Soutenez le forum !
1234
Partagez

Examen de Kiri & Debriefing [Post-Exam]

Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Examen de Kiri & Debriefing [Post-Exam] Empty
Jeu 24 Sep 2020 - 5:38

Lors d’une journée légèrement pluvieuse, Raizen apprit le retour des fameux candidats de Kumo au regard de leur participation à l’examen chunin de Kiri. Ayant été sélectionné par Sazuka et approuvé par sa personne, il prit le temps d’ouvrir le rapport que lui avait fait Anzu après lui avoir rapporté les grandes lignes du tournoi. Comportant un dossier assez important sur le comportement de ceux pendant les différentes facettes du tournoi, la nouvelle ombre remerciait l’administration Kirijine pour ce degré important d’organisation.

Prenant ainsi le temps de lire les faits et gestes relativement clés et importants du rapport qu’on lui avait fait, Raizen se délecta de sa lecture. Prenant ainsi le temps de lire les épreuves qu’ils avaient eu à traverser, mais aussi leurs notes respectives lors des différents scénarios.

Si on veut, tous avaient plus ou moins bien performé à certains endroits et chancelé à d’autres, signe que rien n’était parfait. Malgré tout, ils avaient tous fait preuve de résilience et de force sachant qu'ils avaient été en mesure de tenir tête à la compétition malgré leur peu d'encadrement depuis la conquête de Kumo.

Soupirant, les décisions de promotions revenaient au chef du village, mais n’étaient jamais réellement faciles. Se devant de juger les aptitudes du shinobi, mais surtout et avant tout sa maturité et la possibilité pour le village à lui faire confiance en cas de missions, nombreux parmi eux si ce n’était pas la totalité s’approchait dangereusement d’un grade supérieur. Au final, il n’y avait aucun chunin parfait. Autrement, ce serait l’équivalent d’avoir mis trop de temps à le promouvoir. Dans l’état des choses, Raizen avait plutôt une approche de développement continue qui mettait l’accent sur le potentiel, surtout lorsqu’ils étaient proches de l’objectif. Ainsi, s’il jugeait qu’ils étaient proches d'une possible passation, en aucun cas, il ne passerait l’opportunité de leur permettre d’aller à l’étape d’avant, surtout si ça pouvait les propulser à se sentir en confiance. Or, tout était relatif.

Ainsi, n’ayant que quatre dossiers à gérer, il allait s’assurer de s’en occuper un par un, ni plus ni moins. Lui permettant par le fait même de discuter un peu avec ceux-ci, il comptait en profiter pour établir le genre de discussion qu’ils auraient un jour ou l’autre avec leurs équipes. Après tout, une promotion de grade ne devait pas être une surprise…

-Merci à tous d’être venu. Tout d’abord, j’aimerais vous féliciter respectivement pour votre performance lors de l’examen chunin de Kiri. J’espère que vous avez pu en apprendre davantage sur vous, mais aussi sur les autres régions et shinobis qui habitent le Yuukan. Je doute que les épreuves que vous avez traversées aient été simples, voire même faciles, mais vous verrez que sortir de votre zone de confort a très souvent du bien sur le long terme. Vous pouvez donc être fier de votre parcours.

Laissant son regard se balader entre Kappa Tengoku et Denkou Yuga qui formaient un duo, il reporta aussitôt son attention sur Ikari puis Kan. La dernière paire était la seule à avoir représenté son village en finale tandis que la première avait nettement démontré de nombreuses qualités en plus d’agir positivement d’un point de vue diplomatique…

-J’aimerais par le fait même en profiter pour féliciter Ikari et Kan pour nous avoir représenté lors de la troisième épreuve. Bien qu’ils ne soient pas allés en finale et que Yuga et Tengoku n’aient pu se rendre à la troisième épreuve, je suis certain que vous en êtes tous sortis gagnants de ce genre d’expérience.

Souriant légèrement, il poursuivit, invitant ainsi chaque personne à avoir une discussion seule à seule avec lui.

-J’inviterais donc chacun d’entre vous à vous présenter à tour de rôle pour avoir une légère discussion avec moi. En temps normal, vos chefs d’équipes seraient chargés d’une telle mission, mais au regard de la refonte actuelle dans le village, je compte m’en charger puisqu’aucun chef ne vous est attitré.

Spoiler:
 

_________________
Examen de Kiri & Debriefing [Post-Exam] J22k
Merci Aimi o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Examen de Kiri & Debriefing [Post-Exam] Empty
Jeu 24 Sep 2020 - 6:04


Attendant ainsi que tous quittent la salle, il commença par Kappa Tengoku. Le complimentant tout d’abord pour son examen, bien que celui-ci n’avait pas forcément été facile, il avait tout de même fait preuve d’un franc succès dans la protection et la préservation de son coéquipier blessé. Dans une épreuve ou bien plus que la collecte de rouleaux était mise à rude épreuve, d’autres éléments étaient aussi mis à l’épreuve.

-Kappa Tengoku. Il m’a été assez intéressant de voir le progrès entre la première épreuve que vous avez échouée. Je ne sais pas si le traumatisme de la première épreuve vous a aidé, mais vous avez plus que compris qu’il fallait communiquer et surtout se rendre compte qu’on ne choisit pas toujours ses coéquipiers. Quoiqu’il arrive, en apprenant à mieux communiquer, vous pouvez par moment trouver des solutions qui sortent plus ou moins du cadre de ce que vous auriez pu trouver seul. Autrement, vous n’auriez pas à évoluer en équipe, ce qui multiplierait nettement la productivité des missions. Dans tous les cas, tu as tout de même su faire preuve de leadership même si tu aurais fort probablement dû t’attarder à apprendre les facultés de tes coéquipiers avant toute chose. Ça vous aurait dramatiquement aidé je le pense. Quoiqu’il en soit, il est assez particulier de voir que votre premier test vous a plus ou moins suivi pendant la durée totale de l’examen et comme de fait, un de vos coéquipiers a été blessé et devant ce choix difficile, vous ne l’avez pas abonné, ce qui est cohérent étant donné qu’au-delà de l'examen, la priorité numéro un était votre survie à tous, ce que vous avez fait en préservant vos rouleaux collectés depuis le début de l’examen, sans forcément les perdre aux mains d’une autre équipe.

Marquant une pause, il termina :

-Je pense que la communication est une piste de progrès importante à maîtriser pour pouvoir aspirer au rôle de chunin. Avant d’entamer la moindre épreuve, surtout avec un élément inconnu, si vous en avez la possibilité, connaître vos forces et faiblesses respectives est la première étape avant de foncer tête baissée. Autrement, la nature de la situation finira par pénaliser une personne dans l’équipe, ce qui vous affectera tous. Une fois que tu auras passé cette barrière, je pense que tu seras prêt. Fais-moi savoir si tu désires échanger sur le moindre élément ou si tu retiens d’autres éléments. En attendant, je compte t’assigner à une autre mission qui te permettra d’être de nouveau mis à l’épreuve....

Lui laissant ainsi la parole, il passa à la prochaine personne sur la cible, son partenaire, Denkou Yuga :

-Denkou Yuga, un peu comme j’ai pu le dire à Tengoku, votre faille à titre d’équipe et de personne a été relativement similaire. Votre manque de communication au début et même pendant la seconde épreuve vous a joué des tours. Sachant aussi que tu ne seras pas toujours dans une situation ou tu connaitras tes partenaires, apprendre à connaître leurs rôles, forces et faiblesses te permettront de mieux aviser en conséquence. Je pense que tu as notamment pu le voir suite à la première épreuve, mais surtout au regard de ce qui vous a ralenti à titre d’équipe. En prenant plus ou moins le risque de l’affrontement, sans forcément vous assurer que vous aviez tous de quoi vous défendre adéquatement, la résultante s’est plus ou moins retournée contre vous. Malgré tout, tu as su faire preuve d’ingéniosité lors de ta première confrontation avec une équipe et vous avez aussi pris d’autres bonnes décisions.

Marquant une pause, il précisa : je pense tout comme Tengoku que l’amélioration de tes facultés de communication sera primordiale pour la suite. S’il est trop tôt pour que tu puisses devenir chunin, je pense que tu devrais t’intéresser aux corps policiers, là où tu pourras apprendre deux ou trois trucs. Avec un peu de chance, si les corps policiers t'intéressent, ils pourront même te prendre sous leur aile. Je pense aussi que nous pourrons rediscuter d’une éventuelle promotion en fonction de tes progrès et au regard de la prochaine mission qui risque de t’être assignée. Qu’en penses-tu ?

Lui cédant la parole, il se demandait s’il voulait ajouter autre chose à son analyse ou par rapport à l’invitation qu’il venait de lui faire. Or, la table était mise pour que celui-ci s’exprime sur ses ambitions ou autre.

Spoiler:
 


_________________
Examen de Kiri & Debriefing [Post-Exam] J22k
Merci Aimi o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Examen de Kiri & Debriefing [Post-Exam] Empty
Jeu 24 Sep 2020 - 7:11


Maintenant qu’il avait plus ou moins terminé de discuter avec les deux premiers, il fit venir celui qu’il connaissait le plus parmi les deux candidats : Ikari. Se distinguant par sa puissance lorsqu’il était question d’être testé en zone de combat, un grade nécessitait bien plus que de la force pour être justifié. Ainsi, le Meikyû analysa chacune des épreuves que traversa le jeune homme en compagnie de son acolyte Kumojine et de l’Iwajine. Bien que le rapport divulguait bien évidemment un peu plus de détails sur les deux Kumojines, semblait-il que l’équipe avait été menée par la femme du pays de la roche. Or, pourquoi ne s'était-elle pas rendue en finale ?

-Intéressant songea-t-il…

De nature totalement différente, il était clair et net que Raizen avait affaire à un autre champ décisionnel. En effet, ceux-ci avaient vécu un parcours si différent de l’autre équipe qu’il en apprécia la pluralité de l’examen : comme quoi, le tout avait été pensé pour tester différents types de personnes de différentes manières.

-Salut Ikari, content de voir que ton amour du combat a été satisfait jusqu’à la dernière épreuve. J’ai pris le temps de lire ton dossier. Il a été intéressant de voir que vous avez eu de bons réflexes de communication pendant la durée totale du tournoi. Je dirais même que vous aviez une bonne symbiose même si vous avez plus ou moins manqué d’équilibre au niveau de vos personnalités ce qui a plus ou moins créé quelques conflits pendant votre parcours. Devant une épreuve de groupe, si une idée ne semble pas adéquate, il ne faut pas hésiter à la signaler ou à demander un consensus. Que ce soit en tant que meneur ou suiveur, votre devoir est de maximiser la réussite de l’objectif clé tout en collaborant. Réussir en sacrifiant un coéquipier alors que ce n’est pas nécessaire est surprenant pour l'adversaire, mais pas l’idéal si je me fie au rapport sur votre première épreuve...

Bien qu’il n’avait en aucun cas une compréhension des aptitudes de leur troisième coéquipier, il devait y avoir d’autres synergies moins masochistes si l’on veut. Dans un vrai duel, cela aurait possiblement pu leur coûter leur vie...

-Autrement, vous êtes une des seules si ce n’est pas la seule à avoir opté pour un déplacement aérien, suggestion tout aussi pertinente qu’intéressante. Cela démontre que tu as de bons réflexes et que tu sais encadrer et supporter une équipe. Pareil pour la négociation durant laquelle tu as joué un quelconque rôle. Ton combat de troisième ronde a aussi était assez intéressant puisque tu es passé proche de gagner. Je me doute que ce fut ta période de confort, mais tu as bel et bien su ou t’arrêter au bon moment en fonction de ta fatigue…

Soulignant les points positifs et négatifs, sur papier, Ikari était très prometteur. Simplement, tout le monde avait forcément des éléments à améliorer.

-Laisse-moi donc te poser quatre questions Ikaris : Quel est ton ressenti par rapport à ton expérience à Kiri, qu’as-tu appris et qu’est-ce que pour toi être un chunin? Penses-tu aussi être prêt pour un tel rôle ?

Ne tournant pas autour du pot, il y alla de quelques questions visant à prendre le pouls de l’expérience du genin. Si l’on veut, sur papier, il était celui parmi le groupe qui avait eu la meilleure expérience globale. Le tout était visible au regard de sa position dans le tournoi, mais aussi grâce aux bonnes décisions qu’il avait prises. En dehors de la nécessité d’apprendre à cadrer ou remettre en question les objectifs, son parcours était presque sans faute. Toutefois, était-il assez mature ? Quelque part, l’acceptation de la stratégie qu’ils avaient employée venait-elle de sa fièvre du combat ? Dans le cas où il devrait oeuvrer avec une équipe, voire même diriger une équipe, les aurait-il mis en péril de la sorte ? Raizen se posait ce nombre important de questions qui pouvaient être décisives pour le jeune homme en plein développement.

Une fois terminé, le Meikyû passa finalement sa main dans sa chevelure avant d’ouvrir le dossier le plus particulier à gérer parmi les quatre personnes envoyées à Kiri : celui de Kao-Kan. Représentant l’élément qui avait accepté et utilisé la fameuse technique de zone lors de la première épreuve, on pouvait facilement lui prêter de nombreux préjugés. Or, le plus intéressant chez ce jeune homme était forcément l’éclectisme qu’il représentait du shinobi typique. En dehors des faits tangibles comme son aptitude à communiquer, aux premiers abords, il n’avait pas forcément l’air d’avoir eu une valeur ajoutée à son équipe qui témoignait d’une aptitude quelconque à mener une équipe. Toutefois, ce n’était pas pour autant qu’il avait été inutile… Il était même intrigant, voire même imprévisible. Tombant ainsi sur la case d’inconnue, il était peut-être même un génie incompris à ce stade. Toutefois, certains éléments le laissaient perplexe. Il était révélé qu’il avait sauvé des kirijins, menacés par un membre de son équipe. Si aux premiers abords, c’était une très bonne nouvelle pour Kumo, d’un point de vue politique, cet acte aurait pu être dangereux sachant que des ennemis mal intentionnés auraient pu s’en prendre à son équipe. Toutefois, il avait moralement pris la décision de s’opposer au chef d’équipe, une variable que Raizen appréciait autant qu’il la rejetait compte tenu du contexte dans lequel ils étaient. En finale, Kao Kan s’était aussi illustré par son inaction pendant une bonne partie du combat, ne justifiant celle-ci que par le constat clair qu’il n’aimait pas faire de mal à autrui pour faire du mal. Pour ce faire, il avait opté pour un Shi Fu Mi, une proposition intéressante qui pouvait être du génie s’il n’avait pas foi en ses aptitudes tout comme un échec critique s’il pouvait réellement gagner son combat.

Murmurant des mots pour lui-même, Raizen prenait de nombreuses notes afin d’analyser le dossier. Or, rapidement, il se rendit compte que cela ne menait à rien. Il valait mieux lui parler directement, surtout au regard de la manière dont son combat s’était terminé.

-Kao Kan… Ravi de faire ta connaissance.

Posant un délicat sourire sur celui-ci, il tentait d’instaurer une atmosphère assez détendue pour qu’il se sente à l’aise.

-Après avoir lu les notes de l’examen, il m’a été rapporté des éléments que j’oserais catégoriser d’éclectique ? Bien que tu as démontré une communication et une coopération sans faille, je pense que tout comme moi que tu sais que tu ne dois pas hésiter à remettre en question les consignes lorsqu’elles ne te semblent pas adéquates, surtout quand vous avez le temps de vous concerter, ce que tu as plus ou moins fait dans une situation qui ne correspondait pas forcément à tes valeurs en sauvant quelques kirjines, mais pas lors de la première épreuve. En observant cela, une partie de moi est tout de même satisfaite que tu aies pu utiliser ton bon sens pour juger la situation et les protéger d’une possible mort en utilisant les apprentissages de la première épreuve, mais une autre partie s’inquiète de ce qui aurait pu vous arriver si ce n’était qu’un subterfuge…

L’observant, il marqua une brève pause avant de continuer :

-Ton tournoi a été tout aussi intéressant. Que ce soit ta proposition du début ou ton manque de constance lors du combat, il est clair que tu n’es pas du genre à te battre pour te battre, ce que je respecte. Je dirais même que nous avons ce point en commun…

Marquant une brève pause, Raizen s’approchait de son moment préféré :

-Malgré tout, tu n’as pas vraiment abandonné, car tu avais les intérêts du village à coeur. Même si plusieurs pourraient y voir un échec flagrant des préceptes du shinobi, je dois avouer être intrigué et je pense que tu pourrais m’aider à ce sujet.

Lui souriant à nouveau, le chef du village était pour une des rares fois intrigué par quelqu’un, chose qui était rare, mais captivante pour lui :

-Globalement, qu’as-tu pensé de l’examen et de ton parcours ? Qu’est-ce que selon toi un chunin et penses-tu avoir atteint les facultés qu’il faut pour accéder à un tel grade ?

Lui posant la question, il ne s’arrêta pas là, il poursuivit :

-Par contre, avant d’y répondre, j’aimerais savoir ce qu’est selon toi un shinobi tout comme ce que tu aurais fait si ton acte de bonté s’était retourné contre toi ou ton équipe lorsque tu as sauvé les Kirijines ?

Posant ainsi le sujet sur la table, il était curieux d’en savoir plus sur la philosophie du jeune homme. Si pour certains, son comportement n’avait rien de celui d’un shinobi, il avait pourtant de nombreuses valeurs à la bonne place. Simplement, Raizen se devait de comprendre ce qui se cachait réellement derrière un jeune homme comme lui lorsqu’il serait confronté à un réel danger, car seul à ce moment, il saurait prendre les choses à coeur, pour le meilleur ou pour le pire.

Pour le moment, il se contentait de poser des questions, curieux d’en apprendre davantage sur la vision du jeune garçon. En effet, Raizen n’était pas de ceux à mettre les dissonants dans une case. Pas sans au moins avoir discuté avec eux.

Spoiler:
 

_________________
Examen de Kiri & Debriefing [Post-Exam] J22k
Merci Aimi o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578

Examen de Kiri & Debriefing [Post-Exam]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: