Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» 2/06. Naragasa et Hokkyokusei
飲酒 Une bouteille pour seule amie EmptyAujourd'hui à 19:37 par Gozan Arukisa

» 2/05. Le Conservateur
飲酒 Une bouteille pour seule amie EmptyAujourd'hui à 19:31 par Le Conservateur

» 冒涜 Profanation
飲酒 Une bouteille pour seule amie EmptyAujourd'hui à 18:53 par Kogami Akira

» Absences Hanae/Zeref/Seika
飲酒 Une bouteille pour seule amie EmptyAujourd'hui à 15:02 par Shinrin Funka

» 1/05. Un homme parmi d'autres
飲酒 Une bouteille pour seule amie EmptyAujourd'hui à 14:41 par Sendai Hanae

» 1/06. L'Ombrelle
飲酒 Une bouteille pour seule amie EmptyAujourd'hui à 14:23 par Dieu du Ciel

» 1/04. Fuir l'inconnu
飲酒 Une bouteille pour seule amie EmptyAujourd'hui à 14:21 par Dieu du Ciel

» 1/03. A la recherche du fiancé
飲酒 Une bouteille pour seule amie EmptyAujourd'hui à 14:21 par Dieu du Ciel

» 04. Questions diverses
飲酒 Une bouteille pour seule amie EmptyAujourd'hui à 12:28 par Metaru Akagi

» [Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya]
飲酒 Une bouteille pour seule amie EmptyAujourd'hui à 12:26 par Suzurane Gine

Partagez

飲酒 Une bouteille pour seule amie

Kogami Akira
Kogami Akira

飲酒 Une bouteille pour seule amie Empty
Mar 15 Sep 2020 - 17:59


Taida 怠惰


Akira n’avait jamais bu d’alcool. En tant que fervent samouraï suivant au plus proche chaque précèpte du Bushido, le jeune homme avait conclu qu’une boisson altérant sens et perception ne serait qu’un poison pour l’esprit. Esprit qui est au centre de la vie de chaque samouraï, bien plus important que son propre sabre au final. Le Kogami ne pourrait se permettre de brouiller sa spiritualité avec quelconque breuvage… et pourtant. Pourtant, ce soir, Akira avait craqué.

“ … Peuh. “

Affichant un rictus de dégoût, le soldat poussa son verre vide sur le côté de la table. La bouteille, entamée de moitié, lui avait amplement suffit pour ressentir les premiers effets de l’alcool… et le jeune homme devait bien reconnaître être déçu. Si tant était qu’il cherchait réellement quelque chose en s’abreuvant de ce spiritueux dont il ne connaissait même pas le nom.

Car, outre le goût désagréable en bouche, l’apprenti samouraï avait manqué à son devoir et à ses principes. Chose qu’il aurait pu prendre de la pire des façons en se faisant seppuku immédiatement… mais il n’en fit rien. Aussi impliqué et vertueux avait-il été, le Kogami n’avait jamais réussi à passer le stade d’apprenti. Plus le temps passait, plus ses progrès pourtant impressionnants lui apparaissaient insignifiants. Sa force, son chakra, sa maîtrise des arcanes ninja… rien n’avait changé. Comme si ces années de paresse le suivaient peu importe ce qu’il pourrait faire. Sans doute était-il trop tard pour prétendre pouvoir changer.

“ … “

Fixant la bouteille de ses yeux dorés, affalé sur la table de ce bar aussi petit que rustique, Akira semblait vidé de tout ressenti. Comme s’il attendait simplement que le temps passe, ce qui n’était pas si éloigné de la réalité. A vrai dire, s’il était certainement enivré, son sens de l’observation ne l’avait pas quitté… et lui permis de deviner que chaque personne présente dans l’établissement avait ses propres raisons d’être ici, des raisons autres qu’un simple désir de prendre du bon temps une chaude soirée d’été.

Chacun semblait y noyer son amertume dans l’alcool. Plus loin, un jeune homme ayant sûrement connu une déception amoureuse séchait ses larmes dans son foulard, engloutissant son cinquième verre de vin. La table voisine, ou deux hommes étaient accoudés, était le théâtre d’une dispute ou chaque protagoniste semblait reprocher la même chose à l’autre. Une autre table encore servait d’appuie-tête à un homme âgé ayant manifestement trop bu, sommeillant au beau milieu du bar.

Quant à la table d’Akira, s’il projetait de rester seul, un homme s’y invita sans lui demander son avis. De toute manière, le soldat n’avait guère plus assez de force pour refuser quoi que ce soit à n’importe qui, étant tout juste bon à formuler quelques mots, avachi sur la table boisée.

“ Désolé. La table des sanglots est déjà prise. “

Dit-il ironiquement, la voix légèrement étouffée puisqu’il parlait la joue appuyée contre la table.

“ J’imagine que t’es la pour noyer tes inquiétudes toi aussi… “

Lentement, le jeune homme se redressa non sans mal.

_________________
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Meikyû Kaen
Meikyû Kaen

飲酒 Une bouteille pour seule amie Empty
Mar 15 Sep 2020 - 22:51

Comment comprendre la souffrance intérieure d'un homme né pour la cacher ? Kaen reflétait son art au sein même de da personnalité. Son coeur était scellé et ses émotions un mélange de marquages indélébiles. Voilà des mois que le Meikyû s'efforçait à faire ses preuves, bataillant chaque jour pour atteindre le sommet de son art. Mais il avançait lentement, il le savait. Et ses supérieurs aussi en étaient conscients.

Errant, parmi les ruelles, le soldat n'avait pas voulu rentrer à sa chambre. Il en avait marre. Et ce soir serait sa permission durement méritée. Par quelles actions ? Le simple fait qu'il existe et accorde ses faveurs à sa patrie.

Comme toujours. Sa prétention prenait le pas sur la raison.

Un pas après, l'autre, Kaen s'approcha du comptoir, donnant un coup d'épaule à un habitué en essayant de passer. Chaque tabouret était squatté par un homme. Visiblement, l'ambiance n'était pas à la fête. Un soir comme les autres, au sein des rangs de soldats harassés par la tâche. Monter en grade était dur, tout comme faire ses preuves.

D'un geste de la main, le Meikyû fit comprendre à l'aubergiste qu'il avait soif de quelque chose de fort. Son regard fusa en direction d'une bouteille sombrée dont il ne distinguait pas les écritures. L'homme s'exécuta, récupérant les quelques pièces que Kaen avait sortit de sa poche. D'un mouvement de balancier, il fit volte-face, scrutant la pièce à la recherche d'une table. Puis, serrant fermement son verre de rhum ambré, il fit quelques pas vers l'une des chaises, prêt à s'asseoir.

L'homme déjà assis s'adressa à lui, usant de phrases simples, mais créatrices de dialogues. Kaen aurait bien préféré être seul, mais il fallait croire que le contexte actuel avait ameuté une horde d'assoifés, venu noyer leurs idées.

Ne pense pas que je viens ici par plaisir. Il n'y a pas d'homme assez dépité par ses propres performances pouvant venir se mesurer à moi.


Par là, Kaen n'entendait rien de sexuel, et regrettait déjà avoir sortit cette phrase à un soldat en train de boire. Les rumeurs pouvaient aller vite. Il sentit qu'il se devait de rajouter quelques mots.

L'air de préciser ses propos, il enchaîna.

J'ai encore perdu deux bagarres. La première, vaut mieux pas en parler. Mais la seconde, je n'étais pas loin de le mettre au tapis. Je lui ai au moins cassé le nez. Mais ce n'est pas ça qui va me faire gagner en notoriété.


Le Meikyû paru se confier beaucoup trop facilement. D'une gorgée de son verre, il mis pause à ses paroles, comme stoppé par le désir impossible d'écarter ses pensées d'un sujet qui l'obnubile.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9155-meikyu-kaen#77225
Kogami Akira
Kogami Akira

飲酒 Une bouteille pour seule amie Empty
Mer 16 Sep 2020 - 3:32


Taida 怠惰


Akira leva les yeux vers son interlocuteur. Malgré l’alcool, le jeune homme n’avait pour ainsi dire pas pensé une seconde à une quelconque connotation sexuelle, les grivoiseries et autres plaisanteries de ce genre ne faisant finalement pas tant partie de son registre. Le jeune homme, d’habitude calme et distant, était pour ainsi dire relativement pudique et l’alcool n’y changerait pas grand chose si ce n’est sa capacité à engager la parole avec autrui. Après tout, le Kogami n’avait pas outrageusement consommé.

“ Hm. Bienvenue au club alors. “

Dit-il en se resservant, manquant de verser plusieurs fois de l’alcool à côté de son verre dû à la manière qu’il avait de tanguer tel un navire sur une mer agitée. Une fois son verre rempli aux trois quarts, le jeune homme tendit la bouteille à son nouveau compagnon de beuverie. Mieux valait oublier qu’il le serve directement au risque de lui en renverser dessus, aussi se contenta t-il de lui proposer la bouteille. Pour une fois qu’il se sentait dans le même bateau qu’un collègue, lui qui était de nature si distante, autant en profiter pour partager un peu de son temps… et peut-être de ses doutes.

“ Toi ? Perdre. “

Le jeune homme plissa les yeux. Son interlocuteur semblait pourtant être un gros dur, au vu de cette apparence rustre dont il était affublé. Sans doute était-ce en partie dû aux différents tatouages, toujours était-il qu’Akira s’imaginait plus un gagnant qu’un perdant.

“ Hm… tu vises peut-être trop haut. R’garde moi… “

Il hoqueta.

“ J’essaie de devenir samouraï mais pas foutu de trancher le chakra. “

Jetant un regard en biais à son interlocuteur, il leva son verre pour en engloutir le contenu en grimaçant. Décidément, cet alcool était vraiment mauvais. A croire que tout le monde buvait plus pour ses effets que son goût, cette sensation de désinhibition étant toute nouvelle pour lui… et relativement agréable, bien que ce qui l’avait poussé à se mettre dans cet état ne l’était pas.

“ Alors comme ça t’es à la recherche de notoriété ? “

Il reposa son verre sur la table, requinqué.

“ Ça vaut clairement plus le coup de pas se faire remarquer. Personne t’emmerde au moins…. “

Akira n’était qu’à moitié sincère. La solitude était un mal le rongeant bien plus encore que son manque de progrès.

_________________
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Meikyû Kaen
Meikyû Kaen

飲酒 Une bouteille pour seule amie Empty
Sam 19 Sep 2020 - 16:21
D'un regard vers son interlocuteur, Kaen fini de s'asseoir sans réfléchir davantage. L'homme réagit à ses plaintes personnelles, intimant lui aussi une information du même genre. Voilà, que les présentations démarraient d'elles-mêmes. Nul besoin d'en connaître des masses sur une personne pour réussir à s'entendre avec, au moins l'espace d'un instant. S'il avait toujours plutôt été quelqu'un de casanier, bercé par son art, le Meikyû avait rapidement appris à converser au sein de l'armée du Teikoku. Les soldats... Quelle bande commères pipelettes.

D'un trait, Kaen fini son verre, juste avant que son interlocuteur lui tende la bouteille qu'il avait avec lui. Sans même en penser quoique ce soit, il s'en saisit pour se servir à moitié, par respect, avant de reposer le contenant proche de son propriétaire.

Un samouraï... Tiens donc. Soldat qui plus est. Je trouve ça intéressant.


D'un regard vers les signes militaires distinctifs de l'armée du Teikoku, Kaen avait tenté de deviner le grade du samouraï, profitant de l'appuie de sa plainte comme motif.

Notoriété... C'est un grand mot ça. ~ Disons plutôt que je veux le meilleur pour mon pays et que se faire reconnaître et respecter pour ses capacités est un bon moyen de peser dans la balance. Ne serait-ce qu'un peu.


Tel un vieillard sénile, obnubilé par son combat, Kaen poussa un juron à destination des cieux, avant de marmoner.

C'est la dernière fois que je perds un combat. Ah ça !


A ces mots, il toisa son interlocuteur, les yeux écarquillés, cherchant au fond de sa mémoire s'il avait déjà vu le samouraï auparavant. Tellement de soldats composaient l'armée. Pour un homme qui avait pour la majorité du temps de sa vie vécu seul ou accompagné d'une poignée de personnes maximum, se souvenir des visages et des noms pouvait être difficile.

On s'est déjà vu ? Je suis pas sûr.


La barbe caressée par la paume de sa main gauche, il enchaîna.

Je m'appelle Meikyû Kaen. Santé.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9155-meikyu-kaen#77225
Kogami Akira
Kogami Akira

飲酒 Une bouteille pour seule amie Empty
Sam 19 Sep 2020 - 18:12


Taida 怠惰


Akira n’était pourtant pas des plus bavards. De nature calme et solitaire, l’on voyait plus souvent le jeune homme rêvasser au milieu de la forêt qu’à discuter dans les bars ou la caserne. A croire que l’alcool le rendait naturellement plus avenant ou du moins apte à converser, lui qui s’était naturellement adressé à l’Hijine sans hésiter particulièrement.

Récupérant donc la bouteille rendue par son camarade, Akira termina de boire… au goulot. Servir son verre sans arrêt l’ennuyait, autant aller au plus simple. Sans doute ne se souviendrait-il pas de cette soirée le lendemain de toute manière, à moins d’avoir des prédispositions pour tenir à l’alcool. Chose qui semblait être plus ou moins le cas, puisqu’il parvenait à rester intelligible malgré ses quelques verres. Pas mal pour une première fois.

“ Juste apprenti. “

Précisa t-il. Akira n’était pas un vrai samouraï, et il serait de toute manière difficile de se faire passer pour l’un d’eux. Non, sa tenue ne comportait que l’emblème du teikoku à savoir une flamme verte, signe de son appartenance bien que sans grade particulier.

Écoutant ensuite la tirade de son camarade, Akira acquiesça d’un signe de tête plus ou moins adroit avant de reposer la bouteille vide sur le bar, les yeux mi-clos. Un bon regard ivre en somme.

“ Tu veux que je te dise. Les gens comme nous, on ne compte pas individuellement. C’est la masse qui compte, un de plus ou de moins ça change rien. On est ni lieutenants ni capitaines… “

Et s’il voulait le devenir en temps normal, l’idée d’un jour monter en grade ne lui traversait plus l’esprit. Ainsi, hélant un serveur pour commander une boisson sucrée cette fois-ci, cherchant le réconfort du sucre après le feu de l’alcool, le jeune homme se présenta à la suite de son interlocuteur. Lui ne chercha même pas à comprendre, étant certain qu’ils ne s’étaient jamais vus.

“ Ça risque pas. Je ne viens jamais dans ce genre d’endroits. “

Levant son verre une fois servi, le jeune homme enchaina.

“ Kogami Akira. Santé. “

Puis il bu, renversant sans doute quelques gouttes sucrées sur le col de sa tenue.

_________________
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Meikyû Kaen
Meikyû Kaen

飲酒 Une bouteille pour seule amie Empty
Sam 19 Sep 2020 - 19:03
Alors que son interlocuteur lui renvoyait son hommage, usant du goulot de la bouteille, Kaen arrêta de chercher au fond de sa mémoire. Visiblement, les deux hommes ne se connaissaient pas. Ce qui ne les avaient pas empêchés de tenir la discussion plus que d'accoutumé.

Le prénom du jeune homme tourna dans sa tête, comme pour se rappeler de qui il était. Kaen n'avait encore jamais croisé de samouraï de sa vie. Quelque pouvait être son statut, apprenti ou non, il ne pouvait s'empêcher de se poser des questions banales à propos de son art. D'un mouvement de la tête, il chercha du regard de possibles équipements faciles à distinguer, mais ne pu que remarquer l'accoutrement de son interlocuteur, auquel il n'avait pas encore prêté attention.

Akira hein... T'as peut-être raison en somme. Mais je ne peux pas savoir quand je sais pas essayé. Les grades sont juste un fantasme, ils donnent l'impression d'avoir du pouvoir, ou de servir une cause plus adroitement. Mais ce n'est que davantage de responsabilité pour servir ceux qui prennent les décisions.


Le Meikyû voulu continuer, mais sentit brusquement que sa réflexion n'avait ici de réelle utilité. Ni même ailleurs, il fallait avouer. Lui qui se fichait éperdument du système. Tout ce qu'il entretenait n'était qu'un aveugle nationalisme, bercé par une rage vengeresse.

Pourquoi on parle de ça finalement.


D'une gorgée, le tatoué entama un peu plus son verre, sans pour autant le finir. Il avait commencé à boire trop vite et se rappelait peu à peu qu'il n'aimait pas oublier. Ce qui l'intéressait ? La chaleur de l'alcool fort au fond de sa gorge. Mais aussi un goût particuliers. Même s'il fallait avouer que niveau savoir-faire, les alcools Hijins étaient loin d'être les meilleurs. Tant de forêts et si peu d'exploitations. Finalement, s'il y avait une seule chose qu'il pouvait apprécier à propos des autres pays, c'était ce qui pouvait en être exporté.

A la manière du stéréotype de l'ouvrier finissant ses soirées au comptoir. Il dévia légèrement le sujet, sans en changer le fond, dont l'idée l'animait toujours.

Tu t'entraînes souvent toi ? ~ Moi, j'm'entraîne tout les jours... Combats aux poulies, attaques de mannequins, conception de sceaux. Je vis pour ça. Et qu'est-ce que j'ai apporté ?.. RIEN !.. AH !


L'haleine emplit d'alcool fit le tour de sa bouche pour atteindre son propre nez, le forçant à reculer légèrement la tête, incommodé par sa propre odeur.

Faut que j'ralentisse.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9155-meikyu-kaen#77225
Kogami Akira
Kogami Akira

飲酒 Une bouteille pour seule amie Empty
Sam 19 Sep 2020 - 19:46


Taida 怠惰


Akira portait une tenue en toile couverte par de légères plaques d’armure en cuir au niveau des épaules et du torse, bien que relativement discrètes. Une tenue peu conventionnelle dans la masse de soldats du Teikoku, mais permise pour les shinobi qui étaient au final tous différents. Leur force étant un grand avantage pour l’empire, il leur était donc permis de pouvoir l’utiliser au mieux et cela passait parfois par la nécessité de porter un accoutrement ou équipement différent. En l'occurrence, outre un katana qu’il avait posé contre le pied de la table, Akira ne portait aucun équipement spécial.

“ Hm… plus ou moins. Mais ils restent décisionnaires vis à vis de certaines choses, contrairement à nous qui subissons. “

Dit-il en buvant à nouveau son verre. En réalité, le jeune homme avait l’impression de se plaindre… alors qu’il s’était engagé de son plein gré. Sûrement l’alcool, quelle saleté de mixture.

“ Enfin, nous sommes ici par choix pour notre nation. Il faut savoir accepter les contraintes. “

L’une des premières vertus des samouraïs. La discipline, l’honneur. Ne te plains pas de ce que tu as choisi, et si ce n’est pas de ton fait, agis pour changer les choses. Les doctrines samouraïs étaient aussi simples et sages que cela, si bien qu’elles purent être appliquées par tous types d’individus. En revanche, nul ne pourrait prétendre être samouraï sans être doté d’un coeur pur…

“ Parce qu’on est bourrés. Enfin, moi en tout cas. “

Avoua t-il d’une honnêteté déconcertante, ce qui dénotait sûrement avec le manque de discernement qu’avaient habituellement les individus enivrés. A croire que l’art de l’esprit immuable lui permettait de rester maître de ses pensées… du moins, un minimum.

Terminant son verre de soda étrange dont il n’avait finalement même pas regardé le nom, Akira plaça le verre en bout de table en attendant d’être resservi. Sa soif était loin, très loin d’être épanchée.

“ Je fais un peu pareil… mais taper dans le vide ne rend pas ma lame plus tranchante. “

Il s'affala dans sa chaise, manquant de basculer en arrière bien qu’il parvint à se rattraper à temps à la table.

“ Je crois que la clé, c’est de le faire à plusieurs. “

_________________
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931

飲酒 Une bouteille pour seule amie

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: