Soutenez le forum !
1234
Partagez

透 き 通 っ た 笑 い [SOLO];

Otsuki Mizuao
Otsuki Mizuao

 透 き 通 っ た 笑 い [SOLO]; Empty
Dim 22 Nov 2020 - 17:36
Ce matin là, il était d'une humeur fracassante, quand vint le tirer de son réveil un singe à l'aspect enfantin. Il portait un gilet rouge à bouton d'or et une casquette bleu, et lorsque le jeune musicien empoigna son kunaï toujours planqué sous l'oreiller de plume qui le soutenait la nuit tombée, lui tint à peu près ce langage :

- Mon maître à dit à Pokki que vous ne lui feriez pas de mal, si vous saviez ... fit-il en couinant, tandis qu'on attrapait sa veste violemment pour le plaquer contre le mur durement. Il faut dire que Mizuao avait eu son comptant d'entourloupes pour toute une vie, et des réveil au cyanure et autres trucs pointus très désagréables dès le matin.

- Pokki ? Ton maître ? Cesses tes jérémiades et explique toi, sale sac à puces ! Qu'il fit, plein de morgue, le ninja de Kaminari no kuni. Il avait un ton terrible, et sa voix semblait trembler de colère. Il ne devait pas y avoir que le réveil et l'intrusion. Le problème, c'était lui aussi. Il était en colère, tout le temps. Sans arrêt. Et il devait contrôler les pulsions qui l'animait pour ne pas exploser en plein vol.

- Si Pokki dit, alors Pokki veut repartir en vie vers son maître ... Qu'il fit, le petit singe, sans doute une invocation de rang inférieur. Après tout, il devait y avoir anguille sous roche. Pourquoi ne pas se déplacer sois même, quand on avait un message important à délivrer ? Qu'est ce qui poussait cet inconnu à user de pareil subterfuges ? Il était raisonnable d'avoir un doute sur tout ce que dirait le messager de cette missive.

- Parle, et tu pourras retourner d'où tu viens. Fit le muscien en lâchant son kunaïs pour prouver sa bonne foi. Il leva les mains, et les croisa ensuite sur ses avant bras, dans une position d'attente classique. Enfin, l'animal sembla se relâcher et alluma une cigarette avec un de ses index. Vraiment ?! Il n'eut pas dit qu'un si mignon personnage lui réservait une surprise pareil.

- Pokki dit que le maître attends sagement sous la montagne, Pokki dit que le maître est coincé de l'autre côté du mirroir et surveille patiemment les contrées du dessus ... Il dit que l'Otsuki doit venir le voir pour venir chercher son dût ... Ou qu'il périra à la prochaine bataille ...

- Hein? Diablerie. Qui est ton maître, je te somme de parler maintenant ! Ce message, ce messager, lui faisait froid dans le dos. Il tendis la main vers le singe parlant ...

- Il a dit qu'il vous attends en bas de la montagne orientale, et qu'il faudra vous habiller chaudement ! Fit le singe en sautant hors de portée de son interlocuteur, bondissant sur les meubles avant de disparaître par l'oeil de boeuf encore ouvert de la petite chambrée que Mizuao louait.

_________________
 透 き 通 っ た 笑 い [SOLO]; Gs30

L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10391-hinai-nae-le-monstre-de-kaminari
Otsuki Mizuao
Otsuki Mizuao

 透 き 通 っ た 笑 い [SOLO]; Empty
Lun 23 Nov 2020 - 11:32
Après avoir passé un kimono doublé d'une veste en fourrure, il se mit en quête de celui qui se donnait tant de mal pour lui faire vivre une matinée, pour le moins tumultueuse. Il avait encore une rage non contrôlée au cœur, comme si un piston activait la forge de son être, et la faisait brûler intensément. Brillait alors sous la glace de l'épiderme, le feu crépitant de tout son être. Il avançait sur le qui vive à travers les ruelles, son sac pendouillant à sa ceinture, ventripotent petit anima de compagnie contenant des Kunais, et autres accessoires nécessaire à un voyage sur le tas. Pour tout ninja qui se respecte, bien entendu.

Il se décida finalement, après n'avoir trouvé aucun indice d'aucune sorte dans son petit quartier douillet ou tout le monde dormait encore ou bien était déjà partis pour le travail, à partir à l'aventure, vaille que vaille. Il ne risquait pas grand chose si ce n'était la vie, mais sa curiosité maladive était plus forte que son désir de vivre. Ou bien dans sa fougue de la jeunesse, ne faisait-il pas bien attention à tout les scénarios possible. On ne se projette dans les pires que lorsque l'expérience parle, et pour le moment, de l'expérience il n'en avait quasiment aucune dans le métier.

Plutôt que d'aller en parler à Yuga, il se mit bille en tête de résoudre ce casse tête tout seul. Il brillerait ainsi mieux dans l'histoire, s'il accomplissait ses oeuvres en solitaire, c'était ce qu'il avait comprit en devenant musicien. Après tout, le monde dans lequel on vit forge les leçons que l'on aura à l'avenir. Et il était né dans le sang, et la peur. Ou du moins, il avait connu une renaissance par le feu et le sang. L'épreuve fut rude, mais il pouvait maintenant s'enorgueillir de souffrances plus importante que celle de vivre.

Bizarrement, cela faisait l'effet inverse à celui auquel on aurait pensé. Plutôt que de tendre vers la mort, il croquait la vie à pleine dent.

*En route, voyons voir ce que veut ce singe et son maître* Se fit il en dépassant l'arche grise, en direction des montagnes orientales qui bordaient le villages. Pour arriver jusqu'à Kumo, fallait il encore traverser de sacré dédales labyrinthiques de rochers naturels et d'herbes hautes. Parfois plus haute que vous. Cela suffisait à dissuader les visiteur impromptus. Il aurait pu siffler, mais il se dit que l'heure n'était pas à la musique. Pas encore.

Il jouerait peut être son meilleur morceaux ce soir, qui pouvait le savoir?

- Halte là, qui êtes vous ?






_________________
 透 き 通 っ た 笑 い [SOLO]; Gs30

L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10391-hinai-nae-le-monstre-de-kaminari
Otsuki Mizuao
Otsuki Mizuao

 透 き 通 っ た 笑 い [SOLO]; Empty
Lun 23 Nov 2020 - 19:20
- Hola, qui êtes vous, fit une voix plus loin sur la route qui menait à la bordure orientale de Kumo. La voix appartenait à un ninja intermédiaire qui, s'il ne connaissait pas l'Otsuki, connaissait sûrement la règle selon laquelle un genin ne pouvait se promener seul dans les alentours de Kumogakure no Sato. Une rigueur militaire doublée d'une logique imparable, en ses temps incertains où le danger pouvait surgir de n'importe quel bosquet. Littéralement.

Pour le Mizuao, les ennuis arrivaient au détours d'un virage, pris au dépourvus, il en lâcha sa colère, et fit un petit hoquet de surprise très convainquant. Ce monsieur, bien que dans son bon droit, était bien malpolis en tout les cas. Même pas ne c'était-il présenté à lui, comme si être son aîné le dédouanait d'une quelconque forme de politesse.

L'Otsuki, prévoyant, commençait déjà à malaxer son chakra derrière son sourire de façade. Il savait pertinemment qu'il risquait gros, si ce n'était un blâme, se serait une suspension. Il usa alors de son chakra onkyôton pour rendre sa voix plus onctueuse, plus mielleuse, plus agréable à écouter.

- Je me nomme Otsuko Tadeo, je suis un genin à la recherche d'herbes pour son senseï... Fit-il en mimant un air niais, et un sourire joyeux. Le mélange fut détonnant, et l'homme, déjà interpellé, commença à avoir des doutes sur la marche à suivre.

- Voyons, petit, tu dois avoir un ordre de mission pour ça non ? Que son supérieur argua, arquant un sourcil, surpris qu'on ne lui présente pas le précieux sésame comme à son habitude.

- C'est que vous m'en voyez fort désolé, de l'avoir oublié en partant ... Il y'a pas à dire, je suis une sacrée tête en l'air Quand on m'a confié cette mission, ma première depuis mon entrée à Kumo, j'ai sauté de joie, et sur l'occasion. Je n'ai pas réfléchis ... Je vais avoir des ennuis ? Qu'il fit, en le relevant la tête, semblant tout penaud.

L'homme se radoucit en voyant le comportement du jeune homme, il y avait un je ne sais quoi qui le poussait à être sympathique envers celui là. Il lui rappelait lui dans son enfance, ou bien un parent qu'il n'avait pas vu depuis longtemps. C'était cette même bonhomie qui l'habitait. Tu sais, mon garçon, il faut savoir réfléchir dans la vie de ninja, c'est important si tu veux rester en vie ... Les règles, sont faites pour être appliquées, pas parce que nous sommes obligés de les suivre, mais parce qu'elle nous protège .... Qu'il commença pour discours, faisant une longue morale au jeune homme, avant de lui demander de poursuivre sa route.

Il n'était pas rare de croiser ce genre de sentinelle aux alentours de Kumo, en poste avancé, qui garantissait la sécurité de tous, aussi l'Otsuki se mit à la recherche d'un itinéraire moins ... Fréquenté.


_________________
 透 き 通 っ た 笑 い [SOLO]; Gs30

L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10391-hinai-nae-le-monstre-de-kaminari
Otsuki Mizuao
Otsuki Mizuao

 透 き 通 っ た 笑 い [SOLO]; Empty
Mar 24 Nov 2020 - 15:15
L'air était comme figé par le froid, ou bien était-ce l'adrénaline coulant dans ses veines ? Il arrivait à un point assez haut dans la montagne, ou l'oxygène se faisant rare, on avait du mal à respirer. Où les températures commençaient à chuter. Cascadaient des rivières et se formaient des lacs autours de lui, l'entourant et le rapetissant suffisamment pour qu'il se sente insignifiant, ainsi perdu dans la nature environnant le village. Il sillonna la campagne pendant un long moment, avant d'arriver au pied du premier col bordant l'extrémité orientale de Kumogakure no sato. Il se mit en position, assis au pied d'un grand arbre verdoyant, le soleil quasiment à son zénith. Il était au rendez vous. Et normalement l'autre attendait, quoi, de l'autre côté du miroir ? Était-ce encore une de ses métaphores sibyllines qui ne voulaient rien dire ? Et pourquoi était-il si prompt à répondre à cet appel sans queue ni tête ?

Quand on était adepte du genjutsu, l'on paranoïait sur la réalité des faits, des actes, et des émotions ; Même si elles semblaient plus naturel encore que la réalité elle même.

Il attendit un long moment, en tête à tête avec le sandwich qu'il avait acheté sur la route. Avant qu'un nouveau singe ne débarque, sortant de la foret au rythme tranquille et pépère, d'un vieux chien de chasse. A la fois fluide, et en même temps rouillé. Il portait une tunique sans manche bleus, qui lui descendait jusqu'au genou. Un symbole était frappé sur son dos, les Kanjis signifiant "Ruse" (術策 ) sur fond blanc.

- Salutation, voyageur ! Je me présente à toi, sous le nom de Ibiki, servant du roi des singes. Qu'il fit, avec un ton pédant, mais surtout une noblesse sans pareille dans le ton. On eut dit qu'il était pourvu d'une grande mission, et l'Otsuki se demandait laquelle alors qu'il poursuivit ainsi : Je vois que tu es arrivé au bon endroit, les lacs sont gelés ici l'hiver, et il est facile de dire qu'ils sont les miroirs naturels de notre planète terre... Encore une histoire de miroir, cela commençait à lui mettre la puce à l'oreille. Rien qu'une vieille comptine que lui chantait sa mère, quand il était encore qu'un petit être. Mais pourquoi ici, pourquoi maintenant ? Mystère. Il y'a de cela des années, l'on nous a confié une mission, ou plutôt formulé une demande, un service. Que j'honore aujourd'hui pour te mener jusqu'au tombeau de l'un de tes ancêtres, jeune Otsuki. Ainsi, c'était une histoire de famille ? Il vérifia que sa flûte était bien à sa ceinture, et que ses shurikens soient bien là où ils le devaient. Si c'était sa famille, celle dont il n'avait que des souvenirs fugace, cela allait mal finir ...

Cela aurait dû même être déjà terminé. Elle était morte, cette famille. Et il ne s'en connaissait pas d'autres. Bizarrement tout cela ne l'inquiétait pas trop. Il se savait plein de ressource.

_________________
 透 き 通 っ た 笑 い [SOLO]; Gs30

L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10391-hinai-nae-le-monstre-de-kaminari
Otsuki Mizuao
Otsuki Mizuao

 透 き 通 っ た 笑 い [SOLO]; Empty
Mer 25 Nov 2020 - 16:42
Depuis son palais dans la légendaire forêt qui abritait les invocations, le Roi des singes, Emmâ, observait d'un œil distrait un point lumineux se promener sur un parchemin. Il passait la main dans sa fourrure, au niveau du menton, et l'on aurait dit qu'il était ennuyé par quelconque détail.

- Comment, vous me dites que vous avez perdu le parchemin ? Mais c'est impensable, comment va-t-il faire pour l'utiliser, à présent ? Qui était en charge du parchemin de l'autre côté ? Le parchemin-miroir était des plus vitale pour réussir cette 'prophétie' de la grenouille ... Il va encore râler le vieillard ... Qu'il finit par lâcher, aspirant la fumée multicolore d'une longue pipe, et la déversant partout autours de lui d'un seul souffle.

Dans la petite salle, tout le monde regardait ses pieds, plus personne n'osait parler ou bouger. Pourtant c'était maintenant qu"il falait s'activer. La prophètie n'allait pas résussir toute seule, bougre d'ânes... Pensait le roi.

- C'est Ryodaï monsieur, fit un singe qui était connu pour ses facéties, et ses tours de passe passe. Il était le dernier à savoir ou se cachait ce maudit parchemin ... Fit le singe en ricannant à moitié. Peut être serait-il sage de le faire ... revenir ? dit il en restant espiègle, qui était de sa nature et non pas de son tempérament.

Que Ryodaï fut exilé, n'était pas de sa faute ...

- Très bien, envoyez une missive au renégat, qu'il revienne parmi les siens, et qu'il fasse son devoir, pour un fois ! Fit Emma sous le coup de la colère, allant même jusqu'à frappé son trônes de bois du plat de la main. S'étranglant à moitié avec la fumée, il toussota et cria une dernière fois qu'on se dépêche de l'exécuter, histoire de se redonner une contenance.

[***]

Le guide, un singe, l'emmenait tranquillement dans l'obscurité caverneuse de la montagne. Il ne semblait guère pressé, ou bien courir n'était pas vraiment dans ses cordes. Toujours était-il que ce voyage fut laborieux pour Mizuao, obligé de piétiné à moitié sur place, pour suivre l'animal qui se déplaçait mieux sur quatre pattes, mais s'escrimait à rester bipède.

-On pourrait pas accélérer le pas ? A ce stade, nous n'y arriverons jamais ...

- Jeune maître Mizuao, le gourmanda le petit singe digne descendant d'emmâ, blanc de fourrure et aux pupilles noiraudes, Chaque choses en son temps, et sa chaque temps sa chose ... Il ne faut point attendre que la vie nous offre des opportunités, mais ceuillir une fleur trop tôt ne donne pas de fruits ... Décidement, il en avait marre de tout ses gens sibyllins d'à travers le monde, qui semblait en majorité évolué dans son entourage. Il rêvait de quelque chose de terre à terre, et de compréhensible surtout. Vraiment.

- Cela ne veut dire, maître singe, pourquoi ne pas nous hâter si nous devons visiter un tombeau j'aimerai autant le faire autrement que la nuit venu ... Lâchait-il frissonnant à l'idée de déranger un mort dans son repos.

_________________
 透 き 通 っ た 笑 い [SOLO]; Gs30

L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10391-hinai-nae-le-monstre-de-kaminari

透 き 通 っ た 笑 い [SOLO];

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kaminari no Kuni, Pays de la Foudre
Sauter vers: