Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

L'art de la Terre

Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

L'art de la Terre Empty
Lun 19 Oct 2020 - 5:41
Il était temps de reprendre le travail. L'entraînement était important pour pouvoir progresser et atteindre certains objectifs que le chûnin s'était fixé. Okiko se rendit alors au complexe shinobi du village, un endroit où il ne s'était pas rendu depuis bien des semaines désormais. Il regarda les locaux, c'était intéressant de voir que l'architecture était magnifique, un point du fort du village selon lui, qui le rendait bien plus attrayant encore.

Dans ce complexe était apprêté des salles nécessaires pour l'entraînement et l'apprentissage de techniques, Okiko s'y rendit afin d'innover à ce sujet. Chaque pièce était différentes selon l'affinité, pour le coup, Okiko pensait réellement que le Doton était important : les meilleures défenses était fait de pierre et de terre.

En regardant la pièce, plutôt vaste, tout était fait pour permettre un apprentissage parfait. Okiko souhaitait avant tout améliorer son dôme de pierre. Il ne prit pas le temps de s'échauffer qu'il forma ses signes incantatoires pour créer un majestueux dôme tout autour de lui.

Malheureusement, ses signes étaient bien trop lent encore et il devait travailler sur cela. Bien que basant son style de combat au corps-à-corps, il fallait avouer que Okiko s'était récemment le plus souvent battu en utilisant son Ninjutsu à distance.

@Mawehara Miyuki

Spoiler:
 


_________________
L'art de la Terre J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

L'art de la Terre Empty
Lun 19 Oct 2020 - 12:12
Miyuki s'étira. Le soleil était caché par des nuages sombres en cette matinée qui aurait pu être paisible si les grondements d'un orage lointain ne commençaient pas à se faire entendre. Rien qui n'empêcherait les activités de quiconque pour le moment, il ne pleuvait d'ailleurs pas encore. Peut-être l'orage ne faisait-il que passer au loin par ailleurs. Mais il était malgré tout bien présent proche de l'horizon.

Voilà quelques que les évènements qui avaient secoué le Yuukan s'étaient terminés, le Kunai Émoussé qui était passé depuis dans toutes les mains avait offert un bon récapitulatif général de la situation. De nombreux pays étaient concernés, Iwa avait elle aussi été attaquée, tout comme Taiyo qui s'en était moins bien sortie que les deux villages ninja. Des tensions étaient maintenant présentes sur tout le territoire, les non shinobis semblaient douter. L'atmosphère pesante était de plus soulignée ce matin par les lourds cumulonimbus qui s'amassaient doucement sur Mizu.

La Mawehara finit par rentrer chez elle pour se doucher, sa course matinale terminée. De nouveau propre, prête pour s'entraîner le reste de la journée, elle se dirigea vers le Complexe où elle espérait trouver Zeref-sensei, celui qui lui enseignait le Doton habituellement. Mais après quelques échanges avec la personne qui s'occupait de l'accueil, on lui indiqua qu'il était indisponible. Cependant, l'homme aux yeux noirs pour qui éviter le regard des gens semblait être un sport olympique qu'il maîtrisait à la perfection l'informa qu'elle pouvait aller dans une autre salle où un autre shinobi, un chûnin du nom de Yamazaki Okiko s'entraînait. Apparemment, ce dernier était aussi adepte du doton et il pourrait sans doute l'aider s'il l'acceptait.

Un peu surprise de cette proposition, la Sabreuse se dirigea vers le terrain d'entraînement en question et y remarqua rapidement le dôme formé par le chûnin. Le jeune homme aux cheveux blancs et rouges les enchaîna. Il voulait visiblement s'améliorer dans le domaine, ce qui correspondait aussi aux attentes de la kunoichi. Après quelques instants d'hésitation, elle frappa quelques coups à la porte du terrain pour attirer l'attention d'Okiko avant de prendre la parole.

« Excusez-moi de vous déranger... Je cherche un professeur capable de m'enseigner une défense doton particulièrement résistante, et ce dôme que vous venez de former me semble particulièrement intéressant... Puis-je requérir un peu de votre temps pour m'aider à apprendre à créer une structure aussi résistante ?.. Je m'appelle Mawehara Miyuki et je suis genin... »

Un peu hésitante sur la forme à utiliser et le respect à démontrer au jeune homme dont elle ignorait tout, la blonde attendait de voir sa réaction, prête à réagir s'il prenait mal l'un de ses mots.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

L'art de la Terre Empty
Mar 20 Oct 2020 - 8:35
L'élément de la Terre était bien celui qui donnait les meilleures défenses, mais Okiko mis à part ce dôme et cette armure tellurique qu'il s'était crée de toute pièce trouvait que le Doton était l'élément le plus difficile à manier. Cependant, le dôme qu'il avait crée semblait fort résistant malheureusement.... une attaque pourrait le détruire facilement. Il était en effet compliqué de mettre une résistance forte sur l'ensemble du dôme, celui-ci était bien trop grand.

Le Yamazaki se mit à réfléchir afin de trouver des solutions à ce problème. Peut-être que ce dôme ne pouvait être améliorer, qu'il devait réfléchir à une autre solution de défense pour lui et ses camarades lors d'une missions. Des murs, peut-être ? Mais, si la technique se trouvait sur les hauteurs, le mur ne protégerait pas de cette attaque...

Dans ses pensées, il ne sentit pas l'arrivée d'une personne dans la salle d'entraînement, c'est la voix féminine de cette personne qui le sortit de cette rêverie. Tournant sa tête vers cette personne, il s'agissait d'une jeune femme aux cheveux blonds. Cette personne cherchait une personne capable de lui enseigner des défenses résistantes, finissant par se présenter en tant que genin du village répondant au nom de Mawehara Miyuki.

— Je suis Yamazaki Okiko, Élémentaire et Chûnin du village. Se présenta-t-il alors, pour enchaîner. Bien sûr, je peux t'enseigner cette technique mais avant tout... J'aimerai savoir jusqu'où tu maîtrises le Doton, cette technique de Dôme est une technique de haut-rang, et n'est malheureusement pas à la portée de tous.

Il tenta un sourire, plutôt discret et maigre, plantant ses yeux vairons dans ceux plus clair de la genin de Kiri.

_________________
L'art de la Terre J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

L'art de la Terre Empty
Mar 20 Oct 2020 - 17:34
La jeune femme aux yeux gris était rentrée calmement, presque sans un bruit. Comme souvent, ses déplacements félins malgré sa grande taille de plus d'un mètre quatre-vingt qui lui avaient notamment valu son surnom de Danseuse parmis les Sabreurs lui avaient permit de s'approcher naturellement d'Okiko sans que ce dernier ne la remarque, également bien concentré sur sa technique.

Elle lui fit un sourire aimable accompagné d'un petit signe de tête lorsque ce dernier se retourna pour lui parler, expliquant alors qui il était.

Tiens, il est bizarre lui. Avec sa gueule à moitié brûlée.
Senritsu... Depuis quand tu te permets ce genre de réflexion ? C'est un chûnin en plus.
Ouais, pas comme toi, avec ta "performance" à l'examen hinhinhin...
Ta gueule.


Sèche dans la fin de son échange avec sa lame dont l'esprit s'amusait à ses dépends un peu trop souvent à son goût, la blonde ne put empêcher les échos du rire de l'âme emprisonnée de l'atteindre. Ce qui l'ennuya plus encore qu'elle ne l'était déjà. Mais à ce moment, Okiko enchaînait sur sa première question, qui laissa Miyuki pensive. Est-ce qu'elle pouvait lui montrer ça ?.. La technique n'était pas totalement aboutie mais... C'était déjà un début. Et elle était sacrément puissante.

« Ok... Mais mettez-vous derrière moi je vous prie, et tenez vous sur vos gardes... Je ne maîtrise pas encore totalement l'attaque, mais vous devriez pouvoir voir la puissance que je suis capable de convier pour mes techniques liées au doton. »

Prenant alors une grande inspiration et effectuant les mudras qu'elle était en train de travailler et de rectifier peu à peu d'elle-même en ne partant de rien, elle relâcha d'un seul coup une grande puissance chakratique en frappant le sol du pied, faisant un pas en avant. Dès lors, la terre devant elle se souleva jusqu'au mur et des pics rocheux en sortirent. Mais contrairement à l'effet souhaité, les pics étaient inégaux, des parties de la zone prise restaient libres de tout danger, et les pics n'étaient pas non plus tous égaux, certains étant diablement menaçants tandis que d'autres étaient trop épais pour faire de réels dégâts et blesser qui que ce soit.

« C'est... Encore en développement.. Mais je peux manipuler une quantité de chakra de cette importance actuellement et en faire une véritable technique doton que je pense puissante. »

Hésitant un instant, elle reprit la parole, questionnant l'homme aux cheveux blancs et rouges.

« Alors ?.. Vous m'en pensez capable ?.. »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

L'art de la Terre Empty
Mer 21 Oct 2020 - 4:00
Avant même de pouvoir enseigner cette technique de niveau supérieur, Okiko devait constater la puissance chakratique de la genin. Était-elle capable de maîtriser une technique Doton de ce niveau déjà ? Il le lui demandait clairement, et elle ne mît pas longtemps à accepter.

Le balafré se recula à la demande de la jeune femme puis regarda ce qu’elle savait faire. Après les signes effectués par la genin, le Yamasaki ressentit alors énormément de chakra libéré de son corps. En effet, elle savait manier une grande quantité de chakra bien que la technique n’était pas pleinement aboutie.

Elle possédait quelques défauts. Cependant, il s’agissait bien là d’une technique de haut rang à n’en pas douter.

— Et bien, tu as déjà un sacré niveau...

A n’en pas douter qu’elle pourrait créer elle-même et sans son aide la technique du dôme tellurique. Mais, elle était là évidemment pour apprendre d’un gradé et l’élémentaire était l’homme qu’il lui fallait.

—J’ai déjà pu enseigner quelques techniques à d’autres genins, et à tous, je leur pose la même question. Gères-tu ta respiration pour créer tes techniques ?

Car, rien que ce domaine la maîtrisé permettait de monter la puissance d’une technique simple et basique.

_________________
L'art de la Terre J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

L'art de la Terre Empty
Mer 4 Nov 2020 - 18:21
La jeune femme aux yeux bleu-gris écouta Okiko avec attention après lui avoir fait sa petite démonstration. Elle fit un sourire aimable en baissant la tête un instant pour accueillir son compliment mais ne s'en vanta pas plus. Elle n'était pas de ceux qui aimaient se complaire sur leurs acquis. Elle en voulait toujours plus.

« Arigato, Yamazaki-san. »

Attendant ainsi les premières indications de son nouveau sensei en manipulation du Doton, Zeref-sensei étant absent actuellement, la Sabreuse était de nouveau droite. Elle tenait sa rigueur, sa discipline de l'art du kenjutsu et des règles des dojos qu'elle avait fréaquenté depuis maintenant dix ans.

On dirait que pour une fois t'as réussi à faire une bonne impression à quelqu'un...
Mais ferme là !
Oh c'est bon, si on peut plus discuter.
Tu te tais pendant des semaines et là, je dois me concentrer pour un apprentissage important, et tu choisis ce moment pour la ramener. T'es chiante quand tu t'y mets !


Seul un gromellement se fit entendre dans son esprit pour clôturer la conversation. Si l'échange avait été mouvementé, rien sur le visage de la jeune femme à la crinière blonde ne laissait paraître sa perturbation. Elle avait prit l'habitude avec le temps de ne rien laisser transparaître, ne voulant pas passer pour une folle aux yeux de ceux qui pouvaient la voir en train d'échanger avec son arme, ce qui pouvait paraître très particulier pour qui n'était pas du clan. Et encore, même parmis le clan, elle n'en avait parlé véritablement qu'à Saji, ne sachant pas si c'était la norme. Il semblait qu'elle soit d'ailleurs une exception en quelques sortes puisque les autres n'avaient pas le même genre d'échange, ou du moins n'étaient-ils pas si développés.

« Ma respiration ? Je le fais tout le temps pour le kenjutsu, mais je ne l'ai jamais fait pour le ninjutsu. J'ignorais que c'était également utile. Savez-vous si les exercices sont les mêmes que ceux qu'utilisent les combattants d'arts martiaux ? »

Intriguée, la guerrière en armure rougeoyante avait penché légèrement la tête sur le côté.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

L'art de la Terre Empty
Ven 6 Nov 2020 - 8:41
Elle avait là appris une technique des plus dévastatrice, à n'en pas dire. Il ne manquait plus que de l'approfondissement pour apprendre à maîtriser cette technique du mieux qu'elle pouvait, mais en la voyant, le Yamazaki eut alors quelques petites idées pour un futur jutsu... De toute façon, il n'y avait pas de secret pour inventer des techniques : de l'imagination et de l'inspiration sur les autres.

Sa technique d'envergure du Feu était clairement inspiré de celle de Yamanaka Rei; à vrai dire il ne l'avait jamais vu en réalité mais les dires de sa technique l'avait simplement inspiré. L'incinération... C'était d'ailleurs avec cette technique qu'il avait tué un membre de la Coalition. Un dommage collatéral qui pesait sur l'âme du shinobi kirijin.

Reprenant le cours de la conversation après avoir complimenté la genin, le Valeureux demanda alors à cette jeune enfant s'il savait maîtriser la respiration. Un atout réel, qu'elle maîtrisait apparement grâce à sa maîtrise du Kenjutsu.

— Exactement les mêmes. Il n'y a de toute manière pas dix milles manières pour gérer sa respiration. Allons-y, commençons.

Lui disait-il alors qu'il se mit en position de tailleur afin de réguler sa respiration ainsi que sa concentration. Juste besoin de quelques minutes, et c'était parti pour lui enseigner cette technique du dôme de terre.

— Faire le vide, réfléchir à seulement à la respiration, tu dois te concentrer pour cela.

_________________
L'art de la Terre J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

L'art de la Terre Empty
Dim 8 Nov 2020 - 9:38
Posant sa question quant au rapport entre les exercices de respiration qui étaient du domaine du kenjutsu et ceux du ninjutsu, la blonde aux yeux gris-bleu hocha la tête à la réponse. Dans ce cas, elle était dans son domaine. Elle savait maîtriser tout ceci, même si elle n'avait jamais pensé que ce serait utile avec l'utilisation du ninjutsu. Ces deux arts étaient si différents et fonctionnaient donc sur des mécanismes similaires de concentration, c'était intéressant. Sans doute y trouverait-elle un sujet à étudier quant à sa compréhension du chakra pour sa maîtrise de l'Iroujutsu. Un domaine qu'elle retravaillerait cependant plus tard, déjà bien occupée à se souvenir des mudras de la technique qu'il lui avait montré.

« Compris, Yamazaki-sensei. »

Obtempérant alors aux requêtes de son professeur du moment, la Sabreuse se plaça comme il le souhaitait bien qu'elle parvienne depuis déjà quelques années à les produire peu importe sa pose, déjà très habituée à l'exercice. Cependant, elle ne pouvait être certaine que ces exercices soient vraiment exactement les mêmes pour elle, chacun les vivant à sa façon bien qu'un guide général était évidemment identique pour tous. Il y avait souvent des légers changnements qui pouvaient parfois avoir leur importance et qu'elle n'aurait souhaité louper pour rien au monde.

Assise donc en tailleur, la blonde parvint à vider son esprit en un instant, respirant profondément jusqu'à atteindre l'état de concentration dans lequel elle se trouvait toujours lorsqu'elle combattait avec Senritsu ou Hakkei. Elle entendit des murmurs à son oreille, comme si son arme à pouvoir tentait de la déconcentrer, mais elle ne l'atteignait plus. C'était le seul état où elle était véritablement seule, ce qui n'était pas totalement pour lui déplaire. Un peu de silence, c'était agréable parfois.

Patientant ainsi que son professeur ne détermine le moment pour commencer, la Mawehara demeurait concentrée, le regard droit, imperturbable.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

L'art de la Terre Empty
Mar 10 Nov 2020 - 4:33
Les exercices de concentration étaient primordiales pour toute élaboration ou apprentissage de techniques, qu'elle soit Ninjutsu ou Taijutsu. Encore même des techniques d'Invocation, il avait fallu un moment au Yamazaki pour pouvoir faire invoquer le majestueux roi des Hippopotames.

Ainsi, désireux d'accompagner la genin, Okiko se positionna également en tailleur et se mit à se concentrer. Pour lui, il ne fallait pas beaucoup plus de temps que ça. Concentration était une maîtrise courante depuis qu'il était devenu un gardien à la Cité Ancestrale, il ouvrit ses yeux afin d'analyser la jeune sabreuse. Elle connaissait déjà ce genre d'exercices, ils gagneraient ainsi un temps fou dans l'apprentissage de cette technique de haut-niveau.

— Bien, maintenant, nous pouvons passer aux choses sérieuses. Tu sais déjà maîtriser en partie ton affinité au vu de la technique que tu m'as montré, alors tu vas tenter de visualiser une protection tout autour de toi à l'aide de cette affinité. Il est important que tu arrives à l'imaginer pour pouvoir la créer.

Malgré cette maîtrise de la technique, le Yamazaki continuait d'accompagner la genin en se visualisant sa propre technique. Un dôme parfait capable de le protéger lui et ses alliés d'attaques d'envergure. Les dômes étaient pratiques pour ceci, mais les grosses attaques en venaient rapidement à bout du fait de l'homogénéité de la défense.

— Bien, quand tu te sentiras prête, tu n'auras plus qu'à te lancer dans la technique. Tu en connais déjà les signes incantatoires...

Elle n'avait plus qu'à tenter désormais, bien que Okiko savait parfaitement que la technique ne serait pas parfaite du premier coup. Il préférait néanmoins la pratique à la théorie.

_________________
L'art de la Terre J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

L'art de la Terre Empty
Jeu 19 Nov 2020 - 7:24
Dans un état de concentration avancé comme elle savait si bien les atteindre grâce à ses années d'entraînement et de discipline au sein des dojos où elle apprit le kenjutsu, la jeune femme blonde aux yeux bleu-gris se mit en position pour commencer ses tentatives d'apprentissage de cette technique. Elle avait capté globalement les mudras, même si des affinements seraient nécessaires dansles prochaines heures, et elle avait compris l'idée de la technique. Former un dôme protecteur autour d'elle, visiblement suffisamment large pour englober plusieurs personnes.

Mais si sa puissance brute lui permettait de travailler des techniques de ce niveau, elle n'en avait encore que peu dans son répertoire dont celle qu'elle était en train de parachever et qu'elle avait présenté à Okiko. Elle avait aussi un mur particulier qui lui était utile pour contenir les larges zones. Ainsi, se basant sur ce dernier, elle tâcha tout d'abord de produire quelque chose de similaire mais en forme circulaire. Car si faire un mur droit lui avait parut plutôt simple, la modélisation en cercle était plus complexe à ses yeux, car inconnue, et ensuite il lui faudrait comprendre la répartition des charges pour former un dôme solide qui ne se briserait pas aisément. Mais tout d'abord, la base circulaire.

S'attelant ainsi à la tâche, la Sabreuse enchaîna les mudras et forma ainsi un demi-cercle pour commencer, un mur qui avait une solidité médiocre mais c'était déjà un premier pas. Elle enchaîna donc les tentatives ainsi et finit après une bonne trentaine d'essais par obtenir un mur circulaire autour d'elle qui avait une solidité décente. Mais ce n'était pas assez. Il lui fallait désormais parvenir à incliner ces parois pour former un dôme unique et non un cylindre dont elle serait le centre.

La Danseuse ne s'éternisa donc pas et tenta de refaire la forme que lui avait montré Okiko de mémoire, mais après une dizaine d'essais manqués, force est de constater qu'elle ne parvenait pas à atteindre l'objectif de forme pour l'instant. Bien qu'elle aimait surtout apprendre par elle-même et analyser ses erreurs pour revenir dessus et retravailler les points qui lui faisaient défaut, elle savait également quand admettre qu'elle avait besoin d'aide. Et là, c'était nécessaire.

« Je crois que je bloque... Mais je n'arrive pas à comprendre comment avancer à partir de là. Comment puis-je faire, Yamazaki-sensei ? »

Que ce soit les angles, la solidité, la répartition des charges, rien n'allait. Ses dômes s'effondraient d'eux-mêmes pour l'heure, et ce n'était évidemment pas le but recherché. Il lui fallait plus d'éléments venant de quelqu'un qui maîtrisait réellement la technique.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

L'art de la Terre Empty
Ven 20 Nov 2020 - 4:01
Okiko avait mis quelques jours avant de maîtriser cette technique qu'il avait lui-même crée, cependant... Il était toujours plus long de créer que d'apprendre. C'était pour ça qu'il avait mis quelques jours, mais le Valeureux avait pu remarquer la qualité technique de la genin, elle arriverait forcément à la maîtriser avant la fin de la journée si elle était bien guidée.

C'était ce qu'il comptait évidemment faire. Alors, le Yamazaki regardait la Mawehara commencer à apprendre cette technique en effectuant plusieurs essais. En tout, une cinquantaine probablement... À ce rythme, elle allait vite à court de chakra, elle dépensait bien trop d'énergie.

Elle ne demandait pas de l'aide, elle voulait réussir par elle-même mais comme cela, elle n'y arriverait pas. Elle devait prendre sur elle pour demander au chûnin, ce qu'elle fit. Le Yamazaki regarda longuement la jeune Sabreuse.

— C'est normal... Tu te concentres trop sur la solidité de ton mur, mais tu dois savoir une chose. Un dôme ne sera jamais aussi résistant qu'un mur, il est bien plus conséquent et sur une plus grande zone. Tu dois pour le moment de concentrer uniquement sur la forme, tu vois ? Une fois que la forme sera fait, ne te prends pas la tête avec la rigidité des parois, je t'expliquerai au moment voulu.

Un problème de visualisation ? Probablement, oui. Une chose à la fois, elle avait juste besoin de ça uniquement.


_________________
L'art de la Terre J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

L'art de la Terre Empty
Mer 25 Nov 2020 - 4:40
Parvenant finalement à un point où elle n'avançait plus, la Sabreuse se retourna vers son professeur du moment. L'interrogeant, elle eut rapidement une réponse, un aiguillage sur comment faire. Il lui expliqua alors qu'elle devait auparavant se concentrer sur la forme et que le reste ne viendrait qu'une fois cette première étape. Hochant la tête sans plus attendre, la jeune femme aux yeux bleu-gris se remit à l'ouvrage.

Enchaînant encore une fois les mudras, elle retravailla uniquement sur la forme, cherchant à tatons un angle correct avec l'image qu'elle en avait suite à l'exemple initial. Il lui fallut un bonne dizaine d'essais supplémentaires afin de réussir à créer un dôme qui tenait de lui-même sans se briser sous son propre poids, mais ce n'était pas encore ce qu'on aurait pu appeler une défense. Prenant quelques minutes pour observer ce qu'elle avait produit, elle fit très attention à l'angle qu'elle avait trouvé, le notant mentalement pour ne pas le reperdre.

Une fois ce premier travail effectué, elle se retourna vers Okiko, sachant que son chakra n'était plus au top de sa forme. Maintenant, elle devait procéder en lui demandant de prime abord des conseils et non en avançant par elle-même, puisque même si elle retenait mieux ainsi chaque petit détail, cela lui consommait trop de chakra pour une technique de cette ampleur etil lui aurait fallu plusieurs jours pour la découvrir par elle-même avec seulement quelques bribes d'informations, de guidage.

« Quelle est la prochaine étape, Yamazaki-sensei ? »

Attentive, elle attendait désormais la prochaine piste que lui offrirait le gradé à l'écoute d'éventuels conseils ou détails d'importance.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

L'art de la Terre Empty
Mer 25 Nov 2020 - 5:10
Le Valeureux tenta alors d'expliquer au mieux, sans toutefois lui donner la réponse immédiatement, à la jeune Sabreuse. Tout se passait dans la visualisation avant même de penser à la résistance, il s'agissait là de la prochaine et dernière étape de cette technique. Il fallait néanmoins faire vite, il s'agissait là d'une technique à haut rang et la consommation de chakra pouvait s'avérer être désastreuse à force de ces apprentissages.

En tout cas, après quelques essais peu fructueux, Miyuki venait de réussir à créer un dôme, entourant ainsi les deux kirijins. Le shinobi de la Pluie regarda tout autour de lui, le dôme ne possédait aucun défaut. Il s'agissait maintenant de passer à la prochaine étape.

— Et bien... Nous allons travailler sur la résistance de ton dôme, il s'agit là de la dernière étape et pas la moins importante, évidemment.

S'approchant d'une paroi, le Yamazaki porta un coup de poing condensé de chakra, tout légèrement, sur le dôme. Un trou apparut rapidement, puis passant sa main un peu partout sur le dôme, il s'arrêta à un autre endroit où il porta le même coup. Rien ne se brisa.

— Comme tu peux le constater, le tout n'est pas encore homogène et en plein combat, cela peut s'avérer dangereux. Tu dois savoir qu'un dôme est un moins résistant qu'un mur, au vu de de sa taille.

Il s'approcha de son élève de la journée, quant à cette technique de défense.

— Il faut arriver donc à y mettre ton chakra dans l'ensemble du dôme. Pour cela, tu vas devoir réellement te concentrer et tenter. Je te laisse faire les premiers essais seul, essaye de modérer ton chakra. Peu importe si le dôme est faible pour le moment, il suffit juste d'homogénéiser le tout, d'accord ?

Et, il regarda la Mawehara.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

L'art de la Terre Empty
Sam 28 Nov 2020 - 7:36
Miyuki écouta avec attention chacun des détails, des conseils que lui donna son sensei du moment, bien qu'il demeurait assez léger dans ses explications, ne surabondant pas son esprit d'informations. Ce qui pouvait être vu comme un bien ou comme un mal. À vrai dire, ce n'était pas pour déplaire à la jeune femme qui aimait chercher par elle-même au delà du fait qu'elle trouve qu'elle apprenne mieux ainsi.

Prenant donc une grande respiration, elle hocha la tête à la dernière phrase du professeur de doton.

« Compris sensei. »

Concentrée au maximum, elle déploya alors son chakra comme elle l'avait fait auparavant. Mais désormais, elle avait la forme générale, il lui fut donc plus facile de la retrouver pour ensuite s'attarder à d'autres détails. Formant ainsi un dôme plus régulier que le précédent, elle passa quelques temps une fois la structure faite à la tester. Rapidement, elle repéra les zones les plus fragiles et recommença son test une nouvelle fois, retravaillant particulièrement les zones qui lui avaient fait défaut.

Réitérant ainsi trois fois l'opération, elle s'arrêta, commençant à fatiguer un peu, lorsqu'elle estima avoir obtenu un résultat plutôt satisfaisant. L'épaisseur était certes encore un peu faible et la résistance n'était pas tout à fait au point, mais elle avait globalement quelque chose d'homogène. Restait maintenant à parvenir à faire cela d'un seul coup, avec un coût en chakra raisonné et une meilleure solidité. Si cela pouvait sembler être beaucoup, il ne s'agissait en réalité que d'ajustements, et elle préféra attendre les commentaires d'Okiko pour savoir s'il était satisfait et quels derniers conseils il lui donnerait éventuellement pour compléter la technique.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

L'art de la Terre Empty
Lun 30 Nov 2020 - 7:08
Il était temps de voir le fruit de son dur labeur.

La forme était absolument parfaite, il ne manquait plus qu'à travailler la résistance. Peu importait si le dôme était faible, il fallait simplement que le chakra soit homogène dans l'ensemble de la protection générale. Le Kirijin observa alors avec attention Miyuki s'exercer sur le dôme.

Il la laissa faire, sans lui apporter une quelconque aide supplémentaire. De toute manière, il lui avait déjà tout expliqué, maintenant il ne s'agissait plus qu'une question de temps pour maîtriser cette technique. Miyuki avait déjà appris cela en un temps record... Kiri possédait des shinobis hors-pair, lorsqu'il repensa à Haise qui avait lui aussi appris une technique tout aussi rapidement.

— Bien.

Se levant, le Valeureux passa sa main sur le dôme et y insuffla son chakra afin de mélanger celui-ci à celui de la Mawehara à travers le dôme.

Le chakra semblait homogène dans l'ensemble du dôme.

— C'est correct. Evidemment, ton dôme est bien faible. Mais, tout semble homogène. Je te conseille de t'entraîner chaque jour, nous nous donnerons rendez-vous ici-même à la même heure dans dix jours, si cela te va ? Je pense que c'est amplement suffisant pour créer un dôme plus résistant ?

Il regarda la blonde, espérant que ce défi lui allait.

_________________
L'art de la Terre J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017

L'art de la Terre

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: