Soutenez le forum !
1234
Partagez

Le sceau de l'espoir | Harumi

Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Le sceau de l'espoir | Harumi Empty
Ven 13 Nov 2020 - 21:50


Le sceau de l'espoir



C’était la première fois depuis le terrible drame qu’avait vécu Iwa que la rousse dormait en dehors de l’hôpital. Bien qu’elle tenait beaucoup à cet endroit, il l’oppressait beaucoup ces derniers temps à cause des lourdes responsabilités qui reposaient sur les épaules de la jonin. Grâce à Harumi qui l’avait poussé à la suivre dans cette petite auberge pleine à craquer à cause de la destruction du centre et des quartiers résidentiels. Jour après jour, semaine après semaine, la douleur s’atténuait petit à petit, mais les images d’horreur ne disparaissaient jamais. Elle n’avait quasiment pas dormi cette nuit-là, bien trop préoccupée par tout ce qu’il se passait. De plus, passer la nuit aux côtés de la brune était encore quelque chose qu’elle avait du mal à réaliser et qui l’embarrassait au plus haut point.

Pour autant, lorsqu’elle était là, Aimi pouvait oublier par moments ses préoccupations et profiter de l’affection que l’Eiseinin d’expérience lui offrait. La Chiwa ne s’était pas rendu compte que la nuit avait déjà fait le tour du cadran et que la lumière du jour menaçait de faire irruption dans la petite chambre. La kunoichi laissa ses souvenirs défiler dans son esprit tout en contemplant la Kobane jusqu’à ce qu’elle commence à remuer et à faire comprendre qu’elle se réveillait. Une petite esquisse se dessina sur ses lèvres, sans pour autant initier un contact avec elle.

En fait, elle avait une requête bien particulière pour sa tendre consœur et cette idée la tentait trop pour penser à autre chose sur le moment.


« Dis Harumi… Tu te souviens de ce sceau que tu as utilisé ? Celui qui t’a permis de tenir le coup devant tous les blessés, qui est apparu sur ton front... Est-ce que tu serais prête à me l’apprendre ? Je me dis que si j’ai accès à cette technique, je pourrai être plus efficace pour les situations à venir... »

La kunoichi lança un regard bien sérieux à la jeune femme à ses côtés. Était-elle réveillée ? L'entendait-elle ? Ce n’était peut-être pas le moment, ni l’endroit, mais c’était une réflexion qu’elle avait tenue éveillée dans son esprit depuis un bon moment. Et il fallait croire que c’était le seul moment où elle se retrouvait enfin avec l’experte en Iroujutsu. Ses pupilles écarlate se dirigèrent ensuite vers le plafond, tandis qu’elle remontait sa couette jusqu’au menton, soucieuse de l’avenir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Kobane Harumi
Kobane Harumi

Le sceau de l'espoir | Harumi Empty
Ven 20 Nov 2020 - 22:19

Harumi était quelqu'un d'assez détendue lorsqu'elle se trouvait en-dehors eu travail, l'hôpital généralement. Surtout qu'elle se trouvait en très bonne compagnie dans cette petite chambre de l'auberge. Elle n'était pas la mère d'Aimi, plutôt son amante attitrée pour le coup, sa précieuse amie pour les plus enjôleurs. La ninja médecin avait conscience qu'une pause, une bonne séparation étaient nécessaires. Dormir à l'hôpital était peut-être plus efficace, un gain de temps, mais sur un plan à long terme, c'était très mauvais. Il ne fallait pas vivre pour travailler, mais travailler pour vivre. N'écoutez pas ces orchidoclastes et écoutez plutôt votre propre corps !

Harumi voyait bien qu'Aimi était plus tendue qu'un arc bandé. Elle souriait, elle devait apprécier sa compagnie, mais de là à se reposer, se détendre sûrement pas. Elle essayait bien de la distraire par différents moyens plus ou moins avouables, mais quelque chose n'allait pas.

Kobane Harumi • « Tu sais, toujours penser à nos soucis ne les aide pas à se résoudre. Il faut savoir raison garder. Il y aura toujours des blessés, des morts, des massacres, alors on doit être prête quand il le faut, mais pas quand ce n'est pas nécessaire. »

Avait essayé de convaincre de lâcher prise la femme d'expériences par des conseils. Elle n'avait pas nécessairement des nuits parfaites avec tout ce qu'elle pouvait avoir en tête, tous les visages marqués à vifs sur le ruban de sa mémoire. Elle était plutôt bien placée pour la comprendre, mais elle se forçait à vivre et à tenter de tourner la page. Dormant nue comme à son habitude avec pour seul habillage ses tatouages et caresse le regard d'un être aimé. Harumi n'avait plus aucun secret pour Aimi, elle s'était entièrement offerte à cette femme dont la rencontre avait été si soudaine. Elle finit par se réveiller avec douceur, n'ayant pas choisi une nuit de souffrance, mais plutôt réparatrice. La brunette s'étira doucement dans le lit en entendant parfaitement ce qu'Aimi venait de lui demander dès le réveil. Cela devait faire un moment que la rouquine pensait à cela, mais ce n'était pas pour cela qu'elle devait être un des rouages de la destruction de cette si charmante fleur. Harumi assez lentement glissa une main le long du ventre d'Aimi en grognant légèrement. Puis d'une folle énergie vint dominer cette dernière en passant ses mains de part et d'autres de sa personne, où l'avalanche de ses cheveux descendait sur son amante. Avant qu'elle ne puisse dire quelque chose, Harumi glissa un doigt sur ses lèvres comme pour lui interdire de dire quelque chose, alors qu'elle n'avait pas prononcé quoi que ce soit. Elle vint se pencher vers cette dernière en déposant de tendres baisers sur ses lèvres s'arrogeant le droit de parcourir doucement son corps de ses mains.

Kobane Harumi • « Hmmmm bonjour ... Mademoiselle ... Que de jolies cernes que voilà ... Cela va jaser ... On va dire que je t'ai empêché de dormir toute la nuit, et juste pour te voir rougir, je ne leur donnerait pas tort ... »

Lança alors d'une voix encore un petit peu endormie, mais douce comme de la soie qu'elle lisse sur les non chastes oreilles de la rouquine. Harumi posa son visage sur sa poitrine sans trop se poser de questions ne répondant toujours pas à ses interrogations.


Kobane Harumi • « Je crois que ... Je dois encore plus te fatiguer pour te forcer à dormir .... Hmmmm ... Ou alors t'assommer, mais cela va être beaucoup moins tendre du coup... »

La Kobane prenait tout son temps pour se réveiller en douceur, et il fallait bien avouer qu'elle en profitait lâchement. Peut-être que Aimi en profitait également. Elle resta un moment ainsi pour faire perdurer ce moment agréable.

Kobane Harumi • « Hmmm ... Bon ... À la douche ! Puisque tu veux parler technique... »

Lança Harumi avec un léger sourire en coin coquin en se relevant rapidement afin de surprendre la rouquine. Elle prit dans ses bras monopolisant un peu de sa force surhumaine pour l'emporter avec elle. Le duo amoureux allait finir un plus long moment sous la douche, et sans doute que ce n'était pas uniquement pour se laver, mais davantage pour s'entraîner à quelques autres techniques combinées dont elle avait le secret. Sans plus s'étendre sur le moment, tandis qu'elle sortait de la douche en première, la ninja médecin qui commençait à s'habiller répondit enfin à la demande de sa belle.

Kobane Harumi • « j'ai un truc à te proposer pour le sceau ... On fait un deal. Je commence habillé et, plus tu échoues et plus je me déshabilles pour te distraire, alors il va falloir que tu te concentres n'est-ce pas ? Il va d'abord falloir que tu retiennes le sceau, car pour les mudras, c'est assez simple. Le principe de base est évidemment d'accumuler le chakra depuis le front pour permettre quasiment une résurrection. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Le sceau de l'espoir | Harumi Empty
Ven 20 Nov 2020 - 23:01


Le sceau de l'espoir



Aimi s’attendait déjà à une réaction assez spontanée et détendue de la part d’Harumi qui n’aimait pas trop se prendre la tête de si bon matin. Contrairement à la brune, l’écarlate était quelqu’un de trop réfléchi qui ne s’était presque jamais laissée aller. Est-ce que la Kobane arriverait à débloquer la Chiwa un jour ? Peut-être bien. Si les blessures de la kunoichi n'arrangeaient en rien, la tendre amie de la directrice d’hôpital était aussi tendue qu’un piquet et cela n’allait pas s’arranger comme cela. Comment pourrait-elle se permettre de se détendre, de s’amuser et de se reposer quand ses camarades souffraient et ne pouvaient pas être heureux ? Mais là était l’erreur de la doucereuse qui ne devait pas oublier que se mettre de côté ne lui apporterait rien de bon et Harumi le savait. Les paroles de la tatouée firent écho dans l’esprit de la combattante du vent qui afficha une petite moue sur son doux minois avant de détourner les yeux et de regarder la porte de la chambre.

« Je n’arrive pas à me dire que j’ai le droit à du répit alors qu'ils souffrent… Je... »

La kunoichi sursauta lorsqu’elle sentit alors la paume de son amante inavouée sur la peau chaude de son ventre. Elle serra les lèvres et ferma les yeux, accusant son geste et sentit ses joues se colorer fortement. Comment pouvait-elle résister à cette femme qui lui faisait ressentir des choses qu’elle n’arrivait toujours pas à comprendre et à accepter ? La voir se glisser sur elle ne l’aida pas à calmer les palpitations de son pauvre cœur et alors qu’elle s’apprêtait à prendre la parole, elle fut emprisonnée par cet adorable doigt déposé sur ses lèvres. Une longue inspiration chatouilla son nez alors qu’elle se faisait embrasser sans vergogne. Aimi ne la repoussa pas et la laissa faire complètement à sa merci et appréciant même toutes ses caresses. Pour autant, elle restait immobile et n’osait pas entreprendre quoi que ce soit, complètement déboulée. Son regard se posa sur ses pupilles sombres alors qu’elle était complètement écarlate et étouffée par la chaleur que lui procurait l’eiseinin. Ce côté si à l’aise la rendait chèvre, mais c’était ce qui lui plaisait aussi bien qu’elle ne savait plus où se mettre par moments.

La jonin la laissa se poser sur sa poitrine, étouffant un hoquet de surprise et passant ses mains sur son visage comme pour le cacher de sa gêne. Un vrai supplice pour la kunoichi qui était à la fois embarrassée et pas insensible à ce contact. Que lui voulait-elle ? Puis le vide, Harumi s’activa pour quitter le lit et l’emmener à la douche, comme si de rien était, prenant de court la Chiwa. La technique ? Elle l’aurait presque oublié durant cet instant bien chaotique dans l’esprit de la direction d’hôpital. Complètement impuissante dans son état, la jeune femme se laissa faire et profita de ce moment où Harumi pouvait prendre soin d’elle et s’en occuper comme il le fallait pour lui faire oublier ses démons.

La doucereuse s’aida des appuis pour quitter la douche à son tour, rouge comme une tomate avant de porter son attention sur le deal que lui proposait à l’Irounin. Dévisageant sa consoeur et tendre amie, elle assimila ce qu’elle venait de lui proposer et haussa des sourcils.


« Tu… fais ça avec tous tes élèves ? »

Demanda-t-elle amusée à la jeune femme avant de se recouvrir d’une simple serviette et de trouver appui quelque part, ses jambes fatiguant trop. Elle fit mine de réfléchir avant de lever la tête...

« D’accord… Si c’est le seul moyen que tu as trouvé pour m’apprendre cette technique… Ce n’est pas comme si ce sera la première fois que je te vois… Enfin… Écoute… Si j’y arrive, tu auras le droit de me demander ce que tu veux… Tu vois, je fais des efforts... Explique-moi juste de A à Z comment il faut procéder et allons étape par étape s’il te plaît. »

Aimi ne s’était pas encore remise de ses émotions mais elle était plutôt forte pour passer du coq à l’âne, elle avait cogité toute la nuit pour cette technique alors si elle pouvait y travailler dessus elle le ferait.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Kobane Harumi
Kobane Harumi

Le sceau de l'espoir | Harumi Empty
Lun 14 Déc 2020 - 18:44



Kobane Harumi • « Il y aura toujours des gens qui souffrent. Partout où tu iras, tu rencontreras des personnes qui ont besoin de tes soins. Si jamais tu te laisses aller à chercher à sauver le monde entier, tu te feras dévorer par lui. Cela fait aussi parti du repos, de la détente, d’être prête à tout moment … surtout entre mes lèvres. »

Répliqua avec un léger sourire en coin en regardant la jolie rouquine. Elle avait peut-être davantage d’expériences, une manière de réagir plus posée, calme et professionnelle. La jeunesse avait sans doute moult qualité, mais cela infléchit également la manière de réagir, trop vite, se laissant guider par son instinct bouillonnant. La femme d’expérience savait qu’elle avait un effet très particulier sur la cheffe de l’hôpital d’Iwa, elle en abusait surement, mais elle avait dans l’idée que ce n’était pas que dans un seul sens à la voir apprécier grandement ses caresses et baisers. Harumi avait bien remarqué la manière passive de son amante de profiter de ses biens faits. Elle n’assumait pas du tout ce qu’elle ressentait. De ce côté-là, la brunette était bien plus libérée sur la question. Elle laissait toujours une voie de fuite, d’arrêter tout cela lorsque la rouquine le désirait, mais à mesure de récolter nectars et preuves de plaisir, quelque chose lui disait qu’elle ne désirait pas s’arrêter en si bon chemin.

Kobane Harumi • « Aimi …. Tu sais … Je ne te forcerais jamais à rien. Tu as le droit de ressentir, de jouir de la vie, d’accepter de te laisser aller à cette folie. Cela ne changera jamais rien de qui tu es, ni le regard des autres. Ce n’est que si tu acceptes toi ton propre sort. Personne ne peut le faire pour toi, la vie est plus simple, plus douce, et il est inutile de lutter contre soi-même. »

Harumi regardait alors Aimi toute rouge, et elle devait bien avouer qu’elle appréciait grandement de la voir ainsi. Elle éclata de rire en entendant la réaction de son amante face à l’exercice qu’elle proposait. Dire que la femme médecin s’attendait à quelques résistances, mais non, elle semblait même être plutôt d’accord. Etait-ce l’urgence d’apprendre le sceau ou qu’elle acceptait sans le dire ce qu’elle pouvait ressentir.

Kobane Harumi • « Ce n’est réserve que aux jolies rouquines dont leurs peaux sont aussi douces que la soie, de grands yeux à faire fondre les glaces éternelles, et aux chefs d’hôpitaux. Oui d’accord, mes critères sont plutôt serrés, mais que veux-tu ? Je n’accepte pas tout le monde à m’approcher de si près. »

Alors qu’Harumi commençait à s’habiller de plusieurs couches, autant que le jeu ne soit pas trop rapide, amusant et distrayant. Elle commença à glousser légèrement en hochant la tête doucement.

Kobane Harumi • « C’est malheureux mais que veux-tu, c’est l’unique moyen que j’ai trouvé afin de t’apprendre cette technique. »

Déclara la brune mentant honteusement avec un léger sourire, gloussante comme une adolescente.

Kobane Harumi • « Cela ne va pas être seulement me voir, mais un véritable spectacle, enfin qui sait, tu vas peut-être réussir à maitriser la technique suffisamment rapidement pour ne pas être de trop distraite par mes atouts … le droit de te demander ce que je veux ? Méfies toi quand même, j’ai une forte imagination, surtout pour celle qui partage de si doux moments. »

Répondit amusée Harumi en prenant une clope par habitude.

Kobane Harumi • « Ok, alors tout d’abord, le but de la technique est de créer ce sceau le plus tôt possible durant une opération ou une mission. C’est un sceau concentrique qui se rétracte au maximum jusqu’à former un losange sur le front. Pourquoi le front ? C’est très simple, c’est là où siège le maximum d’énergie spirituelle. Le sceau va accumuler du chakra de plus en plus, afin de le libérer au moment opportun. La technique est capable de quasiment faire revivre quelqu’un. Lorsque tu déclenches la technique, le sceau se déploie sur le front, et tu dois immédiatement utiliser ce flot énorme de chakra sous peine de subir des dommages. Tu pourrais te bruler les vaisseaux de chakra dans ton corps. »

Avec la buée sur la glace, Harumi traça d’un doigt le sceau déployé avec soin, et les différentes étapes de constriction afin de former un simple losange. Evidemment, lors de la création de la technique, ce phénomène est très rapide, quasiment invisible.

Kobane Harumi • « Cela demande au final beaucoup de chakra, il faut bien le placer et ne pas faire n’importe quoi. Un mudra du chien permet de libérer le sceau, c’est plutôt aisé. Des questions ? Tu devrais rapidement apprendre le sceau avant que cela ne disparaisse, sinon, on va devoir retourner sous la douche… »

Ajouta alors la brunette avec un regard mutin sur le visage, l’air de rien.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Le sceau de l'espoir | Harumi Empty
Lun 28 Déc 2020 - 12:39


Le sceau de l'espoir



Elle savait bien qu’elle ne pouvait pas sauver tout le monde, même si elle aimerait. Il faudrait avoir des pouvoirs si immenses, impactant le Yuukan si facilement et c’était… impossible. Preuve, même l’Homme au Chapeau qui semblait pouvoir utiliser le temps, ne pouvait sauver tout le monde, au point d’en venir à des choix extrêmes. Aimi se contenta de sourire sous les paroles taquines de son “amie”. Au fond, quelque chose n’allait pas, elle avait cette boule constante dans son ventre qui l’empêchait de profiter pleinement des jours devant elle et c’était vraiment désagréable. Heureusement, les mains et la bouche d’Harumi savaient faire changer les idées de la kunoichi qui s’en voyait même très décontenancée. L’Eiseinin d’expérience devait sentir que la directrice d’hôpital ne faisait pas fière allure entre ses bras. Au contraire, elle avait beaucoup de mal à assumer la situation, à accepter qu’elle aimait cela. Pourquoi ? Elle ne savait pas… L’âge de sa consœur ? Le fait qu’elles soient du même sexe ? Le fait qu’elle était maladroite avec ce qu’on appelait les sentiments ? Peut-être son côté un peu trop coincé aussi…

« Merci… »

Glissa-t-elle doucement, presque touchée par les mots réconfortants de la brune. Il était vrai qu’elle ne l’avait jamais forcée, qu’elle l’acceptait comme elle était, alors qu’est-ce qu’il bloquait ? Pourquoi se sentait-elle si peu heureuse de manière générale ? Non parce qu’elle se sentait bien aux côtés de la jeune femme, et pourtant, il manquait quelque chose… De l’assurance ? D’effacer tous les terribles et récents épisodes qui la contrariaient beaucoup ? Peut-être… Harumi arriva à arracher un rougissement à la Chiwa en dépit de la situation, et même une remarque plutôt amusante à en écouter ce rire bien attirant. Elle s’attendait à une réponse similaire à ce que ses oreilles entendaient l’instant d’après et se contenta de lui mettre un timide coup d’épaule, embarrassée, avant de murmurer...

« De toute façon, je n’ai pas envie que quelqu’un d’autre t’approche... »

Si son visage pouvait se cacher à ce moment-là, il l’aurait fait. Même si elle n’acceptait pas ce qu’elle ressentait, elle savait au moins à quoi ressemblaient ces émotions et désirs. En cet instant, on se demanderait si ce n’était pas Aimi l’ainée et Harumi l’adolescente… Pour épicer le tout, la Chiwa accepta même de lui accorder ce qu’elle souhaiterait si elle parvenait à maîtriser cette technique. D’ailleurs, la jonin regrettait d’avance d’avoir proposé cela, mais c’était fait. La cigarette attrapée entre ses doigts ne plaisait pas à la rubiconde qui fronça les sourcils. Cependant, lorsque sa propriétaire commença à parler de la technique, son attention fut vite dirigée vers celle-ci.

Comme une élève, elle écouta attentivement les explications d’Harumi concernant la création d’un sceau. Celui-ci se placerait alors sur le front sous une forme géométrique particulière. Si c’était le losange pour la Kobane, Aimi comptait bien faire sa propre marque. Le but était donc d’accumuler énormément de chakra dans ce fuinjutsu créé pour cela, pour pouvoir se soigner aussi vite qu'efficacement. En tant qu’Eiseinin, Aimi comprenait que le faire sous la forme d’un sceau lui permettrait d’agir donc plus tôt que si elle utilisait ses mudras et ses mains. Mais elle comprenait aussi que c’était à double tranchant si elle n’en faisait pas bon usage, ce qui était totalement normal quand on faisait appel à autant de chakra d’un coup.

Sur le miroir, elle expliqua avec son doigt les différentes étapes : les mudras pour créer le sceau, la façon dont il faut concentrer son chakra en un seul point et former ce sceau, ce symbole. Ensuite, chercher à emmagasiner la vraie quantité de chakra dans ce point et le stocker pour une durée indéterminée. Par contre, si Aimi active le sceau et que tout le flot de chakra alors gardé intacte n’est pas utilisé, cela pourrait être très dangereux pour elle.


« D’accord… Je pense que pour commencer, je vais essayer de créer ce sceau, sans mettre trop de chakra dedans pour ne pas m’épuiser. Mais pour changer, je vais essayer de faire une autre forme. Je suppose que je dois la mémoriser correctement, comme tout sceau ou technique nécessitant de l’accumulation de chakra... »

Il ne fallait pas oublier que la kunoichi avait des prédispositions dans le ninjutsu et qu’elle le maîtrisait à très haut niveau. Mais le fuinjutsu, bien qu’elle savait l’utiliser très efficacement, ce n’était pas la même chose. La kunoichi s’appuya sur un tabouret déposé dans la salle de bain pour se laver et tenta de se concentrer après avoir regardé de nouveau les directives de la Kobane. Elle réalisa alors les premiers mudras permettant d’ouvrir ses canaux de chakra ainsi que de commencer à mouvoir ceux-ci vers son front. Elle se concentra alors, imaginant cet anneau en cercle qu’elle voulait créer sur son front et ce n’était pas facile. En effet, même avec une grande maîtrise de chakra, il fallait faire preuve de minutie et de finesse pour arriver à un résultat parfait et Aimi, entre les passages devant le miroir et son retour à son tabouret, tenta plusieurs fois de recréer ce symbole tant souhaité.

« Est-ce qu’il y a un mudra en particulier que tu me conseillerais pour faire en sorte de donner cette forme exacte et précise que l’on recherche ? »


Spoiler:
 



_________________
Le sceau de l'espoir | Harumi Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Kobane Harumi
Kobane Harumi

Le sceau de l'espoir | Harumi Empty
Mar 5 Jan 2021 - 14:43

Harumi y allait tout doucement avec cette rouquine qu’elle savait à fleur de peau dès que cela touchait à l’intime. Il était aisé de croire pouvoir se montrer forte contre des ennemis à combattre, de penser que l’on puisse se blinder face aux épreuves de la vie, mais accepter que quelqu’un vienne percer la carapace que l’on dresse pour se protéger des autres, c’était bien plus difficile car l’on se montrait vulnérable. La brunette avait conscience que la rouquine et n’importe quel ninja vivaient nécessairement des moments difficiles à chaque instant. C’était toujours ainsi, on demandait monts et merveilles à des combattants entrainés pour cela, mais c’était bien souvent sans penser à ce qu’ils pouvaient bien penser. Tant qu’ils étaient utiles, ils seront des pions sur un échiquier qui les dépassait totalement. Chaque personne était remplaçable. Tout cela, il y avait un moment que la femme d’expériences l’avait compris, accepté d’une certaine manière, mais surtout, elle avait trouvé une manière d’y survivre autant physiquement que mentalement. Elle avait trouvé son équilibre, et son côté indépendant aidait assurément.

Kobane Harumi • « Un peu de jalousie saupoudré de possessivité, j’adore ça. »

Répliqua alors taquine la femme d’expérience à son amante préférée, heuuuu unique bien évidemment. Elle pouvait se montrer très sérieuse, mais elle avait le sentiment qu’Aimi avait besoin de légèreté en ces instants difficiles. Elle savait qu’un jour, elle allait devoir la guider vers la lumière. Aimi se ruinait la santé, le moral et tout ce qui faisait un un être humain. Harumi devrait lui montrer comment vivre avec, les médecins voyaient des personnes souffrir et mourir tous les jours. C’était ainsi, encore plus exposé que leurs confrères shinobis. Il ne fallait pas devenir insensible, mais savoir se détacher, sinon, elle se minerait la vie pour pas grand-chose. Harumi était privée de sa drogue habituelle vu que sa bien-aimée avait attrapé sa cigarette. Elle n’allait pas se battre non plus bec et ongle, car la rouquine avait surement raison. Ce n’était pas très bon pour son corps, enfin son corps, vous savez bien cher public.

Kobane Harumi • « Tu as surement compris une astuce dans ma technique. Rien ne dit que le sceau doit être obligatoirement pour te soigner toi, tu peux très bien l’apposer sur le front de quelqu’un d’autre, mais tu ne peux en utiliser plusieurs. Alors, c’est à toi de très bien réfléchir où le mettre. Quand je pars en mission, généralement, je l’utilise pour moi, mais selon les circonstances … »

Ajouta alors Harumi, tandis qu’elle laissait Aimi digérer toutes ces informations. Elle était une médecin, habituée à engranger beaucoup d’informations, la brunette avait confiance pour le coup sur les capacités de son amante.

Kobane Harumi • « C’est un bon début, être capable de créer le sceau avec une toute petite dose. Si tu n’aimes pas les losanges peu importe hein, ce que tu veux. »

Répondit alors la femme d’expériences en croisant les bras. Elle se contenta donc de l’observer dans ses préparatifs. Ce n’était pas qu’elle avait hâte de son échec, mais commencer à se désaper sous ses yeux pourrait s’avérer amusant. La tête était le siège de la pensée, tout ce qui faisait d’un être lui, alors peut-être que ce n’était pas si aisé de procéder à un pareil exercice à ce endroit précis. Il y avait tout de même un certain risque.

Kobane Harumi • « Personnelement, je manipule la création du sceau afin de créer la forme. Le mudra n’est présent que pour la concentration pour le coup. Le sceau se pli, se rétracte jusqu’à former le symbole souhaité. Lors de la libération, le sceau se déploie et couvre une partie du visage ainsi que le chakra injecté. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Le sceau de l'espoir | Harumi Empty
Mar 12 Jan 2021 - 14:15


Le sceau de l'espoir





La kunoichi se rememora son échange avec Taishi. Il prouvait sans difficulté à quel point Aimi était complètement perdue quand il s’agissait de sentiment ou d’attirance. C’était quelque chose qu’elle ne maîtrisait pas, et cela, même si elle avait déjà vécu une histoire d’amour bien que plus courte qu’elle l’aurait souhaité… Avec Harumi, tout était remis en question et la directrice d’hôpital avait du mal à s’y accommoder. Pourtant, si elle tenait vraiment à l’Eiseinin, elle allait devoir finir par accepter la situation. Accepter… Une chose était certaine, la Chiwa attendait intérieurement que la Kobane la sorte de cette lamentation dans laquelle elle vivait, qui la rongeait petit à petit.

Après s’être débarrassée de cette vilaine cigarette et d’avoir assimilé les explications de brune, elle lui fit par de ce qu’elle avait compris. Et pour commencer, elle décida de se donner une petite difficulté : créer son propre sceau avec sa propre forme et couleur. La taisho du Shishiza aimait bien se donner des challenges dans ses apprentissages, pourquoi faire simple quand on pouvait toujours optimiser ? Poser le sceau sur un allié était bien, parce qu’elle pourrait soigner à tout moment quelqu’un qui serait assez proche d’elle d’une attaque très dangereuse. Mais là était aussi le risque de ne pas relâcher au bon moment ou comme il faut et d’empirer la situation. Maîtriser l’iroujutsu avait de très bonnes facettes, mais comprenait aussi de gros risques à prendre à tout moment.

Se contentant de hocher de la tête, elle continua d’écouter les leçons d’Harumi. Pendant son monologue, elle usa de quelques mudras et se remit au travail. Il ne fallait pas se prendre la tête pour la forme du sceau, le plus important était de maîtriser sa création. Cependant, une information importante s’ajouta à la liste de tout ce qu’elle devait retenir : lors de la libération, le sceau se déploie sur tout le visage.

Fermant les yeux, elle se concentra alors et emmagasina une dose modérée de chakra médical qu’elle fit naviguer jusqu’au centre de l’esprit : son front. Elle se souvint de la forme circulaire qu’elle avait en tête et de la couleur aussi blanche que neige que devait prendre le cercle.

Lorsqu’elle sentit que cela semblait suffisant pour le moment, la jeune femme ouvrit ses paupières et observa Harumi.


« Je crois que j’ai réussi à créer le sceau. Je sens cette petite quantité de chakra sur ma tête, c’est… très étrange... »

Elle n’imaginait même pas le moment où elle devrait en accumuler de manière astronomique.

« Ensuite, je dois activer le sceau et utiliser le chakra stocké pour me soigner ? Comment je sais que ça fait effet ? Je ne suis pas blessée... »

Songea la rubiconde qui tenta de réfléchir à une solution, mais Harumi saura sûrement mieux qu’elle.






_________________
Le sceau de l'espoir | Harumi Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Kobane Harumi
Kobane Harumi

Le sceau de l'espoir | Harumi Empty
Jeu 14 Jan 2021 - 17:10

Pendant très longtemps, Harumi s'était comme refusée de ressentir quelque chose. Blessée et meurtrie en son cœur de jeune femme, elle s'était contenté de moments fugaces avec des amants de passage pour la bagatelle. Cependant, la rencontre avec une femme, que dis-je, une magnifique rousse, avait bouleversé ses plans bénéfiquement pour le futur. Elle ne pensait pas être capable d'aimer de nouveau, surtout sans son véritable corps. La fin du chakra sonnait peut-être pour son cas un retour dans son véritable corps. Cela avait été une interrogation qu'elle avait eu pendant un moment, mais la brunette n'en avait pas parlé. Elle avait décidé d'accepter de vivre malgré les pertes. Ne pas vivre pour ne pas souffrir n'était pas acceptable, et elle comptait bien l'apprendre à sa cadette. Elle avait perdu un temps précieux, et la femme d'expériences comptait bien exempter sa bien aimée de cela.

De ce qu'Harumi pensait, elle était l'unique créatrice d'une technique qui permettait de presque empêcher la mort. Elle avait souhaité l'apprendre à Aimi. Si jamais elle n'avait pas eu le loisir d'avoir un apprenti, quelque part, elle désirait qu'une part de sa personne reste quelque part dans ce monde. La forme et la couleur du sceau n'avaient pas été vraiment réfléchie pour le coup. Cela avait été surtout un résultat sur lequel elle était tombée l'ordre la pratique. Ce n'était pas beau ni moche, surtout efficace. La Kobane observait alors la rouquine commencer son entraînement. Elle doutait qu'Aimi réussisse du premier coup une technique pareille. Cela ne l'arrangeait pas, elle n'était pas si mauvaise que cela, mais le compensement serait évident. Elle allait pouvoir de nouveau faire rougir son amante attitrée lors d'un long dessapage en règle. Harumi pencha la tête sur le côté gauche en observant le fameux sceau créé par son élève.

Kobane Harumi • « Bien que tu puisses faire autre chose, il faut toujours avoir une certaine concentration minimum dessus pour ne pas perdre le contrôle. De plus, petit à petit, il accumule du chakra. C'est comme cela qu'il fonctionne après tout. »

Harumi tapota sa joue, un brin ennuyée, car elle n'avait pas tellement pensé au soin pour tester le sceau. Elle soupirait légèrement en sortant un kunai d'une de ses sacoches. Elle procéda à des mudras afin de créer une aura verte autour du kunai. Le but était de purifier l'arme afin d'éviter toutes infections, car il n'y avait pas cinquante manières d'être blesser. Vu comment elles étaient en tenues plus ou moins légères, dans leur chambre, pas question d'aller à l'hôpital pour tester le sceau, surtout que cela pouvait s'avérer dangereux. On ne savait jamais comment cela pouvait réagir.

Kobane Harumi • « Désolée ... Mais cela risque de piquer un petit peu. »

Commenta un brin ennuyée la doctoresse qui s'apprêtait à faire du mal à une personne à qui elle tenait. Autant en profiter en même temps ! ... Hmmm de faire passer la douleur évidemment ! Elle se pencha vers l'avant pour venir embrasser Aimi avec tendresse, sans la langue, car elle glissa délicatement le kunai en même temps le long de son bras afin de provoquer une petite entaille. Cela allait être également un parfait entraînement afin de garder le contrôle sur le sceau de fuinjutsu qui trônait sur son front.

Kobane Harumi • « Bien ... Si le sceau est toujours là, tu vas pouvoir tenter de te soigner. Je vais éviter que tu en mettes partout ... Par contre si tu n'y arrives pas, tu sais ce qu'il va arriver n'est-ce pas ? »

Lança alors sournoisement la femme médecin avec un léger sourire en coin mimant de retirer un vêtement. Ne se laissant pas distraire à ce point là, elle utilisa une compresse neuve afin d'arrêter le saignement, d'éviter de souiller un tissu ou le sol. Elle la regarda et hocha la tête tel un signal pour son test. C'était un exercice difficile. Il y avait beaucoup de paramètres ou d'exercices différents dans l'utilisation de cette technique qui entraient en compte. Il valait mieux s'entraîner à plusieurs pour cette technique, tout de même un peu dangereuse pour son utilisateur.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Le sceau de l'espoir | Harumi Empty
Mer 27 Jan 2021 - 11:21


Le sceau de l'espoir



Il était assez rare qu’Aimi se transforme en élève. Si elle avait gravi les échelons exceptionnellement et que sa progression n’était pas à prouver, elle avait encore beaucoup à apprendre. Aujourd’hui, elle avait la chance de pouvoir bénéficier des enseignements d’une Eiseinin d’expérience qui n’avait pas à rougir de ses prouesses passées, présentes et futures. Au-delà de ce qui émanait de la Kobane et qui chamboulait la rouquine, elle ne se voyait pas mieux apprendre qu’à ses côtés. Si sa façon d’enseigner était très déroutante et embarrassante, la Chiwa comptait bien y mettre toute son énergie. Ce sceau représentait beaucoup de travail, mais aussi de l’espoir. Depuis ce qu’il s’était passé face à Yonbi, la kunoichi avait perdu en confiance, elle avait l’impression de ne pas être à la hauteur et de ne pas être capable d’aider ses camarades. Cette technique était puissante à souhait et c’était tout ce dont avait besoin la rousse.

Les mudras liés, la jonin se concentra donc en fermant les yeux sur le centre de son front. Elle s’imagina son sceau et le créa sans difficulté. Ce n’était sûrement pas l’étape la plus cornélienne qu’il soit lorsqu’on savait maîtriser une technique interdite de fuinjutsu. Harumi lui expliqua qu’il était important de garder le contrôle et peu importe ce qu’on faisait en même temps. Elle comprenait bien le conseil et s’imaginait le pire si tout ce qu’elle emmagasinait finissait par exploser ou imploser. Avant de pouvoir se mettre à la canalisation du chakra curatif, elle posa une question pertinente à sa sensei temporaire. Lorsqu’elle remarqua la kunai sortit d’une de ses sacoches, elle comprit qu’elle allait passer un sale quart d'heure. La jeune femme l’observa silencieusement stériliser au chakra l’arme blanche et se prépara mentalement. Mais une fois de plus, la brune la surprit au plus au point en venant l’embrasser soudainement et doucement. Elle sursauta lorsqu’elle sentit la pointe sur sa peau, qui la trancha légèrement. Une petite grimace se dessina sur son minois tandis que ses joues s’étaient colorées sans grande difficulté.

Elle commençait à perdre le dessus sur son sceau, mais se reprit rapidement. Aimi ignora les provocations douteuses de la Kobane et commença au travail. Elle commença à faire appel à son iroujutsu grâce au mudra à une seule main et tenta de faire parvenir le chakra jusqu’à son front, comme pour remplir un verre d’eau. La concentration était à son comble, on pouvait voir ses sourcils se froncer à chaque fois qu’elle augmentait la dose de chakra dans ce sceau, ça donnait presque mal à la tête. Lorsqu’elle pensait avoir suffisamment stocké pour une simple blessure, elle rouvrit les yeux, laissant apercevoir des pupilles rubis. Se remémorant les mudras utilisés, la doucereuse déclencha alors le sceau qui commença doucement à s’étendre. Puis… plus rien… Le chakra s’évapora d’un coup sous la surprise de la rousse qui se retrouvait sans symbole, sans rien. C’était comme si tout s’était évaporé. Elle cligna plusieurs fois des yeux, essayant de comprendre ce qu’il s’était passé.


« Je… Qu’est-ce qui a raté ? J'ai stocké le chakra puis j'ai activé le sceau... »

La kunoichi de la roche observa son bras qui était toujours tailladé légèrement. Assez déçue d'elle, elle fit une moue consternée avant d'observer Harumi. Qu'allait-elle dire ou faire maintenant qu'elle avait eu son premier échec ?


_________________
Le sceau de l'espoir | Harumi Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Kobane Harumi
Kobane Harumi

Le sceau de l'espoir | Harumi Empty
Mar 2 Fév 2021 - 9:23

Heureusement, la méthode d'enseignement qu'Harumi dispensait à sa consœur et amante était unique. Elle n'avait pas enseigné par exemple à Meho sa technique de l'armure de pierre de la même façon, si cela pouvait rassurer l'assistance. Elle était une femme simple et sage. Il n'y avait que peu de vices qui parcouraient ses veines à part l'alcool et le tabac. Elle avait beaucoup à chasser de son esprit, mais depuis peu, elle s'accordait le droit de se poser voir de s'installer. Ce n'était absolument pas envisageable il y avait peu de temps.

La femme d'expériences sourit légèrement en voyant qu'elle avait toujours autant d'effets sur sa tendre élève, ce qui faisait toujours aussi plaisir évidemment. Elle trouvait tout de même que c'était une bonne méthode pour faire mal. C'était assez étrange comme phrase ou mode de pensées, mais promis, Harumi n'avait pas acquis des envies morbides ou étranges dans les nuances de gris. Sans prononcer aucun mot, elle mima se ses lèvres le mot concentration alors qu'elle venait de lui infliger deux stimulus différents en même temps. Il s'agissait de garder le contrôle, en plein combat, il y avait bien davantage de mouvements et d'autres pensées à avoir. La brunette croisa les bras en observant Aimi tenter à l'aide d'un mudra de mieux maîtriser le sceau si particulier. Elle n'allait pas non plus tenter de la troubler plus que cela. L'exercice devait être suffisamment difficile pour ne pas en rajouter sur le coup.

Kobane Harumi • « C'est un sceau complexe, c'est certes une réserve d'énergie, mais également une large forme de soins. Tu sembles avoir libérer le sceau, il y avait-il suffisamment de chakra ? As-tu visualisé, accompagné le chakra afin de guérir la blessure ou alors le chakra médical c'est simplement répandu dans ton corps ? C'est un exercice mental permanent, il ne faut pas se précipiter non plus pour se débarrasser plus vite du problème. Grâce à tes connaissances en médecine, tu dois savoir quoi faire, c'est comme une technique de soin plus classique, tu dois savoir quoi faire de tout cela. Ce n'est pas simplement de la magie et tout repart. L'apprentissage est une suite d'échecs, il ne faut pas s'en alarmer, surtout que c'est une des techniques les plus difficiles à maîtriser de notre art médical. Alors reconcentre toi et recommence ... À moins que tout ça ce n'était que pour un autre baiser. Tu sais que tu peux simplement me demander ou venir le prendre hein ? »

Finit par dire Harumi avec une pointe d'humour afin de faire mieux passer la pilule. Elle avait bien remarqué le trouble dans le regard de son amante. C'était également son rôle que de la rassurer en plus de la guider. Elle afficha un simple sourire goguenard, puis lui fit un mouvement de tête alors qu'elle reprit son observation.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Le sceau de l'espoir | Harumi Empty
Sam 13 Fév 2021 - 14:52


Le sceau de l'espoir



« Je… Je crois que j’ai voulu me précipiter… Le plus drôle, c’est que j’ai déjà concocté un sceau comme celui-ci… Tant que je ne réussirai pas… Pas de... »

Termina-t-elle à demi-mot, tout en se raclant la gorge. Elle préféra détourner le regard et recommencer. La première étape fut donc de recréer son sceau et de le concentrer sur le front. Là était la différence avec celui qu’elle avait déjà réalisé. Une fois que le cercle immaculé était de nouveau sur cette large surface, Aimi inspira profondément et réalisa des mudras à une main afin d’éveiller le chakra médical en elle. Comment l’avait si bien répété Harumi, il fallait l'accompagner, pas simplement le déverser comme accoutumé. La plaie rougeoyante sur son bras piquait et appelait à l’aide, elle n’attendait qu’à être refermée par ses soins. Une fois la quantité de chakra guérisseur emmagasiné dans son sceau, elle attendit d’être sûre de le maîtriser avant de s’arrêter. Comme l’avait mentionné plus tôt la Kobané, on pouvait continuer de se battre tout en gardant la technique intacte. Après de longues secondes, ressentant toujours la masse chakratique au sein de son front, Aimi rejoignit de nouveau ses mains. Au lieu de chercher à le relâcher vulgairement, la Chiwa décida d’être le guide de ce flux verdoyant et de l’emmener jusqu’à sa blessure. Le sceau de stockage s’ouvrit alors, s’intensifiant en couleur et se délia pour recouvrir les joues de la rouquine. La partie entaillée fut recouverte d’un halo coloré et réchauffant. Doucement, on pouvait voir que sa peau reprenait une teinte d'antan et que la douleur n’était plus.

La jonin esquissa un sourire rassuré et posa son regard sur la belle brune.


« Se précipiter n’était pas la bonne solution… Il faut que je passe à l’étape supérieure et que je concentre davantage de chakra, ça sera nettement plus difficile de le contenir. Je pense l’utiliser ensuite pour mes jambes. N’hésite pas à me rendre la tâche difficile pour me forcer à rester concentrée. »

Elle regretta presque de lui avoir dit cela, sachant qu’elle pourrait se montrer vicieuse, mais il fallait que son apprentissage se montre aussi difficile que la technique à réaliser. La rousse inspira et expira doucement avant de réaliser de nouveau le sceau. L’épreuve suivante fut d’emmagasiner du chakra, plus, bien plus que précédemment. Son énergie était comme absorbée par son front, remplissant le fuinjutsu à souhait. Elle garda son mudra maintenu comme conseillé par Harumi pour tester sa maîtrise et sa concentration. Si elle perdait le fil, alors le chakra disparaîtrait de nouveau. Ce fut à ce moment que l’Eiseinin pouvait se lancer dans la danse de la déconcentration si elle le souhaitait.





_________________
Le sceau de l'espoir | Harumi Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Kobane Harumi
Kobane Harumi

Le sceau de l'espoir | Harumi Empty
Lun 22 Fév 2021 - 9:25


Harumi hocha la tête devant l'analyse d'Aimi tant qu'à son échec. C'était vrai qu'il était plus facile de voir la vérité, mais en tout cas, son amante avait échouée et un accord était un accord. La brunette vint se mettre en évidence devant son regard avec son pied posé en hauteur. Cela lui faisait courber son corps, galber les jambes et bien évidemment, elle en rajoutait des tonnes afin de simplement retirer ses chaussures.

Kobane Harumi • « J'ai été gentille là, mais si tu echoues encore ... Ce sera bien plus ... Chaud pour toi de te concentrer. »

Lança alors la femme d'expériences avec un léger sourire en coin. Elle observait avec soin la création du sceau sur le front de la rouquine. C'était une technique dangereuse, alors malgré son apparente légèreté, elle surveillait au cas où. C'était qu'elle ne souhaitait pas la voir exploser dans une gerbe de chakra incontrôlable. Cependant, une simple blessure venait d'être refermée par sa douce élève.

Kobane Harumi • « Pas mal ... Pas mal du tout ... »

Harumi était assez impressionnée par la réussite, ce n'était pas donné à tout le monde de réussir déjà quelque chose de si simple avec une technique si complexe. Elle sourit doucement à l'idée de déconcentrer Aimi lors de son prochain exercice. L'idée de soigner elle-même ses propres jambes meurtries était une bonne idée, cela restait pratique. Avec une telle invitation, comment résister ?

Kobane Harumi • « Hmmm ... Mais dis donc ... C'est une formidable idée ça ... Cet entraînement devient de plus en plus intéressant ... Cela me donne envie de donner davantage de cours ... »

Lança alors la Kobane d'une voix chaude en se glissant dans le dos d'Aimi. Elle se contenta pour le moment de tendrement glisser ses mains sur ses épaules avec une lenteur infinie. Aimi avait formé son mudra et le sceau fit son apparition sur le front. Avec un léger sourire sur le visage, Harumi commença à glisser ses mains avec une certaine tendresse le long de son corps sans toucher en aucune mesure des points sensibles. Ce n'était qu'un jeu, et plutôt que de lui balancer des attaques, elle trouvait que cette méthode était bien plus agréable.

Kobane Harumi • « Tu as qu'à te dire que je suis une aveugle qui a besoin d'un guide ... Bon hmm ... Une aveugle très tactile, d'accord. Enfin, tu ne vas pas quand même voir rouge ... Pauvre femme aveugle et désœuvrée ... »

Lança toujours avec une voix aussi sexy que possible, Harumi vint presser son corps dans son dos, alors que ses mains se croisaient doucement sur son ventre. Elle affichait un léger sourire en se demandant jusqu'à tant Aimi allait pouvoir tenir à ce niveau-là. Elle eut une idée et non, rien de si pervers, car elle se contenta quelques chatouilles du bout des doigts.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Le sceau de l'espoir | Harumi Empty
Mar 23 Fév 2021 - 11:31


Le sceau de l'espoir



Alors qu’Aimi y mettait tout son sérieux, Harumi en profita pour user de son charme pour simplement… se déchausser. Elle la dévisagea presque, outrée de la voir jouer de son corps ainsi. Elle n’arrivait pas à savoir comment elle pouvait se montrer aussi à l’aise dans un moment aussi intime, ou était-ce elle qui avait un problème ? La rousse se contenta de détourner le regard de la tentatrice et se concentra sur la réalisation de sa technique. Qui se termina par une réussite, faisant disparaître la timide blessure sur son bras. Celle-ci la félicita, mais l’apprentissage n’était pas terminé, au contraire. La Chiwa émit l’idée de soigner alors ses propres jambes et de passer à la vitesse supérieure en stockant une très grande quantité de chakra dans son sceau. Sa sensei du moment semblait trouver l’idée intéressante, un peu trop à son goût d’ailleurs. Ou était-ce parce qu’elle lui avait proposé de rendre la leçon davantage difficile en lui donnant du fil à retordre ?

En sentant la brune se glisser dans son dos, tout le corps de la rubiconde se tendit. Elle avala difficilement sa salive alors que ses doigts réalisaient les incantations. Une fois le cercle immaculé dessiné sur son front, elle fit appel à une impressionnante masse de chakra médical qu’elle fit circuler avec beaucoup de concentration jusqu’à son sommet. C’était sans compter sur le rôle de la Kobane qui restait fidèle à son poste. Aimi ferma les yeux fortement et tenta de rendre son corps aussi solide que du marbre, pour ne pas être sensible aux douces caresses de son amante. Celle-ci jouait le jeu à fond, au plus grand damn de la directrice de l’hôpital qui tentait de se concentrer sur son apprentissage. Cependant, lorsqu’elle sentit sa consoeur se plaquer dans son dos, ce fut la fois de trop. Tout le chakra s’évapora, laissant une énergie intense quitter son corps, et même Harumi pourrait le ressentir vu leur proximité. Ce fut assez déconcertant, perdre autant de chakra d’un coup venait de faire mal à sa réserve chakratique.

La Chiwa reprit son souffle, mettant en place ses idées avant de froncer des sourcils.


« Tu… Je me vengerai... »

Répondit la kunoichi, serrant les dents pour faire abstraction des mains baladeuses de la Kobane. Elle fit joindre de nouveau ses mains, fermant les yeux pour se concentrer sur l’aura verdoyante qui sauvait des vies. Elle tenta de le faire passer de nouveau dans le sceau installé au cœur de son front. La douce se concentration sur la plante de ses pieds ancrée sur le sol de la petite salle de bain. En effet, garder les pieds sur terre allait l’aider à faire abstraction du reste, il le fallait. Le chakra médical circula à nouveau dans les canaux chakratiques de son corps, pour se rassembler à la réunion qui commençait au centre de son front. Ses bras frissonnaient des petites chatouilles de son mentor, mais elle se faisait force pour ne plus céder à ces taquineries grisantes. Une fois qu’elle fut prête, la jeune femme réalisa le mudra pour destocker le sceau. Elle se concentra pour faire en sorte que la quantité de chakra se déverse au niveau de ses jambes meurtries. Il fallait qu’elle réalise cette tâche avec le plus de précision pour ne pas que tout disparaisse à nouveau.

Ses guiboles se retrouvèrent entourées d’un aura verdâtre qui soulageait la douleur qu’elle ressentait constamment. S'en était presque réconfortant et elle eut l'espoir que ça lui permettrait de s'ôter un lourd poids de ses épaules. Cependant, ce n’était pas ce qu’elle recherchait. En effet, pour la somme astronomique de chakra utilisée, les soins apportés à ses jambes étaient minimes. C’était comme si… Une partie stockée s’était envolée ailleurs.


« Je tiens le bout… Mais je n’ai pas réussi à faire venir tout le chakra du sceau jusqu’aux jambes. Il me faut encore travailler sur cela. Si tu as des con...seils... »

Articula-t-elle en se battant avec la déstabilisation d’Harumi. Il fallait qu’elle réussisse.

_________________
Le sceau de l'espoir | Harumi Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Kobane Harumi
Kobane Harumi

Le sceau de l'espoir | Harumi Empty
Ven 26 Fév 2021 - 17:41
L'expérience, Harumi avait trop bourlingué et avait eu trop de sortes d'aventures par delà le monde pour être gênée ou honteuse de ce qu'elle pouvait être. Il s'avérait également que jouer avec un public si réagissant que son amante de rouquine était bien trop divertissant pour s'en restreindre. C'était comme avoir un bol de friandises sous les yeux et ne pas y plonger la main pour son goût sucré. Amusée, la brunette admirait la manière dont réagissait Aimi à tenter de se concentrer de nouveau sur sa tâche. Elle n'avait pas dit son dernier mot et ce n'était pas le passage sous la douche qui n'allait pas lui offrir de nouvelles idées.

La rubicon désirait corser ce doux moment en s'attaquant à ses jambes ou si moins à leur guérison rapide par une technique. Rien d'impossible pour le sceau de l'espoir, il était capable de miracle et de presque relever les morts. Harumi allait assister encore davantage sa jeune élève de près, très près. Quelle conscience professionnelle ! Hrmm ... Bref ... Elle sentit le corps d'Aimi se tendre et accuser le coup de son approche presque intime. Empereuse de tourner en rond, la femme médecin devait distraire la rouquine pour son plus grand bonheur, il fallait bien l'avouer. IEN souvent, on tentait de s'entraîner à pouvoir encaisser les assauts les plus hardis et brutaux, cependant, qu'est-ce que cela devait donner lorsque ces attaques là se montraient particulièrement tendres ? Était-ce plus difficile ? Pour la rouquine sûrement. Harumi pouvait sentir alors que ses doigts parcouraient son ventre, ses hanches ou les bras l'énergie mobilisée. Ce n'était pas qu'une excuse pour la ploter. Elle restait une très consciencieuse professeur. Cependant, est-ce qu'elle y était allée trop fort ? Car elle sentit Aimi perdre pied sur le chemin de la réussite. Elle s'était faite distraire par ses tendres avances.

Kobane Harumi • « J'ai hâte ... »

Murmura alors la brunette à l'oreille de la rouquine lorsqu'elle lui dit vouloir se venger. Elle était amusée, car elle avait bien quelques idées en tête, mais pour le moment, elle devait appliquer les règles du jeu, sinon ce serait injuste. Alors toujours dans son dos, elle retira sa veste et son haut pour les jeter loin dans la pièce sous le regard de son élève. Elle était prévenue ! Et puis, l'imaginaire était bien plus puissant que la réalité. Harumi souffla doucement contre une de ses épaules avec tendresse. Aimi semblait réussir à se détacher de ce qu'elle ressentait afin de travailler sur le sceau complexe sur son front. C'était plutôt bien, de bons efforts qui risquaient de payer, alors elle l'a laissa tranquille afin de voir jusqu'où elle allait aller. Le résultat après seulement quelques heures d'entraînement était admirable bu l'ampleur de la montagne qui se dressait face à elle. Harumi vint alors l'embrasser dans le cou en passant ses bras autour d'elle lui faisant sentir tous les atouts que son corps pouvait offrir.

Kobane Harumi • « Bien jouée ! Tu y es presque ! Ce qui est très bien tu sais. Prends le temps de laisser circuler l'énergie dans ton corps, reprendre un flux normal avant de recommencer. Ton corps peut avoir subis plusieurs types de blessures et avant de succomber, tu dois utiliser ce sceau en un instant, tu dois visualiser dans ta tête exactement ce qui va se passer dans ton corps. Tu es une professionnelle de la médecine, tu le sais parfaitement. Il faut également que tu saches utiliser tout ton système chakratique avec davantage de précisions, toute sa capacité et les différentes voies pour acheminer l'énergie. C'est beaucoup d'un coup, il faut réussir à gérer la charge. Tu vois ce que je veux dire ? »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Le sceau de l'espoir | Harumi Empty
Lun 1 Mar 2021 - 21:45


Le sceau de l'espoir



Elle qui se trouvait fière d’avoir traversé bien des épreuves, qui se trouvait assez mature pour se dresser aux côtés de ses mentors, elle se trompait lourdement. Gravir en échelon et se faire un nom ne faisaient pas tout. Peut-être qu’elle faisait preuve de grandeur dans le monde shinobi et médical, mais dans sa vie personnelle et intime, c’était totalement l’inverse. Son histoire avec Musashi lui avait appris à connaître un aspect de ce monde et de sentiments humains pouvant passer du bonheur suprême à la souffrance intense. Aimi n’aimait pas cela ou plutôt, elle n’y était pas à l’aise. Avoir été délaissée ainsi lui avait laissé un amer souvenir. Harumi avait presque une épée de damoclès sur la tête et elle craignait d'être de nouveau abandonnée.

La Kobane ne devait pas se prendre la tête avec des choses si simples. Elle semblait profiter de chaque instant et prendre ce qui lui était à portée de main. Non, elle ne s'encombrait pas de questions stressantes ou de doute irrationnel. Cet apprentissage pour le moins saugrenu le lui prouvait. Si elle le voyait peut-être comme un jeu, pour la Chiwa, c’était très important, et même si elle avait accepté de participer à ces taquineries, elle n’en oubliait pas le but final. Elle n’hésita pas à gigoter la tête et à lui mettre un léger coup d’épaule lorsque celle-ci vint lui murmurer à l’oreille, déterminée à lui faire comprendre qu’elle ne se laisserait plus faire aussi facilement ! Cependant, voir les vêtements de la brune voler dans un coin de la pièce lui firent comprendre qu’elle allait aussi se montrer redoutable. Ce n’était pas compliqué pourtant, elle devait faire comme si elle était en consultation et que…

Des lèvres osées vinrent se perdre sur sa peau alors qu’elle reprenait la création de son sceau. Cette femme allait finir par simplement l’achever. Elle pouvait sentir dans son dos, l’Eiseinin dans son parfait accoutrement d’Eve. Et comme si de rien était, elle vint la féliciter et l’aider à mieux cerner sa technique. C’était vraiment… La jeune femme déglutit difficilement et se concentra sur les mots de sa sensei. Après avoir créé le sceau, elle devait attendre avant de l’activer, elle devait subir avant de l’utiliser. Oui, c’était sûr que ce n’était pas pour un simple bleu qu’il faudrait l’activer… Son point fort résidait dans la réactivité de la circulation du chakra iroujutsu dans l’organisme de la cible marquée. Le but étant d’essayer de sauver d’une mort imminente. Agir instantanément. Il ne fallait pas réfléchir, il fallait savoir où agir et comment directement. Si c’était sur une partie locale du corps, alors il faudra la visualiser, si c’était tout le corps qui avait besoin d’être soigné, il faudrait simplement le faire de manière plus étendue. Était-ce parce qu’Harumi la déconcentrait qu’elle ne se rendait pas compte de ces simples évidences ? La jeune femme hocha de la tête positivement.

Étant donné qu’elle venait d'emmagasiner une grande quantité de chakra et de la perdre inutilement, il lui fallut un peu de temps pour récupérer et pour se remettre au travail. La première fut comme toutes les autres : la création du sceau au sein de son front. Une fois cela fait, sans grande difficulté maintenant, elle se concentra pour accumuler une grande quantité de chakra médical dans le cercle de fuinjutsu. Étant donné qu’elle était déjà bien blessée, il n’était pas nécessaire de subir davantage pour l’apprentissage. Elle ferma les yeux et se concentra. Comme pour son sceau de soin moyen qui avait nettement moins de chakra stocké, elle tenta de se concentrer sur la zone qu’elle devait soigner. Il ne fallait pas simplement laisser son essence guérisseuse se libérer, il fallait la guider vite et efficacement. Ce n’était pas évident avec autant de chakra entre ses mains, mais quelqu’un qui maîtrisait le ninjutsu à son niveau ne devrait pas avoir de difficulté à le faire. C’était simplement de maintenir le sceau durant tout un combat qui était plus corsé.

La douce écouta alors les conseils de la Kobane qui fit le mudra d’activation et dans le même temps, elle usa de toute sa volonté pour le faire diriger jusqu’à ses jambes. Lorsqu’elle ouvrit les yeux, elle pouvait constater qu’une lueur émanait de son front avant de s’atténuer pour se répandre sur son visage. Puis, l’intense quantité chakratique s’échappa jusqu’à aller entourer ses deux guibolles bien amochées. Elle pouvait le ressentir. Cette sensation de bien-être, comme quand un mal de tête finissait par disparaître, ce moment lourd et épuisant. On pouvait voir certaines ecchymoses s’atténuer, la pâleur de Aimi revenir et chasser ces tons blafards et bleutés. Cependant, alors qu’elle savait qu’elle pouvait faire plus. Tout se stoppa. Elle ne comprit pas sur le moment qu’elle était simplement épuisée et que ses moments à soigner les patients allaient avoir des répercussions sur son propre état.


« Je... »

Tenta-t-elle d’articuler avant de se sentir chanceler. Elle avait fait du bon travail, mais une bonne sieste ne lui ferait pas de mal. Rapidement, tout devint obscur, comme si elle se retrouvait enfermée dans une bulle insonorisée. Harumi la verrait rapidement commencer à s'effondrer en avant si elle ne la rattrapait pas. Trop d'émotions ? Trop de chakra dépensé ? Un peu des deux ?





_________________
Le sceau de l'espoir | Harumi Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Kobane Harumi
Kobane Harumi

Le sceau de l'espoir | Harumi Empty
Jeu 4 Mar 2021 - 9:04

Harumi en plus de son sombre destin qui n'arrivait jamais à s'éclaircir tant la menace et les risques augmentaient cherchait à dévorer la vie. Elle accomplissait des tâches dangereuses en tant que ninja, et ce malgré son statut de médecin, elle n'avait pas la garantie de vivre longtemps. Lorsque le bonheur était à porter de main, pourquoi s'en passer, s'en priver ? C'était tout de même plus qu'idiot, et la présence, l'aura de son amie n'en rajoutait que davantage au bonheur qu'elle pouvait ressentir. C'était un double exercice qui se dévoilait petit à petit à son amante, déjà elle devait conquérir un sceau de fuinjutsu complexe, mais également se vaincre soi-même en ébréchant sa candeur habituelle. La femme d'expériences se sentait l'âme d'une enseignante dans de nombreux domaines. Aimi était très douée en médecine, il lui manquait encore un moral à toute épreuve, savoir quoi faire et ronger son frein.

Kobane Harumi • « Concentre toi, il faut faire abstraction de l'extérieur pour se focaliser uniquement sur ce qui est important. »

Toute à sa saine déstabilisation, Harumi offrait de nouveaux ses charmes pour la science ! Bon d'accord, également pour le plaisir de voir réagir la rouquine évidemment, c'était bien trop tentant de l'observer essayer de se dépêtrer de ses bras et de ses baisers. Cela ne l'empêchait pas de poursuivre dans l'exploration de la peau douce de la cheffe de l'hôpital. Elle vint en douceur croiser ses mains sur son ventre, toujours aussi collée telle une huître sur son rocher. Il était évident que si jamais Harumi avait développé une telle puissante technique c'était pour créer un miracle dans des moments très délicats. Il fallait choisir avec précision le bon moment, sans se laisser aller à la facilité. La grande majorité du chemin était effectuée par le sceau, c'était bien pour cela qu'en un éclair une vie pouvait être sauvée.

Kobane Harumi • « Hey ... Hey ... Vas y doucement ... »

Harumi sentit qu'Aimi commençait à défaillir, mais heureusement, elle était plutôt bien placé pour la rattraper alors qu'elle était à demi nue contre son amante de rouquine les mains croisées contre son ventre. Elle la prit davantage dans ses bras avec douceur alors qu'elle transférait lentement du chakra vers sa consœur. Lorsque l'on s'entraînait à une technique si puissante, ce n'était pas si surprenant que l'on arrivait rapidement à ses limites. Elle ne savait pas trop comment et à quel point la femme médecin allait la revigorer, mais elle avait de quoi certainement faire un ou deux essais une fois qu'elle aurait fini.

Kobane Harumi • « Je ne savais pas que je te faisais tant d'effets. »

Lança alors avec un doux sourire amusée la brunette en lui caressant le visage avec tendresse. Il lui faudrait sûrement quelques minutes afin de reprendre pleinement toute sa vigueur. Si jamais c'était nécessaire, elle l'allongerait sur le dos avec sa tête sur ses cuisses.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Le sceau de l'espoir | Harumi Empty
Jeu 4 Mar 2021 - 11:30


Le sceau de l'espoir



Le vide. Un immense vide entourait Aimi, qui était seule, plus seule que jamais. Elle tentait de retrouver la sortie de cette spirale nauséabonde, avançant vers une destination inconnue, à l’aveugle. Puis, à force de persévérance, la rouquine trouva une lumière plus chaleureuse que éclatante. Bien évidemment, elle s’y approcha, attirée par ce sentiment de bienveillance qui en émanait. Son avant-bras vint couvrir ses pupilles sanguines qui rencontrèrent l’intense lumière du jour. Elle se rendit compte alors qu’elle était au milieu d’un champ de tournesols, mais pas n’importe lequel. Était-elle en train de rêver ? Où était Harumi ? Était-ce un genjutsu ? Au loin, elle remarqua deux silhouettes. Ses yeux s’écarquillèrent lorsqu’elle reconnut celles de ses parents. Ils souriaient tendrement. Elle tendit une main vers eux, voulant s’approcher d’eux, mais une force l’empêchait de le faire. Son regard se posa sur ses doigts fixant l’horizon, qui se virent recouverts d’une aura verdoyante. Puis plus rien.

La salle de bain vint accueillir Aimi, tandis qu’elle sentait quelque chose de doux et confortable sous sa tête. Des cheveux bruns tombant en cascade vinrent caresser son visage. Son faciès grimaça alors qu’elle tentait de se relever. Étrangement, elle se sentait requinquée alors qu’elle pensait avoir atteint le bout.


« J’ai fait un rêve étrange… Il y avait mes parents… Puis tu m’as ramenée… Je suis désolée, je crois que j’en fais trop ces derniers jours... »

L’état de ses jambes ne lui permettait pas de se tenir convenablement debout, alors elle préféra rester assise. Son buste se tourna alors vers la Kobane. Elle était restée là, pendant un temps qu’elle n’arrivait pas à déterminer. Un sourire timide lui fut adressé. L’apprentissage s’approchait de son apogée, c’était bien dommage qu’elle s'était effondrée aussi facilement. Pourtant, elle avait l’impression qu’elle pouvait s’y remettre. Et elle avait une idée de la dernière étape à franchir pour conclure le mentorat.

« Tu m’as dit qu’on pouvait utiliser ce sceau sur autrui. Qu’on pouvait marquer la personne visée. Ensuite, pour libérer le chakra stocké, on doit toucher le sceau ? Ou simplement être à proximité ? J’aimerais essayer sur toi, si ça te convient. »

La jeune femme étira ses lèvres légèrement. Elle savait qu’elle ne serait pas contre. Alors elle se concentra, car il s’agissait maintenant de ne plus créer le cercle sur elle, mais sur un autre corps. Après avoir réalisé les mudras, notamment celui du chien, la doucereuse s’approcha légèrement avant de presser sa main sur son front. L’étape suivante fut de rassembler de l’essence médicale pour la transférer dans le sceau en même temps que de le créer. Elle n’avait pas assez d’énergie pour refaire la même chose que précédemment, mais dosa quand même une quantité non négligeable. Voir Harumi avec ce cercle blanc sur le visage l’amusa.

« La couleur blanche te va plutôt bien. Maintenant que le sceau est apposé, comment je procède ensuite ? Est-ce que tu veux que je fasse des petites entailles, pour essayer ? » Demanda la rouquine avec beaucoup de sérieux.


_________________
Le sceau de l'espoir | Harumi Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Kobane Harumi
Kobane Harumi

Le sceau de l'espoir | Harumi Empty
Ven 5 Mar 2021 - 18:06
Harumi était légèrement essoufflée à force d’envoyer du chakra à sa bien-aimée. Elle avait de plus prit son temps pour revenir à elle. Décidemment, elle allait beaucoup trop loin comme à chaque fois. Quand est-ce qu’elle allait comprendre ? Et si jamais on nous appelait pour une catastrophe là maintenant ? Elles seraient bien tiens l’élite de la médecine ninja du village caché d’Iwa. Bien entendu pour le coup, alors que la rouquine se réveillait de sa légère absence dû au manque de chakra, elle allait se retenir d’en parler de nouveau. Non, il valait mieux attendre un moment plus propice. La brunette se contenta de sourire à Aimi alors qu’elle lui caressait la joue doucement tandis que cette dernière reprenait des couleurs à vue d’œil.

Kobane Harumi • « J’espère que tu préfères ma présence à des rêves ma douce, tu es allé un peu trop loin oui en effet. Je t’ai redonné un peu d’énergie, de quoi encore t’effondrer si tu exagères. »

Déclara alors Harumi avec un léger sourire aux lèvres. Décidemment, elle n’était arrivée qu’à se retenir qu’à moitié, c’était plus fort qu’elle pour le coup. Elle maintint Aimi contre ses cuisses pour le moment afin qu’elle se reprenne. Accompagnatrice petit à petit à mesure qu’elle arrivait à se relever. Très attentive, elle restait aux aguets. La femme médecin ne savait pas à quel point elle avait si ce qu’elle avait fait était suffisant ou non.

Kobane Harumi • « J’adore faire les cobayes, je t’en prie, vas-y. Tu peux le poser sur quelqu’un d’autre, après la méthode est la même. Il n’y a pas besoin de toucher le sceau, tu ne dois pas être à l’autre bout de la planete, dans l’ère de combat cela suffit. Forme le sceau de libération et transpose dans ton esprit le résultat de ta technique. Ton énergie stockée sur ta cible te permettra de la soigner. »

Pour la science et surtout pour son amante préférée, elle n’allait pas lui dire non. Maintenant, c’était Harumi qui risquait entre guillemet sa vie lors de l’expérience de sa bien-aimée. Elle sourit doucement au compliment de la couleur blanche l’invitant d’un mouvement de main à l’entailler quelque part, mais juste avant que la lame ne s’abatte contre sa peau innocente, elle lâche un léger commentaire.

Kobane Harumi • « N’y prend pas trop gout, ce genre de relations violentes ne m’intéresse pas hein ? »

Harumi lui avait fait mal de son côté pour l’exercice, alors ce n’était que justice et équité qu’Aimi lui fasse de même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Le sceau de l'espoir | Harumi Empty
Lun 8 Mar 2021 - 15:44


Le sceau de l'espoir



Aimi se demandait quand était la dernière fois où elle s’était simplement posée sur le toit de l’hôpital pour souffler et simplement se détendre. C’était peut-être la fois où elle avait rencontré Raizen… Mais cela remontait à tellement de mois qu’elle avait l’impression que cela faisait une éternité. Depuis, la vie avançait à un rythme très effréné et elle ne laissait clairement pas de cadeaux à qui que ce soit. Harumi vivait au jour le jour avec ce sceau qui menaçait de faire disparaître son esprit à tout moment, Toph avait le sort du village et du pays entre ses mains avec toutes les décisions à prendre et la responsabilité, les iwajins étaient blessés, préoccupés, la Chiwa ne voyait même pas le bout du tunnel non plus. Mais pouvait-elle se plaindre ? N’était-ce pas normal lorsqu’on décidait de suivre le parcours de shinobi ?

La Kobane devait vraiment la trouver pathétique, elle devait vraiment faire peine à voir. Pourtant, elle restait là à soutenir la Chiwa et à l’aider. Peu importe la difficulté des épreuves, la rouquine s’y accrochait au point de se ruiner la santé et le moral. Et ce n’était pas bien, elle le savait, car elle serait la première à surmonter celui ou celle qui ferait cela.


« Merci Harumi… Et bien sûr que je préfère ta présence à mes rêves… Remettons-nous au travail ! »

Sa douce protectrice avait pris soin d’elle tout ce temps, déposant sa propre énergie pour lui permettre de réussir cet apprentissage. Elle en restait presque muette. Seulement, pour respecter le sacrifice chakratique de la Kobane, elle devait tout donner pour ce sceau. Après s’être remise de ses esprits, la jonin proposa une dernière étape à cet apprentissage pour être certaine qu’elle en maîtrisait les facettes. Elle n’aimait pas l’idée de la blesser consciemment pour que la technique soit efficace, elle préféra demander l’autorisation de la brune avant de commencer à apposer le sceau sur son front. Elle comprenait que c’était un peu le même procédé, simplement que ce n’était pas son corps et que ce qu’elle devait visualiser ne partirait pas de son front, mais de celui de sa cible.

« Ne… t’inquiète pas, je n’aime pas trop ce genre de procédé déjà pour cet apprentissage, alors y prendre plaisir... »

Ajouta-t-elle plus que sérieuse, même si elle la taquinait sûrement. Elle attrapa le kunai qu’elle avait utilisé précédemment et observa en rougissant le buste nu de l’eiseinin, lui offrant cette vue plus que délicieuse. Elle releva le visage vers sa dulcinée et la fixa des yeux sans lâcher le maintien. Il était hors de question de se laisser distraire par cette tenue très légère. Son kunai glissa légèrement sur la peau de la jeune femme à différents endroits de ses bras, au-dessus de son nombril, puis elle se baissa pour en faire de même au niveau de ses jambes.

Aimi avait en effet en tête d’utiliser son sceau pour soigner l’entièreté de son corps, pour voir si elle arrivait à maîtriser le chakra pour le disperser entièrement. Elle avait réussi avec ses jambes alors cela ne devrait pas être un problème. Des petites perles de sang coulaient le long de sa tête, elle en était désolée.

Inspirant profondément, elle se décida à se mettre au travail pour ne pas laisser Harumi couverte de petites entailles. Elle réalisa des mudras pour activer le sceau qui se répandit sur son visage comme pour elle. Le tatouage se matérialisa jusqu’à ses joues et dans la foulée, la kunoichi imagina toute cette énergie médicale afin de la guider à travers le corps de la ravissante femme. Elle fronça des sourcils, sentant que sa faible énergie lui mettait du fil à retordre, mais grâce à l’aide de la brune, elle allait pouvoir se maîtriser. En effet, on pouvait déjà commencer à voir ses bras reprendre une teinte claire et parfaite. La rousse se concentra pour que l’essence verdoyante se dirige jusqu’à son ventre puis ses jambes. La kunoichi savait que ce n’était que de petites blessures et qu’elle avait mis moins de chakra, mais elle semblait avoir réussi.

Aimi relâcha le mudra assez brutalement, faisant disparaître le sceau. Le choc la fit reculer, manquant presque de tomber en arrière, mais elle se rattrapa en s'agrippant sur les avant-bras de sa sensei.


« Je crois que j’ai… réussi… Qu’en penses-tu ? Comment te sens-tu ? »


_________________
Le sceau de l'espoir | Harumi Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Kobane Harumi
Kobane Harumi

Le sceau de l'espoir | Harumi Empty
Mar 16 Mar 2021 - 17:59

Harumi sourit légèrement en coin à la réponse d'Aimi au sujet de sa préférence de sa présence. Évidemment, elle espérait quelque peu ce genre de déclamation, qui faisait toujours plaisir, mais c'était un moyen discret et agréable de faire passer le message. Tomber évanouie n'aidait en rien dans la vie et cela prenait deux fois plus de temps de se remettre lorsque l'on t'irait sur la corde. La brunette se laissa faire lorsqu'il était nécessaire de se faire égratigner pour l'exercice. Elle se contenta de sourire simplement, même si elle allait ressentir la douleur, ce n'était pas son propre corps. Il y avait il une quelconque importance du coup ? Peut-être, ou pas. Moralement, c'était assez particulier comme mode de pensées, elle s'était toujours sentie dans le droit d'aller trop loin.

Harumi tressaillit légèrement au passage du kunai, accusant le coup, mais elle était bien trop habituée et surtout amusée par la réaction de sa douce et tendre sur son torse nue pour en prendre ombrage. Décidément, Aimi devait prendre plaisir de la tallaider ainsi, car ce n'était pas une blessure, mais plusieurs à divers endroits. Elle tremblait légèrement et eu sang s'échappait de ses entailles.

Kobane Harumi • « La ... Prochaine fois ... On invitera des personnes blessées de l'hôpital hein ... »

La femme médecin sentait son corps respirer plus rapidement, légèrement fébrile entre le transfert de chakra et les coups de couteaux. N'essayant pas de troubler plus que de mesure Aimi dans sa concentration, Harumi se tue pour la laisser procéder. Elle espérait secrètement qu'elle réussisse évidemment, car cela voulait dire ne plus souffrir et de vider comme un poulet. Quelques lueurs vertes plus tard, elle pur constater alors que ses blessures se refermaient lentement, mais sûrement. Toutes les blessures semblaient avoir disparues, mais en professionnel elle se tattait doucement curieuse. La brunette hocha la tête doucement avec un léger sourire.

Kobane Harumi • « Pas mal ... Pas mal du tout. Bravo ma chérie, c'est une grande réussite. Je suis fière de toi ! Maintenant ... La récompense ! »

Toute amusée, Harumi se contenta de lui sauter dessus au sol alors qu'elle en était tombée à la renverse. Ce n'était sans doute pas ce qu'elle en attendait ni d'à propos, mais bon, il fallait bien se détendre après tant d'efforts et de souffrances. Comment cela pas crédible ?

Kobane Harumi • « Je vais me sentir bientôt bien mieux, tu ne crois pas ? »

Demanda alors aussi innocemment qu'elle en était capable la femme d'expériences, alors qu'elle se ddbarassa du reste de sa tenue. S'allongeant sur elle avec une nouvelle tendresse, elle comptait bien en profiter ...


Fin ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034

Le sceau de l'espoir | Harumi

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: