Soutenez le forum !
1234
Partagez

Mission libre B - Les imbuvables baroudeurs

Kogami Akira
Kogami Akira

Mission libre B - Les imbuvables baroudeurs Empty
Sam 22 Aoû 2020 - 14:43
Les imbuvables baroudeurs D'anciens soldats de l'Empire, spécialisés dans le Kenjutsu, tendent désormais à se faire passer pour des samuraïs ; plus précisément, des ronins, puisqu'ils n'ont à priori jugé allégeance à personne, sinon à leur propre cause. Le groupe, constitué de quatre individus, voyage de villages en villages en défiant les plus forts pour faire naître un sentiment de crainte à leur égard. S'ils n'ont tué personne, des opposants qui ont voulu relever le défi se sont retrouvés mutilés lors des affrontements, ce qui à priori ferait partie des clauses légitimes de ces duels à l'arme blanche.

Trouvez-les, et mettez un terme à cette manigance. Faîtes que ces palefreniers sachent où est leur place désormais.

Trouver les fauteurs de troubles.
Les défier et les écraser à la vue de tous.
Faire en sorte qu'ils ne puissent plus faire aucun baroud.





Taida 怠惰


Son engagement sur la voie du samouraï avait beau être effectif depuis de nombreux mois, Akira ne se permettrait pas de se qualifier comme samouraï. Ce n’était manifestement pas le cas de ses adversaires du jour, dont la tâche avait été confiée par l’empire. Mais puisque, malgré leur amateurisme, ces derniers semblaient avoir plusieurs victoires à leur actif. De quoi tester ses progrès de manière concrète donc, le Kogami n’irait pas cracher dans la soupe. Espérons seulement que sa partenaire soit aussi motivée que lui, qu’importent ses raisons. Le nom mentionnait une “Shinrin”, marquant donc son appartenance au clan du lieutenant Shinpachi. Un homme qu’il respectait et appréciait, espérons qu’il en soit de même avec sa partenaire du jour.

“ … “

Et il eut bien vite sa réponse lorsqu’il aperçut la silhouette de cette dernière sur le point de ralliement. La femme qu’il avait pu rencontrer en forêt. S’il n’avait toujours pas d’avis forgé à son sujet, leurs premières interactions s’étaient avérées relativement abruptes et désagréables. Non pas qu’il n’y était pour rien, Akira avait bien failli l'assommer avec un arbre. Mais l’heure n’était plus à cet événement, la mission avant tout. Ainsi, main posée sur le pommeau de son katana, le soldat s’avanca vers sa jeune camarade et l’interpella.

“ Salut. Prête ? “

Demanda t-il, concis. Il valait mieux ne pas perdre de temps. Les individus qu’ils recherchaient changeaient souvent d’endroit et leur traque ne serait pas si simple, surtout s’ils perdaient du temps. Le plus simple serait encore de se rendre à leur dernier passage connu et de remonter la piste du mieux possible. Heureusement pour eux, Akira était doté d’un bon sens du pistage et d’une maîtrise de la sensorialité relativement avancée. Au pire pourraient-ils les attirer en les défiant, puisqu’ils semblaient rechercher des adversaires digne de ce nom… Akira serait bien tenté de leur donner ce qu’ils voulaient.

“ On devrait se rendre vers le dernier village ou ils sont passés. “

Dit-il en se mettant dores et déjà en route, prêt à la traque. Puisque la jeune femme semblait porter un sabre, le soldat en vint rapidement à conclure qu’elle était également intéressée par cet art et serait donc à même de les combattre sur leur propre terrain. Espérons qu’elle ait de l’expérience. Non pas qu’Akira se considérait comme un maître bien sûr…

“ Ton arme, tu la manies depuis longtemps ? “

Demanda t-il en chemin. Autant se faire un topo des capacités de sa camarade tout en profitant du voyage pour discuter. Le temps passe plus vite ainsi.

_________________
Mission libre B - Les imbuvables baroudeurs Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Shinrin Taka
Shinrin Taka

Mission libre B - Les imbuvables baroudeurs Empty
Sam 22 Aoû 2020 - 17:47
Yuki était rangée dans son fourreau et les lanières de tissus de l’étui passaient dans le cou de Taka. Son arme au dos, gilet de protection au torse, sacoches à kunais (5), étuis à shurikens (5), parchemins explosifs (5), carte du pays du feu, et fils d’acier, la ninja avait tout son équipement sur elle.

Pour débuter la mission, un rendez-vous aux portes principales de la capitale avait été programmé avec un ninja qu’elle connaissait déjà et ce partenaire convenait, car Taka préférait une présence connue plutôt qu’un parfait inconnu. Une mission de rang B ; en était-elle capable ? Taka espérait bien en obtenir la réponse d’ici les prochains jours.

Pas question d’être en retard et d’être un boulet avant même que la mission ne commence. Taka s’était levée tôt, puis est partie acheter des provisions pour le voyage et enfin elle atteignait le point de ralliement. Akira ne devait pas l’attendre depuis bien longtemps, puisse qu’elle n’était pas en retard. En première analyse, elle en déduisait qu’elle avait là en compagnon en avance et donc probablement organisé ? Tant mieux, elle espérait ne pas se tromper.

« Salut. » La ninja haussait les épaules et vérifiait une dernière fois, consciencieusement, son équipement. « J’ai tout ce qu’il me faut. » Déclarait-elle avec passivité tout en enfouissant ses deux petites mains dans les poches du bas en tissu de sa tenue.

Taka ouvrait la bouche pour dévoiler son plan à Akira, mais elle fut interrompue par l’idée du ninja. Sans insister, elle acquiesçait son accord avec lui d’un hochement de la tête et d’une réponse positive. « D’accord. » S’adaptant à la situation, la Kunoïchi prenait la décision de faire part de son plan à Akira le soir autour d’un feu de camp.

Sous la chaleur écrasante du soleil Taka passait le revers de sa main gauche pour essuyer les perles de transpiration de son front. Elle soupirait fort à la question d’Akira en montrant bien toute la peine du monde pour y répondre, mais ce n’était pas contre lui, il s’agissait de la chaleur qui lui tapait sur le système. Parfois, elle aurait préféré maîtriser le Suiton. « Héééééé bien...Oui. » Jamais, jamais Taka ne s’était battue en situation réelle, mais elle avait pris la décision de taire l’information. Elle ne voulait pas qu’Akira se sente supérieur à elle. « Quels sont tes forces Akira ? Est-ce que je peux compter sur toi ? Mais surtout, j’aimerai bien connaître tes faiblesses pour faire équipe avec toi efficacement. »

Les deux ninjas avançaient vers la destination mutuellement choisie. Le village d’Inoshima qui était à deux journées de marche. Peut-être qu’en poussant et en évitant les pauses, Taka estimait, que peut-être était-il possible d’atteindre le village durant la nuit. Mais, elle n’était pas certaine, pas du tout même, de pouvoir tenir le rythme. Toutefois, elle savait une chose, c’est qu’elle était prête à donner tout ce qu’elle a et se dépasser. La Shinrin présentait la situation à Akira en lui demandant.

« On force la marche ou pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10384-shinrin-taka-termine
Kogami Akira
Kogami Akira

Mission libre B - Les imbuvables baroudeurs Empty
Sam 22 Aoû 2020 - 18:18


Taida 怠惰


Les cernes du Kogami en disaient long sur la nuit qu’il venait de passer et sur sa condition en général. Cette mission tombait à point nommé pour lui permettre de se fatiguer et de dormir un peu par la suite. Elle risquait de toute manière fortement de se dérouler sur plusieurs jours, au moins deux le temps qu’ils puissent remonter jusqu’à leur trace. Restait à espérer que la compagnie de la jeune femme ne soit pas désagréable, Akira n’avait pas la force de la canaliser.

“ Tant mieux. “

Dit-il en la voyant vérifier qu’elle avait effectivement tout sur elle. Apparemment, la jeune femme semblait s’être équipée à tel point qu’elle en avait sûrement gagné quelques kilos. Amusant, Akira ne l’aurait pas crue si studieuse… restait à voir ses capacités en conditions réelles. Après tout, leurs cibles semblaient être un minimum efficaces et entraînées bien qu’il ne s’agissait sûrement pas de shinobis. Mais mieux vaut prévenir que guérir et se préparer au pire.

Ainsi, alors qu’elle semblait vouloir dire quelque chose avant de se raviser, les deux camarades se mirent en route vers le dernier village connu. Inoshima. Situé à environ une journée de marche, ils auraient donc tout intérêt à dresser un feu de camp la nuit venue ce qui leur permettrait sûrement d’échanger plus en profondeur bien que le trajet s’avérait déjà relativement efficace pour cela. Étant préventif, Akira appréciait de pouvoir mettre les choses en place avant de se jeter dans la mêlée tête baissée.

“ Hum… “

Marchant sans problèmes sous cette chaleur écrasante, Akira étant avant tout un ancien vagabond habitué à n’importe quel climat, le soldat ralentit exprès la cadence en comprenant la difficulté de la jeune femme à avancer. S’il ne comptait tout de même pas la porter, pourquoi ne pas lui faire une fleur.

“ Tout va bien ? On peut marcher à l’ombre si tu veux. “

Proposa t-il avec bienveillance avant de répondre à ses questions.

“ Pas grand chose, si ce n’est le raiton. Il contre mon doton et je n’ai aucun avantage dessus. Et toi ? Des points à soulever ? De toute manière je doute que nos adversaires puissent manier autre chose que leurs armes. Des shinobi auraient fait plus de grabuge. “

Et Akira commençait à maîtriser des techniques de samouraï, ce qui lui donnait un avantage non négligeable… bien qu’elles restaient imparfaites. A son niveau, difficile de manier sa propre capacité secrète et celles des samouraïs de manière optimale. Néanmoins, ses techniques de kenjutsu restaient redoutables.

“ Tu peux compter sur moi dans tous les cas. Nous sommes des camarades du feu, c’est le principal. “

Déclara t-il solennellement malgré son ton placide, qui n’était que l’expression de sa personnalité. Akira était bel et bien motivé par l’esprit de camaraderie malgré une solitude qu’il n’avait pas choisie.

“ Mieux vaut économiser nos forces. Nous ne savons pas s’ils accepteront de nous accueilir de nuit et difficile de regrouper des informations dans ces conditions. On ferait mieux de dormir un peu avant et de le rejoindre au petit matin. “

Proposa t-il en réponse à la jeune femme, qui semblait de toute manière avoir du mal à avancer sous cette chaleur.

_________________
Mission libre B - Les imbuvables baroudeurs Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Shinrin Taka
Shinrin Taka

Mission libre B - Les imbuvables baroudeurs Empty
Lun 24 Aoû 2020 - 15:37
« Je préfère l’ombre, oui. » Taka se déplaçait sur le côté pour se mettre à l’ombre des arbres qui jonchaient la route.

« Pas grand-chose non plus. Mon fûton est faible face au katon et je suis mauvaise au taijutsu. Ma spécialité est le ninjutsu. » Déclarait la ninja impassiblement, alors qu’elle raclait sa gorge sous la soif. Elle terminait en buvant une gorgée d’eau dans sa gourde. « D’accord, alors nous économiserons nos forces. »

Apparemment, elle pouvait compter sur son coéquipier. Après, les mots n’étaient toujours que des mots, et aussi, qui aurait répondu le contraire ? Taka se méfiait toujours de cet homme, mais disons qu’elle lui accordait le bénéfice du doute. Ça aurait été bien de pouvoir le tester, mais elle ne voulait pas lui mentir en simulant une attaque pendant la nuit ou quoi que ce soit. Elle trouvait ce genre de méthodes assez malsaines.

« Oui... nous sommes des camarades. »

Des camarades. Oui. Ils étaient cela, des camarades. Mais qu’est-ce que ça voulait dire pour elle ? Elle qui ne croyait ni au clan ni à l’empire, pouvait-elle vraiment le considérer comme camarade ? Pragmatique encore et toujours, Taka se ravisait dans ses réflexions, concluant que pour l’instant elle était une guerrière de l’Empire et Akira en était autant et que donc pour l’instant, ils étaient des camarades. Toutefois, elle ne pouvait s’empêcher de se poser une question qui lui brûlait les lèvres.

D’une curiosité sans bornes, elle déclarait de sa voix douce et passive. « Mais, si nous n’étions plus camarades du feu, resterions-nous camarades ? Jusqu’où va cette camaraderie dont tu parles ? Si l’un des samourais était une connaissance à toi, un ami, est-ce que nous serions encore camarades ? J'aimerai savoir quelle flamme t'anime Akira. Pourquoi tu te bats ? » Ses yeux se tournaient vers Akira, en attentes d’une réponse.

Les deux ninjas marchaient dans le but de rejoindre leurs objectifs. Les heures passaient et le soleil tombait de plus en plus bas. « Je pense que pas loin il y a une cabane en bois qui sert de halte aux voyageurs. On pourrait y passer la nuit ? » Taka déployait sa carte et pointait de son index une position en montrant à Akira.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10384-shinrin-taka-termine
Kogami Akira
Kogami Akira

Mission libre B - Les imbuvables baroudeurs Empty
Lun 24 Aoû 2020 - 17:04


Taida 怠惰


Tenant son katana en mains, Akira ne semblait jamais l’accrocher à sa taille ou son dos comme le faisaient pourtant la majorité des combattants. Le soldat avait toujours fait comme ça, maniant son arme comme s’il s’agissait de l’un de ses propres membres sans jamais qu’elle ne le quitte. En effet, bien qu’il se devait de toujours la garder d’une manière ou d’une autre et donc sacrifier un peu de mobilité, cette manière de combattre en surprenait plus d’un… et prenait inévitablement au dépourvu les moins attentifs. Car, aussi attaché à l’honneur était-il, le Kogami restait quelqu’un de relativement fourbe dans son style de combat. Et sa maîtrise de la sensorialité n’arrangeait rien.

“ J’imagine que tu rattrapes ça en Kenjutsu. Ton arme n’est sûrement pas la pour rien. “

Observa t-il. Le taijutsu et le bikujutsu étaient de toute manière bien souvent un choix à faire et celui-ci se faisait naturellement en fonction des affinités de chacun. Akira s’étant souvent battu pour tuer lors de la période où il n’était qu’un vagabond, son choix s’était naturellement porté vers les armes, le soldat préférant l’efficacité des lames et leur tranchant plutôt que les poings.

Ainsi, marchant droit devant lui avec placidité, l’Hijine avait pourtant relevé le doute dans la voix de la jeune femme. Ou du moins, une sorte d’hésitation qu’il avait cru déceler dans sa manière de répondre. Akira ne lui en voudrait pas d’hésiter de le qualifier de camarade, puisqu’ils ne se connaissaient pas. Elle apprendrait bien vite au cours de cette mission que lui faire confiance n’était pas une si mauvaise idée. Après tout, le Kogami portait tout autant attention aux autres qu’à lui-même.

“ Tu l’apprendras bien vite. “

Ajouta-t-il alors que la nuit commençait à tomber, et que la curiosité de sa camarade s’avérait insatiable. Si d’aucun auraient pu s’offusquer ou du moins s’étonner de ses interrogations intrusives, Akira n’en fit rien et se contenta de répondre avec honnêteté. Il n’y avait rien de mal à vouloir en apprendre plus sur lui, de son point de vue. Après tout, il pourrait toujours faire pareil avec elle.

“ Ma camaraderie s’arrête aux portes de l’empire. Les déserteurs sont nos ennemis. Les traîtres aussi. En revanche, quiconque est un citoyen du feu est indirectement un de mes frères ou ma soeur. Après ce que notre pays a vécu, je pense que tout le monde a bien besoin de se serrer les coudes. “

Ce qui voulait donc dire que tout dépendrait des raisons qui pourraient les amener à ne plus être camarades du feu. Akira restait un être sensible et aurait sûrement du mal à tuer un traître s’il s’avérait être un ancien ami, mais le jeune homme se devait de se donner une image de soldat infaillible. Ce qu’il était presque à quelques détails près, des détails dont il ne mettrait pas quelqu’un au courant sur un coup de tête.

“ Et s’il s’avère qu’une de nos cibles est un ancien ami, ça ne changera rien. Je n’ai pas d’amis, et je n’en aurai jamais parmis les bandits qui s’en prennent aux citoyens du feu. “

Ce qu’étaient donc ces gens. Akira n’aurait aucune pitié pour eux, bien qu’il soit du genre à éviter de faire des morts pour rien. Une bonne raclée et un séjour en prison les attendait sûrement, à moins qu’ils ne leur laissent pas le choix.

“ En résumé, je me bat pour l’empire et pour les gens qui y vivent. Ce sont ma famille, et un homme doit toujours protéger les siens. Et toi ? Pourquoi te bats-tu ? “

Demanda t-il en la regardant. En tant qu’orphelin précoce et ancien vagabond, Akira avait pu trouver la rédemption et un foyer au sein de l’empire. Et bien que la solitude continuait de le ronger, le soldat était prêt à tuer pour cela qu’importe en seraient les conséquences. Quiconque tient à quelqu’un ou quelque chose se devrait d’être prêt à tout faire pour le protéger.

Une fois leur voyage bien avancé, la jeune femme sortit une carte, signe de sa bonne préparation et de son efficacité certaine. Akira se réjouissait d’être tombé sur une bonne partenaire de mission, le jeune homme ne gardant pas un bon souvenir de ses missions avec Kohana et Natsumi.

“ Ça me semble être une bonne idée. Je ne savais même pas qu’il y en avait une ici, bien joué. “

Restait à faire l’état des lieux. Taka semblait de toute manière prête à prendre les rênes au moins pour la soirée, si bien qu’il se laissa guider.

_________________
Mission libre B - Les imbuvables baroudeurs Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866

Mission libre B - Les imbuvables baroudeurs

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: