Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Monsieur ! La bataille !!! [team 4]
Cet iwajin en finale ?! [PV Taishi] EmptyAujourd'hui à 14:53 par Hyûga Tsuyoshi

» Seconde peau [PRIVATE].
Cet iwajin en finale ?! [PV Taishi] EmptyAujourd'hui à 14:51 par Metaru Mairu

» 14h12 - La bagarre
Cet iwajin en finale ?! [PV Taishi] EmptyAujourd'hui à 14:40 par Shinrin Hanzo

» 08. Demandes diverses
Cet iwajin en finale ?! [PV Taishi] EmptyAujourd'hui à 14:36 par Hyûga Tsuyoshi

» [Unité de recherche] L'obole d'un temps révolu
Cet iwajin en finale ?! [PV Taishi] EmptyAujourd'hui à 14:24 par Shinrin Hanzo

» 08. Autres demandes techniques
Cet iwajin en finale ?! [PV Taishi] EmptyAujourd'hui à 14:11 par Chôkoku Tomoe

» [Teikoku] L'Encyclopédie du Soldat
Cet iwajin en finale ?! [PV Taishi] EmptyAujourd'hui à 13:19 par Shinrin Funka

» 21h13 - Le festival du riz
Cet iwajin en finale ?! [PV Taishi] EmptyAujourd'hui à 12:41 par Inuzuka Ayuu

»  Seirei Inja
Cet iwajin en finale ?! [PV Taishi] EmptyAujourd'hui à 11:58 par Seirei Inja

» Une espèce inconnue [MISSION B - KAO KAN]
Cet iwajin en finale ?! [PV Taishi] EmptyAujourd'hui à 10:56 par Kappa Tengoku

Partagez

Cet iwajin en finale ?! [PV Taishi]

Okunote Senken
Okunote Senken

Cet iwajin en finale ?! [PV Taishi] Empty
Mer 9 Sep 2020 - 16:04

Le soupir du Kazejin résonna dans la pièce qui l’accueillait suite à sa demi-finale remportée de justesse. L’irounin dédiée à ses soins, fermée à la discussion et brute dans chacun de ses gestes, finissait de bander son épaule qu’elle venait de guérir à l’aide de son chakra médical. Cette kunoichi n’avait pas un centième du talent que pouvaient avoir sa fabuleuse senseï, son frère ou même sa coéquipière qui venait de se mettre aux arts médicinaux. Lui avait-on expressément donner une espèce de stagiaire incompétente ? Peut-être, mais qu’importe. Bien que guéri de ses principales blessures, il ressentait toujours quelques gênes à certains endroits et chacun de ses membres le tiraient d’une intense fatigue. Heureusement, l’Okunote disposait justement d’un temps pour se reposer avant le prochain affrontement, un peu plus long que celui de ses compagnons puisqu’il était le premier qualifié pour la finale. Les autres combats, toujours en cours, lui empêchaient de connaître l’identité de ses futurs adversaires.

Dans tous les cas, Senken ne connaissait pas grand monde et se fichait d’étudier ses concurrents à l’avance. Il préférait les découvrir dans l’arène, réagir avec instinct plutôt qu’anticiper. Depuis toujours, le manipulateur de limaille avait laissé le côté cérébral et calculateur à Yugure, préférant miser sur son improvisation pour se sortir des situations les plus compliquées. Étonnant qu’après ces quelques mois hors de l’académie, ce fut lui qui se retrouva ici et non son plus fidèle ami. Le balafré aurait aimé disputer cette aventure à ses côtés, ou au moins écouter ses précieux conseils avant l’ultime épreuve qui l’attendait, pouvoir le rendre fier en triomphant au sein de cette arène. Mais il était seul. La voix criarde de l’infirmière l’extirpa de ses pensées et le ramena à la réalité. Quelle peste.



- Voilà, t’es sur pattes. Et arrête de faire cette tête de chien battu, ce n’est pas possible ça ! On dirait un mort. Bref, quelqu’un viendra te chercher pour la finale. En attendant, tu ne bouges pas d’ici. Au revoir.

Un mort ? N’avait-il pas le droit d’être fatigué ? Pourquoi fallait-il que les gens aient toujours quelque chose à dire, une remarque à faire ? L’homme à la jarre - instrument qui reposait actuellement aux pieds du lit sur lequel il était installé - observa l’infirmière partir sans lui offrir de réaction particulière. Enfin tranquille, pensa-t-il simplement tandis que ses mains défaisaient les bandages trop serrés qui lui entouraient les mains. Senken ressentait le besoin de faire quelque chose, de s’occuper l’esprit, car sa nervosité couplée à son impatience commençaient déjà à lui ronger les entrailles.

A ses yeux, ce dernier combat représentait beaucoup de choses. Tout d’abord, son ADN héritée d’un clan fondé autour de l’arène le motivait naturellement à ressortir vainqueur. Mais bien d’autres choses poussaient le Genin à remporter cette finale. Il connaissait l’importance et le poids de ce genre d’évènements dans le dossier d’un shinobi. En tant que Kazejin, l’Okunote avait toujours eu l’impression de devoir faire plus que les autres pour le même traitement final. S’il souhaitait un jour accéder aux plus hautes fonctions de son village, gagner en réputation, en respect, et devenir le ninja qu’il souhaitait être, cette dernière lutte fondait l’une des étapes les plus importantes de son encore courte carrière.

Mais la finale allait assurément élever le niveau à un stade encore jamais atteint par l’amarante. Il allait devoir se surpasser, dépasser ses limites clairement visibles contre Ikari et Daisuke, être encore plus fort, plus intelligent, plus rapide. Était-ce seulement possible ? Senken n’en savait rien, mais n’avait pas la réflexion nécessaire pour tirer des leçons de son précédent affrontement. Pourtant, lors de cette demi-finale, il avait commis un bon nombre d’erreurs clairement identifiables et qui, si elles étaient pointées du doigt, pouvaient lui permettre de s’améliorer. L’enfant des Dunes n’avait malheureusement pas le recul nécessaire.

Piégé entre quatre murs, bercé par le silence et sa solitude, le taciturne fixait inlassablement la poignée qui lui faisait face. Il attendait son tour, se pensant prêt à ramener cette foutue coupe à la maison. Pour sa propre fierté, mais aussi celle de ses rares proches. L’Okunote ne comptait pas trahir la confiance qu’avait confié son équipe en lui, lors des aurevoirs avant son départ d’Iwa no Kuni.

Quelle honte serait-ce, si les précieux enseignements de la Chiwa ne lui permettait pas de vaincre n’importe quel autre shinobi de sa trempe ? Sorti d’Hashira depuis seulement quatre mois, l’un des plus gros outsiders de l’Examen comptait définitivement créer l’exploit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Hayai Taishi
Hayai Taishi

Cet iwajin en finale ?! [PV Taishi] Empty
Jeu 10 Sep 2020 - 3:18
L’Hayai était sorti des négociations avec le Mizukage avec presque autant de nouvelles questions que de nouvelles réponses. Si on lui avait souvent dit qu’il était dans son élément face aux échanges humains, il restait que Taishi se perdait un peu dans la complexité des échanges politiques. Ça ne lui donnait qu’une envie, partir en courant dans l’autre sens. Ou… S’éloigner de cet univers. Un jour, et bientôt, l’Éclair Vert allait se retirer de la vie de shinobi pour une retraite bien méritée. D’autres pouvaient aisément faire carrière de la même façon ; mais personne ne pouvait vivre la vie qu’il avait vécue. Et en cela… Il était fatigué.

Il aimait courir, mais aurait bien aimé pouvoir marcher pendant une minute.

Glouba le retrouva à la sortie de sa réunion, le gros dindon bondissant pour reprendre place sur son épaule avant de le briefer sur ce qu’il avait appris entre-temps. La plus grande surprise fut évidemment le résultat de l’examen, mais ce n’était pas une mauvaise chose. Toph serait considérablement satisfaite de voir Iwa aussi loin dans la compétition, et le serait encore davantage si la Roche gagnait la prochaine manche. Taishi ne savait pas à quel point la performance de ses subalternes avaient aidé les négociations, mais n’allait certainement pas s’en plaindre.

L’Éclair Vert, sous les indications de Glouba, prit la direction de l’infirmerie, si ce n’est que pour accomplir ses propres responsabilités. Certes il aurait pu dire qu’il ne faisait que faire ce que l’Intendant lui avait intimé. Mais… Tout en montant les marches qui menaient au secteur médical du complexe, une vision s’imposa à lui. Celle d’une cité magnifique, fraîchement construire. Shitô. De ce grand tournois où jadis il avait fait lui-aussi ses marques. Il sourit en se remémorant les plusieurs facettes de ce souvenir. Des mémoires d’un temps plus simple, où il se contentait de faire son boulot pour ensuite dépenser son salaire en alcool et autres trucs sans importance. Taishi avait été si naïf sur le prix que le destin lui imposerait un jour. Celui de perdre son âme sœur, puis son village et ceux qui avait été sa famille. Le prix de voir son peuple être massacré, et celui de ne pouvoir rien y faire selon fuir.

Mais il avait aussi les moments heureux, les fous rires, les innombrables rencarts, les beuveries interminables… Les ciels pleins d’étoile, le feu du soleil de Hi qui dévorait l’horizon. Et l’éclat de lumière verte qui avait fait son nom.

Il toqua à la porte brièvement mais n’attendit pas pour entrer, retrouvant l’Okunote qui manifestement avait eu besoin de quelques soins après sa dernière épreuve. L’Hayai échangea un regard silencieux avec le dindon casqué sur son épaule, l’animal hochant du heaume brièvement avant de bondir au sol, quittant la pièce en dandinant son majestueux fessier.

L’Hayai soupira en tirant une chaise vers lui avant de prendre place. Quelques instants de silence avant soupirer en croisant les bras.

« J’envie ta position, Okunotoe Senken. »

Quelques autres secondes, et l’Hayai releva des yeux verts avec un léger sourire.

« La dernière fois qu’Iwa était en voie de gagner un tournoi, un membre du clan Akimichi allié au Soshikidan a littéralement piétiné le stade. J’ose penser que cette fois, nous verrons une conclusion. Gagner un tel titre aurait de grandes répercussions pour Iwa… »

Il souffla.

« … Mais cela est-il d’une vraie importance pour toi, Senken ? »

Taishi haussa des épaules.

« … Dans tous les cas, Glouba m’a donné les grandes lignes de ton épreuve. Avant que tu ne me le demandes, je ne suis pas au courant des critères qui t’ont départagé des autres membres de notre équipe. Cela a peu d’importance, non ? »

L’Hayai le jaugea avec patience.

« … Crois-tu être là où tu dois être, Okunote Senken ? Cet aboutissement, est-il la somme de tes erreurs, ou de tes succès ? »

Peu importait si personne d’autre ne croyait en sa valeur.

Personne n’avait jamais crû en Taishi non plus.

_________________
I make my own path, Invité.

Taishi's Theme : Anthem of Color
Cet iwajin en finale ?! [PV Taishi] 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
#THEME OF GLOUBA : A MAJESTIC HUNTER (Click)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Cet iwajin en finale ?! [PV Taishi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Examen international de la Brume :: Autour du Complexe Shinobi
Sauter vers: