Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[CS2 - Solo] Se développer en milieu forestier.

Medyūsa
Medyūsa

[CS2 - Solo] Se développer en milieu forestier. Empty
Lun 14 Sep 2020 - 14:21
Faune et flore

Cela faisait une semaine que Medyûsa avait pu rejoindre les rangs du Teikoku et l’unité de recherche. La jeune femme devait à présenter, continuer à apprendre un peu plus sur l’Iroujutsu et sur la médecine. Pour cette fois, elle sortira en dehors de la Capitale afin de se rendre dans la forêt qui entourait Urahi. La blonde n’allait pas sortir toute seule, Hirose Yui, son mentor l’accompagne pour l’assister. Le duo empruntait un chemin en dehors de la route pour s’enfoncer dans l’étendue d’arbres florissants. Med suivait la femme, cette dernière connaissait bien les lieux et sur la route, elle donne quelques indications à Medyûsa comme les endroits où pouvaient se trouver diverses plantes médicinales, la façon de les cueillir et bien d’autres choses. Ainsi, la blonde ne mettra pas trop de temps à s’aventurer dans les bois d’Hi avec ce genre d’information. Les animaux sont également précieux, on ne les chasse pas pour le plaisir, mais par nécessité afin de se nourrir. Il était aussi primordial de les secourir, en cas de besoin en s’assurant qu’il n’y a pas de chasseur dans le coin. De plus, ça fera un bon exercice pour la kunoichi. Les dangers sont divers, l’utilisation de l’Iroujutsu peut être utilisée pour différents cas, comme dans un hôpital. Marchant, Medyûsa repère des champignons et s’accroupit devant certains tandis que Yui en faisait autant de son côté. « Certains champignons peuvent également servir dans le milieu de la médecine, certes, ils sont très peu comparés aux plantes et comme beaucoup de médecins, on préfère les plantes qu’aux champignons. Cependant, il ne faut pas se tromper. » Dit Hirose avant de pointer du doigt un champignon. « Le Cordyceps sinensis est un champignon bienfaiteurs, il permet d’agir sur le cœur, le système immunitaire, les reins, le foie ou encore sur la libération de testostérone. Mais, on peut lui donner des propriétaires pour les vitamines, minéraux ou encore, les protéines. » Dit-elle. « Hum… Je ne le savais pas, mais il est vrai que la plupart des médecins utilisent des plantes, mais parlent presque par des champignons. Utilisez-vous des champignons, Hirose-sempai ? » Demande Medyûsa. « Oui et j’en conseille certains. Comme par exemple, le Chaga aussi appelé le champignon de l’immortalité, il est l’un des plus riches en nutriments du Yuukan. Il permet de combattre le stress ainsi que de nombreuses maladies comme liées à des cancers. Cela dit, on en trouve peu à Hi, mais selon des sources sûres, tu peux en trouver à Kaminari, dans les plaines près des montages. » Dit-elle avec le sourire.

Elles reprennent leur route après avoir cueilli quelques champignons, marchant tranquillement dans la forêt, admirant certains animaux sauvages, mais pas hostile. Une journée ensoleillée parmi tant d’autres, la météo dans Hi no kuni était plutôt agréable et il faisait bon vivre. Parfois, Med regrettait de n’être pas venu vivre à Hi bien plus tôt, mais elle n’aurait jamais connu Hanae et sa vie n’aurait pas été meilleure sans la présence de la rubiconde dans sa vie. Au loin, il y avait un arbre avec plusieurs plantes autour, les femmes s’y rendirent. « Bien Med-Chan. Il y a trois plantes médicinales parmi elles, cueille-les et parle-moi d’elle rapidement. » Demande le mentor. Med les cueille et retourne vers Yui. « Celle-ci est une Trèfle rouge appelé aussi Trifolium pratense, on peut la trouver un peu partout surtout dans ce genre d’environnement. Elle a beaucoup de minéraux, elle contient du calcium, du magnésium, du phosphore, et du potassium, et des oligoéléments tels le bore, le chrome, le fer, le cobalt, le cuivre, le sélénium, le zinc et le manganèse. En médecine, c’est une plante douce qui nécessite une utilisation à longue durée. Elle est utile pour la ménopause, la prostate, la circulation sanguine ou encore, certains cancers. Après, je peux encore en parler, mais ça risque d’être long. » Dit-elle en prenant une autre plante. « Oxalis, elle est comestible et certains cuisiniers s’en servent. Pour la médecine, elle est fort utile en soignant les plaies infectées et clarifie le teint. De plus, elle est riche en vitamine C. » finit avec celle-ci, elle prend la dernière. « Clintonie boréale, comestible aussi, mais en petite quantité. Elle est utile en externe pour les piqûres d’insecte, les plaies et les brûlures. » Répondit-elle avant que Yui l’applaudisse. « Excellent, rapide pour les deux dernières, mais efficace. »

Reprenant leur route, arrivant près d’un lac, il y avait un cerf au sol et il semblait mal au point. Le duo s’approche calmement en essayant de ne pas lui faire peur. Ce n’était pas évident, ce dernier semble effrayer et il était affaibli. Yui tente de le maintenir avec une entrave Doton avant de regarder Medyûsa. « Analyse-le et voit ce qui lui est arrivé. » Demande-t-elle à la blonde. « Bien. » Répondit-elle avant de s’approcher et d’analyser l’animal. « Hum… Kaiseki Ken'shin no Jutsu » Technique d’analyse médicale que Med utilise pour connaître le souci de santé de l’animal. « Tremblement, convulsions plutôt, certaines parties du corps sont paralysés, salivation importante…bref vu les symptômes, il a été empoisonné. Maintenez-le, Hirose-sempai. » Dit-elle en stoppant la technique et d’un mûdra, elle crée un scalpel de chakra. Restant concentré, la blonde tranche légèrement l’animal avec la technique, une coupure simple, un peu profonde et pas trop grande en longueur. L’animal semble s’agiter un peu, en même temps, c’était logique. Heureusement, il est maintenu par la collègue de la Yasei. Annulant le scalpel, la blonde pose ses mains sur la blessure et utilise l’extraction, une technique qui permet de retirer du poison ou des objets dans le corps d’un être vivant. Se concentrant, elle parvient à retirer le poison et à le mettre dans une fiole, ça pouvait être intéressant à analyser pour plus tard. Ensuite, elle soigne la blessure du cerf avant de reculer et de laisser Yui la libérer de l’entrave. L’animal se relève un peu agiter avant de fuir dans la forêt. « Une bonne action de faite, il vivra encore un peu plus longtemps. » Dit Med, cela fait sourire la femme à ses côtés.

Un campement au bord d’une rivière, pour passer le temps à manger, la blonde pêche quelques poissons pendant que Yui installer le reste du camp et fait un feu. Usant de son scalpel de chakra, elle ouvre les poissons en deux et les vide avant de les mettre sur une petite table. Med les découpe en petit morceau pendant que sa sempai prépare le reste du curry de son côté. Finalement, le scalpel de chakra est vraiment très utile pour découper pas mal de choses, c’était aussi tranchant qu’un katana si on le voulait. Finissant son boulot, les femmes mangeant en face à face, un bon curry au poisson. « C’est la première fois que je mange un curry au poisson, Hirose-sempai. » Dit-elle. « Il y a une première fois à tout, ma chère. D’ailleurs, ça se passe bien avec Hanae ? » Demande-t-elle. « Oui, on est heureuse de vivre enfin ensemble, comme un couple normal. » Répondit-elle. « Hum… Le soir, ça doit être torride aussi pour fêter vos retrouvailles, après tant de temps à être séparé, non ? » Ricane-t-elle en voyant Med manquait de s’étouffer. « Sempai…euh…c’est intime, mais bon puisque c’est vous. Euh oui, mais on n’est pas hyper porter sur le sexe, vous savez. Je suis heureuse d’être avec elle et ça me va parfaitement. Je l’aime et elle m’aime, ce n’est pas que charnel, c’est aussi, émotionnelle. » Finit-elle tandis que Hirose rougit un peu. « Je vois, vous êtes adorable. Elle a beaucoup de chance de t’avoir dans sa vie. Longue vie à votre couple ! » Dit-elle en rigolant. Medyûsa lui sourit, appréciant sa compagnie. Hirose est sa meilleure amie, un peu plus âgée qu’elle, mais au moins, elle ne disparaît pas de sa vie et depuis peu de temps, elles se confient l’une à l’autre et créant une complicité de bonnes ententes.

Continuant à chercher des plantes médicinales, le duo en ramasse un peu et retourne au campement pour tout ranger avant qu’il se fasse trop tard. Med peut voir dans la nuit, mais pas Yui. Sur le chemin, elle croise un groupe de soldats dont un semblait blesser à la cuisse. « Sale blessure. » Dit Med. « Oui, un ours l’a attaqué pendant qu’elle vérifiait son équipement. Si vous êtes doués en Iroujutsu, pourriez-vous la soigner ? S’il vous plaît. » Demande le jeune soldat. « Bien, je m’en occupe, ça ne vous dérange pas, Hirose-sempai ? » Demande-t-elle à l’adulte. « Non, au contraire, vas-y. » Med part voir la jeune fille et s’accroupit. De son nom, Shinrin Mio, elle a été griffée à sa cuisse droite, la blessure semble un peu profonde, ils ont fait un garrot pour qu'elle ne perde pas trop de sang. « L’ours ne t’a pas loupé, ma belle. Reste assise, ça va aller, je suis là. » Dit-elle. Mio reste assise et sécher ses larmes. Cette fille devait avoir quinze ans et Med lui adresse un sourire pendant se mûdra. « Tu es courageuse, c’est bien, Princesse. » La kunoichi de l’unité de recherche pose les paumes de sa main sur la blessure de la soldate et utilise la paume mystique assez élevée pour soigner correctement la blessure. En ajoutant une plus grande concentration de chakra, elle devra être guérie et elle pourrait remarcher sans difficulté. Quelques instants après, la jeune Shinrin se relève et va beaucoup mieux. Elle enlace tendrement la Yasei. « Merci beaucoup, madame. » Dit-elle tandis que Med se sent un peu gêné et sourit timidement. « Euh…de rien. Appelle-moi Medyûsa. » Dit-elle. Le groupe retourne ensemble jusqu’à Urahi et durant le trajet, la Gorgone et Mio parlent beaucoup entre elles, réussissant même à motiver la Shinrin à devenir médecin et à rejoindre un jour, l’unité de recherche. Une journée encore bien remplie pour Medyûsa.



_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u945
Medyūsa
Medyūsa

[CS2 - Solo] Se développer en milieu forestier. Empty
Lun 14 Sep 2020 - 18:15
Hyperforce & Scalpel

Encore une autre journée où Medyûsa va sortir de la Capitale, mais cette fois-ci, sans trop s’éloigner. En effet, Hirose a donné rendez-vous à la Yasei sur une des plaines au nord de la cité. La blonde n’avait aucune idée de ce que voulait son mentor, mais en général, c’était toujours important. La kunoichi se dirige vers le lieu du rendez-vous, en ayant laissé un petit d’amour à Hanae avec un petit déjeuner. Dans la vie de couple, il faut toujours chouchouter sa moitié et peu importe le jour ou l’année, c’est systématique. La blonde aimait sa vie actuelle, être au côté d’Hanae, vivre avec elle, dormi à ses côtés, un vrai rêve. Et à aucun moment, elle regrettait son choix d’avoir quitté Kumo pour vivre à Urahi. Et si on lui aurait refusé l’accès à l’armée du Teikoku, ça n’aurait pas été grave, elle aurait juste vécu avec la Sendai et vivre comme une civile tant qu’elle est avec son âme sœur. C’est avec ces pensées que la Yasei sur le terrain où elle devait se rendre. Hirose se trouve là, en train de lire un livre afin de patienter. La blonde se rapproche de Yui et la salue avec le sourire. « Bonjour, Hirose-sempai. Je ne t’ai pas fait trop attendre ? » Dit-elle. « Coucou Med. Non, ça va. Je suis ici depuis cinq minutes. » Réplique-t-elle gentiment. « Que fait-on ici ? » Demande la soldate. « Ne tournons donc pas autour du pot, vu que tu es direct. Je vais te parler des possibilités de combat lié à l’Iroujutsu. L’iroujutsu a pour base d’être le soutiens et guérisseur de l’équipe, la personne possédant ces facultés ne doit pas se mettre en danger à tout bout de champ. Il se doit de réfléchir avant d’entrée en action. Cela dit, rien ne lui interdit de combattre. L’utilisation de l’iroujutsu permet à son utilisateur de maîtriser et contrôler le chakra à la perfection, un peu comme les Sendai. De ce fait, on peut aussi se focaliser à utiliser cette faculté, non que pour soigner, mais pour attaquer en usant aussi de nos connaissances sur le corps humain. Suis-tu Med ? » Dit Yui. « Je vois, l’Iroujutsu à trois fonctions bien distinguées, le soin, le soutien et le combat. Même si pour le soutien et le combat, j’ai un peu de mal à voir. » Dit la blonde.

Yui lui sourit et se rapproche d’un rocher. « Vois-tu, ma chère élève, lorsqu’on maîtrise bien son chakra, on peut le concentrer aisément sur une partie de notre corps. On peut le faire pour marcher sur l’eau, un sol glissant, un mur, faire en sorte qu’un souffle puissant ne nous déstabilise pas trop. L’iroujutsu renforce cette maîtrise à mes yeux, car elle te permet de pouvoir concentrer plus de chakra pour régénérer des cellules ou extraire des choses enfin elle te permet de soigner quelqu’un de bien des façons. » Raconte-t-elle. « Quel rapport avec le soutien et le combat ? » Demande Medyûsa. Hirose sourit avant de frapper le rocher avec poing et le faisant exploser en mille morceaux. Sa main n’a aucune égratignure, cela surprend Med de bien des façons. « Le rapport ma chère, c’est qu’en concentrant ton chakra sur tes mains et pieds, tu peux obtenir une force surhumaine, digne d’un Shinobi usant d’un boost ou les portes célestes. Et encore, notre force est supérieure à la leur, si tu veux mon avis. Un coup de poing, un coup de talon et pourquoi pas, utiliser que deux doigts pour briser un rocher ou ton adversaire. C’est l’une des raisons pour laquelle, je t’ai faits venir ici, Medyûsa. Tu es un médecin, une scientifique, mais avant tout, un soldat, tu en auras besoin. » Dit-elle avec le sourire tout en croisant ses bras sous sa poitrine. « Je n’aurais jamais cru ça possible. Et tu veux m’apprendre à utiliser l’hyper force ? » Demande Med. « Oui, tu sais utiliser le scalpel de chakra, ça ne va pas être compliqué pour l’hyper force, Medou. Là, je vais juste t’apprendre à l’utiliser simplement sans pression, mais plus tard, durant un combat, car entre ce qu’on va faire là et ensuite un combat, ça va être différent. Là, tu vas avoir le temps de concentrer ton chakra et dans l’autre cas, il va falloir que tu y parviennes rapidement. On commence ? » Explique Hirose. « Bien, commençons par le plus simple. »

La première étape est la plus simple, en effet, il suffit de concentrer du chakra dans ses poings ou ses pieds, voire même ses doigts selon ses envies. Une pratique plutôt aisée pour quelqu’un ayant eu maintes leçons sur l’Iroujutsu et usant déjà de techniques de soins. Pour Medyûsa, ça n’allait pas être difficile comme première étape. La blonde y parvient aisément, sans trop de difficulté. « Et maintenant ? » Demande, justement la Yasei. « Frappe le rocher qui est à ta gauche. » Réponds tout simplement la femme. Medyûsa s’exécute, mais frappant le rocher, rien ne se fait. La chose qui se produisit, c’est que la blonde s’est vraiment faite mal à la main. Hirose vient la soigner et lui caresse tendrement les mains. « Première chose à savoir, il ne suffit pas de concentrer son chakra bêtement, il faut que tu le concentres autour de ton poing et dans une zone précise, tout en le maintenant quand tu frappes. Et il en est de même pour un super coup de talon ou une pichenette avec tes doigts. Tu vas réessayer et cette fois-ci, fais comme je te l’ai dit. » Finit-elle en ayant soigné Medyûsa. « Bien et merci pour le soin. » Cette fois-ci, pas d’erreur possible. La blonde réessaye à nouveau, mais elle n’a pas mis assez de chakra et crée simplement une fissure banale contre le rocher. « Mets plus de chakra. » Demande Yui. Une troisième fois et ça sera peut-être la bonne. La Yasei frappe violemment le rocher et l’explose grâce à son hyper force. « Excellent ! Maintenant, retiens la dose que tu as dû utiliser et lorsque tu t’entraîneras à l’utiliser, réutilise la même dose à chaque fois. » Dit la femme. « Bien, je ne risque pas d’oublier, je vais continuer un peu. » Réponds Med. « Non, j’ai besoin que tu gardes du chakra pour l’utilisation du scalpel en combat. » Ordonne-t-elle à la blonde.

Med s’arrête et regarde Hirose. « Je me doutais bien que le scalpel pour être une arme en combat. » Dit la blonde. « Je n’en doute pas, mais le mieux est d’utiliser nos connaissances sur le corps humain pour l’utiliser correctement. Savoir où frapper, paralyser sa cible en lui coupant les tendons et bien des manières. Ajuster le tranchant et compagnie. » Dit la femme avec un sourire sadique. « Oh une facette de toi que je ne connaissais pas, tu es perverse et sadique. » Dit-elle d’un air neutre. « Un peu, mais tu ne peux pas dire que c’est inutile. » Réponds la brune. « En effet, c’est très utile en combat et ça offre pas mal de possibilités. » Dit Med. La femme utilise un clone et lui demande de l’attaquer avec le scalpel de chakra en visant des endroits précis comme l’arrière du genou, le talon d’Achille et compagnie. Le combat débute entre la Yasei et le clone de son mentor. Le clone use aussi du scalpel pour montrer qu’elle n’allait pas plaisanter. La Yasei use de son avantage clanique pour transformer ses jambes en serpent pour ne pas être trop touché. S’enroulant, elle va trancher les tendons du clone qui disparaît aussitôt. Or, Yui ne va pas la laisser respirer et fait apparaître trois clones qui chargent en direction de la Hebi. La jeune soldate esquive la première, mais le second clone l’entaille à l’estomac et le dernier l’entaille à l’avant-bras. Elle saigne, mais rien de grave, les clones ont raté leur zone cible. Medyûsa charge le premier visant la gorge, ce dernier disparaît, le second clone s’attaque à Med, mais la Yasei esquive et lui tranche au niveau du pli de son bras droit, le rendant inutilisable, mais disparaît. La troisième tranche le bras gauche de l’ex-Kumojin, au niveau du pli, rendant son bras gauche utile donc impossible d’utiliser des jutsu. La blonde crache un jet de venin sur le clone, au niveau des yeux, l’aveuglant à cause du liquide et lui tranche la nuque. Fin du combat, Med perd pas mal de sang avant de tomber au sol. Hirose va la soigner rapidement, choisissant en priorité, le bras touché.

Medyûsa réouvre les yeux, sa tête sur les cuisses chaudes de Hirose. Yui était en train de lire un livre avant de déposer son regard sur son élève. « Enfin réveiller ? » Dit-elle avec un sourire. « Désolée, mes clones ont été dures avec toi, mais ça te donne une idée des zones sensibles et utiles à trancher dans un combat. Avec un bras en moins, ton adversaire ne peut plus te bras avec du Ninjutsu et en Taijutsu, ça peut être compliqué si tu touches ses jambas…la perte de sang provoque une anémie qui peut l’empêcher de prolonger le combat. » Dit-elle en refermant le livre. « Merci de la leçon, sensei. Je m’en souviendrai encore longtemps. » Répond Med. « Bien, c’est fini pour aujourd’hui, je voulais juste t’expliquer ça. On fera un combat pour que tu puisses maîtriser l’Hyperforce en combat, un peu plus tard. Allons dans un onsen pour nous rafraichir. » Dit-elle avec le sourire. « Bien, faisons comme ça. Hirose-san. » Les deux femmes se relèvent et partent en direction d’Urahi en discutant de tout et de rien, comme de vieilles amies de longues dates.




_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u945

[CS2 - Solo] Se développer en milieu forestier.

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: