Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Mine, Lumières et Science [Mission B Ft Aizen]

Kentoku Akio
Kentoku Akio

Mine, Lumières et Science [Mission B Ft Aizen] Empty
Dim 20 Sep 2020 - 15:27
Une première mission venait d'arriver pour Akio. Lui qui n'avait que peu d'expérience dans les domaines shinobis, il était propulsé directement dans le vif du sujet. Sujet d'ailleurs qui lui plaisait bien, d'autant par sa difficulté dans l'action que par la difficulté annoncée : Rang B. Etonnant qu'on pense à lui pour une mission si complexe, aucun chûnin n'était disponible pour réaliser les actions nécessaires ? Cette idée cessa rapidement d'habiter son esprit : On l'avait désigné, c'est qu'il en était capable. D'ailleurs il ne serait pas seul, un gradé l'accompagnait, il se nommait Aizen, du clan des Nara. Un brillant esprit à coup sûr, à l'image de sa célèbre famille. Les informations lui étaient parvenues par le biais d'un parchemin, il avait lu ce dernier en long et en large.

La mission s'articulait autour d'une découverte minière d'importance dans un village de Kaminari no Kuni : une nouvelle entrée s'était ouverte à la suite d'un tremblement de terre. De nouveaux minerais découverts à l'intérieur et des bruits étranges les accompagnant. Par sécurité Kumo avait été appelé à aider les mineurs à aménager la mine pour une potentielle exploitation.

Ces minerais intéressaient fortement le Kentoku. Etions-nous à l'aube d'une découverte majeure concernant le Village caché des Nuages ? Ses connaissances seraient sûrement utile au duo qu'il allait former avec le Nara. En parlant de lui d'ailleurs, Akio pensa qu'il était plus logique de l'attendre à la sortie du village. Après tout les Genins n'avaient pas réellement le droit de sortir seuls. Précautionneux, le jeune shinobi prépara son équipement, somme toute classique, et également quelques provisions ainsi que des bocaux et des pinces pour éventuellement réaliser des prélèvements sur les mystérieux minerais. Il rangea tout ceci dans un sac à dos, au lieu des petites sacoches habituelles. Il pensait que cela correspondait un peu plus à la situation, qui ne demanderait pas de dynamisme fou mais plutôt un équipement conséquent.

Un quart d'heure plus tard environ, Akio était placé à la sortie du village, dans l'attente de son supérieur hiérarchique. En attendant il lisait un livre évoquant les procédures de manipulation d'éléments inconnus, et d'autres informations sur les minerais de manière générale. Se remémorer certaines connaissances ne seraient pas superflu. C'est plonger dans son ouvrage qu'il leva brièvement les yeux, aperçu une silhouette s'approchant. Il était certain que c'était le dénommé Aizen. Il ferma le livre, se leva et salua le Nara une fois à proximité de lui.

- Akio, enchanté. Je crois que nous devons faire équipe Aizen-sama. Je vous ai attendu à la sortie du village, le voyage n'en sera que plus intéressant, de plus j'ai profité de mon avance pour réviser certaines procédures de manipulation d'éléments étrangers. Je me mets sous vos ordres et vous suis.

Il s'inclina, faisant preuve de respect dans son langage verbal comme physique. C'était la première fois qu'il collaborait avec un supérieur. Il devait donc faire preuve de mesure dans ses actes. Il resserra l'harnachement sur son dos et se prépara au départ, à l'ordre du Nara.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Mine, Lumières et Science [Mission B Ft Aizen] Empty
Mar 22 Sep 2020 - 22:08
Ordre de mission:
 

Teitetsu… Aizen connaissait bien cette ville. Il s’y était rendu il y peu de temps de cela pour s’y loger durant ses recherches. Recherches qui avaient été fructueuses car il avait trouvé cette forêt aux lucioles dont parlait un livre de la bibliothèque. Plus jamais il n’aurait à subir l’obscurité. La coïncidence avait de quoi faire sourire le Nara. En plus d’aller dans cette ville qu’il connaissait, l’ordre de mission évoquait une composante basée sur la lumière pour la réussite de cette dernière. Qui aurait pu être mieux placeé que Aizen pour une mission contenant ce genre de demande. Désormais, Kougen ne l’abandonnerait plus jamais. Même dans les entrailles de la terre il savait qu’il y aurait toujours de la lumière pour l’élu qu’il était.

Le reste de la mission ne lui plaisait guerre. Des mines… Aizen scruta sa belle tenue blanche. Il le savait, il n’y avait sans doute rien de plus salissant que des mines. C’est bien pour cela qu’il ne mit jamais les pieds dans un tel endroit, et il n’y connaissait rien. Rien que l’idée d’entrée dans ce genre d’endroit sombre et insalubre le rebutait. Mais une mission était une mission et encore une fois on lui affecté un Genin, ce qui était d’autant plus normal pour une mission de ce rang. En plus de rendre service à la nation, Aizen savait que ce genre de mission avait un objectif formateur pour le ou les ninjas débutants qui y étaient affectés. Aizen comptait bien remplir ce rôle. Toujours dans un objectif de se faire connaître par le plus de personne dans le village, de gagner leur confiance et leur respect afin d’avoir le plus de cartes à jouer plus tard.

Mais un bon senpai ne pouvait se permettre d’aller en mission en étant un ignorant complet sur le sujet attribué. Il détestait s’engager sur une route qu’il n’avait pas préparé à l’avance. Les lumières, il n’y avait aucun problème, c’était son domaine et ça le deviendrait de plus en plus. Mais pour ce qui était des mines… Par chance, il lui restait quelques jours avant le début de la mission. Aizen les utilisa à bon escient. Il récupéra plusieurs livres à la bibliothèque parlant de mine et de minerais en général. Son but : trouver des informations relatives aux mines elles-mêmes, aux minerais qui pouvaient les composer mais aussi aux animaux qui avaient l’habitude d’investir ces lieux. Il s’acheta également une tenue adaptée dans une boutique spécialisée. Du matériel de base pour l’excavation, des gants, des cordes, etc. Il savait que l’équipe de mineurs là-bas aurait tout ce qu’il fallait mais s’il manquait quoique ce soit il ne pourrait s’en vouloir qu’à soi-même. Il fallait savoir préparer correctement une mission, la réussite tenait parfois qu’à la préparation qu’il y avait pu avoir en amont.

Comme pour toute mission en dehors des murs du village Aizen rejoignit l’Arche Grise pour retrouver son futur coéquipier, équipé d’un grand sac à dos en plus de son équipement de ninja habituel. Il était dans sa tenue blanche, la tenue pour les mines était dans son sac. Aizen fut agréablement surpris en constatant qu’un Genin l’attendait déjà en lisant un livre du même genre que ceux qu’avait empruntés le Nara. Il savait donc qu’il fallait préparer sérieusement une telle mission. Il parait avec des bons points. Comme à son habitude il fit son petit sourire en coin et son regard chaleureux avant de s’adresser à son interlocuteur aux cheveux blancs.

« Enchanté Akio, Aizen suffira. Je ne suis que Chûnin après tout. C’est une très bonne initiative que tu as eu là. Tu es donc conscient qu’une mission de cette envergure se prépare en amont. Je suis alors très heureux que nous soyons ensembles pour cette dernière. »

Comme à l’accoutumée Aizen ne tarissait pas d’éloge. Mais pour une fois il en pensée presque autant que ce qu’il en disait.

« Est-ce la première fois pour toi que tu réalises une mission de ce rang ? J’aimerais aussi que tu me parles de tes capacités et ton style de combat. Ce pourrait être important pour la mission. Aussi… »

Laissant sa phrase en suspens Aizen sortit un papier soigneusement plier de sa poche, il le remit à Akio. Une fois déplié ce dernier pourrait constater qu’il avait entre les mains une banale carte de Kaminari. Il laissa planer quelques secondes de silences afin de jauger le Genin.

Carte de Kaminari:
 

« Ce que j’aimerais de toi, c’est que tu me traces d’après toi le meilleur itinéraire possible pour se rendre à Teitetsu depuis notre position. »

Avec un sourire qui se voulait réconfortant et une main déposée sur son épaule, Aizen ajouta :

« Ne t’inquiète pas, il n’y a aucun piège. Trace juste ce que tu penses être le meilleur choix, ce n’est pas grave si tu te trompes. »

Aizen se voulait bienveillant même si au fond de lui le but était tout autre. Aizen s’était exercé à la même chose il y a bien des jours pour tracer sa route afin d’aller à la recherche de cette fameuse forêt Lumineuse. Il voulait déjà savoir s’il pouvait faire confiance à ce jeune homme ou s’il avait à faire qu’à un ninja bon à frapper sur tout ce qui bougeait.

« Ah, et n’hésites pas à m’expliquer ton choix. Toute bonne argumentation est capable de changer un mauvais choix en un bon. »

La première étape de cette mission était donc lancée.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Kentoku Akio
Kentoku Akio

Mine, Lumières et Science [Mission B Ft Aizen] Empty
Jeu 24 Sep 2020 - 18:07
Pris au dépourvu, c'est ce que ressentait Akio alors que son supérieur lui tendait une carte. Mais il ne l'était pas dans un sens négatif : le dénommé Aizen le testait directement sur sa façon d'appréhender le trajet vers leur destination. Ca lui plaisait et ça démontrait chez son interlocuteur une façon de penser proche de la sienne, emplie de réflexion. Le genin scruta la carte, leva rapidement les yeux vers le Chûnin qui la lui tendait, pris un crayon rouge avant de commencer à tracer le chemin qui était selon lui le plus optimal pour s'en aller vers Teitetsu. Il prit le temps également de répondre aux premiers questionnements du Nara, d'une voix calme et assurée.

- Oui c'est ma première mission tout court d'ailleurs, ce qui je dois l'admettre m'a surpris quelque peu. Mais après le temps des interrogations vient celui de la préparation. Au niveau de mes capacités, j'ai malheureusement encore très peu de cordes à mon arc. Je sais simplement ouvrir les trois premières portes célestes, c'est là ma prouesse. Je dois avouer que je viens d'une famille où les arts ninjas ne sont pas très développés... Bien j'ai terminé de tracer notre trajet.

Akio tendit la carte à Aizen, il pouvait y trouver un trais rouge qui traversait une partie de la carte, reliant Kumo à la ville centrale de la mission. Le trais serpentait au travers d'une forêt, longeant une rivière avant de longer le lac d'où découlait cette dernière pour finir irrémédiablement à Teitetsu.

Carte modifiée:
 

Le Kentoku laissa quelques secondes au Chûnin pour analyser son choix, avant de lui servir son explication comme il avait pu le demander. Bien qu'il pensait que le shinobi de blanc vêtu avait déjà dû comprendre le pourquoi de son choix.

- C'est un choix logique, peut-être pas le plus rapide, mais le plus sûr. En longeant la rivière, nous avons une source d'eau, en passant par la forêt et en se servant des arbres, de quoi se déplacer rapidement. On pourrait y trouver de la nourriture si jamais nous n'en avions pas. Quant au lac, si nous pouvons nous déplacer sur l'eau, il convient de garder nos forces et notre chakra en préférant le contourner, nous ne savons pas à quoi nous attendre une fois dans les mines. Après tout dans cette mission le temps n'est pas un facteur clé.

Le jeune homme arrêta son explication, ce qu'il venait de dire suffisait surement à Aizen pour se faire une idée sur le jeune ninja. Il espérait répondre aux attentes de son interlocuteur. Après tout c'était bien la première fois qu'il devait faire ses preuves auprès des shinobis du village caché des Nuages. Mais pas plus de pression, il avait simplement suivi les nombreux récits des anciens de sa famille qui lui avaient expliqué comment réaliser de longs trajets. Si ses capacités n'en étaient encore qu'à l'aube de leur plein potentiel, son esprit lui était déjà bien aiguisé, toujours à rechercher plus de connaissances afin de parvenir à renverser chaque obstacle.

Alors qu'une poignée de secondes s'était écoulée, il avait ressorti un calepin et griffonna quelques notes, autant sur le Nara que sur le début de la mission. Quelques mots afin de caractériser leur rencontre, leur mission. C'était un moyen d'établir une liste de connaissance à Kumo. Akio étant un nouvel "actif" au sein de la communauté, il fallait bien se créer des relations. Sur la feuille précédant cette prise de note apparaissaient divers schémas, des brouillon de procédures, tous liés à la manipulation et la compréhension des métaux. Cela leur serait utile plus tard, pour le moment il attendait patiemment le résultat de son "test" et le top départ pour sa première aventure hors du village.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Mine, Lumières et Science [Mission B Ft Aizen] Empty
Dim 27 Sep 2020 - 19:52

Si le jeune Akio était surpris de la demande du Nara il n’en montra rien. Il était toujours possible de tomber sur quelqu’un qui rechignerait ou même refuserait la tâche demandée mais ce ne fut pas le cas du shinobi aux cheveux blancs. Au contraire, alors qu’il répondait calmement aux questions d’Aizen il traçait l’itinéraire qu’il pensait le meilleur. Il avait affaire à sans doute un maître du Taijutsu. La capacité d’ouvrir les trois premières portes célestes. Une capacité qui était loin d’être clanique. L’hérédité, les gênes, rien de tout ça n’entrait en compte pour l’ouverture des portes. Seul un entrainement acharné pouvait permettre cette prouesse comme le Genin l’avait qualifié lui-même. Mais cela voulait aussi dire qu’il se battait majoritairement à mains nues. Aizen n’appréciait pas ça. Il trouvait cette méthode de combat très primitive. L’Homme avait évolué, il était devenu intelligent et avait créé des armes. Ces dernières étaient en tous points supérieures aux mains des humains. Cela dit il n’avait jamais vu l’ouverture des portes célestes de ses propres yeux. Il paraissait que le corps pouvait devenir une arme à part entière via cette compétence. Peut-être que le Nara aurait l’occasion de l’observer durant cette mission même s’il en doutait.

Alors qu’Aizen prenait la carte complétée dans ses mains il prit le temps de répondre avant de poser ses yeux dessus.

« Ce n’est pas si étonnant que ça. Les missions de ce rang sont toujours composées d’au minimum un shinobi de rang intermédiaire ou plus. Mais j’ai l’impression que ça ne t’inquiète pas et que tu es prêt pour cette mission. Ce sera justement l’occasion pour toi de montrer de quoi tu es capable. Je suis certain que tu ne décevras personne. »

Aizen regarda finalement la carte. La surprise, bien que présente, ne pouvait pas être lu sur son visage toujours impassible si ce n’était ce sourire en coin qui le caractérisait tant. Le choix du Genin était très intéressant en plus du fait qu’il avait choisit cet itinéraire très rapidement. Se pouvait-il qu’il ait étudié la carte en amont ? C’était possible vu qu’il s’était préparé concernant les minerais. Mais Aizen se fichait de savoir comment, le but était finalement atteint. Et ce qu’il attendait encore plus que la réponse elle-même était le pourquoi.

Et ce choix n’était pas un coup de chance. Akio exprima plusieurs points que Aizen avait lui aussi relevait quand il avait choisi son itinéraire pour se rendre à Teitetsu. D’ailleurs, le parcours choisit coïncidé presque sauf pour le passage dans la forêt. Mais l’explication du jeune homme était pertinente et se défendait.

« Je ne peux que te féliciter pour ton choix ingénieux. Mais quelle que fut ta réponse tu as énoncé là les points les plus importants. Temps, sureté du trajet et endurance. Il fallait choisir un trajet qui était le plus sûr quitte à perdre du temps, nous ne sommes pas pressés comme tu l’as si bien relevé même si nous ne devons pas tarder pour autant. Économiser notre chakra et notre énergie pour des moments où nous en aurons bien plus besoin. Pour tout cela, ton choix est très largement appréciable. »

Il put observer son coéquipier sortir un calpin et prendre des notes. Aizen était bien curieux même s’il se doutait de ce dont il s’agissait, il préféra ne pas le noter à haute voix et le laisser libre de noter ce qu’il voulait.

« Nous pouvons nous mettre en route, nous allons suivre ton itinéraire. »


Le binôme se mit alors en route en descendant les montagnes pour commencer. Le trajet à travers la forêt fut très simple et rapide comme l’avait pensé son compagnon de route. Contourner le lac fut tout aussi simple même si un peu plus lent mais ça leur permit de reprendre forces suite à leur balade d’arbre en arbre. Pendant le trajet Aizen avait indiqué à Akio son envie de faire une petite réunion à deux autour d’un repas le soir à une taverne. Chacun des deux avait l’air d’avoir préparé la mission de son côté mais cette dernière devait se dérouler en équipe. Alors, ils devaient passer par cette étape afin de savoir quelle ligne directrice suivre.

Une fois arrivé, quelques dégâts suite au tremblement de terre étaient observables ça et là. Quelques ouvriers s’attelaient encore malgré la fin de journée à diverses réparations ou déblayages. Pour autant les dégâts ne semblaient pas énormes, la secousse n’avait pas dû être si violente que ça, observa Aizen. Le Nara savait exactement où aller, lui qui était venu il y a peu de temps de cela. Même s’il n’avait pas été là pour du tourisme il était très facile de reconnaître l’équipe de mineurs qui rentraient à leur quartier général. Il les avait donc aperçus lors de sa première visite. Une bande de gros bras, pour la plupart, et surtout bien crasseux. Aizen décida d’aller s’adresser à eux afin de signaler leur arrivée. Mais il comptait attendre le lendemain matin afin de commencer à parler de la mission avec eux, une fois son briefing avec son coéquipier passé.

« Bonsoir messieurs » Annonça Aizen afin d’attirer l’attention du groupe de mineur qui allait rentrer dans leurs locaux pour ranger leur matériel.
« Permettez-moi de nous présenter voici Kentoku Akio et je suis Nara Aizen. Nous sommes les deux Kumojins qui avons été missionnés afin de vous aider dans l’exploration de la nouvelle mine découverte. »

« Ah bonsoir messieurs » S’exclama l’un deux en sortant du groupe.
« Allez-y les gars, rangez le matos et vous pouvez y aller ! » Dit-il à ses semblables en se retournant avant de nouveau faire face au duo Kumojin.
« Je suis Noro Nagayama, responsable des mines de Teitetsu. Je vous serrais bien la pince mais les miennes ne sont pas en état. »

« Ne vous en faites pas. A vrai dire nous voulions juste nous annoncer puis vous laisser tranquille jusqu’à demain matin afin que vous puissiez nous briefer. Vous devez avoir eu une rude journée. »

« Oh ne vous inquiétez pas ! Une petite douche et c’est reparti. Vous aviez prévu quoi pour ce soir ? »

« Nous avions prévus de nous restaurer dans une auberge. »

« Permettez-moi de me joindre à vous. Comme ça nous pourrons commencer à parler de la mission et on gagnera du temps sur demain. »

Aizen regarda Akio, l’idée était bonne. Il ne pensait pas qu’après une longue journée de travail le responsable lui-même serait enclin à continuer le travail dans la soirée même si c’était assis avec un bon repas. Même si parfois les choses pouvaient aller à l’encontre de ce que Aizen avait prévu, il était assez intelligent pour se remettre en question et accepter une meilleure alternative.

« Je n’y vois pas d’inconvénient cher Nagayama-san. C’est même une excellente idée. »

Aizen lui indiqua l’auberge qu’il avait choisit puis les deux ninjas allèrent s’y installer en attendant leur invité du soir. A table, le verre à la main, Aizen s’adressa à son coéquipier.

« La mission commence plutôt bien. Si nous pouvons avoir toutes les informations qu’il nous faut dès ce soir nous pourrons commencer plus rapidement demain. »
Aizen jeta un œil au calpin qu’avait sans doute encore dans les mains le jeune homme aux cheveux blancs. Il fit un signe de menton vers ce dernier et ajouta :
« Qu’as-tu trouvé pendant tes recherches ? »



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Kentoku Akio
Kentoku Akio

Mine, Lumières et Science [Mission B Ft Aizen] Empty
Mar 13 Oct 2020 - 22:53
Carton plein pour le genin, son explication du trajet avait trouvé écho aux oreilles de son supérieur, et les bonnes notes s'accumulaient. D'ailleurs pour leur déplacement jusqu'à destination ils suivirent le trajet qu'avait dessiné le jeune homme. Le Nara avait expliqué que c'était peu ou prou son choix également. La confiance paraissait s'installer entre les deux protagonistes, permettant d'envisager la suite avec beaucoup de sérénité.

Tout au long du trajet, il ne cessa d'observer attentivement les mouvements et mimiques du chûnin, essayant comme d'appréhender l'aisance globale de l'homme l'accompagnant pour pouvoir l'assimiler et la reproduire par la suite. Son cerveau fourmillait également de réflexion et de détail que le jeune Akio classait de façon imagée afin de les stocker pour pouvoir s'en servir par la suite, tout en gardant sa concentration pour suivre à la trace Aizen-Sama. Forêt, fleuve, lac et bientôt les prémices du retour à la civilisation : des dégâts s'affirmant à mesure où le binôme s'approchait de la zone sinistrée. Bientôt ils se trouvèrent face aux personnes grâce auxquelles les deux kumojins avaient été dépêchés sur place. Si l'idée principale était une brève présentation de l'homme en blanc aux mineurs puis un repas entre shinobi, le responsable de la mine en décida autrement et souhaitait s'inviter à la table des deux ninjas.

Aizen s'adressa à son jeune compère en lui annonçant promptement qu'avoir tous les détails de la mission dès ce soir aurait permis au duo de préparer au mieux la réussite future de leur aventure. Au fond ça paraissait logique, bien que le trajet et la fatigue n'allaient pas aider à garder les idées claires. En l'interpellant, le Nara demanda au Genin les résultats de ses diverses recherches, tout en montrant d'un subtil geste de la tête le carnet que ce dernier venait de ressortir de son sac à dos.

- Des choses diverses et variées. Dit Akio avant de boire une gorgée d'une eau à température ambiante. En réalité l'étude des minéraux étrangers est une procédure pour le moins complexe. Nous n'avons pas encore connaissance de manœuvre assurant une protection totale à l'entité qui procède aux tests. Plusieurs dangers pourraient nous guetter : Emanation toxique, matière corrosive ou bien perturbation de nos sens. Certains matériaux sont encore plus dangereux en diffusant dans leur environnement proche un rayonnement imperceptible qui, il parait, dérangerait jusqu'aux fondations même de la matière.

Cette dernière remarque venait de recherches poussées d'un clan qui avait découvert des propriétés excessivement dangereuse d'un minerai ayant provoqué des maladies mortelles aux personnes qui étaient entrées en son contact. Ils avaient dû sacrifier des membres de leur famille pour faire disparaitre ces objets toxiques et empêcher toute personne de les retrouver. Le clan en question, famille de mineurs, avait beaucoup fait pour établir des méthodes de récolte des objets inconnus. Prenant soin de chercher l'une de ses pages de calepin, il s'arrêta sur l'une d'entre elle et l'arracha, la posant dans le sens de lecture pour son interlocuteur. Dessus plusieurs schémas et prises de note concernant l'approche à adopter.

- Evidemment éviter de le saisir sans protection reste une base. Nous avons également à notre grand bonheur la maitrise d'éléments naturels grâce à notre chakra, nous pourrons faire des tests de réactivité. Il faudra tester la solidité, la conductivité, la densité et plus difficile le potentiel impact sur la vie du minerai. Difficile mais pas impossible. Si les dires des mineurs sont vrais, il y a des animaux dans cette mine. Il faudra observer leurs réactions confronté au matériau ou non, ça nous indiquera le danger potentiel sur les êtres vivants.

Car le danger pouvait être réel, pour cela il était préférable que les mineurs ne les suivent qu'à distance. Bien que leur expertise serait très importante. Après tout ils passaient le plus clair de leur temps sous terre, c'était chez eux, c'était une habitude de manipuler la terre. Ils pouvaient être la clé. Une clé qui d'ailleurs entrait au moment de cette réflexion dans la taverne, sourire aux lèvres, en s'approchant des deux kumojins.

- Ah messieurs ! Désolé de l'attente, une bonne douche, on sait jamais le temps que ça va prendre ! Il vint s'asseoir à égal distance entre les deux membres de l'équipe du village caché des nuages. On va pouvoir aborder en détail la mission. Mais avant, j'ai faim ! Je vous invite !

D'un geste de la main il appela la personne en charge des commandes et demanda une soupe de volaille. Il prit le temps de boire quelques gorgées, s'échauffer la voix avant de commencer à servir aux deux shinobis ses explications.

- Au moment du tremblement j'étais sous terre, devant la galerie qui s'est ouverte. Rapidement plusieurs bruits en sont sorti...

- C'est qu'il y avait une autre entrée, ou sortie. Sinon comment expliquer qu'une espèce ait pu arriver des ces galeries. Coupa net le jeune Akio.

- Effectivement. J'ai tenté d'y accéder avec mon équipe, nous avons marcher je dirais... deux dizaines de mètre. C'est là que nous avons croisé un matériau étrange. On a vite compris que quelque chose n'allait pas avec cette matière. L'un de mes gars l'a porté l'espace de quelques secondes avant que nous ne sortions. Une petite heure plus tard il a commencé à tituber et s'est évanoui. C'est une vraie force de la nature ce type ! On a donc décider de vous appeler.

Cette dernière explication interpella fortement le jeune Kentoku, qui tourna son regard vers son supérieur, en attendant sa réaction. Il paraissait bien qu'il était question d'une matière possiblement dangereuse. Restait encore à savoir ce qui était impacté sur la victime et comment cette dernière était impactée. Akio écrivit rapidement les premières observations sur son carnet et nota quelques questions rhétoriques présentes pour orienter les réflexions futures du jeune genin. Et alors, avant même la réaction du Chûnin, il donna les premières instructions :

- Personne ne doit entrer dans cette galerie sans nous. Nous devons comprendre ce qui peut impacter son environnement avant de pouvoir décider si oui ou non l'exploitation de cette matière est possible. C'est la priorité. Ensuite nous pourrons aborder la seconde étape : le système de lumière. Votre avis Aizen-Sama ?

Il convenait, maintenant que les premières pierres étaient posées, de laisser le dernier mot au responsable de cette mission. C'était à lui de décider comment allait se passer la suite.


Dernière édition par Kentoku Akio le Mar 24 Nov 2020 - 19:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Mine, Lumières et Science [Mission B Ft Aizen] Empty
Dim 18 Oct 2020 - 20:41

Le jeune Genin ne faisait pas semblant. Il n’avait pas chômé à la vue de tout ce qu’il expliquait au Nara. Il s’était plus que bien préparé. A tel point que Aizen commençait à se demander s’il aurait pu espérer meilleur subalterne pour ce genre de mission. Toute cette préparation en amont ne serait qu’au service d’une réussite totale et sans accroc. Mais bien sûr le minage était un métier à part entière. Alors quelles que soient les recherches, que ce soit Akio ou Aizen, aucun ne saurait penser à tout tel le sujet était vaste et complexe. Au-delà de cela c’était encore un sujet emplit de secrets que personne ne maitrisé entièrement en ce monde tant il y avait encore de nombreux mystères sous les pieds des humains.
« Tu as très bien travaillé. » Commença Aizen pour féliciter son acolyte. « Comme tu le relèves si bien les minéraux et le minage dans sa globalité composent un vaste sujet que l’Homme est encore loin de maîtriser. Si ces mineurs, qui sont des professionnels de la terre et de la roche, font appel à nous cela signifie à quel point la situation est sérieuse. Donc, dans tous les cas, la prudence sera le maître mot. Je ne veux pas rentrer avec un blessé au village pour une mission d’excavation. Il va sans dire que la sécurité des mineurs est également primordiale. »
Aizen pouvait semblait sec dans sa manière d’aborder le sujet mais il parlait mélodieusement avec son sourire en coin afin de rester chaleureux pour son interlocuteur. C’était là des rappels de base mais qu’il était obligé de faire en tant que responsable de la mission tout problème lui retomberait dessus et pour ce genre de mission faire preuve de discernement suffisait souvent à éviter le moindre ennui. Le Nara posa les yeux sur les notes que lui tendait son camarade. Il leva les yeux vers lui afin de l’écouter attentivement.
« Pour ce qui est de l’approche des minéraux mystérieux. Il est clair qu’il faudra prendre de grandes précautions et y aller par étape sans se précipiter. Nous verrons pour faire des hypothèses sur comment procéder une fois que nous serons sur place. Je me suis permis d’emprunter du matériel que ce soit en boutique spécialisée ou au Complexe scientifique. Le tout assurant notre protection tout en nous permettant de réaliser la mission. Si nous procédons ainsi les mineurs et nous ne courons aucun risque, je n’ai pas de doute sur la réussite de cette partie même si elle doit prendre du temps. »
Alors qu’Aizen était loin d’avoir fini il fut interrompu par l’arrivée de l’attendu Nagayama. Il leur expliqua la raison pour laquelle ils avaient fait appelle à Kumo et ses craintes concernant ce mystérieux minerai. Encore une fois les interventions de Akio étaient pertinentes prouvant qu’au-delà de savoir se préparer il avait l’esprit vif et pouvait prendre de bonnes décisions en cas d’urgence. Cependant Aizen trouva que le jeune homme allait bien trop vite en besogne et qu’il oubliait un aspect primordial de la mission.
« Pour moi nous devons avoir une unique priorité avant de se préoccuper du mystérieux minéral. Nous devons tout d’abord étudier la faune environnante de cette grotte et surtout leur réaction à la lumière. N’oublions pas que l’implémentation d’un système de lumière est un prérequis à la mission. Mais si nous nous permettons de ne pas tester leur réaction en amont ce pourrait être catastrophique pour la suite de la mission. Il ne faut rien laisser au hasard. Je préfère me concentrer sur une chose à la fois pour qu’une fois qu’on s’attaque au minéral on n’ait pas à scruter notre environnement dans la crainte d’une soudaine attaque. Une fois cette menace écartée, si toutefois elle existe, nous pourrons scrupuleusement nous concentrer sur l’excavation. D’ailleurs cher Nagayama, pouvez vous nous en dire plus sur ces créatures ? »

L’homme se gratta le menton en faisant mine de fouiller dans ses souvenirs.

« Hum pas grande chose, sans doute de simples chauves-souris. A part quelques battements d’ailes nous n’avons rien pu observer d’anormal mais comme stipulé aucun système lumineux n’est encore en place là-bas. »

« Ce ne sont peut-être que de simples chauve-souris inoffensives mais nous allons nous montrer prudents et nous préparer au pire. Nous discuterons plus tard concernant un système d’éclairage permanent mais pour ce qui est de notre approche et de tester leur réactivité à la lumière nous utiliserons de simples torches à huile, vous pouvez nous fournir cela Nagayama-san ? »

« Sans problème. » Rétorqua le mineur entre deux goulées de soupe.
La discussion continua tout le long du repas alternant entre sujet sérieux concernant la mission et plus léger sur d’autres choses qui n’avaient rien à voir. Une fois séparés Aizen se retrouva seul avec Akio et avant d’aller se coucher pour une courte nuit il avait encore une simple question à lui poser.
« Dis-moi, tu as dit être capable d’ouvrir les portes célestes ce qui fait de toi un expert en Taijutsu mais utilises-tu du Ninjutsu ? Et si oui tu maitrise quelle affinité ? »
C’était une question importante pour Aizen car son Doton serait utile pour manipuler les roches mais du Katon ou Raiton serait tout aussi bienvenu pour cette mission notamment pour ce qui est de tester la réactivité des espèces animales de la grotte à une source lumineuse.

Le lendemain matin c’est dans une toute autre tenue que Aizen se présenta. Loin de sa finesse habituelle il s’était vêtu de façon adaptée à la mission et avait rempli son sac de tout ce dont il aurait besoin pour ce genre d’excursion. Une fois avoir retrouvé Akio et après de brèves salutations ils partirent en direction du quartier général des mineurs afin de retrouver l’équipe avec qui ils allaient collaborer. Alors qu’ils étaient rassemblés là tous prêts à la dure journée qui les attendaient Aizen allait briser les envies de quelques-uns.
« Bonjour messieurs, même si j’en ai vu quelques-uns hier je me permets de me présenter de nouveau. Je suis le Chûnin Nara Aizen, responsable de cette mission. Voici mon subordonné, le Genin Kentoku Akio. Pour commencer la hiérarchie sera la suivante : les shinobis ont le dernier mot. Nous prendrons bien sûr en compte les recommandations de votre chef car c’est son métier mais nous aurons toujours la décision finale. Nous sommes responsables de votre sécurité donc une fois passé cette grotte ce sera le domaine Kumojin jusqu’à la sécurisation complète de la zone comme stipulé dans la missive. »
Aizen n’avait pas envie de se justifier quant à la raison de ce rappel qui était pour lui évident. En cas d’urgence toute décision remise en cause pouvait signifier la mort alors il fallait que ce soit dans la tête de tout le monde dès le départ.
« Cela étant dit nous prendrons avec nous seulement quatre autres mineurs en plus de Nagayama pour commencer. »
Comme il s’y attendait des grimaces ainsi que des bavardages de mécontentements s’élevèrent. Aizen haussa le ton volontairement tout en restant courtois mais ferme.
« La situation est particulière. Nous n’avons pas besoin de tout l’effectif du groupe qui est surtout nécessaire à une extraction de masse. Nous allons d’abord étudier la zone et surtout les espèces qui vivent là-dedans. En suite nous devrons étudier la stabilité du mystérieux minerais. SI nous sommes trop nombreux pour ces deux tâches nous allons nous mettre des bâtons dans les roues les uns les autres. Vous pourrez tous vous rendre utile une fois que la zone aura été sécurisée. »
Aizen laissa Nagamasa choisir ses hommes et s’adressa à Akio.
« Si tu veux rajouter quelque chose n’hésites pas. Après on se mettra en route en suivant les mineurs vers cette fameuse grotte. »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Kentoku Akio
Kentoku Akio

Mine, Lumières et Science [Mission B Ft Aizen] Empty
Mar 24 Nov 2020 - 21:25
Un bon avertissement, voilà comme Akio prenait les remontrances de son supérieur. Pas forcément méchantes ni gênantes, ces dernières servaient surtout à recentrer la mission, et calmer les ardeurs de féru de science du jeune Genin. Si le minerai conservait toute son attention, la mission consistait à sécuriser la nouvelle mine. Le Kentoku acquiesça tranquillement, baissa la tête et se contenta ensuite d'écouter simplement les paroles des interlocuteurs à sa table.

La discussion s'articula rapidement autour de la lumière. Des lampes à huile. L'intensité ne serait pas phénoménale mais suffisante pour tester la réaction des créatures. Est-ce que ces possibles animaux avaient pu évoluer malgré l'absence de lumière ? Si c'était le cas, et compte tenu que la mine était fermée avant le tremblement de terre, il devait s'agir de créature ayant connu une évolution depuis des milliers d'années. Ou alors, cette fameuse mine avait été rebouchée... Il nota cette interrogation sur son carnet, il n'en manquerait pas d'avertir son supérieur sur sa réflexion.

Le repas se déroula tranquillement. Agréable sans être extraordinaire, la nourriture faisait du bien, autant physiquement que mentalement. Assez bizarrement l'utilisateur des portes célestes ne cessait de se questionner, peut-être pas à bon escient d'ailleurs. C'était assez étrange car cela ne lui ressemblait pas, du moins pas ce genre d'interrogation dû à un stress inutile. Heureusement, après le repas, le Nara extirpa le jeune homme de ses pensées pour lui demander un peu plus profondément ses capacités, de ninjutsu principalement.

- Oui je l'utilise, mon affinité est liée au Doton. Malheureusement elle ne nous sera pas forcément utile pour la lumière à installer. On devra user de matériel extérieur.

Après cette information, les deux shinobis se saluèrent et partirent se coucher pour une nuit courte mais des plus importante. Elle allait devoir être réparatrice, et pouvoir gommer toutes les questions superflues qui assiégeaient Akio.

------

La matinée fut active, les habits choisis de façon efficiente. La nuit avait porté conseil et le Kentoku se sentait apaisé par rapport à la veille. Conséquence des remontrances d'Aizen-sama ? Sans doute. C'était la première fois qu'on le calmait de la sorte, même si c'était de bon ton. Les
deux ninjas se rejoignirent afin de parler à l'ensemble des mineurs, réunis devant leur bâtiment. C'est là que le Nara, chef de la mission, se lança dans un briefing général qui sembla gêner certaines personnes. Mais qu'importe. Le dernier mot du Chûnin s'adressa à Akio, lui demandant si il avait des choses à dire. Mais rien ne lui vint sur le moment. Il déclina la proposition et se prépara à partir vers la grotte avec les "heureux" élus.

- Bien, suivez-nous on vous emmène chez nous ! Ahahah !

Les deux shinobis remercièrent d'un geste les mineurs dont ils emboitèrent le pas, un peu en retrait. Tandis que les hommes de la terre parlaient doucement entre eux, le Kentoku interpella son supérieur à propos de son questionnement lancinant sur l'intérieur de la grotte.

- Aizen-Sama, je m'interroge. La grotte met en lumière plusieurs hypothèses : Soit elle a une autre entrée. Soit les créatures à l'intérieur nous seront inconnues car issues d'une évolution longue dans un environnement hostile, sans lumière...

Il marqua un petit instant car la dernière hypothèse était un peu plus gênante, notamment car elle découlerait d'une mensonge plus ou moins important.

- Ou bien la grotte a été rebouchée volontairement, piégeant l'espèce animale à l'intérieur... Ce qui serait plutôt gênant car ça changerait forcément la perception de notre mission.

L'entrée des mines se dessinait déjà devant le groupe. Le groupe de mineur ne cessait de se retourner pour observer les deux envoyés du village de Kumo. Que cherchaient-ils se demandait le jeune homme aux cheveux blancs. Akio savait qu'il ne devait pas stigmatiser le comportement des hommes devant lui, qu'ils devaient se sentir surveillés.

- Voilà l'entrée de la mine principale. La nouvelle mine est plus en profondeur.

- Parfait, nous vous suivons jusqu'à la nouvelle mine. Les autres peuvent suivre et porter le matériel jusque devant l'embouchure, nous allons prendre un peu d'avance pour éviter les attroupements inutiles et potentiellement gênant à l'intérieur des couloirs.

- C'est ça ouais...

Ce genre de réaction insupportait fortement le genin. Un rapport à l'autorité était primordial dans une mission. Il se retourna subitement pour faire face à l'homme ayant parlé un peu trop fort. Il faisait peut-être trois fois son gabarit mais peu importe.

- Des questions ?

Fort d'un aplomb incroyable, il fit rentrer dans le rang la personne lui faisant face. Arrêtant de le regarder dans un sourire, il se tourna alors pour venir vers l'entrée, accompagné des deux personnes pouvant entrer en même temps que lui. Il allait falloir allumer les torches au bout du chemin déjà éclairé. Le chef des mineurs les emmena plusieurs dizaines de mètres en profondeur avant d'arriver vers un véritable puit d'obscurité.

- C'est là, je vous laisse y aller ?

- Oui, allez chercher vos collaborateurs s'il vous plait, et attendez nous ici, nous allons partir faire nos premières observations, notamment la sécurité de l'infrastructure de la grotte. Pour se prémunir des effondrements.

Akio sortit de son sac les torches à huile que lui avait fourni le responsable de la mine. Se tournant vers le Nara, il s'aperçut qu'il avait pris toutes les décisions depuis le discours. Il fit une petite mimique négative de la tête en semblant vouloir s'excuser.

- Pardon Aizen-Sama, j'ai peut-être pris un peu trop mes aises depuis tout à l'heure. Je vous suis.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Mine, Lumières et Science [Mission B Ft Aizen] Empty
Dim 29 Nov 2020 - 23:49

« Ne t’inquiète pas, j’apprécie les initiatives et les prises de décision pour peu que ce soit pertinent. »
Aizen se voulait rassurant envers son coéquipier pour pas que ce dernier ait peur d’agir de son propre chef. Il avait beau être Genin c’était un shinobi et donc un professionnel au service de Kumo et surtout représentant le village à l’extérieur de ses murs. Il ne pouvait pas se contenter d’être passif et de laisser le Chûnin réfléchir à sa place. Ils étaient deux et il fallait mettre à contribution tous les membres de l’équipe à 100%. Aizen profita de l’absence de quelconque mineur pour répondre aux interrogations du Genin.
« Concernant tes interrogations je t’avoue que pour le moment je n’y ai pas réfléchi mais je comprends où tu veux en venir. Tu as des soupçons sur la sincérité des mineurs sur toute cette affaire mais fais attention à mieux les cacher car ils semblent déjà le remarquer. Dans tous les cas ça ne change pas notre mission, ça change peut-être sa dangerosité car un manque d’information peut être fatal mais je t’assure qu’ils auront toujours plus à perdre que nous car ça m’étonnerait que l’on succombe à de simples bêtes volantes ou des émanations de minerai contrairement à eux. Nous étudierons tout ça plus tard mais dans un premier temps il va falloir garantir la sécurité de tous ceux qui rentrent là-dedans y compris nous c’est pourquoi… »
Aizen effectua le signe du multiclonnage et dans un nuage de fumée ce n’est pas deux clones mais bien quatre clones qui apparurent.
« Si j’invoque autant de clones c’est pour pouvoir obtenir le plus d’informations possible en une seule visite. Nous allons attendre ici et quand ils auront bien avancé l’un d’eux se fera disparaître me permettant d’avoir en tête tout le chemin qu’il aura parcouru. De cette façon je pourrais assurer aux mineurs un trajet sécurisé. L’un de mes clones va également prendre une lampe à huile et l’allumer quand il sera bien au fond afin de tester la réaction des créatures volantes. »
Les clones se mirent à entrer un par un dans l’ouverture qui avait été créé par la secousse sismique. Au bout de longues minutes Aizen réagit, un clone s’était fait disparaître. Pendant ce temps les mineurs sélectionnés avaient eu le temps de rejoindre le duo de shinobi. Ils étaient impatients.
« J’ai les premières informations, les cavités sont plutôt étroites pour le moment sur le trajet que mon clone a fait. On va devoir progresser en colonne pour commencer. La roche semble être effritée par endroit à cause d’une humidité conséquente. Vu les bruits je dirais qu’un court d’eau souterrain a dû se déverser dans les parages après le tremblement de terre. Les parois sont donc fragiles, le silence sera de rigueur pendant notre progression. »
Aizen chuchotait déjà voulant mettre tout le monde dans l’ambiance. Ils devaient être prudents.
« Pour le moment mon clone n’a entendu aucun bruit de quoi que ce soit au plafond nous pouvons donc allumer nos torches sans craindre quoi que ce soit. Mes clones progressent dans le noir et sont donc lents. Nous allons y aller doucement également sans nous précipiter. Et messieurs je connais votre impatiente quant aux nouveaux minerais qui seraient possible de trouver là-bas mais merci de vous contenir. Je vous rappel que notre priorité est de vérifier la réaction des créatures quant à notre présence. Veuillez néanmoins garder l’œil ouvert et noter dans votre esprit pour plus tard si vous apercevez ce fameux minerai. Sans jamais le toucher, évidemment. Nous nous en occuperons une fois la menace volante écartée ou confirmée. »
Aizen s’adressa directement à Akio pour que seul lui l’entende.
« Observe bien le plafond, les créatures ne m’inquiètent pas pour le moment car sur cette première partie du trajet il n’y en a pas. Cependant la fragilité de la structure m’inquiète par endroit. »
Il reprit la parole en s’adressant de nouveau à tout le monde mais toujours à voix basse.
« Allons-y, je prends la tête du cortège et Akio tu te mets en bout de chaîne pour assurer les arrières de tout le monde. Que tout le monde garde l’œil bien ouvert on y va. »
La progression sa passait bien mais les shinobis étaient concentrés sur l’avant et le haut, complétement focalisés sur la paroi fragile. Alors ils étaient loin d’imaginer que le danger pouvait venir de l’intérieur, de leur propre groupe. Pourtant les consignes avaient été clairs mais tous les mineurs ne semblaient pas être sur la même longueur d’onde.

L’un d’eux, se trouvant au milieu de la colonne, ne supportait pas que des jeunots lui donne des ordres. Surtout après une carrière entière dans les mines lui mieux que quiconque connaissait les secrets de ce genre d’endroit alors s’il voulait faire quelque chose il le faisait sans rien de mander à personne. C’est ainsi qu’il accrocha une roche dont il connaissait bien le visage en passant et pu la décrocher da la paroi à main nues avec facilité déconcertante, bien trop d’ailleurs. Comme si elle avait été plantée dans de la terre meuble.

Mais suite à cela une fissure s’ouvra dans le mur et elle s’étendit vers le haut jusqu’à atteindre le plafond. Un terrible craquement retentit dans la cavité et tout le monde fut alerté par le bruit.

Aizen jura intérieurement en se retournant. Il avait lâché sa lampe à huile qui vint se briser sur le sol afin d’effectua des mudras le plus vite possible. Après avoir effectué ses mudras Aizen posa ses mains de part et d’autre de la paroi afin d’en toucher les deux côtés. Il fit appel à la roche environnante grâce à son chakra pour créer un mur de façon horizontale au-dessus de leur tête dans l’espoir de bloquer un possible effondrement. Mais il doutait que son mur soit assez grand pour abriter tout le monde surtout la fin du groupe alors il espérait que Akio ait de quoi s’en sortir de son côté.

Plus loin, au même moment, il sentit ses trois clones restant disparaitre, ça tournait mal là-bas aussi et il devait prévenir tout le monde. Rompant le silence Aizen cria.
« Tout le monde dehors ! Allez, on sort !! »
Il fallait rebrousser chemin et il espérait que la voix était libre, et si tel n’était pas le cas Akio devait se charger de la libérer coûte que coûte pour leur éviter de tous mourir enterrés vivants.


Techniques utilisées:
 


Dernière édition par Nara Aizen le Mar 1 Déc 2020 - 22:36, édité 2 fois (Raison : Correction techniqueq)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Kentoku Akio
Kentoku Akio

Mine, Lumières et Science [Mission B Ft Aizen] Empty
Mar 1 Déc 2020 - 0:44
Rassuré par les propos du Chûnin, Akio se décida à écouter calmement ses paroles pleines de calme. Pour le moment rien d'inquiétant, ils étaient shinobis, tout était sous contrôle. Il fallait juste ménager les égos. Un conseil plus qu'important. Et qui n'allait pas tomber dans les oreilles d'un sourd. Après tout il s'agissait de la première fois où le Kentoku se retrouvait en mesure de donner des ordres à des tierces personnes.

La suite fut un petit résumé de la différence de niveau entre un genin et le grade supérieur. Réussir à invoquer quatre clones tangibles était un vrai tour de force, Akio n'arrivait même pas à en faire apparaitre des immobiles. C'était une technique qu'il gardait en tête tant son utilité pouvait s'avérer redoutable. Les clones étaient présents dans un but informatif et sécuritaire, une idée brillante ni plus ni moins. Ainsi aucun danger, c'est eux qui allaient prendre les risques, et rapporter à leurs disparitions les données recueillies.

Pendant la douce avancée, Akio fut chargé de garder l'arrière du groupe en scrutant le plafond, menaçant. En réalité, dès le départ l'air avait comme changé. C'était bien plus étouffant qu'à l'entrée, symbolique d'une forte humidité. D'ailleurs le sol était bien plus spongieux également, et les roches au mur suintaient. Bien trop inquiétant, d'autant plus qu'aucun renforcement n'était en place. Il fallait le faire immédiatement ou bien... Un bruit se fit entendre, de plus en plus fort. La colonne s'était arrêtée. Le Nara en tête commença a ériger un mur pour solidifier le plafond. Ca tournait mal. Les mineurs commençaient à perdre leurs moyens, ce qui s'aggrava lorsque les paroles du chef de mission résonnèrent dans la galerie. Tout s'effondrait. Il fallait agir vite. Se retournant, Akio tendit les bras vers les côtés pour empêcher les civils de passer devant lui.

- Restez derrière moi !

Le chakra commença a émaner, ce qui fit s'écarter toute la terre volatile autour de lui. Au dessus de lui et en face, la roche s'effondrait. Il fallait se frayer un passage à l'aide de ses poings. La puissance déversée par les portes célestes allait sans nul doute suffire à exploser les gravas qui commençaient à s'accumuler devant eux.

- C'est parti.

Akio se mit à tournoyer dans un salto avant, jambe tendue, et détruisit le milieu de l'éboulement autant avec la frappe que l'onde de choc se faufilant entre une roche pas encore stabilisée. Une fois terminé, et malgré quelques rochers venant lui faire des caresses un peu trop violentes, il parvint à déclencher une technique similaire au Nara pour abriter les derniers mineurs et créer une échappée vers la sortie, qui restait encore hors d'atteinte derrière une paroi de terre.

Reprenant son souffle, Akio se tourna vers les trois ouvriers l'accompagnant.

- Ca ne va pas tenir longtemps, déblayez nous le passage messieurs !

D'instinct, chacun répondit d'un "oui" ferme et déterminé. C'est alors que la formidable machinerie humaine se mit en marche, et bientôt, le groupe pu apercevoir l'entrée de la cavité. Akio se releva et continua de façon désorganisée à retirer encore et encore des rochers du passage.

- C'est ouvert, venez vite !

Tous purent sortir de la grotte désormais bien endommagée. Les souffles étaient courts, la joie de se retrouver grande, du moins chez les mineurs. Pourquoi ? Car Akio était déjà dans un ressenti de rage envers l'imbécile ayant provoqué tout ce remue ménage. La mission semblait désormais fortement compromise, tout autant que la confiance envers le vieil aigri ayant menacé la vie d'un certain nombre de ses collègues. Le Kentoku se releva, lui qui était accroupi depuis plusieurs secondes, approcha de l'homme fautif, puis en le saisissant par le col, rapprocha sa tête de celui qui allait recevoir son courroux.

- Tu es fier de toi ? Dégage de cette grotte. Vite.

L'homme semblait vouloir rétorquer quelque chose, mais ses camarades paraissaient valider les propos du genin. Un inconscient, voilà ce qu'on pouvait lire dans les yeux de tous. Comprenant la délicatesse de sa position dans le groupe, le mineur jeta son casque et commença à remonter la grotte en ruminant sa haine envers les membre de Kumo. Il venait de risquer la vie de tous et persistait dans ses torts...

- Nous voilà bien avancé, quelqu'un a-t-il vu quelque chose dans toute cette agitation ? Une créature, un minerai ? Ou bien toute information bonne à prendre ? Je peux déjà avec certitude annoncer que cette potentielle mine est plus que dangereuse. L'apport en eau la rendra toujours plus instable, même en renforçant avec des étais, le risque c'est que le bois travaille et ne se morcèle sous l'humidité...

Là il ne pouvait pas mentir : la géologie n'était pas son domaine de prédilection. Akio se doutait simplement que la solution d'assécher le cours d'eau adjacent n'était pas une vraie solution compte tenu des forces en présence et de la difficulté d'une telle tâche. Il tourna sa tête vers la grotte, à peine ouverte par son coup précédent, et sembla dépité. Une première mission, un premier échec ? Inconcevable pour lui et pourtant. Pour la première fois, son intellect lui faisait défaut : la gestion d'un groupe, des ordres et d'une mission avait comme court-circuité ses neurones.

- Aizen-sama, l'éboulement a dû "stabiliser" la grotte. Un second éboulement me semble improbable étant donné que toute la roche friable est maintenant au sol. Je propose de continuer, même si la route sera sans doute plus longue. Nous avons des experts, du matériel adéquat, creusons et voyons ce qu'il y a au bout de ce tunnel. Vos clones ont-ils perçu quelque chose plus en amont ? L'espèce inconnue ou du minerai ?

Dans le même temps, Akio alluma une nouvelle lampe à huile. Ils avaient laissé un peu de matériel à l'entrée, heureusement pour eux. Sans quoi ils auraient dû avorter leur tentative et la remettre à plus tard. À moins que ce n'ait été la bonne solution, celle de rebrousser chemin, se reposer et réfléchir à un autre plan.

Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Mine, Lumières et Science [Mission B Ft Aizen] Empty
Sam 5 Déc 2020 - 17:47

Tous comptaient sur Akio pour les sortir de là. Aizen n’avait que son pouvoir clanique qui lui permettait de lancer des grandes attaques mais en l’état il ne pouvait pas les utiliser. Il lui aurait fallut une source lumineuse, il pensa à Yoroi no Hotaru… C’était malheureusement trop dangereux de l’invoquer ici. Déjà il ne savait pas quel serait son comportement quant au fait que Aizen ait prit des lucioles dans le domaine Idae mais de toute façon l’endroit était trop exigu pour tenter la chose et il n’en avait pas le temps.

Heureusement pour le groupe le jeune Genin prit ses responsabilités et dans des mouvements vifs il éclata tous les débris qui auraient pu les blesser pour finir par invoquer un mur un peu moins imposant que celui de son supérieur mais largement suffisant pour compléter. Très bien se dit Aizen. Si tout ça avait été un test il l’aurait réussi avec brio. Mais ça ne l’était pas, c’était bel et bien une erreur d’un de ces mineurs soi-disant expérimenté. Quand Akio compris à qui l’on devait ce désastre il perdit son sang-froid pour dégager le fautif. Aizen intervint tout de même car il avait une idée pour consolider la grotte.
« Attend. » Dit-il simplement et froidement au mineur qui partait sur l’ordre de Akio.
Une fois ce dernier retourné on pouvait clairement lire la culpabilité sur son visage à moins que ce ne fût de la peur.
« Prend le plus d’hommes que tu peux sur ceux qui sont restés à l’extérieur et allez tenter de dévier le court d’eau qui se trouve en amont. »
Aizen connaissait bien la région qu’il avait scrupuleusement étudié pour trouver l’empire Idae. Voyant que le mineur restait là incrédule il ajouta.
« Prenez tous le bois que vous pourrais trouver et les plus grosses roches possibles pour construire un barrage. N’échoue pas cette fois. La réussite de cette mission est majeure pour la prospérité de l’entreprise de ton chef… Et donc par conséquence ton poste en dépend. »

Cette fois l’effroi était clairement visible sur le visage du mineur qui fit demi-tour pour s’atteler à sa nouvelle mission.

Aizen se retourna pour s’adresser de nouveau à son coéquipier.
« Veille à garder ton sang-froid. L’objectif n’a pas changé. »
La situation n’était pas adaptée au sermon et Aizen avait autre chose à faire mais il devait tout de même éduquer ce qui serait plus tard la force principale de Kumo et peut-être un de ses exécutants direct s’il parvenait à ses ambitions un jour. Dévoiler ses émotions était une faiblesse quand c’était fait de façon involontaire.

Il se tourna cette fois vers Nagayama qui était encore essoufflé. Aizen semblait presser mais ils n’avaient pas de temps à perdre car chaque seconde pouvait se révéler précieuse. Avant même que Aizen n’ouvre la bouche c’est Nagayama qui lui coupa l’herbe sous le pied.
« Je ne pensais pas que la structure était si fragile… je… je suis désolé. »
Aizen balaya les excuses d’un geste de la main tout en reprenant son air amical.
« Ce qui est fait est fait, aucun blessé n’est à déplorer mais si nous ne voulons pas perdre cette grotte à tout jamais il va falloir agir vite. Certains de tes hommes vont agir de l’extérieur mais nous devons aussi faire ce qu’il faut à l’intérieur. Nous ne sommes pas assez finalement tu vas devoir aller chercher du renfort et mettre en place des poutres de bois afin de renforcer la structure pour que l’on soit plus en sécurité. »

« Très bien… » Rétorqua le vieil homme avant de reprendre du poil de la bête.
« Oui… Oui ! Nous avons l’habitude de faire ça, nous aurions dû commencer par là. Pardonnez notre erreurs nobles Kumojins nous allons réparer cela. »

Puis il partit en direction de la sortie pour chercher d’autres hommes après avoir ordonné à ceux déjà présents de commencer à déblayer la roche écroulée. Aizen se tourna enfin pour répondre aux interrogations du Genin.
« Je n’ai pas pu observer le minerai que l’on recherche pour le moment mais je t’avoue que mon attention était concentrée sur les parois. Par contre concernant les créatures… Elles s’en sont prises à mes clones dès qu’ils son rentré dans un endroit bien plus spacieux. Je ne sais pas si c’est la lumière qui les a rendus tellement furieuse ou juste ma présence. Dans tous les cas je sais où elles se terrent maintenant et on doit quand même installer un système lumineux dans la grotte mais j’ai une intuition… »
Aizen se tourna vers un mineur qui était en train de déblayer le passage.
« Toi. Comment éclairez-vous vos mines à l’accoutumée ? »

« Euuuuh, bah on installe des torches sur les murs tout le long de la grotte et on les allume en avançant et le soir on éteint le tout en sortant. »

« Comme je le pensais. » Dit Aizen pour lui-même.
Après quelques instants de réflexion Aizen se tourna vers Akio.
« D’après toi, pourrait-on trouver un meilleur moyen d’éclairer cette grotte et de façon plus sécuritaire ? »
Bien sûr Aizen avait une réponse déjà toute prête mais il préférait d’abord avoir l’avis de Akio pour voir ce que valait son esprit d’analyse dans ce genre de situation.

Le bronze. C’était la réponse que Aizen avait en tête. Ce minerai pouvait avoir des capacités réfléchissantes s’il était travaillé de la bonne manière. Grâce à cela ils pourraient réfléchir la lumière du soleil jusqu’au fond de la grotte par un jeu de miroir. Le résultat ne serait jamais aussi satisfaisant qu’avez des torches de feu mais ça avait un énorme avantage dans la situation actuelle. Il suffirait de tourner un des miroirs de bronze pour "éteindre la lumière" ou alors de mettre des sortes de rideaux que l’on pourrait déployer pour occulter le miroir quand on en avait envie. Ainsi si les bestioles devenaient agressives ils pourraient stopper la lumière en une fraction de seconde afin d’éviter un drame. Si toutefois c’était bien la lumière qui les avait mis dans un tel état…



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Kentoku Akio
Kentoku Akio

Mine, Lumières et Science [Mission B Ft Aizen] Empty
Dim 20 Déc 2020 - 18:28
Garder son sang-froid, dans une telle situation alors qu'une erreur ayant pu coûter très chère venait de mettre tout le groupe en difficulté ? Il y avait comme une minimisation des erreurs des mineurs, alors qu'ils étaient garants de notre sécurité sous la terre, ce qu'ils considéraient eux-mêmes comme leur maison. Mais Akio respectait l'autorité. Encore essoufflé il acquiesça simplement aux paroles du Nara en se replaçant à sa suite tandis qu'il donnait des directives de sécurisation au personnel qui venait d'être congédié. Encore une fois accorder sa confiance à des éléments déjà déficients pouvait sembler être mal placée. Mais le Genin n'avait pas son mot à dire, et de toute manière ils risquaient de manquer de bras pour tout faire.

Espérant fortement qu'ils réussissent à bloquer l'arrivée d'eau, Akio écouta calmement ce que son supérieur avait pu apprendre de ses clones, et ça ne promettait pas grand chose de bon pour la suite : ils s'étaient fait attaquer par les fameuses créatures. Comme si la présence des doubles du Nara les avait dérangé. Les clones avaient avec eux des lampes à huile allumées, c'était surement cette lumière chaude, agressive et soudaine qui les avait gêné, en plus de la dangerosité du feu pour des créatures vivant dans l'obscurité.

La suite interpella encore plus le jeune garçon : Ils allumaient des torches et les éteignaient en partant ? La structure recevait donc une chaleur continue durant l'exploitation de la mine, bloquant l'humidité, faisant sécher les galeries, avant de refroidir brutalement lorsque tous sortaient ? Cela devait fortement fragiliser la structure, il fallait arrêter ce procédé de suite. C'est d'ailleurs dans ce sens que le Chûnin demanda à son subalterne une solution pour propager rapidement la lumière dans les tunnels, et pour la stopper aussi vite. Si question il y avait, c'est que le Chef de mission devait déjà avoir sa propre idée. Pour autant Akio ne répondit que par un sourire avant de se retourner et de commencer à réfléchir :

Impossible d'utiliser du feu, la dangerosité et la versatilité de la lumière produite étaient ridiculement déséquilibré pour un lieu clos, d'autant plus que si certains minerais s'avéraient être de vrais combustibles, ils pourraient se retrouver avec un malheur sur le dos. Des miroirs pouvaient faire l'affaire, mais il en faudrait beaucoup, c'était plutôt onéreux et très fragiles. Ils étaient avec des brutes, ce système serait toujours en danger face aux chutes de rochers en tout genre, aux mouvements non contrôlés également. Un utilisateur de Shôton aurait pu vite régler le soucis en créant un système de cristal solide pour dévier la lumière dans chaque recoin de la grotte. Une solution complémentaire pouvait être d'éclaircir artificiellement les galeries, avec des plaques blanches, en bois ou en métal, avec la peinture, de la chaux. Mais ça ne répondait pas au questionnement de l'arrivage de la lumière, au mieux de son efficacité...

"La réverbération. Chaque matériau dans notre monde reflète plus ou moins la lumière naturelle. À des taux variables. La neige en est le meilleur exemple, on brûle plus rapidement du soleil dans la neige que dans le sable. Sauf que pour diriger les faisceaux au mieux, il nous faut une surface pleine, j'entends par là que les rayons doivent se répercuter comme sur la surface d'un miroir, ne pas se perdre."

Il s'arrêta dans sa démonstration, pour attraper un kunai de sa sacoche. Akio s'avança dans la grotte avant de planter le kunai. il revint vers le groupe, attrapa une lampe et la pointa vers la direction où se trouvait l'arme shinobi. Celle-ci apparu timidement au milieu de l'obscurité, à peine un petit reflet, mais on le distinguait.

"Bien sûr il faut envisager ceci à plus grande échelle, avec une source lumineuse bien plus puissante, comme notre soleil. Mais l'idée est là. Du minerai propice, vous devez en avoir avec vous. Du cuivre, ou mieux encore un alliage travaillé de fer et de cuivre, du bronze. Bien poli, en gardant un bon degré d'incidence sur les rayons lumineux, vous pourriez avoir un vrai système de réverbération où un simple mouvement sur le premier maillon de la chaine à l'entrée permettrait ou non l'éclairage de vos grottes."

Restait maintenant à aborder le cas des créatures et la théorie qui avait émergé de l'esprit du genin aux cheveux blancs.

"Je pense que les créatures au fond de la grotte ont plus peur du feu en lui-même que de la lumière. De plus une lumière venant d'une flamme n'est pas stable, elle semblerait presque vivante. Elles doivent se sentir menacées. La lumière que j'ai évoqué serait fixe, claire et loin de paraitre une menace à leurs yeux. Lors de la mise en fonction nous devrions évacuer les galeries afin de leur laisser l'opportunité de s'enfuir au cas où, ou bien laisser volontairement une des galeries non éclairée, la sécuriser et les guider à l'intérieur afin de les avoir sous contrôle, c'est selon vos souhaits."

L'exposé paraissait clair, l'assemblée avait été captivée et déjà beaucoup chuchotait avec leurs collègues à droite, à gauche, des propositions du Kumojin. Akio pensait avoir fait le tour du champ des possibles, sans avoir omis un seul détail. Il n'avait pas abordé le minerai au cœur de la mission car Aizen lui avait bien fait comprendre que ça n'était pas leur priorité. Au dessus du groupe, des bruits sourds se faisaient entendre, l'équipe de sécurisation était à l'œuvre. Ils avaient donc trouvé l'origine de l'eau. Akio espérait qu'ils ne fermerait pas l'arrivée mais seulement qu'ils la sécuriseraient. En effet une source d'eau potable minérale pouvait être d'une grande aide dans une exploitation minière, notamment pour nettoyer les extractions ou bien pour s'alimenter si une catastrophe venait à bloquer l'entrée. Ce qui permettrait de tenir plus longtemps en attendant les secours.

Il se tourna alors spécifiquement vers le Nara, qui avait dû écouter avec la plus grande attention ses propos, afin de lui demander son approbation et quelle solution il préconisait pour la suite de la mission. Les directives ce n'était pas à lui, petit Genin de les prendre. Du moins pour le moment.

"Qu'en pensez-vous, Aizen-Sama ?"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Mine, Lumières et Science [Mission B Ft Aizen] Empty
Mar 22 Déc 2020 - 9:20

Aizen écoutait attentivement son coéquipier qui développé son analyse. Ça aurait été un mensonge de dire qu’il n’était pas surpris. L’analyse du Genin était très poussée et surtout son mode de pensée était très proche de celle du Nara. Rien qu’à travers ce léger monologue Aizen n’avait plus de doute quant à la grande intelligence que possédait le jeune homme aux cheveux blancs.

Les deux points principaux auxquels Aizen avait pensé, Akio venait des évoquer à voix haute. Effectivement le Nara avait eu une intuition quant à la réaction des créatures face à la lumière, ou plutôt : face au feu de la lampe. Effectivement le Chûnin pensait comme son camarade. Pour lui c’était plus la nature même du feu qui était en cause dans la réaction des créatures plutôt que la lumière qu’il émettait. Mais Aizen ne laissait jamais rien au hasard alors il faudrait vérifier ça de façon sécuritaire. Ainsi s’en suivit le choix d’une nouvelle solution pour éclairer la grotte. Là encore Akio avait frappé dans le mille avec sa proposition d’utilisation du bronze. Cette solution était parfaite, c’était en tous cas la plus adaptée à la situation. Elle permettait, comme l’avait justement fait remarquer le genin, de briser toute la chaîne de réverbération en bougeant un seul maillon de la chaîne. Astucieux, difficile de croire que les mineurs auraient pu penser à une telle solution seuls. Mais c’était à eux de travailler maintenant, les shinobis avaient maintenant mieux à faire.

D’un sourire satisfait et fier Aizen approcha de Akio quand ce dernier lui rendit la parole.
« Bien… Vraiment très bien. Je n’aurais pas cru que tu puisses trouver les réponses à toutes les problématiques d’un coup. Je n’ai rien à redire à ta proposition d’éclairage, c’est exactement ce que j’avais en tête. »
Il s’adressa en suite aux mineurs les plus proches.
« Vous. Vous avez entendu ? Il vous faut concevoir des plaques de bronzes fines et bien polies, leur effet miroitant doit être maximal. Elles seront accrochées tout le long de la grotte de sorte à ce qu’on puisse manipuler la direction des rayons qu’elles reflètent. »
Une fois le message passé, les quelques mineurs visés retournèrent à la surface pour faire passer l’information et commencer cette tâche qui prendrait surement du temps. Comme celle de la déviation de la source d’eau et celle de la sécurisation de la structure qui étaient toujours en cours et loin d’être finies. Tous les mineurs avaient maintenant du travail. Aizen se tourna de nouveau vers son coéquipier.
« Je suis d’accord avec toi quant à ton analyse sur la réaction des créatures. Mais comme nous ne pouvons pas être sûr il conviendra de faire attention une fois que l’on mettra en place le système des plaques de bronze. Cela dit… Il existe peut-être une autre solution plus radicale. »
Aizen toisa le garçon de toute sa hauteur. En était-il capable ? Jusqu’à maintenant il ne l’avait pas déçu mais il lui laisserait décider de la suite.
« Tu peux aller bien plus vite que tout autre homme grâce à ta maîtrise du taijutsu. Sans doute plus vite que ces créatures. Tu pourrais très bien prendre une lampe à huile avec toi et te faire poursuivre par ses dernières tel un appât. Ainsi nous pourrions les faire sortir de la grotte ou alors les bloquer dans une annexe de cette dernière qui ne nous intéresse pas. »
Aizen laissa planer un silence pour que Akio prenne le temps de réfléchir.
« Si tu ne t’en sens pas capable alors nous ferons avec elles au-dessus de nos têtes au risque pour les mineurs que nous nous soyons trompés et qu’un jour elles régissent à leur présence pour leur plus grand désarroi. »
Aizen était persuadé qu’ils n’avaient pas tort sur leur théorie avec le feu. Mais il était joueur et cette mission était également un test sans fin pour le Genin, il prouverait une fois encore ce qu’il avait dans le ventre ou alors il décevrait pour la première fois.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Kentoku Akio
Kentoku Akio

Mine, Lumières et Science [Mission B Ft Aizen] Empty
Mar 22 Déc 2020 - 12:10
Dans le mille, l'explication de texte avait réellement plu à son chef d'équipe. Ce dernier semblait comblé et surtout impressionné par la faculté du jeune shinobi à réfléchir à toutes les problématiques en même temps, à trouver une solution à chacune. Sauf que Akio y réfléchissait depuis la réception de la convocation de la mission. Un gros travail en amont avait été réalisé notamment sur les propriétés de la lumière vis à vis d'une faune habituée à vivre dans l'obscurité.

Tous les mineurs avaient désormais une tâche à accomplir sur le volet structurel de la mission. Ce qui les concernait en fin de compte. Ce n'était pas le rôle des deux kumojins. Ils étaient là pour les créatures et le minerai. Ce dernier serait sans doute le point le plus délicat de la mission. C'est d'ailleurs par les fameux battements d'ailes que le Nara souhaitait débuter. Et pour ce faire il s'adressa particulièrement à certaines compétences de son subalterne : sa vitesse.

"En effet je peux jouer l'appât. Mais concernant ce que nous voulons faire des créatures, je n'ai aucune certitude quant à la versatilité des bêtes. Les sortir à l'extérieur sans étude préalable ne me semble pas la meilleure des idées, d'autant que nous n'avons aucune information sur le chemin jusqu'à la sortie, peut-être y'a-t-il des mineurs qui ne seraient pas encore dehors. Non je vais les guider dans un embranchement où l'exploitation n'est plus d'actualité. J'en ai aperçu un en venant. Je les guiderai à l'intérieur et refermerai l'entrée avec mon doton."

C'est après cette explication, et sans attendre la réponse de son supérieur qu'Akio se saisit d'une lampe, l'alluma et fit quelques étirements. La seconde porte suffirait. À ce stade une forte concentration suffisait. Une légère vague de chakra traversa l'air proche du Genin qui se retourna vers son chef d'équipe.

"Bien j'y vais, écartez-vous pour vous prémunir de mon passage."

Une impulsion plus tard et Akio s'enfonça dans l'obscurité, qui reculait à mesure où la flamme de la lampe caressait les murs. Akio enjambait les débris, les rochers et tous ce qui pouvait s'avérer être des pièges pour les appuis, se reposant souvent sur ses réflexes pour éviter de tomber. Bientôt il approcha de l'embouchure de la grotte aux créatures. Sans hésiter il s'enfonça à l'intérieur. Là des roches semblait comme capter la luminosité en la renvoyant de façon anarchique. Au dessus de lui, le Kentoku aperçut des mouvements, des frémissements. Des murs venaient des petits cris presque inaudibles. Mais pas le temps de faire du tourisme que tout ce petit monde commença à écarter leurs membres. Tout paraissait semblable à des chauve-souris jusqu'ici.

Une créature sauta sur la lampe pour essayer de la détruire. Cette créature ressemblait bien à une chauve-souris, mais avait été victime de dures mutations dues à l'absence totale de lumière et d'espace pour se déplacer : L'emplacement des yeux était recouvert d'une fine pellicule blanchâtre, les ailes étaient très fines et on apercevait les vaisseaux sanguins au travers grâce à la lumière. Des griffes énormes pour leur taille servant sans doute à agripper les parois, et une bouche étrange, de forme triangulaire, paraissant taillée pour se faufiler entre les roches pour manger de petits insectes.

L'agressivité commença à se propager entre les bêtes. Les roches luminescentes allaient attendre, bien qu'un vif regard permit à Akio de repérer comme une substance sur cette dernière, quelque chose de vif et de réfléchissant, comme du sang, celui des bêtes surement. Des créatures tombant du plafond et s'écrasant sur les pierres.

Faisant demi-tour, le genin s'élança dans les galeries, vers son point de départ. Rapidement il arriva à l'embranchement d'où il s'était élancé. Il tourna alors à droite puis une trentaine de mètres plus loin, à gauche, vers une immense galeries dans laquelle on pouvait aisément distinguer des traces d'exploitations. Derrière lui tout l'essaim de créatures le suivait de façon plus que menaçante, dans des hurlements de douleurs qui faisaient froid dans le dos. C'est une fois au milieu, tandis que certaines avaient réussi à lui décrocher quelques coups de griffes qu'il explosa la lampe au sol. Le halo de flamme éphémère eut pour effet de disperser dans la salle les bêtes, suffisant pour que le genin puisse se diriger vers la sortie. Le Céleste vint frapper avec force un point du mur, ce qui eu comme effet de commencer à faire s'effondrer le plafond de la galerie. Un petit bon en arrière accompagné de mudra et bientôt un mur de taille humaine vint également renforcer la structure. Dans celui-ci Akio laissa une fine ouverture afin de pouvoir toujours observer l'intérieur.

Quelques minutes plus tard, dénué de ses capacités de Céleste, Akio se rendit près du point de départ où il avait laissé son supérieur. Sans le voir encore, il commença à débriefer et à préparer la suite :

"Je les ai placé dans une galerie désaffectée. J'ai fermé l'entrée en laissant une ouverture d'où elles ne pourraient pas sortir, afin de les observer. Ca pourrait intéresser certaines personnes. Ne vous inquiétez pas pour les griffures, ça ne me parait pas grave, mais dans le doute..."

Akio se saisit alors d'une des torches, l'alluma et rendit la flamme accessible. Serrant les dents il décida de se cautériser les plaies, pour éviter que ces dernières ne s'infectent. La douleur était palpable mais nécessaire. Un simple bandage ne suffirait pas au niveau hygiénique. Tandis que les dernières gouttes de sang s'écoulaient il aborda la suite de la mission.

"Désormais le minerai. Il va falloir être très prudent. Notamment pour tester sa réactivité et sa potentielle létalité pour l'être humain. Je vous laisse mener, le temps que je m'applique quelques bandages et je vous suis."


Capacités utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Mine, Lumières et Science [Mission B Ft Aizen] Empty
Mer 23 Déc 2020 - 0:33

Aizen n’était plus surpris, il était maintenant habitué au comportement exemplaire de son Genin. Ce dernier répondit par l’affirmative sans hésiter une seule seconde. Il avait choisi, il serait l’appât. Il ne doutait aucunement en ses capacités, c’était une bonne chose. Il réfléchissait vite, et bien. Pour preuve : laisser sortir des créatures inconnues serait un danger pour la population. Si ça tenait qu’à Aizen il les tuerait toutes, mais la démarche semblait compliquée dans un tel endroit. Du katon aurait permit de faire le ménage tout en renforçant la structure mais aucun des deux ne l’avait. Akio voulait donc les enfermer dans une annexe inutile de la grotte. Aizen s’écarta, c’était son moment, c’était à lui seul d’agir.

Mais Aizen ne comptait pas rester inactif à rien faire. Il n’interviendrait pas dans les actions de Akio, il avait une totale confiance et il ne voulait même pas vérifier son travail. S’il échouait il s’en mordrait de toute façon les doigts alors il avait intérêt de réussir. Aizen pouvait alors en profiter pour travailler ses encore jeunes et fébriles pouvoirs de samourais. Il avait constaté à quel point les créatures volantes étaient véloces. Il était compliqué d’en attraper une pour un humain lambda et même pour un shinobi. Il allait essayer. Il comptait bien sur le Zen pour y parvenir.

Il ferma les yeux, de toute façon Akio était parti et l’avait laissé dans le noir complet pour pas que les créatures soient déviées de leur course. Aucun autre endroit n’aurait su se montrer si propice à la sérénité psychique dont avait besoin le Nara pour atteindre l’état convoité. Une fois son sens visuel court-circuité il concentra son flux chakratique afin de le rediriger vers son ouïe. Très vite, il pu percevoir les sons les plus profonds et inaudibles de la grotte. Chaque goutte d’eau, chaque morceau de paroi qui tombait aussi infime fut-il, chaque craquement de roche, il entendait tout d’une façon si claire. Mais il savait que ce ne serait pas suffisant. Percevoir ne permettait pas d’agir. Il lui fallait être plus rapide qu’à l’accoutumée. La main sur le manche de son arme il était prêt à dégainer. Dans une simulation mentale aussi vraie que nature il répéta l’action une centaine de fois, cela dura de longues minutes dans son esprit alors qu’à l’extérieur ne s’était écoulé que quelques secondes. Il était prêt.

C’est Akio qu’il entendit, qu’il sentit, arrivé en premier. Si rapide qu’il doutait pouvoir le toucher même s’il le voulait. L’ouverture des portes était un pouvoir incroyable. Mais ce qu’il l’intéressait réellement était ses poursuivants. Rapides également mais nombreux, il comptait bien en stopper une, grâce à sa lame. D’un boost de chakra dans son corps leurs mouvements perçus se ralentirent d’un seul coup. Comme s’ils étaient figés dans le temps, ce n’était que la perception du Nara qui avait changé. Il ouvra les yeux et il vu. Sa cible, lumineuse dans son esprit au milieu de l’obscurité. Il dégaina. Si rapidement qu’on aurait pu croire que l’arme n’avait jamais été dans son fourreau. Il planta son arme solidement dans le mur en face de lui. L’instant d’après tout s’était calmé, l’obscurité totale était de retour et le silence également. Aizen était de nouveau seul, plutôt presque seul. Il alluma sa torche et l’approcha de son arme. Au bout de cette dernière se trouvait une des créatures volantes. Bien vivante, elle se débattait une aile plantée par la lame de l’apprenti Samouraï. Il la plaça dans un bocal de verre qu’il avait prévu pour l’occasion. Elle n’appréciait guerre la proximité du feu mais se débattait en vain dans sa prison transparente. Aizen ne savait pas encore exactement ce qu’il ferait de cette capture mais elle lui serait sans doute utile. Et si elle ne l’était pas il avait pu au moins s’exercer à sa maitrise du Iaido et du Zen pendant que son coéquipier accomplissait sa tâche. Ce dernier avait d’ailleurs fini, il revint pour annoncer le résultat au Nara.
« Bien, j’en ai capturé une. » Dit Aizen en exhibant sa proie sans vanité aucune, cela n’avait rien d’exceptionnel après tout.

« Maintenant que nous avons écarté cette menace nous pouvons nous concentrer sur ce pourquoi nous sommes là : l’extraction de ce minerai. »
Aizen sortit de son sac un tas d’outils utiles à ce genre de manipulation.
« Je suis passé au complexe scientifique pour récupérer tout ça. Il y a de quoi manipuler et observer quelques premières réactions. Le plus important étant de réussir à vérifier que son extraction soit possible sans aucune répercussion nocive pour qui que ce soit. Une fois cela effectué ce sera aux scientifiques de Kumo d’analyser plus en profondeur la nature de ce minerai. »
Aizen regarda autour de lui tout en réfléchissant.
« Allons dans la cavité principale, là où les créatures logeaient. Je pense que c’est là-bas qu’on trouvera les meilleurs morceaux sur lesquels on pourra travailler correctement. »

Une fois arrivée Aizen posa ses affaires sur le sol et plaça plusieurs lampes à huile dans différents coins de la cavité afin de bien éclairer la zone. Un bon nombre de minerais étaient présents mais celui sur lequel ils devaient se concentrer leur sauta aux yeux une fois que la salle fut bien éclairée par les flammes. D’une couleur jaune, ce qui choquait le plus était sa pâleur. Un jaune pâle, comme si un brouillard le recouvrait empêchant de voir sa vraie couleur. Pourtant c’était bien sa couleur d’origine, une couleur qui ne semblait pas naturelle tellement qu’elle faisait tâche au milieu des autres roches.

« La roche pourrait générer des émanations gazeuses toxiques inodores. Si elles étaient fortes nous serions déjà morts mais ce n’est pas parce qu’on est encore en vie qu’elles ne le font pas. J’ai là diverses solutions, récupérées au complexe scientifique, qui permettent de tester des réactions chimiques basique. Une en particulière pourra nous indiquer si oui ou non on risque quelque chose juste en respirant l’air ambiant. »

Aizen suivit les indications du produit. Trois gouttes sur la surface à tester.Trois réactions étaient possibles :

• Évaporation immédiate du produit en une fumée colorée
• Changement de couleur de la surface en vert
• Forte odeur se dégageant du produit

Bien sûr chaque réaction possible apportait son lot de réponse sur la nature de la surface testée. Aizen observa la pierre et le liquide déposé dessus. Rien ne se passa, aucun des trois résultats n’était visible et le protocole fournis n’indiquait en rien ce que cela pouvait signifier. La tâche serait loin d’être facile et rien que d’être si proche ils couraient possiblement un danger encore inconnu.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Kentoku Akio
Kentoku Akio

Mine, Lumières et Science [Mission B Ft Aizen] Empty
Lun 28 Déc 2020 - 20:26
Un vrai Chunin, avec la prise de décision et l'intellect qui allait avec. Aizen était le portrait robot de ce que comprenait Akio dans le sens des responsabilités. Pendant sa course contre les créatures, le Nara avait réussi à en capturer une, ce qui pourrait être un objet d'étude intéressant pour les unités Kumojin concernées. Mais pour le moment, la concentration devait rapidement aller sur les minerais. La fatigue commençait à se faire sentir, dans cette obscurité et cette moiteur palpable. Le chef d'équipe avait eu le temps d'aller récupérer quelques fournitures qui seraient particulièrement utile au duo dans l'examen des roches en question. Ces mêmes roches qui étaient désormais dans la cavité libre d'accès depuis son abandon par les créatures.

C'est ainsi qu'Akio commença à suivre la marche de son supérieur, tandis que ci et là des bruits sourds retentissaient, témoignages des œuvres des mineurs au dessus de leurs têtes. Bientôt la sécurité du lieu allait être bien meilleure qu'à leur arrivée, de même que la luminosité dans ces galeries pleines de ténèbres.

C'est accompagné de la lumière vacillante des torches que les deux shinobis arrivèrent à l'endroit de la dernière étape de la mission : le minerai mystérieux. Là, Aizen déclara redouter des émanations gazeuses nocives. Le Kentoku acquiesça calmement, repensant simplement au malaise qu'avait subi l'un des mineurs lors de la découverte de la nouvelle grotte. Reculant un peu tandis que son binôme s'apprêtait à tester le minéral à l'aide d'une solution chimique, il ne pu garder pour lui un petit rire alors que la substance n'eut strictement aucune réaction.

"Nous voilà particulièrement bien avancé. Les émanations toxiques étaient une piste intéressante, Aizen-Sama, mais je pense plutôt que si la roche s'avère dangereuse, elle le sera au toucher. En effet, si une émanation avait eu lieu depuis que ces minerais sont là, les mineurs en aurait subi des effets plus tôt, l'air s'infiltrant partout, je ne doute pas un instant que les gaz auraient pu parvenir jusqu'aux autres galeries. Bien sûr je peux me tromper, et elle peut rejeter des gaz tout de même. Bien faisons un nouveau test."

Akio approcha doucement de la pierre jaunâtre, l'auscultant durant plusieurs minutes, testant sa résistance à l'impact à l'aide d'un kunai, avec une force modérée. L'intérieur semblait presque vivant. Ce n'était pas vraiment un métal, du moins Akio ne le voyait pas ainsi mais plutôt comme une roche transparente servant de réceptacle à un gaz particulier. Les pierres concernées étaient surement placées sur des émanations de gaz profondes et les bloquaient. Ce qui expliquerait pourquoi la solution de son supérieur n'avait eu aucun effet. Et pourquoi le mineur s'était effondré après avoir décidé d'emporter une des pierres avec lui : il avait libéré le gaz qui l'avait impacté.

"Ce ne sont pas des minerais, ce sont des conteneurs et ça semble être un gaz volatile piégé à l'intérieur. Je ne pense pas que ça puisse avoir un bon apport pour les citoyens de Kaminari. Après si nous y trouvons un aspect intéressant, militairement parlant... Il faut tester cette substance. Je vous emprunte deux éprouvettes Aizen-Sama."

L'une d'entre elles vint s'éclater au sol, Akio vint en prendre simplement le bouchon. Il approcha alors de la roche avec du matériel pouvant lui servir à perforer. Par acquis de conscience il s'isola du Nara en érigeant un mur de pierre entre eux. Il frappa alors la pierre étrange en un point précis. Du gaz commença à en réchapper. Avec l'éprouvette intact, il en captura, avant de refermer le trou dans la roche avec le bouchon orphelin, et de fermer l'éprouvette avec le même procédé. Il se saisit alors d'une des lampes, posa celle-ci en amont de sa position, contre un mur, recula jusque derrière le mur, à côté du Chûnin, puis lança l'éprouvette contre le mur, tout près de la lampe à la flamme libre. La réaction ne se fit pas attendre et une explosion relative eut lieu, qui fut résonner un bang assez puissant tout de même. Le gaz était donc explosif, et Akio fut heureux de l'avoir tester de la sorte.

"Bien, nous sommes fixés. Ce gaz ne doit pas finir dans d'autres mains que celles de Kumo. Il apparait extrêmement dangereux, et ce n'est là que sa réaction thermique, en faisant fi des réactions chimiques. Il n'est pas question ici d'un quelconque minerai à exploiter, mais d'une substance d'ordre militaire. Que faisons-nous Aizen-Sama ?"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Mine, Lumières et Science [Mission B Ft Aizen] Empty
Mar 29 Déc 2020 - 12:38

Akio sembla plutôt amusé par la situation, au moins il ne désespérait pas. Et il avait raison car ils commençaient à peine les tests alors il était normal d’avoir des échecs. Réfléchir calmement leur permettrait de trouver la solution adéquate au problème. Aizen ne doutait aucunement de leur réussite. Et c’est le Genin qui prit l’initiative cette fois. Simple passionné ou alors déterminé à démontrer qu’il avait travaillé dur en amont de la mission, il partageât son hypothèse avec le Chûnin.

Tout comme le Nara, son coéquipier était persuadé qu’aucune émanation de gaz avait eu lieu. Sinon ils en auraient déjà ressenti des effets. Mais cela ne voulait pas dire qu’il n’y avait pas de gaz. Plus que simplement émettre des hypothèses le Genin aux cheveux blancs devança Aizen en tentant une nouvelle expérience. Celle-ci ne semblait pas sortir d’un quelconque livre mais plutôt d’une création ingénieuse de sa personne.

Aizen, curieux, se déplaça pour observer les agissements de son coéquipier malgré le mur invoqué pour le protéger. Un gaz enfermé dans la roche, Aizen n’y avait pas pensé. Pourtant Akio était arrivé rapidement à cette observation. Il l’avait surpassé sur ce domaine. Son expérience visait à vérifier sa théorie mais surtout à définir les caractéristiques du gaz. Ce dernier enfermé dans l’éprouvette ne se fit pas attendre pour réagir au contact du feu lorsqu’il fut libéré. La détonation qui se fit entendre résonna dans toute la cavité et au-delà. Le Genin semblait bien sûr de lui pour réaliser un tel test à l’intérieur de la grotte se dit Aizen mais tout se passa pour le mieux. L’échantillon était petit au final, mais quand Aizen voyait la taille de certaines roches de la même nature il se dit que la quantité de gaz était surement grande. Il ne doutait pas qu’une simple flammèche bien placée pourrait faire exploser toute la grotte voire plus. Les habitants de Teitetsu vivaient avec un danger dormant sous leurs pieds.

Akio avait raison, il n’était pas question d’un quelconque minerai aux propriétés bénéfiques à exploiter mais d’une dangereuse arme à ne pas mettre entre les mains de n’importe qui.
« Que de bonnes observations, Akio. »
Commença Aizen pour prendre la parole.
« Que ce soit à cause des créatures ou de ce gaz volatile il n’est pas bon de pénétrer les lieux avec des torches. Les mineurs ont eu de la chance car peut-être que ce gaz se diffusera un jour dans la grotte sans être contenu dans une de ces roches. De plus nous ne pouvons pas écarter de possibles effets sur le corps humain. Il faut faire des expériences plus poussées pour en avoir le cœur net. Néanmoins nous n’avons ni les moyens ni les compétences pour une telle chose. »
Aizen fit une pause pour réfléchir car la prochaine étape serait la dernière mais aussi la plus délicate.
« Nous devons donc récupérer un échantillon pour le ramener aux experts de Kumo, eux pourront en dire plus après l’avoir soumis à des tests adaptés. J’ai avec moi une pâte argileuse qui permettra de boucher un trou pour pas que tout le gaz s’échappe de la roche que l’on va récupérer. Éteignons toutes les torches, il va falloir procéder à la chose dans le noir, ainsi que retenir sa respiration, au cas où. »
En effet, même s’il agissait avec précision une quantité non négligeable du gaz allait se déverser dans la grotte lorsqu’il retirerait une des roches. Au même moment Nagayama arriva, essouflé.
« Tout va bien messieurs ? On a entendu une sorte de "boom". »
Aizen répondit du tac au tac.
« Tout va bien, il s’avère qu’un gaz est enfermé dans ces roches inconnues. Si nous ne savons pas toutes ses propriétés nous pouvons dire qu’il est hautement explosif. La solution choisit pour éclairer la grotte est donc tout à fait approprié. En attendant, interdiction de toucher à ces roches ou de pénétrer les lieux avec du feu, faites passer le message s’il vous plaît. »
Le vieil homme prit bonne note des informations puis quitta les lieux. Une fois toutes torches éteintes Aizen se mit au travail. Il fit de nouveau appel à ses pouvoirs de samouraï, pas totalement maîtrisés ces derniers seraient largement suffisant. Il rentra dans le même état méditatif que précédemment. Grâce à cela il amplifia son ouï ce qui lui permit de percevoir ce qui était invisible jusqu’alors : le gaz. En effet son déplacement dans les parois rocailleuses était presque imperceptible mais il était bien là. Aizen prit alors un kunai et fit appel à un autre pouvoir hérité des samouraïs. Il imbiba son arme de chakra afin d’en augmenter le tranchant. Le but était de faire une incision précise de la roche afin d’éviter tout dégagement intempestif. Une fois la roche décollée de la paroi Aizen se dépêcha de colmater le trou de la roche avec de l’argile mou et fit de même avec celui du mur. Ainsi le gaz était bloqué dans la roche. Aizen écouta attentivement afin de vérifier qu’aucune fuite n’avait été créée puis il ralluma sa torche. Il pu constater à la couleur de la roche que très peu de gaz s’en était échappé, elle était donc exploitable par les scientifiques de Kumo.
« Voilà qui est fait. »
Dit Aizen à son camarade tout en mettant la roche à l’abris dans une boîte.

Une fois sortis de la grotte Aizen réalisa un nouveau briefing afin de bien repréciser les consignes de sécurité aux mineurs. Les travaux pour détourner le cours d’eau avaient bien avancés. La mise en place des plaques de bronze n’avait pas encore commencé car leur conception était longue mais les consignes étaient données. De nouveau isolé avec Akio, Aizen en profita pour le féliciter pour toute la durée de la mission.
« Je te félicite pour ton implication dans la mission et ton ingéniosité. Surtout que c’était la première fois pour toi que tu réalisais une mission de ce niveau. Tu as su t’adapter à un domaine dont tu ne connaissais que très peu de choses en amont. C’est là ce qu’on demande le plus souvent dans ce genre de missions : l’adaptabilité. Je saurais faire remonter ce comportement exemplaire à la hiérarchie. »
Suite à quoi le Nara entama l’écriture du rapport qui se voulait obligatoire.

Rapport de mission:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586

Mine, Lumières et Science [Mission B Ft Aizen]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kaminari no Kuni, Pays de la Foudre
Sauter vers: