Soutenez le forum !
1234
Partagez

Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko]

Kinnori
Kinnori

Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko] Empty
Mar 6 Oct 2020 - 2:19
Ame est maintenant derrière eux. Le duo imprévisible, composé d'un gaillard, dont l’âge se voit par les rides, accompagné d'un samouraï encore jeune et déjà si entraîné. Enfin ça, savoir que le deuxième individu est un samouraï n’est pas évident à deviner. Suite à la révélation d'avant départ, à savoir la prime sur la tête du jeune homme, les choses ont été un peu bouleversé. D'abord, le fait que le Justicier arpente depuis peu la voie des chasseurs de primes. L'obligation du métier aurait forcé sa capture et sa livraison pour gagner son pain. Mais le blond n'est point un simple chasseur cherchant la fortune. En parallèle de ce chemin, il garde sa volonté de Justice, ne pensant qu’à rendre ce monde meilleur. Des explications s'imposaient, pour découvrir ce qui était reproché à ce jeune. Un dialogue rapide, où finalement le 'crime' n'en est pas un du point de vue du colosse. Au contraire, il préférait féliciter la famille, ayant fui le pays corrompu que doit être Tetsu. Comme il le pensait, Ame est loin d’être le seul pays en détresse. Quand il le pourra, il ira faire un tour là-bas. En attendant, il a d'autres priorités, le fameux Tôsen.

Le point suivant est le fait d’éviter les autres chasseurs qui pourraient être intéressés par la prime du samouraï. Pour cela, le terrible génie du Justicier a encore frappé. Après avoir eu l'illumination de faire de l'infiltration, c'est dans la voie de la discrétion qu'il semble entrer. Pour passer inaperçu, rien de mieux que se déguiser. Pour cela, il a fallu mendier, auprès de la famille du garçon, ou alors dans les rues. Par chance, cela s'est fait vite, aidé par la petite reconnaissance portée au héros dans le coin. Voulant passer pour un touriste, l’imposant vieil homme a choisi un maillot des plus atypiques.
Maillot:
 

Ses muscles sont alors encore plus dessinés qu’en temps normal avec sa combinaison. Pour le bas, un pantalon suffisamment large pour contenir ses énormes cuissots. Pour lui, sa couverture lui semble parfaite pour n’éveiller aucun soupçon sur lui. Malheureusement, avec une carrure aussi imposante, peu importe ce qu’il portera, il attirera toujours autant l’œil. Dernier détail, sachant que les sabres pourraient trahir trop l’identité d’un samouraï, il a été décidé que chacun en porterait un. Ainsi dans le dos de l’aîné, se trouve l’une des armes. Ils étaient fin prêts, le voyage pouvait commencer.




Quelque part, à la frontière entre Tsuchi et Ame…

« Haha quel paysage magnifique, n’est-ce pas mon garçon ? Cela change de la verdure d’Hayashi, mais je me sens comme chez moi. Il faut dire que la Terre m’a choisi, me permettant d’utiliser sa force pour combattre. As-tu aussi été choisi par une des forces de la nature mon garçon ? »

Le duo entame leur voyage vers le pays de la griffe. Pour se faire, en étudiant des cartes, trois itinéraires se présentaient à eux. Soit en passant par le pays d’origine du Justicier, soit le pays de la Terre, soit le pays du Vent. Connaisseur de la forêt, aussi dangereuse que belle, l’initiateur de cette aventure ne voulait aucunement revenir chez lui. Il était encore trop tôt. Il est encore loin d’avoir accompli sa mission. Ainsi, par curiosité, mais aussi après concertation, les futurs arrivants à Tsume ont décidé de longer cette grande nation qu’est celle de la Terre, possédant son propre village shinobi. Malheureusement, ils ne pourront en rien profiter de l’environnement, si ce n’est que qu’une partie. La discrétion est de mise, d’où leur accoutrement. De plus, le passage se fait au mieux sur les multiples reliefs montagneux, évitant les lieux de passages habituels. Un travail physique, qui satisfait l’habitué des efforts.

« Haha ce lieu est parfait pour s’endurcir ! Gravir en continue ne fera que nous renforcer. Prends cela comme un entraînement mon garçon. »

La nuit arrivant, nécessitant du repos, un tour de garde est nécessaire. Bien qu’ils fassent tout pour se camoufler, l’utilisation de feu de camps durant les nuits fraîches sont inévitables. Un groupe d’indiscret peut surgir des ombres, de n’importe quel côté, pour les attaquer sauvagement, comme le pense le héros déguisé. Pourtant, cela ne l’empêche pas de dormir sur ses deux oreilles, en plus de créer un vacarme énorme par des ronflements. Le voyage s’annonce long, surtout pour le samouraï…
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7877-kinnori-le-justicier-a-votre-service-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9660-kinnori-dossier#81925 https://www.ascentofshinobi.com/u1021
Nagamasa Fujin
Nagamasa Fujin

Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko] Empty
Mer 7 Oct 2020 - 7:19
C'était donc fini pour ma petite aventure au pays de la pluie, ça faisait très longtemps que je vivais là bas et désormais je voyages vers Tsume, vers la mort ou bien la paix ? J'en ai aucune idée, il faudrait que je vois ce Tôsen pour discuter avec lui et ensuite je déciderais de la direction que je prendrais dans cette guerre. En tout cas on arrivait à Tsuchi, c'était donc dans ce pays qu'habite Hisa ? J'aimerais bien lui rendre visite un jour haha, mais ce ne sera pas aujourd'hui à mon avis. Je devais à tout prix me rendre à Tsume en compagnie de Kinnori et y obtenir des réponses, après ça je pourrais venir rendre visite à ma cousine. En attendant nous marchions tranquillement, j'avais une capuche noire afin d'empêcher les gens de voir mon visage et j'avais teint me cheveux en noir, les cheveux bleus n'étant pas discrets du tout. Et à part ça il y a mon compagnon qui me casse les oreilles, si je lui mettais encore une fois mon katana sous la gorge est-ce qu'il se taira ? En tout cas je vais pas répondre avec trop de détails à sa question là, d'un ton calme et saignant je lui répondis.

- Tu sauras en temps voulu quel élément, ne sois pas trop pressé, l'impatience ça tue.

Le voyage était très éprouvant physiquement mais pour le moment ça allait, notre condition physique était suffisante pour traverser tout ça sans trop de soucis. Par contre j'espère qu'on allait pas tomber sur des chasseurs de primes, je n'ai pas envie de mettre la vie de Kinnori en danger à cause de moi, j'ai déjà perdu mon oncle et ça n'allait pas recommencer. Par contre il commence à me saouler à parler sans arrêt, je lui répondis encore une fois d'un ton très saignant.

- Ferme la ou je te décapite, c'est compris ?

Voilà qui calmera mon ami. La nuit était tombée et je lui avais dis que je surveillerais, lui dormait sur ses deux oreilles tout en ronflant. Je ne pu m'empêcher de sourire en le voyant dormir aussi paisiblement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7686-nagamasa-fujin https://www.ascentofshinobi.com/t9330-nagamasa-fujin https://www.ascentofshinobi.com/t7922-asaara-kenzo-le-asaara-maudit-en-cours#66103
Amiko
Amiko

Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko] Empty
Lun 12 Oct 2020 - 8:03
Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko] Yjon




Fin été 204

Le trajet entre Iwa et la frontière de Tsuchi fut très étrange. Seule, il n’était pas étonnant de constater le silence de mort qui planait autour d’elle, mais ce n’était pas tout. Amiko avait déserté le village d’Iwa quelques jours auparavant et aucune joie ne pouvait se lire sur son visage. Avait-elle pris la bonne décision ? Il était de toute façon trop tard pour revenir en arrière, dès l’instant où ils s'apercevront de sa lâcheté, sa tête sera mise à prix. Un triste sourire se dessina sur ses fines lèvres rosées. Ce n’était pas la première fois qu’elle devra fuir et éviter ses poursuivants, mais savoir qu’ils s’agissaient d’habitants qu’elle affectionnait la peinait profondément. Bien qu’elle le mériterait sûrement, elle ne voulait vraiment pas leur faire de mal, mais les paroles de cet homme avait atteint le cœur déchiré et torturé de la kunoichi qui voulait vivre sans ce chakra en elle. On pourrait lui dire : et s'il avait menti ? Et si ses mots n’étaient que poisons ? Et s’il disait la vérité ? N’avait-elle pas le droit de chercher la paix qu’elle recherche depuis onze années maintenant ? Il faudrait aussi qu’elle trouve un moyen d’envoyer une missive à Fuyumi qui s’inquiéterait sûrement de son absence. Elle qui l’avait encouragée à suivre sa propre voie, que penserait-elle de ce choix ?

La nuit commençait à tomber et la fin se faisait sentir. Elle n’avait pas beaucoup mangé depuis son départ, la culpabilité la rongeant certainement. Pourtant, sa soif de sang toujours présente la poussait à chasser, mais c’était assez compliqué dans des lieux aussi rocailleux et désertiques que les monts proches des frontières Tsuchijine. La fraîcheur caressait sa peau, mais son don d’assimilatrice lui permettait de réchauffer sa température corporelle comme elle le souhaitait. C’était d’ailleurs peut-être la seule chose qui lui manquerait dans ce pouvoir. Discrète, observatrice, ses pupilles rosées cherchaient de quoi se nourrir pour la journée de demain, mais dans l’obscurité, c’était très compliqué. Pourtant, un couinement qu’elle connaissait bien se fit entendre non loin. D’ailleurs étonnée de voir un lapin dans les environs, elle prit à deux fois avant d’être certaine de ce qu’elle présageait comme son potentiel repas. Ni une ni deux, lorsqu’elle vit des cailloux dégringoler un mur de roche, elle bondit en l’air et poursuivit sa proie sur plusieurs mettre. Très rapide, elle devait faire preuve de réflexion pour le piéger. C’était sans compter sur la lueur chaleureuse qui se rapprochait et qu’elle n’avait remarqué qu’au dernier moment, lorsqu’elle bondit sur un rocher pour attraper le lapin et atterrir avec une roulade de fortune, l’animal entre ses mains.


« Je t’ai eu ! »

Lâcha-t-elle avant de se rendre compte qu’elle n’était pas seule et qu’elle faisait face à deux hommes. Séparée par le feu de camp, elle avait du mal à les distinguer, mais se paralysa sur place à cause de la surprise. Que devait-elle faire ? Qui étaient-ils ? Fuir ? Combattre ? Le lapin entre ses mains ne disait rien, pourtant, il allait servir de repas. À quoi bon, elle ne pouvait se permettre de croquer dans sa chair tendre et se délecter de son sang devant des hommes qui pourraient la prendre pour un monstre et la tuer sur place. Jouer la carte de l’innocence ? C’était peut-être le mieux… Alors elle lâcha le gibier épargné qui s’enfuit en courant et se mit sur la défensive, attendant de savoir qui ils étaient et comment ils allaient réagir.



_________________
Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko] 58080_s


Dernière édition par Amiko le Lun 21 Déc 2020 - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7798-le-volcan-d-iwa-se-presente-amiko#65333 https://www.ascentofshinobi.com/t7921-carnet-d-amiko-la-femme-volcanique#66099
Kinnori
Kinnori

Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko] Empty
Ven 16 Oct 2020 - 4:04
La curiosité de l’aîné ne semble pas très accepté par le plus jeune. Deux générations, deux personnalités, deux styles et autres différences qui font qu’ils s’opposent sur plusieurs points, sauf un, celui qui est de leur union pour un même rêve : la paix. Un duo, pour ne pas le duo, des plus improbables. L’un est calme, telle une rivière, mais pourrait rapidement se transformer en un puissant typhon de sang. Le second, un solide gaillard, mais dont ses années de vie n’ont pas su atteindre celui de son esprit enfantin.

« Oh oh, tu gardes cela secret hein ? Un atout dans ta manche, dévoilé que dans les moments les plus difficiles ! Je vois je vois… Tu as bien un esprit de grand héros mon garçon ! Je découvrirai en temps et en heure ! »

Le ton agressif est passé inaperçu. Selon le colosse, c’est ainsi que le jeune homme s’adresse à tout le monde. Après tout, comment un enfant si bienveillant, malgré ses compétences de combat pouvant être mortel, revêtir une personnalité digne d’un grand méchant ? Naïvement, il se dit ne rien craindre de lui. Pourtant, une prise de parole, encore plus agressive, survient après une autre remarque du grand homme. Cela éveille alors l’esprit du blond.

Hmm… Ce jeune homme… Il est… mal à l’aise. Je le comprends, sortir de sa terre de toujours, après tout ce temps, cela ne doit pas être facile à vivre… Pauvre petit… Je l’arrache à ses parents dans un grand projet, dont il ne connaît pas tout non plus. Il avait certes envie de suivre l’homme de Justice que je suis, mais je pense qu’il n’a pas pris conscience de ce qu’il sacrifie en contrepartie…

Toujours autant à côté de la plaque, l’aîné ne sait pas comment gérer cette situation. Il choisit le silence, ne pensant pas pouvoir atteindre le cœur encore trop sensible du jeune homme, bien que le seul problème ici, ce soit Kinnori lui-même.



« J’y arriverai… Peu importe le temps et le prix que cela me coûtera… Je sauverai ce monde ! Sakaze Tôsennnnn ! Affronte-moi !!!!! »

Le voilà courant rapidement, tel un éclair, en directement de cette silhouette, riant déjà de plein cœur suite aux mots du grand héros du Yuukan. Des coups-de-poing et des blocages s’enchaînent, dont chaque mouvement provoque des tremblements. Un simple homme, voire même certains shinobis, ne peuvent suivre du regard les déplacements inhumains de ces deux créatures. Kinnori, celui qui avait dépassé les limites de son corps, se donne corps et âme pour cet affrontement contre le terrible ennemi, qui par le pouvoir des Dieux, possède une puissance absolue.

« Tu as beau avoir gagné tous ces pouvoirs, ils ne sont en aucun cas les tiens, c’est pour cela que moi, je te dépasserai ! »

L’intensité grimpe, la force des coups détruit intégralement le paysage. C’est alors que les deux décident d’en finir. Toute leur énergie se concentre dans un seul poing, qu’il envoie chacun s’entrechoquer contre l’autre. L’air explose lors du contact, la terre se fissure, les cieux s’agitent. Ils continuent chacun de forcer, de puiser dans leur ressource physique pour faire plier l’autre. L’homme au chapeau, concentrant toute son énergie divine dans son poing, commence à dominer. Les jambes adverses alors fléchissent.

« Voici ta limite, héros du Yuukan. J’ai encore une fois gagné. Maintenant, disparais. »

Sous ces paroles, on sent la fin de l’aventure, ici-même, dans cet ultime combat… Mais, un sourire se manifeste sur celui du grand homme.

« Limite ? Tu crois sincèrement que toute ma force est ici, dans ce poing ?

- Quoi ?! »

Le second bras libre se met en mouvement, arrive très rapidement, en direction du visage de l’ennemi du monde. Le coup, surpuissant, fait pencher la balance de l’autre côté. Le corps est propulsé à des kilomètres, immédiatement rattrapé par Kinnori, pour lui asséner un autre coup, l’envoyant dans le ciel.

« Ainsi se termine ton règne, Sakaze Tôsen. La Justice triomphe toujours.

- Non… c’est impos… ARK ! »

Un ultime coup de pied, qui envoie directement s’écraser sur le sol le terrible adversaire. De retour sur terre, le héros jette un dernier coup d’œil sur la dépouille. Il avait réussi, il avait gagné.

« Voilà, j’ai réussi, j’ai… »



Dans la réalité.

«… sauvé le monde…hmm…suis le meilleur…je AÏE ! »

Un caillou pointu lui rentre dans la main pendant qu’il s’agitait dans son sommeil. Il prend alors conscience que tout n’était qu’un rêve, qu’il est encore sur le chemin pour le Pays de la Griffe. Alors qu’il se frotte les yeux, un détail au loin attire son regard. Une silhouette, petite, semblant tenir quelque chose entre ses mains. Celle-ci le lâche et il s’avérait que c’était alors un animal qui était tenu. Les deux se regardent, bizarrement, essayant chacun de comprendre ce qui se passe. La vue stabilisé de son côté, le gaillard observe ce qui est une jeune fille.

« Hmm… mon garçon, je crois qu’une jeune fille s’est perdue. Elle semble un peu effrayée. Tâchons ne pas la brusquer. »

Le colosse s’approche, confiant, avec un grand sourire, tendant sa main.

« Ne t’inquiète pas jeune fille, nous allons t’aider. Je suis le grand Kinnori après tout, je me dois d’aider ceux dans le besoin. Tu peux avoir confiance. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7877-kinnori-le-justicier-a-votre-service-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9660-kinnori-dossier#81925 https://www.ascentofshinobi.com/u1021
Nagamasa Fujin
Nagamasa Fujin

Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko] Empty
Ven 16 Oct 2020 - 7:35
Il ne pourrait pas dormir en silence par hasard ? Je reste là à monter la garde pendant que ce vieux gueule en dormant, il ne sait pas qu'il peut nous faire repérer ? Tiens et si je lui tranchait un doigt ou quelque chose du genre pour qu'il se taise ? En fait non il va juste hurler et nous faire repérer, donc en gros quoi qu'il fasse il va tout faire foirer. Bon sang pourquoi est-ce que j'ai un tel boulet en camarade ? En même temps je ne pouvais pas voyager seul, en plus avec une prime sur ma tête c'est pas malin. Tiens j'entends un bruit, est-ce que quelqu'un approche ? Je sortis lentement mon sabre de son fourreau, j'espère que je n'aurais pas à me battre, ça deviendrait vraiment chiant si il faut se battre maintenant. Qui est là ? Bon sang Kinnori ne te réveilles pas s'il te plaît ! Tu vas encore faire une connerie ! Oh purée il est réveillé, et c'est parti pour le festival mesdames et messieurs.

Une fille tenant un lapin dans ses mains apparu devant nous, qui était-elle ? Des gamins normaux ne trainent pas si loin du village en pleine nuit, mais Kinnori tu fous quoi nom d'un chien ? Il ne sait même pas réfléchir ce vieux... et si cette fille était une kunoichi ? ça pouvait très bien être une simple gamine perdue mais je ne voulais pas prendre le moindre risque. Il partit tendre sa main à la fille, je soupira et me leva. D'un ton sec je m'adressa à mon camarade.


- Kinnori, écartes-toi.

À grande vitesse j'arrivai juste devant la jeune fille et lui plaça directement mon katana sous la gorge, qui était-elle ? D'un ton menaçant je la questionna.

- Qui es-tu ? Et que fais-tu là ? Réponds ou tu le regretteras.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7686-nagamasa-fujin https://www.ascentofshinobi.com/t9330-nagamasa-fujin https://www.ascentofshinobi.com/t7922-asaara-kenzo-le-asaara-maudit-en-cours#66103
Amiko
Amiko

Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko] Empty
Sam 17 Oct 2020 - 12:48
Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko] Yjon



Fin été 203

Un rêve très dynamique semblait remplir l’esprit du géant homme endormi. C’était une situation assez rocambolesque et Amiko ne savait pas quoi faire. Mais pas le temps de réfléchir que la montagne hurla de douleur avant de se réveiller, faisant sursauter la Sakki qui fut accueillie par celui-ci très rapidement. Il ne semblait pas méchant, bien au contraire, mais l’assimilatrice de nature craintive fit un pas en arrière. Il était si imposant, et était vêtu d’une tenue assez étrange dans un pays comme Tsuchi no Kuni. Ses cheveux en épis se reflétaient à la lueur du feu crépitant et réchauffant les plus frileux. Sa main tendue était trop belle pour être vraie et au vu de la réaction de son camarade à la chevelure obscure, l'ancienne iwajin avait raison de se méfier. D'ailleurs, son visage lui disait quelque chose mais elle ne savait pas où elle aurait pu voir de pareils traits... Celui-ci semblait bien plus jeune que son acolyte et plus sérieux et moins serein quant à la présence de la manipulatrice de la lave.

La kunoichi n’eut le temps de réagir que celui-ci se lança à grande vitesse vers elle, visant sa gorge de sa lame sans abattre un seul coup. Bien évidemment, il était hors de question qu’elle se laisse faire et elle bondit vers l’arrière. Ses mains se présentèrent devant elle, comme pour leur dire de se calmer et qu’elle n’était pas une menace.


« Je.. je ne suis pas là pour entrer en conflit avec vous… Je cherchais à manger quand je suis tombée sur votre camp… Je suis Amiko et je me dirais vers le sud-ouest… Et vous, qui êtes-vous ? J’ai pris la peine de répondre, vous pouvez en faire de même ! »

On pouvait sentir dans sa voix que l’ex genin n’était pas rassurée. D’ailleurs, heureusement pour elle qu’elle avait brûlé son bandeau avec l’insigne d’Iwa avec sa lave comme ça, il ne pouvait pas savoir qu’elle y venait. La jeune femme ne voulait pas non plus dire précisément où elle allait au cas où que ce soit des hommes présents pour empêcher qui que ce soit de rejoindre Tsume. Qu’allait-elle faire maintenant ?

À tout moment, elle se préparait à riposter s’ils s’en prenaient à elle car il était hors de question de mourir maintenant. Après tout, elle allait peut-être avoir la chance de vivre une vie comme elle le souhaitait. Comment pourrait-elle laisser deux inconnus l'en empêcher ? Mais rien ne lui disait qu'ils ne seraient pas là pour l'aider à parcourir ce chemin vers la paix, comme ils pourraient la stopper sur cette route si tortueuse. Qui sait...




Spoiler:
 

_________________
Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko] 58080_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7798-le-volcan-d-iwa-se-presente-amiko#65333 https://www.ascentofshinobi.com/t7921-carnet-d-amiko-la-femme-volcanique#66099
Kinnori
Kinnori

Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko] Empty
Mer 21 Oct 2020 - 6:00
Tiens ? Elle recule ? Aurait-elle peur ? Pauvre enfant... Quels démons a-t-elle dû affronter avant de me trouver moi, le héros du peuple ? Ame ou Tsuchi... Il faut croire que le monde a vraiment besoin de personnes prêtes à combattre partout le Mal...

Le revoilà reparti dans ses pensées où il est l’Elu, l’être ultime qui sauvera la planète entière. Pourtant, étant bienveillant, sa réaction est normale, face à la peur et la crainte lisibles sur le visage de la jeune fille. L’envie de l’aider est naturelle, même s’il ne la connaît pas, même si logiquement, rien ne le force à le faire. De la compassion pur et dur, un trait de caractère jugé bon, mais qui pourra le perdre un jour ou l’autre. En tout cas, ce sentiment n’est pas partagé, au vu de la vive réaction du samouraï. L’inquiétude est trop forte pour penser que l’arrivante n’est qu’une innocente. Est-ce une missionné pour les retrouver ? Une chasseuse de prime ? Ces interrogations forcent le jeune homme à prendre des mesures défensives, même radicales s’il le faut.

« Jeune garçon ! Que fais-tu ? Ne vois-tu pas qu’elle est apeurée ? Tu ne fais qu’empirer son cas à la pauvre jeune fille. »

Le ton est plus haut que d’habitude. Si jusqu’à maintenant, il avait accepté les mots tranchants envers lui, s’attaquer à autrui n’est pas la même chose, surtout quand la personne n’est responsable d’aucun crime et ne menacent en rien des vies.

« Je sais très bien que tu es puissant, mais s’il le faut, je me lancerais à nouveau dans un combat contre toi. »

Un dernier regard obscur, avant de reprendre un air plus détendu, plus calme, pour répondre à la demoiselle.

« Pardonnez notre réaction démesurée, mais nous ne savons sur quoi on tombe quand on voyage haha. Je suis Kinnori et j’œuvre pour la Justice. Notre destination est au-delà d’Hayashi, a Tsume no Kuni. Nous sommes dits que ce serait merveilleux de profiter des paysages du pays de la Terre. Si j’en crois mes souvenirs du trajet, nous allons vers la même direction. »

Une coïncidence incroyable. Une rencontre imprévue pour un trajet en partie commun, suivant la destination finale de la jeune fille. Après l’intervention animé de son associé, le grand homme ne peut que vouloir rattraper le coup.

« J’ignore si cela te va, mais si tu le souhaites, nous pouvons parcourir le chemin TOUS ensemble, pour pardonner le comportement du jeune garçon. »

Le “tous” marqué est un signe que cela s’impose, sans rechignement, comme une punition qu’on donne à un enfant. Si le samouraï est un solitaire dans l’âme, le Justicier tient à lui apprendre la collaboration, même d’inconnu, en même temps que la confiance. Un héros se doit de travailler avec quiconque qui poursuit le même but et accepter de placer sa confiance en tout être qui le mérite. Si malheureusement, le gaillard la place trop facilement de temps à autre, ici, il faut dire qu’ils n’ont rien à craindre de la jeune fille.

« Il nous reste du bouillon d’hier, tu veux en prendre pour te nourrir ? Ce n’est pas un grand repas, mais je t’assure que tu auras dedans toutes les vitamines et forces pour voyager dans le Yuukan entier, hahaha ! »

Sans attendre de confirmation, il prend en main un des bols de son sac et sert le reste de la mixture contenu dans une vasque naturel en pierre et reviens vers elle.

« Recette maison, fait avec quelques ingrédients qu’on avait et ceux dans la nature. Tu vas voir, avec une gorgée, tu vas sentir ton énergie exploser ! C’est ainsi que moi, Kinnori, le héros, me nourrit pour garder la forme haha ! »

Une recette connue à l’aide de son maître dindon, qui pris de pitié pour ce grand incompétent pour se nourrir, lui a donné quelque chose de rapide et simple à cuisiner pour se maintenir en vie. Pourtant, personne ne voudrait savoir ce qu’il y a dedans...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7877-kinnori-le-justicier-a-votre-service-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9660-kinnori-dossier#81925 https://www.ascentofshinobi.com/u1021
Nagamasa Fujin
Nagamasa Fujin

Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko] Empty
Mer 21 Oct 2020 - 16:42
Amiko ? C'était donc le nom de cette petite fille, mais que fait-elle là ? Elle se dirige vers le sud-ouest... c'est bien ce que je pensais c'est une kunoichi et vu la direction elle va vers Tsume. Mais dans quel but ? Voulait-elle se joindre à Tôsen, ou le tuer ? Ou bien a-t-elle d'autres buts ? Cette jeune fille cachait très bien son jeu, elle est bien plus maligne que ce qu'elle veut laisser paraitre à mon avis. Mais cet idiot de Kinnori ne comprend rien, je rangea mon sabre avant qu'il me menaça d'entrer en conflit avec moi, je lui répondis du tac au tac avec un ton très saignant.

- Ta vie a donc si peu d'importance à tes yeux ?

Il voulait qu'on fasse notre chemin ensemble ? Est-il stupide ? Et si c'était une chasseuse de prime qui venait là pour ma tête ? Je soupira avant de me présenter avec un peu de dépit et un ton pas très agréable.

- Je suis Fujin, celui qui doit veiller sur la vie de ce grand gaillard sans cervelle.

Je m'assis et me mis à nettoyer mon sabre, il était un peu rouillé et je n'avais pas besoin qu'il manque de tranchant avec ce qui se prépare. Je souris quand Kinnori voulu donner du bouillon à Amiko, je lui dis d'un ton très amusé.

- Mais oui donne lui aussi un katana pour qu'elle te tranche la tête tant qu'on y est, c'est pas croyable d'être aussi inconscient.

On allait faire devoir la route avec cette gamine, et pour être honnête je n'avais aucune confiance en elle. Si elle se dirigeait vers Tsume c'est qu'elle avait forcément quelque chose à cacher, je lui dis alors d'un ton très sec.

- Saches que je te gardes à l'oeil, fais un seul geste suspect et tu tâteras de mon katana.

Je ne comptais pas la laisser nous duper aussi facilement, si cet imbécile faisait confiance à n'importe qui ce n'était pas mon cas. Je n'ai jamais fais confiance à personne depuis mon départ de Tetsu et ça ne changera pas d'ici là. Même si je dois avouer que Kinnori est une exception, mais bon il est stupide donc pas très dangereux, et puis je connais déjà l'étendue de ses capacités.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7686-nagamasa-fujin https://www.ascentofshinobi.com/t9330-nagamasa-fujin https://www.ascentofshinobi.com/t7922-asaara-kenzo-le-asaara-maudit-en-cours#66103
Amiko
Amiko

Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko] Empty
Sam 24 Oct 2020 - 15:01
Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko] Yjon



Fin été 204

Voilà une situation dans laquelle Amiko aurait préféré ne pas s’y trouver. Face à ces deux hommes, ferait-elle le poids s’ils venaient à l’attaquer ? Une chose était certaine, si le brun était méfiant et peu enclin à sa présence, la montagne n’était pas du même avis. En effet, il semblait vraiment vouloir la protéger ce qui la surprenait. Elle pourrait l’attaquer, s’en prendre à lui, le trahir, mais non, il voulait quand même la défendre. La Sakki, joua le jeu et se déplaça près du dénommé Kinnori et garda sa position apeurée. Elle ne voulait pas les manipuler et jouer un jeu, mais c’était sûrement le seul moyen de survivre.

Son regard s’écarquilla lorsqu’il annonça être prêt à se battre contre l’homme armé, l’ancienne Genin ne voulait pas non plus engendrer un conflit ou un combat qui pourrait mener à la mort. D’ailleurs, son acolyte décida de ranger le katana dans son fourreau. Fujin ? Ce prénom lui disait vraiment quelque chose, était-il recherché ? La douceur de Kinnori contrastait paradoxalement avec son gabarit, la mettant à l’aise même dans un moment aussi étrange était-il. La mention de Tsume No Kuni créa une lueur dans les pupilles rosées de l’assimilatrice qui comprenait alors qu’elle pouvait être soit avec un groupe qui en voudrait à l’Homme au Chapeau, soit qu’ils voulaient eux aussi le rejoindre. La Sakki n’avait aucune raison de mentir et acquiesça quant à sa destination similaire. Sans savoir leurs motivation et sans que le duo se sache la sienne, elle était en sécurité avec elle, elle le sentait. La native de la pluie se méfiait cependant des faits et gestes du mystérieux réticent.

Amiko fut émue de la proposition du géant, son bouillon avait en effet l’air très appétissant et si elle était prête à refuser, son ventre criant famine disait l’inverse. Honteuse, elle baissa la tête et hocha de celle-ci.


« Je ne dis pas non... »

La douce accepta le bol et l’apporta à sa bouche et s’abreuva de ce liquide chaud et fort en goût. Ses joues se colorèrent sans qu’elle ne sache pourquoi alors que ses prunelles rosées brillaient d’émotion. Le troisième individu qui s’était finalement installé sur le camp averti la jeune femme qu’il l’avait à l’œil, elle ne mima aucune émotion bien qu’elle entendait bien ses mots et porta son attention sur le grand gaillard.

« C’est délicieux ! Merci Kinnori ! Oh et Fujin… Étant Amejin, je peux posséder des informations que d’autres n’ont pas… Fais attention à ne pas donner ton prénom à n’importe qui, si j’étais vraiment mal intentionnée je ne te dirais pas ça, je suppose que tu le sais. »

Peut-être qu'elle se trompait, peut-être qu'il ne comprendrait pas ce qu'elle disait, peut-être que si et il comprenait alors que si elle voulait vraiment leur faire du mal, elle l'aurait fait. Non, elle voulait seulement arriver à destination et continuer son bout de chemin.Une esquisse se dessina sur son joli faciès, montrant ses petites canines si particulières alors qu’elle se concentrait sur le repas qu’on lui offrait si généreusement après avoir averti Fujin. Peut-être qu’elle ne risquait rien après tout…




_________________
Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko] 58080_s


Dernière édition par Amiko le Lun 21 Déc 2020 - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7798-le-volcan-d-iwa-se-presente-amiko#65333 https://www.ascentofshinobi.com/t7921-carnet-d-amiko-la-femme-volcanique#66099
Kinnori
Kinnori

Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko] Empty
Lun 9 Nov 2020 - 14:21
Le jeune samouraï continue d’être dans sa terrible humeur. Il appuie chacun de ses mots avec un ton brute, expression de son ressentiment. Finalement, bien qu’étant en possession d’un sabre et d’une tenue de ceux au service d’un Shogun, son jeune esprit et sûrement son manque d’expérience montre que son chemin est encore loin pour se dire maître. Si cela parvient à calmer les ardeurs du gaillard, des sentiments aussi impurs sont mal vus, autant dans le Bushido que pour le Justicier.

De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités, mon garçon… Tu as certes de la force, mais cela ne doit pas nuire aux autres, tu dois les aider… Surtout si ceux-ci sont dans le besoin.

Des paroles internes, pour ne pas provoquer son camarade, qui range son sabre malgré ses belles paroles. Les tensions finissent alors par s’apaiser. Le tour de table a été fait. Une nouvelle réflexion fuse après la proposition de nourrir la brebis égarée. Cependant, le sourire et la réaction de la jeune fille est plus forte, réconfortante, apprécié par celui qui veut bien faire. De plus, elle ne s’arrête pas à des remerciements, mais vient mettre en garde celui qui se dit vigilant.

« Haha cette fille mérite bien d’être avec nous ! Tu vois mon garçon, que veux-tu craindre d’elle ? Tu me crois si naïf ? Je suis la Justice, mes yeux ne peuvent me tromper. Tout comme j’ai vu du potentiel en toi, mon instinct m’a dit de ne pas la repousser, mais justement de prendre soin d’elle. Si nous allons tous les trois vers le Sud-Ouest, on pourra se soutenir ensemble. Puis vu qu’elle semble avoir découvert ce qu’on cachait, elle ne peut que nous aider non ? N’ai-je pas raison, jeune fille ? »

Il lui lance un grand sourire éclatant. Le groupe s’agrandit donc ce jour-ci, permettant de prendre la route avec plus de sûreté avec ce cerveau supplémentaire dans l’équipe. Pour ne pas s’ennuyer dans le voyage, puis surtout pour effacer les doutes et le regard insistant sur la nouvelle, le grand blond commence à interroger un peu plus la concernée.

« Alors jeune fille, tu te diriges aussi à Tsume ? Ou bien ta route continue plus loin ? Personnellement, nous venons d’Ame. Nous avons préféré traverser par la terre de ce pays au lieu d’Hayashi, afin de voir des nouveaux paysages. Enfin, moi je suis d’Hayashi, pas lui. Tu dois bien t’en douter. Bref, je me suis dit que passer par ici serait préférable. La large et épaisse forêt d’Hayashi est dangereuse. Une vraie jungle ! Ne te méprend pas, je n’ai aucunement peur, ni même ce jeune homme, haha, nous sommes bien trop braves. Non, c’est surtout pour faire un tour, changer des terres humides d’Ame et de la verdure d’Hayashi. Un bon terrain dur et des reliefs sont magnifiques, puis il ne faut pas oublier que c’est parfait pour entretenir le corps ! Je m’entraîne tous les jours, donc c’est parfait pour tester mon endurance ! Haha ! Et toi jeune fille, que vaut ta présence par ici ? Tu es une voyageuse ? Ou alors… Tu t’enfuis ? »

Alors qu’il y a déjà un chien de garde, le regard du plus âgé se pose à son tour, avec insistance, sur la demoiselle. Puis cela est balayé d’un rire, assez énorme pour faire peur ou faire mal aux oreilles, de la part du même homme.

« Je taquine voyons ! J’essaie de faire changer d’avis ce garçon, lui prouver qu’on peut te faire confiance. Toujours le même avis, mon garçon ? Si tu continues comme cela, tu ne te feras que des ennemis, et non des alliés. Le monde entier n’est pas contre toi, surtout si tu œuvres pour le bien. Tes crimes ne sont rien face à ceux qui blessent et tuent sans scrupule. S’ils ont vu ton acte comme une trahison, sache que moi je vois un jeune qui a su faire le bon choix pour être dans la lumière. On ne peut que te pousser à être celui que tu es. La Justice s’occupera alors à punir ceux qui méritent la vraie sentence. »

L’homme géant est d’humeur à parler, beaucoup, trop même, mais on ne peut lui en vouloir d’animer le voyage, afin que celui-ci passe plus rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7877-kinnori-le-justicier-a-votre-service-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9660-kinnori-dossier#81925 https://www.ascentofshinobi.com/u1021
Nagamasa Fujin
Nagamasa Fujin

Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko] Empty
Mer 11 Nov 2020 - 5:03
Une Amejine ? Alors elle était au courant pour moi ? C'est plutôt dérangeant d'avoir quelqu'un qui sait pour moi en compagnon, alors que je ne connais même pas cette personne. Dois-je l'éliminer ? Elle peut compromettre notre mission, mais pourtant elle m'a dis qu'elle savait. Est-ce que je me faisais des films ? Bon c'est pas le moment pour m'en faire, surtout que je n'en ai plus pour très longtemps. Kinnori entama encore un de ses discours stupide tandis que je me leva, nous devons continuer notre route. Je répondis alors à quelque chose que m'a dis le stupide colosse d'un ton moins sec, un ton qu'on dirait triste si on ne me connaissait pas.

- Un homme qui a tout perdu et à qui il ne reste pas beaucoup de temps à vivre n'a pas besoin d'alliés. Juste d'un ami le jour où il trépassera.

Je posa ma main sur l'épaule de Kinnori et hocha la tête, après ces quelques mots il pu comprendre que je ne comptais pas seulement discuter avec l'homme au chapeau, il fallait que je protèges mon ami de ce danger auquel il veut faire face. Crier dans son sommeil n'est pas très bien pour un ninja, surtout qu'avec ça j'ai compris qu'il voulait essayer d'éliminer Sakaze Tôsen et pas discuter. Si ça devait en arriver là alors je dois y aller à sa place afin de le protéger. Je parla ensuite à Amiko.

- Viens si tu veux, mais au moindre geste suspect sache que je t'éliminerais.

Je marcha un peu et d'un ton presque joyeux dis à mes camarade.

- Aller venez on a encore de la route à faire.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7686-nagamasa-fujin https://www.ascentofshinobi.com/t9330-nagamasa-fujin https://www.ascentofshinobi.com/t7922-asaara-kenzo-le-asaara-maudit-en-cours#66103
Amiko
Amiko

Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko] Empty
Ven 13 Nov 2020 - 19:59
Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko] Yjon



Fin été 204

Kinnori semblait être sous le charme de la belle Amiko. La jeune femme montrait une innocence et un côté adorable qui semblait l’avoir touché, contrairement à Fujin qui continuait de se méfier. Il était vrai qu’elle n’était pas méchante et qu’elle ne ferait jamais de mal volontairement de toute manière. La sincérité du géant lui donnait envie de lui faire confiance, elle avait cru entendre dans son rêve qu’il voulait s’en prendre à l’Homme au Chapeau, mais préférait rester discrète sur ses propres intentions. En tout cas, sous ses airs de grand protecteur et de gentil homme, il se montrait bien curieux entre deux histoires de sa vie. La jeune femme l’écoutait attentivement, elle n’avait jamais voyagé à Hayashi et aimerait bien y aller un jour.

« Je ne suis jamais allée au-delà d’Ame et de Tsuchi. Je ne veux pas de problème, je veux simplement vivre en paix et trouver un lieu où je pourrais l’être. »

Parce que c’était la vérité tout simplement. Sans expliquer qu’elle avait déserté son village ou que ses démons la suivaient toujours. Kinnori parlait beaucoup et expliquait que le Nagamasa était l'auteur de crimes qui ne faisaient pas de lui un homme mauvais. Ces paroles confirmaient les doutes d’Amiko sur le fait que cet homme pouvait être recherché, mais elle n’en était pas complètement certaine. Enfin, ce n'était pas vraiment sa préoccupation. La justice hein… La Sakki n’y avait jamais eu le droit, grandir dans la souffrance, dans le sang et en étant considérée comme un monstre auprès de sa famille, personne n’avait protégé l’assimilatrice jusqu’à ce qu’elle tombe sur Fuyumi. Personne ne l’avait vengée ou défendue, elle avait massacré son frère et son père elle-même, sans qu’elle ne le veuille, mais c’était une justice à moitié rendue.

« Tu devrais arrêter de me menacer, sinon je ne serai pas étonnée le moment venu...
La vie est bien dégueulasse, mais je pense qu’elle vaut le coup d’être vécue quand on est avec les bonnes personnes, alors prends soin de ceux qui te sont chers, mais s’il n’y en a qu’un. Oh fait, pour prouver ma bonne foi...
»

Les Nagamasa étaient connus pour leur prouesse dans l'art samouraï, en était-il un aussi ou non ? Aucune idée mais elle lui tendit un parchemin qui pourrait l'intéresser.
De sages paroles que l’ancienne genin avait peu l’habitude d’exprimer. Très timide de nature, elle expliquait très rarement ce qu’elle pensait et ressentait. Mais savoir que celui-ci sous-entendait qu’il ne lui restait plus longtemps à vivre la surprit fortement. Plus elle accusait le coup de son acte envers Iwa, plus elle se rendait compte qu'au fond elle était seule au monde. Son regard brilla de tristesse alors qu'elle pensait à sa précieuse Fuyumi ou à Ashitaka qu'elle avait tous deux abandonnés. Mais Amiko ne pouvait pas regretter son choix, elle n'avait pas le droit après avoir pris sa décision, il fallait l'accepter et essayer d'avancer, même si être loin de ceux qu'elle aimait lui brisait littéralement le coeur, même si cela ne se voyait pas. Parce que oui, son âme pleurait et saignait.

Le trio se leva alors, prêt à reprendre la route vers le Pays des Griffes et l’inconnu.




Spoiler:
 

_________________
Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko] 58080_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7798-le-volcan-d-iwa-se-presente-amiko#65333 https://www.ascentofshinobi.com/t7921-carnet-d-amiko-la-femme-volcanique#66099

Passage en terre rocheuse [Fujin/Amiko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: