Soutenez le forum !
1234
Partagez

Toc toc toc [Akiko]

Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

Toc toc toc [Akiko] Empty
Dim 25 Oct 2020 - 14:21
Dévasté... c'était l'état dans lequel j'étais après avoir appris la mort de Ryoko-sensei, j'avais passé de longues minutes à pleurer quand j'ai appris la nouvelle de sa mort. J'ai même pas pu être là pur elle... à quoi bon continuer ? De ma faute mes camarades ont perdu leurs jambes et je n'ai pas pu être là pour mon sensei, quel genre de ninja suis-je ? Je suis en fauteuil roulant en plus de ça, quelle humiliation. Que puis-je faire maintenant ? Je n'en ai aucune idée, quel camarade minable, quel disciple indigne, puis-je encore m'appeler ninja ? Ou me regarder dans la glace ? Non je n'y arrives plus, je pense même à arrêter de combattre, du moins après avoir vengé mon sensei, après avoir tué la personne qui l'a éliminé j'en finirais avec cette vie et irais rejoindre mes parents. L'enfer est un endroit parfait pour un meurtrier j'imagine, mais bon on verra ça plus tard, je dois réussir à marcher avant tout ça.

Une idée me vint à l'esprit tout à coup, Ryoko-sensei avait des enfants si je me rappelle bien, elle était même enceinte le jour où on c'est rencontré. Et si j'allais rendre visite à ses enfants ? Ils devraient se sentir très seuls maintenant, oui c'est une bonne idée. Je vais me mettre en direction de sa maison et voir comment vont ces deux petits. En fauteuil roulant la route était bien plus longue que je ne l'aurais cru, c'est donc après pas mal de temps que j'arrivai devant sa maison. C'était vraiment une très belle maison, je pensa à elle en me trouvant là, mordant ma lèvre et retenant un cri de rage je m'avança avec mon fauteuil. J'avais encore énormément de haine en moi après ce qui c'était passé, je m'en voulais à un point de penser mériter la mort, incapable de sauver ses camarades comme son maitre, quel ninja suis-je ?

Je me mis à penser à faire demi-tour, je ne pourrais sûrement pas regarder ces deux enfants dans les yeux, mais c'est là que j'entendis une voix. Ryoko-sensei ? C'est vous ? Je frappa immédiatement à la porte, attendant que quelqu'un ouvre.
Revenir en haut Aller en bas
Sekken Akiko
Sekken Akiko

Toc toc toc [Akiko] Empty
Mar 27 Oct 2020 - 1:00
Akiko était très étonnée, très étonnée de voir les deux bouts de chou de Ryoko qui dort à poings fermés alors que leur mère n'est plus là. Elle réfléchit, peut-être sentaient-elles sa présence et celle de leur père, peut-être que son odeur n'est pas si différente que celle de sa fille, mais en tout cas, elle qui pensait qu'elles aillaient être en sanglot, réclamant la présence de leur mère, finalement, leur grand-mère semble leur suffire, ce qui fait sourire la moine qui s'occupe d'aider son gendre à élever ses petites-filles. Enfin, elle aurait aimé être là pour dire à quel point elle est fière de sa fille, cependant, elle ne va pas être triste pour autant, elle a deux magnifiques petites-filles qui sont pleines de joies, ce sera Ryoko qui sera contente de voir ses filles grandir comme elle le souhaiterait.

Enfin, la Sekken entend une personne toquer à sa porte, mais elle s'occupait de ses deux petites filles et Abuto n'était pas là en ce moment, il est partie acheter de la nourriture pour Hisa et Etsuko. La mi-géante vient ouvrir la porte, ayant ses deux petites filles dans ses bras. Au début, elle ne voyait personne, ce qui l'étonne, avant de descendre le regard et de voir un jeune homme en fauteuil roulant. Qui est-ce ? Peut-être un élève de Ryoko ou bien un admirateur, elle ferait bien de ne pas en parler à lui alors. Mais Akiko ne compte pas allez vite en besogne et observe le jeune homme.

- Salut toi, que viens-tu faire par ici ?

Dit-elle alors que les deux petites gesticulent, la première baille aux corneilles ou bien essaie de manger un cheveu d'Akiko, la seconde se prélasse comme si elle était sur un confortable coussin, observant Kenzo d'un air presque hautain et provocateur comme si elle était une reine sur son trône.

- Si tu veux me vendre des choses, je peux pas trop t'acheter des choses, j'ai les mains prises comme tu vois, fufufu~.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10414-presentation-musclee-de-sekken-akiko-termine
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

Toc toc toc [Akiko] Empty
Mar 27 Oct 2020 - 16:43
La porte s'ouvre lentement, une femme est devant moi et porte les deux enfants de Ryoko-sensei dans ses bras. Qui est-elle ? Et surtout, que fait-elle là ? Est-elle un membre de la famille ? Ou bien est-ce qu'elle était là pour voler quelque chose ? Je n'ai pas trop l'impression que ce soit une voleuse, elle me demanda alors qui j'étais. C'était plutôt à moi de lui poser cette question, bon sang pour une fois que je me ballade sans ma jarre de sable je tombe sur quelqu'un de suspect. Elle me dit juste après que si je voulais vendre quelque chose elle avait les mains prises, mais ce petit rire à la fin, c'était le même que celui de Ryoko-sensei. Comment ? Est-ce que c'était vraiment une proche de cette dernière ? Je répondis alors à sa première question d'un ton très calme comme à mon habitude.

- Je me nomme Asaara Kenzo, Genin d'Iwa et j'étais un élève de Ryoko-sensei.

Je me mordis la lèvre en prononçant son nom, j'étais rongé par la culpabilité. Je ne pouvais pas me pardonner de ne pas avoir été là pour elle, ou d'avoir laissé Yonbi arracher les jambes de mes camarades. Je me ressaisis quelques instants avant de poser une question à la femme qui se tenait devant moi d'un ton encore une fois très calme.

- Et vous qui êtes-vous ? Et que faîtes-vous là ?

Où était passé le mari de Ryoko-sensei aussi ? L'avait elle capturé ? Ou peut être que je me fais un film tout seul, cet événement avec Yonbi m'a assez traumatisé pour être honnête. Je ne pouvais pas me pardonner mon incapacité à protéger mes amis et mon sensei, mon sentiment d'impuissance devant Ketten et le Dieu Singe avaient laissé des traces sur moi. Et je ne me sentais pas capable de reprendre les armes.
Revenir en haut Aller en bas
Sekken Akiko
Sekken Akiko

Toc toc toc [Akiko] Empty
Sam 7 Nov 2020 - 23:17
Asaara Kenzo ? Elle réfléchit un instant, l'élève de Ryoko ? C'est vrai qu'elle avait des élèves ... mais du coup, qui est le second élève ? Bah, il pourra lui en dire plus, mais en tout cas, il a l'air sur ses gardes, pourtant, ne voit-il pas qu'elle a les mains mises ? Il faut dire aussi qu'Akiko peut très bien l'envoyer voler à coup de pied, surtout dans cet état, mais pourquoi le ferait-elle ? En tout cas, les deux jeunes Sekken continue l'une de tenter de manger quelque chose, l'autre de fixer Kenzo avec dédain, un dédain très étrange il est vrai, même s'il est difficilement pris sérieusement. Akiko l'observe, puis elle vient mettre les deux petites de Ryoko dans ses bras.

- Moi ? Je suis la maman de Ryoko, Sekken Akiko. En tout cas, tu peux entrer si tu veux ... ah oui c'est vrai, il y a une marche, ça va être dur avec ton fauteuil mon petit gars, fufufu~.

Elle vient prendre le fauteuil au niveau de la poignée avant de le retourner jusqu'à ce que Kenzo soit de dos, puis elle le soulève comme si c'était un cornet de glace géant, puis elle vient le déposer sur le sol, avant de le déposer sur le sol avec autant de facilité qu'elle l'a fait décollé du sol.

- Je m'attendais pas à recevoir la visite de ses élèves, d'ailleurs, c'est qui le ou la deuxième ?

Dit-elle alors que les deux enfants prennent leur aise, bien qu'un peu perplexes ou apeurés à l'idée de se retrouver dans les bras de Kenzo.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10414-presentation-musclee-de-sekken-akiko-termine
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

Toc toc toc [Akiko] Empty
Mer 11 Nov 2020 - 11:37
Sa... maman ? Purée je ne m'attendais pas à ça, déjà que j'avais du mal à voir ses enfants sans ressentir des remords alors comment ferais-je pour la maman de Ryoko-sensei ? Non je ne peux pas... je mordis ma lèvre à cause de la rage que je sentais en moi. Quoi ? Pourquoi elle me met ces deux petites dans mes bras, je baissa encore une fois les yeux tandis qu'elle m'aidait à monter la marche. D'un ton très meurtri je la remercia.

- Merci.

Pourquoi me trouvais-je dans cette situation ? Je n'aurais jamais dû venir... je ressens encore trop de remords, trop de haine et trop de colère à l'intérieur de moi. Comment pourrais-je surmonter ça ? Je n'en ai aucune idée mais je pense que cette situation ne fait qu'empirer les choses, quand je retrouverais la personne qui a éliminé Ryoko-sensei je l'éliminerais, et ce sera à ce moment que je me sentirais comme avant, en tout cas c'est ce que je pensais. Akiko-chan me demanda alors qui était le ou la deuxième élève. Tiens c'était une bonne question, je ne crois pas que mon maitre m'avait parlé du deuxième élève. Je répondis alors d'un ton hésitant à la mère de la défunte.

- Je n'en ai aucune idée... je me suis juste entrainé quelques fois avec Ryoko-sensei et elle ne m'avait jamais parlé de deuxième élève.

Les deux petits avaient l'air assez nerveux de se trouver dans mes bras, c'est compréhensible vu ma tête de criminel. Je parla ensuite à leur grand-mère d'un ton assez tendu.

- Je suis désolé d'être venu vous déranger.
Revenir en haut Aller en bas
Sekken Akiko
Sekken Akiko

Toc toc toc [Akiko] Empty
Sam 21 Nov 2020 - 17:15
Eh bien, quelle salle tête, il a l'air de vraiment mal vivre le décès de sa fille, Akiko avait de quoi s'occuper pour ne pas y penser, y compris s'occuper de sa descendance, donc elle ne tire pas vraiment la même tête que le jeune Asaara qui est venue rendre visite aux deux filles de Ryoko. Akiko profite d'avoir ses mains libres pour venir chercher une gigantesque jarre qui semblait être pleine de liquide transparent pouvant faire penser à de l'eau, sauf qu'il n'en est rien, surtout vu les coupelles qu'elle remplit pour les poser assez haut pour que l'handicapé puisse en saisir un. Elle ferme la jarre, puis vient reprendre les deux filles qui commençaient à mal apprécié l'homme qui les porte, en même temps, lorsque celui-ci est si compressé qu'il n'ose pas lui donner de l'appréciation, bah elles commencent à s'ennuyer et réclamer de retourner dans les bras de leur grand-mère qui, elle au moins, interagit avec elles. Akiko vient donc le soulager de ce calvaire en reprenant les jumelles et les posant dans un gros pouf chacune en leur donnant à chacune un jouet en bois bien trop gros pour être avaler même avec la meilleur volonté du monde.

- Oh, t'en fais pas, tu déranges pas, j'ai rarement de la visite alors ça fait plaisir de voir quelqu'un d'autres qu'Abuto.

Dit-elle en riant, puis elle se met assise, prenant sa coupe et venant la boire petit à petit, invitant le jeune gens en fauteuil roulant à faire de même. Qu'est-ce qu'elle pourrait lui demander du coup ? il a pas l'air de connaître l'autre élève, mais si c'est un élève de sa fille, peut-être ont-ils quelques choses qu'ils maîtrisent en commun ... ou pas, ça pourrait ne pas être le cas.

- Dis-moi, elle t'apprenait quoi au juste ma fille ?

Question légitime, en tout cas, Akiko ne pense pas reprendre les rênes de son équipe, déjà parce qu'elle a été rétrogradée, mais surtout parce qu'elle n'aurait pas grand chose à apprendre aux autres, surtout qu'elle n'a pas le droit de partager les enseignements de la Lumière Cardinal aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10414-presentation-musclee-de-sekken-akiko-termine
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

Toc toc toc [Akiko] Empty
Sam 12 Déc 2020 - 15:40
Pourquoi suis-je venu ici ? C'était une mauvaise idée, je ne m'étais pas encore remis de la mort de ma sensei alors être en présence de sa mère était un calvaire. Je ne réussissais pas à la regarder dans les yeux sans penser à Ryoko et donc sentir de la culpabilité, incapable de protéger mes camarades et ma sensei... quel genre de ninja suis-je ? Un minable à mon avis, c'est ce qui me définit, je ne peux pas me pardonner ce qui est arrivé et je ne pense pas le pouvoir un jour. Mais en attendant je dois me battre, ma sensei est morte pour protéger Iwa et je ferais tout pour honorer sa mémoire. Akiko-chan me dit que ça lui faisait plaisir de voir quelqu'un d'autre qu'Abuto, devais-je m'en aller ? Non on dirait que c'est trop tard pour ça, elle retira les gamins de mes bras, c'est vrai que je n'avais pas vraiment fais attention à eux et me posa une question.

- Elle m'aidait à m'améliorer en Suiton, on c'était à peine entrainé une ou deux fois avant qu'elle ne...

Je ne réussissais pas à dire qu'elle était morte, j'avais toujours du mal à y croire moi même. On avait à peine eu l'occasion de s'entrainer ensemble juste avant sa disparition, j'aurais tellement voulu la connaitre un peu plus avant qu'elle ne meurt. Surtout que je n'ai pas été là pour elle au moment où elle trépassa. M'en vouloir ne m'aide pas du tout, au contraire ça me fait du mal mais je ne pouvais pas m'en empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Sekken Akiko
Sekken Akiko

Toc toc toc [Akiko] Empty
Mer 23 Déc 2020 - 22:33
Alors que leur discussion sont rythmés par les bruits des jouets en bois des deux jumelles, Akiko souhaite en savoir plus sur cet homme qu'était l'élève de sa fille. Visiblement, il lui apprenait le Suiton, donc rien de bien surprenant, elle aurait pû penser qu'il s'agit ici d'un élève en Taïjutsu, mais c'est vrai que sa fille était professeure de Suiton, donc en soit, avoir un élève qui apprend le Suiton doit ne pas être si étonnant que ça. Enfin, ce ne sera pas à Akiko de continuer ses leçons, étant une moine, elle ne pouvait pas trop enseigner les éléments, mais elle avait quelque chose pour lui, à défaut de pouvoir l'utiliser maintenant, elle avait un rouleau qui serait susceptible de l'intéresser.

- Du Suiton alors ? Tu n'auras alors aucun mal à utiliser ça alors.

Dit-elle alors qu'elle prend un rouleau, puis le lui lance dans sa direction, pas trop fort histoire de ne pas l'assomer, mais avec une précision qui rendrait jaloux un samouraï archer. Elle sourit, puis vient se prélasser sur le canapé en jetant un coup d'oeil sur ses deux petites-filles en train de jouer dans leur pouf avec cet objet boisé.

- J'en ai pas l'utilité, alors tu peux le garder, mais je ne peux pas t'apprendre le Suiton malheureusement. Et puis, je suis devenue Genin en revenant au village, alors je ne pourrais pas trop m'occuper d'élèves.

Elle rit, ce n'est pas comme si ça l'attristait, au moins, elle pouvait passer un peu de temps avec ces deux petites filles qui continuent de s'amuser.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10414-presentation-musclee-de-sekken-akiko-termine
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

Toc toc toc [Akiko] Empty
Ven 26 Mar 2021 - 14:04
Je ne me sens vraiment pas alaise ici, la honte m'habite, je me trouve en face de la mère de Ryoko-sensei et de ses enfants, comment puis-je les regarder en face ? Non je ne peux pas, c'est comme ça que j'ai la tête baissée depuis le début de notre discussion. Je ressens une honte immense, je m'en veux de ne pas avoir été là pour elle, ça aurait peut être changé quelque chose ? Ou bien ça n'aurait rien changé et j'aurais été abattu comme un chien, je ne pourrais jamais le savoir et ça me fait vraiment mal. Après mon moment d'absence j'entends Akiko-senpai me dire quelque chose, elle me lance ensuite un rouleau que j'attrape avant d'ouvrir, un requin aqueux ? C'est vrai que je ne maitrise pas encore cette technique, d'un ton un peu hésitant je dis à la Sekken.

- Mer..ci.

Mais est-ce que je peux accepter ? Je ne sais pas... mais refuser serait très malpoli, et je ne veux pas brusquer Akiko-senpai. Ne pas pouvoir m'apprendre le Suiton ? Ce n'est pas grave, de toute façon je ne comptais même pas lui demander, je peux très bien me débrouiller tout seul pour le moment. Je ne maitrise pas très bien le Suiton mais je peux m'entrainer tout seul et réussir à m'améliorer. Bon je dois d'abord continuer ma rééducation et ensuite je pourrais me concentrer à fond sur mon entrainement. En attendant me voilà, et je ne sais pas ce que je fais là, à part me faire du mal. Je respire un grand coup avant de ranger le rouleau dans ma poche avant de dire à la Sekken d'un ton un peu plus confiant.

- C'est très gentil de votre part, encore désolé d'être venu vous déranger.
Revenir en haut Aller en bas

Toc toc toc [Akiko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: