Soutenez le forum !
1234
Partagez

Sur le pied de guerre

Kogami Akira
Kogami Akira

Sur le pied de guerre Empty
Jeu 5 Nov 2020 - 17:22


Taida 怠惰


Quelque chose dans l’atmosphère avait changé. Une aura défiante, un sentiment de fin… et de renouveau. L’avènement du prochain empereur arrivait, et tous étaient prêts à égorger leur prochain pour voir leur candidat favori sur le trône… y compris Akira. Tant de souffrances au sein de ce pays l’avaient mené à espérer le voir se redresser un jour. Mais pour cela, il leur fallait un empereur. Et le Kogami ne laisserait pas n’importe qui se hisser sur le trône. Aussi doux et pacifiste pouvait-il être, le lieutenant restait un patriote convaincu. Un patriote prêt à égorger chaque menace envers sa nation.

“ … “

Mais, pour l’heure, rien n’avait encore éclaté. Ainsi, réduit à devoir passer le temps, Akira se contentait de prendre ses marques au travers des nouvelles fonctions qui lui étaient incombées. Mais toutes ces nouveautés étant particulièrement épuisantes, l’Hijine décida, histoire d’un après midi, de se changer les idées. Puis, autant faire d’une pierre deux coups et trouver un partenaire d’entraînement ? Son dernier ayant dû être écourté, le Kogami avait comme une envie de revanche.

Ainsi, arrivant sur un terrain d’entraînement presque par réflexe, le Kogami s’y étant rendu alors qu’il restait perdu dans ses pensées, le jeune homme ne réalisa qu’une fois sur place se trouver à l’endroit parfait pour mener le genre d’entraînement qu’il désirait. Balayant l’endroit du regard, ses yeux s’arrêtèrent sur une figure reconnaissable. L’homme qui l’avait aidé à libérer Toriyama, le jaguar qui était désormais son ami.

“ Kamui. “

Main posée sur la poignée de son katana, le lieutenant portant l’insigne de son grade sur le col s’approcha du soldat.

“ Que dirais-tu d’un entraînement ? Au vu du climat actuel, mieux vaudrait éviter de rouiller. “

_________________
Sur le pied de guerre Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Voix d'Akira
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

Sur le pied de guerre Empty
Ven 6 Nov 2020 - 16:05



Que pouvait bien faire un profanateur de son temps libre ? Étonnamment, cela n'avait rien à voir avec les cadavres - pour cette fois.

Sans ordre de mission ni piste à suivre pour régler l'interminable ardoise de ses défunts aïeux, le Damahara s'était cette fois décidé à mettre les pieds aux terrains d'entraînement d'Urahi. Lui qui préférait la solitude et le calme, il décida de lui-même foutre un coup de semelle dans ses habitudes. À force de confort et d'études théoriques, il n'allait pas s'habituer au combat ouvert. Il avait eu l'occasion de se rendre compte de ses lacunes actuelles dans les domaines exposés de son arsenal combattif lors de sa virée en forêt avec Kogami Akira. Outre la piste du Kuchiyose, il se devait d'explorer celle de ses propres moyens.

Il n'y avait rien de mieux que la confrontation directe pour cela ; et donc, les terrains animés de la capitale impériale semblaient tout indiqués, fréquentés par tous les soldats simples et doués de ninjutsu du Teikoku.

Il avait abandonné sa veste et son gilet chez lui, ne gardant que son équipement pratique sur lui. Une tunique et un pantalon noir, un plastron couvrant son coeur et son épaule droite, un ceinturon où deux longues dagues étaient rengainées, sa sacoche de projectiles à l'arrière de sa ceinture et son sabre, au cas où, dans un fourreau dorsal. Inutile, mais au moins il était à disposition, bien que peu pratique à dégainer.

tenue

Arrivé depuis quelques instants, Kamui fut hélé par une voix bien familière. En se retournant vers lui, quelle ne fut pas sa surprise en constatant l'insigne ornant l'encolure de son habit.

« Eh bien, qu'avons-nous là ? À peine élevé au grade de lieutenant, et déjà de retour à l'entraînement. Tu n'as pas de temps à perdre, n'est-ce pas ? »

Pour une fois, le profanateur se laissait aller au tutoiement. Après tout, ce cap avait déjà été dépassé lors de leur vadrouille pour le moins explosive dans les forêts du pays, à la rescousse d'un animal qui était devenu le partenaire d'Akira. L'étiquette exigerait probablement qu'il ne le vouvoie au vu de son nouveau grade, mais il fit l'impasse.

« Si je suis là, c'est pour m'entraîner avec quelqu'un, tu te doutes donc que je ne vais pas rejeter ta proposition. »

Sur ces mots, Kamui s'écarta sans demander son reste, réajustant les quelques sangles maintenant son plastron en place. Équipé ainsi, il faisait honneur à sa ligne de conduite : la préparation et la ruse prédominaient sur tout. Ceci fait, il se retourna vers le fraîchement promu lieutenant, et forma le tairitsu no in (sceau de confrontation) de sa dextre, comme l'exigeaient les codes du combat shinobi traditionnel.


Les respects échangés, le bourreau prit l'initiative, dégageant de sa sacoche un kunai avant d'y apposer un sceau, sur son manche bandé. Avec son habituelle précision, il l'envoya droit vers le visage de son partenaire d'entraînement. Prêt, il attendrait que l'arme soit assez proche d'Akira pour former l'unique mudrâ qui servait à déclencher son sceau... et provoquer son explosion.




_________________

« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »
THÈME VOIX


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami Akira

Sur le pied de guerre Empty
Ven 6 Nov 2020 - 17:36


Chuugi 忠義


A sa première phrase, le jeune homme porta une main à son col comme pour cacher l’insigne de gêne. Ayant rapidement pris ses fonctions, le port de l’insigne s’avérait obligatoire… ce qui n’était pas spécialement source de fierté pour le soldat. Non pas que l’honneur d’accéder à un grade supérieur le laissait indifférent, mais diriger des troupes était quelque chose qu’il n’aurait jamais pu s’imaginer quelques mois auparavant.

“ Vu ce qui se traîne à l’horizon, personne n’a de temps à perdre. “

Dit-il, apparemment indifférent vis à vis du tutoiement. Sa notion du respect restait relativement souple, du moins jusqu’à un certain point. Point qu’il ne verrait pas franchi par une personnalité comme celle du profanateur.

“ Voilà ce que j’aime entendre. “

Fit-il tonner de sa voix gutturale, effectuant son propre salut proche des arts samouraïs en départ du combat. Puis, le départ fut sonné par le Damahara qui envoya un kunai à son encontre. Le Kogami, réactif, érigea un bouclier doton relativement modeste mais suffisant pour stopper le kunai avant d’être balayé par la maigre explosion qui le surpris plus qu’elle ne le blessa, étouffée par la couche de terre recouvrant son bras.

“ … “

Un instant plus tard, contre attaquant, le lieutenant entama directement un assaut plus menaçant en crachant un épais nuage de cendres en direction du profanateur. Un nuage dense et brûlant l’obligeant à rester à tout prix en dehors.

Résumé:
 

_________________
Sur le pied de guerre Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Voix d'Akira
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

Sur le pied de guerre Empty
Sam 7 Nov 2020 - 13:08



Le ton avait été donné, avec la première ruse gentillette de Kamui. C'était ainsi qu'il se battait, ce qu'Akira - s'il ne l'avait pas remarqué lors de leur dernière coopération en date - découvrirait bien vite. Le jeu des apparences et de la tromperie était plus qu'intégré dans la philosophie martiale du Damahara, là où il se gardait de se perdre dans les manipulations dans le domaine des relations humaines.

La réponse du berger à la bergère ne se fit pas attendre, et très vite le don unique d'Akira se manifesta. Le nuage de cendre qui jaillit de sa bouche était plus que dissuasif, se propageant vers lui et créant un grand écran opaque qui les séparait désormais. Pour s'assurer de ne pas finir dedans pour expérimenter par lui-même les caractéristiques de cette bien nébuleuse forme du chakra, Kamui bondit de quelques mètres en arrière, bénéficiant du fait qu'il était déjà assez éloigné de son adversaire pour se tenir à une bonne distance des cendres.

Un plan germa très vite dans son esprit, tandis qu'il formait d'ores et déjà le signe caractéristique de la technique du clonage de l'ombre, invoquant deux copies de lui-même à ses côtés. L'une des deux bondit sur la droite du nuage, tandis que l'autre déchirait sa manche et l'attachait à l'un des kunai que l'original venait de tirer de sa sacoche, formant un genre de parachute fixé à son anneau.

Le Kamui original lança brusquement le kunai au travers du nuage de cendres, dans le but de créer une diversion dans le champ de vision du Kogami du côté opposé à celui que son clone avait choisi pour attaquer ; ce même clone n'étant, lui aussi, qu'une énième distraction, pour ce qui suivrait.


Le leurre creva l'écran de cendres, brûlé par endroits mais ayant entrainé une masse de cendre dans son sillage pour créer la première distraction. La seconde, en la personne du clone, était là pour créer l'illusion qu'il venait à sa rencontre directe en profitant de la première distraction. Cependant, tandis que le clone s'apprêtait à approcher, une volée de 8 shuriken contourna le nuage de cendres, venant s'entrechoquer tout autour d'Akira pour qu'au final 4 d'entre eux lui fondent dessus dans des angles aussi variés qu'improbables. Au vu du nuage opaque séparant le tireur, Kamui, de sa cible, Akira, les tirs avaient perdu en précision en se basant sur l'emplacement initial de son adversaire, gravé dans sa mémoire ; ainsi, ils menaçaient sa cheville, son flanc, sa cuisse et son épaule, au lieu d'être dirigés vers des points bien plus stratégiques.

Aux côtés de son second clone sans manche, Kamui attendait, sur ses gardes. Il s'en écarta de quelques grands pas, histoire de rendre un assaut groupé plus compliqué à exécuter, en prévision de la riposte de son collègue, après qu'il ait déterminé que le Kamui venu à sa charge n'était qu'un clone.




_________________

« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »
THÈME VOIX


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami Akira

Sur le pied de guerre Empty
Sam 7 Nov 2020 - 13:58


Chuugi 忠義


Semblerait-il que, tout comme lui, le Damahara accorde une part d’importance à la ruse. En revanche, la ou Akira se concentrait surtout sur la dissimulation, son adversaire semblait adepte de feintes et diversions en tout genre. Chose qu’il ne tarda pas à expérimenter d’ailleurs, rendant donc le combat plus technique que beaucoup d’autres qu’il avait pu mener précédemment.

Ainsi, la vue couverte par sa propre technique et alors qu’il s’apprêtait à user d’une détection, son adversaire le pris de court en jaillissant de son côté gauche. Surpris de le voir foncer ainsi tête baissée, le Kogami se contenta alors simplement de lui asséner un coup d’estoc au torse, lequel fit disparaître son assaillant dans un petit nuage de fumée.

“ Evidemment… “

Une diversion. Elle-même surenchérie par une seconde diversion lorsque le kunai parachuté surgit du nuage, n’accaparant l’attention du lieutenant qu’un court instant néanmoins suffisant pour mettre à bien son assaut. En effet, les shuriken surgissant de toutes parts et fondant en sa direction le prirent de court, le jeune homme étant alors distrait par la diversion, mais parvint tout de même à se ressaisir rapidement.

Ainsi, agitant rapidement son katana, le valeureux para efficacement chacun d’entre eux à un détail près, sa réactivité tardive permettant à l’un d’entre eux de venir entailler sa cheville, la partie la plus compliquée à défendre dans un laps de temps si court. Pas de quoi l’empêcher de marcher, mais une réussite tout de même.

Ensuite, imitant son adversaire alors que le nuage commençait à se dissiper, le samouraï créa deux clones à son tour en prévision des ses prochains assauts. Cette technique faisant partie de ses favorites, le jeune homme ne s’en privait jamais quelque soit le combat.

Spoiler:
 

_________________
Sur le pied de guerre Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Voix d'Akira
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

Sur le pied de guerre Empty
Dim 8 Nov 2020 - 13:09



L'expérience rapportée par son leurre conforta le Damahara dans l'idée qu'il avait bien visé, sans savoir s'il avait réellement atteint d'une quelconque façon Akira. Il savait au moins que ses projectiles lui donneraient du fil à retordre, à lui et à sa lame, tant ils étaient dispersés ; la raison même de l'existence de cette technique. S'il pouvait gratter une blessure quelconque, ou simplement donner le tournis à son adversaire, il avait bien dépensé son énergie. Les assauts plus importants, Kamui les gardait pour les occasions claires et nettes.

Le nuage de cendres se dissipait dorénavant, laissant deviner qu'autour du Kogami, deux autres silhouettes étaient apparues. Tout comme son confrère, il avait donc opté pour le clonage de l'ombre, cette technique ô combien versatile et indispensable - tant et si bien que son utilisation était, pour Kamui, un indicateur de la valeur de tout shinobi. C'était l'outil basique, mais ultime, de son arsenal. Les bases, il avait mis un point d'honneur à en tirer le maximum.

Il tira ainsi de sa sacoche un shuriken fūma dépliable et une note explosive, qu'il colla à l'anneau central de l'arme, profitant du peu de couverture offerte par l'écran cendré évanescent qui le séparait encore d'Akira. Sans attendre, il l'envoya à toute vitesse, l'arme se déployant en vol et tournoyant furieusement ; le cliquètement métallique et le sifflement de l'air s'étaient joints pour entonner la mélodie du moulin de l'ombre, qui venait cueillir l'Akira le plus au centre de la formation ; qu'il soit l'original, au final, importait peu à Kamui.

Puisqu'il désirait tous les emporter d'un coup. D'un signe, il provoqua l'explosion de la note collée dans le large anneau central de l'arme. En plus de provoquer sa puissante déflagration, elle fit voler le fūma en éclats, expulsant ses 4 lames et les morceaux déformés de sa structure dans tous les sens, dans l'espoir d'emporter avec elle les clones d'Akira.

S'il voulût s'inquiéter quelques instants de la sécurité de son adversaire, Kamui n'en eût cependant pas le temps - il était pressé dans l'exécution de sa nouvelle manoeuvre. Un nouveau signe de sa part le transforma en un shuriken fūma identique au précédent, sans explosif cette fois, que son clone saisit au vol avant de le lancer vers la position de ses adversaires. À son tour, il fendit l'air à toute vitesse ; l'effet du lancer, cependant, le fit dévier vers le côté après avoir déchiré le panache de fumée levé par l'explosif précédemment détonné, là où il aurait un angle de vue sur le Kogami et les dégâts qu'il avait lui-même causés, tout en étant à l'opposé de la position de son clone - forçant ainsi son adversaire à choisir celui qu'il devrait surveiller.

Puis, aussi subitement qu'il s'était transformé en shuriken, le Damahara reprit son apparence normale, dérapant sur le sol poussiéreux des camps d'entraînement. À nouveau, il se munit de 8 shurikens, qu'il lança vivement vers son adversaire - si les clones avaient survécu à l'assaut, il se contenterait de viser l'Akira le plus proche du centre de la formation. Les étoiles métalliques voletèrent comme deux formations d'hirondelles hétérogènes, qui se rencontrèrent en plein vol à nouveau pour faire pleuvoir 4 d'entre elles sur l'une des cibles, visant à nouveau des parties bien distinctes et séparées du corps humain.

Ce qui se profilait, c'était une bataille d'attrition ; le but n'étant pas de se blesser outre mesure, c'était suffisant en soi.




_________________

« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »
THÈME VOIX


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami Akira

Sur le pied de guerre Empty
Dim 8 Nov 2020 - 13:52


Chuugi 忠義


Une fois de plus, son adversaire usait de projectiles. Mais qu’en était-il de sa capacité secrète ? En avait-il seulement une ? La curiosité d’Akira grandisssait. Avait-il quelque chose à cacher, était-ce une manière de le sous-estimer… ou simplement sa manière de combattre la plus courante ? Toujours était-il qu’il stoppa l’offensive de la plus simple des manières, exécutant quelques mûdras avant d’ériger un grand mur devant lui et ses trois clones.

Le shuriken lancé, celui-ci fut stoppé à même la roche de la protection, si bien que l’explosion n’occasionna pas grands dégâts, étouffée par l’épaisseur du mur. Les stratagèmes les plus ingénieux peuvent hélas parfois être contrés de la plus simple des manières. La était la meilleure des démonstrations.

Hélas, l’ingéniosité du Damahara ne se laissa pas abattre si bien que son assaut surprise, ainsi camouflé en shuriken, fut probant. Les quatre shurikens s’abattirent sur l’un des deux clones qui, surpris et fragile, fut instantanément détruit. Ce fut en revanche l’occasion pour Akira, alors que son clone resta en retrait, pour acculer son adversaire au corps à corps. En effet, prenant appui sur ses jambes, le lieutenant traversa rapidement la distance les séparant et dégaina son sabre d’un mouvement si rapide qu’il en fut presque invisible. Ainsi, le jeune homme venait d’effectuer son premier iai lors d’un combat.

Mais, clément et n’oubliant pas la portée de cet entrainement, l’assaut fut dirigé vers la partie couverte du torse du Damahra, espérant ainsi plus endommager l’armure que sa chair, sachant pertinemment le genre de dégâts que pourrait provoquer un tel assaut.

Spoiler:
 

_________________
Sur le pied de guerre Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Voix d'Akira
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

Sur le pied de guerre Empty
Dim 8 Nov 2020 - 16:59



Akira lui avait fondu dessus comme un faucon, dès lors que son clone fut réduit en fumée par les projectiles qui l'avaient tailladé de part et d'autre. Le mur qu'il avait érigé avait protégé son petit escadron de la surprise du chef concoctée par le profanateur, lui permettant de s'occuper de son cas dans la certitude que ses clones sauraient le protéger de celui de Kamui, resté en retrait.

Par précaution, Kamui avait calqué son propre bond sur celui de son adversaire, quoique plus lent dans son exécution. Une chance, car l'attaque qui suivit fut si rapide qu'il en fut surpris, ne s'attendant pas à une telle vitesse d'exécution à l'épée ; au mouvement, il reconnût sans mal l'art des samouraï, ses voisins du Nord. Ce même mouvement qui, en un éclair argenté, venait de totalement déchirer son plastron en deux, en plus d'entailler ses muscles pectoraux et d'y laisser une belle entaille.

Suite au choc, à la douleur, le Damahara trébucha dans son mouvement rendu maladroit et inachevé par la soudaine attaque de taille d'Akira. Se vautrant dans la poussière, il eût le réflexe de s'aider de sa main pour rouler avec prestesse sur le côté, avant de se redresser. Sa sénestre vint toucher son poitrail, désormais ensanglanté ; son regard, perdu dans l'hémoglobine gaspillée, se releva ensuite vers le Kogami. Un sourire crispé se fraya un chemin sur son visage, à mi-chemin entre la douleur, la surprise et l'admiration.

« L'art de pactiser, puis l'art de dégainer... Tu me surprends décidément de jour en jour, lieutenant. »

Il joignit brusquement les mains, en prononçant « lieutenant », entamant une courte série de mudrâs... qui n'avaient aucun but, puisqu'aucun chakra n'était malaxé en lui.

Pourtant, depuis l'autre côté du mur érigé pour protéger les clones, un maillage luminescent venait de s'étendre sur le sol, formant une toile d'araignée sur la surface de combat que les deux impériaux investissaient, s'arrêtant juste aux pieds de Kamui. L'auteur, son clone, s'assurerait de maintenir cette technique d'immobilisation de zone.

De son côté, le profanateur profita de la déroute créée par l'assaut de son jumeau chakratique pour lancer sa bombe fumigène aux pieds d'Akira, tout en reculant d'un bond. De son autre main, il se saisit ensuite de trois senbon dans sa sacoche, avant de les envoyer fuser vers les deux pieds et le torse d'Akira, en deux salves très rapprochées. Il avait vu, en se vautrant, l'entaille qui ornait la cheville du fraîchement promu lieutenant ; avec l'appui du fumigène, il espérait réitérer l'exploit, sans avoir à se servir de sa foutue technique de ricochet - histoire de changer un peu.




_________________

« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »
THÈME VOIX


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami Akira

Sur le pied de guerre Empty
Dim 8 Nov 2020 - 17:51


Chuugi 忠義


Son adversaire avait tenté d’esquiver. Mais esquiver un art aussi rapide que celui du iai n’était pas une mince affaire, cette technique étant justement conçue pour toucher l’adversaire à presque tous les coups. Ce qui ne manqua pas, malgré la clémence du Kogami, d’entailler le torse du Damahara afin de dévoiler son sang à l’air libre. Une blessure bien peu esthétique, mais loin d’être handicapante pour un combattant.

“ C’est un travail de longue haleine. “

Dit-il, impassible, se remémorant alors ses longues séances de pratique en solitaire. Cet art, Akira l’avait appris seul. Ni dieu ni maître, ni camarade pour le conseiller. Seuls les livres, mais surtout sa propre détermination. Détermination ayant fini par payer au vu du mouvement parfaitement exécuté par le jeune homme. Mais son adversaire n’en avait pas fini pour autant.

En effet, toujours aussi.... ingénieux, celui-ci mima des mûdras ce qui fit adopter au jeune homme une position défensive. Malheureusement, l’assaut vint d’ailleurs de la part de son clone, qui, bien que toujours dans le champ de vision du propre clone d’Akira, apposa une puissante technique raiton au sol.

“ … “

Le Kogami, surpris, ressentit un violent choc dans l’intégralité de son corps si bien qu’il resta immobile, figé par la puissance des éclairs parcourant le sol du terrain d’entraînement. Heureusement, le clone, qui eut le temps de voir venir l’assaut, esquiva de peu le contact en érigeant un grand pilier doton, lui offrant alors une protection mais aussi une vue parfaite sur sa cible.

Ainsi positionné et profitant de l’immobilité du clone, forcé de maintenir sa technique, la copie d’Akira cracha dix aiguilles cendrées toutes groupées en direction du clone visant ainsi à le détruire et à libérer l’original. Original qui, de son côté, fut à la merci de son adversaire pour un court instant, rendant presque son fumigène obsolète. Les senbon touchèrent ainsi leur cible, perçant le torse d’Akira sans grande conséquence ainsi qu’une de ses chevilles, mais la dernière aiguille fut la plus efficace. En effet, s’ajoutant à la blessure déjà présente du lieutenant, celle-ci le força à ployer le genou.

“ … “

Mais, sans un mot et alors qu’il semblait retrouver ses moyens, le jeune homme renvoya la pareille au Damahara en plaquant les mains au sol, rendant tout à coup la terre malléable et extrêmement visqueuse, comme si le sol tentait de l’avaler. A son tour d’être immobilisé.

Spoiler:
 

_________________
Sur le pied de guerre Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Voix d'Akira
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

Sur le pied de guerre Empty
Dim 8 Nov 2020 - 21:20



Le profanateur vit la terre s'élever, sous l'un des clones du Kogami, qui avait vu son propre doppelgänger lancer sa technique contrairement à l'original. Presque avec effroi, il vit également ses propres aiguilles pénétrer la purée de pois où Akira était tétanisé, sûres d'atteindre leur cible. Il n'avait pas visé de point vital, fort heureusement, mais ne pût s'empêcher de ressentir la culpabilité poindre en lui.

L'expérience de son dernier clone lui parvint, tandis qu'il était réduit à néant par l'un de ceux de son adversaire. La toile électrique au sol s'était dissipée ; et par précaution, le Damahara se tenait prêt, sur le qui-vive - il avait vu l'explosivité de son ami, et maintenant qu'il était libre de l'emprise de son Raiton, il l'appréhendait. Certainement blessé au pied, il ne serait guère plus aussi rapide que naguère ; mais la dextérité de ses bras, elle, était probablement restée inaltérée.

Lorsque le sol se mit à flancher sous ses semelles, il réagit donc instinctivement. Le chakra s'infiltra dans ses fibres musculaires brusquement, déversé depuis ses tenketsus, pour lui permettre de se dérober plus efficacement. La boue, cependant, ne constituait plus un appui suffisant ; il glissa donc en bondissant, tombant à quelques pas de sa position initiale, sur le cul.

Dans l'espèce de sable mouvant de boue, ses jambes s'enfonçaient, paralysées jusqu'aux genoux. Ses mains se joignirent à nouveau, faisant l'invocation de deux clones à ses côtés qui se saisirent de ses épaules pour le retenir. Tiraillé ainsi, Kamui pouvait ressentir la plaie ornant son torse remuer. Sa tunique déchirée était une fenêtre sur le lit d'un ruisseau de sang. Une drôle de fatigue commençait à l'assaillir, et il savait qu'il s'agissait là des conséquences de sa perte de sang. Pas suffisante pour l'étaler, mais assez pour lui faire comprendre qu'il n'allait plus pouvoir agir à plein régime pour le reste de leur duel amical.

Il toussa un coup, tandis que le nuage de fumée se dissipait, laissant Akira admirer la drôle de situation dans laquelle se retrouvait Kamui, tiré par ses clones en dehors de la gangue de terre qu'il avait ouverte sous ses pieds. Une fois remis sur pieds, il arracha son autre manche, épongeant le saignement qui faiblissait déjà.

« Nous devrions y mettre un terme, lieutenant. Profitons que nos blessures soient bénignes pour nous arrêter. »

Dans l'espoir que sa demande soit acceptée, ce dont il ne doutait pas vraiment au vu du profil de son collègue, il tendit sa main. Index et majeur tendus, il attendait que le Kogami ne complète le wakai no in, le sceau de réconciliation qui mettait traditionnellement fin aux confrontations entre shinobis.




_________________

« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »
THÈME VOIX


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami Akira

Sur le pied de guerre Empty
Dim 8 Nov 2020 - 22:23


Chuugi 忠義


S’il cru dans un premier temps avoir raté sa technique, le jeune homme vit son adversaire s’écrouler dû au manque de stabilité du terrain causé par sa technique. Commençant ainsi à s’enfoncer, le Damahara dût en appeler à ses clones afin de l’aider alors même qu’Akira s’était redressé, lui laissant libre cours pour anéantir les clones et même son adversaire s’il le voulait.

“ Ce n’est qu’un duel amical, certes, mais en situation réelle… j’aurais pu profiter amèrement de ce moment de faiblesse. “

Dit-il, pensant ses plaies avec des bandages situés dans la poche arrière de sa tenue. Sa cheville, légèrement douloureuse, mettrait sûrement une journée ou deux à guérir à moins d’aller consulter un adepte de l’iroujutsu. Toujours était-il que, compréhensif, le lieutenant n’insista pas pour continuer le duel suite à la demande de son camarade récemment devenu subordonné.

“ D’accord. “

Rengainant sa lame, un katana noir à la poignée rouge brodée et au Tsuba forgé dans le symbole de l’empire, une flamme verte, le jeune homme effectua le mouvement traditionnel samouraï permettant de rengainer tout en essuyant le sang présent sur la lame. Malgré sa clémence, la blessure s’avérait tout de même relativement conséquente.

“ Tu t’en es bien sorti. Mais je ne t’ai pas vu utiliser d’art clanique ou de capacité secrète… une volonté de ta part ? “

Demanda t-il, curieux, avant d’observer le jeune homme tendre les deux doigts comme s’il se demandait ce que l’on attendait de lui. Quelques secondes de réflexion plus tard, le lieutenant sembla se souvenir des commodités d’usage et compléta le wakai no in sans vraiment connaître sa signification. Ce fut un beau combat.

_________________
Sur le pied de guerre Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Voix d'Akira
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

Sur le pied de guerre Empty
Dim 8 Nov 2020 - 23:17



Il s'était retrouvé dans une drôle de position de faiblesse, et Akira n'avait pas manqué de le relever. Lever le voile sur ses facultés combattives de la sorte n'avait rien de très glorieux, et il était certain que Kamui préférait oublier cette déconvenue de fin de duel. Il avait été pris de court, forcé de s'appuyer sur des facultés qui lui étaient autrement plus utiles en situation d'embuscade pour faire face à un adversaire qui, manifestement, était plus qu'à l'aise dans la mêlée.

Sa mauvaise forme du moment n'y aidait point, non plus. Un étrange voile de flou pesait sur son subconscient, et l'avait quelque peu déconcentré. Il n'avait même pas effleuré les limites qu'il s'était lui-même imposé, lors de cet entraînement.

Des limites que le Kogami avait devinées, pourtant. Sa question était plus qu'épineuse, sans même qu'il n'en ait conscience ; la question des capacités secrètes était particulièrement critiques dans le cas de Kamui. Jamais il n'avait manifesté de telles techniques en public, si bien que les renseignements de l'Empire eux-mêmes n'étaient sûrs de rien, bien que quelques soupçons aient germé sur des pratiques qu'il n'était pas exagéré de qualifier de « techniques interdites ». Le profanateur n'avait jamais été forcé de se dévoiler sous ce jour, et faisait tout pour éviter les cas de figure qui pourraient l'y contraindre.

Une chance qu'il se soit versé dans les arts sensoriels, la ruse et le maniement des armes de jet. Ainsi, il trouvait un moyen de se frayer un chemin dans les échelons avec finesse. Pourtant, il le savait pertinemment, cela ne suffirait pas.

Un jour, il devrait se révéler sous ses véritables couleurs aux yeux de son Empire. Le plus tard serait le mieux. Il lui fallait du temps, pour construire une réputation solide, assez solide pour briser les à-priori. Du temps, pour parfaire son art. Du temps, pour faire le tri entre ses amis, et ses ennemis. Moins il en disait, moins il risquait de faire un faux pas.

Kamui délia finalement sa main de celle de son adversaire, entreprenant d'essuyer et d'éponger distraitement le sang qui tâchait son torse, tout en prenant la parole.

« Je n'ai, manifestement, aucun illustre ancêtre pouvant me transmettre d'art unique, ou secret. Pas de cendres, pas de marionnettes, pas de ruche d'insectes en moi. »

D'une certaine façon, il ne mentait pas ; il ne faisait qu'omettre, ce qui était plus simple au final. Il n'aimait pas mentir à ceux qui lui accordaient sa confiance, et encore moins à un estimé frère d'armes. Un jour, il saura, de toute façon, s'était-il dit. Ce jour, il espérait que le lieutenant ne serait pas révulsé par son art - les bons contacts se comptaient sur les doigts d'une main amputée, et les Akira ne couraient pas les rues.

« D'où tiens-tu cette faculté à cracher ces cendres ? Est-ce un don clanique ? »

Le Damahara n'avait jamais entendu parler de telles techniques. Une étrange forme du Katon, voilà ce que cela lui évoquait ; et si les applications lui avaient semblé limitées de prime abord, il avait vite déchanté en remarquant - en particulier - la technique des aiguilles qui avait décimé son clone.

_________________

« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »
THÈME VOIX


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami Akira

Sur le pied de guerre Empty
Dim 8 Nov 2020 - 23:57


Chuugi 忠義


Croisant les bras, le lieutenant attendit ce qui sembla être un peu trop longtemps la réponse du soldat. Manifestement avait-il quelque chose à cacher, ou avait-il honte ? Toujours était-il que sa réponse étonna le Kogami, qui n’avait pour ainsi dire pas encore entendu état de fait similaire auparavant. Serait-il une anomalie ?

“ Ça ne vient pas forcément des gènes. Il arrive parfois que l’on soit le premier de notre lignée à naître doté d’un don. “

Dit-il, intrigué. S’il n’avait réellement aucun talent particulier, sans doute le registre impérial pourrait-il lui en dire plus. Anomalie ou mensonge ? Akira n’étant pas dupe, il lui laissa le bénéfice du doute sans toutefois écarter toutes les pistes. Non pas qu’il y accordait une profonde conviction, mais le lieutenant aimait savoir à qui il avait affaire.

“ Aucune idée. “

Répondit-il simplement, et honnêtement. Cette question lui avait été posée d’innombrables fois. A chaque combat, a chaque démonstration de sa capacité, les interrogations naissaient. Non pas que sa capacité fut des plus impressionnantes ou puissantes, mais sa rareté semblait telle que le jeune homme s’était souvent demandé s’il n’était pas son seul utilisateur existant.

“ Mes parents n’étaient personne. Pas même shinobi. Je tiens ça… de nul part. “

Dit-il, éludant rapidement la question du clan.

“ Certaines capacités semblent naviguer entre les individus sans nécessiter de liens apparents. Je n’ai jamais croisé d’autre utilisateur de Haïton cela dit. “

Le jeune homme parlait avec un certain détachement. S’il avait longuement réfléchi à la question, ce n’était manifestement plus son problème.

_________________
Sur le pied de guerre Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Voix d'Akira
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Damahara Kamui
Damahara Kamui

Sur le pied de guerre Empty
Mar 10 Nov 2020 - 1:33



Un autre sans clan ; dans le monde shinobi, ceux qui s'étaient élevés dans les rangs des maîtres du chakra sans être rattachés à la moindre famille guerrière ne couraient pas les rues. Kamui portait les emblèmes des siens, mais ceux-ci n'avaient rien à voir avec l'idée même du « clan », qui se transmettait savoirs martiaux et facultés surhumaines innées.

Son héritage, à lui, s'était résumé à une vision bien crue du monde, et à un monceau de ryôs bien mal acquis. Un domaine, aussi - mais vu sa disposition, il n'y passait que peu de temps. En tant que soldat, le Damahara ne pouvait se permettre de faire le trajet entre la capitale et le nord du pays chaque fois que sa présence était requise. Pétri d'un sens du devoir aigu, il veillait à rester disponible et paré à toute éventualité, en tous temps. D'autres sauraient s'occuper de son patrimoine en son absence.

« Peut-être serais-je le premier d'une longue lignée d'autres Damahara, passés maîtres dans l'art que j'aurai su éveiller par mes propres moyens. Une drôle de perspective, bien que motivante d'une certaine façon. »

Là encore, il ne mentait techniquement pas. La nécromancie, il s'y était plongé seul, ce qui était évidemment plus que seyant.

Pourtant, il n'avait pas l'air si emballé que cela par ses propres propos. Il était difficile d'imaginer qu'un jour, un clan de nécromanciens puisse s'ériger ouvertement. L'ire des uns et l'avidité des autres aurait probablement tôt fait de les submerger, sans parler de la connotation morbide qui leur vaudrait probablement d'être vus en parias par les plus simples du lot.

Voilà pourquoi Kamui préférait compter sur des facultés plus « grand public ». Il avait un but, un devoir même. Il donnait sa force au Teikoku pour faire face aux villages, certes, mais également pour s'y faire des contacts. Il ne pouvait décemment pas compter sur son seul esprit et ses quelques expériences profanes pour s'élever, pour atteindre son idéal. En omettant, sans mentir, il espérait gagner le temps de prendre racine dans l'Empire, d'établir de solides liens avec ses compatriotes et confrères aux âmes guerrières ; pour qu'un jour, il puisse se révéler aux yeux de tous, envers et contre tous les mythes, pour établir sa propre légende.

« D'ici à ce que ce futur aussi lointain qu'incertain se réalise, sache que tu pourras compter sur mes facultés actuelles. Si la mêlée me faut défaut, c'est bien parce que j'ai choisi de travailler sur mes points forts ; à savoir, la traque et l'élimination. En échange, rendons cet entraînement régulier. »

Un échange de bons procédés, où les deux étaient gagnants. Akira, s'il était également sensoriel, saurait probablement toujours compter sur un second adepte de la filature et de l'espionnage. En retour, Kamui n'attendait qu'une confrontation de temps à autres, autant pour évaluer ses progrès que pour se créer des automatismes, lui permettant d'approcher les affrontements directs avec plus de sérénité, limité comme il l'était alors.

_________________

« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »
THÈME VOIX


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Kogami Akira
Kogami Akira

Sur le pied de guerre Empty
Mar 10 Nov 2020 - 2:00


Chuugi 忠義


S’il avait été au courant de la situation de son collègue, sans doute Akira aurait-il pu dresser un parallèle entre eux. Le grade d’un membre de l’empire ne reflétait absolument pas le niveau de prestance qu’un homme pouvait avoir. Akira, lui, n’était qu’un roturier sans grandes possessions ayant dû se contenter d’une masure délabrée avant d’avoir droit à un logement plus décent en accédant au grade de lieutenant. Et son héritage moral n’était pas plus fourni.

“ Qui sait. Chaque clan a forcément eu un premier représentant un jour, ils ne viennent pas de nul part. “

Dit-il alors que lui-même avait déjà penser à fonder le sien auparavant. Idée désormais abandonnée. D’une part pour le manque de pratiquants de cet art, d’une autre pour une raison simple mais essentielle: Akira n’avait pas ou peu de temps à consacrer à ses projets personnels. L’empire avant tout. Une conviction bien radicale pour un jeune homme d’apparence simple.

Du reste, le Kogami ne put deviner grand chose de ce qui travaillait l’esprit du Damahara. Sans doute disait-il vrai. Si ce n’était pas le cas, alors le temps jouerait en sa faveur. Son esprit s’avérait être bien plus tourné vers les événements actuels de toute manière. L’avènement d’un nouvel empereur approchait.

“ J’en prends bonne note. Chacun trouve son utilité au sein de l’empire de toute manière. “

Sensoriels, illusionistes, médecins, simples combattants, chacun saurait y trouver sa place. Pour sa part, l’expérience du Kogami lui permettait de porter plusieurs casquettes… comme il avait pu le démontrer au cours de ce combat, étant aussi à l’aise a distance qu’au corps à corps.

“ Enfin. C’est d’accord pour l’entraînement. A présent, tâchons de nous remettre de cet affrontement. “

Dit-il en se dirigeant vers la ville. Son ventre criait famine, et le sommeil aurait tôt fait de l’assaillir.

_________________
Sur le pied de guerre Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Voix d'Akira
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866

Sur le pied de guerre

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Camps d'entraînement
Sauter vers: