Soutenez le forum !
1234
Partagez

Après la Tempête [libre]

Metaru Mairu
Metaru Mairu

Après la Tempête [libre] Empty
Lun 5 Oct 2020 - 17:41
Après la Tempête

[RP Libre]

Accroupie à l’endroit où Nakamura Syoto et Hao-Ku Sari avaient été vu pour la dernière fois ; avant de se faire aspirer par le sable mouvent - comme nombreux autres guerriers - durant la bataille contre le Dieu du Désert, Mairu posa une main sur le sable. Même en usant de sa capacité « secrète » de Yasei chat, elle savait pertinemment ne pas être en mesure de capter quoique ce soit mais, sa position, son corps l’avait adoptée naturellement alors que, perdue dans ses pensées, elle cherchait à trouver une solution sur comment trouver les corps ensevelis de ses anciens camarades. Si les déterrer ne semblait pas être un obstacle, il était cependant difficile de savoir où creuser dans ce vaste désert. Même la technique de détection du Yondaime ne semblait pas avoir fonctionné. Comme la Metaru le craignait, il s’avérait impossible de détecter un corps sans vie. A moins que ces derniers eussent été emportés si profondément qu’ils étaient hors d’atteinte de la technique du Meikyû.

En tout cas, ils ne pouvaient pas perdre du temps à creuser au hasard. Même s’ils savaient où avaient chutés les deux kumojin, leurs corps avaient été probablement emportés ailleurs ou peut-être même atterris dans une caverne souterraine.

S’il n’y avait pas ce risque que les ennemis récupérèrent les corps afin de les user comme des patins grâce à la technique d’endo tensei - que même le Raïkage semblait craindre - Mairu était prête à abandonner la tentative de leur récupération car elle jugeait qu’il y avait d’autres urgences à gérer. L’idée de se présenter les mains vides chez les familles des défunts ne lui plaisaient guère mais les corps du Nakamura et du Hao-Kun ne seraient pas les premiers à ne pas être rapatriés au pays qu’ils avaient servis de leur vivant. Nombreux sont des shinobi tombés en se battant pour leur Patrie mais dont les corps ne s’y reposaient pas car ils étaient introuvables. La Metaru avait elle-même des membres de son clan dont les noms figuraient sur le Mur des Lamentations mais dont les corps de se reposaient pas cependant au Cimetière de Kumo.

N’ayant aucune idée sur comment mettre la main sur les corps de ses anciens camarades, Mairu espérait l’aide des shinobi locaux dont certains avaient la capacité de maîtriser ce sable qui couvrait chaque recoin de leur pays. Mairu avait donner la consigne à ses deux clones élémentaires, partis prêter main forte pour déterrer les survivants dans la ville de Taiyô, de demander auprès des kazejin qu’ils approcheraient s’ils connaissaient des Maîtres de sable qui seraient prêts à les aider à récupérer des corps ensevelis dans le désert …


HRP:
 

_________________
Après la Tempête [libre] E9AA4D59F0CEBCA273945A0FE77E778170585673
~ La fin justifie les moyens ~
Team Kumo:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9202-metaru-mairu-completed
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Après la Tempête [libre] Empty
Mer 7 Oct 2020 - 20:25
Le désert n'a jamais aussi bien porté son nom qu'aujourd'hui : Taiyo a été détruit en très grande partie, beaucoup de personne ont été englouti par la colère du dieu du Désert, et maintenant, jamais le désert aura été aussi calme. L'idée de savoir que Fuu marche probablement en ce moment sur les restes d'un cadavre réduit en poussière par la puissante tempête de sable l'horripile, mais elle a déjà l'habitude d'avoir les pieds qui marchent sur des morts, après tout, ses parents ont fait parti de ce désert, elle n'est même plus sûr que ses parents soient à la surface maintenant, vu tout le sable qui a été rejeté. Mais elle n'est pas venue pour regarder son désert devenu un véritable cimetière, mais pour trouver ceux qui vivent encore, du moins, pour accompagner les Asaara qui se sont proposés pour déterrer les corps. Elle en cherche un en particulier : celui de Kuuli, la chef de clan des Asaaras. Si on a découvert que Bogi qui l'accompagnait est devenue une flaque, on n'a toujours pas trouver le corps de sa cousine. L'ont-ils emmené avec la tombe de l'impératrice ? Mais surtout, pourquoi avoir emporter la tombe de celle-ci si c'est pour laisser celle de Tadao entièrement vide ?

Cette dernière question, elle la posera aux Yaseis, elle doit de toute manière retourner à Kiri, gérer la filiale de la banque Sabaku, elle n'a plus grand chose à faire maintenant de toute manière. Elle a échoué en tant que protectrice du désert, tous les Asaaras ont échoué, et elle n'ose pas endossé les responsabilités de son clan, même si, en tant qu'"héritière", elle a tout à fait le droit de demander cette place. Cependant, elle préfère la laisser à un de ses cousins, Oji pourra être un bien meilleur chef de clan qu'elle par exemple, bien qu'elle ne le connaisse pas, mas elle en a entendu parlé. Enfin, ces histoires de clans, elle préfère les laisser de côté pour l'instant en tentant de chercher des corps ou des personnes vivantes avec d'autres Asaaras.

Alors que les Asaaras manipulent le sable, utilisant des détections à travers celle-ci pour tenter de détecter les corps, Fuu, elle, se concentre sur leur protection, et justement, en plein milieu de ce désert se trouve une femme au corps d'ébène, contrastant avec le sable clair, essayant de poser sa main, se concentrant probablement pour tenter de détecter les personnes enfouies à l'intérieur. Peut-être a-t-elle vu d'autres corps, et dans ce cas, les Asaaras pourraient les déterrer, Fuu fait donc signe aux Asaaras de continuer à fouiller, allant interroger cette femme.

- Bonjour madame.

Dit-elle pour attirer l'attention de cette jeune femme en pleine recherche, essayant d'avoir son attention malgré la petitesse de son corps plus si enfantin que ça. Elle avait le physique d'une adolescente ayant passé à la machine à laver, étant encore trop petite pour son âge, mais elle ne s'en plaint pas, pourquoi s'en plaindre alors qu'elle peut "voler" et avoir la taille qu'elle veut ?

- Je suis ici avec mes cousins à la recherche de victimes enterrés dans le sable, en avez-vous vu ?

Il n'y avait plus beaucoup de clan à Kaze, alors elle devait se douter qu'elle parlait des Asaaras, et non pas des Meikyûs. Peut-être une Yasei, mais ils ont tous migrés à Kiri.

_________________
Après la Tempête [libre] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Sharrkan
Sharrkan

Après la Tempête [libre] Empty
Lun 12 Oct 2020 - 20:35
Quelle étrange sensation que de n'avoir aucun but. Aucun objectif, aucune tâche à effectuer, aucun jour ni événement à attendre. Vide. Taiyô n'existait presque plus, le Suna no Fukaku-Sha avait littéralement perdu sa tête et une grande partie de ses effectifs. L'organisation ? Il n'était même plus sûr qu'elle existait encore. La seule qui aurait pu remplacer Kuuli était dans un coma profond, sa survie incertaine. Les Shidan avaient perdu leur dernier membre et un des leurs n'avait toujours pas retrouvé conscience. Les Amejins venus en renforts étaient soit partis, soit décédés pendant la bataille. Quant aux troupes qualifiées de "chair à canon"... Impossible d'estimer les pertes pour l'instant.

Mais la mort de Bogi et celle de l'Impératrice étaient les plus difficiles à avaler. Tellement de choses auraient pu changer s'ils avaient tourné leur plan différemment. Peut-être en bien, peut-être en mal ? Ils ne le sauraient jamais. Et le résultat ne changerait pas. Trouvant difficile de trouver du confort chez ceux qui portaient pourtant le même deuil, Sharrkan décida d'aller faire un tour vers le campement Kumojin. Peut-être pourrait-il croiser là-bas d'anciens visages familiers, espérant cependant ne connaître personne parmi les disparus du Village des Nuages.

Mais avant de se rendre là-bas, il fit un détour pour passer par le cratère laissé par le Dieu. Inutile, si ce n'était pour éventuellement rendre visite à ceux toujours enfouis sous le sable, ressasser les événements qui n'étaient pas prêts de s'estomper dans les esprits. Cependant, il n'était pas seul sur place. Et au vu des techniques employées par ces personnes, il pouvait facilement assumer qu'elles étaient toutes des Asaaras. Qui de mieux que des manieurs de sable pour retourner le désert, après tout ?

Mais une silhouette se détachait du reste. Une dame à la peau bronzée, n'appartenant pourtant pas à Kaze no Kuni. La Directrice de la Forge en personne. Bien qu'ils avaient été ensemble pendant presque toute la lutte contre le Dieu et les marionnettes, ils n'avaient pas vraiment eu le temps de discuter. Et Sharrkan n'était pas prêt d'oublier le sacrifice que la Dame de Métal avait été prête à commettre. S'approchant, le Kazejin l'interpella.

« Mairu-san, content de vous voir en forme. »

Mais en se décalant un peu, il put constater qu'une autre silhouette, beaucoup plus petite, se trouvait là aussi. Et elle aussi lui était familière.

« Oh, Fuu... »

Si Sharrkan l'avait aperçue avant, il aurait réfléchi à deux fois avant de s'approcher. Non pas que la présence de la jeune Asaara lui soit insupportable, au contraire ; mais il ne savait pas du tout si elle était déjà au courant des disparus ou pas. Et il n'avait pas vraiment envie d'être celui qui lui annoncerait.

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Metaru Mairu
Metaru Mairu

Après la Tempête [libre] Empty
Ven 16 Oct 2020 - 15:59
Après la Tempête

feat. @Asaara Fuu - @Sharrkan"

Attirée par sa présence, une jeune fille approcha la Metaru toujours accroupie, une main posée sur le sable. La Directrice de la Forge de Kumo se releva alors que la nouvelle venue lui adressait la parole.

« - Bonjour. Justement, deux des mes camarades ont été entrainés par le sable mouvant durant la bataille à cet endroit même. Notre Raïkage a tenté de détecter leurs corps mais vainement. Ils ont dû être entrainés bien en profondeur ! »

Mairu étudia visuellement la petite étrangère qui lui faisait face. Elle devait être très jeune et pourtant, la Metaru pressentait que sa puissance n’était pas à négliger. Elle était certainement un de ces petits génies qui fleurissaient au sien du Yuukan. Ces enfants qui parvenaient à rivaliser avec les plus grands des guerriers alors qu’ils n’avaient même encore atteint la majorité. Mairu eut une courte pensée au jeune Sairyo Hiko qui était parvenu à terrasser un Dieu malgré son jeune âge.

Si elle admirait presque ces petits génies, la jeune femme aux prunelles ambrées n’enviait pas cependant leur place. A ces yeux, ils n’étaient que des enfants propulsés prématurément dans le monde cruel des adultes. Bien qu’elle eût une enfance plutôt difficile - à cause des avanies qu’elle avait dû subir de la part de ses supposés camarades de jeu de l’époque - Mairu était satisfaite d’avoir eu une enfance plutôt normale. Tout en reconnaissant que certains enfants n’avaient pas d’autre choix que d’évoluer précocement, la Metaru trouvait normal qu’un enfant devait vivre en tant que tel.

La Directrice de la Forge jeta un œil en direction des êtres qui s’afféraient un peu plus loin. Mairu les avait remarqués depuis un moment mais elle n’avait pas osé les déranger alors qu’ils étaient déjà si occupés à chercher les leurs. Au vu des techniques qu’ils déployaient, la Metaru avait déduit qu’ils étaient certainement des Asaara. Si ces derniers ne parviendraient pas à déterrer les corps de Nakamura Syoto et Hao-Ku Sari alors personne ne le pourra.

« - Serais-tu leur cheffe ? »

Un autre natif du Pays se pointa mais, cette fois, Mairu connaissait le nouveau venu.

« - Ravie de te voir sain et sauf également Sharrkan-san ... Mes condoléances pour tes camarades tombés ! »

Comme toi, le jeune shinobi avait également perdu des compagnons dans la bataille contre le Dieu du Désert. Certains lui étaient probablement très proches mais Sharrkan ne laissait transparaître la moindre douleur. Lui aussi devait être un précoce de ce monde. Un jeune shinobi habitué à la cruauté du Yuukan.

« - Penses-tu pouvoir faire quelque chose pour les miens … Fuu-san ? »

La Metaru avait reporté son attention sur la jeune Asaara qui était son dernier espoir pour récupérer les corps de ses camarades kumojin …

_________________
Après la Tempête [libre] E9AA4D59F0CEBCA273945A0FE77E778170585673
~ La fin justifie les moyens ~
Team Kumo:
 


Dernière édition par Metaru Mairu le Ven 16 Oct 2020 - 16:20, édité 2 fois (Raison : Corrections)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9202-metaru-mairu-completed
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Après la Tempête [libre] Empty
Ven 16 Oct 2020 - 19:49
"Notre Raîkage", la femme se trouvant devant elle est donc une kumojin, on lui a dit que le village caché des Nuages est venu aider à défendre Kaze contre le dieu du Désert, ça s'est donc révélé être vrai. Si une détection chakratique ne permet pas de détecter les corps, c'est qu'ils doivent bien être enfouis, ce qui est normal : ils étaient à l'épicentre de cette tempête de sable s'ils ont combattu, alors ce n'est pas étonnant de les voir s'enfoncer aussi loin. Elle observe le sol qu'elle fouillait, elle-même ne pouvait pas les aider, mais elle interpella les autres Asaaras qui étaient en train de scanner la zone en manipulant le sable, essayant de détecter si des corps y sont enfouis. Trois d'entre eux viennent, la jeune Asaara fait signe de reculer légèrement à la guerrière des Nuages, après quelques mudras, les deux femmes pouvaient voir le sable bouger, tournant comme dans une genre de soupe.

- Prévenez-moi si vous trouvez quelque chose.

Les Asaaras s'activent, commençant à mouvoir le sable, cela allait prendre de très longues heures, voire une bonne journée. Ils ne pouvaient même à trois experts en Sunaton déplacer autant de sable d'un coup et les autres ont une mission à accomplir : retrouver Kuuli et aider aux passages à retrouver les enfouis. L'assimilatrice les laisse faire, puis observe la kumoin qui lui demande si elle est leur cheffe.

- Pour l'instant, oui. Nous fouillons en ce moment le désert pour tenter de retrouver le corps de notre cheffe, en tant qu'héritière, je la succède en ce moment.

Pour l'instant, c'est elle la cheffe des Asaaras, mais elle espérait qu'elle puisse retrouver Kuuli qui est juste blessée ou immobilisée dans le sable partiellement en attente d'aide, même si elle n'y croit pas vraiment. Elle se doute que si elle verra Kuuli, ce serait probablement morte. Enfin, une nouvelle personne vient à leur rencontre, une personne qu'elle connaissait bien et qui, malgré une grosse ressemblance, n'est pas un membre de sa famille.

- Bonjour Sharrkan. Pas la peine de tenter de me le cacher, je le sais.

Elle l'observe, prenant son chapeau pour ensuite le poser contre son épaule, un signe de deuil et de condoléance.

- Je sais que Kuuli a disparu, on recherche son corps en ce moment-même. Nous ne l'avons pas trouvé sur place, mais nous essayons d'approfondir notre champs de recherche tout en libérant tout ceux qui ont été englouti dans le sable suite à la bataille contre le Dieu du Désert.

Elle reste ainsi un long moment, jusqu'à ce que la demoiselle des nuages lui demande s'ils peuvent l'aider.

- Ca va prendre du temps, ils doivent d'abord faire bouger un maximum de sable pour tenter de se rapprocher des cadavres, et ensuite ils nous diront s'ils ont trouvé quelque chose. Ils tenteront ensuite de faire remonter les cadavres, mais ça peut prendre très longtemps, surtout que nous nous situons à l'épicentre de la bataille du dieu du Désert, vos camarades sont bien enfouis. J'espère que les cadavres de vos camarades seront découvert d'ici demain, sinon ils seront trop profonds pour qu'on puisse les récupérer.

Elle remet son chapeau, puis observe ses trois cousins s'activer à manipuler le sable pour "creuser" et tenter de détecter les cadavres des guerriers kumojins venus aider à défendre leur terre.

_________________
Après la Tempête [libre] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Sharrkan
Sharrkan

Après la Tempête [libre] Empty
Jeu 22 Oct 2020 - 23:42

« Tu sais ? »

Sharrkan leva un sourcil interrogateur, se demandant ce qu'elle savait exactement. Néanmoins, il était soulagé de ne pas être celui à devoir lui annoncer que sa cousine avait disparue. Il n'était pas vraiment au courant des histoires claniques des Asaara, mais il avait cru comprendre que Kuuli avait une grande importance pour Fuu.

« Je vois... Je me suis rendu sur les lieux directement après la chute du Dieu et... Je n'ai trouvé ni Kuuli, ni Bogi. Les affaires de Bogi étaient éparpillées, mais il n'y avait rien appartenant à Kuuli. Il y avait une grande quantité de boue et d'eau sur les lieux et aucun des deux ne savait manier le Doton. Donc... On pourrait en déduire que leur adversaire a utilisé une technique de grande ampleur, sauf si d'autres personnes ont rejoint le combat de leur côté à la dernière minute. Mais sachant qu'ils devaient défendre les tombes du voleur de cadavres... et que ces tombes étaient vides... »

Ils ne pouvaient avoir de certitude absolue que les deux aient été tués, mais tout portait quand même à croire que c'était le cas. Aucun des deux n'aurait simplement disparu dans la nature. La seule autre option possible était que leur adversaire les ait capturés vivants et se soit donné le mal de les emporter avec lui, en plus des cadavres dans les tombes. Mais pour être honnête, c'était peu probable. Si on rajoutait à ça les affaires de Bogi restées sur place, dont sa gourde qu'il ne quittait jamais, et le sang maculant le sable...

« Désolé Fuufuu, je comptais faire un rapport moi-même à ton clan, mais je n'ai pas encore trouvé le courage de me rendre au Manoir. Mes condoléances. »

Le Kazejin posa sa main sur la tête de la jeune fille dans un geste qu'il espérait rassurant. Il aurait voulu lui affirmer qu'il serait là si elle avait besoin de lui, mais ne sachant pas encore ce qu'il allait faire à présent et où son destin le mènerait... il préférait éviter de faire des promesses en l'air. Il se tourna à nouveau vers la Metaru.

« Merci Mairu. Mes condoléances également, j'ai cru comprendre que vous aviez aussi perdu des camarades Kumojins. »

Si la mort de ses amis serrait toujours autant sa gorge à chaque fois qu'il y pensait, la conversation qu'il avait eue avec Raizen l'aidait au moins à conserver une expression plus ou moins neutre. En entendant la conversation entre les deux femmes, Sharrkan comprit qu'effectivement, les Asaara retournaient le désert avec l'espoir de retrouver des cadavres. Une tâche bien ambitieuse, si on évaluait la zone immense sur laquelle le Dieu avait exercé sa pression. Surtout en ne sachant pas jusqu'à quelle profondeur il avait pu attirer les malheureux. S'ils retrouvaient quelqu'un, ce serait sûrement de la chance ; mais Sharrkan ne fit aucun commentaire. Ce n'était pas son rôle d'écraser leurs espoirs.

« J'espère que ce n'est pas trop déplacé vu la situation, mais félicitations pour votre place au sein du Conseil. Même si je ne suis plus à Kumo, je suis content de voir que le Village se relève. »

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Metaru Mairu
Metaru Mairu

Après la Tempête [libre] Empty
Mar 26 Jan 2021 - 23:24
Après la Tempête

feat. @Asaara Fuu - @Sharrkan"

La jeune Asaara fit intervenir trois des siens qui se mirent aussitôt à fouiller dans le sable où les camarades de la kumojin étaient supposés être enfouis. La Metaru admira un moment les manipulateurs de sable en œuvre. C’était réellement impressionnant de les voir bouger le terrain avec autant d’aisance. La scène ferait certainement naître chez leur ennemis de la frayeur mais Mairu n’en était pas une alors c’était plutôt avec une certainement fascination qu’elle regarda les Asaara retourner le sable inlassablement par la simple maîtrise de leur chakra.

Par le biais de la jeune de Fuu, Mairu apprit que la véritable cheffe des Asaara - dont elle ignorait le nom et le visage - était portée disparue. La conversation qui s’en suivit entre les deux jeunes kazejin permit à la Metaru d’en apprendre plus sur la disparition de la meneuse du clan de sable qui se nommait de toute évidence Kuuli. La jeune femme à la peau hâlée appris d’autres informations qu’elle enregistra soigneusement dans son crâne. Les données même les plus insignifiantes aujourd’hui pourraient se révéler utiles un jour.

« - Effectivement. Nous enregistrons deux disparus. J’ose espérer pouvoir récupérer leurs corps afin de les ramener auprès de leur famille et leur offrir des funérailles dignes de ce nom au sein de leur patrie. »

Tout en répondant à Sharrkan, Mairu fixait toujours les Assara qui se démenaient pour tenter de retrouver le moindre corps sous le sable.

Puis, la kumojin porta son regard doré sur le jeune kazejin.

« - Merci. J’espère être en mesure de satisfaire l’attente du Raïkage et pouvoir l'aider efficacement à remettre Kumo sur pied. »

Siéger au sein du Conseil était un privilège et garder celui-ci quémandait beaucoup d’investissement. Mairu savait qu’elle allait devoir prouver quotidiennement qu’elle méritait la place. Mais, n’ayant peur de travailler dur, elle n’avait la moindre crainte.

« - Dommage que tu ne seras pas là pour guider le Yondaime si besoin, ajouta la jeune femme sur un ton plus adouci. Vous me paraissez très proches. Je pense qu’il t’écoutera bien plus que moi. »

Même le plus grand des meneurs avait besoin d’un guide, d’un flambeau qui éclairait son chemin lorsque celui-ci se trouvait dans l’obscurité. Un rôle que Mairu aimerait pouvoir endosser pour l’Ombre de son Village mais le comportement et la conversation que le Raizen et Sharrkan avaient eu durant la bataille avait permis à la Mataru de déceler une certaine complicité entre les deux personnages. Une collusion qu’elle n’aurait sans doute jamais avec son Kage or là était quelque chose de primordiale pour espérer lui servir de lumière.

« - J’aurais bien aimé te connaître d’avantage lorsque tu étais encore à Kumo, Sharrkan-san. »

La sincérité de ses propos se reflétait dans la lueur de son regard doré alors qu'un fin sourire vint orner le faciès de la Metaru.

De nouveau, la kumojin concentra son attention sur les Asaara qui fouillaient toujours dans le sable. Les minutes se transformèrent en heure mais aucun résultat. Plus le temps passait, plus la kumojin perdait espoir mais tant que les manipulateurs de sable n’abandonneraient pas, elle non plus ne lâcherait pas.

« - Puisque camper ici ne serve à rien et si on allait plutôt prendre un peu de thé ? Notre campement n’est pas très loin, finit par proposer Mairu aux deux kazejin qui se tenaient toujours à ses côtés. Tu devrais peut-être aussi inviter les tiens à se reposer un peu, Fuu-san. »

Les fouilles allaient certainement durer des heures alors une pause de temps en temps pour se ressourcer serait plus que la bienvenue. S’acharner durant des heures épuiserait même le plus résistant des shinobi …

_________________
Après la Tempête [libre] E9AA4D59F0CEBCA273945A0FE77E778170585673
~ La fin justifie les moyens ~
Team Kumo:
 


Dernière édition par Metaru Mairu le Mar 26 Jan 2021 - 23:49, édité 2 fois (Raison : Corrections)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9202-metaru-mairu-completed
Sharrkan
Sharrkan

Après la Tempête [libre] Empty
Ven 29 Jan 2021 - 5:12
Ainsi donc, Kumo avait aussi perdu deux shinobis, aspirés dans les tréfonds du désert - sûrement à jamais. Peut-être que Sharrkan les connaissait, au moins de vue, mais il ne demanda pas leurs noms. Au moins, il était sûr que ce n'était pas Kyohei ou Ayanokoji ; déjà trop de ses amis étaient morts dans ce carnage, mais il n'aurait pas supporté d'avoir perdu ces deux-là en étant aussi près d'eux. Le manieur de chaleur avait dû faire un lourd choix dans la hâte du moment... la présence de ses anciens coéquipiers n'aurait rendu la chose que plus difficile.

« Je comprends. »

Sa mâchoire se crispa. Il ne comprenait que trop bien ce sentiment, ce besoin d'avoir une preuve, de pouvoir faire reposer les défunts dans une dernière demeure décente, de les ramener chez eux... Cette volonté étrange que les humains avaient d'honorer l'enveloppe charnelle alors que l'essence de leurs proches avait quitté ce monde depuis bien longtemps. Ce qu'on leur avait volé à eux, les survivants.

Dans ces temps sinistres, le mieux était de se concentrer sur le futur et sur le positif qu'il allait porter. S'il pouvait être difficile de statuer sur celui du désert vu la situation, il était plus simple d'en envisager un positif pour Kumo. Il ne manquait pas de shinobis talentueux au village et sous la tutelle de Raizen, la cité des Nuages ne tarderait pas à se relever.

« Je ne peux pas prétendre de bien vous connaître Mairu-san, mais avec la courte conversation que nous avons eu, vous m'avez donné l'impression d'être une personne de confiance, sérieuse dans son travail et surtout loyale à Kumo. Je n'ai aucun doute dans le fait que vous êtes un atout conséquent pour le village. »

Et d'ailleurs, ce n'était pas étonnant que le Meikyû ait décidé de former un Conseil pour le seconder. Même au sein du Fukkatsu, il avait été difficile de voir une forme de hiérarchie.

« Mais plus encore, j'ai confiance en Raizen et ses décisions. Il ne prend aucun choix à la légère donc s'il a décidé de vous proposer une place dans le Conseil, c'est qu'il y a longuement réfléchi avant. Il attendait seulement le bon moment pour faire ça de façon théâtrale. »

Sharrkan lança un sourire complice à Mairu. Il pensait bien entendu tout ce qu'il venait de dire. Même si au fond... il ne pouvait nier qu'il ressentait quelques regrets de ne pas être présent pour ce renouveau. L'impression de ne pas pouvoir profiter du résultat de leur long combat, du fruit de leurs efforts, laissait un goût amer de frustration. Mais quitter Kaze maintenant reviendrait à reproduire exactement la même chose.
Comme si elle avait lu dans ses pensées, Mairu avait enchaîné exactement sur ce sujet.

« Haha, vraiment... ? »

Forcément, leur conversation de la veille lui revint en mémoire. Est-ce qu'ils étaient vraiment proches ? Leurs personnalités étaient aux antipodes, au point que c'était difficile de dire s'ils étaient vraiment proches. Mais en tout cas, Sharrkan ne pouvait pas vraiment dire que Raizen l'écoutait. Il l'entendait, certes... mais changeait difficilement d'idée lorsqu'il était bloqué sur une idée.

« Il sera pourtant bien obligé d'écouter son Conseil. Je crois qu'il aime bien entendre des avis différents, mais je ne sais pas s'il écoute quelqu'un. Peut-être Sazuka... »

Mais Sazuka était partie. Et Sharrkan s'interrogeait souvent à son sujet. Est-ce qu'elle s'était sentie forcée d'assumer le poste de Raikage lorsque le Fukkatsu l'avait élue ? Avait-elle détesté cette idée depuis le départ ? Ou avait-elle changé d'avis une fois à Kumo ? N'avait-elle pas assumé la pression ou avait-elle pensé faire ça pour le mieux ?

« C'est réciproque. Mais... je ne pouvais malheureusement pas rester longtemps. Et avant l'attaque du Teikoku, j'étais très différent. Je ne crois pas que vous auriez pu m'apprécier, et à juste titre. »

Le manieur de chaleur lâcha un rire léger. Oui, il avait définitivement changé. Il était loin, le temps où il n'était qu'un gosse perdu, seul et qui détestait profondément le système shinobi qui l'avait gardé prisonnier. Seulement quelques années s'étaient écoulées depuis cette période... Mais il aurait très bien pu y en avoir une centaine.

« Mais ce n'est pas perdu, je suis sûr que nous nous recroiserons, dans des circonstances moins dramatiques. Merci pour l'invitation, mais je vais devoir décliner, je suis attendu à l'hôpital. A bientôt j'espère, Mairu-san. »

Sharrkan s'inclina devant la Directrice, puis fit un geste de la main en direction de la jeune Asaara. Il n'était pas particulièrement pressé de se rendre à l'hôpital, mais... il ne pouvait pas non plus aller au campement Kumojin ; bien que l'idée d'une conversation avec la Metaru était loin d'être désagréable, il y avait simplement certaines personnes qu'il ne voulait pas croiser pour le moment.

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Après la Tempête [libre] Empty
Mar 23 Fév 2021 - 23:46
Fuu accepte la caresse sur sa tête, tandis que Fuu commence à être pensive : cela fait la deuxième cousine Asaara avec laquelle elle s'entend bien qui meurt, elle va finir par croire qu'elle porte malheur aux membres de sa famille qui sont proches d'elle ... mais elle se fait des idées, Fuu n'est pas superstitieuse, ce n'est qu'une coïncidence, rien de plus, rien de moins. Et si certes cette coïncidence s'est fait plusieurs fois, elle refuse de croire qu'elle est porteur d'une malédiction qui touche les Asaaras qui sont proches d'elle. Croire en cette idée-là risque de devenir un prétexte pour s'éloigner de sa famille, chose qu'elle refuse pour l'instant. Si certes cela l'empêche de voler de ses propres ailes en restant tout le temps avec les membres de sa famille, elle apprécie travailler pour son pays et pour eux, même si certaines décisions de Kuuli était à désirer pour elle.

- Je vois, merci de m'avoir dit tout ça, même si je connaissais une partie de ce que tu viens de dire. Je savais que Bogi et toi vous vous entendez bien ...

L'assimilatrice ne pouvait cependant laissez s'échapper quelques larmes, cela fait des heures qu'ils sont à la recherche de Kuuli, et ses espoirs commencent à faillir et ... Kuuli reste un proche parent d'elle. Malheureusement, elle n'a pas pu être là pour l'aider, mais Fuu cesse de faire couler ses larmes, s'essuyant vite fait les yeux et les joues pour reprendre son sang froid, même si elle est encore fatiguée mentalement de cette perte.

- Excusez-moi, cette recherche de Kuuli nous a fatigué physiquement, mais surtout mentalement. Au delà d'être notre cheffe de clan, c'était un membre de notre famille que nous chérissons. Je crois que nous allons accepter votre proposition, guerrière de métal.

Elle dit aux Asaara de cesser les fouilles un instant, eux-aussi doivent se reposer un peu, essayer de reprendre des forces physiques, mais surtout mentales. Les Asaaras et elle suivent donc volontiers Mairu, mais avant, Fuu transmet son signe de la main silencieux envers Sharrkan qui s'en va. Sa main est un peu tremblante, mais elle voulait au moins lui répondre, quelque part, même s'il n'était pas un Asaara, il était aussi important pour elle. Peut-être que pour se rassurer, elle allait éviter de trop le revoir ... elle voulait éviter que cette "malédiction" se répète et ... non, elle refuse toujours de croire ça. C'est la fatigue, oui, elle commence à être fatiguée de cette situation. Avant d'arriver devant leur campement, Fuu vient parler à la guerrière de métal.

- Nous ferons notre possible pour vous rendre leurs corps, mais si ce n'est pas le cas, leurs corps resterons enterrés profondément dans les terres de Kaze, ils reposeront en paix. Si même un groupe d'Asaaras n'est pas capable de reprendre leurs corps, aucun autre être n'en sera capable.

Pour avoir défendu ces terres, leur "récompense" sera de ne faire qu'un avec ce désert désormais libre de tout dieu, du moins, pour l'instant. Cette récompense est certes maigre, mais au vu des temps qui courent, des capacités de certains et de la situation actuelle de ce monde, le fait qu'ils se reposent tranquillement au fond des sables est une récompense digne d'un guerrier.

_________________
Après la Tempête [libre] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560

Après la Tempête [libre]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Taiyô
Sauter vers: