Soutenez le forum !
1234
Partagez

Dompter l'indomptable [PV : Shuuhei]

Sendai Anzu
Sendai Anzu

Dompter l'indomptable [PV : Shuuhei] Empty
Jeu 22 Oct 2020 - 21:36
L'Antre du Dragon n'a jamais été aussi active, et pourtant, seule deux personnes se trouvent à l'intérieur : la Sendaï et sa soeur, pour l'instant, la fabrique sert plus de champs de test que de véritable fabrique, mais cela allait bientôt changer. La violette essaie toujours de rendre la poudre noire utile pour servir pour donner aux civils plus de pouvoir, mais elle n'allait pour l'instant pas mettre ça dans leurs mains, c'est trop ... imprévisible pour l'instant pour pouvoir être utiliser, et justement, c'est ce qu'Anzu cherche à faire. Elle a des pistes de pensées, évidemment, la première est de contenir la poudre dans une bombe, dans un design proche de celle qui sont fumigènes, dans laquelle elle a mis un silex, ce qui fait des étincelles lorsqu'on la jette sur le sol et fait réagir la poudre, entraînant une grosse explosion. Mais cela restait encore trop instable, et justement, elle a penser à utiliser moins de poudre pour n'avoir que la force de l'explosion et faire décoller des objets à grande puissance. Il lui fallait donc deux choses ...

La première, c'est d'abord trouver le bon dosage, trop fort et cela provoquera certes une explosion, mais blessera celui qui veut propulser l'objet à grande puissance, trop faible et l'explosion ne sera juste pas assez puissante. Il fallait qu'elle descende petit à petit, d'abord trouver la bonne dose pour propulser le même objet à la puissance optimale, mais elle doit aussi permettre de pouvoir contrôler la trajectoire, ce qui lui fait passer à la deuxième chose : trouver comment permettre de contrôler la trajectoire, et justement, la construction de "récipient" permet de pouvoir le faire, mais c'est difficile encore à maîtriser. Elle essaie de construire cela avec son chakra pour ensuite demander à la forge de le reproduire, mais soit les récipients ne sont pas aussi solides qu'elle le pensait, soit ils ne sont pas assez lourd et recule sous l'explosion tout en rendant la trajectoire calculée fausse. Il faut aussi que ce soit pratique pour mettre la poudre, puis le projectile assez rapidement.

C'est donc ce qu'elle fait depuis le début de la journée, testant différentes doses de poudre avec différant conteneurs, jusqu'à du moins que sa soeur revienne. Elle qui s'occupait de fabriquer la poudre vient la voir en courant.

- Il y a quelqu'un qui toque.

- On n'attend personne, mais c'est peut-être Raizen, allons lui ouvr...

Il faut cependant croire que cette personne n'a pas attenu, puis qu'un homme musculeux et blanc entre dans la cour, ce qui fait hausser les sourcils d'Anzu. Oh, elle le connaissait bien cet homme, mais elle le pensait encore sous sa forme de statue.

- Je ne pensais pas revoir ce visage de ci-tôt.

Surtout celui d'un ancien Raïkage et ancien chef de la forge.

Kuchyose no Jutsu:
 

_________________

Dompter l'indomptable [PV : Shuuhei] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Metaru Shūuhei
Metaru Shūuhei

Dompter l'indomptable [PV : Shuuhei] Empty
Dim 25 Oct 2020 - 0:54
Dompter l'indomptable


- « Oooh… Tu n’as pas l’air tant surprise que ça, en fait… »

J’étais moi-même étonné. Etonné par son air stoique, ou par le fait qu’elle n’ait absolument pas manifesté le moindre signe de stupéfaction. Les souvenirs assez spéciaux de ma « résurrection » dans le domaine familial étaient encore assez frais dans ma tête pour m’arracher un sourire de circonstance. Il était clair que tomber sur une personne bien plus posée me changeait complètement de ces derniers jours. Y’avait pas à dire… La gamine était toujours spéciale à mes yeux ! D’ailleurs, plutôt que de la regarder d’un air lubrique comme j’en aurai eu l’habitude, j’avais un regard d’ainé. Ou de vieillard désabusé au choix. Passer deux années en tant que statue, ça vous change un peu un homme… ‘Fin, c’est pas comme si j’avais été conscient tout ce temps, ceci dit… Heureusement d’ailleurs ! Quel calvaire ça aurait été !

- « Tu as l’air bien plus mature et plus ravissante. Ça fait plaisir ! »

J’avais le souvenir d’une gamine peu ouverte et bien plus boudeuse dans le temps, oui. Cependant, sur le moment, elle m’avait l’air bien plus assurée, bien plus forte, bien plus grande… Et bien plus gaulée aussi. Mais cette réflexion, je préférai la garder pour moi-même sans m’y attarder davantage intérieurement parlant. L’idée n’était pas de retomber très vite dans mes anciens travers, bien qu’à travers la pipe que je tenais et sur laquelle je n’hésitai pas à tirer tranquillement, on pouvait voir que j’avais déjà cédé à quelques-unes. Pour ce qui était de la drague et du sexe, on allait repasser. Ce n’était pas le plus important, très clairement ; sans compter que j’étais en deuil sans l’être réellement. Avec toutes les révélations que j’avais eu en même temps, il y avait de quoi être bien chamboulé. Mais j’avais fini par tout digérer. Calmement.

- « Par contre, t’avais pas l’air de m’attendre. Je repasse alors ? »

J’avais bel et bien entendu le prénom de Raizen bien avant de faire mon apparition. A croire que le raikage était bien actif et proche de ses concitoyens ! Une très bonne chose que voilà ! Il faisait vraiment honneur à son rang, mais aussi à son village. Je me demandais si Reiko faisait la même, tiens ? Pour ma part, j’avais plus ou moins essayé, mais avec toutes les affaires que j’avais à traiter, je n’avais pas spécialement été auprès des kumojins. Il n’y avait que lors des fêtes que j’étais accessible. Avec le recul, j’me fis même la réflexion que Nora avait dû en souffrir quelque part. C’était peut-être la raison pour laquelle elle s’était enfuie sans rien laisser derrière elle. Pas de mot, pas de signe. Encore une compagne de perdu. Encore un amour gâché. Jamais deux sans trois hein ? La vie était parfois une grosse blague, heh ! Mais il fallait penser au présent.

A l’instant T. A ce qu’allait dire la jeune Sendai, donc.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t141-metaru-shuuhei-terminee https://www.ascentofshinobi.com/u465
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Dompter l'indomptable [PV : Shuuhei] Empty
Mer 28 Oct 2020 - 1:13
Surprise elle pouvait l'être difficilement, surtout après tout ce qui se passe en ce moment : des dieux qui se réveillent, un homme pouvant manipuler le temps à sa guise, un autre pouvant manipuler les cadavres d'anciens grands guerriers, au final, voir un homme revenant à lui après une longue période dans un cocon, ce n'était pas si étonnant. Elle ne le serait même pas s'il venait la voir avec des ailes de papillons accrochés sur le dos, après tout, son coma ressemblait un peu à celui qu'entreprenait les chenilles lorsqu'elles devenaient des chrysalides. Mais bon, ce n'est pas à elle de faire des expériences sur lui, surtout qu'elle a ouïe dire qu'un cas similaire s'est passé dans un autre village, mais ce n'est que des "on dit", rien de bien concret en soit. Anzu regarde Shuuhei, il avait l'air moins en chien que lorsqu'elle l'a croisé la dernière fois aux portes de Kumo. Elle l'observe de haut en bas, à vrai dire ... elle était habituée à le voir en tenue d'Adam.

- Avec tout ce qui s'est passé, te voir redevenir toi-même n'est plus trop une surprise en soi. Au moins, tu es habillé, j'en avais marre qu'à chaque fois que je souhaite passer voir Itagami je te vois au naturel.

Dit-elle en soupirant, voir le corps musclé à nu de Shuuhei tout les jours, ça commençait à l'user, elle ne compte pas les fois où elle a dû esquiver la place avec Kumiko. Enfin, maintenant, il était habillé, ça allait maintenant, même si elle sentait déjà qu'il n'allait pas pouvoir se retenir de la complimenté sur son apparence, après tout, elle avait bien changé par rapport à la dernière fois qu'elle l'avait vu, surtout mentalement. Physiquement, elle n'avait pas trop changé, sauf si on compte les nouvelles cicatrices sur son corps, mais ça, elle les collectionne.

- Et toi, tu as l'air moins ... passionné charnellement. Ces années en cocon métallique semblent aussi bénéfique qu'un pèlerinage. Enfin, tu peux rester ici, évites de trop t'approcher de la cour et reste réactif.

Ume a eu le temps de prendre un verre doseur dans lequel de la poudre noire était stockée, Anzu observe le récipient, puis note sur un carnet. Ensuite, Anzu commence à former le premier "récipient", un grand tube dans lequel Ume verse la poudre, avant de placer une sphère métallique fait à l'aide d'une Metaru à l'intérieur, puis, elle recule avant de former un mur de chakra devant elle et Shuuhei.

- Premier test avec un boulet métallique de 16 livres et 150g de poudre noire, vas-y Ume et bouches-toi les oreilles.

Dit-elle avant qu'Ume lance une gerbe de flamme de son ventre tandis que ses oreilles sont couverts, l'explosion retentie et le boulet fonce à tout allure, mais le récipient de chakra est dans un état très discutable.

- Je prends note, 150g trop puissant pour que le récipient reste intact ... il faut maintenant allez chercher le boulet, je te laisse y aller Ume.

La jeune borgne s'active, puis se lance à la poursuite du boulet, alors qu'Anzu fait disparaître le mur pour inspecter le tout.

_________________

Dompter l'indomptable [PV : Shuuhei] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Metaru Shūuhei
Metaru Shūuhei

Dompter l'indomptable [PV : Shuuhei] Empty
Ven 30 Oct 2020 - 15:32
Dompter l'indomptable


- « Mmmh… Pour en avoir autant marre, tu devais venir voir Itagami bien souvent alors. Je ne savais pas que vous étiez aussi… proches ! »

J’avais fini par reprendre parole lorsqu’elle fit disparaitre sa barrière de chakra après ses différents tests. Ma voix avait été taquine, un brin moqueuse. Je la titillais pour le coup sur cette affirmation qui ne m’avait pas du tout paru anodine, mais à ce moment précis de la conversation, j’étais à mille lieux d’imaginer un seul instant qu’une relation s’était tissée entre les deux femmes. Dans ma tête, j’imaginais tout bêtement une amitié forte et durable, une sororité indéfectible dans ces moments difficiles, mais pas du tout une relation amoureuse. Qui pouvait de toute façon s’en douter ? Anzu avait l’air tellement frigide qu’aucun indice ne filtrait sur cette possibilité ô combien inenvisageable pour le commun des mortels. Pour moi aussi.

- « Et puis, tu connais le dicton : chassez le naturel et il revient au galop ! Je sais pas vraiment si ça m’a fait du bien, mais draguer n’est clairement pas une priorité après avoir été inconscient deux ans durant. On a connu mieux niveau coma… »

Une sorte de coma. C’était comme ça que je voyais la chose, puisque je n’avais pas du tout été conscient durant ce phénomène. Encore heureux d’ailleurs… Quelle vie cela aurait été ! Pas le genre à faire envie, ni à faire plaisir, ça c’était certain. J’eus d’ailleurs un frisson qui parcourut mon échine et mes flancs, avant de faire de l’ordre dans mes pensées et d’oublier ce « calvaire » que j’avais subi dans un certain sens. Du reste, je devais m’estimer chanceux. Si la statue que j’étais devenue était tombée entre de mauvaises mains, qui sait ce qui serait passé ? Avec toutes ces idées de morts revenus à la vie, j’imaginais bien les hommes de l’homme au chapeau essayer de briser la statue que j’étais ou la faire fondre pour me tuer…

Me tuer et me ramener également à la vie, tel un pantin… Encore une idée à faire froid dans l’dos !

- « M’enfin, assez parlé de moi. Je venais voir comment tu allais depuis le temps. Tu sembles bien autonome maintenant, ça fait plaisir à voir ! »

J’eus un sourire sincère pour la jeune femme fortement occupée. Néanmoins, j’étais étonné de voir qu’elle ne m’avait pas interdit de fumer vu la dangerosité de ses manipulations. Je ne craignais pas spécialement une explosion à ma gueule, mais y’avait moyen qu’une fausse manipulation occasionne des dégâts dans la fameuse fabrique. De ce fait, je renversai ma pipe vers le sol de sorte à vider le foyer que je tapotai de ma main de libre, puis j’écrasai l’amas de tabac calciné et de cendre d’un geste du pied. Après quoi, je rangeai l’objet à l’intérieur de mon kimono, avant de reculer tranquillement, histoire qu’elle n’ait pas à s’occuper de moi. La regarder travailler était quelque peu apaisant. Un passe-temps noble qui pouvait découler sur quelque chose de bien.

- « Qu’est-ce que tu prévois de commercialiser sur le court terme ? J’suis curieux pour le coup ! »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t141-metaru-shuuhei-terminee https://www.ascentofshinobi.com/u465
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Dompter l'indomptable [PV : Shuuhei] Empty
Sam 31 Oct 2020 - 21:44
Au moins, il est perspicace, en effet, elle est venue rendre visite à Itagami plusieurs fois. La voix taquine qu'il a pris ne lui dit rien de bon, mais la demoiselle n'en tient pas rigueur, peut-être est-ce pour la déconcentrer et l'embêter qu'il fait ça. La Sendaï continue de noter les quantités et les résultats obtenus, se rapprochant du récipient pour examiner les dégâts que ça a causer, avant de faire disparaître ce dernier, laissant de multiples perles de chakra qui roulent sur le sol. Elle vient les manipuler pour les ranger dans une sacoche à sa ceinture, puis elle vient ranger les notes sur une table à part, avant de voir la silhouette d'Ume revenir avec le boulet entre les mains, pendant ce temps, Shuuhei est en train de lui poser divers questions, elle ne faisait pas attention aux sous-entendus qu'il pouvait bien faire, mais elle a retenu qu'il revenait d'un coma et qu'il n'a plus trop la tête à draguer, tandis qu'elle semblait content de voir qu'Anzu se débrouille seule.

- Je n'ai pas trop eu le choix, Sazuka est partie à la retraite sans m'avoir prévenue. J'ai dû vite apprendre à me débrouiller sans son aide.

Enfin, il a l'air de mal comprendre ce qu'elle souhaite faire, il pensait qu'elle allait faire du commerce, mais il n'est pas question de ça. La violette est sur un projet qui va au-delà du commerce, pour ne pas dire qu'elle ne compte pas vendre ce qu'elle compte créer, mais l'utiliser pour d'autres raisons moins lucratifs, mais beaucoup plus importants.

- Ce n'est pas à but lucratif que je fais tout ça, c'est une réponse aux agissements d'une certaine personne. Je compte lui prouver que sa façon de faire n'est pas correct et je lui monterais qu'il a échoué à trouver un meilleur chemin pour ce qu'il compte faire.

Ume revient, Anzu recommence à former ce récipient ressemblant à un bambou en beaucoup plus gros.

- Bien, on recommence avec 100 grammes de poudre. Observons le résultat.

Dit-elle avant de reformer une barrière, alors qu'Ume remet le feu au poudre, le boulet se fait propulser à nouveau en étant incandescent, ce coup-ci, le récipient tient beaucoup mieux le coup et pouvait même être réutilisable.

- On avance bien, retournes chercher le boulet pendant que je prend des notes, Ume.

Elle repris son carnet, puis commence à noter les résultats.

_________________

Dompter l'indomptable [PV : Shuuhei] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Metaru Shūuhei
Metaru Shūuhei

Dompter l'indomptable [PV : Shuuhei] Empty
Dim 1 Nov 2020 - 3:02
Dompter l'indomptable


J’étais perplexe. Perplexe devant les nombreuses réponses de la jeune femme au point d’avoir croisé mes bras sur mon torse. Sazuka ? Une certaine personne ? Ses dires étaient assez énigmatiques pour me faire triturer les méninges pendant un bon moment en tout cas. J’aurai bien pu la questionner sur tout ce qu’elle venait de me raconter, mais je préférai finalement hausser les épaules en la regardant effectuer ses manipulations. Après tout, ce n’était pas mon problème et il aurait été très inconvenant de ma part de pousser « l’interrogatoire » plus loin. Je n’étais non seulement plus son supérieur depuis belle lurette, mais elle faisait également ce qu’elle voulait de sa vie. Il n’empêche que j’étais étonné de voir qu’elle avait été en étroite relation avec Sazuka. Qu’est-ce que cette dernière était devenue d’ailleurs ?

- « Eh bien, peu importe ce que c’est comme initiative, je te souhaite bien du courage ! »

J’eus un sourire. C’était le seul commentaire à faire de toute façon. Ça avait aussi du sens puisqu’elle semblait attendre le raikage actuel plutôt qu’un autre visiteur. A croire qu’ils avaient un projet plus ou moins important ensemble pour le village. J’aurai pu l’asticoter sur le fait qu’elle avait apparemment rendu énormément visite à Itagami, mais quelque chose me disait aussi de lâcher l’affaire. Le fait qu’elle n’ait pas relevé cette blague montrait bien évidemment qu’il y avait un truc sur cette histoire, mais là encore, je n’avais pas mon mot à dire. Chacun sa vie, comme on dit, sans compter que la gamine, de mémoire, n’était pas une personne qui s’étendait sur les sujets la concernant. Un caractère à respecter. Aussi avais-je fait volte-face pour me diriger calmement vers la sortie de sa fabrique bien animée.

- « Je serai dehors pendant un moment. J’ai envie de fumer. »

Sans attendre de réponses précises, je sortis de sa fameuse fabrique, non sans avoir adressé un sourire et un signe de la main à sa petite sœur qui sembla rougir l’espace d’un instant lorsqu’elle me vit. Charmante petite fille que voilà. Une fois la portée fermée derrière moi, j’eus un soupir, avant de m’adosser sur l’un des murs extérieurs de ladite fabrique avant de fouiller l’intérieur de mon kimono. J’aurai pu réutiliser mon kiseru, mais j’avais la flemme de le réallumer. Ça prenait un peu trop de temps. En lieu et place, je sortis un paquet de clopes et le briquet made in Metaru qui allait avec, avant d’allumer tranquillement une clope que je pris plaisir à griller aussitôt. Y’avait pas à dire, la nicotine, c’était quelque chose. Ça me détendait complètement et je sentais que j’allais pas mal en abuser les jours à venir.

Après tout, j’avais deux années à rattraper…
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t141-metaru-shuuhei-terminee https://www.ascentofshinobi.com/u465
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Dompter l'indomptable [PV : Shuuhei] Empty
Jeu 5 Nov 2020 - 1:56
Lorsque Shuuhei part de la fabrique, Anzu est en train de continuer de réfléchir à comment former envoyer efficacement son projectile. Le récipient n'était pas vraiment optimiser pour envoyer le projectile, il servait surtout à le maintenir en place pour l'envoyer voler. Elle devra chercher un moyen de l'envoyer de manière précise ... mais elle ignore comment faire pour l'instant. Cependant, la violette et sa soeur décide de se calmer un peu sur les explosions de poudre noire, déjà parce que ça faisait beaucoup de bruits, mais surtout pas mal de fumée. De ce fait la violette et la borgne ressortir des feux d'artifices, possédant une longue tige. Elle voulait savoir comment pouvoir le faire pour contrôler le projectile. Ume semble partir chercher quelque chose, mais Anzu n'attend pas pour l'allumer. Que risquait-elle de toute façon, alors qu'elle le voyait s'envoler, mais pas dans la direction qu'elle pensait viser. Visiblement, la tige n'était pas bien plantée, et le projectile manque de s'écraser contre le mur alors qu'elle visait les cieux.

- Bon sang ! C'est quoi ce bazar ?

Elle se relève, heureusement qu'elle avait des bons réflexes, elle voit cependant sa soeur qui arrive avec un bambou. La violette l'observe, alors qu'Ume semble un peu perdu.

- Tu l'as déjà fait décollé ? C'est dommage ...

- Il a finit dans le mur, il compte pas, mais tu fais quoi avec ce bambou ?

- Ah ça !

Elle vient le poser devant elle, le maintenant avec une tige pour que le trou pointe vers le haut et laisse un trou par lequel, lorsqu'elle met un autre feu d'artifice qu'elle vient chercher et mettre à l'intérieur, le fil dépassait.

- En fait, ça permet de pouvoir contrôler la trajectoire de certains feux d'artifices, surtout ceux qui décollent tout de suite. Parfois la tige ne suffit pas, et ça permet d'éviter que, lorsque la tige ne tient plus ...

- J'ai saisi l'idée, c'est comme une sarbacane quoi.

- Dans la même idée oui.

Elle réfléchit, alors qu'Ume fait décoller le feu d'artifice qu'elle allume pour qu'il se dirige parfaitement dans la direction indiqué pour exploser en une multitude de couleurs. Dommage qu'ils ne l'ont pas fait en pleine nuit ... mais Anzu reste pensive.

- Peut-être ... oui, peut-être que ça fonctionnera comme ça ...


Elle sent cependant son ventre en train de gronder, c'est que ces expérimentations lui ont donné faim. Elle ne dirait pas non à un bon steak ou à une bonne quantité de chocolat, même si elle va plus se rabattre sur le premier choix. Anzu soupire, puis elle observe sa petite soeur borgne.

- On va manger ?

- Bonne idée ... on invite Shuuhei-san ?


- Hein ?

Elle hausse un sourcil, alors qu'Ume semblait un peu rougir devant cette demande, elle ressemblait un peu à une jeune fille qui semble tenter de cacher un amoureux, sauf que ça ne marche pas avec Anzu. Elle soupire, puis vient prendre son ombrelle, pour ensuite l'ouvrir pour éviter de se retrouver sous ce soleil.

- Si tu veux, mais je te préviens, t'as intérêt a bien te tenir.

Dit-elle en faisant une sacrée tête, presque une tête dépitée. Se retrouver à la table avec un Raîkage, ça aurait été un honneur, mais toute la notion d'honneur est partie lorsque Shuuhei s'est amusé à lui reluquer les fesses. Enfin, elle passe devant l'ancien Raïkage, le voyant en train de fumer sa pipe au calme.

- Tiens, t'es toujours là. Je suppose que t'as faim non ?

Dit-elle en l'observant, espérant qu'il ne voit pas ça comme une perche tendue.

_________________

Dompter l'indomptable [PV : Shuuhei] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Metaru Shūuhei
Metaru Shūuhei

Dompter l'indomptable [PV : Shuuhei] Empty
Ven 6 Nov 2020 - 19:59
Dompter l'indomptable


- « Parfois, je me demande si j’ai vraiment été ton raikage… »

Sur cette phrase, je pouffai de rire. Elle avait un tel toupet et une telle désinvolture que c’était vraiment à se demander si elle avait le sens de la hiérarchie ou du respect pour les ainés. Si la raison de ce je-m’en-foutisme apparent tenait du simple fait que je l’avais reluqué dans le temps, c’était la preuve qu’elle tenait encore quelque part une grosse couche de puérilité. Qui s’était peut-être étiolé un minimum avec le temps, certes, mais qui subsistait encore. Enfin… Faut dire aussi qu’avec ma démission et la perte de mon kinton, j’avais clairement été en roue libre pendant un bon moment. Un fait que peu de gens avaient compris… Bah, c’était connu que les ninjas étaient nombrilistes…

- « Si tu m’invites pour la forme, je pense que je ne viendrai pas avec vous. Le gout de la nourriture sera bien trop infect pour que je m’amuse et qu'on passe du bon temps ensemble… »

Puisqu’elle était sincère dans sa manière d’être, ce qu’au final je préférais plutôt que des courbettes hypocrites, il n’y avait pas de raisons que je ne le sois pas non plus. Ma phrase était cependant pleine de sous-entendus : une invitation aussi plate et presque contrainte ne m’intéressait pas du tout. Avec les deux années qui s’étaient écoulés sans moi, j’étais bien trop vieux pour me faire chier à fermer les yeux sur ce qui… me faisait justement chier. Et la forme de son invitation, elle, n’était malheureusement pas la bonne. On pouvait se dire qu’elle n’était même pas obligée de le faire, mais j’aurai préféré finalement qu’elle m’ignore et me fasse comprendre qu’elle avait mieux à faire.

- « Alors… ? »

Pendant que j’attendais une réponse, je tournai mon visage vers sa jeune sœur.

Cette dernière ne put s’empêcher de rougir encore une fois. Qu'est-ce qu'elle était mignonne !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t141-metaru-shuuhei-terminee https://www.ascentofshinobi.com/u465
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Dompter l'indomptable [PV : Shuuhei] Empty
Sam 7 Nov 2020 - 0:22
Il se demdendait si elle a été son Raîkage ... a un moment, oui, et même il n'y a pas plus tard que quelques années, elle avait beaucoup de respect pour lui, autant que sa petite sœur actuellement, mais disons ... qu'elle a dû couper tout ces cordons lorsqu'elle s'est retrouvée toute seule. Raïkage, Empereur, Seigneur ... tout cela n'avait pas de sens quand Sazuka était là, maintenant qu'elle n'est plus là, tout cette image qu'elle avait de tout ces personnes importantes se sont évanouis, c'était soit ça, soit être si dépressive qu'elle ne savait plus quoi faire de sa vie. Anzu soupire, l'entendre faire sa diva l'exaspère, qu'est-ce qui lui prend ? Elle se tient la tête alors qu'Ume continuait de regarder Shuuhei avec les joues rouges, mais surtout ces petites étoiles dans les yeux qui prouve qu'elle a encore beaucoup de respect malgré sa longue absence et sa retraite de Raïkage.

- Ce n'est pas pour la forme, c'est ma sœur qui veut que tu viennes.

Elle n'ose pas parler, mais elle continue de le regarder avec la même énergie qu'Anzu a son âge. Anzu ignore si cela va rendre l'ex-Raïkage nostalgique, mais même la violette avoue qu'il y a une ressemblance qu'elle trouve dérangeante, surtout en sachant qu'elle ne l'a pas vu pendant plusieurs années. Mais bon, la Sendaï observe Shuuhei qui est en train d'attendre sa réponse, toujours en restant de sorte à faire comprendre qu'il ne veut pas être qu'inviter pour la forme. La violette roule des yeux, puis prends la main d'Ume.

- Laisses tomber Ume, je me disais bien qu'il refuserait.

Disait-elle en marchant avec sa petite soeur vers le restaurant le plus proche, gardant une allure de sorte à ce que Shuuhei puisse changer d'avis en les rejoignant.

_________________

Dompter l'indomptable [PV : Shuuhei] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Metaru Shūuhei
Metaru Shūuhei

Dompter l'indomptable [PV : Shuuhei] Empty
Sam 7 Nov 2020 - 10:23
Dompter l'indomptable


- « Ne t’en fais pas Ume. Je t’inviterai moi-même une prochaine fois ! »

J’eus un sourire pour la petite sœur d’Anzu qui semblait un peu déçue, forcément. J’avais même un pincement au cœur pour cette mignonne petite bouille qui faillit me faire fondre et me faire raviser… Mais… Non. Si j’avais longtemps accepté de faire avec la désinvolture de sa grande sœur, c’était parce que je l’avais cherché quelque part. Après tout, il m’était plusieurs fois arrivé de lorgner ses formes naissantes mais aussi à la taquiner comme pour créer une proximité et casser le protocole entre elle et moi. Mal m’en aura pris. La gosse était la preuve vivante qu’il y avait de ces personnes avec qui il fallait totalement garder son rang, sa dignité et ne pas friser le copinage. J’étais peut-être un vioque puisque je tirai doucement vers la quarantaine, mais j’aurai appris quelque chose une fois encore…

C’est par pur politesse que je m’inclinai donc vers les deux femmes sans plus rien dire. Même si je n’avais pas le respect qui m’était dû de la part d’Anzu, je n’allais pas m’abaisser à son niveau. Je ne me voyais plus la côtoyer non plus comme je le faisais bien auparavant. Si elle n’était pas capable de donner de l’attention ou de l’intérêt à une personne plus âgée qu’elle qui prenait la peine de venir la voir et s’enquérir de ses nouvelles, il n’y avait plus rien à faire. Qui plus est, l’invitation n’en était pas une puisqu’elle n’en aurait pas formulé une si sa cadette n’était pas dans les parages. Cela montrait bien qu’elle n’avait rien à faire de ma présence et que je ne comptais que pour du beurre. A croire que mon époque de kage était bien révolue. C’est donc sur cette pensée plutôt triste que je pris la direction opposée, tranquillement.

D’autres personnes se feraient surement un plaisir de me recevoir convenablement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t141-metaru-shuuhei-terminee https://www.ascentofshinobi.com/u465

Dompter l'indomptable [PV : Shuuhei]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: