Soutenez le forum !
1234
Partagez

Convocation Yuga & Ikari [Unité Spéciale]

Narrateur
Narrateur

Convocation Yuga & Ikari [Unité Spéciale] Empty
Sam 7 Nov 2020 - 19:20

HRP:
 

Paperasse, paperasse et encore paperasse, voilà à quoi se résumait les derniers jours pour le Nara qui n’avait qu’une seule et unique envie : retourner sur le terrain. Bien qu’il était du genre à être très consciencieux de ce qu’il faisait, le Nara avait la fâcheuse habitude de détester les tâches administratives. Or, il savait pertinemment que c’était nécessaire, le temps qu’il puisse déléguer certaines tâches à autrui. Sans quoi, il finirait par pouvoir tout faire sauf son travail…

Par chance, quelque chose vint soudainement capter son attention. Livré de manière express par un étrange corbeau, il ne put s’empêcher de reconnaître la signature chakratique du Meikyû grâce à ses aptitudes de détection accrues.

Que lui voulait-il ?

Déployant un parchemin sur lequel reposait une longue lettre, il prit le temps de lire l’élément suivant avant d’arquer un sourcil. Visiblement heureux, il prépara de l’encre et deux parchemins sur lesquels il se mis à écrire.

Lettre:
 

Beaucoup plus formels, on pouvait tout de même lire un regard assez malicieux dans les iris du Nara avant qu’il ne regagne son innocence. Visiblement heureux de pouvoir briser plus ou moins sa routine, il appréciait nettement le fait de pouvoir tester les compétences de deux jeunes hommes prometteurs qui venaient récemment de passer un examen chunin à Kiri.

Ayant ainsi droit à deux chunin plutôt qu’un, il avait pris le temps d’accéder à leurs dossiers respectifs de manière à prendre le poul de la manière dont s’était déroulé l’examen pour eux.

Après une dizaine de minutes, il termina sa lecture pour finalement quitter son bureau afin de vaquer à d’autres occupations. Était-ce possible que leurs examens lui aient inspirés les brides qui allaient plus ou moins orienter les axes sur lesquels il comptait les mettre à l’épreuve ? Peut-être que oui, peut-être que non.

Après tout, Keisuke aimait beaucoup tester les gens, mais ils demeuraient des gens qui avaient été recommandés. Ainsi, il comptait être simple, mais efficace.


Revenir en haut Aller en bas
Denkou Yuga
Denkou Yuga

Convocation Yuga & Ikari [Unité Spéciale] Empty
Mar 10 Nov 2020 - 11:31
Il s'y attendait, mais pas si rapidement finalement... La convocation arriva néanmoins bien vite à la demeure familiale des Denkou, sa soeur adoptive avait quitté les rangs shinobis en ayant pris sa retraite et ne compté pas reprendre de si tôt malgré les tentatives du manipulateur de chakra pur. Quand bien même, elle s'inquiétait pour son jeune frère après avoir vécu de terribles souffrances à Iwa, loin de Kumo et de leur demeure.

Sans grand succès, Yūga avait tenté de l'apaiser... Il avait argué d'un titre qui voulait tout dire : il ne mourrait pas. Jamais, continuerait de se battre quoiqu'il arrive même s'il se retrouvait sans jambes et sans bras. S'équipant de ses deux belles lames, l'une noire et l'autre bleue, le shinobi des Nuages prit la route jusqu'au bureau de ce fameux Nara.

Il ne le connaissait pas actuellement, mais cela n'allait pas tarder. Il y avait là bien des nouveaux shinobis, le Denkou commençait doucement mais sûrement à se faire une réputation également.

Il fut le premier arrivé sur les lieux.

— Bonjour, je suis Denkou Yūga, vous m'avez fait convoqué. Enfin... Si vous êtes bien Nara Keisuke.

L'homme qui lui faisait face n'était probablement pas Nara Keisuke... Ainsi, il préférait demander avant tout.

_________________
Convocation Yuga & Ikari [Unité Spéciale] E73a
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7024-denkou-yuga https://www.ascentofshinobi.com/t9749-ten-no-senshi-yuga#82778 https://www.ascentofshinobi.com/u978
Ten no Ikari
Ten no Ikari

Convocation Yuga & Ikari [Unité Spéciale] Empty
Mer 11 Nov 2020 - 20:01

J'étais passé chunin il y avait peu de temps, et lors de mon passage en grade, je m'étais vu offrir l'opportunité de rejoindre une des unités de Kumogakure no Sato ; l'unité de police. Depuis ce jour là, j'y avais pas mal pensé, ne sachant pas réellement comment approcher l'unité pour pouvoir avoir mes chances de m'intégrer. Vous me connaissiez suffisamment maintenant pour savoir que je n'étais pas du genre à me poser cent cinquante questions, foncer dans le tas et aviser était ma spécialité. Toutefois, pour ce cas bien précis, j'étais un peu embêter. Je n'avais aucune idée de qui se trouvait dans la police, de la personne qui la dirigeait, et de la manière dont je pouvais accéder à cet établissement. Une brillante idée m'était cependant venue dans la nuit, et celle-ci était très certainement infaillible pour pouvoir me faire remarquer par la police : aller là-bas et me battre avec eux. C'était le meilleur moyen de faire mes preuves, non ?

-Yosh ! Avant ça, je vais devoir m'entraîner un peu !

Comme j'avais pris l'habitude de le faire depuis de longs mois, je sortis avec mon katana pour pouvoir m'entraîner. Sauf que cette fois-ci, au lieu de me diriger vers un des terrains d'entraînements, je me postai simplement sur le toit de ma maison. Se faisant, j'avais récupérer quelques feuilles d'arbres qui m'avaient valu de nombreux regards lorsque je les avais récupéré. Mais je ne m'en étais absolument pas préoccupé. Ici, sur le toit de ma maison, j'avais placé toutes les feuilles dans un petit sac blanc. Je lançai le sac haut dans les airs, et prenant une inspiration en fermant les yeux, je plongeai dans la méditation. Je ne voyais plus le sac, mais je savais exactement où il était. Et alors qu'il terminait son ascension, je lançai un kunai sur le sac qui le déchira tout en longueur. De ce dernier s'échappèrent toutes les feuilles que j'avais amassé se déversant au-dessus de moi. Leur descente était lente, virevoltantes paresseusement sur les courants d'airs, tandis que mon corps se parait de courants électriques visant à me rendre plus rapide. J'attendis le moment parfait, et d'un geste parfait et extrêmement rapide, j'ouvris les yeux et dégainai mon katana. L'acier fendit l'air dans un bruit fin à plusieurs reprises, et recouvert d'une fine couche de chakra neutre, Thunderbird découpa chacune des feuilles vertes qui continuèrent leur course vers le sol. Toutes...sauf deux.

D'un geste vif, j'attrapai les deux dernières feuilles et les regardai avec une moue déçue, révélant encore l'imperfection de mon geste. D'un petit courant entre mes doigts, l'électricité vint mettre feu aux deux dernières feuilles que j'avais récupéré et je les lâchai pour que les cendres terminent leur chemin vers le sol. Décidément, perfectionner les arts samouraïs se révélaient être plus prenants et fastidieux que ce que j'avais initialement pensé. Mais ce n'était pas bien grave, Plus j'y passais du temps, plus j'allais m'améliorer. Et je comptais bien y passer un maximum de temps ! Les arts samouraïs étaient vastes, et s'il m'arrivait de souvent m'entraîner à ma maîtrise de la foudre, j'y consacrais presque autant de temps. Revenir sur le Bushido notamment me prenait énormément de temps, ces notions de respects, de stoïcité, restaient pour moi quelque chose de difficile à assimiler. Passant alors ma main sur mon front pour essuyer les quelques gouttes de sueurs provenant plus de mon intense concentration plutôt que de gros efforts, je soufflai un peu et rangeai mon katana dans son fourreau. Il était temps d'y aller.

-C'est parti ! Héhé j'vais leur montrer c'que je sais faire !

Mais alors que je m'apprêtais à me mettre en marche vers le centre de police, un oiseau bien connu du village pour les messages qu'il portait vint dans ma direction. Ma fenêtre habituellement ouverte était une bénédiction pour ses oiseaux qui n'avaient généralement pas besoin d'attendre que je sois là pour déposer leur courrier. Ils semblaient toutefois bien plus intelligents que des oiseaux ordinaires, car ce dernier vint directement dans ma direction. Je lui présentai alors mon bras, et avec une grimace de douleur tandis que ses griffes éraflaient ma peau, j'accueillis notre ami à plume. Celui-ci avait l'air particulièrement fier, la tête relevé vers le haut, et j'eus presque envie de rire avant de prendre la lettre qui était accroché à ses pattes. Et lorsque je déroulai le parchemin pour y lire ces quelques mots, un sourire espiègle ne put s'empêcher d'étirer mes lèvres. Peut-être que je n'aurai pas besoin de castagner le centre de police finalement, même si c'était un peu dommage.

Quelques temps plus tard, au moment du rendez-vous, je me présentai au lieu de rendez-vous. C'était visiblement un Nara qui dirigeait le centre de Police, ce qui ne m'étonnait pas réellement à vrai dire. Ces derniers étaient réputés pour leur intelligence et leur esprit stratège. De ce fait, en retrouver un à la tête d'un établissement éminent du village des Nuages n'avait absolument rien de surprenant. Mais je me demandai alors ce à quoi il ressemblait, et plus important...de quoi il était capable. Un sourire de joie anticipatrice était plaqué sur mon visage. J'avais hâte de découvrir la suite des évènements. Mais visiblement, quelqu'un se tenait déjà là et était arrivé juste avant moi, en train de se présenter. Je le reconnus alors comme étant un des participants de l'examen chunin, un certain Denkou Yûga. Je ne connaissais pas grand chose, mais je supposais que ce n'était pas une coïncidence s'il se trouvait là lui aussi.

-Salut la compagnie ! Moi c'est Ikari ! Yoroshiku !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Narrateur
Narrateur

Convocation Yuga & Ikari [Unité Spéciale] Empty
Lun 16 Nov 2020 - 6:55

HRP:
 

Ayant défini clairement son protocole en tête, contrairement à certains, le Nara attendait avec impatience les deux nouveaux chunin, fraichement prêt à tester leurs aptitudes à faire partie des rangs du Kyuubu.

Ainsi, il patientait au Q.G du Kyuubu en relisant de nouveau les premières questions qui allaient lui servir de test initial afin de leur permettre de passer le réel examen. Si la première étape risquait d’être relativement simple, elle demeurait une formalité importante qu’il se devait d’utiliser à deux fins : confirmer que les questions étaient adéquates et avoir sur papier certaines réponses aux questions qu'il désirait conserver au sein de leur dossier.

Ainsi, c’est avec une main dans la poche qu’il accueillit les deux chunins qui avaient rapidement été escortés à l’intérieur d’une pièce dans laquelle reposaient de nombreux bureaux, dont deux pour l’occasion sur lesquels une feuille, une plume et de l'encre les attendaient.

-Ikari et Yuga, enchanté, je suis Nara Keisuke, Capitaine du Kyuubu. Tout d’abord je tenais à vous féliciter.

Les observant durement, si les premières couleurs de son caractère s'annonçaient assez peu colorées, le rictus vicieux en coin de lèvre qu’il affichait et la lueur agressive qui se lisait dans ses iris dévoilaient beaucoup trop de colère à peine masquée pour qu'il soit aussi simplet qu'il en donnait l'impression.

-Si vous aviez été en retard, vous auriez directement été en situation d'échec.

Avait-il été très spécifique dans sa lettre quant à l’importance d’arriver à l’heure ? Pas totalement. Toutefois, il tenait à affirmer son aversion pour le retard. Après tout, les mauvaises habitudes pouvaient facilement coûter la vie d’une personne et Keisuke ne semblait visiblement avoir aucune pitié pour les retardataires et ce genre de principes.

Puis, comme si de rien n’était, il se mit à sourire, donnant nettement l’impression d’être le pire hypocrite existant sur cette terre.

-Avant de passer à la troisième épreuve de votre test, vous devrez remplir quelques questions qui serviront de seconde étape d’évaluation.

Bien qu’anodin, dans sa manière de s’exprimer, on pouvait clairement noter qu’arriver à l’heure était étrangement la première étape à passer pour réussir l’examen, une affirmation oppressante pour quelque chose d’aussi anodin. Pourtant, Keisuke était un homme de principe…

-Sans attendre, je vous inviterais à remplir respectivement une feuille et la ramener sur mon bureau lorsque vous aurez terminé, vous pourrez conserver vos questions pour la suite si vous le désirez. Nul besoin pour moi de mentionner que le silence est de mise et que la tricherie ne sera pas tolérée…

S’adossant calmement contre un mur, le Nara ne les quittait pas du regard, prenant même une pose de réflexion en joignant ses deux mains l’une dans l’autre. Après tout, d’une seconde à l’autre, il s’attendait à voir les premières réactions issues des prémisses de ses questions… Par chance, le fait qu’ils aient été recommandés lui avait fait choisir les questions les plus faciles qu’il avait en tête... les chanceux...

Ainsi, dans ce calme quasi-surnaturel, seul son sourire illuminait la pièce tandis qu'il appliquait sans aucune gêne de la pression...

Sortant ainsi une pièce de monnaie, il s'amusait soudainement à l'envoyer dans les airs avant de la rattraper sans pour autant perdre de vue les deux étudiants...

Ainsi, seul un bruit de pièce résonnait pour accompagner son fameux sourire...

Questions à répondre:
 

Revenir en haut Aller en bas
Denkou Yuga
Denkou Yuga

Convocation Yuga & Ikari [Unité Spéciale] Empty
Mar 17 Nov 2020 - 9:38
Arriver en retard ? Heureusement, Yūga était une personne fort ponctuel. Il mettait un point d'honneur à ne jamais être en retard, à répondre toujours présent quoiqu'il arrive également. Le shinobi regardait l'homme qui lui faisait face. Rien ne lui indiquait quelque chose de bon, toutefois... Il préférait rester silencieux, encore une fois et analyser la situation comme il se le devait.

Apparemment, arriver à l'heure était la première étape. Heureusement, les deux chûnins étaient arrivés à l'heure. Le second appelé, il l'avait déjà vu lors de l'examen international à Kiri. Il était temps de passer à la seconde étape, celle-ci consistait à répondre à des questions.

Yūga observa les deux tables, sur chacune d'entre elles était posés une feuille et une plume. Il comprenait. Se demandait déjà quel était la troisième étape. Le kumojin n'avait pas pensé devoir passer des épreuves afin d'être accepté au Kyuubu, mais soit... Il s'y plierai volontiers.

Dans un silence, le Tenace s'installa sur la chaise et observa la feuille. Les questions étaient nombreuses, mais plutot simple. Il n'y avait pas de stratégie à avoir, le Denkou décidait de se montrer honnête quant aux réponses qu'il allait apporter.

Ainsi, il prit la plume et commença à gratter sur la feuille à côté des questions, ses réponses. Il ne parlait qu'en honnêteté. Tout simplement.

Yūga ne mit pas longtemps à répondre à toutes ces questions, il finit par se lever et amena sa feuille remplie au Nara.

— Voilà.






Spoiler:
 

_________________
Convocation Yuga & Ikari [Unité Spéciale] E73a
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7024-denkou-yuga https://www.ascentofshinobi.com/t9749-ten-no-senshi-yuga#82778 https://www.ascentofshinobi.com/u978
Ten no Ikari
Ten no Ikari

Convocation Yuga & Ikari [Unité Spéciale] Empty
Mer 18 Nov 2020 - 1:30




Convocation pour le Kyubu



Un homme aux cheveux bruns et au regard indescriptible, tel était la description que je pouvais me faire du Nara qui dirigeait la police. Maigre elle était, mais indescriptible était bien l'expression qui le définissait. Et si pour beaucoup, ne pas savoir sur quel pied danser pouvait être perturbant, cela n'avait rien de nouveau et de dérangeant pour ma part. Il nous accueillit presque chaleureusement, mais rapidement, nous fûmes amener à comprendre que si nous étions arrivés en retard, nous aurions échoué. Je tournai la tête sur le côté, accusant le regard froid et presque oppressant de notre hôte, et inconsciemment mes muscles s'échauffèrent. Un très léger sourire étira mes lèvres alors que mon corps s'apprêtait déjà à combattre. Toutefois, j'eus à peine le temps d'en prendre conscience que son regard changea du tout au tout pour prendre une teinte plus douce, presque chaleureuse si ce n'était l'hypocrisie du geste. Une hypocrisie qui mit d'autant plus mes nerfs à vif et me procurant ce petit coup d'adrénaline me donnant envie de me battre. Un petit rire nerveux m'échappa, mais celui-ci s'estompa bien rapidement lorsque je compris le but de la seconde épreuve.

Une épreuve écrite ? D'ailleurs, il y avait des épreuves ? Rien n'indiquait dans la lettre que j'avais reçu que nous allions passer des épreuves aujourd'hui. Je m'étais préparé à combattre, quitte à affronter tout le commissariat s'il le fallait - bien que je n'en avais pas les moyens-, mais un test écrit ? Pour cela je n'étais pas prêt. Je tournai un regard un brin paniqué et surpris vers le second membre en probation, et me rendis compte...qu'il n'était pas du tout surpris. J'avais raté quelque chose dans la lettre ou c'était comment ? Il semblait même être prêt pour la suite, alors que j'étais pour ma part complètement perdu. Soit j'avais raté quelque chose, soit ce cher Keisuke avait oublié de mentionné quelque chose dans ma lettre. Dans tous les cas, je me grattai la tête tout en traînant des pieds en me rendant à la table en question. Je ne savais pas bien quelles questions j'allais y trouver, mais je sentais que ça ne présageait rien de bon. Et en effet, lorsque j'ouvris la lettre...tout un tas de questions. Tout un tas de questions qui me paraissaient toutes plus compliquées les unes que les autres. Je sentais mes méninges turbiner à toute allure, chauffant mon cerveau alors que j'étais incapable de me concentrer sur une seule question. Mes yeux passaient d'une question à l'autre, et pour chacune d'entre elles une dizaine de réponses me venaient.

-Etto...

Et en très peu de temps, mon compatriote se leva et vint tendre à notre examinateur les réponses à ses questions. Déjà ?! Eh bien, c'était un rapide. On dirait que toutes ces questions lui paraissaient tellement évidentes. Alors que pour moi elle m'apparaissaient floues au possible. Après de longues minutes à tergiverser, je finis par me lasser et me levai sans la feuille de questions. Je n'avais absolument rien écrit sur ce papier blanc, mais d'un autre côté...Je m'avançai avec un sourire un peu gêné.

-Y avait tout plein de questions, c'est normal ça ? Haha...On peut pas prévoir comment on agira sans être dans la situation m'sieur l'Nara. Par contre j'peux dire que je ferai tout pour protéger les citoyens de Kaminari ! Kumo y compris ! C'est envers eux que va ma loyauté !

La loyauté...cette vertue du Bushido. J'avais mis du temps à comprendre ce que cela impliquait, et surtout la manière dont je pouvais m'en rapprocher moi. Mais j'avais fini par découvrir ma propre Voie, et c'était celle-ci.
D'un autre côté, j'étais un homme du terrain, et s'il y avait bien une manière d'illustrer mes qualités, c'était dans l'exercice de ces dernières.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Narrateur
Narrateur

Convocation Yuga & Ikari [Unité Spéciale] Empty
Lun 23 Nov 2020 - 4:51

HRP:
 

Les observant avec attention, le premier se leva accompagné d’une feuille tandis que le second n’avait même pas commencé à écrire. Perplexe, Keisuke commençait à se demander s’il avait des difficultés avec la lecture ou l’écriture elle-même. Malgré tout, il préférait tout de même prendre le temps de comprendre ce qu’il se passait, s’apprêtant très bientôt à aller voir le jeune Ikari pour lui demander si tout allait bien.

Puis, avant même qu’il agisse, celui-ci se leva, s’approchant de Keisuke avant de lui indiquer qu’il ne pouvait prévoir comment il agirait dans une situation donnée, ce qui était forcément réel dans bien des cas. Réitérant par le fait même sa loyauté, un sourire chaleureux transperça son visage alors que les deux hommes étaient littéralement des opposés.

Portant dès lors un regard sur la feuille du Denkou, il parcourut rapidement les réponses afin de voir jusqu’à quelle étendue celui-ci avait su y répondre.

-Merci pour les réponses à tes questions Yuga...

Se retenant de poser un jugement sur les réponses que celui-ci lui avait offert, il appréciait tout de même la qualité de plusieurs de ses réponses. Toutefois, il ne comptait pas poser un jugement réel avant d’avoir résolu la situation qui se présentait devant lui.

-Ikari, c’est bien cela ?

Passant sa main dans sa chevelure, Keisuke adopta soudainement une posture beaucoup plus ouverte et décontractée. Étant un détective de carrière, l’art de cerner les gens lors des interrogations et enquêtes avait toujours fait partie de ses aptitudes. Par conséquent, il n’était pas vraiment pris par surprise par l’action du jeune Ikari si ce n’était du fait que l’approche avec laquelle il avait amené l’examen était possiblement trop lourde ou impromptue.

-Tu as raison, il est vrai qu’on ne peut pas toujours prévoir comment on agit dans une telle situation. Cependant, bien que les questions peuvent sembler particulièrement lourdes, il est important de noter que le but n’est pas de vous piéger ou de juger la totalité de vos réponses qui ne transparaitront possiblement pas dans la réalité…

Faisant preuve d’une patience et d’une pédagogie inattendue, l’étincelle quasi perverse qu’il avait précédemment dévoilée manifestait une présence d’esprit beaucoup plus saine sachant qu’il avait l’impression que son regard inquisiteur était de trop devant ce malentendu.

-La plupart des informations visent surtout à comprendre comment vous pensez en dehors de l'action pour pouvoir justement passer à l'action un peu plus tard. Mon objectif est donc de déterminer ce qui régit votre cadre de réflexion et si vous savez réellement dans quoi vous vous embarquez afin de me permettre d’aviser en conséquence… n’oubliez pas que vous avez été recommandé… J’ai même pris le temps de consulter vos fiches relatant vos examens chunin rapportant vos points forts et vos points faibles...

Portant une main à son menton, Keisuke ajouta de nouvelles informations pertinentes :

-Pour tout vous dire, seule la prochaine étape sera un peu plus concrète et physique. Toutefois, il est primordial que je puisse vérifier au-delà de votre bonne volonté ce que vous savez de ce que vous ne savez pas… d'ou les motifs pour lesquels certaines des questions sont plus formelles que d'autres.

Souriant légèrement, il pencha sa tête d’un côté avant de la pencher de l’autre. Dandinant maladroitement sa tête tandis qu’il réfléchissait, il venait de réfléchir à certaines alternatives.

-Si tu préfères me répondre à l’oral, tu peux très bien procéder de cette manière ou laisser les champs qui ne te conviennent pas vides. Je jugerais en conséquence. Toutefois, comme toute chose, même si dans le feu de l’action il est plus facile de décider, il est aussi très simple de faire preuve d’inaction et de laisser aller le courant des choses, ce à quoi dans un cadre d'intervention peut être couteux pour bien des innocents ou ne pas l'être dépendant les enjeux.

Disant cela avec un objectif plus ou moins ciblé, il savait que tous les deux avaient respectivement manqué d'initiative à titre de meneur lors de l'examen chunin. Toutefois, tous n'étaient pas des meneurs et avaient leurs points forts. Simplement, il était important qu'au-delà de cela, ils voient cela comme un atelier de réflexion plutôt que l'inverse, surtout qu'ils avaient respectivement eu des performances suffisantes à titre de chunin pour leur permettre aujourd'hui de se rencontrer.

-Si l’on veut, c’est surtout une manière de poser sa perception actuelle et de voir comment elle aura évolué au fur et à mesure que vous progresserez dans les échelons du Kyuubu avec un peu de chance. C'est un peu comme une méditation à l'écrit si l'on veut.

Ayant une montée d’inspiration, il posa soudainement sa main sur le logo du Kyuubu :

-Nous représentons une fraternité dans laquelle seule l’évolution est notre mot d’ordre pour protéger notre village et notre pays. Par conséquent, si cela peut t’aider, considère cela comme le point initial un peu comme tes examens genin à l'écrit qui t'ont permis d'atteindre ton grade actuel. Ce genre d'éléments est parfois important pour avoir une marque dans le passé et voir son progrès et son évolution un peu plus tard… Sinon, considère cela comme de la paperasse. L’essentiel est que j’aimerais que tu prennes le temps d’y répondre au meilleur de tes aptitudes que ce soit à l’oral ou à l’écrit, car si le moment présent nous permet parfois d’agir, la fraction de seconde nécessaire pour juger une situation peut être facilitée quand on a pris le temps de se poser sur un sujet, même brièvement. Ce n’est pas une science exacte, mais je pense que tu en comprends le fond ?

Observant le Denkou, Keisuke ne se sentait pas gêner qu’il ait à vivre ou observer cela. Après tout, s’il y avait bien une chose qu’ils allaient apprendre en entrant dans la police, c’était bien l’esprit d’équipe et de solidarité. Après tout, la force était un indice de sécurité quelconque, mais elle ne faisait pas tout. L’armée acceptait ainsi des profils très différents, mais le test à l'écrit n'était pas un piège en soi.

-Qu’en penses-tu de ton côté Yuga ?

Lançant la balle vers le jeune chunin, il se questionnait sur la perception que celui-ci aurait face à tout cela sachant que ce serait dommage qu’ils ne puissent passer à la prochaine étape pour un refus de répondre à des formalités.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Ten no Ikari
Ten no Ikari

Convocation Yuga & Ikari [Unité Spéciale] Empty
Mar 24 Nov 2020 - 10:26




Convocations...



Si initialement je n'avais pas compris la raison qui avait encouragé l'homme en face de moi à nous faire répondre à tout un tas de questions qui pouvait à tout moment s'avérer caduque, ce dernier prit le temps de s'avancer vers moi pour me l'expliquer. Contrairement à précédemment, où son regard et son expression s'était faite oppressante, il décida cette fois d'adopter un comportement autrement plus avenant. Cet homme...était aussi instable que l'électricité que je maniais, et pourtant, il semblait fiable. Et surtout fort. Peut-être aurais-je l'occasion de l'affronter ? En tout cas je l'espérais. Mais là n'était pas la question du jour. Si j'estimais que nos actions dépendaient principalement de ce que nous avions à faire sur le terrain, mon interlocuteur quant à lui y voyait une première évaluation et une base qui servirait probablement d'évolution pour le futur. Si c'était ainsi...

Il allait sans dire que j'appréciais le temps qu'il avait prit pour m'expliquer toutes ces choses, et bien plus encore toute la signification de son discours. Perpétuellement évoluer pour pouvoir continuer à protéger du mieux que l'on pouvait notre cher pays ainsi que notre village. Une ferveur calme qui semblait brûler d'une volonté sans faille. Il était au final bien loin de l'antipathique rigide chef de police que j'avais d'abord cru rencontrer, et son discours finit par me convaincre suffisamment pour que je prête plus attention à ces questions qu'il m'avait posé. Je les avais lu pendant suffisamment longtemps pour les avoir mémorisé, et je n'avais pas besoin de retourner à ma feuille pour les relire. Ce qui voulait aussi dire que j'allais accepter l'offre du Nara de prendre la parole et de répondre à l'orale à toutes ces questions. Un doigt sur le menton avec un air pensif, je me lançai alors.

-Le Kyubuu...eh bien c'est la force chargée de la protection du village et du pays. Quant aux lois, eh bien elles sont là pour la protéger les nôtres et pour empêcher que les gens fassent tout et n'importe quoi !

Après tout, s'il y avait bien des règles et des lois quelque part, ces dernières servaient la plus part du temps à protéger le peuple des criminels et à protéger notre Pays. Sauf si je me trompais. Je n'étais pas sans savoir que transgresser les lois pouvaient s'accompagner de bonnes intentions, mais là n'était pas la question. Pour l'instant. Elle viendrait plus tard.

-Si je devais choisir, je protégerais bien évidemment Kaminari, parce que nous sommes tous à Kaminari. Protéger Kumo seulement serait simpliste, parce que si Kaminari ne survit pas, Kumo risque d'y passer aussi. Personnellement, je me pense plus utile dans le fait d'intervenir dans Kaminari, puis éventuellement dans Kumo. Interroger...c'est pas trop mon fort haha.

Mon fort c'était plutôt la baston. Oh, détrompez-vous, je savais faire autre chose que me battre, mais cela restait bien souvent mon chemin préféré. Direct, et sans fioritures.

-Si j'dois intervenir à Kumo, je m'assurerais d'abord que les civils ne sont pas en danger, ensuite j'analyserais la situation pour savoir comment la gérer et si y a des fesses à botter, ce ne sera que plus amusant ! Mais par contre, j'emploierai la force que si la personne est une menace pour les villageois, ou pour moi bien sûr.

Il n'était pas question que je me laisse tuer. J'avais encore bien des objectifs à remplir, la mort n'en faisait pas parti. Par contre la suite des questions allait s'avérer plus...compliquée.

-Ce que je pense des déserteurs...eh bien pas grand chose, tant qu'ils ne nuisent pas à Kumo. Ils détiennent potentiellement de grandes informations, alors vaut mieux pas les laisser sans surveillance trop longtemps. Mais parfois, une désertion peut avoir plus de bienfaits que de garder quelqu'un dans nos rangs...

Je pris une brève inspiration avant un petit soupir. Et je continuai sur ma lancée.

-Non, je n'obéis jamais aveuglément aux ordres. Et je pense que cela ne devrait jamais être le cas. Mais je tends à vouer une parfaite confiance à mes camarades, et je tiens à prendre en compte des points de vue divergents au mien si c'est pour le bien de la mission et de nos citoyens.

Je ne savais pas si cette réponse allait lui plaire, mais après tout, si j'avais choisi d'être shinobi et si j'avais construit mon Bushido autour de ma loyauté envers le peuple, ce n'était pas pour plaire à mes supérieurs hiérarchiques.

-Mes points forts : je suis rapide et déterminé ! Par contre, je ne suis pas encore très diversifié dans les arts shinobis comme la sensorialité...Mais si je veux rejoindre la Police de Kumo, c'est justement parce que je veux devenir meilleur tout en protégeant le village. Des menaces extérieurs, aussi bien qu'intérieures, y compris les hauts gradés si jamais quelque chose ne tournait plus très rond dans leur tête.

Prenant alors une grande inspiration, prêt à terminer, je déclarai alors.

-Et si j'ai bien compris, vous détester le retard. Je suppose que ça a à faire avec la discipline et l'engagement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Denkou Yuga
Denkou Yuga

Convocation Yuga & Ikari [Unité Spéciale] Empty
Mer 25 Nov 2020 - 12:10
Yūga avait décidé de répondre au règlement demandé, la seconde épreuve demandait à répondre à un questionnaire. Le Denkou avait décidé donc d'y répondre avec une honnêteté implacable, il l'avait toujours été alors cela ne lui changeait pas. Mentir n'était jamais une option pour le kumojin, il était complètement transparent.

Le second chûnin présent avait quant à lui décider de rendre une feuille blanche. Surprise. Yūga ne prit pas la parole, laissant le responsable du Kyuubu le faire. Il l'écouta. Attentivement. Jusqu'à ce que le Nara ne vienne lui demander son avis.

Toutefois, Ikari reprit la parole. Il était prêt à y répondre, à l'oral néanmoins. Bien plus important qu'il réussisse l'épreuve selon lui, Yūga décida alors de laisser la parole au blond.

Au moins, comme cela, il pouvait clairement savoir la façon de penser de l'Ikari. Ils avaient en tout cas tout les deux compris ce que détester le chef du Kyuubu. Il décida de s'avancer, prenant alors la parole.

— Je peux comprendre Ikari sur son envie de ne pas répondre car nous ne savons pas comment réagir face à une situation... En effet, toute situation peut être différente, mais je pense cependant que le but reste le même pour nous, shinobi de Kumo. La protection du village et du pays, ainsi que des personnes et des biens.

Il tourna sa tête vers Ikari, souriant alors.

— Tes idéaux sont humbles. J'ai l'impression que nous nous entendrons très bien, tout les deux.

Car, au final, à ses réponses orales, il constatait qu'ils pensaient presque pareil sur différents points.

_________________
Convocation Yuga & Ikari [Unité Spéciale] E73a
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7024-denkou-yuga https://www.ascentofshinobi.com/t9749-ten-no-senshi-yuga#82778 https://www.ascentofshinobi.com/u978
Narrateur
Narrateur

Convocation Yuga & Ikari [Unité Spéciale] Empty
Lun 7 Déc 2020 - 6:55

HRP:
 

Attentif, Keisuke observait avec calme et patience la réponse de l’Ikari qui se fit cette fois-ci beaucoup plus favorable. Plus mature qu’aux premiers abords, il le laissa lentement répondre à chacune des questions. Se permettant même d’y combiner certaines interrogations qui avaient des liens évidents, Keisuke ne put s’empêcher de masquer le rictus qui se dévoilait sur son visage.

S’il était vrai qu’il avait des tendances éclectiques donnant l’impression d’être quasibipolaires, les flammèches qui incendièrent ses iris ne faisaient que confirmer le tout. Faisant de lui une puissance tranquille, il savait quand incendier la place et quand faire taire ses intentions et c’était là toutes les qualités d’une personne qui était spécialisée dans les interrogations et dans les enquêtes.

-Merci pour tes réponses Ikari,

Tournant son regard vers le Denkou, il apprécia son commentaire par rapport à ce qu’Ikari avait mentionné, puis, afin de s’assurer d’équilibrer le tout, il fit un simple geste de la main visant à leur demander quelque chose :

-Un moment, je vais en profiter pour lire l'ensemble des réponses de Denkou Yuga.

Souriant tandis qu’il savait pertinemment qu’il n’y aurait littéralement aucun biais au regard du fait que les deux avaient plus ou moins soumis leurs réponses sans se consulter, il poursuivit sa lecture en étant très concentré.

Au-delà des réponses du jeune homme, s’il y avait bien une chose qui le surprit, c’était bien sa concision. Répondant de manière brève et précise, il n’avait littéralement aucun mal à dire ce qu’il pensait sans s’évertuer sur certaines questions, une qualité comme un défaut en fonction des regards qui étaient posés sur la question.

Devant les réponses des deux candidats, il ne put s’empêcher de sourire au regard de leur perception quant à la protection de Kaminari. Ainsi, il comprenait à nouveau que Kaminari était tout aussi importante que Kumo, car sans l’un, l’autre ne vivait pas.

Y décelant ainsi certaines tendances, tous les deux avaient des notions de l’emploi de la force assez intéressante pour ne pas dire impulsive. Keisuke pouvait aisément voir qu’ils étaient des shinobis très axés sur le physique avant tout chose. Toutefois, dans bien des cas, ce n’était pas la situation la plus optimale…

Étirant dès lors un nouveau sourire tandis qu’il se délectait des réponses, il se permit d’applaudir calmement.

-Félicitations, vous passez le premier test. Tout d’abord, je tiens à souligner que je n’ai pas plus d’éléments à ajouter concernant ce que vous avez indiqué mis à part certaines précisions. J’ai d’ailleurs fortement apprécié le fait que vous ne tombiez pas dans le piège de croire que Kumo était plus importante que Kaminari. Il y a une interdépendance entre les deux qui est plus que nécessaire et sans Kaminari, Kumo n’est qu’une forteresse parmi tant d’autres. À titre de membre de la police, notre rôle est donc de veiller à la sécurité de tous les Kaminarijine, car chacun d’entre nous fait partie d’un écosystème important pour faire vivre le pays. Certains se chargent du bétail, d’autres des pêches. Pour notre part, nous nous chargeons de la défense et de l’aspect militaire, ni plus ni moins. Vos protocoles d'interventions sur l'emploi de la force sont intéressants. Toutefois, durant votre parcours, vous réaliserez que les combats et les affrontements sont bien souvent moins physiques qu'en le pense ou du moins, ils peuvent l'être. Pour le reste, ça attendra la fin de la deuxième et dernière évaluation au cas ou vous avez de possibles questions.

Poursuivant, les paroles de l’homme aux attraits parfois malicieux se mutaient de plus en plus en flammes incendiaires qui trahissaient une facette de lui qu’il gardait bien masquée.

-Bienvenue au Kyuubu , votre dernier test sera donc le suivant…

Baissant légèrement son timbre de voix, il poursuivit :

-Vous devrez prendre une décision qui sera très simple. Nul besoin pour moi de tester votre ingéniosité en situation de combat ou vos aptitudes militaires sachant que vous êtes tous les deux des chunins et que j’ai les informations à cet égard. Qui plus est, nous aurons très souvent l’occasion d’en découdre si vous passez la prochaine épreuve…

Se faisant soudainement plus neutres et maussades, les flammes qui s’étaient préalablement enflammées retrouvèrent un calme pour laisser place à un peu plus de suspense sachant que les jeunes hommes savaient se battre. Toutefois, pouvaient-ils prendre des décisions difficiles.

-L’évaluation sera simple. Vous devrez écrire sur vos feuilles sans vous consulter ou parler un choix entre la promotion ou le stage. Si vous choisissez tous les deux la promotion, aucun d’entre vous n’entrera dans la police. Si l’un d’entre vous choisit la promotion et l’autre le stage, celui qui aura choisi la promotion deviendra policier tandis que l’autre échouera cette épreuve finale. Si tous les deux vous décidez d’opter pour le stage, vous devrez passer par le case de stage qui sera garantie pour tous les deux avant même de devenir policier. Si je remarque une tentative de triche quelconque ou autre, ceci jouera forcément en votre défaveur. De plus, être stagiaire n'est pas facile. Vous devrez passer par de nombreuses patrouilles de routines et serez parfois mené à suivre des entrainements rigoureux, désagréables tout en étant les premiers à être mandaté pour les déploiements désagréables. Donc, je vous laisse le temps d'y réfléchir...


Une nouvelle pause.

-Sachant que les questions théoriques étaient un peu trop irréelles , sachez que le contexte actuel est bel et bien réel. Vous avez deux minutes et l'absence de réponse entrainera un échec automatique pour ceux n'ayant pas répondu.

Les observant calmement, il attendait patiemment leurs réponses. Or, pour rendre le tout le plus crédible possible, il posa une main au sol afin de faire apparaître un mur devant lui en utilisant un sceau. Dès lors, un mur se positionna entre les deux hommes servant justement à les empêcher de se consulter. Toutefois, Keisuke continuait d'avoir un visuel sur les deux hommes.

Sauraient-ils relever le défi?

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Denkou Yuga
Denkou Yuga

Convocation Yuga & Ikari [Unité Spéciale] Empty
Sam 12 Déc 2020 - 10:04
Son regard se posa sur son compatriote, se posant alors d'innombrables questions. Ne pas parler, ne pas se consulter, il s'agissait là de son avenir et il ne pouvait jouer avec cela. Toutefois... Il ne pouvait pas empêcher Ikari de vouloir intégrer également l'unité policière du village.

Deux choix s'offraient à lui. Tenter de demander la promotion, empêchant l'autre chûnin d'intégrer le Kyuubu ou alors proposer le stage en espérant que l'autre fasse de même, sinon c'était lui qui se retrouvait à la trappe.

Le dilemme était dur et il n'avait que deux minutes pour inscrire sa réponse sur le bout de papier. Mais, il inscrivit quelques mots sur la feuille blanche, décidant qu'il s'agissait là du meilleur choix à faire pour la suite.

Qui vivra verra, se disait-il. Le temps était écoulé, le Tenace se leva afin d'amener la feuille au chef du Kyuubu. Il s'imaginait déjà à sa place, évidemment. Malgré tout, Yuga restait quelqu'un d'ambitieux malgré sa discrétion.

- Voilà pour moi.

Dit-il, à l'attention de Nara Keisuke.

Le meilleur choix, répétait-il.

_________________
Convocation Yuga & Ikari [Unité Spéciale] E73a
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7024-denkou-yuga https://www.ascentofshinobi.com/t9749-ten-no-senshi-yuga#82778 https://www.ascentofshinobi.com/u978
Ten no Ikari
Ten no Ikari

Convocation Yuga & Ikari [Unité Spéciale] Empty
Sam 12 Déc 2020 - 18:23




Convocation



Ma réponse, bien qu'elle ne devait surement pas être des plus orthodoxes sembla satisfaire non seulement mon évaluateur, mais aussi mon camarade qui passait ce test avec moi. Ce dernier, Yûga, me félicita alors pour mes réponses qu'il estimait humble. En réalité, je n'avais jamais réellement pensé à cet aspect, mais cela suivait mon Bushido. Ce dernier avait-il vocation à être humble ? Je n'en avais aucune idée, mais cela n'allait pas non plus me préoccuper plus que nécessaire, bien au contraire. A mon tour, je souris au ténébreux Denkou toutes mes dents dehors, et acquiesçai d'un mouvement de tête.

-Héhé j'espère bien qu'on s'entendra !

Quant à notre évaluateur, il prit le temps de lire les réponses du chunin apposées sur la feuille qu'il nous avait désigné plus tôt, et après cette lecture il releva les yeux sur nous. Un petit sourire satisfait semblait naître sur son visage, même si j'ignorais l'origine de cette satisfaction. D'un autre côté, ce n'était pas tant à moi de m'en préoccuper, et j'étais assez certain qu'il n'allait pas tarder à nous l'expliquer. Je reportai donc entièrement mon attention sur le Nara en attendant ses explications, et celles-ci arrivèrent rapidement. Comme moi, et visiblement comme Yuga aussi, Keisuke partageait vraisemblablement l'idée selon laquelle Kaminari était aussi important à défendre que Kumo. Et même si nos raisons semblaient légèrement différentes dans la forme, cela faisait que dans le fond nous partagions à peu près les mêmes idéaux. Des idéaux qui semblaient nous avoir permis de passer cette première épreuve sans trop de soucis. Bien évidemment, il avait quelques remarques à nous faire, ou plutôt ce qui ressemblait à des conseils quant à notre manière de procéder qui était pour nous deux dans l'offensive. J'avais entendu à de nombreuses reprises qu'il ne fallait pas toujours cherché la bagarre, et je le savais. Mais c'était tellement plus marrant.

Et c'était donc la raison pour laquelle, lorsqu'il énonça les règles de la dernière épreuve, je fus déçu d'entendre qu'il n'y aurait pas d'affrontement. Une petite moue triste se peint sur mon visage, avant d'être rapidement remplacée par la curiosité lorsque le chef de la Police débuta ses explications. Une nouvelle fois, nous devions écrire sur une feuille. Mais cette fois, au lieu de répondre à tout un tas de questions, il s'agissait de faire un choix. Un choix qui semblait simple, mais pour lequel il fallait tout de même faire attention. Choisir entre être stagiaires et être promu. La difficulté résidait dans le fait qu'on ne pouvait se concerter. Si nos choix étaient différents, l'un de nous risquait de se faire recaler pendant que l'autre passait. Si nos choix portaient tous les deux sur la promotion, on serait tous les deux recalés. Toutefois, si nos portaient tous les deux sur stagiaires alors on serait tout deux admis, mais assignés à des tâches ingrates. La réponse la plus sure et la plus logique était bien évidemment d'inscrire sur le papier "stagiaire", toutefois c'était exactement ce que mon coéquipier pensait aussi. Et s'il le savait, il se doutait que je mettrais stagiaire et, s'il mettait promotion et bien...Vous aviez compris. Face à ce dilemme, je ne pus m'empêcher de me retourner vers ma feuille avec un large sourire.

Car au final, mon choix n'allait pas changer le moins du monde. Je soupçonnais d'ailleurs que derrière cette petite épreuve psychologique, il y avait certainement un petit test de confiance qui s'y cachait. Car pour pouvoir écrire quelque chose qui allait potentiellement me valoir ma place dans la police, il fallait que je fasse confiance à mon camarade. Mais quelques instants plutôt, il avait sorti quelques mots qui étaient assez prometteurs, et s'il pensait que nous pouvions bien nous entendre, alors je ne doutais presque pas de sa réponse. Et dans le pire des cas, ce n'était pas bien grave, si jamais je me trompais je trouverais un autre moyen de protéger les civils et de continuer à botter des fesses. Prenant la plume sur le bureau, je la fis tourner entre mes doigts avant d'écrire sur le papier. Une fois fait, je tendis la feuille au Nara.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Narrateur
Narrateur

Convocation Yuga & Ikari [Unité Spéciale] Empty
Mer 16 Déc 2020 - 4:39

HRP:
 

Observant les deux jeunes hommes, Keisuke ne pouvait s’empêcher d’avoir un léger sourire aux lèvres au regard de l’étendue de la décision qu’ils devaient prendre. Malheureusement, ceux-ci étaient bel et bien seuls, étant inaptes à se consulter. S’il était vrai que le Chef du Kyuubu ne comptait pas forcément les empêcher d’élaborer un plan de communication dans les règles, il savait que la limite de temps qu’il avait imposé et la demande qui leur avait été faite risquaient de faire appel à une réaction quasi instinctive.

Si l’on veut, c’était le genre de moment où la réactivité et les instincts primaient sur tout. C’était donc une situation dans laquelle il fallait accepter de tendre la main, profiter d’autrui ou être celui dont les autres profitaient, un savoureux mélange de dilemmes qu’ils allaient fort probablement rencontrer pendant leur carrière.

Sans attendre davantage, tous deux remirent leurs feuilles. Intrigués, ceux-ci n’avaient pas forcément démontré le moindre signe de pression ou d’agitation, signes qu’ils ne s’étaient pas tracassés à l’idée de choisir. Se pouvait-il qu’une confiance intangible existait déjà entre les deux individus ?

Incertain, avant même de regarder les réponses, il les remercia calmement.

-Merci pour votre collaboration.

Scellant le mur qu’il venait de faire apparaître de brèves mudras, il les observa quelque temps, laissant le silence planer pour y ajouter une certaine tension.

-L’exercice que vous venez d’effectuer servait à tester votre aptitude à faire des choix difficiles dans une situation d’incertitude, sans pouvoir communiquer, et ce, dans un temps imparti.

Poursuivant, Keisuke n’avait aucune gêne sur ce qu’il comptait annoncer. Au contraire :

-Si votre confiance a été mise à l’épreuve, l’aptitude à remettre entre les mains d’autrui votre sort a aussi été mise à l’épreuve sachant qu’il y aura des moments en mission durant lesquels que vous ne pourrez communiquer. Toutefois, vous serez tout de même mené à collaborer ...

Bien qu’il avait été clair dans ses instructions, il tenait à préciser quelque chose :

-Bien que la situation proposée pouvait paraître relativement ouverte, je tiens avant même de lire les résultats que la moindre personne qui aurait choisi la promotion aurait été refusée pour n’avoir pensé qu’à elle, mais surtout et avant tout pour avoir transgressé une des règles premières du Kyuubu, c’est-à-dire mettre de l’avant les enjeux de la police avant tout. En privant Kumo d’un second Officier, elle aurait privé le village d,une protection supplémentaire, ce qui est loin de l'objectif recherché.

Sans attendre, il fit la lecture des deux papiers.

-Et vous avez réussi cette épreuve avec brio, félicitations.

Satisfait, il n’était visiblement pas surpris de les avoir vus réussir cette deuxième épreuve.
-Souvenez que tous les membres du Kyuubu sont égaux. Bien qu’il faut respecter les ordres hiérarchiques, nous représentons une fraternité qui se doit d’être soudée pour préserver la sécurité des habitants de Kaminari. Par le fait même, je ne peux qu’être satisfait de votre succès.

Libérant un nouveau sceau, cette fois-ci, ce fut deux brassards qui apparurent représentant leur grade à titre d’agent.

-Bienvenue au Kyuubu, vous êtes désormais des officiers. La preuve de confiance aveugle dont vous avez fait preuve et votre solidarité suivie du fait que vous avez été recommandé me laissent croire que vous avez l’étoffe d’avoir un tel rôle sans passer par la case du stage. Cependant, nous sommes tous imparfaits et avons tous à apprendre d’un métier comme celui-ci et ceux, chaque jour. Par le fait même, vous serez en stage implicite le temps de comprendre vos fonctions et de savoir là où résident vos zones de confiance. Pour le moment, en fonction de ce que vous avez noté dans vos questions, nous nous assurons que vous soyez mené à passer plus de temps dans le type de fonction qui correspond le mieux à vos affinités.

Poursuivant sur les éléments clés et les règles à suivre en tant qu’agent du Kyuubu, il termina finalement en se courbant face à eux.

-Si vous n’avez pas de questions supplémentaires, je laisserais le soin à vos collègues de vous former graduellement à comprendre toutes les implications de votre rôle. Dans tous les cas, c’est un plaisir pour moi de vous accueillir dans nos rangs.

Posant sa main sur son torse au niveau de sa poitrine d’un bref geste, Keisuke leur témoignait un respect important, signe qu’il était satisfait et leur accordait le respect qu’il leur revenait. S’il était vrai qu’il semblait parfois mesquin, parfois malicieux, l’essence même de la fraternité coulait dans ses veines. Bien qu’il n’en avait pas l’air, il était un rassembleur aux nombreuses facettes qui ne voulait qu’une chose : faire jaillir les flammes protectrices des Kaminarijines sur Kaminari. Ainsi, il avait hâte de les voir explorer leurs potentiels respectifs. Que les flammes soient silencieuses comme la sienne ou éblouissantes, elles faisaient toutes partie d’un tout qui oeuvrait dans un seul et unique but : préserver le pays en sécurité, ni plus ni moins.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Denkou Yuga
Denkou Yuga

Convocation Yuga & Ikari [Unité Spéciale] Empty
Ven 18 Déc 2020 - 10:03
Evidemment, le Denkou se posait un milliard de questions.

Il avait décidé d'opter pour le stage en espérant que son partenaire en fasse de même. Les deux ne se connaissaient pas, il aurait pu très bien choisir une option qui lui irait mieux, c'est-à-dire la promotion directe. Mais, Yuga, quand bien même il aurait pu faire de même, préférait rester lui-même. Il était le genre d'hommes à penser aux autres plutôt qu'à seulement lui-même. Faire confiance, surtout à un inconnu, c'était bel et bien compliqué.

Le Nara récupéra les deux feuilles en papier des deux chûnins. Le coeur du Tenace battait la chamade, appréhendant les paroles de Keisuke. Le "ouf" de soulagement intérieur se fit entendre chez Yuga, lorsqu'il apprit que la personne ayant choisi la promotion aurait été refusé au poste d'officier.

Finalement, il fit lecture des deux parchemins où il y était inscrit stage. Yuga offrit un sourire à son comparse. Ils avaient fait le même choix.

- Merci. Je ne vous décevrai pas et j'espère pouvoir atteindre les objectifs fixés.

S'inclinant légèrement, il se tourna vers Ikari.

- J'espère que nos chemins se recroiseront.

Répondit-il seulement avant de quitter la pièce et vaquer à ses occupations.

_________________
Convocation Yuga & Ikari [Unité Spéciale] E73a
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7024-denkou-yuga https://www.ascentofshinobi.com/t9749-ten-no-senshi-yuga#82778 https://www.ascentofshinobi.com/u978

Convocation Yuga & Ikari [Unité Spéciale]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: