Soutenez le forum !
1234
Partagez

Terre d'asile [Ouvert]

Seiun
Seiun

Terre d'asile [Ouvert] Empty
Sam 17 Oct 2020 - 15:42
Terre d'asile [Ouvert] 3gMv2Ce

Le pas lourd, le dos voûté. Tu avais traversé le désert comme s'il serait ton dernier voyage, ne réalisant que de moitié ce que tu venais de vivre. Toi qui ne croyait qu'aux réalités visibles, tu avais désormais perdu toute notion de logique. Ces dieux, leurs pouvoirs, l'infini de possibilités qui en découlaient. D'un coup, tes désirs de richesses avaient été humiliés par quelque chose de tellement immense et dense, que tu en perdait tes propres convictions.

Un homme s'était fait entendre de tous, appelant à une terre dénuée de chakra, qu'il souhaitait obtenir dans une ultime bataille. Tout dans cette idée te répugne : car ce serait déplacer le plus grand de tes problèmes. Au final, un monde sans chakra serait quand même régi par les plus forts, mais la force en elle même prendrait simplement un nouveau visage. La richesse... en serait un.

Ces riches souverains seraient encore plus capable de mettre à terre les pauvres et acheter leurs vies comme si elles étaient monnayables. Les écarts ne seraient pas réduits. Ils seraient creusés.

►►

Les heures de marche sous un soleil cuisant avaient comme cautérisé la plaie béante qui scarifiait ton dos : mais le sang qui s'en était échappé te coûtait à chaque seconde une grimace distordue par la douleur.

Une vieille impression d'être esseulée dans un monde hostile te fait perdre quelques minutes, quelques heures, quelques années de vie. Quand il fallait choisir ou aller, tu avais toujours ce doute profond et justifiable ; n'ayant aucune attache réelle. Rien pour te sentir concernée ou non par des mœurs, des coutumes, des besoins. Libre et prisonnière de cette indépendance ; tu fixes l'horizon à l’affût d'un indice sur le meilleur choix à faire.

Ame ? Ce pays crapuleux qui croulait sous la moisissure humaine.
Hi ? Cette armada de soldats sans cohésion qui se vantait les mérites d'un Empire, mais dont la puissance n'égalait guère celle d'un village mineur.
Kaze ? Rester dans l'antre des enfers, dans cet état ?
Le reste des destinations n'était que des points sur une carte qui ne t'inspirait guère.

Par défaut, par dépit, par contrainte, tu longes un chemin rocailleux qui se perd vers une capitale qui ne valait rien à tes yeux ;

Urahi.. Serait sûrement la chaumière d’accueil qui serait la plus conciliante à ton égard. Tu avais combattu en son nom, vaincu en son nom, tu serais donc récompensée en conséquence... Ou du moins, tu l'exigerait.

Un bon contrat méritait bon salaire.
Et s'il fallait faire preuve de tes actes ; tu avais encore tout un théâtre de marionnettes de côté à faire jouer devant la plèbe curieuse.

►►►

Ultime épreuve ; franchir le pont Araho.
Sur les derniers mètres, ton corps sent qu'il peut enfin se relâcher, mais il finit par s'écrouler, tombant au milieu de visages curieux, attendant d'être soutenu et soigné comme il le fallait.

- Où sont les foutus médecins de cet Empire ?

Affaiblie, irritée, ton courroux nait de plus belle... Et était prêt à s'en prendre à n'importe qui oserait s'y confronter.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10147-seiun-fichee-terminee#86391
Invité
avatar

Terre d'asile [Ouvert] Empty
Sam 17 Oct 2020 - 16:03





Terre d'Asile
ft. Seiun & Teikoku


La guerre était-elle enfin terminée? Pas pour tout le monde mais certains belligérants envoyés au combat étaient déjà de retour et pour la plupart dans un piteux état. Pour ceux restés au sein des remparts protectrice de Urahi, leurs seule crainte est bien de ne pas voir revenir leurs compagnons, situation encore plus critique quand l'un des combattants envoyés là bas est un de nos proches. Mais pour l'heure, il ne fallait pas penser aux futurs morts mais bel et bien aux survivants, et alors que Urahi vivait une journée particulièrement normale, du grabuge se fit entendre sur le pont Araho, la seule entrée de la capitale.

Pour une fois, ce fut l'unité de recherche qui fut sollicitée par les témoins de ce qui venait de se passer, et précisément l'unité de soin qui semblait assez réduite sans la présence de la mentor de la Shinrin, Medyûsa.

« Funka-chan, quelqu'un a besoin d'aide sur le pont Araho, tu veux bien m'accompagner?
C'est donc cela qui fait autant de bruit dehors? Je t'accompagne Yui. »

Mais encore plus compétente que la Yasei, celle qu'on nomme Hirose Yui était encore bel et bien présente au sein d'Urahi accompagnée de l'élève de son élève qui la suivait pour rejoindre le pont Araho, là où l'aide de médecin était sollicitée. Mais pourquoi quelqu'un aurait besoin d'aide sur le pont qui marque l'entrée de la capitale? Après avoir réfléchis quelques minutes sur le chemin, tout semblait s'ordonner dans son mental : un rescapé. Mais qui? Comment? D'où venait il? Ces questions viendront plus tard.

Tout était brouillé, quelques civils s'étaient rapprochés de la scène pour voir le corps de l'ange au sol, voir le corps d'une combattante du Teikoku fièrement revenue et ayant combattu le mal au nom du Feu, au nom de l'Empire. Alors elle méritait tout l'honneur du monde pour ce simple exploit et après avoir réussi à dégager quelques civiles, les deux scientifiques portant fièrement le symbole de la recherche avait réussi à atteindre le corps de la blonde qui s'en prenait verbalement à ceux qui posaient trop de question ou osaient lui parler.

« Je serai plus apte à la soigner, mais entraînes-toi avec moi. Les premiers soins doivent être appliqué et nous la transférerons plus tard à l'hôpital. »

Hirose Yui avait visiblement la situation en main et c'était les premiers soins qui devaient être appliqué sur Seiun, mais afin de ne pas faire durer ce moment, Funka observait sa collègue au sol avant de malaxer son chakra médical encore moindre dans ses mains pour faire comme Yui qui s'était mis à chercher ses plaies. Pour le moment, elles étaient deux mais quelques civils s'en étaient allés chercher d'autres employés de l'hôpital pour leurs venir en aide.

« Quel est le lieu d'où tu proviens? Ton corps semble avoir subit en plus des graves blessures, un lourd changement de climat. »





Dernière édition par Shinrin Funka le Jeu 22 Oct 2020 - 14:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

Terre d'asile [Ouvert] Empty
Jeu 22 Oct 2020 - 14:03


Son pas est lourd et sa mine grisée.
L'on pouvait se demander comme cette carcasse brisée d'un homme, à peine capable de porter le poids de cette faux qu'il traînait pouvait être un guerrier. Et pourtant, c'était bien dans le creuset de la bataille qu'il avait gagné son dû, mais à quel prix ? Derrière les deux soldats, une charrette de fortune saisie sur la route servait à leur épargner quelque peu le poids des deux silhouettes qu'elle traînait. Des quelques pans de tissus qui recouvrait l'une, on comprenait que la mort il y avait eu. Quant à l'autre, il serait certainement reconnaissable pour les membres du clan Shinrin. Sa peau rôtie traduisait alors le supplice qu'avait vécu le martyr dans sa quête de triomphe. Aussi laid pouvait-on le trouver sous cette apparence, aux yeux des soldats les plus téméraires, il représentait l'idéal du belliqueux qui portait à même la peau les stigmates du courage et de l'héroïsme. Mais encore une fois, à quel prix ?

Le pont dépassé, voilà que l'homme affaibli portait genou à terre, n'ayant même pas l'énergie nécessaire pour simplement porter un regard sur le fief de sa patrie. Il semblait pâle, meurtri par l'effort, estropié par le manque de repos.

Des quelques bribes de tonus qu'il avait retenu jusque là, il s'en alla clamer haut et fort le besoin le plus urgent.
"Le lieutenant Shinrin Shinpachi est à l'article de la mort ! Que l'Empire vienne en aide à l'un de ses enfants !"
Sa gorge lui fit alors payer cette pressante exaltation sous la forme d'une quinte de toux teintée de rouge. En son esprit, s'il en restait anxieux quant à l'état de son fraternel, il ne pouvait s'empêcher de chérir ce que tout troupier en déroute pouvait chérir : le confort d'un lit et la chaleur de sa femme.

_________________
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Kogami Akira
Kogami Akira

Terre d'asile [Ouvert] Empty
Jeu 22 Oct 2020 - 18:00


Taida 希望


Le voyage touchait à sa fin. Pour les derniers kilomètres les séparant d’Urahi, le duo parvint à trouver une charrette facilitant leur lourde tâche. Akira, étant malgré tout le plus en forme, s’attela à la tirer la majeure partie du temps avec le peu de forces qui lui restaient. S’il n’était pas blessé, le jeune homme était indéniablement exténué aussi bien physiquement que mentalement au vu de ce qu’il avait pu voir.

“ … “

Ainsi, lorsqu’ils arrivèrent enfin proche du pont Araho, peuplé de quelques soldats et membres de l’empire, l’apprenti samouraï s’autorisa à faire une courte pause. De toute manière, son camarade en fit de même bien que son geste s’apparentait davantage à la reddition d’un homme trop abattu pour continuer.

Akira n’ajouta rien. Tout le nécessaire pour comprendre se trouvait sous leurs yeux, et le jeune homme n’avait plus la force ni l’envie de s’exprimer. Pas maintenant. A vrai dire, il redoutait déjà la suite des événements et ce qu’allait engendrer toutes les révélations qu’il s’apprêtait à apporter à l’empire.

Ainsi, la charrette arrêtée, le brun posa une main sur l’épaule du Shinrin, se voulant rassurant. Du moins autant que lui-même puisse se le permettre après une telle aventure. Aussi fort pouvait-il être, même lui pouvait avoir ses moments de faiblesse.

“ Ne t’en fais pas. S’il a tenu jusqu’ici, il est déjà hors de danger. “

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
Terre d'asile [Ouvert] Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Seiun
Seiun

Terre d'asile [Ouvert] Empty
Lun 26 Oct 2020 - 21:19
Terre d'asile [Ouvert] 3gMv2Ce

L'impatience te fait jeter des regards accusateurs sur une foule de plus en plus dense. Ils s'attroupaient comme des rats inutiles qui n'avaient pour festin que ta piètre condition. Ta colère grandissante t'empêche de remarquer cette flamme nouvelle qui illuminait leurs regards, mais dont l'origine t'échappait. Tu avais l'impression d'observer des animaux inutiles, dont l'oppressante ronde ne faisait que renforcer un bouillonnement interne.

Au bord de l'explosion, deux silhouettes viennent enfin s'accroupir à tes côtés, statuant sur ta condition comme si tu n'était qu'un vulgaire prototype pour ninja médical.

- Ouais c'est ça, entraîne toi...

Ce qui aurait pu sonner comme une acceptation désintéressée était en réalité les prémices d'un chaos interne. Parce que ta tolérance était inexistante, parce qu'en une fraction de seconde, ces deux femmes venaient de te redonner toute l'adrénaline nécessaire pour ouvrir encore une fois une bouche sans filtre.

- Conneries ! Entraîne toi avant la guerre, pas après. C'est pas croyable, ce foutu Empire, vous me prenez pour un cobaye ou quoi ? Bordel...

Dans la raillerie, tu réveilles la douleur, endors tes autres sens. La fatigue ne t'empêchera jamais de gueuler, mais ton regard s'est détache de l'apprentie pour se concentrer sur celle qui se disait plus experte. L'autre ne t'intéressait plus, ses petits essais cliniques non plus.

- Allez, soigne moi qu'on en finiss...

Une voix nouvelle vient couper ton injonction, ralliant toute l'attention à une vulgaire charrette dans laquelle gisait un homme. Tes yeux se lèvent au ciel et un soupir s'échappe. De tout les instants, il venait de choisir celui-ci et te voler une attention personnalisée. Sous ses airs de mourant, il aspirait une compassion méticuleuse, instantanée. Sa peau inexistante, carbonisée jusqu'aux chairs, lui donnait des airs de monstre à l'abandon.

- Avec une gueule pareille, le laisser s'éteindre serait presque un service

Ta voix était trop faible pour qu'elle soit audible de ceux dont l'attention avait chaviré en faveur du grand brûlé. Les autres n'avaient pas bonne mine non plus, mais tenaient sur leurs deux jambes. Ils ressemblaient à un escadron revenu d'entre les morts.

Ton retour, seul, ne pesait pas grand chose face à un groupe qui quémandait un asile et des soins. La règle du premier arrivé premier servi venait d'être remise en question, t'obligeant à jeter un regard noir vers la jeune médecin qui devrait désormais faire un choix.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10147-seiun-fichee-terminee#86391
Invité
avatar

Terre d'asile [Ouvert] Empty
Lun 26 Oct 2020 - 22:24




Terre d'Asile
ft. Seiun & Teikoku

Les mots de la femme se voulaient tranchant et si elle n'était pas là pour soigner, Funka aurait sûrement riposté ce qui aurait entraîné une véritable joute verbale, au sens propre. Mais la Sylphide préférait ignorer et c'est aussi sous le regard autoritaire de Yui qu'elle se taisait, continuant son soin sur son dos pour refermer la plaie au moins un minimum avant de la transférer dans l'hôpital. Mais tout semblait si simple et il fallait qu'une voix traverse tout le pont pour faire figer Funka sur place, reconnaissant ce timbre de voix entre mille. Hanzo..? Elle ne prenait pas en compte ses paroles premièrement, tournant simplement son regard vers le groupe venant de faire son apparition sur le pont Araho. Avec un regard complice, Hirose Yui la fixait, maintenant son soin mais interrogeant Funka, vouloir savoir ce qu'elle comptait faire à présent.

« Funka ?
Je m'occupe de Shinpachi.
»

Cela sonnait étrange venant d'elle, il était le plus grave blessé mais aussi un homme qu'elle n’apprécie pas, mais au moins lui, il savait tenir sa langue, de toutes façon dans son état il n'allait pas dépenser ses potentielles dernières forces pour l'ouvrir. Mais la scientifique savait bien que Funka ne prenait pas ce choix simplement pour ne pas soigner la blonde, mais plutôt pour se rapprocher d'un certains individu, ainsi elle hoche le visage en intimant aux autres médecins arrivés sur place de suivre la Sylphide jusque la charrette. Quel sale état. La vision qu'elle avait de Shinpachi était déjà très mauvaise de base, mais le voir dans un état proche de la mort ne semblait pas pour autant la réjouir. Étais-ce parce qu'elle était prise de compassion pour lui? Ou juste parce qu'il était le fraternel de son amant et qu'elle se devait de faire ça pour lui?

Accompagnée de deux autres ninjas-médecins, la Shinrin fait face aux deux soldats encore debout tandis que ses pairs s'approche du corps de Shinrin Shinpachi pour inspecter son état et y appliquer les premiers soins nécessaire pour le maintenir en vie jusqu'à l'hôpital, même si le vrai travail sera fait là bas. Mais si le corps de Shinpachi était bien visible, un autre trônait à coté de lui, recouvert d'un drap blanc bien significatif de son état, néanmoins, elle ne pouvait savoir qui il était. Extrêmement déstabilisée par cette scène, la Shinrin fixe Akira puis Hanzo, sur qui elle s'arrête un instant, ne sachant quoi faire pendant quelques secondes. Tout s'enchaînait, son mental se voyait extrêmement marqué par une scène qui ne devrait pas l'être.

Elle s'approche de lui, et en même temps de Shinpachi tandis qu'elle pose une main sur son épaule. Elle touchait doucement le bras de Hanzo, faisant passer ça pour un geste simplement amical bien qu'il cache certaines choses, certaines envies qu'elle ne peut pas assouvir présentement. Alors, elle faisait descendre sa main jusqu'à frôler ses doigts, de sorte à lui faire passer un message tout en s'exprimant.

« A première vue j'aurai dis qu'il a été confronté à des flammes mais... on dirait plutôt que la foudre lui est tombé dessus. »

Relâchant la main de son cousin, elle se concentre sur celui qui était carbonisé, les premiers soins appliqués pouvait le maintenir en vie, mais Funka ne savait pas vraiment comment réparer tout ça, mais une chose était sûre, il ne retrouvera jamais sa beauté passée. Ses fins doigts se déposent sur la peau brûlée de Shinpachi, le degré de brûlure semblait extrême et même si le contact est déconseillé, elle le faisait. Et d'un coup d’œil à ses deux collègues, elle marmonne.

« Voilà un beau visage perdu à jamais. Transferez immédiatement Shinrin Shinpachi à l'hôpital, je pense que notre blonde peut être emportée sur le chemin en fonction de ce que décide Hirose Yui. Quant au cadavre.. » Elle observe son soldat. « Hanzo, a qui appartient ce cadavre ? »

*

De son coté, Hirose Yui qui était peut-être la plus expérimentée de tous ici apposait des soins majeurs sur Seiun. Cessant son soin un instant, elle forme divers mûdras pour libérer une petite pilule à partir de ce qui semble être un sceau sur son propre corps. L'attrapant entre deux doigts, elle l'apporte devant les lèvres de Seiun, pour lui intimer de la prendre.

« Avalez-ça, c'est un puissant anti-douleur. »

Qu'elle la prenne ou pas importait peu à Yui, c'était simplement pour éviter à la Teikokujine de souffrir, des soins plus intensif l'attendent plus tard. Et visiblement, elle ne sera pas seule à être prise en charge par les médecins de Urahi. La jolie brune à la blouse blanche contemplait avec effroi la situation des combattants de l'Empire, mais celle de Shinpachi n'était pas encore celle qui l’intéressait, elle restait concentré sur Seiun. Au vu du tempérament qu'elle avait, elle préférait éviter de poser trop de question et ne constatait que son état chaotique. Son dos avait été ouvert comme si elle s'était fait poignardée, mais là n'était pas le plus grave, elle avait fait un voyage depuis on ne sait où avec cette blessure ouverte, et la voilà encore en vie mais contre le sol. Elle admirait cette résistance et après avoir fait avaler ou non la pilule à la femme, Yui s'était mise à frôler du bout des doigts la chair arrachée de son dos, ayant fait en sorte de stopper la potentielle hémorragie. Elle étudiait cette blessure avant de se remettre à utiliser son chakra médicinal sur cette dernière, même si le vrai rétablissement se passera autre part, elle était dans la capacité de refermer cette blessure.

« Une fois mon soin terminé, vous serez transférez à l'hôpital de Urahi. Je ne pense pas que vous y restiez longtemps comparé à votre autre compagnon blessé, mais du repos s'impose après une telle blessure. Après un voyage si dur accompagné d'une blessure de ce genre, vous auriez du y laisser la vie mais vous êtes arrivé ici. Autant dire que vous avez vaincu la mort. »



Revenir en haut Aller en bas
Shinrin Shinpachi
Shinrin Shinpachi

Terre d'asile [Ouvert] Empty
Mer 28 Oct 2020 - 22:58


A la cime de la tige sylvestre éclose quelques mètres sous le plafond des cieux, le belligérant avait été vaincu. La foudre d’un horrible Mal s’était abattue sur son corps en châtiment punitif, achevant de rôtir sa chair et de le couvrir de cloques gorgées de pus en particulier sur le membre qui avait été le premier frappé par la technique de l’Homme au Chapeau : son bras gauche. A la faveur d’une dernière gloire, l’émérite Lieutenant de l’Empire du Feu avait tenté d’écraser le némésis du monde sous une jungle de troncs énormes, pour un volume total dépassant plusieurs centaines tonnes : un fracas dantesque augurant la fin d’une ère, et n’offrant pour seul avenir que l’éclatement des os sous le lugubre effondrement. Malheureusement pour le prodige Shinrin, l’Homme au Chapeau décidât à cet instant de changer le cours du temps ; aussi le Maître des Pendules remît la fin de cette ère à plus tard, et se permît à l’instant-même où il balayât la caresse de la mort d’un revers de la main d’ôter la vie d’un des plus braves combattants de la Coalition, Konran Tenzin. Impitoyable, il étrangla de son gant de fer tous les espoirs des Shinobis de le vaincre en ces lieux ; et Shinpachi, qui le premier se fut jeté sur lui, fut sanctionné d’une foudre dévastatrice qui en fit, à tout jamais, une aberration du genre humain.

A la fin du sinistre affrontement, l’Homme au Chapeau décidât d’épargner la vie de ses assaillants pour qu’ils témoignent de sa grandeur. Akira, d’entre tous les vaillants qui s’étaient précipités sur ce diable immortel, fut le seul à pouvoir assister au départ de celui-ci ; et, encouragé par l’opportunité d’une survie qu’il n’aurait jamais espéré en ces heures sombres, il put ramasser les corps gisants des camarades tombés au combat et les rapatrier vers de plus lumineux destins. Le corps de Shinpachi fut ramassé comme une épave, porté puis traîné comme possible, avant d’être déposé dans une vulgaire charrette qui le traîna à travers les plaines. Chemin faisant, quelques manants s’improvisèrent médecins pour ce spectre d’un homme fustigé par le Roi des Rois, le Seigneur du Temps et Conquérant des Dieux. Mais aucun ne put, à l’évidence, assurer les itinérants de la survie d’un martyr si déchiré par le tonnerre que pouvait l’être Shinpachi : l’ennemi de l’Homme au Chapeau avait été jusqu’à la moindre cellule de son organisme, et les pronostics de survie que lui avaient laissé l’illustre Tozen étaient mineurs.

Epouvantablement mineurs : Shinpachi était mourant.

Pourtant, la charrette continua de traîner ce corps avec l’once d’un espoir encore fragile, qui se mit à se régénérer lorsque les portes d’Urahi apparurent aux braves qui avaient, une fois la lutte acharnée à Tsume no kuni achevée, enjoints leurs forces à ramener le prestigieux guerrier. On présenta alors le résidu de ce qui était autrefois l’un des plus vaillants Lieutenant du Teikoku aux meilleurs spécialistes d’Urahi ; mais derrière le fantôme mortifié de cet homme, il n’existait déjà presque plus rien de celui qui avait habité ce socle charnel d’autrefois.

Momifié, Shinpachi fut à tout jamais précipité dans le dédale des enfers.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7855-shinrin-shinpachi-le-chapardeur-100#65750 https://www.ascentofshinobi.com/t8912-dossier-shinobi-shinrin-shinpachi https://www.ascentofshinobi.com/u1170

Terre d'asile [Ouvert]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'art de la Terre
» Un peu de terre et d'eau
» Le retour de l'élu [ouvert]
» Le mal du pays. [Ouvert]
» Décrassage [Ouvert]

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Pont Araho
Sauter vers: