Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» 01. Acquérir un Kuchiyose
Mentorat bien glacial | Ashitaka EmptyAujourd'hui à 19:24 par Metaru Hideko

» Le royaume des caracals [Solo - Kuchiyose]
Mentorat bien glacial | Ashitaka EmptyAujourd'hui à 19:21 par Metaru Hideko

» Le pacte des limbes ✢ Yasei Reikan
Mentorat bien glacial | Ashitaka EmptyAujourd'hui à 19:18 par Kaguya Shitekka

» 逢い引き Aibiki [Yenno]
Mentorat bien glacial | Ashitaka EmptyAujourd'hui à 19:16 par Kogami Akira

» Quel genre de Metaru es tu ?
Mentorat bien glacial | Ashitaka EmptyAujourd'hui à 19:16 par Nara Aizen

» [Mission C] Discipline pénitentiaire [ft Yuki Misaki]
Mentorat bien glacial | Ashitaka EmptyAujourd'hui à 18:05 par Yuki Misaki

» [Arc n°7/Alerte/Iwa] Pas échouer
Mentorat bien glacial | Ashitaka EmptyAujourd'hui à 18:00 par Rei

» 09. Demander un retour sur le forum
Mentorat bien glacial | Ashitaka EmptyAujourd'hui à 17:45 par Nobuatsu Saji

» Lettre d'intégration à la Kenpei
Mentorat bien glacial | Ashitaka EmptyAujourd'hui à 17:28 par Yuki Misaki

» Ombre céleste
Mentorat bien glacial | Ashitaka EmptyAujourd'hui à 17:26 par Kentoku Akio

Partagez

Mentorat bien glacial | Ashitaka

Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Mentorat bien glacial | Ashitaka Empty
Ven 13 Nov 2020 - 22:10


Mentorat bien glacial



Il était temps de refaire un tour auprès des patients pour s’assurer du bon rétablissement de chacun. Même si elle avait confiance en ses confrères médecins, la kunoichi se sentait responsable de chacun des blessés et souhaitait personnellement prendre soin d’eux. L'état de la directrice s’améliorait nettement aussi grâce à ses soins et à ceux d’Harumi. Elle avait déjà connu ça pour sa jambe gauche après tout, il fallait simplement redoubler d’efforts pour celle de droite. Se promenant avec une béquille dans les couloirs de l’hôpital avec un dossier en main, la doucereuse salua tout le monde qui passait et se dirigeait vers la chambre du Borukan.

Elle savait son esprit très préoccupé par la situation déroutante qu’il vivait. D’autant plus depuis qu’elle savait qu’il s’inquiétait aussi pour cette petite iwajin portée disparue. Malheureusement, elle ne lui avait pas apporté de bonne nouvelle et ne comptait pas le faire aujourd’hui non plus. Étant comme un mentor pour Aimi, un shinobi qu’elle respectait et appréciait comme chaque personne qu’elle considérait faisant partie de sa grande famille qu’était Iwa, elle comptait bien tout de même le soutenir comme elle le pouvait. Frappant à la porte deux fois et signalant sa présence, elle attendit son accord pour entrer. Toujours dans son lit, la douce lui sourit et le salua d’un signe de tête.


« Bonjour Ashitaka, je viens voir comment tu vas et changer ton bandage. Je me suis renseignée pour Amiko et… je n’ai pas eu plus de nouvelle que la dernière fois, je suis désolée… Si je peux t’aider, n’hésite pas à me le demander... »

La jeune femme déposa la béquille sur le côté du lit et attrapa sa sacoche avant de grimper sur le bord du lit. C’était plus facile pour elle et cela n’imposait pas à ses jambes de rester en appui trop longtemps. Bien qu’elle était en rééducation et toujours pas soignée complètement, elle ne préférait pas jouer avec le feu. À l’aide d’un petit scalpel, la kunoichi coupa les bandages et fit une inspection des deux moignons. Tout semblait en ordre et sans une once d’infection ou d’inflammation. À chaque fois qu’elle allait voir un patient, elle redoutait que quelque chose empire ou ne se passe pas bien. Heureusement, le contrôle et les soins apportés permettaient un bon rétablissement en attendant qu’ils trouvent une solution pour les amputés. La kunoichi nettoya tout de même la plaie délicatement et une fois satisfaite, elle entoura de nouveaux les bouts avec des bandages propres et stériles.

Une fois terminé, la kunoichi rangea ses affaires qu'elle nettoiera après dans sa sacoche et garda le reste pour le jeter à la poubelle. Avant de partir, elle resta sur le bord du matelas et posa ses pupilles écarlates sur le manipulateur de lave et de glace, en quête d'une réponse de sa part.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Mentorat bien glacial | Ashitaka Empty
Mer 25 Nov 2020 - 14:49
La petite chambre était simple, sans aucun ornement ni fioriture. Quand bien même on lui en aurait proposé, il l'aurait refusé. Il n'était pas pour la débauche d'énergie inutile dans des temps où elle était plus utile ailleurs, il n'en avait pas besoin. Mais il ne condamnerait aucunement les autres s'ils en avaient la nécessité. Le Borukan savait bien que tous n'avaient pas la même sensibilité et la même capacité à encaisser ce qu'ils subissaient. Enfin, si tant est qu'il soit véritablement lui-même capable d'absorber réellement ce qui lui tombait dessus.

Alors qu'il était perdu dans ses pensées, le rouquin aux yeux mordorés tourna la tête vers la porte. Deux coups simples et assez légers y étaient venus se manifester, signe de l'arrivée d'Aimi. Elle seule frappait comme ça, les autres frappant soit plus fortement et plus de fois, soit ne frappaient tout simplement pas. Souriant légèrement, amusé par ce rituel qu'elle avait, il força un peu sur sa voix pour qu'elle puisse l'entendre.

« Entrez ! »

La saluant alors sans trop de surprises d'un geste de la tête, il la laissa parler en premier alors qu'elle s'avançait vers lui. Son discours lui fit cependant perdre son sourire et repartir dans des pensées plus sombres pendant quelquesinstants avant qu'il ne se gratte la tête.

« Ohayo Aimi. ne t'en fais pas. Ça peut aller. J'espère que vous trouverez une solution pour nous permettre de remarcher, mais je suis patient. »

Préférant ne pas s'enfoncer dans une discussion autour d'Amiko et de son absence qui lui aurait bien trop coûté moralement et qui lui brisait le coeur, le guerrier en attente qu'il était reprit le dessus après quelques nouvelles secondes de silence.

« Comme vous m'avez permi de sortir pour m'entraîner un peu à l'Académie sur mon Hyôton, j'aimerais bien que tu m'enseignes une de tes techniques, la lance que tu as projeté vers Ketten lors du combat, j'aimerais bien apprendre à la maîtriser. Enfin, si tu as un peu de temps pour ça et que ça ne te dérange pas. Je comprendrais totalement que tu n'aies pas le temps, avec tout cequi se passe en moment et le fait qu'on soit en sous-effectifs... »

Il prit quelques secondes pour réfléchir, puis attrapa son sac d'équipements de combat dans lequel se trouvait ses parchemins techniques.

« D'ailleurs, je cherche une technique basique à inscrire sur ce rouleau, pour pouvoir l'enseigner plus facilement à d'éventuels débutants. On va avoir besoin de renforcer les rangs et ça m'aiderait d'avoir un support écrit, si jamais tu as une idée. »

Il sortit deux rouleaux du sac et les tendit à la jeune femme.

« D'ailleurs, j'ai cru comprendre que tu maîtrisais un peu le fuinjutsu, alors si jamais ça t'intéresse, j'ai ceci qui pourrait peut-être t'intéresser. »

Souriant à nouveau, ayant découvert cette maîtrise de la jeune femme avec sa participation au scellement de Yonbi, il ne savait pas si une technique aussi basique pourrait attirer sa curiosité, mais il préférait lui proposer plutôt que de passer outre.

« N'hésite pas si ça t'intéresse, même pour un de tes élèves, je n'en ai aucune utilité de toute façon. »

HRP:
 

_________________
Mentorat bien glacial | Ashitaka 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Mentorat bien glacial | Ashitaka Empty
Mar 1 Déc 2020 - 12:17


Mentorat bien glacial



Une solution pour leur permettre de remarcher… C’était en cours, vraiment. Mais ce n’était pas si facile que cela, surtout quand on ne savait pas faire des prothèses. Pour autant, grâce aux informations de Muramasa, à ses propres connaissances et à celles de ses confrères, ils savaient à peu près comment se déroulerait l’opération. Maintenant, il manquait le plus important : les créations qui leur permettraient de marcher.

« Tu sais, je ferai tout pour que vous puissiez de nouveau agir comme avant. Mais je ne me voile pas la face, personne ne doit le faire. Même si on réussit à vous refaire marcher, il faudra beaucoup de temps pour vous habituer et pour utiliser votre chakra correctement… Mais nous ferons tout pour que tout se passe au mieux. »

Aimi préférait être transparente à ce sujet, elle ne le maîtrisait pas entièrement après tout. Lorsqu’elle lui proposa de l’aider, elle ne s’attendait pas à ce qu’il souhaite apprendre une technique de sa part, surtout en ce moment. La kunoichi fronça des sourcils et réfléchit à cette requête.

« En temps normal, un patient reste un patient et je ne permettrai pas qu’il s’épuise à la tâche… Mais je sais que vous êtes “soignés” et en forme, simplement… Alors d’accord, mais à la seule condition : s’il quelque chose ne va pas, on s’arrête immédiatement. »

Ashitaka était jonin de la Roche et shinobi confirmé. Elle savait qu’être alité était sûrement très difficile pour lui et la Chiwa ne pouvait pas faire de miracle. Si elle pouvait au moins lui apprendre quelque chose qui pourrait l’aider à garder la foi, à ne pas perdre espoir, elle le ferait. Son regard écarlate se posa ensuite sur deux parchemins tendus. L’un d’eux était doté d’une technique de fuinjutsu qui pourrait l’intéresser, tandis que l’autre, ce serait à elle d’en stocker une.

« ”Un peu”... Ahah... »

Etant donné la prouesse de scellement qu’elle avait effectué, ses compétences en matière de sceau n’était plus à douter.

« Je te remercie, cela me sera forcément utile. Pour ta part, si tu veux utiliser ce rouleau pour enseigner à des débutants, il faut commencer par la base. Alors tiens, ça sera sûrement très utile. »

Avec le rouleau vierge dans les mains, la doucereuse le déroula sur le lit avant d’effectuer un mudra tandis qu’elle se concentra afin de noter la technique à apprendre. Une fois fait, la rousse referma le rouleau et le déposa entre ses mains. Quant au sien, elle le rangea dans sa sacoche attachée à sa taille.

« Bien. Tu vas t’installer sur le fauteuil roulant et nous allons aller en extérieur, près du cœur commerçant en ruine. Ce n’est pas très loin et il y a encore de la place pour s’entraîner. »

La doucereuse se redressa avec ses béquilles et accompagna le Borukan à s’installer confortablement avant de l’inviter à la suivre. Les deux iwajins allaient avancer lentement à cause de leur blessure respective, mais rapidement, ils arriveraient sur place.

Une vague de nostalgie et de douleur parcourut la kunoichi, se remémorant le combat titanesque qui s’était déroulé ici. La destruction de son foyer avait blessé son cœur, mais elle savait que les dégâts matériels pouvaient être réparés… Mais les vies qui avaient quitté la roche, elles… Ryoko… La Directrice d’hôpital chercha un muret pour s’y installer, ne pouvant rester longtemps sur ses jambes et observa longuement le Borukan.


« La technique nécessite une très bonne maîtrise de son élément. Si le mien résonne avec la terre, le tien le fait avec la glace, alors tu devras opérer avec celui-ci et le moduler avec précision parfaite pour arriver au résultat attendu. »

La jeune femme effectua alors des mudras et concentra son doton pour former une lance longue et fine, dont la pointe transpercerait un ventre. Mais ce n’était pas tout, elle était très rapide et c’était ce qui faisait sa force. La kunoichi laissa le projectile filer à vive allure et se projeta dans un muret, le transperçant sans difficulté pour s’arrêter quelques mètres plus loin.

« Voilà. Pour commencer, il te faudra travailler ton chakra hyoton pour le moduler et lui faire prendre une forme parfaite. »



Spoiler:
 
Spoiler:
 


_________________
Mentorat bien glacial | Ashitaka H2t6
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Mentorat bien glacial | Ashitaka Empty
Mar 12 Jan 2021 - 5:08
Empreint de lassitude, Ashitaka tâchait cependant de faire bonne figure face à l'irounin qui faisait en sorte que tout ce qui était en lien avec les soins des blessés se déroule sans trop de problèmes malgré l'état actuel de la cité. Il n'avait plus véritablement l'envie quant à lui, une peine sourde le rongeant de l'intérieur. Il aurait voulu se lever et se battre pour penser à autre chose, pour mettre son katana au service d'Iwa. Mais en ce moment il en était incapable.

« Pouvoir sortir de ce lit et me déplacer par moi-même serait déjà un grand pas Aimi. Je te fais entièrement confiance pour ça. »

Laissant quelques instants s'écouler, il réfléchit aux paroles de la rouquine face à sa proposition. Lui qui voulait apprendre une nouvelle technique pour éviter de dépérir totalement, il sentait bien ce doute qu'elle avait en tant que médecin. Mais oui, elle avait aussi raison. Ils n'étaient pas malades ou souffrants. Il était simplement de ceux qui avaient perdu leurs jambes dans cet affrontement. Ils étaient encore capables d'utiliser leur chakra, mais le combat était devenu impensable. Tout comme la liberté, les sorties en solitaire ou la possibilité d'agir comme ils le souhaitaient. Ils étaient coincés dans l'hôpital, et ce depuis déjà un moment. Et il savait que ça allait encore durer.

« Ça me va. »

Bien sûr, il n'allait pas refuser une telle condition. Après tout, elle restait médecin et elle était sans doute plus qualifiée que n'importe qui dans cette ville pour déterminer ce qui était possible ou non pour un patient comme lui. Si elle le permettait, personne ne viendrait le déranger et il serait certain de pouvoir développer son Hyôton tranquillement. Et avec son aide, cela l'aiderait sans doute à penser un peu moins à la disparition d'Amiko. Rakka aussi avait cette capacité là, celle de l'aider à s'évader un peu. Il les appréciait l'une comme l'autre et les respectait, ayant avec elles des relations amicales, quand bien même c'était un peu différent pour Rakka. Elle demeurait un peu sauvage par instants, et ce choc qui s'était déroulé à Iwa n'avait pas aidé. Qu'il manque d'y mourir avait sans doute ravivé en elle la douleur de la perte de son père loin d'elle, alors qu'il était en mission à Kaze et que le Dieu du Désert l'avait tué. Elle avait trouvé la force de lui en parler un peu il y a quelques jours, alors qu'ils s'étaient un peu disputés, la demoiselle ayant du mal à gérer ses sentiments à l'entrée de l'âge adolescent.

Le troc de rouleaux terminé entre les deux jônins, Ashitaka passa sur le fauteuil roulant avec l'aide d'Aimi pour quitter l'enceinte de l'hôpital et se diriger vers l'ancien coeur commerçant. À l'aide de ses bras, il pouvait faire avancer le fauteuil mais les routes chaotiques et le manque de maniabilité du bolide rendait les déplacements précis et les virages complexes. S'arrêtant quelques instants, le Borukan remarqua la peine qui envahissait la femme aux cheveux de feu et il lui posa une main sur l'épaule qu'il voulait réconfortante pour l'aider à tenir le coup. Silencieux, il attendit qu'elle se décide à commencer les explications. Cette dernière choisit de s'installer contre un muret, ce qu'il la laissa faire, commençant à jouer un peu intérieurement avec son chakra, comme un échauffement après une longue période sans sport. Tranquillement, avec précision et application, il réveilla tous ses muscles chakratiques pour relancer le mécanisme qu'il n'utilisait que très peu depuis un moment déjà.

Observant un peu le résultat de la jeune femme, il hocha doucement la tête et commença par faire sa propre technique, similaire mais moins puissante que celle de la rouquine. Formant en quelques instants une lance de glace, il projeta cette dernière sur une longue distance et l'envoya se planter dans le même mur. Cependant, là où celle d'Aimi l'avait transpercé, celle d'Ashitaka se contenta de se planter dedans d'une vingtaine de centimètres.

« Voilà ce que je suis capable de faire pour l'instant. »

Recréant une lance similaire, il la garda en main cette fois-ci et fit rouler son fauteuil pour se rapprocher de l'irounin posée contre son muret.

« Ça ressemble à ça, est-ce que tu penses que la forme est correcte ou je devrais la retravailler un peu sur certains points pour l'améliorer ? »

Attentif aux commentaires de la rubiconde, il était prêt à voir avec elle quoi modifier dans sa technique existante pour la rendre aussi efficace et meurtrière que celle de cette dernière.

HRP:
 

_________________
Mentorat bien glacial | Ashitaka 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Mentorat bien glacial | Ashitaka Empty
Mar 12 Jan 2021 - 12:00


Mentorat bien glacial



Pouvoir sortir de son lit et se déplacer soi-même serait sûrement suffisant pour n’importe qui dans sa situation, elle s’en doutait. Mais le côté persévérant et perfectionniste de la jeune femme voulait toujours, toujours plus. Maintenant, Aimi ne comptait pas se donner l’espoir qu’elle réussirait sans problème, ne souhaitant pas tomber de haut.
Pour le moment, elle se concentra sur Ashitaka qui lui fit une requête bien particulière. Si la Chiwa avait pu se montrer hésitante de premier abord, le fait qu’il soit enfermé ici et qu’il n’était pas en danger lui fit prendre rapidement position : d’accord, mais à la condition où la moindre fatigue signifiera la fin de l’apprentissage.

Après avoir quitté les lieux, la jeune femme emmena le Borukan près du centre du village. Peu de personnes s’y aventuraient, permettant d’avoir un gain de place conséquent. Cependant, en entrant au cœur commerçant, la kunoichi ne put s’empêcher de repenser aux affres du chaos, aux blessures de ses camarades et à la disparition de sa maison. Ce fut un coup assez brutal à encaisser pour la rousse, mais elle n’était pas seule, grâce à la main du rouquin sur son épaule. La douce lui adressa un court sourire, le remerciant intérieurement avant de trouver un endroit où s’installer et de se mettre à la tâche ; un bon moyen d’oublier tout ce trouble.

Premièrement, la rousse lui montra à quoi ressemblait la technique qu’elle avait utilisée contre Ketten et qui ne s’était pas montrée très efficace. Pour autant, elle savait que si cette lance touchait sa cible, elle ferait des dégâts. Après avoir réalisé sa première démonstration, le manipulateur de lave en fit de même, mais avec de la glace. Sa lance ressemblait à la sienne, mais pas complètement et était moins puissante, mais c’était un bon départ.


« Cela me semble être un bon début, tu connais le principe de la technique. Maintenant, si tu regardes la mienne, on joue plus sur la longueur de la lance, autant que sa finesse et que sa pointe. Il faut la faire plus pointue encore qu’on le puisse et avec la glace, cela ne devrait pas être difficile. »

Après avoir réalisé un mudra à une main sans trop de difficulté, la doucereuse fit apparaître une lance dans sa main. Elle ne l’envoya pas et se contenta de la tendre à Ashitaka.

« Même taille, même épaisseur, même pointe. Ensuite, on passera à la suite de l’exercice. »

Chaque chose en son temps se disait la rubiconde, elle n'était pas pressée de toute façon et il s'agissait là d'un exercice à réaliser avec précaution, surtout dans le cas du Borukan qui s'était retrouvé alité un long moment. Maintenant, c'était à lui de montrer de quoi il était capable.




_________________
Mentorat bien glacial | Ashitaka H2t6
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Mentorat bien glacial | Ashitaka Empty
Sam 30 Jan 2021 - 20:41
Ensemble, le duo de rouquins se dirigea vers l'ancien centre-ville qui tenait désormais plus de la ruine que de la cité. Là, ils pourraient s'exercer sans mal et sans risques pour qui que ce soit sans pour autant avoir à parcourir des kilomètres, ce qui prendrait un temps considérable dans l'état actuel du Jônin aux yeux dorés. Une fois installés, la démonstration d'Aimi ne se fit attendre. Et sans plus patienter, Ashitaka fit de même avec sa propre technique actuelle. C'était sur celle-ci qu'il devait se baser pour parvenir à faire une arme plus meurtrière mais surtout plus rapide, car c'était là l'essentiel de la différence entre leurs deux jets.

Alors que l'arme du Borukan s'était planté partiellement dans le roc par manque de vitesse, la propulsion quasi parfaite de la Chiwa avait permit à son javelot de le traverser avec aisance et d'aller se planter quelques mètres plus loin. La différence était notable et elle venait avant tout, selon l'homme en fauteuil, de la différence de vitesse qu'il parvenait à appliquer à son projectile. Cependant, aucun point n'était à négliger, alors il commencerait, comme le souhaitait l'irounin, par effiler son javelot.

Travaillant ce dernier avec précision, Ashitaka put petit à petit l'affiner pour lui permettre d'être plus perforant. Sans utiliser spécialement plus de chakra, il pouvait améliorer en partie sa technique pour la rendre plus efficace. Mais il s'agissait désormais d'y mettre la puissance de projection. Mais cela, il le changerait plus tard. Pour l'heure, il s'appliquait à transformer son javelot. Il prit alors le temps d'en faire un second, puis un autre, puis un autre. Avec ses quatres exemples, il parvenait à être de plus en plus proche de son but. Doucement, cette nouvelle forme entrait dans sa mémoire pour qu'il puisse ensuite atteindre cet objectif sans avoir besoin d'étapes. En effet, en combat, il n'aurait pas le temps de se pencher sur la forme exacte de son arme de glace. Il faudrait qu'elle soit immédiatement correcte. Alors il continua. Un, deux, trois essais de plus. Alors seulement, il prit de nouveau le javelot d'Aimi en main et le compara avec son dernier exemplaire.

Soupesant les deux, testant leur pointe du bout de son doigt, il y trouva les mêmes caractéristiques, les dévoilant à sa collègue.

« Voilà, qu'en dis-tu ? »

Laissant donc le temps à Aimi de juger sa performance, il attendit quelques secondes avant de relancer la discussion.

« Maintenant, je suppose qu'il va falloir travailler la propulsion, c'est bien ça ? »

Attentif aux éventuels conseils de l'iwajine, le rouquin aux yeux mordorés la fixait avec une certaine impatience. Il n'était pas un élève très agréable, incapable d'attendre bien longtemps, souhaitant toujours passer à l'étape suivante, quitte à en griller certaines. Peut-être était-ce parce qu'il avait été habitué à aller à son propre rythme, travaillant beaucoup dans l'apprentissage solitaire à base de livres ou en pur autodidacte.

_________________
Mentorat bien glacial | Ashitaka 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Mentorat bien glacial | Ashitaka Empty
Mar 2 Fév 2021 - 16:24


Mentorat bien glacial



Après lui avoir conseillé de jouer sur la forme de la lance, la kunoichi observa silencieusement son élève du moment s’y atteler. Bien sûr, c’était le chakra qui faisait presque tout de la technique, mais Aimi aimait bien jouer sur tous les aspects d’une technique. Peut-être que la force des deux lances seraient similaires, mais l’effet de vitesse en plus ajoutait un atout non-négligeable lors d’un combat. En effet, il fallait être capable de pouvoir s’en défendre à temps. La Chiwa aimait observer Ashitaka s’entraîner sur sa lance hyôton, elle appréciait en effet pouvoir découvrir ce don d’affinité combinée et de le voir la manipuler avec autant d’aisance. Au fond, elle l’enviait même d’être capable de telles prouesses.

Après plusieurs essais, le Borukan semblait se rapprocher de ce que la jonin recherchait. Le fait de le faire travailler autour de la forme d’un projectile était aussi un bon moyen d’apprendre à maîtriser encore plus son pouvoir. Tout n’était pas inutile à la fin.


« Cela me semble bien. Même si c’est le chakra qui fait tout, j’aime bien te voir peaufiner ta maîtrise du Hyôton puis sur le moment, tu n’auras pas le temps de réfléchir à quelle forme donner. Concernant la propulsion du projectile, il faut utiliser son chakra et l’allonger avec intensité autour de la lance pour qu’il parte très rapidement dans la direction souhaitée. Donc maintenant, avec tes diverses lances, entraîne-toi à les lancer le plus vite possible sur mon clone. »

La kunoichi réalisa des mudras à l’aide de sa main droite, afin de faire apparaître deux copies parfaites de la rubiconde. L’un d’eux alla se positionner face au rouquin à une distance convenable. Le but était de la forcer à esquiver ou de se prendre le projectile, car elle n’était pas en état d’esquiver rapidement. Bien qu’elle était en béquille, elle ne s’inquiétait pas des projectiles qu’il allait lui envoyer. En effet, le chakra l’aidera à esquiver tant qu’elle le pourra et vu que c’était un clone, elle se fatiguerait moins que si c’était elle. Maintenant, c’était à Ashitaka de prouver de quoi il était capable. La rousse concentra du chakra sous la plante de ses pieds afin de se préparer à esquiver ses multiples tentatives.


_________________
Mentorat bien glacial | Ashitaka H2t6
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Mentorat bien glacial | Ashitaka Empty
Mar 2 Fév 2021 - 17:26
Recevant la confirmation d'Aimi qu'il était sur la bonne voie, le Borukan écouta avec discipline les instructions de la rouquine. S'il était impatient, il savait cependant bien qu'il devait se forcer à rester attentif, qu'il devait retenir les détails et non pas courir en avant et se retrouver coincé à mi-chemin parce qu'il n'avait pas écouté les consignes. C'était une erreur qu'il avait déjà fait par le passé. Plusieurs fois. Alors maintenant, même s'il était presque certain de ce qu'on lui demandait après, il essayait de son mieux de se contenir, de ne pas se précipiter.

« D'accord. Ça ira pour esquiver pour toi ?.. »

Il préférait savoir si la jeune femme serait à même de s'en sortir. Il ne voulait pas la blesser, les clones transmettant toutes les informations à leur propriétaire en revenant. La douleur était donc renvoyée et il n'aimait pas se retrouver à blesser des gens "pour rien". Si cela lui permettait de définir le niveau actuel d'Ashitaka plus facilement de se mettre en cible, ce n'était pas un problème ou du moins, ça ne l'était pas si elle était en capacité de se défendre. Mais là, avec ses jambes encore blessées... Il ne savait pas trop quoi penser.

Cédant malgré ce doute à l'exercice, il rassembla ses lances et, une par une, il tenta de les projeter de son mieux. S'il avait un peu de mal au début, il atteint assez rapidement un niveau correct de puissance à ses yeux. Cependant bien sûr, réellement maîtriser une technique était plus complexe que de simplement en apprendre les bases ainsi que comment la lancer.

Continuant donc d'affiner ses jets en projetant ses javelots glaciaux sur le double de la Chiwa, il s'arrêta une fois toutes ses munitions envoyées. Prenant quelques instants de pause, laissant aussi à l'irounin le temps de faire des changements si elle le souhaitait, de lui faire des critiques, des remarques, il reprit ensuite en créant directement les javelots. Au bout d'une dizaine de lancés supplémentaires, la technique semblait à peu près acquise, il ne restait donc plus qu'un long entraînement sur la durée qui lui permettrait de véritablement la maîtriser. Quand bien même Ashitaka avait une grande expérience dans le domaine du ninjutsu, il n'apprenait pas tout en un instant et la répétition était de mise.

Le blessé sentait également la fatigue poindre et, s'il était d'avis de continuer encore puisqu'il avait de l'énergie à revendre ces derniers temps, il savait qu'Aimi aurait tôt fait de lui faire des remontrances et arrêterait de le laisser sortir à sa guise s'il n'était pas coopératif sur ce point. Elle était la chef de l'hôpital après tout, elle voulait sans doute éviter du travail supplémentaire dans une situation déjà complexe.

« Je commence à fatiguer... Est-ce que tu pourrais me dire ce que tu penses des derniers tirs, que je sache où j'en suis ?.. Il me faudra encore un certain nombre d'entraînements pour vraiment la maîtriser mais bon... C'est déjà un premier pas, non ?.. »

_________________
Mentorat bien glacial | Ashitaka 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Mentorat bien glacial | Ashitaka Empty
Mar 2 Fév 2021 - 18:26


Mentorat bien glacial



Le Borukan préférait s’inquiéter sur son état que pour son propre apprentissage, forçant un sourire de la part de la Chiwa. Elle pointa d’un regard ses clones et haussa des épaules.

« Que veux-tu qu’il m’arrive si ce sont des clones qui sont pris pour cible ? Ce n’est rien si je ressens la douleur, je pense avoir vécu pire ces derniers mois. Et ce ne sont pas des béquilles qui vont m’empêcher de bondir. Ne t’inquiète pas pour moi et concentre toi. »

Après tout, la rubiconde ne se serait pas proposée comme cible si elle n’était pas sûre d’elle. De plus, comment pourrait-on tester la vitesse de ses projectiles sans quelqu’un en mouvement pour pouvoir le vivre sur le moment ? De plus, c’était une kunoichi et jonin de ce village, il ne fallait pas la prendre pour un bout de chiffon. La première étape serait d’utiliser les lances déjà créées et de les rendre plus rapides. La dernière serait de les créer et qu’elles soient déjà aussi rapides qu’il pourrait le faire actuellement. Le premier essai était assez simple, permettant à la doucereuse de simplement baisser la tête. Le second commençait déjà à avoir de l’allure et la rousse usa de son chakra stocké sous la plante de ses pieds pour bondir sur le côté et ainsi de suite. La rousse comprenait que l’apprentissage portait ses fruits lorsqu’elle commença à éprouver de la difficulté à esquiver ses javelots de glace. Puis la dernière arriva de plein fouet et fit disparaître le clone. La douleur ressentie força la directrice d’hôpital à poser une main sur sa poitrine alors que sa tête se penchait en avant, comme si elle avait eu le souffle coupé.

La respiration du Borukan semblait lui mener la vie dure. Il était peut-être temps pour aujourd’hui de s’arrêter.


« Bien, je pense qu’on peut s’arrêter aujourd’hui. Comme je t’ai dit, dès que tu commenceras à éprouver de la fatigue, on s’arrête. Si tu le veux, on peut revenir demain pour finaliser l’apprentissage. Si la vitesse semble être atteinte, il te faudra réessayer plusieurs fois et étant donné que ça demande beaucoup de chakra, je ne compte pas mettre ta vie en danger. Il te manque de la précision dans tes projections et ça serait intéressant de te faire viser des cibles inertes ou en mouvement. Si ça te va, nous pourrons rentrer. »

Le second clone disparut en nuage de fumée lui aussi, ne laissant que le duo iwajin sur la place. La jonin quitta le muret sur lequel elle s’était installée et se maintient avec ses béquilles. Elle lui fit un signe de la tête pour la suivre jusqu’à l’hôpital où ils iraient se reposer.


_________________
Mentorat bien glacial | Ashitaka H2t6
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Mentorat bien glacial | Ashitaka Empty
Mar 2 Fév 2021 - 19:11
Acceptant sans rechigner les consignes de la directrice de l'hôpital, Ashitaka se joignit à elle pour le retour vers l'hôpital tout en l'écoutant faire le bilan de cette session d'entraînement. Elle lui indiqua donc qu'il était en bonne voie mais qu'il restait encore du travail, ce qui était certain aux yeux du rouquin. Pour avoir apprit un certain nombre de techniques, il savait que même si on pouvait rapidement avoir l'impression de bien connaître une technique, c'était souvent dans la finesse et la précision que la maîtrise manquait. D'ailleurs, on ne pouvait pour le moment pas parler de maîtrise, au mieux de connaissance de l'objet et de son emploi, ce qui était bien différent dans une situation importante ou dangereuse.

Que ce soit la vitesse d'exécution, la vitesse de propulsion, la précision du projectile, la fluidité entre la création et le lancer, chaque élément de technique était crucial pour une utilisation optimale du chakra et un résultat satisfaisant. Il ne comptait plus les fois où il avait, pendant des jours et des jours, retravaillé des détails de technique pour les rendre plus fluides, plus instinctifs. Qu'il n'ait plus à se perdre en réflexions sur quel mudra faire ou comment employer le chakra une fois ce dernier rassemblé dans ses mains. Il fallait que tout le processus devienne naturel pour qu'alors il puisse dire avec certitude qu'il maîtrisait la technique sur laquelle il avait passé tant de temps.

« D'accord, ça me va. »

Hésitant sur le chemin du retour, le Borukan finit cependant par relancer la discussion.

« Comment tu t'en sors en ce moment ? Tu dois avoir beaucoup de choses à gérer. Si tu as besoin d'aide, je peux faire une lettre à mon clan, je suis certain qu'ils seront nombreux à venir sur place pour aider si c'est nécessaire. Je ne pense pas que les habitants soient en danger sur leur lieu d'hébergement en attendant la restauration d'Iwa. Alléger le nombre de gens là-bas ne devrait pas poser problème si c'est trop dur ici. »

Essayant de se montrer attentif aux besoin de l'irounin qui ne pouvait définitivement pas tout faire toute seule, il savait malheureusement que dans son état, il n'était pas très utile.

« Quand toute cette catastrophe sera terminée, tu as des projets à mettre en place ? Pour cet après ? »

Lui changer les idées aiderait peut-être à garder le moral dans cette période de tension.

Le lendemain...

Ashitaka s'étira alors qu'Aimi arrivait pour l'aider à retourner sur leur lieu d'entraînement. C'était là qu'il pourrait continuer à s'exercer, bien reposé. Il espérait simplement que la Chiwa ne forçait pas trop sur les limites de son corps, ce n'était pas bon pour elle et si elle craquait, alors ce serait pire encore.

« Je suis prêt, par quoi veux-tu commencer ? »

_________________
Mentorat bien glacial | Ashitaka 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Mentorat bien glacial | Ashitaka Empty
Mar 2 Fév 2021 - 19:54


Mentorat bien glacial



Le chemin du retour se fit calmement alors que la rousse lui expliquait ce qu’ils verraient le lendemain. Enfin, celui-ci changea de sujet très rapidement pour faire place à son inquiétude quant à la charge de travail et de responsabilités qui coulaient sous les épaules de la kunoichi. La rousse lui sourit doucement avant de hocher de la tête. Ses pupilles écarlate se posèrent sur le ciel bleu.

« Ce n’est pas toujours facile, mais Harumi me soutient beaucoup ainsi que les autres médecins alors ça va. Je préfère que les membres de ton clan restent avec les villageois. Qui sait ce qu’il peut se passer, je ne pourrais pas supporter qu’il leur arrive quelque chose. Puis il y a Teruyo, Tsuyoshi, Meho, Toph, Yanosa qui sont là aussi pour épauler. »

Sans eux, la doucereuse ne savait pas ce qu’elle serait devenue. Des projets… Aimi en avait toujours et en aurait encore jusqu’à son dernier souffle. Elle fit mine de réfléchir avant de porter son attention sur le manipulateur de lave et de glace.

« Eh bien, je dois reprendre le flambeau de Ryoko. Je compte recruter du personnel à l’hôpital, mais aussi au sein du Shishiza, si jamais tu es intéressé d’ailleurs… Nous pourrons en discuter ultérieurement. Sinon, j’ai en projet de refaire construire le commissariat et je réfléchis à un projet pour améliorer les défenses du village, je le soumettrai quand j’aurais une idée concrète. Pour l’hôpital, je continuerai de chercher à faire avancer la médecine avec les moyens que nous possédons. J’espère pouvoir trouver du temps aussi pour sortir un peu du village... »

La dernière fois qu’elle avait quitté le village, elle était revenue amochée sur le dos de son prince perroquet. Ce fut une rencontre qu’elle n’oublierait jamais de sitôt, mais ce fut aussi un événement très rude. Maintenant, elle savait qu’elle pouvait compter sur Honori alors elle ne regrettait pas. Non, son autre souhait serait de vagabonder au-delà de la Terre et de découvrir le Vent. Malheureusement, avec les faits récents, elle ne savait pas si elle pourrait s’y rendre aussi facilement.

« Et toi ? Peu importe comment ça se passera pour toi et les autres, as-tu des projets ? »

____________________


Le lendemain, la douce s’était levée en pleine forme. Ses jambes lui faisaient toujours aussi mal, mais ses soins lui avaient permis de pouvoir se déplacer avec plus de facilité. C’était pour cela qu’elle utilisa qu’une seule béquille pour retrouver Ashiteka. Le duo se rendit au même endroit que la veille pour continuer l’apprentissage. La jeune femme s’appuya contre le premier mur qu’elle rencontra et lorsqu’elle comprit que le Borukan était prêt, elle mordit son pouce et réalisa une multitude de mudra avant de l’apposer sur le sol.

Un immense nuage de fumée vint recouvrir la zone avant de faire apparaître Honorï son invocation. L’immense perroquet à la robe dorée et au plumage plein de cicatrices, comme s’il avait vécu de terribles batailles. Ses ailes battaient si fort que la poussière survolait le sol d’Iwa. Un discret sourire se dessina sur la minois de la jonin.

« Aimi, tu fais bien moins peur que la dernière fois que nous nous sommes vus, hein ! »

« Bonjour Honorï, contente de te revoir moi aussi… Ça te dirait de m’aider dans un exercice où tu serviras de cible ? »

Un “hein” de surprise s’échappa de son bec, amusant par la même occasion la directrice de l’hôpital d’Iwa.

« Je suis en train de lui apprendre à utiliser la lance que j’ai lancée sur ton frère et j’avoue que tu te déplaces assez bien dans les airs, je me disais que ça ferait un défi de plus à gérer. » Son attention se porta sur son élève. « Pas de clones, comme ça tu ne t’inquièteras plus. Le but est donc de réussir à atteindre Honorï ou du moins de le forcer à se défendre en appliquant tout ce que je t’ai dit. »

Dans l’état qu’elle était, elle ne pouvait pas assumer de courir dans tous les sens pour l’inciter à viser avec précision tout en étant rapide. Faire appel à l’invocation ailée lui permettait de ne pas avoir à se fatiguer puis elle était certaine qu’il apprécierait de faire tourner en bourrique un humain qu’il n’aimait sûrement pas.

« Celui-là aussi, il est bien amoché, je ne te savais pas aussi sévère, hein ! Mais soit, regardons de quoi est capable l’asticot, hein ! »

Gigotant son énorme croupion, il prit appui sur ses pattes pour décoller avec intensité, faisant virevolter les mèches des cheveux des deux rouquins avant de commencer à se déplacer. Elle lança un regard amusé au Borukan avant de se caler et de l’observer.



_________________
Mentorat bien glacial | Ashitaka H2t6
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Mentorat bien glacial | Ashitaka Empty
Mer 3 Fév 2021 - 1:06
Le rouquin hocha la tête aux paroles d'Aimi. Si elle avait suffisamment de gens ici et qu'ils s'en sortaient plutôt bien, alors tant mieux. C'était vrai que même si les shinobis n'avaient pas beaucoup de travail pour défendre les villageois en place sur le lieu de secours, leur présence devait tout de même rassurer et aider tout le monde à garder le moral. Ce n'était donc pas forcément un mal. Il hocha un peu la tête lorsqu'elle parla de ses projets pour le Shishiza et l'hôpital. La mort de Tenzin et de Ryoko avaient laissé un certain vide dans les unités spéciales d'Iwagakure no Sato. Il fallait qu'elles soient reprises en main et ce sans trop tarder pour ne pas sombrer dans l'oubli comme elles l'étaient avant le travail du Yondaime et de ses taichos d'alors. Ce n'est que lorsqu'elle se décida de le questionner à son tour qu'il répondit à sa première question en suspens.

« Tu n'es pas la seule à m'avoir parlé des unités spéciales. Je ne sais pas laquelle je ferai mieux de rejoindre, mais le Shishiza me semblait être intéressant. Ce n'est plus comme si j'avais une chance de devenir Tsuchikage désormais de toute façon, je n'ai plus de raison de refuser. J'aiderai ailleurs, tant pis pour cette vieille ambition. »

Un léger sourire s'étira sur ses lèvres, peut-être un tant soit peu amer. Non pas parce qu'il avait échoué, mais parce que c'était à cette période qu'il était avec Amiko. Près d'elle. Qu'il commençait à se projeter, à voir autre chose que l'unique possibilité de servir Iwa et d'en mourir au cours d'une mission ou d'une défense de la ville. C'était du domaine du passé. Mais avec la douleur de connaître ces possibilités qui ne lui étaient plus permises. Ou du moins pas sans elle. Il n'en avait plus envie, il n'en était plus capable. Cela demandait une force qu'il ne possédait pas.

« Pour le reste... Je ne sais pas. Je verrais. Les projections, ça ne m'a pas trop réussi jusque là. Je vais essayer de me laisser porter par les flots du temps et juste regarder ce sur quoi je tombe. Ça me semble déjà pas mal. »

Se séparant d'Aimi après ces mots, la laissant aller se reposer elle aussi, le Borukan s'allongea à nouveau dans son lit d'hôpital pour se reposer suite à cet entraînement. Il était bien faible et cette faiblesse l'atteignait aussi moralement. Un doublon qui ne l'aidait pas à chasser les pensées noires qui l'habitaient désormais quotidiennement.

***

Heureux de remarquer qu'Aimi n'avait plus besoin que d'une seule béquille pour se déplacer, le rouquin l'accompagna jusqu'au lieu d'entraînement. Ce fut avec surprise qu'il la vit invoquer un Kuchiyose. Il ne l'avait encore jamais vu avec. Sans parler, il observa ce perroquet aux couleurs vives discuter avec l'irounin. Cette dernière semblait avoir décidé qu'il ferait une bonne cible d'entraînement. Elle devait avoir confiance dans les capacités de son camarade pour ainsi l'exposer au danger. Bon, elle était aussi soigneuse, donc si jamais quelque chose dérapait, elle pouvait toujours rattraper le coup.

Le Borukan hocha simplement la tête lorsqu'il reçut ses propres consignes tandis que le perroquet le regardait avec une certaine curiosité.

« Compris Aimi. »

Simple et efficace, de nouveau totalement sérieux, le guerrier observa quelques instants le perroquet qui s'était envolé suite à une petite pique à son égard. Ce n'était pas grand chose, Idoku était d'ailleurs souvent plus acerbe. Mais il se prit au jeu et décida de prouver à l'oiseau qu'il n'était pas qu'un asticot.

Commençant donc doucement pour se remettre dans le bain suite à une nuit de repos, Ashitaka commença à tirer ses premiers projectiles. Assez téléphonés, le Kuchiyose n'aurait sans doute aucun mal à les esquiver. Le jonin en fauteuil fit alors craquer ses épaules, s'étirant pour véritablement se lancer. Plus précis, plus rapides, les tirs du guerrier roux s'améliorèrent donc d'un seul coup. Il ne comptait pas le laisser se payer sa tête en toute tranquilité, ce piaf.

_________________
Mentorat bien glacial | Ashitaka 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Mentorat bien glacial | Ashitaka Empty
Ven 5 Fév 2021 - 0:49


Mentorat bien glacial



Ashitaka était un membre gradé du village, il était normal qu’on s'intéresse à son expérience au sein de la Roche et qu’on lui propose une place dans les unités spéciales. C’était un homme qui avait osé défier les plus puissants et pour cela, Aimi le respectait beaucoup. Il ne fallait pas abandonner ses rêves, mais cela ne voulait pas dire qu’il n’y parviendrait pas par le biais d’un autre moyen. La Chiwa sourit et si elle le pouvait, elle lui aurait tapoté l’épaule.

« Ne sous-estime pas la puissance d’un objectif. Et si vraiment le poste t’est hors de portée, il y a d’autres moyens pour protéger le village, pour aider. Se battre ne suffit pas à prouver quoi que ce soit, il faut s’investir, il faut prouver que tu as ta place. Ne perd pas la flamme qui animait ton regard autrefois, elle est bien trop précieuse. »

Lui répondit-elle en souriant de nouveau. La rubiconde avait le don pour savoir parler, même si elle ne le trouvait pas. Son cœur était souvent la source de ses mots mais toujours empli de sagesse.

« Bien. En tout cas, tu sais où me trouver si tu trouves la réponse à tes questions. On manque d’effectif au Shishiza. »

Chuchota-t-elle après lui avoir adressé un clin d'œil complice. C’était à lui de trouver la voie dans laquelle il voulait se rendre de toute façon, mais un coup de main n’était jamais de refus non ?

_________________

Ce fut sous les regards surpris de quelques shinobis qui passaient par là, qu’Honorï fit son apparition. Il était impossible de ne pas remarquer cette créature ailée aux couleurs aussi chaleureuse que le soleil surplombant une forêt verdoyante. Mais il ne fallait pas sous-estimer ce prince à la plume d’or. Bien qu’il sembla surpris par la demande de la rousse, il accepta sans broncher. Il avait beau avoir un caractère bien trempé, quelque chose s’était créé entre le duo. Après les consignes de la directrice de l’hôpital et les provocations de l’invocation, l’apprentissage pouvait reprendre de plus belle.

Honorï profita de la force de ses ailes et du vent pour se propulser de droite à gauche afin de servir de cible mouvante au Borukan. Le premier coup fut impressionnant. C’était comme s’il s’était entraîné toute la nuit et l’écarlate hocha de la tête pour féliciter cette première démonstration. Cependant, le perroquet géant l’évita sans difficulté, car il manquait de la précision dans le tir. Il ne fallait pas oublier que cette offensive avait pour but d’atteindre coûte que coûte sa cible, sans être pour autant téléguidée, la vitesse était donc importante.

Il continua encore deux ou trois fois et frôla parfois la cible, sans l’atteindre réellement. Aimi, les bras croisés, observa silencieusement et attentivement l’échange. Elle décida de ne pas se prononcer et de laisser Honorï diriger cet échange. Après tout, l’invocateur et son compagnon avaient confiance l’un en l’autre sans devoir forcément l’exprimer, elle savait qu’il réussirait à aider Ashitaka.


« Ne laisse pas ce fauteuil entraver ce que tu peux faire petit, hein. Ce n’est pas que la concentration qui te fera réussir ton coup, écoute aussi ton instinct. Oui, ce n’est pas facile, petit. Croiser précision et instinct, il ne faut pas trop réfléchir, simplement être sûr de son coup. Peu importe ce qu’il peut se passer, si l’adversaire réussit à se protéger ou à esquiver, le but est de le forcer à agir dans l’urgence, car ça veut dire que tu peux l'atteindre. »

La jonin sourit doucement et ferma légèrement les yeux. Quand il voulait, il savait se montrer très sérieux. Le perroquet s’arrêta alors dans les airs, utilisant les battements de ses ailes pour planer. La fatigue allait commencer à se faire sentir s’il continuait d’échouer. C’était le tout pour le tout.


_________________
Mentorat bien glacial | Ashitaka H2t6
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Mentorat bien glacial | Ashitaka Empty
Sam 6 Fév 2021 - 23:27
Ashitaka hocha simplement la tête aux mots d'Aimi. Elle lui parlait d'une flamme éteinte désormais, une flamme qu'il n'avait pas eu l'énergie de nourrir seul pendant ces semaines. Sa disparition avait été aussi soudaine que son arrivée, une étoile filante qu'il se devait désormais de pourchasser. Mais pour le moment, sans ses jambes pour la retrouver, il se sentait juste vide d'âme. Et malgré toute sa volonté, l'ambition n'était plus de mise dans son esprit. Il se concentrait uniquement sur le fait d'essayer de conserver un semblant de condition physique et chakratique, ayant terminé au passage son travail sur le hyôton dans sa globalité. Il lui restait à affiner de nombreuses techniques dont celle qu'il apprenait en ce moment avec la Chiwa, mais ça ne l'aidait pas à retrouver sa forme la plus déterminée et puissante. Pour l'heure, il n'était qu'une ombre qui patientait pour obtenir une chance de redevenir lui-même.

La laissant ainsi partir pour qu'elle se repose elle aussi, il se laissa rapidement partir dans un sommeil noir qui l'accompagnait depuis qu'il avait perdu ses jambes. Un sommeil ponctué uniquement de quelques douleurs et cauchemars.

***

Face au perroquet, il fut assez inefficace dans un premier temps avant de véritablement se lancer. Les premiers jets furent cependant eux aussi aisément esquivés car prévisibles. Mais le rouquin comptait là dessus. D'ailleurs, depuis le début, il utilisait ses deux mains pour faire ses mudras. Un simple rictus amusé se promena sur les lèvres du Borukan alors que le Kuchiyose semblait le prendre pour un débutant.

Reprenant donc sur ses attaques, il arrêta de les faire aussi régulières et directes. Il se mit à jouer sur les angles, ajouta parfois une rotation à sa lance pour la rendre moins prévisible, laissa parfois quelques instants de pause au volatile qui s'en sortait encore bien. Puis soudain, il changea de rythme. Plus lent, moins précis. Comme s'il avait perdu en technicité. En réalité, il essayait simplement de reprendre son apprentissage à une seule main. Moins équilibrées, ses attaques devenaient à nouveau plus simple à esquiver.

Mais au fur et à mesure de tirs, il retrouvait son assurance. Mimant toujours le fait d'utiliser ses deux mains quand bien même il n'insulflait le chakra que dans une seule, il travailla ainsi un certain temps jusqu'à faire une petite pause. Il n'était pas fatigué, mais il avait commencé à entamer sa réserve chakratique et il allait lui falloir encore un peu de temps. Travaillant alors de manière intérieure, réfléchissant au fonctionnement de son chakra, son déplacement, ses circonvolutions, il put rapidement retracer ses erreurs et les corriger. Ainsi, lorsqu'après une quizaine de secondes il reprit l'assaut sur le perroquet, ses projectiles repartirent deux fois plus rapidement.

Beaucoup plus complexes à esquiver, alternant des tirs de sa main droite et de sa main gauche, le rouquin parvenait de mieux en mieux à maîtriser ses tirs en canon. Ainsi, après une bonne vingtaine d'essais supplémentaires, il put se mettre à les espacer selon son souhait. Tirant ainsi un premier javelot, il en tira un second à l'endroit exact où commençait à se déplacer l'oiseau. Voilà un moment qu'il l'observait également, il pouvait alors s'adapter à ses mouvements d'esquive, les prévoir et se montrer de plus en plus précis, rapide et imprévisible pour le Kuchiyose de l'irounin.

S'arrêtant au bout d'un certain temps, ayant bien entamé ses réserves chakratiques, le Borukan qui était encore bien en forme, suffisamment pour ne pas paraître fatigué, observa le résultat et se montra attentif aux éventuelles précisions ou recommandations d'Aimi ainsi qu'aux retours d'Honorï.

« Alors ? Votre verdict jusque là ? »

_________________
Mentorat bien glacial | Ashitaka 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Mentorat bien glacial | Ashitaka Empty
Mar 9 Fév 2021 - 12:45


Mentorat bien glacial



La danse du perroquet illuminait la zone meurtrie par l’attaque de Yonbi. Ses couleurs éclatantes ne passaient pas inaperçu, forçant quelques ouvriers et shinobis à jeter un œil à ce qu’il se passait. Aimi, toujours les bras croisés et adossée au mur, souriait. Comme à son habitude, le prince des plumes d’or se moquait ouvertement de son adversaire. Mais quand on faisait trop le malin, il fallait s’attendre à ce que le karma le rende.

Le manipulateur de la glace décida d’agir différemment et de se montrer plus vicieux et moins prévisible. Il semblait alors retenir la leçon. Puis, le rythme se calma de nouveau, faisant froncer les sourcils de la Chiwa qui se demandait si c’était dû à une perte d’énergie ou à un coup réfléchi. Son attention se porta alors sur Honorï qui ricanait de manière bien désagréable. Après maintes tentatives, alors que la rubiconde se demandait s’il allait réussir à l’atteindre, le rythme changea drastiquement. Il commença à alterner très rapidement les tirs, mais aussi à anticiper les mouvements de la cible : il avait compris.

L’invocation fut alors surprise de voir un second javelot menacer de le transpercer. Il utilisa le chakra de vent qu’il pouvait utiliser grâce à son pacte et fit apparaître une intense bourrasque de vent repoussant tout ce qui pouvait le toucher. Ce fut, juste, très juste.


« Bien, ça suffit. Je pense que nous pouvons dire que c’est maîtrisé, bravo Ashitaka. »

Le volatile quitta le ciel pour déposer ses grandes pattes sur le sol poussiéreux du cœur commerçant détruit. Les pupilles du perroquet étaient perçantes et si elle le pouvait, elles auraient étripé le Borukan.

« Ces hommes sont plus surprenants que je ne le pensais, hein… »

Honorï se contenta d’une révérence silencieuse auprès de son invocatrice, avec sa très grande aile colorée. Aimi inclina sa tête, faisant tomber de longues mèches écarlates, en réponse à ses salutations et pour lui montrer sa reconnaissance. Il était trop fier pour féliciter qui que ce soit, mais elle savait qu’il repartait surpris. Le perroquet géant disparut dans un écran de fumée. Elle aurait bien aimé qu’il reste un peu plus, pour lui parler, mais il n’était pas du genre à faire la conversation, sauf pour l’appeler asticot ou laideron.

Son attention se porta sur le Borukan, à qui elle adressa un grand sourire. Elle s’approcha de lui.


« Comment tu te sens ? Tu as fait preuve d’ingéniosité, c’est ce qu’il faut rechercher pour ce genre de tir qui peut facilement être esquivé. Rentrons, tu as besoin de te reposer. »

La directrice de l'hôpital vint poser une sage poigne sur son épaule. Vu tous les essais, il devait être épuisé, même s'il n'en donnait pas l'air. En tout cas, la jeune femme ressortait de cet apprentissage emplie d'énergie, cela faisait du bien de faire autre chose que de se soigner ou d'être cloîtrée dans son bureau. Elle remercia intérieurement Ashitaka et espérait qu'il en ressortirait aussi satisfait.




_________________
Mentorat bien glacial | Ashitaka H2t6
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Mentorat bien glacial | Ashitaka Empty
Lun 1 Mar 2021 - 23:54
Amusé par la réaction du perroquet qui semblait assez susceptible, le rouquin aux yeux ambrés hocha simplement la tête à la demande d'Aimi de cesser l'entraînement. Il avait un peu entamé ses réserves mais savait ne pas trop le montrer. Il était un guerrier entraîné, ce genre de fatigue était largement supportable, peu importe son état actuel.

Rejoignant tant bien que mal la Chiwa à l'aide de son fauteuil, il prit une poignée de secondes pour réfléchir à sa réponse, ne voulant pas se précipiter dans cette dernière.

« Ça va. Un peu fatigué, mais presque rien. Il va falloir que je me remette rapidement à l'entraînement, sinon je ne serai plus jamais capable de combattre à mon ancien niveau. C'est toujours agréable de pouvoir raffiner ses techniques, merci pour cette aide Aimi. »

Un sourire encore triste sur les lèvres, le shinobi ne pouvait s'empêcher de continuer de penser à elle en tout temps, qu'importe ce qu'il faisait, comment il s'occupait. Cet apprentissage l'avait un peu aidé à ce que son image soit moins présente dans son esprit, mais malgré tout, aussi tôt le calme revenu, elle réapparaissait avec la même netteté qu'auparavant. Il n'était pas près d'abandonner ses espoirs de la retrouver.

Sur le chemin, après une petite hésitation, il questionna la directrice de l'hôpital.

« Et toi ? Comment vas-tu réellement ? Tu tiens le coup avec tous ces évènements, tout ce travail ? »

_________________
Mentorat bien glacial | Ashitaka 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563

Mentorat bien glacial | Ashitaka

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: