Soutenez le forum !
1234
Partagez

[UNITÉ DE RECHERCHE] « Pour la science » — [ Yahiko ]

Invité
avatar

[UNITÉ DE RECHERCHE] « Pour la science » — [ Yahiko ] Empty
Mar 13 Oct 2020 - 14:46



[UNITÉ DE RECHERCHE] « Pour la science »
ft. Sendai Yahiko




Du haut des remparts de Urahi, la vue était magnifique et le couché de soleil l'était d'autant plus. Un certain froid régnait au sommet le plus haut après le palais, ces remparts inexpugnables qui caressaient les Cieux. Ces remparts qui protégeaient la capitale de l'Empire du Feu et empêchant une tentative de conquête ou d'invasion, un moyen de dissuasion pour les plus aliénés des ennemis. C'était un rituel de s'y rendre lors de notre première arrivée à Urahi, mais certains continuaient de s'y rendre pour profiter de la vue qu'elles offrent. Et alors que plus personne ne s'y trouvait une fois la nuit tombée, un seul individu demeurait, accoudée à l'une des remparts tout en observant le vide se dresser devant elle, un verre à la main tandis que divers de ses dossiers étaient étalés un peu partout autour d'elle. Elle portait une blouse blanche marquée du symbole de l'unité de recherche tandis que ses cheveux bruns étaient attachés dans un chignon qui dégageait pour une fois son visage non maquillé. Une tenue rarement vue chez cette femme qui s'affiche habituellement dans une tenue de représentation digne des grand théâtres, mais ce soir là, elle voulait se montrer originale.

Le visage marqué d'un sourire mesquin, celle qui avait tout l'air d'une scientifique parlait seule, ou plutôt, si l'on s'approchait, elle lisait à voix haute ce qui s'apparentait à un simple dossier.

« -... Hanae et..Sendai Yahiko. Intéréssant.. »

Elle attrape le dossier, prenant une gorgée dans son verre qu'elle tenait dans son autre main, un liquide qu'on ne pourrait pas véritablement définir, ce qui était sûr c'est que ça n'était pas de l'alcool. Si dans ses projets personnels elle avait réussi à soutirer du sang à ses proches, désormais il fallait atteindre un cadre plus.. professionnel, avec des gens qu'elle ne connaissait point. Néanmoins, pour celui qu'elle avait convoqué aujourd'hui, bien qu'elle ne le connaisse pas physiquement et mentalement, son nom lui l'est et figure même dans la base de données de l'Encyclopédie.

« Chakra Pur, différent de Hanae ou similaire? Nous verrons ça, après tout, les Sendai ne sont pas une famille, simplement un clan.. »

Elle continue de parler seule, comme si elle ignorait totalement le fait que son invité puisse intervenir à tout moment, après tout, le rendez-vous était prévu ici même, au crépuscule. Alors que la divine sélène faisait son apparition dans le ciel et que les premières lueurs viennent illuminer le visage de la Shinrin, l'heure fut.

@Sendai Yahiko









Dernière édition par Shinrin Funka le Mer 14 Oct 2020 - 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

[UNITÉ DE RECHERCHE] « Pour la science » — [ Yahiko ] Empty
Mar 13 Oct 2020 - 19:05
-"Qui n'en est même pas vraiment un, si je peux me permettre."

Le sourire fin qui se dessinait sur mon visage n'avait rien d'insolent : il rappelait avec toute modestie une des vérités concernant mon mystérieux clan. Je venais d'arriver il y avait de cela peu de temps dans le dos de la kunoichi qui m'avait convoqué. Mes habits tout à fait conventionnels étaient de mise pour une telle réunion, bien qu'elle soit marquée par le signe de la Recherche et de la Science. Ma démarche lente et tout à fait calme me permettait de m'approcher à une distance suffisante pour pouvoir être entendu convenablement, sans parler trop fort, sans briser le silence de la nuit. Et dans une voix toute aussi calme, presque curieuse, je m'adressais une nouvelle fois à celle qui allait s'occuper de mon corps.

-"Êtes-vous au courant de l'historique des Sendai, madame Funka ?"

Je ne savais pas vraiment quels mots employer avec cette scientifique. Nous ne nous connaissions que professionnellement, et je suggérais qu'il fallait prendre les pincettes adéquates afin de se montrer tout le respect qui se méritait. Cela me rappelait presque l'époque où je venais me renseigner à la bibliothèque de Kumo sur l'histoire des Sendai, sur les quelques mystères qui entouraient ce clan. Je n'avais pu en apprendre qu'un peu, surtout le fait que les ninjas ayant leurs capacités apparaissaient un peu partout dans le monde, dépendamment d'où les anciens guerriers avaient migré.

Les recherches médicales de l'époque avec Sazuka n'avaient rien donné de plus non plus. J'avais principalement apprit que j'étais en santé suffisante pour pouvoir effectuer des missions, ce qui ne représentait pas un bagage exceptionnel en terme de connaissance de soi. Il fallait croire que la tribu de ceux qui manipulaient le chakra sous leur forme la plus pure gardait de profonds secrets bien enterrés.

-"Dites moi ce que je dois faire pour vos recherches. Je suis curieux de savoir ce que vous me réservez."

_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Invité
avatar

[UNITÉ DE RECHERCHE] « Pour la science » — [ Yahiko ] Empty
Mer 14 Oct 2020 - 13:57

S'il y a bien un clan auquel la confiance ne doit pas être donnée, c'est bien le clan Shinrin. Alors comment réagir lorsqu'une des membres de ce clan vous convoque pour des raisons encore floues tout cela pour le compte de la « recherche », tout cela pour l'Empire? Si l'on pouvait penser qu'une femme de ce clan serait différente du stéréotype que l'on se fait, Funka est bien la preuve vivante que cela n'est pas le cas, d'ailleurs, elle est une contradiction à elle seule. Un clan qu'elle déteste mais qu'elle représente et honore en même temps, que pouvons-nous en penser? Alors, elle dépose son verre dangereusement sur la rempart avant de ramener sa main vers son visage pour attraper une mèche de ses propres cheveux afin de l'enrouler autour de ses doigts. Une attitude d'apparence aguicheuse mais qui en vérité était loin d'être un jeu de séduction, elle voulait simplement faire comprendre à Yahiko qu'elle n'était pas l'une de ces Shinrin un peu trop recluse à leurs rôles de femme.

« Mis à part le fait que vous n'êtes pas un clan, malheureusement pas vraiment mon cher. Mais c'est cette particularité qui fait que je vous ai invité ce soir. Vos seuls points communs avec les autres Sendai sont vos capacités, mais vous ne provenez ni du même endroit, ni de la même fratrie. Contrairement à nous, par exemple, Shinrin, bien que je ne partages pas mon sang avec tout le clan, nous provenons tous du même pays et avons tous vécu la même histoire. »

L'histoire des différents clans peut être intéressante mais ça n'était pas pour ça que Yahiko avait été convoqué ici. Elle pivote, dévoilant son joli minois au Sendai, d'apparence ils devaient avoir le même âge, autant dire qu'elle n'était ni trop jeune, ni trop vieille, un juste milieu parfait. La femme garde l'un de ses dossiers en main, le zieutant de temps en temps avant de s'arrêter sur l'homme qui se tenait en face d'elle, un sourire mesquin se dessinant sur son visage.

« Vous n'avez rien de bien contraignant à faire, je souhaite simplement récupérer quelques gouttes de votre..sang. Pour la science, pour l'Empire bien sûr. »

Elle se sent obligée de préciser, qui sait ce que les gens peuvent penser lorsqu'un individu aussi suspect qu'elle demande votre sang? Les soupçons de l'usage personnels peuvent rapidement naître et qui sait quelle situation gênante cela pourrait créer.

« Ainsi, pour votre cas particulièrement je pourrai le comparer à celui de Sendai Hanae lorsque ma proche amie m'aura fournit les échantillons de son coté. L'hérédité est intéressante à étudier, mais n'ayez crainte, cela ne sortira pas du cadre de la recherche. Mes projets n'ont rien de malsain. »

Et c'est avec un fin sourire malicieux qu'elle prononce ces derniers mots, de quoi renforcer le sentiment qu'elle n'était pas une personne de confiance mais à la fois quelqu'un en qui il fallait avoir confiance, une étrange situation.






Revenir en haut Aller en bas
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

[UNITÉ DE RECHERCHE] « Pour la science » — [ Yahiko ] Empty
Mer 14 Oct 2020 - 15:11
Les raisons pour lesquelles je devais donner mon sang ne me convenaient pas. Pour l'Empire, disait-elle ? La seule raison pour laquelle je pouvais accepter de donner de moi-même au Teikoku, c'était en me faisant à l'idée qu'ils étaient ceux qui apportaient la paix. L'avaient-ils fait ? Pas vraiment, et encore moins depuis dernièrement. Cela dit, ça ne me donnait pas vraiment de raison de refuser... après tout, si la nouvelle génération d'Empereur se décidait à rechercher la paix, j'avais toutes les raisons du monde de coopérer. Encore fallait-il qu'ils la recherchent.

Je regardais la jeune fille se mouvoir devant moi avec curiosité. Sans avoir la moindre prétention d'interpréter sa gestuelle comme une tentative de séduction, j'attendais simplement qu'elle m'énonce les quelques connaissances qu'elle disposait sur mon clan et moi, en plus des quelques attentes qu'elle avait quant à mon corps.

-"C'est largement assez, je doute que d'autres informations sur notre espèce de famille puisse vous être utile dans vos recherches."

Je doutais fortement que d'apprendre que nous étions d'anciens guerriers s'étant centré sur la mobilisation du chakra sous sa forme la plus pure puisse changer quoi que ce soit dans ses recherches. Elle voulait prélever du sang pour pouvoir le comparer ? Soit, elle en était bien libre. Après tout, sauf s'ils avaient de quoi utiliser mon propre sang pour me piéger dans des techniques fourbes et diaboliques, ça ne me faisait pas vraiment peur. S'ils allaient trop loin... je pouvais avoir la puissance pour punir. Une espèce de loi du plus fort qui rappelait l'affreux constat qu'avait imposé l'Homme au Chapeau au monde entier, mais que j'assumais entièrement. Un espèce d'égoïsme et de prétention qui disait "Si la paix, c'est moi, alors tout est accordé". La définition même d'un criminel.

-"De vous à moi, donner mon sang pour l'Empire n'a vraiment rien de rassurant, ça ne me tenterait pas d'accepter."

Mon visage prenait d'un coup un air un peu plus amusé, mes paumes de main tendant vers le ciel pour montrer que j'étais conciliant. Elle l'avait deviné : je m'apprêtais à lui donner une bonne nouvelle.

-"Mais pour la science, ça me rend curieux. Cela dit, j'aimerai que vous me teniez d'abord au courant de la méthode avec laquelle vous comptez me charcuter le bras. Je n'aimerai pas prendre des risques inutiles pour de la curiosité."

Avec ses paroles, je pouvais comprendre qu'elle était aussi fêlée que le cliché tournant autour des savants fous. Je pouvais voir dans ses yeux une passion folle, un désir d'apprendre mais surtout des envies égoïstes. Je n'étais pas vraiment sûr qu'elle le faisait pour l'Empire... avant tout, elle devait le faire pour elle-même.

_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Invité
avatar

[UNITÉ DE RECHERCHE] « Pour la science » — [ Yahiko ] Empty
Mer 14 Oct 2020 - 15:46
Le personnage étrange qu'était Funka n'était pas le plus simple à cerner, d'apparence une jolie femme que l'on penserait simple à aborder, une femme désirée et non désireuse que beaucoup convoite sans véritablement prendre soin de tenter de comprendre sa mentalité atypique. Mais en plus de cela, elle semblait lire parfaitement dans le comportement des autres et elle voyait justement que quelque chose dans son précédent discours avait un tant soit peu froisser le Sendai en face d'elle, au point de presque le faire refuser sa demande. Après tout, bien que son avis vis à vis de l'Empire semble drastiquement différent de celui de Funka, n'avait-il pas raison ? Il est vrai que donner son sang pour l'Empire en particulier, Funka elle même ne le ferait pas, car elle est consciente de ses actes et de ce que peut entreprendre l'unité de recherches avec de simple cellules. Ne dit-on pas que l'on ne consomme pas ce que l'on offre? Voilà une bonne raison pour laquelle beaucoup de projet que Funka impose aux autres ne seront jamais imposés ni à elle, ni à Hanzo. Certains scientifiques sont aliénés mais ne sont pas conscient de leurs actes parfois amoraux, c'est ce qui les différencient de Funka, car elle, contrairement à eux, est totalement consciente de ses actes ce qui fait du personnage un être encore plus exécrable que ce que l'on peu penser.

« Croyez vous véritablement que je vais risquer de faire perdre son bras à l'un de nos éléments? Je promet d'être douce, après tout, je ne suis peut-être qu'en formation de médecine mais je reste apte à faire une simple entaille sans conséquence. Quant au choix de l'objet, un simple scalpel stérilisé ferait l'affaire non? Je ne vais pas non plus vous ouvrir le bras avec un kunai ou un morceau de bois possiblement infecté de pleins de bactéries nocives et risquer une infection. » Elle sourit. « Bien que cela peut-être intéressant de voir les effets d'une infection volontaire suite au contact avec de l'acier sale ou rouillé ou au bois. Mais vous n'êtes pas un cobayes, n'est-ce pas? »

Alors, elle se saisit du bras du Sendai, voulant simplement l'observer, un sourire aux lèvres alors qu'elle tâtait la peau de ce dernier de ses doigts fins, enfonçant presque ses ongles dans sa derme pour tester sa résistance. Elle avait déposé le dossier au préalable pour pouvoir d'une main tenir celle de Yahiko et de l'autre l'ausculter comme le ferait un médecin en pleine consultation. Et pendant ce long moment, elle ne disait mots. Un silence plutôt angoissant lorsqu'on ne la connait pas et une situation que l'on considérerait vraiment anxiogène lorsqu'on est simple spectateur de ce spectacle.

« Vous me semblez être un bon élément, Sendai Yahiko. Très bon... »

Ses dires se basaient sur rien de concret, elle continuait de maintenir le contact avec la peau de ce dernier comme pour maintenir une petite pression avant d'attendre sa réponse vis à vis du début de "l'opération".

« Ainsi, si cela ne vous dérange point, nous pouvons commencer le prélèvement. »
Revenir en haut Aller en bas
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

[UNITÉ DE RECHERCHE] « Pour la science » — [ Yahiko ] Empty
Jeu 15 Oct 2020 - 12:37
-"Pour être honnête, j'avais d'autres projets", dis-je en souriant, amusé.

Loin de moi l'idée d'être un cobaye, j'avais tout de même plusieurs objectifs que je construisais dans mon cerveau depuis quelques jours. Depuis ma rentrée à Urahi, plusieurs plans se dessinaient dans ma tête, qu'ils concernent l'Empire ou même mes propres volontés. Je trouvais différentes modifications dans mon système de penser : imaginer une autre manière qu'imposer la paix sans employer la mise à mort, envisager d'autres modes de fonctionnement de l'Empire malgré le désir de nombreux Soldats de se liguer contre les villages, ou encore construire avec de nombreux camarades des projets liant motivations intrinsèques de chacun et ligne directrice du Feu.

Après tout, tous devaient se rendre à l'évidence. Si nous ignorions trop l'aide qu'Iwa, Kumo et Kiri pouvaient nous apporter, nous avions perdu. Face à l'Homme au Chapeau, il me paraissait incontournable de travailler de paire avec eux en unissant nos forces afin de protéger ce qui devait être protégé... le chakra.

-"Je ne doutais pas de vos compétences. J'étais simplement curieux de voir comment vous alliez procéder. De toutes manières, vous vous doutez des répercussions qu'un échec pourrait avoir, mh ?"

Un autre sourire, cette fois plus vicieux. Sans une once de haine, sans une expression faciale montrant une quelconque agressivité, je venais de la menacer à mort. Si elle ruinait une partie de ma vie, j'allais lui faire payer. L'Homme qui luttait contre l'Empire adoptait quelques parts ses méthodes, alors qu'elle ne m'avait même pas menacée. La peur me rendait quelque part un peu paranoïaque, il fallait croire. Dur d'évoluer dans une époque où il devenait compliqué de se fier à qui que ce soit.

Je tendis mon bras en lui laissant quelque part le choix. Elle ferait ce qu'elle voulait de mes gênes tant qu'elle ne me mettait pas en péril. La peau frottant sur son bras rappelait presque qu'elle avait son destin entre ses mains, et alors que le petit scalpel avançait lentement en la direction de mon épiderme, mon regard ne cessait de fixer la lame qui s'approchait... Dans une tête stoïque, un faciès calme, dégageant un sentiment de bien-être et de parfaite confiance.

-"Nous pouvons y aller."


_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Invité
avatar

[UNITÉ DE RECHERCHE] « Pour la science » — [ Yahiko ] Empty
Jeu 15 Oct 2020 - 15:58
Elle déglutit. Elle n'avait certes pas peur de la mort lorsqu'elle y était exposée lors d'un combat ou tout autre acte volontaire qui pourrait l'entraîner, mais cette fois ci, elle était en face d'un individu qui la menaçait ouvertement de mort si un malencontreux accident arrivait. Alors que pouvons nous véritablement faire face à ce genre de situation? Funka ne voulait point abandonner son projet, jamais, mais pensait-elle véritablement qu'elle risquerait sa vie pour ça? Elle avait à la fois le destin du bras du Sendai entre les mains, mais aussi sa propre vie, car qui sait ce qu'il serait capable de lui faire si elle venait ruiner ses projets. De plus elle n'était ni en position de se défendre, ni dans la capacité de le faire face à un homme de ce calibre.

« Je m'en doute bien. Il serait fâcheux qu'un accident arrive n'est-ce pas? Pour vous comme pour moi. »

Un simple sourire se dessine sur ses lèvres alors qu'elle ne le fixe désormais plus. Comme si elle était concentrée sur sa tâche alors qu'en vérité son esprit est totalement confus et perdu dans ce qu'elle doit faire ou non, mais à la main, elle possédait un outil, une arme capable de beaucoup de choses. Elle était immobile devant cette peau immaculée qu'elle tenait, cette peau chaude assez agréable au toucher en vérité, Funka la qualifiait de douce. Ainsi, la lame fine du scalpel entre en contact avec l'épiderme du Sendai, et cette lame aussi aiguisée que celle d'un rasoir n'a besoin que d'un contact pour créer une légère entaille et donc laisser quelques gouttes de sang faire surface et commencer à couler le long du bras de l'homme. Elle avait prit soin de trancher une veine et non l'artère principale pour éviter une hémorragie probable et ainsi conduire à la mort de l'homme, et la sienne dans une autre mesure.

« Votre sang est fluide, enfin, fluide comme il devrait l'être. C'est un bon point, vous me semblez en bonne santé, Yahiko-san. »

Tendant sa main armée en arrière pour relâcher le scalpel et attraper une petite fiole de cristal, elle récupère quelques gouttes de sang en tachant ce verre d'une couleur écarlate. Une chance pour Yahiko, Funka était apprentie médecin et au vu de la petite entaille faites, alors elle avait sûrement là une chance de tester son Iroujutsu. Refermant la fiole d'une main avec un bouchon de liège, elle la dépose non loin de ses papiers avant de tendre sa paume vers la petite entaille en concentrant son chakra médical encore moindre mais bel et bien naissant. Cette concentration laisse une lueur verte s'échapper de la paume de la Shinrin qui, bien que s'épuisant, laisse l'entaille se fermer doucement. Et c'est en reprenant son souffle qu'elle réplique.

« Tout s'est bien passé, non? »

Revenir en haut Aller en bas
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

[UNITÉ DE RECHERCHE] « Pour la science » — [ Yahiko ] Empty
Jeu 15 Oct 2020 - 18:43
Cette fois, je ne lui répondis pas. Un accident fâcheux ? Je n'étais pas aussi fourbe. Un excès de haine pouvait retentir et s'exprimer d'une façon que je ne connaissais même pas. Mais une chose était certaine : il n'y aurait jamais suffisamment de lucidité pour penser à un plan tout construit afin de faire disparaître le corps, non. J'étais bien trop idiot. Il ne suffisait que d'une technique, que d'un tranchant rapide et bien exécuté pour tout terminer. Une vengeance claire, nette et précise, dans un désir que je n'assumais qu'à moitié. Depuis quand étais-je devenu un meurtrier, moi qui défendait depuis longtemps le principe même de la vie ?

Je la vis simplement se concentrer, comme si rien de tout ça ne l'avait touchée. Je n'étais pas vraiment sûr qu'elle n'ai rien ressenti vis à vis de mon avertissement, mais cela ne la stressait pas dans son exécution et c'était une bonne nouvelle. Ca montrait quelque part sa détermination et son professionnalisme : quand on était habitué à effectuer toujours la même manœuvre, on ne risquait pas de la manquer. Surtout une opération aussi simple qu'un saignement sur un bras. Alors après une petite scission qui me fit serrer les dents, une ouverture se démarqua de ma peau, laissant couler le fluide rougeâtre tant attendu. Ce dernier se perdit d'ailleurs dans le récipient adéquat, et en deux temps trois mouvements tout fut revenu à la normale.

-"Oui, parfait ! Mais bon, je ne m'attendais pas à ce que vous échouiez sur une opération aussi simple, l'inverse m'aurait inquiété fortement."

Cela aurait surtout été révélateur d'une volonté de nuire, ou d'une position de parfait imposteur. Mais il n'y avait rien de tout ça : non seulement tout s'était fait calmement et avec soin, mais elle avait pu ensuite m'appliquer du chakra de soin nécessaire afin que ma peau cicatrise plus vite, jusqu'à faire disparaître toute marque d'ouverture. La blessure appartenait déjà au passé.

Relevant doucement la tête pour la fixer maintenant dans les yeux, je réalisai qu'il était probablement dommage de s'arrêter là. Quitte à nous être déplacé, autant rentabiliser la rencontre. En replongeant dans mes pensées, je tentais de trouver dans mes souvenirs des fois où j'aurai pu rencontrer des ninjas de l'unité de recherche, mais qu'une seule personne me venait en tête... celle qui m'avait apprit une technique fort utile, permettant d'invoquer quelques outils de ninja. Avec une curiosité tout à fait simple, dans un simple désir de faire la discussion avant que nous nous quittions, je me permis de l'interroger un peu.

-"Vous devez travailler avec Shinrin Hanzô, n'est-ce pas ? C'est un frère à vous ?"

Il était évidemment hors de question d'imaginer un lien qui dépassait le cadre familial. Mais quitte à en savoir plus sur mon clan, autant en apprendre un peu plus sur le sien.


_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Invité
avatar

[UNITÉ DE RECHERCHE] « Pour la science » — [ Yahiko ] Empty
Sam 17 Oct 2020 - 19:08


L'opération était un succès, quel soulagement. Elle tentait d'afficher un air impassible face aux menaces de morts qu'il lui lançait, bien qu'intérieurement, elle n'oserait pas tenter la moindre chose de travers, Yahiko semblait sérieux. Alors elle se retournait pour ranger son matériel, cette fiole contenant le liquide vermeil et son scalpel encore tâché de sang, quelque chose qu'elle utilisera plus plus tard. Mais alors que le silence régnait après les mots de félicitation de Yahiko à son égard, après sa tentative d'iroujutsu réussi, il fallait qu'un sujet tabou fasse surface.

Hanzo. Pourquoi parler de lui? Pourquoi parler de celui qu'elle attend et qui n'a toujours pas pointé le bout de son nez? Elle pâlit d'un coup, comme si son maquillage venait de faire surface, tournant le dos à Yahiko pendant un instant sans rien dire, légèrement tremblottante bien qu'elle s'efforce de le cacher, par peur de montrer ce moment de faiblesse. Alors elle pivote avant de répondre.

« Han..zo? Hanzo. Oui, effectivement il est mon collègue de travail en plus de faire parti de mon clan, un simple cousin. »

Le début de sa réponse est confus, comme si elle ne s'attendait pas à voir ce nom surgir dans la conversation, comme si elle ne s'attendait pas à l'entendre tout court. Un moment de vide prit place, un état catatonique, elle était perdue. Yahiko pouvait bien voir que le sujet de son " cousin " la mettait assez mal en point psychologiquement. Alors elle déglutit, affichant un sourire faux, quelque chose pouvait faire comprendre à Yahiko qu'elle voulait pleurer mais s'en retenait pour garder cet air si fier et fort qu'elle arbore.

« D'ailleurs.. il n'est toujours pas revenu, il me semble que vous aussi étiez avec lui, savez vous s'il lui est arrivé quelque chose? »

Elle ne voulait pas entendre la réponse.

Elle avait bien trop peur qu'elle soit positive.

Bien trop peur de perdre sa seule et unique source de bonheur en ce monde qu'elle déteste tant. Mais ça, personne ne le savait, personne ne se doutait des sentiments qui se cachaient derrière cette image de cousinade innocente qu'ils affichent devant les autres soldats.


Revenir en haut Aller en bas
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

[UNITÉ DE RECHERCHE] « Pour la science » — [ Yahiko ] Empty
Lun 19 Oct 2020 - 6:16
Je ne m'attendais pas à la voir flancher face à une question aussi simple. Au caractère professionnel se substituait un comportement plus fragile, plus chagriné par la situation. Elle savait que son cousin était parti en guerre et elle s'en faisait à l'idée qu'il ai pu rendre l'âme... légitimement. Quelque chose me peinait. L'empathie que j'avais tendance à ressentir refaisait surface, et en voyant qu'il était sûrement quelqu'un de sa famille à qui elle tenait, ce qui était logique tant ils étaient liés par les liens du sang, je me disais qu'il valait mieux la rassurer. Ca contredisait parfait l'animosité que j'avais pu avoir quelques instants auparavant : de l'homme qui était prêt à tuer à l'homme qui ne voulait infliger une quelconque peine psychologique.

Au contraire, je voulais rassurer.

Un sourire se dessina lentement sur mes lèvres. Je comprenais ce qu'elle ressentait : une pudeur vis à vis de sa sensibilité, mais les sentiments étaient si forts qu'ils ne pouvaient plus être cachés. Par bonté de coeur, j'allais tout lui dire, avec l'espoir qu'elle puisse retrouver le sourire qu'elle avait perdu.

-"Hanzo était dans un autre groupe shinobi, pas loin du mien. Avec son groupe, il poursuivait le robot qui attaquait mon équipe. Nous nous sommes combattus contre lui, puis contre un Dieu Insecte géant... Que nous avons scellé dans ton cousin."

Allait-elle réagir à ça ? Elle aurait raison. C'était les ordres que nous nous étions décidés à appliquer, en anticipant cet éveil... Le Shinrin était le seul assez fou pour oser se proposer en tant qu'hôte. Quelque part, il était un héros pour tous.

-"Peu de temps après, le robot fraichement vaincu a annoncé une autodestruction. Ton cousin était à bout portant..."

Dans ce funeste annoncement, je souriais et levais mes mains, comme si je m'apprêtais à apporter une bonne nouvelle.

-"Mais l'explosion n'a pas eu lieu. Du moins, je ne l'ai pas entendue. Ils ont dû réussir à l'annuler. Pour être honnête, je n'avais pas de quoi les aider, j'étais trop loin. J'ai pris la fuite pour limiter les risques."

Alors cela pouvait passer pour une nouvelle plutôt rassurante. Je n'avais pas eu l'occasion de voir ce qu'il s'était passé, mais une chose était sûre : nous nous attendions tous à une vague de puissance dantesque, à l'image de ce robot, mais rien ne s'était produit. Je ne savais même pas comment ils avaient pu faire pour arrêter l'explosion, je n'avais aucune information sur l'humanoïde qui me permettait d'imaginer un point faible.

-"Il n'est pas tout seul, je ne sais pas s'il va bien, mais il est très sûrement en vie. Par contre, je ne peux pas te dire où il est... je n'en ai aucune idée."

A vrai dire, je ne savais pas vraiment quelles étaient les conséquences sur le corps lorsqu'on scellait un démon au sein de celui-ci. Le chakra permettait beaucoup, mais un simple humain aussi insignifiant soit-il avait-il les ressources physiologiques suffisantes pour assumer le chakra d'un dieu ? Au final, je donnais ces nouvelles à Funka sans vraiment savoir s'il était bel et bien en vie. Mais je voulais y croire, je voulais me persuader que le héros du Feu était encore vivant. Même si sans le savoir, il devenait un ennemi de l'humanité en devenant Jinchuuriki.

_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Invité
avatar

[UNITÉ DE RECHERCHE] « Pour la science » — [ Yahiko ] Empty
Mar 20 Oct 2020 - 5:06





« Pour la science »
ft.Sendai Yahiko


Si elle s'efforce de cacher au mieux son affection pour son cousin, elle avait besoin de savoir s'il était en vie ou non pour être en paix, prenant place, assise sur la rempart, elle observait Yahiko en observant le vide, écoutant son récit avant de le fixer lorsqu'il évoqua le " Dieu Insecte ". Elle l'observait, ne sachant quoi dire, ne sachant comment réagir à cette première nouvelle vis à vis de la situation de son amant, elle ne dit rien, n'en ayant même plus la force tandis que le pire de l'histoire arrivait, la figeant dans le temps comme si on venait de la paralyser. Mais grace au comportement bienveillant du Sendai, malgré cette mauvaise nouvelle qui n'en était pas une, il réussit à voler un sourire à la Shinrin qui l'observait en gardant un silence de mort.

C'est une chance pour Yahiko que cette explosion n'ait pas eu lieu, Funka aurait pu abattre toute sa peine sur lui pour sa fuite. Elle se voyait quelque peu rassurée, même si le fait qu'il soit devenu hôte d'un Dieu l'inquiétait un peu, alors elle espérait le revoir prochainement, pouvoir prendre conscience de ce qu'il est devenu, pouvoir l'aider dans sa quête de pouvoir et d'en apprendre plus sur le Dieu qu'il possède en son sein.

« Mer-..ci, Yahiko. Merci. »

Elle laisse s'échapper ces quelques mots de sa bouche alors qu'elle reste pensive, ses mains déposées sur le bas de son ventre, juste au commencement de ses cuisses tandis qu'elle zieutait de nouveau le vide.

« Le Dieu Insecte.. Un hôte. Sa cupidité semble l'avoir mené jusque là. »

Étonnamment, elle ne prenait pas de son autre cousin, Shinpachi, peut-être comptait-il moins pour elle, ou peut-être qu'Hanzo n'était pas que son cousin. Des questions qui n'auront aucune réponse pour le moment, même si Yahiko venait à les poser.

« Pardonnez moi de m'être laissée emportée par mes émotions. Revenons à notre discussion initiale si vous voulez bien... »



Revenir en haut Aller en bas
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

[UNITÉ DE RECHERCHE] « Pour la science » — [ Yahiko ] Empty
Mar 27 Oct 2020 - 7:14
L'ambiance avait étrangement changé. Nous venions d'aborder un sujet plus sensible mais qui nous reliait, elle et moi. La bonne santé de son cousin semblait la préoccuper logiquement, et je prenais toujours plaisir à jouer le rôle de celui qui rassurait. Ca n'avait jamais été une quelconque intention malsaine, au contraire, mais je réalisais que j'appréciais beaucoup jouer le rôle du protecteur, ce qui entrait en parfaite contradiction avec la menace de mort que je lui avais assénée plus tôt. Au passage, je me disais que ça pouvait jouer sur ses intentions vis à vis de mon sang. Peut-être se rappellerait-elle de mon intention le jour où elle voudrait manipuler mon fluide rougeâtre.

Un léger sourire s'échappa en la voyant me remercier, et je continuai sans trop en dire. Peut-être était-elle trop inquiète pour pouvoir lui en dire trop. Notamment en ce qui concernait son avenir dans la Coalition, la place du Jinchuuriki au sein du monde par rapport au plan de l'Homme au Chapeau... Bref, elle se ferait vite à l'idée que ce n'était pas parce qu'il survivait maintenant qu'il était en sécurité pour plus tard.

-"Pour être honnête, il doit être vu comme un héros à l'heure qu'il est. Enfin, je le vois personnellement comme ça. Il faut être fou pour vouloir porter un démon en soi... mais il faut être honnête, il nous fallait cette folie pour contrer celle de l'Homme au Chapeau. Je lui dois tout mon respect."

Un respect sincère et tout à fait mérité, je n'étais pas là pour la brosser dans le sens du poil, mais simplement pour annoncer quelques vérités. Sans scellement, nous aurions eu trop à porter sur notre dos et le robot, l'homme au chapeau mais aussi le démon nous auraient tué sans l'ombre d'un doute. Ils étaient bien trop puissants, à des années lumière de nous.

-"Ce n'est rien, je ne peux pas vous en vouloir. Tout le monde a vécu des choses difficiles là bas. Si vous ne souhaitez plus en parler, je le comprends. Mais sauf si vous avez d'autres informations à me donner ou à me demander, je ne pense pas qu'il soit utile que je reste plus longtemps."

Avec tout le respect qui se devait, il fallait se faire à l'idée : nous ne nous connaissions pas plus que ça, et comme nous avions mis fin à la raison pour laquelle j'étais venu, je n'avais pas vraiment plus de raisons de rester. Je n'oubliais tout de même pas... malgré la douceur de nos derniers moments, elle était une personne dont j'allais devoir me méfier : à protéger un Jinchuuriki à qui je voulais retirer le démon, elle pouvait devenir mon pire ennemi.


_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Invité
avatar

[UNITÉ DE RECHERCHE] « Pour la science » — [ Yahiko ] Empty
Ven 30 Oct 2020 - 3:08




« Pour la science »
ft. Sendai Yahiko

Indirectement et peut être sans le savoir, il venait de beaucoup l'aider psychologiquement. Une aide non négligeable dont elle avait plutôt besoin dans cette période où elle se trouvait extrêmement seule. Mais même si elle était rassurée sur le point de la survie, ce facteur précis, le fait qu'il soit jinchuuriki l'inquiétait. Alors il portait un Dieu en lui, un véritable Dieu qui pourrait attirer la convoitise, la jalousie des autres, ou encore la peur et le rejet de certains. Elle trouvait ça amusant qu'il en soit venu jusqu'à revendiquer ce dieu, affichant un petit sourire en s'étant perdue dans ses songes avant d'écouter Yahiko le lui rappeler.

« Un héros.. »

En quelques sortes, il était déjà en réalité ...le mien. Relevant son regard vers Yahiko, elle sourit alors qu'il semble faire mine de vouloir s'éclipser, totalement normal étant donné qu'ils n'avaient plus réellement de choses à se dire. Elle avait pu avoir le sang nécessaire pour ses recherches et avait reçu des réponses à ses questions, alors plus rien ne retenait le Sendai ici.

« Encore merci de votre coopération, Sendai Yahiko. Et encore merci pour.. les informations sur Hanzo. Je n'ai plus rien à faire ou demander alors je pense que vous pouvez y aller si vous le souhaitez. »

Cette rencontre aura permis à Funka d'en connaître un peu plus sur les membres du Teikoku, et peut-être qu'à l'avenir, elle pourra peut-être connaître un peu mieux la personne de Sendai Yahiko.

Fin.



Revenir en haut Aller en bas
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

[UNITÉ DE RECHERCHE] « Pour la science » — [ Yahiko ] Empty
Dim 1 Nov 2020 - 7:10
Un dernier sourire marquait cette discussion qui était passée par bien des émotions. La curiosité, la tristesse, la méfiance et finalement la joie avaient marqué une rencontre très curieuse avec quelqu'un que je ne connaissais que très peu, pour ne pas dire pas du tout. Je pouvais déjà tracer deux traits comportementaux sur cette Shinrin Funka, comme étant quelqu'un de professionnelle mais aussi de très aimante vis à vis de sa famille. Cela allait normalement de soi, mais l'on pouvait trouver parfois des êtres qui aimaient prendre une distance, ou avoir une pudeur suffisante vis à vis de ses liens de sangs.

C'était ainsi avec grand plaisir que je pouvais me permettre de consoler la jeune femme. Je ne lui avais pas menti, et j'avais même fait bien mieux : j'avais tâché de tarir des éloges sur celui à qui elle tenait beaucoup, tout en lui assurant qu'il était bel et bien en vie. J'estimais ainsi qu'elle comme moi avions accompli notre travail, bien que le mien était psychologique et que le sien était plutôt physiologique. Une belle définition de ce qui nous différenciait elle et moi, elle qui semblait plutôt apprécier le concret tandis que je me tendais plus vers l'imaginaire.

Alors dans une dernière intention, un dernier salut, je lui tendis la main avec un sourire tout à fait sympathique, bien que je n'avais pas oublié ce qu'elle avait entre ses mains. De mon propre sang.

-"Avec plaisir, Shinrin Funka. N'hésitez pas à m'appeler si vous avez besoin de mes services. J'espère que vous serez précautionneuse vis à vis de mon sang."

Je lui adressais un dernier signe de main avant de sauter de mon socle et de rejoindre la terre ferme. La discussion était courte, mais c'était explicable tant nous n'étions pas là pour en apprendre plus l'un sur l'autre. Après tout, j'avais bien d'autres choses à faire... des choses plus importantes qu'un simple prélèvement de sang. L'avenir du Teikoku pouvait être entre mes mains.


_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363

[UNITÉ DE RECHERCHE] « Pour la science » — [ Yahiko ]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Unité de recherche] Recrutement au sein de la Recherche [Pv : Hideto et Tawamure ?]
» [Unité de Recherche] R.E.R.H.A.C.A.
» [Unité de recherche] Ad Scientiam
» [Unité de Recherche - Formation] Le Kit de Soutien
» [Unité de recherche] Réunion du Projet #01

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Pont Araho
Sauter vers: