Soutenez le forum !
1234
Partagez

RECAP (PV TOPH ; TAISHI)

Nihito Meho
Nihito Meho

RECAP (PV TOPH ; TAISHI) Empty
Mar 1 Sep 2020 - 18:03
Le retour au pays avait quelque chose de revigorant pour tout voyageur. L’air frais des hauteurs et les paysages aux reliefs si familiers des terres de la roche réveillait cette agréable sensation de foyer chez Mého. S’il s’écoutait, il se serait immédiatement dirigé vers les montagnes pour s’isoler et se revigorer après tant d’épreuves. Cependant, l’heure n’était pas à la paresse et il avait bien des responsabilités maintenant. À sa ceinture, soigneusement enroulée dans un tissu à l’abri des regards indiscrets, se tenait le fruit d’année de recherche. Certain avait perdu leur vie pour cet artefact et lui-même ,accompagné de son équipe de jeunes ninjas avait laissé quelques plumes dans cette aventure.


Après avoir laissé ses coéquipiers, ce fut donc naturellement qu’il se dirigea sans attendre vers les bureaux de l’intendante. La route, il la connaissait parfaitement et il savait parfaitement que celle-ci serait déjà au fait de son arrivé. Il était pressé de pouvoir enfin faire un débriefe de cette première mission et cet empressement pouvait se ressentir dans la démarche déterminée qui animait le chunin.


Ce fut porté par son empressement qu’il traversa donc l’académie, pour grimper à l’étage de la jeune Hyûga. Frapper à la porte avait toujours été un étrange dilemme pour lui tandis qu’il se tenait derrière cette dernière. Il pouvait déjà sentir le regard opalin de la shinobi se poser sur lui. Elle qui était particulièrement sensible au chakra devait ressentir la présence épée depuis un bon moment. Mého lui-même se rappelait la sensation qu’il avait pu ressentir alors que l’arme se trouvait en corps dans sa prison de pierre. Depuis que Senken l’avait retiré son aura avait nettement diminuer, mais reste perceptible pour les hommes entrainés à l’art du chakra. C’était aussi pour cette pour raison que Mého avait préféré garder cette arme au plus proche de lui qui en était le protecteur jusqu’à nouvel ordre.


Après quelques secondes, il frappa finalement à deux reprises avant d’entrer. En pénétrant dans la petite pièce. Il porta une dernière interrogation sur la réception ou non de sa lettre par l’intendante. Au fond, il n’y avait aucune raison évidente expliquant une non-réception de son message, mais l’imprévu avait le mérite de tenir sa réputation et pouvait frapper à tout instant. Il devait être prêt à refaire une description précise de l’ensemble des évènements, être capable de répondre à chacune des questions de sa supérieure et ce de la façon la plus précise possible …


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

RECAP (PV TOPH ; TAISHI) Empty
Dim 20 Sep 2020 - 14:38

Depuis la dernière réunion du Manazuru, enfin, la seule à laquelle j’avais participé, et sûrement aussi la seule depuis longtemps malheureusement, plusieurs personnes, pour ne pas dire de nombreuses personnes s’étaient impliquées dans la réalisation des différentes tâches que j’avais listé et que notre unité spéciale avait mises en suspens sans que l’on sache vraiment pourquoi. En tout cas, force est de constater que cette petite session de mise à plat de notre mode de fonctionnement et de nos affectations avait porté ses fruits, du moins en partie.

Ainsi, parmi la multitude de tâches à réaliser, si certaines étaient en cours, la diplomatie prenant du temps, malheureusement d’autres n’étaient malheureusement pas encore lancées, en grande partie faute de moyens. Pour autant, des résultats comme ceux qui allaient nous réunir démontraient parfaitement qu’avec de l’organisation, il était totalement possible d’œuvrer avec efficacité.

Ainsi donc, alors que j’avais eu du mal à me réveiller, faute à une veillée trop tardive avec Saya qui redemandait encore et encore quelques morceaux de flûte, c’est à la va-vite que je m’étais préparé, emportant avec moi quelques toasts grillés pendant que je filais en vitesse, priant pour ne rien oublier au passage. C’est avant un morceau plein la bouche au bout de dix minutes de courses que je m’apercevais de l’oubli d’un élément principal pour cette réunion. Manquant de m’étouffer en remarquant mon erreur, je faisais demi-tour en vitesse quand ma petite Saya, un dossier sous le bras fit son apparition, me sauvant la vie en quelque sorte.

« Tiens papa, t’as oublié ça ! Mamie m’a dit de me dépêcher sinon tu te ferais punir ! »
« Ahaha, oui, sûrement. Merci ma choupi. Viens là que je te fasse un gros poutou. »

Dévisageant rapidement les gens autour de nous, Saya se libéra de mon étreinte à la fois gênée, mais aussi amusée.

« Je suis plus un bébé ! J’ai pas besoin qu’on me fasse des poutous ! »
« Ma fille a tellement grandi, si indépendante. » m’amusais-je en mimant une petite larme à l’œil.
« A ce soir, soit sage. » terminais-je en reprenant la route pendant que Saya me faisait coucou de la main.

C’était donc totalement essoufflé que j’arrivais à l’académie et me précipitais au bureau de Toph. Prenant à peine le temps de frapper à la porte, j’entrais brutalement, laissant la porte ouverte, plié en deux par l’effort et reprenant ma respiration, les mains posées sur les cuisses. Relevant légèrement le regard, c’est avec un air vaguement contrit que je présentais mes excuses à l’assemblée.

« Pfiou… désolé pour le retard… » avant de me rendre compte de l’absence de certains protagonistes.
« Ah bah en fait pas tant que ça ahaha. »

Finalement, alors que j’allais me redresser, une masse noire poilue et féline sauta sur mon dos recourbé et s’y assis en toute quiétude. Konéko pour je ne sais quelle raison avait une fois de plus décidé de me suivre et d’agir à sa guise.

« Dis-donc toi, tu pourrais bouger que je me relève ? » finis-je en posant un regard amusé sur le chat qui se posa sur l’une de mes épaules au moment où je me tenais enfin de toute ma faible hauteur.
« Eh bien… on a pas commencé que je suis déjà en sueur… »

_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hayai Taishi
Hayai Taishi

RECAP (PV TOPH ; TAISHI) Empty
Jeu 1 Oct 2020 - 2:33

« Je suppose que ça compense pour mon retard à la dernière rencontre. Nous pouvons donc commencer. »


L’Hayai soupira en complétant ces paroles alors que Teruyo entrait dans le bureau de Toph, peu de temps après l’arrivée de Meho. Taishi, quant à lui, était déjà dans la pièce en compagnie de l’Intendant depuis quelques minutes. Ils avaient discutés des grandes lignes de l’enjeu actuel autour de cet intrigant artefact, juste assez pour que le Hyûga soit aux faits des évènements ayant mené à leur acquisition. Si Toph avait un œil d’ensemble sur beaucoup de choses au sein du village, il restait important qu’elle reste concentrée sur l’essentiel et non les détails mineurs.

Mais quand on parlait d’un artefact tel que celui-ci…

«… Je disais donc que de mon côté, nous avons récupéré sans trop d’opposition cette partie de l’artefact. Celui-ci était dans une boite cachée dans une pièce secrète d’un vieux temple abandonné. Les études menées par le Manazuru n’ont jusqu’ici pas donné de détails substantiels sur son origine ni ses capacités. Elle dégage un chakra latent, que n’importe qui doté du moindre talent sensoriel peut percevoir, même s’il est fort différent de la signature d’un être humain. Un peu normal sachant que c’est surtout un bout de métal. »

L’Hayai avait déposé sur le bureau sa moitié récupérée, auparavant enroulée dans un morceau de tissu. Dans la lumière diffuse du bureau, la lame complètement noire renvoyait des reflets qui trahissait sa réelle nature.

« … Le traitement du métal utilisé m’est inconnu. J’ai utilisé une douzaine de métaux différents pour mes Kunais durant ma carrière, et celui-ci n’a rien en commun avec aucun d’entre eux. Il semble fort possible qu’il s’agisse d’une méthode de fabrication très ancienne. »

Taishi secoua la tête en reprenant place dans un des fauteuils faisant face au bureau de l’Intendant.

« Nos forgerons sont talentueux, notamment ceux du clan Nagamasa… Mais je ne pense pas qu’ils soient à la hauteur dans ce cas de figure. Toph peut peut-être confirmer ceci via sa propre expertise dans le domaine ? »

Il soupira.

« Je pense avoir une idée face à ce problème, mais avant… J’aimerais bien que Meho nous parle des circonstances de sa propre trouvaille. »

Toph aurait probablement ses propres questions et observations, et Taishi n’était qu’un participant dans ce projet, au final. Quant à Teruyo… C’était un pas de plus dans son ascension au sein du village et plus particulièrement, l’unité du Manazuru. Comme initiateur des recherches sur cet artefact, il méritait de faire partie de cette initiative.

Et Toph ? Taishi pouvait deviner sa motivation. Au-délà des questions sur comment restaurer cette arme, ses pensées devaient déjà se tourner sur une question tout aussi, sinon plus importante encore.

À qui serait-elle remise ?

_________________
It's so far from being over, Invité.

Taishi's Theme : Anthem of Color
RECAP (PV TOPH ; TAISHI) 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
#THEME OF GLOUBA : A MAJESTIC HUNTER (Click)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Nihito Meho
Nihito Meho

RECAP (PV TOPH ; TAISHI) Empty
Ven 2 Oct 2020 - 11:44
La salle s’était remplie à toute vitesse et encore une fois, Mého se retrouvait entouré de ninja de haut vol dont l’aura souvent écrasante avait le don de le rendre mal à l’aise. Toph n’avait pas pipée mot depuis leurs arrivées. Silencieusement installé elle avait écouté le récit de Taishi qui s’était avéré particulièrement court à croire que cette quête ne lui avait demandée aucun effort particulier. En comparatif avec les galères qu’il avait dû affronter, Mého ne put s’empêcher de se sentir particulièrement mauvais. Très rapidement son tour de compter sa quête arriva et si le chunin redoutait cette étape, s’était justement car il était particulièrement sensible aux humiliations publiques.


- Hum … Bon eh bien je vais vous raconter mon récit mais prenez place car ça risque d’être long …


Mého n’avait pas pris de pause depuis son arrivée. Il était épuisé et aurait préféré éviter cet instant, cependant il avait des responsabilités et une fois que tous les protagonistes furent installés, il commença donc un récit particulièrement épique.


- Eh bien il y a plusieurs points importants autour de cette mission. Comme vous le savez tous, le temple dans lequel nous avons été envoyé moi et mon équipe se trouvait à Kaze. Si les informations qui nous avaient été communiqué étaient relativement correctes, les aléas de la topographie ont failli nous jouer quelques tours. Après quelques détours nous avons donc pu trouver l’entrée du temple en question.

Un point important à signaler, était que ce temple c’est avéré être tout sauf … En effet comme nous l’avion entendu, d’autre était sur la piste de ce fameux trésor et il s’est avéré qu’au moins un ninja était arrivé quelques instants avant nous et avait bloqué l’entrée à l’aide d’un sceau. Le travail du jeune Yugure sur ce sceau a été excellent et nous avons pu pénétrer dans la salle suivante sans trop de difficulté, nous épargnant de mourir enseveli par les sables. Mého jeta un regard discret à Teruyo, en effet il savait que Yugure souhaitait intégrer le manazuru, étant un peu inexpérimenté, il ne pouvait pas encore y prétendre cependant un point positif pour ce dernier ne serait que bénéfique.

Une fois à l’intérieure, ce ne fut plus nos concurrents mais le temple lui-même qui nous fit comprendre que notre présence n’était pas souhaitée. Les pièges se sont multipliés et nous avons frôlé la mort à plusieurs reprises j’ai d’ailleurs été sauvé par le jeune Senken alors qu’un gouffre s’était ouvert fasse à moi. Les pièges étaient relativement élaborés et tous actifs malgré les années. Mention spéciale à l’avant dernier piège que j’ai moi-même activé par accident. Une armée de soldat en terre cuite réagissant au chakra donc étant spécialement conçu pour que les ninjas ne puissent pas sortir vivant des lieux. Ce sont ces mêmes soldats qui ont éliminé notre concurrent sans nous ne puissions rien faire pour lui. Ils n’étaient pas extrêmement dangereux seuls, mais leur nombre les rendaient redoutable.

L’épée en elle-même n’était pas caché et comme Taishi-san la signalé, elle dégageait une puissante aura permettant de la suivre à la trace sans faire d’effort. Nous avons donc quitté les lieux après avoir échappé à un toit se refermant au-dessus de nos têtes marquant la fin de notre périple.



Mého avait essayé d’être relativement concis même s’il se rendait compte que cette tentative était proche de l’échec. Reprenant enfin son souffle tout en s’installant dans un coin de la pièce, il attendit patiemment les questions et l’intervention finale de leur intendante. Dans un même instant il détacha le morceau d’artefact, solidement relié à sa taille se tenant prêt à le tendre au moment où on le lui demanderait.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Hyûga Toph
Hyûga Toph

RECAP (PV TOPH ; TAISHI) Empty
Lun 12 Oct 2020 - 11:30
Mes félicitations. Je suis fier de la silhouette que commence à dessiner ce Manazuru.

C'était un véritable compliment, et Toph prit la décision que le chef de son Manazuru était présent dans ce bureau à ce moment précis. Meho. Teruyo. Taishi. Tous les trois étaient méritants.

Teruyo avait pris beaucoup d'initiatives. Il était, sur papier, le candidat parfait. Néanmoins, Toph avait un autre choix pour lui. Un choix qui nécessiterait peut-être de le couper de toute position de force dans la politique iwajin - mettre un demi-dieu dans une position pour renverser un régime n'était peut-être pas le plus intelligent comme placement. Ce choix devrait donc attendre un petit peu, notamment de savoir le sort du Bijuu endormi.

Meho était un peu naïf comme shinobi, mais il avait bon fond, était intéressé par le Bushido et allait de l'avant. Il serait également bon dans ce poste. Taishi... n'était plus à présenter. Il avait ses forces, ses faiblesses. Toph ne l'appréciait pas personnellement mais s'il avait rejoint de nouveau iwa, c'était avant tout pour sauver un maximum de personnes. Il était altruiste avant tout. Deux solides alternatives.

Elle réfléchit donc au dilemne. Un artefact en deux pièces. Elle réfléchit à ces deux forgerons qu'elle connaissait personnellement. Abuto, bien entendu. Il avait été son élève. Sa famille s'illustrait dans les forges. Mais également un autre iwajin dont le nom lui échappait. Elle ne se rappelait que de ses cheveux bleux, et du parchemin qu'il lui avait vendu il y a de cela quelques années. Elle soupira.

Ni l'un ni l'autre n'avaient l'équipement pour ce genre d'intervention, malheureusement.

*Pour avoir fréquenté plusieurs forgerons durant mes heures perdues, je ne pense pas que nous disposons des connaissances suffisantes. Il serait sage de demander l'aide a Kumo pour cette entreprise. Ils sont reconnus pour leurs connaissances scientifiques. La métallurgie pourrait en faire partie. Vous êtes tous membres du Manazuru. Envoyez des missives à Kumo pour savoir si cela est possible et envisageable selon les termes de notre coalition. Un voyage là-bas sera peut-être nécessaire. Si cela est le cas... Taishi j'aimerais que tu en fasses partie. Ton don de téléportation pourrait en cas de pépin sauver d'une situation où Kumo serait emprunt à l'avarice. Peu probable, je sais. Raizen semble plus sage que ses prédecesseurs. Néanmoins, ne jouons pas avec le katon qui pourrait nous brûler. Si nous t'envoyons, ils sauront que tu seras intouchable et cela suffirait à nous assurer que tout se passe bien. Après tout, avec tes sceaux tu seras tout de suite ici n'est-ce pas ?

Toph ignorait toujours que Taishi n'avait plus accès à sa téléportation. En même temps, comment l'aurait-elle devinée puisque personne ne l'avait informée jusqu'à présent ? Elle eut un sourire, car elle y voyait dans son erreur un plan parfait. Avec Taishi au commande, impossible de contrecarrer Iwa sans mettre à mal toute la coalition. Politiquement impossible. Et le shinobi était suffisamment expérimenté pour ne pas se laisser berner trop facilement.

Evidemment, sans téléportation, il resterait un bon candidat vis-à-vis de son expérience. Mais le plan serait moins propice au succès. A moins de bluffer sur sa capacité qui étaient largement connue dans le Yuukan.

L'Intendant repris la parole.

Une fois reforgée, et ses pouvoirs investigués, cette lame sera attribuée à un utilisateur de sabre qui le mérite mais aussi qui sera en faire plein usage. Je ne cache pas être intéressée personnellement. Toutefois, j'ignore à quel point cela sera compatible avec mes propres techniques. Il faudra optimiser nos chances de succès pour vaincre les difficultés à venir, ce choix sera donc pris une fois les pouvoirs connus. Des questions ?

Spoiler:
 

_________________
RECAP (PV TOPH ; TAISHI) Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hayai Taishi
Hayai Taishi

RECAP (PV TOPH ; TAISHI) Empty
Sam 17 Oct 2020 - 19:47
Taishi écouta avec attention le récit de Mého mais également les commentaires de Toph, gardant le silence dans son propre fauteuil. L’Hayai connaissait déjà les déboires qu’avait connu le Nihito pour obtenir sa partie de l’artefact, ayant lu son rapport avant cette rencontre, un privilège de jônin ordinaire. Mais l’entendre le raconter et notamment avouer avoir déclenché un piège… C’était un exercice intéressant. Mais pas seulement. Taishi voyait du potentiel chez ce Chuunin, il avait uniquement besoin d’un peu d’aide pour le dévoiler. Tout comme Teruyo, sans doute. Cette génération de shinobi était décidément bien humble. Ce n’était pas une mauvaise chose. Mais Iwa avait besoin de nouveaux meneurs.

Les félicitations de Toph lui passèrent plus ou moins au-dessus de la tête. Il n’avait fait qu’accomplir sa tâche. La suivante, celle-ci, serait tout aussi importante. Voir l’Intendant mentionner le Jikkukan le fit souffler de manière imperceptible. Voilà un sujet dont il n’avait aucune envie de discuter ou explorer actuellement. Toph semblait toujours croire qu’il pouvait manipuler l’espace-temps. Autrement dit, les quelques shinobis ayant vu Taishi en action n’avaient pas vendu la mèche ou plutôt, n’avait pas crû la mèche d’une valeur notable.

La logique aurait voulu que l’Hayai puisse avouer son inaptitude à Toph, mais pour une raison ou une autre, il repoussait sans cesse cette inconfortable discussion. Taishi suspectait que cela avait eu un poids significatif dans sa réintégration à Iwa, et n’était pas certain de l’effet qu’aurait ce dissiper cette assomption. C’était le genre de question qu’à un moment, on avait davantage peur de poser la question que d’en écouter la réponse.

Mais si l’Hayai n’avait qu’un seul avantage face à toutes les personnes dans cette pièce, c’était sa capacité de manipulation sociale. Toute la puissance martiale de Toph n’empêchait pas son esprit d’être obtu, contraint dans les limites de ses valeurs morales. Cette cage dorée qu’elle appelait Bushido.

« Ce n’est pas aussi simple que ça. Kumo a été assiégée, conquise, reprise. La plupart de mes sceaux dans la région ont été endommagés. Nous devrons voyager une partie du chemin. Mais il va de soi que l’artefact sera en sécurité avec moi. Ceci étant dit… »

Le regard de l’Hayai flotta vers le Nihito.

« Une fois Kumo consultée et son accord obtenu… Vu les efforts qui ont nécessité la récupération de ces fragments, j’aimerais que le Chuunin Meho m’y accompagne, ainsi qu’un genin de son choix. Si j’ai bien compris, celui-ci est également un étudiant du Kenjutsu, non ? Il est donc tout indiqué pour une mission visant la réparation d’une épée. »

Un moment de silence, puis l’Hayai croisa les bras.

« Une fois le pouvoir de l’arme révélée, je notifierai Toph immédiatement. Je pense que le débat logiquement appartiendra au final à l’Intendant et les chefs d’unité. Ceux-ci pourraient dresser une liste de candidats potentiels. »

Son regard émeraude flotta vers Teruyo. Au final, c’était peut-être lui qui aurait la tâche la plus ardue. L’Hayai croisa les bras en soupirant légèrement, avant de se relever pour commencer à enrouler les morceaux de l'artefact dans le tissus. De toute évidence, ceux-ci resteraient avec lui pour le moment.

_________________
It's so far from being over, Invité.

Taishi's Theme : Anthem of Color
RECAP (PV TOPH ; TAISHI) 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
#THEME OF GLOUBA : A MAJESTIC HUNTER (Click)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Nihito Meho
Nihito Meho

RECAP (PV TOPH ; TAISHI) Empty
Dim 18 Oct 2020 - 0:17

Ce fut avec attention que Mého écouta chacune des paroles de l’intendante. Sentir la satisfaction dans la voix de Toph avait quelque chose des plus satisfaisant. Mého aurait presque pu se surprendre à sourire s’il n’avait pas été un peu plus embêté par la suite du monologue. Le NIHITO n’en avait pas vraiment parlé à ses supérieures mais un dernier élément de son voyage restait important pour lui. Senken avait été celui qui avait sorti l’épée du socle et son caractère assez particulier avait encore une fois causé bien des troubles à son chef.


Mého s’apprêtait à prendre la parole mais ce fut l’HAYAI qui fut le premier à prendre la parole. Malheureusement pour le NIhITO, une bonne partie des mots qu’échangèrent Toph et l’éclair lui passèrent bien au-dessus de la tête. Comprenant la surface sans pouvoir plonger en profondeur, le chunin se sentait séparé des deux ninjas par la barrière invisible qu’était son ignorance. Visiblement les deux ninjas avaient bien des choses à échanger et tout ce que le genin put ressortir de leur langage corporel respectif fut un étrange sentiment de gêne. Toph lui faisait-elle vraiment confiance ?


Le chunin ne prit pas plus la peine de chercher des réponses à son questionnement. Il avait bien d’autre chat à fouetter et perdre son temps à comprendre les échanges de ses anciens n’allait en rien l’avancer. Taishi en proposant son nom pour l’accompagner avait sans le savoir évité bien du stress au chunin. S’il n’avait pas proposé son nom, Mého lui-même se serait levé pour demain à l’accompagner. Ne pouvant se permettre de laisser l’HAYAI porté seul cette demande, lorsque ce dernier eut terminé, ce fut Mého lui-même qui s’avança.


-Toph sama, j’aimerais vraiment accompagner HAYAI san à kumo et suivre l’évolution de cette mission. Comme il l’a si bien dit, après toutes les aventures que nous avons vécues moi et mes hommes, j’aimerai pouvoir leur dire que j’ai aidé à mener cette quête jusqu’au bout. Je leur ai aussi promis de les tenir informé dans la mesure de leurs attributions et ainsi mené à bien mon rôle de chef auprès d’eux. J’espère ne pas paraître trop zélé à votre égard et je comprendrai si vous refusiez.


L’appui de Taishi était un vrai plus et Mého lui était très redevable. Posant finalement son regard sur l’intendante, il ne pouvait plus qu’attendre son choix en espérant que ce dernier lui serait favorable. L’attente lui paraissait interminable et il était difficile pour lui de tenir en place. Qu’allait -elle décider ? Serait-elle vexée de son intervention ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Hyûga Toph
Hyûga Toph

RECAP (PV TOPH ; TAISHI) Empty
Dim 25 Oct 2020 - 17:38
Elle hocha de la tête. L'Artefact serait effectivement en sécurité. C'était tout ce qui comptait, avec la sécurité des shinobis qui iraient sur place. Taishi demandait la présence de Meho et d'un genin. Une équipe de trois. Elle réfléchit un moment. Elle avait quelques raisons de dire non à cette demande...

Mais en y réfléchissant bien...

En fait, non.

Une équipe de trois. Je n'y vois pas d'inconvénients. J'aimerais néanmoins attendre la libération de notre "hôte". J'aurais besoin de tous les shinobis capables à Iwa d'ici là. Mais une fois ce détail réglé, et pour peu que vous soyez en état, vous pouvez entreprendre cette mission pour le Manazuru. Vous en profiterez pour essayer d'établir des contacts commerçiaux avec Kumo. Nous avons des infrastructures pour faire des échanges à distance, avec nos marchands. Je suis certain qu'on pourrait dénicher des parchemins intéressants pour nos troupes.

La situation du moment était stable, mais elle risquait de ne pas le rester longtemps. Il y avait beaucoup de préparatif à remplir, et il fallait qu'un maximum de shinobi apprennent les différents kinjutsus nécessaires. Taishi, de par ses compétences en fuinjutsu, serait certainement clef dans les moments à suivre pour le village.

Elle plongea ses yeux miroitant dans ceux de Taishi. Visiter un autre pays n'était pas mince affaire. L'éclair Vert se démarquait par ses connexions et son engagement. Et au fond de lui il partageait les mêmes valeurs que Toph. Elle pouvait lui faire confiance, malgré tout ce qui les séparaient.

Du moins, jusqu'à un certain point.

Par contre, en ce qui concerne tout autre position de la part d'Iwa... Taishi, tu as toute la latitude pour des petits sujets et des légères décisions. Mais s'ils ont des demandes particulières, je préfère que tout le conseil et le Manazuru en parle avant de prendre des décisions.

Puis elle se tourna vers Meho. Le Naïf, le circonspect. Et pourtant, déjà un shinobi puissant avec son talent particulier. Le clan mitsudo était peu connu - carrément des inconnus au bataillon. Néanmoins, cette capacité de changer la densité était intéressante et il avait fait des miracles au tournoi des chunins. Il venait d'être promut. Sa mission pour chercher l'artefact était une réussite. Pourquoi refuser un tel voyage en effet. Il y avait une et une seule raison pour cela. Il risquait de s'emporter et de dire des bétises qui pourrait mettre des tensions entre les villages.

Non pas négativement, mais il risquait de s'emporter sous le flot de sa passion. C'était ainsi qu'il était Meho. Il avait un coeur énorme, mais ne mesurait pas toujours la portée de ses paroles ou de ses actes. Pourtant, c'était cette première qualité que Toph voulait cultiver.

Meho-san, cela t'honore. Essaie surtout de ne pas engager Iwa de par tes paroles à l'étranger. Et je serais ravie si tu en profite pour tisser quelques amitiés.

Toph attendit, alors, pour voir si le duo avait d'autres choses à discuter avec elle. Ou des questions.

_________________
RECAP (PV TOPH ; TAISHI) Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hayai Taishi
Hayai Taishi

RECAP (PV TOPH ; TAISHI) Empty
Dim 25 Oct 2020 - 19:03
Les priorités de Toph étaient compréhensibles et au final, Taishi n’avait rien à y rétorquer. Elle semblait également réceptive à voir Nihito Meho l’y accompagner, éventuellement.

« Une sage décision. Nous reprenons graduellement le contrôle de nos liens diplomatiques. Resserrer nos liens avec Kumo ne sera pas une mauvaise chose, surtout après le Sommet de la Coalition. »

Il sembla réfléchir tout en terminant d’enrouler les morceaux de l’épée brisée, effectuant un sceau bref pour y sceller l’objet qui disparut dans un léger nuage de poussière.

« Kumo ne va pas réparer cette arme gratuitement, surtout s’il s’agit de nous la céder une fois celle-ci complétée, et ce malgré son potentiel toujours inconnu. Ce sera une occasion parfaite pour établir des accords commerciaux durables entre les nations. »

Ce serait complexe, même pour l’Hayai qui avait une relative expérience. La présence de Meho et même d’un genin pour l’assister ne serait pas de trop. Il hocha de la tête envers les instructions de l’Intendant, mais les considéra avec la latitude qu’elles supposaient et pas davantage. Sa relation avec Toph était complexe et tortueuse… Mais il avait confiance en elle. Et l’Hayai se doutait que ça devait être semblable de son côté, surtout au point d’envoyer un ancien déserteur comme diplomate.

« J’amènerai avec moi l’un de nos oiseaux messagers les plus rapides afin qu’Iwa puisse rapidement trouver un accord à l’amiable pour les services de Kumo. Cette décision ne sera pas la mienne à moins qu’elle soit inconséquente pour Iwa, naturellement. Mais d’abord, tâchons de les convaincre de coopérer. »


Ce ne serait pas nécessairement au simple que ça le supposait, après tout. L’Éclair Vert aurait à réfléchir sur des accords possibles dans les prochains jours, mais avait déjà l’esprit bien occupé par ses tâches envers le réveil prochain du dieu sous le village, et tas d’autres choses, d’ailleurs. L’homme fit un signe de tête aux personnes présentes.

« Nous avons donc un plan. C’est le mieux qu’on puisse espérer en ces temps difficiles. Intendant, Chunin Teruyo et Meho. Nous nous reverrons bientôt. »

Spoiler:
 

_________________
It's so far from being over, Invité.

Taishi's Theme : Anthem of Color
RECAP (PV TOPH ; TAISHI) 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
#THEME OF GLOUBA : A MAJESTIC HUNTER (Click)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

RECAP (PV TOPH ; TAISHI) Empty
Mar 27 Oct 2020 - 10:48

Silencieux, je l’étais resté pendant que chacun des protagonistes exposait aux autres leur résumé de mission, de manière plus ou moins détaillée, de manière plus ou moins imagée, de manière plus ou moins littérale. Pour autant, quelle que soit la façon dont les rapports étaient faits, le point important à retenir de tout cela était la réussite des deux missions envoyées découvrir un potentiel artefact dont nous soupçonnions l’existence depuis maintenant longtemps, mais dont nous n’avions jamais vraiment pris le temps de rechercher faute de ressources, du moins, jusqu’à présent. Par chance, la réunion du Manazuru que j’avais lancée nous avait permis de régler ce problème, permettant ainsi, tant bien que mal, sans non plus que ce soit la panacée, de relancer les activités de notre branche spéciale.

Assis en retrait, j’écoutais donc avec attention les paroles de Meho qui commença son histoire, faisant parfois louange de son équipe, mais ne nous épargnant pas non plus les points importants de ce qui s’était passé et qui pouvaient potentiellement nous donner des indices sur l’importance de notre quête.

Taishi, également, faisait parti de ce rapport pour avoir mené avec son équipe une épopée similaire à celle du Nihito, bien que sensiblement moins conflictuelle que celle du tout récent nommé chunin. Cette différence dans le ressenti pouvait s’expliquer par la différence d’expérience et de force des deux protagonistes principaux. Si jusqu’à présent nous pensions que l’arme que nous recherchions devait se trouver sur l’un des deux endroits visités, la réalité était toute autre. Deux endroits pour deux morceaux. Autant dire qu’il n’y aurait pas de logique à ce que les deux morceaux soient gardés séparés dans des lieux protégés de manière différente. A moins que … oui, c’était une possibilité.

Une fois finalement les choses mises sur la table, chacun fut conscient que les choses n’étaient pas terminées. Si nous pensions lors de la réunion pouvoir mettre la main sur un artefact utilisable, désormais, il était évident qu’il nous faudrait reforger l’arme avant de pouvoir l’exploiter elle et son potentiel pouvoir. Cette fois, c’est Toph qui apporta une potentielle solution à notre problématique. Malgré son jeune âge, ses connaissances étaient impressionnantes, surtout lorsqu’il s’agissait des autres nations. Quelle ironie que d’être au Manazuru et presque aveugle à tout cela. Mais je ne blâmais personne pour ce manque d’information pour ma part. Qui sait ce que j’aurais pu faire, devenir ou autre en étant resté un shinobi à l’époque ou Yui attendait mon petit bout de choux. Je n’ai absolument aucun regret et ferais les mêmes choix s’ils m’étaient proposés à nouveau, mais il fallait avouer que l’expérience et la connaissance était un facteur important.

Ainsi, Kumo était potentiellement la solution à notre problématique. Contacter le village des Nuages, demander de l’aide, entamer quelques relations diplomatiques, voilà qui mettait sur le devant de la scène ce pourquoi Taishi, Meho et moi avions signé.

Ne connaissant que peu Kumo, une fois encore, je me terrais dans mon silence préférant écouter avec une certaine attention Taishi, qui, une fois encore, parlait avec l’expérience dont il faisait preuve. Finalement, alors que la discussion semblait tirer sur la fin, je me décidais à intervenir, enfoncer des portes ouvertes, mais au moins, à mon sens, faire le point sur les nécessités du sujet en cours.

« Avant que l’on se quitte, j’aimerais intervenir. Je suis resté silencieux un bon moment à vous écouter, en partie, car mon inexpérience, concernant Kumo est avérée et que, n’ayant nullement participé à la récupération des fragments, si ce n’est avoir sorti des cartons poussiéreux les informations les concernant. Du coup, j’aimerais que l’on se mette d’accord sur la situation. »

Me levant finalement de mon fauteuil, je me rapprochais de l’ensemble des protagonistes.

« Premièrement, Toph, ton désir est que l’on s’occupe de cette arme après la libération du démon endormi sous nos pieds. Je suis d’accord sur ce principe même si avoir cette arme pourrait nous donner un avantage. Pour autant, nous ne savons pas combien de temps serait nécessaire pour reforger la lame et ce serait prendre le risque de perdre quelques shinobis de valeur en cas de problème. Mais si on décide de s’occuper de ce point après notre affrontement avec Yonbi, il me semble primordial que l’on mette les fragments quelque part en lieu sûr, en dehors du village. Quelque part qui ne soit potentiellement connu que des personnes ici présentes au cas où … je ne le souhaite à personne, l’un de nous ne reviendrait pas de l’affrontement qui nous attend. »

La mine grave, je faisais le tour des visages avant de continuer.

« Yonbi est sous nos pieds et nous ne savons pas ce que son réveil provoquerait dans le village. Il serait dommage de perdre les fragments, dans la lutte qui nous attend. Ensuite, deuxième point. Cela concerne le déplacement de Taishi et Meho à Kumo. Je suis entièrement d’accord avec ça. En revanche, pour les contacter au préalable, j’aurais tendance à dire qu’il faudrait que ce soit quelqu’un d’autre qu’eux deux qui s’en occupe. Nulle intention de tirer la couverture à moi, tout le monde sait ici que les deux acteurs principaux de cette découverte sont vous deux, mais il me semble opportun de lancer une nouvelle voie diplomatique via de nouveaux biais pour montrer à la fois que nos forces ne sont pas concentrées dans les mêmes mains et que le sujet est connu de beaucoup de personnes. À partir de là, même si Taishi est en mesure de s’en sortir, il devient encore plus compliqué d’agir à leur encontre je pense. »

Croisant les doigts devant mon petit bidon proéminent, je poursuivais avec ma conclusion.

« Troisièmement, point qui n’a pas été abordé et qui m’intéresse, concerne les lieux dans lesquels vous avez découvert les fragments. Nous faisons partie du Manazuru et l’aspect diplomatique est bien présent dans nos échanges. C’est une nécessité importante en l’état actuel des choses, mais nous n’avons abordé le volet exploratoire de notre organisation. Lors de vos escapades dans ces temples, avez-vous eu le temps ou l’opportunité d’étudier quoi que ce soit qui nous permettent d’identifier celui, ou ceux qui sont à l’origine de cette arme ? Nous ne savons pas depuis combien de temps, ils sont là à attendre, mais il y a peut-être des descendant, une personne, un clan, un peuple qui potentielle a un savoir qui nous permettrait d’en acquérir d’autre, de développer notre savoir ou de faire la connaissance de potentiels alliés. »

Me tournant finalement vers Toph, je poursuivais mon laïus.

« Une fois que l’on aura contacté Raizen et Kumo, lorsque Taishi et Meho seront sur l’opération de réfection de la lame, j’aimerais étudier la possibilité d’alliés ou autre concernant les forgerons originels. Ce sera peut-être une impasse, mais je pense qu’elle mérite d’être un minimum exploité. »

@Hyûga Toph
@Hayai Taishi
@Nihito Meho

_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine

RECAP (PV TOPH ; TAISHI)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira :: Étage du Tsuchikage
Sauter vers: