Soutenez le forum !
1234
Partagez

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa

Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa Empty
Dim 6 Sep 2020 - 19:01
Lire le message Mr0p




Il est 22h33, la lune baigne la capitale de son astrale rayonnement bleuté tandis que certaines ruelles ne dorment pas encore. Et si seul le ululement des hiboux est la seule cantilène qui se fait entendre dans la plupart des coins de la ville, ce n'est pas le cas du quartier est où trône l'établissement Komazō Ichikawa, le théâtre de la capitale qui se trouve également être l'une des plus anciennes bâtisses du pays.

Mais l'heure n'était plus à la représentation, voilà déjà plusieurs dizaines de secondes que les artistes s'étaient retirés mais malgré cela, le spectacle ne semblait pas terminé pour autant. Depuis l'arrière-scène l'on pouvait encore entendre les acclamations des richards spectateurs qui frappaient des mains et des pieds pour signifier leur exaltation face au chef d'œuvre du moment qu'ils avaient eu la chance de suivre.

Le metteur en scène était là, tapis dans l'ombre des sinueux couloirs où s'affairaient les techniciens, assistants et accessoiristes qui s'occupaient des derniers détails de fermeture de la scène. Il les commandait ici et là-bas, ne laissant pas les secousses de louanges venir émousser l'administration droite et rigoureuse qu'il ordonnait à ses collaborateurs. Mais il était venu le temps de la pause, alors d'un pas de velours, il s'extrayait des trimeurs incessants pour rejoindre une porte, une loge, la plus belle et prestigieuse d'entre toute. Et sans s'annoncer, toujours doté de son pas léger et silencieux, il s'inséra dans la petite pièce en ne manquant pas de fermer la porte derrière lui.

Si de nombreux trésors de tissus et d'artifices embellissaient la chambre, c'était sur sa ressource la plus appréciable qu'il lorgnait. Assise sur son trône et faisant face au miroir, seule sa nuque et sa jambe nue étaient visibles pour qui ne voulait pas s'aider de la réflexion du réflecteur et se risquer à croiser le regard de la nymphe sylvestre. Alors le jeune homme s'avançait à pas comptés, à pas lento, ne mouftant nuls mots, se contentant de venir empoigner le dossier du siège et de baigner son regard dans le reflet du sien.
"Comment va ma petite perle ?" chuchotait-il d'une voix à peine audible dû au boucan ambiant.
Il la taquinait, la flagellant d'un sobriquet paternaliste et phallocrate, comme si elle lui appartenait. Après tout, de son talent, elle lui avait facilité le succès en cette belle soirée. Mais même s'il la flattait allégrement, il en restait que ces quelques mots dégageaient pour qui le connaissait une véritable bienveillance envers celle qui partageait son nom.

_________________
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Invité
avatar

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa Empty
Dim 6 Sep 2020 - 19:20



22h33 ▬ La perle du Komazō Ichikawa
ft. Shinrin Hanzô






Le théâtre, s'exprimer en public, jouer une scène, entrer dans la peau d'un personnage, comédie, tragédie, mélodrame, tout lui convenait. Un talent d'oratrice que personne n'égalait, une femme qui faisait connaître un succès sans précédent à Urahi lorsqu'on parlait de théâtre. Isolée dans sa loge, on la dit mystérieuse, convoitée pour sa beauté, crainte pour ses mots et ses capacités, elle n'est pas docile, personne n'a encore réussi à la dresser et personne n'y arrivera. Son bureau était encombré de divers bijoux, papiers ou autres accessoires. Son cou était dépourvu de toute parure, une peau que l'on croirait immaculée, une peau que l'on voudrait caresser, baiser, posséder. Ses lèvres rouge s'étirèrent dans un fin sourire lorsque ses yeux ambrés croisent ceux du dramaturge dans le reflet de la glace tandis qu'elle était en train de défaire l'un des chignons de la coupe qu'elle avait arboré pour la représentation de ce soir là.

« Incroyablement bien. »

Susurre t'elle en guise de réponse dans le brouhaha environnant, une phrase audible uniquement par l'homme qui lui parlait. Dans un tout autre contexte, cet air machiste aurait totalement répugné la nymphe, un environnement qu'elle avait fuit durant toute sa vie. Mais la voilà de retour avec un homme portant son nom et qui ne déroge pas à la règle de son clan si abhorré par sa personne. Mais avait il quelque chose qui lui permettait d'avoir un minimum de respect de la part de la femme?

Un frisson la parcourait alors qu'il était proche d'elle, défaisant son chignon et laissant ses longs cheveux bruns tomber sur le coté avec un effet légèrement ondulés, venant chatouiller son abdomen. Fermant doucement le yeux et gardant son sourire, elle s'attaqua au second en prenant une grande inspiration. Perle, intéréssant.

La perle, marque de pureté et de douceur, peut-être qu'elle correspondait parfaitement avec la belle Funka en apparence ou du moins, ce qu'elle pouvait faire croire aux autres. Mais elle savait le réalisateur assez intelligent pour ne pas être tombé dans le piège, lui qui imposait sa pression à la nymphe sylvestre, et elle qui le laissait faire sans pour autant se soumettre comme il pourrait le croire, mais en vérité elle personnifie à elle même le pêché originel.

« Que me vaut ta si précieuse visite, cher « dramaturge ». »





Dernière édition par Shinrin Funka le Mer 9 Sep 2020 - 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa Empty
Dim 6 Sep 2020 - 19:27
Le fin doigt du jeune homme venait effleurer les dorures du siège avec autant de finesse qu'il aurait caressé les douces fleurs d'une rose. De haut il l'épiait comme un aigrefin qui se languit d'un filon d'or agréable à l'œil qui ne demandait qu'à être miné. Elle était un parangon de beauté, une hymne à la déraison, et le plus fâcheux dans cette histoire c'est qu'elle en était bien au courant. Mais plus qu'un diamant délectable, elle était surtout aux yeux du Shinrin un être cher qu'il se devait de prémunir.
"Dramaturge ? Ce mot sonne étrange quand c'est toi qui le dit. Mais… je dois l'admettre, tu as été incroyable ce soir. Ces ovations te sont destinées et nombre d'opulents dignitaires payeraient cher pour être aujourd'hui à ma place et pouvoir échanger quelques mots avec la Polymnie."
Il la regardait déplisser ses cheveux, ne manquant pas d'attraper du bout des doigts une mèche qui passait par là pour en savourer la sensation de satin.

C'était l'un de ses rares moments de calme où ni les élucubrations de l'Empire, ni les troubles de l'établissement ne venaient parasiter la pensée du jeune marionnettiste. Le charme de la nymphe avait ça de pouvoir adoucir sa psyché, de pouvoir dénouer ses nœuds cognitifs de la même manière qu'elle déficelait ses chignons. Mais au fond de lui il savait que trop bien que ce petit moment de langueur ne serait pas éternel et que bientôt il devrait quitter la pièce de la même manière qu'il l'avait pénétré pour ainsi retrouver la pénibilité d'une activité harassante. Alors oui, comme tous les trimeurs il pensait à tout quitter, à déserter l'Empire, à enlever sa sœur d'une autre mère pour tout simplement s'en aller là où les tracas d'un monde bien trop bruyant ne viendrait pas les chercher. Mais ce n'est qu'une rêvasserie d'un jeune homme en proie aux songes, et comme tout rêve, il y avait une fin.

_________________
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Invité
avatar

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa Empty
Dim 6 Sep 2020 - 19:36



22h33 ▬ La perle du Komazō Ichikawa
ft. Shinrin Hanzô






Un nouveau frisson parcourt son corps, sentant le souffle du Shinrin dans sa nuque dénudée.

« Malheureusement pour eux, je ne suis pas friande des conversations avec les étrangers. »

Ses cheveux totalement lâche, elle les laisse tomber dans son dos après un fin soupir. Zieutant Hanzô en caresser une mèche, elle n'en fit rien et continuait de se défaire de ses accessoires et de son "masque" qu'elle arbore sur scène. Attrapant un léger coton imbibé d'eau, elle le passa sur son visage afin de retirer l'art qu'on lui déposait sur le visage avant chaque représentation, cela ne la rend pas spécialement plus belle ou présentable, elle est même encore plus jolie lorsqu'elle ne le porte pas, mais pour elle, c'est un masque qu'elle porte pour jouer son personnage, on dit qu'elle le porte parfois en dehors des représentations, peut-être par habitude. Son comportement était comme si elle était seule dans la pièce, comme si la présence de l'homme était effacée ou qu'il ne prenait pas de place.

Même si la situation pouvait faire penser à un jeune couple, ou alors un grand frère et sa sœur, difficile de croire que la belle était de quatre ans son aînée. Elle dépose le coton mouillé sur un morceau de bois avant de s'observer dans le miroir pendant un petit moment, ignorant totalement l'homme durant cet instant.

« Je les imagine drôlement ennuyant, ceux qui aimerait me rencontrer. Ou alors potentiellement aventureux. Et tu sais comment cela m'exècre. »

Voilà qu'elle relançait la conversation, lui qui était perdu dans ses songes se voyait à nouveau interpellé par l'oratrice. Son ton possédait un soupçon de dédain, comme si elle s'estimait bien trop au dessus des autres pour les rencontrer, mais avait-elle véritablement tort?





Dernière édition par Shinrin Funka le Mer 9 Sep 2020 - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa Empty
Dim 6 Sep 2020 - 20:22
Bien que lisse en apparence, la perle se voulait également piquante. Elle était douée d'une certaine impertinence que d'aucuns auraient considérés comme un éclat d'arrogance. Mais le maître marionnettiste n'était pas de cet avis, car il savait que la vanité n'a pas lieu dans la personnalité d'une déesse. Alors il acquiesçait paisiblement à chacune de ses palabres toujours orné d'un fin sourire tandis que, toujours concentré, il remontait cette mèche en l'enroulant délicatement autour de son doigt avant d'atteindre la tempe de la nymphe et laisser son index finalement se déverser le long du visage soyeux de la belle qui était à présent légèrement teinté d'humidité sous l'effet du coton.
"En effet, je sais que cela t'exècre, et c'est bien pour cela que je ne les laisserai jamais t'atteindre. Après tout, qu'est-ce que je ferais sans toi ? "
Car plus qu'un aspect simplement pécunier, elle avait bien trop de valeur pour qu'il puisse gratifier la moindre personne d'une étreinte ou caresse de sa nymphe. Il repensait alors à ces médisantes personnes qui se pensaient parfois munis d'un droit qu'ils ne possédaient pas. Et il les imaginait la flatter, lui bécoter la peau et la souiller de leurs mains moites et crasseuses. Il fallut alors un simple regard partagé sur la nymphe pour qu'il retrouve l'accalmie. Bien qu'elle n'était pas de bois, bien qu'elle n'était pas soumise à ses fils, la nymphe restait la plus belle poupée qu'il avait entre ses mains.

_________________
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»


Dernière édition par Shinrin Hanzo le Dim 6 Sep 2020 - 23:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Invité
avatar

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa Empty
Dim 6 Sep 2020 - 22:54



22h33 ▬ La perle du Komazō Ichikawa
ft. Shinrin Hanzô






Possessif, protecteur. Des aspects du caractère du dramaturge que peu de personnes ont vus dans leurs vies, mis à part Funka. Elle se regardait dans le miroir, le reflet de son visage démaquillé que seuls les proches de cette dernière ont déjà vus, un visage que Hanzô avait le droit de voir et même de toucher. Sa peau de lait extrêmement douce malgré le produit qu'elle venait d'appliquer sur cette dernière, elle l'écoutait lui répondre, avec un air désintéressé, après tout elle n'était concentré que sur elle même. Sa loge était éclairée par une faible lumière tamisée aux tons orangés, les seuls bruits que l'ont pouvait entendre provenait des couloirs, les divers employés du théâtre les traversant dans tout les sens tandis que le public de l'après-représentation s'attendait à revoir celle qui avait eu un succès fou ce soir. Puis soudainement, ses yeux ambre-émeraude prirent pour cible le Shinrin à ses cotés alors que sa main attrapait la sienne comme pour lui intimer de ne plus la toucher. Venait-elle de remarquer sa manœuvre? La liberté qu'il avait de la considérer comme sa chose alors qu'elle était bien plus que ça venait d'être remarquée par Funka que maintenant?

Pendant de longues secondes après qu'il ai parlé, elle le fixait en tenant sa main. Mais ce moment fut éclipsé par la réponse de la belle tandis qu'elle lui lâchait la main, continuant de s'occuper d'elle et parlant tout en attrapant un ruban vert.

« Personne n'est assez haut-placé pour espérer m'atteindre, mis à part toi. Mais ne brisons pas leurs rêves, laissons les croire un peu et regardons les tomber de haut. »

Elle s'attache les cheveux, passant sa chevelure de bronze par dessus son épaule pour faire une tresse, elle soupira en laissant sur son visage, un sourire se dessiner. S'était-elle fait rire seule? Très sûrement.






Dernière édition par Shinrin Funka le Mer 9 Sep 2020 - 20:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa Empty
Lun 7 Sep 2020 - 0:13



Son geste fut-il déplacé au point de piquer la sérénité dé la belle et lui éveiller une pointe d'acrimonie ? Peut-être avait-il tout simplement penser un peu tout haut et dans son malheur réveiller cette petite disproportion qu'il avait à vouloir s'accaparer toutes les belles choses. N'était-il pas une pie après tout ? N'était-il pas sensible à tout ce qui brille ? Si c'était le cas, un diamant aussi brasillant ne dérogerait pas à la règle. Alors il se mordillait légèrement la lèvre en découvrant ce regard flamboyant qui ne la rendait que plus délicieuse que jamais ? Mais elle n'était guère une de ces gueuses des bas-fonds ou l'une de ces dames un peu trop carrées sur elle-même avec qui il aimait jouer. Non, elle était bien plus que tout cela, alors au grand jamais il ne laisserait ses démons ivres d'espièglerie ne venir qu'effleurer le si beau cuir de sa nymphe.

Alors la main de la Polymnie dans la sienne, il l'enserra le temps d'un instant comme pour lui éprouver son affectation la plus profonde, teintée d'un léger regret à son égard. Il est de ceux qui savent utiliser de leur dextre un moyen d'exprimer des émotions que nuls mots ne sauraient décrire.

Et alors qu'il la regardait parler, et alors qu'il la regardait rire, il se prenait au jeu. Il n'avait plus en réalité la volonté de penser aux spectateurs parasites et à leurs fantasmes libidineux, tout ce qu'il désirait à présent, c'était se concentrer sur elle.
"Trêves de frivolités, je me lasse d'évoquer ces grasses personnes. "
Il arborait alors une face plus sérieuse, moins commode mais tout autant marquée d'une certaine tendresse à l'égard de celle qu'il épiait depuis le miroir.
"… Cette soirée fut véritablement fatigante mais je me sens toujours mieux quand je vois une déesse me sourire. Quand je te regarde, tout le reste disparaît Funka-chan."
Certains y auraient vu de l'audace, pour lui ça ne restait qu'une simple vérité, aussi crue et dévêtue soit-elle.

_________________
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Invité
avatar

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa Empty
Lun 7 Sep 2020 - 21:00



22h33 ▬ La perle du Komazō Ichikawa
ft. Shinrin Hanzô






Malgré son enfance difficile, elle n'avait jamais réellement haït les hommes, seulement quelques uns d'entre eux tous membre du clan Shinrin. Hanzô n'en faisait pas spécialement parti, mais son caractère était similaire à celui de ces derniers, et même si c'était involontaire, il tentait de s'imposer sur la jeune femme. Après tout, c'est normal venant d'un homme ayant grandit avec les idéologies des Shinrin, c'est plutôt Funka qui semble éloignée du modèle idéal de son clan. Pro-Empire, rebelle, guerrière, des traits de personnalités qui ne collent pas du tout avec ce qu'elle est censé être et durant toute sa jeunesse, personne n'a manqué de le lui rappeler. Il était compliqué de croire en cet homme, il était doué de malice et semblait assez vicieux, et même s'il semble sincère à l'égard de la Polymnie, il semble avoir du chemin à faire afin de gagner sa totale confiance.

« As-tu toujours été aussi poétique Hanzô? »

Il est vrai qu'il est plutôt rare de surprendre ces deux Shinrin dans une simple conversation prosaïque, ils étaient bien plus haut placé pour avoir de simple discussion de ce genre, du moins du point de vue de la mégalomane. Leurs relation était ambiguë. N'étaient-ils pas du même sang? Non personne ne l'a jamais confirmé, la seule chose que l'on peut affirmer c'est qu'ils sont cousins à un certain degré que personne ne connait. Mais si on n'avait pas directement ce penchant là, on pourrait croire à un grand frère et sa petite sœur, un grand frère qui semble la considérer comme un trésor d'une valeur inestimable, mais n'était-ce pas là une nouvelle preuve du pur égocentrisme de l'homme ?

Pas pour Funka en tout cas, elle aimait être observée, être adulée, convoitée, peut-être car elle savait que personne ne pourrait arriver à ses fins. Elle jouait avec les gens et si elle n'avait pas l'occasion d'être enviée par les autres, elle se mettait en valeur pour que les autres le devienne. Alors elle observait le dramaturge, avec un léger sourire de satisfaction, elle ne lui avait pas retourné le compliment, volontairement, après tout, est-ce qu'il le méritait?

Elle zieute maintenant son bureau, malgré le fourniment qu'il était, on pouvait facilement se repérer et observer les affaires personnelles de la femme. Outre ses diverses parures, ses gants et autres écharpes aux couleurs de l'Empire, on remarquait un masque à l'effigie d'un bakeneko, l'un de ses fameux surnoms. Masque qu'elle attrapa afin de l'observer dans les détails, zieutant les divers tatouages qui y était gravés.






Dernière édition par Shinrin Funka le Mer 9 Sep 2020 - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa Empty
Lun 7 Sep 2020 - 22:12
Une once de défiance se lisait dans les yeux et les commissures de la nymphe. L'écho de la réputation du jeune homme avait-il atteint le cœur de la belle ? Ou alors avait-elle tout simplement réussi à percer ce qu'il cherchait tant à réprimer ? Peut-être était-ce simplement une exécrable hérésie que de vouloir se montrer sous un jour agréable. Peut-être que le dramaturge était tout simplement condamné à vivre d'acrimonie et d'amertume car après tout, ce ne serait qu'une simple et juste rétribution pour celui qui avait toujours vécu jusque là de dépravation et d'antipathie. Grimé d'un léger rictus nerveux, il se faisait alors à l'idée que se confesser de la sorte sans retenu n'était pas un luxe à sa portée.
"Non, peut-être que ce n'était tout simplement pas moi."
Étrange était alors sa réponse teintée de morosité. La réalité avait ça d'être parfois pernicieuse pour les jeunes rêveurs.

Quittant le confort ouaté du dossier du trône, il se rabattait alors sur divers éléments de la pièce comme pour s'échapper à cette désagréable sensation qui lui prenait la gorge. Des artifices ici et là, des coins de meuble un peu poussiéreux, une table légèrement bancale, il s'ouvrait à tous les détails que contenait ce lieu comme pour se surcharger la cognition et ne laissait aucune place à de vaines pensées parasites.

_________________
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Invité
avatar

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa Empty
Mer 9 Sep 2020 - 14:16



22h33 ▬ La perle du Komazō Ichikawa
ft. Shinrin Hanzô






Nekomata observait son masque avec une légère concentration, zieutant les tatouages qui y était gravés tout en écoutant les dires du Shinrin, percevant la morosité qui régnait désormais dans l'air après sa phrase. Avait-elle dit quelque chose de mal? Quelque chose qui l'avait vexé? Il aurait sûrement préféré qu'elle lui réponde avec un sentiment réciproque, mais ne savait il pas comment se comportait la Polymnie? Après quelques minutes perdue dans ses songes, elle déposa le masque contre le bureau.

« Je ne te pensais pas aussi sensible que cela. Visiblement tu me réserves des surprises de jours en jours.. Hanzô. »

Aucun suffixe honorifique montrant que Funka le considérait tout de même comme un proche. Si elle ne l'exprimait pas par des phrases bien construites et claires, elle préférait jouer dans les métaphore afin de faire travailler le cerveau de son jeune cousin.

« Mais ta présence est agréable, je ne peux pas le nier, cela me fait de la compagnie. »

Le miroir reflétait son visage démaquillé, sa peau très légèrement ambrée brillant grâce aux lumières de la pièce et ses yeux émeraudes totalement rivé sur le reflet de Hanzô pendant un court instant, comme si elle inspectait ce qu'il faisait. Elle n'était pas méfiante, juste prévenante et voulait éviter un quelconque souci surtout avec lui. Le caractère instable de l'homme était bien connu de Funka et à la moindre déchirure, tout peut exploser, bien qu'elle ne sache pas véritablement si il en serait capable avec elle.

Attrapant deux éventails d'or pour les accrocher à sa ceinture, la Shinrin se redressa doucement de son siège, s'observant une dernière fois dans le miroir avec un air pensif. Il commençait à faire tard mais la soirée venait à peine de commencer, elle hésitait à sortir par peur de se faire sauter à la gorge et même si Hanzô est là, elle ne sait si il peut canaliser ceux qui la désire.



Revenir en haut Aller en bas
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa Empty
Mer 9 Sep 2020 - 21:16
Du coin de l'œil il l'observait appréciant par la même occasion la tonalité des mots qu'elle récitait, tentant d'en extraire le sens direct et extrinsèque. Elle était de ces personnes qui jouaient des mots comme l'on joue de la lyre. Elle était douée de malice et d'espièglerie, le tout teinté d'une pointe d'appréhension. Ainsi, il était fort difficile pour le jeune grimé de lire en elle et ça le disconvenait au plus haut point. Mais peut-être était-ce là le secret de son affectation pour elle ? Car plus qu'une simple sœur éloignée, elle était en quelque sorte l'autre côté du miroir, ce reflet qu'il répugnait aussi bien qu'il le glorifiait.
"De la compagnie hum ? Et bien, avec ce que tu me rapportes je peux au moins t'accorder ça."
Il plaisantait bien entendu et ne manquait pas de le signifier de son fin sourire perpétuel.
De retour à la silhouette de la demoiselle, à ses côtés il se mit à sa hauteur en pliant le genou pour lui agripper délicatement le poignet tout en la transperçant du regard. Avec toute l'agitation de la journée, c'était peut-être le premier réel contact qu'ils venaient d'avoir sans user de la réflexion du miroir.
"Funka. Je regrette si la résonance qui me précède a pu t'offenser. Dans ce théâtre qu'est la vie je ne tiens peut-être le rôle que l'on attend de moi, il en reste que tu es la seule qui subsiste une fois le rideau baissé. "
Se redressant de concert avec la nymphe, son regard n'avait pas quitté celui de la belle.
"Alors soit, tu peux me traiter comme le petit débonnaire haut comme trois pommes que j'étais, aussi culotté que trouillard. Tu peux me tirer les joues comme tu le faisais. Tu peux m'agacer comme tu aimais le faire. Mais ne devient pas celle qui se fourvoie. Tu ne peux pas savoir ce que c'est de lever les yeux au ciel et comprendre que l'on est seul dans ce monde. Tu présumes que tu sais tout de moi parce que tu m'as vu grandir, parce que tu as cru me comprendre au travers de mes déboires. Et tu penses que ça, ça te permet de disséquer mon être ? Au final, peut-être que tu n'as que trop peur de savoir ce qui se cache vraiment dans mon être."
Les mots étaient donnés et il ne semblait pas les regretter. De ses gestes, de son expression, c'était comme s'il lui signifiait que la balle était dans son camp.

_________________
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Invité
avatar

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa Empty
Mer 9 Sep 2020 - 21:49



22h33 ▬ La perle du Komazō Ichikawa
ft. Shinrin Hanzô






Le clan Shinrin, originaire d'Hayashi, ou du moins elle provenait d'Hayashi. Principalement patriarcale et rabaissant les femmes du clan au rôle de femme aux foyers dans les débuts, la mentalité de ce clan n'a jamais plu à la jeune Funka malgré l'éducation qu'elle a eu. Elle était cette petite fille qui voulait combattre comme ses cousins, elle était l’aînée de sa famille proche, mais malgré ce titre, les jeunes garçons avaient toujours plus de droit. Si elle n'avait pas été spécialement "amie" avec Shinpachi, l’aîné d'Hanzô, elle avait eu une affinité avec le benjamin dès la naissance, l'ayant vu grandir tout en grandissant d'elle même. Mais son rôle n'était pas à la nurserie, du moins dans ses pensées mais elle préférait largement s'opposer à son cadet en terme de puissance plutôt que de s'occuper des enfants.

Maintenant qu'elle était arrivée à s'affirmer en tant que guerrière au Mokuton, bonne conseillère et surtout membre loyale de l'Empire, elle avait pu constater que ses cousins avaient grandit, et si le plus grand avait son âge à une saison près, le plus jeune semblait faire plus qu'il n'avait, Funka ne l'aurait peut-être jamais reconnu. Désormais il lui tient le poignet en la regardant avec un air sincère, désormais il est un peu comme son supérieur bien qu'ils soient du même grade, désormais il est même plus compétent qu'elle dans le combat malgré sa différence. La princesse sylvestre le fixait droit dans les yeux, sentant ses doigts froid contre la peau de son poignet défait de ses gants de cuir. L'écoutant se lamenter, réprimander la belle sur sa situation. « [...] lever les yeux au ciel et comprendre que l'on est seul dans ce monde. », si tu savais Hanzô. Tu n'es pas le seul à te sentir isolé.

Un long moment de silence régna alors qu'elle le fixait, elle attrapa finalement sa main pour retirer cette emprise qu'il avait sur elle et pour les mettre sur le même palier. Elle n'était absolument pas du genre à toucher d'elle même un homme, encore moins si il porte le sang des Shinrin, mais elle empoignait la main d'Hanzô sans souci, visiblement perturbée si elle le laissait avoir l'ascendant. Est-ce un complexe qui se dévoile là? Elle qui n'avait pourtant aucun soucis avec l'autorité de l'Empire, se voir dominée par un homme de son sang serait l'une de ses faiblesses?

« Tu as raison. Je ne connais pas le nouveau Hanzo. Peut-être que tu es devenu la personne que je craignais que tu deviennes, peut-être es-tu devenus comme ton frère que j’abhorre encore plus que je ne m'aime. »

Ainsi elle lui donnait raison, mais fut audacieuse pour le comparer et même le qualifié d'aussi pourri que son grand frère. Tout cela avait il pour but de l'atteindre directement dans son ego? De lui faire comprendre que malgré son caractère assez arrogant et exécrable, elle tenait à lui et qu'elle ne voulait pas qu'il devienne ce qu'il est devenu? Elle qui s'est protégé des hommes de son clan voit le seul qui compte pour elle être aussi médiocre que les autres.




Revenir en haut Aller en bas
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa Empty
Jeu 10 Sep 2020 - 17:31
22h33 - La perle du Komazō Ichikawa Sombre10



Et à mesure que la nymphe écorchait le jeune homme, la déception se creusait dans sa peau et pouvait se lire sur son visage. Quittant lentement la main de l'inquisitrice, il baissait les yeux comme pour se défier du mieux qu'il pouvait des paroles acides de cette dernière. Était-ce de la peur ? De l'inconvenance ? Ou une douleur un peu trop vive causée par le tranchant de la vérité ? Difficile à dire tant il ne donnait guère plus d'éléments. Quoi qu'il en soit, une chose était certaine : le marionnettiste venait d'être atteint.
"Shinpachi… Toujours lui, hein ? Je ne souhaite pas plus m'étendre sur ces inepties. D'une certaine manière peut-être que j'en attendais simplement un peu trop de ta part Funka, mais soit… "
Se dirigeant vers la porte qui lui permettrait de quitter la pièce, il s'attarda un moment une fois la poignée en main sur la vue de cette dernière ne pouvant se résoudre à tout simplement se dérober de sa cousine suite à cette misérable chicane sans réel fond.
Attrapant une cape lilas qui passait par là, il se résolut à lui tendre, tentant vainement par un simple et artificiel sourire d'effacer cette personnification de crève-cœur qui lui collait à la face.
"Allez, allons prendre l'air méprisable perverse. Je connais un petit passage où tu passeras inaperçue."
Certainement était-elle la seule personne à pouvoir le chagriner de la sorte sans réveiller ses propensions de représailles et d'ire. On aurait pu croire que le secret dans cette réaction inhabituelle s'expliquait par une certaine retenue du jeune homme, mais il n'en était rien. A croire qu'elle avait réussi d'elle-même l'exploit de s'accorder les faveurs des démons les plus enfouis du jeune incube.

_________________
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Invité
avatar

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa Empty
Jeu 10 Sep 2020 - 20:16



22h33 ▬ La perle du Komazō Ichikawa
ft. Shinrin Hanzô






La princesse n'avait plus l'air aussi majestueux que lorsqu'elle était sur scène. Ses cheveux bruns attachés en bout, son kimono émeraude dépourvu de sa veste d'or donnant un air assez détendu à l'oratrice, elle n'avait visiblement plus l'envie ni la motivation de combattre ou de retourner sur scène. Son visage démaquillé était méconnaissable pour tout ceux qui ne connaissait d'elle que son nom et sa voix. Observant Hanzo se diriger vers la porte, et relâchant sa main avec lenteur, elle eu un léger remord au fond d'elle. Une chose était sûre, ses paroles l'avaient atteint profondément.

Fuir? Ce n'est pas ton genre. Absolument pas, surtout face à moi. T'ai-je blessé? T'ai-je offensé? Es-tu en train de fuir mon regard pour ne pas admettre que j'ai raison et que tu as tord malgré tes dires? Elle se parlait seule, Hanzo ne pourra jamais répondre à ces questions qu'elle se pose intérieurement, mais une fois qu'elle le vit tendre cette cape vers elle et lui proposer de sortir, elle laissa un sourire apparaître sur ses lèvres rosée, dépourvue de rouge à lèvre avant de lui répondre avec un ton plus.. doux.

« Bonne idée, l'air frais d'Urahi remettra mes idées en place et nos querelles inutiles cesseront. »

Elle savait qu'il ne pouvait pas lui faire de mal. Même si ils s'adoraient autant qu'ils se détestaient, Funka n'oserait pas s'en prendre physiquement à son cousin et c'était réciproque. Du moins, de son point de vue. Déjà debout, elle n'eut qu'à s'approcher de l'homme pour attraper la cape qu'il lui tendait afin de la revêtir immédiatement, l'accrochant par dessus sa tenue de représentation dépourvue de dorure.

Puis elle patienta, attendant qu'il mène la danse, soit qu'il s'avance, soit qu'il la laisse passer ou alors qu'il lui tende le bras. Elle voulait le voir galant, elle ne l'avait jamais vu comme tel. Peut-être avait elle envie de le taquiner comme au bon vieux temps? Histoire de décompresser après cette joute verbale assez troublante pour les deux.



Revenir en haut Aller en bas
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa Empty
Ven 11 Sep 2020 - 1:54


La porte grinçait de plus belle pour qu'après un rapide coup d'œil sur le couloir le jeune homme vienne entraîner par le coude la nymphe dans une escampette étouffée. Ici et là ils se soustrayaient à la vue des appliqués salariés par delà quelques ameublements et recoins. Et après quelques bonnes minutes à jouer à ce jeu de fripon, voilà que les deux Shinrin faisaient à présent face à quelques malles et échafaudage qui dissimulaient une porte au demeurant désaffectée. Quelques arrangements et les voilà qui pouvaient se faufiler et s'échapper ainsi par un couloir poussiéreux qui donnait vu sur la cour arrière. Et c'est là, au gré de de la lumière des étoiles qu'ils pouvaient enfin respirer l'air si frais et rédempteur d'une nuit resplendissante. L'on pouvait encore entendre le brouha des richards qui se faisait de plus en plus quiet, mais pas totalement.

'Et à présent ?' se demandait le cadet. S'il s'était arrangé pour mettre de côté leurs petites passes incisives, il restait inapaisé quant à cette histoire non résolu, nonobstant par la même occasion sa propre résolution.
"Funka, tu penses vraiment ce que tu as pu dire ?"
A la différence de leur petite discussion antérieure, il n'y avait à ce moment-là dans l'articulation et l'élocution du jeune marionnettiste aucune once d'acrimonie. Ce n'était qu'une simple interpellation finale pour tenter d'assouvir ce petit malaise qui le grignotait telle une épine dans le pied.
"Quelque soit ta réponse, je ne vais pas me morfondre, ni te répugner pour autant. Qu'importe la vision que tu m'accordes, même si cette dernière est regrettable, tu resteras à mes yeux une sœur que je me dois de chérir. "
Sa main venait délicatement effleurer la joue dépoudrée de la belle comme pour en apprécier la douce fraîcheur et appuyer ses mots via un geste guère anodin.
Il n'y avait là nul désir de soumission, nulle volonté de la contrarier, seulement le caprice d'un éphèbe qui souhaitait débarbouiller le tableau de leur relation de quelques ingrates crasses.

_________________
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»


Dernière édition par Shinrin Hanzo le Ven 11 Sep 2020 - 23:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Invité
avatar

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa Empty
Ven 11 Sep 2020 - 20:15



22h33 ▬ La perle du Komazō Ichikawa
ft. Shinrin Hanzô






Elle attrapait son bras, le tenant comme le ferait une femme avec son époux. Ils s'enfuyaient de ce bâtiment bien trop fréquenté, rejoignant la cour arrière où se retrouvaient souvent les comédiens ou autre membre ayant besoin d'air. Les deux Shinrin se faisaient face, Hanzo semblait avoir été perturbé par la précédente conversation au point de revenir sur cette dernière, visiblement ses mots l'avaient bien marqué au plus profond de lui et il semblait craindre que sa colère ne cache que la vérité.

Sa déclaration vis à vis d'elle la fit légèrement sourire alors qu'elle le laissait lui caresser la joue, y ramenant sa propre main pour prendre la sienne en expirant un peu d'air. Elle ne retirait pas cette dernière, juste qu'elle voulait le toucher sans rien de plus avant de répondre à sa question même si il avait anticipé sa réaction de son coté. Malgré tout, il me considère toujours comme une sœur et comme un trésor qui a besoin d'être protégé.

« Mes pulsions l'emportent sur la raison. Mais cela cache toujours un fond de vérité, bien que te comparer à Shinpachi fut assez horrible de ma part. »

Elle ne s'excusait pas mais lui tenait la main avec un léger sourire, ce court moment d'accalmie ne pouvait faire que du bien aux deux enfants du Bois et du Feu. La lueur sélène d'Urahi étant la principale source de lumière de la zone, ils n'avaient maintenant qu'à profiter de la fraîcheur de la soirée et de ce ciel dégagé afin de calmer leurs pulsions colérique et éviter d'entrer en conflit de nouveau.

Les deux avaient grandit ensemble, et même si Funka était entrée en rivalité avec Shinpachi et ne le portait pas dans son coeur, elle n'avait pas laissé le petit frère de ce dernier pour autant. Lui et sa différence au sein des Shinrin, le fait qu'il n'était pas doté du don du bois, le fait que ses seules capacités résident dans les marionnettes et qu'il en a fait un art l'avait passionné et voilà qu'ils se retrouve adulte, dans la même faction et exerçant le même métier.

« Nous avons grandit ensemble, ce qui fait que je ne pourrais jamais te répugner comme je le fais avec ton frère. J'aurais pu contribué à ton éducation si la Funka du passé n'était pas entêtée à dépasser un homme qu'elle ne.. à dépasser un homme. »

Admettre que Shinpachi était plus fort qu'elle? Jamais. Elle savait qu'il la dépassait sur tout les niveaux, qu'il était beaucoup plus fort et entraîné qu'elle, mais jamais elle n'oserait se montrer en position de faiblesse face à lui malgré le fait que Hanzo savait parfaitement qu'elle n'était pas de taille. D'ailleurs, Hanzo semblait lui aussi bien plus fort qu'elle, visiblement l'éducation Shinrin ne lui avait pas permise de s’entraîner suffisamment.



Revenir en haut Aller en bas
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa Empty
Ven 11 Sep 2020 - 23:58


Un court moment de tendresse laconique, peut-être était-ce là tout ce dont le dramaturge avait besoin. Car là, nulles pensées ne venaient perturber cette sérénité affectueuse. Seule la délicatesse d'une honnêteté bienveillante pouvait se sentir sur la peau du jeune homme qui frissonnait sous la douce et fraîche brise de cette nuitée. Il prenait alors compte des mots de la belle, se débarrassant sous l'écoute de ses explications des quelques réminiscence acides qui avaient perdurées jusque là. D'un simple hochement de tête il répondait alors, signifiant son acceptation de la chose.

Là quelques brides de mémoires venaient lui raviver certaines mémoires de leur enfance, quand tout jeune il la voyait au loin œuvrer à ses tâches. Quand jeune adolescent, il s'éclipsait de ses exercices militaires pour apprécier quelques discussions insignifiantes à ses côtés. Si le temps lui avait larronné sa vertu enfantine comme elle l'avait sous-entendu, il ne lui avait pas soutiré son affection sans réserves à son égard.

Hanzo se délectait alors d'un moment de contemplation envers le sombre ciel et les quelques points de lumières qui le composait, sans pour autant quitter le contact kinésique de la jeune femme. Peut-être qu'à force de circonvolutions claniques et mésententes fraternelles il n'y aurait pas de moment de ce type avant fort longtemps, alors il en profitait comme il pouvait ne désirant guère retourner à cet autre monde fait de labeur et de supplice.
"La Funka du passé est autant appréciable que celle que j'ai à mes côtés en ce moment. Alors trêves de mondanités…"
Reprenant son regard sur la nymphe, il reprenait alors sur un ton suave et invitant à la poésie.
"J'ai beau méditer quant au tableau de cette nuit clairsemés d'étoiles, je jure sur mes yeux que jamais je n'avais vu la vraie beauté qu'au moment où je t'ai redécouverte."
Il avait cette flamme intérieure qui brûlait aux songes de la nymphe. Oscillant entre éros et philadelphie, elle le baladait de divagation tantôt lascives, tantôt pudibondes. Parfois il frémissait de voir son boule énervé, parfois il rechignait à l'imaginer autrement que vêtue. Mais ô grand jamais se projetait-il de la voir loin de lui.

_________________
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Invité
avatar

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa Empty
Sam 12 Sep 2020 - 23:34



22h33 ▬ La perle du Komazō Ichikawa
ft. Shinrin Hanzô






Celle qu'on qualifiait de mégalomane semblait finalement doté de compassion. Observant la main de son cousin, elle la décolla de sa joue tout en la gardant au sein de sa main, resserrant ses doigts fins dépourvu de tissu contre la dextre du marionnettiste, une marque d'affection comme pour tenter de se faire pardonner du mieux qu'elle pouvait, détournant le regard pour observer les étoiles afin d'oublier qu'elle était en train de se mettre au même niveau que lui. Elle ne savait quoi dire, mais elle avait bien trop parlé pour la soirée et le spectacle était désormais au dessus de leurs têtes.

Néanmoins ce silence fut brisé par Hanzo, dictant l'éloge de la princesse alors qu'elle lui tenait la main, elle semblait avoir réussi à rouvrir légèrement le cœur du dramaturge. Même si elle aurait totalement préféré être loin des membres de son clan, se retrouver auprès de Hanzo lui faisait un bien fou, peut-être qu'il était de loin le seul membre de son clan qu'elle estimait digne de sa compagnie malgré son avis assez pointilleux sur les femmes. Après tout il avait été élevé comme ça, elle ne pourra pas changer ce trait là.

« Es-tu sincères dans ce que tu dis Hanzo? »

Répondit elle, un peu à contre coeur, elle mourrait d'envie de dire qu'elle savait que sa beauté était sans pareil mais elle s'y résigna, ne voulant pas brusquer son cousin. Détournant son regard des étoiles pour venir en observer deux autres qui étaient rivées sur elle, plongeant ses yeux vert dans ceux du Shinrin alors qu'il venait de faire un aveu empli de lyrisme de sa personne. Je suis heureuse.. de te revoir. Ses pensées restèrent assez fermée, elle ne disait rien, tentant de lui faire comprendre par le regard en espérant qu'il comprenne vite.

« C'est une bonne chose que tu ai rejoins l'Empire. »

Elle cesse de le regarder, tournant son regard vers le sol tout en continuant de tenir sa main, visiblement elle n'aimait pas se confier. Ça n'était pas la faute de l'homme, loin de là, mais Funka se sentait mal à l'aise de ne plus jouer le personnage qu'elle arbore toute la journée.




Revenir en haut Aller en bas
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa Empty
Dim 13 Sep 2020 - 10:15


Médusé, il l'observait baisser les yeux s'en demandant presque si la personne à ses côtés se révélait bien être sa cousine et pas une copie sans mérite qui n'aurait su être juste dans le jeu de la nymphe. Mais non, aussi inusuelle soit cette réaction de la part de la Polymnie, c'était bien elle qui se révélait en cette douce nuitée sous un aspect que le jeune homme n'eut jamais conjecturé. Alors il se demandait : 'Le pense-t-elle réellement ?' Après tout, sa starlette se voulait être convaincante sur la scène, elle pourrait très bien l'être aussi hors du théâtre.

De deux doigts, il lui relevait avec douceur son menton, appréciant une nouvelle fois l'éclat de ses pupilles. Là, il se reconnectait avec la précédente question de la nymphe, s'y délectant d'une question succincte si simple et pourtant si lourde de sens.
"Cela t'effraierais que ce soit le cas, n'est-ce pas ?"
En cette fin de journée, le jeune homme fut particulièrement intarissable en termes d'éloges à l'égard de la belle, et pourtant, tout le monde était en droit de se demander ce que cachait tant de louanges à l'égard de celle qui partageait son sang d'une certaine manière. Était-ce là un simple batifolage familier ou une inclination à ce que l'on appelle communément l'amour ? À vrai dire, lui-même se posait la question, se contentant pour le moment d'être martyr de cette émotion qui le prenait aux tripes jusqu'à lui racler les os d'un frisson de convoitise. Ou peut-être avait-il lui-même peur de la réponse ? Là l'appréhension une situation où le contrôle ne serait plus sous son joug, ou le marionnettiste serait devenu la marionnette. Trop de questions pour si peu de réponses, et pourtant…

_________________
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Invité
avatar

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa Empty
Dim 13 Sep 2020 - 10:44



22h33 ▬ La perle du Komazō Ichikawa
ft. Shinrin Hanzô






La lueur sélène éclairait son visage, son regard rivé vers le sol jusqu'au moment où l'homme fit pivoter son visage avec sa main libre. Un court moment de silence s'installa, Funka fixait Hanzo dans les yeux, ne sachant quoi dire dans ce genre de situation. La fuite n'était normalement pas dans ses habitudes et ce qu'elle venait de faire la choqua tout autant que Hanzo, alors elle décidait de confronter son regard, gardant cet air sérieux malgré l'envie dévorante de sourire ou d'attraper sa main. L'Effroi? La Peur? Tu te trompes. Tout comme lui qui n'était pas habitué à la voir comme ça, c'est un sentiment étrange qui parcourait le corps de la nymphe en découvrant son cousin sous un autre visage, un peu plus doux et moins dur. Peut-être que c'était pour ça que Funka le préférait à Shinpachi, pour sa capacité à savoir être doux.

« ... Je »

Aucune réponse concrète. Elle aurait pu, elle avait des choses à dire, mais ne voulait pas gâcher ce moment. Le manipulé devenait le manipulateur et le manipulateur devenait le manipulé, voilà une des grandes craintes de Hanzo presque devenue réalité, bien qu'il ai le monopole de la parole, le centre de l'attention était rivé sur la belle princesse et cette dernière pouvait lui faire dire ce qu'elle souhaitait. Néanmoins, elle restait perdue dans ses pensées. Ça n'est pas habituel, redeviendrait-il comme avant? Un enfant content de me revoir ? Ou ressent-il autre chose de plus.. problématique ? Elle aussi n'allait point avoir de réponse à ses questions, mais afin de détendre l'atmosphère, elle passa sa main libre dans la chevelure blanchâtre du marionnettiste en guise de signe d'affection, un peu comme elle faisait à l'époque.





Revenir en haut Aller en bas

22h33 - La perle du Komazō Ichikawa

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La voix de la dixième Perle [Nobuatsu Saji]

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: