Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Patch 2.01
[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 21:45 par Akimichi Katsuo

» Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami]
[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 21:12 par Metaru Itagami

» Artifices et Zombies
[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 20:45 par Damahara Kamui

» Renaître à partir de poussières
[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 19:58 par Aditya

» Ô BIENVEILLANT GARDIEN SYLVESTRE
[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 19:58 par Aditya

» Esprit mortel [ADITYA]
[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 19:58 par Aditya

» Tout est une question d'herbe [Aditya]
[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 19:58 par Aditya

» Prothésez-moi (Libre)
[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 19:57 par Aditya

» Suivre l’envol du corbeau — ft. Meikyû Raizen
[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 19:57 par Aditya

» Lever le voile sur les nations — ft. Hyûga Toph & instances iwajines
[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 19:57 par Aditya

Partagez

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Gozan Arukisa
Gozan ArukisaEn ligne

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] - Page 2 Empty
Mar 13 Oct 2020 - 0:12
Le regard d’Arukisa balayait la forêt devant elle. Le shinobi allait venir, elle le sentait. Si depuis leur départ il tentait de défendre son projet, il n’allait pas laisser le sanglier lui échapper des mains comme ça. La jônin repensa à Gine, qui finalement ne l’avait pas du tout suivi. Il fallait la retrouver après s’être débarrassée du nuisible. Sa disparition inexpliquée la tracassait. Qu’avait-elle derrière la tête ? L'équipe était dispersée, c’était un point faible. Elle devait vite régler son compte au mentaliste afin de rejoindre ses alliés avec l’animal.
La kunoichi se mordit le pouce puis posa sa main sur le sol terreux. Un nuage de fumée se forma laissant apparaître son fidèle compagnon Hakubo. La chauve-souris virevolta quelques instants avant de se poser sur l’épaule d’Aru. Ses petites pattes griffues s’accrochèrent à ses vêtements. Il cligna des yeux rapidement pour s’habituer à la lumière, c’était un être nocturne, évoluer en plein jour n’était pas vraiment à son goût.

- J’ai besoin que tu me localises les sources de chakra aux alentours, nous ne sommes pas seuls…

A l’aide de ses ultrasons, le petit volatile sonda la zone. En un rien de temps, il indiqua de ses pupilles noires la direction à surveiller pour sa partenaire. Les ondes avaient détecté trois entités distinctes.

- J’aperçois une grande créature dans les airs, il a l’air de voler vers nous. En dessous il y a un homme qui vient dans ta direction, il chevauche une autre grosse créature. Attention, elle accélère vers nous. Elle approche à grande vitesse, prépare toi. Dit Hakubo, en gardant son calme, sûre des capacités de la jônin.

En effet, la gladiatrice commençait à sentir le sol trembler légèrement. Plusieurs petits gravillons sautillaient sur la terre, annonçant une arrivée fracassante. D’après leurs précédentes rencontres, elle était quasiment certaine qu’un autre animal avait été convoqué et fonçait vers elle. Arukisa posa un genou au sol et maintint sa position. Mikazuki bien accrochée sur son dos, elle prépara ses mains afin d’accueillir le danger. Soudain, les fourrés devant elle volèrent en éclat, dévoilant deux cornes immenses. Le shinobi chevauchait un sublime taureau noir. Ses muscles saillants ressortaient de sa carcasse et présageaient une puissance certaine. Tête baissée, il chargeait la kirijin qui attendit le dernier instant pour exécuter une série de signe et poser sa main au sol. La terre devant elle se mit à grouiller avant qu’un mur de terre s’éleva formant un demi-dôme. Les cornes vinrent se planter dans la protection qui toutefois ne céda pas, quelques fissures se formèrent tout de même. Devant la puissance du choc, le sanglier se releva et commença à grommeler. La panique semblait à nouveau l’assaillir. Elle qui avait trouvé quelques minutes de calme se retrouvait encore une fois en danger. Le taureau tentait de se débattre mais il restait coincé. La jônin en profita pour sauter sur sa formation doton afin de faire face au shinobi. Celui-ci avait disparu. Dans le même temps, le bovin s’était calmé, l’emprise avait été rompu.
L’action reprit immédiatement lorsque le dompteur ninja refit son apparition dans les airs sur sa monture ailée. Comment avait-il fait ? Aru’ n’en avait aucune idée, mais peu importe, il revenait à la charge et rapidement. Si bien qu’elle n’eut pas le temps d’attraper son fusil et qu’elle dût sauter de son dôme en catastrophe. Hakubo s’envola de son épaule, prenant une autre direction. L’oiseau fit un vol à raz le sol pour tenter de l’agripper avec ses serres. Tout à coup, une aide inespérée arriva. D’un bon majestueux, le renard armé de Tatsuya bondit des buissons brandissant son sabre dans sa gueule. La lame acérée vint trancher l’aile du rapace qui poussa un cri de douleur avant de s’écraser au sol sur plusieurs mètres. Dans l’incapacité de reprendre sa position aérienne, le shinobi se résigna à prendre les armes face à la kunoichi. Le canidé se jeta sur sa proie pour l’achever pendant que son maître la délaissait cruellement. A côté, le sanglier s’agitait de plus en plus, apercevant le visage de son persécuteur.
Arukisa était satisfaite de ne plus avoir à faire à cet oiseau, mais elle ne put s’empêcher de ressentir un sentiment de haine envers ce monstre qui laissait mourir son compagnon sans même tenter de le protéger. Le poing serré, elle fonça sur lui tout en déployant sa faux. Le shinobi sortit une arme peu commune : un fouet. Au vu de son emprise animale, ce n’était pas illogique. Mais sur le moment, elle ne prit pas la mesure du danger et se jeta dans un duel au corps au corps. Les deux ninjas échangèrent plusieurs passes d’armes, esquivant avec brio les assauts de chacun. Tandis que la lame courbée d’Aru tranchait l’air, les claquements du cuir du dompteur lui répondait. Soudain, il arriva à désarmer la jônin et enchaîna en enlaçant son fouet autour de son cou. Elle sentit la matière venir enserrer sa peau et commencer à lui couper le souffle. La bête apeurée tirait de plus en plus sur son fil d’acier lorsqu’elle vit qu’Arukisa était en position de faiblesse. Elle posa ses mains sur le cuir afin d’essayer de se libérer de l’étreinte mais elle perdait ses forces tandis que sa peau commençait à rougir du manque d’air. Son regard croisa celui de l’animal. La même lueur de détresse perçue chez le sanglier se forma dans la pupille de la kirijin. D’un geste désespéré, elle tenta quelque chose à la fois d’improbable et instinctif. Pendant quelques secondes, elle eut le sentiment de sonder l’âme du sanglier et de pouvoir lui faire entièrement confiance. Elle attrapa un kunai à sa ceinture et le lança vers l’animal. La pointe vint trancher le fil d’acier tendu qui céda immédiatement. Libérée, elle charga comme une furie son bourreau. L’immense créature vint percuter avec une violence inouïe le corps immobile du malheureux. Surpris par ce geste improbable d’Arukisa, il n’avait pas bougé. Il percuta un arbre avant de tomber au sol, inerte.
La gladiatrice reprit son souffle bruyamment, elle avala une grande bouffée d’air et toussa. Elle retira le cuir qui l’étranglait et le jeta à terre. Son cou aurait probablement des marques pendant plusieurs jours. A genoux, elle tentait de se remettre de ses émotions. Le sanglier revint vers elle et grommela tout en frottant son groins sur la tête de la kirijin afin de lui montrer sa reconnaissance. Aru’ sourit et passa sa main sur son poil afin de la caresser. C’était une créature extraordinaire.

Le kuchyiose de Tatsuya informa la jônin de la situation en ville. La kunoichi s’empressa de ligoter le shinobi encore dans les vappes afin de le ramener à Kiri, et prit la direction du port sans perdre de temps.
Quand elle arriva, elle vit l’envoyé d’Eri se jeter sur elle, les yeux remplis de joie malgré l’état de la ville. Néanmoins, il passa de la joie à la crainte en une seconde lorsqu’il s’aperçut que le sanglier n’était même pas attachée. Avant même qu’il prenne la parole, Aru’ le coupa.

- Prenez soin d’elle et ne la brusquez pas. Elle a vécu des jours difficiles. Nous interrogerons le suspect à Kiri afin d'en savoir plus sur ses intentions. Dit-elle autoritairement. Elle aperçut Gine et Tatsuya au loin. Je vous laisse, notre mission est terminée et il y a plus urgent à gérer désormais. Finit-elle avant de partir vers ses compagnons.

Ce n’était pas dans ses habitudes de couper court à une discussion ainsi et à adopter une attitude aussi froide, mais elle n’avait pas le coeur à sourire. Les sanglots de la pauvre Gine parvenait à ses oreilles alors qu’elle s’en approchait. La mission était un succès mais la journée était sous le signe du deuil. Aru’ ne put s’empêcher de penser qu’elle n’aurait pas dû la laisser seule. Elle l’avait perdue de vue quelques instants et tout avait dégénéré. Elle entendit la voix d’Aya lui demandait de prendre soin de Gine. La kunoichi remua son nez et renifla discrètement pour ravaler un sanglot montant. Elle avait fauté dans son rôle de protectrice. Les risques de la vie de shinobi étaient connus de tous, mais quand ils frappaient, ils blessaient toujours. Aucune mission, peu importe le rang, ne devait être pris à la légère.
La gladiatrice s’approcha de la jeune lionne et posa sa main sur son épaule. Son regard aperçut le corps inanimé de sa compagne.

- Je suis désolée. Dit-elle solennellement. Je vais essayer de trouver de quoi nous ramener tous à Kiri, avec Aya. Annonça-t-elle.


_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] - Page 2 Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] - Page 2 Empty
Mar 13 Oct 2020 - 11:21





Traque et chasse



Le shinobi de la brume remarque finalement l'arrivée d'Arukisa, après avoir laisser Gine pleurer toutes les armes de son corps. Néanmoins, le jeune chûnin ne voulait prendre aucun risque. Il tapota doucement la tête de Gine pour qu'elle recule et s'approche par la suite du shinobi ligoté, le regard froid.

- Ligoté la cible est une bonne chose en effet. Mais pour mettre hors d'état de nuire un shinobi comme lui, il faut être plus prudent. Je n'aimerais pas qu'il s'échappe durant le voyage. Donc...

Il déposa un genoux au sol, et c'est dans un bruit sinistre et un hurlement de la part du prisonnier, que Tatsuya brisa tous ses doigts. Il se releva ensuite, l'homme évanouis suite à la douloureuse de cette torture infligée. Il baisse les yeux vers lui et fit un signe de tête à son invocation, qui enveloppa l'homme dans sa queue touffue, afin de la transporté. Il se retourna par la suite vers le duo l'accompagnant.

- De cette façon, même s'il se libérait de ses liens, il ne peut pas faire de mudras. Et vu la nature de ses techniques... Je préfère ne pas prendre le risque.


Il rejoignit donc Gine par la suite, lui mettant une pichenette sur le front par la suite, soupirant légèrement suite à cela, c'était la punition de la Genin pour avoir désobéit. En soit, elle s'était bien assez punie elle-même en se rejetant dessus la mort de sa petite amie. Il croisa les bras par la suite en la regardant droit dans les yeux, ayant maintenant l'attention de la blonde.

- La faute de sa mort ne te revient pas. Elle revient à l'homme que l'on à capturer. Il seras juger à Kiri et je m'assurerais personnellement que la sentence seras son exécution. Une vie pour une vie.. Par sa faute, nous avons subit des pertes que j'aurais préféré ne pas avoir à déploré, malheureusement, ce qui est fait est immuable. Je ne connaissait pas cette femme, mais ce dont je suis certains, c'est qu'elle ne t'en veut pas et ne voudrait pas que tu vive avec sa mort sur la conscience.. Crois moi, c'est un fardeau que tu ne désire pas, pas plus qu'elle ne voudrait que tu te l'inflige. Malheureusement, notre métier implique ce genre de sacrifices... Nous nous efforçons de vouloir protéger tout le monde, mais c'est impossible. Si tu te considère fautive de sa mort, alors je le suit tout autant pour ne pas avoir été assez rapide pour t'épargner cette peine. Tout ce que je peut faire pour toi en l'état, c'est t'offrir une épaule sur laquelle pleuré, et t'aider à devenir plus forte, je ne peut parler au nom des morts, pas plus que je ne peut les ramenés à la vie. Néanmoins je peut faire en sorte que tu fasse ton deuil, et t'éviter que ce genre de situation ne se reproduise.

Il hocha par la suite la tête envers Arukisa, lui faisant ainsi comprendre qu'il s'occupait de Gine pendant qu'elle gérait le transport pour le retour.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Suzurane Gine
Suzurane Gine

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] - Page 2 Empty
Mar 13 Oct 2020 - 14:38
Retour amer
Dévasté, détruite, culpabilité, indécise, perdue, perturbée, bref tout d’un coup, c’est le néant et elle ne sait pas quoi faire à part rester à genoux, devant le corps inerte de sa petite amie. La blonde ne fait pas attention à l’arrivée d’Arukisa avec le criminel et le sanglier. Psychologiquement, elle ne va pas bien du tout et ne veut pas perdre son temps avec celui qui a contrôlé son esprit. Au fond, elle n'est effrayée par lui que d’être en rage contre ce type. Peur de reperdre les esprits et de faire du mal à quelqu’un d’autre. Tatsuya semble la laisser en paix avec Arukisa qui vient le remplacer pour la consoler à son tour. La blonde ne fait même pas attention aux cris de douleur, tremblant juste un peu à cause de la peur qui l’habite encore. Tout semble se déroulait rapidement autour d’elle, jusqu’à ce qu’Akiyama revînt vers elle et lui fait une pichenette sur son front. Le regard de Gine se lève vers lui, vide d’expression et même si à travers ses mots, il cherche à lui faire comprendre qu’elle n’y est pour rien qu’Aya ne voudrait pas qu’elle se fasse tant de mal, au fond, ça change quoi ? Même si c’est la faute de ce type, la Suzurane se sentait tout de même coupable et c’est de ses mains que sa petite amie est morte. Faible, inutile et inconsciente, c’est à cause de son immaturité que tout est parti de manière chaotique. La blonde baisse un peu les yeux et prend la parole, faible et tremblante. « Je… Je vais essayer…mais j’ai besoin d’être seule… » Dit-elle avant de prendre le corps d’Aya dans ses bras. Dans tous les cas, elle a besoin d’être puni pour son incompétence.

Gine s’avance vers le bateau, l’équipage la regarde, mais ils ne disent rien. Pourquoi ? Ils comprennent la douleur de la blonde et par respect envers Aya, ils savent très bien que ça ne la ramènera pas à la vie. Le prisonnier sera enfermé dans une pièce à part sur le navire et hautement surveille pour éviter qu’il fuît. Il a beau avoir les doigts cassés, ça ne l’empêchera pas de fuir s’ils baissent leur garde. Le trajet parut long et interminable pour tout le monde, Gine est dans la cabine du Capitaine, assise près du corps d’Aya et pour une fois, son mal de mer ne se mêle pas à son voyage funèbre. Akiyama surveille les environs avec Arukisa, après tout, la blonde a demandé de ne pas être dérangé jusqu’à leur arrivée à Kiri. Le sanglier a bien été remis à son propriétaire et sans être blessé. Le criminel a été arrêté et il sera jugé auprès de la justice Kirijin, selon Tatsuya, il appuiera pour la peine capitale pour son crime. Or, tout ce que voulait Gine, c’était de rendre le corps d’Aya à son père et de s’isoler dans sa chambre pour tenter de reprendre ses esprits. De retour à Kiri, après un long voyage, Gine n’a pas la tête à faire son rapport et il était préférable de laisser l’un des plus hauts gradés qu’elle s’en occupait. La kunoichi part voir le père d’Aya pour lui parler de la mauvaise nouvelle, difficile de l’annoncer, mais en voyant les larmes, il comprit. Sa fille unique, sa sirène, elle n’était plus de ce monde. La dure vie ninja, non, la vie est dure, peu importe ton métier et qui tu es. Suite à cela, la Suzurane part s’isoler chez elle.



_________________
[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya] - Page 2 Naoko_10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136

[Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: