Soutenez le forum !
1234
Partagez

Les légendes ne meurent pas

Invité
avatar

Les légendes ne meurent pas  Empty
Mar 3 Nov 2020 - 18:35




Les légendes ne meurent pas

La vie est un don des divinités qui a été donné à tout être sur Terre. Ainsi, chaque être vivant est unique bien que parmi ce grand groupe que l'on classifie de vivant, l'un se démarque plus de l'autre par ce que l'on appelle la conscience. L'être humain, une créature majoritaire dans ce monde qui exploite ce dernier à sa guise et comme bon lui semble, même si cela dépasse les limites de l'éthique. Mais bien que la vie nous avait été donné lors de la naissance, à chaque jour passer à reprendre cette bouffée d'air nous permettant de survivre, nous risquons la mort d'une façon ou d'une autre. Un simple accident? Le destin? La vieillesse? Une maladie ou encore un risque grand, comme lorsque les soldats de l'Empire étaient parti combattre contre l'Homme au Chapeau en risquant ainsi de perdre cette merveille qu'est leurs vie. Mais malgré ce risque, certains de ces guerriers dont Shinpachi y restaient attachés et même si la survie de ce dernier relevait du miracle, il avait bel et bien survécu, bien que dans un état critique.

C'était d'urgence qu'elle avait été prévenue. Le cas de Shinpachi lui avait été confié, du moins, elle avait demandé à l'avoir sous sa charge durant toute la durée de son repos à Urahi, ainsi il était normal qu'elle soit la première notifiée de ce drame auquel elle n'était pas prête à faire face. Ce qu'on venait de lui annoncer vis à vis de l'état de son cousin fut perturbant, figeant le visage de la Princesse comme si elle ne comprenait pas ce qu'il venait de se passer.

« ....
— Lorsque son décès nous a été.. communiqué, nous ne savions quoi dire Madame.
Personne ne peut.. me dire comment? Etes-vous même sûr qu'il soit mort ?
— C'est le lieutenant Uzumaki qui nous a prévenu en panique, pleurant la mort de Monsieur Shinpachi en notifiant qu'il avait succombé à ses blessures après un suffocation soudaine. Il semblait si abattu par ce qu'il avait vu qu'il.. s'est retiré pour se calmer. Nous n'avons pas.. vérifié non, nous attendions votre présence.
»

Accroupie auprès du corps de son prétendu défunt cousin qu'elle zieutait avec un air profondément choqué. Un minois perdu entre la mélancolie, la haine d'elle même, le questionnement, l'étonnement, ses iris de jades observait son corps inerte, elle avait prit soin de prendre son poignet afin de sentir un quelconque pouls, mais contre toute attente, même si son visage exprimait de l'inquiétude, ce qu'elle dit juste après semble ne pas du tout coïncider avec ce qu'on lui avait fait parvenir. Alors en resserrant son poing libre tandis que son autre main tenait celle du Monarque, seuls quelques mots sortirent d'entre ses lèvres, prenant un ton plutôt calme, comme si elle maîtrisait la situation.

« Que personne n'approche le corps de Shinrin Shinpachi. Il est désormais sous la responsabilité du clan Shinrin. Sous MA responsabilité. La situation est stable, et je l'ai en main.
— Souhaitez vous que je préviennes d'autres médecins Madame?
Prévenez seulement Shinrin Kanshisha que je demande à le voir d'urgence, ici.. Et au passage.. Prévenez aussi Shinrin Hanzo. N'ayez aucunes inquiétudes, soldat, tout va bien.
— Bien Madame.
»

Quelque chose clochait dans son discours, mais le garde était là pour garder alors il aurait été étonnant qu'il vienne contester les propos d'une professionnelle, après tout, il était normal qu'elle souhaite que personne n'approche un corps meurtrit par peur d'aggraver l'état, et si elle estimait que la situation était stable, elle se justifiait donc lorsqu'elle refusait l'aide de médecin. Qui pouvait savoir réellement comment se portait Shinpachi? Funka était-elle véritablement confiante, capable de le tirer d'une situation si délicate? C'est ce qu'elle prétendait en tout cas. Se tenant aux cotés de son corps, l'observant, caressant du bout des doigts son bras, puis son torse pour finir avec son visage qui paraissait endormie. Deux personnes savaient véritablement quelle était la situation de Shinrin Shinpachi, reste à savoir, laquelle des deux avait raison. Elle avait placé le corps de Shinpachi sous la responsabilité de son clan, faisant passer tout cela désormais pour une affaire clanique où l'Empire n'allait plus devoir directement influer. Désormais, tout cela ne relevait plus que de la charge d'un groupe restreint.



Revenir en haut Aller en bas

Les légendes ne meurent pas

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Héros ne meurent jamais [A. Hisao]
» Sur les pas des légendes [Aizen & Atorasu]
» Livres et Légendes | PV Hayate
» Légendes et secrets (Okiko)
» Légendes ou vérités? [Mission rang B - DENKOU YUGA / METARU AKAGI]

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: