Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Suzurane Gine
Suzurane GineEn ligne

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Mar 25 Aoû 2020 - 11:02
Les sangliers d'Eri mententVous êtes envoyés sur l'île d'Uka, une des plus inhospitalières de l'archipel, mais que Kiri a su reconvertir en entrepôt pour ses diverses ressources. La raison de votre mobilisation est simple: les lieux de stockage dispersés sur l'île sont attaqués tour à tour, et leur contenu détruit, par ce que les rares habitants sur place - chargés de garder l'endroit - ont décrit comme une bête féroce. Une bête que leurs efforts conjugués n'ont pas pu arrêter. Une bête suffisamment forte et intelligente pour attaquer toujours avec efficacité, et pour s'en tirer toujours sans dommage. Votre mission consiste donc à arrêter cette créature, mais il y a un hic: vous ne devez sous aucun prétexte la tuer, et il vous faut éviter de la blesser au maximum. Et pour cause: il y a de forts soupçons que l'animal soit la propriété que l'on disait perdue d'une des plus influentes marchantes de l'archipel: Kanon Eri.

Vous rendre sur l'île d'Uka
Rencontrer les témoins et l'envoyé de Kanon Eri
Partir à la recherche de la bête
Capturer la bête sans la tuer
Remettre la bête sous bonne garde à sa propriétaire
Faire un rapport





Encore un voyage en bateau !

Une nouvelle mission, il allait falloir encore partir de Kiri, mais pas du pays. Cela rassure la jeune tête blonde, car se retrouver loin de son pays, ça la rendait un peu triste. Évidemment, elle est bien contente de découvrir de nouveau lieu, culture et autres, mais on est mieux chez soi. De plus, la dernière fois qu’elle est partie à l’étranger, cela a failli mal tourner pour elle et ses coéquipiers. La mort n’était pas passée loin pour la jeune Suzurane et pour cette fois-ci, elle espérait que ça ne sera pas le cas. La jeune blonde allait devoir travailler avec d’autres Kirijins pour cette mission et elle hâte de les connaître. Il y a peu, elle s’entraînait à maîtriser sa forme hybride de sa forme Yasei, celle d’une lionne. Cependant, la kunoichi avait un peu de mal et elle avait besoin de pratique pour y parvenir. Cette mission allait lui servir d’entraînement enfin en quelque sorte, elle ne tenterait rien de fou par rapport à la maîtrise de son côté Yasei. Cela dit, si besoin et si elle en voit l’utilité, elle fera appel à sa forme hybride pour aider ses partenaires. De plus, la mission va être intéressante et lui permettre de mieux contrôler ses capacités, mais ça ne sera pas parfait. Gine est parti voir sa tante, Kasha pour obtenir des informations sur la manière d’être un peu plus efficace. La femme Yasei lui explique l’efficacité des sens de félins et la manière dont les utilisés. Or, la blonde ne devrait pas croire que ça sera facile et que ça fonctionnera du premier coup. Suite à cela, elle part pour sa mission en se dirigeant vers le port.

Lisant l’ordre de mission sur la route, ça ne semble pas fort compliquer comme mission. Traquer un animal et le neutraliser pour le ramener à sa propriétaire. Rien de monstrueux, même si l’animal provoque des dégâts sur certains sites sur l’île d’Uka. Enfin, ça aurait pu être simple, mais l’animal sauvage semble violent, mais également, intelligent. En effet, ce dernier détruit des sites de stockages de ressources, une par une, comme s’il prévoyait de le faire pour affaiblir quelque chose. Un animal sauvage lambda aurait juste détruit un site avant de retourner à sa vie normale et à ne plus trop s’intéresser aux autres. Or là, il détruit les sites, un par un, comme s’il cherchait à les détruire pour une raison encore inconnue. La jeune assimilatrice ne sait pas qu'en penser, ça semblait un peu étrange. Or, l’animal semble appartenir à une certaine : Kanon Eri, selon l’ordre de mission. Un animal perdu depuis quelque temps et qui refait surface sur cette île. Ne sachant pas quoi penser de cela, la Genin allait devoir attendre l’avis de ses partenaires de mission, une certaine Gozan Arukisa et un certain Akiyama Tatsuya. Elle ne les connaît pas, mais ça sera l’occasion de les connaître. De nouveaux amis, ça pouvait être cool. La policière se retrouve au niveau du port et regarde autour d’elle. Personne en vue, peut-être qu’ils étaient proches du bateau qui devrait les conduire jusqu’à l’île. D’ailleurs, Gine allait devoir faire attention à ne pas se montrer trop violente ou impulsive, car il ne fallait pas tuer la bête.

Marchant dans le port, elle se met à chercher le bateau qui devait les transporter jusqu’à l’île d’Uka. Pas facile à trouver, elle avait un peu oublié le nom du navire, un peu trop prise dans ses pensées pour la mission et son envie de réussir à maîtriser son côté Yasei lionne. Sur le chemin, elle croise Aya, sa petite amie. « Oh coucou, Chérie ! » Dit Gine. « Ah te voilà, je te cherchais. » Dit la rousse avant que le couple s'embrasse. « Ah pourquoi ? » demande la blonde à sa dulcinée. Aya lui explique que c’est son navire qui conduira son équipe jusqu’à l’île d’Uka, car ils doivent livre du matériel pour réparer les sites. Du coup, le temps du chargement de ce qu’il faut dans le navire, l’équipe Kirijin avait un peu de temps devant eux pour discuter et attendre près du bateau ou dedans, comme il le voulait. Aya retourne gérer son équipage tandis que la Suzurane est assise sur une caisse abandonnée en attendant son équipe. Elle était un peu en avance, qui sait, cela dit, personne ne risque d’être en retard. Charger le navire risque de durer pendant quinze à vingt minutes. La blonde regarde tout le monde bosser durement, la vie de matelot n’est pas aussi simple qu’elle aurait pu le croire. Elle attendait donc ses coéquipiers pour la mission.


_________________
[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Naoko_10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Gozan Arukisa
Gozan ArukisaEn ligne

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Sam 29 Aoû 2020 - 22:11
[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Aos_1310

- Une brochette de calamar s’il vous plaît !

Arukisa se délectait d’avance devant le petit plaisir qu’elle allait engloutir avant de partir en mission. Impossible de marcher dans le port Nagarasa sans se laisser tenter par les mets goûteux qui propageaient leurs odeurs enivrantes à travers les docks. Le fumet de poisson grillé était un piège pour la jônin. Elle ne résistait jamais à son appel. Et puis rien de tel qu’un petit casse-croûte avant de débuter une mission.
C’était d’ailleurs la raison de sa venue dans le port. Dévorant les juteux morceaux, elle avançait tranquillement au milieu des matelots chargeant et déchargeant les embarcations. D’une discipline exemplaire, ils exécutaient leurs tâches si mécaniquement que cela formait un ballet harmonieux. La jeune femme se faufilait à travers les rangs avec souplesse pour ne pas interrompre leurs pas. Le commerce maritime était une des activités majeures de Kiri. Aussi, c’était le sujet de sa mission du jour. D’après les informations données sur la missive qu’elle avait reçue, il s’agissait d’une enquête sur l’île d’Ua. Connues pour être l’un des greniers de l’archipel, les stockages connaissaient quelques perturbations depuis plusieurs jours. Un animal sauvage serait la cause de tout ce grabuge. Néanmoins, la précision et l’efficacité de la bête semblaient trop louches pour être réels. L’ordre de base était simple : l’arrêter. Là où l’histoire se compliquait, c’est que le fauteur de troubles appartenait probablement à Kanon Eri, une marchande reconnue de Kiri. Arukisa l’avait croisée plusieurs fois sur le port à surveiller ses arrivages. De ce fait, il était fortement conseillé de ne pas blesser l’animal sous peine de froisser sa propriétaire. Ce dernier détail interpella la jônin. C’était étonnant que la vie des gardiens de l’entrepôt soit mis en danger pour conserver une bonne relation avec une marchande. L’influence de celle-ci devait être importante au sein des hautes sphères kirijins.

Affublée de son éternel cape rouge et de sa robe noire, elle arrivait au point de rendez-vous. Car oui, elle ne partait pas seule. Pour mener à bien la mission, ils étaient trois shinobis. Elle avait déjà fait la connaissance d’Akiyama Tatsuya, un chûnin peu bavard et très sérieux. En tout cas c’était l’impression qu’il lui avait laissé. Cependant, il avait eu la gentillesse de lui faire visiter le complexe shinobi lors de son retour. Quant à la dernière membre de cette équipe, la gladiatrice ne l'avait jamais croisée. On lui avait seulement indiqué que c’était elle la plus gradée et qu’elle devait garder un oeil sur les autres. D’ailleurs, elle repéra une chevelure blonde assise sur une caisse près de leur embarcation. Étant la seule à ne pas être activement en train de charger le bateau, Aru’ en conclut qu’elle devait être sa coéquipière. D’un pas avenant comme à son habitude, elle s’avança vers elle.

- Salut ! J’imagine que tu es Gine ? Moi c’est Arukisa. Dit-elle en faisant un signe amical de la main. Alors, prête à prendre le large ?

Un début de discussion banal, un peu de sympathie avant d’entrer dans le vif du sujet ne faisait pas de mal.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Mar 1 Sep 2020 - 10:22





Traque et chasse



Le réveil du jeune Tatsuya fût assez difficile, en partie à cause de la nuit compliquée qu'il avait eût, se remettant de la fatigue dût à l'usure de ses réserves de chakra lors de son combat contre le Mizukage. Calmement, il s'habilla et se coiffa, pour engloutir ensuite un petit déjeuner rapide, avant de prendre la route vers le port. Il n'avait pas vraiment de blessures, si ce n'est quelques coupures ci et là, c'était surtout ses réserves de chakra qui avaient pris. Il bondit donc du toit de la dernière maison séparant le village du port, pour atterrir souplement non loin des deux jeunes femmes, s'étirant ensuite en faisant craquer sa nuque.

- Désolé du retard, je récupérer d'un lourd épuisement de chakra.

Après tout,s on combat de la veille était assez violent, tellement que le marécage en était ressorti avec de lourdes séquelles, et que le village avait sûrement dût ressentir quelques secousses, mais rien de bien méchant. Enfin, peut être la panique à cause de sa dernière technique probablement visible depuis le village, mais il était certain qu'il n'y avait pas de quoi s’inquiéter. Mais bon, là n'était pas vraiment al question, non, la question c'était surtout de savoir si l'équipage était prêt à levé l'ancre. Après s'être légèrement incliné, le chûnin grimpa sur le navire, s’entretenant avec le capitaine de celui-ci pour savoir où en était les préparatifs. Il revint par la suite vers les deux femmes.

- Ils sont prêt à partir dans quelques minutes.

Après cela, le chûnin prit place en hauteur sur le navire, s'adossant contre le mât depuis le poste d'observation, il était encore un peu fatigué de ce combat éprouvant, même s'il était plus que fier du résultat, il avait tout de même réussi à attirer l 'intention et le respect du Mizukage, rien que ça. Il avait peut-être perdu, mais il avait réussi à pousser le dirigeant du village dans des retranchement insoupçonnés pour celui-ci visiblement. Il ferma les yeux un moment, se remémorant dans sa tête le combat, et les diverses combinaisons de techniques qu'il avait eût le loisir d'essayer.. La pluie de foudre, le dragon de vent devenu flammes digne des enfers les plus profondes... Il était plus que satisfait de cela, et peut-être que cela jouerais en sa faveur dans le futur, après tout, il n'avait pas été remarquer par n'importe qui. Ses yeux s'ouvrent de nouveau alors qu'il fixe le ciel, sans un bruit, se demandant si le voyage serait calme ou non, mais surtout, comment capturer la bête qu'ils doivent traquer, sans la blessée. peut-être quelques techniques raitons de bas rang ?




_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Suzurane Gine
Suzurane GineEn ligne

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Jeu 3 Sep 2020 - 11:05
Voyage en bateau !
Assise sur une caisse, Gine attendait patiemment l’arrivée de ses coéquipiers pour la mission. La jeune adolescente ne savait pas quoi faire pour s’occuper, du coup, elle observait les matelots faisant leur travail. Elle pourrait les aider à charger les caisses sur le navire, or Aya ne serait pas d’accord avec cela. Et de plus, elle risque de ne pas voir ses partenaires de mission arrivée sur le lieu de rendez-vous. De plus, ils pourraient croire qu’elle serait en retard et ils attendront inutilement vu qu’elle serait déjà là. Du coup, la Suzurane patiente tranquillement sur cette caisse, en attendant ceux qui l’accompagneront sur l’île d’Ue. En y pensant à nouveau, cette mission sera peut-être compliquée vu qu’il ne faut pas tuer n’animal. Cela dit, Gine n’est pas douée pour neutraliser une bête sans risquer de le tuer. La blonde est une experte en arts martiaux, surtout dans le côté offensif. Elle ne dispose pas de techniques d’immobilisation ou de soutien de fou. Cela dit, elle fera en sorte de ne pas y aller trop fort et faire en sorte d’épuiser l’animal pour une meilleure capture de ce dernier. Cela dit, peut-être que ses partenaires de mission pourraient avoir des techniques pour faciliter la capture de la bestiole sauvage. Pour l’instant, elle devait tout simplement attendre ses partenaires et que le navire peut partir. En espérant que l’attente ne sera pas trop longue, elle qui n’aime pas rien faire.

Soudain, elle entend une voix se diriger à son attention. Posant ses yeux sur l’individu, Gine remarque une jeune femme brune avec une cape rouge et une robe noire, elle était plutôt mignonne. La blonde lui fait coucou avec un geste de la main droite et un sourire. « Salut ! Oui, c’est bien moi, Suzurane Gine ! Enchantée de faire ta connaissance, Arukisa-san. » Répondit-elle dans un premier temps avant que la brune lui demande si elle était prête pour prendre le large. D’un air gêné, la Genin lui répond sans trop attendre. « Ah…euh…oui, à moitié. Je suis malade en mer, mais j’ai hâte de commencer la mission sur l’île d’Ue. Et toi ? » Demande-t-elle avec un sourire embarrassant. Aru ne semble pas méchante ni distante, à voir son allure, elle est quelqu’un de simple et de gentille. Il était clair que la blonde allait bien l’aimer et qu’elles allaient bien s’entendre. Par la suite, un jeune homme les rejoint. Ce dernier s’excuse de son retard, car il venait de récupérer d’un lourd épuisement de chakra. « Pas de souci ! Tu dois être Akiyama Tatsuya, c’est ça ? Enchantée, Suzurane Gine ! Et je sais ce que c’est, ma dernière mission avec Reikan-sensei et Zeref m’a vidé de mes réserves de chakra en combattant un lieutenant d’un méchant à Kaze. J’ai mis un peu de temps à me remettre sur les pieds. » Finit-elle en ricanant avec le sourire. Ce dernier s’absent quelques instants pour s’informer sur le chargement du navire. Il a dû aller discuter avec Aya, vu qu’elle dirige ce navire pour cette mission uniquement. Il revient et il dit que le navire pour partir à présent. « Ah super…hâte d’être sur l’île ! » Dit-elle peu motiver à monter à bord.

Montant à bord du navire, Gine s’installe au niveau du point de commandement où le capitaine peut utiliser le gouvernail pour naviguer sur les eaux Mizujin ou du monde. Aya était dessus en train de donner des ordres à son lieutenant pour qu’il fasse passer le message pour les ordres. Chaque matelot allait à son poste et faisait en sorte que tout allât bien se passer durant le trajet. Le bateau se met à se déplacer dans la mer en quittant le port Kirijin. Affalée sur une barre, visage regardant l’horizon, la jeune blonde ne se sentait déjà pas bien et elle avait envie de vomir. Franchement, Gine se demandait si un jour, elle sera guérie de ce problème afin de pouvoir monter à bord d’un bateau et de voyager un peu partout sans se sentir si mal. Pour le moment, elle ne bouge pas et attend qu’ils arrivent enfin sur l’île d’Ue. Aya la regarde avec un air un peu amusé. « Soit patiente, mon cœur. Il faut que tu t’habitues à voyager sur mer et ensuite, tout ira mieux. Cela dit, peut-être un contrecoup de ton côté assimilateur Katon ou ton côté Yasei lionne. Le feu et les félins ne sont pas trop fan de l’eau. » Finit-elle en ricanant, se concentrant à nouveau pour motiver ses matelots. Gine soupire et semble peu motiver pour quoi ce soit. « Très drôle… J’ai bobo au ventre… Je vais mourir… » Dit-elle en étant un peu pâle, plus que tout à l’heure.

Sawaji Aya - Capitaine du navire:
 




_________________
[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Naoko_10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Gozan Arukisa
Gozan ArukisaEn ligne

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Dim 6 Sep 2020 - 23:08
- J’espère que le voyage ne sera pas trop difficile pour toi. Ca doit pas être simple de vivre sur une île en ayant le mal de mer…Dit-elle sur un ton à la fois ironique et plein de compassion.

Le trio était enfin réuni. Tatsuya venait de faire son arrivée. Aru’ eut à peine le temps de le saluer qu’il se mit directement en action pour finir les préparatifs. Visiblement tout le monde était motivé pour cette mission. Le chûnin était aussi bavard que lors de leur première rencontre. La gladiatrice en conclut que c’était tout simplement son caractère : sobre et discret. Tant qu’il était efficace après tout, c’était le principal.
Arukisa prit place à son tour sur l’embarcation. Les embruns marins faisaient virevolter ses cheveux foncés, elle prit une grande respiration et afficha un visage empli de gaieté. Bien qu’elle ne soit pas originaire de Kiri, elle appréciait grandement les trajets en mer. Ses multiples voyages l’avaient menée à travers les continents et très souvent elle avait vogué sur les eaux. Une escapade marine était souvent synonyme d’exploration et de découverte de nouvelles terres pour elle. En l'occurrence, elle connaissait un peu l’île d’Uka mais elle n’en avait pas visité tous les recoins. Les matelots prirent leurs postes et sous l’impulsion autoritaire de la capitaine, le vaisseau prit le large. La jônin se posta à l’avant, sur la proue. L’équipe était parfaitement coordonnée et ne semblait pas avoir besoin des shinobis pour le moment. D’ailleurs, chacun avait prit un poste différent pour laisser passer le voyage. Tandis que Gine semblait déjà regretter d’avoir quitté la terre ferme, Tatsuya avait lui pris de la hauteur.

La première partie du trajet se passa sans encombre. Les eaux étaient calmes et le vent favorable. Profitant du soleil et du calme océanique, Arukisa s’était laissée bercée par les vagues et avait fermé ses yeux pour se détendre avant l’arrivée. Tout à coup, la vigie alerta la capitaine d’un événement suspect à l’horizon. La kunoichi ouvrit un oeil et observa ce qui semblait attirer l’attention du guetteur. Au bout de son doigt, dans le ciel, un étrange point noir semblait approcher à grande vitesse dans leur direction. A cette distance, impossible d’identifier précisément l’objet volant pour elle mais la longue-vue du marin dévoila ce qui les attendait. D’après lui, un énorme oiseau fonçait vers eux et un homme se tenait sur lui. Etait-ce un danger ? Peut-être pas, mais la situation était bien trop étrange pour ne pas être prise au sérieux. Aru’ se releva d’un bond et attrapa Mikazuki. Le volatile ne se tenait plus qu’à quelques dizaines de mètres du submersible tandis que tout l’équipage attendait d’y voir plus clair. L’homme qui montait la bête portait une capuche. Soudain, celui-ci fit un mouvement et balança un projectile vers le bâteau. La jônin bondit et de la lame de sa faux détourna l'objet. Elle eut à peine le temps de voir que le métal qui venait de frotter sa lame était celui d’un kunaï. L’arme de jet prit la direction des eaux et explosa, celui-ci portait un parchemin explosif. Une nuage de flamme s’étala sur l’océan avant de s’évaporer. Quelqu’un tentait de s’en prendre à leur navire. D’ailleurs, cet assaut semblait bien trop préparé pour n’être qu’une coïncidence. Alors que des dizaines de bateaux quittaient chaque jour le port de Kiri, il fallait que cette attaque tombe sur eux.

Spoiler:
 

La jônin prit ses responsabilités et sauta sur un des mâts pour s’approcher de l’animal avant de se tourner vers ses coéquipiers.

- Il faut l’empêcher de couler le navire sinon nous ne pourrons pas sauver tout le monde !

Un second projectile partit tandis que l’oiseau se mit à tournoyer au-dessus d’eux, se pensant hors de portée d’une attaque des shinobis. Si jamais il arrivait à percer la coque du bateau, tout l’équipage se retrouverait au fond des eaux.

Spoiler:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Lun 7 Sep 2020 - 11:45





Traque et chasse



Le shinobi de la brume remarqua bien vite la présence d'un oiseau gigantesque, qui bien sûr, attaquait le bateau sur lequel ils étaient... Le hasard parfois, une vraie saloperie. Calmement le chûnin se redressa alors, faisant craquer sa nuque d'un mouvement de tête sur le côté. Manque de chance pour l'oiseau... Il maîtrisait le suiton.

- Jetez l'ancre, ce seras plus facile pour moi de défendre le navire s'il ne bouge pas. Ensuite...


Calmement, le jeune homme dégaina son katana. Animal, humain ou démon, la question en se posait pas, c'était un ennemis, point à la ligne. Il en ferait preuve d'aucune forme de pitié, et il n'allait certainement pas se laisser mourir pour un piaf géant qui à décider d'attaquer le bateau. Non, il abattrait l'oiseau, avec ou sans l'accord des autres. Il charge alors par la suite sa lame de chakra futon, avant de donner par la suite un coup de sabre dans le vide, envoyant une lame de vent vers l'animal en ignorant les complaintes de certains. La lame fusa donc à grande vitesse vers l'animal alors que le chûnin se préparait à placer une défense en c as de contre-attaque de cet oiseau géant.

- Je ne vais certainement pas prendre la moindre pincette avec cet oiseau parce que certaines personnes sont pour la protection des animaux. Que les choses soient bien claires...

Il sauta du mat et atterrit souplement sur le pont du navire, lançant un regard froid aux personnes présentes. Il pointa la lame de son épée vers eux par la suite, plissant un peu les yeux, reprenant la parole d'une voie calme.

- Ces personnes seront considéré comme mes ennemis, la mise en danger volontaire de ce navire seras intolérable, et puni de mort si nécessaire, je me suis bien fait comprendre ? Si ça ne vous dérange pas de mettre la vie des autres en danger pour vos idéaux, ça ne me dérange pas d'ôter la votre pour protéger ces vies que vous mettez en dangers. Maintenant, choisissez, et choisissez vite.

Le shinobi de la brume reporte son regard sur l'animal dans les airs, faisant craquer sa nuque par la suite. Il ne plaisantait pas, pas le moins du monde. Si il y avait la moindre chance pour que ce navire coule à cause de la bêtise de l'un des matelots, il n'hésiterait pas une seule seconde à prendre sa vie en plus de celle de ce piaf.



technique utilisée:
 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Suzurane Gine
Suzurane GineEn ligne

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Ven 11 Sep 2020 - 9:38
Attaque aérienne
Gine regretta déjà d’être monté sur le navire, d’avoir quitté la terre ferme à cause de son mal de mer. Malgré les taquineries de sa petite amie pour la faire rire et penser à autre chose, ça n’avait pas l’air de passer pour autant. S’habituer à se trouver sur un bateau et à naviguer sur les mers du Yuukan pour que son corps et esprit ne soit plus perturbés. N’empêche, c’était une bonne idée, car là, la blonde se sentait un peu ridicule d’être si mal au point. Heureusement, il n’y avait pas d’attaque de pirate ni de monstre marin, ça la soulageait en quelque chose. Cela dit, si le bateau venait à se faire attaquer, la Suzurane se sentirait un peu mal d’être si inutile pour protéger Aya, les matelots et ses partenaires de missions. Cela dit, le calme semble se transformer en chaos sur le bateau malgré une première partie du voyage sans souci. Gine avait changé de place pour se mettre sur le lit de la Capitaine dans sa cabine personnelle afin de se reposer. Reprendre un peu des forces avant de leur arrivée sur l’île d’Uke. Or, ça semblait être le chaos sur le pont, il y avait pas mal de mouvement et d’un œil s’ouvrant, la blonde pouvait voir des silhouettes se déplaçaient devant la porte de la cabine du Capitaine. À l’extérieur, Aya est sur le pont principal et gardant un œil sur l’oiseau géant et son propriétaire, ce dernier avait tenté de faire du dégât à son navire avec un kunai explosif. Heureusement, Arukisa était intervenue pour détourner l’attaque. « Tout le monde à son poste ! » Crie la Sawaji. Les Shinobi de présent allaient s’occuper de neutraliser cet assaillant, il ne fallait pas trop les déranger.

Ça se passait assez vite sur le moment, il fallait rapidement donner des ordres à son équipage afin d’éviter bien des soucis. L’homme qui accompagne Gine demande à stopper le navire pour attaquer sans problème, cependant, il risque de devenir des cibles plus faciles pour l’animal géant et son propriétaire. « Ne dis pas de bêtise, en jetant l’ancre, on sera des proies faciles surtout s'il n’est pas tout seul ! » Dit-elle avant de se tourner vers son équipage. « Maintenez une allure réduite. Ceux qui étaient au nettoyage, prenez les arcs et flèches ainsi que les lances ! Kurosaki, occupes-toi de charger le harpon, immédiatement. » Ordonna la Capitaine. Stopper le navire était une erreur et de plus, ça n’allait rien changer à la stabilité à cause des vagues alors autant continuer à avancer, mais à allure réduite pour permettre aux Shinobi de neutraliser les opposants. D’ailleurs, de son côté, Gine se lève du lit et se dirige vers la porte du cabinet. L’ouvrant, elle voit ce qui se passe à l’extérieur et sur le pont, apparemment Tatsuya semble prendre les choses en mains avec Arukisa. Levant les yeux, il semblerait que cet oiseau géant et un homme encapuché attaquent le navire. Il ne pouvait pas attendre qu’ils soient sur la terre ferme. Il semblerait que le brun ne soit pas d’humeur et ne souhaite pas de complaisance envers l’oiseau géant, après tout, il l’avait attaqué avec une lame de vent pour le stopper. Aya regarde le Shinobi. « Ne menace pas mon équipage, idiot ! Concentre-toi sur la cible. Et vous autres, qu’attendez-vous pour attaquer l’oiseau aussi ! » Crie-t-elle en leur demandant de remuer leur fesse pour attaquer. Marchant sur le pont, la blonde soupire, elle semblait avoir un peu récupéré, mais elle n’avait pas la forme. « Il faut que je me repose un peu pour que ça devient le bordel… Bref finissons ça rapidement pour qu’on puisse arriver sur l’île. » Dit la blonde.

Les matelots tirent des flèches et lances en direction de l’animal volant afin de le perturber, aidant ainsi les Shinobi dans leur manœuvre. Un moyen de perturber la concentration de l’oiseau géant et de son maître. Gine grimpe en haut du mât et sourit en voyant le spectacle. « Je pense que c’est à mon tour, je vais en profiter de ce que tu sois occupé avec eux. » Sur ces paroles, la blonde souffle trois boules de feu, sans utiliser le moindre mûdra, l’avantage d’être une assimilatrice. Il ne fallait pas le laisser s’en sortir si facilement. La blonde s’en fiches des conséquences en l’attaquant, s'il appartient à un groupe, organisation ou autres, il avait attaqué le mauvais navire. Personne ne touche au navire de sa petite amie surtout quand elle est à bord. Suite à l’attaque, la blonde se sent un peu nauséeuse, mais hors de question de devenir inutile. Il fallait lutter mentalement et au pire, elle a déjà fait un voyage encore plus long que celui-là. Comparer à son voyage : Mizu à Kaze, ce n’était rien du tout là. De plus, ils sont attaqués et il ne fallait pas que le navire coule, au risque de ralentir sur leur mission.

Résumé:
 



_________________
[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Naoko_10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Gozan Arukisa
Gozan ArukisaEn ligne

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Lun 14 Sep 2020 - 17:20
Tout s’enchaîna très vite. L'oiseau continuait à tourner au-dessus de l’embarcation tandis que l’équipage se mit en action sous l’impulsion de son capitaine. Tatsuya réagit aussi rapidement que la kunoichi en répliquant à l’assaut de l’ennemi. Il fallait éradiquer cette menace sans perdre de temps et il l’avait bien compris. Trop peut-être, le ton employé pour imposer son statut de shinobi surprit la jônin qui ne s'attendait pas à cette réaction. Etait-ce un signe de stress ou une perte de sang froid ? Alors que tout le monde tentait tant bien que mal de se mettre au diapason pour gérer la situation, les mots durs du kirjin parurent fortement déplacés devant la présence du commandant de bord. C’était elle la maîtresse de ce navire et les shinobis n’étaient que les invités dessus. D’autant plus que ses marins devaient être habitués à devoir se battre en mer, bien plus que les shinobis. La capitaine ne tarda pas à rembarrer l’ardent Tatsuya en lui rappelant qui était la maîtresse des lieux. Arukisa n’ajouta pas un mot, elle avait tout dit. Il ne fallait pas se tirer dans les pattes mais plutôt s’unir pour atteindre l’objectif commun.
Gine entra en action à son tour malgré son état de santé. La gladiatrice restait concentré prête à détourner à nouveau un projectile venant de cet homme mystérieux. Le volatile esquiva avec aisance les attaques portées contre lui. Son envolée était gracieuse et étonnamment agile malgré sa taille. Cette bête n’était pas une simple monture, elle semblait habituée à ce genre de combat aérien. Cependant, l’offenseur ne devait pas s’attendre à une telle résistance et après quelques secondes de tournoiement, il reprit le large. En quelques instants, il ne devint qu’un point sombre dans l’horizon. D’ailleurs, Aru’ nota qu’il repartit dans la direction de la destination de leur mission. Ce n’était pas une coïncidence. Elle replia Mikazuki dans son dos et se tourna vers l’équipage et son équipe. Le calme revenait doucement tandis que les matelots reprenaient leurs postes. La tension était tombée.

- Tout le monde va bien ? Demanda-t-elle en premier lieu.

Aucune réaction anormale des navigateurs, la capitaine lui fit un signe de la tête lui indiquant que personne ne semblait toucher. Le voyage pouvait reprendre. Plus question de s’assoupir jusqu’à l’arrivée pour Aru’, il fallait rester sur le qui-vive. Elle s’avança vers ses équipiers.

- Ce n’était pas un hasard. Je pense qu’on est attendu et qu’on va chercher à nous mettre des bâtons dans les roues pendant cette mission. Il faut qu’on reste vigilant jusqu’à ce qu’on atteigne la terre ferme. Tâchons de garder notre calme et de maintenir ce bateau sur les flots. C’est l’objectif de tout l’équipage. Dit-elle en regardant Tatsuya sur ces derniers mots.

D’ordinaire souriante et sautillante, elle avait perdu son côté enfantin pour enfiler son costume de kunoichi à la hauteur de son rang. Le danger les guettait et il fallait prendre la situation très au sérieux. Cette mission était classée B mais la tournure des événements pouvaient très bien la rendre plus périlleuse.

- Je vais prendre le premier tour de garde. Vous pouvez vous reposer si vous voulez. Surtout toi Gine. Termina-t-elle avec bienveillance.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Mar 15 Sep 2020 - 11:34





Traque et chasse



Le shinobi de la brume lâcha un profond soupire. Peut-être qu'il y avait été un peu fort, mais ce n'était pas son problème. Il lança un regard glacial aux personnes présentes, avant te tourner le dos et s'en aller de son ôté une fois al bête terrassée. Les mots qui sortirent furent dur, mais il ne se privait pas, après tout, il n'était pas ici pour s'amuser.

- Si ça ne vous fait rien de mourir pour l'égoïsme d'une personne, grand bien vous fasse, mais moi quelqu'un attend mon retour, et il est hors de question que je me laisse tuer pour qui que ce soit, ma priorité est de revenir vivant au village, et si pour soit je dois tuer ceux qui se mettent sur ma route, ce seras sans la moindre hésitation.

Il ne dit rien de plus, jugeant qu'il en avait bien assez dit, il ne prenait même pas la peine d'expliquer pourquoi il voulait que le navire s'arrête, de toute façon, ça tomberait sûrement dans l'oreille d'un sourd. La seule chose certaine, c'est qu'il ne plaisantait pas dans ses dires, cela se voyait tout comme cela se ressentait. Il retourna donc au sommet du mât du navire, s'adossant à celui-ci sans un mot de plus, il n'en avait ni l'envie, ni le besoin, de toute façon, il n'était pas vraiment ici pour se faire des amis ou jouer les bons shinobis tout gentil, non. Dans sa tête c'était bien simple... Toute personne se mettant entre lui et sa survie était un ennemi potentiel. D'autant plus que l'ordre de mission n'interdisait pas le moins du monde de blesser voir tuer les animaux autre que ce sanglier faisant la cible de l'ordre de mission. Néanmoins un dernier mot s'adressa à la femme à la faux.

- Si il se trouve que quelqu'un contrôle ces animaux, et les utilisent pour nous attaquer, je n'hésiterais en aucun cas à le tuer si c'est nécessaire pour rentrer en vie au village. C'est un point sur lequel je ne négocierais pas, même si cette mission est importante, la survie de notre groupe l'est tout autant, si ce n'est plus. Et je n'ai pas l'intention de mettre ma vie en danger inutilement.


Il s'assied ensuite en tailleurs, terminant de grimper en haut en s'installant par la suite. Il se fichait bien des propos de la capitaine, et du reste, il rentrerais en vie, il savait la tristesse que ressentirait Fuu en apprenant sa mort, et c'était donc pour lui une raison bien plus que suffisante de rentrer vivant au village. C'est donc en restant dans son coin jusque la fin du voyage que la route jusque la destination de la mission se fît pour le shinobi de la brume





_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Suzurane Gine
Suzurane GineEn ligne

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Jeu 17 Sep 2020 - 11:05
Arrivée sur l'île
Un oiseau géant avait attaqué le bateau, mais avec le soutien des shinobi et de l’équipage, l’attaque a été repoussé. L’oiseau et son propriétaire ont pris la fuite ou ont effectué un repli stratégique pour, peut-être revenir plus tard. Or, le danger n’était plus là et le navire allait pouvoir reprendre une allure plus normale, car il était hors de question de rester en allure réduite. Le mieux était d’aller un peu plus vite pour arriver à destination surtout que les assaillants semblent avoir pris la même direction qu’eux. Gine tombe du mat avant d’être rattrapé par un marin plutôt costaud et la portant dans ses bras. « Ah…Merci, monsieur. » Dit-elle alors que le matelot ne semble pas très bavard et hoche tout simplement la tête. Pied au sol, la blonde se dirige vers Aya et les autres. Arukisa vient dans leur direction afin de savoir si tout va bien. « Je vais survivre…enfin, je crois. » Dit-elle avec de légers vertiges avant qu’Aya l’attrape pour que la blonde ne tombe pas au sol. Tatsuya semble se montrer réellement froid envers l’équipage et ses propos devaient viser la Capitaine du navire, cela déplaît à Gine, mais surtout à Aya. La rousse est la capitaine du navire et ce n’est pas la première fois qu’elle se fait attaquer dans les mers. La femme avait plus d’expérience que cet homme et elle n’avait pas à se faire disputer pour avoir bien agi. « On nous attend tous à Kiri, mais je ne supporte pas qu’on menace mon équipage ni moi-même. J’ai plus d’expérience que toi pour savoir comment agir en cas d’attaque en pleine mer donc abstiens-toi de ce genre de propos si tu ne veux pas que j’en fasse part à ton supérieur. » Dit-elle avec un regard noir. Gine soupire. « Ne t’énerve pas, Aya. » Dit-elle avant de regarder Tatsuya. « Elle a raison et menacer des alliés, ça n’aide jamais à combattre un ennemi commun. Tu devrais passer à autre chose comme réfléchir à un moyen de vaincre ce type avec son oiseau s'il revient à la charge. » Finit-elle là-dessus, tout en ayant resté calme.

Aya et son équipage retournent à la poste pour reprendre la route vers l’île en question. Gine s’assoit sur une caisse et écoute les propos d’Arukisa. Apparemment, ce n’est pas un hasard, l’attaque était bien destinée à leur mettre des bâtons dans les roues et que sur l’île, ça risque de recommencer. En tout cas, Gine était prête à les accueillir, car sur la terre ferme, elle sera bien en forme pour botter des fesses. Akiyama veut tuer tout le monde ou quoi ? En tout cas, il n’avait pas trop tort non plus, la survie du groupe est importante. Si cette personne est une menace que ce soit pour leur groupe, la mission ou des vies innocentes, il fallait le vaincre. De plus, si c’est lui qui contrôle l’animal qui fait des dégâts sur l’île d’Uke, il vaut mieux le stopper pour calmer la bête sauvage. Et le voilà grimper sans entendre les propos de Gine par rapport à ce que suspecter Gozan. « En tout cas, il faudra neutraliser cette personne si elle contrôle les animaux ou nous menace directement. Le tuer ou l’emprisonner, peu importe, tout dépendra de la situation. » Dit la blonde avant de regarder la Jônin. « Dis, Aru-chan, il est toujours comme ça ? Genre grincheux et menaçant tout le monde pour rien ? » Demande-t-elle à sa supérieure. La jeune brune allait prendre le premier tour de garde, demandant à se reposer un peu. La blonde se lève avec un peu de mal et câliner Arukisa. « Merci, Onee-san. Je vais aller me reposer, car je ne me sens pas trop bien là. Je serais plus utile dès qu’on aura les pieds sur l’île. » Dit-elle avant d’aller dans la cabine du capitaine et s’endormir comme un bébé.

À la fin voyage, ils n'étaient arrivés sur l’île sans problème et plus aucune nouvelle attaque contre le navire. Gine a été la première à sortir du navire et à poser les pieds sur la terre ferme. À présent, elle semblait aller mieux et à montrer sa joie de vivre en faisant une petite danse de la victoire. Aya va voir Arukisa. « On va commencer notre propre mission, on vous attendra pour le voyage du retour malgré la présence de monsieur grincheux. Faites attention à vous et veillez à ce que Gine ne se met pas en danger inutilement, la connaissant, elle va encore jouer à la tête brûlée. » Dit-elle en soupirant. Suite à cela, la Capitaine retourne voir ses hommes et leur donner des ordres, laissant les Shinobi à leur travail. La blonde respire l’air frais et regarde autour d’elle, il fallait commencer la mission maintenant qu’elle était en forme et d’humeur à la réaliser sans accroc. D’ailleurs, il fallait régler un truc avec Gozen et Akiyama, la blonde les regarde. « Dites, qui commande le groupe parmi vous deux ? Je ne connais pas vos grades, j’suis Genin donc l’un de vous deux doit forcément être Chûnin ou Jônin pour diriger l’équipe. » Demande-t-elle en croisant les bras et souriant légèrement. « Et on doit faire quoi maintenant ? Enfin, je veux dire, on commence par quoi ? Aller voir les témoins et l’envoyé de Kanon Eri ou examiner les dégâts causés par l’animal ? » Demande-t-elle encore, la blonde pose pas mal de questions, mais elle était excitée à l’idée d’explorer l’île et d’avancer dans la mission.



_________________
[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Naoko_10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Gozan Arukisa
Gozan ArukisaEn ligne

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Jeu 17 Sep 2020 - 23:30
- Je garderai un œil sur elle. Répondit la gladiatrice à Aya en lui faisant un clin d’oeil.

Visiblement, Gine était de la même trempe qu’Arukisa. Intrépide, courageuse mais parfois trop téméraire. Lorsqu’elle avait commencé sa formation de shinobi, la jônin était aussi une tête brûlée. Elle défiait le danger sans en mesurer les conséquences. Seuls le temps et l’expérience pouvaient corriger cela. De l’audace il en fallait pour être un bon ninja, mais jamais sans avoir au préalable anticipé les retombées.
Le pied désormais sur la terre ferme, la gladiatrice observa rapidement les lieux. Ils avaient accostés dans un petit port industriel. Cette île servait de stockage de marchandises et les embarcations qui passaient servaient surtout à leur transport. D’ailleurs, il y avait peu d’habitations, l’inhospitalité du coin encourageait la plupart des travailleurs à faire l’aller-retour entre Kiri et ici chaque jour. Au loin, on apercevait déjà plusieurs entrepôts, ce n’était pas très accueillant.

- On va travailler en équipe Gine, Tatsuya est plus expérimenté que moi mais je suis la plus gradée. Je vais prendre les rennes de la mission mais tu dois écouter ses conseils. Elle se tourna vers l’élémentaliste. Je vais d’abord aller voir l’envoyé de Kanon Eri, je sens que cette discussion va être compliquée... Dit-elle d’un air légèrement découragé. Vous pouvez aller interroger les témoins et commencer à fouiller les entrepôts concernés. On se rejoint ici dans une heure ! Termina-t-elle avant de commencer à s’éloigner.

Pour le bien de la mission, il valait mieux qu’elle se sacrifie pour discuter avec le messager de la marchande. Gine était trop inexpérimentée et Tatsuya bien trop tendue pour le moment. La conversion houleuse afin de rassurer le sbire d’Eri ne l’enchantait pas vraiment. Bien qu’elle soit très diplomate, elle était à peu près certaine qu’il n’aurait pas fait le déplacement si Eri n’émettait pas des doutes sur la capacité des shinobis à prendre soin de sa bête.
En arrivant, elle avait repéré un petit homme qui attendait un peu plus loin sur le quai. Une barbe fournie mais taillée, un monocle, un crâne dégarni, il avait la panoplie du gratte-papier classique, la cravate terminant le tout. Son visage affichait un air renfrogné peu amical. Une longue veste foncée lui couvrait le corps. Dans sa main, il tenait une montre à gousset qu’il ne cessait de regarder. Quand il vit Arukisa marcher dans sa direction il s’empressa d’aller à sa rencontre. D’un mouvement dynamique il attrapa sa main et la secoua frénétiquement. Avant même que la jônin n’ait pu se présenter il prit la parole.

- Vous devez être les shinobis de Kiri j’imagine. Comme vous le savez je viens de la part de Kanon Eri. Cela vous a déjà été mentionné j’imagine mais je viens vous le rappeler : la bête doit être ramenée vivante. Madame Eri serait fortement contrarié dans le contraire. Je compte sur vot…

Arukisa l’interrompit en mettant sa main devant son visage afin de stopper son flux de mots. Surpris, il la regarda avec stupéfaction.

- Nous sommes au courant de tout cela, MERCI. Insista-t-elle. Notre ordre de mission est claire, nous vous le rendrons en vie. Mais il faut agir rapidement avant qu’ils ne recommencent et ne blessent quelqu’un. J’ai donc quelques questions à vous poser. Cela nous aidera à le retrouver. Pourquoi pensez-vous que la bête que nous recherchons est celle de Madame Eri ?
- Dès que les entrepôts ont été fouillé, nous avons été averti. Il se trouve que seuls ceux de notre entreprise sont attaqués. La description des attaques portent à croire que cela vient d’un animal assez puissant et rapide pour surprendre, détruire et retourner se cacher dans les forêts. Eri est une grande admiratrice des animaux disons...atypiques. Il y a quelques semaines, elle a fait l’acquisition d’un sanglier énorme, une bête à la force impressionnante. Sa cage a été forcé il y a quelques jours, pas assez solide pour le contenir visiblement, et il est introuvable depuis, juste avant le début des attaques. C’est une étonnante coïncidence non ?
- En effet. Acquiesça la gladiatrice. Les faits se coordonnent parfaitement. Mais il ne faut pas exclure la piste d’un animal local, cette île est particulièrement sauvage. Vous pensez que quelqu’un en voudrait à Eri ? C’est étrange que seuls ses entrepôts soient attaqués. Ajouta-t-elle ironiquement.
L’envoyé leva les bras au ciel, comme si Arukisa venait de sortir une bêtise.
- Vous vous demandez si l’une des marchandes les plus influentes de Kiri a des ennemis ? Mais évidemment ! Des marchands rivaux, des collaborateurs, des clients. Cela peut venir de n’importe qui. Mais je suis sûr que c'est cet animal, les témoins ont été clair. En tout cas, si quelqu'un est derrière tout ça, Eri saura s'en occuper.

Les derniers mots étaient clairs. Si Eri avait un ennemi, elle le trouverait et elle s’occuperait de son sort. Le monde du commerce pouvait être violent parfois. Acquérir le monopole sur un marché et défendre son territoire demandait certainement de se salir les mains parfois. Aru’ n’en demanda pas plus, c’était une autre affaire en effet.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Ven 18 Sep 2020 - 9:43





Traque et chasse



Le shinobi de la brume se contenta de faire ce qu'on lui demandais, de toute façon il était probablement le plus à même de pouvoir inspecter la cage. Il souffle un coup et décide donc de prendre sur lui, il était bien trop à cran depuis ce briefing... Il venait tout juste de perdre sa mère, et voilà qu'une menace importante planait sur Kiri, menaçant d'emporter aussi son père. Il prend alors la direction de la zone de stockage, calmement, avant de se tourner vers Gine.

- Va recueillir les témoignages, moi je vais inspecter la zone.

Il s'en alla donc par la suite vers la cage, déposant un genou au sol pour observer celle-ci calmement. En effet, elle était dans un piteux état, assez pour faire croire à une évasion de l'animal mais.. Son regard fût attiré par autre chose.. Le système de verrouillage de la cage, reposant au sol en morceau, néanmoins.. Il attrapant celui-ci, observant sans un bruit le morceau de métal froissé, se rendant compte d'une chose qui remettait en cause la totalité de la thèse de l'évasion. Les vis étaient encore droite, pas pliées ni usée, ce qui ne pouvait signifier qu'une chose.. L'animal ne s'était pas enfuit, quelqu'un l'avait fait sortir. Il avait simple dévisser un peu le verrou, assez pour que l'animal puisse le forcer avec un peu de force. Il soupira légèrement en se redressant, regardant alors autour de lui, remarquant l'absence de trace d’effraction dans la zone, pas au niveau du col en tout cas. Il sorti par la suite du bâtiment, grimpant sur le toit, s'approchant des fenêtres pour la plupart bien poussiéreuses. Toutes à l’exception d'une seule, donc la poussière était toujours là, mais un peu effacée par endroit. Il se gratta un peu le menton, se refaisant la scène dans sa tête. Après quoi il décida de rejoindre Gine.

Il s’arrêta non loin d'elle, croisant les bras contre son torse, soupirant légèrement en secouant la tête. Entendant l'un des hommes qu'elle interroger parler de l'évasion de la bête. C'est là qu'il décida d'intervenir.

- Ce n'est pas une évasion. J'ai trouver des traces suffisamment dérangeantes pour que je les étudies.. Et elle m'indiquent clairement une chose. Votre bestiole ne s'est pas enfouis par elle-même, quelqu'un l'as libérée en faisant passer ça pour un accident.

La vraie question maintenant était de savoir qui, et pourquoi ? Probablement pas pour revendre la bête, sinon il n'aurait pas prit le risque qu'elle se blesse en simulant son évasion à coup de force brute...





_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Suzurane Gine
Suzurane GineEn ligne

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Mar 22 Sep 2020 - 10:59
Témoignages et inspections
Sortie du bateau, Gine était la première à mettre les pieds sur la terre ferme et à reprendre des couleurs. Il ne fallait pas attendre longtemps avant qu’elle se sente beaucoup mieux et être apte à reprendre la mission. C’était fini d’être allongé et à faire la sieste pour ne plus trop se sentir malade. Il était temps de reprendre les choses sérieuses et la blonde avait déjà hâte de commencer la mission. D’ailleurs, elle se savait Genin et ne disposait pas de l’autorité adéquate pour mener l’équipe ni prendre des décisions définitives pour savoir par quoi ils allaient commencer. Du coup, la Suzurane se met à leur poser des questions sur leur grade et ce qu’ils vont devoir faire en premier pour obtenir des réponses ou indices à propos de l’animal. Arukisa prend la parole pour répondre aux maintes questions de la blonde. Comme ça, Gozan est Jônin, du coup, c’est elle qui prend le commandement de l’équipe durant la mission. Tatsuya était Chûnin, du coup, il était comme le second de la brune. Aru lui conseille d’écouter l’homme et de suivre ses conseils qui pourront être utile, qui sait. « D’accord, pas de souci. » Dit-elle avec un léger sourire, en espérant que ce dernier ne s’en prendra pas à elle durant la mission. La cheffe d’équipe s’adresse au brun en expliquant ce qu’ils vont faire comme elle ira voir l’envoyé de Kanon, eux, ils iront recueillir les témoignages et inspecter le lieu où l’animal s’est déchaîné et libéré. Ils avaient une heure avant de revenir ici avec des réponses. Du coup, Kisa est partie de son côté, laissant Gine et Tatsuya ensemble. L’homme lui demande d’aller recueillir les témoignages pendant qu’il va s’occuper des entrepôts. « Ok, faisons comme ça ! » Dit-elle en s’éloignant.

Laissant l’Akiyama tout seul, Gine va voir une femme, un peu sur le choc. La blonde pose amicalement sa main sur son épaule. « Avez-vous été témoin de ce qui s’est passé, madame ? » Demande-t-elle avec un ton doux et cherchant à ne pas se montrer brusque. La femme hoche la tête et tente de se calmer, encore sous le choc en ayant peur que l’animal sauvage revienne à la charge, sans crier gare. « Il était monstrueux et énorme, je m’en souviens comme si c’était hier. Je me promenais après une journée de travail afin de me vider la tête et là, passant près des entrepôts, il y a eu du vacarme et un sanglier gigantesque a éventré la porte de cet entrepôt. » Dit-elle en le pointant du doigt. « Et il a foncé partout en saccageant tout sur son passage avant de partir vers le sud. » Finit-elle en soupirant. Gine le réconforte en lui adressant un tendre sourire et prenant les mains. « Merci de votre témoignage, madame. Je vous assure qu’il ne causera plus de souci, moi et mes amis, on est venu pour le neutraliser. Vous n’avez plus à avoir peur à présent. D’accord ? » Dit-elle en voyant la femme hochait la tête et de retourner chez elle afin de pouvoir se reposer. En voyant sa tête, la pauvre dame ne semblait pas avoir beaucoup dormi à cause de cette histoire et ça se comprenait. Après tout, elle a vécu cet événement de tout près et elle a failli mourir. Ensuite, Gine va voir deux hommes dont l’un a juste entendu le vacarme et en a profité pour se cacher, car il ne voulait pas mourir. Après tout, il avait une femme et des enfants, il n’allait pas prendre ce risque, même si il aurait été payé pour le faire. La Suzurane le comprenait parfaitement, elle n’allait pas le blâmer et même elle, si elle était incapable de battre un ennemi, elle ne prendrait pas le risque de se faire tuer.

Pour le second homme, cela allait être une autre histoire, car ce dernier se trouvait dans l’entrepôt où se trouvait l’animal en question. Gine croise les bras et se met à l’écouter. « Je bossais tranquillement avec mes collègues pour remplir les boîtes de provisions et d’un coup, ce sanglier géant est sorti de nulle part et il a tout dévasté. De base, il était enfermé dans son enclos, mais je pense qu’avec le voyage, sa cage a dû prendre un coup et l’animal a dû voir une ouverture et il a dû s’évader. Enfin, je ne sais pas trop, on était tous occupé à faire notre travail et on n’a pas fait attention à l’animal, après tout, on nous avait interdits de nous en approcher. » Dit-il avant qu’un homme les rejoigne. « Je m’occupais de l’animal avant que l’envoyé de Kanon Eri arrive. L’animal a dû s’évader à cause d’un souci avec sa cage, c’est notre faute. Nous sommes encore désolés. » Dit-elle en se prosternant devant Gine et les hommes qu’elle interrogeait. Cela dit, Tatsuya vient contredire le gardien en disant que ce n’était pas une évasion, mais plutôt une libération intentionnelle. Quelqu’un a libéré l’animal et cela a déclenché un chaos. Le gardien regarde Tatsuya. « Mais, comment est-ce possible ? On n’était pas loin de la cage enfin on montait la garde chacun notre tour et personne n’a vu quelque chose de suspect. » Dit-il, ne comprenant pas ce souci.

Gine réfléchit et se demande où est passé l’animal ainsi que celui qui aurait pu commettre ce crime. La blonde regarde Tatsuya et se rapproche de lui. « Je vais aller inspecter la cage et tenter de trouver des odeurs suspectes, il va me falloir du temps, je ne suis pas habituée à cela. » Dit-elle avant de reprendre la parole aussitôt. « Je pense que je dois rester seule pour ne pas trop sentir ton odeur, l’animal a été vu partir vers le sud. Je pense que tu devrais aller vers la sortie du chantier et voir si tu ne trouves rien, Tatsu-kun. » Finit-elle avant de se diriger vers l’entrepôt en question et se rapprochant de la cage. Il allait falloir se transformer partiellement en hybride lionne et utiliser ses sens pour pister l’animal et trouver aussi une odeur différente des ouvriers et gardiens. Cela n’allait pas être facile. Kasha, sa tante Yasei panthère, lui a appris à user de ses sens, mais la blonde n’est pas aussi expérimentée que Zeref, Reikan ou sa tante. Cela allait prendre un peu de temps pour y parvenir. Se concentrant, elle se transforme, physiquement, Gine a une apparence humanoïde d’un félin, mi-femme mi-lionne : Oreilles de félin, queue de lionne, fourrure dorée, yeux dorés, elle garde sa longue chevelure blonde et dispose de griffe à ses mains et pieds ainsi que de crocs bien acérés. « Je commence à mieux maîtriser cette forme et à présent, passons à la suite. » Dit-elle, se mettant à quatre pattes et usant de ses sens. En premier, elle utilise son odorat pour mémoriser l’odeur du sanglier au niveau de sa cage. Ainsi, elle pourrait reconnaître son odeur si elle doit le pister à travers l’île. Pour localiser l’odeur de l’animal féroce, ce n’était pas difficile, il trainait partout et étant l’unique animal de son espèce et vu sa taille, la Yasei n’allait pas avoir du mal. Or, le plus compliqué, c’est de trouver celui qui a libéré intentionnellement la bête. Il fallait réfléchir, penser à séparer les différentes odeurs, faire des croisements, des rapprochements, montrer une certaine logique.

« Les ouvriers doivent avoir la même odeur, transpirations, signature des odeurs et poussières des marchandises entre eux, ils ont quasiment une odeur identique, il faut que je trouve celle qui se démarque des autres…quelqu’un ne travaillant pas ici, qui n’est pas marqué par la poussière ni l’odeur des marchandises laissant derrière elle. Il faut que je me concentre, près de la cage, il faut que je sépare l’odeur du sanglier de la sienne. » Dit-elle en continuant de renifler, usant de son organe de Jacobson, elle lèche le sol en le couplant avec son odorat pour « goûter » les phéromones se trouvant au sol. Celui du sanglier, une femelle, elle est agressive, mais son odeur pollue un peu plus, car elle doit être enceinte, de petit. Une raison de la capturer pour lui prendre ses petits et les revendre à des prix exorbitants. Cependant, elle a du mal à trouver l’odeur de celui qui a provoqué sa libération et continue ses recherches, après tout, elle débute dans ce domaine. Heureusement, elle a eu une leçon là-dessus pour savoir s’en servir un peu durant cette mission. La blonde renifle la cage, malgré son état, elle trouvera peut-être quelque chose afin de pister l’inconnu et le capturer.

Spoiler:
 



_________________
[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Naoko_10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Gozan Arukisa
Gozan ArukisaEn ligne

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Mer 23 Sep 2020 - 15:00
- J’aurai une dernière question. Est-ce que vous savez si Eri attend une livraison spécifique ou quelque chose de grande valeur en ce moment ?
L’envoyé réfléchit quelques secondes en se frottant la barbe. Il prit un petit calepin dans sa poche et le consulta. Ses yeux parcoururent rapidement une liste qu’il prit soin de ne pas montrer à Arukisa.
- Je ne peux évidemment pas vous révéler toutes les transactions menées par notre société, mais...Il fit signe à la jônin de se rapprocher et posa sa main sur sa joue pour cacher sa bouche. Elle s’exécuta. Une cargaison d’armes de grandes valeurs venant de Kumo est attendue depuis une semaine. C’est un marché fructueux très disputé et tous les acteurs du milieu savent que si elle dispose d’un accord à long terme avec le village caché des nuages, elle obtiendra le monopole. Dit-il en chuchotant.
Aru’ reprit ses distances et acquiesça.
- Je vois. Ce sera tout pour le moment. On vous informera dès que nous aurons capturé l’animal. En attendant, faites préparer une cage plus solide pour qu’on puisse vous la livrer correctement. Termina-t-elle avant de le saluer et de partir rejoindre Gine et Tatsuya.

Cette mission de capture prenait une tournure d’enquête policière. Un nombre important d’élément concordait pour indiquer qu’il ne s’agissait pas d’un simple animal complètement intenable. La fouille d’endroits précis, cette cargaison avec un enjeu primordial pour le commerce de Kiri, quelqu’un cherchait à nuire à Eri.
La gladiatrice rejoignit ses équipiers à l’intérieur de l’entrepôt contenant la cage de l’animal. La cellule était d’une taille impressionnante, cela en disait long sur la gabarit de la bête. En arrivant sur place, elle vit Gine sous une forme étrange. Des caractéristiques animales, félines même, avaient remplacé certaines parties de son corps. Était-elle une Yasei ? A la vue de cette capacité, c’était très probable. Pourtant, elle n’en portait pas le nom. Arukisa partagea les informations glanées auprès de l’envoyé d’Eri et prit connaissance des indices trouvés par ses pairs. Leurs recherches menaient à la même conclusion.

- Je pense que c’est clair pour tout le monde, la bête a été libérée volontairement. On ne sait pas encore qui est l’auteur mais c’est probable que ce soit quelqu’un qui cherche cette cargaison d’armes. Ce que je me demande, c’est comment est-ce qu’il contrôle cet animal… Dit-elle en réfléchissant le regard dans le vide avant de se reprendre. Mais si nous trouvons l’animal, nous trouverons le vrai coupable ! Dit-elle enjouée par l’avancée de la mission. Que la traque commence ! Ajouta-t-elle de façon dramatique, tel un chasseur partant à la recherche de sa proie. J’imagine qu’un sanglier de cette taille doit laisser des traces sur son passage.

La kunoichi prit les devants et quitta l’entrepôt. La forêt était très dense sur cette île, et surtout très sauvage. Plusieurs pistes pouvaient mener à l’animal. Le plus simple serait de trouver des traces d’empreinte. Des branchages brisés, des herbes couchées, des troncs marqués par ses dents ou encore des excréments. La jônin avait voyagé de nombreuses fois, notamment pendant son exil, et survivre en pleine nature pendant des jours demandaient une bonne capacité d’observation et surtout beaucoup de patience.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Jeu 24 Sep 2020 - 10:24





Traque et chasse



Après avoir attendu quelques temps que sa camarade ne termine ses recherches, il observait les alentours, calmement, utilisant une simple technique chakratique, afin de voir s'il pouvait ressentir la trace du sanglier, et sa direction approximative. Enfin, c'est ce qu'il aurait fait en temps normal, mais il remarqua bien rapidement quelque chose de bien plus intéressant, une touffe de poil accrochée à un mur, probablement sur le passage de la bête. Il s'approche alors de celle-ci, l'attrapant entre ses doigts en observant calmement ce potentiel indice... C'était bel et bien de la fourrure de sanglier, pas de problème à ce niveau, et la taille laissait penser que l'animal était énorme. Il enveloppe alors cela dans un morceau de tissus propre, histoire de ne pas trop mettre son odeur dessus, et part rejoindre Arukisa avec Gine, une fois ses recherches terminée.

- Oui, il n'y as aucun doute quand au fait que l'animal à été libéré.. Cependant les gardes n'ont rien vu, ce qui ne laisse que trois option possible... Soit ils sont de mèches, soit ils ne faisaient pas correctement leur boulot et mentent pour se couvrir, soit nous avons affaire à un shinobi. Si c'est bien le cas, la mission va être un peu plus compliquée que prévu. Et je commence à me demander si l'attaque de l'oiseau géant n'avait pas quelque chose à voir avec ça. Si c'est le cas, ça voudrait dire que soit notre homme en à après les marins de ce navire... Soit qu'il était au courant d'une façon ou d'une autre de notre arrivée. Pire encore, il savait quel bateau nous aurions pris avec exactitude et où nous trouver.

Il soupire un peu, il n'aimait pas vraiment cette idée, mais il y avait peut-être une taupe qui venait en aide à la cible du trio de la brume. La question suivante étant comment faire pour que l’ennemi ne prenne pas la fuite en sachant que le trio venait d'arriver sur l'île. Il composa alors une série de signe et déposa sa main au sol après s'être mordu le pouce, invoquant ainsi son renard, sortant ensuite de sa poche le morceau de tissus, qu'il fit reniflé au renard.

- Nous économiserons notre chakra et notre énergie comme ça. En plus, l'ennemi pourrait y voir une cible de choix, donc nous pourrions en profiter pour tendre une embuscade en le suivant à une certaine distance.

Le renard renifle par la suite le tas de fourrure, et redresse par la suite la tête pour renifler dans l'air, cherchant une trace de l'animal. Il fini donc par en trouver une faible, ce qui signifiait que l'animal rodait toujours dans les deux kilomètres autour du village, mais pourquoi ?




Techniques:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Suzurane Gine
Suzurane GineEn ligne

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Sam 26 Sep 2020 - 12:26
Pistage et traque

Gine avait laissé le reste des témoins pour Tatsuya, car ce dernier avait pu analyser l’enclot de la bête qu’ils devaient retrouver et capturer sans la tuer. Du coup, la jeune Suzurane allait utiliser ses capacités de Yasei, encore en cours d’apprentissage pour essayer des indices en utilisant ses sens surdéveloppés. Transformer partiellement en Yasei lionne, la blonde se met à chercher des odeurs différentes. Après tout, selon Akiyama, quelqu’un a fait en sorte de passer ça pour une évasion du sanglier. En réalité, quelqu’un a libéré la bête et tente de la capturer ou de l’utiliser pour créer un chaos, pas possible sur l’île d’Uke. Il fallait l’empêcher de faire cela et la blonde passe plusieurs minutes à renifler la cage ainsi que ses alentours sur un faible périmètre. Elle a pu senti que le sanglier est en réalité une femelle et qu’elle était enceinte, du coup, il était impératif qu’il ne fallût pas la tuer ni trop la blesser. Les petits ne pourraient pas résister à un assaut trop violent de leur part. Pour ce qui était de l’odeur de l’individu ayant endommagé l’enclot pour que le sanglier puisse s’échapper, Gine a eu un peu plus de mal. Il y avait pas mal d’odeur qui gênait la Genin et il fallait les séparer et trouver une certaine logique. Son ouïe ne la trompe pas, Tatsuya n’était pas loin de sa position et une autre personne s’approche de la sienne. Restant concentré, elle parvient à trouver une odeur anormale qui n’avait rien à faire dans un tel lieu et qui se démarque des autres. L’odeur d’oiseau et un parfum étrange qui ne correspond pas aux autres. Il sera aisé pour Gine de le traquer s'il le faut. Se relevant, elle se dirige vers Arukisa et Tatsuya.

Le trio échangea leur information, Gine reste un peu calme tout en reprenant une forme humaine pour économiser du chakra. Ils en viennent à la même conclusion, du fait que quelqu’un a libéré intentionnellement l’animal pour créer tous ces dégâts. Selon Arukisa, l’individu responsable souhaite la cargaison d’arme et elle ne sait pas encore comme il s’y prend pour contrôler l’animal enfin s’il le contrôle ou laisse le sanglier agir librement. En tout cas, un tel animal laisse des traces et ne passe pas inaperçu du fait de sa taille. Il fallait la traquer rapidement pour la mettre en sécurité. Pour Tatsuya, il en vient à la même conclusion disant même que les gardes devaient mentir pour se couvrir ou être de mèche avec ce qui s’était passé. Cela dit, Gine n’a ressenti aucun signe suspect en leur parlant. L’ennemi pouvait être un Shinobi, ça allait rendre la mission un peu plus dure. Dès qu’ils finissent de parler, Gine prend la parole à son tour. « Eh ben j’ai interrogé les témoins, ils ne semblent pas mentir sur ce qui s’est passé, même pas les gardes. Pour ce qui est de l’auteur de cette évasion, je pense que notre homme est celui avec l’oiseau qu’on a croisé. J’ai senti l’odeur d’un oiseau et un parfum étrange donc j’émets l’idée que c’est lui. Je pourrais le traquer quand on en aura fini avec le sanglier. » Dit-elle avant de devoir les prévenir aussi pour l’animal. « D’ailleurs, le sanglier est une femelle et elle porte des enfants donc évitons de trop de la blesser ou de la tuer, s’il vous plaît. » Dit-elle avec un léger sourire.

D’un coup, Tatsuya se met à invoquer un renard assez imposant. Il disait qu’il fallait économiser du chakra et leur énergie. Dommage, Gine aurait bien aimé jouer à la traqueuse en tant que lionne. Tant pis, elle ne pouvait pas se plaindre envers ses supérieurs. Il allait falloir suivre le renard en gardant une bonne distance afin de laisser l’animal ou l’ennemi tombait dans le piège. Là-dessus, Gine ne pouvait rien dire, c’était une bonne idée pour tendre une embuscade. Il semblerait que le renard ait senti quelque chose et s’y dirige. « Bon, allons-y du coup. » Dit-elle en se déplaçant tout en restant assez en arrière aux côtés de ses alliés. « Je pense qu’à nous trois, on pourra neutraliser ce type à oiseau et maîtriser le sanglier sans la tuer…ça serait triste si elle perd ses bébés. » Dit-elle en détournant le regard et avec un air un peu triste avant de se rappeler des propos de Gozan sur comment l’ennemi pourrait contrôler l’animal. « Dis, Onee-san, tu crois que ce type contrôle le sanglier avec un Genjutsu ou avec l’aide d’un parfum préparer avec des ingrédients ? Genre un truc médicinal ou autres ? » Demande-t-elle, après tout, ce n’est pas impossible.


_________________
[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Naoko_10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Gozan Arukisa
Gozan ArukisaEn ligne

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Lun 28 Sep 2020 - 13:28
Les odeurs flairées par Gine pointèrent une piste qu’Aru avait gardée dans un coin de sa tête. L’homme derrière la libération de la bête pouvait être celui qui les avait attaqués sur la bateau. Voilà pourquoi il avait tenté plus tôt de les éliminer avant même leur arrivée. Mais qui était-il ? En tout cas, ce n’était pas un simple humain. La monture volante qu’il possédait n’avait rien d’un oiseau banal et la libération du sanglier nécessitait des compétences spécifiques.

- Ne t’inquiètes pas, nous respecterons la mission et on se contentera de capturer l’animal. Dit-elle pour la rassurer. Je pense aussi qu’on reverra l’homme qui nous a attaqué pendant le voyage. Le danger principal pourrait ne pas être le sanglier. Termina-t-elle sur un ton très sérieux.

Le groupe se mit à la poursuite du renard invoqué par Tatsuya. Utiliser un kuchiyose pour traquer une autre bête semblait l’option la plus appropriée. En revanche, l’allié ailé de la kunoichi n’aurait pas été plus utile. A travers la dense végétation, ils suivirent le canidé qui se faufilait entre les branches avec dextérité. Les odeurs étaient multiples dans cet environnement mais la senteur d’un gibier immense, qui plus est enceinte, pouvait se sentir à des kilomètres.

- C’est possible oui. Répondit-elle tout simplement à Gine. En tout cas, les coïncidences sont trop présentes pour que ce soit le sanglier qui attaque seul et sans raison. Tes pistes sont envisageables. Dit-elle en lui lançant un clin d’oeil.

Pour le moment, il n’y avait pas de réels indices pouvant mener à une conclusion certaine. La prise du contrôle sur autrui pouvait s’articuler de différentes manières. Un genjutsu semblait le plus commun, et probablement la meilleure hypothèse. A sa connaissance, c’était le seul moyen qui permettait un contrôle total. Si le sanglier n’avait attaqué que les entrepôts d’Eri, c’est qu’il avait été positionné dessus.
Au fur et à mesure qu’ils progressaient, Arukisa nota plusieurs indices sur le chemin. Plusieurs tas d’herbes étaient couchés sur le sol, trace du passage d’un gros animal. Par endroit, la terre était retournée, le sol complètement labourée. Les sangliers avaient l’habitude de pratiquer le fouissage afin de chercher de la nourriture. A la force de son groin et de ses dents, elle pouvait probablement retourner d’énormes mottes de terre. La kunoichi repéra également une cavité boueuse de grande taille au sol. Cet endroit, appelé souille, permet aux animaux de se débarrasser des parasites externes qui se posent sur leur pelage. Arukisa partagea ces informations avec ses coéquipiers afin de leur indiquer qu’ils étaient sur la bonne voie. La jônin se sentait à l’aise dans la nature. Elle y avait grandi et grâce à son grand-père, elle disposait d’une bonne base de connaissance sur la faune.

Les kirijins se trouvaient maintenant à quelques kilomètres des entrepôts. Le renard les avait mené devant une clairière avant de s’arrêter net. Au milieu de celle-ci, se tenait le sanglier. Allongé, elle dormait. C’était une espèce diurne, la journée elle passait la plupart de son temps à se reposer. Plusieurs mètres derrière, Arukisa observa la scène. Le compagnon des forêts s’abaissa et progressa doucement. Tout à coup, un filet se releva sous ses pieds. L’animal fut porté vers le haut jusqu’à être suspendu à une branche, piégé. Le canidé avait servi de leurre, mais il ne fallait pas le laisser dans cette situation. Cependant, il ne fallait pas se précipiter tête baissée. Une voix s’éleva des fourrés à l’opposé.

- Tiens tiens tiens, on dirait que cette île regorge de bestioles. Je vais me faire un sacré paquet de fric en revendant cet animal.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Lun 28 Sep 2020 - 15:55





Traque et chasse



Le shinobi de la brume observa la scène en secouant la tête, soupirant légèrement face à ce spectacle. Il posa même une main contre son visage en se demandant à quel point cet homme pouvait bien être stupide.. Confondre un animal sauvage et une invocation.. Sérieusement ? Le chûnin continua donc d'observer la scène, le renard jouant le jeu en se débattant dans son filet, histoire de détourner un peu l'attention de l'homme pour que le trio mette en place une stratégie.

- Bon, assurez mes arrière, je vais essayer de l'attraper par surprise avec ma dissimulation Doton, si tout se passe bien, on pourras même simplement éviter le combat. Il n'as pas l'air d'être senseur, et même si c'était bien le cas, il ne semble pas croire en notre présence ici, il n'as même pas remarquer que mon renard est une invocation... Mais si c'est un piège, raison de plus pour que j'y aille seul, je suis le plus expérimenté de nous trois,e t il vaut mieux en pas se jeter à trois dans le piège.

Il composa par la suite une série de signe en s'enfonçant par la suite dans le sol, se déplaçant sous celui-ci calmement, se dirigeant peu à peu vers la cible, jusque se retrouver sous elle. Pas de temps à perdre, autant essayer d'en finir rapidement, non ? Il sort finalement de terre derrière l'homme et charge son poing droit de chakra Raiton, frappant de la paume de la main vers celui-ci. Avec un peu de chance, la technique serait suffisante pour le paralysé assez longtemps pour que les deux autres viennent l'attacher, ou au pire, au moins assez efficace pour que Tatsuya puisse enchaîner avec autre chose, enfin, en espérant déjà que son coup ne porte. Si ce n'était pas le cas, ça donnerait au moins une idée du niveau de l’ennemie au jeune élémentaliste, qui pourrait s'adapter en conséquence. Ce n'est pas comme s'il était effrayer par l’ennemie ou quoi que ce soit du genre, mais plutôt qu'il n'avait pas envie d'utiliser plus de chakra que nécessaire, par simple précaution, comme par exemple que cet homme n'était qu'un sbire de la véritable cible. Ou encore que le combat traînerait en durée, allez savoir. Après tout, il n'était pas impossible que le cerveau des opérations soit ailleurs, et que cet idiot ne différenciant pas Kuchiyose et animaux sauvages n'était qu'un homme de main, dans tous les cas, c'était bon pour eux. Il pourrait toujours obtenir des informations sur la vraie cible avec lui.




Techniques:
 

_________________


Dernière édition par Akiyama Tatsuya le Mer 7 Oct 2020 - 10:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Suzurane Gine
Suzurane GineEn ligne

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Jeu 1 Oct 2020 - 10:42
Embuscade

Arukisa est vraiment une chouette personne, elle a le don pour rassurer Gine. En tout cas, elle lui avait promis de ne pas faire trop de mal au sanglier et à ne pas la tuer. Si l’animal mourait, ça rendrait la Suzurane triste, car par la même occasion, les petits pourraient mourir aussi. La blonde hoche tout simplement la tête aux paroles de sa partenaire avant que cette dernière dise qu’il y a des chances qu’on le revoie. Il sera plus dangereux que le sanglier selon la brune et sur le moment, la jeune genin en pense autant. Il est peut-être un Shinobi donc il se défendra avec des techniques qui pourront les mettre à rude épreuve. « Il faudra donc faire attention à lui, s’il revient, c’est noté. » Dit-elle avant que le groupe se met à se déplacer afin de poursuivre le sanglier. La blonde reste un peu en arrière pour fermer la marche, mais reste assez proche de Gozan tout en lui adressant la parole. La jeune Yasei exprime les possibilités sur la manière dont l’homme parvient à contrôler l’animal, mais avec aucune preuve, elle ne pouvait pas trop deviner ses méthodes. Genjutsu visuel ou via l’odorat ? Mais, il pouvait avoir autre chose que le Genjutsu pour parvenir à ses fins. En tout cas, sa camarade pense aussi que c’est possible, car il y a trop de coïncidences pour que le sanglier attaque seul et sans raison surtout qu’elle a toujours été calme durant le trajet. Et Gine avait tout de même senti une drôle d’odeur, il y a peu. En tout cas, il allait faire attention face à ce type, mais aussi face à la bête, car il pourrait l’utiliser contre eux. La blonde allait devoir faire de son mieux pour faire réussir cette mission.

Le groupe s’était déplacé à plusieurs kilomètres des entrepôts pour se retrouver dans une clairière. Le renard invoqué par Tatsuya s’était arrêté, du coup, avec ses partenaires, le groupe s’était caché en attendant que quelque chose se passe. Sur le chemin, Gine avait pu remarquer des indices du passage de l’animal et apparemment, il en était de même pour ses partenaires. En tout cas, dans la clairière, le sanglier était bien là, en train de dormir. Soudain, un filet capture le renard d’Akiyama, le mettant hors du sol. En tout cas, le piège était bien costaud pour le soulever de terre sans se briser. Or, il n’y avait aucun signal de la part de ses partenaires. Du coup, la Suzurane ne pouvait pas intervenir tout de suite, il fallait donc patienter encore un peu. Une voix se fait entendre, c’était celui d’un homme qui semble être satisfait de sa prise. Il fallait mettre en place une stratégie pour le neutraliser sans devoir blesser l’animal. Tatsuya propose un plan, il compte y aller seul en usant d’une dissimulation doton pour surprendre l’inconnu et le neutraliser sans devoir à l’affronter. Pendant ce temps-là, Gine et Gozan devront protéger ses arrières afin de l’empêcher de se faire surprendre en cas d'invitée surprise liée à ce type. La blonde hoche la tête. « Ça marche pour moi. Fais attention à toi, Tatsuya-kun. » Dit-elle en le laissant agir et pendant ce temps-là, elle se transforme de manière hybride comme tout à l’heure pour pouvoir combattre. On ne touche pas aux animaux pour leur faire du mal.

Gine observe Tatsuya qui s’enfonce dans le sol avant que son regard de prédatrice se plonge vers l’inconnu. Cela prend juste quelques secondes avant que le Chunin revient à la surface et tente de neutraliser l’ennemi avec un coup de paume foudroyante. Il voulait sans doute neutraliser le type en le paralysant ou le mettant K.O en un coup. En tout cas, la blonde sourit en voyant ce qui se passe et regarde Arukisa. « C’est le moment, nee-san ! » Dit-elle, excité à l’idée de l’arrêter et sans attendre l’ordre de son allié. Après tout, elle avait attendu genre deux minutes après l’attaque raiton et rien ne s’était passé d’anormal. La Kunoichi s’élance vers le piège et d’un coup de griffe, elle libère le renard de son piège. « Te voilà libre, mon ami ! » Dit-elle en retombant sur ses pieds et se frottant les mains. Elle sourit et fait un signe de la victoire à Tatsuya. « Bonne stratégie, il n’a pas eu le temps de te voir arriver ! » Finit-elle en ricanant et part doucement vers le sanglier tout en se montrant prudente. Après tout, l’animal attend des bébés et parfois, les mères sont très dangereuses pour protéger leurs enfants. « Je ne te ferai pas de mal, promis…je veux juste vérifier si tu vas bien. » Dit-elle en souriant et se mettant à quatre pattes pour tenter de se mettre à sa hauteur ou inférieure à l’animal pour ne pas montrer de signe d’hostilité envers le sanglier.

Résumé du tour:
 



_________________
[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Naoko_10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Gozan Arukisa
Gozan ArukisaEn ligne

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Lun 5 Oct 2020 - 11:14
Le chasseur avait à peine eut le temps de faire son apparition que Tatsuya l’avait déjà immobilisé et Gine en avait profité pour libérer le renard. Mais l’intuition d’Arukisa lui ordonna de rester sur ses gardes. La simplicité avec laquelle tout s’était déroulé la rendait perplexe. Visiblement, l’homme était un simple braconnier. La façon dont il s’était fait surprendre sans même opposer la moindre défense laissait penser qu’il n’avait rien d’un shinobi. La situation semblait maîtrisée et la jeune genin tentait déjà d’amadouer le sanglier.
La gladiatrice fit signe de la main à Gine de s’arrêter, de ne pas s’approcher plus de l’animal. Tout à coup, un kunai sortit d’un buisson à quelques mètres de la jeune fille, Aru’ se précipita vers elle et détourna l’objet de sa lame mécanique qui vint se planter au sol. Elle mit son corps en opposition, tenant d’une main son arme et de l’autre protégeant son alliée. Le bruit métallique résonna dans la forêt. Pris de panique, l’énorme bête se releva et partit en hâte dans la forêt en dégageant un gros nuage de poussière. Arukisa pensa à la poursuivre mais il fallait d’abord savoir à qui ils avaient à faire car le danger était inconnu. Un homme portant une tunique semblable aux accoutrements d’un culte mystique sortit des fourrés. Son visage était dissimulé par une capuche. Son pas était lent et assuré. Tous reconnurent évidemment l’assaillant qui les avait attaqué sur le bateau. Le lien entre la bête et lui était maintenant à élucider. Il regarda le braconnier paralysé avec dédain.

- Tu n’es qu’un incapable… Je vais terminer le travail moi-même.

Prestement, il composa quelques mudras avant de poser sa main au sol. Un nuage de fumée apparut. Une silhouette de grande taille se dessina entre les émanations. Un ours brun de plus de quatre mètres se levait devant eux. Un spécimen rare, tout comme le sanglier. L’homme exécuta un signe étrange avant de poser sa main sur l’animal. Le regard de l’ursidé se révulsa avant d’afficher des globes entièrement noirs. Quelque chose avait changé en lui au contact du shinobi. Il grogna sur les kirijins dévoilant des crocs acérés. Ses griffes s’enfonçaient profondément dans le sol sans aucune difficulté. L’invocateur était toujours immobile mais ses yeux étaient également changés. Soudain, il fut emporté par les airs. Arukisa ne vit pas arriver l’immense oiseau arrivé derrière eux qui vint s’emparer de son maître afin de l’emporter dans les airs. Visiblement, il ne souhaitait pas combattre lui-même, seul l’ours leur faisait face pour le moment. Le volatile partit dans la direction prise par la cible de la mission.

- On a pas le choix, il va falloir se débarrasser de lui avant de récupérer le sanglier. Tatsuya, tu peux t’en occuper seul. Gine et moi on part à la poursuite du sanglier !

Arukisa avait promis de garder un oeil sur la genin et l’élémentaliste était probablement capable de venir à bout de cet ours monstrueux.
A grandes enjambées, elle s’enfonça de nouveau dans la forêt. Cette fois, la piste de l’animal n’était pas compliqué à suivre. Sa course effrénée avait laissé d’immenses traces dans la nature. Ses empreintes colossales s’étaient bien imprégnées dans le sol. Malheureusement, à cause de la densité des feuillages, elle avait perdu de vue le shinobi ennemi. Il pouvait être partout et il fallait rester vigilant afin de ne pas se faire surprendre.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Mer 7 Oct 2020 - 10:05





Traque et chasse



L'homme qu'il venait de neutraliser n'était visiblement qu'un pion, pas surprenant en voyant la stupidité de l'individu. En revanche, le véritable cerveau des opération fit son apparition, un bref instant, afin de confirmer les pensées du shinobi de la Brume. Ce qui suivit en revanche lui fit arquer un sourcil. De la manipulation mentale sur des animaux ? En tout cas c'est ce que ça semblait être. Mais était-ce seulement faisable ? Un genjutsu peut-être?Non, ça n'expliquait pas le changement dans le regard de cet ours géant qu'il venait de faire apparaître. Bah, il saurait bien assez tôt la façon de procédé de cet homme de toute façon. C'est là que Arisuka proposa à Tatsuya de s'occuper de l'ours, pendant qu'eux partent à la poursuite du sanglier.

- Att.. !

Il n'eût pas le temps de finir sa phrase que le duo était déjà parti à toute vitesse. Soupirant, il secoua la tête en déposant une main contre son visage. Il allait devoir en finir vite avec cet ours... Cela sentait mauvais, après tout, l'homme derrière tout ça semblait avoir une influence mentale sur les animaux... Et Gine est en partie animale.

- Ça sent pas bon cette histoire...

Il s'empara de son katana après l'avoir invoquer et bloqua un coup de patte assez violent de la part de l'ours, faisant reculer d'un bond le chûnin qui fit craquer sa nuque. Il devait en finir, et vite. Il attendit alors le moment opportun et chargea sa lame de vent, abattant celle-ci sur l'ours au moment ou celui-ci, dans sa rage aveugle, se rua sur lui, après avoir été protéger cette fois-ci par son invocation. L'animal tomba alors au sol, trancher en deux, mais malheureusement, il était bien trop tard pour rejoindre le duo, mais surtout... L'ours n'était pas son seul problème. Plusieurs hommes armés sortir de la forêt, pointant leurs armes vers lui, sûrement des renforts de l'homme à la manipulation mentale... Il pesta un peu, c'était vraiment problématique. Il ne pourrait pas rejoindre à temps le duo pour les prévenir d'un éventuel danger... Mais surtout, il était coincer ici.

- Merde. Kyo, essaie de les rejoindrez, je m'occupe d'eux. Espérons juste que tu arrive à temps.

Il avait ce mauvais pressentiment, dès qu'il en aurait terminer avec ce groupe, il foncerait à la ville. Quelque chose lui disait que tout ceci sentait mauvais.. Eux dehors, il n'y avait personne pour empêcher cet homme de s'en prendre à la ville. Après tout, si l'argent était sa seule motivation, il y avait bien plus efficace que le vol aléatoire d'animaux exotiques. Sans compter que c'était un shinobi, pas de doute la dessus.




Techniques:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Suzurane Gine
Suzurane GineEn ligne

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Jeu 8 Oct 2020 - 10:25
Colère d’une lionne

Dès que Tatsuya a pu neutraliser le braconnier en l’immobilisant, Gine sortit de sa cachette pour aller libérer le renard géant de l’homme avant de se diriger vers le sanglier. La blonde voulait amadouer la bête pour la calmer et ne pas lui faire peur. Ainsi, il sera plus aisé à la ramener à son propriétaire sans que ça cause des dégâts. De plus, la Suzurane ne voulait pas blesser l’animal, après tout, le sanglier portait des enfants en elle, enceinte, ça serait un crime immoral de l’attaquer, au risque de lui faire perdre ses progénitures. Du coup, la jeune Genin faisait de son mieux pour tenter de réaliser une approche amicale. Or, Aru lui demande de se stopper, chose que la blonde ne comprend pas la raison de cette demande, mais obéit. Un kunai sort de nulle part en direction de la blonde, mais Gozan parvient à protéger Gine en repoussant le projectile. Malheureusement, le bruit métallique a fait peur au sanglier, qui prend la fuite dans la forêt, laissant une trainer de poussière derrière sa course. La lionne voulait poursuivre l’animal en fuite. Cependant, il semblerait que quelqu’un s’approche d’eux et remarquant sa tenue, c’était celui qui avait attaqué le bateau d’Aya. En colère, elle voulait lui sauter dessus, mais ce dernier semble invoquer un animal, un ours assez imposant. L’ours était étrange, Gine pouvait le ressentir et l’inconnu se fait emporter par l’oiseau qu’ils avaient déjà vu auparavant lors de l’attaque du navire. Arukisa avait dans l’idée que Tatsuya s’occupe de l’ours pendant qu’elles vont à la recherche du sanglier. « Ok, ça marche ! Tatsuya est super balèze donc ça ira pour lui ! » Dit-elle avec le sourire.

Gine se met à suivre Arukisa dans la forêt afin de poursuivre l’animal. Cette fois-ci, elles n’auront pas de mal à le retrouver ou à trouver des empruntent. Certains arbres étaient abîmés tandis qu’elles pouvaient voir des empruntes sur le sol, vraiment visible. Le seul point noir dans tout cela, c’est que l’ennemi a été perdu de vue à cause de la végétation autour du duo féminin. Courant dans la forêt, Gine se met à s’arrêter et il fallait éviter de se précipiter de cette manière. Elle continue en allant moins vite, soudain, elle entend une voix dans sa tête, familière. « Aya ? » Dit-elle en regardant autour pour savoir où elle était. Pourquoi sa petite amie se serait éloignée du port ? Étrange, mais Aya l’appelait à l’aide. Sans dire quoi ce soit à la Jônin, la genin change drastiquement de chemin, se séparant de sa camarade pour se diriger vers la voix en question. Séparée et seule à présent, la blonde se met à chercher la Capitaine du bateau et posant sa main sur un arbre, elle observait les alentours. « Où es-tu Aya ? » Crie-t-elle. Soudain, une main assez forte et virile la chope par la gorge et la soulève de terre. « Facile à duper ton esprit avec tant d’ouverture, petite. Et j’ai senti l’animal en toi, félin. Sers-moi et détruit cet entrepôt avec ses occupants. » Dit-elle alors que les yeux de Gine deviennent noirs et se transforme en hybride lionne. L’ennemi sourit avant de disparaître dans l’ombre, pour retourner dans la direction où partait le sanglier. Colère, sauvage, prédatrice, les plus bas instincts animaux et mauvais en elle s’éveille, la blonde pousse un cri violent et sans appel à celui d’une lionne. « Roaar ! » Et d’un pas violent, elle se dirige en direction des entrepôts, là où se trouvait leur bateau, commanditaire et des civils.

Se déplaçant rapidement, sortant de la forêt à toute allure, Gine sous l’emprise de l’ennemi se dirige vers l’entrepôt. Elle était incapable de reprendre ses esprits ni de se contrôler, ses pulsions animales sont libres, incontrôlés alors que normalement, les Yasei sont capables de les contrôler pour éviter ce genre de chose. Cependant, Gine ne maîtrise pas ce côté Yasei dans son sang, elle débute et elle n’a pas autant d’expérience que Reikan ou Zeref dans ce domaine. C’est pour cela que Kasha, sa tante, voulait qu’elle s’entraîne durement et surtout au côté de la chef du clan, Reikan. Aujourd’hui, Gine ressemble plus à un animal qu’à un être humain du clan Yasei. Arrivant sur un toit d’un bâtiment, ressemblant à une maison, la Suzurane pousse un cri effrayant avant de cracher un jet de flamme devant elle, provoquant la panique parmi tout le monde. À quelques mètres, l’équipage du navire regarde l’incendie au loin. Aya inquiète pour les civils et son navire demande qu'on regarde dans la longue vue. « Che…cheffe…pourquoi votre petite amie met le feu partout ? » Demande l’un des matelots. « Quoi ? Impossible…resté ici et accueillez les civils sur le navire pour les protéger, je reviens. » Dit la rousse en quittant le bateau pour rejoindre les bâtiments et chercher à savoir pourquoi Gine s’attaque à tout le monde.

Résumé du tour:
 



_________________
[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Naoko_10


Dernière édition par Suzurane Gine le Lun 12 Oct 2020 - 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Gozan Arukisa
Gozan ArukisaEn ligne

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Lun 12 Oct 2020 - 0:28
A travers les branchages, Arukisa courrait à grandes enjambées. La bête gardait un rythme effrénée, guidée par la peur. Ses pas fracassants s’entendaient à plusieurs mètres, couchant la végétation sur son passage dévastateur. On pouvait distinguer les oiseaux tranquillement perché s’envoler lors de son approche.
La gladiatrice avait remarqué l’absence de Gine. Pendant leurs courses, elle avait peut-être choisi un autre itinéraire. Si elles arrivaient à tendre une embuscade à l’animal, sa capture serait plus simple. C’est ce qu’imaginait la jônin, elle n’avait pas idée de ce qu’elle subissait. Ainsi, elle poursuivit sa poursuite, laissant la genin seule.
Le shinobi avait disparu du ciel quelques instants. Elle ne voyait plus les immenses ailes de son compagnon ailé à travers le feuillage. Peut-être avait-il abandonné ? Certainement pas. Il fallait rester vigilant. Mais la mission consistait à récupérer le sanglier avant tout et le malfaiteur n’avait pas l’air de vouloir leur restituer sans se défendre. D’après ce qu’elle avait observé sur cet ours, celui-ci semblait avoir un contrôle sur l’animal. Il était possible qu’il puisse en faire de même sur la bête. C’était une capacité très étonnante qu’elle n’avait jamais croisé. Bien sûr elle avait connaissance de certains clans qui fusionnaient avec un compagnon bestial, tel les Hokazuka, mais ils n’avaient pas un contrôle total sur l’esprit de l’animal. C’était donc lui qui en voulait à la cargaison d’Eri ? Mais pourquoi ? Cette enquête méritait encore plusieurs réponses.

Après plusieurs minutes de traque, le sanglier s’était arrêtée pour reprendre son souffle. Sa chevauchée l’avait épuisée. Elle était allongée dans une clairière où plusieurs rayons de soleil perçaient les ramures. A pas feutrés mais face à elle, Arukisa s’avança. Il fallait réussir à la calmer tout en ne l'effrayant pas une nouvelle fois. C’est pour cela qu’elle avait choisi de se montrer plutôt que d’arriver par surprise. Elle opta pour une approche de confiance, tout comme cet Hokazuka qu’elle avait rencontré au marché lui avait expliqué. Pour ne faire qu’un avec la nature, il fallait en faire partie et se fondre dans la masse. Sa respiration était lente, elle tendit sa main. Le sanglier était couchée, elle ne la quittait pas des yeux, un regard transperçant, curieux presque. On sentait que la bête était apeurée, sa gestation était compliquée avec toutes ces émotions. Bien que la tension soit présente, Aru’ ne sentait aucune animosité de sa part. L’animal était à bout visiblement. Elle ne devait sûrement pas comprendre ce qui lui arrivait ces derniers jours, elle voulait seulement qu’on lui fiche la paix. Son odeur était forte en s’approchant remarqua la jônin. Sa peau effleura le haut de sa tête. Son poil était rugueux. A tout moment, elle pouvait se relever et charger mais la gladiatrice gardait son calme. Parler ne servait à rien, elle devait se faire comprendre par ses gestes, par son attitude. Le langage corporel suffisait. La bête sentit qu’elle ne représentait pas un danger. Dans le fond de ses pupilles sauvages, Aru’ observa la détresse, elle semblait demander de l’aide. La kirijin acquiesça instinctivement, pour tenter de lui indiquer qu’elle allait la protéger. Elle grommela, exprimant son exténuation face à la situation. Il fallait maintenant trouver un moyen de la ramener. Elle sortit un fil d’acier de son sac. C’était le seul stratagème qu’elle avait trouvé pour la bloquer afin qu’elle ne s’échappe pas une nouvelle fois. Prestement, elle fit un noeud solide en lasso et passa doucement l’objet autour du cou du sanglier. La bête mugit doucement à nouveau mais se laissa faire. A coup de caresses, Aru’ tentait toujours de la rassurer sur ses intentions.

- Il faut que tu restes ici si tu veux je te protège, compris ? Je vais te ramener saine et sauve. Dit-elle d’une voix calme.

Les mots semblaient avoir été compris par la bête qui resta paisible. La jônin attrapa l’autre bout du fil et partit l’attacher solidement autour d’un arbre au tronc massif. A peine eut-elle le temps de serrer son noeud qu’un cri perçant traversa la forêt. Le volatile était de retour avec son maître. Cette fois, la kunoichi prit de la hauteur afin de l’apercevoir, elle observa dans la lunette de son fusil et vit que le shinobi avait conservé son regard noir. Visiblement, il était toujours en train de contrôler son ours. De toute évidence, il était incapable de faire autre chose pendant sa possession. Ainsi, elle conclut que si elle l’interrompait dans son action, il était possible qu’il perde le contrôle sur l’animal et aiderait peut-être Tatsuya. Toujours planquée sur son arbre, à l’abri sur les feuilles, la fusilière pointa son canon dans sa direction et tira une balle précise. Le projectile partit vers sa cible à grande vitesse. Néanmoins, l’oiseau fut réactif et dévia son vol. D’un rapide virage à droite, il esquiva les dégâts mais ne put retenir son partenaire qui chuta dans la forêt. Aru’ observa son point de chute à une centaine de mètre de sa position. Il était probable que pour se rattraper il eut besoin de mettre fin à son jutsu mental.

La gladiatrice redescendit de sa branche pour se poster devant le sanglier qui s’était cette fois allongé, toujours essoufflé. S’il venait à nouveau à son encontre, elle l’attendait de pied ferme.


_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Arukisasigna



Dernière édition par Gozan Arukisa le Mar 13 Oct 2020 - 0:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Lun 12 Oct 2020 - 10:48





Traque et chasse



Le shinobi de la brume rangea son arme à sa taille en se grattant un peu le menton, pensif. Est-ce qu'il avait été sous estimé ? Ou bien tout ceci n'était que pour gagner du temps ? Dans tous les cas cet ours ne faisait clairement pas le poids face à un shinobi aussi expérimenté que lui. Il soupire un peu et réfléchit donc à la suite des événements, que devrait-il faire ? Rejoindre Arukisa ? Probablement oui, même si cette idée lui sorti bien vite de la tête lorsqu'il vit son renard déclaré l'odeur de Gine se dirigé vers le village portuaire. Il devait réagir, et vite.

- Tch, ça complique les choses ça... Qu'es-ce qu'elle fou là bas ?

Un hurlement presque bestiale résonne finalement depuis le village, ce qui semble offrir une réalisation soudain au shinobi de la brume.. Elle était sous l'empire de cet étrange homme encapuchonné. C'était bien sa veine.

- Fait chier ! Kyo, rejoins Arukisa et informe là de la situation ! Moi je fonce au village !


Le renard hoche alors la tête par la suite et prend une direction opposée à celle du jeune chûnin qui prend la direction du village par la voie des arbres. En espérant qu'il arrive à temps, même s'il n'était pas garanti que ce soit le cas, mais il pourrait au moins limité la casse. Il pesta un peu, forçant un peu plus de chakra dans ses pieds pour aller plus vite. Est-ce qu'il arriverait à temps ? Peut-être pas, il ne pourrait probablement pas empêcher la mort de tous. Et cette pensée ne faisait que se confirmé à mesure qu'il approchait, remarquant des fumés peu rassurante en provenance du village. Trop tard.

- Fait chier...

Il remarqua alors par la suite Gine, la blonde était à genoux devant ce qui semblait être le corps sans vie de sa petite amie, en larme et couverte de sang. Ses soupçons étaient confirmés, mais ça ne changeait rien à cette atroce vérité qui se découvrait devant les yeux du shinobi de la brume, son impuissance avait offert à Gine un sort pire que la mort, et il n'avait rien pût y faire. Son poing droit se serra alors, ses pensées se dirigèrent vers Kyohei, qui devait à présent avoir rejoins Arukisa.

- S'il est pas encore mort... Arrache lui la gorge.


Suite à quoi le chûnin atterrit aux côtés de la blonde, déposant une main sur son épaule droite en baissant les yeux vers le corps. Il ferma les yeux un bref instant et déposa un genou au sol, sans lâcher l'épaule de la blonde.

- C'est en rien ta faute.

Il déposa alors une main sur le sommet de sa tête, dans l'espoir de la réconforter un peu, ne sachant pas vraiment comment s'y prendre, il retira son kimono, restant donc en pantalon et en armure de cuir légère en haut, couvrant le corps de la femme avec son habit.




Techniques:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Suzurane Gine
Suzurane GineEn ligne

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Empty
Lun 12 Oct 2020 - 14:40
Chagrin d’une lionne

Contrôler mentalement par l’ennemi, Gine s’est transformé en hybride lionne et d’un cri, elle s’est dirigée vers le port où ils avaient embarqué. Là-bas, s’y trouvaient des civils et l’équipage de sa bien-aimée, mais contrôler d’esprit, elle ne pouvait pas agir de son plein gré. Ne pouvant pas se stopper ni lutter contre ce contrôle mental, sans doute provenant d’un Yamanaka. La jeune femme se trouvait sur un toit d’un bâtiment, sans ce doute qu’un peu plus tôt, elle avait croisé le renard de Tatsuya. Utilisez Gine pour attaquer le village portuaire était une bonne idée pour séparer les Shinobi et gagner du temps. Voilà en quoi, Gine a été transformé, en une arme de destruction servant à faire distraction. Un jet de flamme dans les rues, brûlant des habitats et entrepôts, en plus de blesser des civils qui tentent de fuir. Une bête sauvage et sanguinaire, livrée à un repas, un vrai festin pour une lionne. La blonde ne savait pas ce qu’elle faisait, contrôler par sa colère et sa furie, elle s’en prenait à tout le monde et sans exception. Elle usait de ses capacités de Yasei et d’assimilatrice Katon pour provoquer tout ce chaos. Marchant dans la rue, son regard noir avec une expression faciale représentant la colère, autour d’elle, les maisons prenaient feu, des civils fuyaient et se trouvaient au sol. Des gardes avaient essayé de la neutraliser, mais que faire avec de simples sabres et lances face à une Shinobi avec de telles capacités ? Rien, ils n'étaient impuissants. Au bout de la rue, un jet d’eau éteint les flammes avant qu’une silhouette s’approche. Une femme rousse, avec des habille de capitaine de navire se tient en face de la bête. « Gine ! Qu’est-ce qui t’arrive ? Explique-moi ! » Demande-t-elle. Le face-à-face qui va changer à tout jamais la Suzurane.

« Roaaarr ! » Un cri avant de s’élancer vers Aya, cette dernière esquive de peu et usant de mûdra, elle crache un jet d’eau qui repousse Gine contre un mur. « Arrête ça ! Tu n’es pas une bête ni un monstre, contrôles-toi ! » Dit-elle en criant, mais rien de ce qu’elle dit, ne semble fonctionner. Trois boules de feu en direction d’Aya qui forme un mur d’eau sous pression et neutralise les boules de feu de sa dulcinée. D’un mouvement rapide, Gine passe à travers l’eau et faisant face à Aya, la rousse lui sourit. « Je ne te ferai jamais de mal, mon amour…je te pardonnerai toujours, car je sais que tu n’es pas toi-même. » Finit-elle sa phrase avant que Gine de ses griffes acérées lui tranche la gorge de sa main droite et sa main gauche l’attrape par le col. Elle avait décidé de planter ses crocs sur le visage de la femme, mais s’arrête. « No… Non… » Gine reprend ses esprits, sous le choc, des larmes coulent sur les joues, tel un ruisseau. La blonde la prend dans ses bras et insister sur le mot non, tout en paniquant. Son corps s’abaissant, laissant celui de la rousse tombait contre elle. À genoux au sol, la tête d’Aya sur ses cuisses tandis que le sang de la rousse s’était marqué sur les habille de la blonde. Gine versait pas mal de larmes, elle tremblant ne sachant pas quoi faire. « Par… Pardon…je—je ne voulais pas…je…merde…ne meurs pas…pitié… » Dit-elle lui posant ses mains sur la blessure profonde à la gorge de sa petite amie, elle perdait beaucoup de sang. Aya pose faiblement sa main sur ceux de la Suzurane. « Res…reste...toi-même…mon…amour… » Finit-elle avant que sa main glisse doucement et que les yeux de la Yasei Dauphin se ferment définitivement. « AYA !!!! AYA !!! » C’était terminé, la blonde la blottit contre elle en pleurant toutes les larmes de son corps et cela pendant quelques minutes.

À genoux, le corps d’Aya devant elle, Gine semblait ne plus être présent, elle n’avait pas remarqué la présence de Tatsuya qui venait d’arriver. Des larmes coulèrent encore sur les joues trempées de la Suzurane. Elle n’arrivait plus à bouger ni à penser, son visage si lumineux n’existait plus, laissant celui d’un visage empli de désespoir et de souffrance. Même quand l’homme pose sa main sur l’épaule droite de la Génin, elle ne réagit pas, elle semble muette et ne sait pas quoi faire à présent. L’homme avait posé un genou au sol et une simple phrase sortit de la bouche d’Akiyama. La tristesse remonte de plus belle, elle fond en larmes en regardant le corps inerte de sa défunte petite amie. « Si…c’est ma faute…j’ai désobéi et quitté Arukisa, car j’étais faible et stupide…pardon.. » Dit-elle alors que l’homme met le haut de son kimono sur le corps d’Aya. Gine se blottit contre Tatsuya et pose sa tête contre son épaule droite en pleurant. « C’est ma faute…» Conitnue-t-elle de pleurer et de s’en vouloir énormément pour la mort de sa belle et pas que, mais des dégâts qu’elle a causés autour d’eux.

Résumé du tour:
 



_________________
[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] Naoko_10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: