Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés

Aller à la page : Précédent  1, 2
Shinrin Hanzo
Shinrin HanzoEn ligne

[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Empty
Jeu 7 Jan 2021 - 16:26
Docilement, il rejoignait ses consœurs pour la suite des opérations. Sur le chemin il s'attardait alors à dévisager sa propre prothèse, la manœuvrant avec souplesse comme pour en apprécier chaque jointure et le doux grincement des articulations qui lui rappelait ses premières années d'apprentissage de l'art marionnettiste. Aussi aguerri était-il devenu dans la confection de ces œuvres, il n'avait jamais pris la peine de s'en construire une nouvelle, non que cette première réalisation fut parfaite, c'était juste un semblant d'artefact qui avait aux yeux du jeune homme une signification particulière.

[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Kuguts10

Se libérant de ses pensées antérieures, il saluait avec déférence les damoiselles tandis que dans un éclat de surprise il redécouvrait les prothèses qu'il avait lui-même conçu il y a quelques heures.
"Mairu-san, je dois l'avouer, vous m'épatez…"
Avec une attention raffinée, il vint agripper l'un des membres artificiels pour l'examiner de long en large, appréciant d'un fin doigt le toucher frais de la fine couche de métal qui ne respectait en rien les propriétés naturelles du matériau. Elle avait su dompter l'alliage avec une telle maîtrise que le jeune homme en venait à douter de ses propres connaissances sur les possibilités qu'on pouvait exploiter. Il en devenait jaloux de sa propre prothèse.
""
Mais il n'était malheureusement pas l'occasion de continuer sa contemplation car après tout, il n'était pas dans un musée ou un vernissage mais bel et bien dans une salle d'opération. Alors il se tus, recula de quelques pas et devint attentif à chaque palabre de la doctoresse qui commençait son travail.
"C'est une conception très sophistiquée que vous utilisez là comparé à ce que j'ai dû faire pour mon propre appareillage. A n'en point douter, les qualités de cette prothèse seront bien supérieures à la conception simpliste de ma propre œuvre."
Après tout, il n'avait pas eu à ses côtés les talents d'une experte en Iroujutsu et d'une forgeronne talentueuse à l'époque. Il devenait évident alors qu'à plusieurs on pouvait aller plus loin.

L'œil fureteur, il se faisait bon élève de l'enseignement qu'elle leur disposait, retenant chaque détail qu'elle leur partageait dans un coin de sa tête en reformulant chaque information plusieurs fois pour mieux l'encoder et la retenir. Lui qui se disait connaisseur de l'anatomie n'était qu'un piètre imitateur qui se contentait de capter le fonctionnement global de la matière et non d'aller autant dans les détails.
"Entendu Chiwa-san, il est l'heure de mettre la main à la patte (wink) !"
Avec une concentration d'orfèvre il s'approchait alors, positionnant les deux membres à l'emplacement désiré à une distance convenable pour permettre à la demoiselle d'opérer. Usant de ses fils de chakra, il vint alors ouvrir la coque du minuscule dispositif qui siégeait dans le creux de la prothèse et qui ferait l'interface entre les mécanismes de l'appareil et les nerfs du patient. Un souffle, puis un deuxième, il était l'heure, même si ça avait beau être une première tentative, ils n'avaient tout de même pas le droit à l'erreur.

_________________
[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Metaru Mairu
Metaru MairuEn ligne

[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Empty
Lun 11 Jan 2021 - 23:56
Soigner Les Blessés

feat. @Chiwa Aimi - @Shinrin Hanzo - @Borukan Ashitaka

Grâce aux instructions très détaillées de l'Eiseinin, la Metaru avait donc réussi à finaliser les prothèses qui étaient à présent posées près de celui qui en serait le propriétaire, si tout allait bien.

Pour la pose des membres artificiels, qui nécessitait la réouverture des moignons et de connecter les fils de métal aux nerfs, le patient avait été endormi. Et, fort heureusement car, même Mairu elle-même se retenait de grimacer, voyant Aimi ouvrir la chair puis stimuler les nerfs de l'endormi comme si de ne rien n'était. Il était évident que pour l'Eiseinin, tout ceci était tout à fait banal mais, malheureusement, ce n'était pas le cas de la kumojin dont le lieu de travail était une forge et non un hôpital. La Metaru aux cheveux violacés avait beau ne pas être très sensible, elle eut tout de même quelque chair de poule.

Ce fut avec une concentration plutôt perturbée par ce qu'elle voyait que la kumojin écoutait l'iwajin expliquer comme les choses fonctionnaient. Trouvant l'exposition fort intéressante, malgré la pratique qui ne lui donnait guère envie, Mairu essaya d'enregistrer un maximum des données vues et entendues. Celles-ci pourraient très bien lui servir un jour. De prime, elle pourrait partager ses connaissances aux eiseinin de son propre Village.

Puis vint la suite des opérations et sans doute la plus délicate : la pose des prothèses. Suivant ici encore les instructions de l'experte en médicine, Mairu tenta de relier les deux fils métalliques qui dépassaient de la prothèse aux nerfs du moignon de nouveau ouvert. Posant une simple main sur le prototype, la Metaru diffusa son chakra dans le métal afin de mouvoir les fils qui allèrent se lier délicatement aux nerfs concernés alors que le Shinrin, de son côté, poussait tout aussi subtilement la prothèse, suivant la vitesse de connexion des parties métalliques aux parties organiques.

« - Dites-nous quand arrêter Aimi-san !? Demanda Mairu alors que chaque fil métallique s'insinuait à un nerf pour ne former plus qu'un. »

Après un temps qui lui avait paru particulièrement long et réellement éprouvant psychologiquement, Mairu eut enfin l'ordre de s'arrêter de la part de l'Eiseinin. Hanzo s'occupa alors de fixer la prothèse au moignon via le mécanisme qu'il avait déjà mis en place lors de la conception de celle-ci.

Après avoir vérifié que la première prothèse tenait correctement, le trio procéda à la connexion de la seconde qui avait pris un peu moins de temps. Mais, restait encore à vérifier si tout fonctionnait correctement. Mais pour cela, il fallait attendre que le patient ne se réveille.

Se retenant de joindre les deux mains, silencieusement, Mairu pria que tout allait bien se passer et surtout que le patient ne présentera pas de grave séquelle si l'opération avait échouée …

_________________
[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 E9AA4D59F0CEBCA273945A0FE77E778170585673
~ La fin justifie les moyens ~
Team Kumo:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9202-metaru-mairu-completed
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Empty
Mar 12 Jan 2021 - 17:27


Soigner les blessés



L’art des marionnettistes fascinait Aimi. Après avoir rencontré son camarade qui lui avait parlé de cette maîtrise intrigante, la Chiwa aurait aimé en apprendre encore plus. Elle l’avait conseillé sur l’utilisation des poisons comme elle avait pu et il l’avait informée en retour sur ses pouvoirs. Voir Hanzô travailler ainsi enchantait l’Eiseinin au plus haut point. Mairu, quant à elle, possédait le don de pouvoir user de son métal à son souhait, c’était tout autant impressionnant. C’était alors à son tour d’en faire de même avec le sien et de leur montrer de quoi elle était capable.

La directrice d’hôpital était certaine que si l’opération réussissait, ces iwajins auraient des prothèses d’une qualité précise. L’opération commença alors, débutant par une petite démonstration qui n’était pas forcément agréable pour les yeux d’un individu peu habitué à voir l’intérieur d’un corps humain. Elle n’en voulait pas à sa camarade et savait qu’à la fin, cela lui apportera bien plus qu’elle ne le pensait sur le moment. Elle sourit au Shinrin et hocha de la tête pour se mettre au travail officiellement.

La Chiwa usa d’une concentration et d’une précision à en faire suer son front. Elle faisait attention à ce que les fils de la Metaru n'abîment pas les nerfs et petit à petit, on pouvait les voir se lier. De son côté, le marionnettiste usait de son chakra pour rapprocher petit à petit la prothèse de sa cuisse. Durant l’opération, Aimi s’était souvenue du rapport de mission de Muramasa et de ses mots. Si elle avait pensé utiliser le fuinjutsu pour faire le lien chakratique, Mairu lui avait proposé une solution grâce à son métal et le fait qu’il était susceptible de faciliter le lien entre le chakra et les prothèses. C’était là une brillante idée et la rubiconde appréciait la voir à l'œuvre. Une fois qu’elle était certaine que les fils étaient suffisamment liés au nerf sciatique, elle fit un signe de main à la violette.


«Stop ! »

Il ne fallait pas plus, pour ne pas endommager les tissus et pas moins, pour ne pas qu’ils cèdent au moindre effort. Le chakra médical de la rougeoyante permit de favoriser l’adaptation des nerfs au corps étranger et de contribuer à la liaison entre la prothèse et la chair. Enfin, l’opération reprit pour la seconde jambe. Similairement, elle usa de son don médical et observa en même temps le talent de Mairu. Une fois que les deux prothèses furent intégrées au corps d’Ashitaka, la kunoichi vérifia que tout était bon avant de se redresser. Elle passa une main sur son front et soupira longuement.

«Voilà une chose de terminée. Tout me semble en ordre et le lien entre les fils et le nerf s’est fait sans problème. Il faut maintenant vérifier que la connexion est établie. Et pour cela... »

Aimi envoya un regard désolé à la kumojin et fit signe de tête à l’infirmière de l’aider à mettre le Borukan sur le côté. Contrairement à tout à l’heure, elle fit une légère incision et y glissa deux doigts avant d’aller au contact de la liaison nerveuse. Elle ne voyait absolument pas ce qu’il se passait de l’autre côté, concentrée.

«Dites-moi si les jambes réagissent. Si oui, alors nous avons réussi. Même si ce n'est qu'un peu, si les orteils bougent, n'importe quoi. »

Le destin de ses amis reposaient sur un seul mot de Hanzô. Un espoir, une lumière qu'elle voulait absolument atteindre pour sortir de ce tourment qui la hantait depuis plusieurs semaines.

_________________
[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Shinrin Hanzo
Shinrin HanzoEn ligne

[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Empty
Mer 13 Jan 2021 - 16:54
Elles œuvraient avec une précision d'orfèvre et c'était beau à voir. Le petit orchestre se fiait aux instructions de la coordinatrice pour que dans un silence qui s'abattait comme une chape de plomb la magie opère. Chacun avait sa tâche et sa responsabilité, tous avec des connaissances spécifiques dans un domaine particulier. Hanzo avait déjà fait le gros de son travail et ne représentait pas une grande contribution à la chirurgie en place, il s'y donnait tout de même avec cœur et âme pour être sûr que tout se passe pour le mien.

Une puis deux, les jambes étaient à présent connectés aux appareils. Monoculaire sur l'œil, il vérifiait alors que la connexion était propre et que l'interface était bien configurée. Soudain, lorsque l'Eiseinin entreprit de tester le dispositif le jeune marionnettiste fut pris de quelques nausées tant pour lui la procédure était inhabituelle et infâme à imaginer.

[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Tumblr10

Mais grâce au ciel, il n'était pas du bon côté du corps pour avoir une vision directe de la chose. Il se contentait alors de se tenir au plus près de la prothèse vérifiant que les mouvements avaient bien lieu.
"Je crois que… oui, oui ! On a une réaction ! Cependant elle est étrangement faible, laissez-moi une seconde."
Au plus proche de la jointure, il opérait de plus belle avec ses fils de chakra afin de configurer quelques éléments de l'interface en place et permettre une meilleure sensibilité du dispositif aux nerfs du shinobi.
"Et là ? Ça devrait être bon."
Soudain, une réaction, plus une deuxième, il semblait que l'opération fut un succès.
"On est bons ! A voir quand il sera réveillé et en pleine possession de son corps. Ça risque d'être chaotique les premières fois, le corps et la prothèse vont avoir besoin d'un moment pour s'acclimater mais avec un peu d'exercice il devrait pouvoir marcher seul d'ici une à deux semaines."
Après avoir refermé le dispositif de jointure jambe-prothèse avec une dextre d'orfèvre, le jeune homme prenait alors un pas de recul comme pour mieux contempler la scène et laisser échapper un regard à la rouquine avant de s'attarder sur la Metaru. Il y avait tellement de chose à faire dans ce monde, c'en était déconcertant.

_________________
[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Empty
Ven 15 Jan 2021 - 1:16


Soigner les blessés



Durant un instant, une seconde, Aimi pria tout ce qu’elle pouvait alors qu’elle avait actuellement deux doigts dans le dos de son patient. Elle avait fermé les yeux et attendait la sentence d’Hanzô avec crainte. Sa réponse sera sûrement le début d’un espoir ou celui de la déception. Avec son chakra médical, la jeune femme titilla les nerfs de Borukan suffisamment pour faire réagir l’une des prothèses. Un silence arriva, sûrement en attente d’un quelconque signe, puis une réponse de sa part, positive. La Chiwa ouvrit les yeux grandement, n’en croyant pas ses oreilles. S’imaginant alors apporter cette chance à tous les blessés, celle de pouvoir marcher à nouveau, était une source de fierté et de bonheur inimaginable. Elle attendit qu’il fasse ses réglages puis retira sa main lorsqu’il confirma le succès de l’opération. L’Eiseinin usa de son chakra verdoyant pour refermer la plaie et se redressa. Les prothèses ne bougeaient évidemment plus et elle était bien triste de ne pas avoir vu la démonstration.

Pourtant, lorsqu’elle posa son regard sur le Shinrin, celui-ci pouvait voir que ses yeux s’étaient remplis de larmes. Aucune goutte ne coula le long de ses joues, simplement une émotion si forte et la pression qui descendait et qui chamboulaient Aimi.


«On a réussi… »

Murmura-t-elle, complètement immobile et absente.
Elle savait que ce n’était que le début et qu’il faudra beaucoup de temps et de patience, mais pour la directrice de l’hôpital, tout ce qui comptait, c’était d’avoir réussi l’opération. L’infirmière remarquant que la jeune femme était complètement ailleurs, prit l’initiative de commencer le réveil du Borukan. Son esprit revint à la réalité lorsqu’elle entendit du mouvement à côté. Elle tourna le visage vers le patient endormi et sa consœur au travail et se rapprocha doucement. La jonin voulait être présente lors du réveil de son camarade et ami, elle voulait lui annoncer cette nouvelle. Lorsqu’une dizaine de minutes passait, ses paupières commencèrent à gigoter et s’ouvrir avant de se refermer. Il lui fallait de longues tentatives pour arriver à les maintenir plus longtemps. La Chiwa se pencha légèrement au-dessus de lui et lui adressa un sourire plus que ravi.


«Ashitaka… Bon retour parmi nous. L’opération s’est très bien déroulée, prends ton temps pour te réveiller, nous attendrons que tu aies repris pleinement tes esprits pour observer les résultats de celle-ci. »

La rubiconde recula et posa son regard empli d’émotion vers la Metaru, elle lui était aussi très reconnaissante.

« Mairu-san, voyez-vous quelque chose à revoir sur la prothèse, quand elle a bougé ? »

Son avis était tout aussi précieux que le Teikokujin, le temps que le manipulateur de lave se réveille complètement, elle pourrait intervenir s’il y avait besoin.


Spoiler:
 

_________________
[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Metaru Mairu
Metaru MairuEn ligne

[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Empty
Sam 16 Jan 2021 - 0:04
Soigner Les Blessés

feat. @Chiwa Aimi - @Shinrin Hanzo - @Borukan Ashitaka

Comprenant le message dans le regard que lui jetait Aimi, Mairu concentra son attention sur les prothèses. Ainsi, elle pu assister aux réactions de ces dernières, grâce au stimulus manuel qu'exerçait l'l'Eiseinin en tripotant des doigts le gros nerf qui servait de liaison nerveuse générale.

Après quelques rectifications de la part du marionnettiste hijin, les orteils du patient réagirent ; de façon plutôt étrange certes mais ils bougeaient. Ce qui prouvait que la liaison aux nerfs avaient été un succès mais restait encore à vérifier si les prothèses dans leur intégralité étaient fonctionnelles.

Face aux émotions qui semblaient subjuguer la Directrice de l'hôpital au réveil du Bokuran, la Directrice de la Forge de Kumo resta totalement placide. Bien que comprenant ce que pouvait ressentir la Roquine, la Violette ne parvenait pas à se réjouir. Et pourtant, elle devrait car elle avait également contribué à la réussite de l'opération. Une opération qui allait permettre à des valeureux shinobi de retrouver l'usage de leurs jambes. De prime, le succès d'aujourd'hui signifiait qu'elle était sur la bonne voie pour accomplir pleinement la mission qui l'avait mobilisée à Iwa. Chose qui la tenait très à cœur ; bien plus que de voir des hommes qu'elle ne connaissait point de nouveau débout. Était-ce sans doute parce que la kumojin considérait tout ceci comme un simple devoir, et non un acte de pure bonté, qu'elle ne parvenait pas à s'exalter ? A cet instant la Metaru ne ressentait qu'un simple sentiment de soulagement. Le soulagement de ne pas devoir tout recommencer.

« - Pour l'instant je ne vois rien d'anormal, répondit la Metaru à la question de la Chiwa qui s'était calmée émotionnellement. Si des dysfonctionnements sont présents, ils seront détectés au fur et à mesure qu'Ashitaka-san utilisera les prothèses. Alors nous les corrigerons à ce-moment là. »

Mairu marqua un bref silence.

« - Il faudra certainement du temps mais les nerfs et les fils métalliques finiront pour ne former plus qu'un. Et j'ai usé du métal inoxydable alors il y aucun risque de corrosion. »

Bien que n'étant pas une experte en médicine, la Forgeronne savait qu'un corps étranger finissait toujours par fusionner avec les cellules. Un peu comme la nature qui prenait ses droits sur un objet oublié dans son environnement …

_________________
[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 E9AA4D59F0CEBCA273945A0FE77E778170585673
~ La fin justifie les moyens ~
Team Kumo:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9202-metaru-mairu-completed
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Empty
Mer 20 Jan 2021 - 12:59
L'opération allait bientôt débuter. Aimi lui parla un peu. Elle semblait tendue, mais elle faisait des efforts pour ne rien montrer. Du moins c'est ce qu'il en percevait. Quand elle lui prit la main, il essaya un sourire, mais il n'y arrivait pas vraiment. L'absence d'Amiko était trop lourde. Il ramena sa seconde main autour de celle de l'Irounin.

« Compris. Je te fais totalement confiance pour ça. Tu vas réussir avec Shinrin-san et Metaru-san. »

Un peu moins formel en cet instant, il la relâche cependant pour ne pas la gêner dans son travail et se laisse aller, partant dans l'obscurité de l'anesthésie.

***

Le réveil fut lent. Flou. Il ne voyait presque rien. Une forme rougeâtre était au dessus de lui. Il lui fallut près d'une minute avant de reconnaître Aimi. Il avait la langue pâteuse. Il ne sentait presque pas son corps. Les sensations revenaient tout doucement, d'abord avec des fourmies. Puis tout doucement, il sentit le bout de ses doigts, puis ses mains, puis ses bras. Son corps revenait à lui. Il aurait voulu se redresser. Voir un peu ces prothèses qu'on lui avait mit, les tester pour s'assurer qu'il maîtrisait à nouveau son corps. Mais pour l'instant rien. Il n'était même pas capable de s'assoir. Une puissante fatigue le clouait au lit. Les paroles de la Chiwa lui parvenaient faiblement, mais il n'était pas encore capable d'y répondre. Il fit donc juste un hochement de tête pour commencer, fermant les yeux quelques instants, respirant profondément.

Les minutes passèrent lentement. La conscience revenait totalement au rouquin. Il voyait désormais correctement, mais il se sentait encore faible. Et il avait la gorge outrageusement sèche. Mais incapable de patienter plus longtemps, d'un coup d'abdos, il se redressa sur ses fesses pour faire face à ce qui serait son futur. Des prothèses à la place de ses jambes. En silence, assis, il les observa longuement. Il essaya de les mouvoir, sans trop de succès. Mais il sentait une réponse. Comme pour tenter une nouvelle pratique, il voyait que c'était possible, mais pour l'heure, il ne savait pas comment faire. C'était si... Différent.

Il tenta de les toucher, mais rien ne revenait sinon le contact d'un métal froid. Normal. Les nerfs qui avaient été implémentés ne pouvaient pas tout ramener à la normale. Déjà, s'il pouvait marcher correctement et utiliser son chakra sans troubles, ce serait beaucoup. S'il pouvait courir, ce serait mieux encore. Ashitaka se retourna alors vers Mairu et Aimi, les regardant quelques instants. C'était grâce à elles mais aussi au Shinrin que lui et les autres blessés auraient une chance de remarcher. Et éventuellement de redevenir des shinobis. Il leur était reconnaissant, mais il ne parvenait pas à occulter de son esprit le seul but qu'il avait actuellement.

Cherchant quoi dire, il préféra finalement rester silencieux. Il ne savait pas quoi faire, quoi dire. Est-ce qu'elles avaient des tests à lui faire faire dès maintenant ? Combien de temps allait-il mettre avant d'être capable de se mettre debout seul ? De se débrouiller à nouveau sans assistance ? Est-ce qu'il pourrait faire comme si de rien était ? Sans réponses à ces questions pour l'instant, il se contenta d'attendre. C'était Aimi la médecin. C'était elle qui savait. Pour l'instant, c'était sans doute mieux d'écouter que de tenter aveuglément.

_________________
[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Shinrin Hanzo
Shinrin HanzoEn ligne

[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Empty
Ven 22 Jan 2021 - 11:51
Un rare sentiment de gaieté lui prenait les poumons tandis qu'il observait avec inquiétude l'expression de la rouquine. Étrangement, l'expression de satisfaction sur son visage lui avait laissé plus d'effet que la simple vue du patient réveillé. Il était tout de même agréable de voir le fruit de son travail en place, pour une première fois ils avaient fait du très bon boulot et il était certain que l'éveil et les premiers essais du martyr Borukan apportaient également un élan de réconfort, malgré l'étrange mutisme de ce dernier.
"Ashitaka-san, il est normal que vous ressentiez un sentiment d'étrangeté aux premiers abords. Le temps sera le meilleur remède à tout vos maux, bientôt, vous reprendrez du service comme si de rien n'était. "
Les trois protagonistes voyaient enfin le bout du tunnel, cette étape, la plus primordiale, marquait la première brique d'une longue série d'opérations. Ce serait bientôt toute une ribambelle de shinobis qui auraient à nouveau pied à terre, et qu'importe si leurs nouveaux membres n'étaient pas de chair, il n'y avait nul chemin infranchissable pour des guerriers motivés à servir. Hanzo avait réussi à franchir ce palier, ils réussiraient également.

Acquiesçant avec égard aux propos de la Metaru et de la directrice, le Shinrin lui se projetait déjà à la suite des hostilités.
"Sur ce, je me retire à l'atelier pour commencer la confection des nouvelles prothèses. Le travail de conception étant déjà accompli, la production sera rapide."
Saluant une nouvelle fois l'assemblée, le jeune homme fut pris de légères somnolences tandis qu'il tentait d'embrayer un corps encore alangui par un effort constant. Légèrement déséquilibré, tentant de se rattraper dans son malaise, son bras de bois vint inopinément claquer le gracieux bas des reins de la demoiselle Metaru à ses côtés dans un vacarme assourdissant. Rattrapé par le meuble, il se relevait aussitôt sous le réveil sec de cet acte impoli qui n'en restait pas moins agréable pour le damoiseau qu'il était.
"Toutes mes excuses, il semble qu'une petite boisson chaude soit de mise avant de me remettre à la tâche !"
Et comme cela, jouant l'innocent, il s'en alla d'un prompt pas pour se dérober au jugement de ses consœurs.


La suite était déjà écrite. Il fallut pour le maître-marionnette une paire de nuitées pour accomplir son devoir. Le front beurré de sueur, les mains entichées des stigmates du labeur, le jeune homme pouvait enfin savourer la délicate appréciation d'un travail bien fait. Devant lui, c'était tout une panoplie de sets de guiboles qui s'alignait sur son établi. Chaque paire était drapée de napperons avec le nom des intéressés inscrits à l'encre. Soudain, le crissement de la porte se faisait de nouveau entendre. Abattu mais fier, le cadet se retournait…

_________________
[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Empty
Sam 23 Jan 2021 - 15:47


Soigner les blessés



Contrairement à ceux qui s’étaient présentés dans le village de la roche pour remplir simplement leur part du marché, pour Aimi, cette mission représentait beaucoup. Il n’était donc pas surprenant de la voir aussi touchée par le succès de celle-ci et quand bien même il y avait encore beaucoup de travail, l’espoir était plus fort que jamais. Après s’être calmée, elle interrogea Mairu qui ne semblait pas avoir à en dire plus concernant les prothèses. Elle hocha de la tête. Il fallait donc maintenant qu’Ashitaka se réveille pour savoir si l’opération était vraiment réussie ou non. Il n’y avait pas meilleur remède que le temps, mais attendre n’était pas un vocabulaire qui plaisait à la rubiconde. Mais la violette avait raison.

Le réveil se fit tout en douceur, lentement, mais sûrement. Lorsqu’elle le vit hocher de la tête, la Chiwa ne put s’empêcher de sourire, soulagée de le voir conscient. Lorsqu’elle le vit se redresser un peu trop brutalement à son goût, la kunoichi plaça une main contre son torse pour calmer ses ardeurs d’impatient. Son regard était focalisé sur ce qui remplaçait maintenant ses jambes perdues au combat. La directrice d’hôpital le laissa découvrir ses prothèses et Hanzô lui adresser quelques mots. Pour le soutenir, la rouquine hocha de la tête.


«N’hésite pas à me faire savoir tout ce que tu ressens Ashitaka… Comme l’a dit Hanzô-san, il faut laisser le temps faire les choses, mais nous serons là pour vérifier que tout va bien, alors il ne faut pas hésiter à nous dire s’il y a quoi que ce soit qui ne va pas. »

Le marionnettiste semblait vouloir reprendre son travail aussitôt, mais la rubiconde n’était pas de cet avis. Une grosse opération venait de se dérouler et tout être humain se devait de se reposer. Et pour confirmer cela, l’albinos manqua de tomber et fit sursauter presque tout le monde. Inquiète, la rousse s’approcha de lui pour l’aider à se redresser.

«Hanzô… Avant de vous remettre à une quelconque tâche, je vous demanderai de vous accorder du repos. C’est comme cela qu’on fait des erreurs. »

En espérant qu’il ait compris, elle le laissa quitter la pièce. Son regard rubis se posa alors sur les autres personnes présentes. Le Borukan allait être ramené dans sa chambre pour profiter tranquillement de sa convalescence. Elle demanda à Mairu de se reposer un peu aussi et de se tenir aux côtés du rouquin dès que possible pour s’assurer que tout se passe bien avec les prothèses. Petit à petit, les heures passèrent et les nuits aussi. Il fallait du temps pour fabriquer les jambes de bois et de métal et les deux artisans y mettaient toute leur énergie. Quant à Aimi, elle se préparait mentalement à devoir opérer encore six patients et vérifiait que le corps ne rejetait pas les prothèses.

Lorsque le moment fut venu, la rousse se rendit au laboratoire où se trouvait l’Hijin. Mairu la suivit de près. En découvrant les paires de prothèses, la combattante était admirative. Elle enviait Hanzô d’être capable de produire cela et pouvait que le saluer. Cependant, son état en disait long sur la quantité de travail fournie et le peu de repos qu’il avait pris. La rousse se rapprocha doucement et glissa un bras contre son dos comme pour le maintenir. Silencieusement, de son autre main, elle fit apparaître un chakra verdoyant qui se glissa sur chacune de ses mains marquées et souffrantes. Enfin, elle passa sa paume sur son front pour le soulager.


«C’est un admirable travail que vous avez fourni Hanzô… Je ne pourrai jamais vous remercier assez. Maintenant, prenez un peu de temps pour vous, sinon je ne me pardonnerai jamais de vous rendre à Hi dans un sale état. »

La kumojin allait sûrement mettre sa main à la patte maintenant. Elle resta silencieuse devant ces prothèses de qualité et bien différentes les unes des autres. Aimi était fière de pouvoir compter sur des talents pareils, elle remerciait le ciel de les avoir mis sur son chemin.


_________________
[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Metaru Mairu
Metaru MairuEn ligne

[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Empty
Dim 24 Jan 2021 - 23:43
Soigner Les Blessés

feat. @Chiwa Aimi - @Shinrin Hanzo - @Borukan Ashitaka

Le patient s'était réveillé mais se révélait encore être incapable de se redresser. Il ne semblait pas cependant souffrir le martyr et c'était déjà très bien ; du moins du point de vue de Mariu qui appréhendait que l'éveil du Borukan ne se ferait dans une immense souffrance. L'absence d'élancement était preuve que l'opération s'était bien déroulée. Que tout fût en place correctement. Et surtout que l'Eiseinin avait effectué merveilleusement bien son travail.

La surprise de la tape accidentelle sur son fessier passée, ce fut avec détachement que la Metaru regarda le Shinrin sortir de la pièce. La Violette était d'accord avec la Rouquine ; le Marionnettiste devrait d'abord songer à se reposer avant de s'atteler à la tâche. La fatigue n'était pas non seulement mauvaise pour la santé physique et mentale mais elle pouvait aussi mener à faire n'importe quoi. Et, une petite erreur dans la réalisation d'une prothèse pourrait tout ébranler !

Les jours qui s'en suivirent, la Metaru les passa à assister aux séances de rééducation du Borukan qui devait réapprendre à marcher avec, non pas ses jambes originelles mais des membres artificiels. La plupart du temps, Mairu regardait en silence et de loin pour ne pas gêner le patient et ceux qui l'encadraient dans ses exercices. La jeune femme à la peau hâlée n'intervenait que pour examiner l'état des prothèses après une chute ou une difficulté de se mouvoir de la part du porteur puis de procéder à une réparation ou à un ajustement si besoin. Comme la Metaru l'avait énoncé, l'utilisation des prothèses permettait de révéler les défauts présents que ses interventions permirent de corriger immédiatement. Des ajustements qui seront intégrés chez les nouvelles prothèses.

Puis, vint le jour où elle la kumojin dû remettre les pieds dans le laboratoire où elle avait préféré laisser le hijin travailler en toute tranquillité.

« - Suis donc la voix de la raison et va te reposer !, fit la Metaru d'une voix presque autoritaire tout en concentrant son attention sur les nombreuses prothèses que le Shinrin venaient de donner naissance. Je prends la suite. Nous attendrons que tu aies retrouvé la forme pour les poses … Je ne tiens pas à ce que tu t'effondres sur moi ! Conclut Mairu sur un ton taquin cette fois tout en fixant Hanzo. »

Sans perdre de temps, la Metaru s'attela à la tâche. Bien qu'il lui suffît d'un simple toucher sur une prothèse de bois pour effectuer son travail, cette fois elle n'avait pas une mais plusieurs paires de membres à finaliser. Ce qui lui demanderait plus que quelques minutes de travail. En effet, ce fut seulement plus d'une heure plus tard que la Forgeronne acheva sa besogne.

« - J'ai terminé. J'ai appliqué sur chaque prothèse les ajustements que j'avais dû réaliser sur les prototypes portés par Ashitaka-san. Cependant, des accommodations se révèleront certainement nécessaire étant donné que chaque prothèse ne subira pas la même pression car chaque patient a leur propre poids. Certaines nécessiteront probablement d'être renforcées alors que d'autres demanderont d'être délestées car trop lourdes pour le porteur. La dernière opération pourrait se révéler délicate car cela signifierait également enlever de la solidité mais, espérons que ma capacité à produire du métal solide mais léger, comme les fils utilisés pour la liaison nerveuse, suffira ! … »

_________________
[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 E9AA4D59F0CEBCA273945A0FE77E778170585673
~ La fin justifie les moyens ~
Team Kumo:
 


Dernière édition par Metaru Mairu le Dim 24 Jan 2021 - 23:55, édité 1 fois (Raison : Corrections)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9202-metaru-mairu-completed
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Empty
Mer 27 Jan 2021 - 21:41
Réveillé depuis peu, le rouquin remarqua seulement plus tard qu'Hanzo était lui aussi dans la pièce. Et c'est d'ailleurs lui qui vint vers le guerrier blessé en premier. Il écouta ce dernier et hocha la tête à ses paroles avant de reporter son attention sur les prothèses. C'était étrange. Il avait l'impression d'avoir à nouveau des jambes, mais il avait perdu toute mobilité dans ces dernières. Ce n'était plus des continuations parfaitement maniables de son propre corps, c'était un ajout fixe et immuable. Un bloc unique et maladroit qu'il aurait du mal à contrôler totalement.

« D'accord. J'espère que je parviendrais à faire une rééducation rapide et à bouger correctement. Merci d'avoir rendu ça possible. »

Simple et direct, le Borukan n'avait pas trop la tête à discuter. Il pensait trop à elle et au moment où il pourrait aller à sa recherche. Il allait devenir fou s'il restait là, sans savoir. Devenir fou ou totalement déprimé. Mais alors qu'il voulait commencer à voir un peu où il en était, une main sur son torse vint rapidement le calmer. C'était Aimi qui était venue près de lui. Visiblement heureuse qu'ils aient réussi, il lui fit un simple sourire.

« Beau travail, madame la directrice de l'hôpital. Je vous tiendrais au courant de tout ce que je peux. Merci à vous trois de m'avoir permi de retrouver des jambes. »

Voulant aider et ne pas être simplement un pantin d'essai, le rouquin aux yeux dorés la laissa repartir derrière Hanzo qui semblait épuisé. Il n'avait aucune idée du travail que ce dernier avait dû accomplir avec précision, simplement qu'il avait travaillé sur les prothèses notamment. Beaucoup plus sobre que l'iwajine, la Metaru restait à distance. Prenant donc le temps de faire quelques tests, Ashitaka se rendit vite compte qu'il n'avait pas la force de se lever. Les nombreuses semaines assis dans un fauteuil avaient affecté grandement ses muscles et l'équilibre à retrouver était différent de celui d'autrefois même si sa taille semblait être redevenue sensiblement la même. Relevant chaque sensation, chaque gêne qu'il ressentait, il notait le tout dans un petit carnet afin que chaque observation soit remise directement à Mairu qui semblait venir surveiller ses progrès et qui lui apportait parfois un peu d'aide.

Acharné, borné même, le Borukan ne se reposait que le minimum nécessaire, tâchant de pousser son corps à bout non seulement pour retrouver plus rapidement une efficacité mais aussi pour mettre à l'épreuve ces prothèses qui, dans certaines situations auraient peut-être du mal, notamment avec lui qui manipulait lave et glace. Testant donc notamment leur résistance aux changements de température, entre les moments où il se tenait proche de la lave et ceux où il était sur de la glace. Sa maîtrise n'était pas encore assez grande pour qu'il passe aux patins, mais cela permettait déjà des tests de solidité qui seraient bons à savoir pour les futurs porteurs.

_________________
[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Shinrin Hanzo
Shinrin HanzoEn ligne

[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Empty
Jeu 28 Jan 2021 - 1:36
La vie était en cela faite que vos ennemis d'antan puissent devenir vos confidents du moment. Jamais n'aurait-il pu prédire qu'un jour il pourrait accorder autant d'égard à soigner des guerriers qui n'étaient pas de son monde et qui… sous certaines perspectives, pourraient être un jour amenés à frapper le sol de son pays avec les propres pattes qu'il aurait confectionné. Mais les dystopies ne sont pas l'affaire du présent, en cela son travail ne devait pas être interrompu par quelques sombres perspectives. Il était là pour des prothèses, il avait fait ses prothèses et ce, avec tout le soin qu'il aurait apporter pour ses propres compatriotes.

Les yeux dans ceux de ses nouvelles amies, il appréciait avec une brève sensation d'euphorie la thérapie chakratique de la rouquine, se laissant aller à un petit instant de béatitude pas désagréable.
"A trop me dorloter de la sorte, je finirai un jour par quitter les miens pour vous jurer allégeance, Chiwa-san."

[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Tumblr10
Son ton était goguenard au même titre que sa face de plaisantin. C'était là sa façon de détailler sa sympathie à l'égard de celle qui lui accordait ce petit moment de réplétion. Cependant, l'injonction de la gracieuse dame au teint cuivré brisa son petit cocon de douceur lui rappelant avec gêne son précédent geste dépravé. Mais 'Oh grand Dieu…' se disait-il, pour peu que l'immoralité soit une norme dans ce monde, il aurait recommencer à pleine main.
"Vous avez bien raison, je m'éclipse, et ne t'inquiète pas Mairu-chan, la prochaine fois que je m'effondre sur toi ce ne sera guère par fatigue !"
Sur sa maline galéjade coquine il s'esquivait une nouvelle fois tel un fripon du jugement de ses damoiselles, rejoignant la salle de repos adjacente où il avait disposé sa couche sommaire : un simple drap nacré doublé d'une couette raccommodée le tout assorti d'un sac de linge qui faisait office d'oreiller.

On lui sommait le repos sans savoir que si le cadet s'écoutait, jamais il ne se réveillerait. Car si Dieu avait rendu les hommes différents des bêtes, il semblait que cela n'empêchait guère le marionnettiste d'hiberner avec le même panache qu'un grizzli bien dodu en ses jours de congés.

Si le jour est père du labeur et la nuit est mère des pensées, il semblait bien que le jeune marionnettiste s'était emmêlé les pinceaux ce coup-ci. Les yeux rivés sur ces lueurs qui transparaissaient sur les murs, il bataillait sans merci pour trouver un repos au demeurant bien mérité. Et pourtant, aussi fatiguée soit sa chair, son esprit lui ne semblait point convoiteux d'une césure, tentant irrémédiablement de terrasser le jeune homme de quelques pensées accablantes et frénétiques. Finalement, il fallut une bonne demi-heure et la fenêtre de tir d'une petite accalmie pour qu'il rejoigne le royaume de morphée, laissant son souffle émacié accompagner les gazouillis des moineaux qui le contemplaient depuis le carreau.


Plusieurs jours plus tard, les trois compagnons se retrouvaient à l'endroit de leur rencontre. Là où tout avait commencé. Le regard porté au loin, c'était un peu plus cerné mais bienheureux que le jeune homme faisait ses adieux au village martyr. Leur travail fut rude mais rondement bien mené, toutes les prothèses furent posées et les premiers essais rapportaient des résultats radieux et encourageants.

Se déportant sur la dame du moment, la reine rousse de ses lieux et maîtresse de son art, le jeune homme dégageait depuis un sceau une arme comme signe de paix. Pour peu qu'elle fut amie de son précédent détenteur, la Chiwa comprendrait directement le geste qui était tendu vers elle.
"Je vous remercie pour notre rencontre et l'aventure que vous nous avez offert, Chiwa-san. Veuillez accepter avant mon départ la faux de votre ami, elle vous revient de droit. "
Courbant l'échine, il se montrait aussi discipliné que reconnaissant à l'égard de la Directrice.
Au tour de la kumojin qui ne tarderait certainement à prendre également la route vers son pays d'origine, il préleva de sa bourse une paire de rouleaux qu'il lui tendait amicalement.
"Quant à toi Mairu-chan, je souhaite te faire cadeau de ces rouleaux. J'espère qu'ils t'apporteront un savoir approprié à ta trempe. Je reste louangeur de ton don et de l'adresse avec laquelle tu le manipules. Pour sûr, la réputation des forgerons de Kumo n'est pas démérité, et il faut l'avouer, ça me fait du mal de l'admettre. "
Quelques brefs paroles et il était bientôt l'heure de décoller.


_________________
[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»


Dernière édition par Shinrin Hanzo le Jeu 28 Jan 2021 - 12:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Empty
Jeu 28 Jan 2021 - 11:26


Soigner les blessés



Aimi avait apprécié les moments passés aux côtés des deux artisans bien uniques en leur genre. Si elle n’avait pas beaucoup vu Hanzô, car il était occupé à créer les autres prothèses, la jeune femme croisa la kumojin plus souvent. Le plus souvent, c'était durant les séances de rééducation du Borukan qui devait se faire à sa nouvelle vie. Elle n’avait pas envie qu’il voit ces jambes comme des étrangères, elle voulait l’aider et lui apprendre à ne faire qu’un avec. C’était en tout cas avec agréable surprise et réglage de la Metaru qu’elle constata que l’opération était un vrai succès. Ashitaka étant le patient X, tout ce qu’il apprenait à faire, tous ses échecs, toutes les modifications apportées permettront de rendre les autres prothèses plus sûres.

Le jour où les deux jolies femmes se rendirent au laboratoire démarrait le commencement de longues opérations. La Chiwa vint auprès de chaque patient pour leur annoncer la nouvelle et leur demanda de ne pas quitter leur chambre, car ce serait bientôt leur tour de vivre ce changement bien consternant. L’état d’Hanzo était assez pitoyable si on ne savait pas pourquoi il s’était retrouvé ainsi. Aimi avait usé de son chakra médical pour soulager ses blessures et le conseilla d’aller se reposer, encouragée par Mairu. Lorsqu’il s’adressa à elle dans une sorte d’euphorie et de soulagement, la jeune femme ne put s’empêcher de rire légèrement.


«Voyons Hanzô-san… Vous serez toujours le bienvenu à Iwa, tout comme Mairu. Et… je ne dirai jamais non d’avoir à mes côtés des personnes aussi douées. »

Amusée par leur échange, elle se concentra surtout sur toute cette panoplie de jambes, intriguée et émerveillée. Très rapidement, l’art métallurgique de la violette s’ajouta au bois des Shinrin. Croisant les bras, elle observa silencieusement sa coéquipière temporaire et analysait chaque détail.

La Metaru termina une heure plus tard son travail et lui expliqua qu’il faudra sûrement des ajustements pour que les prothèses correspondent parfaitement à chaque patient. La directrice hocha de la tête et lui sourit.


«Je crois en toi et je serai là pour t’épauler pour que tout se passe bien. Tu as fait un travail vraiment formidable et tout comme Hanzô, je te remercierai jamais assez pour cela. »

La rougeoyante s’inclina avec reconnaissance. Il était temps de retourner auprès d’Ashitaka et si Mairu observait avec plus de retenue, le rôle de la Chiwa était bien plus investi. En effet, elle était à ses côtés à chaque moment et l’aider à chaque fois pour se lever par exemple. En effet, passer deux mois dans un fauteuil roulant n’avait pas rendu service à l’énergie physique de son corps, il fallait se réhabituer. Pour ce faire, la doucereuse usa de son chakra médical sur ses cuisses encore intactes pour soulager ses muscles endoloris et les renforcer. Le reste de la tâche sera entre les mains du manipulateur de lave et de glace. Il redoubla d’effort et de détermination pour tester ses prothèses jusqu’à ses derniers retranchements. Il usa même de ses deux capacités pour tester la résistance aux températures extrêmes. Grâce à l’alliage du métal et du bois, les prothèses tenaient le coup, mais il y avait encore des petites modifications à faire.



La jonin ne savait même plus combien de minutes, d’heures ou de jours s’étaient déroulés depuis qu’ils avaient commencé les installations de prothèses pour chaque patient. Cela fut bien plus long qu’elle ne l’aurait cru, car chacun avait réagi de sa manière et des modifications furent nécessaires pour chaque blessé. Fort heureusement, tout s’était globalement bien passé, mais la fatigue pouvait se faire sentir pour le trio. Tout comme le Shinrin, la Chiwa était marquée par la fatigue, mais le sourire qu’elle avait à ses lèvres illuminait son visage.

Ils étaient réunis à l’entrée de l’hôpital, car il serait bientôt le moment de se séparer et la jeune femme en était bien attristée. Hanzô vint à sa rencontre et fit apparaître d’un fuinjutsu une faux bien particulière qu’elle reconnut entre mille. Aimi ne pouvait cacher sa surprise et son regard passa de l’arme au teikokujin plusieurs fois. Ses mains attrapèrent timidement l’arme qu’elle ne brandissait pas aussi fièrement que son défunt ami. Emplis d’émotion par ce geste, ses yeux brillaient intensément alors qu’elle ne le lâchait pas du regard. Elle n’osait dire quoi que ce soit sur le moment et le laissa échanger avec la Metaru. Elle était contente de les voir s’entendre aussi bien surtout en connaissant le passif de chaque nation.

À son tour, la jeune femme avait quelques dons à faire aux deux personnes présentes. Elle avait apporté un parchemin pour le Shinrin qui comprenait une technique de haut niveau et elle le laissait en faire ce qu’il voulait. Concernant la Metaru, elle ne trouva pas meilleur don que de lui tendre son précieux katana.


«Je sais que vous êtes venus pour faire votre travail, votre mission. Mais pour moi, cela représente bien plus que cela et je pense que vous avez ressenti la même chose que moi ces jours passés. C’était au-delà de l’objectif recherché. Permettre de redonner un sens à la vie de chaque blessé, leur redonner de l’espoir, faire avancer la médecine. Sans vous, je ne sais pas si j’aurais pu le faire alors je vous remercie du fond du cœur. J’espère que ce parchemin vous sera utile cher Hanzô-san. Quant à vous Mairu, je vous ai parlé de mon défunt père qui était forgeron. Ce katana vient de sa création et je ne m’en sers plus depuis un bon moment, je pense qu’il vous servira bien plus qu’à moi. »

Aimi s’inclina face aux duos étrangers pour les remercier encore. Ils allaient bientôt partir, mais elle restait face à eux dans l’attente d’une réponse de leur part. Ce travail réalisé ensemble avait beaucoup appris à la Chiwa et elle ressortait de cette expérience bien différente, plein d’espoir et d’une énergie qu’elle croyait perdue.


Spoiler:
 

_________________
[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Metaru Mairu
Metaru MairuEn ligne

[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 Empty
Ven 29 Jan 2021 - 0:49
Soigner Les Blessés

feat. @Chiwa Aimi - @Shinrin Hanzo - @Borukan Ashitaka

Après des jours de dur labeur, des enchainements des opérations, des rééducations et des ajustements des prothèses, les choses commencèrent peu à peu à se calmer. Après une frénésie dû aux activités intenses qui s'y déroulaient, le calme s'instaura peu à au peu au sein de l'établissement médical du Village Caché de la Roche.

Les patients se remettaient plus ou moins vite. Ceux qui étaient armés d'une volonté de fer se rétablissaient plus rapidement que ceux qui étaient plus fragiles émotionnellement. Ces derniers retombaient dans le désespoir au moindre échec dans la maitrise de leurs nouveaux membres alors un soutien moral, en plus du physique, leurs étaient nécessaire. Fort heureusement, là était un travail qu'effectuait merveilleusement bien la Directrice de l'hôpital. La Chiwa était aussi douée dans la maitrise de son art médical que dans le sauvetage des âmes en détresse. Si la Metaru ne lui enviait guère son travail en tant qu'eiseinin, elle admirerait cependant la capacité de la Rouquine à réconforter ses semblables.

Vint enfin le jour tant attendu par la kumojin. Bien que satisfaite et très fière du travail qu'elle avait accomplie en collaboration avec Aimi et Hanzo, Mairu ne pensait plus qu'à rentrer au sein de son Village Caché. La Dame de Fer ne regrettait pas chaque instant passé au sein de l'hôpital, auprès de ses deux partenaires et des patients et ce, malgré l'ambiance bien morose du départ mais elle trépignait à présent d'impatient à l'idée de pouvoir enfin rentrer chez elle. N'étant pas habituée à être éloignée des siens, ces derniers commençaient sérieusement à lui manquer. De plus, des projets importants l'attendaient à Kumo ainsi que ses deux élèves dont elle avait dû délaisser les apprentissages à peine entamés.

Lorsqu'Hanzo lui offrit des rouleaux, Mairu ne sut quoi dire tant elle ne s'attendait pas à un tel geste de la part du jeune Shinrin. Certes, ils avaient fini par s'entendre mais la Metaru n'aurait jamais imaginé qu'il irait jusqu'à lui offrir des présents d'adieu.

Alors que la Dame de Fer réfléchissait sur ce qu'elle pourrait bien offrir à Hanzo en retour, Aimi lui tendit un magnifique katana. De sa provenance, le sabre n'avait certainement pas uniquement de la valeur en tant que matériel mais était aussi imprégnée d'une valeur sentimentale. Un objet probablement bien précieux pour Aimi que Mairu hésita à le prendre. Mais, refuser un présent offert de si bon cœur serait fort impoli de sa part alors, timidement, la Metaru finit par saisir l'arme rengainée dans son fourreau.

« - Merci beaucoup Aimi-san. J'en prendrai grand soin, fit la Heidan tout en s'inclinant en direction de l'admirable eiseinin. Ce fut un plaisir d'avoir collaboré avec vous pour offrir un espoir à vos camarades. N'hésitez surtout pas à me solliciter si besoin. »

La jeune femme accrocha le katana à sa ceinture puis rangea les présents du jeune Shinrin dans ses affaires parmi lesquelles elle extirpe ensuite quatre rouleaux qu'elle tendit au hijin.

« - De même, j'espère qu'ils t'apporteront un savoir approprié à ta trempe. Et en bonus, Mairu fit naitre de sa paume droite une statuette de métal à l'effigie du jeune Shirin mais avec une expression qui n'était point à son avantage. En effet, la Metaru l'avait représenté avec son faciès d'épuisé donc à moitié endormi et orné d'énormes cernes. »

La Directrice de la Forge de Kumo se tourna ensuite vers Aimi pour lui révéler, sur la même paume, une magnifique statuette à l'image de l'iwajin. Contrairement pour le présent d'Hanzo, Mairu avait représenté la Chiwa dans sa magnificence. La forgeronne s'était même permise de lui offrir une paire d'ailes ainsi que des apparats dignes des plus grandes princesses. Mairu tenait à offrir à Aimi ce que cette dernière représentait à ses yeux : une princesse au cœur digne d'un véritable ange gardien.

Après ces échanges plutôt émotifs, Mairu emboita les pas d'Hanzo qui était parti avant elle ...

Pour Hanzo:
 

_________________
[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés - Page 2 E9AA4D59F0CEBCA273945A0FE77E778170585673
~ La fin justifie les moyens ~
Team Kumo:
 


Dernière édition par Metaru Mairu le Ven 29 Jan 2021 - 1:12, édité 2 fois (Raison : Corrections)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9202-metaru-mairu-completed

[Mission/B/Coalition] Soigner les blessés

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: