Soutenez le forum !
1234
Partagez

En voilà une rencontre ! [PV Raizen]

Kentoku Akio
Kentoku Akio

En voilà une rencontre ! [PV Raizen] Empty
Jeu 17 Sep 2020 - 23:25
Le jeune Kentoku n'en pouvait plus de s'entrainer. Aujourd'hui tout du moins ce n'allait pas être son physique qui allait être mis à l'épreuve. Il était temps d'aiguiser son âme et plus important encore, acérer sa plume. Et quoi de mieux pour trouver l'inspiration que la Grande Bibliothèque de Kumo ? Chef d'œuvre des esprits du pays, y entrer c'était embrasser tant de connaissances que les néophytes pouvaient se perdre dans un flot continu de sciences en tout genre. Akio, tout de suite en entrant, se dirigea vers les ouvrages philosophiques. On accordait beaucoup trop d'importance aux sciences dites "pures" tout en oubliant que pour pouvoir réfléchir au progrès, il fallait être ouvert d'esprit et prêt à se remettre en question.

Il prit un livre, puis un second, un troisième qui traitait de l'intérêt de la guerre dans le progrès humain, puis encore un qui abordait la faisabilité de l'entente entre guerriers ennemis lors d'affrontement dénué de sens pour ces derniers. Tout ce qui faisait la finesse de la gouvernance militaire était ciblé aujourd'hui. Car si les connaissances au sens propre ne posaient pas de problèmes au jeune homme, celles portant sur les aspects militaires lui échappaient encore. Et pour lui, un domaine qui lui échappait, c'était un vide à combler.

Il commença à lire, aussi vite qu'à son habitude, tout en prenant des notes sur un calepin sous sa main droite, en griffonnant des mots, des phrases que lui seul semblait capable de déchiffrer. Le temps paraissait filer à toute vitesse, ou bien était-ce lui qui semblait agir au ralenti. Quoi qu'il en soit, au deuxième essai philosophique terminé, cela faisait plus de deux heures et demi qu'il était là. Les livres n'étaient certes pas épais, mais ce qu'ils abritaient était particulièrement dense. C'est à ce moment précis qu'il se leva, laissant simplement le troisième livre ouvert sur sa page de garde. Akio se dirigea alors vers la fontaine d'eau, se chercher un rafraichissement, tout en lisant ses notes, en les décortiquant une nouvelle fois.

- Comment on pourrait rendre juste une guerre pour des pions, rendre ces derniers fiables et efficaces, si eux-mêmes ne se sentent pas investis par la dite guerre... Mener des Hommes à la mort sur un simple ordre... Si ils n'ont pas d'amour véritable pour leur nation, ils préfèreront toujours ceux qu'ils aiment. Il faut donc créer cet amour, cet attachement et...

Il s'arrêta net lorsque l'eau vint effleurer sa main. Perdu dans des pensées à haute voix, il en avait oublié le verre qu'il se servait. D'un raclement de gorge il ferma le calepin, nettoya le liquide tombé au sol avant de retourner à sa place s'asseoir pour continuer sa lecture. Du moins c'est ce qu'il pensait, mais peut-être qu'une rencontre et quelques mots échangés allaient être plus formateurs que des pensées couchées sur du papier ?

Se redressant sur sa chaise, il se demandait depuis combien de temps il l'observait. Plongé dans ses pensées et son apprentissage, il n'avait même pas perçu celui qu'il aurait dû voir tout de suite. Enfin un peu d'intérêt récréatif dans une journée décidemment bien studieuse.

- Que puis-je faire pour vous, Raikage-Sama ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

En voilà une rencontre ! [PV Raizen] Empty
Jeu 24 Sep 2020 - 3:46


Sortant tout juste d’une réunion en compagnie du fameux Takeshi, le Meikyû ne pouvait s’empêcher d’avoir le sourire aux lèvres tandis qu’il venait de lui confier la suite des choses pour la fameuse Sendai. Cet homme était excessivement intéressant, mais son intelligence était effrayante. N’étant pas du genre à être intimidé par l’ingéniosité d’autrui, une excitation à peine masquée pouvait se lire dans ses iris pétillants d’excitation au regard des pensées de cet individu.

Malgré tout, toute bonne chose avait une fin. Ainsi, alors qu’il errait dans la bibliothèque en pensant sortir de celle-ci, il crut apercevoir un jeune homme qu’il n’avait jamais réellement croisé jusqu’à présent. L’observant d’un oeil distrait, l’être observateur qu’était le corbeau s’intéressa discrètement à ce qu’il pouvait bien écrire ou lire alors que celui-ci avait quitté pour une pause. Parcourant le chemin qu'il avait parcouru pour s’assurer qu’il n’avait pas oublié son matériel, il fut surpris de remarquer un homme trop perdu dans ses pensées pour prendre conscience du moindre élément perturbateur.

Entendant par le fait même ses pensées ou plutôt le courant vers lequel ses réflexions penchaient, il se demanda rapidement ce qui pouvait bien pousser cet homme à avoir de telles réflexions. Or, plus jeune, sous le règne de la Sandaime, jamais il n’avait rebroussé chemin devant un mystère, aussi complexe soit-il. Mieux encore, il aurait fort probablement aimé pouvoir en discuter ou du moins partager certains éléments avec celle qui avait toujours été fermée…

Ainsi, lorsqu’il remarqua finalement sa présence, Raizen prit quelques secondes pour se demander s’il était réellement prêt à s’impliquer, puis décida de créer du temps. Bien qu’il était très occupé, ce genre de discussion ne pouvait pas lui faire de tort. Au contraire…

-Mhmm rien je me demandais simplement quel type de sujet pouvait absorber quelqu’un au point de ne pas réaliser qu’il était observé depuis très longtemps.

Affichant un léger sourire, aussi subtil qu’hostile, on pouvait clairement y dénoter l’avertissement masqué que l’ombre du village adressait au jeune homme.

-Une guerre est rarement juste. Bien que ceux qui sont catégorisés comme étant des pions performent généralement mieux lorsqu’ils ont un attachement quelconque envers leur nation, il est important de se poser les bonnes questions. Au-delà des motivations, est-ce qu’on créer de l’amour et de l’attachement pour faire vivre et perdurer quelque chose au risque de devoir faire la guerre pour défendre ce qui nous est cher ou est-ce que nous créons tout cela dans le simple but de pouvoir motiver des gens à faire la guerre pour des motifs qui ne sont propres qu’à la haute hiérarchie ?

Plissant son regard, il s’amusa à poser une question simple, mais possiblement piégée pour voir quelle était la perception du jeune homme sur ce sujet.

-D’ailleurs, à qui ai-je l’honneur ?

L’invitant par le fait même à se présenter, on pouvait voir que l’attention du corbeau était détendue, désireuse d’en savoir davantage sur la perception qu’avait le jeune homme au regard des prémisses de ses réflexions.

_________________
En voilà une rencontre ! [PV Raizen] J22k
Merci Aimi o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Kentoku Akio
Kentoku Akio

En voilà une rencontre ! [PV Raizen] Empty
Mer 30 Sep 2020 - 21:59
Le Raikage était là, Akio pouvait lire clairement la curiosité dans les yeux du plus grand shinobi du village. Ses réflexions avaient donc attiré l'intérêt d'un grand homme. Flatteur. Il resta à le regarder, non pas en le jugeant mais plutôt en se détachant de leurs grades, en le regardant comme un homme de qui il avait beaucoup à apprendre, de qui il avait surtout beaucoup à comprendre. Car cette distinction, aussi fine soit-elle, est plus qu'importante entre un homme idiot et intelligent.

- Je me nomme Akio, je suis un humble genin du village. C'est un honneur de pouvoir vous rencontrer.

Une référence tout ce qu'il y avait de plus respectueuse accompagna ses paroles. En effet se présenter était la moindre des choses. Ce n'était certainement pas le moment de faire un excès de zèle sous peine de se voir cataloguer comme un homme loin d'être fréquentable, et cette hypothèse n'était pas du tout en raccord avec les ambitions du jeune homme aux cheveux blancs. Alors qu'autour, le monde semblait continuer de vivre comme si de rien n'était, entre le Kage et le genin s'installait une réflexion approfondie sur les pensées prononcées à haute voix par le Kentoku.

La tirade du Chef militaire du village fit suite à ces dernières. Avec raison d'ailleurs. Akio ferma son livre avant de se racler la gorge, comme pour préparer un oral scolaire. C'était un peu le cas : le moment idoine pour se montrer et se faire connaitre comme un homme ayant la tête sur les épaules, et de la suite dans les idées.

- Vous avez raison, le problème est sans doute la guerre alors ? Un pion ayant de l'attachement pour sa couleur aura tendance, lorsque la dure vérité d'être asservi surgira, à s'effondrer en remettant ses croyances en question. Au contraire d'un Homme sachant pertinemment que défendre son village n'est qu'un métier au service de ses convictions plus personnelles. Il ne faut donc pas tout mélanger et savoir garder une distance relative aux divers évènements.

Rapidement Akio attrapa son crayon, notifia dans un carnet déjà plein de réflexions, de calculs ou bien de croquis, sa pensée de sorte à la cristalliser dans le temps, à pouvoir la réétudier plus tard, à l'affiner. Il referma alors le cahier pour remettre son attention sur son glorieux interlocuteur. Par respect il allait donc expliquer son attitude studieuse qui pouvait paraitre étrange vu de l'extérieur.

- Je vous concède que mon attitude peut paraitre étrange. On peut me considérer comme un fou de connaissances. Je ne me donne pas de limite, pas de thème, je cours après tout le savoir. Une course vaine face au progrès, il est bien plus rapide que l'apprentissage. C'est la quête de ma famille, mais j'ai souhaité y ajouter les arts ninjas dont elle n'était pas du tout au fait. À force de travail j'ai pu obtenir mon examen Genin, l'ouverture des trois premières portes célestes et la progression de mes connaissances. Je suis sur la bonne voie.

Sans faire attention il laissa s'exprimer dans sa voix, pour la première fois, une émotion positive, loin de celle froide avec laquelle il avait accueilli le Raikage. Il n'en était pas peu fier, de son début de parcours. Et il ne doutait pas une seule seconde que des questionnements ou des entrainements avec le personnage face à lui pourrait lui permettre d'atteindre un tout autre niveau, autant intellectuel que physique.

En arrière plan, une dame âgée portant plusieurs ouvrages semblait avoir du mal à s'asseoir, il dépassa alors son supérieur pour aider cette personne fragile à s'installer sur sa chaise. À peine à deux mètres de lui, il s'adressa à Raizen d'un ton intrigué :

- Quelles sont les interrogations au quotidien d'un homme comme vous ? Vers où vont vos quêtes de savoir et de sagesse ? Si elles existent.

C'est dans un sourire amical qu'il lui adressa cette question, tandis que la dame assise le remercia de son aide. Il revint alors tranquillement vers sa place originelle, prêt à continuer une discussion qui allait sans doute lui plaire.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

En voilà une rencontre ! [PV Raizen] Empty
Lun 12 Oct 2020 - 23:36

Observant Akio, Raizen ne fut pas déçu de sa réponse. Comprenant aussitôt qu’il y avait une dimension allant au-delà du corps et de la chair, celui-ci fut satisfait de réaliser qu’il apprendrait possiblement quelque chose aussi rapidement dans une discussion. Après tout, priver les humains de la qualité qui faisaient d’eux les êtres aussi intéressants qu’imprévisible tournait autour du registre de se faire surprendre par l’essence même des humains.

Puis, comme si ce n’était pas suffisant, celui-ci se lança dans une expression de sa personne à haute voix. Assez éclectique, il ne put s’empêcher de sourire par rapport au contraste apparent entre ses aptitudes et sa personnalité. Ce désir de connaissance et cette soif de vengeance étaient partagés. Pourtant, les portes célestes étaient bien souvent considérées comme l’objet d’impulsivité, quelque chose d’aussi vrai que faux. Ainsi, faire la balance entre les deux ne pouvait former qu’un corps saint. Lorsque l’esprit et le corps étaient à leur sommet, il ne restait qu’à former l’âme pour la préparer à toute éventualité pour maintenir un équilibre adéquat. Autrement, elle risquait de freiner tout le reste.

Puis, comme si ce n’était pas assez, en plus d’être serviable, l’homme avide de connaissance se permit même de poser une des questions les plus intéressantes qu’il avait entendue depuis un bon moment…

-Le plaisir est partagé, il est toujours intéressant pour moi de rencontrer des gens aussi avides de connaissance et de savoir. C’est une qualité que j’affectionne particulièrement même.

Souriant après avoir brièvement salué la jeune d’homme qui remercia l’homme serviable qu’était Akiko, Raizen songea un long moment à la réponse qu’il offrirait au jeune homme. Ses pensées étant bien souvent très profondes, il avait plus ou moins peur de le perdre surtout qu’il devait jongler avec ce qu’il pouvait révéler et ce qu’il ne pouvait partager pour le moment.

-Je me pose beaucoup de questions sur le fonctionnement du Yuukan allant des structures à la société, la hiérarchie, mais aussi les facteurs plus ou moins surnaturels qui la composent comme le chakra et son évolution si on veut. Au-delà de la vie et de la mort, les notions de l’âme et de l’équilibre qui composent un être humain me captivent aussi. Bien que cela s’approche de la métaphysique, j’aime beaucoup explorer diverses théories à ce sujet bien qu’au final le plus grand de mon attention du moment est porté sur le développement de Kumo et ses fondations. Si on veut, m’assurer que la faction puisse croître et évoluer pour atteindre son plein potentiel sans pour autant dépendre d’une seule et unique base qui à tout moment peut s’effondrer.

Lui répondant de manière quasi politique, ce qu’il révélait était pourtant la pure vérité.

-C’est donc à ça que je pense le plus clair du temps. Et toi, qu’est qui te pousse vers la voie de shinobi au lieu de passer le plus clair de ton temps à découvrir des informations dans les nombreux livres qui nous sont offerts ? Au final, qu’est qui te motive réellement à défendre les intérêts de ce village ?

Presque anodin, il était fort possible qu’il fasse un lien quelconque avec les questions précédentes du jeune homme, comme quoi le meilleur restait à venir.

_________________
En voilà une rencontre ! [PV Raizen] J22k
Merci Aimi o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578

En voilà une rencontre ! [PV Raizen]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Grande Bibliothèque
Sauter vers: