Soutenez le forum !
1234
Partagez

Le choix - Solo Metaru Akagi

Metaru Akagi
Metaru AkagiEn ligne

Le choix - Solo Metaru Akagi Empty
Dim 13 Sep 2020 - 13:54
Akagi tranquillement couché proche de la porte d’accès imposante de Kumo, les jambes croisées caressant d’une main Juro allongé à son côté, ressassait son choix de rester au village. Beaucoup de ses frères d’armes avaient choisi d’aller à l’avant du danger et d’affronter la menace de l’homme au chapeau. Son choix, motivé par le fait qu’un bon nombre de ses compatriotes s’étaient jetés dans le combat, révélait d’une réflexion plus profonde et comme à l’accoutumé de son envie de protéger Kumo. Le shinobi estimait que cette course à l’homme chapeau pouvait être un piège orchestré par l’individu en question afin d’obliger les villages à diminuer leur force défensive et ainsi accomplir une attaque simultanée sur les différents villages sapant le moral de ses opposants au passage. Alors même que les shinobis en mission pensait protéger les leurs.

En cet instant il regrettait quelque peu sa décision, certes motivée par une pensée légitime, mais depuis le départ de ces frères d’armes il ne s’était absolument rien passé. Lui-même occupant le plus clair de son temps à s’entrainer en solo comme il ne trouvait pas d’adversaire d’entrainement. Aujourd’hui Akagi flânait, exténué de la veille où travaillant sa technique de défense, il avait passé la journée à améliorer sa capacité spéciale. Manipulant le métal qui constituait ce qu’il aimait appeler sa défense absolue. Celle-ci n’était pas encore au point et se révélait efficace mais pas encore assez rapide à son sens pour permettre de retenir toutes attaques surtout celle de shinobi plus haut gradé. De plus le niveau de concentration pour maintenir sa technique dans le temps l’obligeait à garder une forme de disque épais inerte au métal. Dans ses fantasmes sa technique lui permettrait de se défendre avec un métal qu’il pourrait faire évoluer de forme à sa guise instantanément. Il devait encore améliorer son endurance de chakra et sa réserve pour pouvoir maintenir sa défense dans le temps avant de s’imaginer commencer la prochaine étape de son jutsu.

A l’époque alors qu’Akagi s’acharnait à créer cette technique son père lui demandait régulièrement pour quelles raisons le jeune homme ne souhaitait pas se défendre de façon plus conventionnelle via la création d’une armure au contact de sa peau directement. Longtemps le jeune shinobi n’avait su quoi répondre à son père, comprenant que s’appuyer sur le savoir de son ainé lui serait plus simple. Son instinct le poussait cependant sur une autre voie. Une armure au contact de la peau avait un inconvénient majeur. Si celle-ci ne se révélait pas au niveau face à un jutsu adverse rien ne protègerait le membre visé d’être contusionné, blessé voir même tranché. Avec sa technique la distance entre la protection et l’utilisateur permettait en cas de faille d’être légèrement éloigné de l'attaque adversaire et d’éviter le pire.
Son père avait fait preuve de pédagogie et ne l’avait pas dissuadé. Au contraire voyant que son fils persévérait, Kintaro avait décidé de l’aider à créer son propre style de protection. Passant des heures ensemble pour qu’Akagi lui explique ce qu’il avait à l’esprit. C’était des souvenirs heureux ou enfant acharné et père enthousiaste avait sué ensemble pour arriver à l’une des premières techniques inédites du jeune shinobi. Il chérissait celle-ci car c’était l’une des seules qu’ils avaient pu travailler ensemble.

Continuant à se souvenir de ces moments heureux, Akagi savait que son père, s’il fut encore en vie, l’encouragerait à s’améliorer encore dans sa maitrise de ses capacités héréditaires. Son père plus que fier d’être Metaru avait mis un point d’honneur à ce que l’éducation d’Akagi passe par un entrainement rigoureux au combat mais aussi et surtout à celui du métier de forgeron. D’abord très retissant face à cet enseignement, comme en témoignera à vie sa main gauche bandé, au fil du temps Akagi comprit l’intérêt de l’entrainement de forgeron que son père lui infligeait. Développant son intérêt pour le métal et sa composition le jeune shinobi pouvait maintenant comprendre les bénéfices de chaque traitements choisis. Durcir à cœur ou à peau, augmenter la concentration de carbone, la diminuer. Akagi chérissait désormais ses connaissances et fustigeait son lui adolescent pour le manque de respect qu’il avait montré à son père.

Soudain il sentit une sueur froide dans son dos, une voix s’élevait dans le lointain, Arrachant Akagi à sa rêverie. Cette voix semblait s'adresser à tous les shinobis. Une voix profonde d’un charisme certain qui par, le jeune shinobi ne savait quel jutsu, s’adressait au monde entier. Une voix vrombissante de puissance et pourtant calme. Akagi ne l'avait jamais entendu mais il était sur de savoir à qui appartenait cette voix. L'homme au chapeau.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234
Metaru Akagi
Metaru AkagiEn ligne

Le choix - Solo Metaru Akagi Empty
Dim 13 Sep 2020 - 17:28
C’était l’homme au chapeau qui dans un monologue expliquait ses choix et son objectif principal. Rendre tous les hommes égaux en supprimant toutes existence du chakra se faisant les shinobis n’existeraient plus. Akagi se sentait décontenancé, que penser de ce revirement de situation. Comme la plupart des shinobis de l’alliance il pensait que l’homme au chapeau voulait le chakra des bijuus afin d’asservir le continent à son contrôle et ses noirs desseins. Il semblerait que son objectif bien que dangereux soit plus nuancé, moins sombre que l’alliance pouvait le penser. Le monde shinobi serait bouleversé par ces paroles. Un certain nombre de partisan à la paix se rangerait du côté de ce discours si alléchant promettant égalité entre les hommes pour limiter les massacres liés aux guerres shinobis.

Akagi quant à lui, bien qu’il comprît en partie l’idéal de l’homme au chapeau, ne mangeait pas de ce pain-là. Oui, le genre humain sur un même pied d’égalité pouvait attirer plus d’un homme, mais cela ne rendrait pas le monde plus paisible et l’humain moins jaloux, envieux, cupide. Pour Akagi, cette promesse, cet objectif rimait avec des guerres de plus grandes ampleurs où chaque camps engageraient des foules bien plus nombreuses. Finalement le carnage n’en serait que plus grand.

Le jeune homme espérait que peu de shinobi se rangerait dans les rangs de l’homme au chapeau sinon la partie deviendrait encore plus compliqué qu’elle ne l’était déjà. Se levant, le jeune homme s’étira et contempla les alentours, il voyait que comme lui les villageois avaient entendu le discours de l’homme chapeau. Dans les yeux de certains l’incertitudes planaient, d’autres le regard dur semblaient avoir retrouvé leur conviction. Tous avaient ressentit l’impact et la lourdeur des paroles portées par le monologue de l’ennemi public numéro un.
Pour Akagi cela ne changeait en rien ses convictions profondes qui allaient avant tout vers la protection de son village et de sa patrie. Le fait d’anéantir toutes traces de chakra ne pouvait pas être bénéfique comme analysé précédemment mais en plus, cela pouvait porter un fort préjudice à son village et à son clan. Akagi s’opposerait avec toutes ses armes et joindrait les rangs des Kumojins souhaitant conserver l’ordre établi. Afin de rétablir une paix dans un monde de shinobi et remettre Kumo à sa place d’antan.

Se sentant plus léger après avoir mené cette réflexion à terme le shinobi se dirigea vers sa demeure, se préparant à une nouvelle séance d’entrainement de haute intensité.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234

Le choix - Solo Metaru Akagi

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Arche Grise
Sauter vers: