Soutenez le forum !
1234
Partagez

Avertissement

Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Avertissement Empty
Mer 7 Oct 2020 - 0:03
Des petits plaisirs simples de la vie, celui de décevoir toujours un peu plus ses parents était de ceux dont il pouvait toujours tirer facilement une grande satisfaction à moindre coût. Ainsi, lorsque les nouvelles à la fois du cataclysme qui avait frappé Iwa et de sa propre survie parvinrent successivement à ses géniteurs, Yanosa se prit à imaginer leur tête dépitée à l’idée que même les pires catastrophes ne pourraient les débarrasser de leur rejeton, celui-là même qui les avait éjecté de la direction de leur entreprise pour en récupérer les rennes.

Le courrier que le Chûnin leur avait destiné avait pris l’allure la plus anodine qui soit, requérant en premier lieu un point détaillé sur les activités commerciales de la société tout en renouvelant avec fermeté ses « recommandations » quant aux tarifs appliqués pour toutes les transactions impliquant Iwa. Aucune surprise : le prix coûtant était toujours de mise. La dernière partie du courrier, toutefois, était différente. Sans leur donner plus d’explications que cela, car il ne leur en devait désormais aucune de toute façon, Yanosa leur fit passer des consignes très spécifiques, des consignes qui devaient lui permettre, quelques jours plus tard, de rencontrer un imprimeur renommé dans le plus grand secret. Le jour venu, profitant de la souplesse offerte par ses fonctions au sein du Sazori, le guerrier tellurique s’éclipsa donc du village, disparaissant aux sens de ses pairs comme il avait pu le faire tant de fois auparavant en s’enfonçant dans les entrailles de la Terre.

Son corps calciné recouvert d’un épais drapé à capuche beige, il se rendit dans les jardins publics et labyrinthiques d’une petite métropole voisine dans la pénombre de la soirée, chargé d’un sac en toile lourd. A l’heure dite, à l’intersection de deux larges parterres de fleurs exotiques qui profitaient du climat plus doux de cette région, le contact de l’Oterashi apparut. Sa barbe finement entretenue et son accoutrement étudié de qualité tranchaient avec sa démarche peu assurée, qui témoignait aisément pour lui de son malaise. Depuis l’ombre, Yanosa surgit soudain, ses traits dissout dans l’obscurité. Il nota le sursaut de l’imprimeur, sans toutefois le lui faire remarquer.

« Bonsoir, Tokugawa-san, lança-t-il de sa voix rauque et éraillée.
- Euhm, c’est… c’est vous le… ? »

Le choc du sac projeté au sol coupa court aux banalités, et le Tellurique ne prit pas la peine de répondre directement à la question.

« Cette somme couvrira les frais d’impression et de diffusion… ainsi que le paiement de tous les intermédiaires et secondes mains que vous jugerez utiles.
- Je… Ce que vous me demanderez d’imprimer… ce sera si… polémique ? Et de quel genre de diffusion on parle exactement…
- Tsuchi. Avec une densité redoublée au Palais Seigneurial et ses alentours.
- Qu- Quoi ?! Mais attendez c’est…
- Les Ryos contenus dans ce sac… le coupa-t-il, couvriront amplement vos frais. Très amplement.

Tokugawa hésita, tendant vaguement une main vers le sac avant de se raviser tout en douceur.

« ...Bien. Je vous céderai le sac à un moment et un endroit plus appropriés. Prenez vos dispositions, mobilisez vos contacts. Et croyez-moi : vous ne voulez pas me décevoir. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Avertissement Empty
Jeu 8 Oct 2020 - 17:24
L’affaire fut entendue et réglée. Passé ce point, l’Oterashi n’aurait plus à entrer en contact avec Tokugawa ou l’un de ses associés, à la seule exception bien sûr du cas où celui-ci aurait voulu manquer à ses engagements. Ce qui, considérant les enjeux tant financiers qu’afférents à son intégrité physique, était extrêmement peu probable. Cette petite manigance de communication à grande échelle pourrait bien être mise au jours plus tard, se dit Yanosa : cela n’affecterait en rien le déroulement des événements et surtout, leur impact sur Tsuchi.

Dans les délais impartis par son mystérieux commanditaire, et avec une efficacité qui devait certainement beaucoup à la peur de ne pas le satisfaire, Tokugawa parvint donc à remplir son office. Partout à travers le Pays de la Terre, dans les métropoles et les villages plus modestes, sur le flanc des auberges et des palais, aux yeux des nobles et des roturiers, la même affiche apparut au coeur de la nuit, placardée par les petites mains pilotées et particulièrement bien graissées par Tokugawa. Une affiche qui devait incarner le prélude d’un bouleversement. Beaucoup d’entre elles finirent déchirées, froissées dans la boue ou brûlées avec empressement. Le message lui, inévitablement, se propagea envers et contre tout.


Affiche a écrit:
La monarchie et la noblesse, le droit du sang et l’opulence, ont failli. Le mérite et l’unité doivent s’imposer au Pays de la Terre. Le fermier et le soldat, le commerçant et l’artisan, le manieur de chakra et l’enseignant : chaque pierre de notre édifice mérite de pouvoir faire porter sa voix.

Pour libérer Tsuchi de ses carcans, les symboles autant que les racines de sa décadence doivent disparaître. Au coeur du treizième croissant lunaire, le Palais Seigneurial du Daimiyo Byakuren Masato sera entièrement rasé. Tous ses occupants sont invités à l’évacuer et à trouver refuge dans les villes voisines.

L’heure est venue pour la Terre d’entrer dans un nouvel âge et de se rassembler.
Croyez en l’avenir, car c’est vous qui le façonnerez.

Bien peu comprendraient le message. Moins encore parviendraient à lire entre les lignes l’intention finale de son auteur. La graine était toutefois semée et, plus important encore dans l’immédiat, l’avertissement était donné. Si ses mots n’étaient pas pris au sérieux, des morts seraient à déplorer par centaines, mais il ne pourrait pas se permettre de reculer le moment venu. Car si la noblesse, si Masato refusaient de céder, il lui faudrait leur démontrer leur impuissance à stopper le changement. Tout comme il devrait le faire avec Sakaze Tôsen, quitte à se jeter le moment venu… dans une bataille qui pouvait s’avérer perdue d’avance.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine

Avertissement

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: