Soutenez le forum !
1234
Partagez

Entraînement entre Sabreurs (Miyuki)

Naragasa Otsuge
Naragasa Otsuge

Entraînement entre Sabreurs (Miyuki) Empty
Lun 5 Oct 2020 - 22:59
Comme à l'habitude, l’écho des sabres qui s’entrechoquent se faisait entendre aux quatre coins du Grand Dojo. Et plus fort que jamais dans l’aile réservé aux salles d’entraînements des Épéistes et de leur Disciple. Dans l’une d’entre elle, celui que l’on surnommait le Gardien des mes échangeait des frappes avec une jeune fille qui visiblement débutait à peine son adolescence. Cette dernière, haletante et pratiquement à bout de souffle, tentait d’imiter le rythme du Sabreur de peine et de misère et de maintenir la cadence que ce dernier imposait avec ferveur. Il était bien rare de voir parmis les Disciples une personne aussi jeune qu’elle. Mais Otsuge avait tout de même accepté de la prendre sous son aile. Elle avait été admise comme Apprenti par le Gardien il y a plus d’un an déjà et malgré son jeune âge et son apparence frêle elle avait su faire ses marques. C’est au hasard d’une nuit sans lune qu’Otsuge l’avait rencontré pour la première fois, alors qu’elle s’entraînait sans relâche tard le soir bien longtemps après le départ de tous les autres Apprentis. Lui donnant alors quelques conseils sur son maniement de l’épée et échangeant quelques mots avec elle, il avait été marqué par son histoire très semblable à la sienne : mouton noir au sein d’une famille noble, elle aspirait plus que tout s’émanciper de sa famille et du nom de Yuki. Marqué par son acharnement et ces similitudes dans leur passé, le Naragasa avait décidé de la prendre comme Disciple.

Aujourd’hui, leur entraînement consistait en un échange de coups réels. Il voulait tester les limites de la jeune Yuki. Depuis plusieurs heures déjà, le duo s’adonnait à un échange de coups jusqu’à la première touche à la manière d’une joute de kendo.

¬ Hajime! hurla de nouveau Otsuge.

Aussitôt la parole lancée, il s’élança sabre dressé contre sa jeune adversaire. Cette dernière eut à peine le temps de faire un pas vers l’arrière que l’acier de leurs armes s’échauffait déjà. Soutenant la cadence, le Sabreur enchaîna de nouveau coup après coup jusqu’à ce que la disciple ne puisse plus suivre et que son sabre ne touche son épaule plutôt que l’arme de son adversaire. Il s’arrêta alors et d’un même mouvement recula tout en rangeant sa lame d’ébène à son fourreau.

¬ Tu penses trop Harumi. dit-il d’un ton autoritaire et sérieux.

¬ Mais je...

¬ Pas d’excuses jeune fille. File vers l’infirmerie, nous reprendrons demain. Avec les bases. dit-il, une pointe de déception dans la voix.

Sans rouspéter, la jeune Yuki s’éclipsa à toute vitesse de la salle d’entraînement, les joues rougies par la gêne. Était-il trop dure avec elle? Otsuge ne savait pas quoi en penser. Il appliquait avec elle les mêmes méthodes sévères et rigoureuses que son propre mentor, Ichimaru, lui avait inculquées...Non, il faisait bien de la pousser dans ses retranchements. Harumi était toute jeune et frêle, mais elle avait fait le choix elle-même de rejoindre la confrérie. Elle s’était elle-même porté volontaire pour choisir le Naragasa comme mentor. Elle avait même insisté, malgré ses avertissements : il ne lui ferait pas de cadeaux, aucun, si elle n’était pas capable de suivre le rythme, elle n’avait qu’à partir.

Conforté dans son choix, Otsuge tourna les talons en direction de la sortie de la salle d’entraînement, mais il remarqua une silhouette campé dans l’embouchure de cette dernière : une jeune femme blonde aux formes athlétiques. Depuis combien de temps l’observait-elle? Il n’aurait su le dire. Jusqu’à il y a quelques instants, toute son attention était focalisé sur sa Disciple et leur entraînement, il ne l’avait donc pas du tout remarqué approcher. Le Naragasa l’observa en silence un court instant, comme pour lui laisser la chance de prendre la parole en premier.

Revenir en haut Aller en bas
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

Entraînement entre Sabreurs (Miyuki) Empty
Jeu 15 Oct 2020 - 22:05
Elle bougeait avec de plus en plus d'aisance. Ses entraînements payaient, elle le sentait dans son corps. Elle qui avait toujours été fluide sentait une meilleure tonicité, une plus grande capacité à réagir en un instant et ce même sans le support du chakra. Ses entraînements avec Kamiko étaient désormais bien visibles. Mais ce n'était pas assez. Jamais. Si elle voulait devenir la meilleure dans son domaine, il ne fallait s'arrêter à aucune limite. Toutes les franchir. Que son corps devienne l'arme la plus léthale qui soit.

Lorsqu'elle s'arrêta, elle attrapa sa serviette pour s'enlever un peu de sueur puis prit le temps de boire un peu. Elle avait fini ses exercices à mains nues et devait maintenant trouver un partenaire pour s'exercer au maniement du sabre. Ce n'était jamais suffisant. Elle n'était pas à la hauteur encore. Loin s'en faut.

Se promenant entre les diverses salles d'entraînement, elle remarqua finalement Otsuge, le nouveau Sabreur. Il avait passé son épreuve des lames il y a peu et déjà, il avait sous son aile une disciple. Une jeune fille du nom de Harumi, à qui Miyuki enseignait parfois pendant les cours matinaux de groupe. Elle observa alors l'échange entre la jeune Yuki et le Naragasa en silence. Échange qui ne dura qu'un instant avant que la jeunette ne finisse avec la lame de bois sur l'épaule. Un léger sourire amusé passa sur les lèvres de la Danseuse qui ne fit cependant aucun commentaire. L'Épéiste brun fit alors sa critique, expliquant ce qui faisait défaut à Harumi.

En un sens, il était courageux. Elle-même n'avait pas encore eu la confiance pour prendre un Disciple à qui enseigner. Elle n'avait pas désigné de successeur pour Senritsu, comme si elle s'imaginait la garder pour l'éternité. Alors que l'adolescente quittait la salle les joues rouges, le guerrier se prépara à partir de la salle à son tour, croisant enfin le regard de la Mawehara.

« Konnichiwa Otsuge-dono. Tu as terminé ? Je peux te demander un petit échange ? J'aurais moi aussi besoin d'un entraînement. »

Annonçant simplement sa requête sans détours, Miyuki attendait une réponse toute aussi honnête et simple. Qu'il ait le temps ou non, il n'avait qu'à le dire, elle n'était pas du genre à forcer ce genre de proposition. Mais elle savait également qu'elle ne pouvait pas seulement s'entraîner seule, il lui fallait quelqu'un avec un bon niveau de maîtrise du katana pour s'améliorer désormais. Et il était tout choisi, puisqu'elle estimait leur niveau similaire à en juger les mouvements qu'il avait effectué quelques instants plus tôt. Son assurance, sa vitesse et la force que laissaient entendre les coups bien que retenus ne mentait pas aux oreilles de la Sabreuse.

« Elle est une bonne élève. Je compte sur toi pour l'aider à devenir une élite. »

Un sourire amical aux lèvres, elle attrapa un bokken, testant un peu sa souplesse et sa résistance en appuyant le bout de sa lame sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11574-mawehara-miyuki-la-danseuse
Naragasa Otsuge
Naragasa Otsuge

Entraînement entre Sabreurs (Miyuki) Empty
Ven 23 Oct 2020 - 2:35
La jeune blonde aux formes athlétique se tenait dans l’embrasure de la porte de la salle d’entraînement et fixait le Naragasa avec attention. S’il ne l’avait pas reconnu de prime abord, il ne fallut qu’un coup d’oeil attentif à Otsuge pour reconnaître celle qui était surnommée la Danseuse de Kiri. Visage déjà rougit par l’effort et sabre d’entraînement entre les mains, il comprit ce qu’elle désirait avant même qu’elle ne lui propose un entraînement. Si Otsuge aurait envoyé valsé sans vergogne un quelconque disciple, apprenti ou même Kirijin, son corps le démangeait de pouvoir frotter sa lame à celle d’un autre parmis les Septs Épéistes de la Brume. Les membres de la Confrérie étaient tous très occupés, que se soit avec leurs entraînements personnels, leurs affectations dans l’armée de Kiri ou leurs missions, les occasions étaient donc rare pour pouvoir croiser le fer, ou plutôt le bois, avec eux.

¬ Miyuki. répondit-il simplement. Bien sur, j’ai toujours un peu de temps pour un compagnon Sabreur.

Le jeune homme invita donc d’un grand geste de la main tout en se retourna Miyuki à le rejoindre dans la salle d’entraînement qu’il occupait déjà. Avant de se mettre en position, Otsuge rejoint l’un des bancs de repos bordant le fond de la salle pour y attraper une serviette afin de s’éponger le front et une gourde d’eau afin de se désaltérer avant le début du combat. Déposé juste à côté de sa besace, son katana d’ébène reposait dans son fourreau. Son regard s’y attarda quelques instants, faisant alors résonner dans son esprit l’écho des voix fantomatiques qui l’habitait. “Non pas maintenant.” leur dit-il pour les calmer. “Son sang n’est pas à prendre.”

Otsuge se désaltéra une nouvelle fois, d’une longue lampée d’eau fraiche, tout en détournant finalement le regard de Shusui. Il rejoint ensuite la jeune blonde au centre de la salle.

¬ Une bonne élève oui. Elle manque de finesse et elle réfléchit trop. La peur et l’anxiété la domine. Mais elle a un grand potentiel que je compte l’aider à développer au maximum.

Miyuki était l’une de celle qui n’avait toujours pas choisi de Disciple. Le Naragasa se demandait combien de temps elle allait pouvoir continuer ainsi, sachant que les Sept étaient constamment poussé par les instances du clan pour prendre élève sous leur aile. Peut-être n’avait-elle pas encore trouvé quelqu’un de suffisamment digne pour la suivre? Qui sait. Otsuge n’osa pas poser la question, et il se contenta de faire craquer les articulations de ses poignets et de son cou à l’aide de quelques étirements.

¬ Alors, tu es prête? dit-il tout en imitant la Danseuse en se mettant en position. Hajime! ajouta-t-il à peine l’aval de sa partenaire reçu.

Profitant alors de la surprise, le Sabreur entama l’affrontement amical par une concentration de chakra dans ses pieds qui lui permit de foncer d’un seul bond très rapide sur la jeune femme. Il porterait la première frappe de cet échange. Il voulait apprendre à mieux connaître sa partenaire et, surtout, comme elle maniait l’épée.

Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

Entraînement entre Sabreurs (Miyuki) Empty
Mar 10 Nov 2020 - 22:02
Miyuki s'approcha donc tranquillement de son camarade clanique d'un pas nonchalant tandis qu'elle fit un léger sourire à la disciple défaite et un peu bougonne. Elle la comprenait, elle aussi s'était faite avoir de manière pataude à de nombreuses reprises, et même encore il n'y a pas si longtemps par Saji. Bon. Pour sa défense, peu de personnes étaient capables de rappeler télékinétiquement leur arme. Mais tout de même. La frustration, elle la connaissait. C'était normal, et il fallait apprendre à la gérer, puisqu'elle empêchait de progresser si l'on butait dessus au lieu d'accepter ses erreurs et de les surpasser.

Sincèrement heureuse qu'il puisse échanger quelques passes avec elle, la combattante se mit en garde, dégainant d'un geste sûr et précis Senritsu. Elle ne comptait pas l'utiliser à son plein potentiel, sachant bien qu'elle aurait tôt fait de terroriser tout le quartier avec les hurlements affreux de Senritsu. Cette conne s'arrangeait toujours pour les faire les plus atroces possibles quand bien même cela ne changeait pas grand chose sur l'effet que souhaitait en obtenir Miyuki. A savoir une destabilisation profonde de l'oreille interne jusqu'à, éventuellement, faire perdre connaissance à ses cibles. Donc elle se contenterait du minimum pour ne pas traumatiser les badauds qui passaient le long du Grand Dojo.

De toute façon, son répertoire taijutsu commençait lui aussi à s'étoffer et elle avait d'autres cartes dans sa manche. Se mettant en mouvement après quelques moulinets pour se préparer les poignets, la Sabreuse accueilli son adversaire d'une parade déviant sa lame sur le côté pour essayer d'ouvrir sa défense et engagea un premier retour tranquille, sans difficulté pour l'heure. Elle entama alors une petite mise au point des règles en continuant l'exercice par quelques coups basiques, histoire de se lancer. Alternant de manière irrégulière les estocs, les coups verticaux, horizontaux et quelques feintes avec sa grâce naturelle pour se mettre en jambe, elle termina son petit enchaînement basique par une feinte plus précise et rapide, discutant alors avec Otsuge.

« Est-ce qu'on utilise nos pouvoirs des lames, ou est-ce que tu veux qu'on se limite aux enchaînements physiques ? Et est-ce que tu veux qu'on utilise d'autres domaines que le kenjutsu, ou est-ce que tu préfères te limiter à ça ? »

Reprenant alors de manière un peu plus fervante, la blonde aux yeux bleu-gris enchaîna alors avec de nouvelles attaques sur son collègue, ne lui laissant que peu de temps pour répondre et respirer. C'était un entraînement après tout, pas une discussion autour d'une tasse de thé.

HRP:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11574-mawehara-miyuki-la-danseuse
Naragasa Otsuge
Naragasa Otsuge

Entraînement entre Sabreurs (Miyuki) Empty
Dim 15 Nov 2020 - 16:59
Sans surprise, Miyuki dévia sans effort la frappe du jeune homme malgré sa vitesse d’approche. Elle tenta de contre-attaquer immédiatement, mais Otsuge l’imita avec aise et défia l’attaque à son tour. Les deux sabreurs s’échangèrent ainsi quelques coups et parades dans une synergie presque parfaite, augmentant progressivement la cadence des frappes pour s’échauffer avant le véritable combat. Vient finalement une feinte plus précise et plus honnête de la part de la blonde ce qui força finalement le Naragasa à ouvrir son jeu. Rapidement, il dévia les coups de sabre de son adversaire, même si le second manqua le toucher de peu à cause de la feinte.

Reprenant une position de combat neutre après cet échange, Otsuge sourit légèrement face aux questions de la jeune femme.

¬ Shusui meurt d’envi d’en découdre, mais je ne crois pas que Saji-dono apprécie que l’on déchaîne nos pouvoirs ici en plein cœur du dojo. Réservons-nous cela pour un prochain entraînement dans un lieu plus...ouvert.

Le prince déchu ne maniait pas son arme légendaire à l’instant, mais même à distance, il pouvait sentir sa lame gronder. Shusui était mécontent, comme toujours, lorsqu’on lui refusait le sang. De plus, même s’il avait véritablement à cœur la pérennité et l’intégrité du Grand Dojo, Otsuge n’aimait pas faire démonstration des pouvoirs de sa lame s’il n’en avait pas l’absolu nécessité. Après tout, les arts nécromants étaient pour la plupart tabous...Et bien peu nombreux étaient ceux qui n’en exprimaient pas leur dédain lorsqu’ils y était confronté.

¬ Qu’en au reste, je n’ai pas de préférence. Surprenons-nous ! finit-il en affichant un petit sourire en coin.

Alors que Miyuki l’attaquait de nouveau, cette fois-ci avec ses mains et ses pieds, Otsuge dressa naturellement son sabre entre eux tout en inspirant profondément. À lui remontait les enseignements de Maître Ichimaru. Dans le scion de son arme, une vague d’eau se forma, déviant ainsi l’attaque simple de son adversaire.

Contrôlant toujours sa respiration, le Sabreur à la chevelure d’ébène enchaîna immédiatement avec une seconde technique de son répertoire aqueux. Alors que l’eau de sa première défense perlait toujours entre eux, il concentra une quantité d’eau à la pointe de son bokken qui se mit alors à tournoyer autour de celle-ci alors qu’il enchaîna d’un coup d’estoc en direction des entraille de Miyuki.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

Entraînement entre Sabreurs (Miyuki) Empty
Mar 24 Nov 2020 - 21:03
Alors qu'elle commençait à être bien échauffée, la jeune femme échangea avec Otsuge pour mettre les règles en place. Alors qui s'envoyaient quelques coups simples pour se préparer, il se mit enfin à utiliser un peu plus que ses simples talents d'épéiste, venant y ajouter sa maîtrise de l'eau, ce qui arracha un sourire à la Sabreuse. Elle avait un gros avantage sur lui.

« Ça me va, faisons attention au terrain, je n'ai pas de passion pour le bricolage de toute façon. »

Continuant ses petits enchaînements simplistes pour conserver un certain rythme, elle observa avec attention les mouvements et les attaques de son adversaire. Un coup d'estoc, simple et précis. Elle eut alors besoin d'un peu d'amplitude pour esquiver convenablement sans risquer de se faire érafler le ventre, ne prenant dès lors que peu de risques avec un élégant et rapide pas sur le côté pour se mettre hors de la portée perforatrice de l'arme adverse. Profitant ainsi du répis offert par le pas de distance, Miyuki enchaîna quelques mudras en souriant à Otsuge et se recouvra d'une armure de roches, particulièrement efficace face à l'eau de son camarade. Elle observa alors les réactions de son camarade qui se retrouvait en position de faiblesse de par leur apprentissage d'une affinité simple différente, la sienne ayant l'ascendant sur celle du Naragasa.

Sans pour autant se perdre en paroles, la Danseuse repartit à l'attaque, tenant désormais Senritsu à deux mains pour appliquer un peu plus de puissance dans chacun de ses coups. Enchaînant à nouveau quelques fendants pour tester les défenses de son camarade, elle accéléra d'un seul coup le rythme, se faisant harcelante, ne relâchant pas un instant la pression qu'elle faisait peser sur les épaules de son collègue clanique.

Après une bonne trentaine de coups plus rapides que tout ce qu'elle avait proposé jusque là en terme d'assauts, la guerrière se calma un peu et fit un pas en arrière, offrant un répit à Otsuge et observant un peu dans quel état il était suite à cet échange. Il s'en était sans doute sorti sans trop de mal, mais elle ne voulait pas non plus forcer, sachant qu'il s'était occupé de sa disciple auparavant, ce pour quoi elle n'estimait pas encore avoir les épaules pour l'instant. Ce n'était pas tant que les candidats manquaient, simplement qu'elle-même ne savait que penser par rapport à ses propres capacités. Certes elle était tout à fait capable de tenir en respect bon nombre d'adversaires en face à face désormais, mais de là à enseigner à une personne de manière approfondie... Cela n'avait rien à voir avec les quelques cours initiatiques qu'elle donnait le matin dans la grande salle.

« À toi ! »

Toujours souriante, elle attendait de voir quel genre de réplique il allait pouvoir trouver pour passer l'armure supplémentaire dont elle venait de se recouvrir.

HRP:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11574-mawehara-miyuki-la-danseuse
Naragasa Otsuge
Naragasa Otsuge

Entraînement entre Sabreurs (Miyuki) Empty
Sam 2 Jan 2021 - 18:47
À la surprise d'Otsuge, après avoir esquivé sur place son estoc acqueux, Miyuki s'était enveloppé d'une armure de terre qui s'était chargée sans misère d'absorber les quelques effluves aqueuses que son esquive n'avait pas permis d'étouffer. Voilà qui était dérangeant. Le jeune homme compris alors le sourire de son adversaire d'il y a quelques instants.

¬ Le Doton hein? dit-il faisant mine d'être intrigué et surpris

La Terre était la supérieure naturelle de l'Eau dans la chaîne élémentaire. Cette nouvelle plaçait donc le jeune sabreur en position de difficulté face à son adversaire. Si elle avait les défense appropriée, ses techniques aqueuses seraient donc totalement inefficace contre elle. Mais sachant cela, Otsuge pouvait tourner cela à son avantage. Peut-être la jeune femme avait-elle révélé ses cartes un peu trop tôt durant le combat? Car ainsi, il pouvait s'adapter dès le début de l'affrontement et ainsi éviter de gaspiller son chakra sur des techniques qui ferraient probablement mouche de toute façon.

Après avoir activé son armure de pierre, Miyuki s'élança de nouveau vers lui en enchaînant les coups. Si ceux-ci étaient d'abord faible et simpliste, une manière pour elle probablement de tâter le terrain, ce qui permis à Otsuge de les contrer avec une aise considérable, elle prit rapidement de la cadence et se mit à faire pleuvoir sur l'Ébène plusieurs dizaines de coups très rapide et précis. Il dû s'adapter rapidement afin de ne pas se voir assener de frappes, il se concentra alors pour parer avec une rapidité égale à la sienne l'ensemble de ses coups.

Lorsqu'elle se dégagea finalement suite à son assaut, Otsuge fit de même en reculant d'un pas tout en reprenant son souffle. Il ne s'agissait que d'un entraînement, les deux adversaires ménageaient donc leurs attaques, mais Otsuge sentait tout de même toute la force et la vélocité de Miyuki. Elle était véritablement une sabreuse de talent. Heureusement, se dit-il alors à lui-même, qu'il la comptait parmi ses alliées et non ses ennemies.

¬ Avec plaisir ! rétorqua-t-il à Miyuki accompagné d'un malicieux sourire.

Sans se faire prier, le Naragasa s'élançant vers son adversaire à toute vitesse tout en brandissant fièrement son arme d'entraînement. Il dirigea la pointe de son sabre rapidement vers Mikyuyi afin de lui occasionner un coup d'estoc déstabilisant, avant d'enchaîner rapidement avec une deuxième frappe, cette fois-ci verticale, en y concentrant toute sa force. Avec une véritable arme tranchante, cette technique était capable de scinder en deux même la matière résistante. Si elle ne serait pas aussi dévastatrice armé d'un simple bôken, elle n'en demeurerait pas moins violente et dangereuse si la blonde ne se défendait pas adéquatement.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas

Entraînement entre Sabreurs (Miyuki)

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premières Négociations & Salamalec entre confrères sabreurs [Nobuatsu Saji]
» Session d'entraînement chez les Sabreurs Ft. Watanabe Shiori-dono
» Entrainement entre Chûnin
» Entrainement entre amies [Kagura]
» Entraînement entre sabreur et apprentie [Feat. Mamoru]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: