Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

démonstration de force

Jiki Masami
Jiki Masami

démonstration de force Empty
Mer 14 Oct 2020 - 9:24

C'était un de ses matins où Masami s'occupait "secrètement" de sa protégée à qui elle enseignait la survie. Oui c'est ça, la fille de Teruyo, qui d'ailleurs avait sans doute caftée car ce dernier semblait être parfaitement au courant. Elle ne pouvait pas avoir pleinement confiance en cette enfant si jamais elle lâchait un secret si aisément. Cela faisait aussi partie d'un accord avec le paternel pour l'apprentissage d'une technique des plus puissantes qu'elle était capable d'apprendre. Malgré tout, la Jiki était toujours là à lui enseigner la maîtrise du chakra. Enfin dans son cas c'était surtout comment le ressentir puis ensuite l'utiliser. Son élève avait été assez clair qu'elle ne désirait pas en faire une arme. Cependant, Masami se disait qu'en cas de danger, elle l'utiliserait ainsi de toute manière. Elle n'imaginait pas quelqu'un se laisser faire tuer ou des personnes importantes sans lever le petit doigt.

Jiki Masami • « Très bien Saya, tu vas me montrer déjà tes progrès. Le mudra du loup et tu vas essayer de te concentrer. Tu dois ressentir les deux forces en toi, elles vont se mélanger. Représente toi cela dans ta tête, imagine toi ton énergie parcourir ton corps. Après, tu pourras faire des trucs cool, genre prendre l'apparence de quelqu'un. Moi de mon côté je vais aussi m'entraîner, je tente un nouveau truc d'enfer. »

La châtaigne se doutait que cela risquait de piquer la curiosité de son élève, qu'elle serait perturbée et bien trop curieuse. Alors autant lui montrer directement ses propres progrès, car depuis peu c'était comme si elle pouvait le sentir, elle était capable de beaucoup plus. Cela n'avait pas été faute de s'entraîner, alors c'était un juste retour des choses.

Jiki Masami • « Hmmm bon ... Très bien, regarde. »

Lâcha alors l'adolescente en s'éloignant de quelques pas de Saya histoire de ne pas risquer de lui faire mal. Si jamais elle avait été éduquée dans ce style de pratiques afin d'augmenter la motivation, ce n'était pas pour cela qu'elle allait user des mêmes méthodes. Masami se concentra un bref instant en serrant son poing contre sa poitrine avant de la lever petit à petit vers le ciel. Alors, Saya put voir comme des arcs électriques l'entourer comme une aura autour de la Jiki, dont la main ouverte vers le ciel laissa s'échapper une sorte d'éclair qui provoqua comme le bruit du tonnerre. Ce n'était pas encore parfait évidemment, mais quand même cela en jetait en maximum.

Jiki Masami • « Rappelle toi bien, il n'y a aucune limite au pouvoir. Ce n'est qu'une question d'entraînement. »

Ce n'était certes pas très discret comme technique pour le coup, mais ce n'était pas comme si Teruyo était déjà au courant de leurs petits rendez-vous. Si cela se trouvait il était même dans le coin, et il avait entendu quelque chose. Peu importe, qu'il vienne s'entraîner au lieu de trouver des excuses bidons comme le ménage ou la paperasse. Comme si elle devait s'ennuyer à ce genre de choses. Une fois une mission accomplie, elle ne voyait pas l'intérêt d'avoir un papier qui le prouvait. Ses méthodes étaient suffisamment visibles pour cela. D'ailleurs, avec la situation actuelle du village, de Teruyo, elle se demandait si jamais on allait l'envoyer par mont et par vaux comme avant.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

démonstration de force Empty
Ven 23 Oct 2020 - 14:52

Iwa – Quelques jours plus tôt.

Si les opérations de déblaiement avaient commencé depuis peu, il restait encore beaucoup à faire, pour ne pas dire tout à faire. Avant d’espérer pouvoir reconstruire le village, il fallait avant tout remettre de l’ordre dans les zones dévastées par la colère de Yonbi. Le cœur commerçant et une partie des quartiers résidentiels avaient été rasés, réduit à néant. Fort heureusement, la population n’était pas présente, évacuée en prévision de ce qui s’était passé. Je n’osais imaginer ce qu’il aurait pu advenir du village si ses habitants n’avaient pas pu être mis en sécurité. Pour autant, avant que Toph ne donne l’ordre d’évacuer, tardivement à mon goût, même si au final les villageois étaient saufs, j’avais égoïstement pris mes devants en mettant à l’abri ma propre famille, les éloignant suffisamment du village et des conflits à venir pour leur assurer un futur, quels que furent les résultats de ce conflit titanesque.

Assis sur des monceaux de murs, mon habitation n’était plus qu’une ruine. Le barbecue était fendu en deux, le plafond écroulé de partout dans les pièces, le jardin fissuré comme lors d’un tremblement de terre. Seul le citronnier planté dans un coin avait miraculeusement survécu au cataclysme. Le voir ainsi me faisait sourire et prouvait bien que malgré l’adversité, il y avait toujours un espoir.

Ayant demandé à Masami de me rejoindre à mon ancien « chez moi », la voyant finalement arriver avec son retard habituel que j’avais prévu, je lui offrais un sourire amical en guise d’accueil. L’invitant à prendre place où elle pourrait, je ne perdais pas de temps et lui exposais rapidement le but de notre rencontre.

« Bien, merci d’être venue. Maintenant que je suis sorti de l’hôpital, je suis un peu plus libre de mes mouvements. Un peu. Pour autant, je ne peux a priori pas sortir comme bon me semble. Du coup, j’aurais besoin que tu me rendes un service. J’aimerais que tu ailles voir ma famille, la rassurer sur la situation, lui dire que je vais bien … sans parler de … de ce qui m’est arrivé, et de leur dire de rester où ils sont, en sécurité. Je passerais les voir quand je pourrais. »

Connaissant Masami, faire une telle demande pourrait paraître absurde, la demoiselle ne répondant que rarement aux demandes amicales ou sans un ordre de mission officielle. Dans ce cas, il faudrait lui tendre une carotte, et pour le coup, j’avais de quoi la satisfaire.

« Bien sûr, je compte bien te dédommager pour le temps que tu prendras à m’aider. »

Sortant de ma besace un peu défraîchie à cause des récents événements un parchemin, je le déroulais et le tendais à la jeune genin.

« Une technique de haut rang. Je n’ai pas eu l’occasion de souvent l’utiliser, et j’espère ne pas avoir à le faire, mais, je suis certains qu’elle pourra t’être utile en cas d’urgence. »

Sur le papier, tout le descriptif pour apprendre comme il fallait une technique lui permettant de revêtir une armure faite de pierre, capable de résister aux attaques les plus létales.

« Ah, et je connais Saya et les autres. Si on te demande pourquoi je n’ai pas pu venir, dis simplement que je suis actuellement en mission. »

Attendant que la jeune fille n’accepte mon paiement, je continuais à lui sourire amicalement après ce discours empreint d’une certaine douceur avant de ponctuer notre échange d’un simple mot.

« Merci. »

Spoiler:
 

_________________
démonstration de force Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Jiki Masami
Jiki Masami

démonstration de force Empty
Jeu 29 Oct 2020 - 9:22
Masami n'avait pas vraiment demandé d'autorisation pour sortir du village afin d'aller voir la famille de Teruyo. Elle y était allée parce qu'elle en avait eu envie. C'était que Saya lui avait presque manqué. La châtaigne n'était pas très inquiète à ce sujet, elle était nécessairement en vie. Que pouvait elle lui arriver loin des combats ? Cela serait le comble. Visiblement, Teruyo semblait être inquiet lui, c'était vraiment tordu. Masami n'y serait pas aller d'elle-même de toute façon. Le destin hein ? Il fallait bien avouer que la carotte n'était pas râpée et surtout bien assez grosse pour l'intéresser. Elle pourrait même faire des claquettes pour ce prix là. C'était une technique très forte et élevée. La Jiki avait hâte de l'étudier évidemment. Elle se sentait capable de la maîtriser maintenant, plus question de retourner en arrière. Il fallait devenir toujours plus puissant, toujours plus fort. C'était une arme efficace.

Alors qu'elle continuait son cours de base à Saya, Masami tatait sa sacoche ninja derrière elle comme pour s'assurer qu'il était toujours là. Ça me va, c'était ce qu'elle avait dit au nouvel hôte du monstre. Si jamais elle apprenait une technique, surtout de ce rang, ce n'était pas pour ne pas l'utiliser. L'adolescente était au contraire pressée de la tester sur quelques cobayes ici et là. Son coéquipier lui avait demandé de mentir, ce n'était pas son genre, alors elle s'était contentée de dire que son père n'avait pas pu venir et qu'elle était venue à sa place. Elle remplissait ainsi ses objectifs sans mentir, mais bon, il allait bien devoir trouver une solution quelconque pour revoir sa fille un jour. Il semblait y être tant attaché que c'était étonnant.

Plusieurs heures d'entraînement, Saya ne semblait pas assez assidue dans cet apprentissage. Certes, elle suivait ses instructions durant les leçons, mais elle n'allait pas plus loin en dehors. Elle avançait sur la maîtrise, mais pas aussi vite qu'elle l'aurait espéré. Masami ne comprenait pas pourquoi tant de légèreté, pourquoi ne pas se donner au maximum pour survivre. Évidemment, si on acceptait le fait que l'homme au chapeau réussisse son plan, ce genre d'entraînements ne servait à rien. Elle n'allait pas non plus forcée Saya de s'entraîner, ce n'était pas l'objectif.

La journée était passé bien rapidement, et finalement, Masami n'avait guère eu le temps de s'entraîner de son côté. Elle pouvait le déplorer évidemment, mais l'adolescente avait surtout entendu la tension qui s'accumulait dans la petite tête de Saya. La fille de Teruyo avait parfaitement compris qu'il se passait quelque chose de particulier. On évacuait pas une ville comme cela, surtout remplit de combattant ninjas. Son père n'était pas venu, impensable, quelque chose n'allait pas. Était-il mort ? De ce côté là la châtaigne avait démenti fortement, il était bien en vie, il n'était même pas blessé, il ne pouvait simplement pas venir. C'était de plus en plus difficile de garder ce secret stupide. Bien vite, des rumeurs allaient courir à bon train. Saya saurait bien assez vite ce que l'on lui avait caché. Il ne fallait pas prendre les enfants pour des personnes sans raisons et intelligences, bien au contraire. Ils étaient bien souvent plus futés que beaucoup d'adultes. Masami tenta de la rassurer à sa façon, elle ne comprenait pas cette dépense, cette faiblesse entre un père et sa fille. Elle n'était vraiment pas douée pour assagir la tempête sous le crâne de cette petite jeune de quelques années sa cadette. Elle aussi avait entendu le discours de l'homme au chapeau. La Jiki lui avait expliqué que c'était une technique ninja de très haut niveau, qu'ils allaient se battre pour que la fin du chakra n'arrive pas. Elle lui expliqua également que ce n'était pas en retirant une arme du champ de bataille que les morts allaient arrêter de pleuvoir.

C'était avec un bilan mitigé que Masami laissait derrière elle cette enfant, elle ne pouvait pas non plus rester à vie là-bas à ses côtés. Elle n'était pas abandonné cette Saya, il y avait du monde autour d'elle, mais ce n'était pas ceux ou plutôt celui qu'elle désirait. Lorsqu'elle revint jusqu'à Iwa et Teruyo, elle ne lui cacha rien du tout de ce qu'elle avait dit ou vu, ni de l'état précaire de sa fille.

Jiki Masami • « Voilà en gros ce qu'il s'est passé. »

Quelqu'un d'autre aurait sûrement prit sur elle de lancer un jugement sur sa gestion de sa descendance, mais ce n'était pas Masami qui allait le faire. Elle avait envie de protéger Saya, à sa manière. Si jamais Teruyo devait l'abandonner ou mourir, eu pareil au même à ce niveau-là, elle agirait.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

démonstration de force Empty
Mar 3 Nov 2020 - 16:10

J’avais attendu le retour de Masami avec une certaine anxiété, il fallait l’avouer. Cette crainte n’était pas autour de la sécurité de Saya et de ma famille, je savais le hameau dans lequel je les avais placés en sécurité, loin des zones de combat et loin de tout ce qui été arrivé jusque-là, mais ce que je craignais avant tout, c’était la réaction qu’aurait pu avoir mon petit bout de chou en ayant des nouvelles de moi à travers les paroles de ma jeune amie. Par chance, au courant de leurs petites réunions secrètes où Masami jouait les professeurs, j’étais persuadé que l’information relayée par une personne de confiance, Saya ne remettrait nullement en doute les paroles apportées par son amie et grande sœur de cœur.

Et finalement, ce fut le cas, a priori. Si comme tout habitant du Yuukan ma fille avait dû entendre les paroles de l’Homme au Chapeau, nul doute que la profondeur de son geste et de sa signification lui seraient totalement inconnus. À partir de là, je savais ma fille relativement sereine tandis qu’elle était entourée de ses grands-parents. En tant que père, mon seul doute quant à la situation de ma fille à l’heure actuelle était sa volonté de venir me voir si jamais elle avait eu vent de toutes les informations me concernant. Par chance, Masami avait a priori su lui offrir le discours qu’il fallait, avec ses propres mots à elle à n’en pas douter, et aujourd’hui, je la savais encore en sécurité. Le retour de la jeune genin fut donc pour moi l’occasion de la remercier.

« Eh bien … merci pour ton aide. J’ai prévu de me rendre auprès d’eux prochainement, j’ai eu … la permission dirais-je … de me déplacer. Je ne sais pas encore dans quelles conditions, mais au moins je pourrais la voir et lui expliquer moi-même ce qu’il se passe. En attendant, j’aimerais que tu puisses te rendre là-bas de temps en temps, t’assurer que tout va bien. J’ai une tâche importante à faire, auprès des Ursidés après ce qui est arrivé à Bersekyr. Je ne sais pas combien de temps cela prendra donc si tu pouvais t’occuper de cela, je t’en serais reconnaissant, au-delà du simple rouleau que je t’ai donné. »

Dans ces conditions, je pouvais rejoindre le monde de mon compagnon décédé rassuré. Impossible pour moi de savoir combien de temps prendrait ce voyage, ni dans quelles circonstances je serais accueilli et de fait, pouvoir compter sur quelqu’un, fusse-t-il Masami et ses manies parfois étranges étaient rassurantes. Si le choix de la genin pouvait paraître surprenant, il n’était pas illogique tant ma fille et elles étaient proches. J’aurais pu demander la même chose à Aimi, je suis certain qu’elle aurait accepté de bon cœur, malheureusement, cela aurait voulu dire priver l’hôpital et les blessés y résidant actuellement d’un des meilleurs médecins du village capable de soigner le genre de blessures qui les affectait.

Spoiler:
 

_________________
démonstration de force Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

démonstration de force Empty
Sam 2 Jan 2021 - 17:34

Alors que j’avais donné à Masami de quoi s’occuper quelque temps avec la technique de haut rang que je venais de lui offrir, je la laissais finalement vaquer à ses occupations. Seulement, dans une lucidité clairvoyante, comme si je m’attendais sûrement à avoir un jour prochain besoin de cela dans mon propre répertoire technique, je me retournais vers ma partenaire avant qu’elle ne quitte les lieux.

« Ah si, encore une petite chose. Dis-moi, j’ai aussi ce petit rouleau en ma possession. Je pense que tu pourrais sûrement m’aider. Toi qui maîtrises bien mieux le doton que moi, je suppose que tu dois avoir dans ton répertoire quelque chose qui puisse m’offrir une protection certaine, un mur, une colonne ou autre. Surtout quelque chose de solide qui puisse encaisser efficacement une attaque. Comme tu le sais, je suis davantage spécialisé dans l’usage du futon et à ce niveau-là, je n’ai rien de comparable. »

Sans attendre sa réponse, je sortais de mon éternelle besace un nouveau rouleau, vierge cette fois, donc je brisais le sceau pour que ma jeune amie puisse y inscrire quelque chose de talentueux.

« Je sais que je t’en demande beaucoup, mais à l’heure actuelle, je n’ai personne à part toi à qui en demander autant. Et vu ma condition, je ne sais pas si d’autres que toi m’apporteraient leur aide de cette manière. Aimi sûrement. Même Toph, je n’en suis pas convaincu. Du moins, si elle le faisait, ce serait surtout dans son intérêt. C’est le sentiment que cela me donne après le peu d’échange que nous avons eu à l’hôpital. »

Soupirant quelque peu, je souriais, une once de tristesse traversant rapidement mon visage.

« Merci. »

_________________
démonstration de force Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Jiki Masami
Jiki Masami

démonstration de force Empty
Ven 8 Jan 2021 - 11:05
Masami croisa les bras en écoutant la demande de Teruyo. Elle hochait la tête doucement comme si c’était une évidence d’avoir ce genre de protection. Elle haussait des épaules légèrement agitant un peu une main.

Jiki Masami • « Ouais ouais … évidemment que j’ai de quoi me défendre à ce niveau-là, surtout depuis que je me suis fait cramer le cul par des mini dragons de lave. Je ne me ferais pas avoir deux fois par le même genre de technique. Je préfère avoir le plus large des possibilités, il faut être prêt à tout. »

La Jiki n’avait aucune peine à apprendre ou écrire sur un parchemin une technique. Elle gardait suffisamment de dettes envers l’hôte de Yombi pour faire cela sans rien demander en échange et sans rien dire de fâcheux.

Jiki Masami • « Il faudrait être stupide de ne pas apprendre de tout et de tout le monde. C’est comme cela que l’on survie au moins une journée de plus, alors file-moi ton truc et dis-toi que j’ai de la ressource à ce sujet. J’en ai pour tous les gouts et tous les niveaux de puissances. »

Indiqua Masami, qui était presque prête à faire une démonstration, mais ce serait une dépense d’énergie peu utile. Survivaliste, on ne savait jamais à quel point son chakra lui serait utile pour la suite de cette journée. A quoi bon rouler des mécaniques ou prouver une nouvelle fois qu’elle est la meilleure pour son simple ego ? Ce genre de considérations n’a jamais aidé personne à survivre. Selon le choix de Teruyo, Masami inscrivit sa technique sur le parchemin avec tous les détails nécessaires. Elle était très scolaire à ce niveau-là, tout était très minutieux et l’écriture très stricte. Elle se souvenait encore des coups de règles ou d’autres objets de tortures à disposition si son poignet n’était pas assez bien cassé, au bon endroit, si jamais son pinceau ne faisait pas une courbe parfaite. N’essaie pas, mais fait le, c’était tout à fait le maître mot de son professeur de calligraphie.

Jiki Masami • « Beaucoup ? Quel drôle d’idée … Si jamais les autres ont besoin de motivations, de réflexions, moi, ce n’est qu’un accord de bon procédé, des échanges simples. Je suis quelqu’un de simple, de direct, je ne cherche rien d’autre à part l’efficacité. Je ne cherche pas à savoir si jamais chaque acte que je fais va m’avantager politiquement ou je ne sais pas quelle autre connerie. »

C’était également pour cela que l’ancienne prisonnière de Wasure no Kuni trouvait les personnes de l’extérieur étrange, tordu, faible et d’autres adjectifs dans ce genre. Dire que c’étaient ces gens-là que l’on désignait comme bon, et eux prisonniers mauvais. C’était le monde à l’envers ! Elle voyait bien plus de droiture, d’honneur dans ses anciens compagnons d’infortunes que dans la plupart de ceux qui vivaient hors de la prison. Il y avait évidemment quelques exceptions, de chaque côté. Rien n’était blanc ou noir, seulement des nuances de gris. Masami en avait pleinement conscience, cependant, elle s’estimait bien meilleure que beaucoup dans plusieurs domaines. Il ne pouvait pas avoir de surprise avec elle, l’adolescente disait et faisait ses promesses.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467

démonstration de force

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: