Soutenez le forum !
1234
Partagez

Convocation de messagers [Jinchu]

Hyûga Toph
Hyûga Toph

Convocation de messagers [Jinchu] Empty
Jeu 27 Aoû 2020 - 23:11
------------ Une semaine avant ------------------

Des messagers. Des shinobis discrets, fidèles, mais qui n'étaient pas suffisamment puissants ou compétents pour être en première lignes. Des messagers. Des pions, sur l'échiquier mondial, mais des pions importants car ils étaient maitres d'une discipline ninja souvent ignorée. Car si les amateurs aimaient discuter stratégie.

Les experts parlaient avant tout de logistique.

Si le démon est libéré sans que je ne sois présente... Informez les équipes de scellage du nom de ...

Toph avait longtemps hésité avec Aimi, à vrai dire. Tous deux partageaient des points importants dans son choix. Il avait des attaches familiales importantes, sans être membre d'un clan majeur. La famille était importante car être porteur de démon était sans doute une condamnation. Une peine que Toph aurait enduré personnellement s'il n'y avait pas de conflit d'intérêt. En réalité, elle ignorait si cela avait un impact sur le mental de l’hôte. Par conséquent, elle ne pouvait prendre ce risque.

Aimi avait ses qualités. Responsable. Puissante. Intelligente. Eisenin respectée de tout le village. Les autres habitants risquaient moins de lui tomber dessus et de lui mener la vie dure. En tant qu'Eisenin, elle serait apte a détecter par elle-même le moindre problème issu de sa condition de porteur de démon.

Pour une toute autre raison, elle avait ignorée les membres des clans majeurs de peur de leur donner trop de pouvoir au sein d'iwa, et d'en faire une arme politique. Cela risquait de faire naitre une dynastie, et risquer de déstabiliser le daimyo. C'était à éviter absolument.

Elle avait aussi brièvement pensé à d'autre shinobi - comme Ryoko ou Meho - mais les avaient mis de côté pour leur caractères trop innocents ou pacifiques. Il fallait des shinobis capable du meilleur, et capable de faire le mal, tout en comprenant que le mal était nécessaire mais à éviter.

Teruyo. Partagez cela avec toutes les équipes de scellage.

Ce qui l'avait décidé entre ce dilemme terrible ?

Deux choses.

Teruyo avait milité hardiemment pour la paix à Tetsu, tout en prenant des actions directes et des initiatives. Un petit peu avant l'assaut, ils avaient eut une discussion ouverte et très enrichissante. Le chunin était d'une intelligence rare, pacifiste et compétent. Trois qualités qui en faisait une personne de choix pour arborer un démon en lui. Et dont la personnalité serait facile à monitorer pour voir si effectivement le démon prenait contrôle de sa personnalité.

Et puis...

Elle aimait trop Aimi pour lui imposer cela à elle. Et Toph s'en voulait que cet argument ait pesé autant dans la balance. A croire que son âme de samourai n'était pas encore aussi exempt de sentiment qu'elle ne voulait le croire.

_________________
Convocation de messagers [Jinchu] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Convocation de messagers [Jinchu] Empty
Ven 28 Aoû 2020 - 22:22

Seul. J’étais seul chez-moi. Ce n’était pas la première fois, à quelques reprises abandonné par les miens partis prendre quelques jours de vacance ici et là pour mon grand soulagement de pouvoir me reposer un peu, mais aujourd’hui, cette solitude prenait une toute autre dimension. Nulle vacance, nul repos ne m’attendait. J’étais seul, chez moi, conscient de la menace qui planait sous mes pieds. Pour autant, les choses n’étaient pas si dramatiques. Nous avions préparé nos défenses depuis suffisamment de temps maintenant, et mis à part attendre la suite des opérations, nous n’avions plus grand-chose à faire. J’avais donc profité de l’occasion pour rentrer chez moi, prendre un bon bain et manger quelque chose de bon.

Une fois cette eau salvatrice venu détendre mon corps bedonnant et endoloris, voilà que j’étais en cuisine. Sur le feu derrière moi, une marmite d’eau dans laquelle cuisait quelques nouilles. À côté, une soupe au porc réchauffait. Pendant ce temps-là, à côté d’un grand bol, sur la petite planche en bois, je découpais quelques tranches de chasu, un peu de poireaux, un œuf mariné, un peu de bambou et du soja. Rassemblant subtilement le tout dans ce fameux bol, se dressait donc devant moi un délicieux ramens bien chaud. C’est à cet instant précis où je humais mon plat que quelqu’un frappa à la porte, doucement, comme s'il ne souhaitait nullement déranger les potentiels habitants de la maisonnée. Planté dans l’entrée, porte ouverte, un shinobi que j’avais dû croiser une fois ou deux était là, devant moi, à attendre. Il semblait quelque peu perturbé, presque gêné par la situation.

« Oui ? »
« Je … L’intendante m’a chargé de vous transmettre le nom de … du … de la personne, enfin, si elle pouvait pas vous prévenir … au cas où … »
« La personne ? »
« La personne en qui sceller Yonbi … »


Tout sourire jusque-là, mon visage devint finalement sérieux en un instant.

« Et donc ? Qui est-ce ? » demandais-je, soucieux pour cette personne.
« C’est … C’est vous … Teruyo … C’est le nom qu’a donné l’Intendante. »

Ce fut en quelque sorte la douche froide. Je ne saurais dire combien de temps je suis resté ainsi, mais je me souviens que c’est le sourire figé que j’ai remercié le messager, refermant doucement la porte dans un grincement sinistre avant qu’il ne quitte les lieux. Je ne saurais dire non plus combien de temps je suis resté là, planté devant ce battant que je venais de refermer. Debout, immobile à quelques centimètres du seuil de chez moi.

Doucement, je me suis retourné. J’ai balayé du regard la pièce et me suis approché d’une étagère du salon, regardant avec une certaine nostalgie les photos. Un cadre en main, j’observais Yui, Saya venant à peine de naître dans ses bras avant de me laisser tomber de toute ma masse sur l’accoudoir du canapé. Le dos courbé par le fardeau qui était le mien, je regardais cette photo.

Je me souviens encore de cette conversation avec Toph et Aditya concernant ces démons, la nécessité de sceller les démons dans des hôtes qui en quelque sorte se sacrifiaient pour le village. Je me souviens encore avoir dit à Toph, attristé par la situation, être en quelque sorte content de ne pas avoir à prendre la lourde décision qu’il venait de prendre. Et me voilà, ici, maintenant, seul. Si jamais la réussite nous souriait, ce fardeau serait le mien. Pouvais-je refuser ce choix ? Partir ? M’enfuir ? Impossible. Quel avenir pour Saya dans ces conditions ? Pour ma famille ? Pour Iwa ? Je ne saurais me regarder en face, lâche que je serais. Si son choix était fait, pour des raisons que j’ignorais encore, je me devais d’accepter la situation.

Un sourire tiraillé sur le visage, une goutte qui tomba sur la photo, sur ce visage doucereux de ma femme et qui s’écoula doucement. Une goutte qui perla de cet œil humide.

« Saya … les vieux … Que dois-je faire ? »

Une seconde goutte de pluie salée sur le cadre entre mes doigts.

« Yui … est-ce que je fais le bon choix ? »

Des heures ont passé. La nuit tombée, rapidement, j’emballais un futon, quelques affaires, un pot de fleur reçu pour la fête des pères ainsi qu’un père de chaussette et cette photo empreinte d’amour et de tristesse. Cette nuit-là, j’ai quitté mon chez-moi. Dehors, devant la porte, le regard fixe, un jeune ami poilu grimpa rapidement sur moi, sans un miaulement, sans un ronronnement, comme comprenant la solennité du moment. Sans un mot de ma part, j’ai quitté les lieux.

Une semaine plus tard, alors qu’un démon s’éveillait, un bol de ramens tombait de sa table, déversant sur le sol son contenu si appétissant.

_________________
Convocation de messagers [Jinchu] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine

Convocation de messagers [Jinchu]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messagers de poids et de mesures — à l'attention de trois enfants de la Brume
» Convocation [pv : Aimi]
» Triste convocation [Sad]
» Convocation Equipe 1
» Convocation II (Kirito]

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: