Soutenez le forum !
1234
Partagez

Barrière Divine [Kumo]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Barrière Divine [Kumo] Empty
Dim 1 Nov 2020 - 15:48


Suite à la mission de Kaze, Raizen avait réalisé beaucoup d’éléments pertinents concernant l’usage du Kinjutsu. Comprenant par défaut que ce qu’il représentait n’était pas totalement compris à son plein potentiel, il avait décidé de renforcer son partage, mais aussi la sensibilisation concernant ce sujet.

Bien qu’il pouvait paraître peu pertinent au regard du contexte actuel, nulle ne savait réellement quand le prochain Dieu se réveillerait tout comme s’il ne viendrait pas à devoir affronter le Dieu final. Tout comme les Jinchurikis pouvaient possiblement représenter une menace en cas de perte de contrôle, Kumo se devait d’incorporer ces éléments clés pour maximiser l’apprentissage, le partage de connaissance et la montée en puissance de ces shinobis respectifs.

Ainsi, Raizen avait convoqué une quantité importante de shinobis étant connus selon leur dossier pour leur maîtrise du ninjutsu. La défense étant une pièce maîtresse sous-estimée, la barrière qu’il comptait enseigner était puissante et riche en utilité. En plus de minimiser la puissance d’un Dieu voire même la nullifier, elle permettait de temporiser, le temps de prévoir d’autres gestes permettant possiblement d’agir ou de prendre des décisions.

-Bonjour à tous. En cette seconde édition, nous comptons réinitier l’enseignement de la barrière divine pour les nouvelles personnes ayant le potentiel de la maîtriser tout comme pour ceux-là maîtrisant brièvement, mais désirant l’améliorer. Toutefois, avant toute chose, j’aimerais vous donner un peu de contexte.

S’arrêtant tranquillement, il balada son regard calmement avant de poursuivre :

-La barrière divine a pour utilité principale de nous permettre de restreindre la puissance d’un Dieu voire même la nullifier tant qu’elle est maintenue. Celle-ci est utilisable par un minimum qui agit aussi de maximum de quatre personnes, ce qui représente une force considérable, mais aussi la nécessité d’être en parfaite synchronisation avec ses partenaires.

Se faisant un peu plus sévère, il poursuivait :

-Un peu comme les différents piliers d’un village ou d’un immeuble, si une seule de ses personnes tombe et lâche la barrière, c’est toute la barrière qui s’écroule, ni plus ni moins. Par conséquent, le travail d’équipe, la synchronisation et la communication sont de mises pour la rendre efficace tant en pratique que dans l’action.

Marchant calmement alors qu’il observait les volontaires, Raizen ajoutait davantage de contexte :

-On peut croire qu’elle n’est pas nécessaire ou qu’au contraire, celle-ci est nuisible. Pourtant, en diminuant la puissance d’un Dieu, nous gagnons non seulement du temps, de l’initiative, mais surtout et avant tout la possibilité de nous ajuster, ce qui en temps réel n’est pas forcément quelque chose de très accessible dans un combat contre le divin. Ainsi, comme premier réflexe lors d’une confrontation avec un Dieu, l’élévation d’une barrière est l’élément le plus primordial. Le tout ne vous rendra pas handicapé sachant que vous pourrez tout de même la délaisser le temps de faire une technique avant de devoir vous concentrer à nouveau sur celle-ci. Ainsi, celle-ci vous avantagera nettement. Plus important encore, elle ne vous emprisonne pas totalement. En effet, si vous devez changer de position avec vos coéquipiers, vous le pourrez moyennant une synchronisation et une communication adéquate, sans quoi elle tombera.

Puis, pour finir , il précisa :

-Avant de commencer, l’apprentissage de ce genre de techniques peut être mortel pour les moins concentrés. Si l’on veut, le tout influence drastiquement la manière dont nous utilisons notre chakra de manière à pouvoir rompre des pactes Kuchiyoses ou nos clones. Ainsi, si vous n’entendez prendre le tout au sérieux ou n’avez pas un contrôle adéquat de votre chakra, cette technique n’est possiblement pas pour vous.

Structuré comme toujours, Raizen entama les premières étapes :

-Si vous n’avez pas de questions, nous allons commencer par former des groupes de quatre personnes avant d’entamer l’apprentissage. Ces gens seront vos coéquipiers pour la première étape. Or, nous interchangerons un peu plus tard pour vous habituer à synchroniser vos efforts avec des gens que vous connaissez un peu moins. Si vous avez des questions, c’est maintenant ou jamais.


Spoiler:
 

_________________
Barrière Divine [Kumo] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Barrière Divine [Kumo] Empty
Dim 1 Nov 2020 - 17:30

Aizen avait reçu une convocation pas du tout étonnante au vue des évènements qui avaient eu lieu récemment. Quatre dieux étaient apparus récemment et presque simultanément dans le Yuukan. Aizen n’avait pas eu l’occasion de les observer, il avait été assigné à la protection du village alors que des équipes avaient été envoyé sur le terrain. Un dieu aurait pu apparaître aux portes de Kumo comme ça été le cas à Iwa ou Kiri.

Au final ils avaient eu de la chance que ce ne soit pas arrivé. Kumo n’était pas prêt à l’époque pour accueillir telle créature. Aizen n’avait pu qu’entendre les descriptions, les bruits de couloirs. Comme toute rumeur qui circulait il se disait que les gens exagéraient la puissance et la taille de ces créatures. Ah oui, Aizen préférait appeler ça des créatures plutôt que des dieux. Pour lui il y avait un seul et unique être suprême, celle sans qui la vie ne serait pas possible : la lumière. Sans Kougen même ces créatures ne seraient rien. Mais elles étaient sans doute primitives et ne savaient même pas elles-mêmes à qui elles devaient la vie. Il ne pouvait pas leur en vouloir car même les Hommes, bien plus développés, ne vénéraient pas Kougen. Pour preuve certains vénéraient ces monstres qui étaient loin d’être divin. Aizen pensait que les rumeurs sur leur puissance étaient infondées car l’un d’eux avait péri de la main de shinobis. De simples Hommes au final. Un milliard d’hommes ne pourrait espérer ne serait-ce qu’ébranler Kougen, alors comment pouvaient-ils appeler ces êtres des dieux.

Aizen balaya ses interrogations alors qu’il se rendait au point de rendez-vous. Il savait bien que la majorité de la race humaine était encore trop peu lucide pour comprendre à qui ils devaient vraiment leur existence et le fait que le monde continuait de tourner.

Une fois arrivé le Nara pu constater que le maître de cérémonie ne serait autre que le chef du village : Meikyû Raizen. Quelque chose qu’il n’avait pas prévu, cela signifiait à quel point le rassemblement de ce jour était important.

Aizen écouta attentivement le Kage qui n’y allait pas par quatre chemins pour expliquer le but de leur présence en ces lieux. Il introduisait une technique qui aurait pour but d’altérer la puissance d’un dieu. Une technique dite interdite qui était d’autant plus dangereuse pour ses utilisateurs. Aizen ne tremblait pas devant le danger de mort annonçait par le Yondaime. Il connaissait sa maîtrise du Ninjutsu et savait s’adapter à son environnement comme à de nouveaux coéquipiers. Il s’engageait dans cette apprentissage l’air serein.

Aizen avait toutes les raisons d’apprendre cette technique même si elle voulait dire se mettre en grand danger en cas d’apparition d’une de ces créatures. En grand danger car il fallait être en première ligne pour ériger cette barrière autour du démon. Mais tout le monde l’avait entendu, ce fameux Sakaze Tosen l’avait annoncé : il était possible de s’accaparer les pouvoirs d’un dieu. Aizen bouillonnait intérieurement d’excitation rien qu’à l’idée de ce que pourrait permettre de telles pouvoirs. En plus de cela il devait être capable de protéger le village même au péril de sa vie. Il ne donnerait pour rien au monde sa vie contre celle d’un autre mais à quoi bon être le rescapé d’un village ou d’un clan. Ce qu’il souhaitait était de gouverner sur une patrie puissante. Et pas vagabonder dans le Yuukan accroché à sa vie. Il avait donc tous les bénéfices à apprendre cette technique. Si un jour un dieu apparaissait devant lui il pourrait ainsi intervenir et peut être réussir à lui prendre ses pouvoirs.

Aizen se décala afin de former un groupe avec trois autres personnes, il ne fit pas attention avec qui il serait. Cela n’avait que très peu d’importance car il se savait capable de s’adapter quels que soient ses partenaires.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Kao Kan
Kao Kan

Barrière Divine [Kumo] Empty
Mar 3 Nov 2020 - 14:30
Les événements qui avaient secoué tout le Yuukan avaient, par chance, épargnés Kumo. Le Village caché des Nuages n'avait pas été la scène de l'éveil d'un Dieu et n'avait pas non plus reçu la visite de Lieutenants de l'Homme au Chapeau. Et pourtant, des Kumojins avaient quand même perdu la vie, dans des pays bien éloignés du leur. Si le simple fait de savoir qu'il existait des victimes attristait Kan, apprendre qu'un de ses coéquipiers de mission faisait partie des disparus l'avait franchement secoué. Surtout... qu'ils avaient fait le chemin ensemble, mais pas le retour. Car Tengokun avait perdu la vie à Tsume ; non loin d'où se trouvait l'électrique.

Au même moment, Kan rencontrait l'ennemi n°1 du Yuukan. Il avait encore du mal à réaliser qu'il avait réellement discuté avec l'Homme au Chapeau en personne. Chaque fois qu'il y repensait, il se sentait hystérique d'avoir rencontré quelqu'un d'aussi important et puissant, puis son sang se glaçait en se souvenant qu'il aurait pu exécuter le blondinet et tous ses copains présents en moins d'une seconde. En plus... ughh, il lui avait raconté tellement de bêtises !

Juste après, même si ça avait été de loin, il avait pu être témoin de l'impressionant éveil d'un Dieu. Il avait constaté de ses propres yeux la puissance d'une divinité. Et il ne voulait absolument pas qu'un événement du genre se produise au cœur du village. Pour toutes ces raisons, lorsqu'il avait reçu une convocation pour apprendre un de ces fameux Kinjutsu, il n'avait pas hésité une seule seconde avant d'accepter. S'il pouvait aider à empêcher la destruction de Kumo... il le ferait.

S'étant placé tout devant du grand groupe qui avait répondu présent, le blondinet écoutait attentivement les instructions du Yondaime Raikage. Mais un truc important comme ça le rendait nerveux. Il passait son temps à se tordre les doigts, passant son poids d'une jambe à l'autre dans une danse étrange. Et lorsque Raizen parla de concentration et de prendre l'affaire au sérieux, il se sentit bien sûr visé : il se figea instantanément, aussi raide qu'une statue. Mourir en apprenant la barrière, ce serait sacrément idiot.

Lorsque le signal pour composer des groupes fut donné et que le grand groupe se scinda en plusieurs petits, Kan se rapprocha des trois personnes les plus proches de lui.

_________________
Barrière Divine [Kumo] Lbvg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879
Metaru Shūuhei
Metaru Shūuhei

Barrière Divine [Kumo] Empty
Sam 7 Nov 2020 - 6:17
Barrière divine


Curiosité.

C’était la raison pour laquelle je m’étais retrouvé au beau milieu de cette foule, vêtu d’un kimono noir richement brodé, avec une clope au bec. Même si je n’avais jamais vu un Dieu en action, j’avais eu des retours lorsque j’étais encore raikage. Celui du désert avait fait des ravages et avait même tué l’illustre Yuki Eichiro si mes souvenirs étaient bons. De quoi corroborer les dires de celui qui avait pris la place de ma défunte petite sœur. Un sourire étira d’ailleurs mes lèvres. Comme un vrai dirigeant, il allait droit au but sans trop de fioritures. A croire qu’il méritait vraiment les votes qu’il avait récolté ainsi que l’approbation des anciens. Enfin, c’était pas comme si c’était une surprise pour moi puisque je l’avais pressenti des années auparavant.

Lorsqu’il finit son speech, je tournai la tête dans tous les sens pour voir les personnes avec qui j’allais finir. Je vis une silhouette familière de dos que je n’avais pourtant pas remarqué durant le discours fédérateur de notre raikage. C’est donc avec grand sourire que je m’approchai de lui avant de passer l’un de mes bras musclés autour de ses épaules, non sans le coincer légèrement contre moi ! « Si c’est pas le jeune Aizen ! Ça fait un p’tit moment héhé ! » J’aurai voulu rajouter quelque chose du style « Mr propre » mais je préférai m’en abstenir. Le pauvre allait devoir me supporter durant une bonne partie de l’apprentissage et je n’allais pas me gêner pour l’emmerder au maximum. C’était l’avantage d’être un jeune retraité !

- « Ménage ton ainé hein ! J’suis devenu trop vieux pour ces conneries moi ! »

Mais alors que je me mis à rigoler, je vis un jeune blond s’approcher de nous et je lui fis un signe de ma main de libre de ne pas avoir peur et de mieux s’approcher du groupe que nous allions former pour le meilleur et pour le pire. J’avais une excellente mémoire, mais après avoir passé deux années sous forme de statue, je devais avouer ne pas me souvenir de son nom. C’était le cas avec la plupart des genins d’ailleurs. Beaucoup était sorti de l’académie pendant mon absence. C’était peut-être aussi le cas du blondinet qui m’avait l’air fort sympathique ! Ce groupe était plutôt intéressant. On avait déjà un adolescent, un jeune adulte et un homme qui dérivait lentement vers la quarantaine. Entre les deux âges quoi ! De quoi m’arracher un soupir !

Je devenais littéralement un vieux con, comme on dit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t141-metaru-shuuhei-terminee https://www.ascentofshinobi.com/u465
Kawashima Kyōhei
Kawashima Kyōhei

Barrière Divine [Kumo] Empty
Mar 10 Nov 2020 - 12:10
Cela faisait maintenant quelques jours que j’étais rentré de Tsume. J’étais retourné à mes habituelles occupations, c’est-à-dire : manger, s’entraîner et attendre la prochaine mission. Si aujourd’hui j’étais toujours debout, si Kumo était toujours là c’était bien pour une raison. Je me devais de devenir plus fort que je ne l’avais jamais été, pour ne plus répéter les erreurs qui avaient déjà coûté la vie à deux de mes coéquipiers.

Je revenais d’une dure journée d’entraînement lorsqu’un ninja messager frappa à ma porte. Il tenait dans ses mains un parchemin cachetés par le Raïkage. Une convocation directe de Raizen, intéressant. Je m’empressais d’y jeter un coup d’œil et d’en lire le contenu. Je n’allais pas dire que j’étais déçu, mais presque un petit peu. Je m’attendais à une nouvelle mission, mais ce n’était finalement qu’une simple convocation pour un entraînement commun.

En effet, j’avais eu vent des événements de Kaze, le Kunaï émoussé en avait parlé dans sa dernière édition. Le pays du vent avait été attaqué par un le Dieu et Raizen, Sharrkan et d’autres Kumojins avaient dû y faire face. Leur combat s’était terminé sur la très probable mort du Dieu du Désert. D’autres pays, comme Kaze avait dû faire face à des attaques semblables. Et il fallait que Kumo soit prêt pour un éventuel combat de cette envergure.

C’était donc pour cette raison que moi ainsi que d’autres étaient convoqués, afin d’apprendre et d’ajouter à notre bibliothèque de techniques des sorts que nous appelions autrefois interdit, des Kinjutsu. Celui-ci était une barrière divine, une barrière capable de contenir la puissance phénoménale d’un Dieu entre quatre murs.

Quelques jours plus tard
Je me retrouvais aux côtés de shinobis Kumojins, nous faisions tous face au Raïkage. Raizen expliquait toutes les raisons de pourquoi nous faisions ça, comment nous allions procéder et surtout les premiers ordres. Des groupes de quatre ? Facile. Je jetais quelques coups d’œil à droite et à gauche afin de repérer les shinobis le plus proche de moi afin d’aller les rejoindre. J’étais prêt, concentré et surtout, motivé.

_________________
Barrière Divine [Kumo] E23l

Merci Mido pour le vava o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5625-kawashima-kyohei-terminee#45207 https://www.ascentofshinobi.com/u1126
Denkou Yuga
Denkou Yuga

Barrière Divine [Kumo] Empty
Mar 10 Nov 2020 - 12:28
Il faisait parti des shinobis conviés pour maîtriser un Kinjutsu, qu'il n'avait pu apprendre dans le passé par manque de temps. Cette fois-ci, il ne faisait pas l'exception, il serait bel et bien de la partie afin de maîtriser cette technique qui pouvait possiblement affaiblir les Dieux dans le but d'un scellement dans un objet ou une personne.

Pour le Tenace, les Dieux devaient tous être vaincus, comme Kumo l'avait fait au Pays du Vent. Cela amènerait dors-et-déjà une équité au sein du Yuukan, mais nul doute que les autres grande nations avaient commencé leur récolte en emprisonnant ces Démons dans les corps de leurs shinobis. Lorsqu'il arriva sur la plateforme d'entraînement, il constata la présence de pas mal d'individus.

Tous avaient envie d'aider, tous avaient envie d'apprendre cette technique interdite. L'Ombre prit la parole, le Tenace n'avait plus qu'à écouter les paroles de l'homme qui était monté au sommet autant dans le village et le pays, que dans le monde. Yūga pensait sincèrement que Raizen était l'homme le plus puissant du monde actuellement, probablement bien plus que l'Homme au Chapeau. Il rêvait d'avoir sa puissance.

— Nous ne possédons pas de shinobis capable de le sceller ?

Il ne maîtrisait pas les sceaux, mais nul doute qu'il y en avait dans le village caché. Raizen devait maîtriser les sceaux, vu le clan auquel il appartenait.

_________________
Barrière Divine [Kumo] E73a
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7024-denkou-yuga https://www.ascentofshinobi.com/t9749-ten-no-senshi-yuga#82778 https://www.ascentofshinobi.com/u978
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Barrière Divine [Kumo] Empty
Dim 15 Nov 2020 - 0:49

Baladant son regard sur les nombreuses personnes rassemblées, Raizen s’arrêta un moment avant de s’accourir légèrement. Faisant ainsi quelques étirements qui témoignaient du fait qu’il allait être plus impliqué que par ses paroles, son regard dévoilait une concentration aussi imposante que mystérieuse. Parcourant ainsi chacune des personnes qui étaient réunies, on aurait presque dit que ses iris sondaient les âmes de toutes les personnes réunies à cet endroit…

Des plus expérimentés à la relève, il devait avoué aimer les dévoués qui étaient prêt à mettre leur vie en danger afin d’apprendre de nouvelles facultés qui pouvaient contribuer à soutenir à la protection du village. Après tout, Kumo tout comme son futur en dépendait possiblement.

Devant le futur incertain, s’équiper davantage et partager ce genre de connaissances devenait plus qu’une priorité, c’était une nécessité.

-Très bonne question Denkou Yuga. Pour le moment, l’apprentissage du Kinjutsu du scellement se fera un peu plus tard étant donné que les utilisateurs en fuinjutsu sont un peu plus rares et les implications pour son apprentissage sont différentes.

Contrairement au sceau d’immobilisation, le type de danger d’enseigner le sceau du scellement aux mauvaises personnes était plus qu’important, il était même critique.

Ainsi, alors que de nouvelles personnes allaient surement arriver un peu en retard, Raizen initia les prémisses même de l’entrainement. Or, pour que tout se passe bien, il comptait divulguer le processus que les nombreuses personnes réunies allaient devoir parcourir.

Dès lors, de nombreux shinobis portant des brassards blancs arrivèrent sur les lieux, distribuant des flasques contenant un liquide à tous les shinobis présent alors que Raizen commençait l’introduction.

-L’entrainement ira comme suit : en premier lieu, vous devrez mourir. Je me doute bel et bien de ce qui vous traverse l’esprit, mais en vous présentant à un tel entrainement, vous êtes conscient des risques que le tout peut engendrer pour votre personne, mais aussi le potentiel de sécurité que vous pouvez représenter pour Kumo si vous réussissez. Ainsi, vous devez être prêt à mettre votre vie en danger afin de maîtriser cette technique, car vous devrez aussi la mettre en jeu si vous espérez pouvoir freiner un Dieu d’une quelconque manière, et ce de manière collective...

Pour avoir été exposé à la puissance du divin 3 fois plutôt qu’une, Raizen savait de quoi il parlait.

-En premier lieu, vous consommerez donc cette substance qui provoquera un arrêt cardiaque temporaire. Si l’on veut, celle-ci agira rapidement sur vos corps de manière à bloquer temporairement certaines parcelles de votre chakra, mais aussi votre rythme cardiaque jusqu'à nouvel ordre.

Les observant calmement, il poursuivit :

-Il n’est pas trop tard pour reculer comme dit. Pour ceux qui survivront et prendront leur courage à deux mains, vous devrez former des équipes de quatre personnes. Pendant que les plus courageux se relèveront de la mort, j’aimerais en profiter pour vous demander de quelle manière vous visualisez une barrière divine et les conditions de succès avant que nous procédions à la prochaine étape qui sera l'explication des fondations d'une telle technique et la pratique. Après, nous pourrons nous entrainer sur la manifestation d'une telle technique de manière groupée, pour finalement travailler son maintien et ce que vous pouvez faire lors de son emploi.

Agissant plus ou moins comme étape éliminatoire pour les moins courageux, la concoction qui lui avait été partagée par Toph avait vu son dosage être fraîchement examiné par l’institut pour en comprendre le fonctionnement. Ainsi, tous ceux qui osaient la consommer verraient leurs forces physiques et chakratiques diminuer jusqu’à atteindre le néant pendant une courte durée. Perdant ainsi connaissance sans pour autant les faire tomber totalement à la renverse, après quelques instants, ils devraient tous pouvoir se redresser avec bien moins de contrôle sur leurs aptitudes chakratiques que par le passé…

Par conséquent, la première épreuve était un test de volonté et de résilience. Après tout, s’ils ne réussissaient pas à franchir cette étape mentale et physique, en situation réelle, ils ne pourraient pas survivre à la puissance d’un Dieu. Ainsi, tout comme leur synergie dépendait respectivement de l’autre dans la situation actuelle, ils avaient tous intérêt à se soutenir.

Or, de manière à rendre cet exercice beaucoup plus intéressant et participatif, il comptait les impliquer dans cet apprentissage afin de stimuler leur réflexion respective sur les conditions nécessaires pour réaliser ce genre de techniques interdites.

-Santé.


Spoiler:
 

_________________
Barrière Divine [Kumo] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Barrière Divine [Kumo] Empty
Dim 15 Nov 2020 - 5:48

Comment ne pas remarquer ce jeune blondinet. En plus de s’être mis devant, ce dernier semblait très nerveux mais surtout très jeune. Avait-il vraiment le niveau d’apprendre une technique d’une si grande dangerosité, même pour son utilisateur ? Même lui semblait en douter. Alors que Aizen s’éloignait de la masse pour former un groupe il ne put que constater, avec un effroi contenu, que le trop jeune ninja tremblotant se dirigeait vers son groupe. Il était trop tard pour faire marche arrière car comme pour sceller son sort le Nidaime Raikage Metaru Shuuhei qui sortait de nulle part invita le jeune kumojin aux cheveux blonds à approcher.

Aizen eu envie de repousser violemment le Metaru mais il se contint et jubila plutôt d’être le premier que l’ancien Raikage venait saluer dans la foule, se sentant privilégié et important.
« Tu te sous-estime Shuuhei-san. Et puis c’est au Yondaime qu’il faut demander cela, je vais juste subir l’entraînement comme toi, je suppose. »
Il n’avait toutefois pas encore compris en quoi résidait le danger de cet apprentissage et ne savait pas encore à quelle sauce il allait être mangé.

Un quatrième shinobi vint les rejoindre et Aizen n’y prêta pas plus attention que cela. Néanmoins il reconnut une silhouette dans un autre groupe proche du sien. Comment oublier ce dos orné de deux épées surtout que ce dernier se faisait remarquer par une question pertinente à l’attention du Raikage.

Sceller un dieu… En un Homme… Voilà une idée qui faisait trépigner d’excitation le Nara. Il tuerait littéralement pour obtenir un tel pouvoir mais aux dires de Raizen cette situation était loin d’arriver. Avec un vivier d’utilisateurs du Fuinjutsu pas assez conséquent et un apprentissage plus complexe, la tâche se révélait difficile. Aizen lui-même ne s’était jamais penché sur cette spécialité qui pourtant lui serait utile à bien des égards notamment face à sa faiblesse affinitaire.

L’arrivée de personnel émanant sans doute de l’institut sortit Aizen de ses pensées. Chaque personne présente reçu une flasque contenant un liquide inconnu mais dont Raizen présenta les principes. Le danger résidait donc simplement dans le fait de consommer ce liquide. Aizen remarqua l’incompréhension dans le regard de beaucoup de personnes. Certaines ne devaient certainement pas comprendre pourquoi cette étape était nécessaire à l’apprentissage de la barrière interdite.

La perspicacité et les explications du Raikage permettaient à Aizen d’avoir une théorie sur la question. Cette technique interdite datait d’autres temp. Le simple fait de devoir la maintenir à quatre témoignait de sa complexité mais surtout du fait que c’était un jutsu bien différent de ce que chaque shinobi ici présent pouvait connaître. Aizen supposait alors que le malaxage du chakra comme il le connaissait jusqu’à présent n’était pas suffisant pour maîtriser ce genre de justsu. Il fallait aller au-delà, dans un domaine inconnu pouvant causer la mort : un domaine interdit. Depuis que le chakra était apparu il était en toute chose et si un être était vidé de ce chakra alors il mourrait.

Il y avait bien des moyens de se vider de son chakra ou de mal l’utiliser ce qui fatalement amènerait à la même conclusion. Mais cela pouvait prendre du temps alors cette concoction était sans doute là pour accélérer le processus et emmener directement à cet état où le chakra était tellement instable qu’il mettait la vie de son hôte en danger.

Aizen entendit la question de son Kage et décida d’y réfléchir afin de répondre s’il se relevait de cette première épreuve. Alors que certains prenant conscience du vrai danger de la manœuvre quittaient déjà les lieux, Aizen s’assit sur le sol, en tailleur. Si les effets de cette boisson étaient si puissants que ce que Raizen prétendait il voulait éviter de s’écrouler de toute sa hauteur en perdant connaissance. Il ne doutait aucunement de sa réussite.

Aizen se dit que c’était un moment opportun pour faire appel à ses capacités de méditation qu’il maîtrisait de plus en plus. Il ferma les yeux dans un premier temps. S’ôtant simplement la vue il entendait encore les bavardages hésitants des plus lâches d’entre eux et entendait les pas stressés de ceux qui hésitaient à partir ou à rester. Toutes sortes d’ondes négatives qu’il devait repousser de son esprit afin d’être pleinement concentré sur sa tâche.

Il prit une grande inspiration pendant de longues secondes par le nez avant de bloquer l’air accumulé dans ses poumons. Il laissa l’oxygène pénétrer tous les organes de son corps pendant cette apnée maintenue. Il expira en suite calmement l’air accumulé par la bouche. Il répéta la manœuvre plusieurs fois et après chaque expiration il sentait son corps se purifier. A tel point qu’il n’entendait plus ce qu’il pouvait se passer autour de lui. Il avait réussi à rentrer dans sa bulle encore plus vite qu’à l’accoutumée, un monde dont il était le centre de gravité.

Finalement il étendit ses sens, cette fois il ne voulait pas visualiser son environnement, il voulait garder ce dernier effacé de son esprit à l’exception d’une seule chose. Cette flasque posée devant lui apparut dans son esprit, c’était dorénavant la seule chose présente à part lui. Il fit converger toute son énergie psychique vers cette visualisation de l’objet afin d’en prendre pleinement conscience. Plus que le contenant, il pouvait maintenant visualiser le contenu de la flasque. Ce liquide immobile l’attendait. Aizen prit la flasque et sans une seconde d’hésitation avala l’entièreté du liquide. Il put visualiser le liquide s’écouler dans son corps. Alors que son corps n’était qu’une ombre il pouvait nettement voir le liquide, de couleur vive dans son esprit, le traverser jusqu’à s’étendre dans tout son corps. Il était comme le chakra qui s’écoulait calmement et prit le chemin logique qui l’emmena jusqu’au cœur.

Dès lors Aizen perdu sa connectivité sensorielle. Il sentit ses forces lui échapper comme si elles s’évaporaient par tous les ports de sa peau. Son chakra chutait de façon exponentielle comme s’il était effacé et n’avait jamais était présent dans son corps. Le Nara sentait de moins en moins la circulation de son chakra jusqu’à douter même que ce dernier ait un jour existait. Les battements de son cœur se firent de plus en plus discret jusqu’à qu’Aizen doute même de la présence de ce dernier dans sa poitrine. Il se sentait partir vers un autre monde. Dans sa bulle obscure il vit cette lumière apparaître. Aizen voulait tendre la main pour toucher sa chaleur réconfortante et rejoindre un monde meilleur mais il ne pouvait pas bouger. Au lieu de cela son corps s’engouffrait de plus en plus dans l’obscurité, il était comme en train de tomber alors qu’il était pourtant immobile. La lumière s’éloignait, où était-ce lui qui s’éloignait ? Mais il devait agir. Si son corps ne pouvait plus répondre, si son chakra était instable, son esprit était encore conscient. Il pouvait s’extirper de cette situation. Il suffisait d’ouvrir les yeux. Cette lumière n’était en fait que le monde extérieur filtré par ses paupières encore fermées. S’il n’ouvrait pas très vite les yeux son esprit se retrouverait aussi privé de vie et il serait condamnée à l’obscurité pour toujours. La lumière, il faut rejoindre la lumière !! Se cria-t-il intérieurement. Il accrocha enfin son esprit à ce point lumineux. Avec une grande volonté il put enfin faire en sorte que cette lumière le tire vers elle. Plus il s’en approchait et plus ses sens lui revenait, la froideur de l’obscurité laissait place à la chaleur du monde réelle et Aizen ouvrit les yeux.

La flasque était par terre devant lui, vide. Il se demandait bien combien de temps il s’était écoulé alors que cela avait semblé une éternité pour lui. Il se releva péniblement et repris ses esprits quelques instants alors que sa vision était encore floue. Son cerveau résonnait dans sa boîte crânienne alors que ses muscles criaient au désespoir. Il se dirigea non sans difficulté vers le Raikage. Il tenta de prendre de l’assurance au fil de ses pas et un visage feintant une facilité à sortir de cette épreuve avant de s’adresser au chef du village.
« Pour répondre à votre question, Yondaime-sama, je pense que le nombre nécessaire à la réalisation et au maintien de cette technique n’est pas anodin. Je vois les quatre utilisateurs comme des piliers qui soutiendraient un plafond. Si l’un d’eux perd pied alors tout s’effondre et la barrière disparait comme le plafond non maintenu le ferait. Sous ce plafond se tient notre maison, notre village, si la barrière se brise alors tout s’effondre sur le village. »
Aizen voulait paraître serein mais sa parole trahissait la difficulté qu’il venait de traverser, haletant et en sueur il continua.
« Cela dit c’est ma vision chakratique car d’un côté plus fonctionnel je perçois cette barrière comme une cage plutôt qu’une protection. Une cage pour laquelle chaque utilisateur représente un angle et dont le monstre serait le prisonnier. »
Comme si Aizen prenait enfin conscience de l’état physique qu’il représentait il redresse les épaules et passa une main dans ses cheveux pour ajuster sa coupe.
« Concernant le succès outre sa propre maîtrise de son chakra cette technique doit certainement demander une synchronisation sans faille entre les quatre personnes afin que la barrière soit harmonieuse. J’imagine que trop de puissance d’un côté ou pas assez d’un autre rendra le tout instable puis s’effondrera. Une symbiose doit avoir lieu dans le groupe entre chaque participant. »
En d’autres termes : les boulets ne seraient pas admis.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Denkou Yuga
Denkou Yuga

Barrière Divine [Kumo] Empty
Mar 17 Nov 2020 - 4:38
Yūga regardait les présents, il y en avait quelques-uns qu'il connaissait. Shūuhei, le plus connu d'entre tous, puis Aizen qu'il avait pu affronter lors d'un combat amical, quelques jours plus tôt. Il fit un petit signe de tête à ces deux-là, avant de retourner sa concentration sur le Yondaime.

Ce-dernier expliquait ce qui allait se passer, il eut une flasque entre les mains. Mourir? Ils allaient mourir? Le Tenace avait déjà traversé la mort lors de son combat à Iwa, il ne savait pas s'il serait capable de l'affronter une seconde fois. Quoiqu'il en soit, il ne devait pas usurper son surnom.

Ainsi, après les explications du Raikage, le Denkou prit une grande inspiration et but d'une traite la flasque contenant un produit qui allait clairement le tuer. Petit à petit, l'énergie le quittait. Ses genoux touchèrent en premier lieu le sol, puis il s'allongea comme dans un profond coma. Yūga mourrait.

Mais, il n'avait pas été surnommé le Tenace pour rien. Puisant dans ses ressources mentales, se rappelant de la promesse qu'il avait fait de ne pas mourir et de ne pas abandonner, repensant à la vengeance qu'il souhaitait, le chûnin reprenait peu à peu force.

Une force qu'il ne s'était jamais douté jusqu'à présent... Le Denkou avait besoin de vivre, il devait vivre surtout.

Avec entrain, il se releva. Enfin. Combien de temps était-il resté inconscient ? Il ne saurait le dire. Toutefois, le kumojin sentait que ses forces étaient fortement amoindries....

— Je... Je pense que cette barrière divine est une prison qui empêche les actions du Démon.

Car, pour le Denkou, ce n'était plus des Dieux mais bel et bien des Démons.

_________________
Barrière Divine [Kumo] E73a
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7024-denkou-yuga https://www.ascentofshinobi.com/t9749-ten-no-senshi-yuga#82778 https://www.ascentofshinobi.com/u978
Kao Kan
Kao Kan

Barrière Divine [Kumo] Empty
Mer 25 Nov 2020 - 22:12
En réalité, Kan n'avait pas choisi ce groupe tout à fait au hasard. En effet ce n'était pas tous les jours qu'on pouvait approcher... un ancien mort, apparemment revenu à la vie. Les rumeurs étaient donc vraies : le Nidaime Raikage était de retour. Le blondinet s'inclina rapidement devant ceux qui allaient faire partie du même groupe que lui.

- Kao Kan, genin, enchanté !

Il saisit la flasque qu'on lui tendait puis reporta son attention sur les explications du Yondaime. Encore souriant, il acquiesça aux métaphores sur la mort, la renaissance et tout, mais fut pris d'un sacré gros doute en entendant les mots "arrêt cardiaque". Puis en entendant les chuchotements des autres. Puis en voyant certains quitter les lieux. Uhhh... C'est à peu près à ce moment-là que Kao Kan réalisa ce qu'il tenait entre les mains.

Avec l'impression d'avoir été brûlé, il lâcha la fiole. Qui ne s'écrasa pas au sol, parce qu'après avoir jonglé quelques fois avec, il réussit à la rattraper. Si le liquide à l'intérieur avait vraiment les effets annoncés, il fallait sûrement éviter de faire exploser son conteneur au milieu de tant de monde. Et puis, le Raikage ne semblait pas être du genre à faire des blagues. Mais... Mais... ?! Ils n'allaient quand même pas mourir, si ?

Les yeux écarquillés, tenant toujours la flasque du bout des doigts, l'électrique eut des sueurs froides en voyant les premiers shinobis tomber inconscients. Arrêt cardiaque. Mourir. Tous ces gens étaient-ils si peu attachés à la vie, ou avaient-ils extrêmement confiance en leur Ombre ? Sentant ses jambes trembler, Kan s'assit en tailleur sur le sol. Il voulait vraiment apprendre cette technique, il voulait vraiment pouvoir défendre Kumo. Mais mourir ?! MOURIR ?! Et s'il ne se relevait jamais, uh ? C'était pas un peu trop trop nul, de mourir comme ça ? Il imaginait déjà sa mère venir demander des comptes au Raikage, si ça devait effectivement arriver. Il allait passer un sale quart d'heure, ça c'était sûr.

Mais... c'était un peu tard pour fuir maintenant, pas vrai ? Ceux qui avaient voulu partir l'avaient fait depuis un moment. Le blondinet avait hésité trop longtemps et faisait partie des derniers... hum... vivants. S'il devait prendre une décision, c'était maintenant. Sans réfléchir plus, il dévissa la bouteille et but tout le liquide d'une traite, sans même sentir le goût. Puis la surprise, le choc, la réalisationde ce qu'impliquait son geste malheureux. Ses yeux s'humidifièrent mais c'était trop tard pour regretter. Confiance, il devait avoir confiance.

Puis il sentit l'horrible sensation d'avoir son chakra aspiré en dehors de lui. Une sensation bien peu naturelle, non forcée par l'effort et l'usage, qui fit se hérisser chaque cheveu sur sa nuque. Sans le raiton qui parcourait son corps de ses étincelles... il faisait étrangement froid. Mais pas un froid venu de l'extérieur, qui frôlait sa peau ; non, un hiver venu de l'intérieur, qui semblait grignoter chacun de ses os, qui emplissait ses organes.

Et alors que sa vue se brouillait, Kao Kan ferma les yeux, avant que sa tête ne heurte le sol.

Puis il mourut. Fin.

Spoiler:
 

_________________
Barrière Divine [Kumo] Lbvg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879
Kawashima Kyōhei
Kawashima Kyōhei

Barrière Divine [Kumo] Empty
Dim 29 Nov 2020 - 5:58
Il y avait quelques personnes qui se tenaient aux alentours. Certains que je connaissais, d’autres non. Mais ils étaient tous ici pour la même chose. L’apprentissage. Cette technique « interdite » que tout le monde connaissait n’était en fait qu’une simple barrière chakratique. Il fallait tout de même avouer que cela en envoyait guère. Du moins, il y a quelques mois ce n’était pas à ce genre de techniques que j’aurais pensé si l’on m’avait parlé de techniques interdites.

Raizen prit ensuite la parole, expliquant la première étape d’un apprentissage qui allait s’avérer bien compliqué. En entendant sa phrase et surtout cette fameuse première étape, l’un de mes sourcils s’arqua. Au même moment des hommes et femmes dotés d’un brassard blanc faisaient leur apparition, nous tendant un breuvage étrange.

Nous allions devoir boire ce breuvage et… mourir. Double dose s’il vous plait !

Je savais que si Raizen procédait comme cela, il devait bien y avoir une raison. Soit c’était du bluff afin de tester notre résilience, soit c’était sans risque pour nous. Pourtant, je m’étais surpris à espérer ne jamais me relever après avoir bu ce breuvage, cela aurait été bien plus simple.

Enfin voilà. D’un coup sec j’avalais le contenu de la flasque que l’on m’avait tendue avant de sombrer peu à peu. Posant un genou à terre, je sentais mes forces et mon chakra me quitter. Avant de perdre connaissance. Le néant, le vide et rien d’autres, c’était assez paisible comme sensation. Quelques secondes à peine plus tard je me réveillais en respirant un grand coup. Les yeux écarquillés et les pupilles serrées, comme un junkie qui viendrait de prendre son shoot d’héro.

« Sympa. » Disais-je pour moi-même.

Je n’avais pas vraiment réfléchi à ce que représentait pour moi une barrière divine qui pouvait contenir la puissance d’un Dieu, à part être une barrière qui pouvait contenir la puissance d’un Dieu. Je bloquais un peu pour répondre au Yondaime pour le coup.

« Comme mes collègues ont pu le dire il y a quelques instants, je vois ça comme… » Une petite pause plus tard. « Le dernier rempart entre notre monde et celui des Dieux qui n’est que destruction. »

_________________
Barrière Divine [Kumo] E23l

Merci Mido pour le vava o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5625-kawashima-kyohei-terminee#45207 https://www.ascentofshinobi.com/u1126
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Barrière Divine [Kumo] Empty
Ven 18 Déc 2020 - 17:45

Calme, Raizen attendait avec impatience de voir les réactions de tous et de voir qui était réellement prêt à mettre en péril sa vie afin de protéger possiblement Kumo et Kaminari des menaces externes…

Ainsi, il fut très patient, laissant à tous le temps nécessaire de regagner leur calme afin de franchir cette étape relativement difficile de leur vie. Après tout, ils pouvaient mourir comme Raizen l’avait dit. Au regard des effets de cette substance, à n’importe quel moment, au-delà de l’apprentissage, une erreur de dosage pouvait enlever la vie d’un voire plusieurs personnes.

Pourtant, Raizen les observait tous avec un regard mi-joueur, mi-admirateur tandis qu’ils s’adonnaient tous respectivement à la tâche de boire la fiole. Une personne initia le tout, puis une seconde, puis une troisième et graduellement, Raizen commença mentalement à compter.

300 secondes…

C’était la quantité de temps qu’il donnait afin que les plus braves se réveillent. Après tout, si plusieurs pouvaient daigner supporter la consommation du remède sans tomber, la disruption chakratique était telle qu’il était normal pour les moins accoutumés à la maîtrise de leur chakra et la résistance d’en perdre temporairement conscience.

Or, comme toute chose, tout était une question de volonté…

Ainsi, alors qu’un premier courageux s’approchait pour témoigner de sa fortitude et de son aptitude à supporter le tout, Raizen posa un regard bref sur lui, se contentant d’écouter sa réponse. Puis, graduellement au fur et à mesure que les autres se relevaient, son sourire s’accentua alors qu’ils participaient tous respectivement en apportant chacun leur grain de sel…

-La sieste était bonne j’espère ?

Brisant l’ambiance légèrement sérieuse qui s’était installé alors que les quelques inconscients étaient soutenus par des équipes médicales, le Meikyû tapa des mains une seule fois. Si les plus sensibles aux flatteries étaient très enclins à croire qu’il allait se mettre à applaudir, le tout fut très bref et ressemblait plutôt à un rappel à l’ordre. Au même moment, ceux qui semblaient les plus destabilisés reçurent une flasque comportant de l'eau afin de les aider à reprendre l'équilibre de leur corps.

-Que vous soyez resté debout ou tombé, vous avez tous démontré la fortitude suffisante pour passer à la prochaine étape de l’apprentissage. Si l’on veut, cette substance a pour objectif de venir bloquer certains aspects de votre chakra pour vous permettre de mieux libérer ce qu’on peut plus ou moins appeler de chakra pur. Or, le tout altère tout de même nos natures chakratiques. C’est donc pour cette raison que le tout vous déstabilise physiquement. Or, au fur et à mesure, vous apprendrez à activer ce mécanisme par vous-même de manière à manifester la fameuse barrière divine.

Poursuivant alors qu’il baladait son regard pour voir tous les gens qui avaient survécu, il clarifia sa dernière question :

-Sinon, bien que certains d’entre vous aient été plus affectés que d’autres, vous avez tous raison. La barrière chakratique est une protection pour nous, mais surtout une cage pour le Dieu qu’elle renferme. La symbiose est aussi de mise afin de la maintenir sachant que seul, personne ne pourrait maintenir une telle barrière. Ainsi, le tout vous demandera certes de la puissance, mais surtout de la concentration et de la synchronisation…

Patient, il poursuivit :

-Cette barrière sera non seulement le dernier rempart entre notre monde et celui des Dieux et bien que nous ne sachions pas encore totalement quelle est leur nature, ce dernier rempart sera aussi ce qui vous permettra de faire la différence entre la destruction d’un pays entier ou sa préservation. Or, pour faire tout cela, vous devrez faire preuve de travail d’équipe plus que jamais…

S’étirant soudainement, Raizen activa soudainement son sceau Meikyû…

-Nous pouvons maintenant commencer. Le prochain exercice sera simple. En équipe de quatre personnes, vous pourrez dorénavant convertir votre chakra en chakra pur. L’essentiel est que vous vous concentrez à modéliser le tout, mais surtout et avant tout d’être synchronisation avec vos camarades. Pour vous aider, vous pouvez utiliser les mudras de votre choix afin de manifester votre chakra. Le reste sera une question de visualisation, mais surtout et avant tout de calibration.

Une nouvelle pause

-À tour de rôle, chaque équipe de quatre devra donc tenter de joindre ses forces pour envoyer une offensive combinée dans ma direction qui pourra prendre la forme de votre choix. Nous travaillerons sur l'aspect modélisation un peu plus tard, mais vous devez pour le moment comprendre les fondements même de votre altération chakratique. Si vous échouez dans votre synchronisation, votre offensive tout comme la barrière se rompront. Donc, assurez-vous de communiquer et de calibrer vos forces pour avoir plus d’impact collectivement.

Ne comptant pas leur donner toutes les pistes de solutions, le Meikyû comptait tout de même tester leur aptitude à mettre à l’épreuve les principes même de la technique sachant qu’ils l’avaient tous mentionné. Toutefois, sauraient-ils le mettre en pratique ? Le tout restait à voir. Une fois faits, ils pourraient passer à la modélisation et au maintien…

Or, en attendant, Raizen devait déjà se préparer à voir les offensives qui risquaient de se diriger dans sa direction. Après tout, si elles étaient un moindrement instable, il se ferait plus que plaisir de les pulvériser. Certes puissant, mais loin d’être un Dieu, s’il pouvait s’en sortir, un Dieu n'en ferait qu'une suele bouchée. Telle était la conclusion...

-Ah et surtout, n'ayez crainte, vous ne me ferez pas mal.

Terminant sur cette brève parole, le Meikyû était prêt. S'ils voulaient l'impressionner, ils allaient devoir le faire collectivement en réussissant avec brio la prochaine étape.

Spoiler:
 


_________________
Barrière Divine [Kumo] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 


Dernière édition par Meikyû Raizen le Sam 19 Déc 2020 - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Denkou Yuga
Denkou Yuga

Barrière Divine [Kumo] Empty
Sam 19 Déc 2020 - 5:16
La mort n'était désormais plus un secret pour le Tenace. Il s'agissait de la deuxième fois qu'il l'affrontait, la deuxième fois qu'il réussissait à la vaincre. Il n'avait plus peur d'Elle. Il n'en aurait plus jamais peur, et cela pouvait être une force comme une faiblesse finalement. Yuga serait capable de se mettre en danger en ayant plus peur, elle avait disparu.

Se reprenant, le Kumojin répondit à la question laissé en suspend par l'Ombre de la Foudre. La barrière empêchait l'action des Démons, elle était une sorte de défense ultime pour pouvoir tuer un dieu ou le sceller.

Raizen précisa alors que cette barrière était en effet une cage pour le Démon mais également une protection pour les shinobis, ajoutant que seul, personne ne pouvait utiliser une telle technique divine. Un travail de synchronisation et de concentration devait être important.

Il était désormais temps d'enchaîner sur la seconde étape d'apprentissage de la technique de la Barrière Divine. Il tiqua lorsque l'Ombre parla de chakra pur.

- Et si nous maîtrisons le chakra pur ?

Se permit-il de demander... Enfin, cela n'allait pas empêcher que le reste de son équipe ne la maîtrisait pas.

Leur expliquer comment faire lui semblait compliqué, il ne s'était jamais posé la question.

Parlant avec son groupe, ils tentèrent à quatre de se concentrer pour user d'une technique de chakra pur uniquement. Les essais de ses partenaires furent pendant un moment difficile, ils sortaient tous de leur zone de confort après tout.

- Tentons quelque chose.

Prenant leur inspiration tout un chacun, ils se concentrèrent afin d'être parfaitement reliés entre eux. La création se fit naissante, le chakra était dans sa forme de pureté... Ils tentèrent alors de lancer cette offensive sur le Meikyû, celle-ci prenant la forme d'une tête de dragon.


Spoiler:
 

_________________
Barrière Divine [Kumo] E73a
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7024-denkou-yuga https://www.ascentofshinobi.com/t9749-ten-no-senshi-yuga#82778 https://www.ascentofshinobi.com/u978
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Barrière Divine [Kumo] Empty
Sam 19 Déc 2020 - 17:48

D’aucun aurait pu s’interroger sur l’exercice que demandait le Yondaime. Le but final était de réaliser une barrière protectrice et pour cela leur enseignant du jour leur demandé de l’attaquer. Paradoxal ? Aizen ne le pensait pas. Il avait pour le moment identifié deux étapes cruciales à la bonne réalisation de cette technique dite interdite : modélisation et synchronisation. Ériger une barrière stable façonnait par du chakra sans nature particulière devait demander un énorme effort. Passer d’abord par une technique connue de son répertoire pouvait permettre de se concentrer sur la modélisation de cette dernière en chakra pure et pas sur la réalisation même d’une nouvelle technique

Le contenu de la fiole qu’il avait bu précédemment n’y était sans doute pas pour rien non plus. Il le sentait au fond de lui, quelque chose avait changé. Était-ce définitif pensa-t-il légitimement ? Il se doutait que non, ce devait être un mélange leur permettant d’atteindre plus facilement quelque chose qui leur serait accessible naturellement avec plus de maîtrise.

Aizen se rapprocha de ses trois coéquipiers parmi ceux qui avaient passés la première épreuve. Tous n’avaient pas réussi, un gros tri avait déjà été effectué et certains ne se réveillaient pas. Les secours étaient là, pouvaient-ils vraiment mourir définitivement après avoir bu cette potion ? Aizen s’en fichait pas mal finalement, il n’y avait pas de place pour les faibles et s’ils mourraient ici cela était mieux pour le village qui n’aurait pas à se trimballer des boulets sur le champ de bataille. Ces derniers mettaient trop souvent en danger leurs compagnons.

Le Meikyu avait confirmé les effets de la concoction sur le chakra de ceux qui l’avaient bu. Mais il parlait de chakra pur, y avait-il un rapport avec le pouvoir des sendai ? D’ailleurs Yuga posa la question, Aizen avait pu observer ses pouvoirs de Sendai alors qu’il n’en possédait pas le nom. Ce pouvoir, que le Nara pensait héréditaire, pouvait-il s’enseigner ? Il n’avait jamais entendu une telle chose en tous cas.

Le Kage insistait et Aizen savait que les mots du chef ne devaient pas tomber dans l’oreille d’un sourd. Trop de fois il avait évoqué le travail d’équipe et la synchronisation pour ne pas mettre l’accent dessus durant leur première tentative. Alors avant d’approcher il se permit d’instiguer une idée au sein de son groupe.
« La synchronisation semble être primordiale pour la réussite de cette étape outre le fait de réussir à modéliser sa technique en chakra pur. Cette modélisation repose sur la réussite individuelle de chacun mais derrière il faut que nos chakra rentrent… »

Aizen s’arrêta une seconde avant de dire un mot qui avait eu beaucoup de sens ces dernières années mais il pensait sincèrement qu’il était approprié à la situation.
« En résonnance. »
Attendant de voir la réaction de ses compagnons il continua.
« Nous devons mettre la même quantité de chakra, lancer nos techniques à l’exact même moment et les concentrer en un seul point afin d’espérer qu’elles fusionnent en quelque chose de plus puissant. Voilà comment je pense que nous pourrions réussir cette étape. »
Si ceux avec qui il avait échangé étaient d’accord alors ils convinrent d’une puissance de technique bien précise et d’un nombre de mudras identiques.

Le groupe s’approcha de Raizen, c’était leur tour. Ils se mirent en face de lui, tous à égale distance les uns des autres et parfaitement alignés. C’était la touche supplémentaire d’Aizen, tout devait être parfaitement calibré s’ils voulaient avoir une chance de réussir. Les quatre Kumojins s’observaient, attentif afin que tous commencent le premier mudra au même moment.

Aizen prit le temps de faire de nouveau appel au Zen. Il fit le vide en lui, se concentrant sur ce changement qui avait toujours lieu dans son système chakratique. Il ressentait le flux circulait en lui. Il se concentra en suite sur son environnement, oubliant tout ce qui était autour de lui hormis ses compagnons et leur cible. Tout était obscur et seuls ces points cités étaient des sources lumineuses. Ces quatre sources lumineuses étaient reliées entre elle par une ligne de lumière que Aizen imaginait. Ainsi ils ne formaient qu’un. Bientôt une autre ligne se matérialisa dans son esprit. Cette dernière convergeait vers leur cible : le Raikage. Ainsi, par la grâce de Kougen, il se sentait connecté à ses camarades.

Dans un même mouvement, comme s’ils n’étaient tous que le reflet les uns des autres, ils exécutèrent le premier signe puis les suivant dans une danse parfaitement chorégraphiée. Lorsqu’ils l’achevèrent quatre techniques bien différentes mais de même ampleur s’élancèrent vers leur cible commune. Ce Kage qui aujourd’hui représentait le démon.

Ce travail d’équipe était-il suffisant ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Kao Kan
Kao Kan

Barrière Divine [Kumo] Empty
Mer 30 Déc 2020 - 10:36
Du chakra pur, hein... L'électrique l'avait bien senti, quelque chose avait changé. Ce n'était pas forcément désagréable - si on oubliait l'expérience de mort imminente -, sans être agréable non plus. Juste... différent. La sensation ressemblait à celle de la Résonance, en moins puissant. Mais... Est-ce que cela voulait dire que tout son chakra Raiton s'était transformé en chakra pur ?! Et s'il s'assimilait ? Qu'est-ce que ça donnerait ?

Alors qu'il allait tester discrètement, juste sur un ou deux doigts, le Raikage repris la parole et donna des explications bien trop importantes pour que le blondinet puisse se permettre de ne pas être attentif. Avec ce chakra... Il y aurait peut-être un jour où il devrait enfermer un Dieu. L'erreur n'était pas permise. Kan avait eu un aperçu à Tsume et bien qu'il s'était tenu loin, l'expérience avait été incroyable. Imaginer en avoir un assez près pour l'enfermer et surtout, le garder prisonnier ! C'était terrifiant, mais c'était une perspective à imaginer et assumer jusqu'au bout.

Et puis aussi, ceux de son groupe n'avaient pas l'air d'être les plus commodes alors il comptait bien ne pas faire de bêtise. L'assimilateur acquiesça toutes les paroles du brun de son groupe qui avait pris l'initiative, ça n'avait pas l'air déconnant comme théorie. Et après avoir discuté scrupuleusement de chaque détail, le quatuor se positionna en face du Raikage, prêt à tester ce chakra altéré.

Mais, uhh... c'était certes l'Ombre du Village, mais Raizen était quand même super confiant. Quatre techniques combinées, en plus avec du chakra potentiellement instable, ce n'était quand même pas rien !

Spoiler:
 

_________________
Barrière Divine [Kumo] Lbvg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879
Kawashima Kyōhei
Kawashima Kyōhei

Barrière Divine [Kumo] Empty
Lun 4 Jan 2021 - 6:52
Nous nous tenions tous debout, du moins ceux qui avaient passé la première étape. Un bon tri avait déjà été effectué grâce à cette mixture et seul les plus à même de réussir une telle prouesse étaient encore là, debout face au Raïkage.

Le Meikyû parlait longuement, de chakra pur, de synchronisation et de modélisation. La mixture avait pour but de nous aider à produire du chakra pur, car elle bloquait certains aspects de notre chakra et notamment celui qui créait du chakra de nature différente. Enfin, du moins c’était ce que j’avais cru comprendre.

La suite de l’apprentissage était – parait-il – simple. Par groupe de quatre nous devions nous concerter pour envoyer dans la direction du Raïkage une technique de chakra pur, ou du moins ce que nous pensions être du chakra pur.

Je me retrouvais aux côtés d’un Nara que je ne connaissais que de nom et d’un certain Kao Kan. Le Nara justement, avait l’air de vouloir prendre les choses en mains. Je me tenais donc à ses côtés, écoutant attentivement ses paroles. Il n’avait pas tort après tout, la synchronisation était le maître mot ici.

« Très bien. C’est bon pour moi. » Disais-je simplement.

Nous nous tenions ensuite tous les quatre en face du shinobi le plus puissant du village, prêt à réaliser nos mûdras en cœur et à attaquer ce cher Raizen. Je ne me faisais absolument pas de souci pour lui, même si nous étions quatre et que nos puissances respectives pouvaient le battre, une simple attaque réalisée dans le but d’un entraînement n’était que le quotidien pour lui.

Je réalisais mes mûdras, me concentrant sur la nature de ma technique, différente de celle que je connaissais. Et en même temps que mes camarades, je relâchais la pression afin de lancer cette technique vers notre senseï du jour.


_________________
Barrière Divine [Kumo] E23l

Merci Mido pour le vava o/


Dernière édition par Kawashima Kyōhei le Dim 31 Jan 2021 - 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5625-kawashima-kyohei-terminee#45207 https://www.ascentofshinobi.com/u1126
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Barrière Divine [Kumo] Empty
Mer 6 Jan 2021 - 23:00

Ne pouvant s’empêcher de sourire en les voyant à l’oeuvre, ce fut pas qu’une seule technique qu’il vit arriver, mais bien quatre techniques de puissance équivalente en simultanée. Satisfaits d’apercevoir que leurs efforts collectifs fonctionnaient, si tous les groupes ne furent pas forcément victime d’une telle réussite, la plupart furent en mesure de satisfaire les conditions de ce qu’il tentait d’évaluer.

En effet, au-delà de la puissance, du contrôle et du maintien se trouvait un réel enjeu : celui de la synchronisation et de la force équivalente : en d’autres mots, la résonance comme un nara l’avait si bien prononcé.

Voyant ainsi leurs offensives respectives sous des formes totalement différentes se convertir pour devenir du chakra pur, si certains le manipulaient naturellement comme le sendai, d’autres étaient plutôt sous l’effet de la concoction qui venait tout simplement d’altérer leur chakra temporairement, leur permettant ainsi d’accéder à une sensation qui bloquait plus ou moins temporairement la nature de leur chakra pour qu’ils fassent appel à quelque chose de différent.

Si cette sensation était en tout point particulière et unique, elle semblait pourtant innée, comme si elle n’était pas si différente de leur chakra naturel, mais simplement plus pure ? Absents de toute altération, ceux-ci pouvaient tout de même sentir le manque d’habitude qu’ils avaient à cet égard, les empêchant par conséquent de cumuler de manière consécutive de nombreuses techniques sans en perdre une partie de leur concentration.

-Trop de chakra et votre synchronisation risque de manquer de synergie.

Faisant un pas arrière alors qu’une quantité importante de combinaisons arrivaient de part et d’autre, le Meikyû poursuivait dans sa lignée éducative.

-Pas assez de chakra et vous ne pourrez maintenir une barrière suffisamment puissante pour y enfermer quoique ce soit.

Dès lors, une aura étrangement puissante se forma autour de son bras. L’espace d’un instant, on aurait dit que le Meikyû était devenu possédé.

-Un manque de synchronisation et vos efforts seront tout simplement vains. Au final, c’est un tout et ce n’est qu’en créant une synergie parfaite que vous arriverez à maintenir la synergie idéale pour maintenir la barrière et enfermer un Dieu.

Reculant dès lors son poing, alors qu’une pluie d’offensive venait de s’abattre sur lui, seul un bref geste de la main était apparu. L’espace d’un instant, malgré le changement de nature, si ce qu’ils avaient perçu comme étant une mort certaine en cas de choc s’était dirigé avec violence vers le chef d’un village, seuls une main et un puissant souffle perça l'atmosphère, détruisant le moindre doute pouvant faire un moindrement surface sur ses chances de survie.

Avalon...

Occupant un très large périmètre, le Meikyû venait d’un bref geste de dissiper en premier lieu les offensives asynchrones pour finalement encaisser de plein fouet les offensives synchronisées afin de minimiser les dégâts avec une technique défensive.

-Félicitations, vous avez exactement compris le but de l’exercice.

Tandis que le nuage retombait, son sourire fut le premier élément visible alors qu’il essuyait la poussière sur ses vêtements.

-Il vous faudra en effet être en mesure de maintenir une telle offensive si vous désirez enfermer un Dieu. Toutefois, au regard du niveau de chakra que vous avez puisé dans vos ressources, le tout ne sera pas suffisant. Il vous faudra puiser un peu plus dans vos réserves pour modeler quelque chose de suffisamment solide. Toutefois, avant de passer à cette étape, maintenant que vous avez compris comment puiser dans l’essence même de votre chakra en situation de blocage, il vous faudra vous remémorer cette sensation. Concentrez-vous à quelques reprises s’il le faut en utilisant quelques techniques pour vous familiariser avec cette essence de chakra qui est vôtre, mais légèrement différente.

Leur laissant un peu de temps pour qu’ils puissent apprivoiser le tout, le Meikyû fit un léger tour, discutant avec quelques personnes à tour de rôle afin de veiller à l’état de santé de ceux qui étaient devenus des victimes de cet entrainement.

Puis, alors qu’un laps de temps important s’était écoulé, il poursuivit :

-Maintenant que vous avez pu apprivoiser partiellement cette nouvelle essence, il vous faudra vous concentrer sur la forme. Une fois que vous aurez collectivement pris conscience de la forme et arriverez à la maintenir, nous montrons d’un cran afin de réaliser la véritable barrière. Toutefois, pour le moment, je préfère vous voir synchroniser vos efforts pour effectuer une forme résistante et contrôlée avant d’opter pour la véritable barrière.

Parcourant les différentes personnes encore présentes du regard, il termina :

-Encore une fois, en équipe de quatre, votre objectif sera de modeler au milieu de vous une sphère protectrice. L’essentiel sera de maintenir votre dernier mudras et de communiquer avec les autres pour ajuster la forme. Une fois que celle-ci se sera manifestée, vous devrez la maintenir pendant au moins une trentaine de minutes. Vous effectuerez ainsi 3 rotations avec différentes équipes. De temps à autre, je passerais pour vous donner des conseils ou tester votre sphère. En attendant, souvenez-vous que le contrôle, la synchronisation et la concentration sont de mises. Si cela peut vous aider, voici les mudras à mémoriser pour manifester la technique et concentrer votre chakra dans la sphère.

Effectuant deux mudras très simples, Raizen fit un geste de l’Avant afin de manifester ce qui aurait visiblement été une portion de sa sphère. Toutefois, ne trouvant aucune compagne, celle-ci se dispersa tout simplement.

-Si vous avez des questions entre-temps, n’hésitez pas. Je compte sur vous tout comme Kumo comptera sur vous si nous devons confronter Dieu !

Laissant une lueur visiblement animée traverser ses iris, l’ombre du village les observait. S’il semblait sévère aux premiers abords, derrière les apparences se cachait une réelle admiration pour leur progrès et leur potentiel. Tous ici présent avaient le potentiel de le surpasser un jour et c’était bien son objectif en mettant en place des fondations aussi solides au sein du village. Après tout, plus que quiconque, il voulait voir les Kumojines fleurir à leur plein potentiel… car d’ici peu, Kumo démontrerait toute la vigueur qui faisait d’elle la nation en qui il comptait insuffler l’ensemble de son énergie : L'Ancienne Shitaderu, le pilier du savoir et ses héritiers.

Spoiler:
 


_________________
Barrière Divine [Kumo] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Denkou Yuga
Denkou Yuga

Barrière Divine [Kumo] Empty
Jeu 7 Jan 2021 - 6:59
La salve d'offensive qui s'abattait sur le Meikyû était incroyable, mais ce que l'Ombre venait de faire était encore plus incroyable. Ses techniques étaient celles d'un Dieu... La capacité des Meikyû était hors-norme, mais celle des Sendai l'était encore plus. Yuga devait simplement progresser pour atteindre ne serait-ce qu'un tiers du niveau de Raizen.

Enfin... Il fut reculé sur quelques mètres par la défense du Raikage, sans toutefois avoir de douleurs. Il était temps de passer aux étapes suivantes, maintenant que tous avait réussi ce qu'il demandait. Le Denkou maîtrisait déjà le chakra pur, ce n'était donc pas un problème pour la suite. L'étape suivante était légèrement un peu plus compliqué, il fallait donc désormais se concentrer sur la forme de la technique.

Le chûnin, formant un quatuor avec trois autres shinobis des Nuages, commença à exécuter la technique. Il fallait énormément de concentration et une synchronisation parfaite pour pouvoir maintenir la forme.

Yuga parlait beaucoup, ainsi qu'un autre shinobi afin de guider au mieux ce qu'il fallait faire. Au final, la forme arriva bien rapidement. Le Denkou maîtrisait déjà le chakra pur et donnait déjà ses formes à ses techniques, il réussit donc à bien guider ses partenaires. Il ne manquait plus qu'à tenir une trentaine de minutes.

Première tentative échouée, l'un des membres n'avait pas réussi à maintenir mais la seconde fois fut enfin la bonne où ils réussirent à rester synchronisés durant trente minutes.

- Bien, on va se séparer et aller voir d'autres groupes... Nous devons nous familiariser avec d'autres.

Yuga se dirigea vers le groupe d'Aizen et Kan.

- Puis-je me joindre à vous ? Je peux vous aider... Je maîtriser déjà le chakra pur.

Il arborait un sourire sur son visage, espérant ne pas se faire repousser par les deux kumojins.

_________________
Barrière Divine [Kumo] E73a
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7024-denkou-yuga https://www.ascentofshinobi.com/t9749-ten-no-senshi-yuga#82778 https://www.ascentofshinobi.com/u978
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Barrière Divine [Kumo] Empty
Dim 10 Jan 2021 - 6:11

Aizen n’avait jamais vu le raikage à l’œuvre, ni d’ailleurs toute personne d’un tel niveau. Il comprit dès lors le fossé qu’il lui restait à parcourir pour prétendre un jour à un tel poste. Le Nara ne connaissait rien aux pouvoirs ancestraux des Meikyû alors il avait du mal à comprendre ce qu’il avait devant les yeux. D’un simple geste, après qu’une aura particulière se soit mise à parcourir son bras, le Yondaime balaya les tentatives les moins bonnes. Pour ce qui était des groupes qui avaient trouvé une certaine synergie, comme le sien, il dû recourir à une autre technique pour encaisser les offensives mais en ressortit indemne. Dans l’intervalle il en profitait pour donnait des explications, preuve que contrer ces offensives n’était rien pour lui.

Aizen écoutait attentivement, remettant à plus tard ses observations et analyse de ce qu’il venait de voir de la part du Kage. Ce dernier explicitait la prochaine étape qui allait consister en la mise en forme de ce chakra dont la plupart découvrait à peine la manipulation, comme le Nara. Il fallait modéliser une sphère de chakra en groupe et la maintenir pendant une trentaine de minutes. Raizen donnait même les mudras nécessaires, ils étaient peu nombreux et il fallait maintenir le dernier.

Aizen prit une nouvelle fois la parole dans le groupe où il était. Peut-être en faisait-il trop mais s’il pouvait se faire remarquer par le Kage en tant que chef de groupe il n’allait pas se gêner.
« Félicitations pour cette première étape. »
Dit-il à l’attention de tous avant d’enchaîner.
« Je pense que nous devrions nous placer en carré, chacun représentant un coin et tous à équidistance les uns des autres. »
Aizen se plaça sans attendre et attendit que ses coéquipiers fassent de même. Peut-être qu’aux yeux des autres Aizen paraissait comme directif mais lorsqu’il s’agissait de pratique il n’était pas du genre à tourner autour du pot.
« Essayons d’effectuer les mudras montrés par le Yondaime en synchronisation. »
Synchroniser leurs mouvements était facile, à cette étape il ne restait plus que des shinobis de très bons niveaux mais pour ce qui était du chakra ce fut une autre paire de manche.

En maintenant le dernier mudra Aizen se concentra pour accumuler son chakra dans la zone où il voulait que la sphère apparaisse. Il se remémora la sensation qui avait eu lieu quelques instant plus tôt lorsque que son chakra de nature des ombres s’était matérialisé en chakra dit pur. Des sortes de mini-sphères apparurent. Elles étaient petites et nombreuses alors qu’il ne fallait faire qu’une seule sphère. De plus leurs surfaces étaient instables et certaines prenaient même de grosses difformations. Aizen comprit que réaliser une telle sphère de chakra seul était déjà compliqué mais en faire une à plusieurs l’était encore plus. Il fallait que les quatre chakras différents fusionnent en un seul et que la forme quand même complexe d’une sphère soit tenue pendant de longues minutes. Lorsqu’ils avaient réalisé cette action avec une offensive c’était bien plus simple car le tout lancé dans la même direction ne pouvait que converger en une unique attaque. Là il s’agissait de trouver une synergie avec une masse de chakra immobile et de surcroît une forme ne possédant qu’une même surface lisse. Comment devaient-ils se répartir la construction de cette forme de chakra ?

Aizen profita alors du passage du Raikage entre les groupes pour lui demander conseil.
« Raikage-sama, comment devons-nous nous répartir la construction de la sphère sans qu’un membre du groupe en fasse trop ou alors pas assez ? »
Entre les multiples tentatives les groupes se mélangèrent et Yuga arriva à proximité.
« Avec plaisir, Yuga. »
Dit Aizen pour l’accueillir.
« N’hésite pas à nous conseiller car c’est une méthode de manipulation du chakra que nous n’avons pas l’habitude de travailler. »
Si déjà c’était difficile de réaliser une sphère de chakra ça l’était encore plus de se synchroniser pour le faire à plusieurs.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Kao Kan
Kao Kan

Barrière Divine [Kumo] Empty
Sam 16 Jan 2021 - 11:58
Lorsque les attaques de chakra pur avaient convergé vers le Raikage, tous avaient retenu leur souffle. Enfin, c'était le cas de Kan. Ils allaient assister à soit quelque chose d'incroyable... soit quelque chose d'affreux. L'onde de choc qui suivit avait suffit à repousser la première salve d'attaques, faisant reculer les shinobis par la même occasion. Malgré ses bras en croix devant son visage pour se protéger, l'électrique ne quitta pas la scène des yeux ; les techniques combinées furent encaissées de plein fouet... sans pour autant faire flancher le Meikyû.

- Woaaaah ! Trop classe, Raikage-sama !

S'était enthousiasmé le blondinet. Ce n'était pas tous les jours qu'on pouvait assister à une telle démonstration de force, en plus par l'Ombre du Village. Mais bizarrement - non, c'était à prévoir -, s'il n'avait pas été le seul bluffé, il avait été en tout cas le seul à l'exprimer à voix haute. Ughh, il arrivait toujours à se faire remarquer, même s'il ne le faisait pas exprès. Embarrassé, il se tourna à nouveau vers son groupe, plus prêt que jamais à passer à la prochaine étape.

- Dooonc, oui, une sphère, hmm hmm.

Les mudras étaient plutôt simples, le plus difficile était de les maintenir. De maintenir... le même niveau de concentration pendant trente minutes non stop, sans compter les ratés. Kan s'était beaucoup entraîné sur ça, qui était un de ses points faibles et grâce à la méditation surtout, il réussissait à garder une certaine concentration. Même si son esprit s'égarait parfois, il arrivait facilement à reprendre son focus. Mais il ne devait pas baisser sa garde. Et alors que les trente minutes étaient presque écoulées, il se sentait devenir de plus en plus anxieux à l'idée de tout gâcher au dernier moment.

Mais heureusement, le groupe réussit une première fois et l'électrique put essuyer discrètement les gouttes de transpiration qui étaient apparues sur son front. Les groupes se mélangèrent donc pour le second essai et lorsque de nouveaux shinobi s'approchèrent, il décida de lui-même de trouver un nouveau groupe. Il s'inclina vers ses actuels coéquipiers.

- Je vais aussi changer de groupe. Bravo et bon courage pour la suite !

_________________
Barrière Divine [Kumo] Lbvg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879
Kawashima Kyōhei
Kawashima Kyōhei

Barrière Divine [Kumo] Empty
Sam 23 Jan 2021 - 8:42
Toutes les attaques des shinobis affluaient en direction de l’Ombre de la Foudre. Elles étaient toutes pures et elles se ressemblaient toutes sans la touche « personnelle » de chacune des capacités réunies sur ce terrain d’entraînement. Ton nuage violacé était devenu bien fade grâce à la concoction donnée par Raizen.

Les premières attaques foncèrent sur le Raïkage qui les balaya d’un simple mouvement de bras, s’ensuivit ensuite vos attaques et celles d’autres groupes qui elles étaient synchronisées. Le Meikyû ne bougeait pas d’un iota. Restant debout, impassible face à cette compotée d’attaque. Une onde de choc se dégagea de Raizen – lorsque celui-ci encaissa nos techniques – si puissante qu’elle te fit reculer de quelques mètres. Tu n’avais pas vu beaucoup de shinobi aussi puissant dans ta vie.

Qui du Raïkage ou de l’Empereur l’emporterait dans un duel au plus haut niveau ? Ce dont tu étais persuadé cependant, c’était que Raizen n’aurait pas beaucoup de problèmes à affronter et battre le Fidèle.

Celui-ci nous félicitait pour notre réussite et nous expliquait la suite des opérations, rien de bien compliqué sur le papier, mais tu savais pertinemment que cela n’allait pas être facile du tout. Créer une sphère de chakra pur et la maintenir en place durant trente minutes ? Comme tu le disais, cela paraissait simple.

Le Nara prenait à nouveau les rennes du groupe, demandant aux trois autres membres de se placer à équidistance et en carré afin de réaliser notre première sphère. Tu exécutais les « ordres » et te plaçait là ou il le demandait afin de réaliser les deux très simple mûdras montrés précédemment par Raizen.

Tu tentais tant bien que mal de créer quelques choses de plausible et après un certain nombre d’essais, tu y étais parvenu. Votre groupuscule se débrouillait même bien. Sous l’égide d’Aizen, vous parveniez à tenir les trente minutes demandées par le Raïkage.

« Ouais, bien joué. » Tu patientais quelques secondes. « Faisons tourner les groupes ouais, t’as bien raison Kan. »

Tu te dirigeais ensuite vers un groupe qui semblait être vers la fin de leur première trente minutes. Patientant les quelques minutes restantes tu t’avançais ensuite vers eux.

« Oy ! Je peux prendre une place ? C’est mieux de s’entraîner avec plusieurs compagnons. »

Et tu continuais, recommençant l’exercice déjà « maîtrisé » d’auparavant.

_________________
Barrière Divine [Kumo] E23l

Merci Mido pour le vava o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5625-kawashima-kyohei-terminee#45207 https://www.ascentofshinobi.com/u1126
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Barrière Divine [Kumo] Empty
Dim 24 Jan 2021 - 14:26


Ne pouvant s’empêcher de sourire, Raizen aimait l’éclectisme qu’il voyait dans les membres et participants de cet exercice. Que ce soit les concentrés, ceux qui posaient des questions, les dynamiques ou les gens un peu plus discrets, il ne pouvait qu’être satisfait de les voir s’unir pour exécuter par moment ce qui se rapprochait de plus en plus à l’exécution et la réalisation d’une technique commune et collective !

-Vous vous améliorez, c’est bien ! Pour vous permettre d’avancer, sachant que la barrière ne doit pas faillir pendant toute la durée de votre technique puisque vous serez fort probablement frappé de différentes attaques visant à vous déstabiliser et ayant pour objectif de la faire s’écrouler. Ainsi, si sans stimulus externe, vous n’arrivez à la maintenir, c’est voué à l’échec. Faites-vous confiance sur la synchronisation !

Captant une des questions d’un Nara, le meikyû arqua de nouveau un sourcil avant de venir en réponse à celui-ci. En profitant pour communiquer à tous les gens présents, il ajouta certaines précisions :

-Le plus simple pour se répartir la construction n’est pas de se voir comme une fraction d’un tout, mais bien d’un tout sur lequel vous n’avez pas à faire autant d’efforts. Il est évident que gardé votre chakra stable sur une longue durée est impossible. Toutefois, en formant la barrière, vous devriez ressentir les légères variations qui vous permettront de vous calibrer jusqu’à être en synchronisation. Ainsi, le mieux que vous pouvez faire est de calibrer mieux votre chakra et vous concentrer sur votre respiration au fur et à mesure que vous maintenez le tout. Communiquer vous aidera à vous ajuster, surtout avec des inconnus si tel est nécessaire.

Les observant tous à tour de rôle, le Meikyû ne comptait pas lésiner sur les moyens :

-Surtout, ne sous-estimez pas cette technique. Même ceux maitrisant naturellement le chakra pur devront au contraire se concentrer un peu plus dans la cohésion de leur maîtrise par rapport à celle des autres. Encore une fois, vous devez former un tout, et ce aisément avec n’importe quel shinobi participant à la barrière. Vous êtes responsable de votre réussite collective et personnelle.

Terminant son tour, il ajouta :

-Je vous conseille une fois que vous avez créé la barrière de vous déplacer graduellement. Dans la prochaine semaine, vous devrez venir chaque jour jusqu’à ce que nous puissions y voir des barrières solides. L’objectif est de pouvoir maintenir celle-ci pendant plusieurs heures si nécessaire sachant que nous ne savons pas combien de temps un combat contre un Dieu peut durer. Ainsi, votre endurance respective ne doit pas chanceler. Une fois faits, nous passerons à la dernière phase : la phase de résistance. Durant celle-ci, vous devrez maintenir la barrière tout en vous défendant de diverses attaques afin de prouver que vous pouvez la maintenir et user d’une technique en parallèle. Pour le moment, c’est le plus haut niveau de maîtrise atteignable ! Ainsi, je compte sur vous pour vous donner corps et âme dans les prochains jours , Kumo et plusieurs vies en dépendront peut-être !

Naviguant entre les différentes sections, le Meikyû déposa une main sur l’épaule de Kyohei afin de lui signaler qu’il allait dans la bonne direction.

Il se promena ensuite, répétant la même chose sur chacun des membres en qui il comptait pour maîtriser cette technique. Parmi les prochains, Kan faisait partie du groupe, le genin électrique qui était accompagné de membres beaucoup plus haut gradé que lui. À vrai dire, il était fort probablement le seul genin à être présent et pourtant, il tenait le coup. Il se dirigea ensuite vers le Denkou qui utilisait sa maîtrise du chakra pur pour guider un peu plus les autres pour finir à travers son parcours par aller voir un certain Nara dont il voyait de plus en plus le nom faire surface sur des rapports de mission. L’avenir de Kumo était bel et bien entre de bonnes mains avec tous ses shinobis et leur potentiel.

Spoiler:
 

_________________
Barrière Divine [Kumo] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Denkou Yuga
Denkou Yuga

Barrière Divine [Kumo] Empty
Lun 25 Jan 2021 - 8:44
Cette technique de la Barrière Divine était incommensurablement compliquée à maîtriser, elle demandait énormément d'efforts pour être apprise à la perfection. Quand bien même le Denkou maîtrisait déjà le chakra pur, il n'avait pas forcément une longueur d'avance sur ses collègues de travail. Loin de là, il devait faire bien plus d'efforts pour être au même "niveau de maîtrise" que ces derniers et cela s'avérait plus compliqué qu'il n'y paraissait.

Quels conseils pouvait-il donner aux groupes ? La maîtrise du chakra pur était innée chez lui, il ne savait pas forcément comment s'y prendre pour la contrôler puisqu'il n'y avait… jamais réfléchi.

- Pour tout avouer, c'est comme toi pour manipuler tes ombres, c'est inné et je n'ai jamais réfléchi à comment je faisais tout ça. Comme si tu utilisais ton affinité, le chakra pur est mon affinité.

Yuga n'était pas d'une grande aide. Mais, de toute manière, ceux maîtrisant la technique interdite ne maîtrisait pas réellement le chakra pur. Le processus était bien plus compliqué, finalement.

Le chûnin se mit au travail avec son second groupe. Il puisait dans ses ressources pour trouver la bonne place, la synchronisation était compliquée mais elle n'était pas impossible. Certains avaient réussi à maîtriser cette technique, il réussirait également. Yuga n'était pas plus faible qu'un autre.

Les jours passèrent et les groupes tournèrent. Le maître du chakra pur avait du mal à réussir à se synchroniser, notamment dû à sa maîtrise du chakra pur. Il devait entrer en cohésion avec ces coéquipiers mais cela s'annonçait plus compliqué qu'il n'y paraissait.

Comme il l'avait expliqué, sa maîtrise du chakra pur était clairement innée et il n'avait pas de conseils à donner à ses partenaires. Il n'était pas d'une grande utilité, néanmoins il essayait de travailler du mieux qu'il pouvait. Il essayait également de conseiller ses partenaires du mieux qu'il pouvait le faire.

Plusieurs fois, ils échouèrent mais plusieurs fois, ils n'abandonnèrent pas. A chaque fois, le groupe tentait de nouveau pour être synchronisés totalement et ériger une barrière efficace. Soit elle était trop faible, soit elle était difforme. Il fallait recommencer encore, encore et encore. C'était une technique importante qu'il fallait maîtriser.

Mais, à chaque fois, les groupes se relevèrent pour réussir. Il y avait un réel et important enjeu à maîtriser cette technique. Sceller les Dieux, abattre l'Homme au Chapeau.

Qui plus était, Yuga avait une vengeance à prendre, il ne voulait pas être le Tenace plus longtemps. Non, le guerrier céleste voulait être réellement celui qui l'abat, il voulait être le Vainqueur. Celui qui mettra fin aux jours d'Uma, qui vengerait la mort de ces deux Iwajins. C'était vraisembablement ce qui le boostait dans le fait de réussir à maîtriser cette technique.

Être plus fort, être le plus utile possible, Yuga avait ses convictions, c'était ce qui lui permettait d'avancer encore.

_________________
Barrière Divine [Kumo] E73a
Spoiler:
 


Dernière édition par Denkou Yuga le Mar 23 Mar 2021 - 9:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7024-denkou-yuga https://www.ascentofshinobi.com/t9749-ten-no-senshi-yuga#82778 https://www.ascentofshinobi.com/u978
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Barrière Divine [Kumo] Empty
Lun 25 Jan 2021 - 18:08

Aizen observait le Raikage dans sa démarche, il était attentif et bienveillant, souhaitant aider chaque personne encore présence. Cela aurait pu amadouer n’importe qui mais pas le Nara. Que comptait-il faire de ceux qui étaient venus mais avaient abandonnés ? Ces faibles même pas capables d’aller au bout d’un simple apprentissage bien à l’abris derrière les murailles du village. Comment ferait Aizen ou les autres personnes encore présentes ici si jamais il devait faire un jour équipe avec un de ceux qui avait abandonné. Ce Raikage était trop attentiste, laxiste, il aurait sans doute des morts sur la conscience. Mais c’était le destin de tout dirigeant que n’avait pas le cran de serrer d’une poigne de fer son village. L’attaque du Teikoku avait déjà était bien oublié se dit Aizen, le schéma se répéterait sans doute.

Il avait au moins le mérite d’être puissant, ce qu’avait observé Aizen plus tôt restait encore ancré dans son esprit. D’autant plus qu’il ne semblait pas pour le moins essoufflé par sa prestation. Aizen se demandait bien combien de temps il pourrait durer face à un tel individu, peut-être devrait-il essayer afin de mesurer le chemin qu’il lui restait à parcourir.

Le Nara écouta attentivement le Yondaime et comprit alors où il s’était trompé. La vision de cette technique était bien plus subtile que ce qu’il avait pensait. Il commença par préciser que déjà si sans distraction extérieure nous n’y parvenions pas alors cela serait impossible face à un de ces démons. Ils suivaient finalement la trajectoire habituelle d’un apprentissage classique malgré la technique atypique. Réussir à réaliser une technique ne signifiait pas qu’on la maîtrisait, c’est là qu’il voulait en venir.

Il enchaîna ensuite sur la réponse que Aizen attendait. Le Nara voulait absolument diviser la technique en quatre parties équivalentes dont chaque membre serait responsable avec son propre chakra. Mais l’ombre de la foudre expliqua à voix bien haute pour tout le monde que ce n’était pas ainsi que la technique fonctionnait. Aizen compris très vite où il voulait en venir. S’il fallait être quatre pour créer la barrière c’était bien pour une raison. Chaque membre du groupe ne devait pas ériger sa propre barrière et seulement la coller à celle du voisin, sinon la technique pourrait s’effectuer seul. Il y avait une unique barrière qui n’était en fait pas divisé en quatre. Il fallait continuellement s’adapter aux variations chakratique des uns et des autres afin de se synchroniser. Au final la barrière n’était pas une addition des chakras mais bien une fusion de ces derniers.

L’avant dernière ligne droite était lancée et Aizen ne s’attendait pas du tout à ce qui avait été annoncé : une semaine d’apprentissage supplémentaire. C’était donc ce genre d’investissement que demandé une telle technique. Aizen se sentit fatigué, c’est vrai qu’ils avaient utilisé une bonne quantité de chakra. Le chemin à parcourir pour maîtriser cette technique était encore long mais ça en valait la peine pour un tas de raison. Plus il passait de temps proche du Kage et plus il pourrait en apprendre sur lui. Il pouvait également en profiter pour se faire remarquer positivement, ses ambitions avaient besoin que sa carrière soit boostée.

Jour 1 :

Le lendemain Aizen avait bien récupéré, les effets secondaires de la concoction de la veille ne se faisaient plus sentir. Aizen se demanda s’il aurait plus de mal à manipuler le chakra sous cette forme sans ce petit coup de pouce.

En arrivant le Chûnin salua tout le monde, plus chaleureusement ceux qu’il connaissait ou avec qui il avait bien travaillé la veille. Le Nara observa quelques personnes se mettre au travail. Apparemment même à ce niveau de l’apprentissage il restait des idiots pensa-t-il. En effet certains s’attelaient déjà à tenter d’ériger la barrière de chakra. Aizen n’était pas du genre à sauter les étapes et il ne s’attaquerait pas à la barrière tant qu’il n’aurait pas maîtrisé la sphère de chakra à la perfection.

C’était la base de tout bon apprentissage, il fallait d’abord maîtriser les prémices avant de continuer. Ne pouvant pas vraiment s’exercer seul il dû trouver au moins trois autres personnes sur la même longueur d’onde que lui pour les convaincre de laisser la barrière à plus tard.
« Il faut se concentrer sur les bases avant de complexifier la chose. En sautant des étapes certains pensent aller plus vite mais je peux vous assurer que ce n’est qu’un faux départ. Nous démarrerons plus lentement mais nous les rattraperont bien vite. Et snous irons plus loin. »
Voilà ce qu’il avait dit et comment il avait réussi à convaincre au moins trois autres personnes à s’entraîner à continuer la sphère jusqu’à que cette partie soit maîtrisée à la perfection.

Aizen se concentra pour tenter de déformater son cerveau à cette envie de subdiviser cette sphère de chakra dans son esprit. Son chakra ne devait pas se cantonner à une partie de cette sphère, il devait la parcourir librement au milieu des trois autres chakras. Le vouloir était une chose mais le faire fut bien plus compliqué. Les chakras se heurtaient ou explosaient, au mieux qu’ils puissent faire à la fin de la journée fut une sphère à la surface inégale.

Jour 2 :

Aizen voulu reprendre la sphère là où il en était resté la veille. Le nombre de personnes voulant le suivre commença déjà à baisser car certains étaient appâtés par les bons résultats d’autres groupes qui commençait à faire un semblant de barrière. Ils lui reprochèrent d’être maniaque et qu’à cause de lui ils avaient perdu du temps. Ils pouvaient penser ce qu’ils voulaient, ils verraient bien.

Aizen avait toujours avec lui au moins trois personnes qui étaient plus lucides et qui savaient que procéder méticuleusement était la clef d’un bon apprentissage. En moins d’une demie journée ils réussirent finalement à ériger une sphère bleuté parfaite. Les chakras tournoyaient à l’intérieur, en tous cas c’est ce que Aizen ressentait. Mais on avait beau s’approcher de la sphère on ne pouvait distinguer ce mouvement, la sphère semblait solide, fixe. Ils avaient réussi. Alors que certains se réjouissaient déjà de s’attaquer à la barrière en elle-même Aizen voulu calmer quelques ardeurs.
« N’allons pas trop vite en besogne. N’oubliez pas ce que le Raikage a dit. Il faudra être capable de maintenir la barrière pendant plusieurs heures et ce malgré des possibles agressions extérieures, il faut pouvoir également utiliser une technique et se déplacer. Si nous n’arrivons pas avec cette simple sphère nous n’y arriverons jamais avec une barrière géante. »
Ce fut encore un coup de trop pour plusieurs d’entre eux, ils partirent en reprochant au Nara d’être trop directif. Aizen ne tenta de retenir personne, ceux qui ne restaient pas à ses côtés auraient bien du mal à avoir de bons résultats, il en était persuadé.

Pour ce qu’il restait de la journée les personnes restantes s’entraînèrent à maintenir la sphère le plus longtemps possible. De taille bien moindre par rapport à la technique visée, ils pouvaient se permettre de faire un tas d’essais car cela consommait moins de chakra. Là où ceux qui s’entrainaient directement à faire la barrière perdaient vite leur chakra, trop vite. En s’entraînant sur plus petit Aizen espérait acquérir l’habitude de cette sensation de synchronisation des chakras. Ils rajoutèrent de la difficulté en se déplaçant autour de la sphère qui après plusieurs essais restait intacte quelque soit les mouvements entrepris.

Jour 3 :

Aizen proposa de continuer avec la sphère. Cela pouvait sembler fou mais ceux qui étaient restaient de son côté ne pouvaient que commencer à comprendre cette méthode qui semblait les préserver de l’épuisement tout en comprenant le concept de la technique petit à petit. Car s’ils pouvaient maintenant se déplacer en maintenant la sphère sans problème Aizen voulu corser le tout. Il invoqua des clones qu’il utilisa pour déconcentrer chaque membre du groupe. Pas de puissante attaques, justes des tapes dans le dos ou sur les épaules. C’était déjà bien suffisant à rendre fébrile la surface de la sphère qui chancelait çà et là. Ils s’entraînèrent ainsi jusqu’à que la sphère reste intacte quoi qu’entreprenne un clone d’Aizen pour déconcentrer les membres du groupe dont lui-même. Aizen en profita pour travailler ses pouvoirs de samouraï pas encore arrivés à maturité, la méditation dite du Zen lui était bien utile pour garder son calme en toutes circonstances.

La dernière étape était celle qui consistait à réaliser une technique supplémentaire tout en maintenant la sphère en l’état. Le résultat fut catastrophique. A peine les mudras étaient lâchés que la structure de la sphère toute entière s’effondra. Lorsqu’un membre nuisait à la résonnance des chakras c’est tout le monde qui en pâtissait, tel était le comportement de cette technique. Comment faire pour réaliser ses deux choses à la fois. Ce qui était sûr, et que Aizen comprit bien vite, c’était que tous les membres du groupe ne pouvaient pas se permettre de réaliser une autre technique en même temps. Il fallait qu’ils se coordonnent afin que ceux qui continuez à alimenter la sphère se répartissent la charge momentanément laissée par celui qui réalisait une autre technique.

Mais aussi, il comprit que ce n’était pas suffisant. La personne qui utilisait une technique ne pouvait pas tout simplement arrêter d’alimenter la sphère puis revenir après avoir fait sa technique. Il devait faire les deux à la fois. Faire les deux à la fois… Aizen se souvenait de son enseignement du multiclonage de l’ombre avec Akio, il savait comment répartir son chakra dans deux actions différentes. Après avoir compris le principe il leur fallut à tous plusieurs essais avant de réussir mais ils y parvinrent. Au final, en trois jours, Aizen et ceux qui avaient bien voulus lui faire confiance étaient capables de tenir une sphère pendant des heures tout en se déplaçant, en étant déconcentré et en réalisant une autre technique. Mais ils n’avaient pas encore commencé à s’entraîner à faire la véritable barrière. Étaient-ils en retard ? Au contraire.

Jour 4 :

Au quatrième jour Aizen était en pleine forme, il avait beau avoir utilisé beaucoup de chakra ce n’était rien par rapport à la barrière divine. D’autres s’étaient déjà épuisés à tenter de faire la barrière pendant trois jours. Il était forcément plus difficile de comprendre les principes de cette technique en tenant la version finale d’entrée de jeu. Mais il était temps pour le Nara de s’attaquer au gros du morceau. Par quatre, ils formèrent un carré et commencèrent les signes. Des murs de chakra d’un bleu pur commencèrent à se matérialiser timidement et à monter à plusieurs mètres de hauteur. Seulement lorsque les murs se touchèrent, il se repoussèrent. Cette technique était faite pour contenir donc repousser les assauts même fait de chakra. Mais en l’état chacun repoussait également le chakra de son voisin. La difficulté était tout autre que la sphère. Aizen intervint pour motiver son groupe.
« Ne désespérons pas, souvenez-vous la sensation que vous aviez quand nos chakras tourbillonnaient de concert dans la sphère. Nous l’avons travaillé des heures durant, vous avez forcément la sensation encrée au fond de vous. »
Après de multiples de essais ils réussirent chacun à accrocher leur partie à celle des autres. Le tout aurait pu ressembler à une barrière si toutefois des trous n’étaient pas apparus ça et là dans la partie de chacun d’entre eux. Il était trop tard pour aller plus loin et il fallait remettre la suite au lendemain.

Jour 5 :

Bien plus épuisé que la vieille le groupe d’Aizen se mit au boulot. Comme leur dernière tentative la barrière était érigée mais elle était imparfaite, crépitante, avec des trous qui se formaient. Lorsque Aizen s’efforçait de boucher un trou, un autre se créait aléatoirement dans la barrière. Il leur manquait quelque chose de primordiale.
« La communication. Rappelez-vous, nous devons êtres synchronisés mais les sensations sont bien plus dures à ressentir dans une structure de cette taille. N’hésitez pas à communiquer afin que l’on puisse s’accorder. »
Dès lors, le groupe se mit à communiquer en criant lorsqu’il manquait du chakra dans sa partie ou lorsqu’il y en avait trop. Après de longues séries de tentatives d’échecs ils finirent par former à ce que semblait ressembler à la barrière voulue.

Jour 6 :

L’avant dernière jour, ils allaient l’utiliser pour perfectionner leur maitrise de la barrière en essayant de de tenir le plus longtemps. Mais pas que. Aizen invoqua deux clones avant de commencer et comme pour la sphère les clones s’amusèrent à venir taquiner les sens des membres du groupe pour les gêner dans leur concentration. Mais c’est là que le travail fait en amont avec la sphère porta le plus ses fruits. La présence des clones ne sembla pas gêner le moins du monde les membres du groupe.

Ils tinrent donc comme ça pendant de longues minutes, des heures sans doute. Mais ils ne contentaient pas de juste maintenir la barrière qu’ils avaient réussis à faire. Ils voulaient faire mieux alors ils n’arrêtèrent pas de communiquer afin de parfaire leur maîtrise. Chaque minute qui passé permettait au groupe d’améliorer la forme et la résistance de la structure de chakra jusqu’à qu’ils aient l’impression qu’il était impossible de faire mieux.

Jour 7 :

Lorsqu’ils se retrouvèrent le denier jour il était temps de mettre à l’épreuve leur barrière durement acquise afin de voir si sa résistance était capable de maintenir un démon en cage. Aizen n’était pas dupe, il savait ce que cela signifiait. S’ils avaient dû attaquer la kage une semaine plus tôt il était persuadé que les rôles allaient être inversés en ce jour.

Ça allait être au tour du Raikage de les attaquer afin de tester leur barrière. Le Nara ne savait pas quel était la puissance du Kage par rapport à celle de ces créatures. Il était certain que la puissance de ces monstres était exagéré et qu’un kage seul était capable d’en combattre un. Mais ce qui était certain c’est que s’ils n’arrivaient pas à maintenait la puissance du Kage alors comment pourraient ils espérer le faire avec un de ces monstres. Le dénouement arrivait bientôt.



_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Kawashima Kyōhei
Kawashima Kyōhei

Barrière Divine [Kumo] Empty
Sam 30 Jan 2021 - 5:31
Cet entraînement n’était vraiment pas une partie de plaisir. Les épreuves étaient toutes plus compliquées les unes que les autres et elle demandait tout de même une quantité d’énergie considérable. Mais toi, tu ne pouvais accepter l’échec, ni même aller trop vite dans les démarches.

Raizen avait donné bon nombre de conseils, notamment sur le fait que la technique n’était pas quatre parties misent bout à bout, mais bel et bien toutes ces parties fusionnées en une seule et unique technique. Tu continuais ainsi durant de longues minutes, le Yondaime vint même t’encourager personnellement en te posant une main sur l’épaule durant cet entraînement. Même s’il le faisait à tout le monde, tu connaissais maintenant Raizen depuis assez longtemps pour savoir ce que cela signifiait.

Après ces exercices, le Raïkage nous donnait enfin plus d’informations. Nous touchions au but, l’avant-dernière étape allait être lancée sous peu. Même si celle-ci durera une semaine, tu étais prêt. Tu avais déjà travaillé des techniques de haut rang auparavant et tu avais pu voir à quel point il était compliqué de les maîtriser. Alors, celle-ci, qui était bien plus complexe, tu n’osais même pas imaginer la dure semaine que tu allais passer.

Vous arriviez tous le lendemain et passé les salutations formelles, vous vous placiez par groupes. Certains voulaient – à ton avis – brûler les étapes. Il ne te semblait pas qu’un seul groupe ne maîtrisait parfaitement la sphère hier, alors pourquoi se précipiter et y aller directement avec la muraille ?

Tu trouvais un groupe, ce fameux Nara y était déjà. Il te semblait assez sérieux et surtout, lui non plus ne voulait pas sauter les étapes.

« Je suis du même avis, des bases solides c’est toujours mieux pour la suite. »

Vous travailliez donc comme ça, de longues heures durant. Vous répétiez les exercices réalisés les jours précédent. Les jours avançaient, certains se plaignaient de ne voir qu’une amélioration de la sphère et pas de murailles s’ériger, mais tu savais que le combat contre un Dieu ne sera pas facile, Raizen en avait parlé. On ne pourra pas se contenter de rester là, les bras croisés en réalisant notre technique. Le Dieu ne nous laissera jamais tranquille.

Fonctionnant par étape sous les directives du Nara, vous avanciez dans la bonne direction. Après trois longs jours d’entraînement, vous étiez maintenant tous capable de maintenir une sphère parfaite tout en étant attaqué et en vous déplaçant. Le mur a érigé ne devrait être qu’une simple étape de plus.

Au quatrième jour, vous commenciez à réaliser la muraille, et ce n’était pas vraiment l’effet escompté. Vos chakras se repoussaient tous les uns les autres et rien de concret n’apparaissait. Pourtant, personne dans votre groupuscule n’abandonnait. Vous progressiez, chaque jour. Se souvenant des conseils du Yondaime parlant de communication ou tout simplement des trois premiers jours à réaliser la sphère.

Et après une semaine d’entraînement intensif, vous y parveniez. Enfin. Vous étiez prêt pour la dernière étape. Toi et tes compagnons n’attendaient plus que les ordres du Raïkage avant de débuter cette dernière étape.

_________________
Barrière Divine [Kumo] E23l

Merci Mido pour le vava o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5625-kawashima-kyohei-terminee#45207 https://www.ascentofshinobi.com/u1126

Barrière Divine [Kumo]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: