Soutenez le forum !
1234
Partagez

[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana

Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana Empty
Sam 22 Aoû 2020 - 15:19
Sur les traces de la Bête

Alors que je prenais le thé dans la résidence Inuzuka avec Ruth allongé la tête sur mes genoux. Je reçus un nouvel ordre de mission, cette fois-ci l’affaire avait l’air de plus haute importance. Il faut dire que mes précédentes missions n’étaient pas en mesure de me mettre en danger. Il fallait noter que j’étais toujours accompagnée de personne bien plus compétente que moi, la débutante. J’avais remercié la personne qui me l’avait apporté avant d’ouvrir la lettre. Il s’agissait d’une affaire sanglante avec un potentiel cadavre d’enfant en jeu. Il nous faudrait retrouver le corps inerte de l’enfant pour prouver l’existence d’une bestiole sanguinaire. Autant dire que j’étais un bon élément dans cette traque, je pourrais enfin mettre en avant mes talents claniques à l’action. J’y étais assignée avec une certaine « Yamanaka Kohana », les talents de ce clan pouvaient nous être fort utile dans la récolte d’informations. Autant dire que l’empire avait bien placé ses éléments, nous n’avions pas le droit à l’échec.

Le plus logique serait de nous rendre à la capitale pour enquêter auprès de la famille du garçon un certain « Kaban » avant de le retrouver meurtrie, avec un peu de chance peut-être pourrions nous le retrouver à temps. J’espérais sincèrement pouvoir le ramener sain et sauf à sa mère, mais en vue des rumeurs qui circulent dans la capitale cela semblait bien compromis. J’en avais déjà entendu parler, mais j’avais pensé à une simple farce. A l’évidence après la lecture de ces lignes, je ne pouvais plus en douter. Je m’étais donc adressée à cette personne pour l’avertir de mon départ, puis après avoir avalé le restant de ma tasse je m’étais levée pour gagner la sortie. Je restais donc sur mon idée, me diriger vers la capitale pour enquêter. Il faut dire que je ne savais où se trouve exactement la maison du disparu. J’avais connaissance d’un tableau de recherche répertoriant les différentes plaintes des habitants. J’avais espoir de trouver des informations à ce sujet là-bas. Ruth s'était collé à mon flanc pour suivre la cadence de la marche, comme deux petits soldats en exercice. Les maisons défilaient, je pouvais en apercevoir certaines avec une croix rouge marquée sur la porte des demeures. Je n’y avais initialement pas porté attention, les villageois semblaient les nettoyer à l’usure de leur bras. Je pensais à une farce orchestrée par les enfants pour accentuer la panique liée à l’affaire de disparition.

C’était une fois en face du grand panneau en question, que d’un simple coup d’œil j’avais repéré l’annonce en question. Il y avait une note avec le dessin d’un ours, ce qui m’avait choqué en premier lieu c’était la trace de griffures qui entachait l’écrit du papier. Heureusement que les coordonnées du rédacteur y étaient encore lisibles. Je tentais tant bien que mal d’en lire le contenu arraché, mais cela n’avait pas l’air d’être mon fort. Je notais sur un calepin ce que je pouvais sauver de cette affiche. En y pensant, je pouvais peut-être y détecter une trace de l’odeur laissée par la patte de la bête. Avant de pouvoir me concentrer sur ce détail, j’avais aperçu une belle femme aux cheveux roses juste à côté de moi. Il faut dire qu’elle était vraiment très proche et que je ne l’avais pas remarqué avant. Depuis combien de temps elle était là ? Elle ne m’avait pas adressé un mot, mais semblait tout autant intéressée que moi par ce panneau.

Ayuu, perturbée par la situation – Hm… je peux vous aider ? Je peux me décaler si vous voulez, ça me dérange pas.

J’en avais profité pour l’observer avec plus d’attention. Il ne semblait pas l’avoir déjà vu, c’était donc une parfaite inconnue. Je ne comprenais pas tellement ce rapprochement, c’était sans doute du au fait que je m’accaparais l’écriteau. Je trouvais cette femme bien calme, il faut dire que je serais la première à faire une remarque si quelque chose me dérangeait sur l’instant.
Mission:

_________________
Ayuu s'exprime en – #9999FF
[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana 39744_s
avatars ©️ Aimi, ©️ Aditya. ♡
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634 https://www.ascentofshinobi.com/u1393
Bakuhatsu Kenpachi
Bakuhatsu Kenpachi

[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana Empty
Ven 16 Oct 2020 - 12:24


Le soleil se lève une fois de plus dans le pays du feu et sa capitale Urahi, marquant pour la plus part le réveil des habitants de cette grande nation, tandis que de son coté, c’est à cette heure que les muscles encore tout chaud de King commencent à peine à se remettre de la préparation physique qu’ils ont dû subir depuis un peu plus d’une bonne heure déjà.

Suite à cela et seulement après avoir pris sa douche, le blondinet peut enfin passer à table avec son petit frère pour prendre un petit déjeuner riche en protéines animales, un excellent motif pour s’empiffrer de viandes à toute heure de la journée.

Une fois le plein de forces fait pour la journée le soldat pour aller vaquer à ses occupations tandis que son frère se rend à ses cours.

A son arrivé à la base militaire d’Urahi, le blondinet n’eut même pas le temps de dire bonjour qu’un lieutenant lui sauta à la gorge ordre de mission en main. Il s’agissait apparemment d’une mission d’une extrême urgence, et l’une des soldates qui y avait été assigné, une certaine Yamanaka Kohana venait tout juste de désister quelques minutes auparavant, pour se rendre sur une autre mission pour la quelle ses capacités claniques seraient capitale.

De ce fait King était chargé de retrouver une certaine Inuzuka Ayuu, afin de prendre la relève de la mission et partir à la recherche du petit Kaban. Avec les indications qui lui avaient été fournis, retrouver Ayuu ne fut pas bien compliqué, une Inuzuka se promenant avec un énorme mastiff tout noir beaucoup trop imposant pour elle, ça ne court pas les rues, forcement tout le monde l’a remarqué mais madame est compliqué.

Ça ne fut donc pas bien compliquer de remonter la trace de cette dernière jusqu’au babillard tout simplement en demandant son chemin.

- Yo.

King intervint alors qu’Ayuu se présentait a une jeune fille un peu trop proche d’elle, la fille en question s’en alla d’ailleurs a peine quelques instant après, va savoir après, va savoir pourquoi. C’est à croire qu’elle avait une dent contre le blondinet pour une raison ou une autre.

- Yo, tu dois être Inuzuka Ayuu ?! pour la mission de recherche du petit Kaban… Moi c’est King, j’ai été affecté a la mission a l’instant, Kohana ayant été appelle d’urgence ailleurs.



_________________
Teikoku Rassemblement:
Revenir en haut Aller en bas
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana Empty
Sam 17 Oct 2020 - 19:41
La femme à la chevelure teintée de rose ne m’avait dit mot, préférant s’enfuir à la vue d’un blondinet. Ce petit homme s’était contenté d’un mot pour me saluer, je ne le comptais pas cette frimousse dans mes connaissances. Il avait rapidement mis fin à ce mal l’aise pour se présenter, il s’agissait d’un soldat de l’Empire pour remplacer Kohana. Les capacités des yamanaka étaient très prisées, il n’y avait rien d’étonnant de la voir appelé ailleurs. Je ressentais une certaine frustration de ne pas pouvoir faire sa connaissance en ce jour, mais ce n’était que partie remise. Il me fallait faire un topo à mon nouvel équipier pour échanger les informations que nous avions pu récolter sur le chemin.

Ayuu, surprise – Enchantée King, je suis bien la Ayuu que tu cherches et je te présente Ruth mon ninken. J’étais sur le point de chercher des renseignements sur l’annonce, mais j’ai été distraite par la femme qui vient de s’enfuir. J’avais l’impression qu’elle te fuyait… Tu n’es pas du genre à avoir mauvaise réputation auprès des femmes par hasard ? M’enfin, ce n’est pas le sujet.

Je m’étais mise à pointer du doigt le panneau d’affichage pour capter le regard de mon interlocuteur, l’alerte de notre affaire y était affichée. Le papier était toujours marqué des stigmates qu’avait laissés la bête.

Ayuu, pressée – Il y a l’adresse d’une maison sur cette annonce, on devrait s’y rendre. Je ne décèle pas l’odeur d’un animal sur ces traces de griffes, elles doivent être anciennes donc autant laisser tomber cette piste pour l’instant. J’ai croisé des maisons avec la porte peinte d’une croix rouge. Je ne sais pas trop quoi en penser, peut-être une farce des enfants ? Une chose est sûre c’est que cette affaire a l’air très étrange, les habitants semblent perturbés par l’idée qu’un ours géant soit derrière la disparition du petit Kaban. Je te laisse ouvrir la marche, je pense que c’est dans ce coin-là, tu n’as qu’à suivre cette carte.

Je lui avais tendu une petite carte griffonnée indiquant les différents quartiers de la ville. Il était temps de faire face à la famille de ce malheureux enfant, j’espérais naïvement pouvoir le retrouver en vie. Cet espoir animait mon empressement à vouloir résoudre cette affaire, mais nous n’avions pour le moment aucune piste. Il nous fallait également récolter des informations auprès des villageois pour avoir une idée des rumeurs qui parcouraient la capitale.

_________________
Ayuu s'exprime en – #9999FF
[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana 39744_s
avatars ©️ Aimi, ©️ Aditya. ♡
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634 https://www.ascentofshinobi.com/u1393
Bakuhatsu Kenpachi
Bakuhatsu Kenpachi

[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana Empty
Dim 18 Oct 2020 - 14:16


Ca ne fut pas bien compliqué de remonter jusqu’à l’Inuzuka et c’était tant mieux, passer des heures à chercher quelqu’un n’était pas une expérience fort agréable, et encore moins le point fort du Bakuhatsu contrairement à sa camarade, mais c’est à cette tâche qu’il était amené a s’atteler pour cette mission. Un duo plutôt bien équilibré pour le coup, Ayuu serait plus que précieuse pour les inspections et la traque tandis que si jamais un combat devait avoir lieu, King ne se gênerait pas pour déployer sa pleine puissance.

- Pas du tout, qu’est-ce que tu vas imaginer… Je ne la connais même pas.

Au contraire, le blondinet était du genre à avoir du succès auprès de la gente féminine, par contre une malédiction voulait qu’il se retrouve toujours seul. A ce jour il avait vu la mort emporter avec elle déjà deux personnes avec lesquels il s’était profondément attaché. Il préférait donc de ce fait s’abstenir de faire souffrir d’avantage d’innocents. Cela n’y changeait rien au fait qu’il comptait un certain nombre d’admiratrices par ci par là. D’ailleurs l’Inuzuka en faisait elle aussi partie ?!

- Quand même… un ours géant en plein cœur d’Urahi, ça ne se cache pas si facilement, ça aurait déjà fait beaucoup plus de dégâts normalement en plus. A mon avis il n’y a pas d’Ours impliqué dans cette histoire, mais pourquoi inventer une histoire pareille ?!

King récupéra finalement la carte qui lui avait été tendu par sa camarade, grand habitué des recoins d’Urahi, il n’en avait pas forcément besoin, mais vu qu’elle était si généreusement offerte, le blondinet l’accepta et ouvra finalement la marche vers la maison du jeune Kaban.

- Merci pour les informations, tu as déjà bien avancé, discuter un peu avec les parents de Kaban nous aiderait grandement, mais il faut se dépêcher dans l’éventualité qu’il y ait encore des chances de le retrouver en vie.

_________________
Teikoku Rassemblement:
Revenir en haut Aller en bas
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana Empty
Dim 18 Oct 2020 - 15:19
King ne pensait pas être un larron avec le cœur des femmes et c'était rassurant de l'entendre le dire. Je n'aimerais pas avoir vil coéquipier avec mes congénères, cette femme s'était sans doute enfuie pour une autre raison. Pour cette affaire nous n'avions pas le temps de s'attarder sur ce genre de détail. Mon acolyte semblait tout autant intrigué que moi sur la plausible existence de la bête. A bien y regarder, il était vrai que les quartiers d'Urahi n'avaient pas été endommagés. Je n'arrivais pas à déceler l'utilité du mensonge, mais en était ce bien un ? Je voyais mal une famille dans le deuil rependre de fausses rumeurs. Il nous fallait aller à leur rencontre pour en avoir le cœur net, je sentais mon sang bouillir à l'idée de retrouver une bête impliquée dans la mort d'un enfant. Le lien empathique qui me liait à Ruth était ce qui avait de plus précieux à mes yeux, je ne voulais pas imaginer des animaux hostiles à l'Homme.

Ayuu, perdue dans ses pensées – Bien observé King, cet animal s'il existe réellement ne doit pas être une bête si féroce.

King semblait du même avis, nous devions trouver la famille de ce petit Kaban pour récolter des informations. Il ne fallait pas faire de conclusions hâtives avec si peu d'éléments. Je suivais donc le jeune blondinet, déambulant dans les ruelles d'Urahi pour toquer à la porte d'une bâtisse. Je m'étais empressée de toquer à la porte après confirmation de mon collègue sur l'adresse en question. C'était une femme d'une trentaine d'années qui était venue nous ouvrir, son visage semblait creuser par la fatigue et sa taille amaigrie. Il devait s'agir de la mère de Kaban, mais il nous fallait vérifier avant d'entrer.

Ayuu, timide – Bonjour, nous sommes des soldats envoyés pour l'affaire de disparition du petit Kaban...

La femme avait rapidement percuté l'information que je venais de lui révéler, ses yeux s'étaient alors écarquillés laissant ses bras faire signe d'entrer. Je la trouvais bien silencieuse, mais le travail nous confrontait à toutes sortes de personnes. Nous avions donc répondu à son invitation, s'installant dans des fauteuils qui nous avaient été indiqués. L'inconnue nous avait proposé de quoi nous réchauffer avec des boissons chaudes, j'avais opté pour une tisane estimant que cela pouvait la mettre en confiance. Ce n'est qu'après une dizaine de minutes, qui m'avait semblé une éternité pendant lesquelles je m'étais contenté de toiser le plafond sans un mot, que la femme s'était enfin mise à parler.

Fumie, dont la voix semblait se déchirer – Je suis Fumie, la mère de Kaban... je vous remercie d'être venu à ma rencontre. Mon fils a disparu il y a quelques jours déjà... oh mon pauvre enfant, je me meurs d'inquiétude. C'est à cause de cet ours... Kaban aimait bien aller le voir pour jouer avec lui disait-il. Il aimait jouer dans le bois qui se trouve non loin d'ici, mais jamais je n'aurais imaginé une telle chose. Vous imaginez... mon bébé jouer avec cette bête féroce ? Bien sûr, dès que je m'en suis rendue compte je lui ai formellement interdit de sortir jouer avec ce... monstre. Ce n'est que deux jours après que mon fils avait disparu. Il a dû s'enfuir pour jouer avec cette bête et... se faire... mon pauvre enfant, pardonne moi.

Elle n'avait pas réussi à finir sa phrase, se laissant tomber au sol en sanglot. Cette histoire demandait plus ample réflexion, la bête existait donc vraiment ? L'avait-elle déjà vu ? Son discours semblait décousu, il était difficile d'en conclure une piste. Je m'étais rapproché de la dame pour lui donner un peu de soutien dans cette épreuve difficile, lui cajolant le dos de quelques tapotements.

Ayuu, se voulant rassurante – Ne vous en faites pas Madame, nous sommes là pour retrouver votre fils. Je suis une Inuzuka, il n'y a pas d'inquiétude à avoir je trouverais une piste en un temps record. Mon partenaire... est doué en combat ? Il sera affronté la bête, je suppose. Pouvez-vous répondre à quelques questions avant que nous puissions partir ? Cette bête... vous l'avez déjà vu ?

Je ne connaissais pas les facultés dont mon acolyte était doté, mais j'imaginais aisément qu'il était plus puissant que moi. Après tout, je n'étais qu'une soldate débutante, il n'était pas bien compliqué pour être qualifié de la sorte. Je lançais un regard à King comme pour lui indiquer de prendre un verre d'eau sur la table pour l'amener à cette femme. Je n'aimais pas jouer ce rôle, mais je ne voyais pas d'autres solutions pour obtenir les informations dont nous avions besoin. D'un côté, je ne pouvais pas comprendre l'étendue de la peine de perdre son enfant. Je sentais simplement une partie de moi se craqueler au rythme de ses sanglots, j'espérais retrouver Kaban en vie pour le ramener à sa mère. Fumie avait répondu d'un simple « non » de la tête pour m'indiquer ne pas avoir vu la bête.

Au même moment, un homme un peu plus âgé était descendu de l'étage. Il semblait avoir entendu notre conversation, puisqu'il n'avait pas hésité à prendre la parole. Il s'était rapproché de sa femme pour la tenir dans ses bras, je lui avais laissé la place pour rejoindre mon coéquipier.

Okura, d'une voix monocorde – Je suis le père de Kaban. Je n'ai vu qu'une ombre se tenir près de mon fils, elle semblait si large qu'il doit s'agir de celle d'un très grand ours. Il est courant de croiser ces animaux près des montagnes, mais il faut traverser la forêt et ce n'est pas la porte à côté. Il faut compter plusieurs heures à pied, ce n'est pas facile pour un si jeune garçon. J'ai déjà fouillé les environs, mais je n'ai trouvé aucune trace de notre fils. Je ne peux pas trop m'éloigner de la maison en laissant ma femme dans cet état... je compte sur vous pour sauver Kaban.

Je m'étais rapproché de mon camarade pour lui laisser la parole, je me voyais mal prendre les rênes dans une telle situation. En réalité je me trouvais bien trop faible pour endosser de telles responsabilités, mon souhait de sauver cet enfant était-il assez fort pour réussir ?

_________________
Ayuu s'exprime en – #9999FF
[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana 39744_s
avatars ©️ Aimi, ©️ Aditya. ♡


Dernière édition par Inuzuka Ayuu le Dim 18 Oct 2020 - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634 https://www.ascentofshinobi.com/u1393
Bakuhatsu Kenpachi
Bakuhatsu Kenpachi

[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana Empty
Dim 18 Oct 2020 - 16:35


En moins de temps qu’il ne fallait pour le dire, les shinobis du feu s’étaient rendu à la maison du jeune Kaban, Ayuu fut celle qui frappa à la porte de la famille avant qu’une femme ne vienne leur ouvrir la porte, une certaine Fumie, la mère de Kaban donc.

Cette dernière une fois les présentations faites par Ayuu, tenta tant bien que mal d’expliquer la situation aux shinobis du feu. On pouvait déjà voir que ce n’était pas très facile pour elle, mais il fallait bien qu’elle le fasse pour que les soldats du feu puissent avancer sur leur mission. La dame s’effondra finalement en sanglot alors qu’elle s’imaginait le pire des scénarios possible pour son fils.

L’Inuzuka une fois de plus agit de manière prompte pour aller essayer de consoler comme elle le pouvait la dame, mais on voyait bien que ce n’était pas son fort. Elle fit finalement signe au Bakuhatsu lui aussi assez gêné par la situation de l’aider à servir de l’eau a la maman de Kaban.

Apres un bien long moment de gêne, le mari de Fumie se présenta finalement pour prendre la relève et continuer de consoler son épouse, tout en expliquant à son tour sa version des faits et exposant les informations dont il disposait. Il était effectivement question d’un vrai ours dans cette affaire, c’était plutôt inattendu, mais à présent le duo savait à quoi s’en tenir.

Ayuu déjà très ému par la scène se rapprocha finalement de King bien déterminé à donner son maximum pour retrouver le jeune fils du couple. Avec conviction, le Bakuhatsu sa main sur la tête de son équipière pour la rassurer, avant d’annoncer au couple.

- Merci pour vos renseignements, ils nous seront certainement utiles. Je vous promets que nous donnerons le maximum pour retrouver votre fils.

Le blondinet exprimait tout de même un poil de retenu dans sa déclaration ne pouvant garantir l’état dans lequel ils retrouveraient le petit Kaban. Quoi qu’il en soit l’ours ne s’en sortirait pas indemne si jamais il avait hôte la vie au garçon, ce serment ne valait pas la peine d’être dit à haute voix car cela ne rendrait pas au couple leur fils si le pire s’était produit, mais King se l’était fait a lui-même intérieurement, Ayuu lui en voudrait peut en tant que maitresse d’une bête de s’en prendre à une autre, mais ce mal serait nécessaire pour que pareil chose ne se reproduise plus.

King regarda finalement l’Inuzuka.

- Si on s’en tient à leur témoignage, cherchons Kaban et nous trouverons l’ours, je pense que tu es la mieux placé pour cette tâche, toi et Ruth devriez pouvoir retracer son odeur ?! ça fait un moment déjà qu’il a disparu, son odeur doit s’estomper, mais je crois que vous en êtes capable.

_________________
Teikoku Rassemblement:
Revenir en haut Aller en bas
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana Empty
Dim 18 Oct 2020 - 19:26
King avait opté pour me rassurer en imposant sa main sur le haut de mon crâne. J’avais ressenti comme un sentiment de sécurité me disant de ne pas m’inquiéter. King m’apparaissait comme un chic type, du moins il avait réussi à me faire reprendre mes esprits. Je l’avais laissé saluer les parents de Kaban avant de rejoindre l’extérieur. Le temps nous était compté, il nous fallait absolument retrouver cet enfant vivant. Je ne voudrais pas me charger d’annoncer la mort du petit à ses parents.

Ayuu, un peu déboussolée – Merci King, j’avais perdu mes moyens.

Mon coéquipier m’avait demandé d’utiliser mes talents claniques pour retrouver la trace de Kaban, si on suit cette piste on tombera nez à nez avec l’ours. Il nous faudra faire preuve d’une grande vigilance pour ne pas s’attirer les foudres de la bête. Pour capter l’odeur du petit il me fallait une idée sur ce que pouvait sentir le gamin. Heureusement, Ruth s’était enfin décidée à sortir de la maison avec un doudou en forme de lapin dans sa gueule. Elle devait sans aucun doute appartenir à la victime. C’était tout ce dont nous avions besoin pour commencer la traque. Prenant alors délicatement la peluche dans mes mains, je tentais d’en capter quelques traces de son propriétaire et bingo. Il y avait bien de quoi s’orienter dans leur direction, plein nord. Ruth était le plus à même de nous guider, ayant des sens olfactifs plus développés. Je n’avais aucune envie de prendre ma forme bestiale devant mon nouvel équipier, mais je n’avais pas bien le choix pour maximiser nos chances de suivre l’odeur de Kaban. Griffes, crocs s’allongèrent après avoir afflué un peu de chakra dans mon corps me permettant ainsi de prendre des traits canins.

Ayuu, mal à l’aise – On devrait partir pour le nord en traversant le foret que nous avait indiqué le père de famille. Malheureusement, je ne pourrais pas déterminer avec précision leur emplacement. Il faudra qu’on cherche des empreintes ou des taches de sang sur la route… Suit moi King.

J’avais rangé le lapin en peluche dans ma sacoche ninja, pensant pouvoir la rendre à son propriétaire plus tard. Il me fallait bien m’imprégner de cette odeur pour ne pas perdre sa trace. La marche s’annonçait plutôt longue, il était plus agréable de faire connaissance sur le chemin. L’important était de résoudre cette affaire pour le compte de l’Empire.

Ayuu, formelle – Tu penses que cette bête a vraiment fait du mal au petit ? J-je n’aimerais pas croiser un animal sanguinaire, ça me fendrait le cœur. Il faut qu’on retrouve Kaban et qu’on le ramène en vie… coûte que coûte ! Fais attention à ce qu’il nous entoure, on pourrait trouver des indices. Un enfant ne peut pas se volatiliser sans laisser de trace, encore moins un ours.

Une fois sortie de la capitale, une étendue d’arbres se tenait face à nous. Il devait s’agir du bosquet dont les parents de Kaban nous avaient parlé un peu plus tôt. J’indiquais du bout du doigt la direction à prendre à mon acolyte, nul doute sur le fait que nous allions devoir nous enfoncer dans les bois.

_________________
Ayuu s'exprime en – #9999FF
[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana 39744_s
avatars ©️ Aimi, ©️ Aditya. ♡
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634 https://www.ascentofshinobi.com/u1393
Bakuhatsu Kenpachi
Bakuhatsu Kenpachi

[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana Empty
Dim 18 Oct 2020 - 22:04


Le moment gênant de faire face à un couple complètement déboussolé était désormais derrière les shinobis du feu, qui pouvaient des lors s’atteler à leur tâche.

L’Inuzuka elle aussi un peu déboussolé un temps avait aussi retrouvé ses esprits, ce qui était de bonne augure pour la suite de la mission. Rien de mieux qu’un équipier a 100% mentalement et confiant en ses capacités pour partir en mission, surtout lorsqu’elle aurait un rôle clé a joué pour sa réussite.

- Pas de quoi, tu aurais fait pareil pour moi non ?!

Les soldats se connaissaient à peine, mais une certaine relation de confiance s’installait rapidement entre eux, en espérant qu’elle ne fasse que se renforcer et perdurer dans le temps, la synergie pouvait être a elle seul un facteur décisive en période d’adversité.

Un instant plus tard, l’énorme chien a la fourrure noir ramena un objet appartenant au jeune Kaban, un ours en peluche ce qui permettrait Inuzuka d’identifier très clairement l’odeur qu’ils étaient censé suivre. Pour plus d’efficacité, la maitresse canine changea de forme pour adopter une forme plus bestiale pas anodine au Bakuhatsu qui avait déjà eu l’occasion de la voir en action et même de l’affronter, à quelques reprises avec la première Inuzuka qu’il avait rencontré au sein de l’empire en la personne d’Inuzuka Sakka, lieutenant de l’unité coloniale a l’époque.

Comme on dit l’union fait la force, nul doute que l’équipe serait beaucoup plus efficace avec deux truffes plutôt qu’une. L’Odeur de Kaban bien enregistré, les Teikokujins se lancèrent à ses trousses en direction du nord.

- C’est bizarre en effet, ils disent que leur fils s’en est allé plusieurs fois pour rejoindre l’ours, le père affirme même avoir vu une silhouette d’ours près de leur fenêtre, mais personne n’a dénoncé de violence, même dans les maisons alentours. Quand j’y pense on aurait peut-être dû les interroger un peu aussi d’ailleurs. En plus sa mère a parlé de jouer avec l’ours… Personne ne « joue » avec un ours et reviens en vie.

Une idée saugrenue commençait alors à germer dans l’esprit du Bakuhatsu, ce ne serait pas la première fois qu’on voyait ca après tout, mais le blondinet préférait ignorer totalement cette possibilité, Kaban restait toujours potentiellement en danger.

- Tu as toujours sa trace ?!

King continuait de suivre les indications d’Ayuu, mais quelques fois le binôme se retrouvait dans l’obligation de se fier à autre choses que l’odorat, comme des traces de pas encore fraiche ou des griffures sur les arbres, des courant d’eau parfois, l’idéal pour la pêche, à mesure qu’ils s’enfonçait dans les bois, l’odeur étant parfois imperceptible ou alors beaucoup trop parasité, la nature et sa faune étant omniprésent a ce stade.

- Je vois une caverne la haut, pas trop d’activité autour, en général les autres bêtes ne vont pas trop trainer autour de l’antre d’un ours. Qu’est-ce que tu en pense ?! on va jeter un coup d’œil ?! Au fait c’est tes affinités élémentaires, au cas où nous aurions besoin de nous éclairer une fois à l’intérieur, je préviens moi c’est le doton.

_________________
Teikoku Rassemblement:
Revenir en haut Aller en bas
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana Empty
Lun 19 Oct 2020 - 9:51
Un lien de confiance c’était rapidement établi entre nous, l’apparence enfantine de King devait me mettre en confiance. Il faut dire qu’il avait réussi à canaliser mon angoisse naissante, attestant que j’aurais fait de même pour lui. J’avais répondu à son évidence d’un simple hochement de tête pour appuyer ses dires. Je lui en étais reconnaissante et je comptais bien lui rendre l’appareil plus tard. Pour l’heure la mission était d’une importance capitale, la vie du jeune Kaban était en jeu.

Cette histoire nous paraissait de plus en plus étrange, comme le disait King un enfant ne joue pas avec une bête sauvage surtout si on lui prête de mauvaises attentions. Il était également vrai que les habitations n’avaient pas été abîmées et que personne n’avait dénoncé de violence. Notre hâte nous avait précipités en direction du nord, suivant la seule piste que nous avions sans même interroger les voisins et autres villageois. Je comprenais les inquiétudes de mon coéquipier, mais je n’avais pas cette habitude de penser à tout. Dès que je flairais une piste je m’y tenais sans me laisser parasiter par d’autres, je n’avais donc pas eu la pensé de demander aux passants des alentours. J’avais également un peu honte de me montrer sous ses traits bestiaux.

Ayuu, surprise – Oui, c’est très étrange. Je redoute un peu ce qui nous attend là-bas, mais pour le moment je ne sens aucune odeur de sang. C’est plutôt bon signe... Continuons !

J’avais perdu la trace de l’enfant à certains moments où l’air se faisait dense et humide. Je redoutais que la pluie nous tombe dessus avant même que nous réussissions à trouver de quoi nous abriter. Si une averse se prépare les traces de la bête allaient être effacées, il fallait nous hâter. Heureusement pour nous Ruth était un fin traqueur, trouvant ainsi différentes traces qu’avait laissées la bête. J’étais surprise de constater que King avait aussi des prédispositions pour l’observation, trouvant de lui-même des indices sur la bête. Il avait même repéré une taverne, les ours étaient réputés pour s’y abriter pour passer la nuit et du mauvais temps. Les animaux ressentent plus facilement l’humidité et avec cette pluie qui se prépare, il était évident que la bête avait cherché à s’abriter. Il était possible de tomber nez à nez avec l’ours dans cette caverne.

Ayuu, avec un sourire gêné – Alors, je vais te décevoir… je ne maîtrise que le suiton. On peut laisser tomber la luciole humaine. Ruth a une meilleure vision que nous dans le noir, j’imagine qu’on va devoir compter sur ça. On va attacher deux cordes à Ruth pour ne pas se perdre. Par contre, j’ai l’impression qu’il va finir par pleuvoir, cette grotte semble être la seule issue. Je pense sentir l’odeur du petit là-dedans, mais avec l’humidité dans l’air mon odorat n’est plus très fiable. Ruth semble désorienté lui aussi.

Je m’étais attelée à la tâche, attachant mon fidèle compagnon de liens pour pouvoir nous guider à tâtons dans l’obscurité. J’avais tendu une des cordes à King, la scène pouvait sembler cocasse et déshonorante pour mon ninken, mais ce n’était pas comme si nous avions d’autres choix. Ce n’était que devant l’antre que nous avions pu remarquer que des brindilles avaient été éparpillées ici et là. Certains morceaux de bois semblaient assez larges pour nous servir de torche.

Ayuu, pressante – Tu n’aurais pas de quoi faire une étincelle ? Ou un briquet ? Je pense qu’on peut se servir de ces morceaux de bois pour nous éclairer, mais ça ne va pas s’allumer tout seul. Sinon on reste sur l’option de compter sur les yeux de Ruth, mais je sens que ça va être compliqué si on finit par se faire attaquer sans le voir venir.

Je ne connaissais rien de ses capacités claniques, il ne m’avait délivré que son prénom : King. Beaucoup de capacités spéciales ne dépendaient pas de clans donc le nom de famille n’était pas systématiquement donné lors des présentations.

_________________
Ayuu s'exprime en – #9999FF
[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana 39744_s
avatars ©️ Aimi, ©️ Aditya. ♡
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634 https://www.ascentofshinobi.com/u1393
Bakuhatsu Kenpachi
Bakuhatsu Kenpachi

[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana Empty
Lun 19 Oct 2020 - 18:11


Les soldats avaient su s’orienter de manière correct jusqu’à ce qui semblait être l’antre de la bête. Ayuu n’avait encre senti aucune race de sang humain le long du trajet, ce qui était de plutôt bonne augure, maintenant une certaine lueur d’espoir dans l’esprit des shinobis.

King espérait que sa camarade ait une certaine affinité pour le feu, comme ils auraient pu allumer une torche afin de s’éclairer une fois dans la grotte, malheureusement l’affinité de l’Inuzuka était celle de l’eau, encore pire pour imaginer allumer un feu, à moins que les génies de l’unité de recherche, aient a ce jours trouvé une solution pour faire du feu à partir d’eau.

Finalement il fallait opter pour la vision nocturne du Ninken pour s’orienter a l’intérieure de la grotte, avec la pluie qui approchait, les soldats ne pouvaient pas se permettre de rester plus longtemps a l’extérieure, a moins de vouloir finir complètement trempé, ce qui n’aurait pas été forcement très agréable pour les Inuzuka, que ce soit pour la fourrure de Ruth, ou encore la chevelure d’Ayuu, le blondinet n’avait quant à lui aucun stress face à cela, lui qui s’entrainait a être paré a tous les climats dans sa fonction de soldat de l’unité coloniale, potentiellement amené à voyager un peu partout.

Les shinobis tombèrent finalement sur un grand tas de brindilles qui pourraient potentiellement servir à faire du feu, ou pourquoi pas qui auraient déjà servir à faire du feu. Pourquoi tout ça à cet endroit ?! A ce que le blondinet sache, les ours ne faisaient pas de feu. Suivant les indices qu’ils avaient découverts jusqu’ici, les espoirs du blondinet de retrouver le petit Kaban sains et saufs se voulaient grandissant, aucune trace de violence notoire, pas d’odeur de sang, du feu de bois dans une grotte, la pensé qui lui avait traversé l’esprit plus tôt pourrait peut-être s’avérer réel.

- Ce n’est pas ce qu’il y a de plus pratique pour faire du feu, mais je peux tout de même essayer. Tiens moi ça bien droit s’il te plait Ayuu.

Le blondinet ramassa quelques brindilles sur le sol qu’il fit tenir bien droit à l’inuzuka avant d’approcher lentement ses paumes de mains vers les extrémités tentant de les entourer le plus possible. Le blondinet fit durer le suspense sur ce qu’il allait faire un moment avant de changer complétement de visage pour un aire plus sanguinaire.

- Tu es tombé dans le piège, c’est la fin.

Le blondinet déclencha ensuite une grosse explosion dans le vide avant de pouffer de rire, il espérait que sa blague n’avait pas été mal prise par l’Inuzuka, mais il fallait bien la détendre un peu maintenant qu’il suspectait que Kaban était en vie.

- Non c’était une blague, j’espère que tu ne m’en veux pas trop pour ça. En fait je commence à penser que Kaban est encore vie… Allé retiens moi ça.

En même temps que le blondinet approchait ses paumes de mains autour des extrémités des brindilles, il déclenchait en continue des petites explosions en chaines en espérant enflammer les embraser sans les détruire totalement.

- Pas de trace de sang, pas de trace de violence, du feu dans une grotte, ça laisse penser que quelqu’un se serait potentiellement abrité… ou s’y abrite encore d’ailleurs.

A peine les torches allumées, d’un mouvement vif, le blondinet s’éleva dans les aires, évitant de justesse le puissant coup de patte que l’ours dans son dos avait tenté de lui assener. Le blondinet chuta ensuite par un puissant coup de pied explosif dans la face de l’ours afin de le repousser loin de l’Inuzuka.

- Tu te montres enfin.

_________________
Teikoku Rassemblement:
Revenir en haut Aller en bas
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana Empty
Mar 20 Oct 2020 - 23:07
Mon coéquipier semblait avoir un atout dans sa manche pour nous permettre de mettre le feu. Il en était venu à me faire tenir une brindille pour y entourer ses paumes. Je ne parvenais pas à comprendre ce qu’il essayait de faire, comment comptait-il faire du feu avec ses mains sans maitriser le Katon ? Avait-il une capacité clanique lui permettait de générer une étincelle ou ... une explosion ?! A peine avais-je eu le temps de comprendre la nature des pouvoirs de mon partenaire qu’une explosion retentit pour accompagner ses menaces. Sous cette forme bestiale, mon ouïe était plus développé qu’un humain ce qui m’avait obligé d’imposer mes mains sur mes oreilles, fermant les yeux de toutes mes forces en craignant le pire. En entendant les éclats de rire de King et son ton enjoué, il était évident qu’il s’agissait bien là d’une blague. Il avait même la certitude que Kaban soit en vie, d’où ce relâchement. Je trouvais sa manière de se d’étendre… particulière, mais je ne pouvais pas vraiment comprendre les rites des autres clans. Je ne pouvais qu’imaginer la surprise qu’avait pu ressentir Ruth, mais il était un ninken sage sachant identifier les comportements hostiles de ceux qui ne l’étaient pas.

Ayuu, avec une moue boudeuse – Tu m’as fait peur King ! Mes pauvres oreilles, tu y penses ?! Les animaux sont plus sensibles que les hommes aux bruits. Avec un peu de chance tu vas nous faire sortir l’ours en furie. Cette fois pas d’entourloupe, on est pas encore sûr que Kaban soit en vie ! Je me sens un peu moins stressée bizarrement, mais va pas prendre cette habitude avec moi, d’accord ?!

La technique du blondinet était parvenue à enflammer les morceaux de bois. Aussitôt équipés de nos torches, nous avions pu être surpris par une attaque directe. L’auteur de ce méfait n’était autre qu’un ours qui avait sans doute dû être dérangé par la blague de mon camarade. King avait rapidement réagi, esquivant le coup de patte de l’ours avant de l’éjecter d’un coup de pied explosif. J’avais conscience que mon équipier voulait simplement s’assurer que la bête ne nous atteigne pas, mais je ne pouvais m’empêcher de ressentir un pincement au cœur de la voir ainsi traitée.

Ayuu, troublée – King, c’est normal qu’il t’attaque avec l’explosion de tout à l’heure ! Il a sans doute pris peur ou il cherche à protéger quelqu’un...

C’est à ce moment-là, qu’un petit garçon vint s’interposer comme pour défendre l’ours. Il avait crié, suppliant à King de laisser son ami tranquille. Le gamin semblait assez jeune, je dirais même qu’il est dans la même tranche d’âge que Kaban. Je trouvais ça amusant de constater que nous n’avions même pas pensé à savoir à quoi il ressemblait. Aucune indication sur la couleur de ses yeux, ses cheveux ou même les habits qu’il portait la veille de la disparition. Toutefois, l’odeur qui émanait de l’enfant semblait correspondre avec celle de la peluche, l’amitié avec un ours, tout semblait coller pour dire avec certitude qu’il s’agissait de l’enfant disparu. J’avais donc opté pour sortir le doudou de ma sacoche pour la présenter à l’individu. N'hésitant pas de donner un coup de coude à mon camarade pour l'inciter à s'excuser.

Ayuu, d’une voix douce – On est désolée, on ne voulait pas faire de mal à ton ami. Je suis Ayuu et voici mon coéquipier King. Regarde, j’ai aussi un ami à poils, il s’appelle Ruth et il compte énormément pour moi. Ton ami l’ours a un nom ? Il semble s’être attaché à toi, il ne cherchait qu’à te protéger en s’attaquant à King. Je crois que cet objet est à toi, tes parents se font un sang d’encre… pourquoi as-tu fugué Kaban ?

Je m’étais accroupie pour témoigner mon pacifisme, je ne voulais pas apeurer le petit davantage. C’était un soulagement de le voir en vie. J’en avais même versé quelques larmiches de joie, la pression était retombée. L’idée de rapporter la dépouille d’un enfant à ses parents était bien la dernière chose que j’aimerais faire.

_________________
Ayuu s'exprime en – #9999FF
[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana 39744_s
avatars ©️ Aimi, ©️ Aditya. ♡
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634 https://www.ascentofshinobi.com/u1393
Bakuhatsu Kenpachi
Bakuhatsu Kenpachi

[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana Empty
Dim 22 Nov 2020 - 15:38


Bah quoi ?! Ils se font attaquer, et voilà que le blondinet doit s’excuser pour légitime défense ?! Quoique… Détournant légèrement le regard avec une tête presque boudeuse.

- Pff, ouais désolé.

Au moins il semblait que le binome Teikokujin avait retrouvé la trace du petit Kaban, et vivant de surcroit. L’Inuzuka du groupe avait confirmé grâce à l’odeur du gamin qu’il s’agissait bien de Kaban. Elle prit donc les devant pour apaiser la situation avant que qu’un Ours ne finisse blessé et en profiter pour se présenter auprès de l’enfant. Un job finalement adapté pour une femme.

Au même moment, il se mit à pleuvoir dehors, des conditions idéales pour s’asseoir autour d’un bon feu de camps et l’histoire de comment un Ours avait rencontré un jeune mineure et avait par flasher sur lui.

Bon finalement après avoir écouté le petit Kaban, ça ne s’était pas tout à fait passé comme ça. En fin de compte leur histoire s’avère être plutôt passionnante, un Ours sauvage et errant qui finit par se lier d’amitié avec un jeune garçon. Alors c’est comme ça qu’on devient Hokazuka ?!

- Ah, mais de la a quitter la maison quand même… Tes parents se font beaucoup de soucis pour toi tu sais ?!... Bon sinon si c’est ce que je crois, vous deux vous êtres entrain de former un beau petit binôme d’Hokazuka, il va quand même falloir vous ramener en ville pour confirmer tout ça, et si c’est le cas, ton Ours devra tout de même rester en observation pour être dressé un par d’autres Hokazuka, Ayuu pourrait aussi en charger ?! Je sais pas, je ne m’y connais pas très bien en dressage d’animaux. Mais il faudra passer par chez toi avant tout et le plus rapidement possible.

_________________
Teikoku Rassemblement:
Revenir en haut Aller en bas
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana Empty
Mer 25 Nov 2020 - 18:34
Le blondinet avait opté pour s’excuser, malgré le coup de coude j’espérais ne pas l’avoir contraint à le faire. Il était important de ne pas froisser les autres et ravaler sa fierté, j’étais contente de constater que King savait faire preuve de discernement. Je lui avais adressé un sourire chaleureux pour le remercier de son initiative, il avait le mérite d’écouter ses partenaires.

Le petit Kaban nous avait expliqué la situation, le déroulement de leur rencontre et comment ils s’étaient liés d’amitié. Une histoire passionnante que je raconterais à mon retour, il y avait de quoi émouvoir l’amoureuse des bêtes que j’étais. Kaban était encore trop jeune pour entrer dans l’académie, mais il pourrait assurément s’y présenter avec son ours dans quelques années en tant qu’Hokazuka.

L’important était de ramener le petit chez ses parents inquiets, ils n’accepteraient pas aussi facilement la présence de l’ours au côté de leur enfant. On ne pouvait donc pas les ramener ensemble à la maison, il faudra préparer un travail de longue haleine. King lui avait proposé des solutions pour dresser l’ours le temps qu’il faudrait pour qu’ils puissent former une équipe. Je trouvais ça assez charmant, mais je ne me voyais pas assumer le dressage d’un ours. Je ne connaissais rien à cette espèce, j’étais plus calée sur les canidés. Je connaissais un membre de l’unité de recherche qui en plus d’être médecin pourrait nous aider sur la démarche à suivre.

Ayuu, souriante – Je suis d’accord avec mon coéquipier, il faut te ramener chez toi. Tes parents sont inquiets, il ne faut pas leur faire de la peine comme ça. Je sais que tu as vécu une injustice, mais tu pourras toujours compter sur le soutien de ta famille. Il faudra juste leur laisser un peu de temps pour accepter la situation. Tu es encore trop jeune pour assumer seul le dressage de ton ami. Il s’agit avant tout d’un animal sauvage, il faut pouvoir le mettre en condition pour lui permettre de devenir ton partenaire. Je connais un ninja spécialisé en Iroujutsu dans l’unité de recherche, elle s'appelle Medyûsa. Elle pourra ausculter l’ours et nous aider à trouver une solution pour te permettre d’en faire ton compagnon Hokazuka. Je pourrais même te prendre pour élève plus tard… si le cœur t’en dit ! Je te tiendrais informé par lettres et tu pourras venir voir ton ami à la capitale en compagnie de King ou de moi-même. On va parler de tout ça avec tes parents, tu peux compter sur nous pour t’aider !

Nous avions alors reconduit le petit chez lui pour expliquer les évènements à ses parents, nous avons par la suite conduit l’ours en lieu sur, au domaine Inuzuka, le temps de trouver une solution. Je contacterais Medyûsa par lettre pour organiser une entrevue et traiter le cas de l'ours. Il était impératif de permettre à ses deux âmes de vivre ensemble, c'était mon honneur d'Inuzuka qui était en jeu.

_________________
Ayuu s'exprime en – #9999FF
[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana 39744_s
avatars ©️ Aimi, ©️ Aditya. ♡
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634 https://www.ascentofshinobi.com/u1393

[MISSION LIBRE C] Sur les traces de la Bête ~ ft. Yamanaka Kohana

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mission B] Le blond mensongeur [Pv : Yamanaka Kohana]
» RECRUTEMENT DANS L'UNITÉ TERRITORIALE ~ ft. YAMANAKA KOHANA
» [Mission libre D] CACHE-CACHE DANS LA CAPITALE ~ ft. Yamanaka Yuna
» [Mission C] Les chats s'en vont, les souris dansent - Ft. Yamanaka Yuna
» Sur les traces du passé [MISSION A / FT Metaru Hideko & Okita Sakura]

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: