Soutenez le forum !
1234
Le Deal du moment : -42%
Clairefontaine – Lot de 9 Cahiers 24×32 ...
Voir le deal
14.36 €

Partagez

Quand le destin réunit enfin les deux âmes sœur... Ou pas

Mukuro
Mukuro

Quand le destin réunit enfin les deux âmes sœur... Ou pas Empty
Lun 12 Oct 2020 - 4:46
Oy, Mukuro, où va-t-on à présent ?
Chercher les restes des deux imbéciles... Aides-moi, veux-tu ?
Je n'les ai jamais rencontré, comment veux-tu que je t'aide ?
Je ne sais... Cherche une odeur de pluie ou de mouillé ?
De pluie ou de mouillé ? Imbécile, un cadavre ça n'a pas ce genre d'odeur...
Ah oui, c'est vrai... Mh... Alors une odeur de cramé.


Après plusieurs heures de recherche passées dans le temple en ruines, nous finîmes enfin par trouver des petits morceaux dispersés ci et là, cachés sous quelques centimètres de sable... Je commençai alors à les récupérer un à un pour les placer dans un petit bocal en verre ramené expressément pour. Après une petite trentaine de minutes, nous eûmes enfin fini.

...Nous n'avions sans doute pas pu récupérer tous les morceaux - certains sans doute déjà à l'état poussière - mais c'était déjà ça de ramassé... Regard posé sur le bocal contenant le cadavre en miettes du guerrier jaune, j'eus un air songeur... Avec ça, j'allais pouvoir le revendre à un grand musée de Kaze et récupérer une belle somme d'argent en le présentant comme les résidus du tueur de dieu... Oh, j’allais être riche ! (Je rigole...) J'allais l'enterrer à Hayashi au mont Vautours...

Initialement, c'était notre prochaine destination après Kaze. Mais maintenant qu'il n'était plus, j'allais devoir faire le voyage seule avec ses restes... Là-bas, il trouvera le repos... C'était tout ce que je pouvais faire pour lui à présent... Enfin avant ça, avant de mettre les voiles vers le Pays du Bois et mon pays natal, il me fallait d'abord rencontrer une personne et régler quelques affaires... En espérant que ce dernier soit encore à Kaze.

« Sarutobi, Direction les quartiers kumojins !
Pas d’ordre la mouche ! Mais c’est entendu... Niak Niak.. »


Effectuant un petit mudra, je pris l’apparence du manieur de chaleur et, suivant le flair du chat Sarutobi, nous prîmes la route en direction des quartiers kumojins - là où devait se trouver le Héros de Kaze aussi surnommé, le Salvateur... Je faisais attention à demeurer discrète - étant après tout en territoire inconnu - mais ma connaissance des lieux entrait à mon avantage... Et puis, avec tout ce bazar amené suite à la libération du Dieu du Désert, la surveillance devait être moindre... Enfin, je l'espérais tout du moins... Arrivée à ce qui semblait être son bureau, je confirmai qu’il était bien seul à l’intérieur et glissai d’une petite voix suave ;

« Money, tech or sex ? »

Référence à une lettre écrite il y a quelques temps de cela... Sans attendre la réponse du concerné, je rentrai directement dans la pièce - reine des incrustations que je suis - pour me dévoiler au grand jour. Enfin, « grand jour », on s’était déjà rencontré à quelques reprises - notamment la dernière rencontre qui remontait à l’attaque d’Ichibi et des marionnettes infernales sur Kaze... Mais malheureusement (ou heureusement) nous ne nous étions pas vraiment arrêtés pour parler ensemble... Disons que la situation du moment ne s’y prêtait pas vraiment... C’était la raison pour laquelle je revenais aujourd’hui.

« Ravis de te rencontrer héros de Kaze et Salvateur. Mon nom est Mukuro, une informatrice indépendante... Celle qui t'a refilé les informations concernant le nécromancien - avec l'aide de Sharrkan qui m'a gentiment donné ton adresse... Mh... On s'est rencontré à deux reprises déjà... Une première fois où l'on se voit sans se parler et une deuxième où l'on se parle sans se voir... Et moins d'une, la troisième fois on vient se parler tous les deux en étant dans l'au-delà... À croire qu'un destin maudit nous empêche de nous rencontrer en bonne et due forme Dis-je d'un ton sarcastique. Enfin, c’est pourquoi je viens te saluer en bonne et dû forme pendant cette période d’accalmie... N’y vois aucune offense à l’incrustation, je viens en amitié. »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Quand le destin réunit enfin les deux âmes sœur... Ou pas Empty
Dim 18 Oct 2020 - 22:42


Seul dans une grande tente ouverte alors qu’ils se préparaient peu à peu à retourner à Kumo, Raizen aperçut une personne ressemblant à Sharrkan entrer dans la tente. Si aux premiers abords, il fut légèrement surpris de le voir revenir avec une démarche aussi particulière, il ne put s’empêcher de se dire que la chaleur avait eu raison de lui. Or, si son intuition était aiguisée, sa connaissance du jeune homme l’était encore plus, ce qui lui permit de comprendre que cette personne n’était pas Sharrkan.

Ayant un timbre de voix particulier, il avait passé trop de temps avec le cynique pour savoir que son approche était beaucoup moins directe. Préférant tourner autour du pot avant d’aborder le réel objet de sa visite, cette fois-ci, son approche était plus directe. Qui plus est, il faisait référence à certains mots qu’il avait déjà croisés dans une lettre du passé.

S’il était vrai qu’il était possiblement venu récolter le fruit des résultats de cette lettre, la suite lui permit aisément de confirmer ses incertitudes.

Ainsi, devant lui apparut la fameuse informatrice qui lui avait relayé des informations assez importantes, voire capitales. Ne s’attendant pas forcément à ce qu’elle soit en vie, il était encore plus sceptique à l’idée qu’ils se soient vus aussi souvent sans qu’il l’ait remarqué.

Étant un véritable agent de l’ombre, il pouvait y voir certaines teintes d'ombres chez cette femme qui était pourtant assez colorée dans ses propos. Représentant un contraste assez intéressant, il était assez étonné qu’elle réitère la totalité des choix qu’elle lui avait jadis proposés en guise de paiement. Toutefois, c’était suffisant pour qu’il se fasse une idée superficielle de qui il avait affaire et bien entendu, Raizen n’était pas en territoire étranger devant ce type de personnalité.

-Enchanter Mukuro, il me semble qu’on s’était aligné sur une technique n’est-ce pas ?

Faisant apparaître un rouleau doré en libérant un sceau, il lui offrit sans forcément attendre son reste avant d’y aller d’une proposition :

-Tu y trouveras un rouleau vierge de haut rang. Par contre, je peux aussi prendre le temps de t’y ajouter une technique si tu préfères en fonction de l’utilisation que tu comptes faire. Fais-moi savoir si ça t’intéresse et si tu as des préférences à ce sujet…

L’observant, son regard concentré fit une transition assez immédiate vers le réel objet de sa curiosité. Gérant ainsi l’échange comme une formalité, il s’attaqua directement au sujet de son désir :

-Je dois avouer ne pas être certain de toutes les fois où nous nous sommes rencontrés. Tu me dis vaguement quelque chose, mais je ne saurais mettre le doigt sur les moments où nous nous sommes croisés par le passé. Saurais-tu éclairer ma lanterne à ce sujet ? Par contre, j’aimerais bel et bien comprendre par quelle voie tu as obtenu tes informations, mais surtout pour quels motifs tu as été jusqu’à me relayer l’information concernant la coalition ?

Ayant reçu des lettres qui confirmaient plus ou moins le fait qu’il avait été le seul à ne pas être averti, le Meikyû était plus que curieux. Mieux encore, il voulait démasquer ou il avait vu ce visage par le passé sachant que certains de ses traits semblaient l’interpeller… Malheureusement, les flammes semblaient avoir fait d'elle une victime...

Qui était-elle et quels étaient ses objectifs?

_________________
Quand le destin réunit enfin les deux âmes sœur... Ou pas J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Mukuro
Mukuro

Quand le destin réunit enfin les deux âmes sœur... Ou pas Empty
Mar 15 Juin 2021 - 22:28


« Effectivement, nous nous sommes alignés sur une technique. Mais si tu veux changer d’avis pour le troisième choix, je ne dis pas non. Héhé. »

Comment ça ? Moi ? Insister ? Pas du tout ! Enfin, quoiqu’il en soit, le Héros de Kaze resta sur son premier choix. - Bon choix, même si ce n’était pas le meilleur à mes yeux. - Mais c’était son choix et je le respectais. Récupérant le rouleau, je l’ouvris avec une pointe d’enthousiasme jusqu’à découvrir le contenu vierge. Je pris alors instantanément un air grognon.

« Oy oy, c’est pas un peu de l’arnaque…? Rajoute une technique ! Sinon je propose sex, sex or sex ! »

Enfaite, c’était ça que j’aurais dû faire ça. Sex, sex or sex... Quoique, c’était quand même sacrément glauque de rajouter une telle phrase en fin de lettre… Mais en même temps, que faire d’un rouleau vierge d’une telle rareté ? Le seul qui pouvait inscrire une technique de tel rang dessus était Ashura. Mais il était aujourd’hui à l’état de poussières entre mes mains…. Je marquai une pause et repris d’un air plus sérieux .

« Nous nous sommes rencontré pour la première fois au Sommet de Hikari, au Pays du Bois. Ça n’a rien d’étonnant si tu n’en n’as pas souvenir. Après tout, tu étais au centre de la pièce à ce moment là. On voit bien mieux quand on est spectateur que quand on est acteur…  »

Enfin, ça avait ses avantages comme ses inconvénients… Je n’avais pas pu parler ce jour là ni même signaler ma présence, car mon rôle m’avait obligée à demeurer discrète si je ne voulais pas me faire démasquer et me faire expulser du pays… Mais désormais, je n’avais plus vraiment raison de le cacher…

« …Quand au pourquoi je t’ai partagé ces informations… Eh bien, quand on a des pépites on se doit de les partager avec les copains, non ? » Dis-je avec un sourire.

C’était faux. Je ne faisais qu’esquiver la question. J’étais la personne la plus radine au monde. Si j’avais des pépites, je les gardais pour moi et moi seule. Mais Raizen était une exception à la règle… Kaze était mon pays natal. C’était à mes yeux, à la fois l’image de la tendresse maternelle et à la fois la représentation de l’enfer. Un gouverneur tyran. Une population esclave. Une pauvreté omniprésente. C’était l’image que j’avais du pays et j’avais longtemps pensé qu’il était impossible de le changer. Mais cet homme avait prouvé le contraire. C’était d’ailleurs sous son influence que j’étais revenue à Kaze et que j’avais rencontré Kuuli. Même si Kuuli se battait contre le gouvernement qu’il avait instauré, cela ne changeait rien à l’appréciation que j’avais à son égard…

« Quoiqu’il en soit, je n’ai pas eu tord de le faire au vu de la jolie récompense que tu me donnes… Dis-je en référence au rouleau. Vous n’avez plus aucune dette à mon égard. Si un jour vous avez besoin de l’aide d’une informatrice mercenaire, n’hésitez pas à faire appel à moi. Je vous ferai un prix d’ami…

…D’ailleurs, que comptez-vous faire maintenant ? Retourner à Kumo ? Rester à Kaze ? Combattre l’Homme au Chapeau ? Vous allier à l’Homme au chapeau ? Vous êtes venu sur la demande de la Coalition pour sceller le Dieu du Désert, mais vous avez vu de vos propres yeux qu’il est possible de le tuer…
 »

Enfin, ce n’était que de simples questions de curiosité. (Et aussi curiosité de fan.) Qu’importe ce qu’il comptait faire, cela ne changeait rien pour moi.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Quand le destin réunit enfin les deux âmes sœur... Ou pas Empty
Sam 26 Juin 2021 - 5:55

Ne pouvant s’empêcher de s’esclaffer, la fameuse Mukuro était encore plus particulière qu’il ne l’avait cru. En lisant sa lettre, il s’était bel et bien dit à un certain degré qu’elle devait bien l’apprécier. Or, en aucun cas, il ne s’était attendu à ce que ce soit à ce point.

Lui arrachant légèrement un rouge qui dévoilait un quelconque signe d’appréciation envers ce compliment, il était tout de même satisfait d’avoir pu répondre à sa dette sans avoir à impliquer sa propre personne dans le processus.

Après tout, Raizen était certainement joueur, mais il suivait bien souvent le courant naturel des choses. Qui plus est, au regard du côté politique, mais aussi important du phénomène, il était préférable d’éviter les dettes alternatives comme celle-ci sachant qu’elles demeuraient très risquées…

-Haha, je vois que tu n’es pas simple en affaire. Dis-moi quel genre de techniques d’envergure élémentaire ou liée au fuinjutsu que tu aimerais avoir ? Des immobilisations de zone totale à base de fuinjutsu aux dragons électriques foudroyant une zone entière à une barrière de vent de zone et bien d’autres, je pense avoir de quoi répondre à ce que tu imaginais sous forme de technique.

Poursuivant la conversation, il pencha la tête sur le côté afin de poursuivre :

-Fais-moi savoir ce que tu avais en tête et je tenterais d’y répondre au mieux… à condition que ce soit une technique évidemment…

Taquin, il préférait préciser le tout avant de se poser sur les autres éléments qu’elle venait de mentionner.

-Au sommet d’Hayashi…

Marquant une pause, le Meikyû fronça légèrement les sourcils :

-Qui accompagnais-tu si ce n’est pas indiscret ?

Laissant un silence presque lourd planer, il bifurqua toutefois sur un autre sujet :

-Quoiqu’il en soit, tu me sembles savoir être au bon endroit au bon moment en réalité, donc je n’hésiterais pas à me souvenir de ton offre. Pareil de ton côté, si tu obtiens des informations qui pourraient aider Kumo ou qui pourraient m'intéresser à ton avis, n’hésite surtout pas…

Ayant une pensée importante pour Sharrkan qui était fort probablement la raison grâce à laquelle il avait obtenu des informations aussi capitales, le Meikyû eut un léger sourire en coin en pensant à lui.

-Sinon, pour le moment, je compte m’assurer que Taiyo est sous contrôle avant de retourner à Kumo. Bien que j’aimerais rester à Kaze, je dois simplement m’assurer qu’un pouvoir stable est présent pour aider la ville à se remettre sur pied…

Serrant légèrement son poing en repensant à la suite, il n’hésita pas :

-Autant je peux comprendre les intentions de l’homme au chapeau, autant je ne peux acquiescer sa manière de faire. Au fond, je pense qu’il a une vision très unique, mais pour l’avoir rencontré sans en perdre la vie, je me doute qu’il ne fait rien pour rien… simplement, il a vécu ou vu quelque chose qui ne le fera jamais changé d’avis...et qui est fort possiblement une erreur en soi.

En effet, généraliser son vécu à autrui était loin d’être une bonne idée. C’était là même tout le contraire…

-Ensuite, pour être bien franc avec toi, je suis assez étonné d’avoir remarqué qu’un Dieu pouvait mourir… j’en suis même un peu sceptique, car je me demande pourquoi le premier cercle et les gardiens précédents auraient gardé une créature enfermée aussi longtemps si elle pouvait être détruite.

Avalant sa salive, il soupira à nouveau :

-J’ai sincèrement peur qu’elle revienne ou se réincarne sous une autre forme. Autant je ne suis pas un fervent croyant de cette possibilité, autant la réincarnation des pouvoirs est l’essence même de ma personne…

Levant dès lors une manche, il dévoila le derme complet de son bras tatoué par de nombreux sceaux sur lesquels étaient scellés plusieurs de ses ancêtres Meikyûs, signe d’une passation de pouvoir intergénérationnelle.

-Et toi, que comptes-tu faire à titre d’informatrice mercenaire ? D’ailleurs, dans quel type de missions t’investis-tu généralement ? J'aime bien en apprendre davantage sur les gens avec qui je fais affaire si cela ne te dérange pas...

N’hésitant en aucun cas à lui demander quelle était sa voie de spécialisation, tous les contacts étaient bons, surtout lorsque ceux-ci connaissaient des gens de confiance sur qui ils pouvaient compter...

Spoiler:
 

_________________
Quand le destin réunit enfin les deux âmes sœur... Ou pas J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Mukuro
Mukuro

Quand le destin réunit enfin les deux âmes sœur... Ou pas Empty
Mar 13 Juil 2021 - 13:50


« Pas de fuinjutsu, je suis une brêle en fuinjutsu. Je comprends rien au système de sceau et tout le tralala. Partage moi plutôt une technique élémentaire ! Futon raiton les deux me vont, l’idéal c’est une technique attitrée à Raizen le Héros de Kaze. Comme ça, je pourrai me vanter d’avoir la même technique que le Héro de Kaze ! HéHé. »

J’avais l’impression de demander un autographe. Enfin, ce n’était plus tant un secret que j’étais une fane de Raizen. Je voulais profiter de cette occasion pour me rapprocher un maximum de lui ! Intérieurement je me voyais déjà utiliser la technique à tout va et détruire des villes et bâtiments entiers tout en criant « Regardez ! C’est la technique de Raizen ! » Enfin remarque, Kaze était déjà suffisamment en lambeaux et n’avait pas vraiment besoin de ça à l’heure actuelle…

« Un pouvoir stable… Est-ce que Kaze a déjà eu un pouvoir stable ? Entre l’esclavage, les politiques dictatoriales, les politiques passives… Les mercenaires grouillent à Kaze car les offres de travail y sont fleurissant et ce n’est pas sans raison…

Enfin, s’il est juste question de bâtiments et d’habitants, je pense que les survivants parviendront à tout réparer. Après tout, c’est le pays du sable, le pays des Asaaras. Il suffit d’un survivant parmi les manieurs de sable pour reconstruire toute la ville. Il leur faut seulement un peu de temps pour panser les blessures… Comme partout dans le monde à l’heure actuelle j’imagine…
 »

Je marquai une pause et repris.

« Pour répondre à votre question, j’ai eu accès à ce sommet par mes propres moyens. Après tout, je suis une informatrice. » Dis-je avec un clin d’œil.

Puis j’écoutai sa réponse et son avis sur l’Homme au Chapeau. De ce qu’il disait, il n’avait pas l’intention de s’allier à lui, une bonne chose car je partageais le même avis. Il était vrai, la guerre réduisait notre monde dans un état de chaos, elle était ce qui empêchait la paix, comme le chakra qui rendait ces guerres dangereuses… Mais même en supprimant le chakra, cela n’empêchera pas les guerres d’avoir lieu, car c’était dans la nature de l’homme.

J’éprouvai un certain ressentiment envers l’homme au chapeau pour avoir emporté plusieurs de mes proches dans ses délires. Que ce soit mon maître ou mes compagnons d’armes… D’ailleurs, les dernières paroles du kumojin me firent tirer une grimace. La possibilité que cette abomination puisse revenir à la vie… Je crispai légèrement à l’entente de ces mots.

« Je pense que c’est parce que le Dieu du Désert occupe une place de divinité dans la conscience du peuple Kazejin. Ils le craignent autant qu’ils le respectent, d’où la raison de la création d’un autel en son honneur… Personne pensait qu’un Dieu pouvait mourir et donc personne n’a essayé… Mais quelques hommes ont tenté l’impossible et ils y sont parvenu… »

Je ne voulais pas croire que cette chose puisse revenir à la vie. Pas après que Ashura ait sacrifié sa vie pour le réduire à l’état poussière. Si scellé il pouvait être libéré, si mort il pouvait revenir à la vie, il n’y avait donc rien qui puisse l’éradier ? Je refusais de croire à une telle chose. Rien que d’y penser, ça me faisait tirer des grimaces. S’il venait à se réincarner sous une autre forme, j’espère qu’il revienne sous la forme d’un raton laveur ou d’une petite crotte !

« J’ai l’intention de continuer mon buisiness. Je suis une mercenaire qui vit au jour le jour, j’ai besoin de travailler pour manger. Échanges d’armes, échanges d’hommes, échanges d’informations, c’est généralement ce dans quoi je travaille. Enfin, tout dépend de ce que je trouve et ce que l’on me propose. Les travails risqués rapportent beaucoup, les petits travails rapportent peu… Ça a des bons côtés et des mauvais cotés. Enfin, vu l’état de Kaze à l’heure actuelle, pas sûr que y’ait encore beaucoup de travail à trouver ici… »

J’avais eu vent de la mort de Kuuli. C’était ma principale commanditaire qui me retenait à Kaze, mais maintenant qu’elle était morte je n’avais plus de raison de rester ici… Il y avait surtout un temps pour panser les blessures. Et pour cela je devais me rendre au Mont Vautour…

« Je vais errer un peu à travers le Yuukan, et sans doute essayer de trouver des informations sur l’Homme au Chapeau. Il a emporté plusieurs de mes compagnons par ses âneries de Dieu et Chakra, je dois bien réfléchir à comment lui rendre la monnaie de sa pièce. »

La destruction de Hikari et aujourd’hui la destruction de Kaze. Et aussi le Dieu des cinq éléments qu’il gardait encore en lui… Je n’en avais pas fini avec lui. Il y avait encore beaucoup de choses à faire, beaucoup de choses à découvrir, j’allais sans doute prendre une pause de Kaze pour au moins quelques mois…



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Contenu sponsorisé

Quand le destin réunit enfin les deux âmes sœur... Ou pas Empty
Revenir en haut Aller en bas

Quand le destin réunit enfin les deux âmes sœur... Ou pas

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent
Sauter vers: