Soutenez le forum !
1234
Partagez

Tu es libre [Kuchiyose]

Kogami Akira
Kogami Akira

Tu es libre [Kuchiyose] Empty
Dim 18 Oct 2020 - 16:52


Taida 希望


S’éloigner de la capitale n’était pas rare pour Akira. A vrai dire, le jeune homme avait l’habitude de quitter Urahi lors de ses heures de congé afin de se ressourcer et renouer avec la beauté de son pays natal. S’il appréciait la cité fortifiée, y vivre en permanence pouvait s’avérer étouffant surtout pour un ancien vagabond ayant connu vadrouilles et feux de camps.

“ … “

N’ayant aucune attache ni famille à retourner voir, le Kogami s’était donc contenté de se laisser porter par le cours du vent afin d’explorer les terres Hijines un peu au hasard. Ses luxuriantes forêts et hautes montagnes avaient de quoi ravir les amoureux d’exploration, lui y compris. Aussi loin qu’il se souvienne, Akira avait toujours apprécié les paysages Hijines… du moins, quand ceux-ci n’étaient pas entachés de sang.

Pourtant, ce qui s’annonçait comme une promenade de santé vira rapidement à tout autre chose alors même qu’Akira s’arrêtait au coin d’un arbre afin de se désaltérer. Emporter sa gourde était un impératif qu’il n’oubliait jamais. Mais le jeune homme n’eut guère le temps de se prélasser davantage, puisqu’il entendit quelques cris au loin. Ou plutôt ce qui pourrait s’apparenter à des rugissements bestiaux, ainsi qu’un bruit métallique comparable à des barreaux d’acier que l’on frapperait.

“ Qui va la ? “

Dit-il, entendant des bruits de pas approcher de sa position. En tant que manieur de sensorialité et fin traqueur, Akira n’était pas des plus aisés à surprendre. Surtout qu’au vu de la vitesse à laquelle marchait l’individu… ce n’était sûrement pas son objectif.

_________________
Tu es libre [Kuchiyose] Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

Tu es libre [Kuchiyose] Empty
Dim 18 Oct 2020 - 22:17



« Doucement. Tu vas les alerter. »

La silhouette du profanateur se dévoila au jeune homme qu'il venait d'alerter sur ces mots, tandis qu'il portait l'index à sa bouche, l'air de lui intimer le silence. À sa mine grave et à ses mots, on devinait sans mal qu'il était au courant de ce qu'il se tramait non loin. Lame au flanc, veste un tantinet poussiéreuse ; pas de doute, il était en filature. Le Damahara poursuivit sur sa lancée à voix basse, après avoir rejoint son collègue.

« Akira, n'est-ce pas ? Le monde est petit. »

Assez petit pour les placer aux mêmes endroits plus d'une fois - ce qui était rarement bon signe, lorsqu'on parlait de Kamui. Cette fois encore, il n'en avait pas après la tête d'Akira - cela faisait un moment qu'il avait raccroché cette casquette peu reluisante pour adopter celle du soldat. Non, cette fois, il était là pour d'autres raisons bien plus... personnelles. Il n'aimait guère mêler autrui aux affaires ayant à trait avec son passé, mais le cas l'exigeait. Après tout, ses cibles avaient attisé la curiosité de son impérial collègue - en plus d'être présentes en nombre, comme à leur habitude. Un peu d'aide serait la bienvenue.

« Avant toute chose, il ne s'agit en aucun cas d'une mission officielle : un groupe de braconniers sévit dans les parages, et je suis venu en personne pour m'en charger. Illégalement, ces hommes acheminent des bêtes exotiques afin de les vendre en pièces détachées depuis le Pays du Feu, au vu de sa localisation plus qu'avantageuse au centre du continent. »

Il voulut s'arrêter là, mais se ravisa. Après tout, il avait affaire à un confrère - un confrère très certainement assez perspicace pour se rendre compte que quelque chose clochait, dans cette histoire. Il ne saurait espérer qu'une coopération saine s'établisse sur base de méfiance.

« J'ai bien évidemment intérêt à les arrêter. Ces génies détiennent quelque chose qui m'appartient, et j'aimerais régler cet affront personnellement. »

Une demi-vérité ne ferait pas de mal à leurs affaires. À cela près que ce que ces hommes lui avaient volé était loin d'être un bien, mais un secret. Un secret de famille qu'il aimerait faire disparaître, comme nombre d'autres auparavant, histoire de se débarrasser des fardeaux de son prédécesseur.

« Suivons-les, si tu veux bien. Je doute qu'ils puissent nous semer, vu la témérité de leur captif - mais au plus tôt nous les rattrapons, au plus tôt nous établirons un plan d'action. »

Puis d'un signe, le profanateur fit s'évanouir sa signature chakratique - il était dorénavant aussi vivant qu'une pierre, aux yeux des senseurs. Ainsi paré, il s'élança vers l'une des branches le surplombant, lança un coup d'oeil à son « acolyte » en contrebas, puis bondit dans la direction d'où provenait le boucan de la troupe de braconniers.

_________________
#5b66a2
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami Akira

Tu es libre [Kuchiyose] Empty
Lun 19 Oct 2020 - 0:17


Taida 希望


Alerter ? S’il était doté d’un quelconque orgueil, sans doute lui aurait-il répondu qu’il savait se montrer plus discret que quiconque malgré son mètre 95. Il n’en fit rien. A vrai dire, la raison de la présence de cet homme, qu’il était sûr d’avoir reconnu d’ailleurs, avait éveillé son intérêt. Ce n’était manifestement pas pour contempler la cime des arbres. Son air sinistre suffirait presque à faire faner les fleurs.

“ … “

Il se contenta d’hausser le sourcil en le voyant faire signe de se taire. Vêtu d’un simple kimono vert foncé aux couleurs de l’empire et portant bien sûr son katana sous le bras, détaché comme d’habitude, Akira semblait nettement moins préparé pour une filature ou même une simple mission.

“ C’est surtout le hasard qui est grand. “

S’ils n’avaient jamais beaucoup échangé, les deux collègues s’étaient croisés plus d’une fois et coopérer lors d’une mission leur était déjà arrivé. Inutile de préciser que se croiser ici relevait de l’improbable, les forêts du pays n’étant en plus pas très fréquentées. Mais les raisons de sa présence vinrent bien vite trouver justification aux oreilles du Kogami, qui s’étonna de l’apparente bonté de l’homme.

“ Des braconniers ? “

Mais il trouva rapidement réponse à ses doutes puisqu’il expliqua vouloir récupérer une possession. Heureux pouvait-il s’estimer d’avoir croisé Akira, qui se contenta de ce maigre postulat pour l’aider. Après tout, laisser des braconniers sur les terres de l’empire n’était pas tolérable et son devoir lui dictait d’intervenir.

“ Qu’est-ce qu’ils t’ont volé au juste ? “

Demanda t-il par simple curiosité plus que par nécessité, puisqu’il le suivait déjà. Effaçant également sa présence, le jeune homme approcha de la scène d’un autre angle que son collègue: depuis la terre. S’y déplaçant comme sous l’eau, il ressortit légèrement la tête un peu plus loin afin de pouvoir observer la scène qui se déroulait sous ses yeux. Un grand groupe de braconniers, une bonne dizaine, s’affairaient autour de leurs prises du jour. Mais toutes étaient éclipsées par un animal bien plus majestueux que les autres.

Un félin. Grand, large, lourd, une vraie force de la nature nécessitant une cage bien plus grosse. Large et musculeux, la bête défiait du regard ses captifs, qui devaient sûrement disposer de grands moyens pour avoir réussi à la mettre la dedans. Chose que confirma rapidement l’un d’eux, puisqu’il s’approcha de la cage avant de toucher la bête alors que sa main s’animait d’une aura bleutée. Rapidement, le félin s’écroula, étourdi, comme s’il venait d’être drogué.

“ Un shinobi… “

Jetant un coup d’oeil en l’air afin de repérer son camarade, Akira commença à réfléchir à un plan d’action. Au vu du nombre et de potentielles capacités qu’ils n’auraient pas vus, mieux valait éviter de foncer inutilement dans le tas.

_________________
Tu es libre [Kuchiyose] Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

Tu es libre [Kuchiyose] Empty
Lun 19 Oct 2020 - 2:19



La question était prévisible, bien qu'inconfortable. L'homme le poussait à mentir, ce qui ne le dérangeait pas pour le moins du monde ; mais le pot-aux-roses serait vite découvert après l'intervention. Tant pis, pensa-t-il donc, les lèvres pincées tandis qu'il crevait la canopée d'une série de bonds habiles. Il ne devrait pas m'en vouloir, de toute façon. Entre deux voltiges, le soldat sortit de son bref mutisme, le temps de souffler ces quelques mots à son comparse du jour :

« Ils ont mis la main sur l'un des rouleaux se transmettant dans notre famille. Il comporte une poignée de techniques uniques et normalement bien protégées. »

Une réponse qui n'appelait pas de précisions. Nul shinobi digne de ce nom ne ferait l'étalage de ses secrets, même à un collègue - et il était naturel d'admettre qu'une personne aussi pointilleuse que le bourreau ne s'y laisse pas prendre. La couverture devrait ainsi tenir jusqu'au moment fatidique où Akira se rendra compte qu'il n'y avait pas la trace du moindre rouleau. Quoique, ça devrait pouvoir s'arranger, conclut-il intérieurement.

Enfin, sans trop d'efforts, le duo rejoignit ses cibles. La dualité de leurs positions - Kamui en hauteur, et Akira littéralement au niveau du sol - leur offrait des points de vue complémentaires sur le large groupuscule de braconniers. Aux premières loges, le second assista à l'étrange phénomène qui sembla assommer le grand félin sur le coup, avant de quérir l'avis du haut-perché. Les mécanismes bien huilés s'actionnèrent sans mal dans la tête du profanateur, qui avait une certaine expérience des situations corsées et des désavantages numériques écrasants.

Une dizaine d'hommes armés, dont au moins un s'étant éveillé aux puissants arts du Ninjutsu, autour de cages remplies de bêtes sauvages et plus ou moins dangereuses. Le sort des animaux importait peu à Kamui, en vérité, mais quitte à démanteler ce réseau, il désira le faire proprement. Nul doute qu'Akira serait de cet avis, de toute façon.

Il fallait donc éviter d'impliquer les bêtes trônant misérablement au beau milieu de cette triste cohorte. La diversion était inévitable ; restait à savoir laquelle.

Une méthode simple lui vint à l'esprit, faisant à la fois office d'évaluation des forces en présence, de piège mortel et de diversion. Kamui tira un kunaï de sa sacoche, auquel il accrocha précautionneusement une clochette et un petit papier immaculé. Suite à une série de mudrâs, il glissa l'index sur la surface de la note vierge pour y inscrire son propre sceau explosif, bien plus sophistiqué que celui du parchemin lambda que l'on retrouvait dans le kit de base des shinobis. Le sien s'activait lorsqu'une source de chakra s'en approchait, et explosait donc automatiquement - avec une force autrement plus redoutable.

L'idée était d'envoyer le kunaï se planter dans un arbre au loin en y ajoutant une clochette, de sorte à ce que même les braconniers assourdis par les bêtes puissent en percevoir le son. Ainsi, leurs réactions et le nombre de personnes envoyées en reconnaissance seraient vecteurs de précieuses informations quant au calibre de ceux qu'ils prenaient en chasse. En bonus, les éclaireurs seraient accueillis par une détonation qui aurait au moins le mérite de les neutraliser, et au mieux d'en envoyer les restes aux quatre coins du bosquet.

En guise d'explication, il montra simplement l'arme à Akira, avant de lui désigner les arbres situés derrière les vils gredins. C'était sans doute assez équivoque, au vu de l'engin qu'il venait de confectionner.

Restait à établir ce qu'ils auraient à faire APRÈS l'explosion... et il avait sa - très - petite idée.

« Il faudrait faire descendre les cages sous terre, ou les entourer d'un dôme, si on doit passer à l'attaque à découvert. »

Son idée, glissée aussi bas qu'il le pouvait, comptait sur la maîtrise du Doton d'Akira. En le voyant ainsi barboter dans la terre, il avait déduit que sa demande était raisonnable. Dans tous les cas, il se tenait prêt, kunaï à la main - au signal de son collègue, il lancerait la diversion.

_________________
#5b66a2
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami Akira

Tu es libre [Kuchiyose] Empty
Lun 19 Oct 2020 - 5:10


Taida 希望


Il accepta la justification sans se douter de rien. A priori, un rouleau familial faisait partie des plus grands trésors qu’un shinobi se devait de protéger, bien qu’il n’ait jamais eu l’occasion de l’expérimenter par lui-même. Sans famille ni clan, difficile de préserver quoi que ce soit en rapport avec eux.

Son regard se porta à nouveau sur le félin en cage. A mieux observer, maintenant qu’il était immobile et calmé, le jeune homme put déduire qu’il s’agissait d’un jaguar au vu de la largeur de la tête et de ce pelage tacheté caractéristique. Sa taille, en revanche, avoisinait les trois mètres, signe que quelque chose n’allait pas. D’ou pouvait-il bien sortir pour être si grand ? Sans parler de ce regard intelligent, comme s’il regardait non pas un simple animal mais un humain costumé.

Mais trêve de tergiversations. Son camarade, sans même lui parler, vint lui soumettre une idée de plan. S’il aurait préféré les prendre en filature, le temps que cela pourrait impliquer eut tôt fait de le décourager, acceptant donc la diversion du profanateur tout en préparant ses mudras afin de protéger le plus rapidement les cages par un dôme. Les faire tomber sous terre serait trop risqué, prenant le risque d’étouffer les animaux ou simplement de mettre trop de temps la ou un simple dôme serait plus rapide à former.

“ Prêt. “

Ainsi, son camarade ne perdit pas de temps et projeta sans attendre son kunai serti d’un parchemin personnalisé par ses soins, art dont le Kogami ne connaissait rien, mais qui traduisit bien vite son efficacité. En effet, quelques braconniers curieux s’approchèrent trop près du son de cloche, qui s’avéra être le glas pour certains. Les deux plus proches, déchiquetés, servirent tout de même de boucliers à leurs camarades situés derrière, qui n’eurent que quelques éraflures et éclats plantés dans la peau.

Mais plus loin, quelques millisecondes après l’explosion, Akira érigea un grand dôme permettant d’y accueillir l’ensemble des animaux répartis au sein du bosquet. Si l’idée était bonne, la discrétion ne serait pas leur fort.

“ Nous sommes attaqués ! “

S’exclama l’un d’eux. Rapidement, le groupe, organisé, se plaça derrière le dôme du côté ou l’explosion avait eu lieu, calculant ainsi grossièrement la trajectoire effectuée et donc l’endroit d’ou viendrait la potentielle seconde attaque. Dans le même temps, l’homme doté de chakra frappa un grand coup dans une partie du dôme, permettant ainsi de l’ouvrir sans trop de mal.

“ C’est sûrement un utilisateur d’Iroujutsu… “

Dit-il avant d’incanter un second mûdra pour provoquer l’effondrement de son dôme sur les braconniers commençant déjà à s’y introduire pour récupérer les animaux. En effet, le jeune homme comptait sur la solidité des cages pour les protéger des pierres et ainsi en tirer avantage, retournant la prison des animaux contre leurs bourreaux.

Quelques-uns de plus périrent. Mais s’avouer vaincu ne semblait pas être dans leurs objectifs, surtout qu’ici… ils jouaient à domicile.

“ Activation. “

En effet, dès lors ces mots prononcés, plusieurs explosions eurent lieu tout autour du bosquet en faisant s’effondrer quelques arbres au passage, dont celui ou était posté son camarade qui, il espérait, pourrait se rattraper. Ainsi le terrain était-il donc piégé… et leur permettait ainsi de gagner du temps, surtout en ce qui concernait le jaguar, puisque cet animal en particulier semblait être le centre de l’attention ayant pour preuve les moyens mis en œuvres pour le déplacer.

_________________
Tu es libre [Kuchiyose] Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

Tu es libre [Kuchiyose] Empty
Lun 19 Oct 2020 - 21:04



L'entame était plus bonne que ne l'aurait espéré le profanateur. Non seulement les idiots avaient marché droit dans son piège et avaient fini en charpie, mais en plus ils avaient interprété l'explosion comme un assaut direct - et s'étaient donc dirigés dans sa direction, en pensant débusquer leur assaillant. Les animaux en sécurité, il ne leur restait plus qu'à plonger dans la mêlée pour leur porter le coup fatal... Du moins, c'était le cas jusqu'à ce que l'individu problématique n'agisse à nouveau, en éventrant le dôme de roche d'un coup de poing retentissant. Un utilisateur d'Iroujutsu, selon son coéquipier.

Sous l'oeuvre de ce dernier, le dôme s'effondra sur tous ceux qui s'y étaient aventurés, et les cages des bêtes cernés - lesquelles firent office de protection face aux gravats les plus larges, et donc dangereux. Des décombres jaillirent les quelques brigands survivants, cinq en tout. Parmi eux, celui qui avait fait montre de sa maîtrise des techniques médicinales - leur chef, au vu de sa tendance à prendre l'initiative lors d'une situation aussi tendue que la leur. C'est mon homme, conclut le Teikokujin, sa main se refermant sur le manche d'un nouveau kunai jusqu'à s'en blanchir les jointures.

« Il faut se... »

La série d'explosions ayant lieu tout autour de lui l'interrompit, faisant s'effondrer les arbres bordant l'éclaircie où les braconniers avaient été assaillis. Le simple fait d'avoir ainsi piégé l'endroit, alors qu'ils se déplaçaient probablement depuis un moment, ne signifiait qu'une chose : ils avaient préparé leur itinéraire longtemps à l'avance, ce qui trahissait la très haute importance de leur convoi du jour. L'énorme félin captif n'avait donc pas que d'exceptionnel que sa taille.

Emporté dans cet enfer de poussière, de sciure et de fumée, le profanateur se réceptionna tant bien que mal entre deux troncs abattus, roulant à même le sol et récoltant par la même occasion une foultitude d'entailles, causées par les branches brisées gisant çà et là. Promptement, il se redressa, genoux au sol et arme levée en garde. Sa couverture abattue, il serait à la vue de tous dès lors que la fumée retomberait. Les mains jointes en un mudrâ académique, arme coincée entre ses paumes, le Damahara opta pour la technique de métamorphose. Une capuche, un masque de bois et un équipement de shinobi classique remplacèrent ses actuels atours - il ne devait pas être reconnu. Il voulait cueillir sa cible et lui exposer son visage selon ses termes.

« Enfoiré ! Tu vas la payer au prix fort, ta farce de mauvais goût ! »

Sous son masque, Kamui esquissa un sourire vainqueur. En se révélant quasi-volontairement, il s'attribuait tous les malheurs de cette triste troupe de contrebandiers. Même un senseur ne remarquerait point Akira, au vu de leurs précautions - précautions que le profanateur abandonna, laissant son chakra fluctuer normalement à nouveau. L'appât était posé, mais ne se contenterait point d'attendre là qu'on vienne s'en saisir.

D'un large geste de ses deux bras, le soldat envoya voler vers ses cibles un véritable escadron de kunaï à l'étrange brillance, lancés en arc de cercle irrégulier. D'une précision effroyable, les projectiles vinrent s'écraser dans divers objets du décor autour des cinq hommes - une piètre démonstration de force qui en aurait fait rire plus d'un... si elle n'était pas volontaire. En effet, un signe incantatoire suivit juste après la pluie de kunaï, et les éclairs jaillirent de toutes parts. Un courant électrique unique venait de relier chaque projectile à ses pairs, foudroyant une bonne partie des gredins. Loin d'être mortelle, cette technique était surtout utile pour tenir ses proies en place, tétanisées juste assez longtemps pour permettre un assaut coordonné.

_________________
#5b66a2
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami Akira

Tu es libre [Kuchiyose] Empty
Mar 20 Oct 2020 - 0:50


Taida 希望


Son camarade semblait très bien s’en sortir tout seul. Sans qu’il puisse distinguer précisément ce qu’il fit, Akira profita de la diversion pour prendre en chasse le shinobi s’enfuyant avec la cage du félin encore semi-conscient. Manifestement était-il la pièce la plus importante de tout ceci, si bien qu’il vint à se demander s’il s’agissait seulement d’un jaguar ordinaire…

“ … “

Ni une ni deux, l’Hijne s’élança à la poursuite du ravisseur sans attendre son camarade, qui s’en sortit très bien sans lui. A vrai dire, l’un comme l’autre semblait avoir l’habitude d’agir en solitaire si bien qu’ils n’eurent pas besoin de se concerter outre mesure pour agir au mieux. En revanche, s’il triompha aisément des adversaires restants, l’homme ne put crier victoire trop vite… car il n’y avait manifestement pas qu’un seul shinobi dans les parages.

En effet, un nuage de poison mauve s’éleva depuis une position jusqu’ici vierge de toute présence, menaçant donc d’empoisonner le profanateur. Puis, de l’autre côté, une silhouette se dessina, appartenant à son futur adversaire…



Plus loin, la course poursuite fut amorcée. Suivant sa cible en restant pour le moment discret, perché dans les arbres, Akira comptait l’abattre d’un seul coup net et précis afin d’éviter de blesser l’animal. Hélas, c’était sans compter sur la préparation du terrain. L’itinéraire avait été préparé au millimètre près, si bien qu’il en fit les frais rapidement. En effet, passant près d’une branche comme une autre, un parchemin explosif s’activa et manqua de le réduire en pièces s’il n’avait pas pris appui afin de se projeter plus loin.

“ … Astucieux. “

Mais, tirant parti de la détonation et de son mouvement réflexe, Akira atterrit rapidement devant le braconnier, le stoppant donc net dans sa course. Celui-ci s’arrêta, posant la cage contenant l’animal endormi, et ne chercha même pas à s’expliquer puisqu’il s’élança en direction de l’Hijine.

_________________
Tu es libre [Kuchiyose] Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

Tu es libre [Kuchiyose] Empty
Mar 20 Oct 2020 - 3:09




La situation s'envenimait - sans mauvais jeu de mot - de seconde en seconde. L'un des hommes s'en était tiré avec le jaguar, laissant ses quatre complices aux mains du châtiment de la foudre qui les avait figés ainsi, secoués de grotesques sursauts. L'assaut d'Akira ne venant pas les achever, le profanateur assuma simplement qu'il s'en était allé à la poursuite du braconnier en cavale, ce qui le rassurait au final. Il n'en restait cependant pas moins face aux quatre bandits affaiblis, mais bien en rogne. Leurs yeux tiraient des éclairs dans sa direction, cette fois de façon figurée, et c'était compréhensible.

Cependant, la cinquième présence se révéla, en compagnie d'un nuage qu'il ne reconnaissait que trop bien. Prévisible, mais pas vraiment, elle venait confirmer l'une des craintes enfouies du soldat teikokujin : le groupe disposait d'au moins un éclaireur, et ce dernier venait de rebrousser chemin pour le prendre en tenaille. Tant mieux, se dit-il, au moins j'aurai attiré toutes les troupes. À défaut d'être en bonne posture, il était parvenu à ses fins.

Le poison avançant dans sa direction menaçait d'atteindre les autres animaux captifs - et lui, bien évidemment. S'il pouvait fuir pour l'éviter, il pouvait également le sceller, puisqu'il était lui-même adepte de ce genre de techniques. Combattre avec le risque que ce gaz potentiellement mortel se répande sur une trop large zone l'handicaperait largement, en l'empêchant de manoeuvrer à sa guise. S'il pouvait se le permettre, il le ferait.

D'un geste si vif qu'il semblait avoir été répété - et c'était le cas -, le profanateur tira de sa cape un parchemin, l'ouvrant en plein vol, avant de le déposer à même le sol. Ses mains se joignirent à nouveau, forçant l'apparition d'un sceau sur la surface du papier à ses pieds, juste avant que le morbide fumigène ne l'engouffre en son sein.

Les yeux fermés, la respiration coupée, il ne pût compter que sur son ouïe pour comprendre que sa technique avait fonctionné. Le bruit de succion était caractéristique, et familier : son sceau venait d'aspirer l'entièreté de l'aérosol mortel, l'y confinant jusqu'à nouvel ordre. Lorsqu'il cessa, il rouvrit les yeux.

Mais avant sa vue, c'est son sens du toucher qui lui fit comprendre qu'il était dans de beaux draps. Une frappe vigoureuse venait de lui tomber sur le coin de la trogne, l'envoyant bouler sur plusieurs mètres dans la poussière avant de buter contre l'un des troncs d'arbres abattus par les explosifs qui l'avaient délogé. La vue trouble, il vit cependant le second coup venir, et bénit son adrénaline pour lui avoir permis de réagir assez vite. D'un bond sur le côté, amplifié par l'utilisation de son propre chakra, il évita le coup de pied de son assaillant. Le tronc, fracturé en profondeur, était plus qu'équivoque : ce coup de latte lui aurait probablement coûté plus d'un os.

« Tiens, que fais-tu là, Damahara ? »

Un petit rire sans joie accompagna cette effroyable question. Son déguisement s'était volatilisé après la première torgnole, permettant au type de l'identifier. Était-ce une mauvaise chose ? Peut-être pas...

« Au moins, je sais lequel d'entre vous abattre désormais. »

Un nuage de fumée ponctua sa phrase, jaillissant d'un sceau incorporé à l'un des brassards cachés sous sa veste. Un cliquettement métallique accompagna le déploiement de l'arme invoquée, un très large shuriken fūma, qu'il lança aussitôt vers celui qui avait tenté de l'empoisonner. Sans aucun problème, il l'évita, comme lui-même avait évité son coup de pied.

Seulement, cette fois encore, le profanateur venait de jouer avec la tête de son adversaire. L'arme poursuivit sa course tout droit, avant de décrire un brusque virage et de contourner les quatre braconniers se remettant de leurs coup de jus. Puis, une force invisible vint les soulever et les attirer contre les barreaux de l'une des cages qui trônait auprès d'eux. Un fil de fer, lié à l'anneau central du shuriken, avait servi à le faire dévier et à les entraver. Coincé entre les barreaux de la cage, le fūma était solidement ancré - les bougres prendraient du temps à s'en libérer... s'ils survivaient aux coups de griffes de l'animal qui leur lacérait le dos avec hargne, maintenant qu'ils étaient à sa portée.

« On vous apprend ça, chez les bourges ?
C'est de mon crû. »

Relevé, le profanateur faisait désormais face à son opposant. Aucun renfort ne l'attendait, aucun nuage de poison ne le couvrait, et il avait les yeux bien ouverts. Cette fois, ce serait le plus rusé des deux qui entourlouperait l'autre - et à ce jeu, l'assassin était adepte.

_________________
#5b66a2
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami Akira

Tu es libre [Kuchiyose] Empty
Mar 20 Oct 2020 - 14:32


Taida 希望


Chaque coup de son adversaire serait potentiellement dévastateur, contraignant Akira à esquiver malgré sa résistance pourtant impressionnante et son gabarit avantageux. Le jeune homme s’était toujours demandé pourquoi les arts médicinaux conféraient une force aussi dévastatrice, plus destinée à tuer et faire des dégâts que soigner son prochain. Une contradiction lui échappant, mais à laquelle il n’avait pas le temps de penser plus que cela, devant rester concentré sur le combat.

Son adversaire, tout aussi impliqué, ne pipait mot. S’il ne s’attendait pas à tenir une conversation en pleine joute, le voir mettre en oeuvre ses intentions meurtrières dans un parfait mutisme et un visage aussi concentré qu’inexpressif s’avérait presque dérangeant. Comme si le jeune homme affrontait un véritable pantin articulé par une force extérieure… hypothèse bien sûr fantaisiste, au vu des capacités de celui-ci.

“ Hop, hop. “

Esquivant deux nouvelles frappes, le Kogami Tenta une tranche oblique en direction de la gorge du muet. Ses intentions étant meurtières, inutile de faire preuve de clémence, surtout qu’il empiétait sur le territoire de l’empire. Un vrai patriote n’aurait pas laissé passer tel affront et trafic sur les terres de son pays.



Mais un bandit investi et expérimenté ne se laisserait pas emporter si facilement de par le fond. En effet, s’il n’avait pas esquivé, son adversaire parvint à bloquer sa lame… avec les dents. Serrant si fort qu’Akira ne parvint pas à la dégager, ce dernier du effectuer rapidement quelques mûdras afin de cracher une purée de cendres brûlantes au visage de l’assaillant, l’obligeant ainsi à lâcher prise et à reculer brusquement en arrière.

“ … “

Fixant un instant le Kogami, le mutique s’empara ensuite de la cage pour s’enfuir à nouveau. Un drôle de comportement puisqu’il n’avait pas l’air d’être en difficulté, obligeant Akira à le suivre. Hélas, ce fut exactement ce qu’il attendait, puisqu’un monticule de terre se détacha sous ses pieds en menaçant de l’ensevelir en quelques secondes. Bien heureusement, le soldat fut juste assez rapide pour s’en sortir. Le terrain semblait être piégé sur toute la longueur, et c’était exactement dans ce but que l’inconnu cherchait à le balader.

Ainsi, Akira invoqua trois clones qu’il envoya de part en part sur les arbres surplombant le sentier afin de perdre son adversaire. Parallèlement, le jaguar enfermé dans la cage commençait à se réveiller… ce qui ne sembla pas plaire à son adversaire.

_________________
Tu es libre [Kuchiyose] Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

Tu es libre [Kuchiyose] Empty
Mar 20 Oct 2020 - 23:35



Au loin, les cris des braconniers attachés à la cage de l'une de leurs prises avaient cessé. Le sinistre craquement des os les avait remplacés, témoignage morbide d'un sort bien ironique. Les deux derniers hommes en vie se regardaient en chiens de faïence, comme s'ils attendaient que l'autre ne donne le feu vert afin de poursuivre les hostilités. L'un des deux était visiblement contrarié du déroulement de son plan, tandis que l'autre grimaçait, assailli de quelque douleur lancinante venant lui rappeler qu'il était bel et bien mortel.

L'éclaireur se dévoua finalement, activant l'un des sceaux cachés sous sa manche d'un simple contact de l'un de ses doigts. En réaction, Kamui composa ses signes incantatoire, avant d'orienter sa dextre vers son adversaire ; son chakra, malaxé jusqu'au bout de sa main, jaillit de sa paume sous la forme d'une série d'éclairs dévastateurs. En réponse, il avait bondit sur le côté, et s'était mis à rouler jusqu'à l'emplacement où se tenaient encore les cages des animaux qui n'avait pas été emportées.

Ce qu'il avait invoqué tenait dans le creux de sa paume : une pilule du soldat. Il l'avala aussitôt, profitant de l'intervalle de temps entre le premier tir de Kamui et sa nouvelle série de mudrâs.

Les effets furent immédiats. Cette merveille issue du Rentanjutsu venait d'amener les prouesses physiques du brigand à de nouveaux sommets - au point de lui permettre de rejoindre l'assassin assez vite pour interrompre ses signes incantatoires, séparant ses mains d'une gifle dédaigneuse. Le coup suivant, un direct du droit, promettait de lui refaire le portrait en beauté. Cette fois encore, il l'évita, bondissant vers l'arrière sur plusieurs mètres en gorgeant ses membres moteurs d'une bonne dose de chakra.

Cette cabriole risquée le mena vers un pan encore intact de la forêt cernant le « camp » des braconniers. Par précaution, le Damahara jeta un coup d'oeil par-dessus son épaule, vérifiant qu'il n'allait pas s'encastrer dans un tronc.

Ce n'était pas un tronc qui l'attendait, mais un fil de fer tendu pile au niveau de son cou. Tendu à l'extrême et initialement bien camouflé, il luisait à la lueur du soleil - lueur qui filtrait depuis une trouée dans la canopée, causée par la chute des arbres qui le plongeaient jusqu'à lors dans l'ombre. En catastrophe, Kamui se laissa tomber comme une poupée de chiffon, évitant de peu la guillotine. Aussitôt, son assaillant le rattrapa, et écrasa avec violence son poignet droit contre le sol boueux du sous-bois. Ainsi, nul mudrâ ne viendrait lui permettre un énième tour de passe-passe.

«Qu'en dis-tu, Damahara ? Suis-je aussi astucieux que toi, meurtrier ? Ou bien le suis-je autant que ton père, vertueux de jour, puis perfide à la nuit tombée ? »

Le faciès émacié du braconnier traduisait deux choses : la jubilation, produite par sa prise ô combien convoitée, et l'effet de la drogue sur son comportement. Son rictus, répugnant, n'avait rien à envier à celui d'un psychopathe. Il avait vaincu celui qui avait tenté de l'éliminer, de faire capoter son trafic. Pour lui, son coéquipier herculéen s'en était allé avec la prise. Il n'avait qu'à le rejoindre pour se partager la prime à deux - parce que ce prétentieux assassin l'avait débarrassé de huit de ses associés, donc de huit paiements.

«Va en enfer. »

La main libre de Kamui vint se glisser sous son col, touchant un sceau tatoué à même sa peau. Une explosion de fumée s'en suivit, et une ombre imposante s'y dessina.

Un hurlement déchira les cieux, suivi d'une lourde secousse. Une série d'impacts sourds, puis plus rien.

———

Une poignée de minutes plus tard, Kamui était assis sur l'un des troncs effondrés, examinant son poignet droit qui avait doublé de volume. Débarrassé de son dernier assaillant, il se préparait à rejoindre Akira ; au loin, il voyait encore les réminiscences d'un nuage obscur, probablement signe de l'affrontement entre le teikokujin et l'homme qu'il avait pris en chasse.

Un lourd soupir lui échappa alors qu'il se relevait, endolori de toutes parts, et surtout un poil éreinté. Il se devait de rejoindre son collègue, cependant, et vite. Chaque seconde perdue augmentait ses chances de le découvrir en piteux état, ou pire, mort. Au pas de course, il s'élança vers le lieu du précédent affrontement d'Akira. Entre deux foulées, il forma un unique mudrâ, sans même se retourner pour observer son oeuvre.

Au loin, dans la forêt, le nuage de poison qu'il avait scellé venait de refaire surface. Un cri étouffé l'accompagna ; celui de son dernier adversaire, bras et jambes brisés, le parchemin coincé entre les dents. Sa sentence était symbolique : mort, emporté en goûtant à sa propre médecine. Avec lui, de lourds secrets s'évanouissaient. Plus qu'un, se dit alors le profanateur.

_________________
#5b66a2
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami Akira

Tu es libre [Kuchiyose] Empty
Mer 21 Oct 2020 - 3:12


Taida 希望


La poursuite durait maintenant depuis plusieurs minutes. Le chemin, toujours semé d’embûches, était un adversaire tout aussi redoutable que le braconnier en fuite. Entre parchemins explosifs, makibishis, sceaux libérant divers poisons… Akira n’en ressortit pas indemne. Vivant, mais blessé en divers endroits.

Mais, bien qu’il fut connu comme ayant une grande patience, Akira commençait à s’exaspérer de la situation. Tout indiquait pour quiconque soit un peu pragmatique qu’une embuscade l’attendait à un moment ou l’autre. Hélas, le jeune homme se fit la réflexion un poil trop tard, puisque plusieurs hommes lui tombèrent effectivement dessus.

“ Dépêchez vous de le retenir ! “

S’exclama le faux médecin, qui s’arrêta avant de s’empresser d’animer ses mains afin de “calmer” le jaguar à l’aide d’une technique inconnue. Manifestement avait-il peur de l’animal, même enfermé en cage. Que pouvait-il bien avoir de spécial ? L’homme semblait pourtant savoir se défendre, et relativement bien d’ailleurs.

Mais le jeune homme n’eut guère l’occasion de s’y attarder. En effet, ses assaillants arrivaient de toutes parts dans l’espoir de le prendre en tenaille, tentative qu’il déjoua à l’aide des clones qu’il avait pu placer précédemment puisque ceux-ci se joignirent à la mêlée de manière efficace, les sbires du braconnier étant de simples humains.

“ Je vous les laisse. “

Dit-il en prenant à nouveau en chasse le “médecin” qui commençait à prendre de l’avance après avoir plongé le jaguar dans un repos forcé. Cette fois-ci, pas de course poursuite incessante, Akira sauta au sol en incantant quelques mûdras alors même qu’il n’était pas en contact avec le sol, et le suréleva en y atterrissant, usant de son affinité doton dans le but d’accidenter le terrain.

Pris au dépourvu, sa cible vacilla, et sous le poids de la cage, vit cette dernière lui échapper des mains. Furieux et tout aussi las que lui, le braconnier se redressa alors avant de soigner ses légères blessures à l’aide de l’iroujutsu.

“ Tu l’auras voulu. Je vais en finir avec toi, le fouineur. “

Invectiva le bandit aux yeux ambrés en prenant une posture de combat inconnue au bataillon. Faisant de même, Akira dressa son sabre droit devant lui, écartant légèrement les pieds afin de trouver ses appuis, saisissant ensuite son fourreau dans la main gauche. Voyant cela, son adversaire réprima un rire moqueur.

“ Qu’est-ce que c’est que cette position ridicule ? De quelle école tu sors ? “

“ Aucune. C’est un style de mon invention… le Kogami. “

Puis, tant pour écourter cette rencontre n’ayant que trop duré que pour lui démontrer l’efficacité de ses mouvements, le jeune homme chargea rapidement à son encontre. Son adversaire, malin et réactif, leva le pied en espérant le voir s’écraser de lui-même contre celui-ci, retournant ainsi la vitesse du Kogami contre lui. Ce fut sans compter sur ses propres capacités, Akira usant de son fourreau pour faire barrage et poussa en arrière afin de faire tomber le braconnier.

Hélas, celui-ci se rattrapa rapidement pour retrouver ses appuis après une belle acrobatie arrière, et frappa directement le sol si fort que la terre s’en fendit sous les pieds du jeune homme. Akira, n’ayant d’autre choix que de sauter plus loin en espérant éviter la chute, se retrouva malheureusement sans défense durant le cours laps de temps qu’il passa dans les airs… ce qu’exploita son ennemi, un grand sourire sadique sur les lèvres. En effet, profitant de ce cours temps de latence, ce dernier décrocha un barreau de la cage du félin avant de l’envoyer avec force vers le Kogami… qui disparut avant de toucher le sol.

“ Hein ? “

Une douleur au niveau du bas-ventre.

“ Pas très attentif pour un médecin. “

Baissant les yeux vers le sol, l’homme constata avec effroi qu’une longue lame l’avait transpercé plus bas.

“ C… comment… “

Ne voulant pas se perdre en explications, Akira retira le katana et l’abattit une seconde fois dans une tranche nette sur les genoux du malheureux, sectionnant ses deux jambes d’une seule traite dans le seul but de l’empêcher de fuir une nouvelle fois. S’il aurait pu se contenter de le tuer, chaque chose en son temps.

“ Tu as pourtant vu que je m’étais cloné. C’en était un depuis le début, j’étais resté avec tes amis. “

Il termina sa courte explication par un nouveau coup de lame au niveau du poignet droit, il serait fâcheux de lui permettre d’effectuer des mûdras à nouveau. Désormais incapacité et vociférant de douleur, le braconnier parvint même à couvrir l’arrivée du collègue d’Akira qui ne le remarqua qu’une fois dans son champ de vision. Manifestement avait-il triomphé lui aussi.

“ Je me demande s’il devrait être jugé ou non. “

Dit-il en l’observant se vider de son sang petit à petit.

_________________
Tu es libre [Kuchiyose] Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

Tu es libre [Kuchiyose] Empty
Mer 21 Oct 2020 - 23:35



Le profanateur n'eût pas besoin de la moindre technique sensorielle pour retrouver Akira. La route était pour le moins accidentée - et par accidentée, on parlait surtout de résidus des multiples pièges qu'il avait dû déclencher et éviter lors de la course poursuite. Fosses hérissées de piquants effilés et cratères d'explosions étaient légion. Si le chemin ressemblait à un espèce de parcours du combattant usagé, il avait le mérite d'être plus sûr désormais - en se faufilant entre les pièges déjà déclenchés, Kamui était presque sûr de ne pas en déclencher d'autres.

Le seul élément l'ayant retardé était le lieu d'embuscade, que les clones d'Akira avaient désamorcée. En l'espace de quelques secondes, il s'était permis d'achever les quelques renforts qui avaient survécu à l'aide de ses fidèles aiguilles. Trois fois rien, en somme.

Une once de soulagement traversa Kamui lorsqu'il rattrapa enfin son coéquipier improvisé. Sa cible était mutilée, démunie, et lui-même semblait en assez bon état.

Le braconnier gisait misérablement sur le sol, les jambes sectionnés et le poignet ouvert. Il se vidait de son sang si vite que sa peau en blêmissait à vue d'oeil. Pourtant, le soldat suggéra, peut-être ironiquement, qu'il soit jugé. Un petit claquement de langue dédaigneux échappa au Damahara, s'approchant de l'homme trop occupé à souffrir pour se soucier de sa présence.

«Cet homme est foutu. Il occupera une place de trop dans nos geôles, même s'il venait à survivre à l'hémorragie. Invalidé de la sorte, il est peu probable qu'il puisse de toute façon retrouver une vie normale après avoir servi sa peine. »

La voix familière de Kamui tira un sursaut au geignard ensanglanté, qui leva son regard vers lui péniblement.

«Mais... Putain ! Pourqu- AAAAARHH ! »

La semelle rigide du profanateur venait de s'écraser sur la cuisse du braconnier, la piétinant avec assez de force pour expulser un jet de sang brusque de sa plaie. L'homme s'agita quelques instants, ses vociférations perdant en intensité jusqu'à ce qu'il ne s'écroule. La douleur insoutenable l'avait terrassé, le faisant s'évanouir.

Le soldat se pencha sur le corps, afin de lui faire les poches, à la recherche d'une note quelconque. Un ordre, une trace de son employeur... en vain. Dépité, Kamui tira son sabre de son fourreau, avant de le déposer sur la gorge de l'homme inconscient. D'un geste fluide, mais ferme, il l'égorgea, laissant une plaie profonde mais nette l'emporter dans l'au-delà.

Puis, faisant fi de la vie qui s'éteignait sous ses yeux, le bourreau leva son regard vers l'animal gargantuesque qui trônait encore dans sa cage.

« Alors, que faisons-nous de lui ? »

_________________
#5b66a2


Dernière édition par Damahara Kamui le Sam 24 Oct 2020 - 5:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami Akira

Tu es libre [Kuchiyose] Empty
Jeu 22 Oct 2020 - 4:00


Taida 希望


Akira fixa le malheureux se faire égorger sans pitié par son coéquipier, indifférent. Sans doute aurait-il agi différemment il y a encore peu de temps. Ces temps-ci, le Kogami se montrait plus… radical. Moins clément également. Dans l’absolu, décapiter l’homme ou simplement l’incapaciter en lui brisant quelques os aurait été tout aussi simple que de lui sectionner les membres comme il l’avait fait. Mais le jeune homme ne trouva tout simplement pas d’explications à son geste.

“ Il aurait pu croupir jusqu’à la fin de ses jours dans une cellule sans ses membres. Le Teikoku se doit de faire passer le message aux autres criminels. Pas de pitié. Quiconque ternira l’image de l’empire ou lui portera préjudice finira ainsi. “

Des paroles on ne peut plus patriotiques. Après tout, s’il s’était lancé à sa poursuite, il s’agissait davantage par désir de laver le territoire de l’empire que par amour des animaux, bien qu’il soit un grand amoureux de la nature. A ce propos, son camarade demanda ce qu’ils devraient faire de la bête. Mais avant qu’il puisse répondre, celle-ci enfonça les barreaux de sa cage, ayant désormais complètement récupéré puisque le bandit ne pouvait plus l’affaiblir comme il l’avait fait jusqu’ici.

“ … “

Sans perdre un instant, le jaguar se jeta avec férocité sur le corps du défunt, plantant ses crocs à même le crâne du cadavre avant de lui arracher la tête dans une effusion sanglante, broyant ses os pour avaler la bouillie qui en résultat comme s’il venait de manger une simple pastèque. Une vision suffisante pour saisir la dangerosité de l’animal.

“ Les humains qui décident pour moi finissent toujours ainsi. “

Dit-il pour avertissement au profanateur. Haut d’au moins trois bons mètres, inutile de préciser que la bête était massive. Trop massive pour être un simple animal, sans parler du fait qu’il soit doué de parole. En somme, il était parfaitement compréhensible que ces braconniers l’aient considéré comme leur élément le plus important.

“ Un Kuchiyose ? “

Demanda Akira, ce à quoi le jaguar répondit en s’approchant de lui. Aussi grand était-il, Akira fut forcé de lever les yeux pour lui faire face.

“ Comment oses-tu me nommer ainsi, humain. Chercherais-tu à me mettre en cage, toi aussi ? “

Akira marqua un temps de pause, faisant signe à son camarade de ne pas agir. Si d’aucun aurait pu prendre peur ou simplement s’enfuir, le Kogami venait de trouver une occasion en or de conclure un pacte. Ne restait plus qu’à trouver un moyen de le dompter… si le mot s’avérait approprié toutefois.

“ Je t’ai quand même sauvé… “

Le félin réprima un rire.

“ Un humain plus faible que moi ne pourrait se targuer de m’avoir “sauvé””.

Aussitôt dit, celui-ci décrocha un puissant coup de patte griffue en direction du visage du jeune homme, qui esquiva de justesse, levant son katana. Ainsi allait-il devoir mener un second combat...

_________________
Tu es libre [Kuchiyose] Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

Tu es libre [Kuchiyose] Empty
Sam 24 Oct 2020 - 5:30



Qui ne dit mot consent. C'est ce que Kamui tira de l'indifférence de son confrère, tandis que le gredin se vidait de son sang à leurs pieds. Après tout, Akira l'avait mutilé de son propre chef - un geste qui ne parlait que trop au profanateur, qui voyait là un reflet de sa propre cruauté. Le patriotisme, lui aussi, était partagé, bien que peut-être un poil moins sévère. Une poigne de fer gantée de velours. Plus de finesse, plus de perfidie.

Le choc de la cage qui venait d'être défoncée arracha un sursaut effarouché au profanateur. Le félin s'était libéré par ses propres moyens, visiblement libéré de l'emprise débilitante de l'homme qu'elle était d'ailleurs occupée à déchirer de ses crocs aussi longs que les poignards du Damahara.

Seulement, le jaguar ne se contentait point d'être anormalement grand et puissant; il s'exprimait dans la langue des hommes. Assez bien pour même se permettre de menacer ses sauveurs. Kamui opta pour le silence, mais n'en était pas moins tendu et paré à la moindre éventualité. Bien que blessé, le profanateur avait toujours un as dans sa manche... et un animal, il en était convaincu, n'aurait jamais le dessus sur lui.

Un Kuchiyose - voilà ce qu'il était, de toute évidence. Un nom qui ne lui plaisait visiblement point, ce qui se retranscrit dans son attitude menaçante. Sa fierté bestiale était telle que, selon le Damahara, il se noyait dans sa propre mauvaise foi... Jusqu'à céder, et se mettre à mordre la main qui l'avait libéré.

Dès lors que la patte s'était levée, le profanateur avait reculé de plusieurs pas vifs. Un kunai avait glissé de sa manche, cueilli au vol par son index qui vint se faufiler dans l'anneau lui servant de pommeau. Il avait bel et bien reçu le message d'Akira, qui semblait vouloir gérer le mastodonte par ses propres moyens, mais ne pouvait décemment le laisser mourir. Kamui se contenterait d'observer, sur le qui-vive, tant que la situation était sous contrôle.

Le cas échéant, il s'en mêlerait. De plus, il ne doutait pas que sa présence déconcentrerait le félin, qui l'avait très certainement vu se munir de son projectile. L'épée de Damoclès dansait au-dessus de sa tête, et même s'il était peu probable qu'elle ne s'abatte sur lui, elle était bien présente - une petite leçon d'humilité qui ne lui ferait pas de mal.

_________________
#5b66a2
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami Akira

Tu es libre [Kuchiyose] Empty
Sam 24 Oct 2020 - 16:24


Taida 希望


Le patriotisme était une valeur floue. Ou plutôt, englobant différents concepts en découlant directement en fonction de la nation envers laquelle l’on jurait allégeance. Le Teikoku était un empire, inutile donc de préciser qu’un patriote se devrait d’être sévère, intransigeant, parfois peut-être même cruel.... mais toujours juste envers ses compatriotes. C’était du moins la vision du Kogami. Il n’existait pas de guide officiel du soldat.

Mais pour la première fois, Akira ne se battrait pas contre un homme… mais bien contre un animal. Un animal doué de parole ce qui le rapprochait au final davantage de l’humain que de la bête, qui jeta un regard en biais au profanateur en le voyant se munir de son arme. Arrogant, ce jaguar l’était. Ou du moins… doté d’une fierté débordante.

“ Crois-tu que ce petit jouet puisse me faire quoi que ce soit humain ? “

Ainsi, accompagnant ses dires, le félin se désintéressa du Damahara comme s’il ne constituait pas une menace suffisante. Dans les faits, le jaguar gardait toujours un oeil sur lui, ou plutôt une oreille, dans le cas ou l’humain se montrerait trop entreprenant. Mais son véritable adversaire se tenait bien en face de lui.

Prenant appui sur ses deux pattes, le jaguar se dandina à la manière d’un chat prêt à bondir sur sa proie, ce qui fit reculer par réflexe le Kogami avant d’ériger une garde à hauteur de son corps. Mauvaise pioche, ce ne fut qu’une feinte à laquelle il mordit sans broncher, permettant à la bête de lui bondir non pas au cou mais aux jambes, la ou le jeune homme n’avait érigé aucune protection. Un seul coup de mâchoire serait sans doute suffisant pour l’écloper.

“ … “

Mais Akira n’eut pas dit son dernier mot. A quelques secondes de se faire écraser le tibia, celui-ci érigea un rapide mudra et recouvrit la jambe visée d’une épaisse plaque tellurique permettant de résister à la puissante mâchoire du félin. Du moins, durant quelques secondes, les secondes nécessaires pour lui faire lâcher prise en lui soufflant aux yeux un petit nuage de cendres brûlantes.

Ainsi, le jaguar recula, frottant ses yeux endoloris contre ses pattes.

“ C’est ainsi… “

Ne laissant pas l’occasion au jeune homme d’enchainer, il tapa de la patte devant lui, provoquant un brutal affaissement du sol en direction du Kogami qui ne put qu’esquiver. Mouvement que le félin avait une fois de plus prévu, puisqu’il lui bondit au visage avant même la fin de son mouvement, renversant le jeune homme au sol de tout son poids avant de tenter de lui mordre la gorge. Heureusement, vivace, le soldat parvint à bloquer la mâchoire de la bête en brandissant son katana, l’obligeant donc à mordre le métal.

Mais, étant incapable d’exécuter des mûdras d’une main et son arme allant briser un moment ou l’autre, le jeune homme sortit de sa sacoche un parchemin explosif qu’il apposa sur l’abdomen de la bête. Celle-ci, surprise, se dégagea rapidement avant de le retirer avec les dents. A peu de choses près, le combat aurait pu prendre une toute autre tournure… mais Akira ne souhaitait pas tuer son adversaire. Le but premier restait de l’apprivoiser.

_________________
Tu es libre [Kuchiyose] Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

Tu es libre [Kuchiyose] Empty
Aujourd'hui à 0:04



Un petit jouet ? Cet animal a passé trop de temps en cage, se fit le profanateur. La remarque l'avait piqué dans le vif, tant il savait qu'un simple kunai pouvait devenir une arme mortelle entre ses mains. Ses sourcils traduisirent cette irritation, qu'il ne laissa pour autant pas guider sa main. Il serait le plus grand des deux; quel genre de soldat serait-il si une bête était capable de le faire sortir de ses gonds ?

Le félin avait, en tout cas, la force pour soutenir son arrogance. Il était capable de feinter un shinobi du calibre d'Akira, qui avait pourtant mérité à un certain degré le respect du Damahara. Hors de la mêlée - qui n'était de toute façon pas son fort -, Kamui ne saurait vraiment affirmer s'il aurait mieux fait. Il n'affirmerait pas non plus l'inverse, cependant; et ce qu'importe l'adversaire, la faute à sa fierté mal placée.

Le contrôle du combat, jusque là assez équilibré, vira cependant du côté de l'animal démesuré. Cette fois, il avait fait l'étalage de sa puissance pour déstabiliser le soldat, avant de lui bondir dessus. Une maigre lame d'acier lui avait épargné une mort fulgurante et un sort similaire à celui du bandit qu'ils venaient d'exécuter. Pourtant, le génie humain permit une nouvelle fois à Akira de s'en tirer, se servant d'une note explosive pour forcer le jaguar à le lâcher et à s'en défaire.

La note n'avait pas explosé, alors qu'elle aurait pu être déclenchée pour littéralement faire sauter la tête du mastodonte de l'intérieur. Il était clair que les intentions du teikokujin n'étaient pas de faire une nouvelle victime. Le nom qu'il avait employé pour désigner l'animal lui revint alors : « Kuchiyose », invocation. Un petit sourire étira les traits jusque là monolithiques du profanateur. En voilà une riche idée à explorer, s'était-il dit.

Dans ce temps d'accalmie, Kamui exécuta le mudrâ caractéristique de la technique de clonage. Deux copies conformes surgirent à ses côtés, avant d'immédiatement foncer vers le bosquet dévasté qu'ils venaient de quitter, et par extension, vers Urahi. Les animaux qui y étaient restés devaient être surveillés, et les autorités compétentes devaient être prévenues afin de les déplacer et de les relâcher dans un endroit adéquat. Ces deux messagers de l'ombre se chargeraient de cela à sa place, tandis qu'il restait là, aux côtés de son confrère.

Dusse-t-il s'y résoudre, il se tenait prêt à faire usage de son « jouet ». Il avait vu de quoi était capable le jaguar, et par deux fois il s'était tenu à l'écart en faisant confiance à Akira. Cependant, si le teikokujin continuait à tomber dans ce genre d'entourloupes, il serait forcé d'agir. À chaque ouverture, il risquait sa vie - et personne ne mourrait sous la surveillance du profanateur.

_________________
#5b66a2
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami Akira

Tu es libre [Kuchiyose] Empty
Aujourd'hui à 5:16


Taida 希望


La suite s’avéra plus brève. Le combat, fait d’assauts et d’esquives sans qu’aucune attaque ne fasse vraiment mouche -la faute à des intentions meurtrières pouvant être assouvies d’un seul assaut du jaguar- mis de plus en plus le jeune homme en difficulté, forcé de se restreindre pour ne pas faire trop de mal à son adversaire qui plus est. Quelques coups de katana, quelques entailles ça et la venant brunir le pelage de la bête… mais rien de fondamentalement dangereux pour le félin.

“ Me ménagerais-tu, humain ? “

Dit-il, tout crocs dehors.

“ Concluons un pacte. Inutile de se battre d’avantage. “

“ Mais tu devras le mériter ! “

Nouveau coup de patte au sol, érigeant une rangée de pieux vers le Kogami. L’animal semblait maîtriser tous les arts shinobi, renforçant l’envie du soldat de conclure un pacte. Ainsi, esquivant les pics rocheux, le jeune homme se camoufla rapidement derrière un écran de cendres froides.

“ Je peux… te SENTIR ! “

Grogna la bête, qui se jeta au travers du nuage sans craintes. Mais, de la même manière que le braconnier plus tôt, le félin tomba dans le pièce alors qu’il pensait mordre le Kogami, disparaissant dans un petit nuage de fumée. Un énième clone, créé durant le laps de temps pendant lequel l’animal l’avait perdu de vue…

… Tandis que de l’autre côté, à revers, le Kogami alla saisir le jaguar… à mains nues. En effet, situé dans son dos, le soldat exécuta une prise de soumission particulièrement efficace contre un animal quadrupède dénué de bras. Serrant autour de sa gorge de toute la force qui l’animait, Akira tint bon malgré la lutte acharnée du jaguar bien plus imposant que lui. Les secondes passèrent, de longues secondes, durant lesquelles l’animal se fatiguait alors que le soldat, lui tint bon.

“ … Saleté… de… gamin… “

Marmonna la bête… avant de lui adresser sa reddition. S’il était doté d’une grande fierté, l’animal avait déjà conclut un pacte par le passé. Son précédent pactisant n’étant plus de ce monde, le jaguar avait alors pu retrouver son indépendance… sans vraiment savoir si sa vie de Kuchiyose lui manquait ou non.

“ Je me rends. “

A l’instant même ou sa phrase fut prononcée, Akira relâcha ses bras endoloris afin de le libérer. S’il aurait pu en profiter pour lui bondir à la gorge, le félin tint parole, s’asseyant simplement en face de lui alors qu’il retrouvait son souffle.

“ T’as déjà conclut un pacte ? “

Demanda t-il à son camarade, espérant qu’il ait une idée du déroulement de la chose.

_________________
Tu es libre [Kuchiyose] Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866

Tu es libre [Kuchiyose]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: