contre toi, c'est ta participation dans un conflit qui ne fera qu'amener des gens à haïr encore plus ta nation et à vouloir répéter les erreurs de leurs prédécesseurs. Le même genre d'erreur que vous avez commis en mettant les pieds ici d'ailleurs. Pour ce qui en est de mes menaces, qu'elles soient fictive ou non, je ne resterai pas enfermé ici à jamais. Vous sous-estimez les Kumojins si vous pensez être capable de rester ici indéfiniment. Tôt ou tard il y aura une révolte, et vous souffrirez des conséquences que cela apporte. La seule chose qui m'empêchera de revoir le soleil un jour, c'est d'avoir la tête séparé de mon corps.

Se disant, le Kiminarijin retourna vers le fond de sa cellule, croisant les bras sur son torse à nouveau tout en appuyant le haut de son dos contre le mur de pierre derrière lui. Au fond de lui, il savait bien que dans le moment présent, il ne pouvait rien faire ne serait-ce contre l'impérial ou ses congénères qui étaient venus chez lui, mais le Metaru n'accepterait pas une seconde défaite s'il avait la chance de croiser le fer à nouveau avec ceux-ci…et devenir un Shinobi commençait à faire son chemin dans son esprit. Il en avait les capacités, il le savait…mais avait tout simplement choisis d'être civil et d'éviter les problèmes. Cependant, force était de constater que même si l'on tentait de les éviter, ils finissaient par vous atteindre un jour ou l'autre.





_________________
Prisonnier au sein de sa nation [FB-Akira] Img_2512
... ♫-Le Forgeron-♫...
Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

Prisonnier au sein de sa nation [FB-Akira] Empty
Mer 26 Aoû 2020 - 23:01


Taida 怠惰


Akira soupira, haussant les épaules alors qu’il était toujours adossé aux grilles.

“ On dirait que tes muscles ont ponctionné le peu de réflexion que tu avais. “

Dit-il avec cynisme, exaspéré. S’il n’était pas du genre à se montrer particulièrement cassant ou méprisant, l’agressivité du prisonnier l’ennuyait. Manifestement, sa place était bel et bien ici. Il était aisé d’imaginer comment avait-il pu se retrouver derrière les barreaux avec un tel entêtement, et encore plus aisé de deviner comment il s’y retrouverait une nouvelle fois peu après sa libération.

“ Souffrir, souffrir… “

Il soupira à nouveau. Jouait-il les victimes ou était-il réellement sérieux ? Akira s’étonnait que l’on puisse tenir un tel discours surtout après le massacre Hijine, qui avait été une toute autre paire de manche. Le jeune homme trouvait même cela déplacé.

“ Ce n'est pas la mort que de mettre ton savoir faire au service de l'empire. Ce n’est rien à côté de qui est arrivé à Metaru Reiko. J’espère que vous n’étiez pas très proches. “

La Raikage avait fini décapitée par Rei, sans parler de l’acharnement qu’avaient subit les Metaru ensuite. Parmi tous les Kumojins, ce clan était sans doute le plus persécuté de tous en raison des actes de la dame de fer, chose que ne cautionnait pas spécialement Akira bien qu’il n’en dise rien. En tant que simple soldat, le jeune homme ne pouvait certainement pas contredire les actions de l’empire ni même donner le moindre avis allant à leur encontre. Chose qui ne le dérangeait pas plus que cela. Sa priorité restait la sieste et les rêveries, bien loin de tout cela donc.

“ Enfin, je n’ai jamais prétendu que tout cela était juste. Les choses vont ainsi. Il fallait bien s’attendre à des représailles de toute manière. Ton village a laissé un peuple endeuillé et traumatisé, ne t’étonne pas des retombées… vous en auriez fait autant. “

Dit-il, indifférent aux provocations du colosse. S’il semblait remonté, celui-ci semblait toutefois garder une certaine retenue. Du moins envers lui. Pas de coups ni de véritables insultes, le forgeron semblait davantage en vouloir au Teikoku, sur lequel il ne se retenait pas de cracher, plutôt qu’au soldat désabusé qui lui faisait face. Et pour cause, Akira semblait bien se moquer de tout cela, n’énonçant que des faits bien qu’il ait pris part dans le camp des verts depuis longtemps.

“ Hmmm… le fameux cycle de la haine. “

Il leva la tête, fixant le plafond. Un concept surreprésenté et connu de tous. Et pour cause: celui-ci était bien réel et observable partout. En revanche, il n’était pas question ici de laisser Kumo réitérer leurs actes. Car d’une manière ou d’une autre, aucun cycle n’est éternel.

“ Il y a toujours eu des conquêtes. Certaines nations ont fini englouties par d’autres pour ne plus jamais retrouver leur état d’antan. Kumo ne sera pas la première. Je pense même que ça vous fera beaucoup de bien à long terme, mais le temps en décidera. “

Expliqua t-il toujours aussi stoïque. Ils en avaient pour un moment, autant échanger leur vision des choses bien qu’il devinait que son interlocuteur s’énerverait de plus belle en l’entendant proférer ces paroles pouvant sembler un poil provocatrices.

_________________
Prisonnier au sein de sa nation [FB-Akira] Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Voix d'Akira
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866

Prisonnier au sein de sa nation [FB-Akira]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: