Soutenez le forum !
1234
Partagez

Avant le départ [Uzumaki Gozen]

Nomura Ieyasu
Nomura Ieyasu

Avant le départ [Uzumaki Gozen] Empty
Jeu 22 Oct 2020 - 15:16
Il avait repris connaissance il y avait plusieurs jours de cela, dans un centre de soin de la capitale impériale d’Urahi. Dans son lit d’hôpital, durant ses quelques moments de solitude, il avait pleuré, retournant à l’état de simple adolescent perdu et traumatisé, à la fois niant et faisant le deuil de son bras gauche amputé. Par à coups, les mots qu’il avait entendu au coeur de son inconscience avaient résonné, comme des timbales distantes et étouffées, et pendant tout le temps qu’il avait passé à récupérer, à essayer de franchir cet obstacle mental qui revenait sans cesse à la charge, Ieyasu avait réfléchi. Beaucoup réfléchi.

Tout ce qu’il avait pu entendre auparavant n’avaient été que des rumeurs. Des vagues racontars pas forcément fiables parvenus jusqu’à sa ferme de Tetsu par le truchement du bouche à oreille. Mais plus moyen de nier la réalité à présent, maintenant que ce Sakaze Tôsen, l’Homme au Chapeau des histoires, s’était manifesté et avait adressé son discours simultanément à tout le Yuukan. Aussi jeune et traumatisé qu’il était par la perte de son bras, le Nomura n’était pas dupe et avait bien vu dans les regards, capté dans les conversations autours de lui, que tout ce que cet homme avait dit était fondé, et qu’il ne s’agissait pas juste d’une vaste farce. Dans ce contexte, sa quête de fortune, loin de passer au second plan, se voyait malgré tout profondément altérée. Car si son nouveau handicap allait le forcer à revoir beaucoup de choses qu’il avait tenu pour acquis, les choix et opportunités qui allaient se présenter, eux, n’en étaient que démultipliés.

Dès qu’il le put, le bretteur toujours connu sous le nom de Sekiro parmi les troupes du Teikoku au côté desquelles il avait combattu quitta donc le centre de soin. La paye qu’il reçut pour son travail, comme annoncé, frôla presque le mirobolant, ce qui allait lui donner beaucoup de mou pour pouvoir aider sa famille au Pays du Fer et à la fois s’offrir quelques éléments de confort pour ses voyages à venir. Avant de laisser Urahi derrière lui, toutefois, il y avait une chose que Ieyasu se devait de faire, une chose qu’il ne pouvait pas laisser en suspend sans compromettre son honneur. Il n’était pas un samouraï, pas à proprement parler, mais le jeune homme avait malgré tout des valeurs auxquelles il tenait. Paré de son armure, ses sabres à nouveau installés à son côté et son moignon camouflé sous un tissu ample et sombre, il requit donc l’attention des lieutenants de la caserne, évoquant à tue-tête le nom d’Uzumaki Gozen.

Il avait combattu à ses côtés, avait perdu un membre à ses côtés, et ignorait finalement quelle part de responsabilité il portait dans l’état final de leur unité. Une zone de floue qu’il allait éclaircir, avant de définitivement se tourner vers les horizons qu’il se serait choisi.


@Uzumaki Gozen
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9183-terminee-nomura-ieyasu https://www.ascentofshinobi.com/u892
Uzumaki Gozen
Uzumaki Gozen

Avant le départ [Uzumaki Gozen] Empty
Ven 23 Oct 2020 - 17:15
Cela avait été un combat des plus éprouvants. Une tâche à laquelle le guerrier c'était préparée depuis longtemps mais visiblement, pas assez pour protéger les siens d'un ennemi aussi surprenant que puissant. Isamu ... Ce nom résonne encore et encore dans les pensées de l'homme alors que depuis quelques jours déjà, l'homme est de nouveau conscient depuis son "accident". Le regard tombant dans les méandres les plus sombres de l'homme, sa phase lunaire est interrompue par un soldat pénétrant dans sa chambre d'hôpital, une certaine demande au bout des lèvres.

« Gozen-san ! Un certain Sekiro vous demande en chambre 134. Il était à vos côtés lorsque vous avez combattu cet Aburame au Ruines de Shito ! »

Sekiro. Ce nom retrouva les souvenirs de l'homme et soudain sa mémoire se remit en ordre repensant à ce samouraï. Ensemble, ils avaient réussis à se débarrasser de la mante-religieuse de l'adversaire avant que l'homme au katana ne succombe dans un sommeil profond de la faute à l'homme aux insectes. Mais pour ne pas lui avoir sauver son bras, le guerrier élémentaire souhaite s'excuser.

Prenant sa douleur du membre fantôme pour la mettre au second plan, le lieutenant s'efforce de se lever de son lit d'hôpital. Le soldat arrive alors pour lui apporter de l'aide mais d'un geste brusque avant qu'il n'arrive à lui, l'Uzumaki lui fait signe que toute aide serait fortuite. Malgré la fatigue, il se doit de surmonter cela tout seul.

Quelques secondes plus tard, face à la porte de la chambre de son nouvel ami car oui désormais, Gozen peut compter cet homme parmi ses proches pour la guerre qu'ils ont menés ensemble, il reste sans rien faire. Doit-il lui dire la vérité ? Va t-il lui en vouloir ? Non, il ne doit pas s'en faire. Le Balafré se doit d'être franc.

Frappant à quatre reprises, le guerrier élémentaire entre enfin.

« Sekiro ... Content de voir que tu t'es réveillé. Comment ... te portes-tu ? »

La phrase de l'homme semble des plus banales mais de son côté, le jeune samouraï peut alors constater que la manche gauche de l'Uzumaki flotte dans le vide de la pièce, lui laissant deviner qu'il n'est pas le seul à avoir subit le courroux de l'ennemi.

_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u1303
Nomura Ieyasu
Nomura Ieyasu

Avant le départ [Uzumaki Gozen] Empty
Mer 30 Déc 2020 - 17:19
Il le vit finalement arriver, grand guerrier tout aussi amputé que lui, petit mercenaire sans grande envergure. Une forme de honte s’empara de lui à la vue du membre manquant de Gozen, et Ieyasu ne put réprimer le besoin de saluer le Lieutenant de l’Empire bas, très bas, en inclinant la tête jusqu’à presque la faire dépasser le niveau de son abdomen.

« Gomenasai, Gozen-san. »

Il ignorait les détails du combat qui avait pour ainsi dire continué sans lui après qu’il avait été touché par ce nuage de somnifère ultra puissant, mais il ne pouvait pas s’enlever de la tête l’idée selon laquelle, si il n’avait pas été aussi imprudent, son collègue d’un jour aurait peut-être pu conserver ses deux bras. Tout comme lui aurait aussi, égoïstement, pu conserver les siens.

« Je vais...bien. Je voulais vous voir, avant de prendre la route, je... »

Il peina à trouver les mots, encore trop secoué par sa propre douleur, physique comme psychologique, pour arriver à se concentrer correctement face à un officier. Un officier, qui plus est, devant lequel il savait qu’il ne pouvait pas décemment exprimer tout le fond de sa pensée et de ses projets, étant données les circonstances.

« Notre adversaire… était fort, n’est-ce pas ? Je veux dire… Je me hais… d’avoir été si négligent, j’aurais pu faire bien plus si… Haa… Désolé. »

Il expira fortement, tâchant de se vider la tête, de penser à des choses positives et d’envisager sa « carrière » de mercenaire sous des auspices plus favorables. Re-concentré, il réajusta son baluchon tenu de sa seule main au-dessus de son épaule.

« Quoi qu’il en soit… merci. C’est une drôle de chose à dire à quelqu’un, mais merci de m’avoir coupé le bras. Sans ça… je serais mort, à l’heure qu’il est. Pour la suite, je vous dis… bonne chance. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9183-terminee-nomura-ieyasu https://www.ascentofshinobi.com/u892

Avant le départ [Uzumaki Gozen]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Uzumaki Gozen [Dossier Shinobi]
» Liens du sang | Ft. Uzumaki Gozen
» Une lettre à l'effigie de ta vertu | Uzumaki Gozen
» [MISSION B] Un étrange fléau II— [ Uzumaki Gozen ]
» Un repas à un million de ryôs [GOZEN]

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: