Soutenez le forum !
1234
Partagez

La forge et le secret - Pv Eri

Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

La forge et le secret - Pv Eri Empty
Mar 8 Sep 2020 - 9:27

L’année s’égrainait petit à petit et jour après jour, la date fatidique de l’anniversaire de mon petit bout de choux approchait. J’avais longtemps cherché ce que je pourrais bien faire pour offrir à ma petite Saya, quelque chose qui sortait de l’ordinaire, et après de nombreuses discussions et échanges avec plusieurs personnes plus ou moins proches, le choix le plus simple avait été retenu. Si d’ordinaire, nous fêtions nos anniversaires en famille, plus par tradition qu’autre chose, finalement, cette fois, c’est entourée d’amis que la petite fête serait réalisée. Et si Saya était tout pour moi, diverses discussions m’avaient amenées à penser que ce genre de festivités uniques dans l’année, si elles se devaient d’être partagées, devaient aussi aller plus loin que cela.

Aimi d’abord, qui, dans la perte de ses proches avait puisé cette force que je lui connaissais, mais aussi une certaine tristesse. Cela me touchait d’autant plus en sachant que comme mon petit bout de choix, la rubiconde fêtait elle aussi ses anniversaires en famille. Cette dernière aujourd’hui malheureusement disparue, il n’en restait pas moins que la jonin méritait de retrouver quelques instants de bonheur. L’anniversaire ne serait donc pas pour une, mais deux personnes, ma chère amie invitée à partager le sien avec nous, même si la date ne coïncidait pas réellement. Mais était-ce important ?

Et comme on le dit souvent, jamais deux sans trois. Ainsi, de double, la réalité serait triple. S'il y avait bien une personne à qui son anniversaire n’avait sûrement jamais été fêté, c’était bien Masami. Depuis que je partageais mon temps avec elle, à faire équipe ensemble pour diverses activités, j’avais à de nombreuses reprises écouté et essayé de comprendre son histoire à Wasure, et j’étais intimement convaincu que fêter un an de plus n’était pas au programme de la prison. J’imaginais déjà la jeune genin me regarder avec des yeux dubitatifs me dire quelque chose comme « ça sert à quoi ton truc ? À part perdre une journée à s’entraîner et donc être moins fort ? ». Pour autant, la vie était aussi faite de ces petits moments de faiblesse que l’on se devait de partager.

Si pour Aimi, nous avions longuement discuté de cette journée, partagés un moment et prévu un temps conséquent consacré à la pâtisserie pour apporter une note sucrée à la fête, concernant Masami, il était inutile de lui demander quoi que ce soit sur le sujet. Pour le coup, il était important de ruser et jusqu’à présent, cela avait plutôt bien réussi. Mais voilà que maintenant, il me fallait trouver un cadeau pour la demoiselle. Quelque chose qui lui corresponde et qui lui serait utile. Si j’acceptais les cadeaux de bon cœur, quels qu’ils soient, ce n’était sûrement pas le cas de ma partenaire, et si jamais cela ne lui convenait pas, au-delà de son naturel à le dire ouvertement, ce serait du simple gâchis. Pour autant, après plusieurs jours de réflexions, je pensais avoir trouvé une idée. Mais pour cela, il me faudrait trouver un forgeron.

Après plusieurs recherches en ville, plusieurs noms s’étaient offerts à moi. N’y connaissant pour ainsi dire rien du tout, c’est dans un mélange de curiosité et d’excitation que je poussais la porte de l’un d’entre eux. Si les lieux semblaient vides à mon arrivée, j’espérais que mes quelques paroles pourraient faire surgir le propriétaire des lieux.

« Bonjour. Excusez mon intrusion, je cherche le forgeron. Ce serait pour une commande. Y’a quelqu’un ? »

@HAGASHIN ERI

_________________
La forge et le secret - Pv Eri Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hagashin Eri
Hagashin Eri

La forge et le secret - Pv Eri Empty
Jeu 24 Sep 2020 - 1:43
Eri avait entamer depuis quelques-temps une phase importante dans sa vie qui impliquait de travailler plus pour avoir plus de résultats, ayant quitté la forge un temps pour s'entraîner et essayer de se mettre à niveau en tant que ninja, elle en était venue à cette conclusion évidente que ca lui manquerait trop, de devoir choisir entre ses deux modes de vies rigoureux. Les deux demandaient chacun une vie pour devenir quelqu'un de reconnu et de facto, ses nuits en pâtissaient grandement. Il n'est pas rare qu'un forgeron-fondeur doivent travailler plusieurs jours et nuits sans dormir lors des phases de fonte, justement. Si en plus l'on veux devenir un bon ninja... En tous les cas ce jour, Eri était avec ses deux ancêtres côté forge, un employé s'occupait de la boutique au matin. La belle façade largement vitrée laissait entrevoir ce qui pourrait s'apparenter aux yeux du novice à un grand foutoir, entre les armes, les outils et tout ce qui compose la vie, clous, armatures de baquets pour fers à bétail, pléthore de choses et d'autres. Biensur, derrière le comptoir se trouvait de plus belles choses, surtout des armes, de qualité supérieure, parfois ornées ou finement gravées. Les quelques armures et boucliers sur mannequin marquaient sans conteste la singularité du lieu et leur lien avec un certain clan au port du bouclier si peu orthodoxe.

On pouvait y sentir la chaleur de la forge pourtant séparée et y entendre le bruit sourd des marteaux frappant l'acier ou de ce même acier se faisant affiner. Puisqu'en plus d'Eri et de ses vieux il y avait quelques employés en arrière boutique pour s'occuper de petits œuvres ; ainsi, quand le client entra il aurait dû y avoir quelqu'un pour lui souhaiter la bienvenue ou à minima le bonjour, mais rien. Il faut dire qu'on approchait de l'heure du repas, pour un hobbit. Mais on était pas dans une aventure farfelue d'un livre pas tout à fait quelconque ici et ce ne fut que le fruit du hasard qui conduisit la forgeronne à rejoindre la partie boutique. La tignasse attachée en une queue-de-cheval à l'arrière, le visage légèrement couvert de suie et quelque-peu en sueur, rien d'anormal. Une épaisse salopette bleue couvrant une bonne partie de son corps, ne laissant a nus que ses bras qui, pour leur cas, n'avaient que les mains de couvertes d'encore plus épais gants. Ainsi, ses muscles saillants étaient visible d'autant plus qu'elle les contractait pour porter une grosse caisse en bois qui s'avérait être assez lourde. Sans faire de folie, elle jeta un œil vers le comptoir, y déposant son « colis » et regardât les alentours...

Et râla intérieurement, cette greluche qu'ils avaient embauché lui avait déjà fait le coup de partir sans prévenir, cette fois-ci, elle serait virée, affichant une moue quelque-peu crispée en essayant de retenir un peu de colère : « Bienvenue dans la forge Hagashin ! Je suis Eri, pour vois servir. » Elle arborait déjà un large sourire faisant oublier sa frustration d'un instant. En face d'elle se trouvait donc un petit bonhomme, dans la norme ou peut-être légèrement en dessous si l'on parle de taille. De facto Eri était un peu plus haute. Elle remarqua un léger embonpoint et la tenue passe-partout qui bien.. Ne l’aidèrent en rien pour savoir ce qu'il venait chercher aussi ajoutai-t-elle : « Vous avez frappé à la bonne porte si vous cherchez la qualité et le savoir faire. Reste à voir ce qui vous intéresserait ? » Demandait-elle tout en lançant un regard vers les plus belles choses exposées derrière le comptoir.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10290-eri-hagashin-d-iwa-fini
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

La forge et le secret - Pv Eri Empty
Lun 28 Sep 2020 - 19:30

Si l’ambiance des lieux était plus chaleureuse qu’à l’extérieur, ce n’était pas dû à l’accueil inexistant qui était là devant moi, mais belle et bien grâce, ou à cause, selon la saison de la température issue de la forge qui devait se trouver non loin du comptoir où le seul client attendait sagement que quelqu’un remarque son entrée en scène. Après, entre nous, compte tenu du vacarme du métal chauffé à blanc frappé sur son enclume et façonné de telle ou telle manière, je ne pouvais nullement blâmer qui que ce soit de ne pas m’avoir entendu entrer dans leur boutique.

Entrant pratiquement comme une furie, la jeune femme aux cheveux radieusement auburn et au visage relativement juvénile s’activa sans vraiment faire cas de ma présence, du moins, jusqu’à ce qu’elle remarque que personne ne s’était encore occupée de moi. Déposant sa caisse en bois sur le comptoir, bien que relativement crispée, la forgeronne en salopette s’efforça à quelques salutations d’usage auxquelles je répondais brièvement.

« Ah … euh … je peux repasser si vous voulez … » finis-je par pratiquement chuchoter tant une certaine tension était palpable.

Pour autant, ignorant ma remarque, ne l’ayant pas entendue ou tout simplement balayée comme si je n’avais rien dit, la jeune fille au regard mordoré continua dans sa lancée, m’invitant donc à détailler la raison de ma visite. Sortant un kunai de ma besace, je le posais devant moi, entre la forgeronne et moi-même.

« Eh bien, je suis shinobi, et j’aimerais faire forger un kunai pour une occasion particulière. En tant que forgeron, vous avez sûrement du forger bon nombre d’armes pour les shinobis. Elles sont de manière générale de bonne facture, mais pour une création et une utilisation en masse, il est impossible d’avoir des lames d’exception pour lesquelles il faudrait sûrement passer un temps fou et y mettre son cœur et son âme. Aujourd’hui, c’est ce que je cherche. Un kunai, le plus équilibré qu’il soit, une arme exceptionnelle que je puisse offrir à une amie pour son anniversaire. Qui plus est, j’aimerais y faire graver un message sur le manche. »

Sortant un parchemin de ma poche, je posais le papier plié en quatre à côté du kunai standard avant de poursuivre, après avoir jeté un coup d’œil aux marchandises exposées.

« Pensez-vous pouvoir m’aider ? À savoir que l’anniversaire de cette amie est dans deux semaines, je ne sais absolument pas si c’est un délai raisonnable pour forger une arme de la qualité que j’attends. »

Souriant, les mains posées sur le bois usé devant moi, j’attendais le verdict de l’artisan, espérant une réponse favorable de sa part sous peine de ne pas avoir d’autres idées comme cadeau d’anniversaire.

_________________
La forge et le secret - Pv Eri Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine

La forge et le secret - Pv Eri

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur dévasté
Sauter vers: