Soutenez le forum !
1234
Partagez

Le sixième sens — ft. Shinrin Funka

Damahara Kamui
Damahara KamuiEn ligne

Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Empty
Lun 16 Nov 2020 - 20:20



L'hôpital d'Urahi, un endroit de plus en plus familier au profanateur. Non pas qu'il s'y fournisse en soldats; il devait simplement s'y rendre plus souvent pour se faire rafistoler. Dernièrement, il s'était retrouvé plus que de raison exposé au danger - et les blessures suivirent logiquement. Aussi mécontent de son apparente maladresse qu'il était, il devait se résoudre à se faire soigner.

Damahara Kamui venait de quitter la pièce où l'iryō-nin l'avait retapé. Dans le couloir, éclairé des lueurs encore chaudes du soleil couchant de fin d'été, il lança un dernier coup d'oeil à son buste, en tirant sur son col. La marque de l'entaille s'était presque entièrement estompée, rejoignant les autres cicatrices dont il faisait la collection. S'il n'avait pas encore été gravement blessé, il collectionnait néanmoins les méchantes plaies, et commençait à doucement ressembler à l'un de ces vétérans parsemés de cicatrices.

Au moins, son visage n'avait pas encore été atteint. C'était déjà une forme de réconfort, quoique bien maigre. Quoiqu'une cicatrice bien placée pouvait avoir son effet également - tant qu'il n'avait pas à sacrifier un oeil pour avoir l'air plus menaçant, cependant.

Lorsqu'il fit irruption dans le hall de l'établissement, le profanateur put identifier, parmi toutes les âmes qui transitaient en ces lieux, l'une de ses connaissances. Au vu de son maquillage tape à l'oeil, il aurait même été inquiétant qu'il ne la manque. Il s'agissait là de son ancienne coéquipière, et amie d'idées.

« Shinrin Funka, à l'hôpital. »

Dit-il, en s'arrêtant à quelques pas d'elle. S'étant approché comme un spectre et sans s'annoncer, comme à son habitude, il l'observait avec un petit sourire, les mains jointes derrière le dos.

« Feriez-vous, vous aussi, partie des imprudents de mon espèce ? »

_________________

« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »
THÈME VOIX


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Shinrin Funka
Shinrin Funka

Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Empty
Lun 16 Nov 2020 - 20:39




Le sixième sens
ft. Damahara Kamui

Une jeune femme aux cheveux ébènes venait de lui donner un dossier plutôt épais, plusieurs feuilles en vrac mal rangées qui comportaient diverses informations. En tant que soldate au sein de l'Unité de Recherche de l'Empire, il était évident que la Shinrin soit intimement liée à son hôpital en plus d'être une médecin travaillant pour ce dernier. Replaçant correctement le feuilles de son coté, formant un dossier bien rectangulaire et sans feuille rebelle, la Shinrin soupire de soulagement en ne voulant pas s'imaginer si tout cela avait été éparpillé et que la tâche de tout ranger lui aurait été reléguée. Son état actuel et son affaiblissement progressif de jours en jours ne lui permettait pas de trop se ménager au risque de mettre sa santé en péril. Mais alors qu'elle s’apprêtait à rejoindre l'un des bureaux, elle fut interpellée par une voix qu'elle connaissait bien, orientant ses deux jades vers l'individu qui venait de prononcer son nom. Elle pivote finalement après qu'il ait fini de parler avant d'esquisser un léger sourire.

« Damahara Kamui, vous ici? » Lance t-elle sur un ton humoristique avant de continuer. « Oh non, pour cette fois je ne suis pas ici en tant que patiente. Après mon travail en tant que soldate et que comédienne, voici une autre partie de ma vie. Je travaille dans cet hôpital au profit de mon unité. »

Elle lui sourit doucement, resserrant le dossier contre son buste.

« Vous semblez être en forme pour quelqu'un utilisant les services de cet hôpital, mais peut-être que l'un de mes collègues s'est déjà occupé de vous, auquel cas son travail est splendide. »

Ne sachant quoi faire de ces feuilles qu'on lui avait donné sans instruction, elle les transmet à un autre médecin qui tout autant qu'elle ne savait quoi en faire mais se voyait obliger de le transporter et de surement le faire transmettre à un autre médecin, et ainsi de suite. Libérée de ce poids, la Shinrin lie ses deux mains devant son ventre avant d'observer le Damahara avec un air plus propice à la dicussion, néanmoins...

« Mais si vous souhaitez discuter, ne restons pas dans cet endroit au risque de déranger les autres employés, que diriez vous de m'accompagner à l'extérieur? Ils ne m'en voudront pas si je m'éclipse, après tout, j'ai mes raisons. »

Et ces raisons, personne ne pouvait les contredire puisqu'elles étaient désormais visible sur son corps, alors nul ne tenterait de la contredire si elle estime qu'elle a besoin de repos.




_________________
Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Yuyuyu
Funka s'exprime en #978C71.
VOIX DE FUNKA
Un grand merci à Mimi pour le kit


TeikoQ:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10454-shinrin-funka-terminee
Damahara Kamui
Damahara KamuiEn ligne

Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Empty
Lun 16 Nov 2020 - 21:36



De plus près, il pouvait s'en rendre compte sans l'ombre d'un doute; sous ses yeux se développait la vie. L'antithèse totale de son oeuvre à lui, qu'il était incapable d'accomplir de ses propres mains. Une faculté qu'il considérait à bien des égards comme étant de loin supérieure à toutes les formes de ninjutsu.

Coupé dans ses songes par l'initiative de la Shinrin, le profanateur emboîta le pas et l'accompagna à l'extérieur de l'hôpital, où elle avait délégué sa paperasse à un pauvre guérisseur qui avait eu le malheur de s'approcher trop près d'elle. En silence, il prit les devants, le regard d'ores et déjà porté sur l'un des parcs bordant l'établissement. De loin, il distinguait quelques patients, profitant des derniers instants de beau temps de l'été qui touchait à sa fin auprès du grand étang qui occupait une bonne partie du centre du parc.

Touché par cette vue, il se débarrassa de sa propre veste, pour profiter des embruns légers et rafraichissants sur la peau de ses bras.

« Vous ne faites pas partie des imprudents. »

Le profanateur avait lancé ce constat en s'approchant d'un tronc renversé et tenu en place par quelques grosses pierres, en faisant un banc idéal et naturel. Il s'y assit, posant sa veste pliée sur ses cuisses. Son regard perdu sur la surface miroitante du point d'eau qui s'étendait à quelque pas devant lui, il reprit, sur une note un poil plus pesante.

« Vous êtes pire. Une inconsciente. »

De ses mains, Damahara Kamui forma machinalement quelques signes incantatoires, qui s'étaient ancrés dans sa mémoire musculaire tant il les avait sollicités. Son troisième oeil figuré s'entrouvrit, observant ce qui ne pouvait être vu; les sources chakratiques de tous ceux qui s'étaient réunis en cette soirée d'été dans ce sympathique parc. Ses yeux se détournèrent ensuite vers la Shinrin, chez qui il décelait maintenant une perturbation assez nette pour l'identifier, en se concentrant.

Un nouveau chakra s'embrasait, se nourrissant du sien.

« C'est bien ce que je craignais... »

_________________

« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »
THÈME VOIX


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Shinrin Funka
Shinrin Funka

Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Empty
Lun 16 Nov 2020 - 22:16




Le sixième sens
ft. Damahara Kamui

Elle le suivait et le laisser s'installer comme bon lui semblait. Debout derrière lui, son regard était orienté vers le point d'eau alors qu'elle écoutait attentivement ses paroles. La comédienne savait bien que son interlocuteur avait comprit sa situation - après tout il fallait être aveugle ou ignorant pour ne pas comprendre - et il lui fit comprendre par des mots qui se voulaient plutôt dur pour n'importe quelle femme gestante mais pas pour Funka. Après tout, il aurait été étrange qu'avec le jeune âge de son compagnon et son métier, toute cette mascarade soit volontaire, mais elle n'allait pas non plus l'affirmer de cette façon. Cela restait un regret certes, mais pas un fardeau.

« Vous savez, ce don m'a été offert par la vie pour être utilisé. Néanmoins, la chance ne sourit pas à tout le monde, et le choix ne m'a pas été donné. Je ne sais pas si j’appellerai ça de l'inconscience... si je pouvais décider de tout, vous vous doutez qu'il n'aurait pas pointé le bout de son nez maintenant. Mais je ne suis pas maître de la destinée malheureusement. Alors je m'en contente, et mon compagnon aussi. »

Le Damahara semblait vouloir confirmer ses doutes quant à sa situation, utilisant une étrange technique sur sa personne poussant la Shinrin a se demander si elle apparaissait vraiment avec deux sources de chakra différente, ce qui semblait être effectivement le cas au vu de la rétorque de l'homme. Intérieurement, ça n'était pas tant le fait qu'il sache ce qu'elle est qui pourrait la gêner, plutôt qui était l'autre acteur de cette nouvelle vie. Peu de personnes le savaient et elle préférait ne pas le dévoiler trop vite, sa vie privé devait être privé.

« Impressionnant. Vous pouvez repérer une source de chakra si moindre. Tant que nous sommes ensemble, que diriez vous de m'enseigner cette technique, Kamui? Bien que je ne compte pas l'utiliser pour des cas de ce genre. »

Les mains liées, elle l'observait avec un léger sourire après cette proposition. En outre, elle acceptait de devenir le temps d'un court instant, l'élève de cet individu qui s'était permit de juger sa situation.





_________________
Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Yuyuyu
Funka s'exprime en #978C71.
VOIX DE FUNKA
Un grand merci à Mimi pour le kit


TeikoQ:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10454-shinrin-funka-terminee
Damahara Kamui
Damahara KamuiEn ligne

Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Empty
Mar 17 Nov 2020 - 2:44



Un don; exactement, pensa le profanateur, qui avait reporté son regard sur le paysage qui s'étendait devant lui. Au moins, elle en est consciente. Un fait dont il avait instinctivement douté, lorsqu'il avait remarqué la condition de la Shinrin. S'il ne se posait aucune question quant à l'autre instigateur de ce phénomène - après tout, cela ne le regardait en aucun cas, et la réponse ne l'intéressait même pas pour ainsi dire -, il s'en était posé sur celui qui se tenait là, à ses côtés.

« Il n'est pas question de choisir, ni de se priver. Je ne parlais pas de cela, en vous qualifiant d'inconsciente. »

Ses traits se durcirent ostensiblement, tandis qu'il poursuivait, laissant volontairement planer la demande de Funka quant à sa technique de détection.

« Ce n'est pas apparu la veille, que je sache. Or, il n'y a pas si longtemps, nous pourchassions un meurtrier. Vous l'avez impliqué là-dedans sciemment: là est votre inconscience. »

Un long soupir échappa au bourreau, qui s'avachit d'autant plus en avant, ses coudes reposant sur ses cuisses pour le soutenir et l'empêcher de se vautrer le visage dans l'eau.

« Ajoutons vos tâches de soldate à celles de médecin, et à vos fonctions au théâtre Komazō Ishikawa. C'est du surmenage; et vous me demandez en plus de vous aider à affûter vos dons sensoriels ? »

Les lèvres de Kamui se pincèrent. Devait-il refuser la demande de sa comparse ? Il hésitait. Car, si l'exercice pouvait mettre à l'épreuve son chakra et son énergie spirituelle, il pourrait lui donner les moyens de se prémunir de nombreux maux. De quel droit pouvait-il la priver de cet outil salvateur, au nom de sa propre bonne conscience ? Soupirant, il se redressa lentement, joignant les mains devant son buste en un signe incantatoire, celui de la chèvre - symbole du Ninjutsu sous sa forme la plus basique, ornant la plupart des représentations graphiques de shinobis de l'ancien temps.

Ce faisant, il stabilisa son propre chakra, comme s'il méditait. Une étape cruciale, qui devait devenir mécanique et innée, pour quiconque désirait exploiter au mieux son sixième sens.

« Asseyez-vous, et faites comme moi. Harmonisez l'énergie physique et l'énergie spirituelle en vous. Vous devez ressentir la plénitude, le calme. Inspirez-vous de l'étang, où le moindre mouvement provoque l'apparition de vaguelettes. »

Le Damahara lança un regard en coin à la comédienne, avant qu'elle ne se mette à suivre ses directives.

« Au moindre signe d'épuisement, ou que sais-je encore, je m'en vais. Vous pouvez refuser de vous ménager, mais pas m'empêcher de moi-même le faire. »





_________________

« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »
THÈME VOIX


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Shinrin Funka
Shinrin Funka

Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Empty
Mar 17 Nov 2020 - 21:44




Le sixième sens
ft. Damahara Kamui

Il n'avait pas tord. Depuis le début de cette période elle n'avait pas pour autant stopper ses activités qui se voulaient pourtant assez dangereuse pour sa vie à elle et à lui. Ne souhaitait-elle pas seulement vouloir paraître comme les autres ? Peut-être que oui, peut-être que non. Du surmenage... Il était rare de voir des personnes raisonnables au sein de l'Empire pour reconnaître que Funka allait au delà de ses limites, elle-même ne le reconnaissait qu'à moitié, mais l'entendre de la bouche d'un autre semble plus percutant et peut-être qu'elle prendra conscience véritablement du danger qu'elle prend. Même si elle lui demandait quelque chose allant sûrement au delà de ses intentions, il avait accepté de lui enseigner à une condition, qu'elle accepta en venant s'installer à coté de lui sur ce banc naturel.

« C'est entendu. »

Le regard rivé vers l'étang, observant l'écoulement de l'eau, les divers mouvements qui troublaient l'harmonie de ce dernier à n'importe quel geste trop brusque provenant de l'extérieur. Indirectement cela faisait écho à sa situation même si elle n'en avait pas tenu rigueur jusqu'à maintenant; un simple trouble extérieur vient perturber l'intérieur et est même amplifié, et depuis ça, une réponse de la part de l'intérieur prévient. Le corps de la femme et son fonctionnement est très énigmatique au point que même elles même ne comprennent pas tout bien que cet instinct naturel chez elle les fait réagir malgré l'incompréhension.

Suivant les conseils du Damahara, elle lie ses mains entre elles en formant ce fameux signe de la chèvre, concentrant son chakra, son énergie, fermant ses paupières en se laissant bercer uniquement par la mélodie du vent, des feuilles et de l'eau. Il était compliqué pour quiconque de trouver le calme en ces temps difficiles, que ce soit à cause de la menace de l'homme au chapeau, l'instabilité politique de l'Empire ou des affaires plus personnelle, être paisible avec soi même est un lourd travail que tentait de faire Funka maintenant.

Si elle savait percevoir la présence de certaines personnes sans plus de précision, l'exercice qu'elle faisait actuellement était pour pouvoir toutes les sentir autour d'elle. Peut-être pas savoir qui, mais au moins combien.




_________________
Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Yuyuyu
Funka s'exprime en #978C71.
VOIX DE FUNKA
Un grand merci à Mimi pour le kit


TeikoQ:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10454-shinrin-funka-terminee
Damahara Kamui
Damahara KamuiEn ligne

Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Empty
Lun 23 Nov 2020 - 13:03



Accompagnant son élève du jour dans son effort méditatif, le Damahara ferma les yeux. Le rideau qui tombait sur le monde se fit portail sur le prochain, celui de ses songes. Dans l'obscurité du revers de ses paupières se projetaient les méandres de son esprit et de sa réflexion. Le son des quelques voix distantes perceptibles au sein du parc s'évanouirent doucement, englouties dans les abysses délirantes où le profanateur s'était immergé.

Lui n'eût aucun mal à trouver le calme et l'ordre au sein de son fort mental. S'il devait l'illustrer, ce monde onirique s'axerait autour d'une pagode de jais, s'élevant des terres d'une prairie fleurie pour crever les cieux nuageux, sa pointe s'y perdant. Une toile presque monochrome et sans couleurs, si ce n'est pour la note écarlate des pétales des fleurs. Un décor figé, car imperturbable, et qui ne s'animait qu'au contact du seul et unique habitant; Damahara Kamui.

Le tumulte était banni au-delà de l'horizon de ce pays fabulé. L'Homme au Chapeau, la déroute impériale, le malheur des autres; rien ne perturbait la Plaine du Silence. Le profanateur décidait de ce qui nécessitait son attention, qu'importe ce qui se déroulait autour de lui. L'horreur était contrôlée - l'ayant vue de près, il savait ce qu'elle ferait s'il l'acceptait toute entière. En cet instant précis, Kamui choisissait de reléguer pour se concentrer sur la tâche qu'il avait sur les bras en cet instant précis; un pouvoir inestimable, mais qui avait son tribut.

« La plénitude te permettra d'exclure les informations superflues. Pour exalter un sens inactif et comprendre ce qu'il te renvoie, il te faut entretenir ce lien privilégié avec ton for intérieur. Plus tard, tu pourras y recourir dans des situations plus stressantes - mais chaque chose en son temps. »

Kamui se leva, rompant sa propre méditation et son mudrâ.

« Ne bouge pas, et reste concentrée. Quand tu te sentiras prête, tu devras rompre le signe incantatoire qui t'aide à canaliser ton chakra, et couvrir tes oreilles avec tes mains. Ceci fait, je commencerai à me déplacer autour de toi. Dès que je m'arrêterai, tu devras me pointer du doigt - le but est d'aiguiser ta perception, avant de réellement te faire exécuter la technique à sa véritable ampleur. »

Il attendit ainsi, debout, que Funka ne soit prête. Dès lors qu'elle couvrit ses oreilles, le Damahara se mit à rôder autour d'elle en silence, tournant tantôt dans le sens horaire, puis anti-horaire, sans jamais faire de halte. Il s'arrêta enfin, à quelques mètres de la Shinrin, à cinq heures. La balle était dorénavant dans son camp, à elle de faire parler la forme la plus basique de la sensorialité.





_________________

« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »
THÈME VOIX


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Shinrin Funka
Shinrin Funka

Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Empty
Mar 24 Nov 2020 - 21:22




Le Sixième Sens
ft. Damahara Kamui

Rare étaient les véritables moments de calme dans la vie de la Sylvestre. Bercée par la mélodie de la nappe d'eau qui coulait, enfermée dans l'onirisme de son esprit, ce monde indescriptible mais où elle se sentait bien et où elle se renfermait lorsque rien n'allait. Et c'est malgré cet esprit complexe qu'elle réussissait à se fermer totalement du monde, se retrouvant avec elle même, et ce petit être dans son cas puisqu'elle n'était pas totalement seule. Mais malgré cette retrouvaille avec soi même, elle écoutait les mots de son instructeur du jour, prenant attention sur chacune de ses paroles toutes aussi importantes les unes des autres alors que ses paupières restaient closes. Ses instructions lui mandatait de commencer l'exercice uniquement lorsqu'elle était totalement prête mais elle ne l'était pas totalement pour le moment, ses songes se matérialisait dans son esprit alors qu'elle plongeait ses pupilles de jade dans son propre reflet, comme perdue avec elle même. Tu ne peux pas être traité comme eux, tu le sais. Elle ne reconnaissait pas cette voix mais ça lui importait peu, seules ce qui venait de ce dire comptait, faisant froncer un sourcil à Funka qui manqua de rompre sa méditation avant de revenir sur des pensées plus douces tandis qu'elle déliait ses mains, comme lui avait indiquer le Damahara, déposant ces dernière sur ses oreilles en gardant le silence complet et les paupières closes.

Haussant un sourcil en suivant les mouvements de Kamui, s'il tenait de mettre à l'épreuve là la forme la plus primitive de la sensorialité, c'était réussi. Elle avait déjà aiguisé ses sens durant quelques temps lorsqu'elle devait vivre seule face à la nature, reconnaître les pas de tel ou tel animal et avait aiguisé tout cela avec le chakra. Prenant une bouffée d'air frais avant d'expirer le reste d'un coup, elle relève l'un de ses bras en cherchant la position du Damahara, oscillant entre quelques endroits tous plus ou moins proche de sa situation mais pas forcément la position exacte, du moins, elle avait trouver la zone où il se trouvait et c'était déjà un bon point. Enfin, fallait il déjà que ce soit la bonne personne qu'elle avait perçu, car rien dans ce qu'elle ressentait confirmait que c'était Kamui.

Elle semblait calme, dans un état plutôt stable et ne semblait pas le moins du monde épuisée, sa position assise lui permettant un repos certains tandis qu'elle s’entraînait à aiguiser ses sens avec cet homme là.

Mais si la perception de ce genre suffisait déjà, elle forme un signe avec sa main en gardant les yeux fermés comme pour confirmer ses doutes sur la position de Kamui qu'elle ne trouvait toujours pas avec certitude, après tout c'était pour pouvoir le faire que cette formation avait lieu, non?






_________________
Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Yuyuyu
Funka s'exprime en #978C71.
VOIX DE FUNKA
Un grand merci à Mimi pour le kit


TeikoQ:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10454-shinrin-funka-terminee
Damahara Kamui
Damahara KamuiEn ligne

Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Empty
Mer 25 Nov 2020 - 16:12



Lorsque la main de la Shinrin se dressa dans sa direction, le Damahara soupira. Au moins, il avait affaire à quelqu'un d'assez accoutumé aux arts sensoriels pour accélérer durablement le processus d'apprentissage. Dans ses premiers mois auprès des recrues impériales, il avait eu le loisir d'observer d'autres unités bien plus dures de la feuille. La sensorialité était l'une des écoles les plus ésotériques de la maîtrise du chakra, avec le genjutsu qu'il ne maîtrisait d'ailleurs en aucune mesure, et le fūinjutsu - sa véritable spécialité.

Il abaissa la main de la femme, lui signalant ainsi qu'elle avait visé juste, avant de revenir s'asseoir à ses côtés.

« Cette étape était cruciale. Fort heureusement, tu es déjà assez compétente pour qu'elle ne soit qu'une formalité; passons à la suite. »

Concluant sa phrase, le profanateur se rendit compte qu'il avait naturellement dérivé vers le tutoiement, alors que jusqu'à ce jour il s'était contenté de vouvoyer la Shinrin. Sans doute était-ce dû à ses précédentes remontrances, ou à la relation professeur-élève qui s'était établie entre eux en l'honneur de cet apprentissage sensoriel. Il n'en fit pas grand cas, à l'image de la comédienne qui n'avait rien relevé, laissant présager qu'il ne l'avait point indisposée avec ses familiarités.

De ses mains, il assembla à nouveau le signe du bélier. Aussitôt, et sans effort, il étendit sa perception sensorielle sur l'intégralité du parc. Si sous cette forme simpliste de détection, il ne pouvait précisément localiser les personnes en présence, il pouvait les dénombrer très exactement et déterminer la direction dans laquelle elles se trouvent. Quelques secondes s'écoulèrent ainsi, avant qu'il ne poursuive ses instructions; il était en train de compter les individus en présence autour d'eux.

Lorsqu'il eût fini, il s'éclaircit la voix, avant de délivrer ses consignes à la Shinrin.

« Maintenant, il est temps de faire usage de la technique en elle-même. Je veux que tu comptes le nombre de personnes au sein du parc, sans nous inclure, uniquement à l'aide de ton don sensoriel. Tu pourras différencier les sources de chakra, même sans les localiser précisément; le but est de t'habituer à cette perception, de t'y familiariser. En situation de crise, il ne sera pas question d'essayer de comprendre ce que ton sixième sens te transmet - cela devra être instinctif. »

L'exercice touchait doucement à sa fin. L'épreuve qu'elle avait sur les bras désormais visait à lui faire utiliser la technique, dans une situation calme et propice à la préparation. La suite serait autrement moins rudimentaire.





_________________

« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »
THÈME VOIX


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Shinrin Funka
Shinrin Funka

Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Empty
Jeu 26 Nov 2020 - 21:00




Le Sixième Sens
ft. Damahara Kamui

Sentant l'écaille du Damahara contre la sienne, la Shinrin comprend qu'elle avait réussi à trouver la position de ce dernier, néanmoins cela restait moindre car elle ne détectait qu'approximativement la présence mais ne pouvait véritablement conclure si c'était un homme, un animal ou tout autre chose maîtrisant le chakra, tout cela était flou dans son esprit et c'est bien pour cela qu'elle souhaitait s'améliorer. Si Kamui avait réussi à percevoir le chakra d'un individu en gestation, alors c'est que sa sensorialité était assez poussée pour détecter exactement le nombre d'individu qui vous entoure et leurs natures. De toutes les écoles de la maîtrise du chakra, la Sensorialité reste celle que Funka exploite le moins et pour une femme qui pratique le Taijutsu et qui s'y spécialise de jours en jours, trouver le calme et la sérénité pour jouer sur la discrétion et la ruse semblait un moyen parfait de redécouvrir son style de combat sous une toute autre forme. La Sylvestre orientait ses perles viride vers l'homme tandis qu'il recommençait à lui parler, et bien qu'elle ne le montrait pas directement, elle tiqua sur la façon dont il s'adressait à elle.

« Tu ». Elle relevait ce pronom dans sa tête tandis qu'elle gardait le silence, aquiescant simplement les dires du Damahara qui lui expliquait désormais le véritable fonctionnement de la technique et poussait l'exercice un peu plus loin. Assemblant de ses mains le signe du bélier, elle ferme doucement ses paupières en affichant un air concentré par la situation et préférant ne pas répondre oralement pour éviter de se déconcentrer bien qu'il pouvait comprendre qu'elle avait tout assimiler dans sa tête par ses actes et précédemment par son regard. Alors, après quelques minutes d'exercice, les yeux clos, le signe maintenu, ses lèvres s'écarte de quelques millimètres alors qu'elle reste sans mot avant de laisser s’échapper avec une voix calme;

« Cinq. Mais.. cela reste flou. Je ne peux savoir exactement leurs position ou encore qui ils sont. »

Là était sûrement la suite de l'exercice, dans le fait de trouver la réelle position ou du moins sa provenance précise plutôt qu'un brouillard où l'on distingue une simple ombre qui ne détermine pas la nature de ce qu'elle est. Ré-ouvrant ses yeux, son regard se tourne sur Kamui alors qu'elle venait de prononcer sa réponse sans véritablement être confiante si elle était juste ou fausse, elle avait néanmoins essayer.





.


_________________
Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Yuyuyu
Funka s'exprime en #978C71.
VOIX DE FUNKA
Un grand merci à Mimi pour le kit


TeikoQ:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10454-shinrin-funka-terminee
Damahara Kamui
Damahara KamuiEn ligne

Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Empty
Jeu 26 Nov 2020 - 21:55



La réponse était exacte, bien qu'elle se soit faite attendre. La rapidité d'exécution manquait encore à la Shinrin, et c'était bien normal, puisqu'elle venait de l'habitude. Une habitude qu'il lui faudrait créer, à force d'efforts et d'application; il n'était pas aussi aisé d'aiguiser son esprit que d'apprendre un nouveau mouvement. Si c'était concret, et aussi simple, le sixième sens ne serait plus vraiment un sixième sens, au sens plus romantique du terme.

Il y avait toutefois quelques éclaircissements à faire, quant à l'emploi de la technique qu'il tentait d'enseigner à la Shinrin; elle semblait l'idéaliser, et y voir une solution miracle, alors qu'elle était en tous points basique.

« C'est normal que les positions des entités que tu détectes te semblent floues. La technique troque la précision au profit de la couverture globale; ton esprit s'éveille, et te permet de ressentir TOUTES les sources de chakra environnantes, sans pouvoir les identifier précisément. Tu sauras les différencier sans problèmes, et les dénombrer instinctivement; et en dehors de flagrantes différences de quantité, tu ne sauras déterminer la nature de ce que tu ressens. Un exemple. »

Un signe suffit au Damahara pour malaxer son chakra, tant la technique à suivre était rudimentaire. Il déposa la main sur le tronc renversé qui leur servait de banc, et y fit naître un sceau simpliste contenant une petite quantité de son chakra; le sceau-mouchard qu'il avait utilisé lors de l'enquête qu'ils avaient menée plusieurs jours plus tôt. Il se leva ensuite, et s'écarta du sceau, facilitant la différenciation entre sa source de chakra et celle de la marque sur l'écorce.

« Ce sceau contient assez peu de chakra pour que la différence soit flagrante, bien que nos signatures chakratiques soient en tous points identiques. Pour cela, cette marque ne pourra jamais fonctionner comme un leurre: la différence dans les niveaux est écrasante, et ce serait le cas si j'étais un novice également. La technique te permet de savoir si quelque chose se trouve dans ton entourage, et où cette chose pourrait se trouver; impossible de t'attaquer dans le dos, ou de te tendre une embuscade, en somme. En revanche, tu ne pourras pas savoir exactement ce que tu détectes avec ce niveau de sensorialité. Au mieux, tu sauras différencier une technique d'une entité vivante, sans plus. Un petit animal sauvage d'un être humain, aussi; pour peu que ce ne soit pas une invocation, auquel cas elle t'apparaîtra humanoïde, au vu de sa plus grande réserve de chakra. »

Lorsqu'il se tût, le Damahara prépara son dernier exercice. Tournant le dos à la Shinrin, il tira quatre shuriken de sa sacoche ninja, qu'il marqua successivement de son fameux sceau-mouchard. Sur deux d'entre eux, il plaça même deux sceaux; sans compter celui qui était apposé sur le tronc, il y avait donc six petites réserves de chakra. Faisant signe à Funka de l'attendre, Kamui s'éloigna d'elle pour disposer les quatre projectiles hors de son champ de vision; dans des buissons, derrière des arbres, sous des pierres. Il s'arrêta même à certains endroits, sans rien y déposer, afin de fausser le résultat qu'elle obtiendrait si elle comptait simplement ses haltes et s'y fiait pour la suite.

Ceci fait, il revint s'asseoir à ses côtés. Il désactiva la marque ornant l'écorce à ses côtés, avant de relever ses prunelles métalliques vers elle, prêt à aborder l'étape finale de son éveil sensoriel.

« Voici ta dernière épreuve. Quand je te donnerai le signal, tu devras utiliser ma technique pour repérer les sceaux que j'ai disséminés dans le parc, et les dénombrer précisément. Tu auras trois secondes pour ce faire. »

Quelques secondes de silence s'en suivirent, durant lesquelles le Damahara se contenta de fixer la Shinrin, lui laissant le temps d'assimiler la consigne...

« Vas-y. »

Avant de la lancer, soudainement, dans le bain. Elle n'aurait pas le temps de se concentrer en situation de combat, alors il n'allait pas la laisser se préparer non-plus. Il lui fallait s'habituer, quitte à échouer, à l'urgence. C'était dans ces situations-là que le sixième sens s'avérait crucial, après tout.





_________________

« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »
THÈME VOIX


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Shinrin Funka
Shinrin Funka

Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Empty
Ven 27 Nov 2020 - 14:00




Le Sixième Sens
ft. Damahara Kamui

« En somme, cette technique permet de percevoir la source de chakra et savoir si elle est plus ou moins grande pour déterminer sa nature. J'imagine qu'en se projetant dans l'avenir et en imaginant une technique beaucoup plus poussé, notre sensorialité serait capable de nous faire détecter exactement la personne et même la visualiser dans une certaine perspective. Néanmoins, nous n'en sommes point là et je ne trouve pas d'utilité à pousser cette branche de maîtrise plus loin, car elle ne me servirait à rien. Pour l'heure, je me concentre sur celle ci. »

La princesse zieute son instructeur tandis qu'elle répondait à ses remarques qui semblait l'intéresser au vu du regard qu'elle lançait, ses iris virides au soupçon ambré zieutait chaque fait et gestes du soldat méticuleusement, car même s'ils se connaissaient assez pour se tutoyer, Damahara Kamui restait toujours cet énigmatique individu aux yeux de Funka. De nombreuses informations restaient floues sur lui, elle le savait en possession de sa création commune avec Hanzo, mais ne l'avait jamais vu fournir une quelconque information pour compléter cette dernière, voulait-il garder ce qu'il savait secret? Sûrement volontaire de sa part de ne rien dévoiler, après tout personne ne savait ce qu'il savait faire et jamais aucun rapport avait stipulé que Kamui possédait comme tout le monde une capacité unique ou héréditaire, du moins, personne ne l'avait jamais vu utiliser une quelconque chose unique à sa personne ou à un clan.

Mais même si aucune capacité unique lui a été attribué, Funka avait suffisamment observé le Damahara pour conclure qu'il était un futur maître en Fuinjutsu, un art qu'elle ne maîtrisait pas du tout. Et c'est d'ailleurs grâce à cet art qu'il allait faire passer la dernière épreuve à Funka maintenant qu'elle avait commencé à approfondir sa sensorialité.

« Entendu. »

Aussitôt, elle lie ses mains sous le signe du bélier en concentrant son chakra afin de percevoir le nombre de source de chakra émanant de la forêt. Son temps était limité et c'était spécifiquement pour ça qu'elle ne voulait pas se concentrer sur la position et la nature mais plutôt le nombre de source qu'elle percevait en premier lieu. Kamui avait volontairement brouillé les pistes visuels pour l'induire en erreur, mais au bout de trois secondes, ses yeux se réouvre alors qu'elle laisse échapper un simple résultat.

« Cinq. Six. Trouver le nombre reste assez simple, néanmoins la position.. »

S'il lui demandait de les localiser précisément, elle ne saurait pas le faire en premier lieu, observant tout autour d'elle et bien qu'elle avait échoué à la première tentative d'exercice, elle relie ses mains ensemble et ferme ses paupières de nouveau pour tenter de les localiser une seconde fois.

« Six. »





.


_________________
Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Yuyuyu
Funka s'exprime en #978C71.
VOIX DE FUNKA
Un grand merci à Mimi pour le kit


TeikoQ:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10454-shinrin-funka-terminee
Damahara Kamui
Damahara KamuiEn ligne

Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Empty
Sam 28 Nov 2020 - 13:45



En silence, il laissa planer les précédentes remarques de son élève tandis qu'elle s'adonnait à son ultime exercice. Il n'allait pas lui-même troubler les trois secondes de méditation qu'il lui avait gracieusement offertes, après tout.

La première réponse fut hésitante, mais très proche de la réalité. Bien que cela sorte de ses directives, il laissa la Shinrin se concentrer à nouveau; après tout, ce qu'il s'apprêtait à lui dire n'aurait aucun sens s'il l'empêchait de s'exercer. Cette fois, sans hésitation, elle énonça la réponse qu'il attendait: les six sceaux avaient été dénombrés.

« Six. Tout à fait. Tu as dû t'y reprendre à deux fois afin d'affiner ton résultat et d'éliminer l'incertitude, mais soit. Après tout, tu devras t'y reprendre à plusieurs fois pour créer cet automatisme. Tout ce qu'il te manque pour maîtriser cette technique de détection, c'est la pratique et la répétition machinale de ce que tu viens de faire. Compter les personnes dans un bâtiment, deviner dans quelles pièces elles sont selon la direction dont leur énergie semble provenir... ce genre de choses. Je n'ai plus rien à t'apprendre à ce sujet. »

Son expression se fit plus sévère.

« Cependant, je te préviens: cette technique, bien qu'elle n'en ait pas l'air, est épuisante lorsqu'utilisée trop longtemps ou à répétition. Je n'ai pas besoin t'expliquer pourquoi tu devras donc, jusqu'à nouvel ordre, faire attention lorsque tu t'entraîneras à l'utiliser. »

Le regard dur du Damahara s'abaissa subrepticement vers le ventre de la Shinrin. Un éclair de mélancolie traversa ses prunelles, avant qu'il ne détourne les yeux vers l'horizon au-delà du parc et des hautes murailles de la capitale. Un paysage paisible, qui sut étouffer les remous de son âme. La poigne brûlante qui écrasait ses entrailles se faisait plus persistante, ces derniers jours. C'était comme si la nouvelle quiétude qu'il avait trouvée entre les murs d'Urahi, au service de son pays, alimentait ses vieux démons. Maintenant qu'il essayait de les laisser derrière lui, ils se faisaient plus persistants que jamais, insidieux et aux aguets.

Il était temps de changer de sujet.

« Pour en revenir à ce que tu disais plus tôt, la sensorialité est un art qui se perfectionne. Néanmoins, pour visualiser un large périmètre avec précision, il s'agit d'être un véritable maître en la matière. Je n'ai pas encore atteint ce degré de maîtrise, personnellement. »





_________________

« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »
THÈME VOIX


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui
Shinrin Funka
Shinrin Funka

Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Empty
Lun 30 Nov 2020 - 14:38




Le sixième sens
ft. Damahara Kamui

Sa réponse était juste et Funka affichait un léger sourire avant de déposer ses mains contre ses cuisses après cette formation à la sensorialité poussée. Toujours assise elle était certaine que si elle avait effectué cette exercice en se redressant, sa fatigue aurait pu être perceptible par Kamui et c'était volontaire de sa part de la cacher, sûrement pour éviter une nouvelle réprimande de la part du Damahara. Plongeant son regard émeraude dans le sien, elle fronce un sourcil avant d'afficher un air un peu plus compréhensif face aux mises en gardes qu'il lui adressait, visiblement il prenait son état à cœur, bien plus qu'elle même en vérité. Finalement elle s'accoude sur ses propres cuisses, tenant son visage avec ses mains sans pour autant le cacher, visiblement perdue dans ses songes, comme s'il venait de provoquer une remise en question chez la Shinrin.

« Il y a beaucoup de choses auxquelles je dois faire attention. »


Soupire t-elle en faisant référence à ce qu'il regardait lorsqu'il la remettait en question. Elle savait qu'elle n'avait pas le choix et qu'au final elle aurait simplement du faire attention à elle plutôt que de se tenir irresponsable de la sorte, provoquant ainsi ces nombreuses douleurs qu'elle avait depuis peu alors qu'elle n'était pas véritablement si proche de la fin, ou du moins, il restait encore une fin de saison à tenir.

« Je ne pense pas me spécialiser dans l'art de la sensorialité, il me sera utile à cette échelle mais au dessus, je n'en vois pas l'utilité pour ma personne. Le combat rapproché reste mon domaine ainsi que la manipulation du bois et je m'en contente très bien. »


De nouveau, un sourire apparaît sur son visage alors qu'elle observe Kamui.
Le changement de sujet les arrangeaient, autant pour Funka qui ne voulait pas en parler que Kamui qui pourrait être rapidement gêné par la situation.




_________________
Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Yuyuyu
Funka s'exprime en #978C71.
VOIX DE FUNKA
Un grand merci à Mimi pour le kit


TeikoQ:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10454-shinrin-funka-terminee
Damahara Kamui
Damahara KamuiEn ligne

Le sixième sens — ft. Shinrin Funka Empty
Lun 30 Nov 2020 - 23:59



Faire attention. Ainsi dit, cela sonnait comme un fardeau aux oreilles du Damahara, et probablement de tout un chacun. La vigilance et la prudence étaient l'art de renoncer pour un plus grand bien. Dans le cas précis de la Shinrin, il s'agissait de sauvegarder une vie incapable de se défendre elle-même. Une entité qui ne vivait qu'à travers celle qu'elle parasitait, à son bon vouloir. Le symbole de l'impuissance, mais aussi de l'innocence; deux choses qui allaient de paire, finalement.

Pourvu de la prodigieuse puissance du chakra, il s'était sali les mains, et pas qu'un peu. Il avait le sang d'autrui sur ses mains, et la vie de nombreuses personnes dans sa besace de shinigami. Il n'avait fait attention qu'à une chose, n'avait exposé son âme aux affres de l'horreur que pour une seule et unique entité: lui-même. Ainsi exposé au phénomène diamétralement opposé à celui qui avait rythmé sa vie, il ne pouvait se sentir plus insignifiant et révulsant.

D'une oreille distraite, il écoutait les dires de la mère en devenir. S'il avait voulu méditer en cet instant précis, il s'en serait probablement retrouvé incapable: son esprit ne cherchait qu'à s'en aller, loin. L'étau qui l'écrasait et le pressait de l'intérieur l'exhortait silencieusement de fuir, loin de ce qui le poussait à ainsi réfléchir.

« Faites moi plaisir et tenez vous éloignée de vos ennemis. Il y a toujours un prochain combat; le chercher n'a rien d'honorable. »

Le regard toujours dans le vague, le Damahara laissa échapper un soupir. Une cocotte minute qui expulsait un jet de vapeur, pour évacuer la pression.

« Servez vous de mon enseignement pour que nul danger n'échappe à votre vigilance, et pour éviter la mêlée, qu'importe ô combien vous vous y sentez dans votre élément. »

Un éclair d'irritation traversa son faciès, qui se renfrogna en l'espace d'un instant. Lunatique, il passait de l'entrain à la lassitude, à la colère. Il se leva, en s'essuyant le visage laborieusement, étirant ses traits sous sa lourde paume, comme s'il essayait de chasser les affres de ses sautes d'humeurs de sa face. Faisant volte face, il enjamba le tronc couché où la Shinrin était encore assise. Il s'éloigna de quelques pas, avant de faire halte.

« Je suis désolé, la fatigue me rattrape. Je ne dois pas être remis de mes blessures. Un peu de repos me fera le plus grand bien... Au revoir, Shinrin Funka. »

Puis, sans se faire prier, il s'en alla. S'il devait être désagréable, il le serait seul et dans son coin. Pour une fois qu'il pouvait parler à quelqu'un un peu plus librement, il ne laisserait les tumultes de son être tout gâcher.

De toute façon, il avait toujours préféré se battre seul.


Fin du RP

_________________

« En ce monde, nous marchons sur la voûte de l'enfer en contemplant les fleurs. »
THÈME VOIX


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10723-le-vent-putride-qui-fit-fletrir-une-montagne-damahara-kamui-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10735-damahara-kamui

Le sixième sens — ft. Shinrin Funka

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: