Soutenez le forum !
1234
Partagez

Avec le sosie de Ryoko [Akiko]

Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Avec le sosie de Ryoko [Akiko] Empty
Mar 13 Oct 2020 - 1:38
Le Hyûga était de retour de sa sortie. Il avait déjà visité les malades à l’hôpital et s’était rendu auprès des Hyûga qui commençaient à rentrer et s’étaient mis à constater les dégâts dans le village. En tant que Représentant clanique, le Hyûga accompagna les siens dans cette difficile quête. Oui, ils étaient vivant, oui le village n’avait subi que peu de pertes humaines, c’était fantastique, ce n’était pas pour autant que ceux qui avaient vu leurs maisons détruites n’avaient pas motif à être triste ou à se lamenter. Parmi les Hyûga, ceux qui n’avaient pas suivi le représentant clanique, ils étaient nombreux, avaient pu constater eux-mêmes les conséquences de leurs décisions. Ils devaient désormais repartir de zéro pour la plupart puisqu’ayant tout perdu, tout ce qui était biens matériels. Encore du boulot pour le Hyûga qui devrait rassembler ses ouailles et les guider sur le meilleur chemin possible.

Lorsque son rôle fut suffisamment joué auprès des siens et qu’il réconforta du mieux qu’il put tous ceux qui en avaient besoin, Tsuyoshi prit la direction des cimetières. Il n’y avait pas posé le pied depuis les événements ayant frappé le village. Cela fait désormais deux jours. Il avait eu écho de la disparition de Ryoko et du fait que le kumojin qui était affecté à son unité, lui avait survécu quand bien même il était dans un sale état. Lui ne doutait pas une seconde du fait que les médecins, plus que compétents du village, avec Aimi à leur tête, trouveraient solution à ce dilemme et maintiendraient en vie le kumojin.

Arrivé sur le théâtre d’opération où avait combattu Ryoko, le Hyûga s’accroupit. Sa main toucha le sol. La boue qui avait été là avait séché mais les traces de sa présence étaient encore visible. De l’eau en quantité avait été déversé dans les environs. Il suffisait de voir les dégâts. Des pans de murs de bâtiments entiers agglutinés au loin, une coulée bien visible c’était faite dans un sens bien précis. Les enquêteurs étaient déjà passés, des Hyûga parmi eux. Leur rapport était sans appel, le corps de Ryoko n’était pas dans les environs. Il fallait donc espérait qu’elle soit en vie et qu’elle ait préféré rejoindre l’homme au chapeau ou au mieux qu’elle soit en train de courser l’ennemi. Seulement, deux jours après sa disparition, il y avait peu à parier que tel soit le cas.

*Il ne reste plus qu’à espérer que Toph ait pensé à envoyer des traqueurs dans le pays. Peut-être tomberaient-ils sur quelques éléments intéressants ? Ryoko à terre ayant besoin d’aide, l’ennemi vidée de son sang à terre après sa tentative de fuite ou de repli ?* Telle furent les pensées du Hyûga lorsqu’un bruit dans son dos le tira de ses pensées.

Il se tourna et se redressa stupéfait. Il était nez à nez avec une femme ayant beaucoup de similitudes avec Ryoko…

_ Qui ? Qui êtes-vous ? Demanda alors Tsuyoshi intrigué.



_________________
Spoiler:
 


Avec le sosie de Ryoko [Akiko] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Sekken Akiko
Sekken Akiko

Avec le sosie de Ryoko [Akiko] Empty
Sam 17 Oct 2020 - 3:20
C'est donc ici que s'est battue pour la dernière fois Ryoko ? Akiko, après avoir apporté son aide pour tenter de s'occuper des blessés les plus graves et a aider à les transporter jusqu'à l'hôpital. Elle a pris un peu de temps pour souffler un peu, alors qu'elle se rend là où se trouvait les tombes d'Etsuko et du samouraï dont elle ne connait pas son nom. Elle ne connaissait que la manieuse de fleurs parce qu'elle l'a croisé alors que cette dernière était la cheffe du Shishiza avant d'être remplacée par Ryoko une année plus tard, mais maintenant, la place est libre. Akiko soupire, regardant le tombeau brisé sous la colère, restant accroupie comme une Yakuza en regardant la tombe ravagée. Bizarrement, il n'y avait pas de trace de la présence d'un corps, est-ce que ce tombeau était vide ? Probablement, en tout cas, la Sekken compte bien retrouver celui qui a fait ça à sa fille et lui casser la figure, suffisamment fort pour qu'elle lui implore d'arrêter. Mais elle se calme, ses nouvelles croyances ne l'autorisant pas à avoir des pensées aussi sanglants, elle se contentera de la mettre K.O. et d'abrégé ses souffrances s'il le faut.

Akiko observe le champ de bataille, c'est un sacré bordel, il y a de la boue, du sang, et pourtant, elle a l'impression de sentir un peu de savon. D'ailleurs, c'est sacrément dégueulasse, comment ils vont faire pour retirer tout ce sang ? Il y en a carrément une mare, et elle n'ose imaginé les saletés qui se trouveront à l'intérieur. Elle grimace rien qu'à y penser, avant d'être interrompu dans ses reflexions lugubres par un homme. Akiko lève la tête dans sa direction, il voulait savoir qui elle est, et semble même intrigué, ce qui fait hausser un sourcil à la borgne.

- Qu'est-ce qu'il y a jeune homme ? On dirait que t'as vu un fantôme, fufufu~.

Dit-elle en se relevant, il la dépassait à peine, mais il semblait bien maigre comparé à Akiko qui était plus musclée. Elle n'avait pas besoin de son deuxième oeil pour voir que c'était bien le cas, ni même pour réussir, malgré les pupilles présentes de la personne en face de lui, qu'il s'agit d'un Hyûga.

- Je suis Sekken Akiko, et toi, t'es un drôle de Hyûga. Tu as eu quoi ? Une déformation de la rétine ? Une maladie génétique ?

Dit-elle en souriant, tout en venant prendre sa tête au niveau de son oeil droit, l'obligeant à ouvrir grand son oeil avec ses doigts pour l'inspecter.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10414-presentation-musclee-de-sekken-akiko-termine
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Avec le sosie de Ryoko [Akiko] Empty
Sam 24 Oct 2020 - 0:27
Le Hyûga avait en face de lui, une jeune femme, pour peu qu’il puisse le dire ainsi. Elle ressemblait comme deux gouttes d’eau à une femme qu’il avait aimé autrefois : Sekken Ryoko. Cheveux de couleur originale, rose, même front, visage quasiment similaire, seule la corpulence et la taille lui permettait de pouvoir affirmer avec assurance qu’il n’avait pas en face de lui Ryoko. Celle-ci était portée disparue. Pour l’heure, nul ne savait avec exactitude ce qui était advenu d’elle, du moins, personne qui ne soit dans le secret des dieux.

_ Vous… Vous avez le même rire… Est-ce possible ? Il marqua un temps d’arrêt toujours étonné. Son cœur battait la chamade. Qui avait dit que lorsqu’on aime une fois et que l’on s’évertue à passer à autre chose l’amour disparaît ? Tsuyoshi aujourd’hui en aimait une autre et pourtant, son cœur battait la chamade à l’idée de revoir Ryoko après cette disparition intrigante de sa part.

L’inconnue disait s’appeler Sekken Akiko… Une coïncidence ? Le Hyûga n’y croyait pas une seconde. Rien que le nom de famille hyper rare, indiquait déjà à suffisance la parenté. De plus, la présence de cette femme en ces lieux. Elle aussi était venue enquêter sur la dernière scène connue où s’était présentée Ryoko.

_ Vous êtes une sœur à Ryoko ? Demanda-t-il l’air toujours intrigué. Il s’était alors redressé.

_ Comment pouvez-vous savoir que je suis un Hyûga ? Non… Je suis né ainsi… Je n’ai jamais été malade à ce niveau...

Il marqua un temps d’arrêt continuant d’observer de haut en bas la kunoichi qui lui faisait face. Toujours intrigué, car il ne la connaissait pas le moins du monde, il l’interrogea davantage.

_ D’où venez-vous ? Vous n’avez pas été au village ces temps-ci il me semble, du moins pas affecté aux forces de défense du village, autrement je vous aurais forcément croisé à un moment ou un autre. Des cheveux roses… Cela ne s’oublie pas facilement.

Une énième question afin de lever le voile du mystère qui se tenait devant lui.

_________________
Spoiler:
 


Avec le sosie de Ryoko [Akiko] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Sekken Akiko
Sekken Akiko

Avec le sosie de Ryoko [Akiko] Empty
Lun 26 Oct 2020 - 14:18
Alors que Tsuyoshi semblait se demander ce qui lui arrive, comme si ses souvenirs de Ryoko remontait à la surface, Akiko, elle, s'en fichait un peu, occupé à continuer d'inspecter l'œil de Tsuyoshi. Sacré spécimen, un Hyûga qui a des pupilles colorés, mais la Sekken n'est pas dupe, il fallait plus que des pupilles pour cacher ce blancs marbreux et immaculés qu'offrent le Byakugan. Après, il est vrai qu'elle a de l'expérience, même si les Hyûga, elle a toujours eu du mal avec eux, enfin, c'est plus eux qui ont du mal avec elle, normal, ces nobliaux n'aiment pas trop ceux qui ne suivent pas la même façon de penser et de se comporter qu'eux, "des vieux croûtons" dirait Akiko si elle n'était pas déjà une mamy comparé à certains shinobis d'ici, surtout l'intendante de ce village. La moine relâche Tsuyoshi, évitant de lui infliger la même vision qu'elle a actuellement.

- Mmm ? Non je suis sa mère, tu connais ma fille le mutant ?

Dit-elle en souriant, alors que ce dernier lui dit qu'il est né ainsi, c'est le principe d'une maladie génétique, avoir un trait à la naissance qu'ils ne sont pas censés avoir. La demoiselle lui attrape le menton, le forçant à pencher la tête pour qu'elle l'examine.

- J'ai peut-être qu'un œil valide, mais c'est le bon, et je vois bien que pour des pupilles colorés, elles ont des couleurs bien pâles, et puis, ton iris est blanc, ça aide aussi.

Elle le relâche à nouveau, puis elle croise les bras.

- C'est le principe d'une maladie génétique, être né avec un caractère génétique qu'on n'est pas censé avoir à la naissance. Et justement, la couleur des yeux en fait partie, mais moi ça me dupe pas.

Dit-elle toujours en affichant un grand sourire, décidemment, il fallait tout leur apprendre aux pupilles pâles. Elle se met ensuite à rire, lui tapotant l'épaule sans trop forcé, même s'il pouvait sentir sa grosse force musculaire à chaque coups sur son épaule malgré le fait qu'elle se retienne.

- Je crois que tes pupilles différent ta version des couleurs jeune Hyûga, mes cheveux ne sont plus roses depuis un bon moment, fufufu~. Mais oui, je me suis absentée depuis un moment, je suis partie pour une très longue mission, et je suis rentrée après la bataille. Ca va faire combien de temps … un an ? Deux ans ? Je ne sais plus, j'ai perdu la notion du temps lors de ma mission et de mon pèlerinage, fufufu~.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10414-presentation-musclee-de-sekken-akiko-termine

Avec le sosie de Ryoko [Akiko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: