Soutenez le forum !
1234
Partagez

Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami]

Sendai Anzu
Sendai Anzu

Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] Empty
Dim 18 Oct 2020 - 2:54
Il pleut, un véritable torrent est en train de se déverser sur le village caché des nuages. Un violent orage s'est mis à éclater, déversant toute sa tristesse sur le pays de la Foudre. Anzu avait un mood particulier suite à cette tempête aqueuse qui rendait le monde un peu flasque. La Sendaï observe le ciel, laissant toute la pluie s'abattre sur son ombrelle grande ouverte. Elle aurait pu passer sa journée à l'antre du Dragon ou à la bibliothèque, mais la violette s'est déplacée jusqu'à une partie en hauteur, surplombant Kumo, bien que, par rapport aux nuages sombres et remplit de tristesse, c'était pas encore très haut. Pourquoi se rendit-elle là-bas ? C'est simple, une certaine personne s'y trouvait, une blonde, dans un habit aussi noir que le ciel actuel de Kumo, en train de regarder le village de son perchoir. La violette soupire, s'approchant de la blonde, les recouvrant toutes les deux avec son ombrelle.

- Tu sembles avoir un très mauvais mood actuellement Itagami, c'est toi qui nous a fait tomber cette pluie ?

Disait-elle en tentant de l'humour, bien qu'elle n'est absolument pas douée avec ça. En s'approchant, elle sentit ses joues rosir, alors qu'elle sert le poing pour tenter de ne pas montrer qu'elle est très nerveuse. Son kimono noir et doré à l'abri sous son ombrelle brillait légèrement, alors qu'elle observait l'ancienne maîtresse de la Forge. Elle ressentait de l'anxiété, beaucoup d'anxiété, ce qui l'étonne un peu, ignorant ce qu'elle a fait lors de "l'affrontement" à Tsume. On ne peut pas dire qu'Anzu s'est battue physiquement, elle a tenter avec les mots, mais c'était compliqué.

- Tu veux en parler Itagami ? Je suis là pour t'écouter.

Disait-elle en posant sa main sur son épaule, essayant d'avoir son attention.

_________________

Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Metaru Itagami
Metaru Itagami

Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] Empty
Sam 24 Oct 2020 - 13:19
Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] En_tete_orage

Depuis Tsume, depuis ma première véritable rencontre avec l’homme au chapeau, techniquement très peu de temps s’était véritablement écoulé, mais chaque seconde me paraissait littéralement plus longue que la précédente. Ces évènements me paraissaient déjà plus que lointains, mais dans le même temps, je m’en rappelais comme si c’était hier. La frustration de ne rien pouvoir faire de plus que maintenir un jutsu pour défendre toutes vies aux alentours, la frustration d’avoir laissé au Teikoku deux atouts militaires d’une importance capitale… la frustration de n’avoir point eu mon mot à dire dans les évènements qui avaient eu lieu ce jour-là… j’avais l’impression de n’avoir été qu’une spectatrice dans une colossale mascarade et aujourd’hui encore… en ce jour même cette impression, celle de n’être qu’un pion dans les mains d’un vieux séniles qui s’était égarées en divagations et stupidités si longtemps, que son plan de déformer… non, d’arracher à la race humaine une des meilleures preuves de son évolution lui paraissait… normal, voir légitime.
C’était frustrant, frustrant de n’avoir mots à dire, frustrant de regarder ceci de loin, frustrant de me dire que mes petites allaient finalement évoluer dans un monde sur lequel je n’aurais au final eu que peu d’impact… sur un monde qui, si rien n’était fait allait être à jamais défiguré pour… un caprice, une lubie… une ânerie d’un vieux fou.

Le regard sombre, assise sur un banc fait pour l’occasion, j’observai le village avec une certaine mélancolie, le ciel lui-même semblait suivre mon humeur tans son gris profond reflétait le fond de mes pensées. Je n’abandonnais pas mon devoir principal, je n’oubliais point son importance, ne remettais points en doute les nouvelles valeurs que je m’étais forgées, à savoir la protection de ceux pour qui mon cœur battait vraiment…. Kaminari no kuni et ses habitants, mieux encore, mes proches, Kuu, Seina, Anzu, Hisao peu importait où pouvait-il se trouver… Shuuhei… encore pétrifié sous la forme d’une statue d’acier… protéger ces vies, ces vies que j’avais failli tant de fois à garder sauves… mais devant pareilles menaces… devant pareilles absurdités… comment devais-je m’y prendre ?
Le regard posé sur mes mains, la tête encore chargées de plus de questions que je n’en avais avant d’entendre les plans de l’homme au chapeau… je ne réfléchissais pas vraiment, j’essayais juste d’accepter, que mon monde, que mes décisions, que mes choix risqueraient d’être bientôt... irrémédiablement affectés par une folie sans nom.



- Que dois-je faire ?... Me murmurai-je du haut de mon perchoir, alors qu’un éclair déchirait le ciel, annonçant le début de l’orage.

Chaque goutte de pluie semblait résonner comme un gong dans mes pensées vides de toutes substances. De plus en plus fort l’orage s’abattit sur Kumo Gakure qui, plongé dans une obscurité partielle avait petit à petit illuminé ses fenêtres de lueurs orangées ; un spectacle aussi beau que mélancolique, spectacle que je me perdis à observer en silence, sans réflexion, sans pensées, sans véritable objectif alors qu’il pleuvait de véritables cordes.
Un ciel gris sombre, un orage qui chantait sa mélancolie au gré des coups de tonner, une pluie battante qui avait fini par me tremper jusqu’aux os sans vraiment que je n’y prête la moindre attention… là, sur le haut de cette montagne, je voulais simplement me fondre dans le décor, disparaitre… oublier que tout ceci avait un jour existé, revenir à cette époque ou ma préoccupation première était de polir et remettre à neuf l’armure de je ne sais trop quel samurai… cette époque calme et tranquille qui présentement me paraissait n’être qu’un rêve oublié… Je voulais que toutes ces inquiétudes, que toutes ces peines, que tous ces horribles souvenirs cessent… je voulais… je voulais…

Comme une réponse à ces désirs égoïstes, les clameurs de la tempête se faisaient toujours entendre, mais la pluie elle avait miraculeusement cessé, d’un regard je confirmai qu’elle continuait bel et bien aux alentours, puis d’un autre je la perçus enfin, elle comme sa présence… debout sous cette pluie battante, un simple kimono par le froid des montagnes, j’eus un sourire amusé en voyant qu’elle avait déjà pris des couleurs… c’était tellement propre à elle-même…
L’accueillant silencieusement avec un sourire, je restai d’abord silencieuse, secouée d’un petit rire en m’imaginant qu’il était possible que je sois à l’origine de ce temps de chien, puis me calmai petit à petit… j’avais bien entendu sa proposition et bien sûr je voulais bien lui en parler… mais il y avait tant de choses… tant de sujets, tant d’inquiétudes, d’amertumes… de colère… de frustration… je ne savais simplement pas par quoi commencer… le regard perdu au loin quelque instant durant, je mis finalement mon chakra à contribution pour nous faire un abri digne de ce nom, transformant le simple banc de métal en une cabine ouverte sur la vision du village devant nous, mais plus une goutte de la pluie faisant rage ne touchait nos têtes :

Je me sens… si impuissante An-Chan… impuissante… fis-je le regard sur mes mains que lentement s’étaient fermées pour former mes poings. Devant tous ces évènements… devant tout ce que nous avons traversé jusqu’à présent… devant l’homme au chapeau, devant cet insecte géant que nous avons affronté ce jour-là à Tsume… je me sens si impuissante que ça en ait risible… Fis-je dans un rire résigné…
on a tous passé tant de temps à peaufiner nos corps et nos techniques… mais au final, à quoi tout ceci a servi lorsque l’on se retrouve devant une entité qui vient du futur ? Oui devant une entité qui peut s’immiscer dans les esprits de chaque être vivant du monde entier pour délivrer un message comme bon lui semble… ou encore paralyser un décès créatures à lui seul quand il a fallu quatre d’entre nous Shinobi pour simplement tenter d’apaiser au mieux cette chose… ? Et c’est sans parler de la créature en elle-même… Fis-je en proie au stress alors que mon regard se reposait sur le village derrière ce rideau de pluie.
Encore pour les démons à queue j’ai quelques idées… quitte à faire du village une forteresse de métal dépourvu de ciel… tant que tous restent en vie, j’ai des idées et plans pour tenter de palier l’apparition de ces bestioles… mais si cet homme venait à se présenter devant les portes du village… que pourrions-nous faire ? Comment devions-nous nous y prendre… ? Que faudrait-il envisager de sacrifier pour la survie de tout… le regard perdu dans la pluie battante, observant distraitement les ruines encore visibles par-ci par-là…

- Comment… garder tout le monde, de cette créature…. ? murmurai-je en m’égarant de nouveau dans mes pensées. C’est finalement un violent coup de tonner qui me ramena à moi. Levant les yeux vers les cieux, j’effectuai quelque mudra d’une main, avant qu’une douce chaleur ne se mette à irradier de tout mon être, contrastant fortement avec le froid précédent, transformant rapidement cet abri précédemment froid comme la mort en un petit nid des plus douillet, j’eus un nouveau sourire pour la Sendai qui avait bravé les éléments pour m’accorder sa compagnie ; un acte que je saluais et appréciais bien plus qu’elle ne l’imaginait…
Il fallait croire qu’elle avait bien compris mes dires de la fois précédente… « démontrer de l’affection, encore et encore… » merci, An-Chan… un sourire heureux, mais à la fois lourd du poids des responsabilités que je m’imposais :

Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] Serious_relieved_Ita

- j’ai l’impression que... peu importe ce que je ferais, je ne pourrais sauver tout le monde… Fis-je d’une voix triste malgré le fin sourire dessiné sur mes lèvres…. c’est… déroutant… cette impression de perdre toute raison de lutter est… … … frustrante… An-Chan. finis-je d’une vois brisée.


_________________
Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] Empty
Mer 28 Oct 2020 - 3:23
La Sendaï observe la Metaru qui semble souffrir d'un complexe bien étrange, est-ce donc ça un complexe de l'infériorité ? Ou bien est-ce parce qu'elle est trop perfectionniste ? Cela pouvait être à l'origine de plein de chose, mais l'idée générale était qu'elle se sentait impuissante devant tout ce qui se passe en ce moment. Pourtant, la violette remarque qu'elle s'est toujours bien débrouillé malgré son manque de puissance. Si certes Itagami est, d'un certain point de vu, plus puissante qu'elle - en prenant en compte la puissante brute uniquement -, c'est vrai que, comparé à de grandes puissances, sa défense semblait bien petite comparé à ses assauts, c'était même assez insultant qu'elle dise ça en citant ce qu'il s'est passé à Tsume alors qu'elle a fait bien plus de chose que la manipulatrice de chakra. Elle fait un sourire gêné en entendant ça, c'est vrai qu'elle n'a pas briller contre l'homme au chapeau, même si elle aurait aimé que cela se passe autrement.

- Tu as pourtant fait tant de chose Itagami, je comprend ta faiblesse, moi-même je le ressens, après avoir rencontré deux fois Tosen, je n'ai jamais rien pu faire. Même à Tsume j'étais complétement inutile, hormis poser des questions à cet homme, j'ai rien pu faire, et je me doutais que je ne pouvais rien faire, en un claquement de doigt il nous a immobiliser après tout.

Elle soupire, fermant son ombrelle maintenant qu'elles sont à l'abri sous la demeure de métal d'Itagami, elle pose celui-ci entre ses jambes, gardant sa main proche de sa poche, tandis que l'autre vient se poser sur celle de la blonde, ce qui la fait rougir, mais elle prend sur elle, après tout, c'était à son tour d'aider Itagami à se sentir mieux.

- Mais ce n'est pas une raison de perdre toute envie de lutter Itagami, même si cet homme est capable de chose qui dépasse l'entendement, il y a toujours moyens de contrecarrer ses plans et ses actions, si l'homme en lui-même ne peut être arrêter, tout ce qu'il entreprend peux l'être. Moi, je compte continuer de lui tenir tête, mais pas par les armes, par la preuve qu'il se trompe depuis le début sur sa façon de faire. Mais j'aurais besoin de toi Itagami ...

Dit-elle alors qu'elle pose sa tête sur son épaule, profitant de la chaleur qu'elle dégage qui était très réconfortant et très agréable avec le froid qui suit la pluie.

- ... tout comme tu as besoin de moi en ce moment. Tu te doutes bien que je ne compte pas te lâcher jusqu'à ce que tu te sentes, ce serait le comble qu'après tout ce que tu as fais pour moi, je te laisse devenir encore plus dépressive que moi.

Ses joues roses pouvaient venir du froid ou bien de la gêne, mais elles étaient bien visible alors qu'elle enfouissait sa main dans sa poche ... avant de la ressortir en soupirant.

- Même ça j'en suis incapable sans ton aide ...

Dit-elle alors qu'elle vient enrouler son deuxième bras autour du sien, se posant confortablement contre elle, observant à ses côtés le ciel déchaîner toute sa tristesse ...

_________________

Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Metaru Itagami
Metaru Itagami

Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] Empty
Dim 1 Nov 2020 - 16:42
Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] En_tete_orage

À sa première intervention, je ne pus que garder le silence, ponctué par le hurlement sans fin de l’orage. C’était vrai qu’elle faisait partie du groupe qui avait directement croisé Tenzin, à dire vrai j’en étais bien consciente et étais surtout heureuse de voir qu’elle s’en était sortie vivante malgré le fait d’avoir rencontré pareille aberration de ce monde. Je ne pouvais absolument pas la blâmer de se sentir dans le même état que moi, ou même un peu en dessous si on ne prenait en compte que les évènements récents. J’avais fait face à Nanabi certes, mais cette chose semblait au final n’être qu’un familier sans défense en comparaison à cet homme un peu dérangé.
Ne pouvant rien véritablement rétorquer, mon regard resta dirigé vers le village en proie aux vents aux eaux et aux éléments. Sentant alors sa main se glisser sur la mienne, je refrénai le sursaut de surprise qui faillit gâcher le moment, la regardant faire, surprise de cette prise d’initiative de sa part, un fin sourire se dessinait sur mon visage tandis qu’elle reprenait la parole et que je refermai mes doigts sur la main chaleureuse venue me porter secourt.

Un sourire certes léger, mais bien sincère, j’observai nos doigts entremêlés en l’écoutant tant de me réconforter, il était vrai que l’adversaire semblait d’un niveau qui jamais ne pourrait-être atteignable pour un quelconque mortel de notre ère, mais comme Anzu le disait, il avait beau avoir l’air tout puissant, ses différents plans ne prenaient pas en compte sa seule et unique puissance, il avait besoin d’éléments sur lesquels nous pouvions interagir avant qu’il ne parvienne a ses fins… C’était vrai, tout n’était pas joué.
J’entrouvris la bouche pour lui répondre, mais restai bouche bée alors que je sentais sa tête se poser contre mon épaule. Un sourire chaleureux, amusé, mais sincère… en baissant simplement les yeux, je pouvais facilement voir le rouge lui monter clairement au visage, alors qu’elle surmontait sa timidité pour tenter au mieux de me remonter le moral.

- on fait une belle brochette de dépressives… n’est-ce pas ? … An-Chan. Fis-je d’une voix calme, posant une bise discrète sur le haut de son crâne avant d’y poser ma joue, m’approchant un peu plus pour lui permettre d’être plus alaise dans ce câlin improvisé.

Le regard posé sur la ville, sur les lumières visibles derrières les différentes fenêtres, sur les gens qui nous imitait en observant a leur tour cet orage montagneux, j’eus un nouveau sourire, finalement, avec le Shakuton, mais surtout avec une bonne compagnie… une tempête, ce n’était pas si déplaisant que ça…
Je gardai expressément ce calme, om nous profitions l’une l’autre de la présence de sa paire, de la fureur des éléments qui malgré tous ses hurlements ne nous atteignait pas, de cette impression de surplomber le village et le garder sous bonne protection, par le simple fait de monter une pseudo garde… … Ne t’inquiète pas, ne je ne compte pas abandonner… j’avais juste du mal a imaginer une lumière au bout de ce tunnel. fis-je finalement après plusieurs minutes de contemplation, ma main libre se posant finalement sur la tête de la violette, me mettant à tendrement lui caresser les cheveux, je continuai :

- par contre… An-Chan… tu sais que je risque de décider de ne jamais me sentir mieux ? Si ça me permet de recevoir en permanence des câlins… il risque de durer cet état… haha… M’exprimai-je d’un petit rire, la poussant à se blottir davantage contre moi. En réalité, il y avait du mieux, depuis mon arrivée je n’avais cessé de me débattre à gauche et à droite, courir çà et là cherchant a amélioré telle ou telle chose, développer, produire rechercher… abusant et surabusant du Kage Bunshin pour pouvoir faire cinquante choses à la fois… dans toute cette folie, cette mimine tendue était… des plus salvatrice.
je te l’ai probablement déjà dit An-Chan… mais tu es beaucoup, beaucoup plus forte que tu ne le penses. Tu devrais arrêter de te rabaisser et constater par toi-même l’étendue de tes biens faits ; je suis sûre que si tu en prends le temps, tu t’en rendras compte par toi-même… Fis-je d’un ton légèrement plus sérieux, avant de me coller davantage à celle-ci. je te pourvoirais toute l’aide dont je serais capable… ça, n’en doute jamais…
Et moi non plus crois moi… je ne te lâcherais pas de ci tôt…
Poursuivis-je d’une voix lente en soulevant lentement son menton, posant une délicate bise sur ses lèvres, malgré le rouge sur ses joues. Posant mon front contre le sien, fermant les yeux avec un sourire sur les lèvres je lui murmurai :

- je suis vraiment heureuse que tu sois rentrée dans ma vie, tu sais… vraiment…

Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] Pleased_Smile_Ita

_________________
Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] Empty
Sam 7 Nov 2020 - 4:46
Si on lui aurait dit qu'elle réussirait à faire rougit Itagami, Anzu n'y aurait pas cru une seconde, et pourtant, c'est en train d'arriver. La violette se tenait contre elle, rouge aussi, mais plus par le froid que la gêne, car elle se sentait mieux de voir Itagami sourire et poser ses lèvres sur son front. La savoir moins déprimée la rend contente et moins gênée de s'être collé à elle, comme si toute sa gêne disparaissait dans le soulagement et l'accomplissement de sa tache qu'est de redonner à Itagami son sourire habituel et son côté rassurant qu'elle dégage toujours lorsqu'elle vient la voir. C'est étrange qu'Anzu se sente comme ça en sa présence, mais cela fait longtemps qu'elle ne se pose plus la question, car elle sait bien pourquoi elle se sent comme ça, c'est quelque chose qu'elle a apprit à connaître.

- En effet, mais je me sens beaucoup mieux lorsque je suis avec toi.

Dit-elle en restant contre elle, restant blottit après avoir tenter de lui donner quelque chose, mais elle a refuser de le faire par ... peur probablement. Elle serre légèrement son bras alors qu'elle sent la joue d'Itagami se poser sur son front. Ses cheveux très doux tombent devant son visage, habillant sa vision du village de quelques mèches blondes. Elle sourit, fermant les yeux alors que la blonde lui caresse les cheveux violets dont on pouvait voir quelques mèches grises qui apparaissent ici et là, preuve qu'elle devait revoir son teinteur pour remettre une nouvelle couche de teinture.

- Je me montrerais alors plus câline si tu acceptes d'allez mieux.

Elle sourit, puis elle entend Itagami lui dire qu'elle est plus forte qu'elle en a l'air, ce qui fait un peu rosir Anzu qui a toujours eu une vision modeste de ce qu'elle puisse faire. Mais elle se sentait un peu pousser des ailes, ce qui la surprend, et ce qui l'effraie un peu ... elle se colle contre Itagami, mais libère une de ses mains pour venir la mettre dans sa poche.

- Moi aussi, je suis contente que tu m'es intégré dans ta vie, et j'aimerais reste auprès de toi le plus longtemps possible. Je me sens tellement mieux lorsque je suis avec toi ... c'est assez étrange mais ... j'ai presque envie de toujours resté auprès de toi.

Elle ravale sa salive, puis elle finit par sortir de sa poche un petit coffret, la source de sa peur alors qu'elle le tend dans sa direction.

- C'est pour ça ... que j'aimerais continuer de la partager à tes côtés, et de continuer de la partager le plus longtemps possible ... c'est pourquoi j'aimerais te demander ... accepterais-tu de devenir ma ... ma ... tu sais quoi.

Dit-elle alors qu'elle ouvre le coffret pour montrer un anneau alors que son visage se plonge dans son épaule, entièrement rouge, dégageant probablement plus de chaleur qu'Itagami actuellement.

_________________

Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Metaru Itagami
Metaru Itagami

Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] Empty
Dim 15 Nov 2020 - 1:35
Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] En_tete_orage

Vous les connaissez ? Ces rares moments de calme, de simple appréciation de l’instant présent, de simple acceptation de ces trop rares moments de conforts qui ne nous parvenaient que fort peu souvent dans cette chienne de vie ; cet instant, cet instant était clairement l’un d’entre eux. La foudre zébrant de temps à autre le ciel, la pluie faisant rage, le vent violent de l’orage soufflant sans pouvoir ébranler notre petit morceau de paradis au milieu de tout ce chaos. Le froid mordant de cette petite apocalypse tenu en retrait grâce au Shakuton et les pensées négatives de notre monde actuel tenues en respect par notre compagne, moi par Anzu et Anzu, par ma propre personne.
Aussi je pouvais comprendre ses dires lorsqu’elle affirmait se sentir bien à mes côtés, c’était un sentiment des plus réciproques, presque aussi poignant que l’affection, non, l’amour que nous avions l’une pour l’autre. Ainsi, dans un premier temps avais-je répondis à ses mots en serrant l’étreinte de notre câlin, remarquant bien cette différence de teinte dans sa chevelure sans pour autant y réagir ; pour le moment… percevant le manque d’assurance dans sa voix que je me dis qu’il y avait probablement quelque chose en plus qu’elle tenait à me dire, mais se battait avec elle-même pour se faire. Avec le temps j’avais l’habitude, après tout c’était un des traits de sa personnalité qui m’avait fait craquer pour elle, aussi j’attendis tranquillement qu’elle trouve tous ses mots et le courage dont elle avait besoin pour s’exprimer.

- Huh… ?! Avais-je laisse s’échapper dans un moment de choque, l’espace d’un instant tout, absolument tout avait fait silence.

La pluie était devenue muette, les éclairs de simples et fade flash s’éteignant au loin, seule résonnait à mes sens les battements de mon cœur et ceux d’Anzu dont la main tremblait faiblement en me tendant le coffret. Mes yeux eux ne voyaient plus qu’une chose, l’alliance lovée dans ses coussins velours que me tendait la Sendai. Après ce bond raté, alors qu’il reprenait sa course, mais à un rythme effréné, le moteur de mon être avait à peu près la même réaction que moi.
Le brouhaha de l’orage était de retour, devenu presque assourdissant alors que je reprenais le contrôle sur mon chakra qui dans ce moment d’égarement avait petit à petit baissé la température avant de la faire remonter pour une ambiance aussi chaleureuse que tout à l’heure.
Encore bouche bée, j’observais la bague, sans dire grand-chose, simplement dépassée par les évènements… qui aurait cru que dans ce village la personne qui avait le plus de mal à accepter ses sentiments soit celle qui serait venue ME demander de partager sa vie avec elle.

Libérant enfin Anzu de son supplice, je m’emparai du boitier continuant d’observer le bijou en question, me demandant comment par tous les diables était-elle arrivée à cette extrémité. Un sourire dessiné sur mes lèvres, un sourire aussi ému… que coupable. Ça me faisait plaisir bien sûr, immensément plaisir qu’elle ait eu à penser à moi de cette manière, mais se rendait-elle vraiment compte de ce que cela représentait que de passer le reste de son existence avec quelqu’un comme moi ? Dire que dans l’idée j’avais à un moment des idées allant plus dans le sens de la pluralité… comment réagirait-elle si jamais je devais lui avouer quelque chose dans le genre.
Que pouvais-je dire pour ma défense, j’étais une femme gourmande après tout… pensai-je en silence sans lui donner de réponse, mon sourire diminuant légèrement en réalisant petit à petit l’étendue de la demande de celle-ci. Encore une fois j’étais certaine qu’Anzu ne se rendait pas compte de la portée de ses actes, mais c’était ce tout… ce tout qui faisait d’elle ce qu’elle était, ce tout qui faisait-elle celle que j’appréciais… puis, je me rendais moi-même compte ; deux filles, et célibataire depuis tout ce temps… Shuu à l’époque ne pensait qu’à s’amuser, Hisao… n’en a jamais eu l’occasion… * Hisao san… je peux me le permettre maintenant non… ? Après tout… c’est quelque chose dont nous avions déjà parlé… Mais…* pensai-je avec un regard vers les lourds et imposants cumulonimbus qui continuaient de crier leur rage à tout va alors que je gardais An-Chan contre moi, lui interdisant par la même toute éventuelle tentative de fuite devant mon long silence…

- Tu sais An-Chan… je ne suis probablement pas aussi facile à vivre que tu le crois… fis-je en lui retournant la boite, que j’avais laissée ouverte, le regard toujours posé sur l’anneau avant de fermer les yeux quelque temps. Je suis têtue, sadique par moments, maso à d’autres… et suis un dieu qui à bien des égards en rebuteraient plein… expliquai-je tête baissée… Je suis du genre à me perdre dans mon travail et a me reprocher longtemps la moindre erreur… continuai-je un temps la voix un peu plus basse, mais suffisamment forte pour être entendue malgré l’orage. du genre à prendre des vies, bien souvent d’une manière indicible… poursuivis-je avec une pensée pour les cérémonies à Jashin… cérémonies dont ses propres parents avaient un jour été les morbides hôtes. honnêtement, je me décrirais moi-même difficilement comme étant un bon parti… Achevai-je avec un petit rire coupable, avant de finalement soupirer et poser sur elle un regard complexe, perdu entre responsabilités et une certaine forme d’admiration pour réussir à s’être entiché d’une potiche telle que moi…

- MAIS… oui, il allait peut être falloir que j’arrête... Si malgré cette liste non exhaustive de défauts. de jouer avec son cœur. Tu tiens quand même à passer le reste de ton existence avec moi… Il allait finir par lâcher à force de faire trainer cette réponse… Je voudrais bien que tu me passes cette bague au doigt…. Anzu… Acceptai-je enfin dans un sourire, lui tendant finalement la main gauche, qu’elle puisse si tel restait son souhait y insérer ladite bague.

Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] Pleased_Smile_Ita

_________________
Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] Empty
Lun 16 Nov 2020 - 5:52
Anzu n'ose pas la regarder pendant qu'elle lui tend son coffret, restant le nez directement sur son épaule, n'osant pas la regarder directement alors que son visage devenait si rouge que même les tomates en devenaient jalouses. Elle se sentait encore plus stressée que lorsqu'elle a passé le test de la bibliothèque, après tout, c'était pour vivre avec elle avec qui elle se sentait le mieux ... qu'elle l'accepte dans sa famille de sorte à pouvoir vivre le restant de sa vie avec elle et ses deux filles. Elle ignorait comment Ume verrait ce mariage, mais à vrai dire, elle lui dira après, après tout, Itagami devrait apprécié la compagnie de la borgne qui tiendra compagnie aux deux filles, même si, cette dernière devrait plus aimer vivre au domaine Metaru pour être près de son héro d'enfance. Mais là n'est pas encore la question, Anzu attendait sa réponse, elle voulait savoir si elle se ferait remballer ou bien si les sentiments d'Itagami sont bien réciproque envers Anzu.

La blonde souhaitait la mettre en garde, mais rien de ce qu'elle a dit n'est pas connu d'Anzu, surtout après ce qui a été vu lors du combat contre Rei, mais la demoiselle s'en fichait. Après tout, elle a d'abord enquêter sur elle, elle savait pour son passé et a su pour sa religion particulière, mais rien ne changera Anzu d'avis. Anzu sourit, malgré le fait qu'elle soit très gênée et attendait avec plus de pression sa réponse.

- Tu ne m'apprends rien Itagami ...

Elle lui tend ensuite son coffret, la violette est d'abord triste, puis au fur et à mesure qu'elle parle et qu'elle semblait lui donner des réponses vagues, voilà qu'elle finit par lui tendre sa main, ce qui fait lever la tête à Anzu dont les yeux pétillaient, à la fois elle était émue, mais surtout terriblement contente qu'elle accepte. Les larmes de la Sendaï coulent d'eux-même alors qu'elle tentait de les cacher, même si elle n'avait plus grand chose de sa fierté restante. Mais il lui manque le plus difficile à faire : mettre l'anneau sur son doigt. Elle le fait, mais avec beaucoup de mal, sa main tremble un peu alors qu'elle tente de lui enfiler l'anneau, mais au lieu de ne durer que quelques secondes, cela durait presque une minute vu qu'Anzu devait s'y prendre à plusieurs fois.

- Sadique je confirme ... mais je t'aime toujours autant ... Itagami.

Disait-elle avant de l'embrasser tendrement sur les lèvres, bien qu'elle se doutait qu'elle préfère probablement un baiser plus ... fougueux et passionné, mais la violette a encore un peu de mal à s'en remettre, essuyant ses larmes qui coulent encore sur sa joue, même si certaines ont eu le temps de sécher.

- Je serais honorée de pouvoir porter ton nom, et de vivre à tes côtés jusqu'au restant de ma vie.

Disait-elle en attendant une réaction de la blonde de son côté, prête à se faire empoignée et embrassée à mort s'il le faut, ou bien la laisser rester humble et régler ceci plus tard chez elle ... enfin, chez elles du coup ?

_________________

Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784

Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: