Soutenez le forum !
1234
Partagez

3/04. Finale de l'Examen: Senken vs Shironome vs Liuqin

Maître du Jeu
Maître du Jeu

3/04. Finale de l'Examen: Senken vs Shironome vs Liuqin Empty
Sam 19 Sep 2020 - 18:52
Les noms des vainqueurs furent annoncés les uns après les autres par les arbitres, les trois noms qui iraient jusqu'en finale pour disputer le dernier combat de l'Examen international de la Brume. Les murs séparant les trois arènes s'affaissèrent, dévoilant un nouveau terrain sur lequel ils s'affronteraient, une arène on ne peut plus banale, sans élément de décor particulier. Pas d'handicap, ni d'avantage. Ils seraient chacun libres de combattre au maximum de leurs possibilités. C'est donc après un certain temps de repos que chacun eut le temps de récupérer ses forces et de se rassembler aux extrémités, l'arbitre du combat n'était autre que Sendai Anzu de Kumo.


Voici les règles et indications à suivre :
  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 36h pour répondre.

  • Une seule fois durant tout l'événement vous pourrez demander un seul et unique délai de 12h.

  • En cas de non-respect des délais, vous serez exclu de l'événement.

  • Respectez les règles présentes dans notre Système de combat.

Règle(s) spéciale(s) pour ce groupe :
  • Vous pouvez attaquer dès le premier tour.

  • Vos déplacements et techniques peuvent être influencés par le terrain.

  • Le combat ne commencera que lorsque l'arbitre aura posté.

Merci de respecter l'ordre de post suivant :
Hokazuka Liuqin
Hyōsho Shironome
Okunote Senken
Revenir en haut Aller en bas
http://ascentofshinobi.forumactif.com
Metaru Anzu
Metaru Anzu

3/04. Finale de l'Examen: Senken vs Shironome vs Liuqin Empty
Sam 19 Sep 2020 - 22:39
La finale du tournoi finit par arriver, aucuns kumojins a réussi à se qualifier, ce qui est une assez mauvaise nouvelle, mais Anzu n'a pas vraiment le temps de les gronder, ce sera fait une fois de retour à Kumo. La Sendaï a été demandée pour servir une nouvelle fois d'arbitre, décidemment, elle doit avoir un don pour bien arbitrer pour être tant demander, ou alors c'est juste que les autres ne sont pas à la hauteur ? Ou alors c'est juste pour être parfaitement impartial, car il y a des iwajins et des kirijins dans ce groupe, donc avoir un arbitre iwajin et kirijin serait biaisé ? Elle l'ignore, elle pense que ce dindon et les kirijins sont des personnes purement professionnels et donc restera purement inflexible, à moins que ce soit pour que les genins pensent qu'il n'y aura pas de favoritisme ? Tellement de questions, normal, elle n'a plus aucuns livres à lire maintenant, tous les livres qui se trouvent dans leur bibliothèque qui ne sont pas dans la sienne sont passés dans son collimateur et on été lu pendant les épreuves, même pendant qu'elle arbitrait la demi-finale.

Désormais, Anzu n'a plus rien à lire, et elle attend que les trois finalistes se rendent sur place. Elle attend, puis voit les trois genins qui ont fini parmi les finalistes : Hokazuka Liuqin qu'elle a déjà vu en action avec son cerf, Hyôsho Shironome, l'autre kirijin, et enfin Okunote Senken, le seul iwajin qui s'est qualifié, maintenant, ils vont s'affronter pour s'avoir lequel des trois va finir ce tournoi. Elle ignore s'il y a un titre à la clé, il y a certes un grade en jeu, mais hormis ce grade, qui aura-t-il en plus ? Elle a hâte de savoir, mais surtout hâte que ça commence. Enfin, elle se redresse alors qu'elle est assise sur un nuage composé de chakra, observant les trois genins qui vont devoir s'affronter sur ce terrain des plus banal.

- Félicitations, vous vous êtes tous les trois qualifiés jusqu'à la finale de ce tournoi. Ce sera dans cette arène, elle est banale, mais ce sera sur celle-ci que vous vous battrez jusqu'au bout. Si l'un de vous veut abandonner, qu'il le fasse tout de suite, car il n'y aura pas de retour arrière.

Dit-elle alors qu'elle croise les bras, attendant leur réponse et leur réaction avant de faire commencer le combat.

_________________

3/04. Finale de l'Examen: Senken vs Shironome vs Liuqin 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Hokazuka Liuqin
Hokazuka Liuqin

3/04. Finale de l'Examen: Senken vs Shironome vs Liuqin Empty
Dim 20 Sep 2020 - 21:01
Où était-il ? Que faisait-il ? Pourquoi était-il ici ? Il n'était pas à sa place. Il n'aurait pas dû gagner. Haise tenait encore debout, Yume s'était démarquée, il était trop blessé. En coulisse, loin de l'arène éclairée par les rayons du soleil, Hokazuka Liuqin tenait son visage entre ses mains. Il n'avait pas gagné. Son nom avait été prononcé mais cela ne voulait rien dire pour lui. Si une chose prouvait bien sa défaite il s'agissait de l'état d'Otsuno. Le cerf était gravement brûlé et tout ça par sa faute. Son partenaire s'était interposé entre lui et les flammes et tel était le résultat de son irresponsabilité. Jamais il ne l'avait vu souffrir ainsi. Pourquoi ? Pourquoi avoir fait ça ? Liuqin se serait pris les flammes de plein fouet, cela n'aurait été que la conséquence de sa propre arrogance, sa responsabilité. Alors pourquoi son camarade s'était interposé ? Le shinobi l'avait mérité. Un faux vainqueur, un Imposteur, un Pleutre, voilà ce qu'il était.

Dans les couloirs de cette arène, pour la première fois depuis bien longtemps, le Cervalier était seul. Il avait traversé une bonne partie du monde connu pour aller de Hayashi jusqu'au Village de Kiri mais pas un seul pas n'avait été fait sans être accompagné du choc des sabots de son apôtre élaphe contre le sol. Sauf aujourd'hui. La Bête des Bois était en soins dans les services hospitaliers improvisés de ces lieux. Aucun d'entre eux n'avait eu à prendre soin d'un cerf dans sa vie et les infrastructures présentes sur place n'avaient rien d'adapté pour un tel cas. Une myriade de paramètres rendait la situation plus compliquée à résoudre. Le duo payait-il de ses erreurs ou faisait-il tout simplement face à l'adversité ? S'agissait-il d'un retour de karma ou d'une mise à l'épreuve de Detvare, la déesse-mère de leur panthéon païen ? Pourquoi pas les deux. L'Hayashijin n'aurait, de toute manière, jamais de réponse à ses questions et il ne pouvait pas envisager de fuir. Alors il se leva pour quitter la pénombre des coulisses et rejoindre la lumière de la scène de ce soir : la Finale de l'Examen Chunin International de la Brume.

En posant un pied sur le sol pas si meuble de son ring, pas une seule once de doute n'était trahie par le visage du Finaliste. Comme si rien de ce qui avait eu lieu plus tôt dans son esprit n'avait existé. Pourtant, chaque pas qu'il opérait pour s'avancer dans l'arène le perturbait de plus en plus. D'ordinaire, le son de sa marche aurait résonné avec celle d'Otsuno. Silence total. Solitude. Il n'y avait que lui et il ne pouvait compter que sur lui-même. Liuqin se surprit même à accélérer sa cadence pour multiplier les bruits de pas mais l'illusion ne prit pas et il s'interrompit rapidement. Il ne pouvait pas compenser son absence. Il fallait se rendre à l'évidence. Une dernière fois avant que l'Épreuve ne commence, il prit une grande bouffée d'air qu'il expira tout aussi lentement.

"Il serait bien facile d'abandonner. Sans lui à mes côtés, je ne peux compter que sur moi-même. Ma couverture est réduite, mes angles morts sont nus et personne ne pourra me sauver la vie comme ... comme tout-à-l'heure. Devrais-je déclarer forfait ? Ai-je vraiment des chances de l'emporter ?"

D'un rythme qui se voulait inhabituellement délicat pour la Crinière de Jais, il ferma les yeux pour se focaliser sur lui-même. Il déploya son ouïe et entendit les quelques oiseaux chantant encore dans la Forêt mortellement luxuriante qui caractérise Ue. Il dilata ses narines et put sentir dans l'air la poussière qui avait été remuée à la force des affrontements qui se sont illustrés tantôt. Il avala sa salive pour étancher sa gorge devenue sèche. Il ouvrit sa paume pour la faire parcourir les murs du couloir qui l'emmenait à destination de l'Arène. Il était prêt.

"Nous étions presque une vingtaine à être entrés dans ce sanctuaire sauvage de l'Île d'Ue. Puis, nous nous sommes retrouvés à seulement neuf pour prouver notre valeur entre ces murs. Et maintenant il n'en reste plus que trois. Et je suis encore debout. C'est grâce à toi. Tu m'as porté ici. Je ne vais pas me défiler. Si tu n'es pas présent physiquement à mes côtés pour cette épreuve, tu es toujours avec moi quoi que j'en dise. Tu es là par ton influence, par tes pensées qui me sont dirigées, par les épreuves que nous avons surmontés, par les batailles que nous avons menées, par les océans que nous avons traversés et par les sacrifices que tu as fait. Otsuno, regarde-moi. Car je n'abandonnerai pas avant d'avoir encore plus de blessures que ce que tu as sur toi. Je suis inarrêtable. Je sortirai victorieux de ce duel, pour toi. Pour moi. Pour les P'irvilebii. Et pour Kiri."

Du pas le plus assuré qu'il n'eut jamais eu, il pénétra au sein de cette arène. Sur son nuage trônait Sendai Anzu, l'Examinatrice avec qui il a précédemment eu le plaisir de collaborer. C'est cette dernière qui avait prononcé son nom. Encore une fois, elle serait son arbitre. Peut-être n'aurait-il pas autant de chance pour la deuxième fois. Mais c'est ailleurs que Liuqin vint cueillir une plus grande satisfaction. La silhouette de Shironome se dessinait, au loin. L'Homme des Bois sourit. Le Li Shi Dai s'était promis de se retrouver en Finale. S'il ignorait ce qui était advenu de Daisuke, il était plutôt certain que son autre adversaire était celui qui était ressorti vainqueur à sa place.

- Shironome-san. Nous avons un duel à mener vous et moi. Et cet homme est sur notre chemin.

Il ne voulait exprimer la conclusion de ce qu'il venait d'affirmer, mais la suite logique des choses laissait comprendre qu'il souhaitait s'allier à son compagnon d'Examen afin de procéder à la Finale comme il se doit ; un affrontement entre Liuqin Daisuke et Shironome mais qui, par défaut, devra se limiter à Shironome et Liuqin. Pas de Daisuke. Pas d'Otsuno non plus. Mais il fallait également s'assurer qu'il n'y ait pas de Senken.

Résumé:
 

_________________
- #004000
3/04. Finale de l'Examen: Senken vs Shironome vs Liuqin Bq62
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8098-hokazuka-liuqin-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8180-un-cerf-dans-la-brume-hokazuka-liuqin#68080 https://www.ascentofshinobi.com/t9693-daken-kosatsu-terminee
Hyōsho Shironome
Hyōsho Shironome

3/04. Finale de l'Examen: Senken vs Shironome vs Liuqin Empty
Lun 21 Sep 2020 - 19:15







3e épreuve : l’arène finale

V/S Okunote Senken & Hokazuka Liuqin



Printemps 204, île d'Ue, arène finale.

L’espace d’un instant, l’onde du regard éthéré du nivéen se perdit dans les dédales creux de cette arène demeurée vide de toute âme, où seule l’absence des échos de voix traduisait un semblant de quiétude en ces lieux pourtant effervescents, il y a quelques minutes. Son regard retraçait les détails des larges murs convoquant leur présence tel un colisée insondable, jusqu’à l’esplanade des plus banales trônant au cœur de l’édifice. Autrefois possédée par d’imposantes flammes et braséos, elle n’avait retrouvé, cette fois-ci, que la simplicité qu’une joute finale imposait, en une pratique pourtant barbare. Se battre, jusqu’à ce qu’un seul puisse poursuivre le combat. Kan lui avait fait réaliser, d’une certaine façon, l’inutilité d’un tel fonctionnement ; mais ce n’était pas à lui d’en décider, ni de s’imposer. Un long soupir s’échappa de ses lèvres lorsqu’il se remémora les minutes passées auprès du Sakkaku, dans cette infirmerie de fortune… entrecoupées par la venue de Liuqin.

Celle qui n’avait point tardé à lui annoncer qu’à son image, il était ressorti vainqueur du combat précédent. Un appel dénué de doute quant à leurs retrouvailles, sous l’égide d’un même échange de coup ; d’une même lutte n’ayant d’autre but que de prouver leurs aptitudes martiales.

Lorsque l’écho criard d’un gong retentit, l’enfant des neiges s’accorda quelques instants de plus avant de pénétrer à son tour dans cette dernière arène ; un moment de répis, durant lequel il s’efforçait de faire taire ces murmures glissés aux frontières de son esprit. Des reliquats d’une vie passée, sur lequel le linceul qui recouvrait sa mémoire n’avait pas encore été levé et agitait ses pensées de tant de questions que leur existence ne pouvait laisser sous-entendre. Plus que tout, Shironome savait qu’il ne pouvait se permettre de laisser ces paroles le hanter davantage ; car au plus profond de lui, son instant lui hurlait de s’engager dans une bataille en étant dénué de toute distraction. Comme un enseignement qui aurait paré sa vie depuis son enfance.

Des années laissées à une mémoire avortée.

Alors, tandis que ses iris éthérées revenaient darder l’horizon de leur présence, le nivéen laissa ses pas fouler une nouvelle fois le sol sablonneux de cet amphithéâtre et guider son chemin jusqu’à son centre. L'espace d'une poignée de seconde, il demeura seul au cœur de cette esplanade dénuée de discernement... jusqu'à ce que son regard ne vienne trouver la courbe du ciel, où la silhouette d'une femme trônait au sommet d'un nuage, et que ses paroles ne traverse le silence qui s'était installé. L'examinatrice des Nuages.

Du coin de l'œil, il perçut les cheveux d'ébène de l'Hokazuka annoncer sa présence à ses côtés, sans pour autant que ne trône sur son flanc son compagnon de toujours. Alerté, l'enfant des neiges ne put empêcher un certain étonnement de marquer son visage, tant l'absence du cervidé semblait dénaturée. Mais tandis qu'ils échangèrent un regard, l'adolescent se garda bien de formuler à voix haute la question qui hantait son esprit. Plus tôt, il lui avait confié les lourdes blessures qu'Otsuno avait essuyé. Peut-être l'empêchaient-elles encore de se joindre à son partenaire.

Au fond de lui, un certain soulagement s'empara de l'opalin. Si cet aspect de bataille qui l'opposait à Liuqin ne semblait pas l'éprouver d'une quelconque façon, sachant que tous deux connaissaient les risques d'un tel engagement... il aurait eu davantage de réticences à s'en prendre à l'animal, qui l'avait tant accompagné au sein de la forêt d'Ue.

Un sourire attendri par la camaraderie qui les avait tous deux liés se glissa sur son visage, lorsqu'il entendit la proposition de l'Hokazuka et les sous-entendus muets qui trônaient au creux de ses paroles.

« Tu me connais assez pour savoir que je n’éprouve aucun plaisir à agir de la sorte. », glissa-t-il sur un ton avenant, mais néanmoins équivoque. « Après tout, notre équipe s’est absoute à l’orée de ces combats. Tâchons de lui rendre honneur en ne nous ignorant pas mutuellement. »

Son regard rejoignit la silhouette de l'envoyé de la Roche, qui semblait les avoir rejoints il y a quelques instants, et lui déclara un simple mot ; son nom, ou tout du moins, ce qu'il croyait l'être. Peut-être l'avait-il entendu, à l'annonce des finalistes – mais pour lui, cela demeurait une note sur laquelle il insistait.

« Shironome. »

Et une nouvelle fois, sa voix trahit les mots qu'il avait adressé à ses précédents adversaires, afin de renouer avec cet attachement, une seconde fois. Sa paume rejoignit ses flancs, prête à dénouer le sommet de sa sacoche pour s’emparer des objets qui y trônait.

« Que le meilleur l’emporte. »


récapitulatif:
 


_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9685-hyosho-shironome-terminee https://www.ascentofshinobi.com/u853
Metaru Anzu
Metaru Anzu

3/04. Finale de l'Examen: Senken vs Shironome vs Liuqin Empty
Sam 3 Oct 2020 - 22:04
Aucuns ne voulaient quitter la finale, du moins, c'est ce qu'elle pense, alors que l'iwajin semble silencieux. La violette l'observe, il a l'air de regarder les deux kirijins, puis se décaler silencieusement sur le côté, comme pour les laisser commencer entre eux, leur permettre de faire un duel honorable entre, visiblement, deux membres de la même équipe. Le hasard est surprenant, mais soit, elle indique un endroit où Senken peut rester, puis elle observe les deux autres qui semblent vouloir combattre sérieusement. Est-ce la véritable raison pour laquelle l'Iwajin ne se déclare pas ? Peut-être, mais c'est certainement plus l'honneur qu'autre chose, ou alors c'est une stratégie, une stratégie fourbe, mais pour un shinobi, la fourberie est quotidienne, alors il a tout à fait le droit de profiter d'un état de faiblesse chez les deux shinobis pour l'emporter, mais il va devoir faire vite, car si l'un des deux tombent, elle déclare l'autre vainqueur.

Enfin, la Sendaï les laisse terminer, puis elle se remet assise sur son nuage, puis, elle sort une nouvelle fois un kunaï. Elle s'élève un peu plus, puis elle prépare à jeter le kunaï comme l'épreuve précédente, toujours en observant Senken pour voir s'il compte agir ou bien rester en retrait et laisser les deux équipiers régler leur compte.

- Dès que le kunaï touchera le sol, le combat commencera.

Elle jette une nouvelle fois le kunaï, le laissant tomber à toute vitesse pour percuter le sol en quelques secondes dans un éclat sonore qui résonne sur le champ de bataille. Elle observe les deux kirijins, l'hokazuka sans son cerf est désavantagé, mais peut-être a-t-il d'autres idées en tête.

Résumé:
 

_________________

3/04. Finale de l'Examen: Senken vs Shironome vs Liuqin 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Hokazuka Liuqin
Hokazuka Liuqin

3/04. Finale de l'Examen: Senken vs Shironome vs Liuqin Empty
Dim 4 Oct 2020 - 14:43
Malgré l'absence physique d'Otsuno, Liuqin était apaisé, serein et presque, pourrait-on dire, confiant. Oui, il croyait en lui. Il croyait en ses chances. Il en était persuadé, il avait déjà affronté le pire de cette épreuve. Son précédent combat l'avait gravé autant par son issue que son déroulement mais surtout par ses conséquences. Ainsi, qu'importe l'issue de la Finale de l'Examen il serait en paix avec son bilan. L'Hokazuka avait déjà le sentiment d'être accompli et d'avoir disputé sa finale au tour précédent. L'issue de cet affrontement lui importait donc peu. Bien sûr, il pourrait s'efforcer de gagner pour faire honneur à Yume, Haise et Yozora mais son syndrome du Justicier n'était pas si aigu que ça.

En attendant, le combat n'avait pas encore commencé, laissant à Shironome le loisir de donner une réponse à la proposition de Liuqin. Ce fut un échec. Il fallait s'y attendre, le Li Shi Dai n'avait pas vraiment été posé sur des bases compétitrices. Jamais ne s'étaient-ils vus comme un bulldozer qui devait rouler sur les autres équipes. Aucun des trois membres ne disposait d'un esprit de compétition véhément. Liuqin non plus, d'ailleurs, et pourtant il était bien celui qui avait proposé de se débarrasser de Senken ensemble. Mais il n'était pas tant question de s'allier pour établir une concurrence déloyale mais plutôt d'affronter Shironome le plus vite possible et, en ce sens, expédier au plus vite l'iwajin. Après réflexion, son plan était d'un total manque d'honneur et la solution qui en résulta fut, au final, la plus convenable ; leur adversaire sans dire mot se décalait et laissait le champ libre à ses adversaires. Les voir s'épuiser et attendre fourbement qu'ils soient affaiblis ou réel respect du duel qu'ils avaient à mener ? L'Hayashijin ignorait les intentions de leur camarade mais cela ne lui importait que bien peu. Son seul objectif était de mener cet affrontement que son équipe s'était promise. Qu'importe que Senken en profite à la fin pour gagner ou non, ce n'était pas ce que cherchait la Crinière de Jais. Ainsi, il acquiesçait aux mots de son ancien partenaire d'équipe, en accord avec ses propos, avant d'appuyer ses encouragements :

- Que le meilleur l'emporte.

Il fallut attendre la suite de l'intervention d'Anzu pour que le combat soit déclaré. Tout comme lors de son précédent match, l'Arbitre lança son kunai contre le sol en guise de signal de départ. Si leur adversaire faisait profil bas pour leur permettre de profiter de l'occasion, il n'allait pas se faire prier. Aussitôt, Liuqin composait quelques mudras pour faire sortir de ses poumons un ensemble de projectiles enflammés tout droit vers Shironome. Il se hâta également pour laisser une traînée de makibishi derrière le sillage des flammes sur la distance qui séparait l'Assimilateur du Cervalier, en espérant que la chaleur, la menace et l'éclat des flammes soient une distraction suffisante. Les hostilités avaient commencées et L'Hokazuka souriait. En aucun cas carnassier, son esquisse semblait apaisée, calme, en paix. Il était prêt. Fin prêt.

Résumé:
 

_________________
- #004000
3/04. Finale de l'Examen: Senken vs Shironome vs Liuqin Bq62
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8098-hokazuka-liuqin-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8180-un-cerf-dans-la-brume-hokazuka-liuqin#68080 https://www.ascentofshinobi.com/t9693-daken-kosatsu-terminee
Hyōsho Shironome
Hyōsho Shironome

3/04. Finale de l'Examen: Senken vs Shironome vs Liuqin Empty
Mar 6 Oct 2020 - 12:07
L'attention de l'enfant des neiges s'échoua sur les paroles de la jeune femme, dont les doigts semblaient munis d'une lame équivoque à celle que tous portaient, et qui, en cette heure, sonnerait le début de l'affrontement qui les unissaient. L'envoyé de la Roche demeurait muet, à la lisière d'une certaine réticence ; et dans le creux de son regard, le nivéen sembla percevoir une pointe de malaise, comme si quelque chose taraudait son esprit et ses pensées de sa présence. Renonçant à accorder plus d'instants à l'observation, ses iris éthérés vinrent se joindre aux obsidiennes de l'Hokazuka, dont les instants passés tant dans cette forêt infernale que la première épreuve lui avait appris à trouver en elles un don familier, presque amical. Alors, lorsqu'il l'entendit prononcer les mêmes mots qu'il ne l'avait fait plus tôt, l'ombre d'un sourire se dessina sur son visage, sans davantage d'équivoque. Nous connaissons d'ores et déjà tout ce dont l'autre est capable... et pourtant...

Pourtant, ce combat semblait s'annoncer d'autant plus appréciable que tous ceux qu'il n'avait pu formuler auparavant, que ce soit contre la Nagamasa ou l'envoyé des Nuages. S'il ne pouvait oublier la bienveillance de Kan, elle n'avait pu implanter en lui cette infime mélancolie qui s'emparait de lui et de ses pensées, aujourd'hui.

Et le son d'un cliquetis métallique, lui, tâcha de ravir ces prémonitions à l'orée de son esprit. L'affrontement débutait.

Son regard s'échoua presque instantanément sur les signes déployés par l'héritier de la forêt, dont les flancs étaient amputés de son plus cher allié ; et dans l'aube de leur création, il crut reconnaître les formes de l'appel des flammes. Une impression davantage confirmée par la chaleur qui se dégageait de ces lueurs rougeoyantes, dardant son corps de leur menace sourde. Il crut voir, dans le détour de ces lumières, l'éclat d'un métal prononcé à ses pieds. Des makibichis.

Un sourire, plus sous-entendu, se glissa sur les lèvres de l'enfant des neiges. L'Hokazuka avait réalisé, au fil du temps qu'évoquait leur connaissance, l'attrait qu'il éprouvait pour un combat rapproché. Malheureusement pour lui, Shironome n'entendait pas lui laisser le choix.

Alors, ses yeux se fermèrent sur le monde, le temps d'un instant délaissé à un soupir invoquant le silence ; et dans les mêmes reflets que tous autres, son corps se changea en une myriade d'éclats de glace, à l'exception de ses muscles inférieurs. Il put sentir le détour des flammèches éroder avec légèreté le gel auquel il offrait son corps une fois de plus, sans qu'à un instant, elles n'imposent leur morsure sur ses chairs.

Et lorsque l'éclat d'éther trônant dans ses iris darda à nouveau la silhouette de son vis-à-vis, où seuls les détours d'une neige absoute sur les détours de ce kimono bien trop grand pour lui demeuraient, le nivéen s'élança dans le combat, se rapprochant davantage de cet être qu'il considérerait, au crépuscule de cet affrontement, comme un ami.

Ses jambes muèrent sa course à l'orée des lames érigées sur son passage, veillant à ne point s'empaler sur leur présence ; et tandis que son corps vrillait sur lui-même, éveillant une nouvelle fois l'écho du gel, l'une de ses mains se pressa sur la sacoche à son dos. Dans l'écho des aiguilles de givre qui s'apprêtaient à menacer le torse de l'homme de leur morsure, l'éclat sourd trônait entre toutes.

Dans l'ombre de son mouvement, Shironome rattacha un papier fin aux détours de cette lame, tandis qu'elle quittait l'emprise de l'enfant des neiges, projetée au même titre que ses consœurs faites de givre.

Et lorsqu'il vit l'objet se planter entre les deux appuis de son camarade, dont il espérait que l'attention s'était focalisée sur son attaque, il murmura des paroles à son attention, dans l'écho des secondes où les mouvements de son corps trouveraient fin.

« Tu sais qu'il en faut plus pour m'effrayer, Liuqin. »

En un instant, l'une de ses mains s'érigea sous les détours d'un mudrā unique, tandis que l'autre, apposée sur le sol, maintenait pour lui l'appuis dont sa vrille l'avait dépouillé.

« Baku. »

Un crépitement, suivit d'une explosion, qui, sans aucun doute, viendrait balayer les chairs de l'Hokazuka s'il ne pouvait palier à sa présence. S'il comptait le garder à distance... encore faudrait-il qu'il puisse s'éloigner.


récapitulatif:
 


_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9685-hyosho-shironome-terminee https://www.ascentofshinobi.com/u853
Hokazuka Liuqin
Hokazuka Liuqin

3/04. Finale de l'Examen: Senken vs Shironome vs Liuqin Empty
Jeu 8 Oct 2020 - 16:02
C'était à prévoir et cela avait été prévu ; Shironome s'était assimilé. Le reflet vermillon des flammes éclairait la surface de la poudreuse immaculée qui constituait le nouveau corps de son adversaire. Liuqin se demandait, s'agissait-il là d'une transformation ou de la forme la plus pure de son être ? D'où provient l'essence de Hyosho Shironome ? De son enveloppe charnelle ou de sa forme sempiternellement hivernale ? Peut-être un jour en saurait-il plus sur cet arcane si mystérieux, mais pour l'instant il n'en était pas d'actualité. Son premier assaut avait donc été essuyé, mais les premières techniques n'ont jamais réellement pour vocation de sceller l'issue d'un combat dès son commencement, si ? Dans tous les cas, Liuqin n'avait aucune volonté d'écraser son rival. Certes, la victoire lui était une douce ambition, mais celle-ci n'aurait aucune saveur sans d'abord faire durer le combat. Il voulait échanger avec lui, faire rouler les enchaînements de coup, s'épuiser ensemble, que chacun atteigne ses limites. Mais pour faire en sorte que sa cible atteigne ses limites, il devait l'acculer. Il savait comment Shironome se battait. Il l'avait vu contre Taishi, les sangsues, la pieuvre, les lianes, Kiyonaga et Miyuki. De l'assimilation, du désarmement, de la déstabilisation de son adversaire et des objets ninjas. Voilà ce que l'Hokazuka avait pu retenir des éléments récurrents marquant le style de l'art martial de la charnière du Li Shi Dai. Le dénominateur commun à tous ces éléments restait le corps-à-corps. S'il souhaitait mettre le Nivéen à l'épreuve ou le forcer à dévoiler des choses que le Cervalier n'avait pas encore vu, ce dernier devait donc le maintenir à distance.

Et il semblait pourtant qu'il pouvait se débrouiller à distance, comme en témoignait les aiguillons qui se rassemblaient pour se diriger vers Liuqin. D'un déplacement succinct mais d'une gymnastique certaine, L'hayashijin se déporta sur sa droite. Aucun Makibishi à présent n'était entre les deux gladiateurs de cette arène et chaque éclat givré s'était planté au sol. Il semblait qu'un d'eux fut explosif au vu de la détonation qui avait résonné alors que son déplacement s'opérait. Intéressant. Autre arcane ou simple parchemin explosif ? La Crinière de Jais ne le savait vraiment. Il le découvrirait. Les Étoiles qu'il avait déposé au sol étaient inutiles face à quelqu'un avec les même talents que l'enfant bâtard du Pays des Neiges, s'il franchissait la distance en revêtant sa couverture septentrionale alors il ne sentirait rien. Mais cela coûtait du chakra. Quelques petites options étaient donc laissées au petit homme : s'assimiler pour traverser la zone et dépenser du chakra, faire un détour et laisser à Liuqin le temps d'agir en conséquence, marcher sur les makibishis pour économiser du chakra et du temps et en affronter les conséquences ou rester à distance. À force de stratagèmes, d'autres issues auraient été envisageables bien sûr, mais le Cervalier était sorti gagnant de cet échange : Shironome était toujours cloué à distance. Il souriait en coin mais il se devait de rester prudent, il connaissait le sens tactique de son adverse. Qui sait ce qu'il pouvait lui réserver ?

- Je ne viendrai pas à toi, Shironome. Je t'ai vu te battre plus que tu ne m'as vu exposer mes arcanes. J'ai la main haute. Dévoile moi tes bottes secrètes ou perd, ou bien viens me chercher, car je ne viendrai pas à toi.

Ce discours était débité en même temps qu'un enchaînement de signes incantatoires se poursuivait plus bas. Le Seigneur de ces Bois gonflait une fois de plus ses poumons pour en évacuer les même projectiles enflammés et dès que le dernier avait quitté ses lèvres, il renversa son corps en arrière pour effectuer un mouvement de charge vers l'arrière et ainsi creuser encore plus la distance entre lui et son adversaire. Liuqin aussi était un artiste martial, le corps-à-corps était également de son domaine. Mais si ses muscles et ses articulations constituaient son arsenal, son cerveau restait sa munition la plus performante. Se lancer dans un close-combat contre un ennemi qui en a également fait son domaine mais qui, contrairement à vous, peut se rendre insensible à vos coups relève du suicide pur et simple. De la bêtise, de la stupidité ou une fierté mal placée. Mais ce n'était pas tant avoir la meilleure stratégie qui importait à Liuqin. Encore une fois, il était question de pousser Shironome à se dévoiler. Il voulait tout savoir de lui, il voulait le pousser à bout, il voulait ... le battre ? Oui, cet être si calme qui s'est vu grandir sous l'étreinte des branches le protégeant des rayons du soleil, ce pacifiste convaincu et cet être qui vaut la compassion au-dessus du pragmatisme était-il soudainement devenu compétitif ? Pas spécialement. Ce n'est pas l'Examen Chunin qu'il voulait gagner. Ce n'est pas le Tournoi qu'il veut gagner. Ce n'est pas la Finale qu'il veut gagner. Il veut battre Hyosho Shironome. Ça y est, il se l'était trouvé. Il avait trouvé son rival. La pulsion qui l'animait ne pouvait tromper, il n'était plus aussi serein et composé qu'à l'accoutumée. Un grand sourire éclairait son visage.

- Viens Shironome ! Faisons de cette finale un affrontement qui s'étendra sur des jours et des nuits ! Épuisons-nous, rendons cet affrontement légendaire !

Résumé:
 


_________________
- #004000
3/04. Finale de l'Examen: Senken vs Shironome vs Liuqin Bq62
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8098-hokazuka-liuqin-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8180-un-cerf-dans-la-brume-hokazuka-liuqin#68080 https://www.ascentofshinobi.com/t9693-daken-kosatsu-terminee
Hyōsho Shironome
Hyōsho Shironome

3/04. Finale de l'Examen: Senken vs Shironome vs Liuqin Empty
Lun 12 Oct 2020 - 14:04
Un sourire fin vint se glisser sur les lèvres de l'enfant des neiges, lorsque l'onde cendrée que se parchemin laissa derrière lui n'attesta que le fait clair de son échec. Les aiguilles de givre, mêlées à l'acier d'une lame s'étaient échoués dans le sillage de l'Hokazuka, dont les réflexes semblaient s'être affinés au fur et à mesure de ces dernières épreuves, où il avait appris à connaître cette façon si particulière qu'il avait de se battre. Ses paroles, quant à elles, n'avaient fait qu'apporter cette vérité à son attention, en la brodant de réalité. Tous deux étaient conscient de tout ce que l'autre était capable de fomenté à son encontre – ou tout du moins, assez pour prendre les précautions qui s’imposaient.

Il n’était pas surpris, cependant. Il avait deviné que cette stratégie trouverait sûrement des échos de bon sens chez l’héritier de la forêt. Mais peut-être que de tenter davantage de l’empêcher de la mettre à bien, le nivéen pourrait le forcer à s’en défaire, au prix de l’immobilité. Sa voix s'éleva en réponse à celle de son vis-à-vis, dont il pouvait percevoir l'ombre des braises ardente renouveler leur menace à son encontre.

« J'y compte bien. »

Il ne le laisserait pas arriver au bout de son entreprise.

Sa main glissa dans son dos afin d'enfermer dans son emprise les détours d'une sphère malléable ; et dans le même mouvement, l'objet quitta l'étau de ses doigts pour heurter le cœur de l'esplanade qui les séparait, en s'empalant sur l'un des piques des makibishis disposés par son adversaire. Bien assez tôt, le nuage de purée de poids enfermé dans cet orbe se déversa sur l'ensemble de ce terrain escarpé, dissimulant tant la présence de l'enfant des neiges que de celui du bois.

En choisissant de réagir de la sorte, Shironome était conscient qu'il ne pouvait pas parfaitement prévoir l'arrivée de son assaut comme il avait pu le démontrer auparavant, en s'exemptant des conséquences de leur réussite. Plus encore, cela le rendait incapable de pouvoir réagir à leur présence, ou à échanger de nouveaux coups en réponse à ceux qui lui étaient destinés. Peut-être ce choix pourrait-il paraître idiot, ou désespéré.

Pour l'enfant des neiges, ce n'était qu'un sacrifice nécessaire.

Alors, tandis que ses mains érigeaient d'ores et déjà les détours d'un mudrā, son corps se recroquevilla contre lui-même, afin d'en exposer aussi peu qu'il n'en soit possible au joug des flammes. Une onde de chaleur fusa sur sa droite, tandis qu'une seconde épancha sa soif sur les détours de son épaule ; et tandis qu'il redressait son bras face à son visage, trois d'entre elles répondirent à son geste par un jugement équivoque, allant jusqu'à tarir sa peau de leurs brûlures. Il ne put décompter d'autres myriades de lueurs, bien qu'il sentît chacune d'entre elle réagir à sa présence. La mâchoire de l'adolescent se crispa sous la douleur passagère.

Son regard se glissa une dernière fois sur les détours de ce nuage, en espérant que les restes de l'odeur âcre de cette purée de poids ne tâche de brouiller les sens de son comparse, sur lesquels il le savait se reposer, pour l'avoir vu à l'œuvre autrefois. Sa stratégie, celle n'ayant pour objectif que de le forcer à se rapprocher pour mieux s'éloigner... Shironome n'y mordrait pas. Si son camarade espérait parvenir à le vaincre de cette façon, il trouverait vite le chemin de la désillusion.

La main haute, hein ? Difficile de s'éloigner d'un ennemi si l'on ne sait pas à quelle distance l'on se tient de lui.

Car sur cette esplanade ne demeurait plus qu'Hokazuka Liuqin, bercé par le reflet solitaire des divers outils parsemant le terrain ; qu'ils soient makibishis ou kunaï de l'envoyée des Nuages, rapproché de l'acier qui tenait autrefois le parchemin explosif, d'aucun d'entre eux ne pouvaient refléter la silhouette du nivéen.

Il avait disparu.


récapitulatif:
 


_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9685-hyosho-shironome-terminee https://www.ascentofshinobi.com/u853
Metaru Anzu
Metaru Anzu

3/04. Finale de l'Examen: Senken vs Shironome vs Liuqin Empty
Mer 4 Nov 2020 - 18:35
Ils se promettaient que ça allait durer des jours et des jours, mais Anzu en doute fortement, elle reste pour l'instant à côté de l'iwajin, en train de regarder ce qui se passe entre ces deux kirijins. La violette observe les deux genins en train de se battre, cependant, elle voyait bien que l'iwajin est en train de préparer un mauvais coup. Elle se doute qu'il allait tenter de prendre l'un des deux par surprise, après tout, il représentait Iwa et il souhaitait devenir le gagnant pour son pays, mais ce ne sera pas la première fois qu'Iwa perd la première place d'un tournoi. Alors il s'approche furtivement, profitant d'une bombe fumigène pour tenter d'attaquer Liuqin avec ces cristaux au corps-à-corps. Cependant, une explosion retentie, visiblement, l'un des deux à tenter d'utiliser un parchemin explosif, mais celui-ci a emporté les deux genins dans une grosse explosion, elle commence à douter que ce soit juste un parchemin. Est-ce un sabotage ? Un piège d'un candidat éliminé ? Probablement, mais c'est ce qui est gênant avec les parchemins explosifs : ça ne laisse pas de traces.

Anzu observe les deux genins à terre pendant que Shironome est encore à distance. Elle pose un genou à terre pour les regarder tout les deux, regardant s'ils répondent ou pas, visiblement, pas du tout. La violette soupire, puis elle se lève et observe le dernier genin debout.

- Eh bien, félicitations, tu es le dernier genin conscient.

Dit-elle en soupirant, alors qu'Anzu vient porter les deux corps inconscients des deux opposants de l'assimilateur, alors qu'elle les pose sur un nuage de chakra et les emmène à l'infirmerie.

Résumé:
 

_________________

3/04. Finale de l'Examen: Senken vs Shironome vs Liuqin 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784

3/04. Finale de l'Examen: Senken vs Shironome vs Liuqin

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Examen international de la Brume :: Épreuve n°3: Combats à trois
Sauter vers: