Soutenez le forum !
1234
Le Deal du moment : -43%
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris ...
Voir le deal
599 €

Partagez

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage)

Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage) Empty
Dim 22 Nov 2020 - 12:05
Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage) Aos_2610

Au rythme des frottements de la pierre, Arukisa sifflotait un air entraînant. L’histoire de cette comptine racontait les péripéties d’un jeune fermier de Hi qui n’arrivait pas à faire pousser ses légumes. Cette chansonnette pour enfant lui venait de son défunt grand-père. Le vieil aventurier prenait toujours un peu de temps pour donner le sourire à ses petites-filles avant qu’elles s’endorment pour la nuit. Selon lui, c’était le secret pour faire de beaux rêves. Assise sur un tabouret, la gladiatrice était occupée à affûter la lame de Mikazuki. Bien que l’artefact soit un outil d’exception, il avait aussi besoin d’un peu d’entretien parfois. Après avoir nettoyé le canon à l’aide d’une brosse en nylon trouvée dans l'armurerie, on lui avait conseillé d’appliquer une huile de clou de girofle sur sa lame afin de faciliter la mécanique de celle-ci. Là, elle utilisait une pierre à poncer afin de conserver le tranchant impeccable de sa faux.

Soudain, Aru’ sentit une présence derrière elle. Quand elle se tourna pour déceler l’identité de celui qui venait l’interrompre, elle constata que c’était un de ses supérieurs. La pierre reprit sa place dans son étui et la jônin se releva afin de le saluer.

- Je peux faire quelque chose pour vous ?
- Oui, j’aurai besoin d’un service. Nous avons récemment réhabilité un genin du nom de Yamanaka Tokage. Il a du potentiel mais… disons qu’il a du mal à se motiver, il est un peu rouillé pour être clair. Il a besoin qu’on le pousse, qu’on le secoue un peu. J’ai réussi à la convaincre de venir s’entraîner aujourd’hui mais….
- C’est bon je m’en occupe ! Il faut que j’aille tester Mikazuki de toute façon. Dit-elle en prenant la direction des terrains d'entraînement.
- Il vous attend au terrain 12 !

La gladiatrice n’avait jamais affronté de mentaliste. Mais peu importe, ce n’était pas un genin ramolli qui allait la bousculer quand même. De toute façon, elle n’y pensait même pas. Tout ce qu’elle souhaitait c’était s’entraîner encore et encore pour être prête le jour où Saji-sama les appellerait tous pour affronter l’Homme au Chapeau, et ce jour approchait. Néanmoins, elle espérait donner une bonne leçon à ce jeune shinobi qui visiblement ne se sentait pas concerné par cela.

Quand elle arriva sur le terrain qui leur était réservé, son adversaire du jour n’était pas encore là. Peut-être était-il en retard ? Elle ne savait pas l’heure à laquelle il devait arriver. Elle passerait l’éponge sur ça. Cependant, elle n’allait pas lésiner sur leur duel, s’il avait besoin d’être bousculé et qu’un supérieur soit obligé de venir la solliciter c’est qu’il devait vraiment être amorphe. Au contraire, Arukisa était une boule d’énergie. D’ailleurs, elle faisait les cent pas, capuche baissée afin de dévoiler son visage, en attendant Tokage.

Le terrain 12 était un espace propice à des combats dynamiques. Un espace moyen couvert de terre, contenant plusieurs arbres massifs, un cours d’eau traversable à pied avec un courant moyen ainsi que plusieurs rochers de différentes tailles posées aléatoirement.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage) 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yamanaka Tokage
Yamanaka TokageEn ligne

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage) Empty
Dim 22 Nov 2020 - 19:16

« Réussi à le convaincre » … Jolie façon de présenter les choses. Si Tokage avait entendu ça, il se serait étranglé. Petit flashback pour expliquer les choses de son côté.

Un réveil bien tranquille pour Tokage, ce jour-là. La matinée était déjà bien avancée. Et il se surprit à trouver son lit vide – à part lui, bien sûr. Généralement, il y avait toujours quelque beau garçon pour lui tenir compagnie au réveil. Et généralement, c’était que ledit beau garçon lui avait déjà tenu compagnie la veille. Mais là, rien. Ses draps bien solitaires. Et il avait bien vérifié jusqu’au fond du lit : pas trace de l’ombre d’un bellâtre. Il avait passé la nuit seul.

Déjà, il remarqua la douille. Parce qu’une nuit en solitaire, c’était un big no-no pour lui. Un germe de suspicion s’était déposé dans le terreau ma foi bien stérile de sa réflexion. Il avait commencé sa routine matinale à base de réveil lent et laborieux, de thé siroté sans grande conviction et de toilette distraite.

Puis on avait frappé à sa porte.

Aussitôt, il était passé de la suspicion à l’appréhension. Personne ne venait frapper à sa porte. Personne à part les autorités du village, qui généralement ne lui voulaient pas vraiment du bien : c’est-à-dire qu’elles attendaient de lui qu’il remplisse son rôle de shinobi. C’était mission à gogo, responsabilités, et donc autant d’emmerdements supplémentaires. Tout ce qu’il essayait justement de fuir.

Premier réflexe, donc : faire l’autruche. Ne pas répondre. Rester parfaitement immobile, parfaitement silencieux. Mais …

« On sait que t’es là Tokage ! »

Il jura dans le coin de la serviette avec laquelle il était en train de s’essuyer le visage. Puis il alla ouvrir la porte.

Il avait vu juste. La première chose qu’il remarqua était un bandeau frappé aux armes de Kiri. Des ennuis en perspective, donc …

« Paraît que tu mets pas beaucoup de coeur à l’ouvrage, hm ? »

Tokage haussa les épaules, d’un air débonnaire. Il n’avait absolument aucune idée de l’identité de ce harceleur du matin – enfin, il devait bien être aux alentours de midi maintenant – mais il lui était déjà parfaitement désagréable.

« Aujourd’hui, tu vas te ramener aux terrains d’entraînement. Session spéciale avec un gradé, et t’as pas intérêt à lambiner. »

Tokage ricana.

« Ah bon ? Sinon quoi ? »

Tout se passa très vite. En un instant, il était collé au mur. Et il sentait quelque chose de dur au niveau de son entrejambe.

« Eh dis donc, c’est ton kunaï ou t’es juste content de me voir ? »

Il baissa les yeux, un sourire narquois fendant son visage. Sourire qui ne tarda pas à disparaître.

« Ah, c’est ton kunaï.

-Si tu te ramènes pas sur le terrain et que t’y mets pas du tien, je ferai en sorte que tu comprennes que t’as pas le luxe de faire la princesse. Capiche ? »

Tokage déglutit. Eut-il été un homme de conviction, il ne se serait pas démonté et aurait tenu tête à cet agresseur. Mais lâcheté est mère de sûreté, alors …

« C … capiche, chef ! »

Aussitôt, l’emprise se relâcha.

« C’est bien. Et amuse-toi bien surtout hein. »

Tokage l’aurait volontiers insulté, mais il craignait que ça n’ait attiré le courroux sur ses parties. Alors il se tut.

Retour au présent. Sur le terrain d’entraînement. Dans la cachette bien confortable du petit bois qui en occupait une partie. Bien planqué derrière un tronc, il avait vu celle qui devait être son adversaire arriver. Elle ne semblait pas avoir remarqué sa présence. Peste, elle devait pas être méfiante, pour une gradée. Tant pis pour elle. Il était déterminé à lui faire passer un sale quart-d’heure. Ne serait-ce que pour se défouler.

Alors, il posa un genou à terre, dans un silence parfait, et commença à activer ses mains mécaniquement pour forma une série de mudras assez complexe. Puis il pointa le bras, et deux doigts dans la direction de sa cible : la jeune encapuchonnée. Il sentit le chakra s’accumuler. Il eut simplement un léger sourire, avant que l’air comprimé dans ses doigts ne parte à la vitesse d’une balle, droit vers le coeur de la gradée.

Et toc.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10470-yamanaka-tokage https://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t10600-yamanaka-tokage https://www.ascentofshinobi.com/u1468
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage) Empty
Jeu 26 Nov 2020 - 14:01
Persuadée d’être seule, Arukisa continuait de patienter. Le soleil commençait à chauffer l’atmosphère et à attendre sous cette chaleur, elle sentait les rayons frapper sa peau claire. La jônin n’aimait pas vraiment l’été, ni même l’hiver d’ailleurs. Elle préférait le climat tempéré. D’autant plus que cette saison chaude apportait son lot de désagréments. A commencer par les nuées d’insectes nuisibles qui sortaient de leur sommeil et tournaient sans cesse à la recherche de nourriture. C’est en voyant une abeille prendre ses aises et se lancer dans des pirouettes autour d’elle qu’Arukisa s’était perdue dans ses pensées sur les saisons. Le volatile à aiguillon bourdonnait et se rapprochait furtivement de son épiderme. Ses courbettes menaçantes commençaient à agacer la kunoichi qui fronça les sourcils et tenta de la chasser d’un revers de la main. L’apidé prit cela pour un affront et son numéro de voltige se transforma en assaut aérien. Dard vers l’avant, l’abeille piqua vers le cou de sa cible et vint propager son venin dans l’organisme de la pauvre kirijin. De douleur, elle appuya sur la détente de son arme pour s'éloigner de son bourreau et se plia instantanément en deux tandis qu’elle porta sa main à sa petite blessure.

- Saleté ! Pesta-t-elle.

L’insecte gisait au sol, prêt à mourir après avoir accompli son œuvre. Il était presque certain que si Arukisa avait pu apercevoir le visage de son agresseur, elle y aurait vu un sourire satisfait.

Néanmoins, occupée à calmer sa douleur, elle avait entendu quelque chose de plus préoccupant que cette piqûre. Le tronc de l’arbre derrière elle venait d’être transpercé par un mince projectile. Elle ne devait son esquive qu’à une chance démesurée. Qui avait bien fait ça ? Arukisa comprit rapidement. Assurément quelqu’un qui voulait écourter le duel et rentrer très vite continuer à se prélasser chez lui. La jônin était furax. Mais quel lâche ! Pensa-t-elle. Non seulement, il n’avait pas pris la peine de s’annoncer mais à la vue de l’impact contre cet arbre, elle y aurait certainement laissé sa vie si cette abeille ne l’avait pas distraite.

- Sors de là ! Je vais te faire la peau ! Hurla la jônin sous l'impulsion de sa colère.

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage) Aos_2910

Son regard noir balayait la zone à la recherche du mécréant. Ce Yamanaka était une vraie plaie. Elle distinguait à peu près l’espace où il pouvait être dissimulé en prenant en considération la trajectoire du projectile. Jamais elle n’avait été aussi furieuse contre l’un de ses confrères. Si bien qu’elle en avait oublié son épisode malheureux avec l’abeille. Celui-ci était complètement inconscient. Cet entraînement allait tourner à un affrontement correctionnel. La dernière fois qu’un kirijin l’avait autant agacé, c'était son ancien équipier Shinichi. Pas étonnant qu’ils aient, de toute évidence, le même caractère : indolent et sournois. Elle avait réussi à faire évoluer le Yuki, elle n’allait pas se démonter devant ce mentaliste perfide. D’ailleurs, malgré sa colère, elle n’oublia pas à qui elle avait à faire. Il était peut-être moins affuté qu’elle mais il n’en restait pas moins un shinobi capable de prendre le contrôle sur sa personne si elle n’était pas vigilante. Plus que tout, elle ne voulait pas se laisser capturer mentalement par cet individu, qui sait ce qu’il aurait pu tenter de faire d’elle…

- Tu ne vas pas pouvoir te cacher éternellement Tokage !

La Rose rouge mordit son pouce et donna de son sang afin de faire apparaître Hakubo. Le chiroptère serait d’une grande pour trouver Tokage s’il ne se décidait pas à sortir au grand jour. Celui-ci apparut dans un nuage de fumée avant de venir se cacher sous la capuche de sa protectrice. Sa taille minuscule lui permettait de ne laisser passer que ses petits yeux noirs.

Résumé du tour:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage) 63971_s



Dernière édition par Gozan Arukisa le Lun 14 Déc 2020 - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yamanaka Tokage
Yamanaka TokageEn ligne

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage) Empty
Dim 29 Nov 2020 - 17:48

« Oh merde merde merde merde merde ! »

Il avait failli la buter. La buter POUR DE BON. Mais quel connard. Ah il avait été brutal le pic d’adrénaline hein ! Heureusement qu’elle avait été prise d’une espèce de transe et qu’elle avait bougé juste avant. En tout cas de loin ça ressemblait à une transe. Jamais Tokage n’avait été aussi content de devoir combattre une épileptique.

Et maintenant elle était furax. Remarque, vu comme elle avait été prévoyante pour le début du combat, c’était difficile de dire si c’était un bon ou un mauvais signe. Une chose était sûre : plus de place pour l’erreur. Si elle réussissait à mettre la main sur Tokage, il était fou-tu. Et en plus elle avait invoqué un p’tit zozio. Impossible d’en déterminer la nature vu la distance à laquelle se trouvait Tokage. Mais c’était un atout certain du côté de la dam’zelle : elle avait l’avantage numérique, maintenant.

Il fallait y remédier, et vite.

Tokage avait bien quelques souvenirs de ses années passées à ratisser le territoire de Mizu pour le purger des bandes criminelles qui y sévissaient. Et plus d’une fois il avait dû traquer du mécréant, ou se cacher d’une bande particulièrement revancharde. Il avait des restes. Il devrait bien être capable de rester camoulfé assez longtemps pour … rester en vie ?

Le tout était d’être discret. Tapi derrière son arbre, il composa une série de mudras. Un instant plus tard, deux clones de lui apparaissaient, et se dispersaient aussitôt derrière deux autres troncs. Le vrai Tokage, lui, était le seul qui devait véritablement se protéger (parce que c’était le seul qui avait une vie à sauvegarder, tiens). Quelques nouveaux petits mudras, alors, et pouf ! Plus de Tokage. Disparu. Niet.

Là où il se tenait ne se trouvait plus qu’une bûche. Une belle bûche.

Mais ses clones ne restèrent pas immobiles derrière leurs troncs. L’un d’eux s’activa. Si Arukisa voulait jouer sur l’avantage numérique, il n’y avait qu’à renverser la balance en éliminant sa bestiole, de préférence avant qu’elle ait eu l’occasion de faire quoi que ce soit d’embêtant. Les mudras du clone achevés, il fit le geste de jeter quelque chose dans la direction de la jeune femme et de l’oiseau. Et ce fut en effet une volée d’une dizaine de senbons, faits de chakra Fûton soigneusement malaxé, qui fendit l’air. Leur cible : le piaf.

A coup sûr, cette offensive risquait de révéler la position du clone. Mais ce n’était pas un si grand mal. Après tout, ce n’était qu’un clone. L’important était que Tokage, l’original, reste bien caché et en bonne santé. Quitte à se libérer de son camouflage au bon moment pour porter le coup fatal …

Enfin, on s’entend. Pour faire semblant de porter le coup fatal. Une seule tentative – involontaire – de meurtre par jour lui suffisait. Surtout sur un supérieur hiérarchique. Oooooh, pour sûr il allait en entendre parler longtemps de cette histoire. Il aurait même pas été étonné que ça remonte jusqu’aux oreilles d’Aditya …

La boulette quoi.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10470-yamanaka-tokage https://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t10600-yamanaka-tokage https://www.ascentofshinobi.com/u1468
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage) Empty
Dim 29 Nov 2020 - 22:50
Cette crapule ne voulait toujours pas sortir de sa planque. Visiblement, l’entraînement d’Arukisa débutait par une chasse au rat. Ses capacités de détection étaient mises à l’épreuve par la sournoiserie de son opposant. Toujours en rogne, elle scrutait le terrain à la recherche du moindre détail pouvant lui donner un indice sur sa position. Malheureusement pour elle, l’endroit possédait un nombre non négligeable d’obstacles naturels où il aurait pu attendre patiemment qu’elle vienne le débusquer. Mais si une feuille bougeait, elle lui sauterait dessus comme un chat sur une souris.

Afin de déterrer ce vil serpent, la gladiatrice disposait de son meilleur atout. Hakubo était en effet capable de détecter n’importe quelle présence à l’aide de ses capacités naturelles.

- Trouve-le moi avant que je rase la zone. Demanda la jônin à son compagnon nocturne alors qu’elle commençait à perdre patience.

Le chiroptère s'exécuta immédiatement. Ses ondes géolocalisantes se propagèrent sur le terrain à la recherche d’êtres vivants. Il utilisait la même technique que lorsqu’il chassait des insectes pour se nourrir. Dans cette situation, Tokage était la proie qu’Arukisa traquait. L’echo trouva trois réponses, toutes identiques. Le chiroptère n’était pas capable de donner la position exacte mais il informa la jônin de sa trouvaille.

- Ils sont trois, dans cette direction, vers les arbres. Dit-il en pointant du doigt la position approximative de ses cibles.

Le Yamanaka était peut-être un cancre mais il était malin. D’après les données dont elle disposait, Aru’ pensa à des clones. En effet, c’était le meilleur moyen de rester incognito et de brouiller les pistes.
La Rose rouge surveillait, concentrée, prête à recevoir un nouveau coup bas de la part de son fallacieux partenaire. Sa nouvelle tentative ne se fit pas attendre. La kunoichi enchaîna une rapide série de mudras et posa ses mains à terre afin de contrer une dizaine de senbons qui fusaient vers elle. Le sol se mit à grouiller devant telle une bouilloire avant qu’un mur de terre s’élève au-dessus de sa tête pour former un demi-dôme. Les aiguilles s’enfoncèrent dans le roc et restèrent plantées quelques secondes avant de s’évaporer. Cependant, dépassée par l’effet de surprise, Aru’ ne put agir assez vivement et la barrière laissa passer trois projectiles s’élancèrent droit vers la partie haute du corps de la kirijin. Plus précisément son cou, celles-ci visaient Hakubo, caché sous sa capuche. Par réflexe, la gladiatrice se tourna et encaissa deux d'entre eux qui vinrent se planter dans son épaule droite. La douleur n’était pas insurmontable mais elle serra les dents pour encaisser le choc. Or, le dernier avait bien touché le chiroptère. Sa petite et fine aile était transpercée de part en part. Il poussa un petit gémissement sur le coup mais elle constata que ce n’était pas une blessure vitale. Après tout, c’était un kuchiyose et il en avait vu d’autres. Malheureusement, il était probable qu’il soit incapable de voler pendant quelques minutes.

Arukisa se releva, encore plus déterminée à lui faire passer un sale quart d’heure. Il avait osé s’en prendre directement à son allié au lieu de se concentrer sur elle. Le mur doton s’écroula devant elle, laissant un tas de gravas à ses pieds.

- La partie de cache-cache est terminée. Hurla-t-elle pour prévenir Tokage.

Le canon de Mikazuki était pointé dans la direction donnée par la détection d’Hakubo. Elle concentra son chakra dans la pierre lunaire de son arme et envoya une salve de projectiles minuscules sur une large zone devant elle. Tenant fermement son arme à deux mains, elle vit les balles chakratiques partir et retomber lentement comme des gouttes de pluie. A peine quelques secondes s’écoulèrent avant que de multiples explosions détonnent au milieu des arbres et des rochers. Le bois et la roche volèrent en éclat laissant place à un nuage de poussière et de fumée.

Vu la mesquinerie qui s’opposait à elle, Arukisa prit la précaution de changer de position avant que la brume de débris ne s’estompe. Elle gardait toujours la même distance mais se décala sur sa droite.

Résumé du tour:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage) 63971_s



Dernière édition par Gozan Arukisa le Lun 14 Déc 2020 - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yamanaka Tokage
Yamanaka TokageEn ligne

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage) Empty
Mer 2 Déc 2020 - 21:19

Ca pour être remontée … De kunoïchi, elle était passée à horloge de grand-mère. Tokage – le vrai Tokage, pas un de ses clones – ne put évidemment pas voir si l’assaut de son alter-ego avait touché sa cible ou non. Parce qu’il était encore transformé. En bûche. Littéralement un homme-tronc, d’une certaine façon. Mais la petite provocation de son adversaire lui parvint tout de même. Et juste après, une sorte de bruit sourd. Quelque chose d’assez menaçant …

Trop pour qu’il reste déguisé. Il avait un bon passé de shinobi, ne l’oublions pas : si benêt qu’il puisse paraître, il avait néanmoins une très bonne connaissance de ses propres techniques, de leurs atouts et de leurs faiblesses. Du moins, il aimait à le penser. Sa dissimulation – qui était du reste un jutsu présent dans la panoplie de n’importe quel shinobi avec un entraînement digne de ce nom, faut pas se leurrer – lui offrait un camouflage avantageux. Mais elle le laissait également sans défense digne de ce nom.

Il se dépêcha donc de se tirer de sa fausse apparence, et activa ses doigts pour ériger une défense. N’importe quoi, mais qui pourrait le protéger de … De quoi, d’ailleurs ?

Comme en réponse à sa question muette, la première détonation retentit. Puis les autres suivirent.

Et en un instant, l’air se remplit du cri de la guerre, du sang et des larmes.

L’espace avait été saccagé. Ses clones éclipsés. Les troncs les plus frêles pulvérisés. Les autres sérieusement attaqués. Et au milieu de ce capharnaüm de tous les dieux, Tokage était appuyé contre une souche, seul vestige de ce qui avait été un fier arbre un instant auparavant. Il était encore tremblant.

Un filet de sang commençait à couler contre ses tempes. Il retira avec un grognement un morceau d’écorce particulièrement tranchant de son mollet. La défense qu’il avait érigée au dernier moment lui avait peut être sauvé la mise. Mais elle ne l’avait pas complètement protégé non plus. Visiblement, contre la furie des explosions, un simple mur de vent ne pouvait suffire à faire complètement barrage. Ca lui apprendrait, tiens …

Cette fois, il était sûr d’avoir déchaîné la furie d’Arukisa. Et elle ne l’avait même pas vu, encore. D’ailleurs, elle ne le pouvait pas : le nuage de débris résultant de sa dernière attaque restait suspendu dans l’air, comme un voile translucide, qui se faisait plus transparent à chaque seconde qui passait. Elle ne pouvait pas le voir, encore. Lui non plus ne pouvait savoir où elle était. Mais ce n’était pas un problème. Pas pour sa prochaine attaque.

Du premier assaut qu’il avait essuyé, il pouvait déduire que la gradée se débrouillait très bien en combattant à distance. Mais aussi qu’elle avait un tempérament de feu, qu’il avait déjà attisé. Deux constats qui révélaient deux faiblesses distinctes. Un combattant plus féroce que lui aurait exploité la première.

Mais il était lâche avant tout.

Alors, dissimulé à moitié derrière sa souche et l’écran de poussière, il composa une série simple de nouveaux signes. Puis il frappa des mains. Une seule fois, mais avec force : le son sec du claquement résonna autour de lui, particulièrement dans le silence retrouvé après le vacarme des explosions à répétition. C’était déjà une première illusion. Un premier charme qui, justement, n’avait d’autre but que de dégoûter Arukisa. Remarquez, peut être l’était-elle déjà assez …

Cette illusion lancée, Tokage sauta sur ses pieds, se remettant debout. Il se mit à marcher en direction de son adversaire, dont la silhouette se découpait derrière le nuage qui s’estompait définitivement. Tout en s’avançant, il composa quelques nouveaux signes. Puis, l’air parfaitement serein, il commença à siffloter une mélodie. Juste quelques petites notes, l’air de rien. Mais dès qu’elle entendrait la première, nul doute qu’Arukisa tomberait … Eh bien, sous son charme, cette fois.

Si elle était si sensible, nul doute que ces deux pics émotionnels successifs et parfaitement opposés auraient leur petit effet. Mais c’était, bien sûr, en comptant sur le fait que les Genjutsus fonctionneraient …

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10470-yamanaka-tokage https://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t10600-yamanaka-tokage https://www.ascentofshinobi.com/u1468
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage) Empty
Lun 14 Déc 2020 - 19:42
Incapable de déceler si son offensive avait touché le mentaliste, Arukisa restait immobile, attendant un signe de vie. Enhardie par son comportement ignoble, était-elle allée un peu fort ? Le mentaliste méritait une leçon mais en aucun cas il ne méritait le pire des châtiments. En quelques secondes, la tension de la jônin redescendit pour laisser place à un début d’inquiétude. Son regard curieux observa le brouillard de poussière. Après tout ce n’était qu’un jeune homme perdu qui avait pu agir avec précipitation, il s’était peut-être simplement laissé emporté par ses émotions ? La gladiatrice regretta d’avoir possiblement été trop dure avec lui.

Soudain, un claquement succinct et concis parvint à ses oreilles. Sans en connaître la provenance, la vibration parvint aux tympans de la kunoichi. Hakubo eut un clignement des yeux étranges, comme s’il avait détecté quelque chose de louche. Ses petits globes noirs scrutaient les lieux, à la recherche de la tonalité inconnue.
Néanmoins, Aru’ semblait avoir changé de comportement. Alors qu’elle commençait à s’apaiser, elle ressentit une sorte de regain émotionnel la transpercer. Tokage était passé d’une potentielle cible à secourir à un vulgaire déchet qu’elle voulait anéantir. Étrangement, elle avait à peine observé son visage mais celui-ci lui inspirait un dégoût le plus total. Un sentiment de répugnance qu’elle n’avait éprouvé jusque-là que pour les pires criminels. Perturbée par cette émotion inhabituelle et inaccoutumée, elle tenta de lutter contre les images morbides qui lui traversaient la tête, vainement.

Sous les prunelles interloquées de la chauve-souris, on pouvait apercevoir la moue renfrognée de la gladiatrice qui semblait lutter intérieurement. Le chiroptère sentait que quelque chose de louche se tramait.

Quand Arukisa vit arriver le genin face à elle, il était déjà trop tard. La mélodie envoûtante qui sortait de ses lèvres était déjà dans l’esprit contrarié de sa supérieure. En un instant, elle était passée du rejet à l’attirance. Tandis qu’il sortait de la pénombre, la combattante ressentit un besoin incompréhensible de se tenir près de lui. Sa silhouette naissante lui faisait l’effet d’un bel éphèbe sortant des eaux pour l’amener au loin en la portant dans ses bras galbés sans la quitter des yeux. Elle sentait presque son odeur et s’imaginait blottie contre son torse musclé, complètement à sa merci. Et c’était le cas. Ses jambes ne répondaient plus et bien qu’elle comprit rapidement que son esprit était tourmenté par son opposant, il n’était pas courant d’affronter un troubleur d’esprit comme lui. Si c’était bien un maître en genjutsu, elle aurait fort à faire contre lui. Agitée par ce marasme émotionnel, elle eut l’impression d’avoir combattu depuis de longues heures. La douleur physique n’était pas son souci, c’était plutôt une fatigue mentale imprévue qui la frappait.

Néanmoins, la jônin disposait elle aussi de son atout. Maîtresse en Kuchiyose, elle disposait d’une synergie sans égal avec son compagnon, qui, habitué de cet art lui aussi, soupçonna le subterfuge et vint en aide à la kunoichi.

- Je vais te sortir de là, il joue avec toi.

Les ondes inaudibles s’éparpillèrent de son frêle corps pour venir frapper le mentaliste. Sa manipulation pouvait être tout aussi perturbante pour celui qui ne s’y attendait pas. Dans ce cas, elles avaient principalement pour but de stopper ses agissements et de prévenir une prochaine tentative d’influence qui serait plus complexe à mettre en place pour un mentaliste. La force de ces illusionnistes ne résidaient évidemment pas dans leur physique mais dans leur mental, c’est là qu’il fallait le brouiller.

Encore troublée par ses émotions contraires, Arukisa ne se laissa tout de même pas décourager si rapidement. Hors de question pour elle de se laisser manipuler tel un pantin par cet être fourbe. Son choc mental encore présent, elle eut l’impression de devoir réunir une force démesurée pour appuyer sur la gâchette de son arme. Peu importe, ça passerait avec le temps, se dit-elle. La propulsion de la détonation de Mikazuki l’envoya à grande vitesse avec son allié vers Tokage. Arrivée à portée, elle utilisa la force de son élan pour se laisser emporter par le poids de sa faux et effectuer un tour sur elle-même pour balancer avec force le courroux de sa lame. Avec grâce et élégance malgré sa légère blessure à l’épaule, elle débutait une danse martiale qui serait certainement le début de son ballet guerroyeur. Probablement au prise avec une migraine dérangeante, les jambes du Yamanaka était sa cible.

Le duel à distance était certainement son terrain de prédilection, il fallait l’assaillir sans lui laisser le temps de souffler.

Résumé du tour:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage) 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yamanaka Tokage
Yamanaka TokageEn ligne

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage) Empty
Sam 19 Déc 2020 - 17:23

De ce qu’il put en voir, Tokage aurait dit que sa technique avait plutôt bien fonctionné. Arukisa semblait être assez déconcertée par les effets de ses illusions en rafale. Un combo dont, à vrai dire, il n’était pas peu fier, et qui l’avait tiré de quelques situations assez improbables par le passé. Comme quoi …

La contre-attaque était, en revanche, assez inattendu. Tokage se laissa complètement prendre de court, à commencer par les ultrasons de la chauve-souris. Une sale bestiole, celle-là. Il fallait s’en débarrasser au plus vite, mais … Aïe, aïe, aïe ! La migraine, et violente ! Plus violente que celle des lendemains de cuite. Plus violente que celle des rudes matins embrumés des vapeurs d’alcool de la veille … Aaaaaah, souvenirs ! Mais BREF.

La migraine était évidemment trop pour que Tokage puisse gérer correctement la nouvelle attaque qui arrivait droit vers lui, aka Arukisa elle-même. Et c’était qu’elle était rapide la bougresse. Tokage entendit à peine la détonation de son arme, tant son esprit était embrouillé par les ultrasons. Par contre, il sentit bien le coup qu’il se reçut en pleines chevilles. Il fit un joli vol plané, et se ramassa la tête en plein dans la terre, en s’en bouffant une bouchée au passage.

C’était pas bon.

Ca lui avait remis les idées en place, au moins. Un p’tit peu. Il prit appui sur ses mains, et se souleva. C’est qu’il était en forme, malgré tout. Alors qu’il tournait sur lui-même, en balançant des coups de pied comme une toupie dégénérée, il sentit les douleurs revenir. Celles de ses jambes, de sa tête. Et la fatigue qui commençait à s’accumuler … Il commençait déjà à être un peu à bout. C’était triste à dire. Une preuve flagrante, s’il en était besoin, de son manque d’entraînement.

Son petit tour de manège terminé, il sauta sur ses pieds, et composa quelques mudras très simples, qui furent cependant suffisants pour le projet à bonne distance d’Arukisa, d’un seul bond dopé au Fûton. Sa chance était d’avoir une certaine emprise sur l’esprit de son adversaire. Ses illusions avaient déjà marché. Peut être pouvaient-elles fonctionner encore ? Et sinon … Il était bien conscient que cette satanée chauve-souris était une épine en plus dans son pied, mais Arukisa ne lui laissait pas vraiment le luxe de régler son compte.

Il agita à nouveau ses doigts, recomposant une série de symboles qu’il avait déjà formée, un instant plus tôt. Ceci fait, il termina sa séquence en frappant des mains une unique fois.

Et ce fut tout. Il ne renchérit pas d’une attaque supplémentaire. Surtout parce qu’il n’en avait pas la foi. La migraine persistait, même si la douleur du premier choc était passée. Et puis, il économisait les forces qu’il lui restait. Car il se doutait bien que son adversaire était trop coriace pour renoncer comme ça. Il fallait qu’il se tienne prêt à essuyer une nouvelle contre-attaque. Et en encaisser une nouvelle pourrait sérieusement le mettre en difficulté, cette fois …

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10470-yamanaka-tokage https://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t10600-yamanaka-tokage https://www.ascentofshinobi.com/u1468
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage) Empty
Dim 27 Déc 2020 - 10:55
Comme elle le présageait, Tokage semblait moins à l’aise au corps à corps. La frappe d’Arukisa toucha à son but et balaya son adversaire. Une chance pour lui qu’elle ne l’ait pas frappé avec le tranchant de sa lame sans quoi il serait amputé des deux chevilles à cet instant. Un entraînement restait amical tout de même. Peu importe l’agacement que la jônin pouvait avoir contre lui. Cependant, elle nota que celui-ci semblait prendre son exercice du jour plus au sérieux, il avait arrêté ces fourberies. Peut-être pensait-il tomber sur un opposant moins coriace ?

Quand il riposta avec un jeu de jambe étonnant, Arukisa trouva la parade. Le mentaliste savait se défendre physiquement et ses multiples frappes vinrent percuter le métal mis en opposition. Ses pieds glissaient sur le manche de la faux de la kirijin tandis qu’elle tentait de bien garder ses appuis pour contrer chacun des assauts de cette toupie infernale. Sa contre-offensive était surprenante et inattendue, Aru’ constata que sans sa maîtrise avancée du combat au corps à corps, elle aurait été prise de cours. Elle pouvait certainement tirer un enseignement de cette situation.

Une nouvelle fois, Tokage prit ses distances pour retourner dans sa zone de confort. Le claquement qu’entendit Arukisa annonça la suite de son action. Identique au premier, elle savait que ce n’était qu’un genjutsu mais le sentiment de révulsion refit surface. Moins efficace que le précédent, elle réussit à ne pas se laisser complètement déboussolée par ses émotions mais l’envie irréfutable de neutraliser son adversaire la rongeait de l’intérieur. Pendant un bref instant, des images sordides envahirent son esprit torturé puis s’évaporèrent instantanément. Le choc mental fut douloureux. Celui-ci jouait avec ses nerfs et tentait de la faire craquer. Peut-être tentait-il de lui faire perdre le contrôle afin qu’elle fasse une erreur ? Ce serait une bonne stratégie. Fourbe, à son image, mais malin.

Arukisa appliqua le même schéma que précédemment. Elle secoua sa tête comme pour se vider complètement de ses envies malsaines et appuya une nouvelle fois sur la détente pour revenir vers Tokage. Il ne fallait pas lui laisser profiter de la distance qu’il avait mis en place. Certes, il était moins gradé qu’elle mais le genjutsu était un art difficilement contrôlable. Elle tint Mikazuki d’une main et la brandit haut vers le ciel s’apprêtant à lui asséner un coup tout aussi violent que le précédent. Il fallait en finir avec son petit jeu, l’état mental de la kunoichi commençait à faiblir. D’autant plus que la mesure et le sang-froid n’étaient pas les qualités premières d’Arukisa.
A portée de son adversaire, elle fit mine de baisser son arme mais composa finalement un rapide signe incantatoire de ses mains. Prestement, elle rattrapa Mikazuki, son maniement exceptionnel de son arme et la simplicité de ce jutsu lui permettait ce tour de passe-passe. De l’eau sortit de sa bouche et vint entourer sa cible afin de former une prison aqueuse parfaitement sphérique. Son bras libre collé contre la cellule aquatique, Arukisa espérait le neutraliser et l’épuiser jusqu’à l’abandon.

Résumé du tour:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage) 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yamanaka Tokage
Yamanaka TokageEn ligne

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage) Empty
Mer 30 Déc 2020 - 17:11

« Mais … LÂCHE-MOI LA GRAPPE ! »

D’un bond, Tokage esquiva la gerbe d’eau qu’Arukisa avait dégobillée dans sa direction. Elle était décidément vive. Son bond propulsé à l’explosion produite par son étrange arme n’avait laissé d’une infime marge de manœuvre à Tokage. Il sentit quelques éclaboussures s’écraser sur sa peau alors qu’il sautait, et il trébucha un peu en se réceptionnant. Ses blessures aux jambes ne facilitaient pas les choses. Mais il avait évité le pire. Il préférait ne pas imaginer ce qui serait advenu de lui si jamais il avait reçu l’attaque de plein fouet.

« J’ai dit que j’étais désolé pour le coup du tir en scréd’, okay ?! »

Il s’accorda une seconde de réflexion.

« J’l’ai dit … Pas vrai ? »

Mais qu’est-ce qu’il foutait ? Clairement c’était pas le moment de jouer au con. Parce que la donzelle, elle paraissait décidée à pas le laisser tranquille. Pourtant … Il faudrait bien qu’elle se calme à un moment. Parce que lui, il pourrait pas continuer à ce rythme-là très longtemps encore.

Son dernier genjutsu avait pas tout à fait eu l’effet qu’il avait voulu. Il pensait qu’il y avait encore quelque chose à jouer sur le tableau de la fatigue émotionnelle, mais … S’il balançait ses jutsus avec un trop grand écart, ça n’aurait pas le même effet. Et puis, elle les avait subis une fois déjà. Même si elle n’était pas une combattante aguerrie face aux illusions, elle devait mécaniquement avoir commencé à mettre en place une forme d’adaptation à ces assauts répétés. Un esprit, c’est comme un corps : les intrusions, il s’en prémunit peu à peu. S’acharner dans cette veine-là, donc, serait inutile.

Mais il n’avait pas pour autant dit son dernier mot en ce qui concernait ses talents au genjutsu. Ni ses talents de trompeur, d’ailleurs …

Il composa une série de mudras, assez simples en apparence. Et tout en faisant ça, il cria :

« FÛTON ! LE GRAND TOURBILLON ! »

Il prit une grande inspiration, qui gonfla son torse comme une outre …

Et lâcha un bâillement retentissant.

Oh, ça pour un coup bas, c’était un coup bas. Ce bâillement, si Arukisa l’entendait, suffirait à affaiblit son esprit un peu plus. Parce que c’était une illusion à laquelle elle n’avait pas encore goûté. Et même si son piaf – qui n’en était pas un, d’ailleurs – parvenait à la remettre sur pied rapidement, Tokage aurait déjà eu le temps de lancer son nouvel assaut.

Car, sitôt son bâillement poussé, il avait remis ses mains en action. Et cette fois, c’était bien du chakra Fûton qui s’amassait au niveau de ses doigts. Il réitéra l’attaque qu’il avait déjà sortie au début du combat : dix aiguilles de chakra tranchant filèrent en direction de la jeune femme. Clou du spectacle : si elle essayait de les éviter, les aiguilles la suivraient.

Tokage avait un peu tout misé sur cette dernière combinaison d’attaques. Si ça ne marchait pas … Il serait un peu à court d’idées. A court d’énergie pour concrétiser d’autres idées, surtout. Il avait encore quelques jutsus dans sa manche, et certains qu’il pouvait réutiliser … Mais ça serait pour un baroud d’honneur. Ou quelque chose dans ce genre-là. C’est qu’elle était coriace …

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10470-yamanaka-tokage https://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t10600-yamanaka-tokage https://www.ascentofshinobi.com/u1468
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage) Empty
Ven 1 Jan 2021 - 10:38
Avec vivacité, l'illusionniste se déroba à la peine de prison qui l’attendait. Plusieurs fois, il avait réussi à se faufiler pour esquiver les assauts de la jônin. A l’image d’un poisson se débattant pour ne pas finir en repas et retourner dans l’eau, il voulait certainement retourner chez lui et qu’on lui foute la paix. En tout cas, les mots qu’il hurla allaient dans ce sens. Percevant une pointe de panique chez lui, Arukisa ne put s’empêcher d’esquisser un sourire moqueur.

- Non, non, non. Tu ne t’en tireras pas comme ça.

Néanmoins, Tokage n’avait pas dit son dernier mot malgré les chocs qu’il avait subis. La gladiatrice admit que malgré sa couardise, il était tenace et cherchait toujours à ne pas subir le duel. Le rapport de force jouait en la faveur de la kunoichi mais elle pensait réellement que si quelqu’un réussissait à lui remettre la tête à l’endroit, il pouvait faire un excellent shinobi. Visiblement, ces capacités n’avaient rien de honteuses malgré son apathie et son inactivité, c’était plutôt du côté de son mental qu’il fallait agir.

L’annonce de son jutsu fûton mit en alerte Aru’, il changeait de stratégie et laissait tomber le genjutsu. Or, rien ne se passa suite à sa mise en scène, juste un bâillement. Le jeune homme était fûté. C’était un leurre pour baisser la garde de son adversaire. Cependant, le processus d’action de ses illusions semblaient identiques. A chaque fois, un geste assez improbable en combat annonçait l’arrivée d’une de ses techniques de destruction mentale. D’abord ce fut une tape dans ses mains, puis un sifflement et maintenant son bâillement. Ce n’était pas anodin, il tentait à nouveau de toucher aux émotions de la Rose rouge. Quand elle s’aperçut qu’il poursuivait immédiatement avec d’autres mudras, elle s’empressa elle-même de se protéger avant qu’elle soit déstabilisée. Peu importe ce qui allait se passer, elle allait le subir en pleine face si elle n’agissait pas.
De l’eau sortit de la bouche de la kunoichi et vint l’entourer, formant une bulle protectrice autour d’elle et Hakubo. En constante rotation, le liquide circulait à grande vitesse. Enfermée à l’intérieur, Arukisa entendit à peine les aiguillons se désagréger. Son esprit était trop occupé à combattre le mal qui l’envahissait. Les mains sur les genoux, elle luttait pour ne pas sombrer dans un sommeil léger. Peu habituée aux genjutsus, elle avait beau avoir conscience d’en subir un, ce n’était pas assez pour en sortir immédiatement. Bataillant pour garder les paupières ouvertes, elle réussit finalement à se libérer de cet état lymphatique. La traversée de ses émotions commençaient à l’épuiser. Si bien qu’elle pesta contre elle-même de ne pas être assez affutée contre ce genre de technique.

- Tu vas sortir de ma tête !

L’eau retomba et vint humidifier les vêtements de la jônin. C’était assez. A trop jouer avec ses nerfs, elle décida d’employer la manière forte pour le mettre à terre. Tokage jouait pleinement de ses forces et il avait totalement raison. Arukisa en ferait de même. C’est Hakubo qui agit le premier en voyant la réaction de son acolyte.
Le chiroptère visa à nouveau son esprit afin de le tourmenter pendant qu’Arukisa chargeait son arme. Cette fois, il n’avait pas pris la précaution de s’éloigner de plusieurs mètres et faisait une cible facile. Le chakra de la gladiatrice se concentra dans la pierre de Mikazuki produit une balle qui partit rapidement dans la direction de Tokage. Avec détermination, elle avait pressé la détente pour l’envoyer au tapis. S’il se relevait de cet assaut, sa nervosité pourrait se retourner contre elle. Ces blessures mentales commençaient réellement à lui faire perdre son sang froid.

Résumé du tour:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage) 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yamanaka Tokage
Yamanaka TokageEn ligne

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage) Empty
Mar 5 Jan 2021 - 18:35

« Oh merde ... »

Ca avait pas marché. Et maintenant, il était bien dans la panade. Diable, c’est qu’elle avait du cran cette Arukisa. Il avait eu tort, sans doute, de se fier un peu trop aux apparences. Mais qui aurait pu le blâmer ? Elle n’avait pas l’air d’être une combattante si féroce que ça, à première vue. En fait, elle avait plutôt la gueule de la gamine qui vient vendre des biscuits en porte-à-porte pour récolter quelques maigres sous, à peine de quoi faire vivoter le foyer de ses parents partis depuis trop longtemps déjà au front, et dont les nouvelles, si rares, ne laissaient qu’un mince espoir de retour du bonheur.

La gamine de base, quoi.

Et le mal de crâne revenait, sans que Tokage s’y soit attendu. Il l’avait déjà éprouvé une fois, cependant, et ses effets lui parurent moins violents. Peut être que, comme les anticorps, son chakra avait développé une forme de résistance aux assauts muets du piaf – qui n’en était pas un. Parce que Tokage était convaincu que c’était de la chauve-souris que venaient ses maux crâniens. Arukisa avait été trop occupée à se prémunir de sa précédente attaque pour avoir eu le temps de préparer autre chose.

« Espèce de sale petite merde volante … »

Il s’était pris la tête entre les mains. Il perdait sa concentration, ce n’était pas bon. Cette migraine s’ajoutait aux autres douleurs qu’il ressentait déjà, et le déboussolait complètement. Soudain, ses jambes lui firent plus mal. Son souffle lui parut lourd. Et tout était comme flou. Sa respiration était haletante …

Et puis boum.

Littéralement boum : c’est plus ou moins le bruit que fit la balle d’Arukisa quand elle l’atteint au niveau du torse, et qu’elle explosa.

Le bruit lui fit d’abord plus peur qu’autre chose. Et c’est sans doute cette crainte qui accéléra tout le reste. Instantanément, ou presque, son coeur s’emballa. Et à partir de là, ce fut la fête du slip dans tout son corps. Ses nerfs s’activèrent, et il souffrit plus qu’il ne lui semblait jamais avoir souffert. Il aurait bien volontiers crié, comme pour essayer d’exorciser cette souffrance brutale par le bruit, mais sa gorge s’était encombrée d’un flot de sang, qu’il ne tarda pas à cracher sur le sol. Il tomba à genoux sans vraiment s’en rendre compte. Puis complètement à terre.

Sa vision se brouilla alors encore plus, jusqu’à ce qu’il ne voie plus que la teinte bleue claire du ciel, légèrement teintée de gris.

« Aaaaaaah … Bordel ... »

Il en avait trop fait, cette fois. S’il n’avait pas commencé les hostilités sur un assaut si frontal, peut être Arukisa aurait-elle eu plus de clémence. Allez savoir … Ca lui apprendrait bien, tiens. Enfin, y’avait peu de chances, mais bon.

Il se laissa sombrer dans un évanouissement bienvenu. Il ne se préoccupa même pas de ce qu’il allait advenir de lui. Non pas qu’il n’ait pas peur de la mort : c’était la chose qui le terrifiait le plus au monde. Mais il se doutait bien, au fond de lui, qu’à l’intérieur de Kiri, en plein entraînement avec une supérieure hiérarchique, on n’allait pas le laisser pour mort.

Alors, dans un soupir qui ressemblait funestement à un râle, il se laissa aller à cet espèce d’oubli nimbé de relâchement qu’était l’inconscience. Doux rêve, pour un Yamanaka …

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10470-yamanaka-tokage https://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t10600-yamanaka-tokage https://www.ascentofshinobi.com/u1468
Contenu sponsorisé

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage) Empty
Revenir en haut Aller en bas

Reprendre la bonne direction (PV Yamanaka Tokage)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: