Soutenez le forum !
1234
Partagez

Collaboration d'un Nara et d'une Metaru

Metaru Mairu
Metaru Mairu

Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  Empty
Mer 23 Sep 2020 - 0:21
Collaboration d'un Nara et d'une Metaru

feat. @Nara Aizen

Confortablement installée dans une de ces pièces de ces établissements destinés à la consommation et à l'amusement en toute tranquillité, tu jettes un œil sur la lettre qu’un certain Nara Aizen t’avait adressé il y avait de cela deux jours. Une missive qui te sollicitait un entretien pour une collaboration. Une coopération strictement personnelle d’après le Nara. Celle-ci n’avait donc rien avoir avec vos clans. La raison qui t’avait poussé à lui donner rendez-vous à cet endroit plutôt qu’au sein du Domaine des Metaru.

Tu avais choisi un établissement respectable. Des nombreux hommes politiques se retrouvaient en ce lieu pour parler affaire ou encore pour s’adonner à une festivité souvent très alcoolisée et avec des charmantes compagnies. En effet, dans son espace, il était possible aussi bien de discuter des sujets sérieux que de s’amuser. Les pièces étaient assez éloignées les unes des autres de sorte à préserver au maximum l’intimité des occupants. Il était donc difficile d’écouter les conversations d’à côté. Certaines étaient même équipées des portes dérobées pour permettre aux clients qui ne désiraient pas être vu de venir et de partir discrètement.

Une femme vêtue d’un magnifique kimono vient t’apporter une théière rempli d’un thé vert classique, deux tasses ainsi que qu’un assortiment de pâtisserie traditionnelle pour accompagner le breuvage. Alors que la première disparait de la pièce, une deuxième femme, aussi magnifiquement vêtue que la précédente, rentre dans la pièce à son tour pour déposer cette fois un pichet de leur meilleur saké ainsi que de deux coupelles.

Tout comme leur contenu, les divers récipients qui ornaient la table basse reflétaient la qualité du service offert et tu espérais que le Nara saura apprécier cette délicate attention que tu lui accordais. Tu ne souhaitais guère l’impressionner, comme tu n’attendais rien de particulier de lui mais tu tenais à lui faire comprendre que tu le respectais assez pour ne pas le trainer dans un endroit malfamé ou quelconque.

Tout en patientant, tu commences à te servir du thé que tu aimais bien chaud. Tu étais sur le point de déguster un akafukumochi lorsque le Nara pénètre dans la pièce. Tu avais informé la gérante de l’établissement de son arrivé et lui avait demandé de le conduire directement jusqu’à toi.

Délicatement, tu insères la pâtisserie dans ta bouche à l'aide de deux baguettes que tu reposes ensuite sur le bord de l'assiette garnie de pâtisseries sans que celles-ci ne touchent les petits gâteaux. Tu prends le temps de mâcher, d’avaler puis de boire un peu de thé avant d’accorder enfin toute ton attention à ton invité qui s’était installé entre temps.

« - Ravie de vous rencontrer, Aizen-san. J’espère que le lieu vous convient !? … Désirez-vous du thé ou bien du saké ? Ce sont les meilleurs de la maison. » …

_________________
Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  E9AA4D59F0CEBCA273945A0FE77E778170585673
~ La fin justifie les moyens ~
Team Kumo:
 


Dernière édition par Metaru Mairu le Mer 23 Sep 2020 - 9:06, édité 5 fois (Raison : Corrections)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9202-metaru-mairu-completed
Nara Aizen
Nara Aizen

Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  Empty
Dim 27 Sep 2020 - 19:51

Aizen n’était pas vraiment étonné quand il apprit le lieu choisit par la Metaru pour leur entrevue. Il avait bien précisé que cette dernière était à but strictement personnel et elle semblait avoir bien noté la chose en ne le recevant pas directement dans sa forge. Aizen ne put s’empêcher de se demander si cette femme était habituée de ce lieu qui d’après les rumeurs pouvait en certaines occasions se laisser aller à des soirées festives qui offraient plus que des plaisirs gustatifs.

Mais les rumeurs Aizen s’en fichait un peu. Tout ce qu’il voulait était rencontrer la Metaru sans doute la plus influente du village et parler en toute intimité. Ce lieu devait être l’endroit idéal. Il avait quand même gardé à l’esprit qu’il serait possible que la directrice de la forge refuse cette requête ou au mieux le mette sur une liste d’attente qui serait ensuite traité par des sous-fifres. Pour être à ce poste cette femme devait certainement être intelligente, il se demandait tout de même si elle n’avait pas elle aussi quelque chose derrière la tête.

Quant à lui, au-delà de cet équipement à faire forger il avait une autre ambition. Il avait dit ne pas représenter son clan, c’était le cas. Car pour lui son clan était dirigé d’une main mollassonne. Six personnes qui perdaient des heures à discuter pour au final ne prendre aucune décision. Rien que d’y penser le dégout montait à la bouche du Nara. Il était temps pour Aizen de prendre les choses en mains. Petit à petit il souhaitait affirmer sa présence dans le village en tissant de petits liens à droite à gauche qui une fois rassemblés formeraient une terrible toile indestructible dans laquelle ses proies viendront se piéger. Ce jour-là, il avait la chance de rencontrer une figure montante du clan Metaru, peut-être même leur future cheffe. C’était une alliée de taille qu’il devait mettre de son côté tant qu’elle était encore accessible.

En passant les portes de l’établissement Aizen fut directement accueillit par une serveuse et amené dans la pièce où la Metaru l’attendait déjà. Aizen pu contenir sa surprise sur son visage qui resta impassible un instant quand il aperçu l’accueil que lui avait préparé la Jônin. Il ne pouvait s’empêcher de se demander pourquoi elle lui portait tant d’égare. A moins que ce ne fût que sa manière d’être et qu’elle se comportait ainsi avec toute personne. Aizen appréciait, il appréciait tout ce qui était raffiné. Et en plus de l’établissement choisit, l’odeur du thé qui envahissait la pièce, la douce réalisation des mets posés sur la table, il avait affaire à un femme tout aussi raffinée que l’environnement qu’elle offrait. Ses premiers mots témoignèrent en ce sens.

Souriant, les yeux pétillants et le visage chaleureux, Aizen répondit avant de prendre place.

« Tout le plaisir est pour moi, chère Mairu-san. On ne pourrait rêver mieux, je vous remercie pour ce choix d’un lieu si délicat. »


Après s’être installé Aizen observa ce qui se trouvait sur la table d’un air volontairement curieux.

« Vous me gâtez, je n’en attendais pas autant. Je vois que vous avez commencé avec du thé, je vais vous accompagner en prenant une tasse également. »

Aizen commença à se servir tout en regardant la Metaru dans les yeux. Malgré le fait qu’il ne regardait pas sa tasse, aucune goutte ne tomba à côté. Une fois servie il porta la tasse à sa bouche et gouta le breuvage encore bien chaud en fermant les yeux afin d’en apprécier tous les arômes. Il abaissa sa tasse et croisa de nouveau le regard de la Jônin en face de lui.

« Vous ne mentiez pas, la qualité de ce thé est remarquable. J’imagine que vous devez être curieuse de la raison qui nous emmènes ici. C’est très simple… »

Aizen mit la main dans sa poche afin d’en sortir une feuille de papier proprement pliée. Il la posa sur la table et la glissa vers Mairu en lui laissant le loisir de la déplier.

« Ceci est le schéma ainsi que la description d’une commande que je souhaiterais que vous réalisiez en personne ; Bien entendu votre prix sera le mien. J’imagine que votre poste actuel vous prend énormément de temps. Cela dit, voyez-vous… J’aime les choses bien faites alors il est normal d’y mettre le prix. »

Aizen laissa le temps à la Metaru de prendre connaissance de ce qu’il lui donnait si elle en avait envie. Il en profita pour goûter une des ces jolies pâtisseries qui lui faisaient de l’œil tout en reprenant une gorgée de thé à la suite.

HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Mairu
Metaru Mairu

Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  Empty
Jeu 8 Oct 2020 - 15:09
Collaboration d'un Nara et d'une Metaru

feat. @Nara Aizen

Tu adresses un léger sourire au Nara qui semblait apprécié l’accueil que tu lui avais réservé.

« - Ravie que cela vous plaise. »

Tu avais bien deviné. Nara Aizen était un homme raffiné. Personnalité que tu avais flairée à travers la missive qu’il t’avait adressé et qui se confirmait aujourd’hui par ses attitudes et ses propos. De prime, c’était plutôt un bel homme. Il te faisait penser à Metaru Kenshin mais tu doutais cependant que le Nara fût aussi bienveillant que l’était ton feu cousin. Ce dernier était sans doute le plus sage des Metaru que tu avais connu. Il était difficile d’être aussi droit que l’avait été Kenshin dont tu n’avais cessé de dire que la bonhomie finirait par précipiter la mort. Aujourd’hui il n’était plus de ce monde mais il était impossible de savoir la circonstance de sa mort car il avait disparu durant une mission à Hayashi. Comme tu l’avais prédit, avait-il péri à cause de son affabilité excessive ? Tu ne le sauras sans doute jamais.

Tu accompagnes le Nara dans la dégustation des mets que tu avais commandé mais sans toucher au saké. Tu n’appréciais pas vraiment l’alcool ; même s’il t’arrivait d’en boire pour accompagner certains amateurs de la boisson. De prime, il en fallait peu pour te rendre soule et une fois ivre, tu avais tendance à te laisser trop aller. Sans compter qu’il te faudra plusieurs jours pour te remettre de l’excès.

Bien que tes habitudes eussent tendance à te faire passer pour une bourgeoise, à vrai dire, tu étais plutôt du genre à t’adapter avec aisance. Tu n’avais aucun mal à te mettre au niveau de ton hôte ou compagnon du moment. Tu étais à ta place aussi bien dans un restaurant de luxe que dans une taverne malfamée du quartier ; bien que tu préférasses éviter de fréquenter le dernier lieu pour une question d’hygiène mais aussi parce que tu préférais prendre tes repas en toute quiétude, comme présentement.

Rapidement, tu as la réponse à la question que tu te posais depuis la réception de la lettre du Nara. La question sur ce que cet homme te voulait. Mais, voyant les croquis d’un bracelet qu’il avait glissé vers toi, tu ne peux t’empêcher de lâcher un ricanement tant tu ne t’attendais pas à une telle requête.

Le Nara pourrait interpréter ton euphorie soudaine comme une moquerie à son égard mais, en réalité, tu te moquais de ta propre personne, de tes idées saugrenues. Tu avais imaginé tant de choses après la réception de sa missive. Tu pensais que le Nara te sollicitât pour quelque chose de peu commun mais, au final, ce n’était que pour une banale commande des bracelets. Des demandes de ce genre, tu en recevais souvent.

« - Désolée mais je ne m’attendais pas à ce que vous me sollicitiez une entrevue privée pour une simple commande des bracelets. Vous auriez pu me faire part de votre souhait directement dans votre lettre … Quand je pense que l’idée que vous souhaitiez peut-être me voir pour me demander ma main m’avait traversé l’esprit ! J’étais loin du compte. »

Retrouvant ton calme, tu prends le temps de déguster un peu de thé et une friandise avant de tendre les deux mains, paumes ouvertes vers le haut, vers le Nara.

« - Vos poignets s’il vous plaît ! » …

_________________
Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  E9AA4D59F0CEBCA273945A0FE77E778170585673
~ La fin justifie les moyens ~
Team Kumo:
 


Dernière édition par Metaru Mairu le Jeu 8 Oct 2020 - 15:13, édité 1 fois (Raison : Corrections)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9202-metaru-mairu-completed
Nara Aizen
Nara Aizen

Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  Empty
Sam 17 Oct 2020 - 18:41

Le Nara fut surpris de la réaction de la jeune femme. Cette surprise se marqua rapidement par le haussement d’un sourcil mais le visage d’Aizen repris vite son impassibilité ajustée de son sourire en coin.

Si Aizen avait pu imaginer un tas de réactions de la part de la jeune femme il n’aurait jamais pensé au rire. Se moquait-elle de lui ? Alors qu’il réfléchissait à la raison de ce ricanement, avec un tas d’hypothèses qui traversa son esprit en quelques secondes, la Metaru prit de nouveau la parole pour justifier sa réaction.

Elle semblait dans un premier temps quelque peu déçu. Au-delà de cela elle partit dans un délire plus que saugrenue en parlant d’une idée de mariage qu’aurait pu avoir le Nara. Était-elle seulement sérieuse lorsqu’elle disait ça ? Aizen restait concentré sans dévoiler physiquement une once de son incompréhension ponctuelle. L’homme vêtu de blanc avait pensé naïvement que Metaru Mairu était une femme plutôt stricte et précocement mature au vu du poste qu’elle occupée. Pourtant elle semblait bien plus complexe, loin d’être coincée comme souvent l’étaient les personnes de ce rang. Elle semblait avoir la plaisanterie facile. Bien qu’il fût difficile de se faire une idée sur une personne dont on avait entendu parler que par des tiers ça restait tout de même une surprise. Aizen marchait maintenant dans l’inconnu face à face avec cette jeune femme. Et comme l’exigé ce genre de situation il allait falloir être prudent. Mais Aizen ne comptait pas mettre de distance avec elle, bien au contraire il comptait bien attraper toute perche qui lui serait tendue. Cas cela ne tienne, si elle voulait plaisanter, elle serait servie.

« Je suis désolé si vous êtes déçu par la banalité de cette demande, Mairu-san. Mais peut-être que vous m’avez démasqué et que je devrais dévoiler mes réelles intentions ? » Le ton était ironique, la question n’était évidemment pas sérieuse et Aizen exagérait son ton pour ne permettre aucun malentendu.

« Je sais que cette basse besogne pourrait être réalisée rapidement et par n’importe quel autre Metaru. Mais j’apprécie la perfection alors je savais que je devais demander à la meilleure. Mais vous savez notre entrevue peut s’étendre au-delà de cette simple demande. C’était en quelques sortes un prétexte pour avoir la chance vous rencontrer. »
Aizen, en finissant sa phrase, plongea son regard dans celui de la Metaru, il ne prêtait désormais déjà plus aucune attention au thé ou aux friandises posées là. Après être certain d’avoir capté le regard doré de la jeune femme il élargit quelques peu son sourire sans qu’aucune dent ne soit toujours visible. Il posa le dos de ses mains délicatement dans celles de la Metaru sans lâcher son regard avant d’ajouter.
« Vous êtes tellement déçu que je ne vous ai pas demandé votre main que c’est vous qui le faite ? » dit-il en lâchant un petit rire à son tour.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Mairu
Metaru Mairu

Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  Empty
Lun 2 Nov 2020 - 23:03
Collaboration d'un Nara et d'une Metaru

feat. @Nara Aizen

Alors qu'elle pensait que le Nara était un homme sérieux qui ne prendrait pas part à sa taquinerie, la jeune femme fut agréablement surprise de constater qu'il était rentré dans son jeu. Un large sourire s'esquissa alors sur les lèvres de la Metaru alors qu'elle gardait son regard doré plongé dans celui du Nara.

" - Je suis une femme très entreprenante ! Quand je désire quelque chose, je le prends et par la force s'il le faut ! J'espère que vous ne regretterez pas de m'avoir offert votre main !"

Le sourire de Mairu s'élargit alors que des menottes entièrement métalliques se formèrent rapidement autour des poignets du Nara que la jeune femme lâcha ensuite aussitôt.

En vérité, si la Metaru pouvait se montrer très autoritaire dans le cadre du travail ou dans l'exécution de ses devoirs en tant que gradée cependant, dans la vie courante, elle était plutôt du genre assez discrète et docile. Elle n'appréciait pas vraiment donner des ordres ou imposer sa supériorité. Mais, comprenant l'importance de sa position et de l'image qu'elle devait véhiculer, elle était souvent forcée de se montrer ferme. Et, n'étant pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, elle savait imposer son autorité lorsque la situation l'exigeait.

" - Je conçois qu'ils n'ont rien avoir avec les bracelets que vous m'avez sollicité mais je trouve qu'ils vous vont plutôt à ravir !"

Le timbre était taquin alors que le sourire semblait avoir marqué pour toujours le visage de celle qu'on surnommait pourtant La Dame de Fer.

Gardant le regard rivé dans celui du Nara, la Metaru guettait avec une certaine fébrilité la réaction de son compagnon de jeu. La jeune femme doutait fort que l'homme appréciait toujours autant la plaisanterie alors que, tel un prisonnier, il se retrouvait avec des bracelets qui lui enserraient étroitement les poignets. Mairu pensait même qu'elle était peut-être allée trop loin mais il était hors de question de tout arrêter maintenant. Amusée par la situation, la Metaru comptait mené le jeu plus loin, quitte à pousser le Nara jusqu'à l'emportement. La jeune femme se demandait d'ailleurs si Aizen allait se mettre en colère maintenant au bien continuer à prendre la situation avec légèreté.

Était-il un homme prompt à se mettre en colère ou bien un être capable de s'adapter à son jeu bien qu'un peu puéril ? Telle était la question dont Mairu attendait avec une certaine impatience la réponse.

Le Nara l'ignorait certainement mais, présentement, il avait à faire à la véritable Metaru Mairu. Celle que seuls ses véritables proches connaissaient l’existence. Celle qui était joviale. Celle qui était prompt à plaisanter, quitte à paraître puérile, voir même ridicule …

_________________
Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  E9AA4D59F0CEBCA273945A0FE77E778170585673
~ La fin justifie les moyens ~
Team Kumo:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9202-metaru-mairu-completed
Nara Aizen
Nara Aizen

Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  Empty
Sam 7 Nov 2020 - 11:28

Si on avait dit à Aizen que la fameuse Dame de fer était ainsi il ne l’aurait jamais cru. On était loin de ce qu’on pouvait entendre de cette directrice de la forge. Et pourtant le Nara n’avait encore rien vu. Alors que la Metaru affirmait son indépendance en tant que femme elle fit apparaître des menottes de métal autour des poignets de son désormais prisonnier.

Si le Nara était du genre à anticiper tous les cas de figure jamais il n’aurait pu imaginer qu’une femme de son rang ne puisse se permettre une telle chose avec un membre d’un autre clan. Savait-elle seulement les conséquences que pouvaient avoir un tel acte s’il venait à remonter aux oreilles des chefs de clan respectifs ? C’était d’une façon bien insouciante qu’elle agissait et Aizen avait un tas de réactions possibles qui s’offraient à lui.

Cette fois il ne cacha pas sa surprise sur son visage même si cette dernière restée légère et amusée. Il avait choisi de rentrer dans son jeu. La rencontre, si elle n’avait au départ rien d’officielle, tendait encore plus vers l’amicalité. C’est tout ce qu’Aizen avait espéré alors il n’allait pas s’offusquer pour ce qu’il pensait être une plaisanterie.

Il se leva légèrement du sol pour se pencher sur l’œuvre de la Metaru. Il scruta les bracelets des menottes et pu constater à quel point leur finition était parfaite même de très proche. Il testa en suite leur robustesse en tirant des deux côtés opposés causant ainsi un joyeux bruit métallique. Il plongea de nouveau son regard dans les yeux dorés qui le scrutaient.

« C’est remarquable ma chère Mairu. Pouvoir faire une si belle conception en si peu de temps. Et solide de surcroit. Je ne me suis pas trompé en m’adressant à vous pour concevoir mes bracelets protecteurs… Même s’il semblerait qu’il y ait erreur sur la première commande. »

Il sourit de nouveau à la Metaru en secouant encore ses mains afin de causer cet agréable son métallique. Il se demandait bien ce que cette femme pouvait bien vouloir en jouant à un tel jeu avec le Nara. Était-elle ce genre de femme sérieuse dans sa vie professionnelle qui se lâchait en cachette dans le privé afin de décompresser ? Si tel était le cas Aizen ne devait pas simplement rester à l’état de jouet pour la Metaru. Il devait être actif dans ce jeu qu’elle venait de lancer et il voulait même essayer de le retourner contre elle. Qu’elle réaction avait-elle cherchait avec cet acte ? Le Nara aurait pu s’énerver, ça aurait était le cas si la situation avait été sérieuse. D’autres se seraient également énervés de s’être fait avoir même si ce n’était au final qu’une plaisanterie. Aizen était certes un peu vexé de ne pas avoir anticipé et d’être maintenant à la merci de cette femme.

Même s’il doutait avoir la capacité de se libérer seul il ne comptait même pas essayer. Son but était tout-autre. Il voulait battre celle qu’on appelait la Dame de fer à son propre jeu et qu’elle finisse par le libérer sans qu’il ait besoin de le demander. D’un air faussement résigné l’homme brun continua.

« Je m’avoue donc vaincu. Vous êtes maintenant ma geôlière et je ne peux rien faire sans vous. »

Il se leva afin de faire face de toute sa hauteur à la Metaru.

« Néanmoins je vous prie de m’excuser mais je dois aller aux toilettes… »

Il mit de nouveau en évidence les menottes devant lui.

« Avec cet attirail vous comprendrez certainement que je ne peux me débrouiller seul. Vous m’accompagnez ? »

Son sourire était aussi narquois que celui de la femme qu’il avait en face de lui quand elle lui avait installé les menottes. Qui irait le plus loin dans ce jeu ?

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Mairu
Metaru Mairu

Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  Empty
Lun 16 Nov 2020 - 21:30
Collaboration d'un Nara et d'une Metaru

feat. @Nara Aizen

La Metaru était bien consciente de jouer à un jeu qui pourrait nuire à son image si celui-ci venait à s'ébruiter jusqu'aux oreilles d'un autrui qui désirerait ternir sa réputation. Mais, étrangement, bien qu'elle le connût à peine, Mairu avait le pressentiment que Nara Aizen ne s'abaisserait pas à ce genre d'acte. Et puis, s'il venait à répandre l'histoire, il se salirait également car il l'avait rejoint dans son jeu. Il était même allé plus loin, trop loin même pour Mairu qui décida alors de mettre un terme à la taquinerie.

Se redressant à son tour afin de lui faire face, la jeune femme hâlée soutint sans vaciller le regard du Nara.

" - Non, vous avez gagné mon cher ! "

Tout en parlant, la Metaru avait posé ses mains sur les menottes afin d'y diffuser son chakra et transformer les objets en bracelets similaires au dessin que lui avait montré Aizen. Tout en gardant son regard ancré dans celui d'Aizen, lMairu laissait son imagination façonner les bracelets directement sur les avant-bras de leur futur propriétaire. C'était ainsi qu'un Metaru forgeait avec le chakra. Un manipulateur de métal qui maîtrisait parfaitement son kekkei genkai n'avait de limite, en matière de création, que son imagination.

La Directrice de la Force devait penser aux moindres détails, celles qui figuraient sur l'ébauche du Nara mais aussi ceux qui assureraient le côté pratique comme la facilité d'insertion et le retrait des bracelets. Sans oublier de laisser un peu de marge à l'intérieur de ces derniers pour pouvoir y ajouter plus tard la matière pour le confort que le Nara souhaitait. Travail qui sera effectué au sien de la Forge car Mairu ne pouvait produire que tu métal.

La création des bracelets étant plus complexe que la réalisation des simples menottes, celle-ci prit donc un peu plus de temps. Et, une fois ceux-ci achevés, Mairu libéra les avant-bras d'Aizen.

" - J'espère que ce n'était pas trop long. Je vous laisse aller vous soulager puis on verra ensemble la suite … A moins que vous ne souhaitez pas y aller sans ma compagnie ? Ajouta ensuite la Metaru tout en affichant un sourire goguenard. "

_________________
Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  E9AA4D59F0CEBCA273945A0FE77E778170585673
~ La fin justifie les moyens ~
Team Kumo:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9202-metaru-mairu-completed
Nara Aizen
Nara Aizen

Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  Empty
Ven 20 Nov 2020 - 19:38

Sans plus de fioriture la Metaru se leva pour exprimer sa défaite dans ce petit jeu qui avait à peine commencé. C’est dommage se dit Aizen un peu déçu qui aurait été étonné que la femme au teint matte aille plus loin dans la démarche. Elle l’aurait peut-être un peu déstabilisé si elle avait poussé le vice plus loin. Car évidemment il n’avait eu aucunement l’intention d’aller aux toilettes. Si Aizen était un peu déçu ce ne se vit pas sur son visage car l’émotion qui était le plus lisible était la fierté, Aizen aimait gagner. Ça avait beau être qu’un petit jeu puéril pour lui chaque victoire comptait même dans la vie de tous les jours. Tout était compétition pour lui, même s’il se démenait à cacher cette facette de sa personnalité. Comme tant d’autres aspects d’ailleurs.

Tandis que Mairu venait d’annoncer la victoire du Nara ce dernier ne lui répondit que par un sourire satisfait tout en gardant son regard dans le sien alors qu’elle approchait pour lui retirer les menottes. Mais elle fit plus que cela puisse qu’elle les transformât en une ébauche des bracelets qu’il avait demandé. Le métal se mit à bouger sur la peau d’Aizen et il trouva ça fort agréable. Mairu était hors pair dans son domaine et si elle était à ce haut poste ce n’était pas un hasard. Aizen en avait maintenant la preuve.

La manipulation dura quelques minutes, Aizen se demandait si elle ne faisait pas exprès pour le mettre mal à l’aise de ce contact qui perdurait. Il n’en fit rien puisse qu’il restât les yeux rivés sur elle sans sourciller. Une fois finie la forgeronne renchérit de plus belle sur la blague du Nara concernant son envie pressante, elle ne s’avouait pas vaincu aussi facilement. Mais Aizen décida qu’il était temps de mettre un terme à ce jeu pour, peut-être, faire place à un jeu un autre…
« Je n’ai pas vu le temps passer, c’est une sensation fort agréable que de sentir le métal liquide se déplacer sur la peau au gré de votre imagination. »
Alors qu’il disait ça il admirait ses bracelets tout en les touchant pour constater que tous les détails qu’il avait demandés étaient à leur place. Il releva la tête pour la regarder et s’installer à sa place tout en montrant de la main la place de Mairu pour l’inviter à s’installer de nouveau.
« Je crois que l’envie est passée… Mais une autre envie a pris le dessus. »
Il termina sa phrase en prenant le saké et s’en servir une petite coupelle après avoir rempli celle de Mairu bien sûr.
« Je pense que nous pouvons boire à cette toute nouvelle collaboration, nous devons parler du paiement également. »
Lui dit-il en lui tendant la coupelle rempli presque à ras bord.
« J’espère que vous me ferait le plaisir de boire avec moi, ce serait mal poli que de me laisser me saouler seul. »
Rajouta-t-il avec un sourire en coin qui se voulait de plus en plus malicieux.

Alors qu’il buvait une gorgée du nectar alcoolisée tout en regardant la Metaru il continua.
« Alors, dites-moi, qu’est-ce que ça fait d’être une femme si importante chez un clan comme les Metaru ? Certains hommes moins bien classés dans l’échelle sociale doivent être jaloux. Et certains même ont dû mettre leur fierté de côté pour vous demander votre main ? A votre âge, le fait que vous soyez encore libre émotionnellement parlant me surprend. A moins que je me trompe ? »
Aizen commençait par du blabla général pour finalement bifurquer sur du très personnelle tout en flattant son égo au passage, comment réagirait la jeune femme ?


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Mairu
Metaru Mairu

Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  Empty
Mar 5 Jan 2021 - 0:53
Collaboration d'un Nara et d'une Metaru

feat. @Nara Aizen

En vérité, la Metaru était certaine que le Nara ne serait jamais allé aux toilettes avec elle attachée à lui, même si elle avait accepté de relever son défit. Mais, trouvant que leur jeu était allé peut-être un peu trop loi, la jeune femme avait préféré y mettre un terme.

La Heidan parvint à lire une certaine satisfaction dans l'expression du Nara mais, n'ayant cure de la victoire, Mairu n'avait le moindre regret d'avoir abandonné si aisément leur jeu puéril. Elle fut même soulagée de constater que son abandon satisfaisait plutôt son partenaire au lieu de le décevoir. La jeune femme à la peau hâlée nota ce trait de personnalité du Nara qui pourrait certainement lui servir un jour. Comme dans chacune de ses rencontres, la Metaru ne manquait jamais de desceller et de mémoriser chaque facette des gens qu'elle croisait et surtout de ceux qu'elle risquait de fréquenter dans les jours à venir. Et c'était certainement le cas du Nara qui se tenait en face d'elle aujourd'hui.

Un sourire aux lèvres, Mairu reprit sa place avant d'attraper le verre qu'Aizen avait rempli pour elle.

« - Vous aurez juste à payer l'artisan qui finalisera les bracelets pour votre confort. Je vous fais cadeau du reste. »

En toute sincérité, pour les Metaru, créer un objet métallique était tellement aisé que nombreux sont ceux - surtout des jeunes - qui n'y accordaient plus de la valeur. Bien sûr, ils appréciaient et respectaient le métal qui était la source de leur pouvoir mais beaucoup en gaspillait ; surtout sur les champs de bataille. Mairu elle-même avait déjà délaissé maintes-fois des épées en tout genre après un combat alors que quelques uns du clan prenaient la peine de récupérer ou encore de faire disparaître leurs créations pour que celles-ci ne tombassent pas entre des mauvaises mains. Si elle pouvait délaisser des centaines d'armes derrière elle, elle pouvait bien offrir une paire de bracelets au Nara.

La nouvelle Dame de Fer prit le temps de boire l'alcool qui lui avait été servi. En plus de ne pas tenir l'alcool, elle savait que dans l'ivresse, elle avait tendance à faire n'importe quoi. Chose qu'elle préférait éviter en compagnie du Nara.

Tout en gardant sa coupelle encore à moitié remplie en mains, Mairu fixa Aizen dans les yeux.

« - Vous savez, les femmes au pouvoir sont devenues si courant au sein de mon clan qu'en devenir une n'est plus si exceptionnel. Et, pour cette raison, un homme trop fier ou trop peureux ne prendrait jamais une Metaru pour épouse. Du moins, pas une qui excelle dans la maitrise du kekkei genkai clanique car, celle-ci a de forte chance d'atteindre le sommet donc de le dépasser hiérarchiquement, si ce n'est pas déjà le cas. J'ai donc de forte chance de finir vieille fille. »

Fait plutôt surprenant mais qui s'avérait de plus en plus évident au fil des années chez les Metaru. A cause de cette vérité, quelques femmes du clan, désirant absolument se trouver un mari, ne s'engageaient pas dans l'organisation ninja du Village, ni dans aucun autre domaine où elles pourraient se hisser dans la hiérarchie. Certaines abandonnaient aussi leur carrière dès qu'elles tombaient amoureuses. Choix plutôt décevant, surtout pour un clan qui était connu pour sa fierté sans borne mais, au sein du groupe, chacun était libre de choisir sa voie. D'autres Metaru de sexe féminin finissaient aussi avec des filles, comme ce fut le cas du feu Reiko, la Sandaime Raïkage. Il arrivait également que les cousins éloignés finissaient entre eux. En tout cas, Mairu, bien que ne tenait pas à finir sa vie seule, ne comptait pas opter pour aucune de ces solutions. Elle était bien trop fière pour s'éclipser face à un homme, aimait trop les hommes pour finir avec une femme et, voyait chacun de ses cousins comme un membre à part entière de sa famille et non comme un potentiel époux.

Vidant soudainement son verre, Mairu se surprit à se resservir, elle qui ne souhaitait pas pourtant finir ivre.

Étrangement, la Metaru ne désirait même plus plaisanter sur le mariage alors que le Nara avait remis le sujet sur le tapis. L'idée même que celui-ci oserait lui demander en mariage commençait à faire naitre en elle un sentiment de frayeur. Ce qui serait fort mauvais, surtout pour lui, s'il venait à faire connaissance à l'autre personnalité de la Heidan. Celle dont la source d'éveil était le sentiment négatif et qui ne savait pas faire dans la dentelle.

« - Mais, être seule me convient parfaitement. Je n'ai pas le temps à consacrer aux amourettes, ni à un autre dans ma vie. »

Mensonge visant à calmer son appréhension. En vérité, Mairu espérait pouvoir vivre un jour une histoire aussi belle que celle de ses parents : un véritable amour. Et c'était pour cette raison, qu'à vingt trois ans, elle n'avait jamais passé le cap des simples baisers …

_________________
Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  E9AA4D59F0CEBCA273945A0FE77E778170585673
~ La fin justifie les moyens ~
Team Kumo:
 


Dernière édition par Metaru Mairu le Mar 5 Jan 2021 - 0:57, édité 1 fois (Raison : Corrections)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9202-metaru-mairu-completed
Nara Aizen
Nara Aizen

Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  Empty
Dim 10 Jan 2021 - 11:10

La jeune femme se montrait généreuse, mais il était vrai après tout que créer du métal ne lui coûtait presque rien si ce n’était du chakra et du temps, deux choses précieuses pour une personne de son rang pourtant.
« C’est très aimable à vous. Mais… »
Aizen passa une main dans ses cheveux en faisant une légère grimace.
« Ça me gêne vraiment de profiter de vos services gratuitement. Y aurait-il quelque chose que je puisse faire pour vous rendre la pareille ? »
Même si ça avait l’air d’être tout le contraire c’était loin d’être un acte désintéressé. Le Nara voulait se rapprocher au plus possible d’une Kunoichi qui pesait déjà au sein du village, cela lui ouvrirait les portes de nombreux futurs alliés à n’en pas douter.

Aizen ne pouvait que comprendre la fierté qu’avait certains à refuser d’avoir pour épouse une femme plus forte qu’eux. Mais c’était un sentiment bien idiot, il y avait toujours plus fort que soi mais la puissance brute ne faisait pas tout. On ne gouvernait pas un pays en étant le plus fort mais en étant le plus influent. Ainsi, avoir une femme de haut rang et puissante était une aubaine. Mais si certains ne voyaient pas la chose ainsi Aizen était quant à lui plus lucide et ne comptait pas rater une telle occasion si un jour elle se présentait à lui. Bien sûr il ne tiendrait pas un discours si franc à la demoiselle.
« Si vous voulez mon avis ce sont des idiots en ce cas. Le rang, l’origine, la puissance… Tout ça ne devrait jamais rentrer en compte pour entamer une relation. L’alchimie que représente l’amour entre deux personnes ne peut avoir lieu que si elle est cultivée par des sentiments sincères. A quoi cela peut-il bien servir de passer sa vie avec quelqu’un que l’on n’apprécie pas. Il faut bien avouer que des fois un sacrifice peut être nécessaire avec un mariage par alliance mais je pense que cette époque est révolue. A moins que l’on commence à se marier avec des Hijins… Vous imaginez ? Non, ce sont des actes d’un autre temps. »
Aizen rigola doucement tout en se resservant un verre d’un saké qu’il trouvait très raffiné. Saké que s’était déjà resservi Mairu sans l’attendre, était-elles de ceux qui se saoulaient ? Elle n’en avait pas l’air mais le Nara savait bien que les apparences pouvaient bien souvent être trompeuses. Mais avait-elle l’alcool mauvais ? Car elle coupa court à toute discussion sur le sujet, peut-être si elle était seul c’était à cause d’une blessure de cœur encore trop récente. Quelque chose de bien ridicule aux yeux d’Aizen mais peut-être en apprendrait-il d’avantage plus tard. Pour l’heure s’il ne voulait pas que leurs relations tournent mal avant même d’avoir commencées il fallait rebondir avec justesse.
« Je vois ce que vous voulez dire. Ce n’est pas forcément quelque chose d’accessible aux personnes ayant notre mode de vie. Mais le plus important dans tout ça c’est de suivre son cœur et tant que vous êtes heureuse c’est tout ce qui compte, seule ou non. »
Bien sûr Aizen faisait tout sauf suivre son cœur. Les sentiments étaient pour lui des choses futiles, des faiblesses. Mais peut-être qu’une femme comme cette Metaru était d’un tout autre genre et que ce genre de rengaines à l’eau de rose lui irait bien. Il ne la connaissait pas encore assez pour s’avancer et restait donc prudent pour ne pas la brusquer.
« Cela dit, il est vrai que certaines femmes n’aspirent qu’à devenir la femme parfaite pour son ménage, pour s’occuper de sa famille pendant que l’homme part travailler. Ce choix est le leur. Mais la route que vous avez choisie est différente alors permettez-moi de vous demander : quels sont vos projets ? »
S’ils étaient des règles importantes dans l’art de la séduction c’était bien celle qui consistait en toujours s’intéresser à la personne avec qui vous échangiez. Aizen, après une nouvelle gorgée de saké, croisa ses doigts entres eux et posa délicatement son menton dessus en regardant attentivement son interlocutrice pour lui montrer qu’il était tout ouïe.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Mairu
Metaru Mairu

Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  Empty
Lun 25 Jan 2021 - 0:05
Collaboration d'un Nara et d'une Metaru

feat. @Nara Aizen

« - Si vous tenez absolument offrir quelque chose en échange, offrez-moi donc ce que vous désirez ! »

Puisque le Nara insistait pour lui donner quelque chose en échange des bracelets, alors soit. La Metaru ne tenait pas à insister sur la gratuité du service. Et puis, ce n’était pas la première fois que la Directrice de la Forge se retrouvait dans la même situation. Et, étrangement, c’étaient toujours les hommes qui refusaient un service gratuit de sa part. Était-ce donc dans leurs habitudes de refuser la gratuité venant d’une femme ? Leur égo s’en retrouverait-il donc entaché s’ils venaient à accepter ?

Bien que la Metaru aimât bien savoir la raison qui poussait le Nara à refuser la gratuité de son service, la jeune femme aux yeux dorés se retint de lui poser la question. Non pas peur de découvrir la réponse mais elle jugeait que cela n’avait pas une très grande importance. Et puis, sa curiosité de savoir ce que Aizen comptait lui offrir en échange des bracelets primait.

Tout en écoutant avec attention son compagnon de buverie, Mairu vidait peu à peu sa coupelle de nouveau rempli.

« - Mes projets ne visent qu'à renforcer la sécurité de Kumo et rien de bien ambitieux. Juste des projets qui quémandent le savoir-faire de mon clan. La jeune femme marqua à peine une pause avant d'enchainer sur un sujet qui, bien que plus futile, lui titillait plus la curiosité. Si je comprends bien, vous serez le genre d'homme à vous marier par amour plutôt que par raison !? »

Le timbre de la jeune femme était emprunt d'une incrédulité non dissimulée.

A vrai dire, Mairu, bien que croyait en amour sincère, voyait la plupart des hommes comme des êtres qui ne courraient qu'après leurs intérêts personnels. Des personnes prêtes à tout pour leur propre dessein. Une opinion personnelle qu'elle collait, silencieusement, à quiconque avant de réellement connaître la personne.

La Metaru vida tout doucement le contenu de sa coupelle avant de reposer délicatement le récipient vide sur la table basse qui la séparait du Nara. Puis, elle chercha à captiver le regard d'Aizen avec le sien.

« - Si Nara Shikatowa ou vos parents vous imposaient de vous marier à une femme pour qui vous ne ressentez aucun sentiment refuserez-vous donc, même si c'est pour l'intérêt de votre clan ? »

Bien qu'elle fût à l'attente du grand amour, pour l'intérêt de son clan ou de Kumo, Mairu était prête à se plier à un mariage arrangé. Pour la Metaru son clan et le bien du Village Caché des Nuages passaient avant ses propres intérêts, avant son bonheur personnel. Pour eux, elle était prête à sacrifier même sa vie. Mais qu'en était-il de Nara Aizen ? …

_________________
Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  E9AA4D59F0CEBCA273945A0FE77E778170585673
~ La fin justifie les moyens ~
Team Kumo:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9202-metaru-mairu-completed
Nara Aizen
Nara Aizen

Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  Empty
Mar 26 Jan 2021 - 20:36

Comme pour la plaisanterie avec les menottes du début de cette rencontre, ou ce rendez-vous, Aizen eu le dernier mot. Mairu n’était pas du genre à ne pas vouloir en démordre pour des choses pas très importantes. Il se demandait tout de même si sa capitulation ne cachait quelque chose. Ou alors voulait-elle simplement passer à autre chose et elle se disait que, de toute façon, en remettant ceci à plus tard le Nara n’offrirait finalement rien en échange. Aizen n’avait qu’une parole, enfin… Surtout lorsque ça pouvait s’avérer rentable comme avec elle.
« Je vais tâcher d’y réfléchir et je vous remercie de me permettre de vous rendre la pareille. Je ne peux vous dire en cet instant de quoi il s’agira car une femme aussi raffinée que vous mérite de mures réflexions. »
Aizen n’avait finalement pas assez d’informations sur son autoproclamée prétendante, pas assez pour être sûre de la surprendre et la satisfaire. Il ne pouvait pas se rater sur un coup qui pouvait peut-être lui permettre de gagner rapidement en renommée au sein du village. Un Nara avec une des plus importantes Metaru, une telle chose ferait parler et c’était tout ce qu’il pouvait souhaiter.

Aizen ne s’arrêtait pas de boire et de manger, il restait maîtrisé mais montrait délibérément qu’il aimait profiter des bonnes choses. Un subtil mélange entre sérieux et légèreté qu’il voulait utiliser pour devenir une compagnie des plus agréables aux yeux de la Metaru. Mais alors qu’un peu plus tôt dans la conversation la femme au teint mâte semblait vouloir clore le sujet de l’amour elle mordit à l’hameçon.
« C’est tout à votre honneur et c’est bien là un sentiment que nous partageons entre nous tous, les shinobis Kumojins. »
Aizen ne s’éternisa pas plus sur ce point, préférant amplement répondre au suivant.
« Le mariage est un engagement sincère, il doit être porté par des convictions et non par des ambitions. »
Aizen avait abandonné son sourire pour un air plus sérieux juste le temps de cette phrase, il devait paraître convainquant et regardait Mairu dans les yeux pour qu’elle ressente toute l’authenticité de cette affirmation.
« Certes je vous l’accorde que de notre temps c’est plus devenu un engagement de bonne foi entre deux parties afin de sceller un accord par cette union. Je le déplore, bien que je le comprenne parfois, un simple mariage peut sauver des vies. Mais de telles méthodes sont révolues, la femme ne peut plus être traitée comme une simple monnaie d’échange pour renforcer des liens entre deux clans. »
Aizen fit mine de calmer la passion qui l’avait envahi dans sa tirade avant de reprendre lorsque la jeune femme aux yeux dorées posa une autre question.
« Et pour répondre à votre question, j’ose espérer que mon clan est bien assez intelligent pour éviter de s’abaisser à ce genre de pratique. Regardez, nous sommes Hijines de naissance. Pourtant le clan n’a pas hésité à quitter le pays pour lequel il était autrefois loyale, car ce denier ne répondait plus à ses sincères convictions. »
Aizen sentait très clairement le regard pesant de son interlocutrice, il ne fuya pas bien au contraire. Il se rapprocha discrètement afin de plonger à son tour ses yeux dans ce regard d’or qu’elle lui proposait. Il soutiendrait le regard autant de temps qu’elle le souhaiterait. Elle pouvait tenter de scanner son âme si elle le souhaitait, elle ne trouverait que le reflet de ses plus envies les plus profondes. Et alors qu’il resservait les deux coupelles de saké, il prit une gorgée avant d’ajouter.
« Et si je devais braver les directives de mon clan pour une femme telle que vous, je le ferais sans hésitation. »
Aizen ne pouvait rester attentif plus longtemps, il courait un risque car si la Jônin était à cheval sur les règles alors elle prendrait certainement mal la remarque mais autrement…



_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Mairu
Metaru Mairu

Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  Empty
Jeu 28 Jan 2021 - 0:20
Collaboration d'un Nara et d'une Metaru

feat. @Nara Aizen

En la considérant comme une femme raffinée, la Metaru se demanda si le Nara ne se moquait pas subtilement d'elle. Bien qu'elle eût reçu une éducation digne de la femme d'un Seigneur et vivait plutôt dans l'aisance, la Metaru aux cheveux violacés ne se considérait pas comme telle. Ceux qui la connaissaient bien ne la contrediraient pas. Mais, Aizen paraissait si sincère, aussi bien dans sa voix que dans l'expression de son visage, que Mairu ne savait pas quoi penser de ses propos.

Bien que la conversation tournât de nouveau autour d'un sujet que la jeune femme avait souhaité pourtant éviter, c'est en fixant son interlocuteur sans brocher une seule fois qu'elle l'écouta.

« - Moi qui suis convaincue que les Nara sont de ceux qui écoutent la voix de la raison avant celle du cœur, je dois avouer que je suis plutôt surprise d'entendre votre position sur le mariage arrangé, Aizen-san. »

Des propos qui pourraient être mal interprétés voire mal pris par son interlocuteur mais une des qualités, qui pouvait aussi être un défaut, de Mairu était sa sincérité qui parfois entachait l'image que les autres avaient d'elle. Mais, seules les opinions de quelques uns de ses proches l'intéressaient vraiment alors elle n'avait aucune raison de cacher ses jugements dont les répercutions lui importaient peu.

La jeune femme aux yeux dorés marqua un bref silence, le temps de se resservir du saké, de manger une bouchée puis de descendre une gorgée du contenu de son verre. Elle garda ensuite la coupelle encore à moitié pleine en main tout en encrant de nouveau son regard au fond de celui d'Aizen.

« - Vous savez, je suis une de ces femmes qui croient au grand amour. Et pourtant, je suis prête à épouser un homme pour qui je n'éprouverais le moindre sentiment si c'est pour le bien de mon clan ou de notre Village. Mais ça serait un sacrifice que j'aurais accepté de mon plein gré. Je suis d'accord avec vous, une union devrait être sincère et une personne, homme ou femme, ne devrait pas servir de monnaie d'échange mais je comprends tout à fait l'intérêt collectif dans une union arrangée et je suis prête à m'y plier. Il faut parfois savoir mettre de côté son égo pour le bien du plus grand nombre. Et puis, d'un mariage de raison pourrait naitre une très belle histoire. »

La Metaru aux yeux dorés ne cherchait point à cacher son côté fleur bleue dont elle n'avait la moindre honte. Ordinairement, cette facette de sa personnalité était difficilement décelable bien que la Directrice de la Forge ne cherchait pas à la dissimuler et ce, même si elle savait que beaucoup verraient là un caractère qui ne seyait guère à une femme de sa position.

La Metaru vida le contenu de sa coupelle avant de reposer de nouveau celle-ci sur la table basse.

« - Ne vous en faites pas, Aizen-san, reprit Mairu, le regard de nouveau noyé dans celui de son interlocuteur, jamais vous ne serez contraint de m'épouser, ni une autre de mon clan car il n'y aucune raison d'en arriver là ! »

Malgré l'incident avec Nara Seijirô qui avait totalement brisée la confiance que les Metaru avaient envers les Nara, aujourd'hui cela n'était plus que de l'histoire ancienne. Du moins, c'était ainsi que pensait la majorité même s'il restait encore à prouver que les deux clans étaient de nouveau capables de travailler main dans la main. Dans tous les cas, une union arrangée entre les deux clans n'était pas une nécessité. Et quant bien même, Mairu n'était pas prête à épouser un Nara pour cette simple raison qu'elle ne trouvait pas assez conséquente …

_________________
Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  E9AA4D59F0CEBCA273945A0FE77E778170585673
~ La fin justifie les moyens ~
Team Kumo:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9202-metaru-mairu-completed
Nara Aizen
Nara Aizen

Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  Empty
Ven 29 Jan 2021 - 19:15

Les Nara étaient connus pour leur intelligence et leur sens de la stratégie militaire. C’était cette réputation qui leur avait valu d’être surexploité par le pays du feu et c’était pour ça qu’ils étaient allés se réfugier au pays de la foudre, pays du savoir et de l’apprentissage. Ce fut pour toutes ses raisons que dans l’opinion public les Nara étaient souvent jugés comme des êtres très pragmatiques.

Mairu avait raison, Aizen se fichait de l’amour. Il ne savait même pas ce que représentait ce sentiment et ne comptait jamais le découvrir. Ce genre de choses étaient réservés aux faibles et ne faisait qu’entraver la voie vers la lumière. Mais Aizen jouait un rôle et mentait sans cesse, assurant à qui voulait l’entendre qu’il était l’inverse de ce qu’il était vraiment. Mairu ne faisait pas exception.
« Vous avez raison, il faut parfois savoir faire taire ses sentiments afin de rester lucide. Néanmoins, vous savez tout comme moi que les sentiments sont des choses difficiles à maîtriser et que l’on en ressent certain sans aucune raison compréhensible. Ainsi il peut-être très compliqué, même pour le plus dévoué des shinobis, d’outrepasser les cris du cœur. C’est pourquoi nous encourageons à aimer librement et c’est bien sur la raison que nous basons cette philosophie de vie. Imaginez qu’un puissant shinobi soit obligé d’épouser quelqu’un mais qu’il aime éperdument et secrètement une autre personne. Tout ce que ce genre de situation impliquera derrière pourrait mettre en danger un bon nombre de personnes. Lorsque nous pouvons devenir des êtres aux pouvoirs immenses il serait mal avenu que de prendre en otage nos sentiments. »
Aizen venait de sortir un discours qui l’aurait dégoutté s’il l’avait entendu d’une autre oreille. Il disait qu’on ne pouvait aller à l’encontre de ses sentiments, c’était ridicule mais il espérait que c’est ce qu’aimerait entendre la Metaru. Selon lui un shinobi ne pouvait devenir intouchable tant qu’il possédait des sentiments. Son souhait était de régner d’une main de maître sur le pays afin que celui-ci reprenne le droit chemin, celui que Aizen avait vu, celui de la lumière. Jamais il ne trahirait Kougen en abandonnant ses ambitions pour une simple femme.

Ce fut au tour de la Jônin de lui servir un discours fleur bleu bien qu’elle restât lucide par rapport au monde qu’il l’entourait. Altruiste jusqu’à sacrifier son bonheur pour le bien de tous, elle était comme Aizen au final. Si le Nara avait emprunté cette voie, celle du mensonge, c’était pour servir le plus de monde possible. Tout ce pays était enfermé dans une obscurité causée par leur orgueil. Ils avaient ignoré Kougen et les hommes allaient peut-être en payer le prix. Mais heureusement Aizen était le messager de Kougen et il savait être capable d’illuminer un jour Kaminari de son apaisante lumière.
« Je ne peux que respecter et saluer une telle abnégation de votre part. Mais je pense que c’est un pari risqué que d’agir de la sorte. Vous semblez actuellement être une femme épanouie, sans doute une kunoichi très puissante. Mais vous semblez sous-estimer l’impact psychologique que pourrait avoir un mariage arrangé sur votre personne. Le village a besoin de vous sous votre meilleur jour. Se voir forcer à quelque chose d’aussi frustrant, bien que vous sembliez l’accepter, pourrait avoir de plus grandes conséquences que ce que vous semblez imaginer. Mais j’espère que vous n’aurez jamais à découvrir une telle chose. »
Aizen parlait tel un connaisseur alors qu’il n’avait que très peu d’expérience dans ce domaine qui ne l’intéressait guerre si ce n’était pour les opportunités que cela pouvait engendrer, comme avec Mairu.

Aizen commençait à avoir les joues rouges, c’était sans doute la seule preuve visible que pourrait déceler Mairu afin de comprendre que le jeune homme commençait à être ivre. Il tentait de continuer à s’exprimer normalement mais les pouvoirs de l’alcool dépassaient l’entendement et sans s’en rendre compte son élocution avait était ébranlé par son état. Mais Mairu ne s’en rendrait peut-être pas compte si elle-même était dans le même état, Aizen n’aurait su le dire. Il ne restait quasiment plus rien des mets gastronomiques offerts par la Metaru et la faute était à mettre sur le Nara. Le saké était aussi presque terminé, Aizen se chargea de vider ce qu’il restait équitablement dans les deux coupelles.
« Vous avez raison, je ne vois guerre de prétexte à un mariage arrangé entre les clans majeurs du village. Néanmoins, avec l’apparition de cette coalition, nous ne sommes pas à l’abris de recevoir des demandes externes afin peut-être de renforcer les liens entre deux villages ou de rallier un nouveau clan à Kumo. En ce qui me concerne, simple Chûnin, je sais que je ne crains rien. »
Aizen ne pouvait pas s’empêcher d’imaginer un mariage entre un Hijin et un Kaminirajin et il ne voyait pas comment un tel évènement ne pourrait pas finir en bain de sang. Une telle chose n’aurait sans doute jamais lieu bien qu’il l’aurait souhaité rien que pour la deuxième partie.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Mairu
Metaru Mairu

Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  Empty
Jeu 18 Fév 2021 - 22:59
Collaboration d'un Nara et d'une Metaru

feat. @Nara Aizen

Mairu ne put s’empêcher d’esquisser un sourire tout en dégustant ce qui serait son dernier verre de saké aujourd'hui.

La Metaru trouvait les propos du Nara à la fois justes et un tantinet ridicules. Certainement parce qu’Aizen la prenait pour une femme prête à sacrifier son bonbonneur pour le bien du plus grand nombre. Il était vrai que les dires de la jeune femme pouvaient être interprétés ainsi mais ceux qui la connaissait auraient compris que, même si elle était prête à s’engager dans une union arrangée pour une cause qui lui tiendrait à cœur, jamais la Metaru aux yeux dorés ne s’effacerait derrière un homme et encore moins de devenir le martyr d'une alliance.

« Ne vous méprenez pas mon cher ! J'accepterais certes un mariage arrangé pour le bien du plus grand nombre mais ça ne serait certainement pas au détriment de mon propre bonheur. J'apprécie bien trop la vie pour accepter de vivre dans la morosité. »

La jeune femme marqua un bref silence, le temps de descendre quelques goutes de son saké.

« Comme je l'ai déjà énoncé : d'un mariage de raison pourrait naitre une très belle histoire. Si un jour je venais à épouser un homme sans amour alors je mettrais tout en œuvre pour que nous puissions tout de même vivre heureux ensemble. Deux êtres peuvent vivre en harmonie sans pour autant ressentir un sentiment amoureux l'un envers l'autre. Et puis, l'amour ça se cultive. D'ailleurs, je suis de ceux qui croient en amour qui se forge et non au coup de foudre. Et si au final, malgré des efforts, je ne parviendrais pas à être heureuse auprès de mon époux, alors je mettrais fin à notre union. Tout simplement ! Mais cela n'aura jamais lieu car, tout comme votre clan, jamais les miens ne laisseraient un des nôtre épouser un autrui qui ne saurait prendre soin de celui-ci. »

La Directrice de la Forge prit le temps de vider son dernier verre puis de déposer avec délicatesse le récipient vide sur la table basse.

« Ce n'est pas que je m'ennuie en votre présence mon cher mais il est temps que je regagne mon quartier général, fit la Demoiselle au tien hâlé avec un léger sourire avant de tendre la main vers le Nara. Je vais amener vos bracelets pour les finitions intérieures. Je vous les ferai parvenir dès qu'ils seront prêts. »

Les bracelets d'Aizen en main, la jeune femme se redressa.

« Ce fut un réel plaisir d'avoir fait votre connaissance Aizen-san ... Ha oui ! J'ai déjà réglé l'adition. »

Des pas assurés - qui prouvaient qu'elle avait su au final boire avec modération - et sans un regard en arrière, la Metaru se dirigea vers la sortie …

_________________
Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  E9AA4D59F0CEBCA273945A0FE77E778170585673
~ La fin justifie les moyens ~
Team Kumo:
 


Dernière édition par Metaru Mairu le Jeu 18 Fév 2021 - 23:03, édité 1 fois (Raison : Corrections)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9202-metaru-mairu-completed
Nara Aizen
Nara Aizen

Collaboration d'un Nara et d'une Metaru  Empty
Ven 19 Fév 2021 - 21:02

La Metaru souriait alors que le Nara parlait. Son petit numéro de séduction fleur bleu fonctionnait ou alors se moquait-elle de lui ? Il ne la connaissait pas encore assez pour en déduire la réponse. Et si au début il avait cru pouvoir cerner sa personne facilement il s’était rendu compte qu’il faisait fausse route. La femme au teint bronzé était bien plus subtile qu’elle ne le laissait paraitre. Mais Aizen avait confiance en lui et il relevait le défi tout de même, celui de la conquérir. Pour son avenir.

Croire en l’amour, écouter ses sentiments tout en restant réfléchis dans ses actes. Voici le subtil mélange qu’incarnait la Metaru aux yeux dorés. Aizen élargit son sourire pour répondre, témoignant qu’il aimait ce qu’il entendait.
« Vous m’en voyez ravi alors. C’est sans doute la première fois que je suis bien heureux de me tromper. Vous êtes consciente des risques que j’ai énoncés plus tôt donc vous êtes quelqu’un de réfléchis. Pour autant, vous écoutez votre cœur en plus d’écouter votre tête, c’est une grande qualité qui se fait rare dans ce monde. »
Aizen ne tarissait pas d’éloge sans pour autant être insistant, il voulait caresser la jeune femme dans le sens du poil. Mais la caresse devait rester douce afin de ne pas brusquer la demoiselle et trop insister rendrait la conversation abrupte.

La jeune femme buvait, elle finissait son verre sans témoigner d’un quelconque signe d’ivresse. Était-elle habituée à la boisson ? Cela intéressait peu Aizen bien que quelqu’un de ce genre pouvait vite devenir instable mais il avait tout le temps de le découvrir. Car le temps, il allait en avoir à foison avant de toucher au but. En effet la jeune femme à travers une tirade répétitive témoignait bien, que quel que soit l’homme, elle prendrait son temps. Le temps, Aizen voulait en économiser le plus possible mais il était néanmoins patient et savait qu’il mettrait du temps avant de toucher à ses objectifs très ambitieux. Alors il le prendrait, son temps, pour séduire cette femme même si pour cela il fallait multiplier les rendez-vous. Car après tout Aizen restait un homme et il appréciait la bonne compagnie. Elle l’était, de bonne compagnie.

Aizen se dit d’ailleurs que la prochaine fois il devrait tenter d’aborder d’autres sujets que l’amour, il ne savait finalement que peu de choses sur la demoiselle et devait en apprendre plus s’il espérait se faire une place dans son cœur. Quant au sien… Elle pouvait toujours essayer d’y pénétrer si elle le voulait mais ce serait vain. Aizen savait bien que les émotions étaient pour les faibles, en dépendre était dangereux comme le disait les préceptes des adorateurs de la lumière.
« Il n'y a pas d'émotion, il y a la paix. » Récita-t-il machinalement dans son esprit.
Il était temps de rentrer. Peut-être qu’avec une autre femme Aizen aurait tenté quelque chose mais pas avec la Metaru. Il fallait cultiver quelque chose de spéciale avec elle s’il voulait que ça fonctionne. Alors qu’il la remerciait pour l’invitation et ce moment, il se permis néanmoins une proposition des plus galantes bien qu’inutile.
« Si vous me permettez je vous propose de vous raccompagner. Ce n’est pas que vous ayez besoin de protection, bien évidemment, mais faire la route seule pourrait vous paraître… Morose. »
Aizen n’avait évidemment pas choisi ce dernier mot au hasard. Quant à ses intentions il voulait sauter sur l’occasion de se montrer en public aux côtés de la Metaru afin de faire germée une rumeur dans l’esprit collectif. Accepterait-elle ? Un Nara se baladant dans le quartier des Metaru, ce n’était pas forcément très commun.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586

Collaboration d'un Nara et d'une Metaru

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: