Soutenez le forum !
1234
Partagez

La Clé du Renouveau

Asaara Ôji
Asaara ÔjiEn ligne

La Clé du Renouveau  Empty
Mar 3 Nov 2020 - 22:03
Le Désert était une impressionnante Étendue de Vide. S’étalant sur une Infinité d’Horizons, l’on aurait dit qu’on était dans l’Antre du Temps. Provenant et allant dans toutes les directions, sans début ou fin. Y résidaient dans toutes ces facettes les germes de la Peur que le Désert instillait aux Hommes.

La Peur de l’Inconnu, le Manque de Repères.

C’est pourtant dans cet Inconfort qu’Asaara Ôji se sentait le mieux. Perdu sur Terre mais avec le sentiment d’en être l’Épicentre. Son Berceau Sableux était tout ce qu’il avait connu, mais après toutes ces années il continuait d’en admirer la Beauté. Il ne pouvait se lasser de la Beauté des Dunes.

Mais pour apprécier celle-ci, encore fallait-il être capable de la voir.



L’Affranchi des Sables Rouges ne savait pas quel était le facteur qui influençait les Ancêtres que possédaient les Fils Meikyû. Rien ne semblait dépendre de la génétique ou du hasard, il le savait. De par ce qu’il avait ressenti, qu’il soit relié aux Ancêtres du Renouveau et de l’Adresse découlait de quelque chose de beaucoup plus profond. Ses connexion ne s’étaient pas établies au hasard, il le savait. Le sentait.

Il se demanda si le Renouveau n’était pas une Femme, tant celle-ci l’avait réconforté lorsqu’il pleurait sa Cousine Disparue. Douce et chaleureuse, elle avait su sortir Ôji des Tréfonds du Désespoir. Cela avait tout d’une aura maternelle. Le Pouvoir de Guérison était né de la capacité à soigner les Peines du Coeur.

Il se demanda si l’Adresse n’était pas le plus intelligent, celui qui possédait la Clairvoyance Divine. Voir mieux que les autres. Voir plus loin que les autres. Était-ce pour cela qu’il avait été doté de ce pouvoir ? Était-ce pour cela que Manako s’était éloigné du clan, pour la recherche d’une Liberté Étrangère ?


Assis dans le sable tiède du Crépuscule, la sensation agréable dans laquelle il baignait lui rappela sa rencontre avec la Meikyû Originelle. Il pouvait la sentir, comme l’on sentait l’Amour Omnipotent d’une Mère. Ôji comprenait un peu une notion que Raizen lui avait apprise, une sorte de Synchronisation Continue qui permet aux Fils Meikyû d’être continuellement et intensément connectés à leurs Anges Gardiens.

Le Silencieux pouvait sentir cette faible mais présente présence de ces Auras Divines.

Il ouvrit son poing gauche, dont la paume était ornée de ce Tatouage d’Ambre qui symbolisait le Renouveau. Il s’était déjà exercé à y concentrer son chakra, mais rien n’y faisait. Et il comprenait bien pourquoi : ce n’était pas de la malaxation de ses Énergies Physiques et Spirituelles qui allait activer le Sceau. Le Chakra était ce qui lui permettrait d’utiliser ce Pouvoir, mais pas ce qui en était la Clé.

Cette Clé provenait plutôt du mélange de son Énergie Spirituelle et de l’Énergie Naturelle qui émanait dans l’air. Cette même Énergie Naturelle dont il avait parlé au Yondaime Raikage et qu'il était de plus en plus capable de sentir...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8902-le-desert-des-murmures https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze https://www.ascentofshinobi.com/t9803-asaara-oji-red-sands#83142 https://www.ascentofshinobi.com/u1207
Asaara Ôji
Asaara ÔjiEn ligne

La Clé du Renouveau  Empty
Mer 11 Nov 2020 - 0:51
Il ferma les yeux.

Sa respiration fut longue. Comme une façon de se vider de l’intérieur, évacuer toutes ces émotions, sentiments et pensées qui avaient jusque là créer comme un tumulte en lui. Depuis fort longtemps qu’il avait perdu sa paix intérieure, il était temps de la retrouver.

Avant de pouvoir voir clair, il devait d’abord se sentir bien. Retrouver ses sensations perdues.

Depuis que le cordon qui le reliait au Désert avait disparu avec Shukaku, il était vrai qu’Ôji se sentait comme perturbé. Manier les Sables n’était pas suffisant, pouvoir les entendre et les écouter avaient l’habitude d’être sa spécialité.

Sensorialité altérée.

Il lui fallut plusieurs heures pour se calmer réellement. Il ne se précipita pas. Que ce soit pour se connecter à la Terre ou au Ciel, il devait d’abord pouvoir sentir l’Énergie qui émanait du Sol et descendait des Nuages. Il devait percevoir les flux, abstraits et invisible, qui parcouraient son Environnement.

- J'ai l'impression que ces Énergies qui émanent de nous sont semblables à des Échos, avait-il dit à Raizen.

- L’écho que tu décris est plus ou moins ce que je décris de résonance et de longueur d’onde, un peu comme si nos âmes étaient plus ou moins synchronisées sur une fréquence suffisamment similaire pour entrer en transe chakratique si l’on veut.

Il comprenait de plus en plus l’ensemble des propos du Raikage, qui avait depuis longtemps été capable de sonder son âme et de l’étudier. Ce que l’Asaara était en train de débuter et dont le chemin serait long, mais il savait qu’il était capable d’y arriver. Sa relation avec ses Ancêtres était d’ores et déjà forte, mais cela ne suffisait pas.

!!!

Ressentir l’Énergie Naturelle n’était pas tout.

Le prolongement de son âme, sa longueur d’Âme.

La Clé du Renouveau, peut-être ?

Cette Clé se trouvait-elle non pas dans ce qui l’entourait, mais dans ce qu’il incarnait ? Pour pouvoir rétablir ces liens perdus, peut-être qu'il se devait d’étendre la portée de son âme et la connecter à son environnement ? Briser la barrière physique entre son monde intérieur et extérieur ?

Telle réflexion lui rappela les Rêves des Sept Meikyû, dont il s’avait qu’il n’arrivait même pas à la cheville. Il ne put s’empêcher de leur adresser une pensée, eux qui étaient pour lui l’Égal des Dieux. Avaient-ils réellement cherché à briser les Barrières des Mondes ? Peut-être y étaient-ils parvenus ? Cela expliquerait peut-être pourquoi ils étaient capable de communiquer avec leurs descendants, des siècles après. Leur Savoir semblait Infini et il était difficile pour lui d’estimer à quel point son entreprise était irréelle.

Se connecter à l’Ancêtre du Renouveau via ce Tatouage qu’il portait dans la main.

Utiliser un Pouvoir Originel.

Était-il digne des Sceaux Ancestraux ?

De ces Sceaux Divins ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8902-le-desert-des-murmures https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze https://www.ascentofshinobi.com/t9803-asaara-oji-red-sands#83142 https://www.ascentofshinobi.com/u1207
Asaara Ôji
Asaara ÔjiEn ligne

La Clé du Renouveau  Empty
Ven 13 Nov 2020 - 5:25
De nombreuses heures venaient de s’écouler.

Le Souffle était régulier, homogène.

Rien n’aurait pu perturber le Silencieux, alors qu’il était assis sur les Sables dont il était le Fils. Bercé par les énergies qui l’entouraient, une sensation de force et d’assurance s’était emparé de lui.

Comme s’il possédait la force de la Terre et du Ciel.

Encore loin de pouvoir entendre le Désert, il était cependant capable de le sentir. Il pouvait percevoir les flux qui traversaient les Dunes. De bonne augure pour la suite.

Mais le gros progrès qu’avait accompli le Sang-Mêlé était qu’il était désormais capable de relier son me aux Nuages. Plus que de ressentir l’Énergie Naturelle, il l’utilisait comme relai pour renforcer le lien fin qui le liait aux Cieux. Ce même lien et chemin qu’avait emprunté l’Ancêtre de l’Andresse pour descendre lui rendre visite, il était parvenu à le remonter en sens inverse.

Son buste tomba sur le sable tiède.

Plénitude.

Il était difficile de maintenir l’intensité de ce lien, mais même quelques instants parvenaient à pourvoir Ôji d’un bonheur infini, d’une sensation persistante de bien être.

Le Sceau qui ornait sa main brillait d’une couleur émeraude. Il pouvait le sentir, il avait pleinement éveillé le Pouvoir qui y résidait. Mais plus encore, il pouvait sentir qu’il était capable de faire appel à son Ange Gardien quand il le voulait.

Et il continuait de penser que cet Ancêtre Meikyû était une Femme, tant il semblait être entouré par une présence maternelle…

Sa main s’enfouit dans les Sables, pour y dénicher le corps d’un scarabée dont il fendit une partie du flanc, laissant son sang s’égoutter. Connectant ensuite ses énergies spirituelles et physique à l’énergie naturelle qui l’entourait, il était capable d’étendre sa longueur d’âme et de l’intensifier, en quelque sorte.

Puisant dans le Ciel qui veillait sur lui, il activa son Sceau de Renouveau et en quelques instants seulement, on put voir le corps de l’insecte totalement guéri de sa blessure.

Le Silencieux afficha un sourire satisfait.

De Nouveaux Mondes s’offraient à lui.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8902-le-desert-des-murmures https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze https://www.ascentofshinobi.com/t9803-asaara-oji-red-sands#83142 https://www.ascentofshinobi.com/u1207

La Clé du Renouveau

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Désert aride
Sauter vers: